de Bourgogne Découverte Une transmission réussie est une transmission préparée Dossier La chocolaterie Allex à Chalon-sur-Saône

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de Bourgogne Découverte Une transmission réussie est une transmission préparée Dossier La chocolaterie Allex à Chalon-sur-Saône"

Transcription

1 Région Bourgogne Métiers Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 de Bourgogne La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons Découverte La chocolaterie Allex à Chalon-sur-Saône Côte d Or Nièvre Saône et Loire Yonne VOS ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES En direct des départements L actualité de vos sections Prospective Un rapport du Conseil Economique et Social sur l artisanat Dossier Une transmission réussie est une transmission préparée

2 Actualité... Un recours obligatoire aux téléprocédures fiscales Pour plus d informations, consultez la page : deploiement/p1/fichedescriptive_4387/ fichedescriptive_4387.pdf Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et de payer les principaux impôts en utilisant des moyens modernes : internet ou la transmission de fichiers. À partir de quel chiffre d affaires? Le seuil d obligation de télédéclarer et de télérégler la TVA est fixé à e HT 1 depuis le 1 er octobre Cette disposition est également valable pour l impôt sur les sociétés et la taxe sur les salaires. Nouveauté : à partir de cette année, l obligation de recours aux téléprocédures pour la TVA est étendue à l ensemble des entreprises en trois phases : à compter du 1 er octobre 2012 : toutes les entreprises soumises à l impôt sur les sociétés seront tenues de télédéclarer et télérégler la TVA, et de télérégler leur IS au 1 er janvier à compter du 1 er octobre 2013, les entreprises non soumises à l impôt sur les sociétés dont le chiffre d affaires annuel HT dépasse devront aussi télétransmettre leurs déclarations et paiement de TVA. à compter du 1 er octobre 2014, le recours aux téléprocédures sera généralisé pour l ensemble des entreprises (quel que soit leur CA) À noter : Les entreprises soumises à l obligation de télédéclarer et télérégler leur TVA doivent également utiliser les téléprocédures pour les transmissions des demandes de remboursement de crédit de TVA. Pensez à votre certificat numérique! Ce dispositif, mis en place par les services des impôts, a pour vocation de faciliter le travail des entreprises. Rappelons qu avant de vous lancer dans le paiement de votre TVA en ligne, la première démarche à accomplir reste l obtention d un certificat numérique! Il permet de réaliser tous types de déclarations fiscales en ligne (TVA, impôt sur les sociétés...), de répondre aux marchés publics en ligne ; il est délivré par une autorité de certification, dont la liste est consultable sur le site officiel des impôts (2). Le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat en fait partie (cf encadré). (1) Ce seuil était de au 1/10/2009 et de au 1/10/ (2) CertimétiersArtisanat, la signature électronique pour les artisans Pour les artisans, inscrits au répertoire des métiers, et leurs collaborateurs, l Assemblée permanente et le réseau des chambres de métiers et de l artisanat ont créé CertimétiersArtisanat, un certificat électronique de classe 3+ qui permet de signer les documents électroniques et d accéder en toute sécurité aux échanges dématérialisés. Ce certificat se présente sous la forme d une clé cryptographique qui se branche sur le port USB d un ordinateur. Pour obtenir un certificat CertimétiersArtisanat, contactez la section départementale de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Vous devrez alors remplir un contrat d abonnement puis votre certificat, strictement personnel, vous sera remis en main propre 10 jours ouvrés après dépôt de votre dossier complet. Le tarif? 75 TTC pour trois ans. 2 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

3 Région Bourgogne Bimestriel - n 01 - Avril - Mai La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons Côte d Or Nièvre Saône et Loire Yonne Bimestriel - n 03 - Aôut - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 03 Sommaire > 2 Un recours obligatoire aux téléprocédures fiscales > 3 Édito > 4-5 Organisations Professionnelles > 6 Vos produits de décoration à Dubaï Informer en amont les professionnels du bâtiment L intégration du design dans les métiers de bouche Bravo les handballeurs(euses)! > 7 Prospective : Un rapport du CESER sur l artisanat > 8-11 Artisans de... Côte d Or > Artisans de... la Nièvre > Artisans de... Saône et Loire > Artisans de... l Yonne > 26 Pâtisserie Chocolaterie ALLEX à Chalon sur Saône, une vie de passions - Un palais pour notre palais > 27 Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat > En bref... Assemblée générale à Nevers > 30 Statistiques Métiers de Bourgogne > DOSSIER Une transmission réussie et une transmission préparée Parution des chiffres de l artisanat Bourguignon CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE RÉGION BOURGOGNE. 46, Bd de la Marne - BP DIJON - Directeur de la publication : Pierre Martin - Secrétaire général : Dominique Degois Directeur de la rédaction : François Rousselin - Rédacteur en chef : Vincent Durand Rédaction : Marie-Aline Joly, Elodie Pérez, Nathalie Garnier - Secrétariat de rédaction : Christelle Rougeot - Dépôt légal : à parution - Numéro d ISSN : en cours - Parution tous les deux mois Maquette : Perrigny - Mise en page : LeChat Imprimerie et la Souris Varennes-Vauzelles - Impression : Chevillon Sens - Mise sous film - routage : Prodiliste Saint-Julien-du-Sault - Crédits photos : CMARB - APCMA. Édito Pierre MARTIN Président de la CMARB La Grande Conférence Sociale initiée par François Hollande en juillet dernier a tracé la voie du «compromis positif». Même s il est encourageant de constater la volonté de faire travailler ensemble les partenaires sociaux, il conviendra de vérifier la concrétisation de cette méthodologie de travail. L impérieuse nécessité de redresser les comptes publics s est imposée à tout le monde et devra guider les politiques publiques des prochaines années. Ce n est qu à ce prix que nous pourrons envisager la mise en place des réformes à même de redynamiser la création de richesses et d emplois dans notre pays. Cette redynamisation passera nécessairement par la réduction du coût du travail et la refonte du mode de financement de la protection sociale. Sur ce point, il faut réfléchir à combiner plusieurs sources de financement telles que la CSG, la TVA et les revenus du capital. Cette méthode aurait le mérite d alléger le coût du travail tout en ménageant aux entreprises une marge de manoeuvre pour accroître les salaires de certains de leurs collaborateurs. Les effets d une telle mesure n en seraient que bénéfiques pour le maintien voire l augmentation du pouvoir d achat de nos concitoyens. Notre économie est constituée à 96% de petites entreprises. Il est de notre rôle de veiller à la bonne prise en compte de leurs spécificités dans les changements à venir. Ils devront être équilibrés pour ne pas favoriser, comme cela a trop souvent été le cas, les seules grandes entreprises. Cependant, le chemin à parcourir est encore long. Même si le diagnostic sur la situation de notre pays est globalement partagé par tous, la réussite des réformes dépendra de la capacité des partenaires sociaux à travailler ensemble et sur l écoute que nos dirigeants voudront bien nous accorder. Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 3

4 Organisations Professionnelles Confédération Nationale Artisanale des Instituts de beauté Esthéticiennes, à vos agendas! Forte de entreprises, la profession de l esthétique est insuffisamment mobilisée dans votre région. Aussi nous vous invitons le lundi 19 novembre à participer à une réunion d information. Cette réunion sera animée par Monique AMOROS, co-présidente de la CNAIB et sur invitation du président Marcel CHIFFLOT, elle se tiendra à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Chalon sur Saône à 14h30. Actuellement, la CNAIB, organisation professionnelle de 1750 esthéticiennes, présente dans 68 départements, se mobilise pour que votre activité professionnelle soit reconnue auprès des instances nationales et européennes (grille des salaires, conditions de travail, meilleure qualification ). Grâce à la demande de la CNAIB, nous avons un baccalauréat professionnel et nous participons à la rénovation de tous les diplômes. Cette année les présidentes de la CNAIB ont élaboré le référentiel d un BM de niveau III. La CNAIB a protesté et obtenu gain de cause à l intrusion du maquillage dans le programme du baccalauréat professionnel posticheur. Elle contribue au développement de la formation continue, indispensable à votre entreprise, pour les chefs d entreprises et leurs salariés. Elle a engagé une négociation avec tous les Ministères, y compris de la Santé, pour obtenir la reconnaissance de nos droits aux modelages esthétiques, elle a obtenu le 24 juillet 2010 une définition du modelage réservé aux esthéticiennes, face au terme massage réservé aux kinésithérapeutes. Elle a obtenu le 17 juin 2008 que les soins corporels de bien être fassent partie des soins esthétiques inscrits au RM et que le diplôme soit obligatoire pour exercer. Elle a organisé une manifestation le 29 septembre 2008 pour obtenir les mêmes droits que les esthéticiennes européennes, face aux nouvelles technologies. En 2012, nous voulons revendiquer l usage de la lumière pulsée, obtenir une règlementation plus adaptée au maquillage permanent, traquer les personnes non diplômées et le travail au noir, obtenir que l extension de cils soit reconnue comme acte esthétique. Elle a élaboré 4 CQP (Certificat de Qualification Profesionnelle) : Manager Spa, Praticien Spa, Styliste ongulaire et Maquilleur. La défense de vos intérêts collectifs spécifiques implique nécessairement, comme pour toutes les grandes professions, l existence d une organisation structurée, représentative et présente sur tous les terrains, pour défendre vos intérêts et vous aider au quotidien. Pour dissiper toutes les polémiques, une information sur la réglementation sera faite lors de cette réunion. Les syndicats départementaux déjà créés participent activement à la défense des esthéticiennes de leur département et pourtant votre profession n est pas encore organisée dans votre département. C est pourquoi nous vous attendons nombreuses. Rompez votre isolement en participant à cette réunion d échanges! Mme AMOROS Monique Formation continue des salariés de l artisanat du bâtiment Depuis le 1 er janvier 2012, CONSTRUCTYS (OPCA - Organisme Paritaire Collecteur Agréé - de la Construction) a notamment repris les activités du FAFSAB (Fonds d Assurance Formation des Salariés de l Artisanat du BTP) et est aujourd hui le partenaire privilégié des entreprises du bâtiment et des TP, pour leurs projets de formation. Aussi, CONSTRUCTYS a délégué aux Organisations Professionnelles d Employeurs du BTP : CAPEB et FFB, ses missions de proximité d information et de conseil auprès de toutes les entreprises de moins de 10 salariés du bâtiment afin de : Elaborer votre plan de formation adapté à vos besoins ; Connaître les critères de prise en charge ; Conclure un contrat de professionnalisation ; Identifier votre organisme de formation ; Monter votre dossier de financement ; S informer sur le DIF, la VAE Pour ce faire, nous vous invitons à vous adresser à votre correspondant local CONSTRUCTYS en Bourgogne pour la Nièvre : CAPEB Nièvre - 8 rue du Ravelin NEVERS - Tél. : Fax : FFB Nièvre - 10 rue de Lourdes NEVERS - Tél. : Fax : Vous cotisez pour la formation de vos salariés N hésitez pas à les former! Assemblée Générale Ordinaire 2012 du SST BTP 21 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne, section Côte-d Or, a accueilli, dans ses locaux, le Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics de la Côte-d Or pour son Assemblée Générale Ordinaire annuelle le 30 mai De nombreux participants ont ainsi assisté à la présentation de la Loi du 20 juillet 2011 relative à la nouvelle organisation de la Médecine du Travail par le Directeur du Pôle Travail de la DIRECCTE, Monsieur Jean- Louis Vignal. Pour répondre aux besoins des entreprises en matière de prévention collective et individuelle, la Loi renforce le rôle de l équipe pluridisciplinaire des Services de Santé au Travail composée de médecins du travail, animateurs et coordinateurs de l équipe, d IPRP (Intervenants en Prévention des Risques Professionnels), d infirmier(ère)s et d Assistant(e)s en Santé Travail. Ainsi, dans le contexte actuel, le SST BTP 21 est présent sur les champs médicaux, techniques, et organisationnels, au travers d actions collectives pour tous les salariés et des suivis individuels adaptés à leur situation de travail. Le deuxième sujet a porté sur l action menée pour lutter contre les TMS (Troubles Musculo-Squelettiques) dans les métiers de la maçonnerie, depuis déjà 18 mois et pour encore 2 ans, à l initiative du SST BTP 21, et avec ses partenaires, DIRECCTE, CARSAT, ARACT, OPPBTP et CFA du BTP. Cette action mobilise de nombreux acteurs, dont les salariés, qui sont les premiers confrontés à cette problématique. Elle en est au stade de la mise en place de solutions concrètes dans les entreprises, prioritairement dans les TPE. Cette action s est poursuivie lors des «Premières rencontres régionales sur les TMS dans le Bâtiment» qui se sont déroulées le jeudi 28 juin 2012 au Palais de Congrès de Beaune. 4 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

5 Organisations Professionnelles La CAPEB Côte-d Or va à la rencontre des artisans du bâtiment Régis PENNEÇOT, Président de la CAPEB Côte-d Or, souhaitant aller à la rencontre des artisans du bâtiment de Côte-d Or, quatre réunions d information sont organisées dès la rentrée : Jeudi 20 septembre heures SEMUR-EN-AUXOIS Mairie Salle CINEY Jeudi 4 octobre heures DIJON - CAPEB Côte-d Or Lundi 8 octobre heures BEAUNE C.C.I. Salle CHAPTAL Vendredi 12 octobre heures CHATILLON-SUR-SEINE Mairie Salle JAPIOT Au cours de ces réunions, les su jets suivants seront abordés : Présentation de la démarche HANDIBAT Le label HANDIBAT valorise et reconnaît les compétences de l entreprise en matière de travaux liés à l accessibilité et l adaptabilité des logements de personnes âgées ou souffrant d un handicap. Comment mieux dialoguer avec son banquier? Le principe de l Eco-Conditionnalité : entrée en application au 1 er janvier 2014 ; les entreprises vont devoir s y préparer dès à présent! Tous les su jets d actualité seront évoqués : Les évolutions en matière d habilitations électriques Les nouvelles obligations de l employeur face au risque amiante Des précisions sur la TVA à taux réduit Un outil commercial pour mieux vendre vos prestations : les Certificats d Économie d Énergie Les élections RSI Etc... Retenez dès maintenant la date et le lieu qui vous intéressent! Sélection départementale Concours du «Meilleur jeune boulanger de France» Mardi 3 juillet 2012, 6 h 30. Monsieur Jean-Michel Vauchot, responsable des apprentis, ouvrait les portes du fournil de la boulangerie du CFA La Noue à Longvic pour une journée bien particulière : la sélection départementale du concours du «Meilleur jeune boulanger de France», organisée par l Union Départementale des Artisans Boulangers de la Côte-d Or, en vue de la sélection régionale qui désignera le meilleur candidat bourguignon. Dès 7 h 15, six candidats se sont affrontés pendant huit heures pour réaliser les différentes épreuves imposées par le règlement. Sous la surveillance de Monsieur Metais et de Madame Desesquelles, professeurs de boulangerie, et de Messieurs Liégeon, Lacassagne, Gaudillot, et Moreau, ils ont fabriqué les produits demandés, avec cette année, une nouveauté : les tartines salées. Après examen et dégustation des réalisations des candidats en course, le jury, sous la présidence de Francis Jeandon, a établi le classement suivant : 1 er : Faivre Gabriel 2 ème : Onfray Pierre 3 ème : Vincent Thomas 4 ème ex aequo : Mory Julien 4 ème ex aequo : Walewska Valentin 4 ème ex aequo : Meulle Dorian Les deux premiers candidats vont représenter la Côte-d Or au CIFA Lameloise à Mercurey (71) le lundi 24 septembre à la sélection régionale du «Meilleur jeune boulanger de France». Charcutiers-Traiteurs de l Yonne La proclamation des résultats et la remise des prix, par Bruno Liégeon, président départemental, se sont déroulées dans la salle d exposition des produits en présence de multiples personnalités, des parents, des boulangers employeurs de ces apprentis, des meuniers, des distributeurs de produits et de matériels, etc... Le verre de l amitié a clôturé cette longue journée. Nous remercions les membres du jury, ainsi que le personnel du CFA La Noue pour leur soutien et leur coopération. Nous remercions également tous nos généreux donateurs : Ets Bragard, Labo Four Diffusion, Moulins Michelot, Dijon Céréales meunerie, Minoterie Forest, mairie de Longvic, pour leurs lots et coupes qui ont récompensé ces jeunes. Alors, rendez-vous le lundi 24 septembre, et que le meilleur gagne! L Union Professionnelle des Charcutiers-Traiteurs de l Yonne en collaboration avec Mr PAIRON Fabien, Meilleur Ouvrier de France, organise un concours culinaire ouvert aux professionnels et aux amateurs, le Trophée International «Pascal Bompay» qui se déroulera le dimanche 23 septembre 2012 sous le marché couvert de Sens. Tous les détails dans notre prochain numéro. Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 5

6 Actualité... Vos produits de décoration à Dubaï L Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat participe à la mise en place d une mission expérimentale de représentation à Dubaï pour une durée d un an. Elle doit permettre de s appuyer sur un représentant du secteur de la décoration d intérieur à Dubaï pour mieux appréhender les marchés, mieux saisir des opportunités commerciales et aider les artisans à l export. Si vous concevez des éléments de décoration intérieure vous pouvez contacter le pôle DET (Développement des Entreprises et des Territoire) de votre section départementale de la CMARB pour en savoir plus sur cette opportunité Informer en amont les professionnels du bâtiment Les Espaces INFO>ENERGIE (EIE) de Bourgogne ont été initiés par l Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) en 2001 pour sensibiliser et informer le grand public gratuitement et de manière objective. Ils proposent aux particuliers conseils et solutions concrètes pour mieux maîtriser leurs consommations d énergie (chauffage, isolation, éclairage...) et recourir davantage aux énergies renouvelables. Les conseillers des EIE vont s appuyer sur des fiches techniques qui viennent d être réalisées par leurs soins à destination du grand public. La vingtaine de fiches déjà validées traite de thèmes variés allant du crédit d impôt 2012 à l eau chaude thermodynamique en passant par l humidité (bâti), comment choisir son professionnel, la rentabilité d une installation photovoltaïque, etc. En partenariat avec le Conseil régional de Bourgogne et la CMARB, les EIE proposent de mettre à disposition des professionnels du bâtiment de Bourgogne ces fiches en primeur. Retrouver toutes ces fiches sur L intégration du design dans les métiers de bouche La Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne vous propose de réserver dans vos agendas la date du 15 octobre. Organisée en après-midi, cette manifestation fait partie du programme du mois de l innovation en Bourgogne. Après la cuisine moléculaire en juin dernier en Côte-d Or, la prochaine thématique retenue pour l innovation dans les métiers de bouche sera le design dans les locaux du CIFA d Auxerre. A cette occasion, nous nous efforcerons comme toujours de vous présenter les applications du design dans vos métiers artisanaux avec le témoignage d artisans : le design culinaire, le design dans les boutiques, dans le «packaging» et dans les nouveaux types de consommation. Cette thématique fera donc la part belle aux perceptions des clients. Retrouvez le programme et le bulletin de participation sur Carine ARNAULT, , Bravo les handballeurs(euses)! Pendant que notre équipe nationale masculine brillait de tous ses feux à Londres, les jeunes filles de moins de 18 ans portaient elle aussi les couleurs de «l artisanat première entreprise de France» et rencontraient le 7 août dernier l équipe du Danemark à Vence (Alpes maritimes). Le match fût âpre et si nos représentantes n ont pas démérité la victoire est revenue aux filles du nord de l Europe (19-23). (un grand merci à l artisan Bourguignon qui a fait parvenir à la CMARB cette «photo souvenir» prise lors de ses congés d été...). 6 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

7 Actualité... PROSPECTIVE Un rapport du CESER sur l artisanat Le Conseil Économique, Social et Environnemental Régional (CESER) a mené une vaste réflexion sur l artisanat, ses besoins et les leviers pour son développement. A l occasion de la publication du rapport, Pierre Martin, président de la CMARB, a été interviewé dans la revue du CESER. Une interview que nous vous proposons de découvrir. Quels sont, de votre point de vue, les enjeux majeurs de l artisanat pour l avenir? Pierre Martin - L artisanat doit relever un double défi. Il évolue dans une économie mondialisée où les besoins des consommateurs et la concurrence évoluent très vite. Le secteur devra faire entendre sa voix et sa différence en modernisant et en adaptant son offre tout en conservant ce qui fait sa force et son âme : son ancrage dans l économie de proximité. Le deuxième défi est celui du renouvellement des générations. Dans les 10 à 15 prochaines années, 30% des dirigeants d entreprises artisanales partiront à la retraite. C est pour cela que nous devons dès aujourd hui accueillir et former les jeunes qui dirigeront les entreprises demain. Les six propositions du CESER En quoi les dispositifs d accompagnement ne sontils pas adaptés aux entreprises artisanales? Il est vrai que de nombreux dispositifs d accompagnement ne prennent pas en compte les spécificités des entreprises artisanales. Ils sont notamment trop centrés sur le développement de l emploi salarié en excluant de fait l emploi des indépendants. Il ne faut pas oublier que chaque année, l artisanat génère 2000 emplois uniquement grâce à la création et la reprise d entreprise. Ces dispositifs sont également trop focalisés sur l innovation ou l export, alors que nous disposons d un véritable gisement économique dans le développement de l économie de proximité. C est une voie certes moins spectaculaire mais qui recèle un véritable potentiel en matière de formation des jeunes, de services à la population et de création d emplois non délocalisables. Si vous ne deviez retenir qu une proposition de cet avis du CESER, laquelle choisiriez-vous et pourquoi? Il me semble que celle visant à rompre l isolement du chef d entreprise est de première importance. La taille modeste des entreprises est un véritable atout car elle apporte une souplesse et une grande réactivité. Mais c est également une contrainte pour le dirigeant qui doit cumuler toutes les fonctions : technicien, manager, commercial, gestionnaire. Il faut ajouter à cela un environnement qui se complexifie pour se rendre compte que l artisan ne peut pérenniser son entreprise que s il est accompagné de partenaires le connaissant bien. Par le biais de formations, de visites de conseillers dans son entreprise, d un suivi régulier, nous pouvons rompre cet isolement et l aider à se concentrer sur son cœur de métier. Proposition 1 - Rompre l isolement du chef d entreprise Proposition 2 - Améliorer les dispositifs d aide Proposition 3 - Repenser les relations artisanat-banques Proposition 4 - Simplifier l accès des entreprises artisanales aux marchés publics Proposition 5 - Favoriser l orientation professionnelle Proposition 6 - Former pour faire face aux mutations des métiers Le rapport du CESER a officiellement été présenté par William Forestier et Michel Lafarge Pierre Martin a participé aux travaux de la grande conférence sociale Les 9 et 10 juillet, le président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne, également viceprésident de l UPA (Union Professionnelle Artisanale), participait aux travaux de la «Grande conférence sociale» organisée par le gouvernement au Palais d Iéna à Paris. Elle réunissait l Etat, les partenaires sociaux et les collectivités territoriales autour de sept tables rondes thématiques. Les travaux ont été ouverts par le Président de la République. Pierre Martin a fait entendre la voix des entreprises artisanales et de l économie de proximité à la table ronde sur le «redressement productif» présidée par Arnaud Montebourg. Il a notamment proposé trois axes en faveur du développement des petites entreprises : Axe 1 Accompagner la performance et l innovation des entreprises en créant un fonds de financement de l artisanat et du commerce de proximité en pérennisant la médiation du crédit dédié à la création, à la reprise et à la modernisation des entreprises en garantissant le libre choix du statut de l entreprise en détectant et valorisant mieux l innovation Axe 2 Conforter le développement de l artisanat et du commerce de proximité en excluant du régime de l autoentrepreneur les professions réglementées de l artisanat et du commerce de proximité et limitant à un an la durée de ce régime en assurant la stabilité des textes législatifs et réglementaires en rééquilibrant les relations entre donneurs d ordre et sous-traitants en garantissant une égalité de traitement entre toutes les catégories d entreprises pour un accès direct aux marchés publics Axe 3 Inscrire le «Small Business Act» dans la Constitution française Il est nécessaire que le principe «Penser aux petites entreprises d abord», proné au niveau européen par le Small Business Act, ait force juridique, qu il soit appliqué de manière systématique par le législateur et que son principe soit inscrit dans la Constitution française Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 7

8 Artisans de... Côte d Or Assemblée plénière euros au profit des CFA Le 11 juin dernier avait lieu la traditionnelle assemblée plénière rassemblant les représentants de la section Côte-d Or de la CMARB. L occasion pour les responsables de service de présenter l action de la CMARB en Côte-d Or durant le premier semestre 2012, et pour Régis Penneçot, de faire le point sur le projet de mandature de la Chambre régionale. De son côté, Jacques Maillot (élu CMARB 21 et électricien à Beaune) est intervenu sur l avancée de l antenne de Montbard, tandis que Laurent Morin (élu CMARB 21 et garagiste à Longvic) a exposé la situation du CFA La Noue. Par ailleurs, un temps d échange a été consacré aux résultats de la collecte de la taxe d apprentissage, en recul cette année par rapport aux exercices précédents (1). Enfin Marc Frot, conseiller général du canton de Baigneux les juifs, a tenu à rappeler l action du Conseil général de la Côted Or en faveur de l artisanat local. Clou de la journée : Régis Penneçot a remis, au nom de la CMARB section Côte-d Or, organisme collecteur de la taxe d apprentissage, deux chèques d un montant global de euros : euros à Gérard Morice et Luc Lecherf, respectivement président et directeur du CFA La Noue, et euros à Patrick Favier, directeur général du CFA Antoine Rosati. Ces montants correspondent aux fonds versés directement par les entreprises à ces établissements de formation, ainsi qu aux fonds libres (ceux pour lesquels les entreprises n avaient pas désigné d organismes de formation bénéficiaires) qui ont été orientés par les élus de la CMARB aux établissements de formation préparant aux métiers de l artisanat par l apprentissage dans notre département. ATELIER TIC Pour être dans l ère du temps! Excellents retours des 16 participants (artisans réparateurs informatiques, artisans webdesigners, sous-traitants formation) du dernier atelier TIC organisé le 11 juillet par Pascal Bortot (formateur régional à la CMARB). Cet atelier, animé par Maître Sylvain Champloix, avocat au Barreau de Dijon spécialisé dans les NTIC et correspondant local de la CNIL, a permis d éclairer les artisans présents sur le droit de l informatique et de l Internet. Pour que les droits à l image, le droit de l Internet, les mentions obligatoires dans les documents informatiques, ou la protection des personnes et de leur vie privée (CNIL), n aient plus de secret pour eux! (1) Dans la mesure où la taxe est calculée sur les masses salariales, l incidence de la crise économique n a pas été neutre au niveau des résultats Une belle réussite pour le dernier atelier TIC. Les élus ont pu constater que les artisans du département étaient nombreux à bénéficier de l expertise et des services de la CMA. casec Inauguration d une nouvelle coopérative d achats Le président Régis Penneçot a participé à l inauguration de la coopérative artisanale sanitaire électricité chauffage (CASEC) basée à Fenay, qui sélectionne, référence, achète et stocke des produits et matériaux à destination des plombiers, des chauffagistes, et des électriciens bourguignons. Cette coopérative, créée en novembre 2011 à l initiative de son directeur général, Alain Bordeau, emploie cinq salariés et souhaite doubler ce chiffre d ici à trois ans. Elle compte par ailleurs une quarantaine d adhérents. De g. à dr. : Régis Penneçot, Pierre Lelièvre (parrain de la coopérative), Alain Bordeau (directeur de la coopérative), et Éric Louot (président de la coopérative, et artisan plombier chauffagiste) Prochains ateliers : inscrivez-vous! Jeudi 13/09 : L informatique à moindre coût 14 h. Travailler avec des logiciels gratuits 15h30. Des exemples d applications professionnelles gratuites : un agenda en ligne et performant, un outil de dessin et de modélisation. 16h30. Ne plus avoir de logiciel dans son ordinateur, ou le principe du Cloud computing Jeudi 11/10 : Développer son entreprise grâce à Internet! 14 h. Pourquoi une entreprise artisanale doit-elle être présente sur Internet? 15h30. Être ou ne pas être présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou autres ) 17h. D autres outils de communication pour mon entreprise proposés par Internet ( ing, newsletter ) Lundi 12/11 : On en parle de plus en plus le développement de la mobilité : 14h. Tablettes, Smartphone, les outils matériels de la mobilité. 15h30. Présentation d applications de mobilité (agenda, gestion ) 8 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

9 Artisans de... Côte d Or L APH 21 a tenu son assemblée générale Le 19 juin dernier, Régis Penneçot a participé à l assemblée générale de l APH 21(association de prêt d honneur de Côted or) à Dijon dans les locaux de la section Côte-d Or de la CMARB. La CMARB est engagée aux côtés de l APH 21 pour favoriser la création et la reprise d entreprises. En Côte-d Or, quatre chargés de développement économique de la Chambre de Métiers et de l Artisanat apportent leur expertise pour le montage des dossiers de demande d aide financière (prêt d honneur ou NACRE), et le suivi des entreprises qui ont bénéficié d un financement (où abondent le Conseil régional ou l État, selon le dispositif) après leur immatriculation au répertoire des métiers. En chiffres En 2011, l action des agents du pôle création transmission suivi des entreprises de la section Côte-d Or, c est : 104 entreprises suivies 212 entreprises visitées 57 nouvelles entreprises accompagnées GERARD BELL Pleins feux sur la pierre! Encouragé par l accueil réservé à sa maison témoin construite en pierre et inaugurée en 2011, Gérard Bell, tailleur de pierre à Semur-en-Auxois, s est lancé dans un nouveau défi : construire une tour de 27 m² en mariant la pierre avec un matériau isolant. Alain Burille, chargé de développement économique à la section Côte-d Or de la CMARB, a conseillé Gérard Bell dans ses démarches permettant d étudier l adéquation de son projet avec les normes RT2012. Le 31 mai dernier, il était ainsi sur les lieux aux côtés de multiples personnalités, pour la pose officielle de la première pierre de la tour. Gérard Bell 3 avenue Jean Mermoz Semur-en-Auxois Une tour sur mesure Un boulangerpâtissier médaillé pour sa carrière exemplaire Thierry Tabouret et son épouse, aux côtés de Jean-Pierre Crouzet (président de la CNBF). Union départementale des artisans boulangers-pâtissiers de la Côte-d Or. Le 24 juin dernier, Régis Penneçot a participé au repas traditionnel de la «Boulange», réunissant chaque année des boulangers, meuniers, et fournisseurs de l Union départementale des artisans boulangers-pâtissiers de la Côte-d Or. Il a ainsi pu échanger avec eux sur les questions qui concernent leur profession, et féliciter Thierry Tabouret. Ce boulanger-pâtissier, élu de la CMARB section 21 et installé à Genlis, a reçu un diplôme et la médaille d or de la Confédération nationale de la boulangerie française des mains de son président national, Jean Pierre Crouzet. De quoi récompenser ses 38 années de pratique professionnelle et son activité syndicale. (de g. à dr.) : Régis Penneçot ( président de la section 21 de la CMARB, et vice-président de l APH 21), Francis Breuiller (directeur de l APH 21), Vincent Jaurou (président de l APH 21), Patrick Chifflot (trésorier APH 21) et Fabienne Sombstay (trésorière adjointe APH 21). 21 pôle création-transmission-suivi des entreprises Tél. : La CMARB section 21 vous aide à vous informatiser Tous les mois, la commission permanente du Conseil général de la Côte-d Or étudie des dossiers d aide financière à l informatisation présentés par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne, section Côte-d Or. Pour rappel, les modalités sont les suivantes : avance à taux 0 à hauteur de 50 % de l investissement HT, sous réserve d un investissement minimum de et maximum de (soit une avance comprise entre et ), remboursements sur trois ans par trimestre. Cette avance concerne toute entreprise inscrite au répertoire des métiers de Côte-d Or pour tout équipement informatique, matériel et/ou logiciels, que ce soit pour un premier équipement, un renouvellement ou un complément, hors étude, formation, paramétrage Parmi les dernières entreprises ayant déposé une demande, et pour lesquelles la commission a donné un avis favorable, on peut citer un tailleur de pierre beaunois, et un bijoutier dijonnais. 21 Pour tout renseignement, ou pour le montage du dossier : Pascal Bortot Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 9

10 Artisans de... Côte d Or Du neuf dans la vitrine De nouvelles œuvres d artisans ont pris place dans notre espace d exposition : un sommier de Spot literie (Quétigny), une «chaise-escabeau» de l atelier Boisence (Pralon), et une coiffe du CFA La Noue (Longvic). Nous vous invitons à les découvrir, et si vous aussi, vous souhaitez illustrer la diversité des métiers de l artisanat en exposant l une de vos créations, merci de contacter votre CMA. 21 Contact : Nelly Coussy Réalisation de Linda Meyer (Atelier Boisence, Pralon) Réunion metiers de bouches Les applications de la cuisine moléculaire à l artisanat La cuisine moléculaire n est pas réservée à une élite, et peut être une nouvelle source d inspiration pour les professionnels des métiers de bouche, par exemple pour répondre à des problèmes technologiques (amélioration du croustillant d un produit) ou pour innover. Bernard Dugied, charcutier et élu à la section Côte-d Or de la CMARB, représentait Régis Penneçot lors de cette réunion organisée par la CMARB au restaurant Les 3 Ducs le 18 juin dernier. Nous vous rappelons que ces réunions d information sont ouvertes à tous, et que d autres sont en cours de préparation. Alors n hésitez pas à y (Au premier plan à d.) : Bernard Dugied (charcutier, et membre du bureau de la CMARB 21) était présent à cette présentation. participer! Retrouvez les détails de cette réunion page 29 garage des collines Une galerie d art qui sent bon l huile de vidange De l artisanat à l art, il n y a qu un pas... Poussez la porte d un garage pas comme les autres, où l huile sert à l entretien des moteurs, mais aussi à la peinture des toiles d un artiste. L occasion de découvrir une salle d exposition insolite où les peintures de Véronique Dadou s affichent sans protocole face aux véhicules, capot ouvert. Les 15 et 16 septembre, de 11 h à 19 h 30 à Hauteville-lès-Dijon. Garage des Collines, 15 rue des Riottes, Hauteville-lès-Di jon L apprentissage en vedette au CFA du bâtiment Antoine Rosati Régis Penneçot a été heureux d assister, le 12 juillet, à la soirée de l apprentissage du CFA dijonnais. Les apprentis les plus méritants selon leurs résultats aux examens (du CAP au BTS) et les lauréats régionaux des Olympiades régionales des métiers ont ainsi été récompensés au cours d une cérémonie officielle. Beau succès pour un concours inédit Salle comble le 14 juin pour la dernière phase du concours départemental création/ conduite d une entreprise artisanale piloté par la CMARB section Côte-d Or, en partenariat avec le Conseil général de la Côte-d Or. Quatre groupes de collégiens (en troisième option DP3), sélectionnés pour représenter leur classe, se sont surpassés pour présenter le meilleur jeu de rôle possible sur des thématiques liées à la création ou la conduite d une entreprise artisanale. Le jury, composé de professionnels et d élèves, a statué en fonction de la qualité de l écriture, du jeu, de la prise en compte des spécificités de l artisanat, et de la réponse apportée à la problématique de la situation. Après la remise des prix, les élèves, leurs professeurs, ainsi que les officiels se sont réunis autour d un verre de l amitié. Les résultats 1 er prix : collège Alésia de Venarey- Lès-Laumes. 2 ème prix : collège Dinet de Seurre. 3 ème et 4 ème prix : collège Boris Vian de Talant. Le jury et les finalistes Ci-contre : Au premier plan, le jury (de g. à dr.) : Denis Thomas et Christiane Bletton (Conseil général de la Côte-d Or), Jean-Sébastien Nonque (maçon à Aiserey), Anne Bonne (responsable du service formation initiale - emploi de la CMARB 21 et 71), Thierry Henriot (couvreur à Is-Sur-Tille), et Régis Penneçot. 10 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

11 Artisans de... Côte d Or Un bon accueil réservé à la première permanence de l INPI Bilan positif pour la première permanence de l INPI (Institut national de la propriété industrielle) organisée pour la première fois dans nos locaux le 29 juin dernier. Les sept artisans qui ont bénéficié d un entretien individuel et confidentiel avec l expert présent sur place étaient tous très satisfaits de cet échange. Alors si vous aussi, souhaitez en savoir plus sur la protection de vos innovations (produits, marques dessins, etc.), contactez-nous dès à présent pour réserver votre entretien totalement gratuit. Prochaines permanences : mercredi 26 septembre et vendredi 23 novemvbre Alain Burille MOF Un nouveau dispositif pour le concours MAF 2013 À la tribune : René Pianetti (président honoraire du groupement de la Côte-d Or de la Société nationale des MOF) et Sébastien Lopes. Sébastien Lopes, fraîchement élu président des MOF de la région Bourgogne et du Groupement de la Côte-d Or des MOF, a souhaité réunir, le 28 juin dernier dans nos locaux, des responsables d établissements de formation. L objectif? Leur présenter le nouveau dispositif d admission des candidats au concours MAF («un des Meilleurs Apprentis de France») Il a ainsi annoncé que chaque candidat sera désormais soutenu par un tuteur issu du monde professionnel. Certains de ces tuteurs, présents dans la salle, ont pu expliquer les atouts d une telle assistance pour des candidats motivés par ce précieux sésame. Cette nouvelle initiative a, par ailleurs, été bien accueillie par les autres participants qui ont vu, dans cette évolution, la possibilité d encourager l inscription de nouveaux talents. Ouverture des inscriptions : à partir du 10 octobre Rencontre avec des candidats aux élections législatives de Côte-d Or Après avoir rencontré l ex-député Bernard Depierre en avril 1, les élus de la section Côted Or de la CMARB ont souhaité rencontrer plusieurs candidats PS à la veille du premier tour des élections législatives : Laurent Grandguillaume 2, Kheira Bouziane 3, et Pierre Pribetich 4. En présence de Nathalie Koenders, déléguée au commerce et à l artisanat à la ville de Dijon, ces derniers ont fait part de leur attachement à l économie de proximité, et ils ont pu présenter leurs projets en matière d artisanat. Ils ont ainsi émis le souhait de «moduler l impôt sur les sociétés pour que certaines grosses entreprises ne trouvent pas de solutions fiscales pour être exemptées.» Autre fer de lance : la revalorisation des filières professionnelles et du contrat d apprentissage, et le développement des COP (conseillers d orientation professionnels). «Nous devons faire le point avec l éducation nationale et les représentants des entreprises pour faire en sorte que la formation professionnelle réponde parfaitement aux besoins des employeurs», ont déclaré les candidats PS. (1) Lire «Métiers de Bourgogne» n 2, p 9. (2) au final, élu de la 1ère circonscription de Côte-d Or (3) élue de la 3ème circonscription (4) devancé par Rémi Delatte dans la 2 ème circonscription SST BTP 21 Assemblée générale ordinaire 2012 Régis Penneçot a accueilli Yves Bard, élu CMARB 21, et président du Service de santé au travail du bâtiment et des travaux publics de la Côte-d Or, dans les locaux de la CMARB, section Côte-d Or, le 30 mai dernier. Au menu : la présentation de la Loi du 20 juillet 2011 relative à la nouvelle organisation de la Médecine du Travail, et l action menée pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques. Pour en savoir plus : retrouvez l article dans les pages OP (4 et 5) ALERTE Vos préenseignes sontelles implantées en toute légalité? Pour limiter la prolifération anarchique de ces panneaux publicitaires indiquant la proximité d activités hors agglomération, la Direction départementale des Territoires de la Côte-d Or mène des opérations de police pour faire retirer tous ceux qui sont placés de manière illégale en ciblant dans un premier temps les trois routes départementales qui traversent le territoire des «Climats de Bourgogne.» Pour rappel, ces pré-enseignes sont uniquement autorisées lorsqu elles signalent des activités utiles aux personnes en déplacement (hôtels, restaurants, garages, stations-service). Rocade sud Direction départementale des Territoires de la Côte-d Or Isabelle SCHMITT, Chargée de mission Sites-Paysage-Publicité - Direction départementale des Territoires, Service Préservation et Aménagement de l Espace - 57 rue de Mulhouse Di jon Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 11

12 Artisans de... la Nièvre Création reprise transmission Daniel LOPEZ à l écoute de votre projet La Section Nièvre est heureuse d accueillir Daniel LOPEZ, Chargé de développement économique. Daniel LOPEZ a pour mission d assurer l information, le conseil et l accompagnement des porteurs de projet qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise. Il est également chargé de guider les chefs d entreprise dans leurs démarches de transmission. Daniel Lopez 58 Daniel LOPEZ Convention de partenariat La Section Nièvre a conclu un partenariat avec la Maison départementale de l emploi et de la Formation de la Nièvre (MDEF), organisme qui a pour vocation de développer la coopération entre les acteurs du développement économique, de la formation et de l insertion au service de l emploi pour les nivernais. Ce partenariat est un levier pour anticiper sur les difficultés de recrutement, pour développer les compétences des actifs du département et pour attirer de nouvelles compétences au service du développement de l artisanat localement. Emmanuel POYEN (Président de la CMA) et Yvette MORILLON (Présidente de la MDEF) Développement durable Une offre de services très complète Matthieu FISCHER vient de rejoindre le pôle Développement des Entreprises et des Territoires en tant que Chargé de développement économique. Il se tient à la disposition des ressortissants de la Section Nièvre sur des missions de conseil et d accompagnement dans les domaines de l environnement et du développement durable. Matthieu FISCHER intervient sur toutes les différentes actions sectorielles qui sont mises en place dans ces domaines. Outre l attribution du label Garage Propre, ou de la marque Imprimvert, les artisans peuvent bénéficier de visites énergie en entreprise. Ils ont également la possibilité de valoriser leur engagement environnemental avec la mise en place du système Avec le soutien financier de de management environnemental (SME) par étapes (Marque EnVol) ou de communiquer sur des actions innovantes et significatives (Trophées développement durable). La section Nièvre s engage à aider les entreprises à produire mieux et propre notamment avec la charte régionale pour l accueil des déchets des artisans en déchèterie visant à améliorer l identification et la fréquentation des professionnels dans les déchèteries adhérentes. D autres opérations plus ponctuelles concernant l élimination des Matthieu Fischer déchets dangereux sont aussi organisées. Pour répondre aux mutations des métiers du Bâtiment, des actions techniques de sensibilisation, d information ou de promotion sont mises en place (annuaire de l éco construction des artisans de Bourgogne, regroupement d artisans sur des opérations habitat, formation assainissement non collectif). 58 Matthieu FISCHER / Agenda Une visite de chantier sera organisée courant octobre à la gendarmerie d Imphy. Vous pourrez ainsi découvrir un bâtiment avec des caractéristiques de construction spécifiques (utilisation de briques en terre cuites, toit végétalisé, panneau solaire ). Cet événement sera également l occasion d intervention et d échanges avec les professionnels du bâtiment sur les évolutions du secteur et des pratiques. Le programme sera mis à votre disposition très rapidement avec les différentes interventions et thèmes abordés. 12 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

13 Artisans de... la Nièvre INVITATion Les Elus de la CMA à la rencontre des artisans Les artisans sont conviés à rencontrer les Elus de la Chambre de Métiers afin d échanger sur leurs préoccupations et leurs attentes de chefs d entreprise : Le jeudi 20 septembre à la Salle des Fêtes de Luzy 19 h Elodie PEREZ / Formation «Kit informatique» à Cosne sur Loire La Chambre de Métiers avait déjà mis en place deux sessions délocalisées de formation «kit informatique» qui avaient rencontré un vif succès. Le partenariat avec l ADEB Cosne (Agence de Développement Economique du Bassin de Cosne), a donc été renouvelé afin de mettre en place un troisième groupe qui a débuté le 10 septembre Isabelle Girardin / cma58.fr Design et innovation pour les Métiers d Art La Section Nièvre propose aux artisans d art souhaitant développer de nouveaux produits : 5 jours de formation collective et 2 jours de conseils individualisés (répartis sur 6 mois) en atelier sur le design et l innovation dans les Métiers d Art. Ce programme permet de créer et de réaliser le prototype d un nouveau produit pour lequel chaque artisan participant, définit une stratégie commerciale et un argumentaire de vente. Grâce à cette démarche cohérente de création innovante, les chefs d entreprise pourront acquérir une méthodologie et des clés qui leur permettront ensuite de développer une stratégie de création de nouveaux produits. 58 Sandrine Barot-Cortot ou Isabelle Girardin Visite du Préfet de Région dans la Nièvre A l occasion d une visite dans le département, Pascal MAILHOS Préfet de Côte-d Or et Préfet de Région Bourgogne, a visité la faïencerie MONTAGNON à Nevers. Il était accompagné de Daniel MATALON Préfet de la Nièvre, de Michel PAILLISSE Secrétaire Général de la Préfecture, ainsi que des représentants des organismes interconsulaires. Découvrez l ADEA Une formation adaptée à l artisanat La Section Nièvre vous présente l ADEA (diplôme d Assistant de Dirigeant d entreprise artisanale) lors d une réunion d information le 24 septembre 2012 à 14h00 dans ses locaux 18 rue Albert 1er à Nevers. L ADEA, formation diplômante de niveau baccalauréat, et reconnue par l Education Nationale est spécifiquement adaptée à l Artisanat pour : Accompagner le développement de votre entreprise Gagner de l aisance et de l assurance dans votre travail quotidien Enrichir vos connaissances pour faciliter votre accès au marché du travail. 58 Isabelle GIRARDIN Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 13

14 Artisans de... la Nièvre UNIVERSBOIS Le rendez-vous nivernais de la filière forêt et bois Les 28, 29 et 30 septembre 2012 à la Ferme du Marault (Magny-Cours) Le Conseil Général de la Nièvre organise un temps fort sur la thématique Forêt-Bois afin de valoriser cette filière, ses savoir-faire mais aussi de dessiner de nouvelles perspectives de développement, de dresser un bilan du Plan Bios départemental et d identifier les priorités pour l avenir. Cet événement se déroulera sur le site de la Ferme du Marault (Magny Cours). La journée du vendredi 28 septembre sera entièrement consacrée aux professionnels avec des expositions et démonstrations, et avec l organisation de conférences-débats portant sur les thèmes suivants : la ressource : adéquation entre offre et demande les grandes tendances le bois énergie : potentialité et perspectives le bois matériau d avenir (innovation en matière de bois massif, matériaux composites, chimie du bois) La manifestation sera ensuite ouverte au grand public les 29 et 30 septembre. 58 Nathalie TRONTIN / HANDIBAT La Nièvre et l accessibilité : une affaire d artisans Les travaux d adaptation des logements aux personnes à mobilité réduite sont plus que jamais d actualité. C est pourquoi la CAPEB aide les artisans à se faire connaître et reconnaître sur ces marchés par le biais d HANDIBAT, une marque nationale. Ces actions dans le bâti doivent aussi apporter une réponse à la demande des personnes à mobilité réduite (personnes âgées et personnes handicapées notamment) de continuer à vivre ou accéder à leur logement ou aux établissements recevant du public et ainsi rester en contact avec leur entourage (familial, économique, associatif ). Avec HANDIBAT, les professionnels ont une approche spécifique des clients et des chantiers, respectant les idées directrices suivantes : savoir détecter le besoin client en termes d accessibilité ; dépasser la réglementation pour aller vers le plus grand confort d usage ; avoir une approche d amélioration de l accessibilité sur tous les chantiers ; envisager systématiquement la continuité de la chaîne de déplacement ; apporter une véritable qualité de service ; collaborer entre entreprises mais aussi avec des professionnels venant d autres horizons (médical, social, financier ). C est une démarche ancrée localement avec des partenaires : HANDIBAT associe au sein d une Commission Départementale plusieurs partenaires locaux pour examiner et émettre un avis sur les candidatures des professionnels dans le but de leur permettre d identifier les professionnels formés sur le département. HANDIBAT est une véritable offre de formation traitant des problématiques liées à l accessibilité et proposées aux professionnels souhaitant renforcer leurs compétences. La Maison Départementale des Personnes Handicapées et Handisport seront présents lors de la prochaine formation HANDI- BAT mise en place par la CAPEB Nièvre les 13 et 14 septembre 2012 à Nevers. Pour vous inscrire contactez la CAPEB Nièvre au Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

15 Artisans de... la Nièvre CANDIDATHEQUE Un outil d aide au recrutement pour les artisans La section Nièvre de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne met à la disposition des chefs d entreprise artisanale qui souhaitent embaucher des profils de candidats disponibles. Elle se charge également de mettre en relation les chefs d entreprise avec les candidats. 58 Pôle Formation Initiale Emploi - Tél. : Cette candidathèque est mise en œuvre avec le soutien du Conseil Général de la Nièvre D58T1234 CONDUCTEUR DE TRAVAUX Domicile : Nevers Mobilité : 15 kms Expérience : 5 ans D58T1233 SECRETAIRE COMPTABLE Domicile : Saint Ouen sur Loire Mobilité : 50 kms Expérience : 20 ans D58T1 232 SECRETAIRE COMPTABLE Domicile : Nevers Mobilité : 25 kms Expérience : débutant D58A BOULANGER Domicile : Cosne sur Loire Mobilité : 30 kms Expérience : 3 ans D58B2230-COUVREUR Domicile : Cosne sur Loire Mobilité : 30 kms Expérience : 2 ans D18T5229-SECRETAIRE Domicile : Germigny l Exempt Mobilité : 30 kms Expérience : 20 ans D58T COIFFEUSE Domicile : St Parize le Châtel Mobilité : 30 kms Expérience : 16 ans D58T COIFFEUSE Domicile : Guérigny Mobilité : 30 kms Expérience : 35 ans D58T1226 INFORMATICIEN Domicile : Fourchambault Mobilité : 50 kms Expérience : 2 ans D58T1225 COIFFEUSE/ESTHETICIENNE Domicile : Challuy Mobilité : 30 kms Expérience : 5 ans (esthétique) Débutante (coiffure) D58A CUISINIER Domicile : Garchizy Mobilité : 80 kms Expérience : 5 ans D58T1223 SECRETAIRE Domicile : Sougy sur Loire Mobilité : 40 kms Expérience : 3 ans D58B1222 ELECTRICIEN Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : Débutant D58T1220 MECANICIEN AUTOMO- BILE Domicile : Coulanges les Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : 3 ans D58T COIFFEUSE Domicile : Coulanges les Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : Débutante (BP obtenu en 2011) D58A3218 VENDEUSE QUALIFIEE Domicile : Luzy Mobilité : 35 kms Expérience : 40 ans (en pâtisserie) D58B1217 PEINTRE PLAQUISTE Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : débutant D58T1216 MECANICIEN AUTO Domicile : Saint Benin d Azy Mobilité : Nièvre Expérience : 6 mois D58T1213 BOULANGER Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : 6 ans D58T1208 CUISINIER Domicile : Challuy Mobilité : 10 kms Expérience : 25 ans D58T1206 SECRETAIRE-COMPTABLE Domicile : Marzy Mobilité : 30 kms Expérience : 28 ans D58T1205 COMPTABLE Domicile : Imphy Mobilité : 30 kms Expérience : 22 ans D58B1204 PEINTRE Domicile : Nevers Mobilité : 10 kms Expérience : 2 ans ; en cours de formation plaquiste D58B1198 PEINTRE-PLAQUISTE Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : 5 ans D58B5181 ELECTRICIEN BATIMENT Domicile : Précy (18) Mobilité : 60 kms Expérience : 6 ans D58A2165 VENDEUR EN BOULANGERIE Domicile : Chaulgnes Mobilité : 40 kms Expérience : 17 ans Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 15

16 Dossier Une transmission réussie est une transmission préparée pourrez envisager un scénario pour votre transmission. accueille dans les quatre départements bourguignons. Trouvez votre repreneur avec la CMARB D ici 10 ans, plus de artisans bourguignons partiront à la retraite. ux sont ceux qui voudront transmettre leur entreprise. Si vous ne connaissez pas encore votre successeur potentiel, un important travail reste à faire. Si vous faîtes partie des plus chanceux et que vous connaissez déjà celle ou celui qui reprendra les rênes, vous devez néanmoins répondre à de nombreuses questions. Quelle est la valeur de votre entreprise? Comment la transmettre? Quand partir? A qui céder? Où et comment trouver un repreneur? Autant de questions sur lesquelles ce dossier vous permettra d y voir plus clair. Compte à rebours pour une transmission réussie Pour beaucoup d artisans, la transmission de l entreprise représente l ultime étape d une vie professionnelle bien remplie. Raison de plus pour préparer soigneusement le passage de flambeau plusieurs années à l avance. 5 ans avant la transmission : Comment assurer la continuité de mon entreprise? Très tôt, vous devez réfléchir à la méthodologie de votre transmission. En fonction de la forme juridique de votre entreprise, du son patrimoine ou encore de votre situation familiale, vous pourrez opter entre différents modes de transmission tels que la vente, la location gérance ou la donation. Ce n est qu après cette phase de réflexion que vous 3 ans avant la transmission : Que vaut mon entreprise? Pour évaluer au mieux la valeur de votre entreprise, il sera nécessaire d effectuer un état des lieux complet. De nombreux paramètres entrent en ligne de compte : votre outil de travail, votre bâtiment, vos salariés et leurs compétences, l évolution de votre clientèle Il est souvent difficile de faire ce travail seul, c est pourquoi il ne faut pas hésiter à faire appel à la CMARB qui peut vous proposer les conseils et les préconisations d un spécialiste. En 2011, la CMARB a permis la transmission de 115 entreprises! 1 à 2 ans avant la transmission : A qui vais-je transmettre? Dernière étape, et pas des moindres, trouver l oiseau rare, celui qui vous succédera. S il ne s agit pas d un membre de votre famille ou d un salarié, vous allez devoir promouvoir votre entreprise auprès des repreneurs potentiels. Plusieurs pistes s offrent à vous : Les réseaux de transmission d entreprise, tels que la BNOA et Transartisanat, proposés par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne. Vos partenaires (banque, assurance, syndicat professionnel, notaire) qui peuvent connaître des candidats à la reprise. La presse spécialisée qui propose souvent des rubriques de petites annonces Ne négligez aucune chance car l expérience montre qu il y a plus d entreprises à céder que de repreneurs, il est donc important de bien communiquer. Vous aider à trouver votre repreneur La CMARB met à votre disposition son réseau de partenaires afin de vous aider à trouver un repreneur. Voici comment en bénéficier. 1/ Rendez-vous à la CMARB ou chez un partenaire conventionné. La CMARB vous Vous pouvez également vous rendre chez l un des 153 notaires et 20 agents immobiliers (FNAIM et autres) conventionnés Transartisanat en Bourgogne. La liste des partenaires est disponible sur www. transartisanat.com 2/ Diffusion de votre offre. La CMARB diffuse votre offre de manière anonyme via les réseaux nationaux auxquels elle adhère (Transartisanat, BNOA et OSEO) pendant une année pour un coût de / Un repreneur repère votre annonce. Si un repreneur est intéressé par votre annonce, il contacte le partenaire (CMARB ou autre) dont les coordonnées figurent sur l annonce. Si le premier échange est concluant, le repreneur pourra entrer en contact avec vous. 5/ La négociation avec le repreneur, Vous négociez en toute liberté avec le repreneur sans engagement tant que vous n avez pas trouvé un terrain d entente. Faîtes diagnostiquer votre entreprise Une entreprise artisanale a souvent une valeur patrimoniale forte. Elle est souvent l addition d années de labeurs, d émotions, de satisfaction et parfois de désillusions. Si cette valeur est inestimable, vous allez malgré tout devoir définir un «prix juste» pour votre entreprise. Il est difficile de l évaluer seul, c est pourquoi la CMARB vous propose de travailler avec un conseiller qui vous aidera à réaliser le diagnostic de votre entreprise. La CMARB vous ouvre son réseau de partenaires Pour faciliter votre transmission, la CMARB active son réseau de partenaires dans les quatre départements bourguignons : pôle emploi banques notaires, agent immobiliers médias experts comptables. Tout est mis en œuvre pour favoriser la vente de votre entreprise 16 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

17 Dossier La démarche est simple et transparente. Le conseiller se rend chez vous et travaille en étroite collaboration avec vous tout au long du processus. Il évalue précisément les caractéristiques de votre entreprise sur les plans financier, commercial et économique afin de déterminer une fourchette de valeur en vue de la transmission. Il vous remettra un rapport écrit et détaillé qu il vous présentera lors d un entretien en tête à tête. Le coût de cette prestation est peu élevé (230 y compris l insertion de votre annonce dans Transartisanat d une valeur de 122 ) et vous permettra de bénéficier d un support solide lors de vos négociations avec votre repreneur potentiel. Vente-donation-rachat de parts que choisir? La vente n est pas la seule voie possible selon la forme juridique de votre entreprise, plusieurs choix s ouvrent à vous pour trouver la formule la plus adaptée : 1 Si vous êtes en entreprise individuelle : La vente : Dans ce cas, l ensemble de votre entreprise est vendu, aussi bien les éléments corporels (matériel, bâtiments ) et incorporels (clientèle). Cette formule vous permet d être réglé intégralement et immédiatement du prix de vente de votre fonds. Vous serez imposé sur les plus-values réalisées lors de la cession. La location gérance : Vous restez propriétaire du fonds pendant la durée de la location gérance. Cette formule vous permet d être exonéré d impôt sur les plus-values (sous condition) et votre repreneur n a pas à régler immédiatement la valeur du fonds. Par contre, la location gérance est assez complexe et coûteuse à mettre en place. De plus, vous restez solidaire des dettes de votre repreneur pendant 6 mois et la valeur du fonds peut fluctuer en fonction des résultats obtenus par votre repreneur. La donation partage : La donation partage est adaptée à la transmission de l entreprise en faveur d un enfant. C est un acte notarié par lequel vous faites donation de tout ou partie de votre patrimoine dont fait partie votre entreprise. Cette formule vous permet de conserver l usage et le revenu du bien transmis si vous optez pour une réserve d usufruit. 2 Si vous êtes en société (SARL ou SA) Conserver la même structure juridique : Dans ce cas, il s agit simplement d un changement de gérant. Le repreneur rachète les parts sociales et l entreprise continue son activité. Le théâtre pour faire passer un message Témoignage Alexandre Letellier a repris l entreprise de tapisserie, matelasserie, voilage dans laquelle il travaillait depuis 12 ans à Auxerre. «Je travaillais dans l entreprise comme ouvrier tapissier. Le dirigeant, Monsieur Mongeot, préparait son départ à la retraite et cherchait un successeur. Après des rencontres infructueuses avec des candidats, j ai proposé de reprendre l entreprise. C est pour moi une évolution naturelle du parcours professionnel d un tapissier et cela permettait à monsieur Mongeot de confier son entreprise à une personne en qui il a confiance. Même s il y a eu beaucoup de démarches à accomplir, tout c est globalement passé assez facilement. Les conseillers de la CMARB m ont accompagné dans le montage de mon prévisionnel. J ai aussi La vente du fonds : Le repreneur vous achète uniquement le fonds et la société cessera son activité jusqu à ce qu elle soit réactivée par votre repreneur. Le 20 novembre 2012, les artisans bourguignons sont invités à une soirée exceptionnelle dans les quatre départements de la région. En partenariat avec la CCI, la CMARB organise quatre soirées Transcommerce-Transartisanat pour vous informer sur la transmission de votre entreprise. La soirée sera ponctuée par les interventions humoristiques des comédiens du Théâtre à la Carte. A travers des scènes mettant en scène un cédant d entreprise et un repreneur, vous découvrirez l envers de la transmission d entreprise. Une manière originale pour s informer tout en passant un agréable moment. Si vous désirez participer à cette soirée, l inscription auprès de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat est obligatoire. Téléchargez votre bon de réservation sur ou contactez votre conseiller transmission. bénéficié d une avance remboursable.» Vos conseillers pour la transmission de votre entreprise 21 Bruno LATRILLE Daniel LOPEZ Isabelle NAVOIZAT TémoignageTémoi- gnagetémoignageté- 89 Auxerre - Catherine SÉCHÉ / Sens - Isabelle AHANDA Témoignage Monsieur Cartallier a cédé son entreprise de plomberie en Saône et Loire «La transmission d entreprise est un parcours long, où le cédant, comme le repreneur, s engagent dans des voies qu ils maîtrisent difficilement. Pendant un an et demi à deux ans,seul, j ai monté et démonté mon dossier pour trouver un consensus, une faisabilité tout en restant actif dans mon entreprise. Un «parcours du combattant», très ingrat car hors du coeur du métier et à certains moments décourageant. Le soutien, le recul sur le projet, l objectivité du conseiller de la CMARB sont salutaires, donnent du liant et permettent de ne pas accumuler des informations isolées. Il permet la construction d un réseau, car sans réseau aucun interlocuteur ne semble s intéresser à votre projet.» Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 17

18 Artisans de... Saône et Loire Le Forum de l alternance à Chalon sur Saône Initié par le Sous Préfet de Chalon sur Saône, qui a mobilisé tous les acteurs du Service Public pour l Emploi Local : Pôle Emploi, CIO, Mission Locale, Centres de Formation, CFA, Syndicats Professionnels, Consulaires, et plusieurs secteurs professionnels tels que la plasturgie, les industries technologiques, l hôtellerie restauration, le bâtiment, entres autres, le 1er Forum de l Alternance s est tenu le 20 juin dernier dans les locaux de la Chambre de Commerce et d Industrie. La journée a été l occasion pour les futurs candidats, jeunes scolaires ou non, adultes en situation de reconversion professionnelle, de postuler aux quelques 150 offres d emploi, en contrat d apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Des collaborateurs de la Chambre de Métiers et de l Artisanat étaient présents et ont été en mesure d informer et conseiller un nombreux public. Ci-dessus : Les réponses aux questions personnelles Ci-contre : Les personnalités lors de l inauguration La Chambre de Métiers et de l Artisanat réunit les banquiers Afin de présenter aux chargés de clientèle des banques les dispositifs d accompagnement à la création ou reprise d entreprise, ainsi qu au développement des entreprises, la Chambre de Métiers et de l Artisanat a organisé 4 réunions sous forme de petits déjeuners de travail. Christine Loisy, Chef du Service Développement des Entreprises et des Territoires, accompagnée de Benoît Vermot, chargé de développement économique, se sont rendus successivement à Louhans, Mâcon, Chalon sur Saône et Montceau les Mines, pour rencontrer une cinquantaine de chargés de clientèle. Les chargés de clientèle des banques s informent Au menu : le contrat de développement de l artisanat (CDA), et le prêt régional de soutien à l artisanat (PRSA), qui sont autant d outils mis à la disposition des entreprises artisanales. Il a été question également de formation avec l organisation par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l ADEA (Assistant(e) de Dirigeant d Entreprise Artisanale), qui permet de renforcer les compétences des conjoints, qui comme tout le monde le sait jouent un rôle primordial dans le fonctionnement des entreprises artisanales. Le salon Régional des Métiers d Art Ce salon a lieu tous les 2 ans et se tiendra le week end de l ascension 2013 à Tournus en Saône et Loire. Lors de l édition 2011, il a drainé visiteurs, attirés par la beauté de cet évènement regroupant plus de 60 exposants au sein des salles du quartier de l Abbaye Saint Philibert. Tous les artisans d art qui souhaitent participer à cette édition peuvent se rendre sur le site internet art71.fr où ils pourront trouver le dossier de candidature. Les partenaires sont : La ville de Tournus - Le Conseil Général de Saône et Loire - Le Conseil Régional de Bourgogne - La CMARB Section 71 - Les Ateliers d Art de France 71 OFFICE DE TOURISME DU TOURNUGEOIS 2 place de l Abbaye TOURNUS Tél : Fax: Mail : Votre contact : Amélie DOIN 18 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

19 Artisans de... Saône et Loire Les Vitrines de Saône-et-Loire : le chèque cadeau fête ses 3 ans! Avec 550 adhérents, commerçants et artisans, cela fait 3 ans que la fédération des UCIA71 porte le chèque cadeau départemental «Les Vitrines de Saône- et-loire». La CMA choisit cette date anniversaire pour interroger à nouveau la présidente de la Fédération des UCIA 71, Catherine Fournet. Comment se porte le chèque cadeau aujourd hui? CF : C est un projet assez lourd à porter, tant sur le plan administratif, que sur le plan de l animation et la mobilisation de nos 550 acteurs. Par contre, grâce aux commandes que nous recevons chaque semaine, nous constatons que nous avons su satisfaire et fidéliser les clients de la première heure, et que nous en séduisons de nouveaux chaque jour. Avec euros de chèques cadeaux vendus, nous devons continuer à travailler sur chaque territoire du département, et au plus près des chefs d entreprise, pour que notre chèque cadeau soit une référence incontournable dans le département. Vous parliez des chefs d entreprise, mais quel est leur intérêt d acheter des chèques cadeaux? CF : La compétitivité de nos entreprises passe par la capacité de recruter et de garder des personnes qualifiées, compétentes et motivées. Et comment garder la motivation de ses collaborateurs tout en protégeant l équilibre des comptes? Une des meilleures réponses est le chèque cadeau. Il fait réellement plaisir aux salariés et le chef d entreprise participe, par la même occasion, au soutien de l économie locale, car 95% des adhérents sont des commerçants et artisans indépendants. Qui peut acheter le chèque cadeau et comment? CF : Tout chef d entreprise du département, artisan, commerçant ou industriel, et ce quelque soit la taille de son entreprise, peut acheter des chèques cadeaux, et ceci très simplement : par téléphone au , ou directement sur le site internet en téléchargeant le bon de commande. L URSSAF a fixé un cadre précis pour un certain nombre d évènements (Noël, Fêtes des mères, Fêtes des pères, Mariage, Naissance, départ en retraite, médaille du travail, rentrée scolaire), qui permet d offrir pour chaque évènement jusqu à 151 euros à chaque salarié, et de bénéficier d une exonération totale des charges. Les particuliers peuvent aussi acheter, librement et sans frais, notre chèque cadeau dans les points de ventes des 21 villes participantes. Un artisan peut-il adhérer au chèque cadeau? CF : Oui, et il y a déjà beaucoup d artisans qui adhérent à ce dispositif (coiffeurs, boulangers, traiteurs, etc.). Pour cela, il suffit de s adresser à l UCIA (Union Commerciale Industrielle et Artisanale) de sa ville, afin d y adhérer et de rejoindre le dispositif chèque cadeau, en signant une simple charte d engagement. D accord, mais quel est alors le coût pour l artisan qui souhaite adhérer? CF : L artisan ou le commerçant participant à l opération se voit retenir 5 % TTC de frais de gestion sur le montant des chèques cadeaux qu il nous retourne (soit 4,2 % HT). Ceci est à comparer aux 10 à 12 % retenus par les opérateurs nationaux de chèques cadeaux. En effet, nous voulions que le coût soit le plus léger possible pour l adhérent. Cela n est pas sans conséquence quant au modèle économique (pas de budget de fonctionnement), et impose donc que chaque adhérent accepte d être, lui-même, un ambassadeur du chèque cadeau. En dehors de ces frais de gestion, l artisan aura seulement à s acquitter de son adhésion auprès de l UCIA de sa ville. Et l avenir du chèque cadeau? CF : La Fédération des UCIA 71 doit trouver les moyens et l énergie nécessaire pour mobiliser plus encore ses 550 adhérents, c est une priorité. Mais nous travaillons déjà sur l évolution du chèque cadeau vers une version électronique, une carte cadeau, qui donnera encore plus de liberté et de souplesse aux bénéficiaires. Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne 19

20 Artisans de... Saône et Loire APH 71 Un soutien important pour les créateurs repreneurs Née en Octobre 2000 pour mobiliser les moyens financiers nécessaires au démarrage de l activité, renforcer les fonds propres des créateurs repreneurs, et favoriser la pérennité des entreprises en Saône et Loire, l Association de Prêt d Honneur de Saône et Loire (APH 71) est devenue le premier outil associatif de soutien financier aux créateurs repreneurs du département. Des chiffres très probants ont été communiqués lors de son Assemblée Générale, qui s est tenue le 5 juillet dernier, en présence de son Président Alain Chandioux, du Conseil Régional de Bourgogne, du Conseil Général de Saône et Loire, de la Caisse des Dépôts et Consignations, des Chambres consulaires (Chambre de Commerce et d Industrie, Chambre de Métiers et de l Artisanat, à l initiative de cette association), des interlocuteurs du réseau bancaire. Depuis sa création, projets ont été aidés, prêts à taux 0% accordés, emplois créés ou maintenus, et de prêts alloués. Sur 2011, 120 prêts à taux 0% ont été débloqués pour un montant de Forum sur les Marchés publics Le Grand Chalon organisera début octobre un forum des marchés publics à Chalon sur Saône. La CCI met à disposition une grande salle informatique pour des ateliers d inscriptions et créations de comptes et d alertes sur la plateforme e-bourgogne. L objectif est de montrer en temps réel comment se passe un appel d offres au niveau du dépouillement, et de l entreprise qui souhaite répondre à un appel d offres de marché public. Ainsi, les grandes étapes de la passation d un marché dématérialisé seront décortiquées, avec des témoignages d entreprises présentes sur place. 71 Informations : Inscription : Fonds de calamités des Chambres de Métiers et de l Artisanat Au secours des entreprises sinistrées 17 artisans de Saône et Loire ont été indenmisés par le fonds de calamité des Chambres de Métiers et de l Artisanat. Suite aux violents orages de grêle qui se sont abattus le 30 juin dernier sur le Louhannais causant d importants dégâts à de nombreuses entreprises artisanales, le Président CHIFFLOT a immédiatement sollicité le fonds de calamités et des catastrophes naturelles géré par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers. Ce fonds de calamités a été mis en place par les Chambres de Métiers il y a une quinzaine d années, auquel elles versent une cotisation annuelle. Le but est d apporter une aide très rapide aux artisans victimes de dommages ou de pertes d exploitation. En aucun cas cette aide ne vient en remplacement des compagnies d assurances. C est pourquoi elle est volontairement limitée à un montant de Euros maximum par artisan (en fonction des dégâts subis) et dans le temps à un délai maximum de trois mois par rapport à la date des dégâts. A titre d exemple, lors de l épidémie de Chikungunya sur l Ile de la Réunion, ce sont euros qui ont pu être versés aux artisans sinistrés. Dans un premier temps, la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne a reçu une somme de euros pour commencer d indemniser nos entreprises Artisanales. Après un recensement des dommages auprès de nos entreprises Artisanales courant juillet, la tenue d une commission d examen des premiers dossiers le 1er août à la Chambre de Métiers, 17 artisans ont été invités le 9 août dernier à la Souspréfecture de Louhans à venir retirer leur chèque. Le Président CHIFFLOT a exprimé sa satisfaction de pouvoir démontrer la réactivité de notre Chambre de Métiers et la solidarité entre artisans. Une 2 ème commission aura lieu en septembre pour l examen des derniers dossiers. Les 17 premiers artisans indemnisés avec le Président CHIFFLOT, Madame Caraës Sous-préfète de Louhans et Monsieur Chaintron Président du Conseil Général de Saône-et-Loire 20 Bimestriel - n 03 - Août - Septembre 2012 Métiers de Bourgogne

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE «ACTION FILIERE BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS» ENTRE LES SOUSSIGNES Le Conseil

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

Schéma Directeur de l Artisanat

Schéma Directeur de l Artisanat Schéma Directeur de l Artisanat Rapport d étape Actions 2010-2012 Nouvelle-Calédonie Conseille, accompagne, soutient les artisans Mot du Président Introduction 53 % des objectifs du Schéma Directeur réalisés

Plus en détail

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION Infodoc Législation/Réglementation Formation Continue et Professionnelle Mai 2015 n 96 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche technique du concours Présentation du réseau EGC Les partenaires

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de Vendée 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise, depuis plus de 30 ans,

Plus en détail

Entre VIVARTE. Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire VIVARTE

Entre VIVARTE. Représenté par : Monsieur Roland DEBBASCH Directeur général de l enseignement scolaire VIVARTE CONVENTION DE PARTENARIAT AU TITRE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Loi de Modernisation Sociale n 2002-73 du 17 janvier 2002 Entre LE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3235 Convention collective nationale IDCC : 2101. ENSEIGNEMENT PRIVÉ À DISTANCE ACCORD DU 4 DÉCEMBRE 2006

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME

LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME NUMERO 1 Octobre 2009 LE CIO : centre d information et d orientation Une équipe, un service public au service des jeunes et des adultes LE DOSSIER DU MOIS : La mission générale

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques 2012-2015 Formation I Déclic création d entreprise Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise Objectifs pédagogiques Acquérir le socle de connaissances et d outils nécessaires

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril.

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril. NUMÉRO 216 25 avril 2013 Dans ce numéro : p.1 En direct du Syneas Le Syneas et l Usgeres vont créer une Union des employeurs de l économie sociale et solidaire p.2 Commission Prospective - Handicap p.3

Plus en détail

Vous souhaitez rejoindre un établissement public en tant que fonctionnaire,

Vous souhaitez rejoindre un établissement public en tant que fonctionnaire, Fiche d information DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Emploi et Développement des compétences Service Concours- DHEC40 concours@caissedesdepots.fr CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRE

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Au cœur de l emploi public local

Au cœur de l emploi public local Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l Isère Au cœur de l emploi public local www.cdg38.fr Nous connaître Nos missions Le Centre de Gestion est un établissement public administratif

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE

VAE DIRECCTE. Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi DIRECCTE Picardie PRÉFET DE LA RÉGION PICARDIE DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES AVENANT N 32 DU 19 FÉVRIER

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Effectifs : 3 personnes

Effectifs : 3 personnes DÉLÉGATION RÉGIONALE AU COMMERCE ET À L'ARTISANAT Déléguée : Mme Dominique DURAND (depuis janvier 2007) Madame Joselyne FORTEA SANZ (jusqu en décembre 2006) 39 boulevard de la Trémouille 21 000 DIJON Tél.

Plus en détail

Conférence régionale

Conférence régionale Réunion d information nationale Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle Conférence régionale dans les OPH Paris Lundi 20 octobre 2014 1 Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Gestionnaire. de Paie compétent? Formation Sciences et Techniques de la Gestion Salariale 2011-2012

Gestionnaire. de Paie compétent? Formation Sciences et Techniques de la Gestion Salariale 2011-2012 Gestionnaire de Paie compétent? 2011-2012 Formation Sciences et Techniques de la Gestion Salariale Edito Depuis près de 10 ans, Synopsis Paie dispense la formation Sciences et Techniques de la Gestion

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

Esthétique, Parfumerie, Bien-être L accès aux diplômes et aux parcours professionnels

Esthétique, Parfumerie, Bien-être L accès aux diplômes et aux parcours professionnels Esthétique, Parfumerie, Bien-être L accès aux diplômes et aux parcours professionnels Conférence Mondial SPA et Beauté 15 Mars 2014 RÉGINE FERRERE P R É S I D E N T E D E L A C O N F É D É R A T I O N

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE AVENANT

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle pour les élus d entreprise. Les salariés au cœur de leur parcours de formation

La réforme de la formation professionnelle pour les élus d entreprise. Les salariés au cœur de leur parcours de formation La réforme de la formation professionnelle pour les élus d entreprise Les salariés au cœur de leur parcours de formation Loi du 5 mars 2014 27 mars 2015 L esprit de la réforme : une obligation de former

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION GUIDE DE FORMATIONS Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015 COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE www.rhone.fr ÉDITO Madame, Monsieur, Je souhaite que le Département continue

Plus en détail

Besoin de compétences en gestion salariale?

Besoin de compétences en gestion salariale? Besoin de compétences en gestion salariale? 2013-2014 Formation Sciences et Techniques de la Gestion Salariale PARIS PAU Edito Depuis plus de 10 ans, Synopis Paie dispense, à Paris et à Pau, la formation

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

C'EST QUOI? LES CHIFFRES CLÉS

C'EST QUOI? LES CHIFFRES CLÉS LES GRETA C'EST QUOI? LES CHIFFRES CLÉS 1er réseau de France en formation continue Les Greta sont les structures de l'education nationale qui organisent des formations pour adultes dans la plupart des

Plus en détail

CFA Métiers du Tourisme

CFA Métiers du Tourisme CFA Métiers du Tourisme Centre de formation et d apprentissage aux métiers du tourisme pour les Entreprises, Associations & Collectivités MONTPELLIER - NARBONNE - PERPIGNAN Qui sommes nous? Un CFA spécialisé

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

de la Guadeloupe et des Iles du Nord

de la Guadeloupe et des Iles du Nord DISCOURS DE Monsieur Maurice DACCORD Secrétaire Général de l Agence Nationale des Services à la Personne EN CLOTURE DU 1 ER SALON DES SERVICES A LA PERSONNE DE LA GUADELOUPE ET DES ILES DU NORD JEUDI 1

Plus en détail

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée.

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée. La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue Un peu d histoire La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe a été créée le 7 février 1809 par Napoléon 1 er. Ses 9 membres

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Télétravail, coworking, travail indépendant : quels cadres (1/2)? Bibliographie : Guide de l auto-entrepreneur du RSI http://www.lautoentrepreneur.fr/

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Master Psychologie du travail et des organisations. Formation initiale / Formation continue / Apprentissage Financement Région LR

Master Psychologie du travail et des organisations. Formation initiale / Formation continue / Apprentissage Financement Région LR Master Psychologie du travail et des organisations Formation initiale / Formation continue / Apprentissage Financement Région LR MASTER PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Domaine : Sciences humaines

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail