Parcs nationaux aux Pays-Bas

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parcs nationaux aux Pays-Bas"

Transcription

1 Parcs nationaux aux Pays-Bas

2

3 Préambule La nature est importante pour nous tous et pas seulement d un point de vue écologique : elle est aussi un espace de détente, où nous pouvons chercher le calme et la tranquillité. Aux Pays-Bas, la protection de la nature et son développement sont les fers de lance de la politique de la nature. Mais pour une conservation effective des paysages, de la flore et de la faune, il est vital de disposer d un plus grand soutien du public, des dirigeants, des décideurs et des chefs d entreprises. Car en elles-mêmes, les règles ne suffisent pas. Comment obtenir ce soutien? Selon moi, cela n est possible que si tout un chacun peut véritablement faire l expérience de la nature et c est exactement la mission des Parcs nationaux. Dans les Parcs, toutes les mesures mises en œuvre et les raisons de nos efforts deviennent claires. La nature est gérée de façon durable mais est également accessible au grand public. Vous pouvez y jouir de ses richesses au cours d une promenade à pied, en vélo ou en bateau, mais également y glaner des connaissances durant une excursion ou la visite d un centre pour les visiteurs. La force des Parcs nationaux réside dans la coopération entre les nombreuses parties prenantes (régionales), coopération qui est essentielle non seulement pour les Parcs nationaux mais aussi pour la conservation de toute la nature néerlandaise. Aux Pays- Bas, il existe suffisamment d endroits permettant à tous de constater les bons résultats de la politique de la nature et cette possibilité est pour moi extrêmement précieuse. Les Parcs nationaux représentent ensemble une part importante de la nature néerlandaise. Chaque Parc vaut indéniablement la peine d être découvert! C.P. Veerman Ministre de l Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire 1

4 2 Bert Muller / Foto Natura

5 Table des matières page Introduction 5 Qu est-ce qu un Parc national? 7 Coopération 11 Parcs nationaux et politique de la nature 13 Particularités parcs nationaux 15 Schiermonnikoog 16 Lauwersmeer 17 De Alde Feanen 18 Drents-Friese Wold 19 Drentsche Aa 20 Dwingelderveld 21 De Weerribben 22 Sallandse Heuvelrug 23 Utrechtse Heuvelrug 24 Duinen van Texel 25 Zuid-Kennemerland 26 Oosterschelde 27 De Zoom-Kalmthoutse Heide 28 De Biesbosch 29 De Loonse en Drunense Duinen 30 De Groote Peel 31 De Meinweg 32 De Maasduinen 33 Veluwezoom 34 De Hoge Veluwe 35 Colophon 36 3

6 4 Biesbosch

7 1. Introduction Aux Pays-Bas, la conservation de la nature et le développement de cette dernière sont les principaux objectifs de la politique de la nature. Pour y parvenir, le gouvernement néerlandais mise sur la protection des espèces et le développement d espaces naturels. Protéger les sites ne signifie pas qu il faille les fermer au public. Au contraire, lorsque cela est possible, ceux-ci sont ouverts à tous. La nature est importante pour l homme. Il peut s y détendre, profiter du calme et de sa beauté. d excellents équipements et un vaste éventail d activités. La deuxième partie de la brochure est consacrée à la description des différents Parcs nationaux. Vous y êtes les bienvenus! Nos Parcs nationaux sont d excellents exemples de la façon dont les formes de loisirs de pleine nature et la protection de cette dernière peuvent être combinées. Les Pays-Bas comptent au total vingt Parcs nationaux, chacun ayant un paysage et une nature caractéristiques. La beauté de la flore et de la faune combinée à diverses possibilités de loisirs de pleine nature y attire chaque année des millions de visiteurs. Cette brochure explique comment la politique néerlandaise de la nature est concrétisée dans les Parcs nationaux. Différentes parties prenantes travaillent en étroite collaboration les unes avec les autres pour faire des Parcs nationaux des sites à haute valeur naturelle offrant Anémone des bois / Hans Dekker 5

8 6

9 2. Qu est-ce qu un Parc national? Les Pays-Bas comptent vingt Parcs nationaux. Les deux premiers (Hoge Veluwe et Veluwezoom) sont nés d une initiative privée. Les dix-huit autres Parcs ont été officiellement institués au cours des vingt-cinq dernières années par les ministres de la Nature qui se sont succédés. Les Parcs nationaux sont des sites d une valeur naturelle exceptionnelle. Ils doivent faire au moins mille hectares de superficie. La politique de la nature en parle comme d un tout, les désignant par le nom de «réseau de Parcs nationaux des Pays-Bas». Facteur essentiel, les propriétaires, gestionnaires et autres parties prenantes sont ensemble responsables de la protection et du développement de la qualité de la nature. Les Parcs nationaux ont été créés en vue de quatre objectifs principaux : - la protection et le développement de la nature et du paysage ; - les loisirs de pleine nature ; - l éducation et l information ; - la recherche. 2.1 Nature et paysage Les Parcs nationaux sont tous riches en paysages attrayants et abritent une abondance de plantes et d animaux rares ou insolites. Le réseau de Parcs nationaux préserve tout un éventail de paysages néerlandais caractéristiques faits, entre autres, de dunes, forêts, landes, tourbières, eaux intertidales et vallées fluviales. Dans chaque Parc vit une faune spécifique, comprenant espèces ornithologiques rares, cerfs, blaireaux, castors, loutres, phoques, etc. 2.2 La nature pour l homme Nos Parcs nationaux ont aussi été créés pour le public. C est pour cela que différentes parties prenantes participant à leur gestion, y œuvrent ensemble au développement d activités récréatives et éducatives axées sur la nature. Bien entendu, ces activités ne sont autorisées que si elles ne perturbent en aucune façon la flore et la faune. Les activités récréatives de pleine nature sont stimulées. Les Parcs disposent d un vaste réseau de pistes cyclables et de sentiers de promenade, de parcours de canoë-kayac, de postes d observation et de miradors. Bancs, pancartes signalétiques, cartes du Parc et panneaux d information rendent la visite plus facile et plus agréable. La plupart des Parcs disposent également d un parcours spécial pour les moins valides. 7

10 Hans Dekker Les visiteurs peuvent y venir seuls ou participer à des excursions guidées. L éducation et l information sont essentielles à une expérience optimale de la nature dans les Parcs nationaux, ainsi qu au renforcement de la base d acceptation et de la participation. La plupart des Parcs disposent d un ou de plusieurs centres où l intérêt à la nature est éveillé chez les jeunes et les moins jeunes, par des moyens informatifs et distrayants. Les présentations attrayantes sont consacrées aux valeurs naturelles, à la gestion de la nature, à l influence de l homme sur cette dernière et à l importance qu il y a à la protéger. Divers cours, activités et projets spéciaux pour les écoliers et les gens de la région y sont également organisés. Les centres de visiteurs sont aussi le point de départ de promenades et d excursions guidées. Tous les Parcs ont leur propre site Web et la plupart d entre eux publient en outre un bulletin avec calendrier des activités proposées. Des brochures, 8

11 Niels Kooyman / Foto Natura prospectus et cartes sont également disponibles. Pour simplifier l accès aux sites des Parcs, un site général a été conçu (www.nationaalpark.nl). Pour que le public comprenne bien la politique de la nature et lui apporte un soutien optimal, il est essentiel de partager avec lui les connaissances acquises. Dans seize Parcs, un conseiller chargé de coordonner et de veiller au bon déroulement des activités éducatives a été nommé. 2.3 Recherche La recherche est une aide précieuse pour les décideurs. Elle est en effet une source importante de données sur les conséquences des mesures de gestion, mais aussi sur le développement de la flore et de la faune et sur les effets des activités de loisirs. Les résultats obtenus peuvent être utilisés pour diriger les flux de visiteurs de façon à minimiser les préjudices pour la nature. 9

12 10 Groot Boschberg Appelscha

13 3. Coopération 3.1 Organe de concertation À l intérieur des Parcs, propriétaires fonciers, gestionnaires et autres parties prenantes coopèrent de façon intensive. Ceci est la clé du succès des Parcs nationaux. Toutes les parties prenantes d un Parc national siègent au sein d un Organe de concertation, dont le secrétariat est assuré par les autorités provinciales. L Organe de concertation établit un plan dans lequel les grandes lignes de la gestion et de l aménagement du Parc (Beheers- en inrichtingsplan) sont déterminées, la plupart du temps pour une période de dix ans. L Organe de concertation se réunit régulièrement pour développer les détails du plan et le suivi de sa mise en œuvre. 3.2 Partenaires Les partenaires sont les propriétaires fonciers et les gestionnaires (l Administration nationale des forêts, Natuurmonumenten, l Association de conservation des paysages provinciaux, les communes, le ministère de la Défense, les particuliers), diverses administrations (nationale, provinciales et locales, et syndicats de gestion des polders), les organisations d éducation (IVN) et de loisirs (Touring Club Royal des Pays-Bas, sociétés de loisirs) et les chefs d entreprises locaux. Leur mission commune est «gérer, protéger et développer le Parc de façon durable, tout en permettant la recherche et en assurant l accès au public.» Il est d une importance vitale que les personnes qui vivent à l intérieur ou dans les environs d un Parc national soutiennent ce dernier et ses objectifs. Une très grande attention est donc accordée à la création d une base d acceptation solide dans la région. Un nombre croissant d initiatives prises en coopération avec des parties privées voient le jour, donnant une impulsion aux économies locales. 3.3 Coopération Les Parcs coopèrent aussi étroitement les uns avec les autres et s accordent entre eux. Le Samenwerkingsverband Nationale Parken (Coopération entre les Parcs nationaux néerlandais) a été établi afin de donner forme et d intensifier la coopération entre les Parcs. Des représentants des Parcs se réunissent régulièrement pour y parler de sujets communs et échanger l expérience acquise. Une présentation commune a ainsi été réalisée par le biais d Internet. Un graphisme commun ayant été développé, les Parcs peuvent opérer à titre de réseau national tout en 11

14 À partir de 2005, des colonnes d information aux couleurs des Parcs nationaux se dresseront dans les Parcs. Les soixante premiers seront en grande partie financés par le fonds de l ANWB (le Touring Club Royal des Pays-Bas) à l occasion des cinquante ans de règne de la reine Beatrix, en Ils seront reconnaissables à leur «écharpe» orange. conservant leur propre identité. Outre les Parcs nationaux, le ministère de l Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire, l Administration nationale des forêts et Natuurmonumenten font partie de cette Coopération. La Coopération remplit également le rôle d interlocuteur auprès des autres administrations et du secteur économique. 3.4 Les Parcs nationaux au-delà des frontières La nature ne s arrête pas aux frontières nationales. Une bonne coopération avec les pays voisins et au niveau européen est donc essentielle. Le Parc transfrontalier Zoom-Kalmthoutse Heide, dont la majeure partie se trouve en Belgique, est un bon exemple de coopération transfrontalière efficace. Les Pays-Bas et la Belgique partagent les responsabilités des valeurs naturelles de ce Parc. Un autre exemple est fourni par le Parc national Meinweg, qui fait partie du Parc transfrontalier germano-néerlandais Maas-Swalm-Nette. La Fédération européenne des Parcs nationaux Europarc (www.europarc.org) est la plate-forme officielle de coopération entre les Parcs et réserves naturelles en dehors des Pays-Bas. 12

15 4. Parcs nationaux et politique de la nature Aux Pays-Bas, la nature a subi des pertes considérables par le passé. La forte densité de population a été chèrement payée, entraînant le sacrifice d espaces naturels au profit de l agriculture, des logements, des routes et de l industrie. En 1969, les Pays-Bas se sont affiliés à l UICN, l Union Mondiale pour la Nature, dans le but de protéger les principaux écosystèmes, notamment en créant des Parcs nationaux. Aux Pays-Bas, le niveau de protection offert dans un parc est déterminé par la législation en vigueur dans la région où il se situe (entre autres les Directives Oiseaux et Habitats). Le statut de «Parc national» est en quelque sorte l étoile Michelin d un espace naturel particulièrement attrayant et accessible. 4.1 Réseau européen La plupart des Parcs nationaux font partie du réseau européen d espaces naturels, Natura 2000, un réseau écologique européen auquel contribuent tous les États membres de l UE. L objectif de Natura 2000 est de protéger et de promouvoir le développement des espèces et des écosystèmes importants au niveau communautaire (comme c est le cas du campagnol nordique, que l on ne trouve qu aux Pays-Bas). Natura 2000 assure la conservation d espèces et d habitats spécifiques telle que décrite dans les Directives européennes Oiseaux et Habitats. 4.2 La politique néerlandaise de la nature Protéger des écosystèmes distinctifs est important mais toutefois insuffisant. Les aires naturelles qui ne sont pas reliées à d autres sont fragiles. Les espèces rares de flore et de faune risquent davantage de disparaître dans des sites isolés et de faible superficie. C est la raison pour laquelle le gouvernement néerlandais tourne ses efforts vers la réalisation d un Réseau écologique national fait de vastes espaces naturels reliés entre eux. En 2018, ce réseau devrait couvrir hectares, soit environ 18 % de la superficie des Pays-Bas. Plus de six millions d hectares de nature humide viendront encore s y ajouter, formés par les lacs, les rivières et certaines parties de la mer du Nord et de la mer des Wadden. Permettant la conservation durable des espèces courantes et rares de faune et de flore aux Pays-Bas, le Réseau écologique national constituera le pivot de la nature néerlandaise. Les Parcs nationaux font bien entendu partie du Réseau écologique national. Leurs valeurs naturelles exceptionnelles 13

16 et leur attrait pour le public en font même ses joyaux. Ensemble, ils couvrent quelque hectares, soit presque 3 % du territoire néerlandais. 4.3 Financement de l État En vertu des accords internationaux relatifs aux Parcs nationaux, le ministère de l Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire doit assurer le fonctionnement du réseau de Parcs nationaux en tant que tout. Chaque année, le ministre octroie aux Parcs nationaux une subvention pour la mise en œuvre de leurs plans annuels, qui sont basés sur les Plans de gestion et d aménagement s étalant sur dix ans. Certaines activités occasionnelles qui améliorent la qualité du réseau de Parcs nationaux dans son ensemble peuvent également être financées par le ministre de la Nature. 14

17 Particularités parcs nationaux province(s), super- centre PN pays no * désignation ficie (ha) infos * particularités Schiermonnikoog Frise premier parc officiel, région dynamique de dunes et de marais salants Lauwersmeer Groningue/ ancien bras de mer, Frise beaucoup d'oiseaux Alde Feanen Frise 18 en création dernier parc officiel, région marécageuse, importante pour les oiseaux d'eau Drents-Friese Wold Drenthe/Frise l'un des plus grands espaces naturels d'un seul tenant des Pays-Bas Drentsche Aa Drenthe Parc national et Paysage national Dwingelderveld Drenthe la plus grande lande humide d'europe Weerribben Overijssel le plus grand marais roselier d'europe Sallandse Heuvelrug Overijssel lande et collines, habitat du coq de bruyère aux Pays-Bas Utrechtse Heuvelrug Utrecht amphithéâtre morainique avec forêt et lande Duinen van Texel Hollande sept région de dunes variée possédant une flore et une faune très riches Zuid-Kennemerland Hollande sept dunes et domaines Oosterschelde Zélande grand parc, zone intertidale dynamique d'eau douce De Zoom - Kalmthoutse Heide Brabant sept./ parc transfrontalier avec Belgique lande, tourbières et forêt De Biesbosch Brabant sept./ le plus grand parc, Hollande mér. importante zone intertidale d'eau douce en Europe Loonse en Drunense Duinen Brabant sept./ les plus grands sables Hollande mér. mouvants d'europe De Groote Peel Limbourg/ le parc le plus petit mais Brabant sept. comptant les plus grandes tourbières des Pays-Bas De Meinweg Limbourg paysage en terrasse de la Meuse, fait partie du parc transfrontalier germanonéerlandais De Maasduinen Limbourg la dune de rivière la plus longue et la plus ancienne des Pays-Bas Veluwezoom Gueldre x premier parc (particulier) De Hoge Veluwe Gueldre x le parc le plus connu, domaine privé total Pays-Bas Remarques * centre infos : centre pour les visiteurs, musée d'histoire naturelle, centre d'information sur la nature, centre d'orientation, centre d'activités de pleine nature * no = ordre de désignation officielle (par le ministère de l'agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire) 15

18 Schiermonnikoog Schiermonnikoog, la plus au Nord des îles des Wadden néerlandaises, est le premier espace naturel à avoir été (en 1989) officiellement désigné Parc national. Cette île habitée est essentiellement composée de dunes et de marais salants. La côte est de l île, qui change chaque jour sous l influence du vent et de l eau, est peut-être le site le plus sauvage des Pays-Bas. L île est tout le long de l année intéressante pour les ornithologues amateurs, notamment vers le printemps et l automne. En été, les longues plages sablonneuses en bordure de la mer du Nord attirent de nombreux visiteurs. Les voitures sont interdites sur l île, sauf pour les détenteurs de licences. Elle est donc un véritable éden pour les cyclistes et les promeneurs personnes - y compris celles, très nombreuses, qui viennent y passer la journée - profitent chaque année de la nature et du calme. Le centre pour les visiteurs leur propose diverses excursions et expositions. Le Parc national de Schiermonnikoog couvre hectares, dont la majeure partie est gérée par Natuurmonumenten. Phoque / Gerrit van Ommering 16

19 Lauwersmeer Jorgen de Bruin Cygnes de Bewick / Wim Smeets / Foto Natura Au Nord des Pays-Bas, à la frontière des provinces de Groningue et de Frise, se trouve le Parc national Lauwersmeer, une réserve naturelle de hectares. Il y a une trentaine d années, cet estuaire faisait encore partie de la mer des Wadden. Par peur des inondations, un barrage de fermeture a été édifié (et achevé en 1969), donnant ainsi naissance à un espace naturel et à une zone humide de qualité exceptionnelle. Le Lauwersmeer est célèbre pour ses champs d orchidées mauves et de parnassie des marais qui fleurissent de mai à juillet. On y trouve aussi des espèces ornithologiques rares, telles que spatule, busard cendré, gorge bleue à miroir, panure à moustaches, etc. Des centaines de milliers d oiseaux, parmi lesquels des cygnes de Bewick, des canards siffleurs et des bernaches nonnettes viennent chaque année y hiverner tandis que bovins Highland, chevaux et races régionales de bovidés et d équidés y paissent. Paradis des amoureux de marche, de vélo et de canoë, ainsi que des ornithologues amateurs, le Parc national Lauwersmeer est géré par l Administration des Forêts. 17

20 Alde Feanen Au cœur de la Frise s étend le Parc national De Alde Feanen, une tourbière basse de hectares, offrant canaux, mares nichées au creux de prairies tourbeuses, roselières, tourbes flottantes, prairies de fauche parsemées de populages et forêts marécageuses. Le Parc abrite plus de 450 espèces de plantes et plus d une centaine d oiseaux s y reproduisent. Oiseaux d eau, échassiers et limicoles s y sentent tout particulièrement chez eux. Le Parc national De Alde Feanen attire chaque année visiteurs qui peuvent explorer la région en canoë ou en bateau, ou bien en empruntant les multiples sentiers de promenade et pistes cyclables. Des excursions sont organisées, à partir du centre d information. Le Parc est géré par It Fryske Gea. Gorge-bleu à miroir / Frits van Daalen / Foto Natura 18

21 Drents-Friese Wold Hans Dekker À la frontière de la Frise et de la Drenthe se trouve le Parc national Drents-Friese Wold, qui du point de vue de la superficie, est le deuxième espace naturel néerlandais de forêts et de landes. Ce vaste Parc comprend les sables mouvants d Aekingerzand, la vallée restaurée d une rivière et la tourbière de Grenspoel. Les magnifiques landes humides de Doldersum et de Wapse font également partie du Drents-Friese Wold. Le Parc abrite également de nombreuses espèces exceptionnelles de flore et de faune, telles que Ia très rare Goodyière rampante et un petit papillon, l azuré des mouillères. Chaque année, plus d un million de personnes visitent ce Parc de hectares. Deux centres pour les visiteurs, à Appelscha et à Vipère / Hans Dekker Diever, sont le point de départ de 32 promenades fléchées, de nombreuses pistes cyclables et de sentiers équestres. Les miradors de Doldersumerveld et d Aekingerzand conviennent parfaitement à l observation des espèces ornithologiques. Le Drents-Friese Wold est géré par l Administration des Forêts, Natuurmonumenten, Drentse Landschap et Maatschappij van Weldadigheid. 19

22 Drentsche Aa Le Parc national du Drentsche Aa est un bassin fluvial aux villages d openfield. Dans cette région, la nature et l agriculture font bon ménage depuis des milliers d année. Les fermes bâties autour de l openfield sont indissociables de la région, qui est l une des vallées fluviales les mieux conservées d Europe de l Ouest. Le Parc fait plus de hectares de superficie, un tiers étant une réserve naturelle. Il est traversé par l Aa, une rivière sinueuse aux nombreux affluents. Le Parc national du Drentsche Aa est situé entre Assen, Gieten et Glimmen. La région se prête parfaitement à la promenade, à pied ou en vélo. Chaque année, la région attire entre et 1 Trèfle d eau Cisca Castelijns / Foto Natura million de visiteurs viennent y admirer villages pittoresques, openfields, bois, lande, tumulus, dolmens, tourbières, près fleuris d orchidées et les panoramas de la vallée fluviale. L Administration des Forêts, le ministère de la Défense, Drentse Boermarken et Drentse Landschap sont chargés de sa gestion. 20

23 Dwingelderveld Hans Dekker Baies de genévrier Fred Hazelhoff / Foto Natura Le Parc national Dwingelderveld, dans la Drenthe, est avec ses quelque hectares la plus vaste lande humide d Europe de l Ouest. Dans la lande et les forêts se trouvent plus de 60 marais. La région abrite des centaines d espèces de flore et de faune, dont certaines sont extrêmement rares. Les étranges bosquets de genévriers ont alimenté diverses légendes locales. Extrêmement populaire, Dwingelderveld attire chaque année plus d un million et demi de visiteurs. Soixante kilomètres de sentiers pédestres et quarante kilomètres de pistes cyclables les y attendent, tout comme 3 centres pour les visiteurs, qui en plus de fournir des informations sur l histoire du Parc et ses particularités, servent également de point de départ à diverses excursions. L Administration des Forêts et Natuurmonumenten sont les principaux gestionnaires du Parc. 21

24 Weerribben Au nord-ouest d Overijssel se trouve le Parc national Weerribben, une tourbière basse de hectares émaillée d étangs, de roselières, de prairies de fauche, de tourbes flottantes et de forêts marécageuses. Avec la réserve naturelle De Wieden, De Weerribben est le plus grand marécage d eau douce d Europe de l Ouest. En 2002, la loutre y a été réintroduite. Chaque année, un million de personnes viennent s y promener en vélo, à pied, en canoë ou en bateau. En hiver, les canaux attirent de nombreux patineurs. Le Parc national Weerribben dispose d un centre d activités naturelles à Ossenzijl et d un centre d informations à Kalenberg. Son principal gestionnaire est l Administration des Forêts. Philip Friskorn / Foto Natura Polyommate Angelique Belfroid / Foto Natura 22

25 Sallandse Heuvelrug Parc National Sallandse Heuvelrug Coq de bruyère Michiel Schaap / Foto Natura Le Parc national Sallandse Heuvelrug est situé entre Holten et Nijverdal. Il s agit du dernier endroit des Pays-Bas où le Tétras lyre vit à l état sauvage. Le paysage est constitué de landes arides et d un bois de feuillus et de conifères. La calotte glaciaire y a formé des moraines qui donnent à la région son aspect caractéristique. La plus haute colline, la Koningsbelt, est à 75 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le Parc national Sallandse Heuvelrug accueille chaque année plus d un million de visiteurs, notamment des promeneurs et des cyclistes. On y trouve un centre d information et un centre pour les visiteurs qui proposent un large éventail d excursions (au départ d une grange). Le Parc fait plus de hectares de superficie. Ses gestionnaires (l Administration des Forêts et Natuurmonumenten) travaillent en coopération avec les propriétaires des domaines avoisinants de Noetselenberg et de Holterberg (qui font ensemble hectares). 23

26 Ronno Tramper / Foto Natura Pic noir Duncan Usher / Foto Natura Utrechtse Heuvelrug Le Parc national Utrechtse Heuvelrug (6 000 hectares) est en grande partie situé sur une moraine qui s est formée à l avant-dernière ère glaciaire. Sa crête est essentiellement couverte de forêts, mais le Parc comprend également des landes avec de petits étangs, des sables mouvants et des berges inondables. Une centaine d espèces ornithologiques y nichent. On y trouve également blaireau, martre commune, papillons et libellules. Le Parc national Utrechtse Heuvelrug possède un riche patrimoine culturel sous forme de tumulus, champs traditionnels, cultures de tabac, domaines et châteaux. La région est sous la gestion de l Administration des Forêts, Utrechts Landschap, Natuurmonumenten, Recreatieschap Utrechtse Heuvelrug et de nombreux propriétaires privés domaniaux. 24

27 Duinen van Texel Frits van Daalen / Foto Natura Le logo du Parc national Duinen van Texel arbore une spatule et ce n est pas sans raison. Le Parc est depuis le début du siècle dernier réputé pour ses trésors ornithologiques. Quelque 80 espèces y nichent, dont certaines très rares, telles que la sterne naine et le hibou des marais. Le paysage du système de dunes de Texel est très diversifié, avec ses vallées humides sinuant entre dunes arides, forêts, landes de bruyère, près salés et plages sablonneuses s étendant à perte de vue. La région, de forme étirée, possède une superficie de hectares. Les deux sites les plus connus sont la plage buissonneuse De Slufter et le grand banc de sable De Hors. Chaque année, cinq millions de personnes viennent se promener à pied et en vélo. De nombreuses excursions scolaires sont organisées dans les dunes de Texel. Le Parc est également accessible aux personnes en fauteuil roulant. Un centre pour les visiteurs est à la disposition de tous ceux qui désirent de plus amples informations. La gestion du Parc national Duinen van Texel est assurée par l Administration des Forêts et par le ministère de la Défense. Spatules Danny Ellinger / Foto Natura 25

28 Zuid-Kennemerland Dans les dunes de la Hollande septentrionale, entre IJmuiden et Zandvoort, s étend sur une superficie de 3800 hectares le vaste Parc national Zuid-Kennemerland. Plage, dunes calcaires, domaines historiques et forêts bordent la face continentale des dunes, formant une véritable oasis dans une Randstad fourmillant d activités humaines. Une flore et une faune variées s y développent. Zuid-Kennemerland attire chaque année deux millions de visiteurs (de nombreux venant des environs) qui viennent s y promener à pied, en vélo ou à cheval. En été, des nageurs viennent s ébattre dans la mer du Nord et dans l étang Het Wed, niché au cœur des dunes. À Overveen, le centre pour les visiteurs est établi dans un bâtiment industriel datant Renard Wil Meinderts / Foto Natura de 1898, qui abritait autrefois les machines de la Compagnie des eaux de Haarlem. Les principaux gestionnaires de la région sont l Administration des Forêts, Natuurmonumenten et la Compagnie des eaux PWN. 26

29 Oosterschelde Au cœur de la région du Delta se trouve le Parc national Oosterschelde (Escaut oriental) qui avec ses hectares et plus de 125 km de rivages, est le plus grand Parc national des Pays-Bas. Dans cette zone intertidale dynamique, les oiseaux s agglutinent à marée basse sur les bancs de sable et de limon (les slikkes) émergeant, pour y chercher leur nourriture, tandis que des phoques se prélassent en allaitant leurs petits. À marée haute, les oiseaux se déplacent vers les schorres (prés salés), ainsi que vers les polders et les criques situées à l intérieur des digues. Sous l eau évoluent poissons, poulpes, algues, moules et différentes espèces vivant habituellement sur les côtes rocheuses, telles que l anémone de Piquet avec alguês mer. Les amoureux de la nature peuvent s y promener à pied ou en vélo, faire du bateau ou de la plongée. De multiples excursions sont également organisées. Le Parc national Oosterschelde est géré par l Administration des travaux publics, les communes, le Syndicat de gestion des polders des îles zélandaises, l Administration des Forêts, Natuurmonumenten, Zeeuws Landschap et la Province de Zélande. 27

30 De Zoom-Kalmthoutse Heide Situé entre Ossendrecht et Kalmthout, le Parc Zoom-Kalmthoutse Heide est riche en landes sèches et humides, en dunes continentales et en vastes forêts. Il s agit d un Parc transfrontalier où les administrations et organisations néerlandaises et flamandes travaillent ensemble. Avec une superficie de hectares, le Parc offre aux visiteurs une alternance de forêts, de landes sèches et humides, de tourbières et de petites régions rurales. Il est le domaine d espèces ornithologiques rares telles que l Engoulevent d Europe, le traquet motteux et l alouette lulu. Le Parc Zoom-Kalmthoutse Heide attire annuellement visiteurs, qui viennent s y promener à pied, en vélo ou Grebe a cou noir Dietmar Nill / Foto Natura à cheval. Un centre d information se trouve dans la partie flamande du Parc. Les principaux gestionnaires du Parc sont Natuurmonumenten, l Administration des Forêts, le Service de la Nature de la Communauté flamande et des propriétaires domaniaux privés. 28

2.12 LOISIRS. Préambule

2.12 LOISIRS. Préambule 2.12 LOISIRS Préambule L espace ouvert naturel et aménagé d une ville et ses installations récréatives ne sont pas simplement souhaitables, mais ils s avèrent essentiels au bien-être général d une communauté.

Plus en détail

Résidence de tourisme. Mer & Golf City HHH. votre patrimoine immobilier aux portes de bordeaux LA CULTURE DE L IMMOBILIER

Résidence de tourisme. Mer & Golf City HHH. votre patrimoine immobilier aux portes de bordeaux LA CULTURE DE L IMMOBILIER Résidence de tourisme Mer & Golf City HHH votre patrimoine immobilier aux portes de bordeaux LA CULTURE DE L IMMOBILIER Mer & Golf City MER & GOLF CITY, Résidence de Tourisme classée 3 étoiles au coeur

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Étude de la carte de Vézelise Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Double objectif de la séance Étude d un paysage lorrain de côte Apprentissage de la lecture du relief sur une

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain

Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain Pessac, le 7 août 2009 Réf. : CQM-2009-30a-CV Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain Projet de cheminements verts Rapporteur Serge Degueil Responsable Commission Cadre de vie Yves Schmidt

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe)

Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe) Questionnaire pour visiteurs (Par personne, chef de famille, chef de groupe) Première partie : estimation économique 1. Genre Date: / / Masculin (s) Féminin(s)...... Prière d indiquer le nombre de personnes

Plus en détail

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015

BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 BORDEREAU DE CREATION Patrimoine naturel / Millésime 2015 Produit Nom produit : Adresse du produit (établissement) Raison sociale : Civilité : Mlle Mme M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Commune

Plus en détail

Lic. A5862. Voyage privé Madère Fly & Drive 8 jours / 7 nuits

Lic. A5862. Voyage privé Madère Fly & Drive 8 jours / 7 nuits Lic. A5862 Voyage privé Madère Fly & Drive 8 jours / 7 nuits Jour 1 arrivée Funchal (B) Arrivée à l aéroport de Funchal en fin de soirée. Prise en charge de votre voiture de location et direction vers

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E

PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E PORTRAITS DE PARCS E X P O S I T I O N P H O T O G R A P H I Q U E Du 2 au 28 avril 2011 MUSEUM DE GRENOBLE - JARDIN DES PLANTES DOSSIER DE PRESSE Crédit : Olivier Roydor 2 8 PARCS - 8 PHOTOGRAPHES 6 PARCS

Plus en détail

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA FRANÇAIS PROSPECTUS INTERNATIONAL LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA International LETHBRIDGE COLLEGE Lethbridge College, le plus important collège communautaire subventionné par l État, est ouvert depuis 1957.

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope Ronde Tête Bramont Arrêté Préfectoral n 93-0029 du 08 janvier 1993 modifié par l AP n 951947 du 05/10/95 (complété par A.P. n 960429 du 22/03/96) et l AP n 2005-179-4

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2

Le contexte global. La ressource. I.1 Particularités de la ressource en eau. Superficie : 41 526Km 2 Le contexte global Superficie : 41 526Km 2 Population: 16,34M.(89,6% urbaine: / 10,4% rurale:) 2006 PIB/hab 2007: 35 576 USD Divisions administratives: 12 provinces et 467 communes en nombre variable Régime:

Plus en détail

Document d Objectifs des sites Natura 2000 FR 9110108 et FR 9101435 «Basse Plaine de l Aude» Table des Annexes

Document d Objectifs des sites Natura 2000 FR 9110108 et FR 9101435 «Basse Plaine de l Aude» Table des Annexes Table des Annexes Annexe I : Procédure de désignation des sites Natura 2000 (ZPS et SIC). Annexe II : Composition du comité de pilotage. Annexe III : Exemple de cahier de pâturage tournant Manade. Annexe

Plus en détail

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses richesses. Du massif Vosgien aux plateaux du Jura, en passant

Plus en détail

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS Plan National d'actions Chiroptères 2009-2013 CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES 02 LES CHAUVES-SOURIS Seuls mammifères à vol actif ; 34 espèces présentes en France métropolitaine ; Insectivores (quelques

Plus en détail

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE PORT CROS : FORT DE L EMINENCE Le mot du directeur Le Fort de l Eminence est le cadre idéal pour découvrir l île de Port-Cros, sa faune et sa flore préservée. Les séjours scolaires peuvent y être organisés

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

PRESTATION 1 : MULTI-ACTIVITES INCENTIVE ET SEMINAIRES

PRESTATION 1 : MULTI-ACTIVITES INCENTIVE ET SEMINAIRES Les prestations ci-dessous - multi-activités, excursions en Zodiacs et randonnées 4x4/Quads - sont personnalisables aux côtés des chefs de projets. Des options et variantes existent : chants Corses, pique-nique

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail Vos événements au bord de l océan île de Ré Le Phare des Baleines Conseils Plaisir Séminaires Océan SoiréesDécouvrir Authentique Réceptions Conférences Réunions de travail Événements Professionnel Détente

Plus en détail

Du côté des antennes du Monte Tesoro

Du côté des antennes du Monte Tesoro Du côté des antennes du Monte Tesoro Cette promenade va nous mener de Brembilla à Costa Valle Imagna, cela en passant par Laxolo Berbenno et Ponte Giurino, localité de laquelle la pente sera raide pour

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010 n 1 Bulletin d information Eté 2010 Site Natura 2000 Tunnels à Bulletin d information Bulletin d information chiroptères Monts du matin Monts du matin Edito Le patrimoine naturel constitue aujourd hui

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

- 2 - La Traduction - 2.1. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HAMEL

- 2 - La Traduction - 2.1. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HAMEL - - La Traduction -.. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HMEL Christophe Laborde, paysagiste - gence E.Sintive, Ludovic Durieux, architecte urbaniste Sept - PGE -. - La Traduction Spatiale

Plus en détail

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE Nature et terroir scrl Place Communale 20c 6230- Pont-à-Celles Tel 071/84.54.80 Fax 071/84.54.84 Lic A 5312 Nature Culture Confort Effort Dépaysement INVITATION AU VOYAGE Espagne : Sierra Morena Sur les

Plus en détail

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres & De la planification à la réparation Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres SOMMAIRE 2 Introduction 2 Quelques applications utiles 4 Quelques sites

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Inauguré en juin 2013, le centre régional pour la biodiversité Beautour redonne vie à l héritage

Plus en détail

Incentive Séminaires. Organisation d événement. Te l. 0 5 5 6 6 0 0 1 0 1 - Fa x 0 5 5 6 6 0 9 3 9 2

Incentive Séminaires. Organisation d événement. Te l. 0 5 5 6 6 0 0 1 0 1 - Fa x 0 5 5 6 6 0 9 3 9 2 Incentive Séminaires Organisation d événement A g e n c e D LG a n d C o 4, a v e n u e c a v a l e y - 3 3 7 4 0 A R E S Te l. 0 5 5 6 6 0 0 1 0 1 - Fa x 0 5 5 6 6 0 9 3 9 2 C o n t a c t s : M. D a v

Plus en détail

Marseille et la nuit européenne des musées Exploitation pédagogique et corrigés

Marseille et la nuit européenne des musées Exploitation pédagogique et corrigés Culture et festivités Marseille et la nuit européenne des musées Exploitation pédagogique et corrigés Introduction Nous proposons de faire découvrir Marseille à l occasion de la nuit des musées (16 mai

Plus en détail

Séminaire OSPHARM. Au Costa Rica. Du DIMANCHE 17 au lundi 25 novembre 2013. 9 jours / 7 nuits

Séminaire OSPHARM. Au Costa Rica. Du DIMANCHE 17 au lundi 25 novembre 2013. 9 jours / 7 nuits Séminaire OSPHARM Au Costa Rica Du DIMANCHE 17 au lundi 25 novembre 2013 9 jours / 7 nuits 1 Le Costa Rica Merveilleux jardin tropical, blotti entre Caraïbe et Pacifique, le Costa Rica n en finit pas de

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Restauration et réception Hôtellerie Hébergement de groupe Séminaires et Formation Activités pédagogiques et loisirs Séjours de vacances adaptées La boutique Présentation générale Bol Vert - Rue Clavon-Collignon

Plus en détail

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS La Directive Cadre sur l Eau (DCE, n 2000/60/CE) fixe comme objectif pour 2015 l atteinte du bon état ou du bon potentiel écologique des eaux de surface. Ces états écologiques sont appréciés par la qualité

Plus en détail

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Département des conservateurs Formation permanente Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Crédit photographique : Laurent Mignaux / MEDDE-MLETR

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME

PARC DES OISEAUX PRISE JEUX ENCADREMENT SPECTACLE QUALITÉ UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU SITES DE PARCOURS EN CHARGE PROFESSIONNALISME UNE JOURNÉE INOUBLIABLE AU PARC DES OISEAUX PARCOURS THÉMATIQUES A T E L I E R PÉDAGOGIE SPECTACLE A C T I V I T É S DÉTECTIVES EXPERIENCE SITES DE PRESENTATION DÉCOUVERTE BIODIVERSITÉ JEUX ENCADREMENT

Plus en détail

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie.

PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. PARTIE II : Reproduction sexuée et maintien des espèces dans leur milieu de vie. Une île volcanique vient de se former, que se passe-t-il au bout de plusieurs années? Comment font les êtres vivants pour

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Mémoire du CREAT. Présenté au :

Mémoire du CREAT. Présenté au : Mémoire du CREAT Présenté au : Bureau d audiences publiques en environnement dans le cadre des audiences publiques sur les projets de réserves de biodiversité projetées du lac Opasatica, du lac des Quinze,

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

faut le voir pour le croire!

faut le voir pour le croire! cahier spécial Produit par 8 pages Un concept unique au Canada! l incroyable succès de la formule condo 5042213 un investissement incroyable découvrez LE DOMAINE DE LA FLORIDA C EST quoi? 2 LE DOMAINE

Plus en détail

Les ILES ANGLO- NORMANDES -CHANNEL ISLANDS

Les ILES ANGLO- NORMANDES -CHANNEL ISLANDS UTL CAMBRAI AGENCE AVENTOUR FECHAIN DU 10 AU 14 MAI 2016 Les ILES ANGLO- NORMANDES -CHANNEL ISLANDS JOUR 1 : JERSEY «L île aux fleurs» 6H00 - Réunion des participants et départ en direction de ST MALO

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

Morcellement du paysage

Morcellement du paysage Morcellement du paysage L indicateur «Morcellement du paysage» montre comment le paysage en dessous de 100 mètres est morcelé par des barrières artificielles telles que des routes ou des zones d habitation.

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

Nature et pêche au Domaine provincial de Mirwart

Nature et pêche au Domaine provincial de Mirwart Nature et pêche au Domaine provincial de Mirwart Accueil Comprendre la nature et le monde qui nous entoure, apprendre à taquiner le poisson et à jeter l hameçon, observer, toucher, manipuler, sentir et,

Plus en détail

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie

Extraits d un carnet de route de mon voyage en Patagonie Manifestations-loisirs / Carnet de route Patagonie / extraits Page 1 / 7 Contenu : Patagonie ARGENTINE Glacier Perito Moreno / El Chalten Fitz Roy et Corre Torre Rédaction : Alain Krummenacher / entrepreneur

Plus en détail

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011 Aménagement rural et développement durable Dépendance à la voiture en milieu rural : le cas de la Province du Luxembourg Constats, enjeux et pistes de solutions à moyen-long terme via l aménagement du

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

conservation volontaire : différence vous pouvez faire la Principales options de conservation légales pour les propriétaires de terrains privés

conservation volontaire : différence vous pouvez faire la Principales options de conservation légales pour les propriétaires de terrains privés La conservation volontaire : différence vous pouvez faire la Principales options de conservation légales pour les propriétaires de terrains privés Rédaction (ordre alphabétique) Amélie Denoncourt, étudiante

Plus en détail

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët. Département 56

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 Le Grand Pont sous le Faouët. Département 56 Le Haut Ellé Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët Département 56 Présentation L'Ellé regroupe tous les niveaux techniques, ainsi l'ellé peut être divisée en trois tronçons

Plus en détail

Conservatoire ESPACE de l ASPAS. La nouvelle Réserve de Vie Sauvage du Grand-Barry (Véronne, Drôme)

Conservatoire ESPACE de l ASPAS. La nouvelle Réserve de Vie Sauvage du Grand-Barry (Véronne, Drôme) Conservatoire ESPACE de l ASPAS La nouvelle Réserve de Vie Sauvage du Grand-Barry (Véronne, Drôme) À travers son Conservatoire privé ESPACE et grâce à la confiance et à la générosité des adhérents et de

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise

Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise Re-découvrir une des régions touristiques les plus cotées et estimées de France, Randonner à la lisière ou dans le premier territoire en France classé

Plus en détail

Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Habitats N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Fontanges, Saint-Martin-Valmeroux,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SEJOUR A GUJAN MESTRAS

LIVRET D ACCUEIL SEJOUR A GUJAN MESTRAS LIVRET D ACCUEIL SEJOUR A GUJAN MESTRAS Partir Entre Amis SARL au capital de 8.000 euros - 14 rue Charles V 75004 Paris - www.partir-entre-amis.fr SIRET :52086234300016 licence d agence de voyages IM075100107

Plus en détail

Site d étude. Résultats

Site d étude. Résultats Avec la collaboration de l Université de Bretagne Occidentale, (Institut Universitaire Européen de la Mer, Laboratoire d'ecophysiologie et de Biotechnologie des Halophytes et Algues Marines) Site d étude

Plus en détail

PASS ARAN. Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m

PASS ARAN. Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m PASS ARAN Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m Maison du Valier 950m 0h Tél 05 61 01 01 01 Suivre vers le Nord le GR 10 (balisage rouge et blanc) qui remonte au parking pour

Plus en détail

DEUXIÈME ÉDITION. Îles de la Madeleine. Québec, Canada

DEUXIÈME ÉDITION. Îles de la Madeleine. Québec, Canada DEUXIÈME ÉDITION Îles de la Madeleine Québec, Canada Les îlots présents dans les lagunes représentent des sites idéaux pour l'établissement de colonies de sternes. Pendant la période de nidification et

Plus en détail

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation Une autre façon de vivre à Lyon BBC Bâtiment Basse Consommation 1 7 2-1 7 6 r u e d e S a i n t - C y r L Y O N 9 e Vivre à Lyon comme à la campagne Situé à l ouest de la Saône, à la lisière de Saint-Didier

Plus en détail

SOMMAIRE DES DELIBERATIONS DU COMITE DU 13 SEPTEMBRE 2006

SOMMAIRE DES DELIBERATIONS DU COMITE DU 13 SEPTEMBRE 2006 SOMMAIRE DES DELIBERATIONS DU COMITE DU 13 SEPTEMBRE 2006 1- Marché de services pour l entretien courant des cours d eau du Boulonnais (2007-2009)... page 2 2- Etude de définition des aménagements de prévention

Plus en détail

Salon du Tourisme et des Loisirs

Salon du Tourisme et des Loisirs Salon du Tourisme et des Loisirs 16,17 et 18 avril 2010 Palais Régional Omnisports Georges Théolade Introduction Seule Région européenne sur le continent Sud américain, située sur le plateau des Guyanes

Plus en détail

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! 1 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par

Plus en détail

Séminaire au Domaine du Marquenterre

Séminaire au Domaine du Marquenterre Séminaire au Domaine du Marquenterre Baie de Somme < Picardie < France Mettez de la nature dans votre séminaire! A votre écoute : Laure THOMAS Tel : + 33 (0)3 22 25 03 06 seminaire@domainedumarquenterre.com

Plus en détail

Le nouveau Code forestier

Le nouveau Code forestier Aimer la forêt, c est la préparer aux défis du XXI ème siècle. Le nouveau Code forestier Découvrez ce qui se cache derrière. 1. Le nouveau Code forestier : pourquoi et comment? p5 2. Une nouvelle ambition

Plus en détail

Programme des formations 2015 Tourisme et loisirs

Programme des formations 2015 Tourisme et loisirs Parc naturel régional du Vexin français Programme des formations 2015 Tourisme et loisirs Tourisme Être acteur du tourisme durable sur votre territoire Ce programme de formations et journées thématiques

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'été de cette année aurait été plus propice à observer des limaces et des escargots

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Tout le monde peut faire le nautisme!

Tout le monde peut faire le nautisme! Vacances de sports nautiques excitantes Pour personnes avec une restriction Tout le monde peut faire le nautisme! Tout le monde peut faire le nautisme! Voilà la devise de SailWise. Depuis 1976, nous organisons

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME Définition Le terme «écotourisme» est récent : on estime sa première apparition dans la littérature en 1978, le développement de l activité elle-même datant d environ

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI)

L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) L Initiative pour la Réduction de la Pauvreté et la Gestion de l Environnement (PREMI) Un partenariat en appui aux politiques environnementales en Afrique de l Ouest PROGRAMME AFRIQUE CENTRALE ET OCCIDENTALE

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Formation FORÊT Les massifs

Formation FORÊT Les massifs Formation FORÊT Les massifs Ateliers du patrimoine naturel de Picardie Rémi François Paul Janin 20/04/2014 Tour d horizon des principaux massifs picards Retz : l héritage de la futaie cathédrale Dominance

Plus en détail