Ecole du dos de Paris. Traitement et Prévention de la lombalgie commune

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecole du dos de Paris. Traitement et Prévention de la lombalgie commune"

Transcription

1 Ecole du dos de Paris Traitement et Prévention de la lombalgie commune

2 Les différentes façons d envisager Dans la forme: Libéral / Hôpital Prise en charge curative Place de l auto-traitement Dans le fond: Le verrouillage lombaire? Efficience ou efficacité? Place des compromis? Place du traitement de la douleur? Quelques références une école du dos Université du Québec en collaboration avec l Université de Bordeaux: Ecoles du dos couplées à des centres anti-douleur dans les hôpitaux de Paris Ecole du dos Mail 14: Ecole du dos Paris:

3 Les différentes façons d envisager une école du dos Les présupposés de l EcoledudosParis: Une prise en charge curative si nécessaire tout en comprenant que l auto-traitement est déjà une prise en charge curative. Dans l apprentissage du patient, la clef reste l efficience et non plus seulement l efficacité: Des conseils SIMPLES et ADAPTABLES Une compréhension profonde de la part du patient AUTO-PRISE EN CHARGE Mettre en avant les facteurs extrinsèques et intrinsèques. Le rôle du patient est de comprendre que nous devons nous fixer sur les intrinsèques. Responsabilisation vis à vis de la santé de son dos.

4 Objectifs La compréhension anatomique et biomécanique par le patient est à la base du processus. Les 3 points de la prévention primaire et secondaire: 1: La posture. 2: Le geste. 3: Gymnastique curative et d entretien.

5 Les préjugés. Le «mal du siècle» dans les pays industrialisés: Population de plus en plus assise Statistiquement, la population qui est le plus touchée est la population active et assise. Comment se «casse t-on le dos»? En extension? En flexion? Posture? Geste?

6 Anatomie et biomécanique Le noyau: Flexion = Noyau vers l arrière + Compression Les facettes: Pas de système de coaptation/décoaptation mais des glissements. En flexion, les spinaux sont en course externe et donc en souffrance, ce qui pourra expliquer leur réaction à type de contractures. Le point sur la vie quotidienne Les déséquilibres qu elle implique Bilan: Perte de l extension passive par manque d utilisation de ce secteur d amplitude

7 Flexion et disque intervertébral vidéo

8 Anatomie et biomécanique Travaux de Nachemson: mesure de la pression dynamique intradiscale (1970).

9 Anatomie et biomécanique Conclusions: Dans la posture assise: La délordose simple (rétroversion du bassin), sans être penché en avant augmente les contraintes Les lombaires sont ici dans la même position que debout avec «serrer les fesses, contracter les abdos» Dans le Geste nocif: L antéposition ET la FLEXION (délordose) augmentent les contraintes.

10 Le verrouillage lombaire Attention au terme: AVOIR LE DOS DROIT Vertical? «droit»= rectiligne dans un plan sagittal?

11 Le verrouillage lombaire Maintien de la position physiologique Co-contraction abdos/spinaux Utilisation des membres inférieurs Stabilité du tronc LORDOSE PHYSIOLOGIQUE

12 Le verrouillage lombaire Ecoutons les professionnels

13 Les 2 CLEFS pour la protection du dos 1: Le bassin. Contrôle de l antérétroversion du bassin 2: Le sternum. Contrôle de la position des scapulas Apprentissage d une même statique des deux ceintures dans diverses positions du corps Avantage: Cela simplifie la compréhension du patient. Nous gagnons en Efficience.

14 Rôle du Bassin et des membres Dans la posture: inférieurs Rapport entre la balance Quadriceps / Ischiojambiers et les contraintes sur les lombaires Dans le geste: Plus les membres inférieurs sont utilisés, moins les lombaires sont soumises à des contraintes.

15 Gestes et postures à NE PAS FAIRE UNE CONSTANTE: LA FLEXION

16 Gymnastique du dos: 2 zones à travailler Le dos: Extension passive et active «Avion et Sphinx» Le bassin: Assouplissements sous pelvien et renforcement de la triple flexion Triple flexion des membres inférieurs et Etirement des IJ et du Droit Fémoral (Sans enroulement du tronc).

17 Gymnastique du dos Cela doit devenir une routine au bon sens du terme

18 Gymnastique du bassin

19 La posture: C est dans la position de lordose physiologique que les contraintes sont LA POSITION ASSISE le mieux réparties Comment récupérer une position neutre des lombaires

20 Assis Pour le bureau: Pire Moins pire Une bonne solution Bien pour lire

21 Le geste: C est dans la position de lordose physiologique que les contraintes sont le mieux réparties Position des lombaires: Verrouillage lombaire Action des membres inférieurs

22 «In situ» Les membres inférieurs

23 Les membres inférieurs

24 Se lever

25 Se lever Pour se lever d une position assise. Mettre au préalable les fesses au bord, les pieds proches, Maintenir une position neutre des lombaires en redressant le buste.

26 Les compromis sont IMPORTANTS Pour ranger «longtemps», mieux vaut le chevalier servant. Pour une simple tâche d une seconde, Proposer un bon compromis

27 Garder les outils proche de soi et BOUGER les pieds plutôt que le dos

28 Plan de travail

29 Porter mal

30 Porter Quelques solutions

31 BIBLIOGRAPHIE -Conférence de consensus AFREK-ANAES «Prise en charge kinésithérapique du lombalgique» du 13 et 14 novembre HAS. Structuration d un programme d éducation thérapeutique du patient dans le champ des maladies chroniques. Guide méthodologique, Juin Vers une démarche de qualité en éducation thérapeutique du patient. D Ivernois JF, Gagnayre R. ADSP 2002 Juin, n 39. -La préparation physique moderne. Optimisation des techniques de préparation à la haute performance. Coordination: Aurélien Broussal et Olivier Bolliet. Counter movement collection. SARL ACBE-COPY-MEDIA Physiologie articulaire. 3. Tronc et Rachis. I.A. Kapandji. Maloine Masso-kinésithérapie et thérapie manuelle pratiques. Tome 1. Michel Dufour, Patrick Colné, Stéphane Barsi. Masson Education vertébrale. O.Troisier. A.Dorard. M-J.Redont. Masson Sémiologie et traitement des algies discales et ligamentaires du rachis. O.Troisier. Masson Douleurs d origine vertébrale. Comprendre, diagnostiquer et traiter. R. Maigne. Elsevier-Masson Rééducation des patients lombalgiques en fonction de l étiologie. Kinésithérapie scientifique n 513, sept X. Dufour, G. Barette. P. Ghossoub. G. Trontte. -LE RACHIS LOMBAIRE. Kinésithérapie scientifique n 529, fev A. Nys, D. Philippeau, X. Dufour, G. Barette, A. Cérioli, F. Meyer, Dr. Ph. Pencalet, P. Ghossoub. - Arrêtons de soigner «la lombalgie» X. Dufour. -Ergonomie. H. Monod. B. Kapitaniak. 2 ème édition.masson Diagnostic clinique en pathologie ostéo-articulaire. O. Troisier. Masson Méthode Mc Kenzie: diagnostic et thérapie manuelle du rachis et des extrémités. Encyclopédie médicochirurgicale 2011 (Paris: Elsevier-Masson SAS), kinésithérapie-médecine physique-réadaptation, A-10. Sagi G., Boudot P, Vandeput D. -Réflexion sur la station assise de travail. Actualités en rééducation fonctionnelle et réadaptation. Lelong C., Drevet G, Grimal C, Juvin R, Plas F, Phelip X. Paris Masson La station assise de travail: réflexions et biomécanque. Lelong C. (Thèse de médecine- Grenoble, 1986).

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos

Quelques exercices pour prévenir le mal de dos KINĒ SITHĒ RAPIE DU SPORT Fiche Pratique publiée le 01.10.08 Quelques exercices pour prévenir le mal de dos Par le Docteur Frédéric Maton, médecin du sport. La première étape d une bonne prévention, passe

Plus en détail

La hernie discale est une des étiologies de la

La hernie discale est une des étiologies de la École du dos : prévention des lombalgies RÉSUMÉ I SUMMARY Le principe d école du dos vise à réaliser une prévention des pathologies rachidiennes et du disque intervertébral en particulier. Cet article

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE Institut Du Rachis Parisien classification de Thompson spine, 1990 description anatomie macro sur coupes cadavériques I normal nucléus central

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1

Evaluation du risque. Connaissance de notre dos 4.1 4 Evaluation du risque 4.1 Connaissance de notre dos Si les règles qui régissent le fonctionnement du corps humain ne sont pas respectées, la fatigue se fera sentir plus vite et le risque d accident augmentera.

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Intérêt dans la prévention et le traitement des LOMBALGIES, SCIATIQUES et RACHIALGIES et dans les MANUTENTIONS DE CHARGES

Plus en détail

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS:

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: Les étirements: une étape dans votre entraînement. Ils s intègreront au retour de toutes vos sorties et pourront même être pratiqués lors de vos journées de repos sans échauffement

Plus en détail

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée.

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. 2 S exercer au quotidien, une liberté préservée Depuis sa création le Centre Local d Information et de Coordination Gérontologique (CLIC)

Plus en détail

MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT

MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT MAL DE DOS COMMENT LE TRAITER EN MODIFIANT SON COMPORTEMENT PÔLE NEUROSCIENCES SERVICE DE MÉDECINE PHYSIQUE ET DE RÉADAPTATION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Dans le traitement

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Programme des formations

Programme des formations Les participants devront être volontaires et motivés. L enseignement étant centré sur la pratique gestuelle et la participation active, le jour de la formation, les travailleurs inscrits devront être capables

Plus en détail

RÉÉDUCATION DES PATIENTS LOMBALGIQUES EN FONCTION DE L ÉTIOLOGIE

RÉÉDUCATION DES PATIENTS LOMBALGIQUES EN FONCTION DE L ÉTIOLOGIE RÉÉDUCATION DES PATIENTS LOMBALGIQUES EN FONCTION DE L ÉTIOLOGIE P R A T I Q U E Xavier DUFOUR 1 Gilles BARETTE 2 Patrick GHOSSOUB 3 Gilbert TRONTTE 4 RÉSUMÉ La lombalgie présente différentes étiologies

Plus en détail

Spondylolisthésis et rééducation fonctionnelle! Xavier Dufour" 27 Novembre 2008"

Spondylolisthésis et rééducation fonctionnelle! Xavier Dufour 27 Novembre 2008 Spondylolisthésis et rééducation fonctionnelle! Xavier Dufour" 27 Novembre 2008" Plan! # 1- Généralités" # 2- Prise en charge médicale" # 3- Etiopathogénie" # 4- Traitement! 1- Généralités! Définition!

Plus en détail

Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques. Xavier Dufour

Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques. Xavier Dufour Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques Xavier Dufour Douleur des lombes Lombalgie Sciatalgie ou cruralgie Symptôme IL FAUT DÉTERMINER LA CAUSE POUR PROPOSER LE TRAITEMENT 1- Etiologie

Plus en détail

L'obligation du renforcement musculaire

L'obligation du renforcement musculaire L'obligation du renforcement musculaire Ici, je ne vais pas vous parler de musculation avec matériel. Travaillant dans le secteur de la remise en forme, j'ai la chance de pouvoir encadrer des sportifs

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis?

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Dr Jean-Baptiste GRISOLI Service de médecine du sport Hôpital SALVATOR APHM Prise en charge du lombalgique, intérêt du bilan isocinétique? Dr GRISOLI Jean-Baptiste

Plus en détail

Sport, Santé et Préparation Physique N 26

Sport, Santé et Préparation Physique N 26 Sport, Santé et Préparation Physique N 26 Lettre électronique des entraîneurs du Val-de-Marne NOVEMBRE 2004 Université Paris 12 Conseil général du Val-de-Marne Sommaire de ce numéro : 1) A propos de l

Plus en détail

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES

ERGONOMIE POSTURES ET GESTES Hygiène Industrielle - Santé au Travail ERGONOMIE Ingénieurs en Sécurité Industrielle POSTURES ET GESTES I - RAPPEL D'ANATOMIE... 1 II - POSTE DE TRAVAIL... 3 1 - Postures...3 2 - Effet sur l organisme...3

Plus en détail

autobus de transport urbain

autobus de transport urbain Fabricant de sièges conducteur pour véhicules spécialisés Conçu spécifiquement pour les autobus de transport urbain Confort-Durabilité-Performance Le poste conducteur d un autobus de transport urbain doit

Plus en détail

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Dr Lecomte Yves Chirurgie orthopédique Clinique de l Espérance CHC-Liège Replacer la hernie discale dans l histoire

Plus en détail

Mots clés : méthode Ehrenfried, douleur aigue, hernie discale

Mots clés : méthode Ehrenfried, douleur aigue, hernie discale La méthode Ehrenfried et un traitement aigu Sandra Regina de Farias Résumé Ce travail a comme but discuter le rôle de la méthode Ehrenfried Gymnastique Holistique dans la diminution de la sensibilité douloureuse

Plus en détail

Les conseils de. Les appareils de cardio-training

Les conseils de. Les appareils de cardio-training Les conseils de Les appareils de cardio-training Aujourd hui, toutes les salles de fitness disposent d une gamme variée d appareils de cardio-training permettant d améliorer sa condition physique dans

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE

FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE Information médicale Medical Information Pratique de la gymnastique spondylolyse Gymnastic practise and spondylolysis Auteur / Author Dr. Michel LEGLISE PRATIQUE

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR!

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Qui semble avoir mal?! Que feriez-vous pour être sûr de vous faire mal au dos?! Effort de port de charge! En flexion! Avec rotation associée!

Plus en détail

ANALYSE CRITIQUE DES CONCEPTS DES ECOLES DU DOS: QUELLES SONT LES LIMITES? QUELLES SONT LES ALTERNATIVES?

ANALYSE CRITIQUE DES CONCEPTS DES ECOLES DU DOS: QUELLES SONT LES LIMITES? QUELLES SONT LES ALTERNATIVES? ANALYSE CRITIQUE DES CONCEPTS DES ECOLES DU DOS: QUELLES SONT LES LIMITES? QUELLES SONT LES ALTERNATIVES? M. VANDERTHOMMEN, C. DEMOULIN et J.M. CRIELAARD Département des Sciences de la motricité, CHU,

Plus en détail

Dr Sébastien Nado. Médecin Equipe de France Endurance Equestre. Clinique du Tondu Bordeaux

Dr Sébastien Nado. Médecin Equipe de France Endurance Equestre. Clinique du Tondu Bordeaux Préparation physique du cavalier d endurance Dr Sébastien Nado Médecin Equipe de France Endurance Equestre Clinique du Tondu Bordeaux Qu est-ce que l Endurance Equestre : Une discipline qui existe depuis

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis

Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Journées Santé au Travail dans le BTP -Limoges 27, 28 et 29 mai 2015 Prise en charge coordonnée pour le retour et le maintien en emploi des travailleurs souffrant de TMS des membres et du rachis Dr Audrey

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

L élastique de renforcement Thera-Band

L élastique de renforcement Thera-Band Attention Dänk a Glänk les Die articulations richtige Prävention. L élastique de renforcement Thera-Band Vos loisirs en sécurité Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité durant

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

Journée mondiale sécurité et santé au travail du 28/04/2009. formation

Journée mondiale sécurité et santé au travail du 28/04/2009. formation Journée mondiale sécurité et santé au travail du 28/04/2009 Présentation des programmes de formation Nos formations : Présentation Axe primaire «Un jour pour votre dos» - 1J Personnes problèmes de dos

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

ANALYSE ET REEDUCATION DE L EPAULE

ANALYSE ET REEDUCATION DE L EPAULE ANALYSE ET REEDUCATION DE L EPAULE L épaule constitue l articulation la plus mobile du corps humain. Or, cette mobilité lui confère une grande instabilité ce qui explique le nombre de pathologies qui lui

Plus en détail

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE

L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE L ERGONOMIE APPLIQUÉE Á LA COIFFURE Page 1 sur 11 SOMMAIRE Page I) L ergonomie 3 Définition Domaines de spécialisation Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Conclusion : 4 II) La profession de coiffeur

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. «Le décompresseur» 06.12.71.48.96 8 Rue du Général Giraud 09.61.56.11.45 31200 TOULOUSE www.decompress.fr N SIRET 32761778300086

DOSSIER TECHNIQUE. «Le décompresseur» 06.12.71.48.96 8 Rue du Général Giraud 09.61.56.11.45 31200 TOULOUSE www.decompress.fr N SIRET 32761778300086 DOSSIER TECHNIQUE Vincent ASTIER decompresscontact@gmail.fr «Le décompresseur» 06.12.71.48.96 8 Rue du Général Giraud 09.61.56.11.45 31200 TOULOUSE www.decompress.fr N SIRET 32761778300086 S O M M A I

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Programme de formation de «Manutention des Personnes»

Programme de formation de «Manutention des Personnes» Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation de «Manutention des Personnes» Les disponibilités sont consultables sur notre site internet : www.innoprev.com/calendrier.formations.htm

Plus en détail

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie

Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Organisé par C. L. E. F. Formation inter-hôpitaux (extra-muros) Jeudi 27 et vendredi 28 novembre 2014 Douleurs, Souffrances, Démences en gériatrie Programme DPC Conçue et animée par : Docteur Marie Pierre

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD

Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Conférencières : Prévention des Risques Professionnels dans les EHPAD Séverine TOMASELLI Ingénieur Prévention Delphine MEHDI Ingénieur Prévention Entre 2000 et 2040, le nombre de personnes âgées dépendantes

Plus en détail

PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE

PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE Analyse ostéopathique positionnelle et conseils pratiques PLAN Les tendinopathies : définitions (tableau) Posture et mobilité du violoniste - Analyse des

Plus en détail

Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS

Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS Examen des sacro iliaques : Mains sur EIPS Examen statique : repérage de la position des EIPS Les notions de distance EIPS / ligne des épineuses et distance peau / face postérieure sacrum, semblent être

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

Education du patient à la gestion de sa douleur. version 080512

Education du patient à la gestion de sa douleur. version 080512 Education du patient à la gestion de sa douleur version 080512 1 AUTEURS : SULTANA Roland (Kinésithérapeute Cadre de Santé). Kinésithérapeute- Chef, Institut de Rééducation Fonctionnelle Pomponiana. PUCCINI

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Hygiène de vie et prévention. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 31

Hygiène de vie et prévention. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 31 Hygiène de vie et prévention 2013 31 Gestion du sommeil et récupération chez le soignant de nuit Améliorer la qualité de la vie par une meilleure organisation de la jourée de récupération pour sauvegarder

Plus en détail

Cas clinique. Les difficultés de la reprise ou du maintien dans l emploi des lombalgiques. Antécédents locomoteurs.

Cas clinique. Les difficultés de la reprise ou du maintien dans l emploi des lombalgiques. Antécédents locomoteurs. Cas clinique Les difficultés de la reprise ou du maintien dans l emploi des lombalgiques Monsieur C.., né dans le DOUBS en 1975 Célibataire, sans enfants BEP électrotechnique BAC Professionnel électrotechnique

Plus en détail

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION

Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie de la Drôme FORMATIONS KINÉSITHÉRAPEUTES 2013 KINÉ DRÔME PRÉVENTION 1 1. TABLEAU DES FORMATIONS 2013...3 2. GESTUELLE PRÉVENTIVE ET MANUTENTION DES

Plus en détail

Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation

Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation Education thérapeutique et Médecine Physique et Réadaptation E Coudeyre 1,2 Cours national DES/DIU de MPR, Rouen 2009 1 Service de Médecine Physique et Réadaptation, CHU Clermont-Ferrand, Université d

Plus en détail

Dossiers Be-pure Savoirs & santé

Dossiers Be-pure Savoirs & santé Exercices de renforcement musculaire Julien Ondedieu Membres inférieurs : I1 Chaise (contre-indication : problèmes de genoux) Appuyez votre dos au mur et faites-le glisser vers le bas jusqu à former un

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE LIGAMENTS & ARTICULATIONS DE LA

COLONNE VERTEBRALE LIGAMENTS & ARTICULATIONS DE LA LIGAMENTS & ARTICULATIONS DE LA COLONNE VERTEBRALE LES LIGAMENTS DE LA COLONNE VERTEBRALE Ligaments Longitudinaux (Antérieur, Postérieur) Ligaments Jaunes Ligaments inter- Transversaires Ligaments inter-epineux

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Evaluation du coude OBSERVATION. Ne pas oublier d intégrer l observation globale du patient (voir évaluation de l épaule)

Evaluation du coude OBSERVATION. Ne pas oublier d intégrer l observation globale du patient (voir évaluation de l épaule) Evaluation du coude Examen subjectif Examen objectif 1. Observation du patient - Dynamique - Statique 2. Evaluation des mouvements actifs - Mvts fonctionnels - Goniométrie 3. Evaluation des mouvements

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

NOTION DE BIOMECANIQUE

NOTION DE BIOMECANIQUE NOTION DE BIOMECANIQUE Jambe Attraction Terrestre g d1 = 0.04m d2 = 0.4m R= 100N A F d1 d2 10kg g = 9.81 N (10) R = g x m (masse) R = 10 x 10 R = 100 N (Newton) R M = Moment M = F x d Pour qu ils soient

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Attention les articulations Fitness pour les sédentaires Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne

Plus en détail

Rouleau de mousse. Inclut 7 exercices :

Rouleau de mousse. Inclut 7 exercices : Rouleau de mousse Pointes de Massage et Pointes de Massage Deux-en-un Inclut 7 exercices : p.2 Massage d une cuisse p.2 Massage du bas de la jambe p.3 Massage des fessiers p.3 Massage des abducteurs p.3

Plus en détail

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE

Informations Patients. Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Informations Patients Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Chirurgie du Rachis Cervical RÉEDUCATION POSTOPÉRATOIRE Madame, Monsieur, ce livret est conçu pour vous guider après votre

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

Gestion du stress au travail Les outils cognitifs, comportementaux et émotionnels

Gestion du stress au travail Les outils cognitifs, comportementaux et émotionnels Gestion du stress au travail Les outils cognitifs, comportementaux et émotionnels Formation de Programme complet Symbiofi SAS Parc Eurasanté 70 r. du docteur Yersin 59120 Loos contact@symbiofi.com 03.28.55.51.19

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

L O.A.A. en pratique courante T.M.A.

L O.A.A. en pratique courante T.M.A. L O.A.A en pratique courante T.M.A. Préambules L occiput est directement concerné par les lésions de type cranio-sacré, comme les lésions shéno-basilaires ou la fermeture de la suture occipitomastoïdienne,

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

EN BREF Prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire

EN BREF Prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire EN BREF Prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire A B C D Ces postures de travail sont-elles ergonomiques? Prévention des TMS en clinique dentaire EN BREF ASSTSAS Journées

Plus en détail

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.

I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I. Introduction I/ La prévention du mal de dos et des TMS I.1 notions d anatomie I.2 notions de biomécanique I.3 les grands principes I.4 Applications II/ La réglementation III/ Les autres risques liés à

Plus en détail

D.E D.S.E.S.S.,.S., CCPE CCPE

D.E D.S.E.S.S.,.S., CCPE CCPE L'ergonomie à la Grande Bibliothèque, l'importance de comprendre le travail pour un aménagement sain et fonctionnel Patrick Vincent, ergonome certifié Présenté par : Patrick Vincent D.E.S.S., CCPE Ergonome

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

Plonger sans se faire mal au dos

Plonger sans se faire mal au dos Plonger sans se faire mal au dos introduction «Mal de dos mal du siècle «, qui n a jamais entendu cette phrase? Mais il est des adages que l on aimerait voir disparaître,ou tout au moins limiter au maximum,

Plus en détail

Programme des formations

Programme des formations Programme des formations Un jour pour votre dos Durée : 8 heures de formation. français, luxembourgeois, allemand et anglais. Inscription : par l entreprise pour un groupe de travailleurs (10 au min.)

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

APPLICATIONS PRATIQUES DES ETIREMENTS

APPLICATIONS PRATIQUES DES ETIREMENTS Auteurs de l article : - Popineau Christophe, médecin du sport au C.R.E.P.S de Wattignies (I.R.B.M.S). - Paulo Fernandes Carlos, médecin généraliste. Article extrait de la thèse de médecine, «présentation

Plus en détail