COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012"

Transcription

1 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 Quel salaire pour quel travail? Les facteurs qui déterminent le salaire Combien gagne le Belge moyen? Quelles sont les professions les plus intéressantes d un point de vue financier? Quels sont les secteurs les mieux rémunérés? Et quel est l impact du lieu d emploi ou du diplôme sur la fiche de paie? Vous trouverez une réponse à ces questions dans ce communiqué de presse, qui analyse en détail les résultats de l enquête sur les salaires de Les principales constatations sont que : - En 2010, un salarié employé à temps plein gagnait en moyenne brut par mois. - 10% des salariés gagnent moins de par mois alors que, à l opposé, 10% des salariés perçoivent plus de Les managers bénéficient des plus fortes rémunérations, tandis que les coiffeurs et les esthéticiens gagnent le moins. - L industrie pétrochimique est la branche la mieux rémunérée de l économie. L horeca et le tourisme résidentiel accordent les salaires les plus faibles. - Travailler à Bruxelles augmente la probabilité de recevoir un salaire élevé. Les salaires sont les plus bas dans la province de Luxembourg et en Flandre occidentale. - Faire de longues études paie. Les titulaires d un diplôme de master gagnent 55% de plus que le Belge moyen. Une personne qui quitte l école sans diplôme perçoit un salaire inférieur de 22% à la moyenne nationale. Remarque : dans cette publication, lorsqu il est question de salaire, il s agit toujours du salaire mensuel brut. Ce concept de salaire comprend les primes périodiques versées à chaque période de paie. Il peut s agir par exemple des primes pour le travail de nuit ou de week-end. Les primes versées à titre exceptionnel, comme le treizième mois ou le double pécule de vacances, sont exclues du concept que nous utilisons dans cette étude. Cette analyse se limite aux salariés employés à temps plein dans des entreprises occupant au moins dix personnes. Certains secteurs comme l agriculture, la pêche, les administrations publiques, l enseignement, les soins de santé et autres services aux personnes ne sont pas pris en compte. La période de référence des données est octobre 2010.

2 1. 10% des salariés gagnent plus de En 2010, le salaire mensuel brut moyen d'un salarié employé à temps plein s'élevait à Ce montant donne toutefois une image biaisée de l éventail salarial réel, étant donné que deux salariés sur trois perçoivent un salaire inférieur. Il est dès lors intéressant d'analyser plus en profondeur la répartition des salaires. La figure ci-dessous répartit les travailleurs en classes salariales de 250. Ce graphique montre que le groupe de loin le plus important qui représente 51% de tous les salariés gagne entre et par mois. Il est également frappant de constater que 12% des salariés gagnent moins de par mois. Par ailleurs, le salaire perçu par 8% de la population active salariée s élève au moins à % 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < < 7000 >= 7000 La répartition en déciles est une autre manière d illustrer l éventail des salaires. Cet exercice montre que 10% des salariés gagnent maximum par mois et 20% maximum Le salaire médian est lui de % des salariés gagnent donc maximum 2.700, tandis que l autre moitié touche un salaire plus élevé. Les 10% des salariés les mieux rémunérés perçoivent au moins par mois. 10% gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de % gagnent moins de 4.679

3 2. Les directeurs de société gagnent 168% de plus que le salarié moyen La taille du salaire dépend dans une large mesure de la fonction que l on occupe. Assumer de lourdes responsabilités ou exercer une fonction complexe est la garantie d un salaire plus attrayant. Il est dès lors peu surprenant de constater que les directeurs de société occupent la première place dans le tableau cidessous, qui reprend les quinze professions les mieux rémunérées. Fort d un montant de 8.329, le salaire des directeurs de société dépasse de 168% la moyenne nationale. Les quinze professions les mieux rémunérées Salaire mensuel brut moyen ( ) Pourcentage audessus de la moyenne nationale 1 Directeurs de société % 2 Directeurs et cadres de direction dans les technologies de l'information et de la communication (TIC) % 3 Directeurs de services administratifs % 4 Cadres de direction, services spécialisés % 5 Directeurs et cadres de direction, vente, % commercialisation et développement 6 Directeurs et cadres de direction, industries manufacturières, industries extractives, bâtiment et % distribution 7 Mathématiciens, actuaires et statisticiens % 8 Ingénieurs de l'électrotechnique % 9 Physiciens, chimistes et assimilés % 10 Directeurs et gérants, commerce de détail et de gros % 11 Comptables, cadres comptables, analystes financiers et % conseillers en investissements financiers 12 Spécialistes, sciences techniques (sauf % électrotechniques) 13 Juristes % 14 Conseillers en gestion et spécialistes en human % resources 15 Economistes, sociologues, anthropologues, historiens % et psychologues Moyenne nationale Les coiffeurs et les esthéticiens se classent à l autre extrémité de l échelle des salaires. Avec un salaire mensuel de 2.046, ces travailleurs gagnent en effet 34% de moins que la moyenne nationale. En d autres termes, les coiffeurs et les esthéticiens doivent travailler quatre mois pour obtenir le salaire mensuel d un directeur de société. Les serveurs, les messagers, les agents d entretien et les caissiers perçoivent également un salaire qui est inférieur de plus de 30% à la moyenne nationale.

4 Les quinze professions les moins bien rémunérées Salaire mensuel brut moyen ( ) Pourcentage en deçà de la moyenne nationale 1 Coiffeurs et esthéticiens % 2 Serveurs et barmen % 3 Messagers, livreurs de journaux, releveurs de % compteurs et autres professions élémentaires 4 Aides de ménage et agents d'entretien % 5 Caissiers et billettistes % 6 Vendeurs en magasin % 7 Laveurs de véhicules, de vitres et de linge % 8 Métiers qualifiés de l'habillement et assimilés % 9 Cuisiniers % 10 Eboueurs % 11 Métiers qualifiés du traitement du bois, ébénistes et % régleurs et conducteurs de machines à bois 12 Joailliers, potiers, souffleurs de verre et autres métiers % de l'artisanat 13 Artisans de l alimentation (bouchers, boulangers ) % 14 Manœuvres des industries manufacturières % 15 Conducteurs de machines pour la fabrication de % produits textiles et d'articles en fourrure et en cuir Moyenne nationale

5 3. L industrie pétrochimique paie le mieux Outre la profession, le secteur dans lequel on travaille influence également dans une large mesure le salaire. Le tableau ci-dessous reprend les dix secteurs dont les salaires sont respectivement les plus élevés et les plus bas. Les dix secteurs les mieux rémunérés Salaire mensuel brut moyen ( ) Pourcentage audessus de la moyenne nationale 1 Industrie pétrochimique % 2 Activités des sièges sociaux; conseils de gestion % 3 Recherche et développement scientifique % 4 Programmation, conseil et autres activité informatiques % 5 Industrie pharmaceutique % 6 Industrie chimique % 7 Activités des services financiers, hors assurance et caisses % de retraite 8 Activités auxiliaires de services financiers et d'assurance % 9 Transports aériens % 10 Production et distribution d électricité, de gaz, de vapeur et air conditionné % Les dix secteurs les moins bien rémunérés Salaire mensuel brut moyen ( ) Pourcentage en deçà de la moyenne nationale 1 Restauration % 2 Hébergement % 3 Fabrication de meubles % 4 Commerce de détail % 5 Collecte, traitement et élimination des déchets; % récupération 6 Travail du bois % 7 Services relatifs aux bâtiments; aménagement paysager % 8 Industrie de l'habillement % 9 Industrie textile % 10 Production de films cinématographiques, de vidéo et de programmes de télévision; enregistrement sonore et édition musicale % Moyenne nationale Avec un montant de 4.736, l industrie pétrochimique est la branche la mieux rémunérée de l économie. Dans ce secteur, un salarié gagne en effet 53% de plus que la moyenne nationale. Dans les activités des sièges sociaux et de conseils de gestion, les salaires mensuels dépassent de 44% le niveau moyen belge. La recherche et le développement scientifique occupent la troisième place. Les salaires les plus bas sont versés dans l horeca, avec un montant moyen de L hébergement et la fabrication de meubles comptent aussi parmi les secteurs les moins bien payés.

6 4. Faire la navette vers Bruxelles en vaut la chandelle Travailler au centre du pays offre les plus grandes chances de gagner un bon salaire. Ainsi, la Région de Bruxelles-Capitale occupe la tête du peloton dans la mesure où le salaire mensuel moyen y dépasse de 15% la moyenne nationale. Il en va de même des entreprises implantées dans les provinces du Brabant wallon, du Brabant flamand et d'anvers qui figurent, pour la plupart, parmi les meilleurs payeurs. La province de Luxembourg, dont les salaires se situent 15% en deçà de la moyenne nationale, affiche un tout autre bilan. En comparaison avec un emploi de salarié à Bruxelles, l écart peut même atteindre 30%. Présentant un écart de plus de 10% par rapport à la moyenne nationale, la Flandre occidentale n échappe pas non plus à ces salaires relativement modestes. Une analyse similaire au niveau des arrondissements permet d affiner davantage les résultats ci-dessus. Bruxelles arrive aussi en tête dans cette analyse, tandis que les arrondissements du Brabant flamand, du Brabant wallon et d Anvers complètent le podium. Outre ce quatuor de tête, les arrondissements de Gand et de Huy proposent généralement des salaires supérieurs à la moyenne nationale. Par contre, tous les autres arrondissements présentent un salaire moyen inférieur au niveau moyen belge. L arrondissement de Dinant compte les emplois les moins attractifs sur le plan financier. Le salaire moyen y est en effet inférieur de 30% à la moyenne nationale. En Flandre, le salaire moyen le plus bas est observé dans l arrondissement de Furnes.

7 Les cinq arrondissements offrant les salaires moyens les plus élevés Salaire mensuel brut moyen ( ) Pourcentage audessus de la moyenne nationale 1 Bruxelles-Capitale % 2 Nivelles % 3 Hal-Vilvorde % 4 Louvain % 5 Anvers % Les cinq arrondissements offrant les salaires moyens les plus bas Salaire mensuel brut moyen ( ) Pourcentage en deçà de la moyenne nationale 1 Dinant % 2 Marche-en-Famenne % 3 Furnes % 4 Bastogne % 5 Thuin % Moyenne nationale

8 5. La poursuite des études offre la meilleure garantie d un salaire élevé Un diplôme constitue la preuve formelle des aptitudes dont dispose un travailleur. Il n est dès lors pas surprenant que l employeur valorise ces différents atouts sous forme d un salaire élevé. D un point de vue financier, il est donc intéressant de poursuivre ses études après l enseignement secondaire. Les titulaires d un diplôme de bachelier gagnent, en effet, 8% de plus que la moyenne nationale et cet écart peut même grimper jusqu à 55% pour les travailleurs disposant d un diplôme de master. À l autre extrémité de l échelle des salaires, il convient de constater que les travailleurs qui n ont pas achevé d études supérieures, sont pénalisés financièrement. Les titulaires d un diplôme de l enseignement secondaire gagnent ainsi 15% de moins que la moyenne belge. Les travailleurs qui quittent l enseignement secondaire sans l obtention d un diplôme, voient cet écart se creuser à 22%.

9 6. Les plus de 60 ans gagnent 110% de plus que les moins de 20 ans Nul ne s étonnera de constater que le salaire augmente avec l âge. Ainsi, le salaire moyen des jeunes de moins de 20 ans est inférieur de pas moins de 37% à la moyenne nationale. Le point d inflexion se situe à 36 ans. Avant cet âge, les travailleurs gagnent globalement moins que la moyenne nationale, tandis qu'au-delà de 36 ans, ils perçoivent en règle générale un salaire plus élevé. Ainsi, le salaire des travailleurs de la tranche d âge «60 ans et plus» dépasse de 32% la moyenne nationale. En outre, il est même supérieur de 110% au salaire mensuel de leurs collègues âgés de moins de 20 ans.

10 Renseignements complémentaires Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec le responsable communication, Stephan Moens (tél 02/ , ). Mention de la source Mention de la source : Direction générale Statistique et Information économique. Plus de chiffres? Vous trouverez davantage de données salariales sur le site Internet de la Direction générale Statistique et Information économique (http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/travailvie/salaires/mensuels/). - Il est ainsi possible de créer son propre tableau sur mesure pour les années grâce à notre application dynamique (http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/webinterface/) Le salaire moyen peut être calculé selon l année de référence, la région d emploi, le niveau d instruction, la profession, le sexe, le secteur d emploi et l ancienneté. Cette application présente aussi l avantage de vous permettre de demander non seulement le salaire moyen, mais également la valeur médiane, le salaire horaire brut et le nombre correspondant de salariés. - Les tableaux repris dans ce communiqué de presse ne fournissent qu un bref aperçu de la situation réelle. Vous trouverez des données complètes pour toutes les professions, tous les secteurs et tous les arrondissements dans la rubrique «tableaux téléchargeables» (http://statbel.fgov.be/fr/modules/publications/statistiques/marche_du_travail_et_conditions_de_v ie/salaires_mensuels_bruts_moyens.jsp). - Cette statistique constitue également la source principale pour établir le rapport national annuel sur l écart salarial (http://statbel.fgov.be/fr/modules/publications/statistiques/marche_du_travail_et_conditions_de_v ie/salaires_-_rapports_concernant_l_ecart_salarial.jsp). Cette publication analyse en détail les différents facteurs qui ont un impact sur l écart salarial entre les hommes et les femmes et s accompagne de nombreux tableaux et graphiques.

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale

Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 décembre 2011 Quel salaire pour quel travail? Analyse de la dispersion salariale Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Les salaires belges dans le peloton de tête européen

Les salaires belges dans le peloton de tête européen electriceye 1 Les salaires belges dans le peloton de tête européen Les salaires belges dans le peloton de tête européen 1. En moyenne, le Belge gagne entre 2.000 et 3.000 euros brut par mois En 2011, un

Plus en détail

Quel salaire pour quel travail?

Quel salaire pour quel travail? 1 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12 octobre 2010 Quel salaire pour quel travail? Quel est le secteur le mieux payé? Quelles professions permettent de gagner

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

Enquête salaires NOTES EXPLICATIVES. Instructions générales

Enquête salaires NOTES EXPLICATIVES. Instructions générales Enquête salaires NOTES EXPLICATIVES Instructions générales Introduction Cette enquête comporte deux parties : la partie A où seront notées les données détaillées relatives aux salariés, à leur salaire

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Combien l assistante gagne-t-elle?

Combien l assistante gagne-t-elle? Combien l assistante gagne-t-elle? Management Assistants, Sales Assistants, Marketing Assistants, HR Officers, Que gagne vraiment une assistante? Secretary Plus analyse le salaire mensuel brut moyen. La

Plus en détail

Bulletin du STATEC N 1-2009

Bulletin du STATEC N 1-2009 Bulletin du STATEC N 1-2009 Sommaire La structure des salaires en 2006 Remerciements 4 Introduction 5 1. Résultats 2006 7 1.1. Distribution des salaires 7 1.2 Salaires selon les caractéristiques socio-économiques

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2015 Table des matières Introduction... 4 Le rapport 2015... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires

Plus en détail

Rémunération des fonctionnaires fédéraux

Rémunération des fonctionnaires fédéraux Rémunération des fonctionnaires fédéraux Comparaison avec le secteur privé et le secteur public Team Politique des Rémunérations et des Carrières SPF P&O Février 2014 Table des matières Résumé analytique...

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2014 Table des matières Le rapport 2014... 5 1. Différences salariales générales... 6 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

rapport annuel en chiffres

rapport annuel en chiffres rapport annuel 14 13 en chiffres Le rapport annuel en chiffres reprend toutes les données chiffrées et statistiques relatives aux vacances annuelles et gestion de notre organisation. Vous retrouverez ainsi

Plus en détail

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Profil

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique

L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique L écart salarial entre les femmes et les hommes en Belgique Rapport 2013 Table des matières Le rapport 2013... 5 1. Différences salariales générales... 7 1.1 L écart salarial en salaires horaires et annuels...

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-67 SEPTEMBRE 2013 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Arts visuels et design

Arts visuels et design Arts visuels et design Après les études, les nouveaux diplômés HES en arts visuels et en design travaillent avant tout dans le secteur des services privés, principalement au sein d ateliers de graphisme

Plus en détail

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Chercheur d emploi Personnes au chômage dont sont exclues les personnes mises à pied temporairement ainsi que celles qui occuperont un emploi prochainement. Chômage de longue

Plus en détail

Statistiques structurelles sur les entreprises

Statistiques structurelles sur les entreprises 1 Statistiques structurelles sur les entreprises - Analyse Statistiques structurelles sur les entreprises Un aperçu de la structure de l'économie belge en 2011 et des possibilités offertes par cette source

Plus en détail

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs civils, agronomes et bioingénieurs, sur les avantages, les possibilités offertes par les entreprises en matière de formation et la satisfaction des

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale sur l année 2013 pour la Martinique Echantillon

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Juillet 2014 LES BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2014 : ARRONDISSEMENT DE LILLE ET ZONE TRANSFRONTALIÈRE Les Objectifs de l OPE : Depuis 2006, l OPELM

Plus en détail

Observatoire Landais de l aide à domicile

Observatoire Landais de l aide à domicile Observatoire Landais de l aide à domicile Bulletin n 5 Avril 2014 Analyse de L aide à domicile sur le territoire Landais entre 2010 et 2012 La DREES 1 estime que les dépenses liées à la dépendance en 2011,

Plus en détail

Sommaire public. Édition 2014

Sommaire public. Édition 2014 Sommaire public Édition 2014 Enquête TECHNOCompétences de rémunération globale sur les emplois en technologies de l information et des communications (TIC) L ENQUÊTE EN BREF L enquête TECHNOCompétences

Plus en détail

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2014 20 700 projets de recrutement en Belgique frontalière

Enquête Besoins en Main-d Oeuvre 2014 20 700 projets de recrutement en Belgique frontalière ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES JUIN 2014 n 01 SOMMAIRE P.1 un établissement sur cinq envisage de recruter en 2014 P.2 Sept projets de recrutement sur dix se situent en Flandre P.2 Plus de besoins dans le Tertiaire

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Enquête sur Salaire et Emploi

Enquête sur Salaire et Emploi Enquête sur Salaire et Emploi Description Enquête sur salaire et emploi au Togo Survey code 768-1203.11 IDNR L'information sur l'entretien L'enquêteur (les initiaux) Date de l'entretien Lieu de l'entretien

Plus en détail

CHAPITRE 7. Économie des ménages

CHAPITRE 7. Économie des ménages CHAPITRE 7 Économie des ménages Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Relations des ménages avec le marché du travail Rapport de dépendance économique des ménages Le rapport de

Plus en détail

Résultats d'ensemble des licences professionnelles

Résultats d'ensemble des licences professionnelles Université d'auvergne 009/00 Résultats d'ensemble des licences professionnelles Références de l'enquête : 9 diplômés issus de la promotion 009/00 de l'ensemble des licences professionnelles de l'université

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Le Belge veut arrêter de travailler à 62 ans

Le Belge veut arrêter de travailler à 62 ans DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2008 Le Belge veut arrêter de travailler à 62 ans Résultats d une enquête unique sur le passage de la vie active

Plus en détail

Sciences et techniques de l ingénieur

Sciences et techniques de l ingénieur Sciences et Un an après l obtention de leur diplôme, plus de la moitié des nouveaux diplômés HES en sciences et occupent un emploi dans l industrie, tandis que 3 % travaillent dans les services privés.

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Entre 2002 et 2012, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés du secteur privé à structure

Entre 2002 et 2012, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés du secteur privé à structure Comparaison des salaires entre la Franche-Comté et l Arc jurassien suisse Entre 2002 et 2012, la rémunération brute mensuelle moyenne des salariés du secteur privé à structure constante et corrigée de

Plus en détail

N 2015-XX. Les études de l emploi cadre

N 2015-XX. Les études de l emploi cadre DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 4 MARS À 00 h 01 LES ÉCARTS DE SALAIRE HOMMES-FEMMES ÉDITION 2015 Les études de l emploi cadre N 2015-XX Mars 2015 Composantes de la rémunération des cadres Méthode employée

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Travaux paysagers (TP) en 2008 - Enquête 2011 Juillet 2012 CAPA TP

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012

LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012 LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-66 SEPTEMBRE 2013 La rémunération des cadres en 2012 Infl uence de l âge des cadres et des caractéristiques de l entreprise Les

Plus en détail

Distinction privé/public

Distinction privé/public Partie I: Définitions, 1.2. Classement des organisations économiques Distinction privé/public 3 questions: Qui a pris l initiative de créer l organisation? Qui contrôle l organisation? Comment est financée

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

Éducation des artistes

Éducation des artistes Éducation des artistes Une analyse des antécédents scolaires des artistes actifs et des activités des diplômés des programmes d art sur le marché du travail au Canada Résumé Vol. 13 No 2 Hill Stratégies

Plus en détail

Annexe VIII pièce jointe n 2. Contribution de la DGTPE pour le groupe de travail sur la réforme du financement de la protection sociale

Annexe VIII pièce jointe n 2. Contribution de la DGTPE pour le groupe de travail sur la réforme du financement de la protection sociale Annexe VIII pièce jointe n 2 Contribution de la DGTPE pour le groupe de travail sur la réforme du financement de la protection sociale Transferts entre entreprises : un scénario de modulation portant sur

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Ingénieurs et Scientifiques de France Observatoire des ingénieurs Enquête 2013

Ingénieurs et Scientifiques de France Observatoire des ingénieurs Enquête 2013 Juin 2013 Ingénieurs et Scientifiques de France Observatoire des ingénieurs 2013 Contact presse : Jean-Patrick BLIN (AB3C) Tel : 01 53 30 74 01 - presse@cnisf.org Sommaire Chiffres-clés de l enquête 2013...p.

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Comptes régionaux

Institut des comptes nationaux. Comptes régionaux Institut des comptes nationaux Comptes régionaux 2003-2011 Contenu de la publication Cette publication présente les données concernant les agrégats par branche d activité et les comptes des revenus des

Plus en détail

Flash-Info. N 16 : Mai 2009

Flash-Info. N 16 : Mai 2009 Flash-Info N 16 : Mai 2009 Licence générale Que deviennent les diplômés 2006? Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Méthodologie Sur les 4201 étudiants inscrits

Plus en détail

PRÉVISIONS SALARIALES

PRÉVISIONS SALARIALES - Dossier spécial - PRÉVISIONS SALARIALES 2 0 1 4 Mot du président L accès à une main-d œuvre de qualité, à un coût concurrentiel, constitue une des principales conditions de la prospérité. Voilà pourquoi

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Observatoire des ingénieurs ISIFC 10 ème Enquête Emplois 2014

Observatoire des ingénieurs ISIFC 10 ème Enquête Emplois 2014 0 Observatoire des ingénieurs ISIFC 10 ème Enquête Emplois 2014 ISIFC Génie Biomédical Institut Supérieur d Ingénieurs de Franche-Comté ISIFC 23 rue Alain Savary 25000 BESANCON Tél : + 33 (0) 3 81 66 66

Plus en détail

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d

sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d Faillites à Schaerbeek et démographie d des sociétés s au 30.09.2006 sources : Graydon, Ecodate et Guichet d Economie d locale de Schaerbeek Guichet d Economie d Locale de Schaerbeek Fondé par M. Etienne

Plus en détail

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006

Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Les salariés des particuliers-employeurs en 2006 Claire Marbot, Valérie Dejonghe et Véronique Bruniaux* Sur l ensemble de l année 2006, plus de 1,6 million de salariés ont été employés directement par

Plus en détail

Information et communication

Information et communication Information et communication Pour les nouveaux diplômés HES en information documentaire, en communication ainsi qu en traduction, l insertion professionnelle s avère difficile. Près de la moitié d entre

Plus en détail

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES

LES SALAIRES DES FEMMES CADRES DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 8/3/2013 00 h 01 LES SALAIRES DES FEMMES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-08 MARS 2013 Ecarts de salaires entre hommes et femmes cadres Influence des caractéristiques

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

Master Management - Administration des Entreprises (MAE)

Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Promotion 2/22 Site : Clermont-Ferrand Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Objectif de ce master : C'est le diplôme de référence, commun à tous les IAE. C'est une formation généraliste

Plus en détail

le devenir des diplômés de licence professionnelle de l université de lille

le devenir des diplômés de licence professionnelle de l université de lille N 2 - JUILLET 2015 PRÉSENTATION DE L ENQUÊTE Chacun de leur côté, les observatoires des trois universités de Lille (Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle de Lille 1, Observatoire

Plus en détail

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima La progression des salaires des emplois autres qu artistiques prévue par la Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles - CCNEAC - La progression des salaires, dans la convention

Plus en détail

Informations. Planification (Plan) Développement (Build) Exploitation (Run) Management de projets (MP) Organisation et gestion d'entreprise

Informations. Planification (Plan) Développement (Build) Exploitation (Run) Management de projets (MP) Organisation et gestion d'entreprise Informations Info Planification (Plan) 1 Développement (Build) 2 Exploitation (Run) 3 Management de projets (MP) 4 Organisation et gestion d'entreprise 5 Totaux par niveau de compétence Σ Info Table des

Plus en détail

Les classifications professionnelles ont été révisées à compter du 1 er avril 2007

Les classifications professionnelles ont été révisées à compter du 1 er avril 2007 Les classifications professionnelles ont été révisées à compter du 1 er avril 2007 Après de longues négociations avec les syndicats de salariés, les classifications professionnelles ont été révisées afin

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SPECIALISE SECTION 3. LES CERTIFICATS DELIVRES FIN 2010-2011 3.1. Niveau primaire spécialisé

ENSEIGNEMENT SPECIALISE SECTION 3. LES CERTIFICATS DELIVRES FIN 2010-2011 3.1. Niveau primaire spécialisé 3.1. Niveau primaire spécialisé Tableau 3.1.1. CEB délivrés à l'issue du niveau primaire par région, province, arrondissement et par réseau, sexe Région Bruxelles- Capitale Total Communauté française Officiel

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE. Année scolaire 2010-2011

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE. Année scolaire 2010-2011 ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ORDINAIRE Année scolaire 2010-2011 PREAMBULE L annuaire statistique de l enseignement secondaire ordinaire en Fédération Wallonie-Bruxelles compte quatre sections traitant les données

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales 29/2 Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle D'une part,

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

statistiques Communications Les salaires dans le canton de Genève

statistiques Communications Les salaires dans le canton de Genève Département de l'economie, de l'emploi et des affaires Extérieures Fév. 2003 République et Canton de Genève Communications Communications statistiques Les salaires dans le canton de Genève Résultats de

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 2 Services l Autres services partie 21 Autres services A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels

Plus en détail

DIPLOMÉS DE MASTER 2006-2007. 18 mois après. Synthèses (Rapport n 1)

DIPLOMÉS DE MASTER 2006-2007. 18 mois après. Synthèses (Rapport n 1) DIPLOMÉS DE MASTER 2006-2007 18 mois après Synthèses (Rapport n 1) OFE/UJF Mai 2009 Sommaire Indicateurs de l Insertion professionnelle (diplômés français sortis UJF) Page I Ensemble Diplômés français

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

Nom de l'organisation :

Nom de l'organisation : Nom de l'organisation : Veuillez indiquer votre principal secteur d activités en sélectionnant l'option appropriée. Agriculture, foresterie, pêche et chasse Transport et entreposage Extraction minière

Plus en détail

Master Management - Administration des Entreprises (MAE)

Master Management - Administration des Entreprises (MAE) Promotion 22/23 Site : ClermontFerrand Master Management Administration des Entreprises (MAE) Objectif de ce master : C'est le diplôme de référence, commun à tous les IAE. C'est une formation généraliste

Plus en détail

Le métier de Credit Manager

Le métier de Credit Manager Le métier de Credit Manager 2012 2 Enquête 2012 SUR LE METIER DE CREDIT MANAGER Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire

Plus en détail

Master Management PME PMI

Master Management PME PMI IUP Management et Gestion des Entreprises 7/8 Master Management PME PMI Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de ce : Former des professionnels de la gestion appelés à prendre en charge des fonctions

Plus en détail

Enquête sur. rémunération

Enquête sur. rémunération Enquête sur les juristes d entreprise et leur rémunération Cette note de synthèse est le résultat d une enquête sur le métier de Juriste d entreprise, menée conjointement par l AFJE, Association Française

Plus en détail

ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011. de la vie aux idées

ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011. de la vie aux idées ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011 de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 5 FAITS SAILLANTS 7 PROFIL

Plus en détail

Evaluation du régime des titresservices pour les services et emplois de proximité 2011

Evaluation du régime des titresservices pour les services et emplois de proximité 2011 Evaluation du régime des titresservices pour les services et emplois de proximité 2011 Rapport final A la demande du: Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, Direction de l intégration

Plus en détail

2005-2006. PARTIE V ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SECTION V.1. LES ETABLISSEMENTS ET LES IMPLANTATIONS EN 2005-2006 V.1.1.

2005-2006. PARTIE V ENSEIGNEMENT SUPERIEUR SECTION V.1. LES ETABLISSEMENTS ET LES IMPLANTATIONS EN 2005-2006 V.1.1. V.1.1. Les Hautes Ecoles Tableau V.1.1.1. Etablissements par région, province, arrondissement et par réseau Total Communauté provincial Libre Total 29 6 8 2 13 Région Bruxelles- Total 9 2 1 1 5 Bruxelles

Plus en détail

Master Marketing et Communication Commerciale

Master Marketing et Communication Commerciale Promotion 2012/201 Site : Clermont-Ferrand Master Marketing et Communication Commerciale Objectif de ce master : Le Master Marketing et Communication Commerciale a pour objectif de former des responsables

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015 éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 12 JUIN 2015 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE EN 2014? Au 30 juin 2014, avant l entrée en vigueur de la convention d assurance chômage de mai

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 12 Location A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020. Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Secteurs d activitéet Métiers àl horizon 2015-2020 Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr Les métiers en 2015-2020 : Perspectives d emploi De nombreux départs àla retraite A l horizon

Plus en détail

5 Rémunérations. 5-1 Généralités. Définitions et méthodes. 106 Fonction publique

5 Rémunérations. 5-1 Généralités. Définitions et méthodes. 106 Fonction publique 5 Rémunérations 5-1 Généralités L évolution du salaire des fonctionnaires dépend des mesures générales d augmentation de la valeur du point, des mesures catégorielles et de l effet de structure, dit GVT

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant ressources humaines

Licence professionnelle Assistant ressources humaines Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Le titulaire du diplôme doit être capable : - De comprendre le rôle et les enjeux de

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC 9/ Lieu de formation : Aurillac Objectifs de cette licence professionnelle : Préparer en un an des

Plus en détail

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages S. Winandy, R. Palm OCA GxABT/ULg oca.gembloux@ulg.ac.be décembre 2011 1 Introduction La Direction Générale Statistique

Plus en détail