Modèle de Manuel de. Système de Management de la Sécurité, et SMS/SGS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modèle de Manuel de. Système de Management de la Sécurité, et SMS/SGS"

Transcription

1 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aviation civile Direction de la sécurité de l'aviation civile Direction aéroports et navigation aérienne Modèle de Manuel de Système de Management de la Sécurité, et SMS/SGS 50, rue Henry Farman Paris cedex 15 Tél :

2 Page : 2/30 I. Liste des modifications Le tableau suivant identifie les modifications apportées. N Ed Date Raison de la modification Sections modifiées 1 20/10/11 Création document Toutes II. Approbation du document Le tableau suivant identifie les autorités qui ont successivement vérifié et approuvé la présente édition du modèle de manuel de système de management de la sécurité et SMS/SGS. AUTORITE NOM DATE ET SIGNATURE Rédaction Bernard MARTIN Jonathan GIRE Le 20/10/11 Signé : Original signé Vérification - Le chef du Pôle Certification des prestataires de service de navigation aérienne - Le chef de Pôle Aéroport Pierre OUTREY Patrick DISSET Le 20/10/11 Signé : Original signé Approbation - Le Directeur Aéroports et Navigation Aérienne Alain Printemps Le 20/10/11 Signé : Original signé Note : Toute version papier du guide est susceptible d être périmée. Afin de s assurer que ce document est bien la dernière version à jour du guide, il est possible de consulter ce guide sur le site Internet de la DGAC à l adresse rubrique transports et sécurité routière secteur aérien Professionnels de l aviation.

3 Page : 3/30 Sommaire I. LISTE DES MODIFICATIONS... 2 II. APPROBATION DU DOCUMENT... 2 A. PRÉAMBULE... 3 I. OBJET DU DOCUMENT... 3 II. DÉFINITION / ACRONYME... 4 III. CODE COULEUR... 5 IV. RÉFÉRENCE RÉGLEMENTAIRE... 5 B. MANUEL SMS TYPE... 6 I. TABLE DES MATIÈRES... 7 II. MISE À JOUR DU DOCUMENT... 7 III. APPROBATION... 7 IV. DIFFUSION... 8 V. POLITIQUE DE SÉCURITÉ... 9 VI. DISPOSITIONS S VII. MISE EN ŒUVRE DE LA SÉCURITÉ VIII. PILOTAGE DE LA SÉCURITÉ IX. PROMOTION DE LA SÉCURITÉ C. MODÈLES DOCUMENTAIRES D. COORDONNÉES DES DSAC IR A. Préambule I. Objet du Document L'objet de ce document est de proposer aux exploitants d'aérodrome qui assurent une prestation AFIS un modèle de manuel de management de la sécurité leur permettant d'intégrer les obligations liées à la fois à la certification du prestataire AFIS (manuel SMS) et à la certification de sécurité aéroportuaire (chapitre 6 du manuel d aérodrome), tant en métropole que dans les départements et collectivités d'outre-mer. Ce document vise également à fournir un modèle de manuel SMS aux prestataires AFIS qui ne sont pas immédiatement concernés par la mise en place d un système de gestion de la sécurité lié à la certification de sécurité aéroportuaire. Ce document est un manuel type mis à la disposition des exploitants et services AFIS. Il convient néanmoins que ces derniers se l approprient et l'adaptent à la structure et au type d exploitation définis sur l aérodrome.

4 Page : 4/30 II. Définition / acronyme Dans ce guide, sont entendus par : - «Prestataire AFIS» (Air Flight Information Service) : prestataire rendant les services d information de vol et d alerte sur un aérodrome, - «SMS» : le système de management de la sécurité, tel que requis pour l obtention d un certificat de prestataire de services de navigation aérienne (Règlement (UE) 1035/2011 établissant des exigences communes pour la fourniture de services de navigation aérienne, dénommé ci-après «Règlement EC»), - «SGS» : le système de gestion de la sécurité, tel que requis pour l obtention d un certificat d exploitant d aérodrome (Arrêté du 19 avril 2011 relatif à la mise en place d un système de gestion de la sécurité par les exploitants d aérodrome, dénommé ci-après «arrêté SGS»), - «SMS/SGS» : un système de management regroupant à la fois le SMS et le SGS, dans le cas d un prestataire rendant à la fois une prestation d AFIS et d exploitant d aérodrome, - «DSAC IR» : la direction de la sécurité de l aviation civile interrégionale compétence, et par extension la DSAC échelon central dans le cas des collectivités outre-mer (cf. partie D), - «Prestataire» : prestataire AFIS et par extension exploitant d'aérodrome dans le cas d'un manuel SMS/SGS.

5 Page : 5/30 III. Code couleur Dans ce document, pour faciliter la lecture et expliciter l objectif de chaque texte, le code couleur suivant est utilisé : - Le manuel type - Les éléments et notes explicatifs - [Les éléments à compléter] - Les éléments d extension apportés au Système de Management de Sécurité (SMS) pour répondre aux exigences du SGS IV. Référence réglementaire Le tableau suivant synthétise, de façon non exhaustive, la relation entre les éléments décrits dans ce manuel et les exigences réglementaires correspondantes du Règlement (UE) 1035/2011 (SMS) et de l arrêté du 19 avril 2011 (SGS). Chapitres du manuel type Exigences SMS Exigences SGS (règlement EC) (arrêté SGS) V. Politique de sécurité Annexe II, (1,3) Art. 3, 4 VII.1. Organisation et organigramme Annexe I, 2.1 Art. 2 VII.2. Responsabilités Annexe I, 2.1 Annexe II, (2) Art. 6 VII.2.1. Le dirigeant responsable. Annexe II, (2) Art. 4 VII.2.3. Le Responsable SMS/SGS Annexe II, (2) Art. 5 VII.3. Gestion des compétences Annexe I, 5 Annexe II, (1) Art (1) VII.4. Gestion documentaire Annexe II, (4) Art. 9, 10 VII.5. Evaluation et atténuation des risques Annexe II, (6) Art. 12 VII.6. Services extérieurs et parties Annexe I, 3.1 intéressées Annexe II, (5) Art. 14, 15 VII.7. Evénements liés à la sécurité Annexe II, (7) Art. 13 VII.8. Enregistrements de sécurité Annexe II, (3) Art. 11 VIII.1. Niveau de sécurité Annexe II, (3) Art. 16 VIII.2. Suivi de la sécurité Annexe II, (2) Art. 16 VIII.3. Actions de sécurité Annexe II, (3) VIII.4. Revue de sécurité Annexe II, (1) Art. 18 VIII.5. Audit interne Annexe II, (1) Art. 17 VIII.6. Consultation des usagers ou Comité de sécurité Annexe I, 8.1 Art. 19 IX.1. Diffusion des enseignements Annexe II, (2) Art. 20 IX.2. Proposition d amélioration de la sécurité Annexe II, (3) Art. 8 IX.3. Rapport annuel Annexe I, 9 -

6 Page : 6/30 B. Manuel SMS type Système de Management de la Sécurité (SMS/SGS) «Service AFIS et exploitant de [nom de l aérodrome]»

7 Page : 7/30 I. Table des matières [Table des matières] II. Mise à jour du document Le manuel SMS/SGS est établi et mis à jour sous la responsabilité du [nom et fonction du responsable désigné] Edition Date Motif du changement Version 1.0 Version initiale Version 1.1 Version 1.2 III. Approbation NOM FONCTION DATE SIGNATURE Rédaction Validation Approbation

8 Page : 8/30 IV. Diffusion Ce manuel est diffusé par [nom et fonction du responsable de la diffusion] aux destinataires suivants : - M. le Directeur de la DSAC [IR] 1 exemplaire - M. le Directeur d Exploitation Aérodrome de [nom de l'aérodrome] 1 exemplaire - Service AFIS Aérodrome de [nom de l'aérodrome] 1 exemplaire - M. le Responsable du SMS/SGS 1 exemplaire - [ ]

9 Page : 9/30 V. Politique de sécurité Ce manuel constitue le document de référence de [nom de l'organisme ou de l'entité], rendant les services AFIS et exploitant l'aérodrome de [nom de l'aérodrome], pour l obtention et le maintien du certificat de prestataire de service de la navigation aérienne mettant en œuvre le service AFIS et du certificat de sécurité aéroportuaire de l aérodrome de [nom de l'aérodrome]. Engagement de la direction [Engagement à insérer] Note : Le dirigeant responsable, en charge du service AFIS et éventuellement de l'aérodrome, doit ici formaliser en particulier qu'il accorde la plus haute priorité à l'obtention d'un niveau de sécurité adéquat aux services pour lesquels il est certifié et ceci en accord avec la réglementation applicable. Le dirigeant responsable Le [date] [Signature du dirigeant responsable]

10 Page : 10/30 VI. Dispositions générales VI.1. Contexte Les prestataires de services de navigation aérienne, incluant les prestataires de services AFIS, ont pour obligation de mettre en œuvre un Système de Management de la Sécurité (SMS). Cette exigence concerne pour les AFIS, les services de la navigation aérienne suivants : - le service d information de vol d aérodrome ; - le service d alerte. Cette obligation a été reprise au travers du règlement établissant les exigences communes relatives à la fourniture des services de la navigation aérienne (Règlement UE 1035/2011 du 17 octobre 2011) qui définit les critères sur lesquels les prestataires de services vont être certifiés. Par ailleurs, tout exploitant d aérodrome qui a obligation de détenir un certificat d aérodrome (article R du Code de l Aviation Civile) est tenu de mettre en place un système de gestion de la sécurité (SGS) conforme aux exigences de l arrêté du 19 avril VI.2. Objet Ce manuel détaille les principes retenus pour garantir la conformité aux exigences réglementaires et décrire les procédures qui en assurent la mise en œuvre. Il présente le système de management de la sécurité établi pour rendre le service AFIS et assurer l'exploitation de l aérodrome de [nom de l'aérodrome]. VI.3. Références réglementaires - Arrêté du 17 août 2007 relatif aux comptes rendus d événement et d incident d aviation civile, - Arrêté du 17 août 2007 fixant la liste d événements et d incidents d aviation civile, - Arrêté du 3 juin 2008 relatif aux services d information aéronautique. Pour la partie SMS règlements applicables en métropole et départements d outre-mer (DOM) : - Règlement (CE) n 216 du 20 février 2008 concernant des règles communes dans le domaine de l'aviation civile et instituant une Agence européenne de la sécurité aérienne, et abrogeant la directive 91/670/CEE du Conseil, le règlement (CE) no 1592/2002 et la directive 2004/36/CE, - Règlement (UE) n 1035/2011 établissant les exigences communes pour la fourniture de services de la navigation aérienne, - Arrêté du 20 octobre 2004 relatif aux enregistrements des données relatives à la gestion du trafic aérien, à leur conservation et à leur restitution, - Arrêté du 26 mars 2004 relatif à la notification et à l analyse des événements liés à la sécurité dans le domaine de la gestion du trafic aérien, - Arrêté du 16 avril 2007, relatif à la certification des prestataires de services de la navigation aérienne mettant en oeuvre des services AFIS,

11 Page : 11/30 - Arrêté du 16 juillet 2007 consolidé au 28 avril 2010 relatif à la qualification et à la formation des personnels AFIS, Pour la partie SMS règlements applicables en collectivités d'outre mer (COM) : OU - Au travers du code des transports Règlement (CE) n 216 du 20 février 2008 concernant des règles communes dans le domaine de l'aviation civile et instituant une Agence européenne de la sécurité aérienne, et abrogeant la directive 91/670/CEE du Conseil, le règlement (CE) no 1592/2002 et la directive 2004/36/CE, Règlement (UE) n 1035/2011 établissant les exigences communes pour la fourniture de services de la navigation aérienne, - Arrêté du 20 octobre 2004 relatif aux enregistrements des données relatives à la gestion du trafic aérien, à leur conservation et à leur restitution, - Arrêté du 26 mars 2004 relatif à la notification et à l analyse des événements liés à la sécurité dans le domaine de la gestion du trafic aérien, - Arrêté en projet, relatif à la certification des prestataires de services de la navigation aérienne mettant en oeuvre des services AFIS (métropole et COM), - Arrêté en projet, relatif à la qualification et à la formation des personnels AFIS en COM, Pour la partie SGS règlements applicables : - Article R du Code de l Aviation civile, - Arrêté du 19 avril 2011 relatif à la mise en place d un système de gestion de la sécurité par les exploitants d aérodrome, - Arrêté du 10 juillet 2006 modifié relatif au plan type de manuel d aérodrome. VI.4. Champ d application Ce manuel s applique à l ensemble des personnels de [nom de l exploitant d aérodrome], notamment les personnels AFIS de [nom de l'aérodrome], et à ceux dont les fonctions sont liées à la sécurité ou au fonctionnement du SMS/SGS. ou Ce manuel s applique à l ensemble des personnels AFIS de l aérodrome de [nom de l'aérodrome] et à ceux dont les fonctions sont liées à la sécurité et au fonctionnement du SMS.

12 Page : 12/30 VII. Mise en œuvre de la sécurité VII.1. Organisation et organigramme Le service AFIS de l aérodrome est un service rattaché à [nom de l'organisme ou de l'entité], dont le dirigeant responsable est [nom du dirigeant responsable]. Il est dirigé par [fonction et nom du directeur du service AFIS]. La gestion du SMS/SGS est assurée par [nom du responsable SMS]. Le SMS/SGS regroupe le système de management de la sécurité lié à la prestation AFIS et le système de gestion de la sécurité lié à l'exploitation de l'aérodrome de [nom de l'aérodrome] dont le dirigeant responsable est [nom du dirigeant responsable]. L'organigramme ci-dessous explicite cette articulation. Organigramme fonctionnel SMS/SGS [A compléter] VII.2. VII.2.1. Responsabilités Le dirigeant responsable. En tant que dirigeant responsable, [fonction du dirigeant responsable] est responsable : - de la mise en œuvre de la politique de sécurité du SMS/SGS et du niveau de sécurité des services rendus ; - de l application par ses personnels des procédures relatives à la gestion de la sécurité ; - de présider les revues de sécurité du SMS/SGS ; - de la désignation d un responsable chargé de la mise en œuvre du SMS/SGS. Note : Ces responsabilités peuvent être déléguées, dans le cadre réglementaire couvrant ces délégations, et feront l'objet d'une déclaration écrite incluse au présent document ou tenue à disposition si celle-ci se situe dans un autre document (arrêté, ) VII.2.2. Le responsable du service AFIS, Exploitation, SSLIA, Travaux... - Il se coordonne avec le responsable SMS/SGS ; - Il s assure de la mise en œuvre des procédures relatives à la gestion de la sécurité ; - Il s assure de la compétence des personnels qui lui sont rattachés ; - Il propose et met en œuvre les actions correctives et préventives ; - Il met en œuvre la procédure d évaluation et d atténuation des risques ; - Il participe aux revues de sécurité ; - Il assure la mise à jour de la documentation (notamment le MANEX pour les AFIS) ; - Il assure le recueil et participe au traitement des événements de sécurité ; - Il renseigne les indicateurs sécurité ; - Il s assure de la compétence des agents de son service, conformément à la politique de formation;

13 Page : 13/30 - [ ] Note : Ces responsabilités doivent être adaptées ou complétées en fonction de l'organisation en place. Exemples supplémentaires : assurer la veille réglementaire, rédaction du plan de formation... VII.2.3. Le Responsable SMS/SGS En qualité de responsable SMS/SGS, il est indépendant de l'encadrement opérationnel et relève directement du dirigeant responsable. Note : Dans le cas des petites structures où l indépendance du responsable SMS/SGS ne peut être garantie, il est envisageable que le responsable SMS/SGS soit membre de l encadrement (y compris dirigeant responsable) ou un agent de la structure créatrice (ex : responsable qualité d une CCI). Cependant, dans ces cas, le lien hiérarchique avec le dirigeant responsable doit être direct pour la responsabilité liée au SMS/SGS et des moyens indépendants doivent être mis en œuvre pour certaines tâches qui ne doivent pas être réalisées par les partie prenantes (ex: analyse d'un événement dans lequel l'agent est impliqué). De plus : - Il est chargé de la coordination du fonctionnement du système de management de la sécurité et s assure de la mise en œuvre de l ensemble des procédures relatives à la gestion de la sécurité ; - Il s assure du traitement des événements de sécurité ; - Il s assure de la traçabilité du SMS/SGS, à savoir l archivage des événements liés à la sécurité et du fonctionnement du SMS/SGS ; - Il prépare les revues de sécurité et participe à ces dernières ; - [ ] VII.2.4. Les Agents AFIS Les agents AFIS sont responsables : - de rendre le service AFIS dans le respect de la réglementation ; - de signifier les événements de sécurité ; - de prendre connaissance des enseignements de sécurité diffusés et d en tenir compte ; - de proposer des améliorations de la sécurité ; - de l application des consignes opérationnelles figurant dans le MANEX ; - [ ] VII.2.5. Autres agents liés à l'exploitation de l'aérodrome Ils sont responsables : - de rendre le service dont il est chargé dans le respect de la réglementation ; - de signifier les événements de sécurité ; - de proposer des améliorations de la sécurité ; - de prendre connaissance des enseignements de sécurité diffusés et d en tenir compte ; - de l application des consignes opérationnelles figurant dans le manuel d aérodrome et concernant le service qu il rend ; - [ ]

14 Page : 14/30 VII.3. Gestion des compétences Le plan de formation est établi par [nom et fonction] et approuvé par [nom et fonction]. Il définit le contenu de la formation des personnels dont les fonctions sont liées à la sécurité, notamment ceux du service AFIS. Il décrit notamment le programme de formation initiale, locale et continue (maintien des compétences), incluant les actions de sensibilisation SMS/SGS. Les sous-traitants dont l activité sur la plate-forme est pérenne établissent et mettent en œuvre un plan de formation pour leurs agents, incluant les actions de sensibilisation SMS/SGS. L ensemble des sous-traitants réalise un suivi des qualifications et compétences de leurs agents dont les fonctions sont liées à la sécurité. ou Le plan de formation est établi par [nom et fonction] et approuvé par [nom et fonction]. Il définit le contenu de la formation des personnels dont les fonctions sont liées à la sécurité et au fonctionnement du service AFIS. Il décrit notamment le programme de formation initiale, locale et continue (maintien des compétences), incluant les actions de sensibilisation SMS/SGS. VII.4. Gestion documentaire La documentation du prestataire est composée de documents internes et de documents externes. Note : Le prestataire veille à ce que des moyens soient mis en œuvre afin que les personnels ainsi que ceux des tiers intervenant sur la plate-forme utilisent la documentation à jour qui les concerne. Pour ce faire, il peut établir une liste de référence indiquant la révision en vigueur des documents et facilement accessible pour empêcher l utilisation de documents non valides ou périmés. L'assurance de la prise de connaissance des nouveaux documents par les agents peut également être effectuée par une fiche d émargement. VII.4.1. Documentation interne - Le manuel SMS/SGS, et les procédures associées : La procédure de mise à jour de ce manuel, de validation et de diffusion est décrite supra aux paragraphes II, III et IV. - Le ou les manuels d exploitations et les procédures associées (MANEX) : Le [nom et fonction] établit et met à jour le ou les manuels d exploitations qui regroupent toutes les consignes opérationnelles à caractère permanent. - Le manuel d'aérodrome : Le [nom et fonction] établit et met à jour le manuels d aérodrome. - Les consignes opérationnelles à caractère temporaire : Le [nom et fonction] établit et met à jour les consignes temporaires et les rend disponible en complément des Manex. - Enregistrement de sécurité (cf. VII.8) - [ ]

15 Page : 15/30 VII.4.2. Documentation externe - Réglementation (CHEA/TAC, règles de l air, phraséologie ) - AIP - [ ] VII.5. Evaluation et atténuation des risques Préalablement à tout changement lié au service rendu, les différents prestataires concernés sur la plateforme (tels que le prestataire AFIS, l exploitant, les usagers ) évaluent l'impact que ce changement peut avoir sur la sécurité. Ces études sont pilotées par l'initiateur du changement. Elles permettent : - d identifier l ensemble des évènements néfastes à la sécurité du fait du changement prévu ; - d'évaluer leur impact sur la sécurité en mesurant leur gravité potentielle ; - de proposer pour chacun des événements redoutés des mesures de prévention ou d atténuation des risques, c'est-à-dire des mesures qui réduisent la probabilité ou la gravité des évènements redoutés identifiés. Ces études doivent permettre de mener une réflexion l amenant à la validation ou au rejet du changement. Les changements ATM doivent être notifiés à la DSAC [IR] préalablement à leur mise en œuvre. Ces études sont soumises à l acceptation de la DSAC [IR] pour les changements faisant l'objet d'un suivi. Note : Les prestataires AFIS doivent en effet notifier à la DSAC-IR, tous les changements ayant un impact sur la sécurité. La DSAC-IR précise alors si le changement notifié est suivi ou non (extrait de la procédure P_110_SECUCHANG du manuel de surveillance navigation aérienne de la DSAC, disponible dans chaque DSAC-IR et sur le site Internet du ministère). Un modèle de fiche de notification est disponible dans la partie C - Modèles documentaires du présent document. Les changements (et études afférentes) liés à l exploitation de l aéroport sont notifiés à la DSAC [IR] si : - les conditions d homologation et d exploitation des pistes de l aérodrome sont modifiées ; - un des éléments de l annexe du certificat de sécurité aéroportuaire est modifié ; - la DSAC [IR] demande à en être destinataire dans le cadre de son activité de surveillance. VII.6. Services extérieurs et parties intéressées La liste des prestataires extérieurs (sous-traitants) et parties intéressées (tiers) est suivie dans un tableau identifiant, entre autres, l'agent en charge du suivi ainsi que les dates échéances de ces contrats, protocoles ou lettres d'accord. - Prestataires extérieurs : Procédures spécifiques lors de travaux, Entretien du balisage et fourniture de l énergie, Fourniture des supports téléphoniques, Fauchage, Entretien des locaux, Météo-France,

16 Page : 16/30 [ ] - Parties intéressées : Fourniture de l information aéronautique, Maintenance des équipements de navigation aérienne (radio, enregistreurs, ), Suivi des lettres d'accords avec les autres PSNA, Compagnies aériennes, Services d assistance en escale, [ ] Note : Un exemple de tableau de suivi des relations avec les prestataires extérieurs et parties intéressées (identifiant ceux qui dépendent du SGS de ceux qui dépendent du SMS) est disponible dans la partie C - Modèles documentaires du présent document. VII.7. VII.7.1. Evénements liés à la sécurité Remontée des événements liés à la sécurité Tout événement ayant ou ayant pu avoir des effets sur la sécurité (accidents, incidents, notifications signalées par les usagers, etc.) fait l objet d un compte-rendu par les agents du prestataire AFIS sous forme de Fiche de Notification d Evénement (FNE). Ces fiches sont remises au [nom et fonction]. La liste de ces événements est disponible : - au chapitre [n du chapitre] du Manex AFIS ; - dans la procédure de gestion des événements ; - [ ] VII.7.2. Analyse des événements liés à la sécurité Les événements sont ensuite analysés afin : - d évaluer les risques, avérés ou potentiels - d évaluer la contribution du prestataire à ces risques - d identifier les causes - de déterminer des actions correctives visant à éviter qu ils ne se reproduisent. Les données utiles pour comprendre les circonstances relatives à des événements liés à la sécurité sont enregistrées et conservées comme décrits dans le VII.8 Enregistrements de sécurité. L analyse des évènements jugés susceptibles d avoir un impact sur la sécurité doit être menée de façon objective et indépendante des agents concernés par l événement. Elle est réalisée par [nom et fonction] et peut nécessiter une coordination avec une autre entité concernée par l évènement (ex : autre PSNA ). La mise en œuvre des actions correctives décidées à la suite de l analyse d un évènement doit être suivie afin de vérifier que l échéance fixée est respectée et que cette action est efficace (ou bénéficie d un retour d expérience suffisant). La conclusion de l étude de sécurité découlant d une FNE sera adressée aux agents du prestataire AFIS et de l exploitant de l'aérodrome. [Organigramme du processus de traitement si possible]

17 Page : 17/30 VII.7.3. Notification à la DSAC Les modalités de notification à la DSAC [IR] des évènements décrits dans l Annexe Partie D et E à l arrêté 17 août 2007 (fixant la liste d événements et d incidents d aviation civile) dans un délai de 72 heures et les modalités de transmission des analyses des événements jugés significatifs sont les suivantes : [Modalités à compléter : qui, quoi, comment, quand] Note : Les évènements significatifs nécessitant la retransmission d éléments à la DSAC sont au minimum les suivants : Pour le service AFIS (conformément à l annexe IV de l arrêté du 26 mars 2004) : Ce sont des situations spécifiques où un aéronef et un autre aéronef/le sol/un véhicule/une personne ou un objet sont perçus comme étant trop proches l un de l autre : non-respect des minima de séparation, séparation insuffisante, quasi-impact sans perte de contrôle (quasi-cfit), incursion sur piste ayant nécessité une manœuvre d évitement. Pour l'exploitation de l'aérodrome : Problèmes de souffle de réacteurs, problèmes liés à l accueil de nouveaux aéronefs sur la plate-forme, problèmes liés à la réalisation de travaux sur la plate-forme ayant entraîné un dysfonctionnement, incursions sur piste, dysfonctionnements constatés dans la réalisation des inspections des aires de mouvement, problèmes liés à des pistes contaminées. VII.8. Enregistrements de sécurité La liste des enregistrements de sécurité comprend : - Enregistrements réglementaires des systèmes téléphone, radio (arrêté du 20 octobre 2004) ; Note : Les agents qualifiés et habilités par le dirigeant responsable sont autorisés à procéder aux écoutes de bande autant que de besoin. Un document signé du dirigeant responsable doit être disponible et inséré au manuel SMS. - Strips ; Note : Les strips sont archivés pendant une durée de 30 jours conformément à l'arrêté du 20 octobre Cahier de marche [AFIS] ; Afin d assurer la meilleure cohérence dans les services rendus les agents AFIS renseignent le cahier de marche. Le suivi de ce cahier est assuré par [nom et fonction]. - Formulaires de notification d événements liés à la sécurité ; Ces formulaires sont disponibles sur les postes ou lieu de travail et renseignés par les agents lorsqu ils sont en poste. Le traitement de ces évènements est décrit au VII Les dossiers d analyse des événements liés à la sécurité ; Ces dossiers sont constitués par [nom et fonction]. Ils comprendront si l événement le justifie les éléments suivants : faits (FNE), mesures conservatoires immédiates mises en place, causes identifiées, mesures proposées, mode de suivi de l'efficacité des mesures prises (retour d expérience).

18 Page : 18/30 - Les études de sécurité (ou évaluations d'impact) ; Ces études menées sous la responsabilité du [nom et fonction], font l objet de comptes-rendus archivés par ce responsable et diffusés au : Responsable SMS/SGS, service concernés, [ ] Elles sont menées dans le cadre de l évaluation et l atténuation des risques et dans le cadre du traitement des évènements, tel que décrit VII.5. - Les comptes rendus des revues de sécurité ; Ces comptes-rendus sont archivés par le Responsable SMS et sont diffusés aux [personnes ayant à en connaître]. - [ ]

19 Page : 19/30 VIII. VIII.1. Pilotage de la sécurité Niveau de sécurité Le niveau de sécurité est suivi dans le cadre du SMS/SGS par la mise en œuvre des objectifs de sécurité en lien avec la politique de sécurité. Les objectifs du SMS/SGS sont les suivants : - Réduire le nombre d'incursions de piste ; - Assurer un niveau adéquat de sécurité des vols ; - Respecter le délai de traitement des événements sécurité ; - Participer à la réduction du nombre d'événements sécurité d'origine technique ; - Réduire le nombre d incidents dus à la présence d animaux sur l aérodrome ; - Prévenir la présence d objets étrangers sur l aire de mouvement ; - [ ] Note : Les objectifs ci-dessus sont des exemples et doivent être adaptés à la structure et à la politique de sécurité. Les indicateurs définis au paragraphe VIII.2 permettent d en assurer le suivi. La réalisation de ces objectifs et leur pertinence sont vérifiées au cours de l'année autant que de besoin et font l'objet d'un bilan annuel lors de la revue de sécurité du SMS/SGS. VIII.2. Suivi de la sécurité Le SMS/SGS de l aérodrome [nom de l'aérodrome] tient à jour des indicateurs de sécurité, lesquels répondent aux objectifs fixés au paragraphe VIII.1 supra. Un suivi mensuel est réalisé par [nom et fonction]. Les écarts sont identifiés et analysés en tant que de besoin, abordés lors des revues de sécurité. Les indicateurs associés à leurs objectifs sont identifiés sous forme d un tableau, et constituent également un des éléments d entrée des revues de sécurité. Tableau des objectifs et indicateurs du SMS/SGS : Réf. Objectif Indicateur 1/SMS 2/SMS 3/SMS 4/SMS Réduire le nombre d'incursions de pistes Assurer un niveau adéquat de sécurité des opérations aériennes Respecter le délai de traitement des événements sécurité Réduire le nombre d'événements sécurité d'origine technique Nombre d'incursions avions + véhicules Nombre d évènements liés à la sécurité Nombre de dossiers traités hors délais (un mois) Nombre de pannes équipements radio/balisage/énergie Année en cours (n) < [x] < [x] < [x] < [x]

20 Page : 20/30 1/SGS Réduire le nombre d incidents dus à la présence d animaux sur l aérodrome Nombre de chocs aviaires avérés Nombre d incursions d animaux < [x] 2/SGS Prévenir la présence d objets étrangers sur l aire de mouvement Nombre de FOD < [x] VIII.3. Actions de sécurité Comme décrit précédemment, des actions correctives ou préventives peuvent être décidées suite à : - une analyse d événement de sécurité, - un suivi des indicateurs, une étude de sécurité (ou évaluations d'impact), - une revue de sécurité, - une proposition d amélioration de la sécurité, - une consultation des usagers, - un audit ou mise en surveillance renforcée - [ ] Le responsable SMS/SGS s assure de leur mise en œuvre effective et du respect des échéances. Pour en effectuer le suivi, il tient à jour un tableau synthétisant l ensemble ces mesures, les actions engagées, le nom du responsable désigné, les dates d échéances fixées et leur statut (action réalisée et/ou action close après vérification de l efficacité/ou retour d expérience approprié de l action engagée). Note : Un exemple de Tableau de suivi des actions SMS/SGS est disponible dans la partie C. Modèles documentaires de ce document. VIII.4. Revue de sécurité Des revues de sécurité sont réalisées tous les [fréquence] (Minimum une fois par an). Elles sont présidées par le dirigeant responsable. Participent à ces réunions: [nom des participants] (Ex : le Directeur d Exploitation, le responsable SMS/SGS, des agents AFIS et des agents techniques ou opérationnels de l exploitant de l aérodrome). D autres personnels dont les fonctions sont liées à la sécurité et au fonctionnement du SMS/SGS peuvent aussi participer à ces revues. Ces revues permettent : - d examiner les mesures prises ou à prendre, - de recommander des améliorations lorsque des problèmes sont identifiés ou que des éléments précurseurs sont détectés, notamment par le suivi des indicateurs sécurité, - d évaluer le fonctionnement du SMS/SGS. Pour ce faire, le responsable SMS/SGS établit préalablement à la réunion : - un bilan des indicateurs relatifs à la sécurité, - un bilan des résultats des audits internes ou externes, - un bilan des évènements liés à la sécurité,

21 Page : 21/30 - un bilan des actions correctives ou préventives menées ou programmées, - un bilan concernant des consultations des usagers - [ ] Toutes les mesures découlant des revues de sécurité sont identifiées et suivi dans un tableau spécifique par le responsable du SMS/SGS (cf. VIII.3) Le compte-rendu de la revue de sécurité est diffusé à l ensemble des participants et à chacun des représentants de [nom de l exploitant]. Il est archivé par le responsable SMS/SGS au titre d enregistrement de sécurité. VIII.5. Audit interne Note : Bien que cette démarche ne soit pas obligatoire du fait de la tenue de revues de sécurité, le prestataire peut procéder à des audits internes. Des audits internes sont réalisés par [nom de l organisme indépendant ou du service]. Les résultats de ces audits sont analysés et pris en compte si nécessaire dans le tableau de suivi des actions du SMS/SGS. VIII.6. Consultation des usagers ou Comité de sécurité Une consultation annuelle des usagers est effectuée via des fiches spécifiques. Note : Tous les thèmes peuvent être abordés, spécifiquement ceux liés à la sécurité. Ces fiches sont ensuite prises en compte par le Responsable SMS/SGS. Après étude de ces fiches, des actions peuvent être intégrées au tableau de suivi du SMS/SGS. Note : D autres moyens de consultation des usagers peuvent également être mis en place en complément ou substitut de ces fiches, tel que l envoi a minima une fois par an de questionnaires par exemple. ou Le comité de sécurité est animé par [nom et fonction] et se réunit tous les [fréquence] (Minimum une fois par an). Participent à ces réunions: [nom des participants] (Ex : le Directeur d Exploitation, le responsable SMS/SGS, des agents AFIS, les usagers, les sous-traitants). D autres intervenants susceptibles d avoir un impact sur la sécurité de l aérodrome, peuvent être représentés au sein de ce comité. L objectif de ce comité est de traiter des problèmes de sécurité de la plate-forme. Il permet un croisement des informations relatives à la sécurité entre les différents acteurs intervenant sur la plate-forme. Le comité de sécurité examine les résultats de la performance en matière de sécurité. Pour ce faire, le responsable du SMS/SGS établit préalablement à la réunion : - un bilan des indicateurs relatifs à la sécurité ; - un bilan des évènements liés à la sécurité ;

22 Page : 22/30 - un bilan des actions correctives ou préventives menées ou programmées (y compris celles issues du comité de sécurité) - [ ] Le compte-rendu du comité de sécurité est diffusé à l ensemble des entités présentes et à chacun des représentants de [nom de l exploitant]. Il est archivé par le responsable SMS/SGS au titre d enregistrement de sécurité.

23 Page : 23/30 IX. Promotion de la sécurité IX.1. Diffusion des enseignements Toutes les informations en lien avec la sécurité sont diffusées largement à tous les niveaux de l organisation. Cette diffusion s effectue comme suit : - réunions d information à la suite d événements particuliers (événements, modifications de méthodes de travail, procédures, réglementation, ) ; - diffusion des comptes-rendus des revues de sécurité ; - [ ] La diffusion est effectuée par [nom et fonction] à l'ensemble du personnel concerné. IX.2. Proposition d amélioration de la sécurité Tous les agents peuvent faire des propositions d amélioration de la sécurité. Un formulaire est à leur disposition sur leur lieu de travail. Note : Les FNE ou les cahiers de marche peuvent également servir de formulaire de proposition d amélioration. Une analyse spécifique de ces propositions est réalisée par le responsable SMS/SGS. Les décisions prises à l issue de cette analyse sont adressées à l agent concerné. Les propositions et leurs réponses sont archivées par le Responsable SMS/SGS. IX.3. Rapport annuel Un bilan annuel de l activité de l'aérodrome de [nom de l'aérodrome] est effectué. Note : La rédaction d un rapport annuel n est pas obligatoire pour l exploitant d aérodrome et peut faire l objet d une dérogation de la part de la DSAC pour le prestataire AFIS.

24 Page : 24/30 C. Modèles documentaires FICHE DE NOTIFICATION Cette notification doit être adressée à la DSAC le plus tôt possible (au plus tard immédiatement après la décision de lancer les études et travaux préalables au changement) Nota : tous les risques possibles pouvant avoir un impact sur la sécurité lors de la modification ou de l introduction de nouveaux équipements ou procédures (dans le respect de la réglementation) doivent être appréhendés. Aussi, dans certains cas, il peut être nécessaire de réunir les acteurs concernés par la modification (exemples : exploitants, pilotes, compagnies aériennes, aéroclubs ). Cette (ou ces) réunion(s) peut (peuvent) être conduite(s) sous forme d un brainstorming, chaque acteur identifiant les évènements redoutés pouvant être induits par la modification. Pour chaque évènement redouté, une analyse est conduite pour identifier le risque et sa gravité. Des mesures de réduction ou de maîtrise des risques doivent être mises en place pour ceux dont la gravité est jugée importante. S il y a lieu, cette démarche fait l objet d un rapport détaillé faisant apparaître : les acteurs concernés, les points de vue de chaque acteur, les évènements redoutés identifiés, les conséquences négatives de ces évènements sur la sécurité, les mesures envisagées, les compte-rendu des réunions avec les acteurs concernés et tout autre document pertinent. La mise en œuvre des mesures de réduction ou de maîtrise des risques font ensuite l objet d un suivi. * * * TYPE DE MODIFICATION OU DE CHANGEMENT SIGNIFICATIF : Exemples : modification d une procédure d approche aux instruments, changement d opérateur téléphonique (disponibilité de la ligne), ouverture du trafic en langue anglaise, développement d une activité spécifique (ULM, Planeurs, parachutages etc ) DATE D APPLICATION PREVUE : ARGUMENTATION ET MOTIVATIONS : RISQUES ASSOCIES : MOYENS MIS EN ŒUVRE POUR MAITRISER CES RISQUES :

25 Page : 25/30 Tableau de suivi des actions SMS/SGS dernière mise à jour le : La numérotation identifie le domaine SMS ou SGS (ex : 2011/01 SMS, 2011/02 SGS) n Action Date Action Origine Personne en charge Echéance 2011/01-SMS 2011/02-SGS Efficacité Retour d expérience Statut (à faire) (en cours) (clos) Observations

26 Page : 26/30 Identification SMS ou SGS Tableau de suivi des prestataires extérieurs et des parties intéressées du SMS/SGS dernière mise à jour le : Type et références contrat,protocole, Société Domaine Personne en charge Validité Echéance Observations lettre d'accord, convention,,,,

27 Page : 27/30 D. Coordonnées des DSAC IR Les autorités de l aviation civile territorialement compétentes sont les suivantes : DSAC / Centre est DSAC / Nord Aéroport de Lyon Saint Exupéry BP LYON SAINT EXUPERY AEROPORT Orly Sud Orly Aerogare Cedex DSAC / Nord Est DSAC / Ouest DSAC / Sud DSAC / Sud Ouest DSAC / Sud Est DSAC/ Océan Indien DSAC / Antilles Guyane Aérodrome de Strasbourg Entzheim TANNERIES Aérodrome de Brest Bretagne BP GUIPAVAS Allée Saint-Exupéry BP BLAGNAC Aéroport de Bordeaux Mérignac BP MERIGNAC Cedex 1, rue Vincent Auriol AIX-EN-PROVENCE CEDEX 1 Aérodrome de La Réunion-Roland Garros BP SAINT DENIS CEDEX 9 LA REUNION 11, rue des Hibiscus - Clairière BP FORT-DE-FRANCE SEAC Polynésie Française SAC Saint Pierre et Miquelon DAC Nouvelle Calédonie SEAC Wallis-et-Futuna BP FAA'A POLYNESIE FRANCAISE Aéroport de St-Pierre Pointe-Blanche BP SAINT PIERRE ET MIQUELON BP H NOUMEA CEDEX NOUVELLE CALEDONIE Aéroport de Wallis Hihifo MATA UTU

28 Page : 28/30 Zones de compétence des directions interrégionales de l aviation civile (Métropole) DSAC Ouest DSAC Sud-Ouest Toulouse DSAC Nord DSAC Nord-Est DSAC Centre-Est DSAC Sud 66 6 DSAC Sud-Est 2B B 2 A2A

29 Page : 29/30 Page laissée intentionnellement blanche

30 direction générale de l'aviation civile direction de la sécurité de l aviation civile direction aéroports et navigation aérienne 50, rue Henry Farman Paris cedex 15 Téléphone : Télécopie :

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

PRO_118_MED PROCEDURES MEDICALES

PRO_118_MED PROCEDURES MEDICALES Page 1 sur 15 OBJET Cette procédure a pour but de décrire l organisation et la répartition des missions entre l autorité de surveillance et le médecin-chef de la DGAC dans le cadre de la délivrance du

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015

AIC N 10/A/15GO 19 MARS 2015 AGENCE POUR LA SÉCURITÉ DE LA NAVIGATION AÉRIENNE EN AFRIQUE ET A MADAGASCAR Phone : +(221) 33.869.23.32 +(221) 33.869.23.46 Fax : +(221) 33.820.06.00 AFTN : GOOOYNYX E-mail : dakarbni@asecna.org Web :

Plus en détail

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ :

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Objet de la présentation Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Défis rencontrés Avantages acquis Contenu de la présentation Qu est ce que l ASECNA? Planification de

Plus en détail

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES CENTRE D IDENTIFICATION DES MATERIELS DE LA DEFENSE REF_080423_CIMD REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR Relatif aux PRESTATIONS D IDENTIFICATION/CODIFICATION

Plus en détail

RAPPORT 25/09/2013. Direction générale de l Aviation civile. Secrétariat général. Mission Plan d Administration Exemplaire - PAE

RAPPORT 25/09/2013. Direction générale de l Aviation civile. Secrétariat général. Mission Plan d Administration Exemplaire - PAE RAPPORT Direction générale de l Aviation civile Secrétariat général Mission Plan d Administration Exemplaire - PAE 25/09/2013 Historique du document : Version : Date : Commentaire : 1 22/02/2013 Rédaction

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE MISE EN OEUVRE DES SYSTEMES DE AERIEN PUBLIC ET LES ORGANISMES DE MAINTENANCE PREAMBULE

GUIDE PRATIQUE DE MISE EN OEUVRE DES SYSTEMES DE AERIEN PUBLIC ET LES ORGANISMES DE MAINTENANCE PREAMBULE Page : 3 / 111 PREAMBULE Le présent guide se compose de cinq parties : La partie I fournit des éléments pratiques en vue de la rédaction d un manuel de gestion de la sécurité La partie II présente une

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens 1.- L objet de la présente annexe est de rappeler les obligations de l exploitant en matière d entretien de

Plus en détail

Guide tarifaire aéronautique

Guide tarifaire aéronautique Guide tarifaire aéronautique + 6 Tonnes 2015 1 S O M M A I R E A - RENSEIGNEMENTS GENERAUX page I - Aéroport de Dinard : les contacts 4 II - Conditions générales de réglement 5 B - REDEVANCES AERONAUTIQUES

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >,

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, <AUTORITE DE GESTION> Version finale : Trame commune [FEDER/FSE] 2014-2020 Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, Entre < l

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE DELIVRANCE DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE. Réf.- F-DSA-402-OPS-01

FORMULAIRE DE DEMANDE DE DELIVRANCE DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE. Réf.- F-DSA-402-OPS-01 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS AGENCE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE FORMULAIRE DE DEMANDE DE DELIVRANCE DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE Réf.- F-DSA-402-OPS-01

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION RELATIVE A L OBTENTION DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE «RACI 3010»

BROCHURE D INFORMATION RELATIVE A L OBTENTION DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE «RACI 3010» MINISTERE DES TRANSPORTS AUTORITE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE DE CÔTE D IVOIRE Ref. : RACI 3010 BROCHURE D INFORMATION RELATIVE A L OBTENTION DU PERMIS D EXPLOITATION AERIENNE Approuvé par le Directeur

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «Expert en automobile indépendant» (convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «Expert en automobile indépendant» (convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par M. Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète)

CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION. «société d assurance indépendante» (Convention complète) CONVENTION INDIVIDUELLE D HABILITATION «société d assurance indépendante» (Convention complète) Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale : numéro

Plus en détail

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile

Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile - 1 - Loi n 0005/2008 du 11 juillet 2008 portant création, organisation et fonctionnement de l Agence Nationale de l Aviation civile L Assemblée nationale et le Sénat ont délibéré et adopté Le Président

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

*Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des formations aéronautiques 2015

*Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des formations aéronautiques 2015 *Avançons en confiance. BUREAU VERITAS Calendrier des s aéronautiques 2015 STANDARD QUALITE Système de Gestion de la Qualité EN 9100 Standard pour les Organismes de Conception et de Production Marseille

Plus en détail

L agrément des entreprises pour le conseil indépendant à l utilisation de produits phytopharmaceutiques. Ordre du jour

L agrément des entreprises pour le conseil indépendant à l utilisation de produits phytopharmaceutiques. Ordre du jour L agrément des entreprises pour le conseil indépendant à l utilisation de produits phytopharmaceutiques Ordre du jour 1. Le cadre réglementaire 2. Les exigences organisationnelles et leurs applications

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

GUIDE DE REDACTION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PARTIE D

GUIDE DE REDACTION D'UN MANUEL D'EXPLOITATION PARTIE D Page : 1/7 Note : Le contenu des différents chapitres de la partie D doit être traité par des responsables de l exploitation et non du TRTO. Les éléments qui concernent les personnels navigants doivent

Plus en détail

Note d'information. sur les certificats d'assurance requis au titre des conventions de l'omi

Note d'information. sur les certificats d'assurance requis au titre des conventions de l'omi Note d'information sur les certificats d'assurance requis au titre des conventions de l'omi Cette note d'information vise à préciser les modalités de délivrance des certificats d'assurance exigés par la

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES

SPECIFICATION E DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX Page 1 / 11 SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 29/11/00 13 Indice

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

DSA.ANS.PRO.001. Chef du Service de la Circulation Aérienne. BEMBA Patrick Chef du Service SAR 07/10/2013. Directeur de la Sécurité Aérienne

DSA.ANS.PRO.001. Chef du Service de la Circulation Aérienne. BEMBA Patrick Chef du Service SAR 07/10/2013. Directeur de la Sécurité Aérienne AUTORITE AERONAUTIQUE ------------ DIRECTION DE LA SECURITE AERIENNE CAMEROON CIVIL AVIATION AUTHORITY ------------ DIRECTION OF AVIATION SAFETY DSA.ANS.PRO.001 TYPE DE DOCUMENT NOM DU DOCUMENT PROCESSUS

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aviation civile MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Direction générale de l aviation civile

Plus en détail

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 Date d application : 4 février 2013 DOC-PC 024 version 02 1/13 SOMMAIRE PAGES 1 OBJET 3 2 TERMINOLOGIE 3 et 4 3 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

PROGRAMMES D ENTRETIEN

PROGRAMMES D ENTRETIEN Page 1 sur 10 1 OBJET La présente fiche a pour objet de réunir les directives nécessaires à l élaboration du programme d entretien d un aéronef des catégories de ceux utilisés dans le vol à voile (remorqueurs,

Plus en détail

Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général

Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général DOSSIER D AGREMENT POUR EXERCER TOUT OU PARTIE DES ACTIVITES COUVERTES PAR LA

Plus en détail

ANAC RAM 04 LISTE DES PAGES EFFECTIVES

ANAC RAM 04 LISTE DES PAGES EFFECTIVES Page: LPE 1 de 1 Révision: 01 LISTE DES PAGES EFFECTIVES Chapitre Page N d Édition Date d Édition N de révision Date de révision LPE 1 01 Dec 2007 01 Fev. 2011 ER 1 01 Dec 2007 01 Fev. 2011 LA 1 01 Dec

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE *** MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS *** AGENCE NATIONALE D AVIATION CIVILE APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE

LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE PREMIER MINISTRE Le Délégué Interministériel à la Sécurité Routière LE DELEGUE INTERMINISTERIEL A LA SECURITE ROUTIERE A MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS MONSIEUR LE PREFET DE POLICE OBJET: Agrément des

Plus en détail

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11 texte 11 CONTRÔLE GÉNÉRAL DES ARMÉES. NOTE-CIRCULAIRE N 1993/DEF/CGA/CRM relative au cahier des clauses administratives particulières communes relatives au traitement d une non conformité, à l émission

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJETS MEDICO-SOCIAL RELEVANT DE LA COMPETENCE DE

AVIS D APPEL A PROJETS MEDICO-SOCIAL RELEVANT DE LA COMPETENCE DE AVIS D APPEL A PROJETS MEDICO-SOCIAL RELEVANT DE LA COMPETENCE DE L AGENCE REGIONALE DE SANTE D ALSACE RELATIF A LA CREATION DE PLACES DE SERVICES DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE (SSIAD) ARS Alsace Cité

Plus en détail

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes Format attendu des dossiers de demande de fréquences dans la bande 2,1 GHz dans les DOM, à Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte en date du 1 er novembre 2007 Selon l article

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

PAYS-BAS - hors Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint-Martin

PAYS-BAS - hors Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint-Martin PAYS-BAS - hors Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint-Martin Attention! Les règles spécifiques concernant les territoires ultramarins des Pays-Bas (voir fiches consacrées à ARUBA, CURAÇAO,

Plus en détail

ASSEMBLÉE 35 e SESSION

ASSEMBLÉE 35 e SESSION 1 1/10/04 ASSEMBLÉE 35 e SESSION COMMISSION ÉCONOMIQUE Point 28 : Réglementation et organisation des services d aéroport et de navigation aérienne RECOUVREMENT DES DETTES LIÉES À DES SERVICES DE NAVIGATION

Plus en détail

Référentiel Engagement de service

Référentiel Engagement de service Toute reproduction intégrale ou partielle faite en dehors d une demande expresse d AFNOR Certification ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite (code de la propriété intellectuelle artt. L122-4

Plus en détail

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes

Systèmes de transport public guidés urbains de personnes service technique des Remontées mécaniques et des Transports guidés Systèmes de transport public guidés urbains de personnes Principe «GAME» (Globalement Au Moins Équivalent) Méthodologie de démonstration

Plus en détail

Formulaire de déclaration du risque Assurance Responsabilité Civile Exploitant et/ou Gestionnaire d'aérodrome

Formulaire de déclaration du risque Assurance Responsabilité Civile Exploitant et/ou Gestionnaire d'aérodrome Assurances DECOTTIGNIES 22 rue du Général Leclerc 02600 VILLERS COTTERETS Tél : 03 23 55 10 22 Fax : 03 51 08 11 45 Email : assurances.decottignies@gmail.com Site web : http://www.assurance-decottignies.fr/

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation. Sunnystamp 2D-Doc Services CA

Conditions Générales d Utilisation. Sunnystamp 2D-Doc Services CA Sunnystamp 2D-Doc Services CA Version.0 Tous droits réservés Technopole de l Aube en Champagne BP 60-00 Troyes Cedex Tél. : + (0) 2 4 0 8 Fax : + (0) 8 40 0 08 www.lex-persona.com contact-2d-doc@lex-persona.com

Plus en détail

MANUEL QUALITE. 14 septembre 2011. Version I MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20. ELP V : Manuel Qualité Version I 14 septembre 2011 1/19

MANUEL QUALITE. 14 septembre 2011. Version I MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20. ELP V : Manuel Qualité Version I 14 septembre 2011 1/19 MANUEL QUALITE Version I 14 septembre 2011 MQ VERSION I MANUEL QUALITE PAGE 1/20 1/19 DIFFUSION Classeur des originaux MODIFICATIONS Edition Date Nature de la modification A 3/05/2005 Création du document

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL ET LE CONTROLE INTERNE EXERCICE CLOS AU 30 juin 2009 BASTIDE LE CONFORT MEDICAL Société Anonyme au capital de 3.303.261 EUROS Siège Social : 12, avenue de la Dame - Centre Euro 2000 30132 CAISSARGUES R.C.S. NIMES B 305 635 039 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES «Emission de titres de transports train et avion et services annexes» Appel d offres ouvert (Article

Plus en détail

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE Les propositions de réponse à cet appel d'offres devront être adressées par voie postale ou électronique à l attention du chargé

Plus en détail

QUALITE DE SERVICE DES ENTREPRISES DE TRADUCTION

QUALITE DE SERVICE DES ENTREPRISES DE TRADUCTION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE SERVICE : QUALITE DE SERVICE DES ENTREPRISES DE TRADUCTION REF. : RE/TRAD/10 V1 08/11/2010 LE DEMANDEUR Bureau Veritas Certification Nom : Pierrick Mathieu Nom : Gilbert

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Prévenir les nuisances futures

Prévenir les nuisances futures 4877 Prévenir les nuisances futures BILAN D ACTIVITÉ 2000 q 2005 50 51 52 53 54 Sensibiliser les professionnels aux nuisances sonores Réviser les Plans d Exposition au Bruit (PEB) Créer une zone D Réfléchir

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME 1/6 PROCEDURE ADAPTEE RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME MARCHÉ PUBLIC D ETUDES ET D ASSISTANCE [MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES] passé selon la

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME BEP métiers des services administratifs RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

MANDAT CONSEIL CONSULTATIF SUR LA RÉGLEMENTATION AÉRIENNE CANADIENNE (CCRAC) COMITÉ TECHNIQUE

MANDAT CONSEIL CONSULTATIF SUR LA RÉGLEMENTATION AÉRIENNE CANADIENNE (CCRAC) COMITÉ TECHNIQUE MANDAT CONSEIL CONSULTATIF SUR LA RÉGLEMENTATION AÉRIENNE CANADIENNE (CCRAC) COMITÉ TECHNIQUE GROUPE DE TRAVAIL SUR LA FORMATION EN GESTION DES RESSOURCES DE L ÉQUIPAGE (GT CRM) HISTORIQUE Plus de 70 %

Plus en détail

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL 31 août 2004 Plate-Forme Opérationnelle de modélisation INRA ACTA ICTA http://www.modelia.org FICHE DU DOCUMENT 10 mai 04 N.Rousse - : Création : version de

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical)

Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical) IND/RN/001/NT03 Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical) Renouvellement, modification ou annulation de l autorisation I DEMANDE DE RENOUVELLEMENT D UNE AUTORISATION...3 I.1 Rappels...3

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs.

CIRCULAIRE. Procédures de qualification du personnel de certification des organisations de maintenance pour aéronefs. ROYAUME DE BELGIQUE MINISTERE DES COMMUNICATIONS ET DE L'INFRASTRUCTURE Administration de l'aéronautique CIRCULAIRE CIR/AIRW-19 Date : 11/05/01 Edition : 1 Objet : Procédures de qualification du personnel

Plus en détail

L assurance de la qualité à votre service

L assurance de la qualité à votre service Atelier L assurance de la qualité à votre service Présentation de Jean-Marie Richard 24 et 25 novembre Sujets Qu est-ce que l assurance de la qualité? Initiation aux concepts de l assurance de la qualité.

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant :

Art. 2. Les vérificateurs environnementaux, tels que définis à l article 2, point 20) du règlement (CE), relèvent du régime suivant : Projet de loi portant certaines modalités d application et sanction du règlement (CE) no 1221/2009 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2009 concernant la participation volontaire des organisations

Plus en détail

RAPPORT FINAL D AUDIT DE SUPERVISION DE LA SÉCURITÉ DU SYSTÈME D AVIATION CIVILE DE LA FRANCE

RAPPORT FINAL D AUDIT DE SUPERVISION DE LA SÉCURITÉ DU SYSTÈME D AVIATION CIVILE DE LA FRANCE Programme universel OACI d audits de supervision de la sécurité RAPPORT FINAL D AUDIT DE SUPERVISION DE LA SÉCURITÉ DU SYSTÈME D AVIATION CIVILE DE LA FRANCE (3 au 23 juin 2008) Organisation de l aviation

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : INTD1412885D Intitulé du texte : Décret portant création d un traitement de données à caractère personnel dénommé «système API-PNR France» pris pour l

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA Organisation de l aviation civile internationale NOTE D INFORMATION HLSC/15-IP/27 26/1/15 Anglais et français seulement 1 DEUXIÈME CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR LA SÉCURITÉ (HLSC 2015) PLANIFIER L AMÉLIORATION

Plus en détail

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes,

Le conseil d'administration de l'établissement public foncier de Poitou-Charentes, Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes Conseil d'administration Séance du 1 octobre 2013 Délibération n CA-2013-34 Mise à jour du guide interne de la commande publique de l EPF PC Le conseil

Plus en détail

Séminaire IR OPS 13 février 2014

Séminaire IR OPS 13 février 2014 Séminaire IR OPS 13 février 2014 Equipages de conduite Origine des changements apportés à l OPS 1 / 3 1. 2. AMC /GM nationaux non reprises 3. Politique de l EASA en matière de rédaction des règlements

Plus en détail

Guide pratique pour la mobilisation interdépartementale et interrégionale des ressources «métiers» de l administration territoriale de l Etat

Guide pratique pour la mobilisation interdépartementale et interrégionale des ressources «métiers» de l administration territoriale de l Etat Guide pratique pour la mobilisation interdépartementale et interrégionale des ressources «métiers» de l administration territoriale de l Etat Dans certains domaines de politiques publiques, qui exigent

Plus en détail

TP 14984F (04/2010) Activités soumises à des normes de service de Transports Canada, Aviation civile (avec et sans frais) première édition

TP 14984F (04/2010) Activités soumises à des normes de service de Transports Canada, Aviation civile (avec et sans frais) première édition TP 14984F (04/2010) Activités soumises à des normes de service de Transports Canada, Aviation civile (avec et sans frais) première édition Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes ou vos questions

Plus en détail

ET LA DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT

ET LA DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT RÉFÉRENTIEL POUR L'ATTRIBUTION ET LE SUIVI D'UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE ET LA DÉLIVRANCE DU CERTIFICAT Date d'application : 29 octobre 2014 DOCUMENT QUALIBAT 005 VERSION 06 OCTOBRE

Plus en détail

INFO SECURITE DGAC N 2011/2

INFO SECURITE DGAC N 2011/2 Opérateurs concernés : Sujet : Objectif : Prestataires de services de navigation aérienne Exploitants d aéronefs en transport public, en aviation générale et en aviation de loisir Vent arrière au sol et

Plus en détail

Composition du manuel d exploitation

Composition du manuel d exploitation A GENERALITES/FONDEMENTS A.0 - ADMINISTRATION ET CONTROLE DU MANUEL D EXPLOITATION 31 MAI 2012 Composition du manuel d exploitation La présente feuille synthétise le suivi des révisions et les parties

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION UNIQUE CHAPITRE 2 : LDD + DAT + AR. 4. Avis Réglementaires

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION UNIQUE CHAPITRE 2 : LDD + DAT + AR. 4. Avis Réglementaires SAS DU PARC EOLIEN DU HAUT PERCHE DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION UNIQUE CHAPITRE 2 : LDD + DAT + AR 4. Avis Réglementaires CHAPITRE 2-04 : AVIS RÉGLEMENTAIRES SOMMAIRE 1 - Avis des propriétaires sur

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION N d identification : NF386 Addendum n 1 du 16/03/2015 N de révision : 4.1 Date de mise en application : 20/04/2015 RÈGLES DE CERTIFICATION SERVICES DES ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES

Plus en détail

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N I S O 9 0 0 1 V E R S I O N 2 0 0 8 M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N Sommaire Approbation et diffusion du manuel qualité 4 Gestion des modifications du manuel qualité 5 Présentation de la SARL UNTEL

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

Première édition 2009

Première édition 2009 ROYAUME DU MAROC ANPME - Agence Nationale pour la promotion de la Petite et Moyenne Entreprise - Pacte National pour l Emergence Industrielle Programme Imtiaz Dossier d Appel à Projets Règlement de sélection

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel N NF 367 I82 N de révision : 3 (Juillet 2012) VIDEOSURVEILLANCE Service d installation et de maintenance ORGANISMES CERTIFICATEURS AFNOR Certification 11 rue Francis

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : FCPB1511507D Intitulé du texte : Décret modifiant les décrets n 2010-509 et n 2010-518 Ministère à l origine de la mesure : Finances et comptes publics

Plus en détail

PRESENTATION DU CONTEXTE, DU CADRE JURIDIQUE ET COMPTABLE

PRESENTATION DU CONTEXTE, DU CADRE JURIDIQUE ET COMPTABLE PRESENTATION DU CONTEXTE, DU CADRE JURIDIQUE ET COMPTABLE Annexe 1 SEF - Pôle Analyses, Etudes Bancaires et Financières 1/8 I. CONTEXTE L Institut d Emission des Départements d Outre-Mer (IEDOM) a désigné

Plus en détail

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Sommaire 1 Domaine d application... 1 1.1 Généralités... 1 1.2 Périmètre d application... 1 2 Management de la Qualité et responsabilité

Plus en détail