Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux"

Transcription

1 PROGRAMME D'ACCRÉDITATION DES LABORATOIRES D'ANALYSE Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux DR-12-MÉT Direction de l'accréditation et des relations externes Date d'entrée en vigueur

2 Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux Ce document a pour objet de préciser quels sont les principes méthodologiques qui doivent être appliqués par les laboratoires accrédités pour l'analyse des métaux pour chacun des domaines. Il permet de s'assurer de l'uniformité des méthodes utilisées par les laboratoires et de garantir que les métaux analysés correspondent aux prescriptions règlementaires. Il est basé sur le document "Terminologie recommandée pour l'analyse des métaux" disponible sur le site Internet du CEAEQ. Sommairement, les termes utilisés correspondent à : Échantillon aqueux : Filtration de l'échantillon, puis conservation de l'échantillon avec de l'acide nitrique. Aucune autre préparation n'est requise. Soluble à l'acide : Conservation à ph inférieur à 2 avec acide nitrique au prélèvement. Filtration sans minéralisation au laboratoire. Extractible : Minéralisation à chaud avec acide nitrique et acide chlorhydrique. Échantillon solide Extractible : Minéralisation à chaud avec acide nitrique et acide chlorhydrique. Melhlich : Extraction à la température ambiante avec le réactif de Mehlich. Page 1 sur 8

3 Domaine Paramètre 11 Bore Uranium 16 Cobalt Molybdène Page 2 sur 8

4 Domaine Paramètre 28 Antimoine Antimoine Béryllium Thallium Vanadium Page 3 sur 8

5 Paramètre Domaine 74 Bore 75 Vanadium Antimoine Béryllium Cobalt 78 hexavalent 79 Page 4 sur 8

6 Domaine Paramètre Vanadium 89 Page 5 sur 8

7 Paramètre Domaine Étain Molybdène Page 6 sur 8

8 Domaine Paramètre 98 Cobalt Étain Molybdène 99 hexavalent Page 7 sur 8

9 Paramètre Domaine 214 Cobalt Étain Molybdène 215 Potassium Bore Mehlich 1001 Mehlich Potassium Mehlich Mehlich Potassium 1020 Page 8 sur 8

Terminologie recommandée pour l analyse des métaux

Terminologie recommandée pour l analyse des métaux Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec Terminologie recommandée pour l analyse des métaux 4 e édition : 2012-06-28 Coordination de la rédaction Jean-Pierre Blouin Centre d expertise en

Plus en détail

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 Menus analytiques Analyses sur sols agricoles SO_S1 Analyse chimique simple S1 42,70 SO_S1 : Prise en charge, préparation, ph eau* et KCl*, matière organique, calcaire

Plus en détail

WRc - NSF DRYDEN AQUA LT D. Tests de lessivage en laboratoire sur l AFM. DW référence 56.4.382. WRc - NSF Réf. : SOS / LAB 152A.

WRc - NSF DRYDEN AQUA LT D. Tests de lessivage en laboratoire sur l AFM. DW référence 56.4.382. WRc - NSF Réf. : SOS / LAB 152A. WRc - NSF DRYDEN AQUA LT D Tests de lessivage en laboratoire sur l AFM DW référence 56.4.382 WRc - NSF Réf. : SOS / LAB 152A Octobre 2005 WRc-NSF Ltd, 30 Fern Close, Pen-y-Fan Industrial Estate, Oakdale,

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE N 24 4ème ANNEE Dimanche 7 Rabie El Aouel 427 Correspondant au 6 avril 6 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE CONVENTIONS ET ACCORDS INTERNATIONAUX - LOIS ET DECRETS ARRETES,

Plus en détail

Détermination d un mécanisme de réaction

Détermination d un mécanisme de réaction Détermination d un mécanisme de réaction Romain Laverrière chimie (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana Pachova chimie (pachova0@etu.unige.ch) Introduction But de la manipulation Cette expérience a pour objectif

Plus en détail

Mise à jour des critères québécois de qualité de l air Direction du suivi de l état de l environnement

Mise à jour des critères québécois de qualité de l air Direction du suivi de l état de l environnement Mise à jour des critères québécois de qualité de l air Direction du suivi de l état de l environnement Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Mars 2010 Ministère du Développement

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1185 rév. 5

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1185 rév. 5 Convention N 790 Section s ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1185 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac)

Plus en détail

DA1 - Dames Div. I Nat. Afd./Vrouwen Div. I Nat. Afd.

DA1 - Dames Div. I Nat. Afd./Vrouwen Div. I Nat. Afd. Page 2 of 37 Journée/Speeldag : 1(1) 7 30/08/2014 14:30 (1839) 5 30/08/2014 15:00 (2536) 2 30/08/2014 15:00 (3328) A 3 30/08/2014 4 30/08/2014 6 30/08/2014 1 30/08/2014 15:00 (1836) Journée/Speeldag :

Plus en détail

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE?

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? TP 9 : SEPARATIN U CMMENT ISLER DES PRDUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? bjectif : Le but de ce TP est d appliquer les notions acquises sur les forces moléculaires aux phénomènes de solubilité et de miscibilité

Plus en détail

Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon

Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 200 Mét. 1.2 Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon 2014-05-09 (révision 5) Comment

Plus en détail

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme.

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme. S-II-2.1V1 DOSAGE DES ELEMENTS METALLIQUES EN TRACE DANS LES EXTRAITS À L EAU RÉGALE : MÉTHODE PAR ABSORPTION ATOMIQUE AVEC FLAMME ET ATOMISATION ÉLECTROTHERMIQUE (AAS/GF) 1. Objet Dosage des éléments

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. Terminologie recommandée pour l analyse des métaux

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. Terminologie recommandée pour l analyse des métaux Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Terminologie recommandée pour l analyse des métaux Coordination Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Ministère du Développement

Plus en détail

Kitcisakik. Renseignement généraux sur l eau potable 3 Rendement de votre système en alimentation en eau potable 4

Kitcisakik. Renseignement généraux sur l eau potable 3 Rendement de votre système en alimentation en eau potable 4 Renseignement généraux sur l eau potable 3 Rendement de votre système en alimentation en eau potable 4 Résultats des analyses sur la qualité de l'eau effectués par l opérateur 4 Résultats des analyses

Plus en détail

Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm

Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 103 %TUV 1.0 Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm 2016-02-03 (révision

Plus en détail

CERTIFICAT D'ANALYSE RÉVISÉ

CERTIFICAT D'ANALYSE RÉVISÉ Attention:Alain Lemieux 2690, avenue Dalton Sainte-Foy, QC Canada G1P 3S4 # Rapport: R3322095 Version: 3 - Révisé # DE DOSSIER MAXXAM: B476863 Reçu: 2014/05/08, 09:00 Matrice: SOLIDE Nombre d'échantillons

Plus en détail

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE 1. Objet Méthode pour l extraction des éléments en traces présents dans les sols (y compris les sédiments), les matières

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

GUIDE DE CARACTÉRISATION PHYSICO- CHIMIQUE DE L ÉTAT INITIAL DU MILIEU AQUATIQUE AVANT L IMPLANTATION D UN PROJET INDUSTRIEL

GUIDE DE CARACTÉRISATION PHYSICO- CHIMIQUE DE L ÉTAT INITIAL DU MILIEU AQUATIQUE AVANT L IMPLANTATION D UN PROJET INDUSTRIEL GUIDE DE CARACTÉRISATION PHYSICO- CHIMIQUE DE L ÉTAT INITIAL DU MILIEU AQUATIQUE AVANT L IMPLANTATION D UN PROJET INDUSTRIEL 2015 Version 1 Photos de la page couverture (de haut en bas) : 1. Échantillonnage

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE DES CIMENTS ETALONS

FICHE DE DONNEES DE SECURITE DES CIMENTS ETALONS Internet : www.s-n-l.fr - e.mail : contact@s-n-l.fr s.n.l@wanadoo.fr SABLE NORMALISE CEN CERTIFIE CONFORME - EN 196.1 par l AFNOR Contrôlé par le Laboratoire d Essais des Matériaux de la Ville de Paris

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL

BACCALAUREAT GENERAL BACCALAUREAT GENERAL SESSION 2005 EPREUVE PHYSIQUE-CHIMIE - Série S DURÉE DE L'ÉPREUVE : 3 h 30 - COEFFICIENT : 8 L'USAGE DE LA CALCULATRICE N'EST PAS AUTORISÉ Ce sujet comporte un exercice de CHIMIE et

Plus en détail

Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014

Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Nom de l installation de distribution : Système de distribution d eau potable de la Ville de Drummondville

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque

A n n e x e I. Traitement des déchets dangereux. Évaporation des solutions aqueuses. Traitement chimique. Remarque A n n e x e I Traitement des déchets dangereux Remarque Le traitement de déchets dangereux doit être effectué uniquement par du personnel qui possède les connaissances appropriées en chimie et qui a l

Plus en détail

Le document comporte 5 pages. Numéro de la manipulation choisi lors de l étape préliminaire :

Le document comporte 5 pages. Numéro de la manipulation choisi lors de l étape préliminaire : ÉPREUVE PRATIQUE DONNEES PHYSICO-CHIMIQUES-SECURITE Le document comporte 5 pages Numéro de la manipulation choisi lors de l étape préliminaire : Epreuve pratique-données et sécurité page 2/5 Données physico-chimiques

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6

Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le

Plus en détail

Ne stocker que les produits nécessaires aux manipulations prévues au programme. travail en flux tendu

Ne stocker que les produits nécessaires aux manipulations prévues au programme. travail en flux tendu Ne stocker que les produits nécessaires aux manipulations prévues au programme Faire le tri et éliminer les produits non utilisés Local spécifique Stocker les produits dangereux dans un local spécifique

Plus en détail

Détermination de la conductivité : méthode électrométrique

Détermination de la conductivité : méthode électrométrique Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 115 Cond. 1.1 Détermination de la conductivité : méthode électrométrique 2015-05-08 (révision 1) Comment fonctionne la codification? MA. 203

Plus en détail

Laboratoire de Touraine Page 1

Laboratoire de Touraine Page 1 E34Sb LDA/PCS/SPE/115 ANTIMOINE (Traces) LDA/PCS/SPE/284 COBALT traces ICP traces NF EN ISO 11885 E34Li LDA/PCS/SPE/618 LITHIUM NF EN ISO 11885 LDA/PCS/SPE/1159 VANADIUM TOTAL ICP traces NF EN ISO 11885

Plus en détail

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 300 C 1.0 Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

Tests mis au point en laboratoire

Tests mis au point en laboratoire 11 janvier 2016 Tests mis au point en laboratoire Les tests énumérés ci-dessous ont été modifiés ou mis au point par Dynacare, qui a également déterminé leurs caractéristiques de rendement. Ces tests n'ont

Plus en détail

Me thodes de gestion des de chets dangereux. Faculté des sciences Université d Ottawa

Me thodes de gestion des de chets dangereux. Faculté des sciences Université d Ottawa Me thodes de gestion des de chets dangereux Université d Ottawa Table des matières Vue d ensemble des matières dangereuses résiduelles... 3 Réglementation... 3 Exigences générales relatives à l emballage

Plus en détail

Chromiting basse teneur en cobalt Passivation en couche épaisse pour Zinc et alliages de zinc

Chromiting basse teneur en cobalt Passivation en couche épaisse pour Zinc et alliages de zinc SurTec 680 LC Chromiting basse teneur en cobalt Passivation en couche épaisse pour Zinc et alliages de zinc Propriétés Liquide concentré à base de chrome trivalent. Meilleure protection anticorrosion que

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

Catalogue des prestations d analyses physico-chimiques

Catalogue des prestations d analyses physico-chimiques Laboratoire de Contrôle de la Qualité et de la Conformité Halal Services Catalogue des prestations d analyses physico-chimiques Identification animale / OGM / Allergènes Taux d alcool / Sucres / Acides

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

TECHNIQUE: Recristallisation

TECHNIQUE: Recristallisation TECHNIQUE: Recristallisation Utilité La recristallisation est une méthode de purification d un produit solide. Elle permet de séparer un solide de ses impuretés après une réaction ou une extraction. Le

Plus en détail

STOCKAGE au LABORATOIRE

STOCKAGE au LABORATOIRE STOCKAGE au LABORATOIRE - Local bien ventilé (mécaniquement ou naturellement) - 4 armoires spécifiques facilement accessibles : pour les acides (ventilée et anticorrosion) pour les bases pour les composés

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination des métaux assimilables : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon

Méthode d analyse Détermination des métaux assimilables : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 200 Mét. ass. 1.0 Édition : 2001-07-04 Révision : 2007-09-05 (3) Méthode d analyse Détermination des métaux assimilables : méthode par spectrométrie

Plus en détail

Application Bulletin

Application Bulletin No. 288/1 f Application Bulletin D intérêt pour: Chimie analytique générale, chimie organique, industrie pharmaceutique P 1, 3, 4 Détermination de solides acides et basiques par titrage non aqueux Résumé

Plus en détail

NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL NF OFFICE EXCELLENCE CERTIFIE NF AMEUBLEMENT ENVIRONNEMENT

NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL NF OFFICE EXCELLENCE CERTIFIE NF AMEUBLEMENT ENVIRONNEMENT Annule et remplace MQ-CERT 13-344 du 16/10/2013 Approuvé par la Directrice Générale d AFNOR Certification, le 21/11/2013 Date de mise en application : 02/09/2015 NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Analyse des PBDE dans les biotes marins

Analyse des PBDE dans les biotes marins Analyse des PBDE dans les biotes marins Références de la méthode La méthode qui suit est dérivée de la publication suivante Norme française et/ou européenne dont est tirée la méthode Niveau de validation

Plus en détail

Exercices du chapitre VII : Solutions acides et basiques

Exercices du chapitre VII : Solutions acides et basiques Exercices du chapitre VII : Solutions acides et basiques Activité en groupes : Les produits ménagers, Utiles mais pas anodins. Objectifs : - Observer et comprendre une étiquette d un produit chimique commercial

Plus en détail

THE SEPARATION OF A TRACER FOR THE RADIOCHEM1CAL ANALYSIS OF RADIUM 226.

THE SEPARATION OF A TRACER FOR THE RADIOCHEM1CAL ANALYSIS OF RADIUM 226. CEA-R 2419 - BUTAYE Michel ISOLEMENT D'UN TRACEUR POUR L'ANALYSE RAJDIOCHIMIQUE DU RADIUM 226. 223 Sommaire.- Ce rapport décrit une méthode d'isolement du Ra à partir d'un minerai d'uranium et son utilisation

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

Manuel de prélèvement

Manuel de prélèvement D O C U M E N T Q U A L I T E Référence : LAMR/GUI/037 Indice : 6 Page : 1/16 Manuel de prélèvement Type de document : Guide Macro-processus de rattachement : M4 Institut/Direction/Unité : IRSN/PRP-HOM/SDI/LAMR

Plus en détail

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur.

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur. NOM et Prénom :. Poste n : 1 CAP ECMS Chimie T.P. n 1 LES ATOMES CLASSIFICATION PÉRIODIQUE DES ÉLÉMENTS Les différents aspects du cuivre Objectifs expérimentaux : - lire les étiquettes et prendre les dispositions

Plus en détail

Calcul du ph d'une solution aqueuse

Calcul du ph d'une solution aqueuse Calcul du ph d'une solution aqueuse 1. Inventaire non exhaustif des acides et bases Acides Halogénures d'hydrogène HX : acides fluorhydrique HF faible, chlohydrique HCl, bromhydrique HBr, et iodhydrique

Plus en détail

Guide relatif à l assurance de la qualité applicable au transport des matières radioactives

Guide relatif à l assurance de la qualité applicable au transport des matières radioactives Guide relatif à l assurance de la qualité applicable au transport des matières radioactives Références [1] Paragraphe 1.7.3 de l accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca CA 404.07.01 POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination de la conductivité dans les effluents; Méthode électrométrique

Méthode d analyse Détermination de la conductivité dans les effluents; Méthode électrométrique Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 115 Cond. 1.0 Édition : 1999-03-02 Révision : 2002-05-06 (2) Méthode d analyse Détermination de la conductivité dans les effluents; Méthode

Plus en détail

Catalogue des matériaux de référence

Catalogue des matériaux de référence Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Catalogue des matériaux de référence DR-12-CMR Édition : 2011-01-17 Pour toute information complémentaire sur les activités du Centre d expertise

Plus en détail

1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. ETAPE 1 : LISTE DES TACHES A FAIRE... 4. 2.1. Etape 1.1 : accéder à la corbeille de tache... 4

1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. ETAPE 1 : LISTE DES TACHES A FAIRE... 4. 2.1. Etape 1.1 : accéder à la corbeille de tache... 4 Fiche documentation Entreprise 31 : Sommaire 1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. ETAPE 1 : LISTE DES TACHES A FAIRE... 4 2.1. Etape 1.1 : accéder à la corbeille de tache... 4 2.2. Etape 1.2 : Afficher la corbeille

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2013 REPÈRE : 13DNBGENPHCME3 PHYSIQUE CHIMIE Série générale DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10. Le candidat s assurera

Plus en détail

ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET MICROBIOLOGIQUES. Dans les EAUX. devis@labocea.fr - http://www.labocea.fr

ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET MICROBIOLOGIQUES. Dans les EAUX. devis@labocea.fr - http://www.labocea.fr devis@labocea.fr - http://www.labocea.fr ANALYSES HYSICO-CHIMIQUES ET MICROBIOLOGIQUES Dans les EAUX Accréditation Site de Site de QUIMER LOUFRAGAN 1-5676 1-1826 22, ave. de la lage des Zoopôle - Le Sabot

Plus en détail

Numéro de publication: 0 422 970 Al. Int. Cl.5: C22B 59/00. Demandeur: RHONE-POULENC CHIMIE 25, quai Paul Doumer F-92408 Courbevoie Cédex(FR)

Numéro de publication: 0 422 970 Al. Int. Cl.5: C22B 59/00. Demandeur: RHONE-POULENC CHIMIE 25, quai Paul Doumer F-92408 Courbevoie Cédex(FR) ê Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 422 970 Al DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 90402461.9 Int. Cl.5: C22B 59/00 Date de dépôt:

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Rôle de la préparation de surface

Rôle de la préparation de surface Rôle de la préparation de surface Le but de la préparation de surface de l acier est de la rendre compatible avec l opération d émaillage Elimination des résidus contaminants présents à la surface de la

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES LABORATOIRES D ANALYSE Normes et exigences DR-12-PALA Édition : 6 mars 2012 Pour toute information complémentaire

Plus en détail

Equilibres acido-basiques

Equilibres acido-basiques Equilibres acido-basiques I. Définitions A. Couple acide base D après la définition de Brönsted et Lowry (192), Un acide est toute espèce susceptible de libérer un proton. Une base est toute espèce susceptible

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Colloque L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Auteurs : François Davaux, Flora Dias, J.Luc Favarel ITV France Midi-Pyrénées Contacts : V innopôle BP 22 81310 Lisle sur Tarn Date de publication

Plus en détail

Méthode. Détermination des cyanures totaux et disponibles dans l eau par colorimétrie automatisée

Méthode. Détermination des cyanures totaux et disponibles dans l eau par colorimétrie automatisée Page : 1 de 15 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Région du lac de Gras

Région du lac de Gras E. Davey and W. Puznicki le 3 août 1997 Division de la gestion des eaux Affaires indiennes et du Nord canadien, Yellowknife (T. N.-O.) Résumé Dans ce rapport, on présente les résultats d'une étude sur

Plus en détail

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL... SOMMMAIRE PAGE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...5 LE PH ET LE POUVOIR TAMPON DU SOL...6 LE CALCAIRE TOTAL

Plus en détail

PRATIQUES D ÉCHANTILLONNAGE ET DE CONDITIONNEMENT (mesure de micropolluants en assainissement)

PRATIQUES D ÉCHANTILLONNAGE ET DE CONDITIONNEMENT (mesure de micropolluants en assainissement) Laboratoire national de référence pour la surveillance des milieux aquatiques PRATIQUES D ÉCHANTILLONNAGE ET DE CONDITIONNEMENT (mesure de micropolluants en assainissement) Bilan et Perspective des sous-groupes

Plus en détail

La désacidification dans des services d archives

La désacidification dans des services d archives d «La désacidification de masse» Journée d'étude, mardi 29 mars 2011 La désacidification dans des services d archives Marie-Dominique Parchas 1 Archives de France 1. Les archives - des documents uniques

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Fiche de données de sécurité Version du: 21.04.2007 Remplace l édition du 19.03.2004 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006

nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 ACCUEIL nitrate d argent Frédéric ELIE, avril 2006 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est

Plus en détail

GUIDE 66. Première édition 1999

GUIDE 66. Première édition 1999 bc GUIDE 66 Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/ enregistrement des systèmes de management environnemental (SME) Première édition 1999 ISO/CEI GUIDE 66:1999(F)

Plus en détail

1/7 LDA 01 : PRESTATIONS D'ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES PARAMETRE ANALYTIQUE. Méthode COFRAC (*)

1/7 LDA 01 : PRESTATIONS D'ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES PARAMETRE ANALYTIQUE. Méthode COFRAC (*) TOUS PRODUITS Activité de l'eau (Aw) Fibres alimentaires totales Mesure au capteur du"point de rosée" AOAC PRODUITS CARNES Humidité(H)-Matière sèche NF V 04-401 Matière Grasse Totale (MGT) NF V 04-402

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse PROTOCOLE POUR LES ESSAIS D APTITUDE DES LABORATOIRES D ANALYSE DR-12-SCA-04 Édition : 26 juillet

Plus en détail

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private MANUEL Santé Sécurité Environnement Schlumberger Private Sommaire Objet et domaine d'application... page 2 Politique Santé-Sécurité-Environnement... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Organisation...

Plus en détail

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé Expérience # 3 1. But Le but de l expérience consistera à extraire la caféine du thé. ous pourrons ainsi nous familiariser avec les techniques d extraction par solvant et d évaporation sous vide. 2. Théorie

Plus en détail

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10 Page : 1 de 12 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Plan de surveillance des dioxines et métaux lourds

Plan de surveillance des dioxines et métaux lourds Plan de surveillance des dioxines et métaux lourds Point sur les mesures effectuées dans l environnement de l UIOM Athanor Association pour le Contrôle et la Prévention de l Air dans la Région Grenobloise

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique. MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11

Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique. MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11 Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 205 ph 1.0 Édition : 2003-12-11 Méthode d analyse Détermination du ph à l eau et du ph tampon dans les sols agricoles : méthode électrométrique

Plus en détail

MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 DÉVELOPPEMENT DURABLE Collège Sainte-Anne

MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 DÉVELOPPEMENT DURABLE Collège Sainte-Anne MANUEL DE GESTION ENVIRONNEMENTAL ISO 14001 2004 DÉVELOPPEMENT DURABLE Collège Sainte-Anne 16 mars 2015 4.1.1-10 COLLÈGE SAINTE-ANNE, JUIN 2011 Page 1 Table des matières 1. INTRODUCTION ET DOMAINE D'APPLICATION...

Plus en détail

Revue sur le réaménagement des effectifs. Direction générale de la vérification et de l'évaluation

Revue sur le réaménagement des effectifs. Direction générale de la vérification et de l'évaluation Revue sur le réaménagement des effectifs Direction générale de la vérification et de l'évaluation Février 2014 Dates importantes Première conférence (note de lancement) Juin 2012 Plan de vérification envoyé

Plus en détail

Acide EDTA sel disodique 0,1 mol/l PA

Acide EDTA sel disodique 0,1 mol/l PA Page : 1 / 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Ref. n : 105 112 Nom commercial : Identification de la société : JEULIN SA T: 02 32 29 40 50 - F: 02 32 29 43

Plus en détail

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503

Analyse de protocoles : activités 1, 2, 3, 4 p485 Chimiosélectivité : activités 1, 2,3 p503 Chapitre 16 Synthèses organiques Effectuer une analyse critique de protocoles expérimentaux pour identifier les espèces mises en jeu, leurs quantités et les paramètres expérimentaux. Justifier le choix

Plus en détail

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation 2.1 Quelles sont les concentrations (initiales, avant disociation ou réaction) c 0 a) de l acide acétique dans un mélange de 50 ml d acide acétique molaire

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

laborantin laboratoire-école

laborantin laboratoire-école EPFL SB-ISIC laboratoire-école appren tis laborantin laboratoire-école en chimie La formation des apprentis laborantins en chimie à l EPFL SB-ISIC La formation des apprentis laborantins en chimie au sein

Plus en détail

CÉGEP DE TROIS-RIVIÈRES PROCÉDURE RELATIVE À L'AUTORISATION D'UNE DISPENSE, D'UNE ÉQUIVALENCE OU D'UNE SUBSTITUTION D'UN OU DE COURS

CÉGEP DE TROIS-RIVIÈRES PROCÉDURE RELATIVE À L'AUTORISATION D'UNE DISPENSE, D'UNE ÉQUIVALENCE OU D'UNE SUBSTITUTION D'UN OU DE COURS CÉGEP DE TROIS-RIVIÈRES PROCÉDURE RELATIVE À L'AUTORISATION D'UNE DISPENSE, D'UNE ÉQUIVALENCE OU D'UNE SUBSTITUTION D'UN OU DE COURS ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 15 JUIN 2005 Procédure relative

Plus en détail

Prise en compte du risque chimique par l'équipe pluridisciplinaire. Béatrice Técher et Chloé LEROY Journée de l'uic/17 novembre 2015

Prise en compte du risque chimique par l'équipe pluridisciplinaire. Béatrice Técher et Chloé LEROY Journée de l'uic/17 novembre 2015 Prise en compte du risque chimique par l'équipe pluridisciplinaire Béatrice Técher et Chloé LEROY Journée de l'uic/17 novembre 2015 Contexte législatif Obligations des employeurs Évaluer l exposition (R4412-5

Plus en détail

Message du Comité d agglomération à l intention du Conseil d agglomération

Message du Comité d agglomération à l intention du Conseil d agglomération AGGLOMERATION DE FRIBOURG AGGLOMERATION FREIBURG N 10 Message du Comité d agglomération à l intention du Conseil d agglomération Message concernant un crédit d investissement pour le projet d agglomération

Plus en détail

DOSAGE PAR HPLC des parabens dans les cosmétiques

DOSAGE PAR HPLC des parabens dans les cosmétiques DOSAGE PAR HPLC des parabens dans les cosmétiques L utilisation de conservateurs dans les produits cosmétiques est très répandue. Les plus utilisés sont de loin les parabens. Ces composés sont très surveillés

Plus en détail

Les grandes lignes de la directive SEVESO 3...

Les grandes lignes de la directive SEVESO 3... Les grandes lignes de la directive SEVESO 3... Directive SEVESO 3 : adoptée le 4 juillet 2012 Entrée en vigueur : 1 er juin 2015 Concernées : toute ICPE classée sous une rubrique 1000 actuellement 2 Quelques

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDES EXERA 2014 SECTEUR ANALYSE

PROGRAMME D ETUDES EXERA 2014 SECTEUR ANALYSE PROGRAMME D ETUDES EXERA 2014 SECTEUR ANALYSE Programme d études Exera 2014 P /1 SOMMAIRE Commissions techniques : SECTEUR ANALYSE Analyse Industrielle Détection Sécurité Analyseurs Electrochimiques Industriels

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI. Secrétaire générale. Titre du service : Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s):

PROFIL DE L EMPLOI. Secrétaire générale. Titre du service : Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s): PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif : Soutien technique 912-TECDOC001 Titre de la direction : Direction des affaires corporatives et le secrétariat

Plus en détail

Annexe 5 : Prescriptions techniques applicables aux opérations de prélèvements et d analyses

Annexe 5 : Prescriptions techniques applicables aux opérations de prélèvements et d analyses Annexe 5 : Prescriptions techniques applicables aux opérations de prélèvements et d analyses Rectificatif annexe 5 version du 25/04/2012 Page 1 sur 27 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 3 2 PRESCRIPTIONS GENERALES...

Plus en détail

Guide de rédaction pour le proposant : instructions pour compléter le "formulaire de proposition" dans le cadre d'une démarche ETV

Guide de rédaction pour le proposant : instructions pour compléter le formulaire de proposition dans le cadre d'une démarche ETV Guide de rédaction pour le proposant : instructions pour compléter le "formulaire de proposition" dans le cadre d'une démarche ETV La reproduction du présent document n'est autorisée que sous sa forme

Plus en détail

Professeur SAALAOUI Ennouamane

Professeur SAALAOUI Ennouamane Professeur SAALAOUI Ennouamane الأستاذ السعلاوي النعمان Filière SVI : S5 Élément de module: Méthodes de séparation et d analyses Biologiques Année universitaire 2011/2012 Bonne réussite pour cette année

Plus en détail

Liqueur de Fehling Fiche de données de sécurité MERCK Eurolab selon la Directive Européenne 91/155/CEE

Liqueur de Fehling Fiche de données de sécurité MERCK Eurolab selon la Directive Européenne 91/155/CEE Page 1 sur 5 Liqueur de Fehling Fiche de données de sécurité MERCK Eurolab selon la Directive Européenne 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société * Identification du produit Code produit:

Plus en détail