de Bourgogne La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de Bourgogne La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des 26000 artisans Bourguignons"

Transcription

1 Région Bourgogne Métiers Bimestriel - n 02 - Juin - Juillet 2012 de Bourgogne La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons Découverte Jean-Luc Robert, artisan constructeur de maisons en rondins dans le Morvan Côte d Or Nièvre Saône et Loire Yonne VOS ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES En direct des départements L actualité de vos sections Initiative L artisanat s engage pour l emploi Dossier Comment transformer votre entreprise en EIRL

2 Zoom sur... VIGILANCE Attention aux propositions d insertion dans les annuaires pro Des entreprises sont victimes de procédés déloyaux. Comment ne pas se laisser piéger ou comment réagir si vous recevez des documents à l apparence trompeuse? La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a publié des conseils pour ne pas avoir de désagréables surprises. Résumé. Parmi les nombreux documents qui vous parviennent (factures, propositions commerciales ) il peut vous arriver de recevoir un document tout à fait anodin s apparentant à une demande de renseignements ou de vérification de coordonnées de votre entreprise et derrière lequel se cache en fait un contrat d insertion dans un annuaire professionnel. Si vous retournez ce document complété de votre simple signature (généralement après l avoir parcouru rapidement) vous avez ensuite la désagréable surprise de recevoir une première facture vous réclamant le montant de la somme qui figurait en petits caractères et en bas du premier document que vous aviez reçu. Ensuite, vous faites généralement l objet de relances et de demandes de plus en plus menaçantes en vue de procéder au paiement de la somme exigée. L engagement est généralement peu visible sur le document initial et le prix demandé d autant plus élevé que le contrat est renouvelable automatiquement plusieurs années (généralement pour trois ans). Ces sociétés, qui font quelquefois appel à des sociétés de recouvrement de créances se chargent, ensuite de harceler les professionnels pour qu ils effectuent les versements demandés. Témoignage Un boucher vigilant Michaël Melin, boucher charcutier à Charbuy dans l Yonne J ai été démarché par une société me proposant de prendre un encart payant dans un plan de ville. Elle disait être partenaire officiel de la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Par acquis de conscience, j ai contacté la Chambre de Métiers et de l Artisanat qui m a expliqué n avoir aucun contrat de partenariat avec cette société, je n ai donc pas donné suite à cette sollicitation. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation inconfortable, lisez toujours très attentivement les documents à retourner. En cas, de doute n hésitez pas à contacter votre Chambre de Métiers et de l Artisanat qui vous aidera à y voir plus clair. TémoignageTé- é VOTRE CARTE PROFESSIONNELLE Une carte d identité pour l entreprise artisanale Vous l avez reçue en début d année, la carte professionnelle réservée aux artisans et aux conjoints collaborateurs atteste de leur inscription au répertoire des métiers. Elle est une garantie pour le consommateur, et un gage de reconnaissance pour l artisan. N hésitez pas à la montrer à vos clients et partenaires. En quoi consiste la carte professionnelle? Il s agit d une carte personnalisée gratuite valable un an et automatiquement renouvelée chaque année sauf en cas de radiation du répertoire des métiers. A quoi sert la carte? La carte permet à l artisan de prouver à son client qu il est un vrai professionnel, immatriculé au répertoire des métiers et reconnu pour sa qualification. Qui peut disposer d une carte? Seuls les dirigeants d entreprise artisanale inscrits au répertoire des métiers disposent d une carte personnalisée. Elle est également envoyée au conjoint du chef d entreprise s il est inscrit au répertoire des métiers. La carte décortiquée Comment recevoir sa carte? Elle est automatiquement envoyée chaque année à tous les professionnels inscrits au répertoire des métiers. Cette carte est gratuite. recto millésimé aux couleurs du réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat, la qualité éventuelle d artisan (A bleu) ou de maître-artisan (A rouge) ou de conjoint collaborateur des chambres de métiers verso personnalisé comportant les mentions identifiant : - la CMA - le titulaire de la carte et son entreprise - la date de validité 2 Métiers de Bourgogne

3 Région Bourgogne Bimestriel - n 01 - A La revue de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne et des artisans Bourguignons Bimestriel - n 02 - Juin - Juillet 2012 Métiers de Bourgogne 02 moignagetémoi- Sommaire > 2 Vigilance : Attention aux propositions d insertion dans > 3 Édito les annuaires professionnels > 4-5 Organisations Professionnelles > 6 L artisanat d art dans tous ses états! JEMA 2012 : un bon cru - Coup de projecteur sur le prix des métiers d art - Un crédit d impôt en faveur des métiers d art > 7 Label Entreprise du Patrimoine Vivant Retrouvez une vue d ensemble de votre entreprise - Une solution pour rebondir (à mettre comme label entreprise... votre excellence...) > 8-11 Artisans de... Côte d Or > Artisans de... la Nièvre Édito Pierre MARTIN Président de la CMARB L élection de François Hollande intervient dans un contexte de crise économique particulièrement préoccupant. Il y a fort à parier que le nouveau Président de la République ne connaîtra pas l état de grâce dont ont bénéficié ses prédécesseurs tant les attentes de nos compatriotes sont fortes et pressantes. > Artisans de... Saône et Loire > Artisans de... l Yonne > 26 Jean-Luc Robert. - Fustier à Quarré les Tombes (Yonne) > 27 Evènements... Les développeurs de l emploi de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Bourgogne > En bref... > 30 Développement durable Opération «Coup de balai» sur les déchets dangereux - Les professionnels de la réparation, acteurs de la prévention des déchets Métiers de Bourgogne > DOSSIER L EIRL : une solution pour protéger votre patrimoine! CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE RÉGION BOURGOGNE. 46, Bd de la Marne - BP DIJON - Directeur de la publication : Pierre Martin - Secrétaire général : Dominique Degois Rédaction : Marie-Aline Joly, Elodie Pérez, Nathalie Garnier - Secrétariat de rédaction : Christelle Rougeot - Dépôt légal : à parution - Numéro d ISSN : en cours - Parution tous les deux mois Maquette : Perrigny - Mise en page : LeChat sous film - routage : Prodiliste Saint-Julien-du-Sault - Crédits photos : CMARB - APCMA. A l heure où de nombreuses décisions se prennent à l échelle européenne, il est souhaitable que nos nouveaux dirigeants gardent à l esprit que l économie de proximité reste l un de nos principaux atouts. En Europe, 98% des entreprises sont des entreprises à caractère artisanal ou des petites entreprises. Plus près de nous, en France, l Artisanat est fort de plus d un million d entreprises. Ce poids économique et social devra peser dans la politique du gouvernement. Charge à lui d instaurer des conditions d exercices propres à favoriser son développement. L Artisanat représente, faut-il le rappeler, l un des rares secteurs économiques à œuvrer sur tout le territoire de la République et à créer des emplois non délocalisables ancrés dans nos régions. La nouvelle équipe au pouvoir devra établir les conditions d un dialogue apaisé et constructif avec les partenaires sociaux tout en engageant une politique de réduction des déficits publics. Comme ils l ont toujours fait, les représentants de l Artisanat joueront leur rôle de force de proposition et feront porter la voix des petites entreprises. Durant sa campagne, le Président de la République a martelé sa volonté de travailler à une meilleure insertion des jeunes dans notre société. L Artisanat a toute sa place dans ce projet. En formant plus de la moitié des apprentis, il offre chaque année un avenir à jeunes, dont 80% sont embauchés à l issue de leur formation. Encore une bonne raison pour faire de l économie de proximité l une des priorités du quinquennat à venir. Métiers de Bourgogne 3

4 Organisations Professionnelles PARTENARIAT Une charte entre la FNC et l APCMA sur l information et l accès à la profession coiffure Les présidents Griset et Martin, respectivement présidents de l APCMA* et de la FNC** ont signé une charte le 26 avril en présence de Frédéric Lefebvre, secrétaire d État en charge de l artisanat, et de Bernard Stalter, vice-président de la FNC. Cette charte rappelle que le contrôle préalable à l installation est une étape clé permettant aux créateurs/repreneurs d entreprise d initier leur activité dans les conditions idéales en matière de respect de la réglementation. En effet, l accès à la profession de coiffeur est réglementé par la loi. Cette exigence de qualification est, pour les consommateurs, l assurance du respect de leur santé et de leur sécurité. Elle leur permet également de bénéficier en toute confiance de compétences techniques et artistiques au service de leur bien-être et de leur beauté. Le non-respect de ces dispositions expose aux sanctions prévues par la loi, pouvant aller jusqu à euros d amende pour les personnes physiques, euros pour les personnes morales, et la fermeture pour une durée de cinq ans au plus des établissements. Cette démarche émane également de la volonté de garantir, par une formation de bon niveau, toutes les exigences de santé, de sécurité et de compétences exigées par la pratique du métier de la coiffure ainsi que la nécessaire confiance du client vis-à-vis de son coiffeur. La signature d une charte entre l APCMA et la FNC sur le contrôle préalable à l installation marque une volonté commune de rappeler la réglementation et de clarifier certaines situations faisant l objet d interprétations erronées. Ce qui facilite l installation d activités dites connexes qui relèvent strictement du cœur des métiers exercés par de nombreux professionnels de la coiffure. de coiffure en établissement hospitalier ou Alain Griset et Pierre Martin co-signent la charte entre l APCMA et la FNC en maison de retraite, de coiffure en ambulant, et les activités de poses de tresses, dreadlocks ou rajouts. Aussi, l exercice des activités précitées doit être subordonné au respect des conditions posées pour l exploitation d un salon de coiffure, à savoir la détention d un Brevet Professionnel de Coiffure ou du Brevet de Maîtrise Coiffeur. * Assemblée Permanente des Chambre de Métiers et de l Artisanat ** Fédération N ationale de la Coiffure PROMOTION Union Départementale des Artisans Boulangers- Pâtissiers de la Côte-d Or Stéphane Treuillet dans le studio de France Bleu Bourgogne Le 5 mai dernier, le Dijonnais Stéphane Treuillet, champion de France des boulangers 2011, et 5ème à la dernière coupe du monde de la boulangerie, avait rendez-vous dans les locaux de France Bleu Bourgogne à Dijon, pour l émission «Les Amis du samedi». Le principe? Réunir trois personnes qui ne se connaissaient pas auparavant, et les inviter à faire découvrir leur métier à partir de deux objets apportés par chacun, et de quelques indices. Stéphane Treuillet était entouré d une jeune directrice d un hôtel quatre étoiles et d un trompettiste de la Garde Impériale. Dans le studio, en direct durant une heure, et dans une ambiance conviviale, tous ont parlé de leur profession avec passion. 4 Métiers de Bourgogne

5 Organisations Professionnelles COIFFURE Assemblée Générale de la Fédération Nationale de la Coiffure de Côte-d Or Régis Penneçot, président de la section Côte-d Or de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne a accueilli la Fédération Nationale de la Coiffure de Côte-d Or (FNC 21) pour son assemblée générale annuelle. En présence d Alain Millot (premier adjoint au maire de Dijon), de Nathalie Koenders (adjointe déléguée Dijon), de Luc Lecherf (Directeur du CFA La Noue), des représentants de l UPA Côted Or, de la FENARA, et des artisans coiffeurs du département, Janine Rubin (présidente de la FNC 21) a présenté le bilan des activités de l année écoulée. Bilan en demi-teinte, puisque la coiffure est, comme toutes les autres professions, touchée de plein fouet par la crise. Le manque de fréquentation de la clientèle, l augmentation du nombre d installations, les travaux du tramway, engendrent pour certaines entreprises de grandes difficultés, et une forte inquiétude pour leur avenir. Cela dit, l organisation patronale a maintenu son activité, que ce soit sur le plan des revendications, comme l exigence du Brevet Professionnel pour toutes les entreprises de coiffure à domicile ou en salon, ou sur le plan de la formation avec le Brevet professionnel Coiffure en contrat de professionnalisation, le Brevet de Maîtrise Coiffeur de niveau III pour la partie pratique, les formations techniques à destination des salariés, des artisans et des apprentis. L équipe artistique ainsi que les élèves en formation à la FNC 21 ont présenté, lors de cette soirée, la nouvelle collection Été de «Coiffeur en France» intitulée «Esprit Antique». La réception s est achevée autour du verre de l amitié. La Chambre de Métiers et de l Artisanat a accueilli l assemblée générale de la FNC 21 fnc21 fnc21 BÂTI CÔTE-D OR 2012 Sous le signe du développement durable et de l accessibilité Les entreprises du BTP étaient nombreuses à participer à ce rendez-vous annuel, évènement majeur du 1 er semestre pour la profession. Pour la 17e édition de son salon, la CAPEB Côte-d Or avait fait le plein avec 72 exposants. «Bâti Côte d Or», organisé par la Côte d Or a fait le plein d exposants Les principaux fabricants et fournisseurs du bâtiment, tant nationaux que régionaux, étaient présents. Ce fut l occasion pour eux de nouer des contacts commerciaux et de s entretenir avec leur clientèle locale. Bâti Côte-d Or a permis aux professionnels du BTP, qui ont peu de temps par définition, de découvrir sur une seule journée les derniers produits et matériaux innovants, les matériels et services de leur secteur d activité, mais aussi les évolutions techniques et les nouvelles technologies qui les accompagnent. Le développement durable était l un des thèmes centraux du salon ; tout avait été mis en œuvre pour préparer les entreprises aux marchés de demain. Ce fut également l occasion de mettre à l honneur les neuf premières entreprises de Côte-d Or lancées dans la démarche qualité HANDIBAT. Elles ont été officiellement labellisées par HANDIBAT de la marque au niveau national. La marque HANDIBAT permet d identifier les professionnels du bâtiment formés qui s engagent sur le conseil, la compétence, et le service en matière de travaux d accessibilité et d adaptabilité des bâtiments. Le Conseil Général de Côte-d Or a choisi de soutenir HANDIBAT. Il a présenté, sur son stand, les dispositifs de la Maison de l Autonomie et la démarche HANDIBAT. La CAPEB Côte-d Or n avait rien négligé pour que l édition 2012 du Salon Bâti Côte-d Or soit une grande édition ; de plus, la convivialité, chère à l artisanat du bâtiment, était au rendezvous! Métiers de Bourgogne 5

6 Zoom sur... JEMA 2012 : un bon cru Lors des Journées Européennes des Métiers d Art, 99 ateliers ont été ouverts en Bourgogne, et six expositions étaient organisées : Flavigny sur Ozerain (21), La Charité sur Loire (58), Montceau-les-Mines (71), Brancion (71), Saint- Sauveur-en-Puisaye (89), et Sens (89). Les plus jeunes ont pu s initier aux métiers d art Les expositions ont rencontré un vif succès puisque près de visiteurs ont répondu présents. Il est à souligner que, dans la Nièvre et en Côte-d Or, des opérations spécifiques de sensibilisation des jeunes aux métiers d art ont été conduites : concours de dessins, ateliers de découverte des métiers, projection de films Au cours de cette manifestation, le Prix Régional des Métiers d Art a été remis à Nicolas Bonnet, tailleur de pierres à Arces (89). Ci-contre : les lauréats des prix des métiers ont reçu un chèque des mains des représentants de MAAF Coup de projecteur sur le prix des métiers d art La CMARB organise, chaque année, le prix des métiers d art départemental et régional, à destination des professionnels des métiers d art, qu ils soient chefs d entreprises ou salariés d une entreprise immatriculée au répertoire des métiers. Trois catégories sont retenues et se succèdent chaque année. L année 2012 est consacrée aux métiers de la création contemporaine. On appelle «objet de création contemporaine», tout objet d art dont la conception et/ou la réalisation présente un caractère indiscutablement original à l exclusion de toute copie ou inspiration excessive. Pour présenter une œuvre à ce concours, prenez contact avec votre chargé de développement des entreprises, référent sur les métiers d art, afin de préparer votre participation. Les dossiers de présentation sont à déposer dès maintenant auprès du pôle Développement des Entreprises et des Territoires de votre section départementale. À noter : chaque département organisera au cours du mois d octobre une sélection qui attribuera le prix départemental. Les quatre lauréats représenteront dès lors leur département pour l attribution du prix régional des métiers d art 2012, Un crédit d impôt en faveur des métiers d art Connaissez-vous le crédit d impôt en faveur des métiers d art? Ce dispositif permet de soutenir les entreprises relevant des métiers d art par un crédit d impôt de 10 % au titre des dépenses engagées pour la conception de nouveaux produits. Ce taux est porté à 15 % pour les entreprises portant le label «Entreprises du patrimoine vivant». Alors, pour savoir si vous pouvez en bénéficier, contactez votre Chambre de Métiers et de l Artisanat avant le 31 décembre Après il sera trop tard! 21 Alain Burille Fabrice Lemoine Sandrine Barot-Cortot Christine Loisy Alain Drouin Métiers de Bourgogne

7 Retrouvez une vue d ensemble de votre entreprise À un moment ou l autre de son existence, toute entreprise rencontre des difficultés. Leurs causes peuvent être variées : baisse de la demande, erreurs de gestion, outil de travail mal adapté, factures impayées Pour vous aider à les identifier et à les surmonter, la Chambre de Métiers et de l Artisanat a mis en place Arti-rebond. Difficile, quand vous êtes concentré sur votre travail quotidien, de prendre le temps de votre entreprise. Il est parfois indispensable de bénéficier de l expertise d un œil extérieur pour y voir plus clair quant aux origines de vos difficultés et trouver les solutions envisageables. Avec Arti-rebond, la Chambre de Métiers et de l Artisanat vous aide à anticiper les difficultés, identifier les dysfonctionnements, et à connaître la situation exacte de votre entreprise pour l améliorer. Elle vous propose un état des lieux précis de la situation de votre entreprise, et la mise en place d un plan d action pour améliorer la situation de votre entreprise. En trois étapes, un conseiller de la Chambre de Métiers et de l Artisanat peut vous accompagner dans une stratégie de redressement. Dans un premier temps, après un entretien détaillé et confidentiel avec vous, il établira un diagnostic complet de votre entreprise pour définir sa situation financière réelle. Ensuite, un plan d action et une stratégie de développement vous seront proposés pour améliorer les résultats de votre entreprise. La dernière étape consistera à la mise œuvre des solutions dans l entreprise Label Entreprise du Patrimoine Vivant Zoom sur... avec la création d indicateurs de suivi de votre activité. Ces indicateurs vous permettront de connaître en temps réel les chiffres clés de votre activité et de vous alerter sur les éventuels dysfonctionnements.t 21 Alain Burille Pôle Développement des Entreprises et des Territoires Pôle Développement Alain Drouin Arti-rebond est proposé exclusivement aux entreprises artisanales de Bourgogne. Prestation réalisée par le pôle Développement des Entreprises et des Territoires de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Participation : 100 net de taxe facturés à l issue de la prestation. Arti-rebond est soutenu en 2012 par le Conseil Général de Côte-d Or et le Conseil Général de l Yonne. Vous exercez dans un métier issu de l expérience manufacturière, vous maîtrisez des techniques traditionnelles ou de haute technicité, avez-vous pensé à l attribution du label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV)? Pour mieux connaitre ce label, interview de Nicolas Bonnet, tailleur de pierre à Arces dans l Yonne, l un des 24 détenteurs du label en Bourgogne. Métiers de Bourgogne - Pourquoi avoir constitué un dossier de candidature à EPV? Nicolas Bonnet - Depuis que je suis artisan, j ai toujours trouvé qu il manquait quelque chose pour l identité des métiers d art. C est Ce label valorise la spécificité d entreprises comme la mienne qui réalisent un travail 100% artisanal avec une main d œuvre très qualifiée. Comment avez-vous constitué votre dossier de candidature? Il fallait prouver que nous sommes détenteur d un savoir-faire particulier, que notre équipe est qualifiée et très engagée dans la promotion de notre métier. Nous l avons fait à l aide de très nombreuses photos et d explications détaillées sur nos actions et méthodes de travail. Nous avons notamment expliqué que nous réalisons du sur mesure à 100%, depuis l étude initiale jusqu à la concrétisation sur le chantier. Pourquoi votre entreprise a-t-elle obtenu le label? En plus des critères propres à notre activité, je pense que c est parce qu on a su montrer que nous sommes pétris par la passion pour notre métier. Depuis 14 ans, je n ai jamais fait deux fois la même cheminée par exemple. Ce label veut dire que le client est certain qu il aura un produit totalement personnalisé. Ce qui fait la valeur de nos productions, c est d abord le savoir-faire et le travail de nos ouvriers. Que vous a apporté le label EPV? Nous bénéficions d un crédit d impôt sur notre masse salariale dédiée aux métiers d art. C est une véritable bouffée d oxygène pour une entreprise comme la notre. Cela encourage à recruter de la main d œuvre qualifiée. Ensuite, ce label me donne le sentiment d appartenir à un groupe qui a une belle image de marque et qui est composé de professionnels de très haut niveau. Cela nous a ouvert de portes pour exposer à Londres ou à Moscou avec l aide d Ubifrance. En un mot, j ai ressenti ce label comme un véritable encouragement qui me donne envie de me bagarrer pour continuer à toujours mieux faire 21 Alain Burille Sandrine Barot Cortot Pôle Développement Alain Drouin Un nouveau labellisé L entreprise «Meubles Pierre JOUSSOT et fils SARL» à Champforgeuil en Saône et Loire, a obtenu le label nationale d attribution. Métiers de Bourgogne 7

8 Artisans de... Côte d Or Le millionième artisan à la préfecture Le 22 mars dernier, le préfet de la région Bourgogne, Pascal Mailhos, a reçu Gilles Drut, artisan côte-d orien distingué comme millionième artisan de France, en présence du président de la section Côte-d Or de la CMARB, Régis Penneçot. Commission des élus de la CMARB 21 Les élus de la section 21 se sont réunis le 29 mars dernier pour la journée des commissions départementales présidée par Régis Penneçot (président de la CMARB 21). Il a été question du projet de mandature , et des propositions qui en découlent dans quatre grands domaines : les services aux entreprises, la formation, la communication, et le réseau des sections départementales de la CMARB. Le Préfet Maillot s adresse aux personnalités présentes BÂTI CÔTE D OR Pour la 17e édition de son salon organisé le 30 mars à Saint-Apollinaire, la CAPEB Côte-d Or avait fait le plein. La CMARB avait sur place un espace dédié pour renseigner les professionnels du bâtiment sur son offre de services et sur ses actions. Le président, Régis Penneçot, avec les officiels. (de g. à d.) : Le Président, Régis Penneçot, s adresse à ses collègues. Concours National : «Un des meilleurs Apprentis de France» : 29 candidats en lice dans notre département Le 24 mars dernier, la CMARB section Côte-d Or a accueilli dans ses locaux le jury des sélections départementales et régionales du concours «Un des meilleurs Apprentis de France». Le jury, composé de MOF, de professionnels artisans, d ouvriers hautement qualifiés, et d enseignants, a ainsi évalué toute la journée les travaux des 29 candidats ensuite au niveau national à Bourges en septembre MOF : un nouveau président Lors de leur dernière assemblée générale, les MOF ont désigné leur nouveau président en la personne de Sébastien Lopes, métallier-serrurier à Moloy, et lauréat du concours MOF Le jury en pleine correction de l épreuve des métiers de la couverture Les médaillés d or départementaux et régionaux Charly Barnay. CUISINE FROIDE. Or régional : Anthony Grosbois DECORATION SUR FAÏENCE. Or régional : Laetitia Dominguez. Or départemental : Marie Bouillot, et Alexandra Moindrot. FERRONNERIE. Or régional : Maxime Besnard. MAÇONNERIE. Or régional : Julien Fontaine. Or départemental : Florian Tardivon. SERRURERIE-METALLERIE. Or régional : Clément Lebail. 8 Métiers de Bourgogne

9 Artisans de... Côte d Or VITE DIT 40 ème salon des antiquaires de Di jon Pour cette 40ème édition du salon des antiquaires et de la brocante, organisé par Dijoncongrexpo, une nouvelle orientation a été lancée en complément des antiquités et de la brocante : l art contemporain. Cette année, un nouvel espace plus ouvert était réservé aux métiers de la restauration. Les sept artisans bourguignons présents ont ainsi pu présenter plus facilement leur savoir-faire (démonstrations) et leurs plus belles pièces aux visiteurs. Les sept artisans bourguignons ont effectué des démonstrations tout au long du salon. Inauguration des locaux professionnels de l entreprise Moissenet L inauguration des bâtiments de la Sarl Moissenet MB, installée à Bessey-les-Citeaux, a eu lieu le 21 avril dernier. Noël Bernard, conseiller général, a coupé le ruban inaugural, en présence du président de la CMARB 21, Régis Penneçot, et de nombreux autres invités. Dans son discours, ce dernier a tenu à rappeler l accompagnement continu de la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Avant l installation de sa société en juillet 2011, Marylène Moissenet, avait ainsi suivi le Stage tremplin à la création / reprise d entreprise artisanale, et l entreprise Moissenet, bénéficie encore aujourd hui d un suivi de la CMA. Une inauguration en présence de Catherine Lanterne (maire de la commune d Izeure), William Forestier (maire de la commune de Bessey-les-Citeaux, et ancien président de la CMA 21), Régis Penneçot, Noël Bernard (conseiller général du canton de Genlis et maire de Genlis), et de Bernard Bouju, président de région Bourgogne Franche-Comté de l UNEP (Union nationale des entreprises du paysage). Rencontre avec le député Bernard Depierre «Le système de l auto-entreprenariat a été dévoyé de ses finalités. Il faudra qu il soit encadré, et régi par les différentes règles auxquelles sont soumis les artisans», a déclaré Bernard Depierre. Régis Penneçot, président de la section Côte-d Or de la CMARB, ainsi que d autres élus de la CMARB 21, ont rencontré récemment Bernard Depierre, député de la première circonscription de la Côte-d Or. Il a été notamment question de l auto-entreprenariat et de la concurrence déloyale que ce statut engendre pour les artisans. Les participants ont par ailleurs convenu que les artisans de notre département devaient être plus impliqués dans les marchés publics. Autres sujets abordés : l apprentissage et le manque de moyens des CFA, le déploiement des universités régionales des métiers et de l artisanat (URMA), et les difficultés principales rencontrées par les entreprises artisanales. Huitième session du Stage tremplin à Montbard La CMARB 21 a clôturé depuis peu la huitième session du Stage tremplin à la création / reprise d entreprise artisanale, qui s est tenue à Montbard. Cofinancée par le conseil régional de Bourgogne et par le Fonds social européen, cette formation répond Les stagiaires de la 8 ème session aux côtés de Jean-Max Hivert (Crédit agricole Champagne-Bourgogne), Régis Penneçot (président de la CMARB 21), et d Alain Burille (chargé de développement économique à la CMARB 21) à la nécessité de bien mesurer la cohérence de ses projets, et d acquérir les bases nécessaires à la bonne gestion de sa future entreprise. Au programme : 147 heures de cours axées sur l environnement légal et administratif, commercial, et financier de l entreprise. Le stagiaire doit aussi monter un dossier d entreprise, véritable tableau de bord au service de son projet, et réaliser des démarches auprès d organismes partenaires. Une présentation devant un jury d experts et de professionnels finalise sa démarche de créateur-repreneur.t Métiers de Bourgogne 9

10 Artisans de... Côte d Or Confrérie des Talmeliers du bon pain : concours de pains 2012 Encourager la recherche de la qualité du pain est l un des principes fondateurs de la Confrérie des Talmeliers du bon pain. Dans cette logique, celle-ci organise depuis 20 ans des concours ouverts aux artisans boulangers (pain courant, pain de campagne, brioche), et aux apprentis (pains décorés). Le jury, placé sous la présidence de Françoise Moreau, grand maître de la confrérie des Talmeliers du bon pain, est venu délibérer le 21 mars dernier à la CMARB 21. Au final, une douzaine d artisans boulangers et apprentis ont été récompensés le 11 avril en présence de Bruno Liégeon, président de l Union départementale des artisans boulangers-pâtissiers de Côte-d Or, Jean-Michel la Noue, et de Christophe Nicolas, directeur de l agence Trémouille de la Banque Populaire. Les artisans de la réparation se mobilisent Le 2 juin dernier, la CMARB 21 a participé au lancement de la tournée des Déééglingués, un événement national à l initiative de l éco-organisme Eco-systèmes et soutenu par le Grand Dijon. Le parc de la Colombière à Dijon avait été choisi pour sensibiliser le grand public à la seconde vie possible des objets. Des artisans spécialisés dans la réparation étaient sur place pour faire connaître leur savoir-faire, et échanger sur les enjeux de leur métier. Goût, saveur, texture, et aspect, étaient les principaux critères de sélection. retrouvez les noms de tous les lauréats sur Tramway et aménagement du centre-ville de Di jon : un nouveau l origine de la panne du téléviseur. À Dijon, le mois de septembre sera marqué par l inauguration de la première ligne du tramway. Les travaux ont eu une incidence sur les habitudes de consommation des dijonnais. Un vrai challenge est ainsi à relever pour les professionnels du centreville : renforcer l attractivité de leurs entreprises pour motiver nos concitoyens à fréquenter à nouveau le cœur de la cité des Ducs. De même, la mise en place du tramway ouvre la voie à de nouveaux travaux, avec la piétonisation de la rue de la liberté prévue pour le 1 er semestre Ce sera l occasion pour la ville de lancer une nouvelle demande FISAC1. Alors, c est le moment de vous mobiliser! N hésitez pas à adhérer aux unions commerciales et artisanales afin de mettre en avant votre singularité et défendre vos intérêts. (1) : F onds d intervention pour les services, l artisanat et le commerce Les participants Télécommandier : réparation de produits électroniques grand public), électroniques grand public, installation d antennes), Bretenières sablier : réparation d horlogerie), Dijon. Is-sur-Tille : portes ouvertes à la serrureriemétallerie Bégin Le public a répondu présent aux portes ouvertes de la serrurerie-métallerie Bégin, le 12 mai dernier, à l occasion du 5 ème ont ainsi pu dialoguer avec leur clientèle dans un tout autre contexte, et faire découvrir au grand public une profession artisanale, en présence de Régis Penneçot (président de la section 21 de la CMARB). (de g. à d.) : Charles Barrière (conseiller général d Is-sur-Tille), Régis Penneçot, Frédéric Boucherot (couvreur à Gemeaux), Véronique Bégin, Hérvé Bégin, Michel Maillot (maire d Is-sur-Tille), et Gilbert Amiot (artisan serrurier retraité). 10 Métiers de Bourgogne

11 Artisans de... Côte d Or Trois questions à Isabelle Deschamps, conseillère au Centre d aide à la décision de la CMARB 21 Intervenez-vous souvent dans les établissements scolaires? «Bien sûr, la promotion des métiers et de l apprentissage est une mission prioritaire du Centre d Aide à la Décision (CAD) de la section Côte-d Or de la CMARB. Il est essentiel d aller informer les jeunes sur le terrain pour nouer un premier dialogue, qui bien souvent, se concrétisera dans le cadre de rendez-vous individuels à la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Pour l année scolaire , nous avons sillonné le département pour rencontrer les élèves de 4ème et 3ème dans 34 collèges.» Comment se déroulent ces rencontres? «En général, elles durent deux heures avec des ateliers thématiques par petits groupes, menés par la CMARB section Côte-d Or, la CCI Côted Or et les principaux CFA du département. Notre objectif est d échanger avec les jeunes sur leurs projets d orientation, et de les informer sur le contrat d apprentissage, ainsi que sur l accompagnement proposé par la CMA pour rechercher une entreprise. Nous intervenons également dans les forums des métiers organisés par certains établissements. Par ailleurs, la CMA mène une action d information sur l apprentissage, en collaboration avec deux CFA auprès d une classe «accueil»1 au lycée Antoine à Chenôve. Nous avons aussi réalisé une présentation des métiers de l artisanat dans nos locaux à la demande de six collèges côte-d oriens.» Menez-vous d autres types d opérations dans les collèges? «Sophie Carré, psychologue-conseil, mène des opérations plus axées sur la promotion des métiers de l artisanat. Par exemple, elle est intervenue cette année dans sept collèges pour un travail sur les représentations de la mixité. Par ailleurs, elle organise le concours «création / conduite d une entreprise artisanale» en partenariat avec le conseil général de la Côted Or. Cette action permet aux élèves de concrétiser leur connaissance de l entreprise en réalisant des jeux de rôles. Pour cette opération, Philippe Simon, chargé de développement économique à la CMARB 21, a apporté une base de la gestion d une entreprise, et deux artisans, Thierry Henriot (couvreur à Issur-Tille) et Jean-Sébastien Nonque (maçon à Aiserey) ont témoigné sur leur expérience d entreprendre et faire naître des vocations chez ces élèves de 3ème, option «découverte professionnelle». Concours final : le 14 juin à la CMARB de la section 21.» (1) Elèves de 16 à 19 ans arrivés en France depuis moins d un an, maîtrisant peu notre langue. Pour en savoir plus, contactez votre CMA : Isabelle Deschamps, ou Sophie Carré, au Ci-dessus : Isabelle Deschamps, au forum des métiers et des formations organisé par le collège Georges Brassens à Brazey-en-plaine, le 15 mars Les Net Trophées de l artisanat 21 L édition 2012 des Net Trophées de l artisanat 21 a connu, une fois encore, un vif succès, avec la participation d une quarantaine d entreprises artisanales présentes sur Internet. Le jury a désigné les lauréats selon différents critères : esthétique, contenu, référencement, mais aussi retombées économiques pour l entreprise. Les prix ont été remis lors de la soirée «Artisans à l honneur», le jeudi 15 mars, à l occasion de la semaine nationale de l artisanat. Célia Casal, récompensée pour sa propre réalisation de son site Internet. Retrouvez les lauréats et les liens vers leurs sites sur Apprentissimo : la 3 ème édition a tenu ses promesses Plus de visiteurs se sont pressés au Palais des Congrès et des Expositions de Dijon les 18 et 19 avril dernier pour deux journées entièrement consacrées à l apprentissage et à l alternance. Nouveauté cette année : un village «recrutement» spécialement réservé aux entreprises qui proposaient des offres d emploi en alternance. «Nous avons gagné des batailles, comme l intégration des CMA au service public de l orientation, ou la possibilité, pour les apprentis, de bénéficier de l aide aux logements, aux transports, aux échanges européens comme les étudiants, a rappelé Régis Penneçot, président de la CMARB 21, co-organisatrice du salon aux côtés de la CCI Côte-d Or Mais d autres combats sont encore à mener.» À noter l aimable participation de Thierry Henriot (artisan couvreur) qui est venu témoigner sur son expérience de maître d apprentissage. «L apprentissage est pour l immense majorité des français, le meilleur moyen d apprendre un métier et de trouver un emploi. Or, 83 % considèrent que le système scolaire ne l artisanat», a fait remarquer Régis Penneçot lors de l inauguration. Métiers de Bourgogne 11

12 Artisans de... la Nièvre LES ELUS À LA RENCONTRE DES ARTISANS Objectif : proximité sur tout le territoire nivernais! Les Membres Elus de la Section Nièvre de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne, qui se réunissent une fois tous les mois en Conseil de Section, ont tenu leur dernière réunion délocalisée à Villechaud. A l issue de leurs travaux, ils ont convié les artisans afin de recueillir leurs idées, leurs préoccupations et leurs attentes. Les Elus souhaitent être au plus près des chefs d entreprise qui ont choisi leurs représentants pour une durée de cinq ans. Augmenter la visibilité de la Chambre de Métiers et de l Artisanat, et la rendre plus proche auprès des artisans du département sont en effet des priorités. à renforcer le dialogue en invitant les ressortissants du département à rester en relation avec leur Chambre Consulaire. Une opportunité également pour les artisans d exprimer leurs difficultés et leurs attentes en tant qu entrepreneurs. Parmi les thèmes abordés : l emploi et la formation, enjeux primordiaux dans le cadre du développement des entreprises. Ainsi, le Président Emmanuel POYEN a rappelé l action mise en place en partenariat avec le Conseil Général concernant la redynamisation de l emploi, et la possibilité pour les chefs d entreprise de rencontrer la Conseillère emploi de la CMA pour identifier et évaluer leurs besoins. Il a également mis l accent sur l offre de formation proposée par la CMA : une offre diversifiée, opérationnelle et adaptée aux besoins des entreprises artisanales, de leurs conjoints et de leurs salariés dans divers domaines : informatique, management, communication, comptabilité, commercial et juridique Mais aussi l occasion pour tous les artisans de suivre des stages techniques, et des formations diplômantes grâce au soutien financier versé par la Région au Conseil de Formation. Cette rencontre s est clôturée par un moment de convivialité autour d un buffet. «La prochaine rencontre se déroulera le 20 septembre prochain à Luzy. Pour en savoir plus contactez Elodie PEREZ » Une apprentie photographe nivernaise récompensée à un concours européen Christophe CALLABAT et Cloé LEMOINE Cloé LEMOINE 21 ans apprentie photographe, s est vue attribuée le second prix dans la catégorie Jeune Talent, au concours européen «Les photographies de l année». Rencontre avec un talent prometteur! Cloé LEMOINE, titulaire du BAC Littéraire, s est tournée vers la photographie il y a trois ans. Elle a obtenu son CAP Photographe en candidate libre (en un an), et prépare actuellement son Brevet Technique des Métiers (BTM) Photographe en apprentissage chez Christophe CALLABAT (EUROPHOTO à «Un partenaire d EUROPHOTO a proposé une inscription gratuite à ce concours. Après en avoir parlé avec mon maître d apprentissage, j ai eu envie d y participer». Voilà comment Cloé est devenue candidate au Concours européen «Les photographies de l année.» Après avoir envoyé plusieurs clichés, Cloé a été présélectionnée parmi des dizaines de participants. C est un portrait en noir et blanc «L âme de la maison», de son compagnon préféré, un chat, qui a retenu l attention du jury qui lui a attribué le deuxième prix dans la catégorie Jeune Talent. «Les récompenses extérieures sont très valorisantes pour les jeunes, et sont un facteur de motivation. Participer à ce concours a permis à Cloé de prendre confiance en elle» souligne M. CALLABAT. Ce chef d entreprise qui a toujours formé des apprentis, a ajouté sur l apprentissage en général : «En plus d avoir un métier, on a aussi un CV.» Quant à Cloé, quand on lui demande d adresser un conseil aux jeunes, le voici : «Pour les jeunes qui aiment la photo, et qui souhaitent en faire leur métier, je leur recommande de passer par la voie des études ; c est un métier qui demande beaucoup de technique. On ne s improvise pas photographe.» Pendant la période estivale au cours de «L été des portraits», le public pourra découvrir des portraits réalisés par Cloé et par Amandine (apprentie également chez Europhoto). Cette manifestation se déroulera à Bourbon Lancy (Saône et Loire), dont les rues seront entièrement parées par portraits. «L âme de la maison» Crédit photo : Cloé LEMOINE (Europhoto) 12 Métiers de Bourgogne

13 Artisans de... la Nièvre ARTISANS DU BATIMENT Visite d un bâtiment à énergie passive en construction Les économies d énergies et la performance énergétique sont plus que jamais d actualité dans le secteur du bâtiment ; des évolutions sont en effet nécessaires dans les pratiques. C est pourquoi la section Nièvre de la CMARB en partenariat avec l Agence Locale de l Energie, avait convié le 22 mai dernier les artisans du bâtiment à visiter un bâtiment à énergie passive en construction à Sermoise sur Loire. Cette visite de chantier a été organisée dans le cadre des actions menées dans le secteur du bâtiment pour sensibiliser les professionnels à la mise en œuvre de la réglementation thermique Double objectif de cette action : expliquer la construction d un bâtiment à énergie passive et monter que l étanchéité à l air est un paramètre déterminant pour les constructions de bâtiments à basse consommation (BBC). Ainsi, les artisans ont pu découvrir le chantier communal du groupe scolaire de Sermoise sur Loire où un bâtiment à énergie passive est actuellement en construction pour accueillir l espace garderie et restauration. A l issue de la visite, un mémento de conception et de mise en œuvre a été remis à tous les participants. Ce mémento a pour but d aider les concepteurs, les artisans et entreprises du bâtiment à mieux maîtriser l étanchéité à l air de l enveloppe des bâtiments, en proposant des schémas de détails pour différents modes constructifs et en suggérant une démarche organisationnelle propre aux différents corps d État des métiers du bâtiment pour les étapes de mise ce document gratuitement auprès de la CMARB. Des visites de chantier sont également organisées dans les autres départements de la région Bourgogne tout au cours de l année. 58 Pôle Développement des entreprises et des territoires «Avec le soutien financier des partenaires du Programme» : STAGE DECOUVERTE EN ENTREPRISES Accueillir un jeune stagiaire dans votre entreprise Un jeune vous a contacté parce qu il recherche un lieu de stage? Ou vous aimeriez faire partager la passion de votre métier à un élève? La Chambre de Métiers et de l Artisanat vous apporte les éléments nécessaires pour préparer la période d accueil d un stagiaire. Présentation de ce dispositif. Amanda en découverte coiffure au salon CATHY COIFF (Coulanges les Nevers) avec Catherine LEVASSEUR. Depuis juillet 2011, la loi prévoit, la possibilité pour les entreprises d accueillir les jeunes scolarisés âgés de 15 à 25 ans, dans le cadre de périodes «de stage». Ces périodes sont non rémunérées et d une durée d une semaine maximum au cours des vacances scolaires. Ces stages «découverte» ont pour objectif de permettre aux jeunes d élaborer un projet d orientation professionnel. Mais aussi de contribuer à donner une image positive du secteur artisanal. Au cours des deux semaines des vacances de Pâques, la Section Nièvre a enregistré 20 conventions tous secteurs d activité confondus : un bon chiffre pour une première! Mathew dans les coulisses de la cuisine du Restaurant Tomate et Chocolat (Nevers) avec Christophe NEDELLEC. 58 Laurence LOUIS OUKIDJA / Stéphanie COURAUD Si vous aussi vous souhaitez accueillir un jeune en juillet ou en août, n hésitez pas à contacter votre CMA. Elle vous dirigera dans cette démarche, et vous apportera tous les renseignements nécessaires sur les problématiques d assurance attachées à la réalisation de ces stages. Métiers de Bourgogne 13

14 Artisans de... la Nièvre TECHNOLOGIE DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Une chef d entreprise nivernaise lauréate du concours Net Trophée Le prix régional Net Trophées dans la catégorie «site professionnel» a été décerné à Marie COMBE. Chaque année, la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne organise le concours Net Trophée destiné à récompenser les sites internet des artisans bourguignons. «Il est certain que le site qui a ouvert en mars 2010, m a apporté une bonne notoriété. Il a connu une progression en termes de visites avec une moyenne de 350 visites/mois. Depuis le début d année, le site a déjà généré près de 1800 pages vues mensuellement, provenant à 90% de France, et 10% de l étranger.» FENARA Les retraités de l artisanat réunis à Nevers mai dernier, le congrès de la FENARA (Fédération nationale des associations des retraités de l artisanat). A cette occasion Emmanuel POYEN qui représentait le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat, a prononcé un discours sur les problématiques sociales des artisans. Marie COMBE, esthéticienne à Nevers a reçu le premier prix Net Trophée dans la catégorie site réalisé par un prestataire, pour son site : Cette nivernaise de 26 ans, a crée l Institut Natur & O en Une création réussie : l institut attire une clientèle de tous âges grâce à une carte de soins diversifiée et basée sur des produits 100 % naturel. Ci-contre : Emmanuel Poyen Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat - Séction Nièvre et Marie COMBE Emmanuel Poyen à la tribune de la FENAR CREATION REPRISE TRANSMISSION Un accompagnement personnalisé avec un chargé de développement économique La section Nièvre de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région Bourgogne s engage à vous faire bénéficier d un accompagnement personnalisé. L action «croissance plus» menée dans le cadre du contrat territorial Nevers Sud Nivernais, étendu au Pays Bourgogne Nivernaise est confiée à notre Chargé de Développement Economique Christian CHANTEL. La Chambre de Métiers et de l Artisanat est heureuse d accueillir Christian CHANTEL au sein du Pôle Création Transmission. Sa principale mission est d assurer l accompagnement des cédants et des porteurs de projet créateurs ou repreneurs. La planification stratégique, ou plan à moyen terme, c est avant tout réaliser un diagnostic complet de l entreprise qui soit fiable : concurrence, capacité financière, adaptabilité, bilan social, outil de production, logistique, normes, vont définir la crédibilité de l offre à la vente ou du projet à la création. Il est incontournable. Tous les partenaires se sont engagés à le financer si vous êtes cédant de plus de 50 ans, licencié, ou en départ volontaire négocié, repreneur ou créateur. La phase suivante (mise en vente, recherche d un repreneur ou à l inverse, suivi de votre plan prévisionnel, conseils) fait elle aussi l objet d un accompagnement personnalisé et financé par l Europe, la Région Bourgogne et la Chambre de Métiers et de l Artisanat. -le réseau TransCommerce TransArtisanat met vendeurs et repreneurs en relation après une analyse professionnelle et confidentielle. -après la création ou la reprise, notre chargé de développement économique vous accompagne quand survient un imprévu comme lorsque tout va bien après votre création ou reprise. 58 Christian Chantel Métiers de Bourgogne

15 Artisans de... la Nièvre CANDIDATHEQUE Un outil d aide au recrutement pour les artisans La section Nièvre de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne met à la disposition des chefs d entreprise artisanale qui souhaitent embaucher des profils de candidats disponibles. Elle se charge également de mettre en relation les chefs d entreprise avec les candidats. 58 Pôle Formation Initiale Emploi - Tél. : Cette candidathèque est mise en œuvre avec le soutien du Conseil Général de la Nièvre D58T SECRETAIRE COMPTABLE Domicile : Saint Ouen sur Loire Mobilité : 50 kms Expérience : 20 ans D58T SECRETAIRE COMPTABLE Domicile : Nevers Mobilité : 25 kms Expérience : débutant D58A BOULANGER Domicile : Cosne sur Loire Mobilité : 30 kms Expérience : 3 ans D58B COUVREUR Domicile : Cosne sur Loire Mobilité : 30 kms Expérience : 2 ans D18T SECRETAIRE Domicile : Germigny l Exempt Mobilité : 30 kms Expérience : 20 ans D58T COIFFEUSE Domicile : St Parize le Châtel Mobilité : 30 kms Expérience : 16 ans D58T COIFFEUSE Domicile : Guérigny Mobilité : 30 kms Expérience : 35 ans D58T INFORMATICIEN Domicile : Fourchambault Mobilité : 50 kms Expérience : 2 ans D58T COIFFEUSE/ESTHETICIENNE Domicile : Challuy Mobilité : 30 kms Expérience : 5 ans (esthétique) Débutante (coiffure) D58A CUISINIER Domicile : Garchizy Mobilité : 80 kms Expérience : 5 ans D58T SECRETAIRE Domicile : Sougy sur Loire Mobilité : 40 kms Expérience : 3 ans D58B ELECTRICIEN Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : débutant D58T MECANICIEN AUTOMOBILE Domicile : Coulanges les Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : 3 ans D58T COIFFEUSE Domicile : Coulanges les Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : débutante (BP obtenu en 2011) D58A VENDEUSE QUALIFIEE Domicile : Luzy Mobilité : 35 kms Expérience : 40 ans (en pâtisserie) D58B PEINTRE PLAQUISTE Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : débutant D58T MECANICIEN AUTO Domicile : Saint Benin d Azy Mobilité : Nièvre Expérience : 6 mois D58T COIFFEUSE Domicile : Nevers Mobilité : Nevers et alentours Expérience : 7 ans D58T BOULANGER Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : 6 ans D58A CHARCUTIER-TRAITEUR Mobilité : 45 kms Expérience : 2 ans et demi D58T CUISINIER Domicile : Challuy Mobilité : 10 kms Expérience : 25 ans D58T SECRETAIRE-COMPTABLE Domicile : Marzy Mobilité : 30 kms Expérience : 28 ans D58T COMPTABLE Domicile : Imphy Mobilité : 30 kms Expérience : 22 ans D58B PEINTRE Domicile : Nevers Mobilité : 10 kms Expérience : 2 ans ; en cours de formation plaquiste D58B PEINTRE-PLAQUISTE Domicile : Nevers Mobilité : 30 kms Expérience : 5 ans D58B ELECTRICIEN BATIMENT Domicile : Précy (18) Mobilité : 60 kms Expérience : 6 ans D58B MENUISIER Domicile : Nevers Mobilité : 15 kms Expérience : 37 ans D58A VENDEUR EN BOULANGERIE Domicile : Chaulgnes Mobilité : 40 kms Expérience : 17 ans Métiers de Bourgogne 15

16 Dossier Comment transformer votre entreprise en EIRL 58% des artisans exercent sous la forme d une entreprise individuelle, avec le risque de tout perdre en cas de liquidation judiciaire. Certains ont pris la précaution de protéger leurs biens immobiliers personnels grâce à une déclaration d insaisissabilité auprès d un notaire. Le nouveau régime de l EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) permet d aller plus loin en élargissant la protection à l ensemble des biens non affectés à l entreprise. Présentation des étapes qui vont vous permettre de transformer votre entreprise en EIRL Sept avantages de l EIRL 1. Simplicité de fonctionnement 2. Dissociation du patrimoine personnel, du patrimoine professionnel 3. Pas de rédaction de statuts comme pour une société 4. En cas de liquidation judiciaire, procédure simple 5. Possibilité de reprise de la déclaration d affectation par les héritiers ou ayant-droit en cas de décès de l entrepreneur 6. Applicable aux auto-entrepreneurs et aux entreprises individuelles sous le régime microentreprise 7. Possibilité d opter à IS avec taux réduit de 15% jusqu à puis 33,33% au-delà 1 er étape : Déterminer le patrimoine affecté à l EIRL Pour passer d une entreprise individuelle à une EIRL, l entrepreneur individuel dresse la liste des biens nécessaires à son activité. Ces biens feront partie du patrimoine affecté à l EIRL. L entrepreneur peut y ajouter des biens utilisés dans le cadre de son activité professionnelle sans en y être affectés par nature. C est le cas par exemple d un véhicule personnel utilisé pour des trajets professionnels, ou encore d un immeuble d habitation au sein duquel a été aménagé un local pour l activité professionnelle. L EIRL possède ainsi un capital qui correspond à la valeur des biens engagés par l entrepreneur dans son activité professionnelle. Attention : un bien inscrit au bilan de l entreprise individuelle non utilisé dans le cadre de l activité (ex. : un studio loué à un particulier), ne peut pas faire partie du patrimoine de l EIRL. 2 e étape : Évaluer la valeur de chaque bien affecté au patrimoine de l EIRL Pour une entreprise individuelle se transformant en EIRL (sans option pour l impôt sur les sociétés), les biens professionnels doivent être inscrits dans le patrimoine affecté de l EIRL pour leur valeur nette comptable. En cas d option pour l impôt sur les sociétés, les biens professionnels sont déclarés pour leur valeur réelle, c est-àdire à la valeur du marché. La constitution d un patrimoine affecté engage à tenir une comptabilité propre à ce patrimoine. Elle doit être déposée chaque année au registre où l EIRL a été déclarée. 3 e étape : Remplir la Déclaration d Affectation du Patrimoine (DAP) Pour constituer un patrimoine affecté, l artisan doit déposer une Déclaration d Affectation du Patrimoine (DAP) au Répertoire des Métiers. Des modèles sont disponibles à votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. La DAP contient un état descriptif des biens, droits, obligations ou sûretés affectés à l activité professionnelle, en nature, qualité, quantité et valeur. 16 Métiers de Bourgogne

17 Dossier Ensuite, pour chacun des éléments de l actif et du passif de la DAP, il faudra rédiger une fiche signalétique contenant un descriptif de l élément en précisant son état (neuf ou d occasion), sa nature (si détenu en pleine propriété, en indivision ) et sa quantité. Attention : Pour tout bien d une valeur supérieure à , un rapport d expert doit également être joint. L affectation d un bien immobilier doit être reçue par acte notarié et publiée au bureau des hypothèques. Les documents attestant de l accomplissement de cette formalité sont joints à la DAP. Exemple : FICHE DESCRIPTION VALEUR SÛRETÉS DOCUMENTS signalétique déclarée grevant le bien à annexer (le cas échéant) A1 Fonds de commerce Rapport d évaluation d un expert en annexe 1 A2 Outillage A3 Immeuble Acte notarié Total Dans cette DAP, vous devez également déclarer les éléments du passif du patrimoine affecté à l EIRL. Exemple : FICHE DESCRIPTION ENCOURS SIGNALÉTIQUE B1 Emprunt B2 Dettes sociales RSI B3 Dettes fiscales B4 Dettes fournisseurs Total e étape : Dépôt de la DAP accompagnée de la liasse Prenez rendez-vous auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat : Les pièces suivantes vous seront demandées : l accord exprès du conjoint et/ou des co-indivisaires Quel coût pour passer en EIRL? L insaisissabilité, c est quoi? Pour un entrepreneur en activité optant pour l EIRL avec affectation de biens d une valeur unitaire supérieure à euros parmi lesquels figure un bien immobilier. Le coût sera le suivant : pour le recours à l expert-comptable ou au commissaire aux comptes pour la valorisation des biens affectés (estimation pour l intervention d un expert-comptable restant fonction des diligences à accomplir) pour l affectation du bien immobilier pour les frais du Centre de Formalités de Entreprises ajouter 8 de notification à un autre registre + 55,65 de frais de RCS. Pour un entrepreneur en activité sans bien immobilier, ni de biens supérieur à , ni commerçant et réalisant lui-même sa déclaration d affectation du patrimoine: le coût uniquement est de 100 pour les frais du Centre de Formalités de Entreprises. Coût de fonctionnement de l EIRL : pour le dépôt des comptes annuels en cas de modification de la déclaration d affectation du patrimoine :. Source Ministère de l Economie et CMARB L entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) dispose d un patrimoine professionnel qui constitue en principe l unique garantie des créanciers professionnels. Contrairement à la déclaration d insaisissabilité qui désigne ce qui est protégé (les immeubles), le patrimoine affecté de l EIRL désigne ce qui est saisissable (uniquement les biens professionnels). L entrepreneur individuel peut donc protéger de ses créanciers professionnels son habitation principale et tout bien foncier bâti ou non bâti qu il n a pas affecté à son usage professionnel. La déclaration d insaisissabilité doit être établie devant un notaire et publiée au bureau des hypothèques. Elle doit également être mentionnée sur le registre de publicité légale sur lequel est immatriculé l entrepreneur (Registre du commerce et des sociétés, Répertoire des métiers, etc.). Cette formalité engendre des coûts de rédaction (139,93 TTC) et d enregistrement de l acte variable selon la composition de l immeuble. Témoignages Michelle, coiffeuse à Tournus en Saôneet-Loire, a choisi l EIRL pour protéger ses biens personnels. «C est mon comptable qui m a parlé de l EIRL et qui m a conseillé de choisir ce statut.» Propriétaire de son domicile, elle ne souhaite pas qu il soit saisi en cas de faillite de son activité. «Mon comptable s est occupé de réaliser la Déclaration d Affectation de Patrimoine et l enregistrement des formalités.» Henri, garagiste à Dijon en Côte-d Or, explique sa motivation. «J ai suivi une journée de découverte sur le statut EIRL à la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Ce statut m a paru une bonne solution pour diminuer les risques en cas de souci financier, et pour protéger mon patrimoine personnel. En plus, ce statut me permettait d avoir des choix plus diversifiés en matière d imposition. J ai opté pour le régime fiscal de l impôt sur les sociétés (IS), ce qui me permettra, un jour, de passer plus en douceur au statut de SARL.» Té émoignagestémoignagetémoign Métiers de Bourgogne 17

18 Artisans de... Saône et Loire SIRTOM CHAGNY Gestion des déchets des professionnels Quelque soit l activité des entreprises, métiers de bouche, du bâtiment..., la gestion des déchets est plus que jamais d actualité : Grenelle de l environnement, nouvelles filières et réglementation en constante évolution impacte le quotidien des entreprises. Afin de répondre à ces enjeux, le SIRTOM de la région de Chagny a répertorié les diverses solutions existantes. Elles ont été présentées à une vingtaine d artisans, principalement du BTP, lors d une réunion d information. Les 2 intervenantes principales, Nathalie Pawly pour la Chambre des Métiers et de l Artisanat Bourgogne et Anaelle Morizot, coordonnatrice chargée de la gestion des déchets au Conseil Général, ont, au travers de supports informatiques, évoqué les obligations réglementaires des professionnels et la bonne gestion des déchets de chantier, qu ils soient banals, inertes ou dangereux. Elles ont aussi rappelé l obligation de traçabilité concernant l élimination des déchets dangereux ou pas. Il a aussi été question de la charte mise en place pour l accueil des déchets des professionnels en déchèterie et des services mis en place par le SIRTOM à destination de ces professionnels. Les échanges ont été vifs mais fructueux. Les invités ont pu exprimer leurs questions à la collectivité et faire remonter pour certains le fait qu ils trouvent la facture de la TEOM (taxe d enlèvement sur les ordures ménagères) lourde à payer en proportion des déchets déposés. Ils ont également trouvé d autres réponses avec l intervention des prestataires présents allant jusqu au conseil et services proposés. De son côté, la collectivité a pu rappeler que l aide rendue aux professionnels n est pas obligatoire. La difficulté réside dans l équilibre à trouver entre ce service produit et le coût à payer par ces derniers. Cette réunion très animée démontre que le chemin à parcourir dans l élimination des déchets sera long et semé d obstacles. SIRTOM CHAGNY Retour sur l Assemblée Plénière de la Section 71 du 14 Mai 2012 à Verdun sur le Doubs L Assemblée Plénière de la section Saône et Loire de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne s est tenue le 14 Mai dernier à Verdun sur le Doubs. Cette réunion a permis de réunir les élus de la section 71, et de rencontrer les artisans du canton. Cette réunion était l occasion pour le mise en place de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de région Bourgogne après un peu plus d un an de fonctionnement. Plusieurs avancées résultant de la fusion des Chambres Départementales ont été citées : naissance d une revue régionale à l intention des artisans de Bourgogne, divers appels d offres qui ont permis des économies d échelle, une offre de formation régionale, la mise en place de services dédiés à la création transmission d entreprises et au développement des entreprises. L harmonisation des systèmes informatiques, la mesure de la satisfaction des entreprises sont des projets en cours. A l ordre du jour, le projet de mandature de la chambre de région : avant son examen par l Assemblée Générale de juin, les élus ont été invités à travailler sur le projet et à soumettre des propositions. Ainsi, concernant le fonctionnement du réseau, les élus sont favorables à une généralisation de la démarche Qualité à l ensemble des services de l établissement (la Chambre de Métiers section Saône et Loire a été certifiée ISO 9001 en 2008). Ils ont validé les propositions d actions en faveur du développement des entreprises (poursuite des dispositifs d avances remboursables, conduite d une politique d accompagnement à l exportation, sensibilisation accrue des entreprises artisanales aux évolutions techniques et normatives et aux problématiques de développement durable, etc). Concernant le manque de diplômes pour les jeunes dans le secteur des métiers d art, ils ont souhaité que ce dossier soit inscrit dans le projet de mandature. Christine Loisy, responsable du service Développement des Entreprises et des Territoires, a présenté à l assemblée les actions qui sont actuellement menées. Ont été citées : l opération FISAC de la CCM, le projet SIRIUS du Conseil Général de Saône et Loire, auquel la Chambre de Métiers est associée. Pascal Cranga a dressé le bilan des actions engagées en faveur du secteur des métiers d art. Il est revenu sur le succès de l exposition organisée à Montceau les Mines, qui a regroupé 64 exposants et enregistré plus de visiteurs. Succès également pour les artisans qui avaient décidé de s inscrire dans l action Ateliers Ouverts. Il a informé l auditoire du projet de création d un Pôle régional des Métiers d Art sur lequel la CMARB aura à se positionner. 18 Métiers de Bourgogne

19 Artisans de... Saône et Loire «Vous recherchez un apprenti?» Anaïs est à votre service Comme chaque année, d avril à octobre, le service Bourse d apprentissage est réactivé. Anaïs Bridet a été recrutée sur la durée de l opération. Ce dispositif permet de recueillir les offres de contrats des entreprises, les demandes de formation des jeunes, et d effectuer leur rapprochement. N hésitez pas à la contacter au n vert appel gratuit Pour rappel en 2011 : enregistrées. DE LA RACINE AUX POINTES, ET DANS LA PEAU! Les performances du salon Nuance Coiffure à Sennecey le Grand La racine est Aline, maman coiffeuse, et la pointe est Pauline, la fille, devenue apprentie après un cursus scolaire complémentaire, les deux ayant l art de la coiffure dans la peau. Pauline intègre le salon de sa maman en juillet 2011, rattrapée par le virus familial, après avoir passé un baccalauréat en communication et marketing. Et en janvier 2012, seulement six mois plus tard, elle décroche le 1er prix au concours coiffure «Objectif Métiers». Elle se lance alors dans un autre concours à Joigny en mars 2012 sur le thème de LADY GAGA, où elle a crée une coiffure et une robe entièrement avec des échantillons de produits de coiffure de marque KEUNE (société Hollandaise), ainsi qu avec des boîtes de gel adaptée pour ce concours. Monsieur Keune lui-même, très flatté par cette création, vient de contacter Pauline pour réaliser sa coiffure lors d un séminaire en Corse. Une proposition comme celle ci ne se refuse pas. Cela annonce un avenir prometteur, puisque Pauline a déjà participé à la nouvelle ligne automne hiver coiffure à la Fédération de la Coiffure à Paris, en tant que stagiaire, avec le directeur artistique Monsieur Cyril Garcia, et en accord avec Monsieur Pierre Martin, Président de la coiffure de Paris (shooting photos, et vidéo de technique de coupe). Annie : «Depuis 3 ans, elle participe avec nous au carnaval de Chalon sur Saône où nous créons, avec un groupe de personnes, un char avec un thème précis, puis nous participons à l élaboration de tous les costumes, maquillages et coiffures. Nous sommes primés depuis 3 ans. Cela est une expérience très constructive, où la créativité et l originalité sont permises.» A la rentrée prochaine, Pauline envisage une mention complémentaire, ensuite son brevet professionnel et brevet de maîtrise, pour ensuite préparer une formation artistique coiffeur studio. En ce moment elle prépare un concours sur photo demandé par la société COOPERE sur une coiffure de mariée. Annie, elle-même Maître Artisan, lauréate du Prix de la Dynamique Artisanale et finaliste au concours des Meilleurs Ouvriers de France en 2007, conclut : «Il est certain qu en partant de rien et étant épaulé par des gens sérieux qui croient en nous comme nos formateurs, les Chambres de Métiers et de l Artisanat, les banques, les mairies etc... nous pouvons tous en nous unissant faire que cela continu. C est pour cela qu aujourd hui, avec ce parcours, je peux me permettre d aider et de transmettre mon savoir et mes connaissances à la nouvelle génération.» Métiers de Bourgogne 19

20 Artisans de... Saône et Loire Deux réunions pour faciliter l accès sont : quel est l objectif de l investissement? Quel est le vrai plan de financement? l entreprise a-t-elle la capacité de s endetter, de rembourser? La Banque de France et la Section Saôneet-Loire de la CMARB ont organisé 2 réunions, à Chalon sur Saône et à Mâcon, dont l objectif était de donner aux artisans des conseils pratiques pour faciliter l accès aux financements bancaires. Jean François Beaucamp (Banque de France), Delphine Frenot (SIAGI), Messieurs Lambert et Monmayoux (Banque de Métiers) se sont succédés pour répondre aux interrogations suivantes : financement? France? L intervenant de la Banque de France a fait un point sur la médiation du crédit mise en place en novembre 2008 pour répondre aux besoins de financement des entreprises confrontées à la crise, dispositif qui est pérennisé jusqu à fin Au niveau départemental, 351 dossiers ont été acceptés et 208 entreprises ont été confortées dans leur activité (19,2 M d Euros d encours débloqués) La relation avec son banquier a été largement évoquée. Il en ressort que le dirigeant doit savoir présenter son entreprise, son activité, et formuler clairement sa demande de crédit (fiche signalétique, historique de l entreprise, produit et positionnement sur le marché, projet à financer). Ces éléments permettant au banquier de mettre la demande en situation. Les intervenants de la Banque Populaire ont rappelé les règles à observer en matière de financement : financer du moyen-long terme, avec du moyen terme, et le court terme avec du court terme. Avec son banquier, tout est question de confiance et les bonnes questions Les artisans présents ont eu des informations sur les prises de garanties possibles par (SOCAMA), avec notamment le Prêt Express SOCAMA / FEI (garantie à hauteur de 100 %, le Prêt Reprise Transmission Entreprise FEI jusqu à 150 k, avec une garantie à hauteur de 100 % et cautions personnelles limitées à 25 % du montant initial du prêt. pouvant être modulée de 15 à 50 %, voire 60 % avec Bourgogne Garantie, et avec l Europe, jusqu à 70 voire 80 % avec OSEO (EIRL) Le CIP de Saône et Loire : Centre d information et de Le CIP, sous la houlette du CIP national, est une association loi 1901 où siègent l Association des Juges Consulaires, l Ordre des Avocats, la CCI, la Chambre de Métiers et de l Artisanat, et la Conférence des Juges Consulaires de France. Son but est de promouvoir, organiser et rendre accessible l information la plus large sur la prévention des difficultés des entreprises. Mensuellement, un collège de spécialistes comprenant un juge consulaire honoraire, un avocat et un expert comptable, assure une permanence dans différents points du département pour recevoir anonymement toute personne ayant des difficultés dans son entreprise, ou ayant besoin d information sur les procédures commerciales. Cet entretien est strictement confidentiel. Le but est d informer le chef d entreprise des possibilités et des procédures existantes aux fins de lui apporter toute l information concrète dont il a besoin 20 Métiers de Bourgogne

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h «Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h Quelle forme juridique pour entreprendre? RDV de la Création d Entreprise du 18 novembre 2015 Maître Nathalie MEILLAND-PLANCHE, Avocat Cabinet

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

CONVENTION FFCGEA -SIAGI

CONVENTION FFCGEA -SIAGI CONVENTION FFCGEA -SIAGI Entre : La Fédération Française des Associations de Gestion et de Comptabilité et des centres de Gestion et de l Economie de l Artisanat, association loi 1901 dont le siège est

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

La participation aux Trophées du Tourisme Numérique implique l acceptation entière et complète du présent règlement par les candidats.

La participation aux Trophées du Tourisme Numérique implique l acceptation entière et complète du présent règlement par les candidats. La participation aux Trophées du Tourisme Numérique implique l acceptation entière et complète du présent règlement par les candidats. 1. CONTEXTE Le Forum du Tourisme Numérique de Deauville est un rendez-vous

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITE E.I.R.L. UN NOUVEAU STATUT JURIDIQUE ET FISCAL 1. POURQUOI? Ce nouveau statut vient répondre à la principale préoccupation des entrepreneurs en nom propre

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing CAHIER DES CHARGES Consultation d experts en Communication et en Webmarketing N 1 : Juin 2013 Date de publication : 11/06/2013 Date de clôture des candidatures : 25/06/2013 à 12h00 Le présent cahier des

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, secrétaire général et l ensemble du personnel vous souhaitent d excellentes fêtes de

Plus en détail

Mémento pratique. Présentation d un projet de Mini-Entreprise

Mémento pratique. Présentation d un projet de Mini-Entreprise Mémento pratique Présentation d un projet de Mini-Entreprise 1. Présentation de l association Entreprendre Pour Apprendre France. 2. Qu est-ce qu une Mini-Entreprise? 3. Les grandes étapes de la Mini-Entreprise.

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE Entre : CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE UNIVERSITÉ Lille 1, Etablissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, domicilié Cité scientifique 59655 Villeneuve

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES

LES FORMES JURIDIQUES 1 LES FORMES JURIDIQUES Les structures juridiques de l Entreprise Il existe deux types de structures juridiques: L Entreprise Individuelle ou E.I. et l E.I. Responsabilité Limitée La société et plus particulièrement

Plus en détail

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale 2011 Le Crédit Agricole Franche-Comté, acteur majeur de l emploi local Présente sur l ensemble du territoire franc-comtois avec près

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

Les Talents de l Artisanat

Les Talents de l Artisanat Les Talents de l Artisanat Coup de projecteur sur les maîtres artisans, maîtres artisans en métiers d art et artisans d art 4e édition Crédits photos fotollia - APCMA Les maîtres artisans de l année 2014-2015

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES MISSIO NS COMPTAB L ES M IS S IO N S F IS C ALE S Dans un environnement de plus en plus complexe, Aliantis répond à vos inquiétudes et limite vos risques. Vous préférez être accompagné, plutôt que suivi

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Ville de SERVICE EVENEMENTS ET COMMUNICATION

Ville de SERVICE EVENEMENTS ET COMMUNICATION 1 Ville de SERVICE EVENEMENTS ET COMMUNICATION PRIX MERCURE 2014 DU COMMERCE, DE L ENTREPRISE ET DE L ECONOMIE SOCIALE - REGLEMENT Cabinet du Bourgmestre f.f., Nicolas MARTIN Hôtel de Ville Grand Place,

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE. C-P PADRONI - IEN Eco Gestion - Académie de RENNES

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE. C-P PADRONI - IEN Eco Gestion - Académie de RENNES LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE VALIDATION : Le jury attribue tout ou partie d un diplôme professionnel : CAP, BEP, Bac Pro, BTS, MC. ACQUIS Exercice régulier, durant trois ans au moins, d activités

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE «ACTION FILIERE BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS» ENTRE LES SOUSSIGNES Le Conseil

Plus en détail

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation.

***** Conformément à l arrêté du 17 mars 2008, les crédits régionaux annuels ont été plafonnés par le conseil de la formation. PROGRAMMATION REGIONALE Préambule 2015 DU CONSEIL DE LA FORMATION PICARDIE ADOPTEE LE 1 ER DECEMBRE 2014 ***** Le décret n 2007-1267 du 24 août 2007 modifie les missions des Chambres Régionales de Métiers

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN

LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN Préfecture du Tarn LA MEDIATION DU CREDIT AUX ENTREPRISES EN FRANCE ET DANS LE TARN Mise en place à l initiative du président de la République, le 27 octobre 2008, la médiation du crédit aux entreprises

Plus en détail

1er Prix de la TPE en Arc de Seine

1er Prix de la TPE en Arc de Seine du 22/10/2009 au 22/11/2009 1er Prix de la TPE en Arc de Seine Catégorie : CREATION Dossier à retourner avant le 22/11/2009 à Arc de Seine Entreprises contact@arcdeseine-entreprises.com - 0826 02 09 51

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Effectifs : 3 personnes

Effectifs : 3 personnes DÉLÉGATION RÉGIONALE AU COMMERCE ET À L'ARTISANAT Déléguée : Mme Dominique DURAND (depuis janvier 2007) Madame Joselyne FORTEA SANZ (jusqu en décembre 2006) 39 boulevard de la Trémouille 21 000 DIJON Tél.

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL Famille Plus, label national pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises (Version du 6 Juin 2012) 1/8 Cahier des

Plus en détail

Les Trophées Performance

Les Trophées Performance Trophées Performance Veolia Environnement 2015 Règlement destiné aux étudiants stagiaires du Groupe Veolia Trophées Performance est un concours organisé annuellement qui récompense les meilleurs travaux

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GENERAUX

RENSEIGNEMENTS GENERAUX MODELE DE DECLARATION D AFFECTATION PAR UN ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE I RENSEIGNEMENTS GENERAUX - Nom. - Prénom :.. - Né(e) le. à... - Domicile : - Objet de l activité professionnelle

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Télétravail, coworking, travail indépendant : quels cadres (1/2)? Bibliographie : Guide de l auto-entrepreneur du RSI http://www.lautoentrepreneur.fr/

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Former, c est essentiel!

Former, c est essentiel! Former, c est essentiel! Accroître les compétences Gagner en compétitivité Entreprises lorraines relevant du FAFSEA ou d OPCA 3+, bénéficiez de l EDEC Filière Bois Ameublement! PREFET DE LA REGION LORRAINE

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

forum transmission reprise

forum transmission reprise La rencontre entre cédants et repreneurs d ents haute gironde forum JEUDI SALLE FÊTES DES 15H-20HPugnac 21 octobre haute gironde forum Le Syndicat Mixte du Pays de la Haute Gironde (plus de 80 000 habitants,

Plus en détail

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département DOSSIER DE PRESSE Chateaugiron, le 18 mars 2010 Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département Pour la 31 ème édition du prix STARS et MÉTIERS,

Plus en détail

Vous souhaitez rejoindre un établissement public en tant que fonctionnaire,

Vous souhaitez rejoindre un établissement public en tant que fonctionnaire, Fiche d information DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Emploi et Développement des compétences Service Concours- DHEC40 concours@caissedesdepots.fr CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRE

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de Vendée 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise, depuis plus de 30 ans,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Cahier des charges FORMATION BM Le présent marché a pour objet la réalisation de la formation diplômante Brevet de Maîtrise Niveau III conformément

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

Office de Tourisme du Sud Charente

Office de Tourisme du Sud Charente Office de Tourisme du Sud Charente GUIDE DU PARTENAIRE 2015 Contact: Office de Tourisme du Sud Charente Place du Champ de Foire 16390 AUBETERRE-SUR-DRONNE Tél: 05 45 98 57 18 info@sudcharentetourisme.fr

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

«OSEZ LA CREATION!» d entreprise sur PLOERMEL. Jeudi 25 juin 2015

«OSEZ LA CREATION!» d entreprise sur PLOERMEL. Jeudi 25 juin 2015 «OSEZ LA CREATION!» d entreprise sur PLOERMEL Jeudi 25 juin 2015 I- ODACE un outil pour créer II- Données chiffrées sur la création III TABLE RONDE LES 5 GRANDES ETAPES D UN PROJET DE CREATION / REPRISE

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Pôle Qualité Hygiène Sécurité Environnement

Pôle Qualité Hygiène Sécurité Environnement Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Haute-Garonne Pôle Qualité Hygiène Sécurité Environnement Des spécialistes à votre écoute Le pôle Qualité Hygiène Sécurité et Environnement -QHSE- regroupe des

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGRÉE PAR L ge Le guide du parraina F.L. - M. Dufour - EPAHN nseiller co t e r e g ra u co n e r, e Partag rs les mini-entrepreneu www.epa-hautenormandie.fr Créer ensemble La Mini Entreprise-EPA est une

Plus en détail

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le mardi 15 décembre

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE MARNE LA VALLEE / VAL MAUBUEE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE MARNE LA VALLEE / VAL MAUBUEE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE MARNE LA VALLEE / VAL MAUBUEE REGLEMENT DU CONCOURS Val Entrepreneurs 1 ARTICLE 1 : Organisateur et objet du concours La Communauté d Agglomération (CA) de Marne la-vallée

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail