Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Physique Niveau Ⅳ Première Partie"

Transcription

1 Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application.

2 Les pressions Notions de Force et de Poids. Notions de pressions. Les pressions en plongée.

3 Notions de Force Notions de Force et de Poids Action mécanique capable de créer un déplacement ou la déformation d un objet. Exemples : la force d un aimant, de la pesanteur. (Unité le Newton) Notions de Poids Force exercée par la pesanteur sur un objet. Unité d usage en plongée : le Kilogramme Kg

4 Définition C est l action d une force sur une surface. P = F / S Notions de pressions Force Unité en plongée Le bar (b) 1 bar = 760 mmhg (millimètres de mercure) 1 bar = 1 Kg / cm² Surface Pour Info Unité légale : le Pascal (Pa) 1 bar = 1013 hpa = 760 mmhg

5 La pression atmosphérique (Patm) Les pressions en plongée Pression exercée par les couches de notre atmosphère Diminue avec l altitude Au niveau de la mer : Patm = 1bar La Patm diminue de 0,1 bar tous les 1000m environs La pression hydrostatique (Phyd) Pression exercée par l eau Augmente avec la Profondeur : 1 bar par 10m Phyd = Prof en m / 10 La Pression absolue (Pabs) La somme de la pression atmosphérique et de la pression hydrostatique Pabs = Patm + Phyd

6 En résumé

7 La Flottabilité La poussée d Archimède Le poids apparent Les facteurs influant la flottabilité Déterminer un lestage correct

8 Énoncé: Tous plongeur immergé dans un liquide reçoit de la part de celui-ci une poussé vertical,dirigée du bas vers le haut, égale au poids du volume du liquide déplacé. Formule: Parch = Volume x Masse volumique x densité Masse volumique de l eau = 1Kg / litre Densité de l eau de mer = 1,03 Densité de l eau douce = 1 La poussée d Archimède

9 Poussée d Archimède Densité eau : 1 Parch :? Parch = 86 dm³ x 1 Parch = 86Kg Exercise : plongeur de 97dm³ dans une eau de densité : 1,031 Parch = 97 x 1,031 Parch = 100Kg

10 Le poids apparent Dans l eau la poussée d Archimède s oppose à la pesanteur, nous flottons au lieu de chuter vers le bas. L eau nous soutient et les objets apparaissent aussi plus légers. Donc : Une poussée vers le haut Poussée D Archimède (Parch) Une force vers le bas (poids) Poids réel (Pr) La Différence entre les deux est : le Poids apparent (Papp) Poids apparent = Poids réel la poussée d Archimède Papp = Pr Parch Papp = Pr ( Vol x densité de l eau)

11 Le poids apparent

12 Les facteurs influant la flottabilité Rappel : Poids apparent = Poids réel Poussée d Archimède Facteurs faisant varier la poussée d Archimède La combinaison (épaisseur) Les poumons (inspiration, expiration) La densité de l eau (eau douce, eau de mer) La stab (modèle, gonflée, vide) Facteurs faisant varier notre poids réel Le matériel (bloc, détendeur, phare, etc.) L air restant dans le bloc (varie au cours de la plongée) Le lestage (trop, trop peu)

13 Les facteurs influant la flottabilité Applications : le poumon ballast, Relevage d objet, techniques d immersion

14 Déterminer un lestage correct Alain veut faire un baptême à la Graule. Le fou. Vous acceptez. Inconscient que vous êtes. Il pèse 95 kg, matériel inclus. Son volume «en eau» est de 100 L Combien de plombs lui mettez-vous? Et pour un baptême à Saint Raphaël?

15 Déterminer un lestage correct A la Graule Papp = 95 kg L x 1 = -5 kg Il faut ajouter 5 kg pour obtenir un poids apparent nul. A Saint Raphaël Papp = 95 kg L x 1.03 = -8 kg Il faut ajouter 8 kg pour obtenir un poids apparent nul. Notez les 3 kg de différence, uniquement dûs au sel!

16 La compressibilité des gaz Mise en évidence. Loi de Boyle-Mariotte (loi de Charles). Déterminer l autonomie. Les opérations de gonflage. Autres applications en plongée.

17 Mise en évidence Au fur et à mesure de l immersion d un ballon, le volume se réduit et l air se comprime On note que le produit Pression x Volume reste constant. P x V = Constante

18 Loi de Boyle-Mariotte (généralisation) Pression x Volume = Constante Lois de Boyle-Mariotte et Charles Prise en compte de l élévation de température (Pression x Volume) / Température = Constante Attention! Température absolue en Kelvins (K) TK = TC Loi de Charles A volume constant la pression d un gaz augmente proportionnellement à l élévation de la température

19 Lois de Boyle-Mariotte et Charles, En résumé

20 Déterminer l autonomie Méthode 1 Un plongeur respire 15 litres d air par minute. Son bloc fait 12 litres et est gonflé à 200 bars. Quelle est son autonomie à 20 mètres?

21 Un plongeur respire 15 litres d air par minute. Son bloc fait 12 litres et est gonflé à 200 bars. Quelle est son autonomie à 20 mètres? Déterminer l autonomie Méthode 1 Prise en compte d une réserve. Retirer cette réserve de la pression du bloc. Air dans le bloc = 12L x (200b-50b) = 1800L Air respiré = 15 L/min x 3b = 45 L/min Autonomie = 1800L / 45 L/min = 40 min

22 Un plongeur respire 15 litres d air par minute. Son bloc fait 12 litres et est gonflé à 200 bars. Quelle est son autonomie à 20 mètres? Déterminer l autonomie Méthode 2 Autonomie en min = air disponible / air respiré par min Faire les calculs en ramenant le volume d air du bloc en volume équivalent au fond.

23 Un plongeur respire 15 litres d air par minute. Son bloc fait 12 litres et est gonflé à 200 bars. Quelle est son autonomie à 20 mètres? Prise en compte d une réserve Retirer cette réserve de la pression du bloc Air dans le bloc = 12L x (200b-50b) = 1800L Air dans le bloc «au fond» : 1800L / 3b = 600L Autonomie = 600L / 15 L/min = 40 min Déterminer l autonomie Méthode 2

24 Autres applications en plongée Préventions des barotraumatismes. Utilisation de la stab. Utilisation des parachutes. Utilisation des vêtement étanche. Écrasement du néoprène en profondeur. Utilisation des tampons pour le remplissage des bouteilles.

25 Les opérations de gonflage Influence de la température. Mise en équilibre des pressions. Air nécessaire au gonflage. Air disponible dans les tampons. Pression des tampons après gonflage. Utilisation des tampons. Exercices.

26 Influence de la température Un bloc de 12 litres est gonflé à 230 bars. Immédiatement après gonflage, il présente une température de 40 C. Quelle sera sa pression une fois refroidi à température ambiante à 20 C? Que pouvez-vous en tirez? Utilisation de la loi de Charles

27 Mise en équilibre des pressions On veut gonfler deux blocs sur une rampe. Le premier, de 12 litres, présente une pression résiduelle de 30 bars. Le second, de 15 litres, présente une pression résiduelle de 70 bars. On commence par procéder à la mise en équilibre des deux blocs. Quelle sera la pression à l équilibre?

28 Mise en équilibre des pressions Le 1 bloc contient un volume d air (équivalent surface) à : P1 x V1 30b x 12L Le 2 bloc contient un volume d air (équivalent surface) à : P2 x V2 70b x 15L Mettre en équilibre deux blocs sous pression, c est créer un nouvel bloc, où le volume total d air (équivalent surface) va se répartir dans le volume total ainsi créé (V1 + V2) sous une nouvelle pression P. (30b x 12L) + (70b x 15L) = P x (12L +15L)

29 Mise en équilibre des pressions Application numérique La pression après équilibre est de 52bars

30 Calcul de l air nécessaire Nous voulons gonfler nos deux blocs à 230 bars. Combien faut-il ajouter de litres d air? Quantité d air nécessaire pour remplir les blocs: Quantité d air à la fin du remplissage moins la quantité d air au début du remplissage (P finale x Volume blocs) (P initiale x Volume blocs) [230b x (12L + 15L)] [52b x (12L + 15L)] Air nécessaire bloc = (P finale P initiale) x Volume bloc Application numérique Air = (230b 52b) x (12L + 15L) = 178 b x 27 L = 4806 litres d air

31 Calcul de l air disponible Nous disposons d une série de 6 tampons de 50 litres chacun. Ils sont gonflés à 300 bars. De quel volume d air disponible disposons-nous pour gonfler nos deux blocs? Ce volume sera t il suffisant? Dans les tampons, seule la pression au-dessus de la pression à atteindre dans le bloc (soit 230 bars) est disponible. Au-dessous, l air ne passera plus. Air disponible tampons = (Pmaxi Psouhaitée) x Volume tampons Application numérique (300b 230b) x (6 x 50L) = 70b x 300L = litres Le volume sera suffisant 21000L > 4806L

32 Pression des tampons après gonflage Nous gonflons nos deux blocs à 230 bars. Quel sera la pression finale dans les tampons après gonflage? Application numérique

33 Utilisation des tampons On dispose de 3 tampons de 30 litres à 200 bars. On veut gonfler un bloc de 15 litres dans lequel il reste 20 bars. Calculer la pression atteinte si on gonfle le bloc avec les trois tampons ensemble. Calculer la pression atteinte si on gonfle le bloc avec un tampon après l autre.

34 Méthode «tampons ensemble» Utilisation des tampons Rappel de la mise à l équilibre Application numérique P = (20b x 15L) + 200b x (3 x 30L) / 15L + (3 x 30L) P = (20b x 15L) + ( 200b x 90L) / 15L + 90L P = / 105 P = 174b Cette méthode ne permet d atteindre que 174 bars au maximum.

35 Méthode «tampons l un après l autre» Rappel de la mise à l équilibre Utilisation des tampons Tampon n 1 = (15 x x 30) / ( ) = 140 b Tampon n 2 = (15 x x 30) / ( ) = 180 b Tampon n 3 = (15 x x 30) / ( ) = 193 b Cette méthode est plus efficace elle permet d atteindre 193 bars.

36 Exercices Dominique dispose d un bi de deux fois 10 litres à 180 bars Sa consommation moyenne (donnée surface) est de 20 litres par minutes. Après 25 minutes à 40 mètres, Dominique veut remonter l ancre du bateau (volume 10 décimètres cube, densité 3,5). a)combien de litres d air peut-elle mettre dans son parachute en conservant 50 bars dans son bloc, afin d assurer sa remonté? b)est-ce que l ancre peut remonter ainsi ( poids apparent du parachute nul)? c)elle a l idée de mettre un bout entre l ancre et le parachute. De quelle longueur devra être ce bout pour que l ancre remonte toute seule? ( on considère que la densité de l eau de mer est 1)

37 Exercices a) Après 25 minutes à 40 mètres (Pabs = 5 bars), Dominique a consommé : 25 x 20 x 5 = 2500 litres (détendus à la pression atmosphérique) La pression restante dans le bi (après les 25 min.) est donc : ( 2 x 10 x ) / 20 = 55 bars. Elle peut donc utiliser 5 bars de son bi, ce qui représente 5 x 20 = 100 litres ( à une pression de 1 bar), soit 20 litres à 5 bars (40 mètres) b) Poids réel de l ancre : 10 x 3,5 = 35 kg Poids apparent de l ensemble (ancre + parachute), après introduction des 20 litres d air : P app = P réel P archi = 35 ( ) = 5 kg > 0 donc flottabilité négative, l ancre reste au fond. c) Le poids apparent sera nul, lorsque le volume du parachute aura atteint = 25 litres P1 V1 = P2 V2 soit 5 x 20 = P2 x 25 P2 = 4 bars L équilibre sera donc atteint à 30 mètres. Le bout devra donc avoir une longueur de 10 mètres. l ensemble remontera tout seul dès que l on sera remonté de quelques centimètres.

38 Exercices On dispose de 5 bouteilles de 12 litres avec une pression résiduelle de 10 bars Leur pression de service étant de 230 bars. Nous disposons de 2 tampons de 50 litres à 300 bars qui peuvent être isolés. En gonflant les 5 blocs en même temps, quelle pression restera-t-il dans les 2 tampons à la fin du gonflage : En utilisant les tampons l un après l autre? En utilisant les tampons simultanément?

39 Exercices en utilisant les tampons l un après l autre? -Avec le 1 tampon : (10 x x 50) / 110 = 141,8 b -Avec le 2 tampon : ( x x 50 ) / 110 = 213,7 b -En utilisant les tampons simultanément? (10 x x 100 ) / 160 = 191,25 b

40 Exercices Après le gonflage de votre bouteille de plongée à 200 bars la température du bloc est de 37 C. Avant de plonger, la température du bloc est passée à 13 C. Quelle est la nouvelle pression absolue de votre bouteille? P1 V1/ T1 = P2 V2 / T2 Températures Absolues : = 286 K et = 310 K P = ( 200 x 286 ) / 310 = 184,5 bars

41 Son et Lumière en plongée Le son en plongée La lumière en plongée

42 Le son en plongée L eau est un meilleur conducteur du son que l air. Sous l eau, les sons s entendent forts et clairs, et de très loin. Ils peuvent même être dangereux (pétards de rappel). La vitesse du son dans l eau (1530 m/s) est beaucoup plus importante que dans l air (330 m/s). Dans l air, le décalage entre le moment où le son arrive aux deux oreilles permet au cerveau d évaluer la direction de l origine du son. Dans l eau, ce décalage est trop faible pour percevoir la direction du son. Sous l eau, les sons semblent provenir de partout à la fois, et il est impossible d en déterminer la direction (ne pas se laisser abuser par une impression).

43 Exercices Alors que vous êtes en plongée, vous entendez le son d une explosion sous-marine 6 secondes après qu elle ait eu lieu. Vitesse du son dans l air = 1530m/s. A quelle distance de l explosion êtes vous situé? Le son se propage à 1530 mètres par seconde dans l eau. Distance de l explosion : 1530 x 6 = 9180 mètres soit km.

44 La lumière en plongée Sous l eau sans masque Nous devenons hypermétropes. Nous voyons flou. D où la nécessité du masque.

45 La vision est déformée par la réfraction. Les objets apparaissent 1/3 plus gros. Taille apparente = 4/3 x taille réelle. La lumière en plongée Les objets apparaissent 1/4 plus près. Distance apparente = 3/4 x distance réelle. Sa Grossit et sa raproche

46 La lumière en plongée Sous l eau, une partie la lumière est : Réfléchit par la surface ( elle ne pénètre pas entièrement) Réfractée par le passage air / eau Absorbée par l eau (profondeur) Diffusée par les particules

47 La lumière en plongée

48 Merci de votre Attention Prochain cours Physique appliquée à la plongée 2 partie Pression partiel Toxicité des gaz Les mélanges

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée Première partie Objectifs de ce cours: 1. Introduction à la formation du 2* 2. Comprendre les lois fondamentales régissant : la flottabilité (Archimède)

Plus en détail

NIVEAU 4 www.aquadomia.com 1/111

NIVEAU 4 www.aquadomia.com 1/111 NIVEAU 4 www.aquadomia.com 1/111 LE ROLE DU GUIDE DE PLONGEE : PLAISIR ET SECURITE NIVEAU 4 www.aquadomia.com 2/111 ELEMENTS DE PHYSIQUE DE BASE Nous vivons dans un monde où la matière se présente sous

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Examen de Guide de palanquée ANMP

Examen de Guide de palanquée ANMP Examen de Guide de palanquée ANMP (Brevet de plongeur niveau 4) Epreuves et Critères techniques L organisation générale du niveau 4 ANMP est définie dans la fiche info N A07 «Organisation d une formation

Plus en détail

Eléments de théorie du niveau 1. Emmanuel BERNIER

Eléments de théorie du niveau 1. Emmanuel BERNIER Eléments de théorie du niveau 1 Emmanuel BERNIER Mars 2001 Table des matières 1 Présentation du niveau 1... 3 2 La flottabilité... 4 3 Les effets de la pression de l'eau... 5 3.1 La pression... 5 3.2 La

Plus en détail

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE PLONGEUR 1 ETOILE ORGANISATION GENERALE - Les sessions de plongeur 1 étoile sont organisées à l échelon du club, en formation continue ou sous forme d un examen ponctuel. - L acquisition de chacune des

Plus en détail

Réglementation. Organisation de la plongée

Réglementation. Organisation de la plongée Réglementation Organisation de la plongée Préparation du Niveau 3 Dominique STEINMETZ Janvier 2014 Des prérogatives, des droits, des obligations En tant que niveau 3 vous aurez de nouvelles prérogatives

Plus en détail

Livret de formation Niveau 1

Livret de formation Niveau 1 Livret de formation Niveau 1 1 Bienvenue au RC Arras Subaquatique! Ce livret a été rédigé par l équipe d encadrement afin de vous accompagner lors de votre formation niveau 1. Il se compose de trois parties

Plus en détail

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 Sommaire La pression des gaz Séance 1 Comprimer de l air Séance 2 Mesurer la pression d un gaz Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 24 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

Cours théorique Plongée Niveau 1

Cours théorique Plongée Niveau 1 Cours théorique Plongée Niveau 1 Les parties encadrées en gras sont à bien connaître, ainsi que le paragraphe "déroulement d'une plongée et consignes de sécurité" Introduction La plongée est un sport technique

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

Comment faire passer un message

Comment faire passer un message Comment faire passer un message 1 Les Outils Pédagogiques Un cours en salle Le tableau Le rétroprojecteur Le matériel à présenter Un cours dans l eau La démonstration La découverte, les jeux L ardoise

Plus en détail

F.F.E.S.S.M. Commission Technique Nationale Manuel du Moniteur PLONGEUR NIVEAU I

F.F.E.S.S.M. Commission Technique Nationale Manuel du Moniteur PLONGEUR NIVEAU I PLONGEUR NIVEAU I ORGANISATION GENERALE - Les sessions de plongeur de Niveau I sont organisées à l échelon des clubs ou des structures commerciales agréées, en formation continue ou sous la forme d un

Plus en détail

1. Les barotraumatismes

1. Les barotraumatismes Dans le cadre de votre formation niveau 3 de plongeur subaquatique, nous allons traiter les accidents de plongée. Pourquoi commencer par ce cours? Ce n est pas pour vous faire peur, mais plutôt pour vous

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

Chapitre 10 : Mécanique des fluides

Chapitre 10 : Mécanique des fluides Chapitre 10 : Mécanique des fluides 1. Pression hydrostatique Les fluides regroupent gaz et liquides. En général, on considère des fluides incompressibles. Ce n est plus le cas en thermodynamique. Un objet

Plus en détail

THEORIE PLONGEE NIVEAU IV CAPACITAIRE

THEORIE PLONGEE NIVEAU IV CAPACITAIRE PLONGEE UNIVERSITE CLUB "Le Petit Marlin" NANCY NETILUS - MARSEILLE THEORIE PLONGEE NIVEAU IV CAPACITAIRE Mise à jour du 15 Mai 2008 Emmanuel GEORGES INTRODUCTION... 3 CHAPITRE 1 : CONTENU DE L'EXAMEN

Plus en détail

SOUDAN croisières itinéraire classique 10 jours (Paris/Paris) / 7 nuits (sur place)

SOUDAN croisières itinéraire classique 10 jours (Paris/Paris) / 7 nuits (sur place) Les fluctuations importantes du taux du USD et du prix du baril de pétrole font varier de façon régulière et importante nos tarifs, en conséquence nous avons décidé de faire un tableau avec des montants

Plus en détail

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs cours N2 2006-2007 Jérôme Farinas jerome.farinas@irit.fr Amis de la Mer FFESSM 08 31 0184 6 décembre 2006 Jérôme Farinas (ADLM) MN90 et ordinateur

Plus en détail

Compresseurs d air respirable. Intelligent Air Technology

Compresseurs d air respirable. Intelligent Air Technology Compresseurs d air respirable Intelligent Air Technology Compresseurs d air respirable Une fiabilité sans faille, offerte par le leader mondial Les compresseurs d'air respirable haute pression CompAir

Plus en détail

LA MESURE DE LA PRESSION

LA MESURE DE LA PRESSION LA MESURE DE LA PRESSION La mesure de la pression s effectue à l aide d un baromètre. Il s agit d un instrument permettant de repérer la pression de l atmosphère dans laquelle il se trouve et ses variations

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Mesure de la dépense énergétique

Mesure de la dépense énergétique Mesure de la dépense énergétique Bioénergétique L énergie existe sous différentes formes : calorifique, mécanique, électrique, chimique, rayonnante, nucléaire. La bioénergétique est la branche de la biologie

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr

ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage ZA SUD - RUE PASCAL - 14700 FALAISE - Tél. 02 31 40 80 50 - Mobile 06 30 99 78 77 Mail : info@dynapneu.fr - Site : www.dynapneu.fr LeTélégonflage Qu est est-ce que le TELEGONFLAGE? C est

Plus en détail

Consignes de sécurité Manipulation du dioxyde de carbone CO 2

Consignes de sécurité Manipulation du dioxyde de carbone CO 2 Consignes de sécurité Manipulation du dioxyde de carbone CO 2 Le dioxyde de carbone Le dioxyde de carbone est un gaz incolore, quasiment inodore et insipide. Il est donc pratiquement indétectable par les

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Cours de Physique. (programme 2012-2013) Yves Reiser

Cours de Physique. (programme 2012-2013) Yves Reiser Cours de Physique 4ème (programme 20122013) Yves Reiser version du 2 octobre 2012 Table des matières I Rappels 4 1 Unités SI, multiples et sousmultiples d unités................... 5 1.1 Le système international

Plus en détail

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES DÉFINITION DE L ÉNERGIE FORMES D ÉNERGIE LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉNERGIE DÉCLINAISONS DE L ÉNERGIE RENDEMENT ET EFFICACITÉ DÉFINITION DE L ÉNERGIE L énergie (du grec : force en action) est ce qui permet

Plus en détail

Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer

Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer Bernard Simon- janvier 2015 Météorologie Web : Attention aux modèles utilisés dans les prévisions: (maillage / relief pris en compte/

Plus en détail

THEORIE NIVEAU 2 (PAE/PE3)

THEORIE NIVEAU 2 (PAE/PE3) THEORIE NIVEAU 2 (PAE/PE3) www.plongee-passion-carry.com Bd Jean VALENSI 13620 Carry-le-Rouet Tel/Fax : 04.42.45.08.00 Portable : 06.08.51.78.02 e.mail : ppassion@club-internet.fr Marlène et Patrick MICHEL

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ De Homer à oppenheimer

Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ De Homer à oppenheimer Complétez le schéma de gestion des déchets nucléaires en vous aidant du panneau, les surfaces des cercles sont proportionnelles à leur importance Parcours de visite, lycée Exposition: LA RADIOACTIVITÉ

Plus en détail

APPAREIL DE PROTECTION RESPIRATOIRE A ADDUCTION D AIR

APPAREIL DE PROTECTION RESPIRATOIRE A ADDUCTION D AIR APPAREIL DE PROTECTION RESPIRATOIRE A ADDUCTION D AIR APPAREIL DE PROTECTION RESPIRATOIRE A ADDUCTION D AIR L appareil de protection respiratoire à adduction d air est la solution idéale pour les applications

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

Moins de consommation. Moins de stress. Plus de sécurité.

Moins de consommation. Moins de stress. Plus de sécurité. Moins de consommation. Moins de stress. Plus de sécurité. Mieux rouler, tout simplement. Vérification de la voiture avant de démarrer 4 5 La pratique de la conduite comment simplifier 8 9 Situations de

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles L unité de mesure la plus appropriée Dans cette activité, l élève choisit l unité de mesure la plus appropriée pour déterminer

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Analyse & Medical. Electrovannes miniatures

Analyse & Medical. Electrovannes miniatures Analyse & Medical Electrovannes miniatures Introduction Technologies d analyse Les vannes et les procédés utilisés pour les analyses dans les laboratoires ou les industries ne sont pas en contact direct

Plus en détail

Tout contrôler. L outil complet de conception de l impression ne nécessite pas de logiciel de conception additionnel.

Tout contrôler. L outil complet de conception de l impression ne nécessite pas de logiciel de conception additionnel. Tout contrôler Toutes les imprimantes APP d Avery Dennison destinées à l impression sur emballage sont fournies avec un contrôleur APP. Le contrôleur APP possède un écran tactile LCD 5,7. Vous serez convaincu

Plus en détail

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR

association adilca www.adilca.com LE COUPLE MOTEUR LE COUPLE MOTEUR Quelles sont les caractéristiques essentielles d un véhicule à moteur? Les services marketing le savent, c est la puissance et la vitesse maximale qui, au premier abord, focalisent l attention

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Le tableau des relevés

Le tableau des relevés Le tableau des relevés Sommaire Mes données personnelles... 3 Quelques informations sur mon logement... 4 Quelles sources d énergie utilisez-vous?... 5 Ma consommation de référence... 7 Qu appelle-t-on

Plus en détail

Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22

Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22 Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22 Fauteuil dentaire monté vers le haut, Modèle CARE-22 Réf. SOC-RYS-301017 Caractéristique : Système d exploitation à main monté vers le haut, design

Plus en détail

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie

Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie Mesurer la consommation d air comprimé ; économiser sur les coûts d énergie L'air comprimé est un porteur d'énergie indispensable. A titre d exemple, environ 60.000 installations sont présentes en Allemagne.

Plus en détail

Physique: 1 er Bachelier en Medecine. 1er juin 2012. Duree de l'examen: 3 h. Partie 1: /56. Partie 2 : /20. Nom: N ō carte d étudiant:

Physique: 1 er Bachelier en Medecine. 1er juin 2012. Duree de l'examen: 3 h. Partie 1: /56. Partie 2 : /20. Nom: N ō carte d étudiant: Nom: Prénom: A N ō carte d étudiant: Physique: 1 er Bachelier en Medecine 1er juin 2012. Duree de l'examen: 3 h Avant de commencer a repondre aux questions, identiez-vous en haut de cette 1ere page, et

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Jusqu à présent, nous avons rencontré deux méthodes pour obtenir l équation du mouvement d un point matériel : - l utilisation du P.F.D. - et celle du

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

Les unités de mesure en physique

Les unités de mesure en physique Les unités de mesure en physique Historique Équations aux dimensions Le système international Définitions des unités fondamentales Grandeurs supplémentaires Unités dérivées Espace Masse Temps Quantité

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

Contrôlez vos PNEUS 1

Contrôlez vos PNEUS 1 Contrôlez vos PNEUS 1 1 SECURITE DES PNEUS La majorité d entre nous utilisons des voitures quotidiennement la plupart du temps sans prêter attention à une des choses les plus vitales: les pneus. Malheureusement,

Plus en détail

Présentation Module logique Zelio Logic 0 Interface de communication

Présentation Module logique Zelio Logic 0 Interface de communication c 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 + 0 # = Présentation Module logique Zelio Logic 0 Présentation L offre communication de la gamme Zelio Logic est principalement dédiée à la surveillance ou à la télécommande de machines

Plus en détail

DÉFINIR L EXCELLENCE

DÉFINIR L EXCELLENCE Vous vous apprêtez à utiliser l amortisseur le plus réglable sur le marché. Les amortisseurs Cane Creek Double Barrel (DBcoil) et DBair constituent la quintessence du système d amortissement haute performance.

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Technologie de mesure professionnelle au format de poche

Technologie de mesure professionnelle au format de poche Technologie de mesure professionnelle au format de poche Equipements de mesure pour le chauffage, la climatisation et la ventilation testo 810 testo 610 testo 606-1/-2 testo 410-1/-2 testo 510 testo 511

Plus en détail

Unités, mesures et précision

Unités, mesures et précision Unités, mesures et précision Définition Une grandeur physique est un élément mesurable permettant de décrire sans ambiguïté une partie d un phénomène physique, chacune de ces grandeurs faisant l objet

Plus en détail

Objectifs. Chapitre 1: Généralités

Objectifs. Chapitre 1: Généralités Chapitre 1: Généralités Objectifs Après cette formation vous serez capable de: Mettre en œuvre et utiliser des gaz de décompression Mettre en œuvre et utiliser des Nx à plus de 40% d O2 Gérer des plongées

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

pur et silencieux dentaire

pur et silencieux dentaire pur et silencieux dentaire de l air pur JUN-AIR a produit son premier compresseur il y a 50 ans et développé la technologie et le design qui ont fait du compresseur JUN-AIR le choix numéro UN des cabinets

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

1 Problème 1 : L avion solaire autonome (durée 1h)

1 Problème 1 : L avion solaire autonome (durée 1h) Problèmes IPhO 2012 1 NOM : PRENOM : LYCEE : 1 Problème 1 : L avion solaire autonome (durée 1h) Nous souhaitons dans ce problème aborder quelques aspects de la conception d un avion solaire autonome. Les

Plus en détail

Ballons et accessoires. Pour toutes les occasions.

Ballons et accessoires. Pour toutes les occasions. Ballons et accessoires. Pour toutes les occasions. Dites «Oui!» Vous aimeriez donner à votre décoration de mariage une touche romantique qui fera battre votre cœur encore plus fort? Nous vous proposons

Plus en détail

Le plaisir du petitdéjeuner. 28 ~

Le plaisir du petitdéjeuner. 28 ~ le petit- déjeuner Le plaisir du petitdéjeuner. 28 ~ 29 ~ le petit-déjeuner CR-22 961010715 EAN-13: 8412788027698 Essence ~ Cafetière expresso. ~ Design innovant : version chocolat et aluminium, réservoir

Plus en détail

Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT. W = F * d. Sommaire

Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT. W = F * d. Sommaire Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT Sommaire 1. Définitions symboles - unités 2. Chute de tension dans les conducteurs 3. Effets calorifiques du courant 1. DÉFINITIONS SYMBOLES - UNITÉS 1.1 Force

Plus en détail

MH 20/25-4 T. Buggie. Capacité 2000 kg et 2500 kg. Hauteur hors tout : moins de 2 mètres. Moteur Turbo Kubota 4 cylindres : 60 cv/44 kw

MH 20/25-4 T. Buggie. Capacité 2000 kg et 2500 kg. Hauteur hors tout : moins de 2 mètres. Moteur Turbo Kubota 4 cylindres : 60 cv/44 kw MH 20/25-4 T Buggie Capacité 2000 kg et 2500 kg Hauteur hors tout : moins de 2 mètres Moteur Turbo Kubota 4 cylindres : 60 cv/44 kw Transmission hydrostatique MH 20/MH 25-4 T Buggie, les Déja novateur

Plus en détail

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé 1 Décompression II. REVOD Plongée à l ordinateur Septembre 2010 Plan de l exposé Introduction Typologie de la décompression: No déco Déco légère Déco Lourde La planification Les profils de plongée Le palier

Plus en détail

SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P

SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P Fabrication de grandes séries avec une efficacité accrue Augmentez la qualité de vos pièces de précision, réduisez vos coûts unitaires et fabriquez

Plus en détail

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011

cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 cuisinespyrosafe FTE 404 256 C Janvier 2011 PyroSafe système automatique intégré de détection et d extinction de feux pour cuisines Une chaîne inox équipée de fusibles (1 par bac de friture, 1 fusible

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

Le second nuage : questions autour de la lumière

Le second nuage : questions autour de la lumière Le second nuage : questions autour de la lumière Quelle vitesse? infinie ou pas? cf débats autour de la réfraction (Newton : la lumière va + vite dans l eau) mesures astronomiques (Rœmer, Bradley) : grande

Plus en détail

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar Dans le hangar VISITE EXTERIEURE CHECK-LIST F150 M F-GAQC 2 purges essence... Niveau huile... Verrière, fenêtres... Sur le parking Essence... Barre de manœuvre... Effectuées Entre FULL et 2 cm en dessous

Plus en détail

Un ballon pour l'école

Un ballon pour l'école Un ballon pour l'école Christophe Le Deit Ecole primaire publique de Précey (50) 2 Préambule Nous avons réalisé au cours de l'année scolaire 2007/2008, un projet ballon. Ce document est essentiellement

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

TEST PRATIQUE DU TEST DE LOGIQUE MATHEMATIQUE ET VERBAL

TEST PRATIQUE DU TEST DE LOGIQUE MATHEMATIQUE ET VERBAL TEST PRATIQUE DU TEST DE LOGIQUE MATHEMATIQUE ET VERBAL COPYRIGHT 2008 PROCTER & GAMBLE CINCINNATI, OH 45202 U.S.A. AVERTISSEMENT : Tous droits réservés. Aucune section du présent livret ne doit être reproduite

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

Eau Sol. Air Eau Sol. Mes sources. Comment se fait la compaction? L impact de la compaction. http://www.profi.com/

Eau Sol. Air Eau Sol. Mes sources. Comment se fait la compaction? L impact de la compaction. http://www.profi.com/ Mes sources Magazine : profi en Angleterre 1 Par Bruno Garon, ing. Attention à la pression au champ, comment réduire la compaction http://www.profi.com/ 10 et 11 février 2014 Comment se fait la compaction?

Plus en détail

Rafraîchisseur modèle Trav-L-Cool

Rafraîchisseur modèle Trav-L-Cool 050203 Rafraîchisseur modèle Trav-L-Cool Guide d utilisation modèle déposé photo non contractuelle Z.A. du Hairy 67230 HUTTENHEIM www.alden.fr Avertissements La reproduction de tout ou partie de ce guide

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail