SOUTENEZ L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOUTENEZ L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE!"

Transcription

1 La lettre d information des clients qui ont choisi d agir L INFO SOUTENEZ L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE! * * La loi sur l économie sociale et solidaire est entrée en vigueur. Le Crédit Coopératif vous dit tout ce que cela implique. ÇA VOUS INTÉRESSE _ P. 02 À VOUS D AGIR! _ P. 05 Bonne nouvelle, nous pouvons faire plus pour l ESS ÇA VOUS TOUCHE _ P. 10 L Outil en Main : transmettre le goût du beau N 17 _ novembre 2014

2 Ça vous intéresse 2 «la loi ess est un tremplin» La loi relative à l économie sociale et solidaire (ESS) est entrée en vigueur le 2 août dernier. Le Crédit Coopératif, qui l attendait et qui s est beaucoup impliqué dans sa conception, entend bien l utiliser pour renforcer son action de banquier militant. Jean-Louis Bancel, président du Groupe Crédit Coopératif, nous en dit plus. Jean-Louis Bancel, président du Groupe Crédit Coopératif Que représente pour vous la loi ESS? Elle marque la prise de conscience, par l échelon politique le plus élevé de notre pays, de la contribution des acteurs de l ESS au modèle social et économique français. C est un tremplin : elle valorise le secteur, lui apporte un cadre juridique pour mettre en place de nouveaux modes de financement et lui donne des perspectives d innovation. De ce point de vue, c est une bonne loi, porteuse de potentialités de développe ment. Mais elle n aura un effet que si tous les acteurs s en saisissent et la font vivre. Que change-t-elle pour le Crédit Coopératif? Le Crédit Coopératif est la banque de l ESS par excellence. En 120 ans d existence, il a financé les projets d un grand nombre de ses acteurs. Aujourd hui, la loi étend le périmètre du secteur aux structures d utilité sociale. Cette vision

3 3 inclusive s inscrit dans le contexte cher au Crédit Coopératif d une ESS sans rivages, contribuant à un monde meilleur. Le texte nous conforte donc dans notre enga gement de toujours et nous donne de nouveaux outils pour accompagner le développement écono mique de nos clients. Qu apporte-t-elle aux particuliers? Elle leur permet de jouer un rôle considérable dans l ESS. Ils peuvent apporter des fonds pour soutenir des acteurs et des initiatives, mais aussi s impliquer directement dans des projets ou devenir euxmêmes entrepreneurs. Ce faisant, ils participeront au changement d échelle voulu par le législateur. Nous comptons bien les y aider en leur donnant l envie et les moyens d agir! ESS : une définition qui bouge avec la loi! Historiquement, l économie sociale et solidaire est composée de structures dont les statuts organisent une action collective et une gouvernance démocratique au service des hommes, soit les coopératives, les mutuelles et les associations. Désormais, avec la nouvelle loi, seule la finalité du projet définit l appartenance au secteur de l ESS. La loi permet ainsi de reconnaître les entreprises sociales, pourtant organisées en entreprises commerciales, puisqu elles «concilient activité économique et utilité sociale en donnant la primauté aux hommes»!

4 ÇA VOUS INTÉRESSE 4 L ESS EN CHIFFRES L économie sociale et solidaire représente aujourd hui : entre prises et structures emplois créés depuis 10 ans soit une croissance de 23 % contre 7 % en moyenne dans l ensemble de l économie française. 2,35 millions de salariés 12 % de l emploi privé en métropole et en outre-mer 10 % du produit intérieur brut Source : «Principales mesures du projet de loi ESS», ministère de l Économie, du Redressement productif et du Numérique, 22 juillet % 64 % 68 % 70 % 76 % 69 % 68 % 94,8 % 78,5 % 73,4 % 60 % 62 % 53 % 61 % 77 % 67 % 56 % 65 % 85,3 % 43 % 64 % Le financement de l ESS en région Part des financements réalisés par le Crédit Coopératif pour des projets portés par des acteurs de l ESS. (Sur la base des encours de crédits aux personnes morales cumulés au 31/12/2013).

5 À VOUS D AGIR! AG BONNE NOUVELLE, NOUS POUVONS FAIRE PLUS POUR L ESS Une capacité d action décuplée : c est ce que nous donne à tous la loi ESS, c est une «boîte à outils». Elle va permettre d accentuer l engagement du Crédit Coopératif en faveur du secteur, qui s est notamment traduit l année dernière par plus de 5 milliards de crédits réalisés pour les acteurs de l ESS, mais aussi, grâce à ses clients, par 4,3 millions d euros de dons reversés aux associations et 2,7 millions investis dans des entreprises solidaires. Entreprendre autrement Pour vous, clients particuliers, la loi est une opportunité. Elle élargit sensiblement les possibilités qui vous sont offertes pour soutenir ceux qui veulent entreprendre autrement. Découvrez les différents moyens à votre disposition pour participer au développement d une économie conciliant exigences de solidarité et performances, utilité sociale et efficacité.

6 À VOUS D AGIR! 6 Impliquez-vous comme sociétaire La loi met en place plusieurs dispositifs pour accompagner le développement des sociétés coopératives et participatives, favorisant par exemple la transmission d entreprise aux salariés. Son ambition? Créer un «choc coopératif» pour permettre un changement d échelle de l ESS. Cette ambition rejoint celle du Crédit Coopératif, qui vous propose depuis plusieurs années de jouer pleinement votre rôle de sociétaire. En souscrivant des parts sociales du Crédit Coopératif, vous renforcez les fonds propres de votre banque et, ainsi, sa capacité à financer les projets de ses clients, principalement des acteurs de l ESS, justement. Vous pouvez aussi, en participant aux assemblées générales régionales de la banque ou à l assemblée des porteurs de parts P (parts sociales réservées aux clients particuliers), vous informer et donner votre avis sur les résolutions présentées par le Conseil d administration, où vous êtes représenté. Bonne nouvelle! La loi reconnaît les sociétés coopératives d habitations à loyer modéré et les coopératives d activités et d emploi, ce qui devrait permettre de développer l offre de logements et l entrepreneuriat individuel.

7 7 Soutenez des secteurs utiles et innovants La loi identifie les secteurs de l ESS en pleine croissance : économie circulaire, transition énergétique, économie collaborative et numérique, services, alimentation en circuits courts De quoi inciter les particuliers à soutenir leurs activités utiles et innovantes en optant pour le compte Agir. Le principe? Vous choisissez à quoi sert l argent déposé sur votre compte courant. Trois domaines d action vous sont proposés : agir pour la planète, agir pour une société plus juste ou agir pour entreprendre autrement*. En fonction de votre choix, les sommes déposées sur votre compte sont utilisées pour réaliser des prêts à des acteurs de secteurs ciblés : énergies renouvelables, éco-activités, logement social, services aux personnes fragiles, coopératives, commerce équitable Vous bénéficiez bien entendu de tous les services d un comptechèques du Crédit Coopératif. * Vous pouvez également choisir d agir pour les trois domaines. Société pionnière de la cosmétique bio, Melvita a créé sa fondation en Nous soutenons des projets de sauvegarde de l abeille et de préservation de la biodiversité qui sont aussi vecteurs de solidarité. Nous travaillons notamment avec les Jardins de Cocagne dans la mise en place d activités apicoles au sein des cultures maraîchères bio. Ces activités favorisent la pollinisation et servent également d outil d aide à la réinsertion pour les personnes en difficulté sociale et professionnelle. La loi ESS va certainement dynamiser nos échanges avec nos partenaires et faire émerger davantage de projets innovants. Marjorie Beltranda, déléguée générale de la Fondation Melvita

8 À VOUS D AGIR! 8 Renforcez les structures de l ESS La loi donne une définition stable et pérenne de l ESS et elle élargit son périmètre en y incluant les sociétés commerciales qui concilient «utilité sociale et efficacité». Elle favorise aussi l accès des acteurs du secteur à des financements dédiés comme les titres associatifs ou les certificats mutualistes, qui vont leur permettre d accroître leurs fonds propres. Toutes les conditions sont donc réunies pour amplifier l aide au démarrage ou à la croissance de ces structures. Parmi les outils accessibles aux particuliers : les OPCVM* solidaires dont 5 à 10 % sont investis dans des entreprises solidaires. Le Crédit Coopératif propose déjà à ses clients de soutenir plus de 50 entreprises et associations via sa gamme de placements solidaires et compte bien aller plus loin grâce aux possibilités offertes par la nouvelle loi. Bonne nouvelle! La loi reconnaît les monnaies complémentaires locales. Le Crédit Coopératif est partenaire de plusieurs initiatives. Renseignez-vous pour participer à leur émergence. *Tout investissement en titres financiers devra être précédé d une évaluation de l expérience, de la situation et des objectifs du client. 50 C est le nombre d entreprises et d associations que le Crédit Coopératif propose de soutenir via sa gamme de placements solidaires. 50

9 9 Financez des projets qui font avancer la société La loi clarifie le rôle, les responsabilités et les compétences requis pour le bon fonctionnement des plateformes de financement participatif, une technique de plus en plus utilisée par les acteurs de l ESS. Le principe? Mettre en relation sur Internet des porteurs de projets et des personnes souhaitant investir dans ces projets via des dons, des prêts ou des participations en fonds propres. Après avoir participé à la création de plusieurs plateformes (dont la première lancée en France, Babyloan, qui soutient par le prêt les microentrepreneurs partout dans le monde), le Crédit Coopératif a créé la sienne : Agir & Co. L objectif? Collecter des dons pour aider ses clients, leurs amis et les amis de leurs amis, à agir dans le sens d une économie plus responsable, humaine et solidaire. + d infos : Aurore Pirot, Carole Chefdote et Séverine Le Brousse, créatrices de La MAM enchantée Nous venons d ouvrir une maison d assistantes maternelles à Landerneau, où nous accueillons une vingtaine d enfants. L intérêt est double : nous pouvons mettre en commun nos compétences professionnelles et notre expérience et cela favorise la socialisation des enfants. Nous avons investi nos économies dans ce projet et bénéficié d un coup de pouce d Agir & Co : grâce à la plateforme, nous avons collecté 800 euros auprès de 22 donateurs.

10 ça vous touche bénévole faisant découvrir la taille de pierre. Notre association améliore l image des métiers manuels, sur lesquels circulent beaucoup d idées fausses. Elle redon ne confiance aux enfants en les aidant dans leurs choix d orientation professionnelle. Et elle favorise la transmission entre les générations, permettant aux anciens de ne pas perdre contact avec leur métier et de passer le relais aux jeunes. Jacky Étienne, président de L Outil en Main d Angers 10 L Outil en Main TrAnsMeTTre Le goût du beau Àpartir de novembre, vous pourrez soutenir l union des associations L Outil en Main grâce au livret Agir ou à la carte Agir. L Outil en Main est né en 1987 grâce à un groupe d amis amoureux du patrimoine français. Leur idée? Initier les jeunes de 9 à 14 ans aux métiers manuels en organisant des ateliers avec des artisans ou des ouvriers qualifiés en retraite. Aujourd hui, l union regroupe 118 associations présentes dans 45 départements. Elle compte bénévoles, dont plus de gens de métier, et fait découvrir chaque année à près de enfants des métiers aussi divers que carreleur, boulanger, charpentier, tailleur de pierre, plombier ou couturier. Avec succès, puisque 40 % de ces jeunes s orientent ensuite vers les filières de l artisanat. 145 métiers sont présentés dans les ateliers de L Outil en Main.

11 11 TM * En novembre, partagez vos bonnes nouvelles! Faire découvrir au plus grand nombre une autre manière d entreprendre et de créer de l activité dans les territoires : telle est la vocation du Mois de l économie sociale et solidaire, un programme imaginé et porté par le réseau des 26 chambres régionales de l économie sociale et solidaire (CRESS) et leur Conseil Pour en savoir plus sur les événements prévus lors de la sixième édition, rendez-vous sur Parmi les dates à retenir dès maintenant : la Semaine de la finance solidaire, organisée du 3 au 10 novembre par l association Finansol. Le Crédit Coopératif participe lui aussi à ce temps fort annuel en invitant les internautes à partager une bonne nouvelle en matière d économie sociale et solidaire sur sa page Facebook. À gagner : un dîner avec le président du Crédit Coopératif ou un stage Terre et Humanisme. À vous de jouer + d infos : RENDEZ-VOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK!

12 Crédit Coopératif Société coopérative anonyme de Banque Populaire à capital variable RCS Nanterre APE 6419 Z N ORIAS , boulevard Pesaro CS Nanterre cedex Illustration : Artus. de nos financements soutiennent des projets portés par des acteurs de l ESS (coopératives, logement social, médico-social ) * Sur la base des encours de crédits cumulés au 31/12/2013, hors concours accordés aux particuliers. Crédit Coopératif, société coopérative anonyme de Banque Populaire à capital variable - 12, boulevard Pesaro, Nanterre cedex - RCS Nanterre Courtier en assurances ORIAS Photos : Fotolia, Shutterstock, DR. Conception et réalisation : (INFO017). L Info est imprimée sur un papier Cyclus Print, 100 % recyclé.

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

L INFO. La lettre d information des clients qui ont choisi d agir ÇA VOUS INTÉRESSE _ P. 02

L INFO. La lettre d information des clients qui ont choisi d agir ÇA VOUS INTÉRESSE _ P. 02 La lettre d information des clients qui ont choisi d agir L INFO FINANCE CITOYENNE : L ENGAGEMENT GRANDIT! En 2014, les clients du Crédit Coopératif ont été encore plus nombreux à s engager avec leur banque.

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

Introduction : reconnaître et développer

Introduction : reconnaître et développer Introduction : reconnaître et développer l Économie sociale et solidaire Qu est-ce que l ESS? chiffres clés z 200000 structures z 2,4 milions de salariés z + 23 % d emplois créés depuis 10 ans Coopératives

Plus en détail

Mobilisation des acteurs aquitains pour une collecte territoriale innovante de la finance solidaire

Mobilisation des acteurs aquitains pour une collecte territoriale innovante de la finance solidaire Communiqué de presse Aquitaine Active acteur de la 4 ème région de France pour la collecte de la Finance Solidaire Le baromètre 2011 de la finance solidaire montre que l Aquitaine est une région dynamique

Plus en détail

DEVENEZ LES ACTEURS DE VOTRE BANQUE!

DEVENEZ LES ACTEURS DE VOTRE BANQUE! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir L INFO DEVENEZ LES ACTEURS DE VOTRE BANQUE! * Au Crédit Coopératif, être client associé de sa banque, c est participer à sa vie coopérative et

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE.

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE. Mai 2011 En bref PROFIL Le Groupe BPCE est le deuxième groupe bancaire en France, avec 36 millions de clients, 8 millions de sociétaires et 125 000 collaborateurs. Constitué des réseaux des Banques Populaires

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

L INFO. La lettre d information des clients qui ont choisi d agir

L INFO. La lettre d information des clients qui ont choisi d agir La lettre d information des clients qui ont choisi d agir L INFO PARTICIPEZ À LA 3 E REVOLUTION INDUSTRIELLE!* * La troisième révolution industrielle s engage en région Nord-Pas-de-Calais. ÇA VOUS INTÉRESSE

Plus en détail

Spécialiste de l épargne à long terme

Spécialiste de l épargne à long terme Spécialiste de l épargne à long terme Le Groupe APICIL par vous, pour vous, et comme vous! Qui sommes-nous? Paritaire et mutualiste, le Groupe APICIL a été créé par et pour vous. Ancré dans la vraie vie,

Plus en détail

à la protection sociale

à la protection sociale COURTIERS Ensemble, donnons toute sa valeur à la protection sociale Nos expertises complètent les vôtres En matière de protection sociale, votre capacité d analyse des attentes des entreprises et de leurs

Plus en détail

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou COMMUNIQUÉ DE PRESSE «La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou redécouvrir au public notre modèle de banque coopérative de proximité» LA JOURNÉE DU SOCIÉTARIAT Mais combien sont-ils,

Plus en détail

EPARGNER SOLIDAIRE AVEC LA NEF ET LE CRÉDIT COOPÉRATIF. Par Guylaine Duclos Jean-Pierre Théret CEAN. De l Association

EPARGNER SOLIDAIRE AVEC LA NEF ET LE CRÉDIT COOPÉRATIF. Par Guylaine Duclos Jean-Pierre Théret CEAN. De l Association Par Guylaine Duclos Jean-Pierre Théret De l Association CEAN EPARGNER SOLIDAIRE AVEC LA NEF ET LE CRÉDIT COOPÉRATIF 1) QU EST-CE L ÉPARGNE ET LA FINANCE SOLIDAIRES 2) LA SOCIÉTÉ FINANCIÈRE LA NEF 3) LA

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez!

Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! Vous croyez à votre initiative. Participez et gagnez! PRIX ET TROPHÉE DE L INITIATIVE EN ÉCONOMIE SOCIALE 27 e ÉDITION Édito Depuis 26 ans, les «Prix et Trophée de l Initiative en économie sociale» illustrent

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT?

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? Guide des finances solidaires et de l accompagnement Avec le soutien de nos partenaires : LA FINANCE SOLIDAIRE : DE QUOI PARLE-T-ON? L objectif de la finance solidaire est

Plus en détail

Article 2 Participants

Article 2 Participants Prix de l innovation sociale 2015 en Essonne Règlement de l Appel à Initiatives Article 1 Présentation Le prix de l innovation sociale est organisé par le Conseil général de l Essonne, en collaboration

Plus en détail

Quels apports de la loi ESS de juillet 2014 pour les associations

Quels apports de la loi ESS de juillet 2014 pour les associations Quels apports de la loi ESS de juillet 2014 pour les associations Associations (artistiques et culturelles), quels liens avec l ESS Les associations font donc automatiquement partie du périmètre de l ESS

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Découvrez notre nouveau fonds socialement responsable et solidaire Déjà présents auprès d un entrepreneur sur quatre, nous avons décidé d accélérer notre soutien

Plus en détail

ADESS Cornouaille. Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015

ADESS Cornouaille. Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015 ADESS Cornouaille Forum de l Economie Sociale et Solidaire jeudi 26 novembre 2015 1 L ADESS Cornouaille est un des quinze pôles de développement de l Economie Sociale et Solidaire (ESS) en Bretagne. C

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire

NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire NORD PAS- DE- CALAIS et l Economie Sociale et Solidaire Evolution et Gouvernance Depuis 1996, la région Nord Pas- de- Calais soutient des initiatives à caractère économique dans le secteur des services

Plus en détail

PROJET DE LOI. Examen en séance publique à l Assemblé nationale. #LoiESS. 13-14-15 mai 2014

PROJET DE LOI. Examen en séance publique à l Assemblé nationale. #LoiESS. 13-14-15 mai 2014 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E PROJET DE LOI économie sociale et solidaire Examen en séance publique à l Assemblé nationale 13-14-15 mai 2014 #LoiESS Pourquoi une loi sur l économie sociale et solidaire?

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Objet : Quelles sont vos mesures pour lutter contre l obsolescence programmée?

Objet : Quelles sont vos mesures pour lutter contre l obsolescence programmée? Sophie BRINGUY Tête de liste Europe Ecologie Les Verts Pays de la Loire Elections régionales décembre 2015 HOP// Halte à l obsolescence programmée Laetitia Vasseur Présidente Objet : Quelles sont vos mesures

Plus en détail

ÉPARGNE. Les solutions. pour votre épargne. > Épargne Disponible > Épargne Logement > Épargne Financière > Assurance Vie

ÉPARGNE. Les solutions. pour votre épargne. > Épargne Disponible > Épargne Logement > Épargne Financière > Assurance Vie ÉPARGNE Les solutions pour votre épargne > Épargne Disponible > Épargne Logement > Épargne Financière > Assurance Vie LES RÈGLES D OR D UNE ÉPARGNE CONSTRUITE EFFICACEMENT 1 2 3 ORIENTER Faire un bilan

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Mission Droits des femmes et égalité DDCSPP28 1 L'entrepreneuriat par les femmes La Mission départementale aux

Plus en détail

EN CLAIR. Le guide de ceux qui entreprennent autrement PLACEMENTS. n 02. bien. comment

EN CLAIR. Le guide de ceux qui entreprennent autrement PLACEMENTS. n 02. bien. comment EN CLAIR Le guide de ceux qui entreprennent autrement n 02 PLACEMENTS comment bien 2 en clair Placements : clés pour choisir Livrets d épargne, comptes à terme, titres de créance négociables, OPCVM Il

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse

6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse Communiqué de presse 6 mars 2015 GROUPE CREDIT COOPERATIF Activité soutenue et résultat net en hausse Le Groupe Crédit Coopératif a connu en 2014 une activité commerciale de bon niveau qui a permis d obtenir

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

MaecenasPatrimoine. Le partage au cœur du rendement. 15 juin 2010

MaecenasPatrimoine. Le partage au cœur du rendement. 15 juin 2010 MaecenasPatrimoine Le partage au cœur du rendement 15 juin 2010 Table des matières 1 - La Société Maecenas Finance Page 2 - Le FCP Maecenas Patrimoine 3 - L intérêt des investisseurs institutionnels La

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

BANQUE NEUFLIZE OBC PARTENAIRE DES CONSEILLERS EN GESTION DE PATRIMOINE INDÉPENDANTS

BANQUE NEUFLIZE OBC PARTENAIRE DES CONSEILLERS EN GESTION DE PATRIMOINE INDÉPENDANTS BANQUE NEUFLIZE OBC PARTENAIRE DES CONSEILLERS EN GESTION DE PATRIMOINE INDÉPENDANTS DES INTÉRÊTS BIEN COMPRIS La Banque Neuflize OBC a tissé, au fil des ans, des relations privilégiées et harmonieuses

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française!

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! «Éthique et responsabilité sociale des banques : aux confins de leur responsabilité juridique» (Colloque

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Paris, le 25 février 2014 Innovation Capital, société de capital investissement fondée

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE

FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE FRANCE ACTIVE ET L EPARGNE SOLIDAIRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE FRANCE ACTIVE 2 FRANCE ACTIVE Association créée en 1988 Fondateurs Fondation de France Caisse des dépôts et consignations Crédit Coopératif

Plus en détail

Etiquetage développement durable

Etiquetage développement durable 18 juin 2008 - Conférence de presse Etiquetage développement durable Notation des produits Caisse d Epargne dans le cadre du programme Bénéfices Futur Sommaire 1. Bénéfices Futur, un engagement durable

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE. Avec le soutien de

PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE. Avec le soutien de PLATEFORME DE LA FINANCE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE Avec le soutien de L épargne solidaire, c est quoi? L épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant de placer son épargne au bénéfice d activités

Plus en détail

1 er CONCOURS de l innovation du

1 er CONCOURS de l innovation du COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 er CONCOURS de l innovation du DU 1ER SEPTEMBRE AU 15 OCTOBRE 2015 LE CREDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 LANCE SON 1ER CONCOURS DE L INNOVATION Le Crédit Agricole Toulouse 31 qui souhaite

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

UNE AUTRE BANQUE EST POSSIBLE UNE AUTRE EST POSSIBLE

UNE AUTRE BANQUE EST POSSIBLE UNE AUTRE EST POSSIBLE UNE AUTRE BANQUE EST POSSIBLE UNE AUTRE EST POSSIBLE Mettre l esprit coopératif au service de l économie sociale et solidaire est le signe distinctif du Crédit Coopératif. C est le signe de sa différence.

Plus en détail

Solidarités Besoins Défis Besoins Transformer Projets les idées innovantes en entreprises durables Innovations Emplois Solidarités Défis Besoins

Solidarités Besoins Défis Besoins Transformer Projets les idées innovantes en entreprises durables Innovations Emplois Solidarités Défis Besoins Besoins Idées Expertises Innovations Durables Solidarités Réseaux Partenaires Défis Projets Entreprises Emplois Besoins Idées Expertises Innovations Durables Idées Solidarités Réseaux Partenaires Défis

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans!

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Saint-Etienne, le 18 mars 2013 Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Vendredi 15 mars 2013, Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme-Ardèche

Plus en détail

Plan de soutien aux PME

Plan de soutien aux PME Plan de soutien aux PME Innovation Croissance International Création Transmission oseo.fr Une marque : Trois métiers : Innovation Garantie Financement Un réseau unifié Soutenir l innovation Nos missions

Plus en détail

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Paris, le 2 juillet 2014. La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Cette contribution vise à mettre en valeur l entreprenariat comme moyen de lutte contre

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis.

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 11/12/2014. ALSACE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le Programme

Plus en détail

«Challenging social reality, inspiring experiences»

«Challenging social reality, inspiring experiences» «Challenging social reality, inspiring experiences» Cornélia Federkeil-Giroux Mutualité Française représentante de l Association internationale de la mutualité (AIM) 1 L Association internationale de la

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

Présentation Bpifrance Octobre 2014

Présentation Bpifrance Octobre 2014 Présentation Bpifrance Octobre 2014 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Au cœur des régions 04. Bpifrance à date 05. Focus sur 2 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, banque publique d investissement, est

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Gérant : Laurent BONNET Directeur : Thierry SARKISSIAN Coordonnées : cde-sap@orange.fr - 04.91.93.54.75 Siège social

Plus en détail

Une monnaie pour Nantes Complémentaire Locale, Plus libre, plus solidaire, plus humaine... Enjeux et perspectives

Une monnaie pour Nantes Complémentaire Locale, Plus libre, plus solidaire, plus humaine... Enjeux et perspectives Une monnaie pour Nantes Complémentaire Locale, Plus libre, plus solidaire, plus humaine... Pascal Bolo Adjoint au Maire de Nantes Vice-Président du Crédit Municipal Nantes CCO. Le 10 octobre 2012 Enjeux

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE CREDIT COOPERATIF, 30 ANS DE FINANCE SOLIDAIRE

DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE CREDIT COOPERATIF, 30 ANS DE FINANCE SOLIDAIRE DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE CREDIT COOPERATIF, 30 ANS DE FINANCE SOLIDAIRE Octobre 2013 Finance solidaire, finance éthique, ISR, le Crédit Coopératif connaît bien les facettes diverses de la finance engagée.

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Finance solidaire, investissement. la finance durable a-t-elle un avenir durable?

Finance solidaire, investissement. la finance durable a-t-elle un avenir durable? Finance solidaire, investissement responsable, microcrédit la finance durable a-t-elle un avenir durable? La finance pour tous, 9 mars 2011 Jean-Louis Bancel Président du Groupe Crédit Coopératif Les principes

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE SECURISEE A LA PROPRIETE DES COOPERATIVES

Plus en détail

Banque Patrimoniale Créateurs de solutions patrimoniales

Banque Patrimoniale Créateurs de solutions patrimoniales Banque Patrimoniale Créateurs de solutions patrimoniales On ne conseille jamais si bien que lorsque l on a une connaissance fine de son interlocuteur. Une relation de proximité est indispensable pour allier

Plus en détail

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood. WE DO WHAT? L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! DOSSIER DE PRESSE MAI 2015 CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.co 1 S E O M M A I 1/ QUI SOMMES-NOUS? 2/ VALEURS 3/ FONCTIONNEMENT

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. En 2012, la Caisse d Epargne Loire Drôme Ardèche a consacré 1 408 500 à des projets de solidarité locale. une Banque coopérative De PROXIMITÉ

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Le Crédit Agricole Toulouse 31 présente sa monnaie associative et solidaire

Le Crédit Agricole Toulouse 31 présente sa monnaie associative et solidaire I COMMUNIQUE DE PRESSE I Innovation sociale et solidaire Toulouse, le 1 er octobre 2013 Le Crédit Agricole Toulouse 31 présente sa monnaie associative et solidaire Les Tookets permettent à ses clients

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN

Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN NAMASKA Conçoit et déploie des opérations de communication pour mobiliser les collaborateurs autour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

«comment faciliter et développer les échanges intra-régionaux» séminaire OIF/COI, gérard Lemoine, LemoineConseil, nov12 1

«comment faciliter et développer les échanges intra-régionaux» séminaire OIF/COI, gérard Lemoine, LemoineConseil, nov12 1 «comment faciliter et développer les échanges intra-régionaux» Lemoine, LemoineConseil, nov12 1 Diffusion de la culture entrepreneuriale et création d entreprises Lemoine, LemoineConseil, nov12 2 Le développement

Plus en détail