Uniformisons. notre communication

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Uniformisons. notre communication"

Transcription

1 Programme d accompagnement Uniformisons développement chirurgie ambulatoire notre communication Retour d expérience du CHIC 16 juin

2 Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil Quelques chiffres: 531 lits 30 places de chirurgie ambulatoire 4 Blocs : Polyvalent - Spécialités (OPH ORL) Blocs au même niveau / UCA Endoscopie - Maternité niveau interventions chirurgicales 5350 en mode ambulatoire (42% activité chirurgicale en 2014) 2

3 Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil Disciplines chirurgicales accueillies en UCA: Chirurgie pédiatrique Chirurgie viscérale Gynécologie AMP OPH ORL Stomatologie Urologie Chirurgie plastique Anesthésie (CIP) Lundi à vendredi - 7h à 19h 3

4 Un peu d histoire 2001: Création de l UCA = 10 places 2009: Déménagement du service = 20 places 2011: Accompagnement ARS mission Cauterman = potentiel de développement 2012: Augmentation à 30 places Évolution législation 2014: GPES => accompagnement ANAP Changement encadrement Médical et paramédical 2015: Accompagnement ARS 4

5 Aujourd hui 2014 Axe national et IDF = Poursuite du développement de la chirurgie en mode ambulatoire. Taux cibles fixés : 2015 = 43% 2018 = 54% 2020 = 62% 5

6 Accompagnement ARS Objectif pour le CHIC: optimiser l outil UCA pour l ensemble des activités de chirurgie Pourquoi?: L activité de chirurgie augmente (Activité + 3% an) Configuration architecturale idéale Taux Rotation en UCA médiocre = 0,70 Occupation HC non satisfaisante Pas de conscience collective des dysfonctionnements et leurs conséquences sur la performance 6

7 Nos attentes Analyse de l existant Outils L ARS renforce la légitimité des changements nécessaires bien perçus par l encadrement de l UCA Aide à la décision 7

8 Les attentes Comment? Cabinet de consultant Janvier à Avril jours en présentiel 3 temps: - Cadrage du projet - Diagnostic - Plan d actions 8

9 Les outils utilisés Entretiens: Chirurgiens, Directeurs, Président CME Équipe projet représentative Quickeval Conviscan Case mix Étude des délais entrée bloc heure sortie sortie effective Groupe pluridisciplinaire: analyse qualitative circuit patient +++ 9

10 Résultats 10

11 11

12 12

13 Diagnostic posé Structure UCA performante J-1 - J0 - J+1 Mais des freins: Bloc opératoire 97% TO Qualité du circuit patient à revoir depuis Cst externe sortie Organisations : hétérogénéité des pratiques, des documents, annulation, reprogrammation Outils obsolètes: Passeport patient Dossiers de soins -> retentissement sur mission personnel IDE Mobilier 13

14 Diagnostic posé Maturité institutionnelle / philosophie ambulatoire Bonne compliance des différents acteurs Problèmes identifiés Le manque de rigueur dans les interfaces de prise en charge dans le continuum du circuit patient Manque de lecture collective Outils pour l ambulatoire sur le modèle de l HC Manque de structures de pilotage (Tx bord en routine, conseil d UCA) 14

15 Plan d actions 15

16 Ce qui a avancé Taux de rotation moyen janv à mai 2015 = 0,89 PMO à 5 mois Cellule de validation des programmes opératoires Dossier patient en cours Passeport patient avec usagers Dossier de soins du parcours patient en mode ambulatoire Patient à pied vers bloc en cours Plan équipement UCA en cours Fauteuil / brancards Salon de sortie Accueil bloc / patient à pied 16

17 Ce qui a avancé Chirurgien référent UCA par discipline Prise de conscience collective des conséquences de chaque dysfonctionnement dans la chaîne Des indicateurs suivis en routine Maturité institutionnelle Présentation de l avancée du projet UCA dans les instances et lors du conseil des blocs tous les mois. 17

18 Conclusion Performance un jour ne signifie pas performance toujours. Rythme soutenu mais fédérateur et productif Expression de tous libérée par l intervenant Pistes d amélioration légitimées Plan d actions réalisables à court terme et moyen Des horizons accessibles à court terme: circuit court, intégration des urgences, activités nouvelles 18

QUELLES ORGANISATIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE?

QUELLES ORGANISATIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE? QUELLES ORGANISATIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE? 36 ÈME JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDES SUR LA STÉRILISATION REIMS 10 AVRIL 2014 Dr Gilles Bontemps Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

La CIMU un outil de pilotage interne

La CIMU un outil de pilotage interne La CIMU un outil de pilotage interne Temps d attente entre la décision d orientation et le départ du service + 17% + 38% + 24% - 13% - 43% - 25% - 15% DES OUTILS EN PLACE (4) : les Urgences - 14% Agir

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

Appel à candidatures. Coaching UACA. Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire

Appel à candidatures. Coaching UACA. Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire Appel à candidatures Coaching UACA Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire 1 Introduction 1.1 La chirurgie ambulatoire 1.1.1 La chirurgie ambulatoire : qu

Plus en détail

RENCONTRES LES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Dr DUPREZ J. PRIGENT P. DELETRAZ La matrice de pilotage et de communication du pôle Médico chirurgical

RENCONTRES LES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Dr DUPREZ J. PRIGENT P. DELETRAZ La matrice de pilotage et de communication du pôle Médico chirurgical LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Dr DUPREZ J. PRIGENT P. DELETRAZ La matrice de pilotage et de communication du pôle Médico chirurgical La mise en place des pôles Un corps médical investi dans la nouvelle

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Chirurgie Ambulatoire Quelle organisation? Quel enjeu pour

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé

PROFIL DE POSTE. Cadre de santé Centre Hospitalier de Dreux Pôle Admissions Non Programmées (ANP) PROFIL DE POSTE Cadre de santé Réanimation Polyvalente / Unité de Surveillance Continue (USC) Version n Nombre de pages : Diffusée le :

Plus en détail

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE

SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE SYNTHESE 2010 DES QUESTIONNAIRES DE SORTIE EXTRAIT DU RAPPORT D ACTIVITE 2010 DE LA COMMISSION DES RELATIONS AVEC LES USAGERS ET DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE (C.R.U.Q.) Centre hospitalier de Châteauroux

Plus en détail

Comment développer la

Comment développer la 1 Comment développer la? Dr Jean-Yves CAMOUS, chef de Pôle, Centre Hospitalier de Béziers 2 Qu est-ce que la? Ce qui est admis: La est Moderne Sécurisée De qualité Meilleur marché Tendance Ce qui est peu

Plus en détail

Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014

Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014 Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014 Florence Ambrosino Infirmière de pratique avancée en coordination de

Plus en détail

Optimisation de l organisation des blocs opératoires. ratoires

Optimisation de l organisation des blocs opératoires. ratoires Optimisation de l organisation l des blocs opératoires ratoires Optimisation de l organisation des blocs opératoires Commission (2011-2012) F. HAAB Diagnostic Diagnostic : Activité, Indicateurs Outils

Plus en détail

La surveillance des infections du site opératoire (ISO) :

La surveillance des infections du site opératoire (ISO) : La surveillance des infections du site opératoire (ISO) : un indicateur de la politique d hygiène des établissements de santé? Pourquoi les ISO? Complication fréquente Complication grave (surtout si ISO

Plus en détail

Journée FEHAP du 24 septembre 2013. Retour d expériences FIDES ACE Hôpital FOCH

Journée FEHAP du 24 septembre 2013. Retour d expériences FIDES ACE Hôpital FOCH Journée FEHAP du 24 septembre 2013 Retour d expériences FIDES ACE Hôpital FOCH L hôpital Foch en quelques mots Les missions de l hôpital Foch: Missions de soins: établissement MCO, d adultes, multidisciplinaire,

Plus en détail

La réflexion autour de l ambulatoire à l ICL. Laure AIMONE-CAT le 01 12 2015

La réflexion autour de l ambulatoire à l ICL. Laure AIMONE-CAT le 01 12 2015 La réflexion autour de l ambulatoire à l ICL Laure AIMONE-CAT le 01 12 2015 Choix organisationnel de l ICL Présentation du service Ouverture du service en novembre 2013 avec 5 lits Depuis novembre 2014,

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 PLAN TRIENNAL EN RÉGION PAYS DE LA LOIRE rappel des principaux jalons AMBU. TRANSP ORT ACHAT AIDE FIN. PERTINE NCE MEDICA MENT MASSE SALARIA LE GHT Présentations

Plus en détail

À propos de la signature

À propos de la signature Faire mieux ensemble! Au centre du quartier Limoilou, l Hôpital Saint François d'assise du CHU de Québec est un établissement centré sur sa communauté, offrant : des services généraux et spécialisés à

Plus en détail

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales :

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales : Réseau Santé Bucco-Dentaire & Handicap Rhône-Alpes Le RÉSEAU SANTE BUCCO-DENTAIRE & HANDICAP RHÔNE ALPES, association loi 1901. Faciliter l accès aux soins bucco-dentaires des personnes en situation de

Plus en détail

Itransport au CHR Metz-Thionville

Itransport au CHR Metz-Thionville 23 mai 2012 Metz 29 e Journées nationales d étude et de perfectionnement de l Unaibode Itransport au CHR Metz-Thionville Frédérique LESAGE Cadre de santé, masseur-kinésithérapeute CHR Metz-Thionville Quelques

Plus en détail

GESTION DES LITS APPEL À CANDIDATURES

GESTION DES LITS APPEL À CANDIDATURES GESTION DES LITS APPEL À CANDIDATURES Établissements de santé MCO publics, ESPIC ou privés, vous souhaitez mener un projet d amélioration de la gestion des lits au service des patients et de vos équipes.

Plus en détail

Projet paritaire de réorganisation du travail au bloc opératoire de Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

Projet paritaire de réorganisation du travail au bloc opératoire de Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Projet paritaire de réorganisation du travail au bloc opératoire de Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Marie-France Demers, consultante, chargée du projet Nathalie Paradis, coordonnatrice des activités

Plus en détail

De la gestion des lits à l ordonnancement : expérience du CHU de Nantes

De la gestion des lits à l ordonnancement : expérience du CHU de Nantes De la gestion des lits à l ordonnancement : expérience du CHU de Nantes Les rencontres Qualité Efficience ARS 24 janvier 2012 Jean-Claude Vallée, Coordonnateur général des soins Thomas Roux, Directeur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION

DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION DOSSIER DE PRESSE POLYCLINIQUE SAINT JEAN (MONTPELLIER) HISTOIRE D UNE ACQUISITION SEPTEMBRE 2011 Le contexte Fin juillet 2011, le Groupe Cap Santé, un groupe privé régional d établissements de soins,

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Méthode ALARM N. Grimaud Clinique Magdelaine 17 mai 2011 Journée inter-réseaux du CCLIN Sud-Ouest Présentation de l établissement Clinique chirurgicale de 15 lits et places (90 % ambulatoire) Installée

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

La programmation de l intervention a été réalisée

La programmation de l intervention a été réalisée Chirurgie ambulatoire - Grille de contrôle interne Mars 2015 tapes Item léments à investiguer Critères tape préopératoire 1 2 3 4 5 6 7 8 Les informations médicales issues de la consultation chirurgicale

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales L organisation de la lutte contre les infections nosocomiales en France & La place de l usager dans le programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005/2008 Valérie Drouvot Direction

Plus en détail

FACTURATION ET RECOUVREMENT DES PRODUITS HOSPITALIERS

FACTURATION ET RECOUVREMENT DES PRODUITS HOSPITALIERS FACTURATION ET RECOUVREMENT DES PRODUITS HOSPITALIERS ARS, Angers le 4 février 2011 Tableaux de bord: attentes et limites de l exercice L expérience au CH du Mans Origines de la démarche Réunions du groupe

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap

La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap A.R.S. Auvergne Ce document est largement inspiré d un document de référence élaboré par l ARS Pays de Loire Le cadre juridique inachevé

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES 1, rue du Docteur-Martinais 37600 LOCHES SEPTEMBRE 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

Comment améliorer la prise en charge médicale en EHPAD : l expérience de l ARS Midi Pyrénées

Comment améliorer la prise en charge médicale en EHPAD : l expérience de l ARS Midi Pyrénées LIMOUSIN LANGUEDOC- ROUSSILLON Midi-Pyrénées Limousin Languedoc-Roussillon MIDI-PYRENEES CONGRES EHPAD 2011-15 avril 2011 - intervention REHPA Comment améliorer la prise en charge médicale en EHPAD : l

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Anticiper le changement pour le maîtriser : Le cas de la stérilisation centrale du CHR de Namur

Anticiper le changement pour le maîtriser : Le cas de la stérilisation centrale du CHR de Namur 1 Anticiper le changement pour le maîtriser : Le cas de la stérilisation centrale du CHR de Namur 2 e Journées Internationales Francophones de Stérilisation Marrakech 13 sept. 2014 Jean-Christophe Van

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Hôtel Hospitalier : Préparation à l expérimentation prévue par la loi de financement 2015 sur le territoire francilien

APPEL A CANDIDATURE. Hôtel Hospitalier : Préparation à l expérimentation prévue par la loi de financement 2015 sur le territoire francilien APPEL A CANDIDATURE Hôtel Hospitalier : Préparation à l expérimentation prévue par la loi de financement 2015 sur le territoire francilien LE MODELE THEORIQUE Sommaire APPEL A CANDIDATURE... 2 1- Contexte...2

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. U.C.S.A. Unité de consultations et de soins ambulatoires

LIVRET D ACCUEIL. U.C.S.A. Unité de consultations et de soins ambulatoires 1 LIVRET D ACCUEIL U.C.S.A. Unité de consultations et de soins ambulatoires 2011 2 SOMMAIRE Définition / Présentation Présentation des locaux Présentation de l équipe médicale et paramédicale Présentation

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Mise en place des indicateurs de performance et calcul de gain

Mise en place des indicateurs de performance et calcul de gain Mise en place des indicateurs de performance et calcul de gain Accompagnement des Centres de Santé IdF 14/01/2014 Contexte L ARS, en partenariat avec le Comité Interministériel des Villes (CIV), a engagé

Plus en détail

Présentation du projet PHARES. Hôpital Expo 2010

Présentation du projet PHARES. Hôpital Expo 2010 Hôpital Expo 2010 Mercredi 19 mai 2010 L. Brami, S. Damart, F. Kletz, O. Lenay 1. Généralités sur le projet Projet régional (Pays de Loire) portant sur les pratiques hospitalières en matière d absentéisme,

Plus en détail

L ANAP, MISSIONS, ENJEUX UN OUTIL EN COURS D ELABORATION : LE TABLEAU DE BORD PARTAGE DES ESMS

L ANAP, MISSIONS, ENJEUX UN OUTIL EN COURS D ELABORATION : LE TABLEAU DE BORD PARTAGE DES ESMS L ANAP, MISSIONS, ENJEUX UN OUTIL EN COURS D ELABORATION : LE TABLEAU DE BORD PARTAGE DES ESMS LOOS LES LILLE 21 OCTOBRE 2010 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

Plus en détail

de la gestion des lits à l ordonnancement

de la gestion des lits à l ordonnancement de la gestion des lits à l ordonnancement Mardi 24 janvier 2012 Dr. Yvon Goarin membre du Directoire Mme Nadia Antignac responsable de l ordonnancement Agenda Présentation de l établissement Les enjeux

Plus en détail

Prise en charge en ambulatoire en Imagerie Interventionnelle

Prise en charge en ambulatoire en Imagerie Interventionnelle «Analyse de parcours patient selon la méthode du patient-traceur» Prise en charge en ambulatoire en Imagerie Interventionnelle Soazig BOHUON Dr Isabelle ROGER 26 Avril 2016 OBJECTIFS Décrire la réalisation

Plus en détail

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui?

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Catherine Noguès, Sandrine Baffert Journée «Conception innovante des politiques publiques» 28 mars

Plus en détail

RENCONTRES. Edmond MACKOWIAK. Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires. Directeur Général LES

RENCONTRES. Edmond MACKOWIAK. Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires. Directeur Général LES LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES Retour d expérience du dispositif «100 Pôles d Excellence» Edmond MACKOWIAK Directeur Général Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires

Plus en détail

Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation

Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation 17 rue d Hapéténia 64 702 Hendaye cedex Tél : 05 59 20 70 33 Fax : 05 59 48 07 63 direction@stvincentconcha.fr Bienvenue Plan d accès

Plus en détail

CERTIFICATION V2014. Centre Hospitalier Givors. Cycle de conférences FHF RA 30 septembre 2014

CERTIFICATION V2014. Centre Hospitalier Givors. Cycle de conférences FHF RA 30 septembre 2014 CERTIFICATION V2014 Centre Hospitalier Givors Cycle de conférences FHF RA 30 septembre 2014 1 Plan de la présentation - Présentation du CH - Mode de pilotage de la démarche - Comment aborder le compte-qualité?

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES. www.e2s.coop

INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES. www.e2s.coop INGéNIERIE, CRéATION & GESTION DE MODES D'ACCUEIL SOLIDAIRES LA SCOP E2S Acteur de l économie sociale et solidaire, E2S Développement s inscrit dans une recherche d innovation sociale pour répondre à des

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE

LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE Atelier-action du Resclin «Gestion du risque infectieux associé à une intervention chirurgicale» 4ème Trimestre Prévention du risque infectieux Priorité Préoccupation constante

Plus en détail

Organiser les prélèvements de tissus Une autre mission des coordinations de dons?

Organiser les prélèvements de tissus Une autre mission des coordinations de dons? Organiser les prélèvements de tissus Une autre mission des coordinations de dons? Anne Joosten Coordination de dons-chu Charleroi SIZ 30 mai 2012 Les coordinations en Belgique Les donneurs de tissus Procédures

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION

ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE AEEIBO -UNAIBODE AEEIBO Ecole d Infirmiers de bloc opératoire 351 rue Ambroise Paré 59120 LOOS Aline DEQUIDT-MARTINEZ, Présidente

Plus en détail

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr

clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr clinique monticelli-vélodrome 1er centre ambulatoire de Marseille Présentation du projet architectural - 26 juin 2014 www. generale-de-sante-fr COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 26 juin 2014 GENERALE

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: la création d un salon de sortie au Centre Hospitalier de MARTIGUES N.

Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: la création d un salon de sortie au Centre Hospitalier de MARTIGUES N. Ateliers «Retours d expériences» REGULATIONDESFLUXDEPATIENTS: au Centre Hospitalier de MARTIGUES N.BOURBON N.ESTIENNE S.LUIGI M.ROBIN Le contexte au Centre Hospitalier de Martigues: Augmentation continue

Plus en détail

Avant Et Après Les Chirurgies de l Obésité

Avant Et Après Les Chirurgies de l Obésité Avant Et Après Les Chirurgies de l Obésité En partenariat avec l association Programme d'enseignement et d'accompagnement en groupe pour les personnes obèses en pré et post opératoire portant sur : les

Plus en détail

SYNTHESE Projet d établissement 2014/2018

SYNTHESE Projet d établissement 2014/2018 SYNTHESE Projet d établissement 2014/2018 Items I. L établissement : son environnement et sa philosophie Nos valeurs : - Le respect des droits et libertés de la personne accueillie - Le résident au centre

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Dossier réalisé avec la participation de :

Dossier réalisé avec la participation de : Dossier réalisé avec la participation de : Paul Verdiel, Président de H2AD Jean-Loup Durousset, Directeur du Centre de l Hospitalisation Privée de la Loire (CHPL) Thierry Depois, Directeur Général d Europ

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011

(DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Le Dossier Médical Personnel (DMP) Journée nationale H12 - SI production de soins ANAP Paris, le 15 septembre 2011 Sommaire Déploiement du DMP : situation au 15/09/11 Mener le projet DMP en établissement

Plus en détail

Le projet d organisation du programme PRADO ( CPAM/DRSM)

Le projet d organisation du programme PRADO ( CPAM/DRSM) Le projet d organisation du programme PRADO ( CPAM/DRSM) Une place importante du programme PRADO dans le bloc commun plan ONDAM /virage ambulatoire Dans les projets d orientation et de prise en charge

Plus en détail

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses»

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses» Résultats de l évaluation externe Octobre 2014 EHPAD «Les Terrasses» 1. La démarche d évaluation interne L EHPAD a mis en œuvre une évaluation interne en octobre 2013 Le référentiel d évaluation retenu

Plus en détail

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD)

Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? b-millat@chu-montpellier.fr Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Prise en charge de l'opéré Qui fait quoi? Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive (FCVD) Enquête nationale sur les événements indésirables associés aux soins (ENEIS) Incidence des événements indésirables

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique dans le cadre du Parcours d Insertion en 1 ère année du DUT STID en alternance Hélène Chanvillard, Resp. du Département STID, LYON Le DUT STID forme en 2 ans,

Plus en détail

N 53 LES FICHES TECHNIQUES. Elaboration et gestion du Compte Qualité. Préambule

N 53 LES FICHES TECHNIQUES. Elaboration et gestion du Compte Qualité. Préambule LES FICHES TECHNIQUES N 53 Elaboration et gestion du Compte Qualité Préambule «Le compte qualité traduit la synthèse des engagements de l établissement concernant son système de management de la qualité

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

Surveillance semi-automatisée des infections du site opératoire : Exemple du CHU de Nantes

Surveillance semi-automatisée des infections du site opératoire : Exemple du CHU de Nantes Surveillance semi-automatisée des infections du site opératoire : Exemple du CHU de Nantes Unité de Gestion du Risque Infectieux/service de Bactériologie-Hygiène Service d Information Médicale Page 1 Contexte

Plus en détail

Séminaire qualité FHFRA. Le Patient Traceur : exemple du déploiement aux Hospices Civils de Lyon

Séminaire qualité FHFRA. Le Patient Traceur : exemple du déploiement aux Hospices Civils de Lyon Séminaire qualité FHFRA Le Patient Traceur : exemple du déploiement aux Hospices Civils de Lyon 21 janvier 2016 I.DADON, Directeur Adjoint Direction Organisation Qualité Risques et Usagers Plan de l intervention

Plus en détail

Améliorer la continuité des soins pour la clientèle atteinte de cancer. Le rôle de l infirmière pivot. Amélie Corbeil. Le 20 novembre 2007 15 h

Améliorer la continuité des soins pour la clientèle atteinte de cancer. Le rôle de l infirmière pivot. Amélie Corbeil. Le 20 novembre 2007 15 h Améliorer continuité s soins pour clientèle cancer Le rôle l infirmière pivot Amélie Corbeil Inf., M.Sc., MBA Conseillère - Pratique santé Le 20 novembre 2007 15 h Pn présentation Contexte Objectifs l

Plus en détail

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/ Abrégé du rapport Evaluation des activités et de la qualité des prestations EHPAD Louise de la Vallière 7 rue de la Citadelle 37330 Château la Vallière 1/9 SOMMAIRE Abrégé du Rapport d évaluation... 3

Plus en détail

Application mobile patient : retour d expériences. Dr. A. RUFFIÉ

Application mobile patient : retour d expériences. Dr. A. RUFFIÉ Application mobile patient : retour d expériences Dr. A. RUFFIÉ Objectifs Mettre à disposition du patient d un outil facilitant la communication avec l établissement de santé pour améliorer l efficience

Plus en détail

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 - CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 1/5 CONSULTATIONS 1 Consultation 1 heure 2 Consultation 15 minutes 3 Consultation 4 heures En 15min, 1heure ou 4heures, avoir l avis d un consultant

Plus en détail

Impact économique d un projet d investissement

Impact économique d un projet d investissement Impact économique d un projet d investissement Bruno Rossetti (CHRU LILLE) Directeur Délégué à l urbanisme et au projet Sud Directeur délégué au Pôle Cardio Vasculaire Pulmonaire Conseiller à l ANAP Benoît

Plus en détail

Projet médico-social 2013-2017

Projet médico-social 2013-2017 Projet médico-social 2013-2017 C E N T R E H O S P I T A L I E R R É G I O N A L D O R L É A N S Hôpital Porte Madeleine 1, rue Porte Madeleine BP 2439 45032 Orléans cedex 1 Le service social de par ses

Plus en détail

Articulation hygiène et gestion des risques

Articulation hygiène et gestion des risques Articulation hygiène et gestion des risques Prévention du risque infectieux et gestion des risques Marie-Françoise DUMAY SFHH SIIHH 5 juin 2008 Politique nationale (1) DHOS - DGS Recommandations : mise

Plus en détail

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD

Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Amélioration de la qualité et sécurité de la prise en charge médicamenteuse dans les EHPAD Rôle de l OMEDIT Bertrice LOULIERE OMEDIT Aquitaine 1 1. Présentation et missions de l OMEDIT 2 L Observatoire

Plus en détail

Résidence d'artiste. Appel à candidature Programme «Culture à l'hôpital» 1-Les organisateurs

Résidence d'artiste. Appel à candidature Programme «Culture à l'hôpital» 1-Les organisateurs CENTRE DE READAPTATION DE COUBERT Résidence d'artiste Appel à candidature Programme «Culture à l'hôpital» Après une première année de partenariat dans le cadre du dispositif "Culture à l'hôpital", le Centre

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : UNITE AMBULATOIRE MEDICO-CHIRURGICALE Pôle : 1- CHIRURGIES ET COOPERATION Etablissement : L Hôpital

Plus en détail

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS Journée nationale Hôpital Numérique ASIEM, 9 avril 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux 1 Qui sont

Plus en détail

Le parcours patient traceur comme nouvelle méthode d EPP : retour d expérience du CHU de Nantes

Le parcours patient traceur comme nouvelle méthode d EPP : retour d expérience du CHU de Nantes 3 ème Colloque hémi-régional Qualité, Risques, Evaluation -Ateliers thématiques La méthode du parcours patient-traceur dans les établissements de santé Le parcours patient traceur comme nouvelle méthode

Plus en détail

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées 10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées Une part de plus en plus importante de l activité hospitalière concerne la prise en charge des personnes âgées La patientèle âgée concentre une

Plus en détail

2. Les fiches actions une aide à la mise en oeuvre du projet

2. Les fiches actions une aide à la mise en oeuvre du projet 0 4/0 7/20 16 Pag e 1 / 5 GEST ION DES LIT S Partag er les outils et bonnes pratiques de gestion des lits http://gestion-des-lits.anap.fr/publication/1474-gestion-des-lits-vers-une-nouvelleorganisation-tome-2-mise-en-oeuvre-et-

Plus en détail

LEAN HEALTHCARE. Points clés. Des résultats visibles et immédiats OPERATIONAL EXCELLENCE IN HEALTHCARE

LEAN HEALTHCARE. Points clés. Des résultats visibles et immédiats OPERATIONAL EXCELLENCE IN HEALTHCARE LEAN HEALTHCARE OPERATIONAL EXCELLENCE IN HEALTHCARE Les établissements de santé ont la nécessité d améliorer la qualité de service et la sécurité du patient tout en réduisant considérablement leurs coûts.

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

Causes d insatisfactions du patient pris en charge en ambulatoire

Causes d insatisfactions du patient pris en charge en ambulatoire Causes d insatisfactions du patient pris en charge en ambulatoire Michel MAILLET Unité d Anesthésie & Chirurgie Ambulatoires Hôpital Tenon, AP-HP 4 rue de la Chine; 75020 Paris Chemin Clinique Éligibilité

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

Le livret de l'opéré : informations pour la préparation du patient à son domicile

Le livret de l'opéré : informations pour la préparation du patient à son domicile Le livret de l'opéré : informations pour la préparation du patient à son domicile Coordonnées CHU Angers 4 rue Larrey 49033 Angers Cedex Contacts Me Bigot Véronique IDE UPLIN 0241355935- Me Brejon Renou

Plus en détail

Fiche de poste Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, Transports externes

Fiche de poste Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, Transports externes Fiche de poste Cadre des Services hôteliers Fonction hôtelière, Blanchisserie, Restauration, Transports externes Référence : Page : 1 Date d application : Immédiate Classement : Rédaction : Olivier GEROLIMON,

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail