Métiers Bimestriel - n 10 - Nov.-Décembre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métiers Bimestriel - n 10 - Nov.-Décembre 2013 4"

Transcription

1 Région Bourgogne Métiers Bimestriel - n 10 - Nov.-Décembre de Bourgogne La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons Protéger son patrimoine : des outils simples 1 ère partie Côte-d Or Nièvre Saône-et-Loire Yonne A découvrir Entreprise STENGEL «Coifferie Mixte et Beauté Nature A savoir Découvrez vos prochaines formations pour vous et vos collaborateurs Promotion Participez aux Journées Européennes des Métiers d Art

2 BANQUE POPULAIRE BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ BPBFC - Société Anonyme Coopérative à Capital Variable RCS DIJON - Phototèque THINKSTOCK Avec la Banque Populaire, donnez de la croissance à votre entreprise en créant : - votre site vitrine pour afficher votre activité sur le Web. - ou votre site boutique pour aller jusqu à l encaissement. 3 offres «clés en main» vous sont proposées. 2 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

3 Région Bourgogne Bimestriel - n 09 - Sept.-Octobre La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons Côte-d Or Nièvre Saône-et-Loire Yonne Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 10 Hommage à André Reniaud Les élus et les collaborateurs de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne ont été très affectés par le décès de Monsieur André Reniaud survenu à l âge de 80 ans. Maître Artisan à Blanzy en Saône-et-Loire, André Reniaud a voué sa vie à la promotion et à la défense des intérêts de l Artisanat. Il a été Président de la Chambre de Métiers de Saône-et-Loire et Président de la Chambre Régionale de Métiers de Bourgogne. André Reniaud a été promu au rang de Chevalier de l Ordre National du Mérite et Chevalier de la Légion d Honneur. Les élus et les collaborateurs de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne adressent à sa famille leurs plus sincères condoléances. Sommaire > 3 Édito > 4-5 Organisations Professionnelles > 6 Portrait Entreprise STENGEL à Clamecy «Coiffure Mixte et Beauté Nature» > 7 Vos formations... > 8-11 Artisans de... Côte-d Or > Artisans de... la Nièvre > Artisans de... Saône-et-Loire > Artisans de... l Yonne > Actualité > 28 Pratique > Actualité > DOSSIER Protégez votre patrimoine : des outils simples - 1 ère partie Édito Pierre MARTIN Président de la CMARB Notre pays traverse une période d incertitude et les récentes manifestations liées à l emploi et au poids des taxes reflètent l inquiétude de nos compatriotes quant à leur avenir. Les dirigeants d entreprises artisanales expriment eux aussi leur malaise face à la situation globalement dégradée de leur secteur. Les artisans, d ordinaires peu enclins à manifester, veulent faire entendre leur voix et attirer l attention des Pouvoirs Publics sur le rôle qu ils pourraient jouer dans le redressement économique de notre pays. L économie de proximité constitue un véritable contrepoids face aux dérives liées à la mondialisation. Emplois non délocalisables, formation et maintien des jeunes sur un territoire, services à la population rurale comme urbaine autant de solutions que l artisanat est en mesure d apporter. Encore faut-il permettre aux entreprises artisanales d exercer leur activité avec plus de sérénité. Il est vital de libérer les artisans de la pression fi scale qui freine toute initiative. Pour investir, embaucher, innover, les entreprises ont besoin de lisibilité et de confi ance en l avenir. La France ne pourra pas sortir de la crise sans l économie de proximité. Quand les médias égrainent quotidiennement la liste des plans sociaux, on oublie que l artisanat représente à lui seul plus de 3 millions d actifs dont notre pays ne peut pas se passer. J invite nos dirigeants à avoir confi ance en la capacité de l artisanat à générer de la richesse et de l emploi. Mais pour cela, il faut créer les conditions qui permettront à chaque artisan de jouer pleinement son rôle au service du développement économique et social de notre pays. Métiers de Bourgogne CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE RÉGION BOURGOGNE. 46, Bd de la Marne - BP DIJON - Directeur de la publication : Pierre Martin - Secrétaire général : Dominique Degois Directeur de la rédaction : François Rousselin - Rédacteur en chef : Vincent Durand Rédaction : Christine Costes-Sylvestre, Elodie Pérez, Sabrina Germain - Secrétariat de rédaction : Christelle Rougeot - Dépôt légal : à parution - Numéro d ISSN : Parution tous les deux mois - Maquette : Perrigny - Mise en page Imprimerie : LeChat et la Souris Varennes-Vauzelles - Impression : Chevillon Sens - Mise sous film - routage : Prodiliste Saint-Julien-du-Sault - Crédits photos : CMARB - APCMA. Les artisans ne se laisseront pas sacrifier sur l autel des taxes et des impôts. Ils le feront savoir bruyamment s il le faut. Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 3

4 Organisations Professionnelles Journée du Patrimoine de Pays 2013 : Une action très valorisante pour les artisans du bâtiment La journée du patrimoine de Pays s est tenue cette année à SAINT JULIEN, sous la responsabilité de Romuald THELONGEON, menuisier à SAINT JULIEN. Cette manifestation était organisée dans le cadre d un partenariat avec le Conseil Général de Côte-d Or. Pour cette journée dédiée au patrimoine, les artisans ont misé sur les démonstrations de savoirfaire, l exposition de maquettes et d outils anciens. Les ateliers consacrés aux plus jeunes ont eu beaucoup de succès ; ils ont ainsi pu «toucher la matière» et découvrir les métiers du bâtiment. Une fois de plus, la CAPEB a constaté que la mobilisation autour du savoir-faire des artisans du bâtiment était un succès. u Démonstration de soudures Côte d Or Les artisans ont ainsi présenté les techniques de travail du bois, de la pierre, de l ardoise, de la tuile, du plomb, de la chaux, du chanvre, des peintures décoratives, etc u Réalisation de la charpente d un auvent Mondial coiffure beauté 2013 Une édition plébiscitée! Avec une fréquentation de visiteurs en hausse de + de 14 % par rapport à 2012, le Mondial Coiffure Beauté (MCB) s impose comme LE rendez-vous professionnel de référence du secteur. «Le succès indéniable de l édition 2013 du MCB confi rme la qualité de la nouvelle confi guration mise en place depuis l année dernière à la Grande Halle de la Villette et au Zénith. Expression artistique exceptionnelle, magnificence et excellence technique de shows tous plus remarquables les uns que les autres, courant d affaires très positifs pour les exposants et visiteurs comblés par les lieux, l ambiance et le programme offert tout était réuni à nouveau cette année pour confi rmer la position du MCB 2013 dans le top 5 des évènements professionnels internationaux. Les visites de personnalités et de nombreux évènements organisés dans le cadre du salon participèrent à ce rayonnement, notamment l annonce tant attendue de la création de l UNEC qui rassemblera désormais la FNC et le CNEC sous cette nouvelle et unique organisation professionnelle de la coiffure.» Didier Adam 4 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

5 Organisations Professionnelles Concours des meilleurs jeunes boulangers de France Des apprentis boulangers en plein devenir Le 26 septembre 2013, le CIFA d Auxerre a accueilli les jeunes concurrents aux sélection du 33 ème concours national des meilleurs jeunes boulangers de France. Découvrez le palmarès de cette compétition organisée par le syndicat des boulangers. LES LAURÉATS 1 er - Arnaud Varlet - Yonne - apprenti chez Didier Chevalier à Joigny 2 ème - Baptiste Cochard - Côte d Or - apprenti à la SARL Cochard à Nolay 3 ème - Thibault Pivin - Yonne - apprenti chez Franck Debieu à Sceaux (92) 4 ème ex aequo l FOL Nicolas - Côte d Or - apprenti à l EURL Liégeon à Beaune l BERT Fanny - Saône et Loire - apprentie chez Sylvain Chaudat à Chalon sur Saône l SCHOLL Mickaël - Saône et Loire - apprenti chez Patrick Puget à Macon «Les sacrifiés» L UPA a lancé une mobilisation nationale pour sauver l économie de proximitéédition plébiscitée! 1,1 milliard d euros de charges fiscales et sociales supplémentaires en 2013, encore 100 millions de plus en 2014, les hausses de TVA au 1 er janvier, les nouveaux prélèvements s ajoutent à la crise pour asphyxier les chefs d entreprise de l artisanat, du commerce de proximité et l ensemble des travailleurs indépendants. Le nombre de défaillances d entreprises ne cesse de croître : +4,3% dans les entreprises employant moins de 11 salariés de juillet 2012 à août 2013, soit défaillances d entreprises en un an (source : Banque de France). Un immense plan social se profile à l horizon. Si rien n est fait, c est toute l économie de proximité qui disparaîtra, et les Français seront les premiers à en subir les conséquences dramatiques. L UPA a sonné l alarme en mobilisant les chefs d entreprise de l artisanat et du commerce de proximité et au-delà tous les Français. L objectif est simple, amener le gouvernement à prendre en compte les demandes de l UPA : retrait de toutes les charges sociales supplémentaires qui pèsent sur les travailleurs indépendants depuis le 1er janvier 2013 remplacement du crédit d impôt compétitivité emploi-cice par une baisse directe du coût du travail suppression de la cotisation d allocations familiales payée par les employeurs et les travailleurs indépendants et prise en charge des prestations familiales par le budget de l Etat dès 2014 révision du mode de calcul de l impôt sur le revenu -IR- des travailleurs indépendants de sorte que les bénéfices réinvestis dans l entreprise ne soient plus soumis à l IR limitation stricte du niveau de la contribution foncière des entreprises -CFE- par une baisse des dépenses des collectivités territoriales orientation prioritaire des contrôles fi scaux et sociaux vers les activités non déclarées, les entreprises low cost et toutes les formes de concurrence déloyale exclusion des activités de l artisanat et du commerce de proximité du régime de l autoentrepreneur rétablissement pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés qui forment un apprenti, de l indemnité compensatrice et du crédit d impôt apprentissage, au-delà de la première année. La mobilisation a débuté le 13 novembre et était fondée sur une fi ction malheureusement très proche de la réalité : le gouvernement a décidé d asphyxier les entreprises de proximité par une hausse démesurée des prélèvements. Dans toute la France, des affiches «sacrifié mais pas résigné» ont manifesté l exaspération des chefs d entreprises de l artisanat et du commerce de proximité et ont proposé aux Français de signer la pétition Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 5

6 Zoom sur une entreprise PORTRAIT : Entreprise STENGEL «Coifferie Mixte et Beauté Nature» Une transmission de générations en passions. Cette année, le salon de coiffure a soufflé ses 80 bougies. Après ses grands-parents (Lucien et Cécile) et ses parents (Bernard et Yolande), Laure PETROLESE-STENGEL est aux commandes du salon familial. En pérennisant l activité coiffure, elle a également apporté sa personnalité et sa modernité pour développer l aspect bien-être et esthétique. C est en 1933, que les grands-parents de Laure PETROLESE-STENGEL s installent à Clamecy dans la Nièvre. Ils y ouvrent leur salon de coiffure que leur fils reprendra en années plus tard, c est leur «petite-fille» qui est gérante de l Entreprise STENGEL Coifferie Mixte et Beauté Nature. La coiffure a rythmé son enfance : «Je suis tombée dedans quand j étais toute petite. L appartement de mes parents était au-dessus du salon, et toutes les clientes me connaissaient. J avais 6 ans lorsque j ai posé mon premier postiche! J étais ravie de voir ma mère créer et réaliser les chignons». A 15 ans, Laure démarre son apprentissage chez ses parents et obtient son CAP. Elle sera ensuite formée dans un salon de coiffure en Seine-et- Marne qui lui enseignera les techniques qu elle utilise encore aujourd hui. Cette formation sera «la révélation» qui décidera Laure à se lancer à son compte. A 20 ans, elle ouvre son salon de coiffure dans un village du Morvan, Chiddes. Puis en 1994, elle rejoint Clamecy où elle s associe avec son père. En 2008, le salon prend un nouvel essor et devient un lieu très coloré dédié à la beauté et au bien-être. Une cabine destinée aux soins esthétiques ainsi que la protèse ongulaire viennent compléter un espace vente de produits bio de beauté viennent compléter l espace coiffure. Laure PETROLESE-STENGEL a suivi une formation conseil en maquillage et propose une gamme de soins variés, dont le shiatsu du cuir chevelu, soin qui allie détente et soin du cheveu. La chef d entreprise privilégie les produits naturels. Une sorte de retour aux sources. «A mes débuts, les produits étaient moins chimiques, à base de plantes ou d ingrédients naturels comme le shampooing aux œufs. c est une façon différente de retravailler le cheveu et la matière». La modernité dans le respect du passé Même si le salon a été rénové cette année, la modernité fait écho au passé. C est d ailleurs une partie du salon qui se trouve à la place de l ancienne cuisine de ses grands-parents. De son enfance dans l entreprise familiale, Laure a également conservé son goût du contact humain. «Chaque client, homme ou femme, est unique et les possibilités de création sont infinies». Elle se définit d ailleurs comme une «vraie coiffeuse mixte». «J ai mon CAP mixte et mon Brevet Professionnel mixte avec doubles modèles, ce qui n existe plus aujourd hui». Laure PETROLESE-STENGEL s investit aussi beaucoup dans la défense des intérêts du secteur artisanal. Elue à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne, elle est depuis ses débuts de chef d entreprise membre du Syndicat de la coiffure. «Je suis très engagée comme l étaient mon père et mon grand-père». Diplômée du Mérite artisanal et Maître d Apprentissage Confirmé, Laure STENGEL forme actuellement une apprentie coiffeuse en Brevet professionnel. Trois autres collaboratrices coiffeuses et /ou esthéticiennes viennent compléter son équipe. Comment cette chef d entreprise voit-elle l avenir? «C est plus compliqué depuis la crise, mais nous nous sommes diversifié ce qui nous permet de maintenir notre activité». Et lorsqu on lui demande si les murs du salon verront une quatrième génération : «Ma fille de 10 ans s entraîne, elle a déjà la main, et elle dit qu elle souhaite être coiffeuse-masseuse» SARL Stengel Coifferie Mixte et Beauté Nature 6 et 7 place du 19 Août Clamecy et sur facebook 6 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

7 INFORMATIQUE ET INTERNET Tablettes numériques 02/12 Référencer son site Internet 03/12 Excel perfectionnement 05 et 12/12 Découvrez les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Viadeo 05 et 12/12 Photoshop initiation 06, 13 et 20/12 Word perfectionnement 06 et 13/12 Auxerre : 10, 17/02, 10, 24/03, 07, 14/04, 12, 19/05, 02, 16, 23 Pack bureautique et internet et 30/ Sens : 18/02, 11, 25/03, 08, 15/04, 13, 20, 30/05, 03, 17, 24/06 et 01/ Pack Artisanat Bureautique et Internet - spécial débutant 12 jours à raison d un jour par semaine à partir de janvier Création de site Internet niveau 1 13, 20, 27/01 et 03/02/2014 Création de site Internet niveau 1 16, 23/01 et 13 et 20/02/2014 Windows 8 17/01/2014 Tablette numérique 20/01/2014 Word perfectionnement 24 et 31/01/2014 Utiliser le clavier informatique comme un pro 24/01/2014 L entretien de votre ordinateur 27/01/2014 Tablettes numériques 31/01/2014 Photoshop 7, 14 et 21/02/2014 Découvrez les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, 10 et 17/02/2014 Excel initiation 13 et 20/02/2013 Référencer son site Internet 24/02/2014 ENVIRONNEMENT JURIDIQUE Gérez son patrimoine : les actions à engager 02/12 Devis : objectif 80% de réussite 05 et 12/12 Appel d offre : la législation 29/01/2014 Appel d offre : la législation 06/02/2014 Vos formations Se former pour faire face à la crise Les périodes de baisse d activité peuvent être une opportunité pour perfectionner ces connaissances et ouvrir de nouvelles perspectives. Mieux maîtriser la gestion de son entreprise, communiquer plus efficacement, gagner du temps grâce à l informatique, développer des outils de promotion... grâce à la formation découvrez des outils et des méthodes de travail adaptés aux entreprises artisanales qui vous aideront à rebondir plus vite. Contactez dès aujourd hui la Chambre de Métiers et de l Artisanat pour connaître les formations adaptées à vos besoins. ENVIRONNEMENT COMPTABLE ET FINANCIER Etablir les tableaux de bord de mon entreprise 02, 09 et 16/12 Calcul du prix de revient 17/12 Etablir les tableaux de bord et de suivi de mon entreprise 03, 10 et 17/02/2014 Comprendre vos déclarations fiscales et les déclarations sociales des indépendants 03 et 17/02/ COMPTABILITE INFORMATISEE Devis Factures Batiment 06 et 13/12 ENVIRONNEMENT COMMERCIAL Ciblez vos clients pour mieux les atteindre 06 et 13/12 Ciblez vos clients pour mieux les atteindre 14 et 21/02 Savoir préparer et participer à un salon 30/01/2014 PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Rédiger son document unique d'évaluation des risques professionnels 02/12 Accessibilité des bâtiments : artisans et artisans commerçants vos obligations? 20/01/2014 Sauveteur Secouriste du Travail 23 et 24/01/2014 Hygiène alimentaire 17/02/ STAGES TECHNIQUES Accessibilité 13/01/2014 Assainissement non collectif fi lières classiques 27/01/2014 Assainissement non collectif fi lières agréées 28/01/2014 Prothèses ongulaires niveau initiation 20, 27/01 et 03/02/ COMMISSION EUROPÉENNE Fonds Social Européen Contacts et lieux des stages 21 Côte-d Or Nièvre Saône-et-Loire Yonne Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 7

8 Artisans de Côte-d Or 48 ème Foire régionale du 6 au 9 septembre 2013 Montbard conforte sa position d événement majeur en Haute Côte-d Or. Elle est la vitrine du savoir-faire local. Les nouveautés 2013 étaient légion avec 2 spectacles, une animation sportive et une animation culturelle, un site de fête foraine et un chapiteau exposants. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne (CMARB), présente depuis 2002 sur cette foire avec un espace de près de 180 m², a contribué comme chaque année à faire de cet événement une vitrine pour l artisanat local. La CMARB s est positionnée sur la Foire de Montbard pour être aux côtés des chefs d entreprises et les assister dans leurs projets de croissance et d amélioration de leur compétitivité. Les artisans situés sur l espace de la CMARB ont pu nouer des contacts avec des clients et des prospects et ont fait découvrir aux nombreux visiteurs, leurs métiers et leurs production. Le travail du bois, des métaux, des tissus ou encore des végétaux, l installation de systèmes de chauffage, autant de savoir-faire qui sont la preuve de la diversité et de la qualité métiers. u François Rebsamen en visite officielle à la foire de Montbard. u François Sauvadet et François Rebsamen en visite officielle sur la foire pour le verre de l amitié. Interview : 3questions à : Stéphane FRANBOURG, SFM, Société Finoise de Maconnerie. Est-ce votre première participation à la foire? 1 «Oui, j ai participé plusieurs fois à de gros salons de l habitat à Dijon, le salon bâtir écologique Question et le salon du Patrimoine à Paris car nous travaillons beaucoup avec des clients situés en dehors de notre région et ce en raison de notre spécialisation sur les matériaux écologiques appliqués aux techniques anciennes du bâtiment. Nous avons mis en place une nouvelle activité de couverture susceptible de toucher une clientèle locale et c est pourquoi nous nous tournons tout naturellement sur les salons de la région pour notre promotion. Lorsque l on participe à une foire, notre objectif est clairement de décrocher des rendez-vous» Quel investissement représente votre participation à la 2 Question foire de Montbard? «La participation à la foire de Montbard représente un investissement financier minime, mais nécessite toutefois un temps de préparation important d environ une semaine, pour préparer son stand correctement. En effet, je cherche toujours à mettre en valeur le savoir-faire de mon entreprise pour que le visiteur comprenne du premier coup d oeil notre cœur de métier. Cette année, nous avons exposé de belles maquettes de couverture. Sur d autres manifestations, nous avions par exemple mis en place 8 colonnes en plâtre» Quel bilan tirez-vous de cette édition de la foire de 3 Question Montbard? «Je suis satisfait car mes efforts ont été concluants. J ai obtenu six rendez-vous avec de potentiels clients qui avaient un vrai besoin. J ai eu l impression que la foire tombait au bon moment, que les gens en avaient assez de se serrer la ceinture et qu ils avaient envie de concrétiser leurs projets.» 8 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

9 Artisans de Côte-d Or Destin d une brindille - Art Végétal Un atelier d art floral pas comme les autres Estelle MEUNIER a reçu la médaille de bronze de l enseignement professionnel. Elle lui a été remise par Régis Penneçot président de la section 21 de la Chambre de Métiers et de l artisanat région Bourgogne. Une distinction qui récompense une carrière au service de sa profession. Après un Bac et plusieurs années en faculté de droit, Estelle MEUNIER décide de donner un véritable sens à sa vie professionnelle. Elle s engage dans un cursus de 3 ans au sein de la très renommée Ecole des fleuristes de Paris où elle terminera son parcours comme major de sa promotion. Elle intègre l équipe de Pierre Declercq, Meilleur Ouvrier de France. Les paysages jurassiens de son enfance lui manquent, alors Estelle crée sa boutique à Pontarlier, «Pensée de Violettes». Un concept innovant : dans une superbe maison art déco où se mêlent fleurs coupées, plantes insolites, objets de déco et salon de thé raffiné! Un Mercure d Or et un Master de l Economie remis au Sénat par le ministre Renaud Dutreil viendront récompenser son établissement dans la catégorie «Innovation et Qualité». Après dix années à la tête de plusieurs boutiques, Estelle Meunier décide de se consacrer totalement à la création et à l enseignement, deux directions dans lesquelles elle trouve maintenant son plein épanouissement. «Destin d une Brindille» naît alors Elle intègre les Ateliers d Art de France en qualité de designer végétal. Elle transforme lichens, mousses, fruits séchés, branches et végétaux naturels lyophilisés en sculptures et tableaux... Professeur d art floral Estelle Meunier enseigne sa vision très personnelle de l art floral au Japon et aux Etats-Unis où elle se rend régulièrement. Ses élèves japonaises viennent jusque dans ses ateliers français pour ainsi s imprégner plus encore de son univers Ses clients sont à la fois des noms prestigieux Jaeger-Lecoultre, Piaget, Caran d Ache, Technomarine, restaurants gastronomiques, Relais & Châteaux, ainsi que de nombreux particuliers! Plus d info sur le site : Une initiative originale pour faire decouvrir les artisans de la ville de Nolay Un concept de communication innovant a été imaginé par la mairie de Nolay. Une bande dessinée répertorie de façon ludique les 119 enseignes et artisans de la ville de Nolay sous le crayon averti de Pascal Labranche. L histoire prend alors toute son ampleur, avec des personnages locaux hauts en couleur. La BD est distribuée gratuitement aux habitants de la commune. Cette expérience suscite l intérêt et l organisateur du Salon de la BD de Semuren-Auxois, prévu en mars 2014, a proposé au dessinateur Pascal Labranche d en être l invité régional. Info et témoignage sur : Bienvenue au nouveau Directeur du CFA La Noue Les artisans de Côte d Or souhaitent bienvenue à Alain Tomczak, qui a pris la direction du CFA La Noue, cet été. Il succède à Luc Lecherf. Ce nouveau directeur connaît bien le secteur de la formation dans lequel il évolue depuis 25 ans. Il a été en effet directeur adjoint d un CFA BTP en Seine et Marne, avant d assurer la direction du CFA-BTP de l Yonne. Alain Tomczak aura le plaisir vous rencontrer lors de prochaines portes ouvertes 2014 : 2 jours pour un accueil non stop de 9 h à 17 h : 28 mars : pour les collégiens 29 mars : pour les jeunes, leurs familles et les entreprises. Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 9

10 Artisans de Côte-d Or 7 artisans touchés par la tempête du 19 juin dernier ont reçu l aide du fonds de calamité Suite aux inondations qui ont touché la Côte-d Or au printemps dernier, la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne a entamé des démarches afin d activer le «Fonds de calamités et de catastrophes naturelles». Les communes de Montliot et Courcelles, Etrochey, Poincon les Larrey et Belan sur Ouche ont été particulièrement touchées. Des entreprises artisanales dans ces territoires n ont pas été épargnées. Très vite, la Chambre de Métiers et de l Artisanat a souhaité venir au secours de ses ressortissants. Les dossiers des entreprises ont été examinés dans un comité rassemblant des élus de la CMA, les représentants des maires des communes touchées en présence de M. le Sous Préfet de Montbard. Sept entreprises de Côte-d Or, parmi les plus durement touchées, ont ainsi reçu une aide financière de 1500 euros en complément de leurs indemnisations. Les sommes ont été immédiatement envoyées au cours du mois d août afin que les artisans puissent rapidement bénéficier de ce soutien financier devant les aider à redémarrer leur activité. Le Fonds de Calamités et de Catastrophes Naturelle a été crée par décision de l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers en juin Ce fonds solidaire des artisans vient en aide aux victimes d intempéries fortement pénalisantes pour leur entreprise. Ces dix dernières années le fonds est intervenu sur les sinistres importants tels que la catastrophe AZF, les Violences urbaines, l épidémie du Chikungunya, la tempête Klauss, les Cyclones Gamede et Dean, la tempête Xynthia et toutes les importantes inondations ou tempêtes dévastant de nombreux départements. Une remise symbolique s est tenue le 20 septembre en présence de Régis Penneçot, président de la section 21 de la CMARB. L occasion d échanger avec les artisans et de faire le point sur la reprise de leur activité. Réunion travaux du service developpement durable de la CMARB section 21. Les enjeux liés au développement durable dans le secteur du bâtiment existant conduisent l ensemble des acteurs du bâtiment à prendre des mesures pour améliorer la performance énergétique et environnementale des ouvrages bâtis. Pour répondre à ces nombreux enjeux et à la demande qui en découle, les solutions sont multiples et nécessitent une adaptation pour de nombreux métiers de l artisanat. Du terrassier au peintre en passant par le maçon, l électricien et le menuisier, tous les artisans sont touchés par cette évolution. Les professionnels du bâtiment et de l acte de construire que vous êtes doivent conforter leurs connaissances, faire évoluer leurs pratiques et acquérir de nouveaux savoirs. Pour informer les professionnels sur cette thématique, Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne section 21, a organisé une rencontre avec les artisans, le 30 septembre Montbard. Durant cette soirée de rencontre, des thèmes incontournables ont été présentés et développés pour informer les artisans de haute Côte-d Or : Les dispositifs d aides : Crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) Emplois d avenir : emplois créés d ici fin 2015 ; 764 en Côte d Or Contrat de génération : embauches de jeunes sont attendues sur 5 ans Interventions : Mme Claudine BRISSON Inspectrice divisionnaire des Finances Publiques, Mme BARTHELEMY Directrice de l Unité Territoriale Côte d Or de la DIRECCTE. Les services de la CMARB : Arti Dévelop : les bons choix stratégiques Arti gestion : Assurer un suivi en temps réel Arti Recrut : Recruter vos collaborateurs Arti Statut : Faire évoluer le statut juridique 10 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

11 Artisans de Côte-d Or Le président Régis PENNEÇOT reçoit le député Laurent GRANDGUILLAUME Régis PENNEÇOT a rencontré le 2 septembre dernier le député Laurent GRANDGUILLAUME. Ce dernier souhaitait échanger avec le Président de la section Côte-d Or de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne car il venait de se voir confier par le Premier Ministre, la présidence de la commission de travail sur l entreprenariat individuel. Dans la mesure où cette commission avait pour mission principale de statuer sur l avenir du régime de l auto entreprenariat, Monsieur GRANDGUILLAUME avait estimé normal de rencontrer le représentant de la chambre consulaire exclusivement dédiée à l artisanat de son département. Le député a expliqué au Président PENNEÇOT comment il souhaitait procéder pour bien mesurer l impact de ce régime dans l économie française et tout particulièrement les enjeux liés à l artisanat. Il va ainsi privilégier la concertation collégiale au niveau national et parallèlement rencontrer des acteurs du terrain et l entretien le 2 septembre qu il avait avec le président de la section 21 en était une concrète illustration. Le député a indiqué qu il devait apporter au premier ministre la conclusion de ses travaux avant la fin de l année. Le Président PENNEÇOT a remercié le député pour l attention qu il portait à l avis des artisans sur cette question ô combien épineuse de l auto-entrepreneur. Ainsi, il lui a indiqué comment ce régime fiscal était venu impacter très gravement l artisanat à un moment où il traversait la plus grande crise économique de son histoire. Il a témoigné du mécontentement grandissant des artisans qui se plaignent d une concurrence totalement déloyale qui perturbe les marchés sur lequels ils avaient jusqu à présent œuvré pour la plus grande satisfaction de leurs clients. De plus il a signalé que malgré la réforme d avril 2010, les auto-entrepreneurs étaient encore nombreux à pratiquer des activités réglementées sans qualification. Cette situation peut conduire à mettre des clients d auto-entrepreneurs dans des situations de risques de mal façons préjudiciables pour leur sécurité. Il s est aussi fortement inquiété de l avenir de l apprentissage puisque l on ne pourra compter sur les auto-entrepreneurs pour former des apprentis. Ces apprentis sont pourtant l avenir de l artisanat puisqu ils sont les collaborateurs de demain et les repreneurs d après demain La question de franchise de TVA est particulièrement génératrice de confusion car certains clients ne comprennent pas des écarts de prix qui sont en grande partie dus à cette distorsion fiscale. Par ailleurs le Président PENNEÇOT s est étonné que les auto-entrepreneurs puissent bénéficier des fonds d assurance formation de l artisanat à la même hauteur que les artisans en dehors de ce régime fiscal alors que la contribution des premiers à la formation continue est largement inférieure à la contribution des seconds. Le Président de la section Côte-d Or de la CMARB a suggéré que le régime fiscal soit limité dans le temps à 2 ans même si dans l absolu pour l artisanat il faudrait qu il ne soit pas applicable aux entreprises dont l activité relève du secteur des métiers. Le Député GRANDGUILLAUME a écouté avec attention les positions du Président PENNEÇOT. Il est conscient que ce régime handicape lourdement les entreprises artisanales qui par ailleurs souffrent actuellement d une conjoncture défavorable Anniversaire de Anniversaire de Coffee Nails Les élus de la CMARB section 21, le Président Régis Penneçot, Jaques Maillot et les élus locaux, Nathalie Koenders et Alain Millot, adjoints au Maire de Dijon, se sont rendus le 20 septembre 2013 à l anniversaire de Coffee Nails, le premier bar à ongles de Dijon! Et pour fêter ses 3 ans, cet endroit jeune à la déco tendance et chic, ouvert en 2010, a fait de cette soirée un événement réussi en ne recevant pas moins de 300 personnes. Son originalité, la possibilité de se retrouver autour d un verre en attendant que l on s occupe du bout de vos doigts. En effet, Laure Rougeux, issue d un stage long de créateur d entreprise à la CMA Dijon à su pérenniser son activité par une démarche commerciale pointue, acquise lors de cette formation. Avec l espace onglerie, cette spécialiste propose également des UVA en musique et vous offre un panel d accessoires de mode sans cesse renouvelé, écharpes, sac à main u Philippe Simon, Laure Rougeux Coffee Nails Bar à ongles et le président Régis Penneçot 112 rue de la Préfecture - Dijon Tél. : CMARB Section Côte d Or. Contact : Philippe SIMON : Chargé de Développement Economique Tél. : Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 11

12 Artisans de la Nièvre Professionnels du bâtiment, à vos agendas! Une réunion d information sur la gestion de l humidité dans les parois s est déroulée le 7 novembre La généralisation de l isolation thermique favorise parfois l apparition de risques liés à la présence d humidité dans les murs. Il convient d en comprendre les raisons pour, ensuite, être en mesure de choisir les techniques permettant un traitement optimum Autre évènement le 1 er Forum du Bâtiment. des parois. L objectif étant d éviter les pathologies structurelles et les risques sanitaires induits. Pour avancer sur cette thématique, l intervention a porté sur des principes concrets pour apporter des éléments de réponse. Une information sur les solutions, techniques et produits à disposition pour agir de façon efficace face au risque de présence d humidité a été également transmise aux participants. INVITATION Mercredi 20 novembre 2013 À partir de 13h30 PROGRAMME DES CONFÉRENCES 13h30-14h : Rencontre avec Nièvre Aménagement : «Parlons marchés». 14h - 14h30 : L Amiante et Vous, animée par SOCOTEC. 14h30-15h : La thermographie aérienne, animée par l Agglomération de Nevers. 15h - 15h30 : Les orientations du Conseil Général en matière d Habitat, animée par le Conseil Général et le programme d intervention sur l Habitat, animée par le CDHU. Artisans, venez trouver vos réponses au 1 er Forum du Bâtiment La Chambre de Métiers et de l Artisanat, la CAPEB et la FFB vous accueillent avec Des espaces conseils individualisés : PRO-BTP RSI (Régime Social des Indépendants) CONSTRUCTYS MAAF Assurances MNRA (Mutuelle des Artisans) Banque Populaire Crédit Agricole Caisse d Epargne CAPEB FFB Chambre de Métiers et de l Artisanat Des stands pour vous présenter de nouveaux matériaux : Nièvre Eco-matériaux DORAS ACTIS Et des conférences Dans les locaux de la Chambre de Métiers et de l Artisanat, 18 rue Albert Premier à Nevers 15h30-16h : Rencontre avec Nièvre Habitat : «Simplifions les dossiers de candidature». 16h - 16h30 : Présentation du C2E : Partenariat Fournisseurs/Artisans/Clients, animée par DORAS. 16h30-17h00 : Les aides gouvernementales aux particuliers en matière de Politique énergétique, animée par la Direction Départementale des Territoires. Ce forum se clôturera par une réunion d information sur l étanchéité à l air et ventilation, ainsi que par un verre de l amitié Avec le soutien du Renseignements et inscriptions Marjorie FERRAGUTI-LOISY Pôle Développement des Entreprises et des Territoires Chambre de Métiers et de l Artisanat Section Nièvre Tél : ou Action menée dans le cadre de Ce forum s est clôturé par une réunion d information sur l étanchéité à l air et ventilation Face aux enjeux énergétiques actuels, il est nécessaire de réaliser des bâtiments étanches à l air mais en faisant attention à ne pas nuire à la qualité de l air intérieur. Les solutions sont multiples et nécessitent une adaptation pour de nombreux métiers de l artisanat. Du terrassier au peintre en passant par le maçon, l électricien ou le menuisier, tous les artisans sont touchés par ces deux thématiques complémentaires. Pour certains cela se traduira par la mise en œuvre de films d étanchéité ou de matériaux peu émissifs, pour d autres par l installation d un système de ventilation performant tandis que pour d autres encore il s agira de s assurer de la bonne mise en œuvre de leurs produits de construction. Les interventions au cours de la réunion porteront sur les savoirs, solutions et systèmes performants à disposition afin de permettre au plus grand nombre de s impliquer de façon efficace pour aboutir à des bâtiments énergétiquement performants, sains et confortables. Côte d Or 58 Contact : Pôle Développement des Entreprises et des Territoires Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

13 Cap vers l apprentissage Le service apprentissage de la Chambre de Métiers et de l Artisanat a participé à une Information sur l Alternance le 27 septembre dernier dans les locaux de Pôle Emploi Nevers Baron. Lors de la première partie de cette rencontre, notre Conseillère apprentissage est intervenue sur le contrat d apprentissage, la recherche d une entreprise avec comme appui notre site internet Bourgogne Alternance auprès d une cinquantaine de jeunes. La conseillère de la CMA a ensuite rencontré les jeunes intéressés par l apprentissage et a pu échanger avec eux et les mettre en relation avec des entreprises qui recherchaient des apprentis. Des Portes Ouvertes au CFA Bâtiment de Marzy se sont également déroulées le 27 septembre. Les jeunes ont pu visiter le CFA et rencontrer les formateurs des différentes sections d apprentissage. Ils ont ensuite été reçus par Mmes DUBAS et RENAUD du CFA Bâtiment ainsi que par Mme LOUIS-OUKIDJA, conseillère apprentissage de la CMA. Elles ont répondu à leurs interrogations sur le contrat d apprentissage et les ont orienté sur les démarches de recherche d un maître d apprentissage. Artisans de la Nièvre Transmission de son patrimoine professionnel et privé : une opération complexe à forts enjeux financiers. La Chambre de Métiers et de l Artisanat organise une réunion d information et de conseil patrimoine, en partenariat avec le cabinet d expert-comptable KPMG et la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté. Au cours d une soirée, nous vous proposons de faire le point afin d optimiser cette étape importante de votre vie professionnelle le lundi 2 décembre 2013 à 18 h 00 dans les locaux de la Chambre de Métiers et de l Artisanat 18 rue Albert 1er à Nevers. A cette occasion, l a D I R E C C T E interviendra également pour vous informer sur les nouvelles aides à l embauche dans le cadre du contrat de génération. 58 Contact : Pôle Développement des Entreprises et des Territoires Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 13

14 Artisans de la Nièvre Assemblée plénière et remise de diplômes Le 16 septembre dernier, les Elus nivernais de Chambre de Métiers et de l Artisanat - Section Nièvre, se sont réunis pour l Assemblée plénière. L occasion pour son Président Emmanuel POYEN de faire un point sur la situation du secteur et de rappeler les chiffres clés de l artisanat nivernais au 1er janvier 2013 : entreprises artisanales, une moyenne d âge de 47 ans des chefs d entreprise, et 850 femmes chefs d entreprise. La population active est estimée à individus dont salariés. Ces chiffres démontrent une force réelle du secteur artisanal pour l activité de la Nièvre. Le statut de l auto-entrepreneur a également été abordé (au 1 er septembre, 521 AE en activité dans le département), en rappelant les obligations liées à ce régime. Le dit régime a provoqué une baisse de 10 millions de ressources par an à partir de 2009 au niveau national. Enfin, le Emmanuel Poyen a abordé le rapport Queyranne qui n a pas tenu compte de l ensemble des missions, notamment de service public, assumées par les CMA pour l artisanat qui était reconnu jusqu à ce jour comme le moteur de l économie nationale, «La Première Entreprise de France». Même si ce n est qu un rapport, «les mesures préconisées sont excessivement dangereuses : baisse énorme des ressources des CMA, de 30 % en moyenne, due au plafonnement du montant des taxes affectées aux CMA. Une partie de la taxe payée par les entreprises artisanales qui cotiseront de la même façon serait reversée dans la caisse commune de l État. Si l État ponctionne ces 34 millions de taxe ou davantage avec une reprise de l activité, ce sont les entreprises artisanales qui donneront directement 34 millions ou plus à l État Il ne s agirait pas d une réduction des dépenses publiques mais d un véritable hold-up sur les recettes des CMA et sur leurs moyens d action au service des entreprises. Enfin, l État a réduit de 7,7 millions sa subvention au réseau des CMA entre 2010 et 2013 au titre du FISAC! Le secteur pousse un cri d alarme en direction des Parlementaires!!! Les rapports des différentes commissions et l ensemble des rapports d activité des Pôles ont ensuite été traités devant l assemblée ; l occasion de rappeler que les élus et les agents nivernais sont engagés sur différents fronts pour que l artisanat départemental soit reconnu et considéré comme une opportunité pour le développement de nos territoires. L Assemblée Générale s est clôturée par la remise des titres de Maître d Apprentissage Confirmé *(MAC). Le Titre de Maître Artisan fût également été remis à François TIMOLEONTHOS, ébéniste à Nevers, et à Emmanuel PORTAL, pâtissier-chocolatier à Clamecy. * Le titre de Maître d apprentissage Confirmé (M.A.C) valorise et reconnait les compétences pédagogiques des artisans en matière d encadrement de jeunes apprentis. Elle permet également de percevoir une prime supplémentaire de 500 par contrat. Le titre de M.A.C. peut être décerné aux ressortissants du secteur des métiers, qu ils soient chef d entreprise ou conjoint-collaborateur inscrit au Répertoire des Métiers. Le candidat doit : l avoir une expérience professionnelle d au moins cinq ans. l avoir une expérience d au moins deux ans dans l exercice des fonctions de tuteur auprès des jeunes titulaires d un contrat d apprentissage l avoir acquis des compétences et un savoir-faire en matière tutorale et pédagogique. Ces compétences sont évaluées lors d un entretien avec un agent de la chambre consulaire. Le dossier est alors examiné par un jury constitué d un représentant de la DIRECCTE, un inspecteur de l enseignement technique, un représentant du conseil régional, un représentant de la chambre de métiers et de l artisanat, un représentant des CFA et un représentant des organisations professionnelles représentatives de l artisanat. 58 Contact : Stéphanie COURAUD ou Elisabeth GHEERAERT Félicitations à : l Daniel BARBIER, menuisier à Rouy l René BRADE, menuisier à Guipy l Serge CAILLOT, électricien à Varennes- Vauzelles l Christophe CALLABAT, photographe à Varennes- Vauzelles l Michel CROCHET, coiffeur à Decize l Dominique GERARD, restaurateur à Varennes- Vauzelles l Vincent GIRAULT, boulanger-pâtissier à Imphy l Christian MEIGNEN, boulanger-pâtissier chocolatier à Clamecy l Nicolas MENUIK, boulanger-pâtissier à Nevers l Alain MONTAGNE, électricien à Varennes-Vauzelles l Christophe PAUTRAT, Pâtissier à La Charité-sur-Loire l Emmanuel PORTAL, pâtissier-chocolatier à Clamecy l Isabelle ROUSSEAU, fleuriste à Clamecy l Bruno SELLIER, menuisier agenceur à Nevers l Christine SIMON RICHARD, coiffeuse à Bazolles 14 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

15 Candidathèque Un outil d aide au recrutement pour les artisans Artisans de la Nièvre La section Nièvre de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne met à la disposition des chefs d entreprise artisanale qui souhaitent embaucher des profi ls de candidats disponibles. Elle se charge également de mettre en relation les chefs d entreprise avec les candidats. 58 Pôle Formation Initiale Emploi D58B3 255 PLOMBIER- CHAUFFAGISTE Domicile : Châtillon-en-Bazois Mobilité : 25 kms Expérience : 38 ans D18A5 254 BOULANGER PÂTISSIER Domicile : L a Guerche (18) Mobilité : 50 kms Expérience : 8 ans D18A BOULANGER Domicile : Sancoins (18) Mobilité : Tous départements Expérience : débutant D58B2 252 MANŒUVRE EN TRAVAUX PUBLICS Domicile : St-Léger-des-Vignes Expérience : 33 ans D58B2 251 MAÇON/EBENISTE Domicile : Clamecy Expérience : débutant D18A5 250 CUISINIER Domicile : Cuffy (18) Mobilité : 20 kms Expérience : débutant D58T1 249 MECANICIEN AGRICOLE Domicile : St-Léger-des-Vignes Mobilité : 60 kms Expérience : 20 ans Recrutezmoi D58T SECRETAIRE Domicile : Nevers Mobilité : 15 kms Expérience : 7 ans D58B2 247 MAÇON/TRAVAUX DU BATIMENT Domicile : La Charité-sur-Loire Expérience : débutant D58B ELECTRICIEN Domicile : Montaron Expérience : 20 ans D58T3 245 ASSISTANT DE DIRECTION Domicile : Bussy-la-Pesle Mobilité : 60 kms Expérience : 5 ans D58T1 244 COIFFEUSE Domicile : Garchizy Mobilité : 15 kms Expérience : 2 ans D58A1 243 COMMIS DE CUISINE Domicile : Nevers Mobilité : 15 kms Expérience : débutant D58B1 241 CONDUCTEUR DE TRAVAUX Domicile : Nevers Mobilité : 40 kms Expérience : 18 ans D58B2 240 TECHNICIEN ETUDE BATIMENT Domicile : Saint-Père Mobilité : France entière Expérience : débutant D58A2 239 MECANICIEN PARCS ET JARDINS Domicile : Cosne-sur-Loire Expérience : débutant D58A2 238 FLEURISTE Domicile : Cosne-sur-Loire Mobilité : 50 kms Expérience : 10 ans D58A2 237 BOULANGER- PATISSIER Domicile : Bulcy Expérience : 12 ans D58P2 236 MENUISIER/ CONSTRUCTEUR BOIS Domicile : Saint-Benin-des-Bois Mobilité : 40 kms Expérience : débutant D58B1 235 SERRURIER Domicile : Ourouer Expérience : 25 ans D58T1 233 SECRETAIRE COMPTABLE Domicile : Saint-Ouen-sur-Loire Mobilité : 50 kms Expérience : 20 ans D58T1 232 SECRETAIRE COMPTABLE Domicile : Nevers Mobilité : 25 kms Expérience : débutant D58A BOULANGER Domicile : Cosne-sur-Loire Expérience : 3 ans D18T5 229-SECRETAIRE Domicile : Germigny l Exempt Expérience : 20 ans D58T COIFFEUSE Domicile : St-Parize-le-Châtel Expérience : 16 ans D58T COIFFEUSE Domicile : Guérigny Expérience : 35 ans D58T1 226 INFORMATICIEN Domicile : Fourchambault Mobilité : 50 kms Expérience : 2 ans D58T1 225 COIFFEUSE/ ESTHETICIENNE Domicile : Challuy Expérience : 5 ans (esthétique) Débutante (coiffure) D58A CUISINIER Domicile : Garchizy Mobilité : 80 kms Expérience : 5 ans D58T1 223 SECRETAIRE Domicile : Sougy-sur-Loire Mobilité : 40 kms Expérience : 3 ans D58A3 218 VENDEUSE QUALIFIEE Domicile : Luzy Mobilité : 35 kms Expérience : 40 ans (en pâtisserie) D58B1 217 PEINTRE PLAQUISTE Domicile : Nevers Expérience : débutant D58T1 213 BOULANGER Domicile : Nevers Expérience : 6 ans D58T1 208 CUISINIER Domicile : Challuy Mobilité : 10 kms Expérience : 25 ans D58T1 206 SECRETAIRE- COMPTABLE Domicile : Marzy Expérience : 28 ans D58T1 205 COMPTABLE Domicile : Imphy Expérience : 22 ans D58B1 204 PEINTRE Domicile : Nevers Mobilité : 10 kms Expérience : 2 ans ; en cours de formation plaquiste D58B1 198 PEINTRE- PLAQUISTE Domicile : Nevers Expérience : 5 ans D58B5 181 ELECTRICIEN BATIMENT Domicile : Précy (18) Mobilité : 60 kms Expérience : 6 ans D58A2 165 VENDEUR EN BOULANGERIE Domicile : Chaulgnes Mobilité : 40 kms Expérience : 17 ans 58 Contact : Pôle Formation Initiale Emploi Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 15

16 Dossier Protéger son patrimoine : des outils simples 1 ere partie En tant qu artisan, vous consacrez votre vie au développement de votre entreprise. Chaque jour, par votre travail, vous faites progresser votre activité. Mais en cas de difficultés financières de votre entreprise, êtes-vous certains que vos biens personnels sont à l abris? Avec ce dossier en deux parties, vous allez pouvoir faire le point sur votre situation et connaître les outils qui vous permettront de protéger votre patrimoine personnel. 16 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

17 Dossier PENSEZ-Y! Agir avant qu il ne soit trop tard! La meilleure des protections sera celle dont vous n aurez pas besoin. Pour cela, soyez toujours attentif à la situation fi nancière de votre entreprise. Vos conseillers de la Chambre de Métiers et de l Artisanat peuvent vous y aider. N hésitez pas à les contacter. Protegez d abord vos biens personnels Le chef d entreprise individuelle peut demander à son créancier de saisir en priorité les biens servant à l exploitation de l entreprise. Seule condition exigée : ces biens doivent être d une valeur suffisante pour garantir le paiement de la créance. Si le créeancier établit que cette demande met en péril le recouvrement de sa créance, il peut s y opposer. Mais sa responsabilité peut être recherchée si cette opposition est justifiée par une intention de nuire au chef d entreprise. 3 étapes pour bien protéger son patrimoine Lister les techniques aptes à une protection de personne physique et de votre patrimoine privé E t a b l i r un bilan de votre patrimoine avec projection à court terme, moyen terme et long terme Défi nir avec précision vos attentes et vos besoins en fonction de votre situation actuelle Quels sont les risques pour votre patrimoine? Les risques encourus constituent le fondement des solutions à mettre en place. Orientés en premier lieu sur l engagement des biens professionnels, les prises de garanties peuvent englober très rapidement les biens qui constituent le patrimoine privé. Ainsi, le déclenchement par un créancier d une procédure de recouvrement, peut déboucher rapidement sur une course au renflouement de trésorerie par la vente de biens personnels. Cette situation débouche encore trop souvent sur la saisie de biens mobiliers, immobiliers. Dans les cas les plus difficiles, l engagement se poursuit sur les revenus à venir avec par exemple des saisies sur salaires. Bien connaître votre situation pour bien vous protéger La mise en place d outils aptes à assurer une protection patrimoniale du chef d entreprise nécessite une analyse complète. Celle-ci fait appel aux éléments comptables, financiers, juridiques, sociaux et fiscaux de l entreprise. De même, les situations personnelle et familiale devront être prises en compte. L approche de ces différents éléments est donc une réflexion globale qui doit permettre la mise en place d une stratégie de protection efficace et adaptée à l artisan. La première étape de l étude devra permettre de clarifi er vos attentes et vos besoins réels. Votre situation actuelle, aussi bien personnelle (âge, situation matrimoniale et familiale, endettement) que professionnelle (risques économiques, marges de manœuvres, degré de vulnérabilité, échéances, évolutions), servira à défi nir avec précision le besoin réel de protection. Il sera notamment nécessaire de connaître la nature du patrimoine à protéger (liquidités, habitation principale, meubles, immeuble locatif ) et le type de créanciers (légaux : social, fiscal, familial, ou conventionnels : Fournisseurs, clients, salariés, banquiers ) pour lesquels la protection sera mise en place. Dresser l inventaire de votre patrimoine Dans le cas de l artisan, l inventaire du patrimoine professionnel est guidé par la définition fiscale, à savoir : «les biens nécessaires à l exercice de l activité sous forme individuelle d une profession commerciale, artisanale, agricole ou libérale; et les droits sociaux, parts ou actions de société». La défi nition fiscale doit être notamment retenue pour déterminer si les plus-values éventuelles dépendent du régime des plus-values des particuliers ou des plus-values des professionnels. L inventaire patrimonial s attachera également à défi nir les catégories d éléments à prendre en compte : meubles et immeubles, habitation, impôts, succession, protection sociale, retraite, rupture du couple Les techniques appropriées à une protection optimale seront alors listées pour un choix avant mise en place. Suivant la situation de l artisan, les options peuvent s orienter sur des pistes aussi différentes que le choix juridique de l entreprise, le régime matrimonial, l assurance homme clé, le démembrement de propriété Suite de ce dossier dans notre prochain numéro Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 17

18 Artisans de Saône-et-Loire A vos agendas! Formation Assainissement non collectif Jeudi 28 Novembre 2013 de 17h30 à 20h30 à la Chambre de Métiers à Chalon Sur Saône Cette réunion, animée par le service d assainissement du département de Saône et Loire, a pour objectif d informer les entreprises qui interviennent sur ce secteur de l Artisanat sur les dernières avancées techniques et réglementaires, ainsi que sur l ensemble de la procédure d installation d une fi lière d ANC (du choix de la filière jusqu au contrôle du SPANC ). Ces 3h vous permettront d éviter certaines erreurs de pose, et de prendre toutes les précautions possible pour pallier aux problématiques du terrain. Contact : Josiane SIROT ou Découvrez les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Viadeo... Formation les Jeudis 21 et 28 Novembre 2013 Devis : Objectif 80% de réussite Formation les jeudis 5 et 12 décembre 2013 Transformez vos contacts en chiffre d affaires l Identifier et mettre en oauvre les différentes étapes : la préparation, l entretien et le suivi. Réf. : 71/135 Contact : Brigitte GUYNOT ou Création d un site marchand Formation les vendredis 22, 29 novembre, 6 et 13 décembre Vendez vos produits en ligne et développez votre chiffre d affaires. Réf. : 71/96 Etablir les devis conformes à la loi du 1 er janvier 2013 et faire échec aux impayés Formation les vendredis 22 et 29 Novembre 2013 Gagnez en sérénité dans votre quotidien. l Appréhender les mentions obligatoires sur les devis et les factures l Maîtriser le suivi et l encaissement des factures l Identifier les moyens de prévention du risque de nonpaiement l Maîtriser le recouvrement amiable et les suites à donner Réf. : 71/113 L immobilier professionnel Mercredi 27 novembre 2013 l Quel est le schéma à privilégier? l Identifier le fonctionnement des SCI l Les avantages et inconvénients de la détention du patrimoine en SCI l Cerner les autres shémas de détention du patrimpoine immobilier Réf. : 71/116 Formation à la création d entreprise Du 24 Janvier au 11 Février 2014 Mettez le cap sur votre réussite avec le SPI «Elan» Une formation complète 100 % financée pour permettre aux porteurs de projet de construire leur étude de marché, de mesurer la viabilité de leur future entreprise, d élaborer leur plan de financement, de déterminer la forme juridique, le régime fiscal et social Ne vous privez pas de ces outils pour développer votre entreprise, et ainsi augmenter la visibilité de votre entreprise sur le Net. Réf. 71/92 Contact : Brigitte GUYNOT ou Contact : Anne-Marie BONNOT ou 18 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

19 Artisans de Saône-et-Loire Vos Rendez-vous Développement durable Réunion d information ADEA (Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale) Formation reconnue par l Education Nationale Venez découvrir cette formation lors d une présentation le lundi 2 Décembre 2013 à 10h dans nos locaux de la Chambre de Métiers Contact : Adrien FAIVRE ou Gérez vos déchets avec «Garage Propre» Les professionnels de la maintenance des véhicules sont confrontés à des problèmes d élimination de leurs déchets. Il leur est notamment difficile de trouver des filières d élimination compte tenu des petites quantités qu ils produisent. La Chambre de Métiers et de l Artisanat propose : l un diagnostic gratuit portant sur la gestion des déchets de votre entreprise l une offre personnalisée pour la prise en charge de la collecte et du traitement des déchets l des outils de communication (affiche, CD-Rom avec logo...) pour valoriser auprès de votre clientèle votre engagement en faveur de l environnement l la recherche de technologies plus propres et aides pour les financer Contact : Patricia MIAGAT ou Les aides liées aux travaux d amélioration énergétique Partenaires : Dans le cadre de : L Etat, en partenariat avec les collectivités locales, lancent le programme de rénovation énergétique des logements privés «Habiter Mieux». Celui-ci permet aux propriétaires de bénéficier, sous certaines conditions, de subventions pour financer leurs travaux d amélioration énergétique. Sur l ensemble du département, c est un objectif de plus de logements qui est visé. Les subventions ainsi mises en œuvre peuvent atteindre jusqu à 100% du montant des travaux et sont cumulables avec l ensemble des dispositions fi scales (crédit d impôt, éco-prêt à taux zéro). Les plafonds de ressources définissant l éligibilité des projets se sont fortement assouplis au 1 er juin C est désormais un potentiel de plus de 50% des propriétaires susceptibles de rentrer dans le dispositif. Par ailleurs, à partir du 1 er juillet 2014, seules les entreprises et artisans titulaires de la mention «Reconnu Grenelle Environnement» pourront réaliser des travaux financés p ar l éco-ptz et le Crédit d Impôt Développement Durable. Le principe de l écoconditionnalité entrera donc en vigueur à cette date. Pour illustrer ce thème, deux réunions vous sont proposées dans notre département : Réunion 1 Le vendredi 6 décembre 2013 de 10h à 14h Espace INFO>ENERGIE 71, 6 quai Jules Chagot à Montceau-les- Mines Aides liées aux travaux d amélioration énergétique et visite d une maison de la mine en-cours de rénovation bénéficiant de ces aides. Programme 10h00 12h15 Dispositif «Habitez mieux» Ses conditions d éligibilité et les aides mobilisables par les propriétaires avec des exemples concrets et locaux Crédit d Impôt Développement Durable Eco-prêt à taux zéro Eco-conditionnalité - Mention «Reconnu Grenelle Environnement» Présentation du projet de rénovation d une maison de la mine à Montceau bénéficiant du dispositif «Habitez mieux» 12h15 13h15 Pause : échanges autour d un casse-croute sur place 13h30 14h00 Visite de la maison de la mine en-cours de rénovation Réunion 2 Lundi 16 décembre 2013 de 17h à 19h au Château Sarrien de Bourbon Lancy Aides liées aux travaux d amélioration énergétique et rénovation performante du bâti ancien Programme Dispositif «Habitez mieux» Ses conditions d éligibilité et les aides mobilisables par les propriétaires avec des exemples concrets et locaux Crédit d Impôt Développement Durable Eco-prêt à taux zéro Eco-conditionnalité - Mention «Reconnu Grenelle Environnement» La rénovation performante dans le bâti ancien Faut-il systématiquement isoler les bâtiments anciens? Le bâti ancien et la RT sur l existant Gestion de l humidité / Inertie et pouvoir isolant du bâti ancien / Compatibilité des matériaux Contact : Adrien FAIVRE ou Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne 19

20 Artisans de Saône-et-Loire L EXPORT : C est aussi Réunion d information le Mardi 3 décembre de 9h à 12h à Chalon Sur Saône Une matinée pour passer de la réflexion à l action Ça s est déroulé en Saône et Loire La rentrée des «diplômants» Ce sont 24 nouveaux stagiaires ADEA (Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale) qui ont débuté le cycle de formation de deux années lundi 9 et mardi 10 septembre alors qu à ces mêmes dates 17 stagiaires débutaient leur deuxième année ADEA avec pour objectif d en découdre avec le titre en juin Les stagiaires BM (Brevet de Maitrise) on fait leur rentrée lundi 9 septembre. Ils étaient au nombre de 13 pour préparer le module général Programme 1/ Avant et pendant l export : des conseils pour être bien préparés Comment évaluer et valider mes marchés à l export? Intervention de Geneviève MOEBS de la Chambre de Commerce et de l Industrie 2/ Les moyens de paiement internationaux Quels sont les outils qui sécurisent vos transactions? 3/ Les soutiens financiers publics en Bourgogne Un réseau de partenaires spécialistes et complémentaires sont réunis pour vous accompagner dans votre démarche export 4/ Témoignages : Ils sont artisans et ils exportent Contact : Josiane SIROT ou de gestion et 9 pour le module professionnel de coiffure. Enfi n, ils ont fait leur rentrée en octobre : ce sont les stagiaires POST ADEA; ils ont clôturé la formation il y a une ou plusieurs années et s engagent dans un parcours de formation annuel afin de compléter leurs connaissances et aborder de nouvelles thématiques. Contact : Informations sur l ADEA : Patricia MIAGAT ou SAÔNE ET LOIRE CREATIVE LABOURGOGNE La Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne - Section Saône-et-Loire organise, en partenariat avec l Agence de Développement du Tourisme et de Promotion du Territoire, le concours Saône & Loire CREATIVE LABourgogne. Le concours a été créé pour mettre en avant les entreprises artisanales qui assurent la promotion du territoire à l extérieur du département de Saône-et-Loire. Seules les entreprises artisanales inscrites au Répertoire des Métiers de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne section Saône-et-Loire peuvent concourir, quel que soit leur secteur d activité. Le présent concours vise à récompenser 3 entreprises qui se caractérisent par : l un rayonnement régional national ou international l une offre de produits/services caractérisée par un savoir faire ou par sa créativité. Le dossier de candidature doit impérativement répondre à ces deux critères. Le dossier d inscription est disponible sur simple demande à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne - Section Saône-et-Loire : Il est présent sur les sites Internet : Les dossiers de candidature doivent parvenir complets à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne - Section Saône-et-Loire au plus tard le mercredi 15 janvier Les trois lauréats se verront attribuer une récompense à l issue des sélections du jury : - 1 er lauréat : ème lauréat : ème lauréat : 500 Les entreprises primées bénéfi cieront d une communication spécifique qui sera développée dans les supports de la CMARB et de l ADT. Les lauréats seront positionnés comme ambassadeurs de la marque du territoire : Saône & Loire CREATIVE LABourgogne. Les lauréats seront conviés à la remise officielle des prix qui se déroulera durant la Semaine de l Artisanat au mois de mars Contact : Josiane SIROT ou 20 Bimestriel - n 10 - Novembre-Décembre 2013 Métiers de Bourgogne

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre!

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre! FORMATION CONTINUE Année 2014 Artisans, salariés, conjoints collaborateurs Vente en ligne gestion, anglais, appel d offre, législation, développer son chiffre d affaires, manager, transmettre! Le contexte

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE «ACTION FILIERE BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS» ENTRE LES SOUSSIGNES Le Conseil

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Dossier de presse. Foire internationale de Rouen Du 1 er au 10 avril 2011 Parc Expo Rouen

Dossier de presse. Foire internationale de Rouen Du 1 er au 10 avril 2011 Parc Expo Rouen Dossier de presse Foire internationale de Rouen Du 1 er au 10 avril 2011 Parc Expo Rouen Village de l'artisanat Journée de l apprentissage Concours MAF Chambre de métiers et de l Artisanat de la Seine-Maritime

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Editions MCBG 2004-2005 ISBN 2-912929-03-2 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

2 e semestre 2014 SE FORMER POUR AVANCER. Région Bourgogne

2 e semestre 2014 SE FORMER POUR AVANCER. Région Bourgogne 2 e semestre 2014 SE FORMER POUR AVANCER Région Bourgogne SOMMAIRE INFORMATIONS PRATIQUES p 4 PACK ARTISANAT BUREAUTIQUE ET INTERNET p 6 Et si on faisait un bout de vie ensemble? DIJON 5 place de la République

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

LE PANORAMA DE PRESSE N 95

LE PANORAMA DE PRESSE N 95 LE PANORAMA DE PRESSE N 95 LE CARNET Nicolas Hesse, nouveau directeur général des services au conseil régional de Bourgogne. 02-08/09/2013, Le Journal du Palais de Bourgogne, www.forumeco.com Nicolas Hesse,

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Être Gestionnaire. d une Entreprise Artisanale du Batiment : Ça s acquiert Ça se complète ou Ça se confirme!

Être Gestionnaire. d une Entreprise Artisanale du Batiment : Ça s acquiert Ça se complète ou Ça se confirme! Être Gestionnaire d une Entreprise Artisanale du Batiment : Ça s acquiert Ça se complète ou Ça se confirme! La certification GEAB un grand nombre de conjoints travaillent au sein des entreprises artisanales

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans REPÈRES Tramway du Grand Besançon Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans Février 2012 Mesdames et Messieurs les Chefs d entreprise, Chers Collègues, Les périodes de conjoncture économique

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois EDITO Les chiffres clés Niveau départemental (au 01.01.2012) : 11 273 entreprises* Alors que les indicateurs économiques se montrent toujours pessimistes, qu en est-il de la santé des entreprises artisanales?

Plus en détail

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION

PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION PROGRAMMATION RÉGIONALE EN MATIÈRE DE FORMATION Validée par le Conseil de la Formation du 26 mars 2013 et modifiée le 26 septembre 2013 et le 18 septembre 2014 - Version du 8 octobre 2015 - Sommaire :

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi?

AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi? AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi? Pourquoi pas vous? Être auto entrepreneur c'est quoi? La règle est la suivante Les 10 pièges 2 AE, pourquoi pas moi? Être auto entrepreneur c'est quoi? Ce n'est pas

Plus en détail

«OSEZ LA CREATION!» d entreprise sur PLOERMEL. Jeudi 25 juin 2015

«OSEZ LA CREATION!» d entreprise sur PLOERMEL. Jeudi 25 juin 2015 «OSEZ LA CREATION!» d entreprise sur PLOERMEL Jeudi 25 juin 2015 I- ODACE un outil pour créer II- Données chiffrées sur la création III TABLE RONDE LES 5 GRANDES ETAPES D UN PROJET DE CREATION / REPRISE

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

cfa btp : l'apprentissage de la reussite

cfa btp : l'apprentissage de la reussite cfa btp : l'apprentissage de la reussite Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine DORDOGNE GIRONDE LANDES LOT-ET-GARONNE PYRÉNÉES ATLANTIQUES 3 Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Transformez. votre. expérience. en diplôme

Transformez. votre. expérience. en diplôme Transformez votre expérience en diplôme Muriel 34 ans Responsable pédagogique dans une association d éducation à l environnement Après 12 ans d exercice sans diplôme, Muriel est attirée par un nouveau

Plus en détail

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage Marne SEMAINE NATIONALE DE L ARTISANAT REIMS - EPERNAY - CHALONS Du 11 au 21 Mars 2009 Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage NATURE DE L OPERATION

Plus en détail

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille ÉDITO CRÉER ET REPRENDRE Les derniers chiffres de l Insee l affirment : la France bat des records de création d entreprises et notamment grâce aux EN auto-entrepreneurs. FLANDRE INTÉRIEURE Sur Agglopole

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

La Planification Financière Fiscale Personnelle (PFFP) A nouveaux enjeux nouveaux comportements

La Planification Financière Fiscale Personnelle (PFFP) A nouveaux enjeux nouveaux comportements La Planification Financière Fiscale Personnelle (PFFP) A nouveaux enjeux nouveaux comportements Intervenants Véronique AUDRAIN Consultante Serge ANOUCHIAN Expert-comptable Sommaire Le contexte La mission

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr OPÉRATION JEUNES-ARTISANAT Spécial entreprises POURQUOI CETTE OPÉRATION? La force économique d un pays, ce sont ses

Plus en détail

Guide juridique et fiscal -entrepreneur

Guide juridique et fiscal -entrepreneur Dossiers numériques Guide juridique et fiscal -entrepreneur présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives formulaires et jurisprudences Francis VARENNES Juriste-Fiscaliste

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur Catherine BERTHY, CCI RENNES Animé Gwen par : HOUEDRY, AEI - Bretagne Karim JEMMAL, BGE Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : Pour qui? Accompagnement

Plus en détail

PROGRAMME DES FORMATIONS

PROGRAMME DES FORMATIONS PROGRAMME DES FORMATIONS 1er semestre 2015 Évolution Professionnel Expérience Compétences Région Bourgogne Emploi Qualification SOMMAIRE INFORMATIONS PRATIQUES p 4 FORMATIONS DIPLÔMANTES p 6 Assistant de

Plus en détail

Dossier de presse. Poitiers, le mardi 10 juin 2014. www.vienne.gouv.fr 1

Dossier de presse. Poitiers, le mardi 10 juin 2014. www.vienne.gouv.fr 1 Dossier de presse Poitiers, le mardi 10 juin 2014 Contact presse BRIONNET Nathalie Service Régional de Communication Interministérielle Préfecture de région Poitou-Charentes et de la Vienne - nathalie.brionnet@vienne.gouv,fr

Plus en détail

Avec la formation, concrétisez vos ambitions!

Avec la formation, concrétisez vos ambitions! Avec la formation, concrétisez vos ambitions! Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... 2 Sommaire Compétences de base........................................................ p. 4 Organisation administrative.............................................

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE Entreprise du Patrimoine Vivant L excellence des savoir-faire français Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 UNIVERS : Équipements professionnels Un label original Le label «Entreprise du Patrimoine Vivant» (EPV)

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Les solutions. pour votre. projet immobilier. > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ

PRÊTS IMMOBILIERS. Les solutions. pour votre. projet immobilier. > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ PRÊTS IMMOBILIERS Les solutions pour votre projet immobilier > Prêts à taux fixe ou variable > Prevair > Les prêts Éco PTZ ASSURANCE HABITATION : Assur-BP Habitat Pour assurer votre logement en toute sérénité,

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

des Métiers du Plâtre (APMP) " Découvrir les Métiers du Plâtre "

des Métiers du Plâtre (APMP)  Découvrir les Métiers du Plâtre Association pour la Promotion des Métiers du Plâtre (APMP) Le Challenge " Découvrir les Métiers du Plâtre " Année 2010 Une association unique Créée en 1989, l Association pour la Promotion des Métiers

Plus en détail

PROGRAMME DES FORMATIONS

PROGRAMME DES FORMATIONS PROGRAMME DES FORMATIONS 2 e semestre 205 Professionnelel Experience Qualificationation Evolution Emploi Competences LA SANTÉ D UNE ENTREPRISE PASSE AUSSI PAR CELLE DE SES SALARIÉS Jake Curtis. *Observatoire

Plus en détail

Je me forme J active mes compétences

Je me forme J active mes compétences Je me forme J active mes compétences Région Bourgogne - Crédit photo : Fotolia - 027498 - Document non contractuel - Mutuelle membre de Radiance Groupe Humanis, union de mutuelles - SIREN n 352 027 213,

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

Formation Conseil. C a t a l o g u e d e s f o r m a t i o n s

Formation Conseil. C a t a l o g u e d e s f o r m a t i o n s Formation Conseil C a t a l o g u e d e s f o r m a t i o n s Qui que vous soyez : Chef d entreprise ou Salarié Demandeur d emploi Conjoint collaborateur Secteur public ou privé La formation professionnelle

Plus en détail

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens Propriétaires occupants? Propriétaires bailleurs? Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens votre logement avec le PIG de la Communauté d Agglomération Réunion publique Mardi 30 Septembre 2014

Plus en détail

Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Études des solutions de financement online. Dossier de presse Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination des dirigeants d entreprise Près de 6 000 aides

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS. Parce que l administratif n est pas votre métier...

LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS. Parce que l administratif n est pas votre métier... LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS Parce que l administratif n est pas votre métier.... Consacrez-vous à votre activité en toute sérénité. Faites appel à un professionnel pour démarrer votre

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse Page 2. Le contrat d apprentissage dans le secteur public Pages 3 à 8

SOMMAIRE. Communiqué de synthèse Page 2. Le contrat d apprentissage dans le secteur public Pages 3 à 8 SOMMAIRE Communiqué de synthèse Page 2 Le contrat d apprentissage dans le secteur public Pages 3 à 8 L embauche d une personne en situation de handicap en contrat d apprentissage Page 9 L apprentissage

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS

ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS DOSSIER DE PRESSE ART AVENIR LE SALON DES METIERS D ART, DE SERVICES ET DE FABRICATION DE MIDI-PYRENEES LUNDI 30 MARS 2015 Orientation Emploi Insertion Apprentissage Réussite professionnelle Artisanat

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2

Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2 Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Arras le 17 mars 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique de l Education Nationale

Plus en détail

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs.

FORMATIONS CATALOGUE 2013. «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise. Conjoints collaborateurs. CATALOGUE 2013 FORMATIONS «Optimiser vos compétences pour développer VOTRE ENTREPRISE» Chefs d entreprise Salariés Conjoints collaborateurs Particuliers Retrouvez notre programme de formation en ligne

Plus en détail

Les Talents de l Artisanat

Les Talents de l Artisanat Les Talents de l Artisanat Coup de projecteur sur les maîtres artisans, maîtres artisans en métiers d art et artisans d art 4e édition Crédits photos fotollia - APCMA Les maîtres artisans de l année 2014-2015

Plus en détail

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins!

Crédits. Trésorerie, Financement, Création et Rachat d entreprise... Des solutions de crédit pointues et adaptées à vos besoins! Pour en savoir plus sur les solutions CRÉDITS du Crédit Mutuel, appelez votre conseiller au : Connaissez-vous Bail-Immo-Nord? Filiale spécialisée dans le Crédit Bail Immobilier, Bail Immo Nord vous apporte

Plus en détail