PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE"

Transcription

1 Date: 05 Mai de 2015 PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE Dionisio Parise SENAI Departamento Regional do Paraná - Brasil

2 Coopération de l Agence LuxDevelopment et le SENAI Departament Régional du Paraná pour le renforcement des relations entre le secteur de la formation professionnelle et le secteur productif du Cap-Vert. Le conseil a pour but de décrire la création de PLATE-FORME de la viabilité financière de l'enseignement professionnel et technologique basé sur le modèle de la Direction Régionale du Senai Paraná. 2

3 LA PERFORMANCE MODÈLE SENAI L AGENCE DEVELOPMENT 2º Etap 1º Etap COOPÉRATION PAYS 3º Etap

4 PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE Définition Forme d'organisation des immobilisations corporelles (infrastructure) et immatériel (connaissances et compétences), des actions qui cherchent la visibilité de l'enseignement professionnel et téchnologique, la Consultation et Trading des actuers impliqués et les Sources de Financement, pour répondre aux besoins opérationnels et la viabilité financière des centres de formation professionnelle. Plate-forme de Durabilite Financiere Composeé de 03 axes: Visibilité, Consultation et Trading, et Source de Financement.

5 PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE 5

6 PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE AXE CONSULTATION ET ARTICULATION: Description: vise à créer les conditions pour établir le conseil d'administration de plate-forme de développement durable et et le Conseil consultatif téchnique du secteur privé Ces Conseils ont comme missions, entre autres, de favoriser les initiatives visant à renforcer la participation du secteur privé et les partenariats public/privé en ETP (Enseignement Téchnique et Formation Professionnelle), la définition des cours qui seront offerts, l'utilisation des ressources, et le Conseil consultatif technique du Secteur Privé. Le conseil d'administration de plate-forme de développement durable sera formé par des représentants des acteurs de l'enseignement technique et de la formation professionnelle et du Conseil consultatif téchnique du secteur privé.

7 PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE AXE VISIBILITE: Description: vise à rendre l'image visible de l'éducation téchnologique, et la sensibilisation des acteurs, des partenaires économiques et sociaux à participer du dévéloppement des Axes de Consultation et Trading, et Sources de Financement.

8 PLATE-FORME DE DURABILITE FINANCIERE AXE SOURCE DE FINANCEMENT: Description: vise à développer les activités des unités de l'enseignement téchnique et professionnel en Unités d Affaires, qui va définir les produits et services d Éducation Téchnologique et Professionnelle qui seront offertes, et la création d'une structure de processus, procédures et lignes directrices des relations avec le marché et de consulting. Il va définir aussi le Modèle «macro» de financement du secteur avec leurs scénarios et stratégies et les procédures et les actions des bailleurs de fonds / donateurs et, éventuellement, de nouveaux modèles de gestion de la PCP, impliquant une plus grande décentralisation et la participation du secteur privé.

9 CONTEXTE 9

10 ANALYSE DU CONTEXTE LIVRAISONS POSSIBLES 1. Conseil Consultatif de la Gestion de la Ptate-forme de Durabilité 2. Conseil Téchnique Consultatif du Secteur Privé 3. Elaboration d un plan de communication 4. Gestion avec une vision de Unité d affaires 5. Produits et services examinés 6. Processus de relation avec le Marché de Travail 7. Modèle de Gestion par Résultats avec l utilisation d indicateurs 8. Processus de recherche d oportunités de sources de financement. 10

11 AXE CONSULTATION ET TRADING: 11

12 AXE VISIBILITE: 12

13 GESTION PAR RÉSULTATS 28/04/

14 GESTION PAR RÉSULTATS 14

15 GESTION PAR RÉSULTATS 15

16 Resumé - héritage 1. Offres des produits et services qui répondent aux besoins du marché; 2. Augmenter la capacité de l'employabilité des jeunes; 3. Environnement structuré de consultation et de négociation; 4. Une plus grande participation du secteur productif dans la conception de politiques intégrées; 5. Vue de l entreprise dans le fonctionnement des centres de formation professionnelle, écoles techniques et de CESP; 6. Renforcer le dialogue entre les secteurs public et privé; 7. Efficacité et efficience dans la gestion des ressources; 8. Produits et services offerts par l ETP sans ombrage; (IEFP + technique + Écoles); 9. Améliorer l'image / la valorisation de l'enseignement professionnel par la communauté; 10.Attention accrue dans l éducation professionnelle et téchnologique; 16

17 MERCI! Dionisio João Parise Gerente de Alianças Estratégicas SENAI Paraná 17

Les enjeux de la coopération dans le prochain POE 2014-2020

Les enjeux de la coopération dans le prochain POE 2014-2020 Les enjeux de la coopération économique régionale dans le prochain POE 2014-2020 2020 Quels enjeux de la coopération pour la France de l Oc Océan Indien? Une carte à jouer pour La Réunion! Quels enjeux

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

BILAN ET RESULTATS Jumelage MA09/ENP-AP/OT18

BILAN ET RESULTATS Jumelage MA09/ENP-AP/OT18 BILAN ET RESULTATS Jumelage MA09/ENP-AP/OT18 Renforcement des capacités d intervention de l Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) en matière de promotion et de protection

Plus en détail

MOBILISATION DES RESSOURCES ET COORDINATION

MOBILISATION DES RESSOURCES ET COORDINATION REPUBLIQUE DU SENEGAL --------------- Un Peuple, Un But, Une Foi --------------- MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN MOBILISATION DES RESSOURCES ET COORDINATION Besoins de financement global

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

Qu'est-ce que Ciné-Lycée?

Qu'est-ce que Ciné-Lycée? www.cinelycee.fr Qu'est-ce que Ciné-Lycée? Cadre : - Opérationnel depuis 10/2010, en lien avec la réforme du lycée. - Complément des dispositifs déjà opérationnels d' éducation au cinéma, à l'image et

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA

Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA Decision 3 (2014) Annexe Plan de travail stratégique pluriannuel de la RCTA Champ d action : Garantie d un Système du Traité sur l Antarctique (STA) solide et efficace Mener un examen complet des exigences

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES 5 juin 2012 Catherine BODIN - Séverine GAUBERT DÉROULEMENT DE L'INTERVENTION I. Les caractéristiques de la gestion du personnel scolaire

Plus en détail

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle Projet d Appui Institutionnel

Plus en détail

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL PROCESSUS LOGICIEL Définition Un processus définit une séquence d étapes, en partie ordonnées, qui concourent à l obtention d un système logiciel ou à l évolution d un système

Plus en détail

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015

Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du SP/CNCA Bujumbura, le 23 Février 2015 PLAN D ACTIONS PRIORITAIRES Pour la révision des mécanismes du GCP et le renforcement des capacités du Bujumbura, le 23 Février 2015 Evaluation Indépendante des mécanismes du GCP Domaine 1 : Révision du

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Formulation des politiques logistiques

Formulation des politiques logistiques Formulation des politiques logistiques plan Introduction I- Système d objectifs, la logistique comme gestion d interfaces II- Typologie des politiques logistiques III- Alliances et partenariats comme orientation

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Soutien au processus d'élaboration et d'exécution des PNA par le LEG, le CA et les autres organes au titre de la Convention

Soutien au processus d'élaboration et d'exécution des PNA par le LEG, le CA et les autres organes au titre de la Convention Soutien au processus d'élaboration et d'exécution des PNA par le LEG, le CA et les autres organes au titre de la Convention Atelier régional de formation sur les plans nationaux d adaptation (PNA) pour

Plus en détail

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche 14 e Journées des pôles associés et de la coopération Point d actualité numérique des bibliothèques de l Enseignement supérieur et de la Recherche MESR - Mission de l'information scientifique et technique

Plus en détail

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement 7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement Session 3 Thème : Mettre le contexte au centre de l action : opérationaliser une approche sensible à la fragilité Sous-thème : «Prise

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE

TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE TERMES DE REFERENCE TYPES D UNE EVALUATION RETROSPECTIVE DECENTRALISEE Ce document décrit le canevas recommandé par la Division de l évaluation et de la capitalisation pour rédiger les termes de référence

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Assistant Chargé de formation H/F

Assistant Chargé de formation H/F Assistant Chargé de formation H/F La fonction Technologies & Processus (ITP) regroupe plusieurs métiers dont le point commun est de venir en appui à tous les collaborateurs du Groupe, sur des problématiques

Plus en détail

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Marty Makinen R4D/HFG avril 2015 Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad Branch Associates Development Alternatives Inc. (DAI) Futures Institute

Plus en détail

SPONSOR. In cooperation with. Media partners

SPONSOR. In cooperation with. Media partners SPONSOR In cooperation with Media partners «NEW OPPORTUNITIES FOR THE LUXEMBOURG INVESTMENT FUNDS ENVIRONMENT» Mr. Fabio SALVIATO - Directeur General SEFEA SC 2 SEFEA Le groupe 3 LE GROUPE SEFEA Soc. Coop.

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques. Sébastien Lamour

Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques. Sébastien Lamour Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques Sébastien Lamour Transformation numérique Jamais l informatique n a été aussi importante pour le développement

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E

P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E P L AT E - F O R M E C O O P É R AT I O N E T T O U R I S M E R E S P O N S A B L E www.cooperation-tourisme.org Un outil au service du développement territorial Échanger, partager et construire des partenariats

Plus en détail

Eau Alimentation en eau Assainissement Ressources en eau. Résumé. Directives de la Coopération Autrichienne pour le Développement

Eau Alimentation en eau Assainissement Ressources en eau. Résumé. Directives de la Coopération Autrichienne pour le Développement Eau Alimentation en eau Assainissement Ressources en eau Résumé Directives de la Coopération Autrichienne pour le Développement Mentions légales Ministère fédéral des Affaires européennes et internationales

Plus en détail

Résumé. Les incidences financières et administratives sont présentées au paragraphe 5.

Résumé. Les incidences financières et administratives sont présentées au paragraphe 5. Conseil exécutif Cent quatre-vingt-neuvième session 189 EX/23 PARIS, le 20 février 2012 Original anglais Point 23 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITION CONCERNANT LA CRÉATION, À SRI LANKA, D UN CENTRE

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Budgétisation et gestion financière

Budgétisation et gestion financière Budgétisation et gestion financière PRATIQUE RECOMMANDÉE DE LA GFOA Planification financière à long terme (2009) (BUDGET) Contexte. La planification financière à long terme combine les prévisions financières

Plus en détail

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport 1 Juin 2012 Position adoptée à l issue des échanges et travaux du réseau européen «Sport et Santé», créé et animé par Sport et

Plus en détail

GESTION DU RISQUE MALADIE MAITRISER ENSEMBLE LES COUTS ET GARANTIR DES SOINS MEDICAUX DE QUALITE

GESTION DU RISQUE MALADIE MAITRISER ENSEMBLE LES COUTS ET GARANTIR DES SOINS MEDICAUX DE QUALITE GESTION DU RISQUE MALADIE MAITRISER ENSEMBLE LES COUTS ET GARANTIR DES SOINS MEDICAUX DE QUALITE RAPPEL DES TERMES DE REFERENCE 1. Les spécificités du risque maladie 2. Les différents aspects de la gestion

Plus en détail

SimTrade Présentation Salon Actionaria - Novembre 2014

SimTrade Présentation Salon Actionaria - Novembre 2014 SimTrade Présentation Salon Actionaria - Novembre 2014 SimTrade Qu est-ce que SimTrade? Quels sont les objectifs de SimTrade? Quelle est l originalité de SimTrade? SimTrade en 3 points SimTrade : outil

Plus en détail

MANAGEMENT De la QUALITE

MANAGEMENT De la QUALITE MANAGEMENT De la QUALITE Dr. ACHELHI Hicham achelhihicham@yahoo.fr Dr. ACHELHI Hicham Management de la Qualité Totale : Normalisation 1 Chap 1 : Normalisation Dr. ACHELHI Hicham achelhihicham@yahoo.fr

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

SimTrade. Simulez vos envies de trading

SimTrade. Simulez vos envies de trading SimTrade Simulez vos envies de trading Présentation Actionaria - Vendredi 23 novembre 2012 SimTrade Qu est-ce que SimTrade? Quels sont les objectifs de SimTrade? Quelle est l originalité de SimTrade? Quel

Plus en détail

2013-2018. Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle

2013-2018. Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle 2013-2018 Des outils privilégiés : l approche territoriale et la politique contractuelle Des outils confortés, des partenariats renforcés 2013-2018 Les schémas d aménagement et de gestion des eaux (Sage)

Plus en détail

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE CONFÉRENCE INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE L UFAI ESTHER STERN, CONSEILLÈRE INTERRÉGIONALE, GESTION DES FINANCES PUBLIQUES NATIONS

Plus en détail

Objectif du Programme CoS-SIS. Présentation du Programme CoS-SIS du Mali

Objectif du Programme CoS-SIS. Présentation du Programme CoS-SIS du Mali Convergence of Sciences Convergence of Sciences: Strengthening Agricultural Innovation Systems Convergence des Sciences: Renforcement des Systèmes d Innovation Agricoles Profile du Programme au Mali Juillet

Plus en détail

REsolutions to Fund Cities

REsolutions to Fund Cities Supporting local authorities to access funding REsolutions to Fund Cities Rethinking Economic Solutions to Sustainably Fund Local Development REsolutions soutient la Campagne Urbaine Mondiale Résumé REsolutions,

Plus en détail

Exposé du Congrès national des cadres en immobilier public (CNCIP) sur l'étalonnage

Exposé du Congrès national des cadres en immobilier public (CNCIP) sur l'étalonnage Réunion générale annuelle des administrateurs généraux fédéraux-provinciaux-territoriaux des travaux publics Exposé du Congrès national des cadres en immobilier public (CNCIP) sur l'étalonnage Août 2013

Plus en détail

Trivandi consultants de grand projets. Menant des projets a vie

Trivandi consultants de grand projets. Menant des projets a vie Trivandi consultants de grand projets Menant des projets a vie Découvrir Trivandi Trivandi est une société de conseil internationale qui fournit des conseils stratégiques, la gestion de projet et assurance

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP Document adopté au Comité Exécutif de la FSESP 9 & 10 November 2009 Les résolutions adoptées pendant le Congrès du 8 au 11 juin 2009 et qui sont citées à la fin du document constituent la base du Plan

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Gestion des biens immobiliers fédéraux

Gestion des biens immobiliers fédéraux Gestion des biens immobiliers fédéraux Le 28 janvier 2014 Institut des biens immobiliers du Canada (IBIC) Atelier national sur les infrastructures maritimes Montréal Secteur des services acquis et des

Plus en détail

Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr

Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan. Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr Introduction Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE/OMC

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LA POLITIQUE DE FINANCEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE SUR LA POLITIQUE DE FINANCEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE SUR LA POLITIQUE DE FINANCEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE 1 mars 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Principes et objectifs de financement des

Plus en détail

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications

Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécommunications E1C23 Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications - IR Le chef de projet ou l expert systèmes informatiques, réseaux

Plus en détail

Cent cinquante-cinquième session. Rome, 27-28 octobre 2014

Cent cinquante-cinquième session. Rome, 27-28 octobre 2014 Octobre 2014 FC 155/INF/2 F COMITÉ FINANCIER Cent cinquante-cinquième session Rome, 27-28 octobre 2014 Plan de travail du Commissaire aux comptes pour la période allant de juillet 2014 à juin 2015 Pour

Plus en détail

Peter Ebongue Mbondji Myriam De Spiegelaer AHO Unit Consultant. WHO Regional Office for Africa

Peter Ebongue Mbondji Myriam De Spiegelaer AHO Unit Consultant. WHO Regional Office for Africa Peter Ebongue Mbondji Myriam De Spiegelaer AHO Unit Consultant WHO Regional Office for Africa Expert Consultation on the African Health Observatory Brazzaville, Congo. April 28 30, 2014 Fonctions principales

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

PROJET DU COMPLEXE CARLING

PROJET DU COMPLEXE CARLING PROJET DU COMPLEXE CARLING Institut des biens immobiliers du Le 19 novembre 2014 and Services of Présentateurs Daniel Godbout, directeur général, Transformation du Quartier général, MDN Pierre St-Laurent,

Plus en détail

Réseau développement durable aux Hautes Ecoles Spécialisées Suisses. Gerhard Schneider

Réseau développement durable aux Hautes Ecoles Spécialisées Suisses. Gerhard Schneider Réseau développement durable aux Hautes Ecoles Spécialisées Suisses Gerhard Schneider Ma personne Dr Gerhard Schneider Etudes de chimie, doctorat en biologie Depuis 2008 Co-responsable de l Unité Management

Plus en détail

Rapport d Activités 2009

Rapport d Activités 2009 www.developpementsansfrontieres.org Rapport d Activités 2009 DEVELOPPEMENT SANS FRONTIERES Association loi 1901 SIRET : 50017689600016 APE/NACE : 9499Z Déclarée en préfecture le 14/11/2006 Rappels et présentation

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Réponse de la direction et plan d action

Réponse de la direction et plan d action Réponse de la direction et plan d action Titre du projet : Évaluation de l Initiative de soutien des familles vivant une séparation ou un divorce Centre de responsabilité : Section de la famille, des enfants

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

Tout simplement en Saskatchewan : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units

Tout simplement en Saskatchewan : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units Tout simplement en Saskatchewan : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units Les trois unités de crise répondent à environ 50 000 appels par année et, dans 20 % à 25 % des cas, elles

Plus en détail

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Fiducie du Chantier de l économie sociale. Ce document

Plus en détail

MiFID Markets in Financial Instruments Directive

MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Les principales dispositions de la directive Les objectifs de la Directive MiFID L objectif de l Union européenne en matière de services financiers

Plus en détail

Argumentaire pour la facilitation des échanges dans la pratique. Andrew Grainger

Argumentaire pour la facilitation des échanges dans la pratique. Andrew Grainger Argumentaire pour la facilitation des échanges dans la pratique Andrew Grainger Nottingham University Business School andrew.grainger@nottingham.ac.uk Page: 1 Incitants politiques génériques 1. Modernisation

Plus en détail

La gestion des risques pour les assureurs. Québec, 29 avril 2015

La gestion des risques pour les assureurs. Québec, 29 avril 2015 La gestion des risques pour les assureurs Québec, 29 avril 2015 La gestion des risques pour les assureurs Marthe Lacroix Vice-présidente exécutive aux affaires financières, immobilières et infrastructure

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

FINANCER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

FINANCER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE FINANCER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Grandes orientations et rôle du FMI AVRIL 2015 2015 est une année cruciale une année où la communauté internationale s engagera à poursuivre une vision commune des objectifs

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS

GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS GUIDE POUR LE SUIVI DES PROJETS, L ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS, LA RÉVISION ET LA PROLONGATION DE PROJETS Pour tous les modèles de rapports, veuillez visiter le site du FNUD : http://www.un.org/democracyfund/information-grantees

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

Programme en cas d urgence nucléaire

Programme en cas d urgence nucléaire Programme en cas d urgence nucléaire Ministère de la Sécurité publique Décembre 2011 BUT Décrire l état actuel de nos capacités et de notre préparation pour la remise en service de la centrale prévue pour

Plus en détail

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Fiducie du Chantier de l économie sociale. Ce document

Plus en détail

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable Forum sur la Coopération pour le Développement 2012 Symposium préparatoire de haut niveau «Construire un avenir durable Partenaires dans la Coopération au Développement» Brisbane, Australie, 14-15 Mai

Plus en détail

SEMINAIRES INTERNATIONAUX

SEMINAIRES INTERNATIONAUX n, Conseil Formation Recrutement-Intérim SEMINAIRES INTERNATIONAUX Programmes de Formation de Certification Conçus et Dispensés Entièrement en Français Par Illinois State University et GSBO Niamey - Lomé

Plus en détail

Sport et financements européens : état des lieux des fonds à disposition des porteurs de projets

Sport et financements européens : état des lieux des fonds à disposition des porteurs de projets Sport et financements européens : état des lieux des fonds à disposition des porteurs de projets Think tank Sport et Citoyenneté www.sportetcitoyennete.com 1 Introduction Pourquoi un document sur les subventions

Plus en détail

I.T.I.L. I.T.I.L. et ISO 20000 ISO 20000. La maturité? La Mêlée Numérique 10. le 8 juin 2006. Luc Van Vlasselaer http://itil.lv2.

I.T.I.L. I.T.I.L. et ISO 20000 ISO 20000. La maturité? La Mêlée Numérique 10. le 8 juin 2006. Luc Van Vlasselaer http://itil.lv2. et La maturité? La Mêlée Numérique 10 le 8 juin 2006 Plan de la p Introduction /IEC Conclusions Questions et réponses La Norme /IEC ntroduction Technologie de l'information - Gestion des services Partie

Plus en détail

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH)

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) République d Haïti Primature Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) Les règles de prévention des conflits d intérêts dans la fonction publique Haïtienne Responsabilité Générale de l OMRH

Plus en détail

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5

asah alpha consulting Prog o ram a m m e e de d e fo f r o mat a i t on o n 2 01 0 5 AUDIT 1 1.1 Evaluation et appréciation du contrôle Auditeurs internes, contrôleurs de gestion Responsables administratifs et financiers ; Durée : 03 jours Maitriser la démarche d évaluation interne Mettre

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

ECD Watch. Les. Principes directeurs de l OCDE à l intention des entreprises multinationales. Un outil pour la conduite responsable des entreprises

ECD Watch. Les. Principes directeurs de l OCDE à l intention des entreprises multinationales. Un outil pour la conduite responsable des entreprises ECD Watch Les Principes directeurs de l OCDE à l intention des entreprises multinationales Un outil pour la conduite responsable des entreprises À propos des Principes directeurs de l OCDE à l intention

Plus en détail

Conférence LSA - Préparez vos négociations commerciales 2012! Maîtriser les coûts d achat des matières premières

Conférence LSA - Préparez vos négociations commerciales 2012! Maîtriser les coûts d achat des matières premières www.pwc.com Octobre 2011 Conférence LSA - Préparez vos négociations commerciales 2012! Maîtriser les coûts d achat des matières premières Présentée par François Soubien Partner PwC Strategy Croissance

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

UNCTAD Single-year Expert Meeting on Tourism s Contribution to Sustainable Development

UNCTAD Single-year Expert Meeting on Tourism s Contribution to Sustainable Development UNCTAD Single-year Expert Meeting on Tourism s Contribution to Sustainable Development Geneva, Palais des Nations, Salle XXVI, 14-15 March 2013 Ahmed Sid Ministère du Tourisme et de l Artisanat, Algérie

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments

La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments La gestion active de l énergie, au cœur de la performance des bâtiments L évolution des fonctions des bâtiments Évolution des fonctions techniques des bâtiments Gestion de l énergie Space Management Gestion

Plus en détail

Ateliers du Bureau des dossiers professionnels et sociaux ***

Ateliers du Bureau des dossiers professionnels et sociaux *** Ateliers du Bureau des dossiers professionnels et sociaux *** 2015 16 Fédération des enseignant(e)s de la C.-B. 1 Introduction La FECB a pour fière tradition de soutenir les membres et les syndicats locaux

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX»

Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Démarche méthodologique pour la constitution des dossiers «LABEX» Pour les porteurs de projets de l Université Joseph Fourier de Grenoble 24 Septembre 2010 Sommaire Quelques rappels sur LABEX Démarche

Plus en détail

Éléments de base Edition/Affichage/Web TV CHARTE GRAPHIQUE

Éléments de base Edition/Affichage/Web TV CHARTE GRAPHIQUE Éléments de base Edition/Affichage/Web TV CHARTE GRAPHIQUE Éléments de base Edition/Affichage/Web TV présentation construction mention tarifaire couleurs et fonds interdits Services commandés par SMS :

Plus en détail

Développement des affaires électroniques Andrée Marchand

Développement des affaires électroniques Andrée Marchand Développement des affaires électroniques Andrée Marchand Faites-vous des affaires électroniques? Développement des affaires électroniques Andrée Marchand Quelques exemples Le paiement des comptes électroniquement

Plus en détail