Édition Les métiers autour de la grossesse et de l accouchement en Champagne-Ardenne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Édition 2009. Les métiers autour de la grossesse et de l accouchement en Champagne-Ardenne"

Transcription

1 Édition 2009 Les métiers autour de la grossesse et de l accouchement en Champagne-Ardenne

2 Données de cadrage 3 Contexte Effectifs et densité L âge Les secteurs d activité La formation 8 Lieux d obtention du diplôme des professionnels champardennais Lieux d exercice des professionnels diplômés à Reims Les professionnels libéraux 10 Accessibilité Activité Honoraires Patientèle L activité hospitalière en obstétrique 14 Charleville-Mézières Sedan NORD ARDENNES SUD ARDENNES MARNE Epernay Châlons-en-Champagne Vitry -le- L ordonnance du 4 septembre 2003 portant simplifi cation de l organisation et du fonctionnement du système de santé a redéfi ni le cadre législatif de la planifi cation hospitalière : les secteurs sanitaires disparaissent. La planification hospitalière se décline désormais au niveau de territoires de santé. Ainsi, le schéma régional d organisation sanitaire repose sur une analyse par territoire de santé. Nogent-sur-Seine AUBE Troyes MARNE MOYENNE Bar-sur-Aube Chaumont 2

3 Données de cadrage Contexte Malgré un nombre de femmes en âge de procréer en diminution dans la région de 7 % entre 1999 et 2006, le taux de fécondité augmente de 2 points sur la même période pour atteindre 53 naissances pour femmes de 15 à 49 ans en Le taux de fécondité progresse le plus fortement dans le territoire de santé Marne moyenne (8 points). Il devient le taux le plus élevé sur les cinq territoires de la région, avec 59 naissances pour femmes. Inversement, le taux de fécondité du territoire Nord Ardennes baisse de près de 4 points, pour avoisiner les 51 naissances pour femmes en âge de procréer. Le territoire Sud Ardennes Marne conserve le taux de fécondité le plus faible avec 50 naissances pour femmes. Le taux de fécondité sur les deux autres territoires de santé reste stable, avec respectivement 55 pour l Aube et 51 pour le Sud Haute- Marne. Le suivi prénatal Au niveau national, le nombre moyen de consultations prénatales augmente légèrement entre 1998 et 2003, selon l enquête réalisée par la Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques (DREES) du ministère de la santé. Ainsi, en 2003, une femme enceinte a en moyenne 9 consultations durant sa grossesse. 7 femmes sur 10 en ont plus de 7, seuil minimal obligatoire fi xé par la loi pour une grossesse à terme. Selon cette même enquête, les obstétriciens réalisent la moitié des accouchements. Cette proportion varie de 33 % dans les établissements publics à 85 % dans le secteur privé. Les sages-femmes réalisent deux tiers des accouchements dans le secteur hospitalier public. Taux de fécondité par territoire de santé ( ) Taux de fécondité 1999 Taux de fécondité 2006 Nord Ardennes 54,4 50,7 Sud Ardennes Marne 47,7 49,9 Aube 54,5 54,6 Marne Moyenne 50,2 58,5 Sud Haute-Marne 50,0 50,8 Champagne-Ardenne 50,8 52,6 Source : Insee 1 1 Institut National de la Statistique et des Études Économiques 3

4 Effectifs et densité Des densités en gynécologues faibles dans la région Effectifs Densité (pour femmes âgées de 15 à 49 ans) Part des libéraux et mixtes (%) Effectifs et densité des professionnels de santé Nord Ardennes Sud Ardennes Marne Aube Marne Moyenne Sud Haute- Marne Champagne -Ardenne France métropolitaine Gynécologues obstétriciens Gynécologues médicaux Sages-femmes Gynécologues obstétriciens 2,8 3,6 3,4 3,0 1,8 3,2 3,7 Gynécologues médicaux 0,9 0,7 0,3 1,0 1,8 0,8 1,4 Sages-femmes 13,0 13,7 11,2 13,6 15,4 13,2 12,4 Gynécologues obstétriciens 26,3 58,8 69,9 20,5 18,8 48,7 59,3 Gynécologues médicaux 80,0 100,0 100,0 100,0 100,0 95,8 89,9 Sages-femmes 4,3 22,3 10,1 10,1 14,3 14,0 16,6 Source : Drees 2, Adeli 3 au Population Insee, recensement population 2006 Au 1 er janvier 2008, 99 gynécologues obstétriciens exercent en Champagne-Ardenne dont 40 % dans le territoire de santé Sud Ardennes Marne. La région dénombre également 24 gynécologues médicaux et 407 sages-femmes. Les faibles effectifs de gynécologues médicaux s expliquent par l interruption de la spécialité gynécologie médicale dans le cursus des études de médecine entre 1984 et 2003 (voir encadré Métiers et formations). Toutefois, durant cette période, les médecins généralistes ont pu acquérir une compétence exclusive en gynécologie médicale et exercer cette spécialité. Les densités régionales en gynécologues obstétriciens ou médicaux sont inférieures aux densités nationales de 0,5 point pour les premiers et de moitié pour les seconds, avec pour la région 3,2 gynécologues obstétriciens et 0,8 gynécologues médicaux pour femmes en âge de procréer. A contrario, la densité régionale en sages-femmes est légèrement supérieure à celle de la France métropolitaine, soit 13 sages-femmes pour femmes en âge de procréer. De fortes disparités existent selon le territoire de santé. Ainsi, en Sud Haute-Marne, la densité de gynécologues obstétriciens est la plus faible avec 2 médecins pour femmes en âge de procréer contre 3,6 en Sud Ardennes Marne. La faible densité en gynécologues obstétriciens en Sud Haute-Marne semble en partie compensée par des densités en gynécologues médicaux et en sages-femmes supérieures dans ce territoire de santé. Entre 2000 et 2008, les effectifs de ces trois professions de la grossesse et de l accouchement augmentent sur la région comme au niveau national. Les évolutions régionale et nationale sont toutefois différentes. En effet, le nombre de gynécologues médicaux a triplé en 8 ans dans la région, pour atteindre 24 praticiens en Cette forte augmentation s explique par les faibles effectifs régionaux de cette spécialité. La progression est plus modérée au niveau national (+11 %). 4 2 Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques du Ministère de la Santé 3 Automatisation des listes

5 De même, les effectifs régionaux de gynécologues obstétriciens augmentent plus fortement qu au niveau national avec une progression de 8 % contre 3 % pour la France métropolitaine. Dans la région, cette augmentation des effectifs de gynécologues obstétriciens concerne principalement le secteur salarié. En revanche, la progression des effectifs régionaux en sages-femmes est moitié moindre qu au niveau national avec 10 % de plus sur la période en Champagne-Ardenne. En 8 ans, le Sud Haute-Marne est le seul territoire de santé à subir une perte en gynécologues obstétriciens avec une baisse de 45 % d effectifs, soit 4 libéraux et mixtes par rapport à Cependant, ce territoire de santé gagne en sages-femmes et en gynécologues médicaux. Le territoire Sud Ardennes Marne est le seul sur lequel les effectifs en sages-femmes diminuent avec une baisse de 9 % entre 2000 et Les médecins remplaçants : Les effectifs de gynécologues cités dans le paragraphe précédent ne prennent pas en compte les médecins remplaçants qui participent de façon active à la continuité des soins dans les établissements de santé, assurant les astreintes ou les gardes. Ils peuvent être amenés à jouer un rôle majeur dans le fonctionnement de certains petits établissements de santé de la région. Densité de femmes de 15 à 49 ans et implantation des gynécologues Source : Drees Adeli au Insee, recensement population

6 L âge Les sages-femmes, 10 ans plus jeunes que les gynécologues. Les professionnels champardennais ont un âge moyen similaire à leurs homologues français. Les sages-femmes sont plus jeunes que les autres professionnels médicaux avec un âge moyen de 42 ans pour 51 ans chez les gynécologues obstétriciens et 55 ans chez les gynécologues médicaux. L âge moyen élevé des gynécologues médicaux s explique par l interruption de la délivrance du diplôme pendant une vingtaine d année. Cette situation pourrait changer avec la réinstauration du diplôme d études spécialisées de gynécologie médicale en L âge moyen des professionnels varie cependant au niveau infrarégional. Les gynécologues obstétriciens sont en moyenne plus âgés en Sud Haute-Marne (58 ans) et en Marne moyenne (57 ans). A contrario, en Sud Haute-Marne, 80 % des gynécologues médicaux ont moins de 55 ans. La profession de sage-femme est presque exclusivement féminine avec 99 % de femmes en Champagne-Ardenne, comme au niveau national. De même, 9 gynécologues médicaux sur 10 sont des femmes aussi bien en Champagne-Ardenne qu en France. La féminisation est moindre chez les gynécologues obstétriciens, notamment dans la région, où 26 % des gynécologues obstétriciens sont des femmes contre 38 % au niveau national. Répartition par tranche d âge des professionnels en Champagne-Ardenne 55 ans et plus de 40 à 54 ans moins de 40 ans 55 ans et plus de 40 à 54 ans moins de 40 ans Source : Drees, Adeli au

7 Les secteurs d activités Les gynécologues obstétriciens champardennais exercent davantage en établissement de santé public que leurs homologues français. En Champagne-Ardenne, la moitié des gynécologues obstétriciens sont salariés dans un établissement de santé public contre 40 % en France métropolitaine. Cette proportion varie de 3 sur 10 dans le territoire de santé de l Aube à 4 praticiens sur les 5 exerçant en Sud Haute-Marne. L autre moitié des gynécologues obstétriciens champardennais exerce dans un cabinet libéral, et éventuellement au sein d un établissement de santé privé. La très grande majorité des gynécologues médicaux champardennais, comme au niveau national, exercent au sein d un cabinet libéral. Les secteurs d activité sont plus variés chez les sages-femmes. Les deux tiers exercent en établissement hospitalier public en France comme dans la région, 16 % dans un établissement privé. L exercice dans un cabinet libéral (individuel ou de groupe) concerne 12 % des sages-femmes champardennaises. Enfin, 7 % de ces professionnelles exercent dans des secteurs diversifiés tels que les services de Protection Maternelle et Infantile (PMI), les centres de santé Le territoire de santé Sud Ardennes Marne se distingue par une représentativité moindre que les autres territoires pour l activité en établissement hospitalier public avec seulement 44 % des professionnelles concernées. A contrario, 3 sagesfemmes sur 10 exercent dans un établissement privé, soit deux fois plus qu au niveau régional. Cette particularité est liée à la présence sur ce territoire de deux importantes maternités du secteur privé. De même, sur ce territoire, les sagesfemmes sont deux fois plus nombreuses qu au niveau régional à exercer dans un cabinet libéral avec 2 professionnelles sur 10 dans ce secteur. 7

8 La formation Lieux d obtention du diplôme des professionnels champardennais Des professionnels majoritairement diplômés à Reims mais des situations différentes selon le département d exercice La part de professionnels ayant obtenu leur diplôme en Champagne-Ardenne et exerçant dans la région varie entre 38 % pour les gynécologues obstétriciens et 55 % pour les sages-femmes. Quatorze pour cent des gynécologues obstétriciens exercent en Champagne-Ardenne grâce à une autorisation d exercer la médecine 4. Ces médecins représentent jusqu à un tiers des gynécologues obstétriciens dans les Ardennes. Dans tous les départements de la région, les diplômés rémois sont majoritaires, sauf dans la Haute-Marne, où les professionnels sont plus fréquemment diplômés en Lorraine. Chez les sages-femmes, selon le département d exercice, la part des diplômées rémoises varie beaucoup. Elles constituent les trois quart des effectifs dans la Marne, mais à peine un quart en Haute-Marne. L Aube et la Haute-Marne, départements limitrophes de la Bourgogne, accueillent un grand nombre de diplômées dijonnaises. La proximité vaut également pour la Lorraine. Ainsi, un quart des sages-femmes hautmarnaises sont diplômées de Nancy. 4 % des sages-femmes champardennaises sont diplômées en Belgique et exercent pour moitié d entre elles dans les Ardennes. La moitié des gynécologues médicaux de Champagne-Ardenne sont diplômés à Reims. Un tiers sont diplômés à Nancy et ils exercent presque tous en Haute-Marne. Les diplômés de Paris (17 %) et de Lille (4 %) complètent l effectif des gynécologues médicaux champardennais. Lieux d obtention du diplôme des professionnels champardennais Gynécologues obstétriciens Gynécologues médicaux Sages-femmes Lecture : Les régions situées au dessus de 1 ont le plus fort taux de fuite, c est-à-dire que la majorité des diplômés qu elles forment exerce ensuite en dehors de la région. Reims 38 % 46 % 55 % Paris 15 % 17 % 2 % Nancy 7 % 33 % 13 % Dijon 3 % - 10 % Diplôme européen 6 % - 3 % Autres pays étrangers 5 % - - Autorisation d exercer la médecine 14 % - 1 % Total effectifs Source : Drees - Adeli au Il s agit d une autorisation ministérielle permettant aux médecins à diplôme hors Union Européenne d exercer la médecine en France. 8

9 Lieux d exercice des professionnels diplômés à Reims Un taux de fuite important des gynécologues obstétriciens et des sages-femmes formés en Champagne-Ardenne 8 gynécologues médicaux sur 10 diplômés à Reims exercent en Champagne- Ardenne. Cette part est beaucoup plus faible dans les deux autres professions pour lesquelles un professionnel sur deux diplômés en Champagne-Ardenne exerce en dehors de la région. La région parisienne attire les sages-femmes comme les gynécologues obstétriciens avec respectivement 12 % et 8 % des diplômés à Reims exerçant en Île-de-France. Les départements limitrophes accueillent 15 % des promotions rémoises de sages-femmes et de gynécologues obstétriciens. Taux de fuite et d attractivité des diplômés par région Lecture : Le taux de fuite est estimé à partir du ratio suivant : le nombre de gynécologues obstétriciens exerçant en dehors de la région de leur diplôme/le nombre exerçant dans la région de leur diplôme. Les régions situées au dessus de 1 ont le plus fort taux de fuite, c est-à-dire que la majorité des diplômés qu elles forment exerce ensuite en dehors de la région. Source : Drees, Adeli au

10 Les professionnels libéraux Accessibilité La moitié des champardennaises de 15 à 49 ans vivent à moins de 10 km d un cabinet libéral. Accessibilité à un cabinet de gynécologie médicale, obstétrique ou de sage-femme Source : Drees Adeli au Insee, recensement population 2006 Près de communes, où résident 35 % des champardennaises de 15 à 49 ans, se trouvent à 20 km ou plus d un cabinet de gynécologie obstétrique, que celuici soit situé dans la région ou dans un département limitrophe. Les cabinets des gynécologues obstétriciens sont très concentrés dans les grandes agglomérations de la région. Ainsi, seules 157 communes se trouvent à moins de 10 km d un cabinet, mais elles regroupent la moitié des femmes de 15 à 49 ans de la région. Les cabinets libéraux de gynécologues médicaux et de sages-femmes sont mieux répartis sur le territoire régional avec respectivement 250 et 320 communes à moins de 10 km. Ainsi, pour ces deux professions, 60 % des champardennaises de 15 à 49 ans 10

11 résident à moins de 10 km d un cabinet libéral. Dans les territoires de santé Marne moyenne et Sud Haute-Marne l éloignement d un cabinet de gynécologie obstétrique est compensé par une plus grande accessibilité à un cabinet de gynécologue médical ou de sage-femme. Cependant, certaines zones de la région restent éloignées de tout cabinet de professionnels de la grossesse et de l accouchement. Avertissement : Afi n de ne pas biaiser les moyennes en incluant des professionnels dont l activité libérale ne couvre qu une partie de l année (installations/départs) ou une fraction de temps limitée (médecins hospitaliers temps plein) ou qui n ont qu une activité résiduelle (médecins retraités), seuls les professionnels appelés actifs à part entière (APE) ont été retenus. Activité Une activité supérieure à la moyenne nationale pour les gynécologues champardennais, une activité inférieure pour les sages-femmes de la région. Les actes réalisables par les gynécologues obstétriciens et médicaux sont les suivants : les consultations, les actes techniques, les actes d imagerie (dont les échographies), les actes d obstétrique et les Interruptions Volontaires de Grossesse (IVG). Seuls les gynécologues obstétriciens réalisent des actes de chirurgie. Cependant, les gynécologues médicaux de la région n ont pratiqué aucun acte d obstétrique ou d IVG en Les gynécologues obstétriciens libéraux en Champagne-Ardenne ont réalisé un total de actes en 2007, dont 17 % d actes d échographie. Les actes d obstétrique ne représentent qu une faible part de leur activité, soit 3 % du total de leurs actes. Sur la même année, les gynécologues médicaux libéraux ont réalisé actes, dont 12 % d échographies. Pour les deux professions, l activité diminue légèrement entre 2006 et 2007 en Champagne-Ardenne comme en France métropolitaine. En Champagne-Ardenne, le nombre moyen d actes par gynécologue obstétricien libéral est supérieur de 28 % à la moyenne nationale. Un praticien dans la région réalise en moyenne actes par an contre pour un homologue français. Cette forte activité s explique par la baisse de 37 % du nombre d actifs à part entière (APE) entre 2000 et Les gynécologues médicaux, malgré une augmentation du nombre d APE entre 2000 et 2007, ont une activité moyenne par praticien supérieure de 18 % à celle de la France. Ceci est certainement dû à leur faible effectif dans la région. L activité des sages-femmes libérales se décompose en consultations et visites, en actes non infirmiers, en soins infirmiers et en préparations à l accouchement. Au total, les sages-femmes ont pratiqué actes en 2007, soit 12 % de plus qu en Les préparations à l accouchement représentent un tiers de leur activité. Contrairement aux deux autres professions, l activité moyenne d une sagefemme libérale en Champagne-Ardenne est inférieure de 20 % à celle de la France métropolitaine, avec actes pour une champardennaise contre pour ses homologues françaises. 11

12 Nombre moyen d actes par actif à part entière en 2007 Champagne-Ardenne France métropolitaine Source : Snir3 5 Année 2007 Honoraires Des honoraires supérieurs et des dépassements d honoraires moindres qu au niveau national pour les gynécologues obstétriciens de Champagne-Ardenne En 2007, les gynécologues obstétriciens en Champagne-Ardenne ont perçu 11,2 millions d euros d honoraires au titre de leur activité libérale. Les honoraires moyens par actif à part entière s élèvent à euros par an. Ils sont supérieurs de 13 % aux honoraires moyens par praticien en France. Ces écarts d honoraires témoignent de comportements différents : les gynécologues obstétriciens de la région ont une activité supérieure et leurs dépassements d honoraires sont inférieurs de 40 % à ceux de leurs homologues français. Entre 2000 et 2007, les honoraires totaux des gynécologues obstétriciens dans la région n ont quasiment pas progressé alors que par praticien, la moyenne de leurs honoraires a progressé de 37 % en 7 ans. Ceci s explique par la baisse significative du nombre de médecins APE sur cette même période. Les gynécologues médicaux de Champagne-Ardenne ont perçu 2,8 millions d euros d honoraires en Par actif à part entière, les honoraires annuels moyens des gynécologues médicaux dans la région sont quasi équivalents à ceux de leurs homologues français ( euros), malgré une activité moyenne plus importante. Les dépassements d honoraires chez les gynécologues médicaux champardennais sont infimes alors qu ils représentent en moyenne 22 % des honoraires totaux sur l ensemble du territoire. 5 Système National Inter-Régime 12

13 En 2007, les honoraires totaux des sages-femmes champardennaises s élèvent à euros. Elles ont perçu en moyenne euros par actif à part entière, soit 14 % de moins que la moyenne nationale. Toutefois, ces honoraires ont fortement augmenté entre 2000 et 2007, de 25 % en Champagne-Ardenne et 20 % en France. Les dépassements d honoraires sont infimes chez les sages-femmes dans la région comme en France métropolitaine. Honoraires par actif à part entière Champagne-Ardenne France métropolitaine Honoraires moyens par APE (en ) Gynécologues obstétriciens Gynécologues médicaux Sages-femmes Dépassements d honoraires par APE (en ) Part des dépassements d honoraires Gynécologues obstétriciens Gynécologues médicaux Sages-femmes Gynécologues obstétriciens 14 % 29 % Gynécologues médicaux 0,3 % 22 % Sages-femmes 0,5 % 1 % Source : Snir3-Année 2007 Patientèle Avertissement : Un patient est compté une unique fois au titre d un praticien quelque soit sa fréquence de rencontre dans l année. En revanche, une même personne sera comptée autant de fois qu elle fait appel au cours de l année civile à des praticiens distincts. De ce fait, la sommation de la clientèle sur l ensemble des praticiens n a aucun sens. Un plus grand nombre de patientes pour les gynécologues champardennais pour un coût annuel par patiente moins élevé En 2007, les gynécologues obstétriciens et médicaux ont vu en moyenne patientes, soit 20 % de plus qu au niveau national. Toutefois, le coût annuel pour une patiente est moins élevé dans la région (89 ) qu en France métropolitaine (96 ). Le nombre d actes par patiente en Champagne-Ardenne est similaire au niveau national, autour de deux actes par patiente en Avec 298 patientes en moyenne en 2007, les sages-femmes libérales de Champagne- Ardenne ont suivi légèrement moins de femmes que leurs homologues françaises, dont la moyenne se situe à 309 patientes. Leurs honoraires par patiente (142 en 2007) sont inférieurs aux honoraires moyens par patiente en France (159 ). Elles font également en moyenne un acte de moins par patiente avec cinq actes réalisés par APE et par patiente en

14 Patientèle par actif à part entière Champagne-Ardenne France métropolitaine Nombre de patients par APE Honoraires totaux par APE et par patient (en ) Nombre d actes par APE et par patient Gynécologues obstétriciens et médicaux Sages-femmes Gynécologues obstétriciens et médicaux Sages-femmes Gynécologues obstétriciens et médicaux 2,0 1,9 Sages-femmes 5,4 6,7 Source : Snir3-Année 2007 L activité hospitalière en obstétrique 70 % des accouchements en Champagne-Ardenne sont réalisés dans un établissement de santé public En 2008, accouchements ont été réalisés dans les établissements de santé champardennais, dont 70 % dans une maternité publique. La part des césariennes sur le total des accouchements se situe autour des 20 % dans le public et 23 % dans le privé. Les accouchements constituent 70 % des séjours d obstétrique dans le privé et 60 % des séjours dans le public. Les interruptions de grossesse, qu elles soient volontaires ou pour des raisons médicales, représentent également une part importante des séjours hospitaliers d obstétrique : 20 % des séjours dans les établissements publics et 15 % dans le privé. Nombre de séjours en obstétrique selon le secteur hospitalier Privé Public Nombre de séjours > Source : PMSI MCO Programme de Médicalisation du Système d Information Médecine Chirurgie Obstétrique 14

15 Les métiers connexes Les médecins généralistes : les textes réglementaires français précisent que le premier examen prénatal et les autres consultations prénatales sont réalisés par le médecin généraliste ou spécialiste, ou par la sage-femme. La Haute Autorité de Santé (HAS), dans ses recommandations de 2005, conclut que le suivi de grossesse normale peut être réalisé par un médecin généraliste ou une sage-femme, sans que cela ne modifi e le pronostic néonatal et maternel. Selon l enquête périnatale de 2003 menée par la Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques du ministère de la santé, 24 % des déclarations de grossesse ont été effectuées par un médecin généraliste. Pour le reste de la surveillance de la grossesse, les femmes ont consulté un généraliste dans 15 % des cas. Ces chiffres diffèrent beaucoup selon les sources, les régions et le stade de la grossesse. Le suivi de la grossesse par un médecin généraliste est diffi cile à évaluer de manière précise. Les anesthésistes-réanimateurs : Les anesthésistes-réanimateurs ont un rôle important dans l activité des services d obstétrique. En effet, 7 accouchements sur 10 sont réalisés sous anesthésie péridurale et 1 sur 5 par césarienne (source SAE 2007 et 2008). Cependant, la part de leur activité consacrée exclusivement à l obstétrique est diffi cilement quantifi able. Métiers et formations Le gynécologue-obstétricien est un médecin qui combine des activités d obstétrique avec le suivi de grossesse et les accouchements, des actes médicaux (gynécologie médicale) comme la prise en charge de la contraception, de la ménopause et des actes de chirurgie (césariennes, kystes, hystérectomie, chirurgie du sein...). Il a également une activité diagnostique, effectue des bilans d infertilité et gère les questions de procréation médicalement assistée. A l issue du deuxième cycle d études de médecine, les étudiants passent les épreuves de l examen classant national, qui leur permet d accéder à l internat. Le choix de la spécialité dépend des résultats et du rang de classement. L interne s inscrit alors dans un D.E.S. (Diplôme d études spécialisées) de gynécologie obstétrique. A l issue de ses études, il deviendra «Docteur en médecine, spécialiste en gynécologie obstétrique». Le gynécologue médical prend en charge les problèmes gynécologiques médicaux durant toute la vie de la femme (les traitements hormonaux, la contraception...). Il fait également de la prévention, du dépistage des cancers génitaux et mammaires, mais aussi des maladies sexuellement transmissibles, dont il suit le traitement. Il peut également aborder les questions liées à l infertilité, à la sexualité et aux relations dans le couple. La situation de la gynécologie médicale est particulière en France. Cette spécialité, née en 1963 est alors un C.E.S (Certifi cat d études spécialisée) de gynécologie médicale. A la suite de la réforme de l internat en 1984, cette spécialité est supprimée du cursus universitaire. Dès lors, les gynécologues médicaux sont formés grâce à la formation continue dispensée par les professionnels des collèges régionaux de gynécologie médicale. La spécialité sera fi nalement réhabilitée par un décret de janvier Le D.E.S. de gynécologie médicale sera mis en place à partir de novembre En Champagne-Ardenne, quatre internes sont inscrits dans cette fi lière en novembre Exerçant une profession médicale, la sage-femme assure, en toute autonomie, la surveillance de la grossesse normale, du travail et de l accouchement, ainsi que celle de la mère et de l enfant après l accouchement. Elle pratique les examens cliniques, prescrit les examens thérapeutiques nécessaires au bon déroulement de la grossesse, de l accouchement, et des soins du post-partum. En cas de pathologie, elle exerce en collaboration avec le gynécologue obstétricien, l anesthésiste et le pédiatre. Pour accéder à la formation de sage-femme, les étudiants doivent avoir validé le concours de fi n de 1 ère année du Premier Cycle des Études Médicales (PCEM1). En 2008, à l issue de ce concours, 27 élèves sages-femmes intègrent l unique école agréée dans la région, à Reims. Le cursus s effectue ensuite en quatre ans. 15

16 Pour en savoir plus Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques (DREES) (2009) Etudes et résultats n 686 : Les revenus libéraux des médecins en 2006 et 2007 Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé (ONDPS) (2008) Rapport national , tome 3 «Analyse des professions. Chirurgiens-dentistes, périnatalité, bloc opératoire» Direction Régionale et Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de Champagne- Ardenne et de la Marne, Comité Régional de l ONDPS (2008) Rapport régional ONDPS - chapitre périnatalité Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques (DREES) (2008) Série statistiques n 127 : Les médecins, estimations au 1 er janvier 2008 Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques (DREES) (2008) Études et résultats n 660 : Satisfaction des usagères des maternités à l égard du suivi de grossesse et du déroulement de l accouchement Direction Générale de la Santé, Direction de la Recherche, des Études, de l Évaluation et des Statistiques (DREES), Unité de Recherche Épidémiologiques en Santé périnatale et Santé des femmes (2005) Enquête nationale périnatale 2003 Ont participé à la rédaction : DRDASS : Béatrice CHRÉTIEN Anne PEROZZIELLO ORS : Thomas KLIPFEL URCAM : Pierre-Louis MOLITOR Edwige OLIVIERO Remerciements pour leur participation : Dr Annie-Claude MARCHAND, chargée de mission d appui aux réseaux de santé ARH de Champagne-Ardenne Dr Odile MARQUESTAUT, médecin inspecteur en santé publique DRDASS de Champagne-Ardenne et de la Marne Dr Maryse PALOT, médecin coordonnateur Réseau de santé périnatal de Champagne-Ardenne Disponibles également dans la même série : Les métiers liés à la néonatologie et aux enfants en bas âge en Champagne-Ardenne Les métiers autour de l handicap en Champagne-Ardenne Les métiers de la prise en charge psychique en Champagne-Ardenne Les ophtalmologues et les orthoptistes en Champagne-Ardenne Les métiers de l imagerie médicale en Champagne-Ardenne Les pharmaciens en Champagne-Ardenne Les chirurgiens-dentistes en Champagne-Ardenne Les infirmiers en Champagne-Ardenne Les masseurs-kinésithérapeutes en Champagne-Ardenne C O M M U N I C A T I O N Documents téléchargeables sur les sites de la DRDASS et de l URCAM (rubrique Études et Statistiques puis onglet «Études partenariat») (rubrique «Offre de soins»)

Les secteurs d activités

Les secteurs d activités Les secteurs d activités Les gynécologues obstétriciens champardennais exercent davantage en établissement de santé public que leurs homologues français. En Champagne-Ardenne, la moitié des gynécologues

Plus en détail

Édition 2007. Les chirurgiens. dentistes. en Champagne-Ardenne

Édition 2007. Les chirurgiens. dentistes. en Champagne-Ardenne Édition 2007 Les chirurgiens dentistes en Champagne-Ardenne Données de cadrage 3 Effectifs et densité Pyramide des âges Les secteurs d activité La formation des chirurgiens-dentistes 6 Dispositif de formation

Plus en détail

Médecins. La santé observée. dans les Pays de la Loire

Médecins. La santé observée. dans les Pays de la Loire Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Mars 2015 www.santepaysdelaloire.com La santé observée dans les Pays de la Loire Médecins L'essentiel Au 1er janvier 2014, la France compte 219 800

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

Édition Les métiers autour de la grossesse et de l accouchement en Champagne-Ardenne

Édition Les métiers autour de la grossesse et de l accouchement en Champagne-Ardenne Édition 2009 Les métiers autour de la grossesse et de l accouchement en Champagne-Ardenne Données de cadrage 3 Contexte Effectifs et densité L âge Les secteurs d activité La formation 8 Lieux d obtention

Plus en détail

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

2.3. Les autres professionnels de santé. La santé observée dans les régions de France

2.3. Les autres professionnels de santé. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Les autres professionnels de santé 2.3 Le contexte Outre les médecins, le secteur de la santé regroupe de multiples professionnels qui interviennent dans la

Plus en détail

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008

Santé. Tableaux Économiques de Midi-Pyrénées 2008 7 Santé Présentation Au 1 er janvier 2006, Midi-Pyrénées compte 54 établissements de soins dans le secteur public et 100 dans le privé. La part du secteur privé (48 % en lits), supérieure de huit points

Plus en détail

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012

Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Les étudiants en formation de santé En région Centre de 2009 à 2012 Méthodologie La direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (DREES) mène annuellement une enquête auprès

Plus en détail

Les évolutions démographiques des professions de santé. Anne Billaut, Pascale Breuil-Genier, Marc Collet, Daniel Sicart*

Les évolutions démographiques des professions de santé. Anne Billaut, Pascale Breuil-Genier, Marc Collet, Daniel Sicart* Santé et protection sociale 7 Les évolutions démographiques des professions de santé Anne Billaut, Pascale Breuil-Genier, Marc Collet, Daniel Sicart* Entre 1990 et 2005, le nombre de professionnels de

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

ANNE BATTUT SAGE-FEMME, PARIS

ANNE BATTUT SAGE-FEMME, PARIS ANNE BATTUT SAGE-FEMME, PARIS «D É C L A R E N E P A S A V O I R D I N T É R Ê T D I R E C T O U I N D I R E C T ( F I N A N C I E R O U E N N A T U R E ) A V E C U N O R G A N I S M E P R I V É, I N D

Plus en détail

Questions / Réponses

Questions / Réponses Questions / Réponses Participation au dépistage du cancer du sein : Recommandations de la HAS pour les femmes de 50 à 74 ans Quelques données sur le dépistage du cancer du sein en France en 2012 : 52 588

Plus en détail

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle

La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines dont le pôle N 18 Septembre 20 Les grandes aires urbaines d ACAL : la croissance démographique tirée par les couronnes des grands pôles La nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine compte vingt aires urbaines

Plus en détail

Compte-rendu de l audition des Sages-femmes du 7 avril 2010

Compte-rendu de l audition des Sages-femmes du 7 avril 2010 Compte-rendu de l audition des Sages-femmes du 7 avril 2010 Les chiffres sur les sages-femmes Au 1 er janvier 2010, le répertoire ADELI dénombre 20 040 sages-femmes sur la France entière, dont 82 % de

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Le parcours des étudiants en école de sages-femmes

Le parcours des étudiants en école de sages-femmes ét udes résultats et N 768 juillet 2011 Le parcours des étudiants en école de sages-femmes À la rentrée 2008-2009, un millier d étudiants ont intégré l une des 35 écoles françaises de sages-femmes. 98%

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans la région Champagne Ardenne

L'offre de soins en dialyse dans la région Champagne Ardenne L'offre de soins en dialyse dans la région Champagne Ardenne Remerciements à la coordination : G. ARNOULT, B. DOMISSY BAURY, F. HARDY, H. MAHEUT, A.L. VARNIER, A. WOLAK Document préparé par Florian BAYER,

Plus en détail

Le suivi et l orientation des femmes enceintes

Le suivi et l orientation des femmes enceintes Le suivi et l orientation des femmes enceintes Enquête auprès de 1650 femmes ayant accouché en Midi-Pyrénées en 2005 2006 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE DE MIDI-PYRENEES Faculté de Médecine 37 allées

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans 6. Les retraites A. Les départs à la retraite des personnels du secteur public en 213 111 B. Un nombre de départs à la retraite tendanciellement en diminution depuis 23 112 C. Le nombre de retraités de

Plus en détail

inésithérapeutes En région Centre

inésithérapeutes En région Centre Les masseur asseurs-kinésithérapeute inésithérapeutes En région Centre La profession en quelques mots «La profession de masseur-kinésithérapeute consiste à pratiquer habituellement le massage et la gymnastique

Plus en détail

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «L auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l infirmier ou de la puéricultrice. Il réalise

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 à Master recherche Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master recherche promotion 2011 1 046 diplômés de M2 recherche en

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le technicien de laboratoire médical participe à la réalisation technique d'un examen de biologie médicale

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Institut catholique de Lille - ICL. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Institut catholique de Lille - ICL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

N. Thomas a, J. Zitouni b, A. Bocquier c, E. Lewandowski d, S. Finkel e, O. Favier a, F. Champion b, M. Jardin c. Provence-Alpes-Côte d Azur

N. Thomas a, J. Zitouni b, A. Bocquier c, E. Lewandowski d, S. Finkel e, O. Favier a, F. Champion b, M. Jardin c. Provence-Alpes-Côte d Azur Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 L3 - Évaluation de la qualité du chaînage des séjours hospitaliers : préalable nécessaire

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Les établissements. Pour en savoir plus - Notes d Information, 07.05, 08.01, 10.04, 11.09.

Les établissements. Pour en savoir plus - Notes d Information, 07.05, 08.01, 10.04, 11.09. 2 Les établissements 2 2.1 Les écoles 36 2.2 Les classes du premier degré 38 2.3 Collèges et lycées : types d établissement et classes 40 2.4 Collèges et lycées par académie 42 2.5 Collèges et lycées :

Plus en détail

résultats La profession de sage-femme : constat démographique et projections d effectifs N 791 mars 2012

résultats La profession de sage-femme : constat démographique et projections d effectifs N 791 mars 2012 études résultats et N 791 mars 2012 La profession de sage-femme : constat démographique et projections d effectifs Début 2011, 18 800 sages-femmes exercent leur activité en France. La moitié d entre elles

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES Les données présentées ci-après ont été rassemblées et analysées par l Observatoire national

Plus en détail

Les masseurs-kinésithérapeutes en France

Les masseurs-kinésithérapeutes en France Le répertoire Adeli recense 55 800 masseurs-kinésithérapeutes de moins de 66 ans en activité en France au 1 er janvier 2002. Leur nombre a augmenté en moyenne de 3 % par an. Environ 1 500 nouveaux kinésithérapeutes

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

EXTRAIT CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC. Obstétrique, néonatologie, réanimation néonatale.

EXTRAIT CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC. Obstétrique, néonatologie, réanimation néonatale. EXTRAIT CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Obstétrique, néonatologie, réanimation néonatale. Article D6124-35 L'établissement de santé autorisé à pratiquer

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

Naissances domiciliées et enregistrées

Naissances domiciliées et enregistrées Fécondité et natalité Naissances domiciliées et enregistrées > 30 623 enfants de mères domiciliées à Paris sont nés en 2008. > L âge moyen à la maternité des Parisiennes (32,2 ans) est supérieur en 2008

Plus en détail

Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009

Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009 Forum territorial de santé Santerre Haute Somme 3 décembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Si globalement l épidémiologie des cancers (cf. points négatifs) n est pas bonne sur le

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CHAMPAGNE-ARDENNE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CHAMPAGNE-ARDENNE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CHAMPAGNE-ARDENNE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle

Plus en détail

BILAN ACCESSIBILITE POUR LA PERSONNE HANDICAPEE MOTRICE DANS LES MATERNITES DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS Mémoire de Melle Amandine LELONG, élève sage-femme. Présenté par Dr Christian DOGNIN Objet de

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

La demande d emploi dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville en Champagne-Ardenne à fin septembre 2015

La demande d emploi dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville en Champagne-Ardenne à fin septembre 2015 PREFET DE LA REGION CHAMPAGNE- ARDENNE Novembre 2015 La demande d emploi dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville en Champagne-Ardenne à fin septembre 2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 N 19 / Juin 2014 L'INFO STATISTIQUE Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 En 2012, la Bretagne accueille plus d'un millier d'étudiants en formation aux métiers d'éducateur

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 36 Isabelle GIRARD-LE GALLO ÉVOLUTION DES DÉPENSES DE SOINS DE VILLE ENTRE 1999 ET 2001 DES PREMIERS BÉNÉFICIAIRES Entre 1999 et

Plus en détail

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils

LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE 2014 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES DE LA CGE Diversité des origines et des profils ENQUÊTE VOIES D ACCÈS 2014 1 LES VOIES D ACCÈS AUX GRANDES ÉCOLES Une enquête toujours plus représentative

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

soignants En région Centre

soignants En région Centre Les aides-soignants soignants En région Centre La profession en quelques mots «L aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l initiative

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

Chaque module est validé sous forme d un ou plusieurs contrôles obligatoires tels que définis en annexe I du présent arrêté.

Chaque module est validé sous forme d un ou plusieurs contrôles obligatoires tels que définis en annexe I du présent arrêté. Arrêté du 5 septembre 1989 relatif aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute NOR: SPSP8901766A publié au Journal Officiel du 8 septembre 1989 p 11397 Le ministre de la solidarité,

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé et sciences criminelles de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Approche préventive des dystocies osseuses à Douala, Cameroun

Approche préventive des dystocies osseuses à Douala, Cameroun Approche préventive des dystocies osseuses à Douala, Cameroun Dr ESSOME Henri Gynécologue-Obstétricien Hôpital Laquintinie - Douala Training Course in Reproductive Health Research WHO 2008 Société coopérative

Plus en détail

Marché de l amélioration de l habitat

Marché de l amélioration de l habitat Marché de l amélioration de l habitat DONNÉES CHIFFRÉES Juin 2008 CE DOCUMENT PRÉSENTE LES PRINCIPALES DONNÉES DÉCRIVANT LE MARCHÉ DE L AMÉLIORATION DE L HABITAT. IL EST RÉGULIÈREMENT ACTUALISÉ. 1. L amélioration

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Numéro 19 Novembre 2009 Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Près de 7 diplômés sur 10 sont en emploi en février 2009 Situation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

EMPLOI, FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL FICHE METIER ZOOM SUR LES INFIRMIERS DIPLOMES D'ETAT (SALARIES)

EMPLOI, FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL FICHE METIER ZOOM SUR LES INFIRMIERS DIPLOMES D'ETAT (SALARIES) FICHE METIER EMPLOI, FORMATION DANS LE SECTEUR SANITAIRE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ZOOM SUR LES INFIRMIERS DIPLOMES D'ETAT (SALARIES) SEPTEMBRE 2015 Contexte Avec le contrat d objectifs Emploi Formation

Plus en détail

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique

Observatoire de la Consommation Alimentaire. Rapport 2011. Filière agriculture biologique Ministère de la Région Wallonne Observatoire de la Consommation Alimentaire Rapport 2011 Filière agriculture biologique Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique, Informatique et Mathématique

Plus en détail

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES LES GUIDES PRATIQUES DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale - Catégorie C 1 La fonction publique territoriale

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Dossier Avertissement Une partie importante des statistiques diffusées dans cette publication s appuie sur la base Non-salariés produite par l Insee à partir de plusieurs sources administratives issues

Plus en détail

Les filières accessibles, cursus et débouchés

Les filières accessibles, cursus et débouchés Les filières accessibles, cursus et débouchés A.Médecine B.Pharmacie C.Dentaire D.Maïeutique E.Kinésithérapie F.Ergothérapie A.Médecine L entrée dans les études Médicales se fait par l obtention du concours

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1585 du 23 décembre 2014 portant statut particulier des sages-femmes

Plus en détail

Améliorer la lisibilité de la formation professionnelle dans le champ des services à la personne en Champagne-Ardenne

Améliorer la lisibilité de la formation professionnelle dans le champ des services à la personne en Champagne-Ardenne 1 Améliorer la lisibilité de la formation professionnelle dans le champ des services à la personne en Champagne-Ardenne Bilan de l action - Février 2011 1- Contexte La formation professionnelle est un

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Bilan des résultats de certification Visites initiales V2010

Bilan des résultats de certification Visites initiales V2010 Bilan des résultats de certification Visites initiales V2010 Service Certification des Etablissements de Santé Direction de l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins Juillet 2015 Sommaire

Plus en détail

Les acteurs de santé Analyse des pratiques. Dr L. Gambotti

Les acteurs de santé Analyse des pratiques. Dr L. Gambotti Les acteurs de santé Analyse des pratiques Dr L. Gambotti 1 1. Les professions de santé : descriptif et conditions d exercice Professions médicales / paramédicales 1.1. Les professions médicales : Médecins*

Plus en détail

Communauté d'agglomération de Reims

Communauté d'agglomération de Reims Communauté d'agglomération de Reims Une déprise démographique LA DÉMOGRAPHIE Population Population Population Population variation variation variation en 1982 en 1990 en 1999 en 2007 1982/1990 1990/1999

Plus en détail

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants Ministère de l Emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la Santé et des Solidarités En 2004, 947 instituts de formation aux professions paramédicales ont formé 108601 étudiants inscrits

Plus en détail

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Synthèse Les résultats de l enquête ESCAPAD de 8 1 montrent que le cannabis arrive troisième parmi les substances psychoactives

Plus en détail

L insertion professionnelle des auxiliaires de puériculture sortis de formation en 2013 en Champagne- Ardenne

L insertion professionnelle des auxiliaires de puériculture sortis de formation en 2013 en Champagne- Ardenne Observatoire des emplois et des formatio sanitaires et sociales L iertion professionnelle des auxiliaires de puériculture sortis de formation en 2013 en Champagne- Ardenne Situation en novembre 2014 Cahier

Plus en détail

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Dossier de presse Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Avril 2008 Contact Presse : Service communication des Hôpitaux de Saint-Maurice 14, rue du Val d Osne 94410 Saint-Maurice Sandrine Bodeau, Chargée

Plus en détail

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel

Sanitaire et Social. Tableau de bord Formation. en Provence Alpes Côte d'azur. En ligne. Décembre 2011. L essentiel BULLETIN DU SANITAIRE ET SOCIAL EN PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR n 4 Décembre 211 Tableau de bord Formation En ligne Sanitaire et Social en Provence Alpes Côte d'azur Pour cette troisième édition, le tableau

Plus en détail

Contexte socio-démographique

Contexte socio-démographique Santé des mères et des enfants de Paris 1 Contexte socio-démographique 1.. Population 11 1.2. Fécondité et natalité 21 1.3. Mortalité 27 1.4. Composition des ménages et des familles, modes de garde des

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

questions Indicateurs sociaux défavorables Population périurbaine* 22,9 % - - - 2 Urbain aisé 8,8 % - - - - 23,7 % - - 10,3 % + - 12,1 % ++ +

questions Indicateurs sociaux défavorables Population périurbaine* 22,9 % - - - 2 Urbain aisé 8,8 % - - - - 23,7 % - - 10,3 % + - 12,1 % ++ + Bulletin d information en économie de la santée questions d économie de la santé analyse Re pè res Ce travail s intègre dans le cadre de nombreux travaux méthodologiques réalisés actuellement sur la démographie

Plus en détail

L EMPLOI DES JEUNES DIPLÔMÉS DE NIVEAU BAC +5 ET PLUS RÉSIDANT DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

L EMPLOI DES JEUNES DIPLÔMÉS DE NIVEAU BAC +5 ET PLUS RÉSIDANT DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES L EMPLOI DES JEUNES DIPLÔMÉS DE NIVEAU BAC +5 ET PLUS RÉSIDANT DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 015-81 DÉCEMBRE 015 Profi l des diplômés L accès à l emploi Les conditions

Plus en détail

à Master mixte observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015

à Master mixte observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015 observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2014 des diplômés de Master mixte promotion 2012 556 diplômés de M2 mixte en 2012 sur 673

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile Convention annuelle FHP-MCO

PRADO, le programme de retour à domicile Convention annuelle FHP-MCO , le programme de retour à domicile Convention annuelle FHP-MCO Le programme d accompagnement de retour à domicile des patients hospitalisés Objectifs du programme : anticiper les besoins du patient lié

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD Dossier de presse Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD L école : un terrain de prévention incontournable Sommaire : Les progrès des politiques

Plus en détail

Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil L offre en établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011

Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil L offre en établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Sabrina VOLANT (DREES) Etudes

Plus en détail

L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 -

L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 - L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 - Ce document synthétise les résultats des enquêtes insertion menées par les établissements d

Plus en détail

L évaluation des politiques et des actions en santé publique

L évaluation des politiques et des actions en santé publique L évaluation des politiques et des actions en santé publique IFSI - Sciences humaines sociales et droit UE 1.2.S3 Santé publique et économie de la santé Dr Nicolas Cocagne et Dr Christophe Segouin Service

Plus en détail

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées 10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées Une part de plus en plus importante de l activité hospitalière concerne la prise en charge des personnes âgées La patientèle âgée concentre une

Plus en détail

Délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances entre les hommes et les femmes

Délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances entre les hommes et les femmes Délégation aux droits des femmes et à l égalité des chances entre les hommes et les femmes Rapport d information Femmes et santé, les enjeux d aujourd hui Annick Billon co-rapporteure (Vendée, UDI-UC)

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail