UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ET DU COUVERT DE GLACE DE MER DANS LE DÉTROIT DE FRAM AU COURS DES DEUX DERNIERS MILLÉNAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ET DU COUVERT DE GLACE DE MER DANS LE DÉTROIT DE FRAM AU COURS DES DEUX DERNIERS MILLÉNAIRES"

Transcription

1 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL varlabilité DE LA TEMPÉRATURE DE SURFACE ET DU COUVERT DE GLACE DE MER DANS LE DÉTROIT DE FRAM AU COURS DES DEUX DERNIERS MILLÉNAIRES MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN SCIENCES DE LA TERRE PAR SOPHIE BONNET MARS 2009

2 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL VARIABILITY OF SEA-SURFACE TEMPERATURE. AND SEA-ICE COVER IN THE FRAM STRAIT OVER THE LAST TWO MILLENNLA THESIS PRESENTED AS PARTIAL REQUIREMENT FOR A M.Sc. IN EARTH SCIENCES BY SOPHIE BONNET MARCH2009

3 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Service des bibliothèques Avertissement L diffusion de ce mémoire se fit dns le respect des droits de son uteur, qui signé le formulire Autoristion de reproduire et de diffuser un trvil de recherche de cycles supérieurs (SDU Rév ). Cette utoristion stipule que «conformément à l'rticle 11 du Règlement no 8 des études de cycles supérieurs, [l'uteur] concède à l'université du Québec à Montrél une licence non exclusive d'utilistion et de publiction de l totlité ou d'une prtie importnte de [son] trvil de recherche pour des fins pédgogiques et non commerciles. Plus précisément, [l'uteur] utorise l'université du Québec à Montrél à reproduire, diffuser, prêter, distribuer ou vendre des copies de [son] trvil de recherche à des fins non commerciles sur quelque support que ce soit, y compris l'internet. Cette licence et cette utoristion n'entrînent ps une renoncition de [l] prt [de l'uteur] à [ses] droits morux ni à [ses] droits de propriété intellectuelle. Suf entente contrire, [l'uteur] conserve l liberté de diffuser et de commerciliser ou non ce trvil dont [il] possède un exemplire.»

4 AVANT-PROPOS Ce mémoire de mîtrise est rédigé sous forme d'un rticle scientifique qui ser soumis à l revue Mrine Micropleontology. Pr conséquent, l lngue nglise est utilisée et l mise en forme respecte les exigences de Mrine Micropleontology et non celle d'un mémoire de l'université du Québec à Montrél. Les tbleux et les figures sont plcés à l suite des références. Mme Anne de Vernl, chercheure et professeure u déprtement des Sciences de l Terre et de l'atmosphère de l'uqàm prticipé à l rédction de cet rticle. REMERCIEMENTS Je remercie sincèrement m directrice de recherche, Mme Anne de Vernl qui su me donner m chnce qund je suis rrivée u Cnd en m'ccueillnt dns son lbortoire. Elle m' fit découvrir un domine de recherche pssionnnt et m' donné l'envie de continuer. Aussi, elle m' permis de mieux connitre le milieu de l recherche scientifique en prticipnt, entre utres, à différents congrès interntionux et à une cmpgne océnogrphique dns le détroit de Frm en Août Ses encourgements et s disponibilité, mlgré un emploi du temps très chrgé, m'ont été très précieux. Je l remercie églement pour son soutien finncier. Un énorme merci à Mryse Henry, technicienne, et Toufik Rdi, post-doctornt, u GEOTOP, pour leur ide, conseils, soutien, enthousisme et ptience. Je remercie les étudints, les chercheurs et le personnel du GEOTOP qui m'ont idée tout u long de l mîtrise, notmment Clude Hillire-Mrcel et Bssm Ghleb pour leur ide dns l chronologie et le 210Pb et Lind Genovesi "Œil de Lynx" pour l lecture finle. Finlement, un merci tout prticulier à m mère qui m' toujours motivée et soutenue tout u long de mes études.

5 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS REMERCIEMENTS LISTE DES FlGURES LISTE DES TABLEAUX RÉSUMÉ INTRODUCTION GÉNÉRALE.iii.iii vi.ix x 1 CHAPITRE 1 VARIABILITY OF SEA-SURFACE TEMPERATURE AND SEA-ICE COVER IN THE FRAM STRAIT OVER THE LAST TWO MILLENNIA.10 Abstrct Introduction Modern ocenic setting Mteril nd methods Results 4.1. Dinocyst ssemblges in surfce sediments from the Nordic Ses Core JM Chronology Dinocyst record Quntittive reconstructions of se-surfce conditions Discussion Conclusion Acknowledgements References 28

6 CONCLUSION GÉNÉRALE.52 v APPENDICE A TABLEAUX DECOMPfAGES ET CONCENTRATIONS DES PALYNOMORPHES TERRESTRES ET MARINS DE LACAROTIE JM--ü6-WP-04-MCB 55 APPENDICEB TABLEAUX DE COMPfAGES ET CONCENTRATIONS DES PALYNOMORPHES TERRESTRES ET MARINS DES ÉCHANTIllDNS DE SURfACE DES MERS NORDIQUES (profondeur: 0-1 CM) 63 BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE 69

7 LISTE DES figures Figure 1. Loction of core JM-06-WP-04-MCB (JM04; N, 6.77 E, wter depth: 1497 m, core length: 54 cm) nd trjectories of min ocen surfce currents (cf. Hnsen nd 0sterhus, 2000). Thick rrows depict wrm currents nd thin rrows, cold currents. Respectively, the dshed line nd dotted line represent the Arctic nd Polr Front, which re ssocited to the mximum se-ice extension in winter nd summer s defined from the dt set provided by the Ntionl Snow nd Ice Dt Center (NSIDC, 2001). Isobths correspond to 200,1000 nd 3000 m. EGC: Est Greenlnd Current, EIC: Est Icelndic Current, ESC: Est Spitsbergen Current, NC-E: estern brnch of the Norwegin Current, NC-W: western brnch of the Norwegin Current, WSC: West Spitsbergen Current, NAC-S: southern brnch of the North Atlntic Current, IC: Irminger Current...36 Figure 2. Loction mp of the surfce sediment smpies used for cnonicl correspondence nlysis (cf. Figure 6). Dimonds: dt from de Vernl et l. (2005); circles: dt from new reference sites (cf. Tble 1). Isobths correspond to 200, 1000 nd 3000 m 37 Figure 3. ) Modern se-ice coyer with concentrtion greter thn 50% s function of yers AD t the site of core JM04 (blck curve). Dt from 1953 to 2001 re provided by the NSIDC (2001). On the left, the histogrm represents historicl records of se-ice coyer with concentrtion greter thn 30% s function of yers AD with 30-yer verge (AD 1596 to 2002). On the right, the grey curve illustrtes historicl records for the period AD Dt re compiled from ACSYS (2003). Note the importnt vribility of se-ice coyer nd its bsence since b) Historicl se-ice records for the period AD nd men nnu! (blck curve) nd men winter (December to Mrch; grey curve) ir temperture nomlies (OC) between 1901 nd 1995 in this re ( N; 5-11 E). Annul nd winter tempertures re, respectively, -8.35±1.57 C nd ±2.92 C..38 Figure 4. Loction mp of surfce sediment smples used to reconstruct pst sesurfce conditions from dinocyst ssemblges in core JM04. ) Reference dtbse used for MAT (n=1208 sites). b) Clibrtion dtbses for ANN: one includes il sites from the North Atlntic nd Arctic (n=735 sites). The other one includes sites from the re delimited by the dshed line (n=437 sites), s defined from the best nlogues selected using MAT (red points) 40

8 Figure 5. Percentge digrm of dinocyst tx in surfce sediment smples rnked by ltitude (cf. Figure 2 for loction). Different scles were used for dominnt nd ccompnying tx. Percentges of tx with occsionl occurrence lower thn 1% re not reported. Dinocyst concentrtions nd modern se-surfce conditions (cf. Ntionl Ocen Dt Center (NODC) nd NSIDC, 2(01) re indicted on the right of the digrm 41 Figure 6. Results of CCA nlysis. Ordintion digrm of dinocyst tx nd environmentl vribles ccording to xis 1 nd 2, nd Person cross-correltion mtrix between these two xes nd hydrogrphicl prmeters. This nlysis ws performed with the XLSTAT softwre (Addinsoft, 2008), using the 94 sites (cf. Figure 2) 42 Figure 7. Geogrphicl distribution of the scores for CCA xes 1 nd 2, which represent, respectively, 77.27% nd 12.81% of the totl vrince. Isobths correspond to 200, 1000 nd 3000 m 43 Figure 8. ) Ln Led-21O excess nd Cesium-137 ctivities s function of depth in core JM04. b) Age model of core JM04. The five dots with error brs represent clibrted Crbon-14 ges (see Tble 2). The blck line shows the interpolted ges vs. depth reltionship, which ws used to estblish the chronology in the core (Figures 9, 10 nd 12). From 11.5 cm to the bse of the core, we clculte men sedimenttion rte of 18 cm/kyrs. The close-up of depth vs. ge for the upper 12 cm of the core shows the ge model bsed on Led-21O. c) Percentge of the corse snd frction (>106 pm) s function of ge 44 Figure 9. ) Digrm of dinocyst tx percentges s function of ge in core JM04. Different scles were used for dominnt nd ccompnying tx. Two ssemblge zones seprted by the horizontl dshed line were defined on the bsis of the principl component nlysis clcultions (cf. Figure 10). b) Dinocyst concentrtions (solid line) nd fluxes (dotted tine). The thick dshed line correspond to smoothed concentrtion vlues (three-point running verge)..45 Figure 10. Principl components 1 nd 2 (PC 1 nd PC 2) s function of ge (left) nd ordintion digrm of dinocyst tx bsed on PC 1 nd PC 2 (right) for core JM04 46 Figure 11. Distribution mps of Selenopemphix qunt, Spiniferites mirbilishypercnthus nd Impgidinium sphericum in surfce sediment smples of the northern North Atlntic. Occurrences re expressed in percentges. Isobths correspond to 200, looü nd 3000 m 47 vii

9 Figure 12. Reconstruction of se-surfce conditions (tempertures, slinity, se-ice cover) from dinocyst ssemblges for the lst 2500 yers s function of ge, bsed on MAT nd ANN techniques. The overll reference dtbse (n=1208 sites) ws used for MAT (red line), the North Atlntic nd Arctic dtbse with n=735 sites ws used for ANN (blue!ine) s weil s the dtbse delimited by the nlogues with n=437 sites (dshed line) (cf. Figure 4 for clibrtiondtbses). The modern vlues with their stndrd devitions re represented by!tl..48 viii

10 LISTE DES TABLEAUX Tble 1. Loction of surfce sediment smpies nlyzed in the present study nd core JM04 49 Tble 2. Rdiocrbon ges from core JM04. The softwre Clib (Stuiver et l., 2(00) ws used for clibrtion with reservoir correction of 400 yers nd normliztion for ô 13 C of -25%0 PDB (Stuiver et l., 2(00) 49 Tble 3. Results of vlidtion tests of se-surfce tempertures, slinity nd se-ice cover reconstructions bsed on MAT nd ANN (dtbses of Atlntiè+Arctic sites nd ccording to the nlogues). R2 corresponds to the correltion coefficient between observed nd estimted vlues. RMSE (Root Men Squre error) is the stndrd devition of the difference between observed nd estimted vlues. RMSEP (Root Men Squre Error of Prediction) is clculted by dividing the dtbse in clibrtion nd verifiction dt sets.50 Tble 4. Distnce of the ten closest nlogues for the core JM-06-WP-04-MCB s function of depth, obtined with MAT. The threshold vlue for poof nlogues is

11 RÉSUMÉ Une crotte sédimentire, couvrnt les derniers 2500 ns, été échntillonnée sur l mrge continentle Ouest du Spitzberg dns le détroit de Frm (78,92 N 6,77 E, profondeur d'eu: 1497 m) vec pour objectif de reconstituer les vritions hydroclimtiques à prtir de l'nlyse des ssemblges de dinokystes. L'bondnce reltive des txons de dinokystes insi qu'une nlyse en composntes principles permet de distinguer une période de trnsition mjeure à 300 ns cl. BP. Celle-ci est mrquée pr l disprition simultnée des txons thermophiles Spiniferites mirbilishypercnthus et Impgidinium sphericum insi qu'une ugmenttion des txons polires-subpolires Impgidinium pllidum et Pentphrsodinium dlei. Les tempértures de surfce estimées suggèrent des conditions plus chudes que celles de l'ctuel (moyenne de 7 C en Été, soit une nomlie d'environ +2 C) jusqu'à 300 ns cl. BP mlgré plusieurs phses de refroidissement vers 1700, 1500, 1200 et 800 ns cl. BP. Les derniers 300 ns se crctérisent pr une tendnce u refroidissement, vec des tempértures d'été chutnt de 7,6 à 3,s C et un couvert de glce de mer tteignnt 7 mois/n. Les résultts obtenus montrent que le couvert de glce de mer et l tempérture de surfce océnique dns l région du détroit de Frm sont sensibles ux vritions hydroclimtiques, principlement liées u débit reltif des eux chudes et slées du cournt Nord Atlntique pénétrnt à l'est et des eux froides et dèsslées sortnt de l'arctique, à l'ouest. Nos données mettent églement en évidence un optimum thermique vers 1320 ns cl. BP qui représenterit le seul intervlle des derniers 2500 ns pouvnt être un nlogue des conditions modernes post-ad 2000 et se singulrisnt pr une bsence du couvert de glce de mer. Mots clés: Holocène, mers nordiques, détroit de Frm, conditions océniques de surfce, dinokyste

12 INTRODUCTION GÉNÉRALE Chngement climtique et instbilités du climt Holocène Les observtions climtiques et hydrogrphiques de ces dernières décennies nous ont montré à quel point le climt est sensible ux moindres perturbtions. Le dernier rpport du groupe d'experts intergouvernementl sur l'évolution du climt (GIEC, 2007) met en évidence ces instbilités climtiques et le fit que ce sont principlement les hutes ltitudes qui enregistrent les chngements les plus significtifs. En outre, les données stellitires illustrent une diminution sns précédent dns J'étendue et l concentrtion du couvert de glce de mer rctique (cf. pr exemple, nombreux trvux sur les hutes ltitudes de l'hémisphère Nord confirment l'existence d'instbilités climtiques de bsse fréquence. À titre d'exemple, en 1995, O'Brien démontr que l circultion tmosphérique u-dessus de l clotte groenlndise vriit en suivnt des cycles millénires (O'Brien et l., 1995). D'utres études menées sur les crottes de glce du Groenlnd (GRIP : Greenlnd /ce Core Project et GISP 2: Greenlnd /ce Sheet Project Two) ont confirmé ces instbilités vec des fluctutions séculires à millénires. Des observtions semblbles ont été fites à prtir de divers enregistrements issus de crottes de glce (e.g., Ailey et l., 1997), de spéléothèmes (e.g., McDermott, Mttey et Hwkesworth, 2001), de l dendrochronologie (e.g., McDonld et l., 2000; Bennike, 2004) et de crottes mrines (e.g., Bond et l., 1997,1999; Cmpbell eti., 1998; Binchi et McCve, 1999; Husum et Hld, 2004) (cf. Tbleu et Figures des pges 5-9). Mlheureusement, en rison de vitesses de sédimenttion souvent fibles dns les milieux mrins, notmment dns les régions rctiques et subrctiques, les reconstitutions pléocénogrphiques mnquent de résolution temporelle pour documenter les vritions décennles à séculires de l'holocène (e.g., Hld et l., 2004).

13 2 Objectifs Dns le contexte du réchuffement climtique ctuel, il s'vère pertinent d'étudier les chngements climtiques et océniques récents, vec une résolution temporelle élevée, fin de mieux dissocier les cycles nturels des perturbtions nthropiques. Ici, notre objectif est de développer un enregistrement hute résolution des vritions hydroclimtiques pendnt l'holocène trdif dns le détroit de Frm, à prtir de l'étude de l crotte JM-06-WP-04-MCB (JM04 dns le texte; 78,92 N 6,77 E, profondeur d'eu: 1497 m, Figure 1). Celle-ci est loclisée sur le tlus de l mrge continentle Ouest du Spitzberg où le sédiment holocène tteint plusieurs mètres d'épisseur (Husum, 2006). Situé entre le Groenlnd et le Spitzberg, le détroit de Frm fit prtie des mers nordiques, une des régions les plus importntes de l'atlntique Nord puisqu'elle constitue une zone de convergence entre les msses d'eu des océns rctique et tlntique (Figure 1). Quelques études ont été menées dns cette région mis le mnque de résolution ne permet ps de distinguer ces oscilltions décennles à séculires, en prticulier pour l'holocène trdif (e.g., Hld et l., 2004, 2007 ; Slubowsk-Woldengen et l., 2(07). Contexte océnogrphique Les mers nordiques se crctérisent pr l rencontre des msses d'eux chudes et slées du cournt Nord Atlntique (CNA), s'écoulnt vers le Nord-Est, et les msses d'eux froides et desslées du cournt Est Groenlndis (CEG), qui s'écoulent vers le Sud-Ouest. Le CNA, dns le prolongement du Gulf Strem, trverse l'atlntique vi l dérive Nord Atlntique et se poursuit pr le cournt Atlntique Norvégien puis le cournt Ouest Spitzberg. Le CNA représente un débit de 35 Sv (Kruss et l., 1987). En tteignnt les hutes ltitudes, celui-ci redistribue l chleur ltente ccumulée u niveu de l'équteur. Le CNA joue donc un rôle prépondérnt sur le climt des régions polires. Il joue églement un rôle importnt sur l circultion thermohline puisque son refroidissement hivernl rend compte de l

14 3 formtion d'eu profonde dns les mers nordiques. L formtion d'eu profonde dépend ussi de l densité et de l slinité des eux de surfce. Or, dns les mers nordiques, ces deux prmètres sont déterminés pr les flux d'eu douce d'origine rctique. Le débit d'eu douce du détroit de Frm est estimé à environ 160 msv réprti de l mnière suivnte: 80 msv sous forme de glce et msv sous forme liquide (cf. Dickson et l., 2007). Toutefois, l quntifiction de l'exporttion de glce est différente selon les études et les prmètres pris en compte, sns doute en rison d'une vribilité internnuelle élevée. Pr exemple, Koenigk et l. (2006) rpporte un flux sortnt de glce de mer entre 75 et 100 msv. Quoi qu'il en soit, le détroit de Frm semble être un secteur très sensible du système climtique, qu'il s'gisse du CNA ou des flux d'eu douce issus de l'arctique. Méthodes Les conditions océniques de surfce (tempérture, slinité, glce de mer) de l crotte JM04 sont reconstituées en utilisnt les kystes de dinoflgellés (i.e., dinokystes) qui sont des protistes. Les dinokystes sont composés d'une proi orgnique réfrctire nommée dinosporine (e.g., Kokinos et l., 1998 ; Versteegh et Blokker, 2004), ils présentent l'vntge de ne ps être ffectés pr l dissolution et l distribution de leurs ssemblges est étroitement liée ux prmètres hydrogrphiques. Dns les environnements subpolires, ils sont bien préservés dns les sédiments et leur diversité txonomique est reltivement élevée (de Vernl, Guiot et Turon, 1994; de Vernl et l., 1997,2001,2005; de Vernl et Mrret, 2007; Mudie et Rochon, 2001). Dns le but de fire les meilleures reconstitutions possibles u site de crottge, nous vons ugmenté le nombre d'échntillons de l bse de données de référence des dinokystes dns les mers nordiques et le détroit de Frm à prtir de l'nlyse des échntillons de surfce collectés lors des cmpgnes océnogrphiques WrmPst en 2006 et 2007 (JM06-WP et JM07-WP) (Figure 2) (Husum, 2006, 2007). L bse de

15 4 données de référence des dinokystes dns les mers nordiques, présentée ici, comprend 94 sites u-dessus de 70 o N. Elle été utilisée pour nlyser l distribution des ssemblges à une échelle régionle et pour définir les reltions vec les conditions hydrogrphiques modernes, le plus précisément possible (Figure 2). Ces données régionles ont été combinées vec l bse de données Nord Atlntique et Arctique des dinokystes (de Vernl et l., 2005) pour l reconstitution du couvert de glce, des tempértures et slinités de surfce, à prtir de l technique des nlogues modernes (MAT) et de celle des réseux rtificiels de neurones (ANN) (e.g., Guiot et de Vernl, 2007).

16 5 Northern Hemisphere 0.8 Û 0.6 g... ~ OA III E 0.2 o t: 0 ct... CIl -0.2 ; -0.4! -0.6 i CPS lnd wilh uncertinties EIV lnd with uncertinties -- EIV lnd+<lcn with uncertinties -- Mnn nd Jones~003) Espr et l Moberg el. ( ;) HAD Instrumentl Record - CRU Insbumentl Record -1 ~ CPS l1d-tocn Wllh uncert,inties === ~~::- ~~2~~ (2000) Û Mnn et f. (1999) ~ --- Jones el l. /l99é) > Oer1emns (m~ Mnn el éi. (2003 OP1imJ Borehole 'i Hung el l. ( ) Sorehole E 0.2 o 0,...,..._", li) ' ~ -0.4' ~ -0.6 ~ fooo Yer A.D. Grphique illuslrnt les nomlies de tempértures dus r hémisphère Nord pour les derniers deux mille ns AD à prtir d'observtions, de reconstitutions et de simultions (figure empruntée u GIEC, 2007). L Période Chude Médievle et le Petit Âge Glciire sont définis entre AD SOO-1500 et , respectivement (GIEC, 2007).

17 6 Océn,Arctique Merde Brents Crte de loclistion de l crotte étudiée JM04 et des sites de l'atlntique Nord uxquels il est fit référence dns le tbleu. Les trjectoires des principux cournts de surfce sont représentées (cf. Hnsen et 0sterhus, 2000). Les flèches épisses et en tiretés correspondent, respectivement, ux cournts chuds et froids. CEG: cournt Est groenlndis, CEl: cournt Est islndis, COG : cournt Ouest groenlndis, CES: cournt Est Spitzberg, CL : cournt du Lbrdor, GS : Gulf Strem, CI : cournt d'irnùnger, N-CNA : brnche Nord du cournt Nord Atlntique, N-CNA : brnche Sud du cournt Nord Atlntique, RH-CNA : brnche Rockll-Htton du cournt Nord Atlntique, CP : cournt de pente, CF : cournt des îles Féroé, E-CN : brnche Est du cournt norvégien, O-CN : brnche Ouest du cournt norvégien, COS: cournt Ouest Spitzberg.

18 Tbleu de synthèse des enregistrements pléoclimtiques de l'holocène dns le domine continentl (voir Figure précédente pour l crte de loclistion) Numéro Période lctt-n."&1jc"de PelllÂj:e uocléà l Résolution Pérlodlcilf(lI) des Amplhudcdn. CbIludc CoordoDD~t:I AUleurs Sile/reglon d'élude temps élodlé Pl'OxIuutillsk Prmilm étudj& Glciire (cl ClU1e de temporelle évèncmcnl.j h~dcmcdls Médlcvlc (nnée) BP) locllstlon (<l BP) Dh1 et l.. Norv~gc OêpôlS tcmcstres Clt fluctutions des 60.:55"'N.7.42 c E ±7S 1994 (Hrclngerjol)ulco) lcustres glcicn Région utour d.: Grudd el l., Anneux d'zbrcs De quelques nnées à 68"N, )9 c E 2002 (dendrochronologie) vri3rions millénires Su~dc7400.Q Annuelle TcmpérlUR d'tlé plusicun;.siècles~ps de 9So.8S0 Rtgion sulow" de S6dÎml:nts g1l1ci() 62.2S"N.6.65"E Krll!n. el FJuet1lAtionsd" Cl 68.0S"N, Kuylenshem. Suède cr NOTv~gc IOO()()...O \cusu'e9 et morines gjcicd 18.1rE' 1996 :llpines 2200 et \000 ns 2'C 52.2S"N, 9,43"W M:~~~~l el Irlnde (Crg Cve) JI Tempérlute de l'u Entl.'815~ent <5 0.et co~posilion prtir d'un Isotopique do:: l centrés à 625, 78 ns centre! à 400 l00<>t2oo spéloothème vpeur d'cu fluclulions des Nesjol eti.. Norvo8e (règion de ns "cc une Tille' ~cs pins dns glciers el 6J.67 N,7.17 E JOSledlsbro::n) moyenne de 35 ns lcs sédi~uc;~ CI perte precipittions hiv..'1'u:lle, Compo,ition 72.57'"N. O'B~~~t l.. Groenlnd (GISP 2) Flux du sel de mer Cl chimique cl S0W poussières lolltcrtrcs cirroltion tmosphérique Préclpil,uiOfls Pu de périodicjlé de 1500 Scppll. eti.. Fennosc:mdie 3.D.Duellcset 69.2 N,21.47 E '", Pollen ns, ps dc chngement <2 C (Toskljll.vri) ICmpérrw-o:: brupidu climl moyc.-nne de JuillCI --..l

19 Tbleu de synthèse des enregistrements pléoclimtiques de j'holocène dns le domine océnique (voir Figure précédente pour l crte de loclistion) Itroplitud~Résol:uLlon temponlle ProxtC'lutJJl.i. Frmttru tludl" lnltr...u.ede NY~m FirkM2t noc:liàl SIl~rIs:IoYlPitlodlclll(.) Coordoonh:1 Aukun cne de d'ilude dt.,dntttledu Attlpllludtdl!!l iv~demtdlj Pedl Â&e CI.c1in (cthp) Chude M~itVIIlt (nnfot) locllsllod (<I.BP) Isotopes stblc:s ct Commence ven: 600 AIIders.<OD if M~~~~~.;ge Tempérwrc de 66.97"N,7.64"E ~:3.4ctS.4os fol11d'lid.j~ <2"e 500, 2 phses ct est l Vriog) surfce de l'océn plsnetoniqucs centré à 300 BtndJe cr Tcmptreturcdc 66.98"N W ls1mdc JO 200~O 20"" Allcwncs Oscill&l..iOO5milltnMs >2"C l surf~dol'odn Binc:hicl Vitcs.sc do l'isow Tille: moyenne: d" "N,27.S"W McCyc:, hlndc: (fœlolld.$œrioiid 1500"" Centré à 400 \ sills 1999 Oveiflow Wlu) 64.78~.29.S7 W ~troi(du Dëbrisglciircs (v~l8c),formillifhc:s S4.27~N.16.78"W Bond clef.. Dnemrk plncldniques,silc. ~bri,g!,iites à50JU ct SOQ..300 l1ls e N W 2001 (Plteu de vcrre vokniquc (vtlgc) N.14.72"W Roclull) d'islnde. grins db61:ltitc (v~lge),forminifères DébIÜlIllIClJJ"~ Oétroltdu Il 64.7S e N,29.57"W BondcloJ.. Ol.Ilcmrk pldcloniques.s1'c. D6brilg!cilS.lRs N.16.78"W 1997 (pltuude vcm: voknlque (~!llc) 1470*.S00c.ns <2 C Rockll) d'ljlncic:,pun;li dbémtite "N.7.6)"E Mer de Norvl:sc Clvo <1 oj TC'tIl;JI!r~de (PlI\c'ude H200.ns Aiktno,,,, 2002 lwf~dcl'ocl:n VoriD~) lloo... Mu...2.6"C ls.llulde:66.s"n.19.s"w Itludo : dl:bns gjci~$(vtlsc-) blnde: isotopes ItVlptrtunde s18bles.dilom&::. S\&Ifu de l'octi,n """""'. Norvl:8C: Lslnde: O'IOwde 20 MS K.dimCDtoloS'que'll. blndc: 2"C c:bngcmcdts de Éeoue: osci1!uoq nde: NOMge: 4à221.l1t -ky= centennles r;::~~ :à~c;c ",0 Ecosse: 7 ns Nomse : dolopes nllxdu cowtu:ll srblc Nord Aùntiquc Ëcosse:'ISOLOpes Éc.ouc: sl3blu ICmptrmec dc.s cu.'\dc fodicq Eu 14 No:::~~5;:g;~~S;"~;"EEuiJuson r1 1s1l:ode. Norv~e. et 6/).S"'N, 3.7)ee 0/ teoue Ielllpt~ doj le d~esà teosse: 56.67'N. S.S3"\\' 00

20 Tbleu de synthèse des enregistrements pléoclimtiques de l'holocène dns le domine océnique (voir Figure précédente pour l crte de loclistion) Numiro Pirlode lcel'v81ltde PedlÂe uodl: à l Sltetnpon Rholuftoo Pfrlodlclli(s)dt'S Amplltuded~Cbude Coordonnhs Autcun lemp'l!nl~ Proxlh\l.rWsét Pnml!ttts indu:. G'dlte(cl. rtede d'~tudttemporelle "'~ntmenb '\'èemtnb Mfdlevle (hdie) BP) loc.lljtlon ('.Bp) FormilÙfè:rc.s Norvège Tcmpénrum dc's "N, 18.3goE H~/ol à 78 ns bedlbiques Cl isotopes Oscilltions mîlltilîn:s,oc (MlDgcnljord) cu.x.dt fond Rbi.. forminifères Dibris glciires bc"nthiql.lts,. Cl GTœnlnd (vhilgc), glce 68.3'"N W JenllÏ~~:tQ{" de l9m plncloniques (Nnsen Fjord) œtr, oo.ucsd'eu litborci~, D.lyses régiooles séd.imcolologiquts Tempérture de jing et f "N,19.07<>W Islnde DjloID~sUlfee de l'océn l 2 e Centré à350 Centré lO2 cnéj:6 Oxyg6olÎon Cl Norvoge Foruroiifèn» "N,6.160E Mik;s:lel l., m tempérture dl:s Min 2~C 325 (Sulfjord) beolhiqul:s ct SIlO eoux de fond 19 Fiblespériodieilés Risebrobklcen Mer de Norvège décco.njcs, centcnnles et Il. TC'Olpc!rrurode E el l., 200) (p~~~:e à 27 ns S 0 d~ formini lèrcs surf::u:e dc \'océ;tn millénires (1400,1250, 1150,900, 570, 5~O, 417, 2 e 260,115,81 ns) "'N, 17.68~W Ro~~~tl., Tnl.lupol1 du AulY'" Osei1ltio~ ccmtenn.les Islnde m sédimenl et tille: Q.620 pleomsn~bqucs (714,238,167,104 Bn.5) des groills looq.\350, 885/840, 400 Formirufèrt'S Tempc!rturedc N, 14~E Srn~; el l., Mer de Bre:tlts à70m 650,505/605, 230, 145 Cl <4~C plr.ctoiqucs surfoo do l'océn m Tempertwe et 50'~~8i~~WSoljgnc el l., siinilé de swfce 22 Islnde IOD )00 m Diook:y$tcs Oscilltions 1!l1n~nites Mx..5~C W 2004 de l'océn, cou\'ci1 de glce de D::It;r \0

21 CHAPITRE 1 VARIABILITY OF SEA-SURFACE TEMPERATURE AND SEA-ICE COVER IN THE FRAM STRAIT OVER THE LAST TWO MILLENNIA Sophie Bonnd'-, Anne de VernI 1.-, Clude Hillire-Mrcel ', Toufik Rdi l, Robert F. Spielhgen 2 ;3, Ktrine Husum 4 nd Morten Hld 4 1 Centre de recherche en géochimie isotopique et en géochronologie (GEOTOP), Université du Québec à Montrél, Cse postle 8888, Succursle Centre-Ville, Montrél, Québec, Cnd, H3C 3P8. Tel: ; Fx: Acdemy of Sciences nd Literture Minz, Geschwister-Scholl-Str. 2, D-55131, Minz, Gerrnny 3 Leibniz Institute for Mrine Sciences, Est Cost Building, Wischhofstr. 1-3, D-24148, Kiel, Gerrnny 4 Deprtment of Geology, University of TroIllS0, Drmsveien 201, N-9037 Tromslll, Norwy *Corresponding uthors: E-mil:

22 11 Abstrct A sediment core locted on the West Spitzbergen mrgin in the Frm Strit (78.92 N 6.77 E, wter depth: 1497 m) ws nlyzed for its dinocyst content in order to reconstruct hydroclimtic vritions of the lst 2500 yers. The reltive bundnce of dinocyst tx nd principl component nlysis show mjor trnsition t bout 300 cl. yers BP. It is chrcterized by the disppernce of thermophilic tx Spiniferites mirbilis-hypercnthus nd lmpgidinium sphericum nd the increse of polr-subpolr tx lmpgidinium pllidum nd Pentphrsodinium dlel Sesurfce temperture (SST) estimtes suggest wrmer conditions thn present (nomly '" +2 C) verging t 7 C in summer until 300 cl. yers BP, lthough cooling pulses re recorded round 1700, 1500, 1200 nd 800 cl. yers BP. The lst 300 yers were mrked by cooling trend from 7.6 to 3.s C nd se-ice cover up to 7 months/yr. The results demonstrte tht the Frm Strü re is sensitive to hydroclimtic vritions, notbly with respect to se-ice nd SSTs, which re linked to the reltive strength of northwrd flow of North Atlntic wters to the Est nd southwrd outflow of cold nd fresh wters from the Arctic Ocen. Bsed on our dt, the therml optimum recorded round 1320 cl. yers BP is the only intervl of the lst 2500 yers tht provides possible nlogue for the modern post-ad 2000 intervl, which is chrcterized by se-ice free conditions. Keywords: Holocene, Nordic Ses, Frm Strit, se-surfce conditions, dinocyst

23 12 1. Introduction Locted North of the Greenlnd Se, the Frm Strit is the mjor gtewy between the Arctic nd North Atlntic ocens (Figure 1). It is key re with respect to polewrd het trnsport through the North Atlntic Current (NAC) to the Est nd freshwter fluxes from the Arctic to the North Atlntic to the West. Wheres the NAC inflow represents 35 Sv (Kruss et l., 1987), the totl freshwter outflow is estimted round 160 msv (80 msv s ice nd msv s liquid) ccording to Dickson et l. (2007). Thus, exchnges tking plce in the Frm Strit ply n importnt role in polr c1imte, se-ice cover extent nd thermohline properties of upper wter msses in the Nordic Ses. At higb ltitudes of the Northern Hemisphere, numerous studies hve shown instbilities in the Holocene c1imte. They include studies on Greenlnd ice cores (e.g., O'Brien et l., 1995; Ailey et l., 1997), speleothems (e.g., McDermott et l., 2001), tree-rings (e.g., McDonld et l., 2000; Bennike, 2004) nd mrine cores (e.g., Bond et l., 1997; Cmpbell et l., 1998; Binchi nd McCve, 1999; Husum nd Hld, 2004). In prticulr, sorne studies led by Hld et l. (2004,2007) nd Slubowsk-Woidengen et l. (2007) in the re of Svlbrd show grdui cooling from 8800 cl. yers BP to the lte Holocene, possibly resulting from regionl decrese in the contribution of Atlntic wter fluxes to polr wters. However, due to low sedimenttion rtes in mrine environments, pleocenogrphic reconstructions often lck of temporl resolution to document decdl to centennil timescle vritions of the lte Holocene (e.g., Hld et l., 2004). Here, our objective is to develop high-resolution record of ocen nd c1imte vritions during the lte Holocene in the Frm Strit bsed on the nlysis of core JM-06-WP-04-MCB (JM04 in the text; N 6.77 E, wter depth: 1497 m; Figure 1), which is locted on the slope of the western continentl mrgin of Svlbrd, in n re chrcterized by reltively thick Holocene sedimentry sequence (Husum, 2006). In the present study, we report on the pleoclimte record of core JM04 bsed on

L effet de la position du seuil d injection sur le refroidissement d un polymère dans un moule d injection

L effet de la position du seuil d injection sur le refroidissement d un polymère dans un moule d injection L effet de l position du seuil d injection sur le d un polymère dns un moule d injection Hmdy HASSAN, Nicols REGNIER, Cédric LEBOT, Guy DEFAYE Université Bordeux I ; CNRS ; UMR 8508, Lbortoire TREFLE,

Plus en détail

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche.

Des extraits de cette norme seront présentés pour la compréhension de la démarche. Estimtion de l incertitude de l mesure : Appliction à l incertitude sur le clcul de l concentrtion d EDTA lors de l détermintion de l dureté d une eu nturelle Pour cette démrche, nous nous ppuierons sur

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : 1518. Réalisé par : Hervé Van Der Heyden, B.Sc Luc Brodeur, agr. Compagnie de recherche Phytodata inc.

NUMÉRO DU PROJET : 1518. Réalisé par : Hervé Van Der Heyden, B.Sc Luc Brodeur, agr. Compagnie de recherche Phytodata inc. Rpport finl rélisé dns le cdre du progrmme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à l Strtégie phytosnitire québécoise en griculture TITRE : IMPLANTATION D UN RÉSEAU LOCAL DE DÉTECTION HÂTIVE DE PHYTOPHTHORA

Plus en détail

D O S S I E R L IMPACT MÉTÉOROLOGIQUE DE L ÉCLIPSE DU 11 AOÛT 1999 QUELQUES EXEMPLES D OBSERVATIONS DANS LA BANDE DE TOTALITÉ RÉSUMÉ ABSTRACT

D O S S I E R L IMPACT MÉTÉOROLOGIQUE DE L ÉCLIPSE DU 11 AOÛT 1999 QUELQUES EXEMPLES D OBSERVATIONS DANS LA BANDE DE TOTALITÉ RÉSUMÉ ABSTRACT L Météorologie 8 e série - n 28 - décemre 1999 57 D O S S I E R L IMPACT MÉTÉOROLOGIQUE DE L ÉCLIPSE DU 11 AOÛT 1999 QUELQUES EXEMPLES D OBSERVATIONS DANS LA BANDE DE TOTALITÉ Guy Crochrd et Didier Renut

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne)

OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION. (Note présenté par l Espagne) Février 2003 Anglis et frnçis seulement OUVERTURE DU MARCHÉ DOMESTIQUE ESPAGNOL DANS LE CADRE DE LA LIBÉRALISATION (Note présenté pr l Espgne) 1. INTRODUCTION 1.1 Les principles crctéristiques géogrphiques

Plus en détail

Modicon Micro / Premium TSX FAN

Modicon Micro / Premium TSX FAN Modicon Micro / Premium TSX FAN FAN Modules Modules de ventiltion Quick reference guide Instruction de service Edition Jnury 004 ENGLISH Introduction TSX FAN DP / A4P / A5P Fn modules TSX FAN fn modules

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

Calcul de la rugosité surfacique

Calcul de la rugosité surfacique VI èmes Journées d Etudes Techniques 200 The Interntionl congress for pplied mechnics L mécnique et les mtériux, moteurs du développement durble du 05 u 07 mi 200, Mrrkech Mroc Clcul de l rugosité surfcique

Plus en détail

STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS

STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS CHAPITRE 1 STRUCTURE CRISTALLINE THEORIE DES RESEAUX DE BRAVAIS Objectifs Comme les liquides et les gz, les solides jouent un rôle très importnt en chimie. Or l pluprt des solides sont des solides cristllins.

Plus en détail

SOCLES POUR RELAIS RELAY SOCKET

SOCLES POUR RELAIS RELAY SOCKET SOCLES POUR RELIS RELY SOCKET TYPE MRINE NTIONLE MRINE NTIONLE TYPE mphenol ir L Direction des Ventes / Sles office Immeuble le Doublon - 11, venue Dubonnet 9240 COUREVOIE Cedex - Frnce Tél. : (33) 01

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Chapitre 3 Dérivées et Primitives

Chapitre 3 Dérivées et Primitives Cours de Mthémtiques Clsse de Terminle STI - Chpitre : Dérivées et Primitives Chpitre Dérivées et Primitives A) Rppels de première et compléments ) Dérivées usuelles Fonction définie sur Fonction f() =

Plus en détail

Recherche des paramètres de préréglage en injection. 1 COURS SUR LA RECHERCHE DES PARAMETRES POUR LE CHOIX ET LE PREREGLAGE DES PRESSES A INJECTER

Recherche des paramètres de préréglage en injection. 1 COURS SUR LA RECHERCHE DES PARAMETRES POUR LE CHOIX ET LE PREREGLAGE DES PRESSES A INJECTER Recherche des prmètres de préréglge en injection. 1 COURS SUR LA RECHERCHE DES PARAMETRES POUR LE CHOIX ET LE PREREGLAGE DES PRESSES A INJECTER Appliction et utilistion des préréglges : Les données de

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Votre rapport décrypté. Comptage des fibres d amiante dans un prélèvement d air DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CHARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE

Votre rapport décrypté. Comptage des fibres d amiante dans un prélèvement d air DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CHARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE n 2 - octobre 2013 Comptge des fibres d minte dns un prélèvement d ir DÉCRETS ET ARRÊTÉS, UNE RENTRÉE 2013 CARGÉE SUR LE FRONT DE L AMIANTE Votre rpport décrypté ÉDITO Vous ccompgner Comment respecter une

Plus en détail

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn)

Chapitre 7. Primitives et Intégrales. 7.1 Primitive d une fonction. 7.2 Propriétés des primitives. 7.3 Intégrale définie ou Intégrale de Riemannn) Chpitre 7 Primitives et Intégrles 7. Primitive d une fonction Soit f une fonction définie sur un intervlle K de R. On ppelle primitive de f, une fonction F dont l dérivée est f : F (x) = f(x). On note

Plus en détail

ROBOTUNITS - THE MODULAR AUTOMATION SYSTEM. 16x40 40x40 40x80 80x80 40x40 40x80 50x50 50x100 50x200 100x100 100x200 25x200 lean lean

ROBOTUNITS - THE MODULAR AUTOMATION SYSTEM. 16x40 40x40 40x80 80x80 40x40 40x80 50x50 50x100 50x200 100x100 100x200 25x200 lean lean ROBOTUNITS - THE MODULAR AUTOMATI SYSTEM Prox Technologies is the uthorized distriutor of Rootunits in Cnd, providing wide rnge of extrusions, technicl support nd design engineering. We hve the tem expertise

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON

OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON OLYMPIADES ACADEMIQUES DE MATHEMATIQUES 2011 ACADEMIE DE BESANÇON Durée : 4 heures Les clcultrices sont utorisées. Le sujet comprend qutre exercices indépendnts qui peuvent être trités dns l'ordre que

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Comparaison de trois types de ventilation lors d un transport de 10 heures Ambiance et bien-être des porcs

Comparaison de trois types de ventilation lors d un transport de 10 heures Ambiance et bien-être des porcs Comprison de trois types de ventiltion lors d un trnsport de 10 heures mince et ien-être des porcs étge 3 étge 2 étge 1 Le règlement 411/98 CE, complémentire de l Directive 91/628 CE pour le trnsport de

Plus en détail

Kit de survie - Bac ES

Kit de survie - Bac ES Kit de survie - Bc ES. Étude du signe d une expression ) Signe de x + Ü Ü ½ Ò µ¼ Ò ½ 0) On détermine l vleur de x qui nnule x +, puis on pplique l règle : «signe de près le 0». ) Signe de x + x + c ܾ

Plus en détail

2. Formules d addition.

2. Formules d addition. IX. Trigonométrie 1. Rppels 1.1 Définitions : Dns le cercle trigonométrique C ( O, 1 ), si nous fixons un point P correspondnt à un ngle d mplitude nous vons défini : = bscisse du point P sin = ordonnée

Plus en détail

TP 10 : Lois de Kepler

TP 10 : Lois de Kepler TP 10 : Lois de Kepler Objectifs : - Estimer l msse de Jupiter à prtir de l troisième loi de Kepler. - Utiliser Stellrium, un simulteur de plnétrium «photo-réel». Compétences trvillées : - Démontrer que,

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Regulatory Capital (Insurance Companies) Regulations Règlement sur le capital réglementaire (sociétés d assurances) SOR/92-529 DORS/92-529 Current to September 30, 2015

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations. Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires

Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations. Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Home-Trade, Inland and Minor Waters Voyages Regulations Règlement sur les voyages de cabotage, en eaux intérieures et en eaux secondaires C.R.C., c. 1430 C.R.C., ch. 1430

Plus en détail

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg

Prospection électrique. Guy Marquis, EOST Strasbourg Prospection électrique Guy Mrquis, EOST Strsbourg Le 9 Avril 005 Chpitre Bses physiques L prospection électrique est l une des plus nciennes méthodes de prospection géophysique. S mise en oeuvre est reltivement

Plus en détail

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant.

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant. Annexe A MESSAGE TYPE 8. COMMENTAIRES DES DEFINITIONS DE L ANNEXE NOTIONS ET METHODES DE MESURE 1. TERRAIN DE RÉFÉRENCE 1.1 Terrin de référence Le terrin de référence équivut u terrin nturel. S il ne peut

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

1 Projection tache Airy sur mode propre capillaire

1 Projection tache Airy sur mode propre capillaire 1 Projection tche Airy sur mode propre cpillire Dns l pproximtion prxile (petits ngles) le chmp électrique d une onde de fréquence ω polrisée rectilignement suivnt ~u x se propgent à l intérieur d un cpillire

Plus en détail

Production des rayons X en imagerie par projection et en scanographie

Production des rayons X en imagerie par projection et en scanographie 5-050--0 Production des ryons X en imgerie pr projection et en scnogrphie D. Régent, D. Mndry, V. Croise-Lurent,. Oliver, F. Jusset, V. Lombrd Le tube rdiogène reste le fcteur limitnt dns les techniques

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX

LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX LOGICIEL FONCTIONNEL EMC VNX Améliortion des performnces des pplictions, protection des données critiques et réduction des coûts de stockge vec les logiciels complets d EMC POINTS FORTS VNX Softwre Essentils

Plus en détail

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales»

P hotographies aériennes. Photographies aériennes actuelles. La BD ORTHO de l IGN. Les photographies «satellitales» P hotogrphies ériennes Pr rpport ux crtes, les photogrphies ériennes pportent deux vntges mjeurs : leur mise à jour est eucoup plus fréquente ; leur possiilité d nlyse est ien supérieure : on distingue

Plus en détail

Détermination des épaisseurs Formule générale

Détermination des épaisseurs Formule générale Formule générle Hors le cs des vitrges pour le bâtiment, trité pr l NF DTU 39 P4, on peut clculer à l ide des formules de Timoshenko : - l épisseur minimle à donner ux vitrges plns monolithiques soumis

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

Inégalités socio-économiques et mortalité de l enfant : comparaison dans neuf pays en développement Adam Wagstaff 1

Inégalités socio-économiques et mortalité de l enfant : comparaison dans neuf pays en développement Adam Wagstaff 1 Thème spécil Inéglités de snté Dossiers thémtiques Inéglités socio-économiques et mortlité de l enfnt : comprison dns neuf pys en développement Adm Wgstff 1 Cet rticle est le résultt d une enquête et de

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION Direction des Partenariats Internationaux - Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a

Intégration. Rappels. Définition 3. Soit I un intervalle réel et f : I E. On dit que F : I E est. f(x) f(a) x a Intégrtion Les fonctions considérées ci-dessous sont des fonctions définies sur un intervlle réel I, à vleurs réelles ou complees ou, plus générlement, à vleurs dns un espce vectoriel normé de dimension

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

LOIS A DENSITE (Partie 1)

LOIS A DENSITE (Partie 1) LOIS A DENSITE (Prtie ) I. Loi de probbilité à densité ) Rppel Eemple : Soit l'epérience létoire : "On lnce un dé à si fces et on regrde le résultt." L'ensemble de toutes les issues possibles Ω = {; ;

Plus en détail

Modèle multicouche de comportement hygrothermique des sols à températures négatives.

Modèle multicouche de comportement hygrothermique des sols à températures négatives. Modèle multicouche de comportement hygrothermique des sols à tempértures négtives. Smir KACED 1, 2, Gilles LEFEBVRE 1 *, Sid MAKHLOUF 2 1 CERTES-Université Pris XII, IUT 61 v. Générl de Gulle 94010 Créteil

Plus en détail

Software Design Description

Software Design Description Software Design Description ABSTRACT: KEYWORDS: APPROVED: AUTHOR PROJECT MANAGER PRODUCT OWNER General information/recommendations A SDD provides a representation of a software system created to facilitate

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Table des matières. Cristallographie. S.Boukaddid Cristallographie MP2

Table des matières. Cristallographie. S.Boukaddid Cristallographie MP2 S.Boukddid Cristllogrphie MP Cristllogrphie Tble des mtières 1 Bses de l cristllogrphie 1.1 Définitions....................................... 1. Crctéristiques des réseux cristllins......................

Plus en détail

Les troubles d apprentissage

Les troubles d apprentissage Histoire de Lynn Lynn est une enfnt de 10 ns qui ime fire du sport et psser du temps vec ses mies. C est une élève moyenne, qui obtient des B dns toutes les mtières, à prt les mthémtiques Les mthémtiques

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL

DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL Première Distnces de l Terre à l Lune et u Soleil Pge 1 TRAVAUX DIRIGES DISTANCES DE LA TERRE A LA LUNE ET AU SOLEIL -80 II ème siècle p J-C 153 1609 1666 1916 199 ARISTARQUE de Smos donne une mesure de

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

FIG. 1 Module de stockage en position horizontale ; positionnement des jauges de déformation.

FIG. 1 Module de stockage en position horizontale ; positionnement des jauges de déformation. Anlyse thermo-mécnique dun prototype de stockge hybride (solide-gzeux) dhydrogène D. CHAPELLE, O. GILLIA b, M. FELDIC. Institut FEMTO ST, UMR 6174, Déprt. Mécnique Appliquée, 24 rue de l Epitphe, 25000

Plus en détail

Menu outils de navigation mennavi.htm

Menu outils de navigation mennavi.htm Pge de lncement index.htm Voici l représenttion schémtique de l structure du site Wllonie, toutes les crtes en mins... Pge d ccueil win.htm nevs générl menwin.htm À propos de l structure des données :

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies)

Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Notices of Uninsured Deposits Regulations (Trust and Loan Companies) Règlement sur les avis relatifs aux dépôts non assurés (sociétés de fiducie et de prêt) SOR/2008-64

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral

Cours de mathématiques. Chapitre 12 : Calcul Intégral Cours de mthémtiques Terminle S1 Chpitre 12 : Clcul Intégrl Année scolire 2008-2009 mise à jour 5 mi 2009 Fig. 1 Henri-Léon Leesgue et Bernhrd Riemnn n les confond prfois 1 Tle des mtières I Chpitre 12

Plus en détail

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades

animeo La commande automatique de Somfy pour une gestion dynamique des façades nimeo L commnde utomtique de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes nimeo Le système de Somfy pour une gestion dynmique des fçdes ENERGY SAVING solutions nimeo est une gmme de produits qui offre une

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le contrôle qualité sur les données fastq

Le contrôle qualité sur les données fastq Le contrôle qualité sur les données fastq TP detection exome Plan Théorie 1: le format FastQ et l'encodage des qualités Session pratique 1: conversion des qualités (fichier illumina.fastq) Théorie 2: le

Plus en détail

APPLICATION FORM FOR INTERNATIONAL EXCHANGE STUDENTS DOSSIER DE CANDIDATURE A UN ECHANGE ACADEMIQUE

APPLICATION FORM FOR INTERNATIONAL EXCHANGE STUDENTS DOSSIER DE CANDIDATURE A UN ECHANGE ACADEMIQUE APPLICATION FORM FOR INTERNATIONAL EXCHANGE STUDENTS DOSSIER DE CANDIDATURE A UN ECHANGE ACADEMIQUE ACADEMIC YEAR 20. /20. ANNÉE ACADÉMIQUE FIELD OF STUDY... DOMAINE D'ÉTUDE Photograph This application

Plus en détail

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4

Calcul intégral. II Intégrale d une fonction 4 BTS DOMOTIQUE Clcul intégrl 8- Clcul intégrl Tble des mtières I Primitives I. Définitions............................................... I. Clculs de primitives.........................................

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

Cegid Group. Évaluation indépendante de la valeur des BAAR dans le cadre du projet de modification des caractéristiques des BAAR existants

Cegid Group. Évaluation indépendante de la valeur des BAAR dans le cadre du projet de modification des caractéristiques des BAAR existants y Accurcy Figures for decision Cegid Group Évlution indépendnte de l vleur des BAAR dns le cdre du projet de modifiction des crctéristiques des BAAR existnts Ce rpport d expertise ne constitue ps une «Attesttion

Plus en détail

European Aviation Safety Agency

European Aviation Safety Agency Page 1 of 6 European Aviation Safety Agency EASA SPECIFIC AIRWORTHINESS SPECIFICATION for as specified in Section I This Specific Airworthiness Specification is issued in accordance with Regulation (EC)

Plus en détail

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) SOR/98-33 DORS/98-33 Current to September

Plus en détail

Residential Detectors Regulations. Règlement sur les détecteurs résidentiels CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to October 27, 2015

Residential Detectors Regulations. Règlement sur les détecteurs résidentiels CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to October 27, 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Residential Detectors Regulations Règlement sur les détecteurs résidentiels SOR/2009-193 DORS/2009-193 Current to October 27, 2015 À jour au 27 octobre 2015 Last amended

Plus en détail

Instructions for Completing Allergan s NATRELLE TM Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form

Instructions for Completing Allergan s NATRELLE TM Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Instructions for Completing Allergan s NATRELLE TM Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Please read the instructions below and complete ONE of the attached forms in either English or

Plus en détail

Low voltage network monitor. Three-phase line 80...500V (phase-phase) Connection with external dedicated CT Programmable external CT-VT ratio

Low voltage network monitor. Three-phase line 80...500V (phase-phase) Connection with external dedicated CT Programmable external CT-VT ratio D.M.E 6 llée de Longueterre - Lot n 3 CTI PRK - ZC Longueterre 31850 - MONTRE Tél.: 05.61.743.116 Fx: 05.61.091.458 E.mil: infos@dme-cb.com Site: http://www.dme-cb.com Nemo 96HD Centrle de mesure multifonctions

Plus en détail

Le climat à travers les âges. Paléoclimat - Julien Barthès - Séminaire Avenir Climatique 12/04/2014 Paris

Le climat à travers les âges. Paléoclimat - Julien Barthès - Séminaire Avenir Climatique 12/04/2014 Paris Le climat à travers les âges 1 Le climat à travers les âges 1. Reconstruire le climat passé et ses moteurs Reconstruire les moteurs du climat Reconstruire les données climatiques 2. Le climat passé Les

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Remission Order in Respect of a Transfer of a Sahtu Dene and Metis Settlement Corporation s Assets under a Self-Government Agreement

Remission Order in Respect of a Transfer of a Sahtu Dene and Metis Settlement Corporation s Assets under a Self-Government Agreement CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Remission Order in Respect of a Transfer of a Sahtu Dene and Metis Settlement Corporation s Assets under a Self-Government Agreement Décret de remise relatif à un transfert

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Corporate Interrelationships (Insurance Companies and Insurance Holding Companies) Regulations

Corporate Interrelationships (Insurance Companies and Insurance Holding Companies) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Corporate Interrelationships (Insurance Companies and Insurance Holding Companies) Regulations Règlement sur les relations intersociétés (sociétés d assurances et sociétés

Plus en détail

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances Turbine hydrulique Girrd simplifiée pour fibles et très fibles puissnces Prof. Ing. Zoltàn Hosszuréty, DrSc. Professeur à l'université technique de Kosice Les sites hydruliques disposnt de fibles débits

Plus en détail

Calibration absolue par la mesure du faisceau direct

Calibration absolue par la mesure du faisceau direct DNPA Clibrtion 16-01-04 1 Clibrtion bsolue pr l mesure du fisceu direct 1- Introduction Les différentes méthodes permettnt de fire des mesures bsolues en diffusion de neutrons ux petits ngles (DNPA) sont

Plus en détail

Système douche coulissant repliable : Cas 6 Inward Folding Bi-folding Shower System : Case 6

Système douche coulissant repliable : Cas 6 Inward Folding Bi-folding Shower System : Case 6 NOTICE DE POSE - INSTALLATION INSTRUCTIONS Système douche coulissant repliable : Cas 6 Inward Folding Bi-folding Shower System : Case 6 Accès de face Front Access Façade repliable vers l'intérieur sur

Plus en détail

Laboratory accredited by the French Home Office (official gazette date February 5 th, 1959, modified) Valid five years from August 27 th, 2013

Laboratory accredited by the French Home Office (official gazette date February 5 th, 1959, modified) Valid five years from August 27 th, 2013 CLASSIFICATION REPORT OF REACTION TO FIRE PERFORMANCE IN ACCORDANCE WITH THE EUROPEAN STANDARD EN 350-+A: 203 and in compliance with the French Home Office Regulation dated November 2 st, 2002 concerning

Plus en détail