Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6"

Transcription

1 dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique que ceci est un document contrôlé. L'absence de couleur indique que cette copie n'est pas contrôlée et ne recevra pas des mises à jour de révision. INTRODUCTION La couleur de l eau peut être causée par la présence d ions métalliques (cuivre, fer, manganèse), de tourbe, de plancton, d herbage et de composés organiques comme les substances humiques, les polyphénols (lignines), etc. Une eau colorée peut devoir être traitée avant d être utilisée dans des procédés industriels ou avant d être rejetée dans un cours d eau. 1. INTERVALLE DE MESURES Cette méthode permet de mesurer la couleur pour des valeurs se situant entre 3,3 et 150 unités de couleur vraie (UCV). L intervalle de mesure peut être étendu par dilution adéquate des échantillons. La présente méthode s applique à la détermination de la couleur de l eau potable, des eaux de surface et souterraines de même qu aux eaux usées domestiques et industrielles. 2. PRINCIPE ET THÉORIE 2.1. Il existe deux mesures de la couleur, la couleur vraie et la couleur apparente. Pour la plupart des eaux, on effectue la mesure de la couleur vraie La couleur apparente est la mesure de la couleur d une eau qui n a subi aucun traitement (filtration ou centrifugation) La couleur vraie est la mesure de la couleur d une eau non turbide. Pour effectuer cette mesure, il est nécessaire d effectuer une centrifugation pour enlever les matières en suspension La couleur de l échantillon est mesurée par spectrophotométrie à 400 nm par comparaison avec une série d étalons contenant du chloroplatinate de potassium et du chlorure de cobalt en milieu acide.

2 dans l eau par colorimétrie Page : 2 de 6 3. CRITÈRES D ACCEPTABILITÉ 3.1. Validation de méthode Interférences et limitations s Une turbidité, même légère, augmente le résultat de la couleur. Il est donc requis de centrifuger tout échantillon présentant une turbidité décelable à l œil pour la détermination de la couleur vraie Un échantillon dont la couleur ne produit pas d absorbance à 400 nm sera considéré comme n ayant pas de couleur La limite de détection de la méthode est établie à 1,0 UCV La limite de quantification de la méthode est établie à 3,3 UCV Sensibilité La sensibilité de la méthode se situe dans l intervalle spécifié cidessous. Critère minimale maximale Unité Sensibilité (pente) UCV/abs Fidélité La répétabilité relative est à l intérieur de ± 15 % La fidélité intermédiaire de mesure est à l intérieur de ± 15 % Justesse La justesse doit se situer entre 85 % et 100% Récupération Sans objet.

3 dans l eau par colorimétrie Page : 3 de Éléments de contrôle qualité Les éléments de contrôle de la qualité analysés doivent se situer à l intérieur des intervalles spécifiés ci-dessous : Éléments de contrôle qualité minimale maximale Coefficient de corrélation 0,995 1,000 R Unité Blanc de méthode (BLM) -1,0 1,0 UCV Étalon de contrôle externe (ETCE) % Duplicata (DUP) > 3,3 UCV % 4. PRÉLÈVEMENT ET CONSERVATION 4.1. Les échantillons sont prélevés et conservés selon le document n o L-CR , Échantillons d eau, contenants, agents et délais de conservation. 5. APPAREILLAGE, ACCESSOIRES ET DOCUMENTS QUALITÉ REQUIS 5.1. Spectrophotomètre UV-Visible Centrifugeuse, munie d une couronne acceptant des tubes de 16 mm de diamètre (5.3) Tubes (éprouvettes) en verre de 16 mm de diamètre x 100 mm avec bouchons à revêtement intérieur en Téflon Ballons volumétriques, classe A Pipettes volumétriques, classe A Cylindres gradués Pour la consultation des documents reliés à la méthode, cliquer sur la touche «lien vers la documentation» dans le logiciel IsoVision. 6. RÉACTIFS, ÉTALONS ET CONTRÔLES QUALITÉ ATTENTION : La concentration d un nouveau lot d étalon doit être vérifiée à l aide du lot précédent avant d être utilisé. L écart entre le nouveau lot et la concentration chimique attendue doit être égal ou inférieur à la valeur de la répétabilité affichée au point

4 dans l eau par colorimétrie Page : 4 de 6 ATTENTION : Certaines solutions peuvent être remplacées par des étalons disponibles commercialement. La concentration de l étalon commercial doit être vérifiée. La concentration peut être différente de celle mentionnée. Les dilutions devront être modifiées en conséquence. ATTENTION : Les matériaux de référence ainsi que les étalons périmés doivent être validés de nouveau avant utilisation. Une nouvelle date de péremption doit être identifiée et justifiée Eau : Eau dont la conductivité est < que 2 µmhos/cm ou la résistivité est > que 0,5 MΩ cm Acide chlorhydrique (HCl) : Liquide de qualité ACS ou supérieure Chloroplatinate de potassium (K 2 PtCl 6 ) : Sel de qualité ACS ou supérieure Chlorure de cobalt hexahydraté (CoCl 2 6 H 2 O) : Sel de qualité ACS ou supérieure Étalon de couleur de 500 unités de couleur : Peser environ 0,623 g de chloroplatinate de potassium (6.3). Peser environ 0,500 g de chlorure de cobalt hexahydraté (6.4). À l aide d un cylindre gradué (5.6), prélever 50 ml d acide chlorhydrique (6.2) et transvider dans un ballon volumétrique de 500 ml (5.4) contenant environ 100 ml d eau (6.1). Transférer les deux sels dans le ballon volumétrique de 500 ml. Dissoudre les sels et compléter au trait de jauge avec l eau. Cette solution est conservée à 4 C, à l abri de la lumière et est stable pour un an Étalons de couleur de 20, 30, 50, 80, 100, 120 et 150 unités de couleur : Transférer à l aide de pipettes volumétriques (5.5), 2, 3, 5, 8, 10, 12 et 15 ml de la solution étalon de couleur de 500 unités de couleur (6.5) dans des ballons volumétriques de 50 ml (5.4). Compléter au trait de jauge avec de l eau (6.1). Préparer ces solutions à chaque jour d utilisation Étalons de couleur de 5 et 10 unités de couleur: Transférer à l aide de pipettes volumétriques (5.5), 5 et 10 ml de la solution étalon de couleur de 50 unités de couleur (6.6) dans des ballons volumétriques de 50 ml (5.4). Compléter au trait de jauge avec de l eau (6.1). Préparer ces solutions à chaque jour d utilisation Blanc (BLM ): Verser environ 10 ml d eau (6.1) dans un tube en verre et fermer à l aide d un bouchon Étalon de contrôle externe (ETCE) : Verser environ 10 ml de l étalon de contrôle externe fourni par l assurance qualité dans un tube en verre et fermer à l aide d un bouchon Duplicata (DUP) : Verser environ 10 ml de l échantillon de référence dans un tube en verre et fermer à l aide d un bouchon.

5 dans l eau par colorimétrie Page : 5 de 6 7. PROCÉDURE ANALYTIQUE 7.1. Pré traitement des échantillons Note : Les échantillons des égouts pluviaux et des cours d eau doivent préalablement être dilués en utilisant 4 parties d eau (6.1) et une partie d échantillon Verser environ 10 ml de l étalon (6.6 et 6.7) ou de l échantillon dans un tube en verre et fermer à l aide d un bouchon (5.3) Déposer les tubes dans la couronne de la centrifugeuse (5.2). Note : S il y a une vibration anormale de la centrifugeuse, réajuster les volumes d échantillon Centrifuger à 3000 révolutions par minute pendant environ 20 minutes Dosage Les étalons, les contrôles de qualité et les échantillons doivent être à la température de la pièce avant de procéder au dosage Lire l absorbance au spectrophotomètre (5.1) à 400 nm, en ajustant le zéro avec de l eau. Note : Si la valeur d absorbance d un échantillon dépasse la valeur de l absorbance de l étalon de 150 UCV, reprendre le dosage de l échantillon en procédant à une dilution appropriée avec de l eau. 8. CALCUL ET EXPRESSION DES RÉSULTATS 8.1. Les résultats sont exprimés en UCV La couleur vraie sera de : Couleur finale ( UCV ) = Couleur lue V ( UCV ) * V dilution final dilution prélevé ( ml) ( ml) Couleur lue V dilution final V dilution prélevé = couleur de l échantillon en UCV calculée à partir de la courbe d étalonnage. = volume final de la dilution. = volume d échantillon prélevé pour la dilution.

6 dans l eau par colorimétrie Page : 6 de Saisir les résultats dans la base de données LIMS Saisir les résultats des éléments de contrôle qualité dans la charte de contrôle de l année en cours sur le serveur S. Enregistrer une non-conformité lors du non-respect d un ou plusieurs éléments de contrôle de la qualité et transmettre la non-conformité au responsable qualité. 9. RÉFÉRENCES 9.1. CENTRE D EXPERTISE EN ANALYSE ENVIRONNEMENT DU QUÉBEC, Détermination de la couleur vraie dans l eau : méthode méthode par spectrophotométrie UV-vis avec le platino-cobalt, MA. 103 Col. 2.0, Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec, 2008, 9p.

Méthode. ph dans l eau Page : 1 de 5

Méthode. ph dans l eau Page : 1 de 5 ph dans l eau Page : 1 de 5 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre

Plus en détail

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10 Page : 1 de 12 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Méthode. Détermination des cyanures totaux et disponibles dans l eau par colorimétrie automatisée

Méthode. Détermination des cyanures totaux et disponibles dans l eau par colorimétrie automatisée Page : 1 de 15 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9 dans l eau Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré

Plus en détail

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 300 C 1.0 Détermination du carbone inorganique dissous, du carbone organique dissous et du carbone organique total : méthode par détection infrarouge

Plus en détail

Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm

Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 103 %TUV 1.0 Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm 2016-02-03 (révision

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

Méthode. Détermination des matières en suspension et matières en suspension volatiles dans l eau

Méthode. Détermination des matières en suspension et matières en suspension volatiles dans l eau et Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination de la conductivité dans les effluents; Méthode électrométrique

Méthode d analyse Détermination de la conductivité dans les effluents; Méthode électrométrique Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 115 Cond. 1.0 Édition : 1999-03-02 Révision : 2002-05-06 (2) Méthode d analyse Détermination de la conductivité dans les effluents; Méthode

Plus en détail

E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE

E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination de l azote nitreux dans l eau

Plus en détail

Méthode. sulfures totaux dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 16

Méthode. sulfures totaux dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 16 par colorimétrie Page : 1 de 16 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre

Plus en détail

Détermination de la conductivité : méthode électrométrique

Détermination de la conductivité : méthode électrométrique Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 115 Cond. 1.1 Détermination de la conductivité : méthode électrométrique 2015-05-08 (révision 1) Comment fonctionne la codification? MA. 203

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Méthode. total dans l eau par colorimétrie automatisée Page : 1 de 11

Méthode. total dans l eau par colorimétrie automatisée Page : 1 de 11 colorimétrie automatisée Page : 1 de 11 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Fiche professeur Chimie C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Mots-clés : dosage, ph-métrie, acide fort, base forte, neutralisation, concentration. 1. Type d activité Cette expérience permet aux élèves de

Plus en détail

Chromiting basse teneur en cobalt Passivation en couche épaisse pour Zinc et alliages de zinc

Chromiting basse teneur en cobalt Passivation en couche épaisse pour Zinc et alliages de zinc SurTec 680 LC Chromiting basse teneur en cobalt Passivation en couche épaisse pour Zinc et alliages de zinc Propriétés Liquide concentré à base de chrome trivalent. Meilleure protection anticorrosion que

Plus en détail

Méthode. dans l eau par chromatographie ionique Page : 1 de 8

Méthode. dans l eau par chromatographie ionique Page : 1 de 8 chromatographie ionique Page : 1 de 8 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination de la couleur dans les effluents; Méthode colorimétrique avec le chloroplatinate

Méthode d analyse Détermination de la couleur dans les effluents; Méthode colorimétrique avec le chloroplatinate Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 115 Col. 1.0 Édition : 1999-03-02 Révision : 2001-03-03 (1) Méthode d analyse Détermination de la couleur dans les effluents; Méthode colorimétrique

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 400 NPEO 1.0

Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 400 NPEO 1.0 Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 400 NPEO 1.0 Détermination des surfactants de type nonylphénol polyéthoxylé et de leurs produits de dégradation : dosage par chromatographie

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse PROTOCOLE POUR LA VALIDATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN CHIMIE DR-12-VMC Édition : 6 mars 2015

Plus en détail

Résumé. Introduction

Résumé. Introduction Résumé Dans cette expérience, nous nous sommes familiarisées avec la spectrophotométrie d absorption moléculaire (UV-Visible) à l aide de la molécule de pyridoxine. Introduction La première partie de cette

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1 Sonde nitrate Référence CI-6735 A utiliser avec la référence PS-2147 Page 1 sur 1 Introduction IMPORTANT : TOUJOURS UTILISER DES GANTS ET DES LUNETTES DE PROTECTION POUR MANIPULER DES PRODUITS CHIMIQUES.

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

DETERMINATION DE LA TENEUR EN 14 C DANS L'ETHANOL (Recueil BS 1994)

DETERMINATION DE LA TENEUR EN 14 C DANS L'ETHANOL (Recueil BS 1994) DETERMINATION DE LA TENEUR EN 14 C DANS L'ETHANOL (Recueil BS 1994) INTRODUCTION De l alcool pouvant être utilisé pour l élaboration de certaines boissons spiritueuses il est nécessaire de pouvoir en vérifier

Plus en détail

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions : 1 Qualité de l eau L eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé. Les normes de qualité de l eau potable définies par le ministère de la Santé et le Parlement Européen sont très rigoureuses.

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Evaluation des compétences expérimentales Fiches techniques : DOSSIER TECHNIQUE - Fiche

Plus en détail

Détermination d un mécanisme de réaction

Détermination d un mécanisme de réaction Détermination d un mécanisme de réaction Romain Laverrière chimie (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana Pachova chimie (pachova0@etu.unige.ch) Introduction But de la manipulation Cette expérience a pour objectif

Plus en détail

Instruments d analyse de la corrosion

Instruments d analyse de la corrosion corrosion analysis Instruments d analyse de la corrosion Toutes les structures en béton sont soumises à des influences agressives qui les dégradent avec le temps. Les structures marines et les bâtiments

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

Méthode. Détermination de la demande chimique en oxygène (DCO) dans l eau à l aide d un analyseur colorimétrique

Méthode. Détermination de la demande chimique en oxygène (DCO) dans l eau à l aide d un analyseur colorimétrique Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Activité expérimentale TP Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée par la «méthode de l échelle

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides»

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES Adoptée : 12 mai 1981 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» (Méthode du flacon) 1. I N T R O D U C T I O N C o n n a i s s

Plus en détail

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola 3 2 4 1 11 8 9 3 2 4 1 10 8 9 http://theobromine.uchini.be Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola La manipulation Les boissons au cola (style coca cola)

Plus en détail

2.6. Préparation de la droite d étalonnage externe. 2.6.1. Matériels et réactifs. 2.6.2. Préparation des solutions primaires

2.6. Préparation de la droite d étalonnage externe. 2.6.1. Matériels et réactifs. 2.6.2. Préparation des solutions primaires 2.6. Préparation de la droite d étalonnage externe 2.6.1. Matériels et réactifs 1 Flacon ambré (pour la solution stock). 2 Flacon jaugées de 10 ml (pour les solutions primaires et secondaires). 1 Fiole

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc. nº 11/Rév.2 2001 FRANÇAIS Original: ESPAGNOL Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne. Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h Domaine exploré : l eau Problématique générale : Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore, chaque

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

Méthode d analyse Formation d ammoniac par une matière solide au contact avec de l eau : méthode par détecteur de gaz électrochimique

Méthode d analyse Formation d ammoniac par une matière solide au contact avec de l eau : méthode par détecteur de gaz électrochimique Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 308 NH3 1.0 Édition : 2004-04-16 Méthode d analyse Formation d ammoniac par une matière solide au contact avec de l eau : méthode par détecteur

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme.

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme. S-II-2.1V1 DOSAGE DES ELEMENTS METALLIQUES EN TRACE DANS LES EXTRAITS À L EAU RÉGALE : MÉTHODE PAR ABSORPTION ATOMIQUE AVEC FLAMME ET ATOMISATION ÉLECTROTHERMIQUE (AAS/GF) 1. Objet Dosage des éléments

Plus en détail

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires TP Chimie 1 Mesure de transfert thermique I Introduction 1 Présentation Sécurité 3 Données II Mesure de la valeur en eau du calorimètre 1 Principe Mesures 3 Incertitude de la mesure III Mesure d une enthalpie

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Capteur à éthanol. Référence PS-ETH. Page 1 sur 8

Capteur à éthanol. Référence PS-ETH. Page 1 sur 8 Capteur à éthanol Référence PS-ETH Page 1 sur 8 Introduction Ce capteur est utilisé pour mesurer la concentration en éthanol gazeux. Il est extrêmement sensible et très adapté à la mesure du dégagement

Plus en détail

Année Internationale de l Eau Douce

Année Internationale de l Eau Douce Démystifier la Qualité de l'eau Démystifier la Qualité de l'eau Jean-François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux inc. Ste-Hélène de Bagot. (40) 79-2222. 2003 Année Internationale de l Eau Douce Démystifier

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures)

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures) DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL... SOMMMAIRE PAGE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...5 LE PH ET LE POUVOIR TAMPON DU SOL...6 LE CALCAIRE TOTAL

Plus en détail

S-II-4V3 : DOSAGE DU CHROME(VI)

S-II-4V3 : DOSAGE DU CHROME(VI) 1. Objet S-II-4V3 : DOSAGE DU CHROME(VI) Cette procédure a pour objet de décrire le dosage du Cr(VI) dans les sols (y compris les sédiments), les matières utilisées sur ou dans les sols et les déchets.

Plus en détail

Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION

Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION Compétences attendues (ce que je dois savoir ( ) ou savoir faire) : 7.5 Élaborer et réaliser un protocole de préparation d une

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

TP : Mesure de la dureté de l eau

TP : Mesure de la dureté de l eau TP : Mesure de la dureté de l eau Mots-clés : Production d eau potable / Traitement des eaux Document 1 : Les conséquences de la dureté de l eau Une eau alimentaire ne doit pas être trop douce car l Homme

Plus en détail

29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE

29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE 29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE SOLIDE) I- Principe Cette méthode a été adaptée d après Eric Lichtfouse (comm. Pers.) pour un traitement des

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination de la matière organique par incinération : méthode de perte au feu (PAF) MA. 1010 PAF 1.0 Édition : 2003-03-27

Méthode d analyse Détermination de la matière organique par incinération : méthode de perte au feu (PAF) MA. 1010 PAF 1.0 Édition : 2003-03-27 Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 1010 PAF 1.0 Édition : 2003-03-27 Méthode d analyse Détermination de la matière organique par incinération : méthode de perte au feu (PAF) Exemple

Plus en détail

Détermination du titre alcoométrique volumique acquis(tav) des mouts concentrés (MC) et du sucre du raisin (MOUTS CONCENTRES RECTIFIES, MCR)

Détermination du titre alcoométrique volumique acquis(tav) des mouts concentrés (MC) et du sucre du raisin (MOUTS CONCENTRES RECTIFIES, MCR) Méthode OIV-MA-F1-03 Méthode Type IV Détermination du titre alcoométrique volumique acquis(tav) des mouts concentrés (MC) et du sucre du raisin (MOUTS CONCENTRES (Résolution Oeno 419A/2011) 1. Introduction

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

Expérience # 12. Détermination de l équation de vitesse d une réaction d hydrolyse

Expérience # 12. Détermination de l équation de vitesse d une réaction d hydrolyse Expérience # 12 Détermination de l équation de vitesse d une réaction d hydrolyse 1. But Déterminer l'ordre et la constante de vitesse de la réaction d'hydrolyse du colorant méthyle violet, RA, à deux

Plus en détail

Etalons de Métrologie

Etalons de Métrologie Etalons de Métrologie Pour le contrôle qualité de vos mesures: Spectrophotomètres Lecteurs de microplaque Polarimètre Réfractomètre Saccharoflex MAINTENANCE CONSOMMABLE INSTRUMENTATION Absorption moléculaire

Plus en détail

Baccalauréat STL Biotechnologies juin 2014 Polynésie Correction

Baccalauréat STL Biotechnologies juin 2014 Polynésie Correction Baccalauréat STL Biotechnologies juin 014 Polynésie Correction EXERCICE 1 Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de manière indépendante. Les résultats seront arrondis, si nécessaire,

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures)

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES PHYSIQUES (2 heures) DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit

7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit 7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit 1 APPLICATION Pour usage in vitro Le kit CELLSEARCH Circulating Tumor Cell Control Kit est conçu pour être utilisé comme contrôle de dosage pour vérifier

Plus en détail

Dossier de validation de l analyse multiélémentaire dans les liquides de migration suite au contact avec des ustensiles métalliques (CoE)

Dossier de validation de l analyse multiélémentaire dans les liquides de migration suite au contact avec des ustensiles métalliques (CoE) P. : 1/11 Table des matières 1 Processus de validation...1 2 Validation...2 2.1 Exactitude...2 2.1.1 Critère d acceptation :...2 2.1.2 Résultats :...2 2.1.3 Conclusion :...5 2.2 Fidélité...5 2.2.1 Critère

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Données de validation

Données de validation Données de validation Données de validation principales Généralités Validation du tube de prélèvement Substance Acrylamide VLEP 8h Conditions analytiques 1 injecteur : PASSEUR A EFFET PELTIER 300 µg/m3

Plus en détail

Thème 4 Chapitre 1 Activité 2

Thème 4 Chapitre 1 Activité 2 Thème 4 Chapitre 1 Activité 2 EXTRACTION ET ANALYSE DE L HEXOKINASE DE SACCHAROMYCES CEREVISIAE Éléments de réponse ANALYSE DES RÉSULTATS 1.1. Cela permet de faciliter la lyse alcaline de la membrane de

Plus en détail

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES EPREUVE PRATIQUE ET ORALE D ADMISSION SESSION : 2004 EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES Durée : 8 heures Coefficient : 2 - Travaux pratiques de biochimie, durée 3h, coefficient 0.5 - Travaux

Plus en détail

Dossier de validation : Analyse des photo-initiateurs dans le liquide de contact ayant été mis en contact avec des emballages multicouches

Dossier de validation : Analyse des photo-initiateurs dans le liquide de contact ayant été mis en contact avec des emballages multicouches P. : 1/7 Table des matières 1 Introduction...2 2 Processus de la validation...2 3 Plan de la validation...3 4 Résultats de la validation...3 4.1 Spécificité...3 4.1.1 Critère d acceptation...3 4.1.2 Résultats...4

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé :

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé : Contrôle en Cours de Formation Établissement : Situation sciences Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Année scolaire :.. / Nom : Prénom : Diplôme préparé : HYGIÈNE ET SANTÉ À lire attentivement

Plus en détail

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT EXP Spectroscopie UV-Visible CORRIGE Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Problématique : Un sirop

Plus en détail

Résumé. Introduction

Résumé. Introduction Résumé Dans cette expérience, nous nous sommes familiarisés avec deux différentes techniques. La première méthode consiste à la spectrophotométrie d émission atomique qui permet de doser le Na + et le

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

GenoLyse VER 1.0. Notice d'utilisation IFU-51610-09. pour usage diagnostique in vitro uniquement

GenoLyse VER 1.0. Notice d'utilisation IFU-51610-09. pour usage diagnostique in vitro uniquement GenoLyse VER 1.0 Notice d'utilisation IFU-51610-09 pour usage diagnostique in vitro uniquement 10/2012 GenoLyse Kit d Extraction d ADN Bactérien Veuillez lire attentivement la notice d utilisation dans

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Baccalauréat sciences et technologies de laboratoire Sujet zéro Option biotechnologies Évaluation des compétences expérimentales Contrôle de l

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES TOXICOLOGIE ANALYTIQUE II

TRAVAUX PRATIQUES TOXICOLOGIE ANALYTIQUE II UNIVERSITE MOHAMMED V FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE RABAT Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie Pr. Y. CHERRAH TRAVAUX PRATIQUES TOXICOLOGIE ANALYTIQUE II Pr. A. BOUKLOUZE Pr. Ass. Ait Elacadi.

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail