Usages des Tice en Mathématiques Académie de Besançon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Usages des Tice en Mathématiques Académie de Besançon"

Transcription

1 Usages des Tice en Mathématiques Académie de Besançon Comme toutes les sciences, les mathématiques évoluent. Certes, 2+2 font toujours 4 mais l enseignement des mathématiques a changé de façon assez profonde au cours de ces quinze dernières années pour prendre en compte les possibilités assez extraordinaires qu autorisent les TIC dans la résolution de problèmes. Le simple tableau vert accompagné de quelques craies ne suffit plus à l enseignant de mathématiques aujourd hui. I. Attente des programmes et instructions officielles Tous les programmes de collège et de lycée préconisent l utilisation de logiciels de géométrie dynamique dans le plan et dans l espace. L utilisation du tableur en mathématiques est inscrite dans les programmes du collège dès la classe de cinquième, ainsi que dans tous les programmes de lycée qui ont été rénovés. Et les calculatrices graphiques, ou le grapheur, sont indispensables dans les classes de lycée, comme aussi des logiciels plus évolués pour traduire des algorithmes. Collège : Au collège, voici quelques incitations que l on peut relever : «l utilisation d outils logiciels est particulièrement importante et doit être privilégiée chaque fois qu elle est une aide à l imagination, à la formulation de conjectures ou au calcul. Cette utilisation se présente sous deux formes indispensables, notamment dans le cadre des compétences du socle commun : l usage d un vidéoprojecteur en classe et l utilisation par les élèves d ordinateurs «en fond de classe» ou en salle informatique [ ]. Le travail en classe proprement dit doit être complété par des séances régulières en salle informatique où l élève utilise lui-même les logiciels au programme (tableur, grapheur, logiciel de géométrie)» 1. «À la fin de cette classe terminale du collège, la maîtrise par les élèves de plusieurs types de savoirs est visée : [ ] dans le domaine des TICE : utilisation d un tableur-grapheur et d un logiciel de construction géométrique» 2. Ces pratiques permettent la validation de compétences du B2i qui doivent être acquises par tous les élèves à la sortie du collège et lesquelles sont désormais nécessaires à l'obtention du DNB. Enfin, elles concourent également à la validation de différentes compétences du socle commun qui seront exigibles pour l obtention du DNB à compter de la session Lycée : En seconde, le nouveau programme appliqué depuis septembre 2009, va également dans ce sens : «L utilisation de logiciels (calculatrice ou ordinateur), d outils de visualisation et de représentation, de calcul (numérique ou formel), de simulation, de programmation, développe la possibilité d expérimenter, ouvre largement la dialectique entre l observation et la démonstration et change profondément la nature de l enseignement. L utilisation régulière de ces outils peut intervenir selon trois modalités : par le professeur, en classe, avec un dispositif de visualisation collective adapté ; par les élèves, sous forme de travaux pratiques de mathématiques ; dans le cadre du travail personnel des élèves hors du temps de classe (par exemple au CDI ou à un autre point d accès au réseau local)» 3. Par ailleurs, l'introduction de l'algorithmique nécessite l'usage de nouveaux logiciels. 1 Consulter le document Préambule collège : 2 Consulter le document Programme des quatre niveaux : 3 Consulter le document Programme de Seconde : 1/6

2 Enfin dans les classes de Première ou de Terminale, les programmes, dans toutes les séries, recommandent l usage des logiciels pour expérimenter et résoudre des problèmes mathématiques. On notera même l intitulé de celui de la série Littéraire, «mathématiques et informatique», lequel nécessite un travail régulier en salle informatique. La réforme du lycée ne devrait néanmoins pas inverser cet état d esprit et l incitation à se servir des différents outils logiciels pour résoudre des problèmes mathématiques devrait être poursuivie et même accentuée (comme le montre clairement la rénovation des programmes de STG et ST2S en application depuis 2006), ou encore l'expérimentation d'une épreuve pratique en classe de Terminale S, laquelle a eu le mérite de participer largement à la généralisation de ces usages dans l attente d une évaluation au baccalauréat. II. Types d utilisation 1) Utilisation personnelle : traitement de texte Une toute petite minorité d enseignants de mathématiques continue encore à donner des polycopiés écrits «à la main» à leurs élèves. La plus grande majorité distribue des énoncés comprenant des formules scientifiques, des figures incorporées Traitements de texte les plus utilisés : OpenOffice Writer (libre et gratuit) ; Microsoft Office Word (payant). 2) Utilisation en classe entière dans la salle habituelle Cette utilisation par le professeur, ou par un élève de la classe qui «pilote» l ordinateur, permet d illustrer quelques points du cours de manière interactive, visualiser une figure dynamique, une configuration dans l espace, élaborer une recherche collective avec un tableur, le tout en lien avec les préconisations des programmes de mathématiques Elle nécessite donc la présence d un ordinateur relié à un vidéoprojecteur ; la présence d un TNI offre un atout supplémentaire. Enfin si l établissement est équipé de boîtiers de vote, l enseignant peut prévoir leur utilisation dans sa salle (il n est pas nécessaire de disposer d un TNI) et ainsi interroger tous les élèves de façon collective avec des questions de type QCM. 3) Utilisation en salle informatique Dans ce cadre, les élèves sont seuls (si la classe est divisée en deux demi-groupes) devant le poste informatique ou bien à deux (si la classe est complète). La séance se déroule sous forme de TP. Pour ce type de travail, l élève va éventuellement devoir construire une figure à l aide d un logiciel de géométrie dynamique, observer, tester, conjecturer une propriété ou bien utiliser un autre type de logiciel (tableur, calcul formel ) pour aboutir à un résultat qu il ne peut trouver par une méthode experte, faute de connaissances suffisantes. Dans tous les cas, il travaille en autonomie et doit alors élaborer une véritable démarche d investigation par rapport à un problème posé ; une telle démarche, commune à l ensemble des disciplines scientifiques, est notamment décrite avec ses différentes étapes dans le préambule des programmes de collège. Les logiciels donnent une réponse là où le papier et les calculs «à la main» sont pénibles, fastidieux voire dans certains cas impossibles. Il est vivement recommandé que ces travaux devant écran soient accompagnés d une trace écrite qui permettra la poursuite du travail sur le papier (institutionnalisation, démonstration de la propriété, poursuite de l activité de recherche à partir des résultats obtenus ). 4) À la maison : L évolution de l enseignement des mathématiques, l importance accrue de la recherche de solutions au travers de la démarche expérimentale et l équipement en informatique de plus en plus généralisé des familles permettent de poursuivre à la maison l activité commencée en classe avec les logiciels. Bon nombre d entre eux étant libres et gratuits (éventuellement lorsque le logiciel est payant, l établissement peut avoir pris le soin d acheter une licence autorisant son installation par les élèves à leur domicile), les élèves peuvent les utiliser avec bénéfice sur leur ordinateur personnel. D autres types de logiciels peuvent aussi être employés en dehors de l établissement avec profit : les 2/6

3 exerciseurs. On désigne par ce terme des logiciels en ligne, présentant des exercices avec des données aléatoires qui permettent aux élèves de se tester sur différents chapitres des programmes. Une correction plus ou moins détaillée, voire une aide, suivant les outils employés, leur sont apportées. Certains d entre eux permettent l enregistrement des exercices effectués ce qui favorise le suivi pour l élève, mais aussi pour le professeur, lequel peut alors expliquer à l élève ses erreurs ou bien le guider vers d autres entraînements plus appropriés. On peut reprocher le caractère technique et quelquefois répétitif de ces exercices mais l académie de Besançon a participé à une action académique mutualisée mettant en avant une utilisation plus avancée des exerciseurs : la place prise par ces derniers dans les apprentissages liés à la résolution de problèmes 4. Enfin dans le cadre de l accompagnement scolaire et de l égalité des chances, l académie de Besançon a développé un forum d aide au travail personnel des élèves, dispositif qui permet à ceux-ci de poser des questions, lesquelles sont publiées a posteriori par un groupe de modérateurs qui apportent par la même occasion des réponses. Ces dernières peuvent concerner des exercices, des devoirs maison à rendre, des révisions, des conseils mais ne sont en aucun cas des solutions directes ; les modérateurs se contentent d indiquer des pistes, de proposer des étapes de démonstrations, de corriger d éventuelles erreurs ou de valider des réponses formulées dans la question de l élève 5. III. Usages en classe : quelques logiciels utilisés Les logiciels de géométrie dynamique 4 Consulter la page 5 : 3/6

4 Visualisation de la section d une sphère par un plan en classe de 3ème. Des élèves de 2 nde qui construisent Ils une figure avec un logiciel de sont nombreux et variés. Parmi les plus connus, on citera géométrie dynamique, émettent une Geoplan/Geospace, Geogebra, Cabri 2D et Cabri 3D, conjecture concernant l alignement Tracenpoche, CarMetal Certains sont gratuits, de points, la modifient pour étudier d autres payants. des cas particuliers (triangle isocèle, Ils permettent de construire des figures du plan ou de l espace aisément équilatéral, modifiables. rectangle On peut ). les utiliser pour : renforcer des images mentales de configurations du plan ou de l espace ; aider à faire la distinction entre dessin et figure ; servir de support à l introduction de notions de cours ; élaborer des conjectures ; Ils sont donc des outils essentiels à la démarche d investigation en géométrie. Le tableur : Le tableur est un outil de calcul très puissant qui va augmenter de façon considérable les capacités des élèves, qui pourront de ce fait traiter des problèmes sans avoir les compétences théoriques pour obtenir un résultat. C est ainsi que dès le collège, on peut rechercher un extremum sans connaître la notion de dérivée. Le tableur permet de gérer des données numériques, de les structurer et de les traiter de différentes façons. Intégré au tableur, le grapheur donne l occasion de représenter les données sous forme de graphiques (diagramme en bâtons, circulaire, courbe ). Une fois le problème bien analysé, les calculs répétitifs sont laissés à la machine. Le tableur est également largement utilisé pour tous les apprentissages relatifs à la gestion de données. De plus, l utilisation de ce logiciel a une fonction professionnalisante dans la mesure où il est utilisé dans le monde de l entreprise. Le Tableau Numérique Interactif : Depuis 3-4 ans, sur dotation des collectivités territoriales ou bien sur fonds propres, de nombreux établissements se sont équipés d un ou plusieurs TNI (Tableau Numérique Interactif), appelé aussi TBI (Tableau Blanc Interactif). Ce tableau qui complète (ou remplace éventuellement) le traditionnel tableau vert avec des craies apporte de nombreux avantages. Les professeurs de mathématiques l ont bien compris et bon nombre d entre eux sont des utilisateurs Des élèves de 3 ème cherchant à résoudre un problème à une équation et 2 inconnues sans connaissance théorique particulière. 4/6

5 convaincus dans les établissements. Parmi les bénéfices que l on peut trouver dans les usages d un TNI en mathématiques, on peut citer : l interactivité non seulement matérielle (regroupement au sein d un même paperboard de documents de natures diverses : texte, images, lien hypertexte vers un document de type tableur ou de géométrie dynamique ou encore vers une ressource en ligne, animation ), mais surtout pédagogique qui résulte de l utilisation du TNI, plus grande que celle qui peut être constatée avec l emploi du seul vidéoprojecteur. En effet, par le biais du TNI, un élève va pouvoir aisément déplacer des objets pour les mettre à l endroit qui convient, se tromper et gommer facilement Toutes ces actions concourent à créer des débats au sein de la classe qui enrichissent le cours de mathématiques. une attention et une motivation accrue de la part des élèves (certains élèves qui n aimaient pas venir au tableau, se montrent volontaires). une possibilité de recours instantané à une multitude de fonds : quadrillages divers, papier millimétré, papier pointé la mise en mémoire du cours qui permet : de reprendre la séance là où on l a arrêtée ; de favoriser les progressions spiralées ; de faire des retours rapides lorsque les élèves ont oublié certaines notions ; à un élève absent de reprendre le cours au-delà de la simple reprise des notes dans le cahier une posture devant la classe beaucoup plus agréable : l enseignant (ou l élève) qui manipule le TNI fait face à la classe : il manipule les logiciels avec le stylet du TNI (voire avec le doigt si celui-ci est tactile) et réagit beaucoup plus aisément aux suggestions. Comme pour tout logiciel, une certaine formation technique est nécessaire, mais pour les actions traditionnelles, les élèves prennent possession de l outil avec facilité. Un lycéen déplace ici, sur le TNI avec son stylet, un vecteur pour construire les images des sommets du polygone par une translation. Les boîtiers de vote : Bien que encore peu utilisés car trop peu d établissements en disposent, les boîtiers de vote sont un outil pédagogique intéressant dont le développement mérite d être encouragé. Il n est pas nécessaire de disposer d un TNI (un boîtier par élève et un adaptateur AcivHub, sorte de grosse clé USB à brancher sur l ordinateur relié à un vidéoprojecteur suffisent) pour les exploiter avec les élèves. Les boîtiers de vote permettent aux élèves de répondre individuellement, de façon anonyme ou identifiée, à des questionnaires à choix multiple. Les questions peuvent être préparées à l avance (au travers d un diaporama par exemple). Le professeur peut envisager des évaluations diagnostiques (avant le début d un nouveau chapitre) et des évaluations formatives (à la fin d une séance, à la fin du 5/6

6 chapitre étudié ). Les résultats des votes apparaissent sous différentes formes (diagramme en bâtons, diagramme circulaire, tableau récapitulatif ). Ils permettent ainsi à l enseignant de mieux se positionner pour le début de la séance suivante, de proposer des remédiations le cas échéant, de mieux tenir compte du rythme d acquisition des élèves. Les autres avantages dont on peut tirer parti sont : une participation de tous les élèves et non de quelques-uns ; une motivation indéniable de la part des élèves qui se croient dans un jeu et cherchent à faire le meilleur score possible (surtout en mode identifié où l émulation est accrue) ; la possibilité d enregistrer les résultats et donc pour le professeur d étudier les résultats à la maison afin de prendre en compte les difficultés rencontrées par les élèves, analyser leurs progrès, mieux s adapter Ce type de questionnement est un travail essentiel du cours de mathématiques qui permet de balayer un large spectre des notions étudiées et favorise les activités mentales. En cela, les boîtiers de vote peuvent être un outil précieux pour la pédagogie. IV. Les points positifs, les points à améliorer Points forts Les logiciels ont gagné en simplicité d utilisation et répondent tout à fait aux besoins qu en ont les élèves dans le cadre d une démarche expérimentale. Petit à petit, les enseignants de mathématiques perçoivent l intérêt d intégrer les Tice dans leur pédagogie (meilleure motivation des élèves, nécessité de conjecturer avant d établir une démonstration ). Les usages se développent de plus en plus (l expérimentation de l épreuve pratique de Terminale S y a sans doute contribué au lycée tout comme l obtention obligatoire du B2i pour le DNB au collège). Le nombre de postes informatiques et de périphériques a augmenté de façon significative. Le meilleur équipement des familles autorise une pédagogie différente de la part du professeur qui peut désormais envisager de donner des travaux à la maison intégrant l utilisation d outils logiciels. Progrès à accomplir Le manque de matériel performant dans certains collèges de certains départements (postes informatiques, vidéoprojecteurs, nombre de TNI à accroître dans chaque établissement) pose problème. Le manque de moyens accordés aux personnes ressources pour la maintenance informatique dans les établissements rejaillit sur les professeurs de mathématiques désireux de s impliquer, mais dans l incapacité faute de matériel en état de marche. Certaines validations du B2i fantaisistes mériteraient une réflexion plus aboutie. La réduction du nombre de stages Maths-Tice ne permet plus aux professeurs ayant suivi un stage de «niveau 1» de poursuivre leur formation vers une utilisation avancée qui leur permettrait d augmenter leurs compétences. La nécessité de plus en plus grande de disposer d un ENT pour que les élèves puissent avoir accès depuis chez eux à leurs espaces de travail. 6/6

PLAN DE COURS. Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC)

PLAN DE COURS. Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC) PLAN DE COURS Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC) Titre du cours : Les TIC à des fins d enseignement et d apprentissage 1

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Le train des lapins» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum

Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum Niveau Classes de 4 ème et 3 ème. Prérequis Pour les élèves : savoir utiliser un forum en respectant les règles de bonne conduite. Pour

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S MP deuxième années PREAMBULE Sommaire I. Contexte de la réforme de l informatique en C.P.G.E II. Objectifs de la formation III. Moyens

Plus en détail

Le tableau blanc interactif (TBI)

Le tableau blanc interactif (TBI) Le tableau blanc interactif (TBI) Depuis quelques années, Les TBI apparaissent dans les écoles primaires et leur déploiement est en constante augmentation. Contrairement à beaucoup d idées reçues, ce ne

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES CONDUISANT AU BTS

QUESTIONNAIRE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES CONDUISANT AU BTS QUESTIONNAIRE SUR L ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES CONDUISANT AU BTS Ce questionnaire est proposé aux professeurs de mathématiques intervenant en sections de technicien supérieur : les réponses, individuelles

Plus en détail

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception?

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Semaine 2, auteurs Maha Abboud-Blanchard (ESPE de Versailles,

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire

Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire Points à coordonnées entières sur une droite! La valeur ajoutée du numérique Sommaire 1. Tableau récapitulatif... 2 2. Enoncé et consigne données aux... 3 3. Objectifs et analyse a priori... 3 4. Scénario

Plus en détail

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT

MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT MODALITÉ DE MISE EN ŒUVRE SELON L'ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE DISPONIBLE Pour utiliser le logiciel «Voitures et garages» en classe, il suffit d'avoir un poste informatique. Il n'est pas nécessaire que celui-ci

Plus en détail

M4 - MATHÉMATIQUES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATIQUE ET DU MULTIMÉDIA

M4 - MATHÉMATIQUES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATIQUE ET DU MULTIMÉDIA BAC TECHNO STAV 58 M4 - MATHÉMATIQUES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATIQUE ET DU MULTIMÉDIA Disciplines Horaire-élève total Dont cours Dont TP/TD Technologies de l informatique et du multimédia Mathématiques

Plus en détail

CELSIUS ET FAHRENHEIT

CELSIUS ET FAHRENHEIT (d après une idée du collège Jean Zay de Montluçon) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 4 e : introduction de la notion d équation,

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Le TNI en cours de SVT (Prométhéan et Activ Studio3)

Le TNI en cours de SVT (Prométhéan et Activ Studio3) Le TNI en cours de SVT (Prométhéan et Activ Studio3) 1 Avant le cours...2 I- Configuration du logiciel...2 II- Personnalisation de la boîte à outils...3 III- Enrichir sa bibliothèque :...3 III1- A partir

Plus en détail

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1 Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " L ENORME SAUT DE THIERRY NEUVILLE AU RALLYE DE FINLANDE" Niveau de la classe : première scientifique Testée avec une classe de première scientifique

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Lettre TIC'Édu n 14. Utiliser un ENT (espace numérique de travail) en mathématiques

Lettre TIC'Édu n 14. Utiliser un ENT (espace numérique de travail) en mathématiques 1 sur 5 Si vous ne visualisez pas correctement cette Lettre, consultez-la en ligne Lettre TIC'Édu n 14 Janvier 2012 Utiliser un ENT (espace numérique de travail) en mathématiques Les ENT (Espaces Numériques

Plus en détail

L École et les réseaux numériques dans. l enseignement primaire

L École et les réseaux numériques dans. l enseignement primaire L École et les réseaux numériques dans l enseignement primaire Annexe au rapport de l inspection générale de l'éducation nationale «L École et les réseaux numériques» Juillet 2002 Inspection générale de

Plus en détail

TNI / TBI et ressources numériques

TNI / TBI et ressources numériques TNI / TBI et ressources numériques Compiègne 03.02.10 Tableaux Numériques Interactifs Tableaux Blancs Interactifs - TBI Principe Mise en route Logiciel et accessoires Fonctions et usages courants Atouts

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent 1. Le scénario : L espace numérique de travail (E.N.T.) dans les établissements publics locaux d enseignements est utilisé comme une

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Exemples de modules de formation didactique.

Exemples de modules de formation didactique. Introduction au catalogue de modules de formation. Exemples de modules de formation didactique. Guy HORVATH, le 23 octobre 2015 Certains modules sont de nature transversale et sont pluridisciplinaires,

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses LES ABEILLES D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses 1. Présentation de la trame : Recherche et synthèse d infos Notion d optimisation Intérêt et

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011 LA PHOTOCOPIEUSE. Fiche professeur... 2. Fiche élève... 4 LA PHOTOCOPIEUSE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA PHOTOCOPIEUSE Niveaux et objectifs pédagogiques 3 e : introduction

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Sujet C12 Page 1 sur 7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche concernant les logiciels

Plus en détail

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets

Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Deuxième épreuve d admission. Exemples de sujets Thème : probabilités 1) On lance deux dés équilibrés à 6 faces et on note la somme des deux faces obtenues. 1.a) Donner un univers associé cette expérience.

Plus en détail

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée.

Mathice 2 2008/2009. On veut étudier l existence d un minimum pour la longueur du pli créé, comme pour l aire de la partie repliée. Expérimenter, conjecturer, démontrer Un devoir qui ne fait pas un pli! Fiche professeur I.Présentation de l activité Problème ouvert : On plie une feuille de format A4 en ramenant le coin inférieur droit

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

GUIDE DU COURS MR. LEMAZURIER MATHEMATIQUES. EMAIL: lemazurier.arnaud@gmail.com. SITE INTERNET : lemazurierarnaud.com 1) DEROULEMENT DU COURS

GUIDE DU COURS MR. LEMAZURIER MATHEMATIQUES. EMAIL: lemazurier.arnaud@gmail.com. SITE INTERNET : lemazurierarnaud.com 1) DEROULEMENT DU COURS 1 GUIDE DU COURS MR. LEMAZURIER EMAIL: lemazurier.arnaud@gmail.com SITE INTERNET : lemazurierarnaud.com L histoire de l humanité est marquée par sa capacité à élaborer des outils qui lui permettent de

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e SOMMAIRE I Les programmes et les différences de conditions pédagogiques II La géométrie dans le plan III La

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier

NOUVELLE ÉDITION CE1. page 3. Nos choix pédagogiques. pages 4 à 13. pages 14 et 15. extraits. Guide pédagogique. Fichier à photocopier NOUVELLE ÉDITION 2015 CE1 Une méthode de mathématiques vivante et progressive page 3 Nos choix pédagogiques pages 4 à 13 Guide pédagogique pages 14 et 15 Fichier à photocopier extraits Pour l élève Pour

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

TPE Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques

TPE Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques Textes de référence Modalités de l'épreuve et cadrage pédagogique Définition des modalités de l'épreuve de TPE au

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Premier bilan d une utilisation du tableau blanc interactif en cours de langues, Lycée Chateaubriand de Rennes.

Premier bilan d une utilisation du tableau blanc interactif en cours de langues, Lycée Chateaubriand de Rennes. 1 Premier bilan d une utilisation du tableau blanc interactif en cours de langues, Lycée Chateaubriand de Rennes. Ce petit bilan ne peut faire l économie d une brève présentation des TICE au lycée Chateaubriand

Plus en détail

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE 3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires

Plus en détail

Développer le numérique dans les écoles rurales française. SMART est partenaire de cette initiative

Développer le numérique dans les écoles rurales française. SMART est partenaire de cette initiative Développer le numérique dans les écoles rurales française 5 000 écoles rurales bénéficieront dans les semaines à venir d'ordinateurs supplémentaires, de tableaux blancs interactifs et de ressources numériques.

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010

DESCRIPTION DE COURS. Nom du cours : Mathématiques 8. Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet. Année Scolaire : 2009 2010 DESCRIPTION DE COURS Nom du cours : Mathématiques 8 Nom de l enseignante : Mme Dianne L. Doucet Année Scolaire : 2009 2010 1. Description du cours : Le programme de mathématiques de la 8 e année vise à

Plus en détail

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service?

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? La pauvreté peut prendre différentes formes et nécessite donc de disposer d un éventail de réponses

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

SOL1020- Hiver 2016 INTRODUCTION À LA STATISTIQUE SOCIALE El Hadj Touré, Ph. D. Sociologie

SOL1020- Hiver 2016 INTRODUCTION À LA STATISTIQUE SOCIALE El Hadj Touré, Ph. D. Sociologie Faculté des arts et des sciences Département de sociologie SOL1020- Hiver 2016 INTRODUCTION À LA STATISTIQUE SOCIALE El Hadj Touré, Ph. D. Sociologie Horaire du cours : Théorie :, 13:00-15:00 (B-3325 Pav.

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Dynamisez vos formations! Boostez votre productivité Fonctionnement de la formation SMART Les solutions

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Laurence Langlois / Hélène Orivel

Expression écrite : approche méthodologique et collaborative. Laurence Langlois / Hélène Orivel * Expression écrite : approche méthodologique et collaborative Laurence Langlois / Hélène Orivel * 1. Le projet a) Description générale du projet b) Objectifs du projet 2. Les supports a) Lieu d échanges

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Les diagrammes de flux d informations

Les diagrammes de flux d informations Les diagrammes de flux d informations Le système d information Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Description Représentation des flux d information d une activité commerciale

Plus en détail

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources Pourquoi se poser la question de la formation interne? La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources (personnel, logistique), votre matériel, vos

Plus en détail

AUTOUR DU LOGICIEL EUCLIDE UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI

AUTOUR DU LOGICIEL EUCLIDE UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI 159 AUTOUR DU LOGICIEL "EUCLIDE" UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI ORIGINE ET PUBLIC Voilà trois ans qu'apparaissait EUCLIDE! Nombreux sont les collègues, qui depuis ont acquis ce logiciel écrit

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole Séminaire académique 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole L école se doit de faire réussir chaque élève, quelle que soit sa situation sociale, culturelle ou personnelle. Hors la classe, la société

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

3.4.6 Une discipline pionnière en matière d utilisation des TICE

3.4.6 Une discipline pionnière en matière d utilisation des TICE 3.4.6 Une discipline pionnière en matière d utilisation des TICE Traversées véritablement par l interdisciplinarité, ce qui en fait leur caractère spécifique, les langues et cultures de l Antiquité se

Plus en détail

Rapport de formation

Rapport de formation ELODIE RESSOUCHES FORMATRICE TICE&FLE FORMATIONS FLE Des formations professionnelles pour les acteurs du français langue étrangère www.formationsfle.fr elodie@formationsfle.fr Rapport de formation «Concevoir

Plus en détail

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION

COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION COMMENT REALISER UN QCM POUR L EVALUATION INDIVIDUELLE D UN APP? EFSTATHIOU Emilie 1, KARFAL Ghizlane 2 1 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie Système, INSA Toulouse 2 4 ème année Génie Mécanique Ingénierie

Plus en détail

Compte rendu d expérimentation d usages TICE en Economie Gestion

Compte rendu d expérimentation d usages TICE en Economie Gestion 1/8 Compte rendu d expérimentation d usages TICE en Economie Gestion ENVIRONNEMENTS VIRTUELS Cette expérience s inscrit dans le cadre d un des thèmes relatifs aux TRAAM (travaux académiques mutualisés)

Plus en détail

Intitulé de l'unité de formation INITIATION À L'INFORMATIQUE. Nombre de périodes 10. Lieu de la formation

Intitulé de l'unité de formation INITIATION À L'INFORMATIQUE. Nombre de périodes 10. Lieu de la formation Document n : S-E01-237 Indice de révision: E Arlon Musson Athus Virton Institut d enseignement de Promotion sociale de la Communauté française Intitulé de l'unité de formation Professeur Lieffrig Dominique

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE Principales formes prises par les formations aux utilisations didactiques de l'ordinateur en mathématiques 1

MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE Principales formes prises par les formations aux utilisations didactiques de l'ordinateur en mathématiques 1 149 Principales formes prises par les formations aux utilisations didactiques de l'ordinateur en mathématiques 1 Jean Bernard ROUX Études pédagogiques de l'enseignement secondaire, Centre d'enseignement

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale

Ministère de l'éducation nationale Ministère de l'éducation nationale Enquête PROFETIC auprès de 6 000 enseignants du second degré Synthèse 14 juin 2012 Sommaire 1 - Finalité et modalités de l enquête p.3 2 - Les résultats p.4 - Facilité

Plus en détail

Introduction générale : les écoles et les épreuves

Introduction générale : les écoles et les épreuves Introduction générale : les écoles et les épreuves I. Présentation du concours Le concours ACCES permet d intégrer l une des trois écoles de commerce : L ESSCA : 475 places L ESDES : 260 places L IESEG

Plus en détail

La Pédagogie Différenciée

La Pédagogie Différenciée 1 juin 2012 La Pédagogie Différenciée Pourquoi me suis- je intéressée à la pédagogie différenciée? Après dix ans à enseigner le français et l histoire-géographie en lycée professionnel auprès d élèves

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009

PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009 PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009 CONTEXTE : Le Collège Georges Pompidou fait partie du Bassin d Education et de Formation d Evreux-Verneuil. Le public ayant accès au centre de

Plus en détail

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date

Comme convenu par téléphone, je vous propose ma venue dans votre établissement pour une visite d inspection, selon l organisation suivante : date Nantes, date L Inspecteur, Inspecteur d académie Inspecteur pédagogique régional Éducation physique et sportive A Le chef d établissement, Etablissement, Objet : Visite d inspection Comme convenu par téléphone,

Plus en détail

Suivre une scolarité avec le Cned. Collège

Suivre une scolarité avec le Cned. Collège Suivre une scolarité avec le Cned École Collège Lycée Le Cned, un acteur important du système éducatif français Le Cned est le 1 er opérateur de formation tout au long de la vie en Europe et dans le monde

Plus en détail

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves Guide d utilisation Âge de la clientèle Nombre de filles Nombre de garçons Cheminement d

Plus en détail

Un regard sur le projet Good Practice «la gestion à distance des travaux de groupe»

Un regard sur le projet Good Practice «la gestion à distance des travaux de groupe» Un regard sur le projet Good Practice «la gestion à distance des travaux de groupe» Rapport pédagogique rédigé à l attention des responsables du projet. Résumé : Débattre de la plus-value pédagogique d

Plus en détail

Streaming SOMMAIRE. 1. Tableau récapitulatif

Streaming SOMMAIRE. 1. Tableau récapitulatif Streaming SOMMAIRE 1. Tableau récapitulatif... 1 2. Enoncé et consigne données aux élèves... 2 3. Objectifs et analyse a priori... 2 4. Scénario de mise en œuvre... 3 5. Evaluation, productions d élèves...

Plus en détail

MONNAIE ET ÉCHANGE Commentaires pour l enseignant

MONNAIE ET ÉCHANGE Commentaires pour l enseignant MONNAIE ET ÉCHANGE 1 Aperçu 1.1 Thématique et contenu Ce module aborde le thème des fonctions de la monnaie (moyen de paiement, unité de compte, réserve de valeur) et présente les avantages d une économie

Plus en détail

Préparation et réalisation d une leçon 1-Introduction :

Préparation et réalisation d une leçon 1-Introduction : Préparation et réalisation d une leçon 1-Introduction : J enseigne les sciences physiques depuis 30 ans. En mai 2003 j ai découvert le tableau blanc interactif (TBI). Convaincu du potentiel de cet outil

Plus en détail