GUIDE DE L APPRENTISSAGE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DE L APPRENTISSAGE"

Transcription

1 Pour le renouvellement des générations agricoles Pour apprendre Pour transmettre GUIDE DE L APPRENTISSAGE auremar - Fotolia.com Pour garantir notre métier La chambre d agriculture de Lot-et-Garonne vous accompagne Contact Service Entreprise Sabine SAUDOYER Tél : Guide de l apprentissage page - 1

2 Le mot de Sylvie Girard, 1 ère Vice-Présidente de la Chambre d agriculture de Lot-et-Garonne Apprenti aujourd hui, agriculteur demain! Dans un contexte économique délicat où les jeunes sont le plus souvent déconnectés du monde du travail, où les entreprises deviennent plus sensibles aux qualifications et à l expérience terrain, l apprentissage apparaît comme la voie la plus adaptée pour se former au métier d agriculteur, que ce soit sous la forme de chef d entreprise ou salarié. L alternance théorie/pratique permet aux jeunes, d initier ou de valider des projets futurs d installations en se constituant grâce à vous, un bagage précieux pour aborder sereinement leur futur métier. De plus, le monde agricole change. Les transmissions d exploitations ne se font plus uniquement dans le cadre familial. Être maître d apprentissage, c est contribuer activement au renouvellement des générations de ce beau métier, avec l opportunité de mettre en relation des entreprises avec leurs futurs salariés ou repreneurs. Le rôle de l entreprise d accueil est essentiel. Si le Centre de Formation de l Apprentissage Agricole dispense des enseignements généraux et techniques, le transfert de compétences du maître d apprentissage vers l apprenti est au cœur de ce système. Votre rôle de formateur permet de transmettre non seulement votre savoirfaire professionnel, mais aussi votre savoir-être déterminant pour la réussite dans le métier. Néanmoins, votre mission est complexe et structurée par le code du travail. Elle nécessite de la part du maître d apprentissage une capacité d écoute, d adaptation et de réactivité. C est pour cela que la Chambre d Agriculture et le CFA de Lot-et-Garonne ont conçu un guide «pratique» qui pourra vous aider et répondre à la plupart de vos interrogations comme : qui peut devenir maître d apprentissage? Comment se préparer et s organiser? Quelle est la réglementation sur le contrat d apprentissage? Nos équipes restent à votre écoute. Nous vous témoignons toute notre reconnaissance et tous nos encouragements, pour votre contribution active dans ce système gagnant - gagnant de l apprentissage agricole. Guide de l apprentissage page - 2

3 SOMMAIRE Le mot de Sylvie Girard Page 2 Les conditions pour être maître d apprentissage Page 4 Les conditions pour être apprenti Page 5 La pédagogie de l alternance et la vie au CFA Page 6 Les formalités à accomplir pour embaucher un apprenti Page 7 Contrat d Apprentissage à compléter Page 8 Le circuit du contrat d apprentissage Page 9 L exécution du contrat Page 10 La rémunération de l apprenti Page 11 En cas de succession de contrat Page 12 En cas d aménagement de la durée du contrat pour tenir compte du niveau initial du jeune Page 13 Avantage en nature Page 14 Le salaire de l apprenti Page 15 Complémentaire santé Page 16 La durée du travail Page 17 Les congés payés Page 18 L hygiène et la sécurité Page 19 La rupture du contrat d apprentissage Page Les aides à l apprentissage Page Le portail de l alternance Page 23 Répertoire utile Page 24 Guide de l apprentissage page - 3

4 Les conditions pour être maître d apprentissage Etre majeur Etre présent dans l entreprise où travaille l apprenti Offrir toutes les garanties de moralité Disposer d au moins : OU - 2 ans d activité professionnelle en relation avec la qualification visée par le jeune + un diplôme égal ou supérieur à celui que le jeune prépare, - 3 ans d activité professionnelle en relation avec la qualification visée par le jeune et après avis du Recteur, du Directeur Régional de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt, ou du Directeur Régional de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, Nombre d apprentis par entreprise Chaque maître d apprentissage (chef d entreprise ou salarié) peut accueillir simultanément 2 apprentis + 1 apprenti redoublant si besoin. Guide de l apprentissage page - 4

5 Les conditions pour être apprenti L apprentissage est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans (dérogations possibles) L âge peut être abaissé à 15 ans pour les jeunes : - justifiant être allés jusqu en classe de troisième (justificatif de fin de scolarité visé par le collège antérieur), - sortant d une formation en alternance (CPA : classe préparatoire à l apprentissage, CLIPPA (classe d initiation préprofessionnelle en alternance) avec autorisation du chef d établissement, L âge peut être supérieur à 25 ans : - si le jeune est reconnu comme travailleur handicapé, - pour un projet de création d entreprise ou de reprise d entreprise subordonné à l obtention du diplôme ou titre. Pour vérifier l aptitude physique de l apprenti à occuper l emploi proposé, il doit passer une visite médicale d embauche avant son engagement et de façon obligatoire pour les apprentis mineurs, pour lesquels, une dérogation «machines dangereuses» est demandée. Pour ce faire il faut prendre rendez-vous auprès de la Médecine du Travail de la Mutualité Sociale Agricole et ensuite transmettre cet avis à la Chambre d Agriculture. Guide de l apprentissage page - 5

6 La pédagogie de l alternance et la vie au CFA Attente pédagogique en liaison avec le CFA (centre de formation des apprentis) Le maître d apprentissage : Transmet la connaissance du métier A pour mission de contribuer à l acquisition par l apprenti des compétences nécessaires à l obtention du diplôme préparé au travers des documents fournis et objectifs définis avec le CFA Aide l apprenti dans la rédaction du rapport de stage, des fiches navettes ou fiches de tâches Veille à la tenue des outils de liaison dont le livret d apprentissage et communique avec le CFA Le CFA : S assure de l assiduité de l apprenti Organise et communique le calendrier de l alternance Nomme un formateur chargé de suivre l apprenti et d assurer la liaison avec l entreprise Organise : l entretien d évaluation qui définit le parcours de formation entre le jeune, le responsable légal, le maître d apprentissage et l équipe pédagogique; la réunion d information et formation des maîtres d apprentissage Assure l accueil des apprentis et dispense aux jeunes l enseignement en vue de l acquisition du diplôme L apprenti : Suit de manière assidue sa formation au CFA, se présente aux épreuves et examens de son choix Exécute le travail confié par l employeur dans la limite de l horaire applicable dans l entreprise Avertit son employeur dans les 48 heures en cas d absence avec présentation d un certificat médical Communique avec son maître d apprentissage et son formateur référent en cas d interrogations ou de difficultés Guide de l apprentissage page - 6

7 Les formalités à accomplir pour l embauche Compléter le contrat d apprentissage qui fait office de contrat de travail Dater et signer le contrat par le maître d apprentissage, le jeune et/ou son représentant légal (si mineur) Déclarer l apprenti aux services de la MSA par le biais d une déclaration préalable à l embauche avant la date de début du contrat d apprentissage Prendre un rendez-vous auprès de la Médecine du Travail de la Mutualité Sociale Agricole pour obtenir le certificat médical obligatoire Inscrire l apprenti sur le registre unique du personnel (document obligatoire disponible en librairie ou à tenir sous forme informatique comprenant les mentions fixées par l article L et suivant du code du travail) Le contrat d apprentissage doit être transmis à la Chambre d Agriculture avant le début de l exécution du contrat, ou, au plus tard, dans les 5 jours ouvrables suivants. Guide de l apprentissage page - 7

8 Contrat d apprentissage à compléter Cadre employeur Il est IMPERATIF d inscrire le n SIRET, le code d activité (ou code NAF ou APE ( 0111Z, 0142Z cf.appel de cotisations M.S.A.), le nombre de salariés occupés dans l entreprise, l intitulé de la convention collective ( exploitations agricoles de Lot-et-Garonne..) la caisse de retraite complémentaire (CAMARCA, AGRICA...). Convention collective applicable Champ d application : «Exploitations agricoles de Lot-et-Garonne» concerne : - les exploitations agricoles proprement dites dont l activité s exerce sur le département de Lot et Garonne : exploitations d élevage, de cultures spécialisées (activités fruitières et maraîchères) - ainsi que les Entreprises de Travaux Agricoles, les Coopératives d Utilisation en commun de Matériels Agricoles et les Groupements d Intérêt Économique. «Exploitations d horticulture et de pépinière» concerne les exploitations d horticulture et de pépinière dont l activité s exerce sur le département de Lot et Garonne. «Exploitations forestières du Massif de Gascogne» concerne les exploitations forestières, scieries, bûcheronnage. «Entreprises du paysage» «Centres équestres» concerne l enseignement, accompagnement hors entraînement chevaux de courses. «Centres d entraînement de chevaux trot» ou «Centres d entraînement de chevaux galop» Pour trouver la convention collective qui s applique au sein de votre entreprise, consultez le site conventions-collectives Guide de l apprentissage page - 8

9 Le circuit du contrat d apprentissage Guide de l apprentissage page - 9

10 L exécution du contrat d apprentissage - Inscrire l apprenti sur le registre unique du personnel, - tenir un enregistrement écrit de la durée du travail réalisée par l apprenti : pour chaque jour travaillé, le nombre d heures de travail effectuées est consigné. Le support est laissé au choix (agenda, feuille, calendrier). à conserver pendant 5 ans, - établir une fiche de paie mensuelle même en cas d absence. Les cotisations sociales sont à appliquer, non pas sur la rémunération brute mais sur la base d un forfait. CALCUL DU FORFAIT Exemple à partir du salaire de référence de 25 % (équivalent à prendre en compte pour les entreprises relevant de la convention collective des exploitations agricoles de Lot et Garonne 35 %) Colonne salaire de référence Pour le salaire des apprentis, c est le SMIC en vigueur au 1er Janvier de l année qui est pris en compte sur l année entière, sans changement en cours d année. Valeur à retenir pour 2013 : 9,43 euros. Colonne valeur de l assiette en pourcentage de SMIC Les cotisations ne sont pas calculées sur la totalité du salaire de référence, un abattement de 11 points est appliqué = 14 % Colonne assiette mensuelle en euros L assiette se calcule toujours sur la base de 151,67 heures, quel que soit le nombre d heures réellement effectué par l apprenti. - SMIC horaire 9,43 x 151,67 = 1 430,22 euros ,22 euros x 14 % = 200 euros C est sur cette base de 200 euros que seront calculées les cotisations Guide de l apprentissage page - 10

11 La rémunération de l apprenti LE SALAIRE DE L APPRENTI 1 ère année (grille nationale *) ANNÉE DU CONTRAT 1 ère année (grille applicable convention collective des exploitations agricoles de Lot et Garonne (12/07/1983) 2 ème année (grille nationale *) 2 ème année (grille applicable convention collective des exploitations agricoles de Lot et Garonne (12/07/1983) 3 ème année (grille nationale *) 3 ème année (grille applicable convention collective des exploitations agricoles de Lot et Garonne (12/07/1983) ans salaire % du SMIC* 357,55 25 % 500,58 35 % 529,18 37 % 786,62 55 % % 858,13 60 % ans salaire % du SMIC* 586,39 41 % 586,39 41 % 700,81 49 % 786,62 55 % 929,64 65 % 929,64 65 % 21 ans et plus salaire % du SMIC* % % 872,43 61 % 872,43 61 % 1115,57 78 % 1115,57 78 % Dans le cadre de formation complémentaire ces % et salaires doivent êtres majorés de 15 points SMIC au 1 ER janvier 2013, le salaire minimum de croissance a augmenté de 0,3% pour atteindre 9,43 brut de l'heure, soit 1430,22 bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires Le montant du salaire de l apprenti(e) augmente si le SMIC augmente, si l apprenti(e) passe d une tranche d âge à une autre ou d une année d apprentissage à une autre (sauf en cas de redoublement). ATTENTION si la grille nationale est applicable pour toutes les entreprises ne dépendant pas de la convention des exploitations agricoles de Lot et Garonne, toujours vérifier au préalable sa convention collective des modifications sont possibles par le biais des négociations de la commission mixte paritaire et cela chaque année. De plus, des particularités existent, ex : la convention collective régionale des exploitations forestières du Massif de Gascogne dont l'art 36 prévoit une majoration des montants de rémunérations à compter du 1 er jour suivant le jour ou l'apprenti atteint 18 ou 21 ans (18 ans + 10 points - 21 ans + 20 points). Sachant que cette majoration ne peut avoir pour effet de porter les % de base à + de 75 % du SMIC. Guide de l apprentissage page - 11

12 En cas de succession de contrats Avec le même employeur : la rémunération pour le nouveau contrat est au moins égale à celle qu il percevait lors de la dernière année d exécution du contrat précédent, sauf quand l application des rémunérations prévues en fonction de l âge est plus favorable. Avec un employeur différent : sa rémunération est au moins égale à la rémunération minimale à laquelle il pouvait prétendre lors de la dernière année d exécution du contrat précédent, sauf quand l application des rémunérations prévues en fonction de l âge est favorable. En cas de formation complémentaire (mention complémentaire, diplôme connexe), le salaire est majoré de 15 points par rapport aux pourcentages afférents à la dernière année de la durée de formation. CAS PARTICULIERS En cas de réduction de la durée du contrat d un an pour les formations ayant une durée d au moins 2 ans (jeune ayant commencé sa formation pendant au moins 1 an sous un autre statut, déjà titulaire d un diplôme ou titre supérieur à celui préparé ou ayant effectué un stage de formation professionnelle,..) la rémunération est celle d une deuxième année de contrat. Attention : les apprentis préparant une licence professionnelle en un an, doivent percevoir une rémunération au moins égale à la rémunération afférente à une deuxième année d apprentissage. (circulaire DGEFP DGT n du 24 janvier 2007 relative à la rémunération des apprentis). Guide de l apprentissage page - 12

13 En cas d aménagement de la durée du contrat pour tenir compte du niveau initial du jeune Réduction : les apprentis sont considérés comme ayant déjà effectué une durée d apprentissage égale à la différence entre la durée normale du contrat et la durée réduite dudit contrat. Exemple : pour un apprenti de 18 ans dont le contrat initial de 2 ans a été diminué de 6 mois après évaluation des compétences : 6 premiers mois : 41 % du SMIC, l année suivante : 49 % du SMIC Allongement : la rémunération versée pendant cette année excédant la durée normale est le salaire applicable à l année d exécution du contrat fixé par le code. Exemple : pour un apprenti de 17 ans dont le contrat initial est prolongé de 4 mois : le pourcentage de rémunération à appliquer aux 4 derniers mois dûs, sera équivalent au pourcentage prévu pour une troisième année de contrat. En cas de prolongation de la durée du contrat suite à un échec à l examen ou jusqu à l expiration du cycle de formation sous certaines conditions, le salaire minimum est celui de la dernière année précédent la prolongation. Pour les apprentis reconnus travailleurs handicapés, lorsque le contrat d apprentissage est prolongé d un an, la rémunération est majorée de 15 points pour la durée de cette prolongation Guide de l apprentissage page - 13

14 Avantages en nature Avantages en nature des apprentis au 1 er janvier 2013 Convention collective Convention collective des exploitations agricoles du 47 (art 38 et 39) (pas de dispositions propres aux apprentis donc application des dispositions applicables aux salariés) Convention collective des horticulteurs et pépiniéristes du 47 (art 29) (pas de dispositions propres aux apprentis donc application des dispositions applicables aux salariés) Convention collective des centres équestres (art 20 et 21) Nourriture par jour Pour la journée (3 repas plus boisson) : 75 % de 2 h 30 du salaire horaire (Niveau 1) Pour le midi : 75 % de 1 h de salaire niveau 1 Pour la journée (3 repas plus boisson) : 75 % 2 h 30 du salaire horaire (Niveau 1 échelon 1) Pour le midi : 75 % de 1 h de salaire niveau 1 échelon 1 Pour 1 repas : 75 % de 1 heure de travail (sur la base du SMIC Pour le petit déjeuner : 75 % de ½ heure de travail Modalités de calculs et montants à retenir 17,68 7,07 17,68 7,07 7,07 3,53 Pour une pièce unique meublée : 75 % de 15 h de salaire (niveau 1) majoré de 75% de 10 h si seconde pièce et de 75% de 5 h par pièce supplémentaire (doit toujours être inférieur au prix d'un loyer modéré du secteur) La valeur mensuelle sera négociée de gré à gré et si le logement ouvre droit aux allocations logement le loyer maximal sera de 80% de la valeur locative des logements à loyer modéré du secteur Logement chauffé d'au minimum 9m2 : 75% de 5 heures de travail sur la base du SMIC Logement par mois 106,9 70,72 35,36 de gré à gré maxi 75 % de 80% de la valeur locative des loyers modérés 35,36 Convention collective Centres d entraînement (galop) Pas de dispositions conventionnelles applications des dispositions réglementaires art D et D du code du travail Convention collective des centres d entraînement (trot) (art 19) Convention collective des entreprises du paysage Pas de dispositions conventionnelles applications des dispositions réglementaires art D et D du code du travail Pour la journée : 75 % de 2h30 de travail Pour la journée : 17,68 75 % de 2,5 fois le MG (minimum garanti) 6,54 Pour la journée : 75 % de 2h30 au coefficient 120 (9,48 ) Pour le matin : 75 % de ½ h Pour le midi : 75 % de 1 h Pour le soir : 75% de 1 h Pour la journée : 17,78 3,49 6,98 6,98 75 % de 2,5 fois le MG (minimum garanti) 6,54 Logement chauffé d'au minimum 9m2 : 75 % de 8 fois le MG 20,94 Chambre meublée avec eau courante éclairée chauffée (chauffage individuel) 75 % de 11h30 au coefficient 120 Chambre meublée avec eau courante éclairée chauffée (chauffage central) 75 % de 11h30 au coefficient ,77 95,99 Logement chauffé d'au minimum 9m2 : 75 % de 8 fois le MG 20,94 ATTENTION : le montant des avantages en nature est révisé à chaque relèvement du SMIC ATTENTION : il est impossible de retenir plus de 75 % du salaire de votre apprenti en avantages en nature Guide de l apprentissage page - 14

15 Le salaire de l apprenti Barème cotisations apprentis du secteur de la production agricole (source MSA24/47 : Entreprises de moins de 11 salariés Entreprises de 11 salariés et plus Part patronale Part ouvrière Part patronale Part ouvrière TOTAL 3,35 % 0,68 % 14,405 % 0,68 % Complémentaire frais de soins (accord 10/06/08) 12 mois d'ancienneté pour les exploitations agricoles horticoles et pépinières 3,24 18,36 3,24 18,36 Transport agglomération AGEN 0,75 % Transport agglomération MARMANDE 0,50 % Transport agglomération VILL/LOT 0,55 % ATTENTION BARÈME RÉVISÉ RÉGULIÈREMENT PAR LA MSA * Vous ne payez pas vos cotisations sur le salaire versé à l'apprenti mais sur l'assiette correspondante % du SMIC en fonction de l'age et du type de contrat Salaires Correspondance convention collective des exploitations agricoles de Lot et Garonne Valeur de l'assiette en % du SMIC après abattement de 11 % Assiette = base de calcul des cotisations Assiette mensuelle en euros 25 % 35 % 14 % % 55 % 26 % % 50 % 29 % % 41% 30 % % 55 % 38 % % 70 % 41 % % 53 % OU 60% 42 % % 56 % 45 % % 61 % 50 % % 70 % 53 % % 65 % 54 % % 68 % 57 % % 76 % 65 % % 78 % 67 % % 80 % 69 % % 78 % 82 % 1173 Guide de l apprentissage page - 15

16 Complémentaire santé Prévoyance Depuis janvier 2010, les employeurs agriculteurs sont dans l obligation d affilier à une complémentaire santé tout salarié(e) et apprenti(e) ayant cumulé 12 mois d ancienneté continue dans l entreprise (cf accord départemental du 6 novembre 2009 sur la mise en place d un régime obligatoire complémentaire frais de santé au profit des salariés agricoles non cadres dans les entreprises et exploitations agricoles, les entreprises du territoire, les horticulteurs et pépiniéristes de Lot et Garonne). Pour le Lot et Garonne et pour la branche agricole, la caisse CRIA Prévoyance est la mutuelle en place. Vous pouvez obtenir un dossier par téléphone au ou le télécharger sur le site De cette affiliation découle le prélèvement d une cotisation patronale et ouvrière par la MSA, sur la base d un forfait 3,24 pour la partie patronale et 18,36 pour la partie à la charge de votre salarié(e) ou apprenti(e). Précision : ce montant ne doit pas dépasser 10 % du total de la rémunération de votre apprenti(e) ; si c est le cas, il sera dispensé d affiliation ou bien vous vous engagez à prendre la totalité de la cotisation en charge. Pensez à faire apparaître ces cotisations sur le bulletin de salaire de votre apprenti(e) et à retenir la part ouvrière sur son salaire, si vous ne mettez pas en œuvre ce dispositif (et le précompte des cotisations sur le salaire de votre apprenti(e))la MSA vous retient sur l appel des cotisations salariales trimestrielles, la totalité de la somme (part patronale et part salariale). NB : Concernant les entreprises du paysage : vous devez affilier vos salariés et apprenti(e)s après 3 mois d ancienneté et non 12 mois, la caisse de prévoyance compétente pour vous est AGRI-Prévoyance caisse AGRCA (cf. la convention collective nationale des entreprise du paysage du 10 octobre 2008). Les cotisations prélevées seront de 21,95 pour les employeurs et 21,94 pour les salariés. Pour les centres équestres, à ce jour la convention collective du personnel des centres équestres ne prévoit pas de complémentaire obligatoire pour les salariés non-cadres y compris les apprentis. Les établissements relevant de cette convention n ont en conséquence pas d obligation d y souscrire. Guide de l apprentissage page - 16

17 Durée du travail Le temps consacré à la formation en CFA est compris dans l horaire de travail. Guide de l apprentissage page - 17

18 Les congés payés Acquisition L apprenti a droit à un congé de 2,5 jours ouvrables par mois (article L du code du travail). Prise - Possible dès le premier mois, - obligation de poser 12 jours ouvrables continus obligatoirement entre le 1er mai et le 31 octobre., - congés de 5 jours ouvrables supplémentaires pour préparer les examens dans le cadre de la semaine de révision organisée par le CFA (article L du code du travail). N oubliez pas de préciser les dates de congés sur la fiche de paie et les noter sur le cahier d enregistrement du temps de travail Guide de l apprentissage page - 18

19 L hygiène et la sécurité Un document d évaluation des risques doit exister au sein de l entreprise et être porté à la connaissance du jeune ( pour de plus amples renseignements, vous pouvez contacter : le Service de Prévention de la Mutualité Sociale Agricole, la DIRECCTE Aquitaine ou la Chambre d Agriculture). Utilisation de machines et engins agricoles Pour un jeune MINEUR : Principe : - Interdiction à l utilisation des machines dangereuses listées aux articles L et D et suivants du code du travail. - Dérogation accordée par l Inspecteur du Travail après l avis favorable du Médecin du Travail et du professeur ou moniteur d atelier sur la liste du matériel établie par l employeur. - Sans octroi de la dérogation, le jeune mineur ne peut utiliser le matériel. - Les dérogations sont valables pour toute la durée du contrat en l absence de modification des équipements de travail et sous réserve de l envoi chaque année d un nouvel avis favorable du Médecin du Travail. Pour un jeune MAJEUR : - Chariot élévateur : autorisation de conduite remise par l employeur après avis d aptitude délivré par le médecin du travail et formation à la conduite en sécurité. - Produits phytosanitaires : formation obligatoire avant utilisation + port des Équipements de Protection Individuelle (EPI) appropriés. Guide de l apprentissage page - 19

20 L hygiène et la sécurité Le Document Unique de Prévention des Risques : Toute entreprise doit procéder à l évaluation des risques professionnels sur son entreprise, les résultats de cette évaluation doivent être consignés et formalisés dans un document écrit «document unique». ce document doit être mis à jour annuellement et à chaque changement important concernant le travail ou les installations. Il consiste à identifier toutes les activités susceptibles de causer des accidents ou d engendrer des maladies professionnelles et de proposer des actions de prévention réalisables dans un temps donné. La formation à la sécurité : Elle doit être réalisée dès l arrivée du salarié dans l entreprise par l employeur ou la personne responsable du personnel. Elle doit être pratique et permettre réellement aux jeunes apprentis d avoir un comportement face aux situations habituelles mais également lors de dysfonctionnements prévisibles (connaissance du métier, bons gestes, bonnes attitudes). Cette formation doit être réalisée en lien avec le document unique d évaluation des risques. Guide de l apprentissage page - 20

21 La rupture du contrat de travail A la moindre difficulté, n hésitez pas à contacter le Centre de Formation d Apprentis sans attendre la visite classique du formateur, ou la Chambre d Agriculture, qui peut assurer un rôle de médiateur. Modalité d une rupture : - Dans les 2 premiers mois d exécution du contrat : rupture unilatérale ou d un commun accord possible sans formalisme particulier (un écrit à transmettre à la Chambre d Agriculture est souhaitable). - Passé les 2 premiers mois, rupture d un commun accord ou dépôt d un dossier devant le Conseil des Prud hommes, seul à décider de la rupture du contrat d apprentissage pour faute de l une des parties ou inaptitude de l apprenti. - Dérogation possible : une rupture à l initiative de l apprenti après obtention du diplôme est possible, à condition que ce dernier ait informé l employeur par écrit, au minimum 2 mois auparavant. N oubliez pas d en informer au préalable le CFA. Guide de l apprentissage page - 21

22 Les aides à l apprentissage Objectifs Ces primes ont pour objectif de favoriser le développement de l apprentissage au travers de l embauche de jeunes en apprentissage et pour compenser, en partie, l effort de formation. Bénéficiaires Tout employeur relevant du secteur privé, et notamment les associations et les professions libérales ainsi que les entreprises relevant du secteur public industriel et commercial. Modalités d intervention Prime d un montant de par année de formation. Le contrat doit être conclu pour une durée minimale de 6 mois, et le versement est conditionné à l assiduité de l apprenti, qui doit avoir suivi régulièrement les enseignements dispensés par le CFA. Bonus de 400 chacun (cumulatifs), applicables en fonction de critères définis : bonus TPE (entreprises de moins de 10 salariés), bonus difficulté d insertion du jeune, bonus pour l embauche d une femme dans un métier d homme, bonus pour l embauche d un jeune de 21 ans et plus préparant un diplôme de niveau III, IV et V. Majorations de 400 chacune versées : en cas de suivi d une action de formation ou d information par le maître d apprentissage, en cas de signature d une charte engagement qualité avec le CFA (majoration liée à la prime annuelle de première année), lorsque le jeune se présente aux examens (majoration liée au versement de la prime annuelle de dernière année). Guide de l apprentissage page - 22

23 Les aides à l apprentissage Crédit d impôt Apprentissage Il permet aux employeurs de bénéficier, sous conditions, d un crédit d impôt pouvant aller jusqu à 1600 par an et par apprenti. Les entreprises concernées : celles relevant du régime de bénéfice réel. Le crédit est plafonné au montant des dépenses de personnel afférentes aux apprentis employés par l entreprise diminuées des aides publiques reçues en contrepartie de l accueil de ces apprentis. Le crédit sera imputé sur l IR du par l entreprise au titre de l année au cours de laquelle l entreprise a employé l apprenti ; Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) En vigueur depuis le 1er janvier 2013, le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) équivaut à une baisse de cotisations sociales, sous la forme d une réduction de l impôt à acquitter en 2014 au titre de l exercice Le CICE est un avantage fiscal qui concerne les entreprises employant des salariés, soumises à un régime réel d imposition (ce qui exclut les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs), quels que soient leur forme et le régime d imposition de leur résultat (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés). L assiette de ce crédit d impôt est constituée par les rémunérations brutes soumises aux cotisations sociales, versées par les entreprises dans la limite de 2,5 fois le Smic. Adresse du site «simulateur du crédit d impôt» du Ministère de l économie et des finances Guide de l apprentissage page - 23

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CONTRAT D APPRENTISSAGE Mise à jour : 02/03/15 1 CONDITIONS GENERALES POUR ETRE APPRENTI p. 2 2 - ENREGISTREMENT DU CONTRAT p. 2 3 DEFINITION DU CONTRAT D APPRENTISSAGE p. 5 4 - EXECUTION

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI

CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET APPRENTI D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage

I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage I - Le contrat d apprentissage II - Les droits et devoirs apprenti/entreprise, III Le rôle du CFA et de l Université IV - La taxe d apprentissage Mise à jour : Avril 2009 SOMMAIRE I - Le contrat d apprentissage

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C

F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C F I C H E P R A T I Q U E N 4 L E C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E D U S E C T E U R P U B L I C Avant les démarches administratives - pour tout contrat, qu il soit du secteur privé ou du secteur

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

le contrat d apprentissage

le contrat d apprentissage FICHE 1 le contrat d apprentissage L APPRENTISSAGE L apprentissage a pour objectif de permettre à un jeune d obtenir une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle.

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de

Fiche 1. Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de Fiche 1 Simplifier les formalités incombant aux entreprises. Faciliter les

Plus en détail

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat

Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Les appuis dispensés par votre Chambre de Métiers et de l Artisanat Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat a pour mission de : 2 - La recherche de jeunes et le soutien au maître d apprentissage : Fiche

Plus en détail

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 57 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de

Plus en détail

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide de l apprenti. L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide de l apprenti 2015 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise UN CONTRAT DE TRAVAIL «Un contrat d apprentissage est un contrat de travail» «L

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

L apprenti. Définition du code du travail

L apprenti. Définition du code du travail L apprenti Définition du code du travail Salarié rémunéré qui suit une formation diplômante pour obtenir une qualification professionnelle en signant un contrat d apprentissage. Le dispositif apprentissage

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

L APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI

L APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI L APPRENTISSAGE MODE D EMPLOI CFA SUP 2000 Moulin de la Chaussée Place Jean Jaurès 94410 Saint Maurice Tel : 01 43 53 68 00 - Fax : 01 43 53 67 90 contact@cfasup2000.fr www.cfasup2000.net SOMMAIRE 1. 1.

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES

SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52. Année Trimestre Mois Quinzaine Semaine Jour Heure COTISATIONS LEGALES 7 JANVIER 2015 BAREME DES TAUX COTISATIONS SOCIALES AU 1 ER JANVIER 2015 SMIC et Minimum garanti au 1 er janvier 2015 SMIC horaire SMIC mensuel Minimum garanti 9,61 1 457,52 3,52 Plafond de l année 2015

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures)

A - LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI (n 2013-504 du 14 Juin 2013) (Les principales mesures) EC CABIINET PESCE - LEBOUCHER 1. SOCIETE 2. D EXPERTISE COMPTABLE www.cabinetpesceleboucher.fr Le 25/09/2013 ACTUALITES SOCIALES 2013/2 EN BREF (quelques chiffres) valeurs inchangées : SMIC Horaire au

Plus en détail

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation

Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Tableau comparatif 2013 Contrat d apprentissage / Contrat de professionnalisation Direction des Formalités et de la Collecte de la Taxe d apprentissage Tableau comparatif contrat d apprentissage / contrat

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur INFORMaTIONS administratives et législatives concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur Pôle sanitaire social < Ce document a été rédigé afin de vous donner une information

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Les aides à l embauche Le bulletin de paie en cas d embauche de jeunes (aides et exonérations) Référence Internet

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

GUIDE DE L APPRENTISSAGE

GUIDE DE L APPRENTISSAGE GUIDE DE L APPRENTISSAGE Une expérience, Un diplôme, Un métier! PRÉPARER VOTRE AVENIR 1 L apprentissage à l Université Créé en 2000, par l Université Montpellier 2, avec le soutien du Rectorat de l Académie

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés Cabinets dentaires 2006 Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés L OPCA PL......................................................................... 1 La formation des jeunes

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE OU CONTRAT DE PROFESSIONALISATION : APPROCHE COMPARATIVE. Par Michel Abhervé

CONTRAT D APPRENTISSAGE OU CONTRAT DE PROFESSIONALISATION : APPROCHE COMPARATIVE. Par Michel Abhervé CONTRAT D APPRENTISSAGE OU CONTRAT DE PROFESSIONALISATION : APPROCHE COMPARATIVE Par Michel Abhervé Objectif CONTRAT D APPRENTISSAGE Dispositif de formation initiale Acquisition en alternance d une formation

Plus en détail

SOMMAIRE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE ENREGISTREMENT DU CONTRAT

SOMMAIRE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE ENREGISTREMENT DU CONTRAT SOMMAIRE Fiche n 1 Fiche n 2 Fiche n 2 bis Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche 12 Fiche 13 Fiche 14 Fiche 15 Fiche 16 Fiche 17 Fiche 18 Fiche 19 LE CONTRAT D

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE

CONTRAT D APPRENTISSAGE CONTRAT D APPRENTISSAGE LIVRET EMPLOYEUR D.E.F.A Section Apprentissage : 03.60.127.131 03.60.127.129 apprentissage@cma80.fr Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Somme Cité des Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR

GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR GUIDE PRATIQUE DE L EMPLOYEUR Pour les exploitations agricoles, les entreprises de travaux agricoles, les CUMA de Franche-Comté et les coopératives fruitières de l Ain du Doubs et du Jura relevant de l

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

Tableau comparatif 2015

Tableau comparatif 2015 Tableau comparatif 2015 «Contrat ou Période d apprentissage / Contrat ou Action de professionnalisation» 0 Objectif DISPOSITIONS... LEGALES 2 Principe de gratuité de la formation... 2 Public visé... 2

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

ACCORD DU 5 AVRIL 2006

ACCORD DU 5 AVRIL 2006 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE (4 novembre 1987) ACCORD DU 5 AVRIL 2006 RELATIF AUX MODALITÉS D APPLICATION

Plus en détail

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE OCTOBRE 2013 Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE 2013 Avant-propos Afin d encourager la mise en place des régimes collectifs de protection sociale complémentaire

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs

Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Notice : Cotisations cabinets d économistes de la construction métreurs-vérificateurs Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! Le guide juridique www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! sommaire Contexte de l évolution de la «Loi Fillon»... 3 Comment bénéficier des avantages de la «Loi Fillon»?... La participation de

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014

Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Ce qui change et/ou devrait changer à effet du 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous, - les évolutions d ores et déjà applicables en 2014, - puis certains points en attente de décret d application

Plus en détail

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire fiscalité cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager le

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Intégrer de nouveaux salariés en les formant à vos métiers Définir un parcours de formation, interne et/ou externe, adapté aux spécificités de votre ETT Valoriser la transmission des savoir-faire et des

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés.

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés. ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Région Basse-Normandie. Guide de. Section Calvados - Section Orne

Région Basse-Normandie. Guide de. Section Calvados - Section Orne Région Basse-Normandie Guide de L apprentissage Section Calvados - Section Orne édition 2014 Région Basse-Normandie La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie vous accompagne

Plus en détail

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation...

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation... Le Guide Pratique du SOCIAL chef d entreprise Délégués du Personnel Faut il faire une visite d embauche? Droit Quel contrat pour mon salarié? Entreprise La journée de solidarité, c est quand? Obligation...

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

Les bourses de stage ne concernent que les stages obligatoires de 5ème année.

Les bourses de stage ne concernent que les stages obligatoires de 5ème année. Bourses de stage Plusieurs organismes peuvent, sous certaines conditions, attribuer aux étudiants des bourses d aide à la mobilité dans le cadre de stages : Conseil Régional, Programme ERASMUS, Programme

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter :

CONVENTION DE STAGE. Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : CONVENTION DE STAGE Comment remplir la convention de stage? Ce document rempli par l étudiant de façon très complète doit impérativement comporter : 1) La signature de l étudiant ; 2) la signature du responsable

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature Avantages en nature Textes de référence : Arrêté du 10 décembre 2002 relatif l évaluation des avantages en nature en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale. Observation préalable : Afin d accompagner

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

L apprentissage. la fonction publique territoriale. dans. Guide pratique à l usage des services ressources humaines

L apprentissage. la fonction publique territoriale. dans. Guide pratique à l usage des services ressources humaines L apprentissage dans la fonction publique territoriale Guide pratique à l usage des services ressources humaines Version n 2-2010 > Sommaire L apprentissage dans la fonction publique territoriale Ce

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes

La protection sociale des professions indépendantes La protection sociale des professions indépendantes Artisan Commerçant Industriel Janvier 2009 1 SOMMAIRE 1. L organisation des Régimes 2. Les cotisations 3. Les cas particuliers 4. Les formalités 5. Les

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Les bénéficiaires Toutes les entreprises employant des salariés et imposées à l

Plus en détail

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie Chap 4 : Les éléments de la paie I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie La procédure de paie décrit toutes les étapes qui conduisent au paiement effectif du salaire à l employé et à l

Plus en détail