Les métiers/secteurs en développement ou en émergence en Auvergne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les métiers/secteurs en développement ou en émergence en Auvergne"

Transcription

1 LES MÉMOS DU CARIF OREF Les métiers/secteurs en développement ou en émergence en Auvergne Dans le contexte actuel de mutations économiques et des emplois, certains métiers et secteurs d activités sont amenés à disparaître alors que d autres, au contraire, sont en développement ou en émergence. L objectif affiché par les signataires du CPRDF est d accompagner voire d anticiper ces évolutions, notamment par l adaptation de l appareil de formation régional. La notion de métier en développement ou en émergence reste difficile à quantifier car les études qui fourniraient chiffres clés et données de cadrage sur cette thématique sont rares en Auvergne. Par ailleurs, la notion même de développement regroupe des situations très variables et mérite d être précisée : certains métiers connaissent, ainsi, des développements essentiellement qualitatifs : le métier de secrétaire est ancien, ne connait pas d évolution quantitative particulière mais enregistre des modifications importantes quant aux compétences requises, d autres connaissent des développements plus quantitatifs : les métiers de conducteurs routiers sont anciens, ne connaissent pas d évolution radicale de compétences requises, mais concernent de plus en plus d emplois en relation avec l intensification des échanges, certains métiers enfin connaissent des développements à la fois quantitatifs et qualitatifs : il s agit, par exemple, de métiers associés à des évolutions technologiques récentes (certains métiers de l environnement, de l informatique...). Il existe bien un besoin en outils éclairant la problématique des métiers/secteurs en développement ou en émergence. Le CARIF OREF propose déjà quelques éléments d information au travers de ses trois études prospectives menées sur les métiers du secrétariat, de l environnement et de l informatique*. Sur un plan plus quantitatif, le CARIFOREF, lieu de partage et de mutualisation des données sur le champ de l emploi et de la formation, dispose d un entrepôt de données alimenté par ses membres. Cette base est exploitée dans le cadre de la mission générale d appui méthodologique aux acteurs régionaux, mission particulièrement renforcée dans la période de préparation du CPRDF. La note suivante illustre le type d exploitation qui peut être faite de l entrepôt de données dans le cadre de cette mission. L approche, exploratoire et purement quantitative, consiste à approcher la problématique des métiers/secteurs en développement ou en émergence par le prisme de l offre d emploi collectée par Pôle Emploi en Auvergne sur une période d une dizaine d années (période ). Cette analyse est détaillée par secteur d activité de l employeur dépositaire puis selon le métier proposé. *http://www.formationauvergne.com/regionau vergne/getpage.asp?pay_id=0&id=640&rub Code=356&menuCode=356 N 1 Avril 2011

2 SECTEUR D ACTIVITÉ EMPLOYEUR DES TRANSFORMATIONS IMPORTANTES DU MARCHÉ DU TRAVAIL L analyse de l offre d emploi par secteur employeur dépositaire montre qu aucune activité importante n a émergé ex nihilo en région au cours de la dernière décennie. Les secteurs présents en l étaient également en avec, pour certains, des poids très proches. C est le cas de l hôtellerierestauration avec près de 10% de l offre totale, de l administration publique (5,9%) ou du secteur du bâtiment (5,2%). L évolution est également peu marquée dans les secteurs de l action sociale (léger recul) ou de l éducation et des autres commerces de détail (légère progression). ZOOM SUR LES SECTEURS EN RECUL Dans le détail, l analyse des secteurs d activité qui ont le plus reculé dans l offre d emploi montre deux situations. La première est un affaiblissement de certaines activités très présentes en. C est le cas de l agriculture, déjà citée, et plus particulièrement de la culture de légumes ; maraîchage ( 3,5 de la part du secteur en dix ans), de la culture de céréales ; culture industrielle et de la culture et élevage associés (division par ). De même, les hôtels touristiques avec restaurant ont divisé par leur poids dans l offre d emploi malgré la bonne tenue de l hôtellerierestauration en général. La situation est comparable pour les autres formes d action sociale 1 ( malgré la relative stabilité de l action sociale en général). Enfin, les organisations associatives se sont considérablement affaiblies ( ) même si elles demeurent un secteur important (plus de 2% du total de l offre en ). A noter que les activités de sélection/fourniture de personnel ont progressé dans l offre d emploi, entraînées par le travail temporaire et malgré le recul très net de l activité de sélection et mise à disposition de personnel 2. Les principaux secteurs dépositaires d'offres d'emploi Secteur* (en 114 postes) d'emploi en Sélection/fourniture personnel 19,1% Hôtels et restaurants 9,9% Action sociale 6,2% Administration publique 5,9% Bâtiment 5,2% Agriculture 4,7% Education 4,6% Autres commerces de détail 4,4% Grandes surfaces alimentaire 3,6% Sécurité, nettoyage, services entreprises 3,6% X : facteur mutiplicatif du poids du secteur entre et. * : secteur en Nomenclature Economique de Synthèse (NES à 114 postes). 1,0 0,9 1,0 1,0 0,6 1,1 1,1 Il existe, néanmoins, des transformations importantes à l œuvre sur le marché du travail. Le secteur de la sélection/fourniture de personnel qui représente près d une offre d emploi sur cinq en a vu son poids multiplié par en dix ans. L évolution est encore plus nette dans les grandes surfaces alimentaires ( ) et dans la sécurité, nettoyage et services aux entreprises (poids multiplié par 2). A l inverse, le secteur de l agriculture a connu un recul très significatif avec un poids dans l offre d emploi totale presque divisé par deux. Les secteurs dépositaires en recul Secteur* (en 700 postes) d'emploi en Autres formes d'action sociale 4,4% Hôtels touristiques avec restaurant 4,1% Organisations associatives 4,0% Sélection et màd de personnel 2,9% Culture de légumes ; maraîchage 2,9% Culture de céréales ; cultures indust. % Transp. routiers de marchandises interurbains 1,1% Culture et élevage associés 1,0% Coiffure Commerce de véhicules automobiles : facteur de division du poids du secteur entre et. * : secteur en Nomenclature d'activité Française (NAF révision 1 à 700 postes). La seconde situation rencontrée en région est celle de la disparition d activités qui y étaient peu développées. Ces secteurs, parmi lesquels le commerce de gros de matériel informatique, le commerce de gros d appareils d électroménager, le travail de la pierre... sont détaillés en annexes. X 3,5 1 Ce secteur regroupe : la coordination, l'animation et l'orientation en matière d'action sociale des administrations (centres communaux d'action sociale, caisses des écoles, etc.) les activités d'administration générale et de collecte des organismes d'action sociale ou caritative à compétence générale ou spécialisée (par exemple: CroixRouge, médecins sans frontières, oeuvres d'adoption) les actions socioéducatives en milieu ouvert à destination des enfants, adolescents, adultes et familles (yc conseils conjugaux ou en planification des naissances). 2 Ce secteur regroupe : la recherche et la sélection de personnel :. la formulation des descriptions de postes ou rédaction de CV. la sélection (toutes techniques : psychologie, graphologie, etc.) et présentation des candidats les services spécialisés (recherche et placement de personnel de direction, reconversion professionnelle, bilan des compétences personnelles et professionnelles...) les services de mise à disposition de main d'œuvre, sauf travail temporaire 2

3 SECTEUR D ACTIVITÉ EMPLOYEUR LES SECTEURS EN DÉVELOPPEMENT OU ÉMERGENTS L analyse des secteurs qui ont progressé en part de l offre d emploi déposée montre deux situations distinctes : celle des secteurs en développement et celle, plus spécifique, des secteurs réellement émergents. Des secteurs qui se sont renforcés Le tableau cicontre liste, parmi les activités qui ont le plus progressé (part dans l offre d emploi multipliée par au moins ), les activités classées selon leur poids dans le marché de l offre. Il souligne le développement des activités de travail temporaire ( du poids dans l offre d emploi entre et ), des hypermarchés, de l accueil des personnes âgées... A noter la progression particulière des activités de nettoyage ( ) et des autres enseignements 3 ( ). Des secteurs émergents Le tableau cicontre liste les secteurs classés selon leur taux de progression, indépendamment de leur taille. Il fait apparaître l émergence des activités de centres d appel, de télécommunications et d assemblage de cartes électroniques, totalement absentes en. Il souligne la progression considérable, assimilable à une émergence d autres activités telles l entretien et la réparation de matériel informatique, les études de marché et sondages... Plus globalement, les développements des secteurs d activité répondent à des dynamiques de différentes natures. Ils peuvent être associés à des changements : technologiques : c est le cas, par exemple de l émergence du conseil en systèmes informatiques réglementaires : l évolution des dispositions liées à l environnement a un impact positif sur les activités de gestion du patrimoine naturel, sur les secteurs de l assainissement, de la voirie et gestion des déchets (cf. annexes), sociétaux : la progression de l offre d emploi dans l accueil des personnes âgées ou dans l aide à domicile est, pour partie, associée au vieillissement de la population. Les changements dans les modes de consommation ont un impact Les secteurs dépositaires en progression Secteur* (en 700 postes) d'emploi en Travail temporaire 17,5% Hypermarchés % Accueil des personnes âgées % Activités de nettoyage % Formation des adultes et form. continue % Autre hébergement touristique 1,3% Restauration de type rapide 1,2% Aide à domicile 1,0% Autres enseignements 1,0% Commerce de détail d'habillement 0,9% X : facteur mutiplicatif du poids du secteur entre et. * : secteur en Nomenclature d'activité Française (NAF révision 1 à 700 postes). Les secteurs dépositaires émergents Secteur* (en 700 postes) d'emploi en Centres d'appel Télécommunications Assemblage de cartes électroniques Entretien et réparation de matériel info Activités de soutien aux administrations Manèges forains et parcs d'attractions Etudes de marché et sondages Traiteurs, organisation de réceptions Gestion du patrimoine naturel Conseil en systèmes informatiques X : facteur mutiplicatif du poids du secteur entre et. * : secteur en Nomenclature d'activité Française (NAF révision 1 à 700 postes). favorable sur l offre d emploi dans les autres hébergements touristiques 4 ou dans la restauration rapide, de pratiques des entreprises : le recentrage sur le cœur de métier peut ainsi se traduire par une externalisation des activités de nettoyage, par le développement des centres d appel, la recherche de flexibilité des ressources humaines par un recours croisssant au travail temporaire, la recherche d une plus grande efficacité par le développement des études de marché... X X 6,7 5,3 4,6 4,5 3,4 3,3 3,2 3 Ce secteur regroupe : l'enseignement artistique (musique, danse, art dramatique) non classable par niveau l'enseignement à caractère spécifiquement religieux (grands séminaires,...) l'enseignement par des professeurs indépendants l'enseignement dispensé dans les établissements pénitentiaires les autres activités éducatives non classables par niveau 4 Ce secteur regroupe : les maisons familiales, centres et villages de vacances mettant éventuellement à la disposition des touristes des services de restauration, de loisirs ou de sports et des installations sanitaires les centres de vacances pour enfants et adolescents les chambres d'hôtes, gîtes à la ferme, gîtes ruraux, appartements de vacances 3

4 MÉTIER OFFERT DES VARIATIONS PARFOIS IMPORTANTES SELON LES MÉTIERS L analyse de l offre d emploi par métier offert conduit à des résultats comparables à celle des secteurs employeurs dépositaires. Ainsi, aucune famille professionnelle importante n a émergé ex nihilo en région au cours de la dernière décennie. Les métiers présents en l étaient également en avec, pour certains, des poids très proches. C est le cas des employés et agents de maîtrise de l hôtellerie (plus de 7% de l offre totale), des agents d entretien (près de 7%) ou des cuisiniers (3%) dont la part dans l offre globale a peu évolué ( 0,9 à 1,1). Il existe, néanmoins, quelques transformations importantes du marché du travail. La famille des animateurs socioculturels, de sport et de loisirs (3% de l offre d emploi en ) a vu son poids multiplié par. L évolution est encore plus nette pour les vendeurs hors alimentation et équipement de la personne 5 et pour les caissiers, employés de libreservice dont le poids a doublé en 10 ans. A l inverse, les familles des ouvriers non qualifiés du gros œuvre du bâtiment et les autres métiers liés à l'agriculture ont vu leur poids globalement divisé par deux. ZOOM SUR LES MÉTIERS EN RECUL Dans le détail, l analyse des métiers qui ont le plus reculé dans l offre d emploi montre des situations qui traduisent la multiplicité des dynamiques à l œuvre : un recul en relation avec une évolution/disparition de compétences antérieurement requises : la forte mécanisation dans l agriculture et, dans une moindre mesure, dans le bâtiment pourrait expliquer la chute des offres d aide agricole saisonnier ( en dix ans) ou d ouvrier non qualifié du gros œuvre du bâtiment, le développement de l usage des TIC la disparition des transcripteursdactylographes (cf. annexes)... un recul en relation avec l évolution du secteur d activité principal ou de ses pratiques : la délocalisation des activités dans le secteur textile et le recul des offres d ouvriers non qualifiés du textile, la baisse des agents de gardiennage et d'entretien en lien avec l externalisation des tâches de nettoyage dans le secteur de l immobilier... un recul en relation avec l augmentation générale des niveaux de formation requis dans les recrutements, une Les principales familles professionnelles offertes Métier* (en FAP) d'emploi en Employés et agts de maîtrise de l'hôtellerie 7,2% Agents d'entretien 6,8% Caissiers, employés de libreservice 4,8% Autres métiers liés à l'agriculture 4,4% Employés de maison, assistantes matern. % Cuisiniers 3,0% ONQ du gros œuvre du bâtiment 3,0% Animateurs socioculturels, sport et loisirs 2,9% Vendeurs hors aliment./équip. de la pers. % Ouvriers non qualifiés de la manutention 2,5% X : facteur mutiplicatif du poids de la famille professionnelle (FAP) entre et. * : métier en Famille Professionnelle (FAP en 88 postes). 1,1 0,9 0,5 0,6 0,9 0,7 1,2 A noter enfin une incohérence apparente : le recul des employés de maison et assistantes maternelles qui n est pas confirmé par l analyse de l enquête sur les besoins de main d oeuvre (BMO) et qui pourrait résulter de problèmes de codification (hypothèse à vérifier auprès de Pôle Emploi). Métier* (ROME v2) Les métiers en recul Aide agricole saisonnier Intervenant à domicile Ouvrier de la maçonnerie Polymaintenicien Agent d'accueil Employé de ménage à domicile Agent de gardiennage et d'entretien Coiffeur Attaché commercial en biens de consommation auprès des entreprises Chaudronniertôlier d'emploi en 7,0% 3,2% 3,0% % 1,2% 0,9% 0,7% 0,7% : facteur de division du poids du métier entre et. * : métier en Répertoire Opérationnel des Métiers et Emplois (ROME, version 2). tendance observée quel que soit le secteur d activité et quelle que soit la région et qui pourrait expliquer pour partie l évolution de l offre d emploi pour les métiers d intervenant à domicile, d ouvrier de la maçonnerie, de polymaintenicien... X 2 5 Cette famille regroupe : Antiquaire, Fleuriste, Télévendeur/Télévendeuse, Vendeur/Vendeuse en équipement du foyer, Vendeur/Vendeuse en produits culturels et ludiques, Vendeur/Vendeuse en produits utilitaires (outillage, bricolage, droguerie...) 4

5 MÉTIER OFFERT LES MÉTIERS EN DÉVELOPPEMENT OU ÉMERGENTS L analyse des métiers qui ont progressé en part de l offre d emploi déposée montre deux situations distinctes : celle des métiers en développement et celle, plus spécifique, des métiers réellement émergents. SECTEUR D ACTIVITÉ EM PLOYEUR Des métiers qui se sont renforcés Le tableau cicontre liste, parmi ceux qui ont le plus progressé (part dans l offre d emploi multipliée par au moins ), les métiers classés selon leur poids dans le marché de l offre. Il fait apparaître le développement des métiers du libreservice ( plus de 2 du poids dans l offre d emploi entre et pour les employés et les hôtes de caisse), de la vente ( à ) ou des loisirs... A noter la progression particulière des opérateurs sur machines de fabrication des industries agroalimentaires et des agents main de finition, contrôle et conditionnement ( ). Des métiers absents en ou presque et qui ont émergé Le tableau cicontre liste les métiers classés selon leur taux de progression, indépendamment de leurs effectifs. Aucune émergence réelle n est observée puisque tous les métiers pris en compte étaient déjà présents en. Toutefois, certaines progressions considérables sont assimilables à une émergence comme c est le cas pour les techniciens de la sécurité et de l ordre public (poids multiplié par 12), les enseignants d enseignement général ( 11) ou les agents de remontée filoguidée ( 10). Comme c était le cas pour les secteurs d activité, le développement des métiers répond à des dynamiques de différentes natures. Il peut être associé : au développement économique d un secteur : c est le cas des métiers de la vente, de la banque, des industries agroalimentaires, du tourisme... à des changements dans les pratiques de recrutement avec, notamment, le recours croissant à des enseignants vacataires... Les métiers en progression Métier* (ROME v2) d'emploi en Employé de libreservice % Animateur généraliste de loisirs % Agent stockagerépartition de marchandises % Employé polyvalent de restauration % Opérateur sur machines fabrication IAA % Agt main finition, contrôle, conditionnemnt % Hôte de caisse de libreservice 1,2% Vendeur en équipement de la personne 1,2% Télévendeur 1,1% Agent de sécurité et de surveillance 1,0% X : facteur mutiplicatif du poids du métier entre et. * : métier en Répertoire Opérationnel des Métiers et Emplois (ROME, version 2). Les métiers émergents Métier* (ROME v2) d'emploi en Technicien de la sécurité et de l'ordre public Enseignant d'enseignement général Agent de remontée filoguidée Agent de banque contact clientèle Agent encadrement ind. de process Opérateur mach. finition, contrôle et cond. Agt main finition, contrôle, conditionnemnt % Opérateur sur machines fabrication IAA % Informaticien expert Responsable des ventes X : facteur mutiplicatif du poids du métier entre et. * : métier en Répertoire Opérationnel des Métiers et Emplois (ROME, version 2). 2 à des changements dans l exercice de l activité : l activité de vente s oriente de façon croissante vers le libreservice ou de la télévente... à des changements technologiques (cas des informaticiens experts...) à des changements réglementaires (progression de l offre de cadre technique contrôle qualité...) à des changements sociétaux (vendeurs en produits utilitaires, outillage, culturels et ludiques...). X X 1 11,3 10,0 6,1 5,4 3,6 3,5 5

6 CONCLUSION En conclusion, cette rapide présentation des «métiers/secteurs en développement ou en émergence en Auvergne» a pour principal mérite de fournir quelques données de cadrage sur une thématique peu abordée jusqu à présent. Elle souligne les évolutions dans les grandes masses, replacées dans une perspective de moyen terme (10 années). Les résultats enregistrés sont globalement conforme à l attendu avec le développement de secteurs tels que le travail temporaire, la grande distribution ou la sécurité et le nettoyage. De même, certains métiers semblent émerger, plus particulièrement ceux liés à l informatique, à la vente et à la sécurité. La note présente également quelques indications chiffrées sur les métiers stables et sur les métiers en déclin. Elle illustre enfin la diversité des logiques qui sont à l œuvre dans les dynamiques de développement/émergence, logiques qui ne se résument pas aux seules conséquences des avancées technologiques et réglementaires (cf. évolutions sociétales, pratiques des entreprises...). L analyse, purement exploratoire, montre toutefois quelques limites. La principale tient dans une maille d analyse trop large. Les métiers émergents s inscrivent, par nature, dans une logique de niche. Ils peuvent ne concerner qu un nombre relativement faible d offres d emploi et passer inaperçus dans une analyse portant sur des grandes masses. Par ailleurs, la grille d analyse n est pas nécessairement adaptée : l ancienneté de la nomenclature ROME en version 2 ne permet pas, en effet, de prendre en compte les métiers émergents. Ce biais devrait être contourné avec l adoption de la nouvelle version du ROME (version 3 actualisée et enrichie) quoique partiellement. En réalité, plus que de métiers, c est de compétences en développement ou en émergence qu il faut parler, un niveau de finesse qu il n est pas possible d atteindre par une approche purement quantitative. La limite de la note tient enfin dans l absence de prise en compte de la qualité des données. Ainsi, elle s appuie sur l offre collectée par Pôle Emploi dont la part de marché peut varier significativement selon le secteur d activité, le métier, le territoire ou même dans le temps. Au final, cette note à visée exploratoire est insuffisante en ellemême. Elle constitue un appel à collaborations avec les spécialistes du marché du travail (Direccte, Pôle Emploi...) et ouvre des perspectives en termes d analyses complémentaires. Ainsi, l approche quantitative pourrait être enrichie d autres indicateurs (évolution de l emploi salarié, analyse des déclarations uniques d embauche...), complétée par des croisements avec d autres variables (approche territoriale, GPEC territoriale...) ou avec d autres études (analyse conjointe avec les tensions de marché, les potentiels de départs à la retraite...). Cette note doit également être replacée dans le cadre plus général de l analyse/anticipation des besoins en compétences visant à fournir des éléments de réflexion pour l adaptation de l appareil de formation régional. A ce titre, elle a vocation à être mise en relation avec une analyse descriptive de l offre de formation. Point méthodologique L analyse porte sur la période. Elle n a pas été étendue aux années 2008 et 2009 pour deux raisons principales : la crise, survenue à partir de 2008, est susceptible d introduire des biais conjoncturels importants dans une analyse qui se veut essentiellement structurelle, des changements de nomenclatures métier (ROME version 3) et secteur d activité (NAF révision 2) sont intervenus qui introduisent des discontinuités statistiques. Les données sont appréciées en part de l offre totale (%) et non en effectifs bruts afin de raisonner en structure, indépendamment de possibles extensions/contractions du volume de l offre collectée qui peuvent être liées à l activité du Pôle Emploi. Les données et sont calculées par moyenne mobile sur 3 ans afin de limiter au maximum l impact de «points aberrants». L offre d emploi est détaillée par secteur d activité de l employeur dépositaire, agrégé (Nomenclature Economique de Synthèse NES en 118 postes) ou détaillé (Nomenclature d Activité Française NAF en 700 postes) puis selon la famille professionnelle (FAP en 88 postes) ou le métier (ROME en version 2). 6

7 LES SECTEURS EN RECUL (OFFRES D EMPLOI PAR SECTEUR AGRÉGÉ NES 114 OEE) Les plus fortes diminutions en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Fabrication d'équipements automobiles 12,5 Fabrication d'appareils d'émission et de transmission Industrie de l'habillement et des fourrures Activités audiovisuelles Parachimie Fabrication d'articles en papier ou en carton Industrie chimique organique Production et distribution d'électricité, de gaz et de chaleur Fabrication d'articles de sport, de jeux et industries diverses Fabrication de produits textiles Fabrication de produits métalliques Services industriels du travail des métaux Fabrication de matériel électrique Activités associatives Industrie des boissons 0% 1% 2% 3% 4% 5% Les 15 secteurs les plus employeurs en parmi ceux qui ont le plus diminué entre et 1,1% 4,4% Agriculture, chasse, services annexes 7,9% 4,7% Activités associatives Transport routier (ou par conduites) de marchandises Services industriels du travail des métaux Industrie des viandes Travail du bois et fabrication d'articles en bois Fabrication de produits métalliques Assurance Activités audiovisuelles Industrie pharmaceutique Fabrication de matériel électrique Fabrication de produits textiles Fabrication d'articles de sport, de jeux et industries diverses Fabrication de matériel de mesure et de contrôle Industrie de l'habillement et des fourrures 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% 0,6% 2,5% 4,4% 2,5% % 1,2% 1,1% 0,6% 0,9% 0,6% 0,6% 5,9 4,1 2,4 2,4 4,1 Données Données Le secteur de la fabrication d équipements automobiles est celui dont la part a le plus diminué dans l offre d emploi entre et (de à soit une 12,5). Parmi les secteurs qui ont le plus diminué entre et, c est celui de l agriculture, chasse, services annexes qui offrait le plus d emplois en (7,9% contre 4,7% en soit une division par ). 7

8 LES SECTEURS EN RECUL (OFFRES D EMPLOI PAR SECTEUR DÉTAILLÉ NAF 700 OEE) Les 20 plus fortes diminutions en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Autres spectacles Travail de la pierre Commerce gros appareils électroménagers et radiotélévision Bals et discothèques Production et distribution d'électricité Commerce de gros de matériel électrique et électronique Production d'eaux de vie naturelles Diffusion de programmes de télévision Commerce de gros de machines de bureau et de matériel informatique Fabrication de petits articles textiles de literie Fabrication d'équipements automobiles Production de viandes de volailles Promotion immobilière d'infrastructures Services annexes aux spectacles Commerce de gros alimentaire non spécialisé Culture de légumes ; maraîchage Gestion de salles de spectacles Assurancevie et capitalisation Découpage, emboutissage Commerce de détail non alimentaire sur éventaires et marchés 2,9% 1 12,5 8,5 8,0 3,9 3,5 3,5 3,3 3,3 3,2 2,9 1,0% % % 2,5% 3,0% Les 20 secteurs les plus employeurs en parmi ceux qui ont le plus diminué entre et Autres formes d'action sociale 4,4% % Hôtels touristiques avec restaurant Organisations associatives n.c.a. Sélection et mise à disposition de personnel Culture de légumes ; maraîchage Culture de céréales ; cultures industrielles Transports routiers de marchandises interurbains Culture et élevage associés Coiffure Commerce de véhicules automobiles Mécanique générale Services aux cultures productives Tutelle des activités économiques Enseignement secondaire technique ou professionnel Enseignement supérieur Production de viandes de boucherie Enseignement primaire Fabrication d'emballages en matières plastiques Vente à domicile Cantines et restaurants d'entreprises 4,1% 2,8% 4,0% % 2,9% % 2,9% % 1,3% 1,1% 0,6% 1,0% 0,6% 0,6% 0,6% 0,6% 3,5 2,9 0% 1% 2% 3% 4% 5% Données Données Le secteur des autres spectacles est celui dont la part a le plus diminué dans l offre d emploi entre et (de à soit une disparition totale). Parmi les secteurs qui ont le plus diminué entre et, c est celui des autres formes d action sociale qui offrait le plus d emplois en (4,4% contre % en soit une ). 8

9 LES SECTEURS EN DÉVELOPPEMENT OU EN ÉMERGENCE (OFFRES D EMPLOI PAR SECTEUR AGRÉGÉ NES 114 OEE) Les 15 plus fortes augmentations en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Auxiliaires financiers et d'assurance Activités informatiques Sidérurgie et première transformation de l'acier Manutention, entreposage, gestion d'infrastructures Sécurité, nettoyage et services divers aux entreprises Assainissement, voirie et gestion des déchets Publicité et études de marché Télécommunications Organisation du transport de fret Location immobilière Grandes surfaces à prédominance alimentaire Architecture, ingénierie, contrôle Récupération Industrie du lait Services professionnels 1,0% % % 2,5% 3,0% 3,5% 4,0% Les 15 secteurs les plus employeurs en parmi ceux qui ont le plus augmenté entre et Grandes surfaces à prédominance alimentaire 2,4% 3,6% Sécurité, nettoyage et services divers aux entreprises Services professionnels Activités informatiques Publicité et études de marché Architecture, ingénierie, contrôle Auxiliaires financiers et d'assurance Sidérurgie et première transformation de l'acier Industrie du lait Fabrication d'éléments en métal pour la construction Télécommunications Organisation du transport de fret Assainissement, voirie et gestion des déchets Location immobilière Manutention, entreposage, gestion d'infrastructures 1,0% % % 2,5% 3,0% 3,5% 4,0% % 2,4% 0,7% 3,6% 0,6% 3,6% 0,6% % 3,6% 0,7% 0,6% 0,6% Données Données Le secteur des auxiliaires financiers et d assurance est celui dont la part a le plus augmenté dans l offre d emploi entre et (de à soit une ). Parmi les secteurs qui ont le plus augmenté entre et, c est celui des grandes surfaces à prédominance alimentaire qui offrait le plus d emplois en (3,6% contre 2,4% en soit une ). 9

10 LES SECTEURS EN DÉVELOPPEMENT OU EN ÉMERGENCE (OFFRES D EMPLOI PAR SECTEUR DÉTAILLÉ NAF 700 OEE) Les 20 plus fortes augmentations en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Centres d'appel Télécommunications (hors transmissions audiovisuelles) Assemblage de cartes électroniques pour compte de tiers Entretien et réparation de machines de bureau et de matériel informatique Activités de soutien aux administrations Manèges forains et parcs d'attractions Etudes de marché et sondages Traiteurs, organisation de réceptions Gestion du patrimoine naturel Conseil en systèmes informatiques Fabrication d'équipements de levage et de manutention Autres enseignements Transports urbains de voyageurs Commerce de gros de produits chimiques Activités de nettoyage Commerce de gros de produits laitiers, oeufs, huiles Réparation d'articles personnels et domestiques n.c.a. Sidérurgie Autres services personnels Enquêtes et sécurité 0,7% 1,0% % 0,7% 6,7 5,3 4,6 4,5 3,4 3,3 3,2 3,2 2,9 2,9 1,0% % % Les 20 secteurs les plus employeurs en parmi ceux qui ont le plus augmenté entre et Travail temporaire 11,2% 17,5% Hypermarchés Accueil des personnes âgées Activités de nettoyage Formation des adultes et formation continue Autre hébergement touristique Restauration de type rapide Aide à domicile Autres enseignements Commerce de détail d'habillement Travaux d'installation électrique Enquêtes et sécurité Autres services personnels Culture fruitière Conseil pour les affaires et la gestion Commerces de détail divers en magasin spécialisé Industrie du poisson Tutelle des activités sociales Ingénierie, études techniques Manèges forains et parcs d'attractions 1,3% % 1,0% % 0,7% % 1,0% % 1,3% 0,7% 1,2% 1,0% 1,0% 0,6% 0,9% 0,6% 0,9% 0,7% 4,6 0% 5% 10% 15% 20% Données Données Le secteur des centres d appel est celui dont la part a le plus augmenté dans l offre d emploi entre et (de à ). Parmi les secteurs qui ont le plus augmenté entre et, c est celui du travail temporaire qui offrait le plus d emplois en (17,5% contre 11,2% en soit une ). 10

11 LES MÉTIERS EN RECUL OU QUI DISPARAISSENT PAR FAMILLE PROFESSIONNELLE (OFFRES D EMPLOI OEE) Les plus fortes diminutions en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Autres ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal (forgerons, tuyauteurs ) Ouvriers qualifiés du textile et du cuir 0,7% Ouvriers non qualifiés de la chimie Autres métiers liés à l'agriculture Maçons qualifiés Ouvriers qualifiés de la menuiserie industrielle et de l'ameublement Employés de maison et assistantes maternelles (y.c. aides à domicile) Chaudronniers, tôliers industriels qualifiés Peintres et ouvriers qualifiés des finitions du bâtiment Professionnels des spectacles, photographes, stylistes, décorateurs Cadres de la communication, de la documentation, de l'édition, journalistes Secrétaires, assistantes Agents et hôtesses d'accueil, standardistes Ouvriers qualifiés de la chimie Représentants, VRP 0% 2% 4% 6% 8% 10% Les 15 FAP les plus offertes en parmi celles qui ont le plus diminué entre et Employés de maison et assistantes maternelles (y.c. aides à domicile) Cadres de la communication, de la documentation, de l'édition, journalistes Autres ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal (forgerons, tuyauteurs ) Ouvriers qualifiés de la menuiserie industrielle et de l'ameublement 8,9% 2,7% 5,1% 0,6% 1,1% 0,7% 3,2% 1,2% 3,0% Autres métiers liés à l'agriculture 8,9% 4,4% Secrétaires, assistantes Représentants, VRP Maçons qualifiés Agents et hôtesses d'accueil, standardistes Peintres et ouvriers qualifiés des finitions du bâtiment Ouvriers qualifiés du textile et du cuir Professionnels des spectacles, photographes, stylistes, décorateurs Chaudronniers, tôliers industriels qualifiés Ouvriers qualifiés de la chimie Ouvriers non qualifiés de la chimie 0% 2% 4% 6% 8% 10% 4,4% % % 0,7% % 0,9% % 5,1% % 3,2% % 3,0% % 2,7% % 1,2% 0,9% 1,1% 0,7% 0,7% 0,7% 0,6% Données Données La famille professionnelle des OQ du textile et du cuir est celle dont la part a le plus diminué dans l offre d emploi entre et (de 0,7% à soit une ). Parmi les familles professionnelles qui ont le plus diminué entre et, c est celle des autres métiers liés à l agriculture qui offrait le plus d emplois en (de 8,9% à 4,4% soit une division par ). 11

12 LES MÉTIERS EN RECUL OU QUI DISPARAISSENT PAR ROME (OFFRES D EMPLOI OEE) Les 20 plus fortes diminutions en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Transcripteur dactylographe 15,4 Cadre chargé de la sécurité publique Arboriculteurviticulteur Sylviculteur Opérateur d'assemblagemontage des industries de l'habillement Agent de gardiennage et d'entretien Technicien qualité de la construction mécanique et du travail des métaux Cadre technicocommercial Conducteur de machines de fabrication de produits textiles Spécialiste de la gestion de l'information Bûcheron Agent d'entretien et de nettoyage urbain Artiste dramatique Réparateurretoucheur en habillement Intervenant à domicile Façonneur bois et matériaux associés (production de série) Aide agricole saisonnier Chef de rayon hors produits frais Artiste de la musique et du chant Polyculteuréleveur 3,2% 7,0% 0,6% % % 10,6 6,3 6,2 4,5 2,8 2,8 2,5 2,5 2,4 2,4 2,4 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% Les 20 métiers les plus offerts en parmi ceux qui ont le plus diminué entre et Aide agricole saisonnier 7,0% % Intervenant à domicile Ouvrier de la maçonnerie Polymaintenicien Agent d'accueil Employé de ménage à domicile Agent de gardiennage et d'entretien Coiffeur Attaché commercial en biens de consommation auprès des entreprises Chaudronniertôlier Polyculteuréleveur Préparateur en produits carnés Opérateur d'assemblagemontage des industries de l'habillement Opérateur sur appareils de transformation physique ou chimique Transcripteur dactylographe Ajusteurmécanicien Agent d'entretien et de nettoyage urbain Artiste dramatique Cadre technicocommercial Technicien qualité de la construction mécanique et du travail des métaux 3,2% % 3,0% % % 0,9% 1,2% 0,9% 0,7% 0,7% 0,6% 0,6% 4,5 15,4 2,4 2,4 2,8 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% Données Données Le métier de transcripteurdactylographe est celui dont la part a le plus diminué dans l offre d emploi entre et (de à soit une 15,4). Parmi les métiers qui ont le plus diminué entre et, c est celui des aides agricoles saisonniers qui offrait le plus d emplois en (de 7,0% à % soit une ). 12

13 LES MÉTIERS EN DÉVELOPPEMENT OU EN ÉMERGENCE PAR FAMILLE PROFESSIONNELLE (OFFRES D EMPLOI OEE) Les 15 plus fortes augmentations en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Professeurs et directeurs d'établissement d'enseignement privé salariés 0,9% 6,1 Autres techniciens et agents de maîtrise de l'industrie Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires Opérateurs de saisie informatique Cadres du BTP Autres ouvriers non qualifiés de l'industrie Cadres administratifs, comptables et financiers Employés et techniciens de la banque Aidessoignants Caissiers, employés de libreservice Cadres de la banque et des assurances Vendeurs autres qu'en alimentation et équipement de la personne Ingénieurs et cadres techniques de l'industrie Techniciens des services administratifs, comptables et financiers Techniciens, agents de maîtrise du bois, du textile, du cuir et des industries graphiques 0% 1% 2% 3% 4% 5% Les 15 FAP les plus offertes en parmi celles qui ont le plus augmenté entre et Ouvriers non qualifiés de la mécanique (monteurs, contrôleurs, métalliers, serruriers ) Caissiers, employés de libreservice % 4,8% Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs Vendeurs autres qu'en alimentation et équipement de la personne Autres ouvriers non qualifiés de l'industrie Vendeurs en équipement de la personne et articles de sport Techniciens, agents de maîtrise de la maintenance Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires Educateurs spécialisés, conseillers d'éducation et surveillants Cadres commerciaux et technicocommerciaux Infirmiers, sagesfemmes Professeurs et directeurs d'établissement d'enseignement privé salariés Aidessoignants Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires Professions paramédicales (techniciens médicaux, préparateurs pharmacie, spéc. rééduc. ) 0,6% 0% 1% 2% 3% 4% 5% 1,0% % 1,3% % % 0,9% 4,8% % % 2,9% 1,3% % 1,0% % 1,1% % 0,9% % % % 0,7% 1,0% 0,6% 0,9% 0,9% 0,9% 0,6% 0,9% 0,6% 5,4 3,6 3,0 2,9 3,6 6,1 Données Données La famille professionnelle des professeurs et directeurs d établissements d enseignement privé salariés est celle dont la part a le plus augmenté dans l offre d emploi entre et (de à 0,9% soit une 6,1). Parmi les familles professionnelles qui ont le plus augmenté entre et, c est celle des caissiers, employés de libreservice qui offrait le plus d emplois en (4,8% contre % en soit une ). 13

14 LES MÉTIERS EN DÉVELOPPEMENT OU EN ÉMERGENCE PAR ROME (OFFRES D EMPLOI OEE) Les 20 plus fortes augmentations en part de l'offre totale déposée à Pôle Emploi Technicien de la sécurité et de l'ordre public 1 Enseignant d'enseignement général Agent de remontée filoguidée Agent de banque contact clientèle Agent d'encadrement des industries de process Opérateur sur machines de finition, contrôle et conditionnement Agent main de finition, contrôle et conditionnement Opérateur sur machines et appareils de fabrication des industries agroalimentaires Informaticien expert Responsable des ventes Responsable logistique Cadre technique de contrôlequalité Directeur de magasin Opérateur d'attractions Conseiller financier bancaire Télévendeur Cadre de la comptabilité Cadre de la gestion des ressources humaines Agent d'enquêtes Technicien/Technicienne des services administratifs % % 1,1% 11,3 10,0 6,1 5,4 3,6 3,5 3,5 3,4 3,4 3,3 3,2 3,0 3,0 2,8 1,0% % % Les 20 métiers les plus offerts en parmi ceux qui ont le plus augmenté entre et Employé de libreservice % % Animateur généraliste de loisirs Agent du stockage et de la répartition de marchandises Employé polyvalent de restauration Opérateur sur machines et appareils de fabrication des industries agroalimentaires Agent main de finition, contrôle et conditionnement Hôte de caisse de libreservice Vendeur en équipement de la personne Télévendeur Agent de sécurité et de surveillance Aidesoignant Enseignant d'enseignement général Educateurintervenant éducatif Personnel d'éducation et de surveillance d'établissement d'enseignement Vendeur en produits utilitaires (outillage, bricolage, droguerie...) Agent d'enquêtes Opérateur sur machines de finition, contrôle et conditionnement Vendeur en équipement du foyer Vendeur en produits culturels et ludiques Technicien des services administratifs 1,3% % % % 1,2% % % % 0,6% 1,2% 0,7% 1,2% 1,1% 1,0% 0,9% 0,7% 11,3 3,0 2,8 1,0% % % 2,5% 3,0% 3,5% Données Données Le métier de technicien de la sécurité et de l ordre public est celui dont la part a le plus augmenté dans l offre d emploi entre et (de à soit une 1). Parmi les métiers qui ont le plus augmenté entre et, c est celui des employés de libreservice qui offrait le plus d emplois en (% contre % en soit une multiplication par ). 14

15 LES MÉMOS DU CARIF OREF Contact : CARIF OREF Auvergne 16b rue Fontgiève ClermontFerrand Tél. : / Fax : Portail : h p://www.forma onauvergne.com/ Mail : Maque e : Com on Mars Contact : 03/2010.

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2016 N 21 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les profils recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements par type d établissement P8. Les recrutements

Plus en détail

Enquête Besoins en Maind'Œuvre

Enquête Besoins en Maind'Œuvre ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2015 N 12 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les métiers recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements dans les associations et le secteur public

Plus en détail

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ECLAIRAGES & SYNTHESES 1 AVRIL 2015 N 16 ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 La quatorzième vague de l enquête BMO en Alsace met en évidence une croissance

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 LOIRE

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 LOIRE ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 LOIRE 11 825 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS SAISONNIERS

Plus en détail

Les principaux résultats en 2009

Les principaux résultats en 2009 2 SOMMAIRE Les principaux résultats I - Les établissements qui projettent de recruter II - Les projets de recrutement III - Les métiers faisant l'objet de projets de recrutement Annexe 1 - Les projets

Plus en détail

1 174 projets de recrutement en 2013

1 174 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Oyonnax 1 174 projets de recrutement en 213 18,9 % des 1 529 établissements enquêtés dans le bassin de Bourg en Bresse envisagent de réaliser

Plus en détail

Repères & Analyses. Enquête. Besoins en Main d Œuvre 2011. 9 590 projets de recrutement sur le bassin d emploi de Nîmes. Chiffres clés 2011

Repères & Analyses. Enquête. Besoins en Main d Œuvre 2011. 9 590 projets de recrutement sur le bassin d emploi de Nîmes. Chiffres clés 2011 Mai 2011 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Œuvre 2011 Chiffres clés 2011 9 590 projets de recrutement sur le bassin d emploi de

Plus en détail

Dans les années à venir, de plus en plus de personnes. Les métiers porteurs ET MÉTIERS D AVENIR STRATÉGIES GAGNANTES

Dans les années à venir, de plus en plus de personnes. Les métiers porteurs ET MÉTIERS D AVENIR STRATÉGIES GAGNANTES Les métiers porteurs L augmentation des départs à la retraite des baby-boomers va accroître le nombre de postes à pourvoir. Les métiers exercés dans l industrie sont toutefois très divers et tous ne sont

Plus en détail

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE

Plus en détail

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes

ENQUÊTE BMO 2007. Tout ce qu il faut savoir. sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes ENQUÊTE BMO 2007 S E R V I C E E T U D E S & S T A T I S T I Q U E S I N S T I T U T I O N N E L S Tout ce qu il faut savoir sur les besoins en main-d œuvre des entreprises bas-normandes sommaire La Basse-

Plus en détail

8 661 projets de recrutement en 2013

8 661 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin d Annecy 8 661 projets de recrutement en 213 22, % des 7 89 établissements enquêtés envisagent de réaliser au moins une embauche. En 213, le bassin

Plus en détail

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 La qualité des emplois dans les services marchands Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 Le contexte de l étude Question de la qualité des emplois Indicateurs européens Débat sur la qualité

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Basse-Normandie.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Basse-Normandie. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Basse-Normandie. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 3 450 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

CODES APE éligibles au dispositif "La malette du dirigeant"

CODES APE éligibles au dispositif La malette du dirigeant 3512Z Transport d'électricité Industrie 3513Z Distribution d'électricité Industrie 3514Z Commerce d'électricité Industrie 3522Z Distribution de combustibles gazeux par conduites Industrie 3523Z Commerce

Plus en détail

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions de recrutement en 2015 BMO île-de-france 2015 pôle emploi IDF STATISTIQUES, études ET évaluation statistiques, études ET ÉVALUATION En 2015, des intentions

Plus en détail

191 625 projets de recrutement en 2013

191 625 projets de recrutement en 2013 Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre statistiques, etudes et ProsPective - Avril 213 191 625 projets de recrutement en 213 En novembre 212, 165 98 établissements ont été interrogés sur leurs

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie RHODANIENNE Sommaire Situation de la collecte réalisée par l ADEFIM Rhodanienne pour le compte de l OPCAIM

Plus en détail

L avenir de l industrie

L avenir de l industrie L avenir de l industrie Programme 14h00 - Accueil et introduction : M. Jean Luc DEROO - Président de la Maison de l Emploi Lys Tourcoing et du Comité de Bassin d Emploi Lille Métropole 14h15 Eléments de

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE N 1122

PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE N 1122 PREFECTURE DE LA REUNION SECRETARIAT GENERAL Saint-Denis, le 07 mai 2010 DIRECTION DES ACTIONS INTERMINISTERIELLES ARRETE N 1122 Déterminant la liste des emplois pour lesquels sont identifiées des difficultés

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016

Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 Cartographie des mobilités professionnelles et sectorielles des jeunes issus des emplois d avenir 2015/2016 2 Sommaire contexte Fondamentaux de la cartographie Bresse-Dombes Val de Saône Sud Drôme Forez

Plus en détail

Provence Alpes Côte d Azur

Provence Alpes Côte d Azur 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Verdun. Janvier 2012 Profil économique Ville de Montréal Janvier 2012 Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Ce profl économique est une publication de l équipe

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Indicateurs MARS 2015 N 018 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Les tensions sur le marché du travail au 4 E 2014 Au 4 e 2014, l indicateur de tension

Plus en détail

Les principaux résultats en 2015

Les principaux résultats en 2015 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2014, soit d

Plus en détail

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Lachine. Janvier 2012

Profil économique. Ville de Montréal Arrondissement de Lachine. Janvier 2012 Profil économique Ville de Montréal Janvier 2012 Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Ce profl économique est une publication de l équipe

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Le marché de l emploi en 2008. Outils d observation et enjeux métropolitains

Le marché de l emploi en 2008. Outils d observation et enjeux métropolitains Le marché de l emploi en Outils d observation et enjeux métropolitains Décembre Le marché de l emploi en Outils d observation et enjeux métropolitains Décembre Sommaire Introduction... 5 L ENQUêTE BESOINS

Plus en détail

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020 Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Les métiers en 2015-2020 : Perspectives d emploi De nombreux départs àla retraite A l horizon

Plus en détail

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale en Ile de France sur l année 2013

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Carcassonne. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Carcassonne. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2015 Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées

Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Comparatif Intentions d embauches 2013 (BMO) et offres enregistrées Avril 2014 Objectif de l étude Pour la douzième année consécutive, l enquête Besoin en Main d œuvre (BMO) a été réalisée fin 2012 et

Plus en détail

Édito. Sommaire HAUTE-SAVOIE. Le Contrat de Professionnalisation. Juillet 2014 - N 51

Édito. Sommaire HAUTE-SAVOIE. Le Contrat de Professionnalisation. Juillet 2014 - N 51 Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie HAUTE-SAVOIE Sommaire Collecte du 28/02/2014 des fonds formation professionnelle continue... p. 2 Enquête

Plus en détail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail Les métiers verts et Caractéristiques du marché du travail Les offres et les demandes d emploi relatives aux métiers verts et en région Centre en 2013 Quelle part représentent les métiers verts et dans

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Listes des secteurs et métiers prioritaires par régions Juin 2015

Listes des secteurs et métiers prioritaires par régions Juin 2015 Listes des secteurs et métiers prioritaires par régions Juin 2015 Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté Guadeloupe Guyane Haute-Normandie

Plus en détail

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003 L'aide APE JEUNES est une aide DE MINIMIS. Les entreprises de plus de 5 travailleurs calculés en équivalents temps plein sont exclues de certains secteurs d'activités (commerce de détail, HORECA, etc.)

Plus en détail

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Novembre 2010 Déroulement de la rencontre Un temps d information pour

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

L emploi et les métiers en 2022. Défi Métiers 9 décembre 2015

L emploi et les métiers en 2022. Défi Métiers 9 décembre 2015 L emploi et les métiers en 2022 9 décembre 2015 Prospective des métiers et qualifications : pourquoi? Troisième vague Utilité Pour les acteurs de la formation initiale et professionnelle Pour les acteurs

Plus en détail

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers Contrat Etude Prospective SOMMAIRE Caractéristiques de la population Caractéristiques des entreprises Caractéristiques des salariés Offres d emplois proposées

Plus en détail

% de l'ensemble. Québec 8,0 % Soins de santé et assistance sociale

% de l'ensemble. Québec 8,0 % Soins de santé et assistance sociale Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Saguenay Lac-St-Jean 273 264 habitants % du Québec 3,5% Agriculture 2,5 Services publics 1,7 Construction 7,9 Emploi par groupe d âge (*) Fabrication

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Etat des lieux socio-économique

Etat des lieux socio-économique Etat des lieux socio-économique de la basse-meuse EM ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION (AMEF) - CHRISTINE QUINTIN mai 2013 DÉFIS ET ENJEUX TERRITORIAUX Le vieillissement de la population

Plus en détail

PROFIL D INTÉRÊTS DÉTAILLÉ ISIP 99 INVENTAIRE SYSTÉMATIQUE D INTÉRÊTS PROFESSIONNELS EXEMPLE DE PROFIL

PROFIL D INTÉRÊTS DÉTAILLÉ ISIP 99 INVENTAIRE SYSTÉMATIQUE D INTÉRÊTS PROFESSIONNELS EXEMPLE DE PROFIL PROFIL D INTÉRÊTS DÉTAILLÉ ISIP 99 INVENTAIRE SYSTÉMATIQUE D INTÉRÊTS PROFESSIONNELS EXEMPLE DE PROFIL 24 MARS 29 GRAPHIQUE DE PROFIL GÉNÉRAL 5 1 15 2 25 Construction et architecture Mécanique et industries

Plus en détail

UNE STRATÉGIE TERRITORIALISÉE

UNE STRATÉGIE TERRITORIALISÉE Le diagnostic des besoins de formation opéré par Pôle emploi Nord Pas-de-Calais Picardie met en valeur 5 grands domaines offrant des opportunités d emploi : Services à la personne et aux collectivités

Plus en détail

Fiche d animation. Cette liste est indicative. Le professeur peut s employer à l enrichir.

Fiche d animation. Cette liste est indicative. Le professeur peut s employer à l enrichir. Fiche d animation Séquence pédagogique : Code couleur B Objectif : Permettre aux élèves de clarifier les notions de métier, d activité professionnelle, d emploi et de secteur d activités. Faire découvrir

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Structures métalliques Travail des métaux Fonderie GFE 05 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006

Plus en détail

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER

Reprises. Transmissions. d'entreprises à Paris. études études. Septembre 2009. Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France. Bouch A CEDER A CEDER PROMOTIONS Entrecôtes saucisses ILE -DE- FRANCE études études Septembre 2009 Reprises et Bouch Trmissions A CEDER A CEDER d'entreprises à Paris Jean Bresner Olivier Satger Insee Ile-de-France Reprises

Plus en détail

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin]

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin] FACETTES métiers > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? Les métiers du transport, de l entreposage et dans une moindre mesure ceux du tourisme sont principalement

Plus en détail

Édito. à savoir. Sommaire

Édito. à savoir. Sommaire Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie AIN Sommaire Promotion de l Alternance et Sécurisation des parcours de formation : la Plateforme d Alternance

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC DU CONSEIL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC DU CONSEIL RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 30 SEPTEMBRE 2013 EMPLOIS DURABLEMENT VACANTS ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT : SYNTHESE DU DIAGNOSTIC DU CONSEIL Dans un contexte de chômage élevé, l existence

Plus en détail

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES OBSERVATOIRE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale PACA sur l année 2013 L observatoire

Plus en détail

Séminaire "BTS Technico-commercial"

Séminaire BTS Technico-commercial Séminaire "BTS Technico-commercial" Résultats de l'enquête ABEFIA - 2006 Analyse des besoins en formation initiale et en apprentissage CGI, Confédération Française du Commerce Interentreprises Grenoble,

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire Tableau de Bord Juillet du Pévèle Mélantois Carembault 21 Données du 1er trimestre 21 Même si elle suit toujours une hausse inquiétante (5 % depuis le 1er trimestre ), la croissance du nombre de demandeurs

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN

BILAN LES ENTREPRISES POLYNÉSIENNES EN Points forts 05 BILAN EN 2011 P L U S D E R A D I A T I O N S Q U E D E C R É A T I O N S INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2011, le nombre de radiations d entreprises augmente de

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

REPERAGE DE SITES INTERNET SUR LES METIERS

REPERAGE DE SITES INTERNET SUR LES METIERS REPERAGE DE SITES INTERNET SUR LES METIERS SITES GENERAUX D INFORMATIONS SUR LES METIERS : Site Producteur Accès à l information métier Types d informations http://www.anpe.fr Agence nationale pour l emploi

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

INSEE AQUITAINE. Marins. Pêcheurs INSEE LA DYNAMIQUE DES MÉTIERS EN AQUITAINE. Gros oeuvre bâtiment. Artisans et ouvriers artisanaux.

INSEE AQUITAINE. Marins. Pêcheurs INSEE LA DYNAMIQUE DES MÉTIERS EN AQUITAINE. Gros oeuvre bâtiment. Artisans et ouvriers artisanaux. LA DYNAMIQUE DES MÉTIERS EN AQUITAINE L E D O S S I E R INSEE AQUITAINE N 65 MAI 2008 Agriculteurs Marins Bâtiment second oeuvre Techniciens BTP Sylviculteurs Cuisiniers Jardiniers Techniciens AM en électricité

Plus en détail

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «L auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l infirmier ou de la puéricultrice. Il réalise

Plus en détail

L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole

L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole Résultats de l enquête nationale sur le devenir des diplômés 2009 de Licence

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises (MAE)

Master Management et Administration des Entreprises (MAE) Promotion 9/ Site : ClermontFerrand Master Management et Administration des Entreprises (MAE) Objectifs de ce master : Le Master Management et Administration des Entreprises (MAE) est le diplôme de référence,

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,5 % en janvier. Cette progression

Plus en détail

Gip Alfa Centre 01/12/2015. Département du Cher. «Diagnostic local & problématique de territoire»

Gip Alfa Centre 01/12/2015. Département du Cher. «Diagnostic local & problématique de territoire» Gip Alfa Centre 01/12/2015 Département du Cher «Diagnostic local & problématique de territoire» Sommaire : I. Diagnostic local II. Une approche régionale de la prospective Sommaire : I. Diagnostic local

Plus en détail

Parcours Management des PME-PMI

Parcours Management des PME-PMI Promotion /4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Parcours Management des PME-PMI Objectif de ce parcours : Former des managers appelés à prendre

Plus en détail

Votre identifiant : Nom d épouse : Nom : Prénom : Vous avez obtenu votre : L2 Physique Chimie au terme de l année universitaire :

Votre identifiant : Nom d épouse : Nom : Prénom : Vous avez obtenu votre : L2 Physique Chimie au terme de l année universitaire : Votre identifiant : Nom d épouse : Nom : Prénom : Vous avez obtenu votre : L2 Physique Chimie au terme de l année universitaire : Observatoire Des Etudiants - 05.59.40.70.53 - http://ode.univ-pau.fr -

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 11% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 11% en un an FEVRIER 2013 COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 10 983 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 14% de la demande d emploi Dont 7 940, soit,

Plus en détail

22,4% ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2016» 179 800 PROJETS DE RECRUTEMENT EN LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRÉNÉES JUILLET 2014

22,4% ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2016» 179 800 PROJETS DE RECRUTEMENT EN LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRÉNÉES JUILLET 2014 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES JUILLET 2014 Édition 2016 Pôle emploi Languedoc Roussillon Midi Pyrénées Avril 2016 ENQUÊTE «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2016» 179 800 PROJETS DE RECRUTEMENT EN LANGUEDOC ROUSSILLON

Plus en détail

Le commerce en Midi Pyrénées. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Midi Pyrénées. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Midi Pyrénées Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Parcours Logistique de projet

Parcours Logistique de projet Promotion 211/212 Site : Clermont-Ferrand Master Logistique Parcours Logistique de projet Références de l'enquête : 28 diplômés issus de la promotion 211/212 de ce parcours (2 femmes et 8 hommes) ont été

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Fiche descriptive d'un centre

Fiche descriptive d'un centre Fiche descriptive d'un centre GRETA GRAND ARTOIS Groupement d'etablissements d'artois Ternois Organisme de rattachement : 228 - GRETA GRAND ARTOIS - Arras 25 bis rue Gambetta BP 40919 62022 Arras Cedex

Plus en détail

FICHES APCE. Commerces alimentaires. Commerces non alimentaires. Construction - Bâtiment

FICHES APCE. Commerces alimentaires. Commerces non alimentaires. Construction - Bâtiment FICHES APCE Commerces alimentaires 01/04/2013 - Boucherie charcuterie 01/01/2014 - Commerce de produits bio, de compléments alimentaires 01/04/2014 - Boulangerie pâtisserie artisanale 01/11/2013 - Commerce

Plus en détail

Evolution de la population active et durée du travail

Evolution de la population active et durée du travail Anticiper les flux de départs en retraite par métiers Après 2005 est prévue une forte montée en charge des départs en retraite. Un exercice de prospective de l emploi par métiers à l horizon 2010, qui

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Mai 2012 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2012 Chiffres clés 2012 15 130 projets de recrutement sur le département des

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation TRANSPORT LOGISTIQUE Les activités Les entreprises Les emplois La formation LE SECTEUR TRANSPORT! Transport de marchandises 60 % des flux de marchandises en provenance, à destination ou internes aux Pays

Plus en détail

Laval. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Laval. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (par milliers) 391 893 habitants % du Québec 5 % Agriculture Services publics 0,0 0,0 Construction 9,6 Fabrication 26,6 Emploi par groupe d âge (*) Nombre d'emplois

Plus en détail

les besoins en main d oeuvre 2015

les besoins en main d oeuvre 2015 les besoins en main d oeuvre 2015 en pays de la loire Pôle repères n 15 Service études et évaluation 1 SURTITRE Jean-Luc RECHER Directeur régional a.i. Pôle emploi Pays de la Loire L e tissu économique

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE SEPTEMBRE 2009 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Picardie Tendances régionales Numéro 20 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

Executive DATA. Auvergne Rhône-Alpes. Les enjeux emploi formation des territoires vus par le travail temporaire. Février 2016

Executive DATA. Auvergne Rhône-Alpes. Les enjeux emploi formation des territoires vus par le travail temporaire. Février 2016 Executive DATA Auvergne Rhône-Alpes Les enjeux emploi formation des territoires vus par le travail temporaire Février 2016 Présentation Le FAF.TT publie, en janvier/février 2016, 13 portraits statistiques

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Sommaire. Les résultats de l enquête principale. Les résultats de l enquête complémentaire. Annexe technique Base de sondage, retours et redressement

Sommaire. Les résultats de l enquête principale. Les résultats de l enquête complémentaire. Annexe technique Base de sondage, retours et redressement 2016 Sommaire Les résultats de l enquête principale Les principaux résultats en 2016 I - Les établissements qui envisagent de recruter II - Les projets de recrutement par type d établissements et par bassin

Plus en détail