Etude de développement du réseau de PC30.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de développement du réseau de PC30."

Transcription

1 Etude de développement du réseau de PC30. U n i v e r s i t é d e R e n n e s 1 M a s t e r 2 S e r v i c e s e n r é s e a u x e t e - b u s i n e s s Vivien Fortat Maxime Le Clerc de la Herverie

2 Plan Introduction 1. Description de l entreprise. 2. Stratégie de développement. 3. Positionnement des points de vente. 4. Opportunités de développement de nouveaux points de vente. 5. Etude d implantation d un point de vente à Bordeaux. Conclusion

3 Introduction Le boom des services et la croissance du taux d équipement des ménages en informatique, c est le credo de PC30. Qui sait réellement réparer son système informatique ou réagir rapidement en cas de panne? Un prestataire de service à domicile rend ce service, et depuis la loi Borloo, la moitié du coût de l intervention est déductible d impôt. C est pour cela que PC30, entreprise créée en 2003, a subit une forte croissance et un fort développement en France. Quelle stratégie de développement a donc pu adopter PC30? La description de l entreprise, l explication de sa stratégie, vont permettre de mettre en évidence et expliquer les choix d implantation de PC30 en France. Une analyse d implantation d éventuels nouveaux points de vente va permettre d éclairer cette stratégie. La simulation d implantation d un nouveau point de vente sur la ville de Bordeaux permettra d observer les outils d analyse d implantation.

4 Présentation de l entreprise. La Société PC30 a été créée en octobre Elle propose des prestations de services informatiques à domicile, essentiellement à destination des particuliers, professions libérales et TPE Les services offerts : Les services tournent autour de 3 axes : -installation : installation et configuration de tout appareil numérique et/ou informatique (appareil photo, ordinateur, imprimante, ) ainsi que des outils d accés aux moyens de connexions à Internet (adsl, modem, wifi, ). -dépannage : les techniciens de PC 30 s engagent à résoudre tout type de panne quel que soit le système d exploitation (Mac ou windows notamment). Les pannes les plus bégnines font l objet d une intervention immédiate, dans les cas les plus ardus le matériel est emporté jusqu à 72heures. -formation : PC 30 propose également de former ses clients à l utilisation des outils informatiques dont ils disposent. Ces formations sont à la demande et ciblées selon les besoins du client (usage d un tableur, logiciel photo, navigation internet ) La particularité tarifaire de PC 30. L originalité offerte par PC 30 est de bénéficier de la réduction fiscale dut à la provision de services à la personne. En effet, cette loi permet de déduire à hauteur de 50% les interventions d entreprises prestataires de services à la personne à domicile agrées par le gouvernement. PC 30 c est développé en mettant en avant cette disposition légale et a donc pu disposer d un énorme avantage concurrentiel sur beaucoup de ses concurrents en pouvant diviser par deux ses tarifs effectif. De là, PC 30 est rapidement devenu l acteur principal d un marché émergent et a ainsi capitalisé les effets d images (présence dans les médias, bouche à oreille, ) propre au leader d un marché émergent.

5 1.3. Politique commerciale : PC 30 propose une charte commerciale reposant sur trois grands points : La rapidité d'intervention et le respect des délais La qualité du service grâce à des procédures techniques éprouvées Des prix forfaitaires, sans mauvaises surprises 2. Le réseau de distribution. Organisée autour d'agences franchisée, PC 30 c est développé d abord à bordeaux puis c est implanté dans les zones de population les plus denses. Le but n est pas de couvrir le territoire mais d être présent dans les zones à potentiel d affaire et si possible avant les concurrents français. Pour être franchisé, PC 30 propose 2 types de contrats, selon la taille de l agglomération, affichés sur son site Internet : Pour les agglomérations de plus de habitants, PC30 propose de créer un partenariat GOLD. Cette démarche implique la création d'une agence physique et s'accompagne d'un projet marketing ambitieux afin que le fond de commerce parvienne au seuil de rentabilité à court terme. Droit d'entrée : Création de l'agence : Royalties 6% CA HT / mois Forfaits pour accéder aux services de la plateforme Pour les villes de moins de habitants, un système de franchise SILVER permet de lancer le projet avec un coût d'investissement moindre. En proposant un programme de partenariat parmi les moins chers du marché, PC30 permet à des entrepreneurs qui n'ont pas de fonds financiers disponibles de créer une activité fortement rémunératrice et motivante. Droit d'entrée : Royalties : 10% CA HT / mois Forfaits pour accéder aux services de la plateforme

6 3. Positionnement des points de vente. Dans cette optique de conquète du territoire et des zones importantes en France, PC30 a développé son réseau. La carte suivante situe les 40 magasins de l enseigne PC 30 sur le territoire français. Carte de France des magasins PC30 et densité des ménages Cette carte situe donc les magasins par le nom de la ville où ils sont situés. En parallèle les zones de couleurs indiquent l importance du nombre de ménages dans une zone géographique. Ainsi les zones aux couleurs les plus chaudes sont celles ou les ménages sont les plus nombreux (Rouge). Les zones à faible densité sont de couleur froide (Bleu). Si l on met en relation la situation géographique des magasins et la densité des ménages on constate que la stratégie de PC30 est de se situer dans, ou à proximité des grandes agglomérations. Le groupe n a ouvert aucune boutique dans le centre de la France mais est présent sur le pourtour méditerranéen, dense et très fréquenté. Le Grand Ouest est presque

7 couvert, seul le Finistère n a pas de boutique. Les deux seuls lieux de forte densité du Sud- Ouest sont couverts par les deux seuls magasins de la région. C est donc une zone qui prouve concrètement le choix de première implantation du groupe. 4. Opportunité de développement de nouveaux points de ventes. La carte précédente met en avant des zones que pc30 n a pas encore couvertes. Certaine s explique par leur faible densité, mais d autres ne laissent pas apparaître de justification. La carte suivante situe les mêmes magasins mais les zones de couleur correspondent aux densités de population et non plus de ménages. Carte des zones d implantation possible et de densité de population.

8 Les différences ne sont pas significatives, mais cette carte va permettre de déterminer plus clairement les zones d implantations opportunes pour PC30. Les cercles rouges ciblent les principales zones à densité moyenne et forte où pc30 n est pas présente. Ces zones pourraient correspondre à une implantation dans ces villes : Dunkerque Bayonne Brest Metz Caen Grenoble Ces préconisations d implantation ne prennent pas compte de la concurrence locale, mais PC30 est leader sur son marché et est connu par une personne sur 10 (source PC30.fr). L intérêt pour le leader est donc d être présent sur l ensemble du territoire pour pouvoir bénéficier davantage de visibilité. Une campagne publicitaire nationale aura plus d impact pour le groupe. En parallèle une autre problématique se pose pour le groupe, en plus du développement national, quand est-il de la croissance dans les villes elle-même? 5. Etude d implantation d un point de vente à Bordeaux 5.1. Zone de chalandise PC 30 a choisit de s implanter dans le centre de Bordeaux. La carte suivante présente la ville de Bordeaux et ses zones de densité de population.

9 PC30 est ici dans une zone à forte densité de population et en même temps en plein cœur de Bordeaux. L enseigne est donc très visible et à proximité d un grand nombre de client Marché théorique et concurrence Pour PC30 il serait opportun de se s implanter dans les zones à forte densité, mais localement le groupe n est pas le seul acteur. La carte suivante présente les concurrents de PC30 c'est-àdire les autres entreprises de dépannage informatique, dépannant aussi à domicile. Carte de Bordeaux, de sa densité de population, et des concurrents de PC30 La carte suivante cible la localisation sur le centre ville de Bordeaux.

10 Carte des concurrents de PC30 et de la densité de population sur Bordeaux. Cette carte présente donc le niveau de concurrence qu il peut exister sur Bordeaux. Les concurrents sont en majorités présents en centre ville ou dans les zones de forte densité de population. La particularité est la très rare présence d acteurs en périphérie de la ville. L Ouest et le Nord sont denses mais les acteurs ne sont pas présents. Pour mieux observer les zones d influence des concurrents et de PC30 l utilisation d un diagramme de Voronoï est nécessaire.

11 Le maillage de Bordeaux fait apparaître des cellules assez importantes laissant présager la possibilité d installation de nouveaux concurrents. Le cercle bleu délimite par exemple une zone ou les concurrents se partagent des zones d influences importantes pour une situation en centre ville. La zone de PC30 est assez réduite mais elle touche une zone de forte densité. L autre constat est la possibilité de couvrir le reste de la ville. En effet les poches de densité au Nord et à l Ouest ne sont pas du tout couvertes.

12 5.3. Effets attendus de la réalisation d une implantation. PC 30 pourrait adopter une stratégie d implantation au Sud du centre ville (cercle bleu) qui permettra de court-circuiter ses concurrents et de limiter leurs zones d influence. Les zones périphériques sont aussi des points stratégiques pour PC30. Mais l entreprise est principalement spécialisée dans le dépannage à domicile, donc la présence prêts des concurrents est importante pour la visibilité du groupe, mais la couverture à tout prix des zones périphérique de forte densité n est peut être pas une priorité puisque le réseau de transport permet des accès faciles.

13 Conclusion PC30 a donc développé une stratégie de couverture nationale, axée principalement sur la taille des villes. Cette volonté de présence et de couverture du territoire s affiche par la répartition des magasins. Les cartes présentées ont permis de mettre en évidence la possibilité pour le groupe de conquérir de nouveaux territoires et aires géographique à forte densité. Des perspectives de croissance sont donc encore à prévoir. Localement, si l on prend l exemple de la ville de Bordeaux, PC30 a à sa disposition quelques aires géographiques à forte densité qui permettrait éventuellement une nouvelle implantation. L objectif servirait dans ce cas beaucoup plus un objectif de visibilité et de démonstration de force. PC30 s affiche, par sa stratégie de développement, comme leader de son secteur. L ambition du groupe ne s arrete donc plus à l échelle nationale : " Dans un marché qui reste très fragmenté, PC30 continue à évaluer des opportunités de croissance externe ciblées, synergiques et relatives en France et à l international ". Le premier exemple est la prise de participation majoritaire de PC30 dans ABC CLIC à hauteur de 63%.

Les pratiques commerciales des cabinets d expertise comptable vontelles

Les pratiques commerciales des cabinets d expertise comptable vontelles Les pratiques commerciales des cabinets d expertise comptable vontelles changer? 1 1. Stratégies commerciales des cabinets : un état des lieux difficile à réaliser 2. Les cabinets doivent-ils élaborer

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION. Le Concept 3 Les Cibles 4 Les Dates Clé 5 Le Développement 6 Une Politique Humaine 7 Les Chiffres 8 Les Objectifs 9 L Organigramme 10 2 1. Le Concept Juridiquement, Dépanordi est

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Corrèze. l'avance. prend de TECHNOLOGIES

Corrèze. l'avance. prend de TECHNOLOGIES TECHNOLOGIES La Corrèze prend de l'avance Haut débit Collège Clemenceau à Tulle Ecole numérique rurale à Peyrelevade La Corrèze fait le pari de la technologie. De nombreuses actions sont mises en place

Plus en détail

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques.

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. PRÉSENTATION Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. Impliqué depuis plusieurs années dans le développement des nouvelles technologies et de l Internet, mes

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert

Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert I N F O R M A T I O N P R E S S E L e 9 a v r i l 2 0 0 9 Feu Vert et l entretien automobile : «le coup de patte» de l expert Contrairement à certaines idées reçues, les automobilistes doivent savoir que

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

La Région généralise l'accès au haut-débit résidentiel pour tous dans l'aude, avec le Conseil général

La Région généralise l'accès au haut-débit résidentiel pour tous dans l'aude, avec le Conseil général Plan numérique régional : Jeudi 7 juillet 2011 La Région généralise l'accès au haut-débit résidentiel pour tous dans l'aude, avec le Conseil général Andra LICA 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 lica.andra@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Lancement national 24 mars 2006. Dossier de Presse

Lancement national 24 mars 2006. Dossier de Presse Lancement national 24 mars 2006 Dossier de Presse Contact presse : Gilles BURYSEK Tel : 0 825 801 700 Fax : 03 25 43 74 09 gburysek@zenmicro.fr 12, rue Jean Monnet - BP 119-10603 La Chapelle Saint Luc

Plus en détail

Comité de suivi Transfert de la bande des 700 Mhz Changement de norme de la TNT 21 mai 2015

Comité de suivi Transfert de la bande des 700 Mhz Changement de norme de la TNT 21 mai 2015 Comité de suivi Transfert de la bande des 700 Mhz Changement de norme de la TNT 21 mai 2015 Contact presse : Franca Vissière franca.vissiere@anfr.fr 06 09 48 79 43 Le Gouvernement a décidé de transférer

Plus en détail

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service?

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? La pauvreté peut prendre différentes formes et nécessite donc de disposer d un éventail de réponses

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES

ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES ETUDE PREALABLE A LA REDYNAMISATION DU COMMERCE DE MAROMME DANS LE CADRE DU DISPOSITIF FISAC CAHIER DES CHARGES Marché à procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Ville de Maromme Place

Plus en détail

L immobilier, levier de développement économique et commercial dans les quartiers

L immobilier, levier de développement économique et commercial dans les quartiers L immobilier, levier de développement économique et commercial dans les quartiers 5 ème rencontre du cycle «Habitat, Cadre de vie et Gestion Urbaine «Développer un immobilier d entreprises adapté aux quartiers»

Plus en détail

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER

Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER Distributeurs Automatiques pour Vêtements sur Cintre CHIPTEX LINER TABLE DES MATIERES I. Introduction 3 II. Informations générales. 4 2.1 Identification du personnel utilisateur... 4 2.2 Gestion des vêtements

Plus en détail

Licence professionnelle Libraire

Licence professionnelle Libraire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Libraire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Quelle solution adaptée à vos besoins?

Quelle solution adaptée à vos besoins? Quelle solution adaptée à vos besoins? Cliquez sur le type de votre activité présente ou future TPE Toute Petite Entreprise Profession libérale Commerce Artisan Petite Moyenne Entreprise ou Industrie Quelle

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : EINC1517541D Intitulé du texte : Décret relatif aux conditions d'application de l'article L. 213-2 du code de la route Ministère à l origine de la mesure

Plus en détail

Les bassins de vie : un nouveau concept pour optimiser la performance et le développement de votre réseau

Les bassins de vie : un nouveau concept pour optimiser la performance et le développement de votre réseau Les bassins de vie : un nouveau concept pour optimiser la performance et le développement de votre réseau 1 Méthodologie des bassins de vie Potentiel du réseau franchise par Performance du réseau franchise

Plus en détail

Présentation de l UGAP

Présentation de l UGAP 2013 Statut et mission PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L UNION DES GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS (UGAP) L UGAP est un établissement public industriel et commercial créé en 1985 et placé sous la double tutelle

Plus en détail

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar

Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Etude sur les fonctions logistiques des structures et programmes de santé dans cinq régions d Afrique de l Ouest et de Madagascar Résumé L'article de ce mois présente le résumé des résultats issus de l'étude

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

le «très haut débit»,

le «très haut débit», le «très haut débit», le déploiement par Orange dans le Rhône présentation du 23/03/2012, Denis Roussillat, délégué régional Lyon Stéphane Penin, directeur des relations avec les Collectivités locales

Plus en détail

LA FIBRE OPTIQUE AUX PARTICULIERS. Charte contractuelle de bonnes pratiques commerciales

LA FIBRE OPTIQUE AUX PARTICULIERS. Charte contractuelle de bonnes pratiques commerciales LA FIBRE OPTIQUE AUX PARTICULIERS Charte contractuelle de bonnes pratiques commerciales 1 2 PRÉAMBULE Depuis 1996, le Grand Nancy s est engagé en faveur d une agglomération numérique en investissant dans

Plus en détail

Memo sur les méthodes de transfert Windows XP vers Windows 7 ou 8

Memo sur les méthodes de transfert Windows XP vers Windows 7 ou 8 Memo sur les méthodes de transfert Windows XP vers Windows 7 ou 8 Remarque générale : Version 13-4-2014 Ces procédures de migration peuvent prendre beaucoup de temps si vous avez de gros disques et de

Plus en détail

Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zones rurales 0,40 0,39 0,36 0,27. Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zones rurales

Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zones rurales 0,40 0,39 0,36 0,27. Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zones rurales Les TIC dans les entreprises traditionnelles L équipement des entreprises traditionnelles Le niveau d équipement (Base = ensemble des entreprises soit 500) Nombre de PC par salarié Nbre de PME de 5 à 250

Plus en détail

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de Conseils de Village Commune de Bouchemaine Janvier 2012 SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE Avis commun des Conseils de village de Pruniers Val de Maine, Le Bourg, La Pointe, Campagne

Plus en détail

Présentation de l entreprise d accueil

Présentation de l entreprise d accueil Présentation de l entreprise d accueil Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Conseils méthodologiques pour la présentation du CPPC», votre power point commence par une présentation de l entreprise

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Règlement d usage de la marque imprim vert

Règlement d usage de la marque imprim vert Règlement d usage de la marque imprim vert P2i Pôle d'innovation de l'imprimerie Octobre 2009 RÈGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE IMPRIM VERT La marque Imprim Vert, marque collective simple, est la propriété

Plus en détail

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage CHAPITRE La proximité des magasins Hard Discount : possible avantage concurrentiel 3.1. Le consommateur recherche toujours plus de proximité 90 3.2. L évolution des implantations des magasins Hard Discount

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

Créez votre boutique en ligne et vendez bien ("Internet pratique n 133, juillet-août 2012") Etape 1 : Les questions à se poser

Créez votre boutique en ligne et vendez bien (Internet pratique n 133, juillet-août 2012) Etape 1 : Les questions à se poser Créez votre boutique en ligne et vendez bien ("Internet pratique n 133, juillet-août 2012") Etape 1 : Les questions à se poser CONSEIL 1 : Réfléchissez Dans la plupart des cas, c est votre entourage et

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Association Nationale des guides COnférenciers

Association Nationale des guides COnférenciers Association Nationale des guides COnférenciers des Villes et pays d'art et d'histoire PROJET DE LOI POUR LA CROISSANCE ET L ACTIVITÉ Texte et commentaires PROJET DE LOI POUR LA CROISSANCE ET L ACTIVITÉ

Plus en détail

Groupement «Télévision Numérique pour Tous»

Groupement «Télévision Numérique pour Tous» Groupement «Télévision Numérique pour Tous» c/o France Télévisions 7, esplanade Henri-de-France 75907 Paris cedex 15 tel : +33 (0)1 56 22 10 80 fax +33 (0)1 56 22 10 81 Paris, le 24 septembre 2007 Consultation

Plus en détail

COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS.

COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS. COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS. BELGIQUE PROPOSITION DE LOI n 1618 du 19 JANVIER 2016 : Proposition de loi-cadre visant à créer un statut simplifié pour les indépendants.

Plus en détail

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007 Très haut débit résultats des consultations publiques et orientations Conférence de presse du 28 novembre 2007 Contexte La mutualisation de la partie terminale L accès au génie civil Conclusion 2 La régulation

Plus en détail

Mieux comprendre pour mieux vendre. Proposer la bonne solution en Assurance Santé, c est mieux protéger vos clients

Mieux comprendre pour mieux vendre. Proposer la bonne solution en Assurance Santé, c est mieux protéger vos clients Mieux comprendre pour mieux vendre Proposer la bonne solution en Assurance Santé, c est mieux protéger vos clients CIPRÉS vie, un expert reconnu en Assurance Santé CIPRÉS vie conçoit et gère des solutions

Plus en détail

Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria.

Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria. DEMAIN Demain, les PME créeront 70 % des emplois au Nigeria. 10 RAPPORT D ACTIVITÉ ET DE RESPONSABILITÉ D ENTREPRISE 2015 DÉJÀ 11 DEMAIN Déjà, à Lagos, Obinna a multiplié ses effectifs par 13 en dix ans.

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Quelle rentabilité espérer des chambres d'hôtes en 2012?

Quelle rentabilité espérer des chambres d'hôtes en 2012? Quelle rentabilité espérer des chambres d'hôtes en 2012? L'agence Guest & Strategy a mené une étude sur la rentabilité actuelle de l activité de chambres d'hôtes et gîtes en France, à travers une enquête

Plus en détail

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE

GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE ANNEE 2015/2016 GUIDE DU DOSSIER ANALYSE MISSION ENTREPRISE BACHELOR 3 SEMESTRE 6 1 Vous allez effectuer un stage ou une mission en alternance pendant votre année académique. Vous trouverez ci-après les

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse. coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez

Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse. coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez 1 Les conseils généraux, acteurs des politiques de jeunesse coordonné par Bernard Bier et Jean-Claude Richez 2 AUTOUR DE QUELQUES ENJEUX DES POLITIQUES DE JEUNESSE MENEES PAR LES CONSEILS GENERAUX Les

Plus en détail

Les principales causes d échec d une création d entreprise

Les principales causes d échec d une création d entreprise CHAPITRE 1 Les principales causes d échec d une création d entreprise Introduction «[ ] Échouer, c est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente [ ]» Henry Ford Depuis ces dix dernières

Plus en détail

Un concept éprouvé et en perpétuelle évolution

Un concept éprouvé et en perpétuelle évolution Akena : un concept EPROUVE Un concept éprouvé et en perpétuelle évolution Plus de deux décennies de croissance Fondée en 1990 par un groupe familial, sur un concept d hôtellerie économique de qualité dont

Plus en détail

C est nouveau en Meurthe-et-Moselle 247 collégiens et 68 enseignants vont être dotés de tablettes numériques.

C est nouveau en Meurthe-et-Moselle 247 collégiens et 68 enseignants vont être dotés de tablettes numériques. 1 DOSSIER DE PRESSE C est nouveau en Meurthe-et-Moselle 247 collégiens et 68 enseignants vont être dotés de tablettes numériques. Expérimentation dans les collèges de Cirey-sur-Vezouze, La Fontaine à Laxou

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

Community Consulting. Recommandations sur le projet de Madame RD. Partenaire de vos projets. Groupe projet : Chef de projet : Laura Henry

Community Consulting. Recommandations sur le projet de Madame RD. Partenaire de vos projets. Groupe projet : Chef de projet : Laura Henry Community Consulting Partenaire de vos projets Recommandations sur le projet de Madame RD Groupe projet : Chef de projet : Laura Henry Responsable journal de bord du projet : Léonie Delcourt Chargées de

Plus en détail

Corrigé - Les Laboratoires Cattier

Corrigé - Les Laboratoires Cattier CIE4DME Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé - Les Laboratoires Cattier PARTIE I : L ÉTUDE

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04 Sommaire 1. L'architecture du réseau internet 2. Et... 3. Les différentes > ADSL, Wifimax, Satellite & FTTH 4. Glossaire p 02 p 04 p 05 p 1 1 Les réseaux de transport longue distance Nationaux ou internationaux,

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc

Situation sanitaire. en Nouvelle-Calédonie. www.dass.gouv.nc Situation sanitaire en Nouvelle-Calédonie 2012 www.dass.gouv.nc Les comptes de la santé Source: service de la protection sociale III.1. Présentation La délibération modifiée n 490 du 11 août 1994 portant

Plus en détail

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Manager Pub Manager Publicité Linux ici Mac

Installation du logiciel Windows Suivant Démarrer Tous les programmes Démarrer Tous les programmes Manager Pub Manager Publicité Linux ici Mac Avec le Manager Publicité de bluevizia toutes vos activités de publicité seront facilement planifiées et implémentées. Installation du logiciel Windows Double cliquez avec le bouton gauche de la souris

Plus en détail

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST

CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST CHARTE D URBANISME COMMERCIAL ENTRE BREST METROPOLE OCEANE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE BREST LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DU FINISTERE REVISION DE JUIN 2006 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION...

Plus en détail

Compte-rendu du Midi de l innovation du 25 mars 2014. L entrepreneuriat féminin. Annie Cornet (HEC-Ulg) Virginie Pierre (réseau Diane)

Compte-rendu du Midi de l innovation du 25 mars 2014. L entrepreneuriat féminin. Annie Cornet (HEC-Ulg) Virginie Pierre (réseau Diane) Compte-rendu du Midi de l innovation du 25 mars 2014 L entrepreneuriat féminin Annie Cornet (HEC-Ulg) Virginie Pierre (réseau Diane) Introduction Les Midis de l Innovation sont une initiative du Département

Plus en détail

Communication rapprochée

Communication rapprochée Communication rapprochée Impact et émergence Une émergence unique aux cœurs des villes Une visibilité exceptionnelle quelle que soit la saison Convivialité : les «marquises» ou l intérieur des établissements

Plus en détail

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Synthèse

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Synthèse Direction Économie Emploi Territoire Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique des Côtes d Armor (SDTAN) Édito Un projet ambitieux et partagé L aménagement numérique de notre territoire est

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

Le Géomarketing 1 - Généralités 2 Exemple d utilisation pratique 3 Outils et données du Géomarketing.

Le Géomarketing 1 - Généralités 2 Exemple d utilisation pratique 3 Outils et données du Géomarketing. Le Géomarketing 1 Le Géomarketing 1 - Généralités 2 Exemple d utilisation pratique Etude du maillage d un territoire Diagnostic qualité du maillage Principes de l étude Objectifs de l étude 3 Outils et

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant?

Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant? Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant? 6 rue Joule Tourmaline 1, 33700 Mérignac 05 56 07 12 97 info@ambris.com www.ambris.com Sommaire Présentation

Plus en détail

FORMATION «SE DOTER D UN SITE WEB» FÉVRIER 2016. 565, avenue Buckingham Gatineau (Québec) J8L 2H2 819-986-1747 1-888-986-SADC www.sadcpapineau.

FORMATION «SE DOTER D UN SITE WEB» FÉVRIER 2016. 565, avenue Buckingham Gatineau (Québec) J8L 2H2 819-986-1747 1-888-986-SADC www.sadcpapineau. FORMATION «SE DOTER D UN SITE WEB» FÉVRIER 2016 TABLE DES MATIÈRES Étapes #1 : La théorie 1 Pourquoi avoir un site web 2 Définitions 3 Le commerce électronique 4 Les indispensables Étape #2 : Création

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Création et reprise d entreprise dans le secteur de la coiffure

Création et reprise d entreprise dans le secteur de la coiffure Création et reprise d entreprise dans le secteur de la coiffure Sources Etude 2009 ISM/FNC réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises de coiffure créées ou reprises ces 3 dernières années. Avec

Plus en détail

Avis général de la médiatrice du cinéma sur les propositions d engagements de programmation Décembre 2012

Avis général de la médiatrice du cinéma sur les propositions d engagements de programmation Décembre 2012 Avis général de la médiatrice du cinéma sur les propositions d engagements de programmation Décembre 2012 La Médiatrice du cinéma est chargée de formuler son avis sur les propositions d engagements de

Plus en détail

INDICATEUR DES LOYERS DE BUREAUX (ILBCOLLIERS) édition n 5, été 2006

INDICATEUR DES LOYERS DE BUREAUX (ILBCOLLIERS) édition n 5, été 2006 GENEVE INDICATEUR DES LOYERS DE BUREAUX (ILBCOLLIERS) édition n 5, été 2006 2 ème semestre 2005 1 er semestre 2006 2 éme semestre 2006 Qualité Standard Supérieure Standard Supérieure Standard Supérieure

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

Tour d horizon de l ordinateur

Tour d horizon de l ordinateur 1 Tour d horizon de l ordinateur 1 Tour d horizon de l ordinateur L achat d un ordinateur peut être un événement stressant. Après avoir demandé conseil aux amis et au vendeur, le débutant se retrouve seul

Plus en détail

ACCELERER LE PASSAGE DE LA FRANCE AU TRES HAUT DEBIT

ACCELERER LE PASSAGE DE LA FRANCE AU TRES HAUT DEBIT PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ESPACE RURAL ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Le 10 février 2010 ACCELERER LE PASSAGE DE LA FRANCE AU TRES HAUT DEBIT Une feuille de route pour la couverture intégrale

Plus en détail

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012

RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 RENCONTRES EPCI DAC MAI 2012 Partie 1 : diagnostic croisé de l offre et de la demande commerciale Offre commerciale existante par commune : des rayonnements très différents Augmentation dynamique du nombre

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base

1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base 1 Mettre à niveau les réseaux et équipements collectifs de base 1-4 Nouvelles technologies d information et de communication : Objectifs o faire des NTIC un axe fort du développement de la, participant

Plus en détail

DOSSIER CONCOURS L.V.E. PORTES DU SUD

DOSSIER CONCOURS L.V.E. PORTES DU SUD DOSSIER CONCOURS L.V.E. PORTES DU SUD Nom candidat :. Commune d habitation :.. Commune d implantation :.. Téléphone : Présentation au Prix «Emergence» (ante-création ou moins de 3 mois d activité). Ce

Plus en détail

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION Objectif 7. 8 ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION La vie d une agglomération ainsi que son développement économique supposent un volume

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

SYSEO PLANNING. L agenda électronique

SYSEO PLANNING. L agenda électronique SYSEO PLANNING L agenda électronique Sommaire 1 Introduction... 3 2 Caractéristiques du produit... 4 3 Planning médecin... 5 4 La gestion des rendez-vous... 6 4.1 La prise de Rendez-Vous... 7 4.1.1 Par

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de distribution La Stratégie de Distribution Séance 3 I Les circuits de distribution 1.1 Les fonctions de la distribution 1.2 La longueur des circuits 1.3 La rémunération

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

OpenScape Business V1 OpenScape Business BLF. Mode d emploi A31003-P3010-U116-16-7719

OpenScape Business V1 OpenScape Business BLF. Mode d emploi A31003-P3010-U116-16-7719 OpenScape Business V1 OpenScape Business BLF Mode d emploi A31003-P3010-U116-16-7719 Our Quality and Environmental Management Systems are implemented according to the requirements of the ISO9001 and ISO14001

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

www.kiwi-backup.com info@kiwi-backup.com 03 89 333 888 Fax : 03 59 03 92 41

www.kiwi-backup.com info@kiwi-backup.com 03 89 333 888 Fax : 03 59 03 92 41 Revendeurs informatiques, SSII, spécialistes de la sécurité des données Sécurisez les données stratégiques de vos clients grâce à un service simple et efficace! et créez votre propre réseau de revendeurs!

Plus en détail

SOLUTION DE SAUVEGARDE DES

SOLUTION DE SAUVEGARDE DES SOLUTION DE SAUVEGARDE DES DONNEES POUR PME Services Sauvegarde données des PME Installation de système d'exploitation Windows (Serveur/7/8/)/Linux (Ubuntu,Debian) Installation de PC, configuration et

Plus en détail

Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23

Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23 Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23 DIRECT ENERGIE SA - Capital : 9 777 510 e - 44 857

Plus en détail

La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département

La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département Dossier de presse La couverture numérique de la Savoie, un enjeu majeur pour le département Comprendre les enjeux du très haut débit et mieux appréhender la fibre optique comme infrastructure d avenir

Plus en détail

PRÉSENTATION POUR LA CLIENTÈLE

PRÉSENTATION POUR LA CLIENTÈLE PRÉSENTATION POUR LA CLIENTÈLE LES POINTS FORTS D ID MENU Tous les avantages du papier sans les inconvénients Faire quelque chose de simple est complexe L équipe d ID menu y est parvenue en associant les

Plus en détail

VOS AVANTAGES. Marketing revendeurs VOTRE ENCYCLOPÉDIE DE LA CONNECTIQUE 2010 L ENCYCLOPÉDIE DE LA CONNECTIQUE

VOS AVANTAGES. Marketing revendeurs VOTRE ENCYCLOPÉDIE DE LA CONNECTIQUE 2010 L ENCYCLOPÉDIE DE LA CONNECTIQUE Marketing revendeurs Pour vous aider à développer votre activité VOTRE ENCYCLOPÉDIE DE LA Disposez de votre Guide Métier personnalisé à votre enseigne! VOS AVANTAGES - Stimulez la prise de commande en

Plus en détail