6 Colloque Santé 2015, Marseille, 8 et 9 avril 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 Colloque Santé 2015, Marseille, 8 et 9 avril 2015"

Transcription

1 KEDGE Business School, les IRTS PACA-Corse et Aquitaine : des colloques pour comprendre le champ de la santé et de l action sociale par un regard pluridisciplinaire Colloque soutenu par Avec le soutien de l association ARAMOS (Association de Recherche Appliquée au Management des Organisations de Santé) 6 Colloque Santé 2015, Marseille, 8 et 9 avril 2015 La gouvernance auscultée : une entrée conceptuelle pour penser la rénovation du système et des organisations de santé et de l action sociale PROGRAMME Site du colloque : Thème du colloque Depuis 2008, les colloques de KEDGE Business School (cluster Organisation et système de santé, Bienêtre et Politiques publiques), en partenariat avec l IRTS PACA Corse, et désormais avec l IRTS Aquitaine, interrogent les organisations et le secteur de la santé et de l action sociale selon une approche pluridisciplinaire, pour mieux comprendre leurs dynamiques. Les thématiques ont été les suivantes : la prise en charge de la personne âgée (2008), l innovation au regard des politiques publiques (2009), les mouvements de mutualisation et de regroupement (2010), l articulation Performance Bien-être des usagers (2011) et les organisations de santé entre réceptacles d injonction ou acteurs stratégiques (2013). Avec la même logique de croiser les regards disciplinaires, le colloque 2015 poursuit cette ambition en posant la question de la gouvernance. 1

2 Maitre étalon de la rénovation du système et des organisations de santé, la gouvernance interroge tout à la fois la régulation au sein du système, les relations de coopération et de décision entre autorités publiques, opérateurs de structures et de services, collectivités territoriales, agences de régulation, et les professionnels eux-mêmes qui sont appelés à penser différemment leur manière de faire. Si elle concerne finalement la conception et la conduite de l action collective, la gouvernance, confrontée aux termes de gouvernement ou de management, nous interpelle pour considérer (et/ou concevoir) de nouvelles manières de faire et de nouvelles formes de concertation, de consultation ou encore de décision, dans un champ de la santé et de l action sociale fortement cloisonnés, aux prises avec des normes et des valeurs instituées et souvent peu questionnées, de hiérarchies ou de quasi hiérarchies de toute nature, où se jouent des relations complexes entre un «haut» et un «bas», et où se négocient la primauté au général porté par la politique publique (ou la règle) ou la primauté à la contextualisation de l action au plus près des besoins des usagers Nombre de dispositifs rendent compte de modes de gouvernance qui portent la rénovation du système de santé et de l action sociale depuis de nombreuses années : les réseaux de santé, les MDPH et CDAPH, les CCPA, conseils de territoires ou Ateliers Santé Ville, les CLIC, les MAIA, les GCS et GCSMS, les CPOM, les pôles de services hospitaliers, tout autant que des outils de déclination des politiques publiques ou de l action des ARS (PTS par ex.). Mais le besoin d auscultation de la gouvernance se fait de plus en plus jour quand d une part, les attendus de ces mouvements ne semblent que partiellement atteints, et que des enjeux forts de rénovation interpellent fortement les autorités de régulation, les organisations et les professionnels : maitrise des couts, renforcement de l évaluation, logiques des parcours (évitement des ruptures), réorganisation des services à l aune de logiques territoriales, fabrication d un «médicoéconomique» au-delà des oppositions entre logique de soin et logique économique, coordination et intégration des services, démocratie en santé Dans un tel contexte, pourrait-on dire que tout dispositif de gouvernance poursuivant certains de ces enjeux porte en lui-même des tensions qui doivent interpeller le chercheur (tout autant que le professionnel). Ainsi, les ARS déploient une gouvernance ambivalente qui tout à la fois instaure une coopération territorialisée entre le sanitaire et le médicosocial, pour mieux répondre aux besoins spécifiques identifiés au plus près des usagers, tout en portant pour beaucoup d analystes et de professionnels, un mouvement de recentralisation du pilotage du système ; et sans oublier que ces ARS se trouvent elles-mêmes dans une dynamique d imputabilité renforcée vis-à-vis de leur tutelle nationale. Les CPOM encouragent les directions générales des dispositifs gestionnaires de plusieurs services et établissements à pleinement jouer un rôle stratégique dans l allocation des budgets et la coopération infra, alors même que ces contrats pluriannuels placent bien souvent celles-ci sous le contrôle renforcé de leurs tutelles. Avec les MAIA, une nouvelle logique d intégration de nombreux services et dispositifs sanitaires, médico-sociaux et sociaux interpelle l ensemble des acteurs, qui bute bien souvent sur des autonomies institutionnelles (ARS, Conseils Généraux, Ville parfois) ou professionnelles ; cette dernière étant fortement interpellée dans la mise en œuvre effective d une gouvernance clinique au sein des hôpitaux, ou dans les dispositifs nombreux intervenant dans le champ de l action sociale. Le colloque invite à ausculter la gouvernance en santé pour instruire les enjeux qu elle porte, les modalités de son déploiement et les tensions qui la traversent, et cela au prisme des trois postulats suivants : - l innovation dans les pratiques et les services de santé et d action sociale appelle de nouvelles formes de conception, d implémentions et de pilotage, à savoir des innovations de 2

3 gouvernance (Moore et Hartley, 2008) ; la gouvernance nous interpelle à repenser le système à travers une complexité de relations haut-bas et horizontales, et une variété de pratiques, de connaissances et de technologies nécessaires aux activités et à leur organisation ; - l évitement, ou au moins la problématisation, d une certaine vision angélique portée par le terme de gouvernance qui conduit souvent à nier les rapports de force entre les acteurs ; parce que la gouvernance véhiculerait «l image d un monde apaisé, réconcilié, par la résorption des conflits et l éradication des antagonismes irréductibles ; l effacement du pouvoir, les choix collectifs n étant plus affaire de politique mais de technique» (Chevallier, 2003:206), une sorte d idéologie «qui occulte les rapports de force» (ibid.) ; - repenser les acteurs de la gouvernance et la manière de les associer aux modes de gouvernance, pour soutenir la visée d une démocratie effective en santé et dans l action sociale, et qui, en particulier, ne laisse pas de côté les usagers et patients, trop souvent oubliés quand il est question de participer à la conception des politiques publiques et au pilotage des services et organisations.. à travers 6 thématiques : 1* thématique : Les relations entre autorités publiques et opérateurs en santé et de l action sociale 2 thématique : les formes de gouvernance des opérateurs et professionnels de santé et du social 3 thématique : les stratégies d innovations de services et de gouvernance des opérateurs et professionnels de santé 4 thématique : la gouvernance hospitalière 5 thématique : les individus au prisme des nouvelles formes de gouvernance 6 thématique : les instruments et outils des / dans un contexte de nouvelles formes de gouvernance Programme du colloque Les communicants sont vivement encouragés à limiter leur présentation orale à 15 mn, de façon à favoriser une discussion également de 15 mn par communication. Les communications seront accessibles sur le site internet à partir du 1 avril. 3

4 Mercredi 8 avril (KEDGE Business School) Jeudi 9 avril (IRTS Paca Corse) 8h30-9h00 Accueil 8h 8h30 Accueil 9h00-10h30 Conférence inaugurale par Olivier Giraud et Michèle Dorival 8h30 10h Ateliers h30 10h45 Pause 10h 10h15 Pause 10h45 12h15 Ateliers h15-11h45 Ateliers h15 13h00 Déjeuner 11h45 12h45 Synthèse et clôture du colloque : qu avons-nous compris? que voulons-nous encore comprendre? Débat animé par Corinne Grenier, Agathe Petit et Christine Dutrieux 13h00 14h00 13h- 14h Déjeuner 14h00 15h30 Ateliers h30 15h45 Pause 15h45 16h45 Ateliers n h00-20h00 Table-ronde réunissant des acteurs publics et professionnels ( 1 ) Conférence inaugurale Regards croisés sur la gouvernance Par : Olivier Giraud, chercheur CNRS en science politique, codirecteur du LISE, CNAM, CNRS, Paris Thème d intervention : «Gouvernance et systèmes de soins - pluralité des enjeux démocratiques» Michèle Dorival, responsable associative Thème : «La gouvernance associative : entre discours et réalité : un espace de confrontation et de construction collectives» 1 De plus amples informations sur cette table ronde seront apportées ultérieurement 4

5 Atelier 1 Thématique 1 Salle Pénélope Animateur : Agathe Petit JOURDAIN A., CRAPE, EHESP MUNOZ J., Université de Brest ALRABIE N., CRM, IAE Université Toulouse 1 LE DEIST F., Toulouse Business School HASCHAR-NOE N., PRISSMH-SOI, IFERISS, Université de Toulouse SALAMERO E., CEREGE, Université de Poitiers HONTA M., Laces, Université de Bordeaux Les acteurs de la "sanitarisation" du médico-social dans les premières années de la loi HPST : une clé pour comprendre le changement? Acteur ou prestataire de service? Quelle place pour les acteurs médicosociaux depuis la création des ARS? Une étude exploratoire des dimensions d une gouvernance multiniveaux. Une gouvernance sanitaire à l épreuve du local : les variations territoriales des contrats locaux de santé en Midi-Pyrénées. Atelier 2 Thématique 2 Salle : Nausica Animateur : Pierre Lenel MISPELBLOM BEYER F., CNAM, Université d Evry Transgresser la gouvernance de la santé? Enjeux de la définition des soins dans l éducation BIBAS F., CERGAM, Université d Aix-Marseille GRENIER C., KEDGE Business School HERVOUET L., CSO, Sciences Po Paris - CNRS thérapeutique des patients (ETP) Comment un processus de création collective de sens permet d initier et stabiliser dans le temps un dispositif d action organisé? (cas de l'etp) Les ressorts de l émergence de la norme de coordination de la prise en charge des malades atteints de cancer : de l avènement du malade-usager à l innovation organisationnelle des réseaux de santé. Atelier 3 Thématique 6 Salle Cassandre Animateur : Paul Gimet BRUYERE C., COACTIS, Université de Saint-Etienne AMBROISE L., COACTIS, Université de Saint- Etienne COMBES C., Hubert Curien, Université de Saint- Etienne FRAISSE S., Centre Endoscopique du Nord-Isère MASSARD N., COACTIS, Université de Saint- Etienne ROMEYER C., COACTIS, Université de Saint-Etienne DOMINGO H., MRM, Université de Montpellier CHRU de Montpellier EGGRICKX A., MRM, Université de Montpellier 2 Le lean management en chirurgie ambulatoire : approche critique d un modèle. Le Time Driven Activity Based Costing : un outil d évaluation de la médiation dans le secteur de la santé? 5

6 Atelier 4 Thématique 3 Salle Pénélope Animateur : Christine Dutrieux LEYS V., IRTS Basse-Normandie LEMEUR A., LAREQUOI, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines SEBAI J., LAREQUOI, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines MARIVAL C., LEST, Université d Aix-Marseille PETRELLA F., LEST, Université d Aix-Marseille RICHEZ-BETTESTI N., LEST, Université d Aix- Marseille L évolution des systèmes de gouvernance dans un contexte de fusion de deux établissements de santé multi-sites. Des leviers pour réussir le pilotage de la modernisation des Etablissements d'hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Pratiques de coopération inter-associative dans le secteur social et médico-social : quels enjeux de gouvernance? Atelier 5 Thématique 1 Salle Nausica Animateur : Agathe Petit LAMOTHE L., ESPUM, Université de Montréal COLLIN S., ESPUM, Université de Montréal VINCENT B., LGCA, Université Paul Sabatier (Toulouse 3) MONTALAN M.A., LGCA, Université Paul Sabatier (Toulouse 3) GAND S., CGS Mines-Paristech, PSL Research University PERIAC E., CGS Mines-Paristech PSL Research University Les défis de l'organisation réseau des systèmes de santé. Un nouvel enjeu pour le territoire de santé : la coopération entre réseaux territoriaux et réseaux régionaux. Organiser la gouvernance territoriale de la politique d'aide aux aidants de personnes âgées dépendantes : difficultés et propositions pour une conception locale adaptée. Atelier 6 Thématique 2 Salle Cassandre Animateur : Hervé Hudebine SAMBIENI E., Université de Parakou (Bénin) PONTES D., CRET-LOG, Université d Aix-Marseille ROCHA A., Université d Aix-Marseille DIALLO H., CERMES, Université Paris-Descartes MORGIEVE M., CERMES, Université Paris- Descartes, BEBG, Université Pierre et Marie Curie BRIFFAULT X., CERMES, Université Paris-Descartes Penser la mortalité maternelle dans le territoire de la Pendjari. Les contraintes organisationnelles et populaires de l Initiative Femme pour Femme. La pratique de la gouvernance fondée sur la responsabilité sociale: étude sur le Système Productif Local (SPL) implémenté à la Région Nord-est du Brésil et ses contributions pour l amélioration de la qualité de vie de la région. Quelle gouvernance pour un "case management" vraiment au service du "case managé"? Etudes de parcours singuliers de compensation pour des personnes ayant un handicap psychique. 6

7 Atelier 7 Thématique 5 Salle Pénélope Animateur : Agathe Petit SCOUARNEC A., NIMEC, Université de Caen Basse- Normandie TISSOUI M., NIMEC, Université de Caen Basse- Normandie JOFFRE C., EM Normandie FELIX C., CREDEG CNRS, Université de Nice Sophia Antipolis DUPUY J.C., IAE Paris Université Paris Sorbonne, IGS L amour du métier occulté sous la nouvelle gouvernance : cas du métier d infirmière. Interactions et situations médicales simulées : Ce qu'elles nous apprennent sur le professionnalisme comme produit en situation. Remédier aux «effets d éviction» générés par un excès de régulation de contrôle. Atelier 8 Thématique 3 Salle Nausica Animateur : Corinne Grenier JOLLY C., CERGAM, Université d Aix-Marseille GRENIER C., GERGAM, KEDGE Business School DENIS J.L., ENAP, Montréal, Canada CHOUAIBI N., LEST, Université d Aix-Marseille KHODADAD A., CRETLOG, Université d Aix- Marseille, IAE de Perpignan La théorisation d un portefeuille d innovations sociales. Etude de cas d un espace favorable à «une nouvelle manière de prendre en charge» dans le champ de la santé. La posture stratégique des dirigeants de PME et professionnels libéraux dans le cadre du renouvellement des normes et valeurs de gouvernance. Les déterminants liés à l adoption d une innovation dans les processus de production de soin : le cas de la télémédecine en France. Atelier 9 Thématique 6 Salle Cassandre Animateur : Nathalie Sampieri-Tessier Bérard E., ITESO Universidad Jesuita de Guadalajara (Mexique) Flachère I., ESCP Europe Saulpic O., ESCP Europe Zarlowski P., ESCP Europe HAMOUDA I., Télécom EM, Université d Evry-Val d Essonne BAUJARD C., Université d Evry-Val d Essonne DESPATIN J., CGS Mines-Paristech KLETZ F., CGS Mines-Paristech KUBIS N., Hôpital Lariboisière - APHP Etude du déploiement d outils financiers dans 3 hôpitaux publics : une approche socio-technique. La gestion du projet à l hôpital : dossier patient informatisé et changement organisationnel. Le développement de la télétransmission en électroencéphalographie : quand les initiatives des professionnels questionnent la gouvernance hospitalière. 7

8 Atelier 10 Thématique 4 Salle (sera indiquée ultérieurement) Animateur : Johan Bernardini JOUBERT J., Université d Avignon, CHI Aix-Pertuis VALLEJO J., LEST, Université d Aix-Marseille SAMPIERI-TESSIER N., CRET-LOG, Université d Aix- Marseille BARET C., LEST, Université d Aix-Marseille FIORE C., CRET-LOG, Université d Aix-Marseille BOUAKI KOUADIO B., Université Félix Houphouët- Boigny d Abidjan (Côte d Ivoire) Les figures d'intéressement dans les contrats de pôles hospitaliers. L organisation en pôles et la délégation de gestion : repenser la décision à l hôpital. Le cas d'un CHU de grande taille. Pouvoir de soigner et/ou pouvoir de gérer. La gestion des centres hospitaliers en Côte d Ivoire en question. Atelier 11 Thématique 2 Salle (sera indiquée ultérieurement) Animateur : Corinne Grenier GARROT T., IAE, Université de Nice Sophia Antipolis ANGELE-HALGAND N., LEMNA, Université de Nantes OGANESYAN A., Université de Nice Sophia Antipolis, Université Russe de l amitié des peuples LENEL P., LISE CNRS CNAM LACAN A., KEDGE Business School SILVA F., KEDGE Business School Reconfiguration de la Gouvernance par les Apports d Ostrom et du pilotage. Gouvernance ou démocratie? Entrées conceptuelles, enjeux théoriques et visées démocratiques La gouvernance comme élément de performance des organisations de la santé et de l action sociale Atelier 12 Thématique 4 Salle (sera indiquée ultérieurement) Animateur : Rym Ibrahim LIDA D.S., Université Félix Houphouët-Boigny d Abidjan (Côte d Ivoire) BLOCH M.A., EHESP, Paris, Rennes HENAULT L., CSO, Sciences Po Paris - CNRS BERCOT R., Université Paris 8 WAELLI M., EHESP, Paris, Rennes La gouvernance hospitalière en Côte d Ivoire : Les règles à l épreuve des acteurs. Le directeur des soins à l épreuve de la nouvelle gouvernance hospitalière : enjeux et opportunités pour un corps en pleine transformation Les évolutions de l activité de la hiérarchie paramédicale en lien avec la nouvelle gouvernance hospitalière. Atelier 13 Thématique 2 Salle (sera indiquée ultérieurement) Animateur : Corinne Grenier Prével M., Ecole de Management de Normandie BEAUCOURT C., LEM - IAE de Lille / Université de Lille 1, LEM-CNRS (UMR 9221) ROUX L., LEM - IAE de Lille / Université de Lille 1, LEM-CNRS (UMR 9221) GIMET P., CERGAM, KEDGE Business School GRENIER C., CERGEM, KEDGE Business School La gouvernance des maisons de santé en question : une approche longitudinale ( ). Du rôle de l agir politique dans l organisation des maisons de santé. La gouvernance des espaces favorables aux innovations - analyse comparée. 8

9 Atelier 14 Thématique 1 Salle (sera indiquée ultérieurement) Animateur : Anne-Gaelle Rimbert-Pirot COLLIN S., ESPUM, Université de Montréal LAMOTHE L., ESPUM, Université de Montréal HONTA M., Laces, Université de Bordeaux BASSON J.C, PRISSMH-SOI, LSSP, IEP Toulouse HUDEBINE H., LABERS, Université de Bretagne Occidentale JOURDAIN A., CRAPE, EHESP Conduite de l action collective et instruments de gouverne : l État artisan d une réforme complexe. Ville et gouvernance en santé : Les ressources incertaines du pouvoir sanitaire urbain. Le cas de la ville de Bordeaux. Ambivalences et espaces d'innovation dans la configuration des politiques médico-sociales régionales et locales. Lieu et déroulement Le 6 colloque Santé se déroulera à Marseille les 8 et 9 avril 2015 sur deux lieux : Le 8 avril : KEDGE Business School, Immeuble Grand Large, 7 boulevard de Dunkerque, Marseille Le 9 avril: IRTS PACA Corse, 20 boulevard des Salyens, Marseille Table ronde du 8 avril, 18h00 : KEDGE Business School, Immeuble Grand Large, 7 boulevard de Dunkerque, Marseille Informations pratiques (plan de Marseille et d accès aux lieux du colloque) : voir le site internet : Comité scientifique Le comité scientifique a pour objet d évaluer les communications au présent colloque ainsi que les propositions d articles (issus des meilleures communications présentées) en vue de l édition d un numéro dans le Journal de Gestion et d Economie Médicale (voir ci-dessous). Co-Présidentes du Comité scientifique : Corinne Grenier, professeur, HDR, KEDGE Business School, chercheur affilié au laboratoire Cergam (IMPGT), Aix Marseille Université, coordinatrice scientifique du Cluster Santé, Agathe Petit, Docteur en anthropologie, chargée de mission Recherche, IRTS PACA Corse Christine Dutrieux, responsable du Pôle des formations supérieures et continues, IRTS Aquitaine Membres du comité scientifique : Douglas ANGUS, professeur, Telfer Business School, Université d Ottawa, Canada Jean-Christophe BARET, professeur, laboratoire Lest, Aix Marseille Université Marie-Aline BLOCH, professeur, EHESP, Rennes 9

10 André-Pierre CONTANDRIOPOULOS, professeur au DASUM, IRSPUM, Université de Montréal, Canada Yves COUTURIER, professeur, Centre de recherche sur le vieillissement, Université de Sherbrooke, Canada Jean-Louis DENIS, professeur, ENAP, Montréal, Canada Robert FOUCHET, professeur, directeur de la recherche, IMPGT, Aix Marseille Université Karine GOGLIO-PRIMAT, professeur, KEDGE Business School Hervé HUDEBINE, MCF, Université de Brest Alain JOURDAIN, professeur honoraire, centre de recherche sur l action publique en Europe (UMR 6051), EHESP, Rennes Stéphane KLEINHANS, professeur, KEDGE Business School Laetitia LAUDE, professeur, EHESP, Rennes Pierre LENEL, chercheur, laboratoire LISE, CNAM Paris Francesco LONGO, professeur, laboratoire CERGAS, Université de Bocconi, Italie Vincent MEYER, professeur, Laboratoire (I3M, Université Nice Sophia Antipolis Etienne MINVIELLE, professeur, directeur de recherche, EHESP, Rennes Thierry NOBRE, professeur, Ecole de Management de Strasbourg Elisabetta NOTARNICOLA, chercheur, laboratoire CERGAS, Université La Bocconi, Italie Marc OHANA, professeur, KEDGE Business School Francesca PETRELLA, MDC, laboratoire LEST, Aix Marseille Université Christelle ROUTELOUS, professeur, EHESP, Rennes Marcello RUSSO, professeur, KEDGE Business School Michèle SAINT-PIERRE, professeur, Faculté des sciences de l administration, Université Laval, Québec, Canada Olivier SAULPIC, professeur, ESCP Paris José-Carlos SUAREZ-HERRERA, professeur, KEDGE Business School Alice TEIL, MCF, IMPGT, Aix Marseille Université Nassera TOUATI, professeur, ENAP, Montréal, Canada Annick VALETTE, MCF, IAE, Grenoble Christophe VIGNON, professeur, HDR, KEDGE Business School Philippe ZARLOWSKI, professeur, ESCP Paris Comité d organisation : Corinne GRENIER, professeur, KEDGE Business School Rym IBRAHIM, doctorante, KEDGE Business School et Aix-Marseille Université Politique de publication Pour les communicants qui le souhaitent, une seconde sélection (à l aveugle) des communications sera opérée pour publication dans un numéro thématique du Journal de Gestion et d Economie Médicale, (classée CNRS et AERES), devant sortir au plus tard le 1 semestre A ce jour, les cinq premiers colloques (2008, 2009, 2010, 2011 et 2013) ont donné lieu à un numéro spécial dans une revue :. Grenier C. (2009), (coord.) «La personne âgée: de nouvelle frontières pour comprendre et agir», Revue Management et Avenir, Juillet, n 26, p ; 10

11 . Grenier C. et Guitton-Philippe S. (2010), (coord.) ; «Politiques Publiques et Innovation dans le champ social et médico-social : Quels modèles et capacité d action?», Revue Management et Avenir, Mai, n 35, p ;. Grenier C. et Guitton-Philippe S. (2011), (coord.), «Mutualisation dans le champ sanitaire et social : quelles transformations, appropriations et résistances pour les territoires, les organisations et les professions?», Revue Management et Avenir, n 47, p ;. Grenier C. (2013), coord., «Performance des organisations et bien-être des usagers : quels modes de pilotage et d intervention?», Revue Management et Avenir, n 61, avril/mai, p ;. Grenier C. (2014), coord., «Les organisations de santé et leurs environnements institutionnels : réceptacles d injonctions ou acteurs stratégiques?», in Journal de Gestion et d Economie Médicales, vol 32/1 Frais d inscription et de participation Les frais d inscription couvrent les repas, les pauses-cafés et l accès aux actes : - étudiant et doctorant : 70 euros - enseignant, professeur, professionnel, autre : 200 euros Voir feuille d inscription sur le site internet (rubrique : Programme) 11

5 Colloque Santé 2013, Marseille, 21 et 22 mai 2013 PROGRAMME

5 Colloque Santé 2013, Marseille, 21 et 22 mai 2013 PROGRAMME Euromed Management et Bordeaux Ecole de Management, en partenariat avec l IRTS PACA Corse : des colloques pour comprendre le champ de la santé par un double regard institutionnel et gestionnaire 5 Colloque

Plus en détail

Bertrand PARENT. 3 rue des Bons Français, 44000 NANTES. Bertrand.Parent@ehesp.fr

Bertrand PARENT. 3 rue des Bons Français, 44000 NANTES. Bertrand.Parent@ehesp.fr MODÈLE EUROPEEN DE CURRICULUM VITAE INFORMATIONS PERSONNELLES NOM ADRESSE Bertrand PARENT 3 rue des Bons Français, 44000 NANTES TELEPHONE 0662402190 COURRIER ELECTRONIQUE NATIONALITE Bertrand.Parent@ehesp.fr

Plus en détail

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?»

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» APPEL A COMMUNICATIONS «L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» 18 & 19 novembre 2015 IDRAC Business School, Lyon L IDRAC Business School, dans le cadre

Plus en détail

numéro 247 mars 2015 social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel

numéro 247 mars 2015 social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel numéro 247 mars 2015 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 La performance des groupes de travail. Une analyse par le capital social et la routinisation Cécile Belmondo, François Deltour, Caroline Sargis-Roussel

Plus en détail

Dernière mise à jour le 11/09/15 1

Dernière mise à jour le 11/09/15 1 Libellé de l UE Libellé de l EC CM Résumés Intervenants SEMESTRE 3 UE 1 : Les politiques publiques sociales (6c) Politiques sociales (3c) Evaluation des politiques publiques des secteurs 18 h Par ce cours,

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Camille RICAUD. 1. Informations générales. 2. Formation. 3. Expériences professionnelles. 1.2 Sexe: HOMME. 1.3 Titre: DOCTEUR

Camille RICAUD. 1. Informations générales. 2. Formation. 3. Expériences professionnelles. 1.2 Sexe: HOMME. 1.3 Titre: DOCTEUR 1. Informations générales Camille RICAUD 1.1 Nom et prénom:ricaux Camille 1.2 Sexe: HOMME 1.3 Titre: DOCTEUR 1.4 Adresse email: camille.ricaud@gmail.com 2. Formation 2015 Qualification à la fonction de

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

1ère Journée de Recherche Internationale GESS Gestion des Entreprises Sociales et Solidaires Jeudi 12 décembre 2013

1ère Journée de Recherche Internationale GESS Gestion des Entreprises Sociales et Solidaires Jeudi 12 décembre 2013 1ère Journée de Recherche Internationale GESS Gestion des Entreprises Sociales et Solidaires Jeudi 12 décembre 2013 Lieu de la journée Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) Bâtiment Bois de l Etang

Plus en détail

Damien GARDEY. Formation. Expérience professionnelle

Damien GARDEY. Formation. Expérience professionnelle Mail : damien.gardey@esc-pau.fr Téléphone : 05.59.92.64.48 Professeur de Management Responsable Académique Département Management Professeur Associé ENAP - Québec Damien GARDEY Formation 2012 : Qualification

Plus en détail

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité

Master 2 Juriste d'affaires. Master 2 Juriste d'affaires Internationales Master 2 Droit de l'entreprise spécialité Droit des Affaires et Fiscalité Nom de l'établissement UNIVERSITE PAUL CEZANNE UNIVERSITE DE PICARDIE UNIVERSITE D'ANGERS - UFR de Droit UNIVERSITE DE BOURGOGNE UNIVERSITE PIERRE MENDES France UNIVERSITE DE VERSAILLES SAINT QUENTIN EN

Plus en détail

L évaluation participative. Levier de changement pour l amélioration de la performance du système de santé?

L évaluation participative. Levier de changement pour l amélioration de la performance du système de santé? L évaluation participative José Carlos Suárez-Herrera, Ph.D. (Hons.) KEDGE Business School DASUM, Université de Montréal Corinne Grenier, Ph.D., HDR KEDGE Business School Aix-Marseille Université Levier

Plus en détail

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F

VAGUE E. 5 ans (renouvelé par arrêté du 15 Nantes Audencia Nantes (Ecole de management) AUDENCIA septembre 2008) VAGUE F 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l Enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà Droits & Vie Du Corps mort cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà "De ta plus belle écriture, note ce qu'il faudra qu'il advînt de mon corps, lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord, que sur un seul point: la

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

executive education Manager dans le secteur de la santé The World s First Business School (est. 1819)

executive education Manager dans le secteur de la santé The World s First Business School (est. 1819) executive education Manager dans le secteur de la santé The World s First Business School (est. 1819) SPH Conseil, filiale de la Fédération Hospitalière de France, et ESCP Europe s associent dans le cadre

Plus en détail

numéro 212 mars 2011 Dossier Les relations siège-filiales dans les multinationales Sous la direction de Ulrike Mayrhofer

numéro 212 mars 2011 Dossier Les relations siège-filiales dans les multinationales Sous la direction de Ulrike Mayrhofer numéro 212 mars 2011 SOMMAIRE 9 Ont contribué à ce numéro 13 Le couple DG-DRH à l épreuve des démarches compétences Bruno Henriet, Cathy Krohmer 29 Technologie polyfonctionnelle et compétences des acteurs.

Plus en détail

numéro 242 juin-juillet 2014

numéro 242 juin-juillet 2014 numéro 242 juin-juillet 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Les voies d une refondation du capitalisme. Une responsabilité élargie et une rémunération spécifique de la fonction de contrôle actionnarial

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010

Bulletin officiel spécial n 1 du 28 janvier 2010 2. Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master

Plus en détail

numéro 244 octobre 2014

numéro 244 octobre 2014 numéro 244 octobre 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Le choix d une stratégie RSE. Quelles variables privilégier selon les contextes? Jean Biwolé Fouda 33 Influence sociale et attitude à l égard

Plus en détail

ESPACE PARTAGÉ DE SANTÉ PUBLIQUE

ESPACE PARTAGÉ DE SANTÉ PUBLIQUE ESPACE PARTAGÉ DE SANTÉ PUBLIQUE 1 ESPACE PARTAGÉ DE SANTÉ PUBLIQUE L Espace Partagé de Santé Publique La vision L Espace Partagé de Santé Publique (EPSP) vise à améliorer la santé des habitants du département

Plus en détail

SYMPOSIUM KEDGE BUSINESS SCHOOL Campus de Toulon, France 11 et 12 juin 2015

SYMPOSIUM KEDGE BUSINESS SCHOOL Campus de Toulon, France 11 et 12 juin 2015 SYMPOSIUM KEDGE BUSINESS SCHOOL Campus de Toulon, France 11 et 12 juin 2015 Campus de la Grande Tourrache, 450 avenue François Arago CS 90262 83078 TOULON Cedex 9 France. L Apport des Communautés de Pratiques

Plus en détail

Appel à communication Colloque. 16 et 17 octobre 2014

Appel à communication Colloque. 16 et 17 octobre 2014 Appel à communication Colloque 16 et 17 octobre 2014 «IFRS Bâle Solvency : Impacts des contraintes comptables et réglementaires sur les établissements financiers» IAE de Poitiers Laboratoire CEREGE Le

Plus en détail

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013

Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Bilan des formations présentées lors de la semaine étudiant SEGEUN 2013 Lundi 11 février (9h-13h30) ENS Cognitique (diplôme d ingénieur CTI, Management des connaissances, Bordeaux) ISTHIA (Université Toulouse

Plus en détail

Programme : «Les objets de la ville intelligente»

Programme : «Les objets de la ville intelligente» 1 Programme : «Les objets de la ville intelligente» Manifestation organisée dans le cadre du programme de recherche "Smart Cities & Métropoles Le devenir des institutions urbaines dans la ville intelligente".

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Bienvenue à La Nativité. 3 ème soirée du cycle de l orientation

Bienvenue à La Nativité. 3 ème soirée du cycle de l orientation Bienvenue à La Nativité 3 ème soirée du cycle de l orientation Mercredi 22 novembre 2012 Programme du cycle de l orientation Mercredi 27 juin : IEP et Sciences Po Mercredi 13 novembre : Enseignement, formation,

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Le genre à l Ouest. Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé dans le cadre du pôle «Gouvernance» de la MSHB

Le genre à l Ouest. Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé dans le cadre du pôle «Gouvernance» de la MSHB Le genre à l Ouest Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé dans le cadre du pôle «Gouvernance» de la MSHB ATTENTION! Le premier séminaire se déroulera pour les Rennais-e-s à la MSHB (bâtiment

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

Spécialité Etablissement Formation

Spécialité Etablissement Formation Spécialité Etablissement Formation Prix de Lancement de Programme ESA MBA Bancassurance Prix de Lancement de Programme ESC Rouen MS MJCE (Mastère Juriste Conseil d'entreprise) Prix de Lancement de Programme

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Les réseaux de santé Alain Grand

Les réseaux de santé Alain Grand Les réseaux de santé Alain Grand Section 1 : les réseaux de santé Devant le constat d un cloisonnement excessif du système de santé, susceptible d induire des «pertes de chance» vis-à-vis de certaines

Plus en détail

Appel à communication - Call for papers

Appel à communication - Call for papers Colloque co-organisé par : Colloquium co-organised by: L IRTS (Institut Régional du Travail Social) de PACA et Corse Le Laboratoire CEMM, d Euromed Management 4 colloque du Pôle Santé/Social d Euromed,

Plus en détail

SEMINAIRE «UNIVERSITES ET TERRITOIRES»

SEMINAIRE «UNIVERSITES ET TERRITOIRES» SEMINAIRE «UNIVERSITES ET TERRITOIRES» Jérôme Aust Centre de Sociologie des Organisations Sciences Po / CNRS Elisabeth Campagnac Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés Ecole des Ponts ParisTech

Plus en détail

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P)

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Plan de la présentation I. Contexte français II. Contexte international III. Le processus IV.

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

observatoire des emplois d avenir

observatoire des emplois d avenir observatoire des emplois d avenir 4 ème vague Emplois d avenir et zones urbaines sensibles (ZUS) L Association des Maires de Grandes Villes de France a activement participé à la montée en puissance des

Plus en détail

numéro 203 avril 2010 INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès

numéro 203 avril 2010 INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès numéro 203 avril 2010 SOMMAIRE INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès 9 Ont contribué à ce numéro 13 RFG-AIMS. Le numéro spécial confirme son positionnement

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

2015-2016 DES PROJETS UNF3S INVESTISSEMENT D AVENIR IDEFI TIL 15 JUIN 2015 > 15 SEPTEMBRE 2015 2014 DATE DE L APPEL A PROJETS :

2015-2016 DES PROJETS UNF3S INVESTISSEMENT D AVENIR IDEFI TIL 15 JUIN 2015 > 15 SEPTEMBRE 2015 2014 DATE DE L APPEL A PROJETS : Université Numérique Francophone des Sciences de la San té et du Sport APPEL A PROJETS 2015-2016 DES PROJETS UNF3S ET DES PROJETS D EXTENSION AU PROGRAMME INVESTISSEMENT D AVENIR IDEFI TIL www.unf3s.org

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

Le genre à l Ouest. Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé dans le cadre du pôle «Gouvernance» de la MSHB

Le genre à l Ouest. Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé dans le cadre du pôle «Gouvernance» de la MSHB Le genre à l Ouest Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé dans le cadre du pôle «Gouvernance» de la MSHB Les séminaires suivants auront lieu dans les salles de télé-présence immersive Brest-TelecomB

Plus en détail

Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL,

Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL, Contact chargées de mission FEHAP Centre : Magali BASTELICA, magali.bastelica@fehap.fr, 06 45 55 50 12 Nathalie PERPINIAL, nathalie.perpinial@fehap.fr, 06 74 72 73 78 SOMMAIRE Pourquoi la FEHAP intervientelle

Plus en détail

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé Tours Débat régional du 13 février 2014 Chantier n 1 du programme Gaspar : développer les conventionnements tiers payant

Plus en détail

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 AUDIENCIA NANTES School of Management 8 Route de la Jonelière B.P. 31222 44312 Nantes Cedex 3 France +33 2 40 37 34 34 +33 2 40 37 34 07 http://www.audencia.com/

Plus en détail

MASTER DROIT DES AFFAIRES APPLIQUÉ AU MONDE DE LA SANTÉ FACULTÉ DE DROIT DE SAINT-ÉTIENNE

MASTER DROIT DES AFFAIRES APPLIQUÉ AU MONDE DE LA SANTÉ FACULTÉ DE DROIT DE SAINT-ÉTIENNE MASTER DROIT DES AFFAIRES APPLIQUÉ AU MONDE DE LA SANTÉ FACULTÉ DE DROIT DE SAINT-ÉTIENNE En partenariat avec : L AJAS : association juris affaires santé La faculté de droit de Saint-Etienne, Les menbres

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Les Cahiers de l Actif

Les Cahiers de l Actif Les Cahiers de l Actif N 424-425 - septembre - octobre 2011 Le Référent : un Objet Professionnel Non Identifié? S o m m a i r e éditorial 3 dossier 5 I - Représentations et fonctions identitaires du Référent...

Plus en détail

Septième Journée AFM du Marketing Agroalimentaire à Montpellier. Lieu: Université Montpellier 2, IAE Amphithéatre ROBERT REIX

Septième Journée AFM du Marketing Agroalimentaire à Montpellier. Lieu: Université Montpellier 2, IAE Amphithéatre ROBERT REIX Septième Journée AFM du Marketing Agroalimentaire à Montpellier Lieu: Université Montpellier 2, IAE Amphithéatre ROBERT REIX Vendredi 30 septembre 2011 PROGRAMME DE LA JOURNEE 8h Accueil des participants

Plus en détail

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories Lycée Alfred Kastler ECOLES DE COMMERCE Les écoles de commerce sont nombreuses et de niveaux variés. Elles sont le plus souvent gérées par les chambres de commerce, de ce fait ce ne sont pas des écoles

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

12-13/06/2013 C.COLIN / MA. BLOCH

12-13/06/2013 C.COLIN / MA. BLOCH Réunionn du Conseil Scientifique de l EHESP 11 juin 2013 Compte rendu synthétique et relevé de décisions Référence Révision Date d application Version CS _juin_2013 Validation Rédigé Date 11/06/2013 Prénom

Plus en détail

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D Le programme @Reseau3D #Colloque3D 1 Les parcours thématiques A Les données et leurs utilisations avancées Partant d une base existante, les données se construisent ou s obtiennent auprès de ceux qui les

Plus en détail

Offre d une bourse postdoctorale de 32 000$ Juin 2015 Juin 2016 Date de clôture du concours : 15 mai 2015 à 16h

Offre d une bourse postdoctorale de 32 000$ Juin 2015 Juin 2016 Date de clôture du concours : 15 mai 2015 à 16h www.arimarecherche.ca Offre d une bourse postdoctorale de 32 000$ Juin 2015 Juin 2016 Date de clôture du concours : 15 mai 2015 à 16h Le partenariat ARIMA réunit un ensemble de chercheurs universitaires,

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Centre d'études et de Recherches Juridiques en Droit des Affaires CERJDA sous tutelle des établissements et organismes : Université des

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

numéro 183 avril 2008 LÉGITIMITÉ, DÉVIANCE ET DÉLIT LES DÉFIS DU MANAGEMENT Coordonné par Jean-Pierre Bréchet, Philippe Monin, Anne-Laure Saives

numéro 183 avril 2008 LÉGITIMITÉ, DÉVIANCE ET DÉLIT LES DÉFIS DU MANAGEMENT Coordonné par Jean-Pierre Bréchet, Philippe Monin, Anne-Laure Saives numéro 183 avril 2008 SOMMAIRE LÉGITIMITÉ, DÉVIANCE ET DÉLIT LES DÉFIS DU MANAGEMENT Coordonné par Jean-Pierre Bréchet, Philippe Monin, Anne-Laure Saives 9 Ont contribué à ce numéro 13 RFG-AIMS : le numéro

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

TITRES : PARCOURS UNIVERSITAIRE :

TITRES : PARCOURS UNIVERSITAIRE : VAN DER YEUGHT Corinne Maître de conférences Institut d'administration des Entreprises Université de Toulon 70 Ave Decouvoux - 83000 Toulon - France Courriel : corinne.van-der-yeught@univ-tln.fr TITRES

Plus en détail

Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL

Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL UFR d Études psychanalytiques 2014-2015 Diplôme d Université LE GENRE DANS LES PRATIQUES : EDUCATION, MEDECINE, PSYCHANALYSE ET CHAMP SOCIAL Responsable : Laurie LAUFER Coordinateur : Vincent BOURSEUL

Plus en détail

Les clés de l'innovation. Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation

Les clés de l'innovation. Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation Les clés de l'innovation Une formation sur mesure pour les adhérents du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation Vous vous interrogez sur l'innovation : Qu est-ce que cela va apporter à mon entreprise? Comment commencer?

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

Liste des établissements adhérant à Worldcat

Liste des établissements adhérant à Worldcat Liste des établissements adhérant à Worldcat ILN Dénomination 002 Université de Provence Aix-Marseille 1 003/157 Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 004 Université Paul Cézanne Aix-Marseille

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Communiqué de presse. Direct Medica 31, rue des Longs Prés 92100 Boulogne Billancourt Tél. : +33 (0) 1 70 95 64 00 www.directmedica.

Communiqué de presse. Direct Medica 31, rue des Longs Prés 92100 Boulogne Billancourt Tél. : +33 (0) 1 70 95 64 00 www.directmedica. ARS : un an après leur création, l Observatoire de la Régionalisation dresse un premier bilan de leurs actions et de la montée en charge de la loi HPST et Direct Research créent l Observatoire de la Régionalisation.

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS Séminaire scientifique annuel Université Sorbonne Paris Cité 2015 Programmes de recherche interdisciplinaires Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE

2 OPTIONS AVEC IX MARSEILLE UNIVERSITE OPTIONS AVEC AIX FICHE FORMATION DEIS DEPARTEMENT INSTITUT MANAGEMENT PUBLIC. Métier EPARTEMENT ERGOLOGIE IMF Edition mai 2014 DEIS 1/6 Métier FICHE FORMATION DEIS Les titulaires du DEIS ont la capacité de repérer, d expliciter et d organiser des réponses à partir d une expertise technique à visée sociale.

Plus en détail

L Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) EHESP French School of Public Health

L Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) EHESP French School of Public Health L Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) EHESP French School of Public Health Regine Ducos Directrice des relations internationales Director of International Relations Une grande école à vocation

Plus en détail

Annexe 2 : Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispensesd épreuves.

Annexe 2 : Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispensesd épreuves. 4 notice DCG Annexe : Liste des titres et diplômes français ouvrant droit à dispensesd épreuves. Consultable ici : http://www.siec.education.fr ; rubrique «examens» ; sous-rubrique «DCG/DSCG» ; onglet

Plus en détail

Domaines d enseignement

Domaines d enseignement Mohamed GHAIBI Né le 22 octobre 1980 Célibataire 21 rue Championnet 75018Paris mghaibi@yahoo.fr Tél. 33 (0)6.27.30.01.81 Inscrit en thèse de Doctorat en sciences de gestion à Paris I Panthéon Sorbonne.

Plus en détail

Master 215. Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e. Ma st er 2 1 5

Master 215. Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e. Ma st er 2 1 5 Master 215 Éco n om ie e t G e s t i o n d e s o r gani sat i o ns médi co - so cia les Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e et g e s tion de s s y s tè mes

Plus en détail

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI

Décryptage. c o m p r e n d r e p o u r a g i r. Le coaching en individuel ou en équipe. Alain Boureau. Septembre 2006. Les Publications du Groupe BPI Décryptage c o m p r e n d r e p o u r a g i r Le coaching en individuel ou en équipe Alain Boureau Septembre 2006 Les Publications du Groupe BPI Le coaching en individuel ou en équipe Premières ressources

Plus en détail

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier DGOS/PF3/CdC MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier L article L. 6323-3 du code de la santé publique prévoit

Plus en détail

Réunion du Conseil Scientifique de l EHESP 18 novembre 2013 Compte-rendu synthétique et relevé de décisions

Réunion du Conseil Scientifique de l EHESP 18 novembre 2013 Compte-rendu synthétique et relevé de décisions Réunion du Conseil Scientifique de l EHESP 18 novembre 2013 Compte-rendu synthétique et relevé de décisions Référence Révision Date d application Version CS _novembre_2013 Validation Date 18/11/2013 Rédigé

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013

Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013 Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013 Paris, le 15 octobre 2012 13 Ecoles sont membres de l Association Passerelle pour 2013 : EDC Paris EM Normandie EM Strasbourg ESC Dijon ESC Grenoble ESC La

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Guide de l année-recherche

Guide de l année-recherche Guide de l année-recherche Destiné aux Internes de Médecine Générale Mars 2011 Mis à jour Octobre 2013 Co signé en octobre 2013 par : Page 2 sur 20 SOMMAIRE I. Introduction 5 II. Définition de l année-recherche

Plus en détail

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Communiqué de presse Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Paris, le 27 mai 2013 L Institut Randstad et l Observatoire du Fait Religieux en Entreprise

Plus en détail

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com

Dossier de presse 2013-2014. Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com Dossier de presse 2013-2014 Contact presse Barbara Brelle-Lenoir 09.52.20.47.16 b.lenoir@passerelle-esc.com 1 Sommaire L Association Passerelle p.3 Le Concours Passerelle p.5 2013 : un concours réussi

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post-dut B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les Licences professionnelles Les DUT en

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin Pourquoi "oser la prépa ECE "? La CPGE ECE (classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale voie économique) appelée aussi prépa HEC voie éco est un tremplin d accès aux grandes écoles

Plus en détail

En partenariat avec :

En partenariat avec : En partenariat avec : FNEGE - La Semaine du Management 2014 1 PRESENTATION La «Semaine du Management» est un projet porté par la FNEGE (Fondation Nationale pour l Enseignement de la Gestion des Entreprises),

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION PRÉ-PROGRAMME Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen UNE MANIFESTATION EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC UNE ORGANISATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

Plus en détail

La diversité culturelle en question (s)

La diversité culturelle en question (s) 1 Université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines Colloque international organisé par la Chaire Jean Monnet et le service culturel de l Université La diversité culturelle en question (s) 14 et 15 novembre

Plus en détail

Préface. Innovations managériales en établissement de santé. Francis FELLINGER

Préface. Innovations managériales en établissement de santé. Francis FELLINGER Préface Innovations managériales en établissement de santé Francis FELLINGER DU FAIT DE L HISTOIRE de l hôpital public, de sa «culture d entreprise», parler de management relevait d un certain degré d

Plus en détail

Sur le Chemin des Attentes des Usagers : le Projet Personnalisé

Sur le Chemin des Attentes des Usagers : le Projet Personnalisé «Pour l amélioration de la qualité, la gestion des risques et l évaluation en Loire Atlantique et Vendée» Sur le Chemin des Attentes des Usagers : le Projet Personnalisé L organisation et la planification

Plus en détail