Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie"

Transcription

1 Thème 05 Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie N d article 1401 CSauv

2 Thème 05 Séquence 01 Page 01 Version f Infarctus Généralités Lors d un infarctus du myocarde, le muscle cardiaque n est plus suffisamment alimenté en sang à cause d une obstruction de vaisseaux coronaires. Dans presque tous les cas, l infarctus est la conséquence de l athérosclérose long processus d encrassement des vaisseaux par des graisses et des dépôts calcaires (plaques). En se rompant, les plaques augmentent le risque de caillots susceptibles d obstruer complètement les vaisseaux et d entraîner un infarctus. Si l on ne rétablit pas très rapidement l irrigation de la partie du cœur touchée, les tissus du muscle cardiaque se nécrosent. Plus la zone touchée est vaste, plus les conséquences sont graves. Rétrécissement Athérosclérose Informations complémentaires réservées à l enseignant L angine de poitrine (angor) est liée à un rétrécissement des vaisseaux coronaires. Ce rétrécissement provoque une diminution de l apport d oxygène lors d un effort (monter un escalier, par exemple). Les douleurs ne durent que quelques minutes et disparaissent soit d elles-mêmes, soit sous l effet de la nitroglycérine. comme pour l infarctus. T05.S f

3 Temps requis 5 min Généralités Interruption de l apport sanguin Athérosclérose Dépôts graisseux et calcaires Caillot et obstruction des vaisseaux Nécrose du tissu cardiaque Traitement urgent T05.S f

4 Thème 05 Séquence 01 Page 03 Version f Infarctus Facteurs de risque L athérosclérose est un processus qui s étale sur des années et des décennies et qui entraîne une altération des vaisseaux sanguins. S il arrive que les symptômes se manifestent parfois chez des sujets jeunes, on ne les voit généralement apparaître qu à un stade très avancé de la maladie. Mais nous ne sommes toutefois pas sans défense face à ce processus sournois. Les divers facteurs de risque qui favorisent le dépôt de substances graisseuses et calcaires sur la paroi interne des artères sont parfaitement connus. Si l on veut prévenir l infarctus, il faut éliminer ou si ce n est plus possible traiter les facteurs de risque. On retrouve les mêmes facteurs de risque pour l attaque cérébrale (accident vasculaire cérébrale) et l arrêt cardio-respiratoire. Informations complémentaires réservées à l enseignant Facteurs de risque Conséquences Prévention Tabagisme Le tabagisme est la principale cause Renoncez à fumer. de mortalité évitable dans notre pays. Votre médecin vous aidera pendant le sevrage. Cesser de fumer peut permettre de réduire d un cinquième le risque de maladie cardio-vasculaire. Hypertension L hypertension (140/90 mm Hg et plus) Contrôlez votre tension artérielle au moins une endommage les vaisseaux et favorise fois par an. Surveillez votre poids, mangez peu l athérosclérose. Une tension artérielle salé et ayez suffisamment d activité physique. normale divise par deux voire par dix Consultez votre médecin en cas d hypertension. le risque d infarctus. Cholestérol L hyperlipidémie (excès de graisses Mangez varié et privilégiez les acides gras (Hyperlipidémie) sanguines) favorise le dépôt de substances insaturés (les acides gras saturés sont surtout graisseuses sur la paroi interne des artères. présents dans les graisses animales). Faites Elle compte parmi les principaux facteurs contrôler votre taux de cholestérol au moins de risque d infarctus. tous les 5 ans, dès 20 ans. Le taux idéal de cholestérol total est inférieur à 5 mmol/l. Sédentarité Le manque d activité physique peut favoriser 30 minutes par jour d activité physique infarctus, attaque cérébrale, diabète et autres d intensité moyenne (de quoi vous essouffler maladies. Une activité physique régulière un peu sans nécessairement transpirer) réduit les risques d un tiers. auront déjà des effets bénéfiques sur votre santé. Obésité L excès de poids favorise l hypertension Une alimentation équilibrée et pauvre en (Adiposité) artérielle, le diabète et l hyperlipidémie. graisses ainsi qu une activité physique Chez les personnes de poids normal, le quotidienne vous aident à réduire l excès de risque de maladies cardio-vasculaires est poids et à maintenir un poids normal. trois à quatre fois plus faible que chez les personnes obèses. Diabète Le risque d infarctus est cinq fois plus élevé Une alimentation équilibrée, une activité chez le diabétique et celui d attaque cérébrale physique régulière et un poids normal trois fois plus. Un diabète bien traité peut contribuent à prévenir le diabète. Faites un réduire le danger. contrôle annuel de la glycémie en cas de suspicion de diabète ou de diabétiques dans la famille. Stress Trop de stress nuit à la santé et favorise Accordez-vous des moments de détente l apparition de problèmes cardio-vasculaires régulièrement et efforcez-vous d éviter le et d autres maladies. stress nocif. T05.S f

5 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Transparent Facteurs de risque M.FOL.009 Facteurs de risque Arrêt cardio-respiratoire Infarctus Attaque cérébrale Tabagisme Hypertension Excès de cholestérol Sédentarité Obésité Diabète Stress Tabagisme Hypertension Excès de cholestérol Sédentarité Obésité Diabète Stress T05.S f

6 Thème 05 Séquence 01 Page 05 Version f Infarctus Vive douleur constrictive ou sensation de brûlure dans la poitrine, souvent accompagnée d oppression et de peur de mourir Douleur irradiant parfois dans tout le thorax, les deux épaules, les bras, le cou, le maxillaire inférieur ou la partie supérieure de l abdomen associés possibles: pâleur du visage, nausées, sueurs profuses, difficultés respiratoires, pouls irrégulier Douleur indépendante des mouvements et de la respiration et ne cédant pas à la prise de nitroglycérine Parfois peur de mourir Alarmer immédiatement Installer le patient sur un lit, un canapé ou par terre; surélever le haut du corps, placer des coussins ou des couvertures sous la tête, la nuque, le dos Dégrafer les vêtements serrés, le soutien-gorge, dénouer la cravate Aider le patient à prendre de la nitroglycérine si son médecin lui en a prescrit Si possible, donner au patient 500 mg d aspirine s il n est pas allergique à ce médicament Si le patient perd connaissance, appliquer le schéma ABCD Informations complémentaires réservées à l enseignant Les symptômes ne se manifestent pas toujours aussi nettement qu ils sont décrits. Souvent, le patient ne ressent qu une certaine faiblesse, des difficultés respiratoires, une extrême fatigue qu il attribue à un embarras gastrique, des courbatures, des maux de dents, des rhumatismes ou des maux de dos. Les femmes (âgées) en particulier et les diabétiques ne présentent souvent que des symptômes peu marqués et atypiques. De plus, certains patients refusent d admettre qu ils sont victimes d un infarctus. Si vous suspectez un infarctus, prenez vos responsabilités! Alarmez immédiatement! D autres informations sont disponibles auprès de la Fondation suisse de cardiologie à Berne ( T05.S f

7 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Alliance suisse des samaritains 2004 Transparent Infarctus M.FOL.010 Oppression et douleur constrictive dans la poitrine Douleur irradiante Douleur indépendante des mouvements et de la respiration Parfois, peur de mourir associés Oppression et douleur constrictive dans la poitrine Douleur irradiante Douleur indépendante des mouvements et de la respiration associés possibles (sueurs profuses, etc.) Parfois peur de mourir Transparent Infarctus M.FOL.011 Alarmer immédiatement Surélever le haut du corps Dégrafer les vêtements serrés Nitroglycérine, si prescrit par le médecin Aspirine, si aucune allergie Si inconscience Schéma ABCD Alarmer immédiatement Surélever le haut du corps Dégrafer les vêtements serrés Nitroglycérine Si prescrit par le médecin Aspirine 500 mg Si aucune allergie Si inconscience Schéma ABCD Vidéo/DVD M.FIL.001 Scène «Urgence cardiaque» T05.S f

8 Thème 05 Séquence 02 Page 01 Version f Attaque cérébrale Généralités Des troubles de l irrigation sanguine peuvent aussi toucher les vaisseaux du cerveau qui a, tout comme le cœur, un besoin constant d oxygène et de nutriments. Quand nous sommes à l état de repos, le cerveau utilise presque un quart du volume sanguin propulsé par le cœur. Si l apport sanguin diminue, les cellules nerveuses de la zone touchée ne reçoivent plus assez ou plus du tout d oxygène. Elles se détériorent et meurent si l irrigation n est pas rapidement rétablie. Les conséquences pour les fonctions organiques sont plus ou moins graves et dépendent de la zone cérébrale touchée par le manque d irrigation sanguine ainsi que de l étendue des dégâts. Quatre attaques cérébrales sur cinq sont dues à l athérosclérose, un caillot (thrombus) venant obstruer un vaisseau au diamètre rétréci. L accident vasculaire cérébral peut aussi être causé par un caillot migrant depuis le cœur (embolus). Athérosclérose Thrombus Embolus T05.S f

9 Temps requis 5 min Généralités Blocage de l apport sanguin au cerveau Conséquence de l athérosclérose Facteurs déclenchants: thrombus, embolus Mort des cellules nerveuses si pas de traitement rapide T05.S f

10 1 1 1 Thème 05 Séquence 02 Page 03 Version f Attaque cérébrale Apparition soudaine de faiblesse, paralysie ou sensation d engourdissement généralement d un côté du corps (visage, bras ou jambe) Cécité soudaine (souvent un seul œil), image double Perte subite de la parole ou difficultés à comprendre ce qui se dit Vertiges rotatoires et marche hésitante durant plus de 15 minutes Maux de tête soudains, inhabituels et intenses Chaque minute compte! Alarmer immédiatement! Installer le patient sur un lit, un canapé ou par terre. Surélever le haut du corps, placer un coussin ou des couvertures sous la tête, la nuque et le dos Rester près du patient, le réconforter, le tranquilliser et le surveiller Si le patient perd connaissance, appliquer le schéma ABCD Informations complémentaires réservées à l enseignant Les symptômes de l attaque cérébrale peuvent varier. Un seul ou plusieurs symptômes peuvent survenir, d une intensité très variable. D autres informations sont disponibles auprès de la Fondation suisse de cardiologie à Berne ( T05.S f

11 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Alliance suisse des samaritains 2004 Transparent M.FOL.012 Attaque cérébrale Faiblesse soudaine, paralysie ou sensation d engourdissement Troubles de la vue Perte de la parole Vertiges rotatoires et marche hésitante Parfois violents maux de tête Faiblesse soudaine, paralysie ou sensation d engourdissement, en général d un seul côté Troubles de la vue Perte de la parole Vertiges rotatoires et marche hésitante Parfois violents maux de tête Transparent M.FOL.013 Attaque cérébrale Alarmer immédiatement Surélever le haut du corps Assister et surveiller le patient Si inconscience Schéma ABCD Alarmer immédiatement Surélever le haut du corps Assister et surveiller le patient Si inconscience Schéma ABCD T05.S f

12 Thème 05 Séquence 03 Page 01 Version f Arrêt cardio-respiratoire Généralités Les mouvements de pompage du muscle cardiaque sont déclenchés et synchronisés par le système de conduction électrique du cœur. Cela permet aux millions de cellules musculaires du cœur de se contracter et de se décontracter de façon rythmique. Tout dysfonctionnement de ce système électrique provoque des troubles du rythme et des mouvements de pompage du muscle cardiaque. Il se produit alors une sorte de tempête d impulsions électriques incontrôlées. Le cœur se met en fibrillation, il ne pompe plus, respectivement ne bat plus. Ce type de fibrillation ventriculaire est une complication fréquente de l infarctus et est à l origine de 4 arrêts cardiaques subits sur 5. Autres causes Choc d origine électrique Accident Noyade Asphyxie Effets secondaires ou surdose de médicaments Réactions allergiques T05.S f

13 Temps requis 5 min Généralités Pompage déclenché par le système de conduction électrique Fibrillation Arrêt cardio-respiratoire Cause la plus fréquente Infarctus Autres causes Choc d origine électrique Accident Noyade Asphyxie Effets secondaires ou surdose de médicaments Réactions allergiques T05.S f

14 Thème 05 Séquence 03 Page 03 Version f Arrêt cardio-respiratoire Inconscience; le patient tombe ou s effondre sur son siège Aucune réaction si on lui parle à haute voix, ou à la douleur Aucune respiration Aucun signe de vie spontané Alarmer immédiatement Appliquer le schéma ABCD Informations complémentaires réservées à l enseignant D autres informations sont disponibles auprès de la Fondation suisse de cardiologie à Berne ( T05.S f

15 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Transparent M.FOL.014 Arrêt cardio-respiratoire Inconscience Aucun signe de vie spontané Alarmer immédiatement Schéma ABCD Inconscience Aucune réaction à la douleur Aucune signe de vie spontané Vidéo/DVD Alarme immédiate Schéma ABCD M.FIL.001 Scène «Accident dû à l électricité» T05.S f

16 Thème 05 Séquence 04 Page 01 Version f Lésions internes Généralités Lors d accidents, il y a toujours un risque de lésions des organes internes: foie, rate, etc. Les circonstances de l accident permettent de suspecter ce genre de lésions. Une prise en charge médicale rapide s impose pour ce type de patients, il est donc impératif d alarmer immédiatement. Peau très pâle et froide Sueurs froides Patient très souvent indifférent, mais aussi agité, excité ou agressif Respiration rapide et superficielle, bâillements Aggravation continue de l état général Alarmer Ne pas déplacer le patient inutilement Installer en position couchée Protection thermique Schéma ABCD Informations complémentaires réservées à l enseignant Le problème de l état de choc n est pas traité dans le cours de sauveteur. L objectif de ce cours est d amener le sauveteur à suspecter une lésion interne, à ne plus bouger le patient et à veiller à ce qu il reçoive rapidement un traitement médical. Lors d accidents, les lésions internes passent souvent inaperçues; elles sont décelées tardivement à cause du stress et de l énervement. C est la raison pour laquelle de tels patients ont besoin d examens et de traitements médicaux. T05.S f

17 M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv M.FOL f N d article 1407 série de transparents CSauv Alliance suisse des samaritains 2004 Alliance suisse des samaritains 2004 Temps requis 10 min Généralités Tenir compte des circonstances de l accident Alarmer Transparent Lésions internes Pâleur Sueurs froides Apathie, voire agressivité Respiration superficielle Aggravation de l état général M.FOL.015 Peau très pâle et froide Sueurs froides Patient indifférent à agressif Respiration superficielle Aggravation de l état général Transparent Lésions internes Alarmer Ne pas déplacer inutilement le patient Position couchée Protection thermique Schéma ABCD M.FOL.016 Video/DVD Alarmer Ne pas déplacer le patient inutilement Position couchée Protection thermique Schéma ABCD M.FIL.001 Scène «Blessure abdominale» T05.S f

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE *

FIBRILLATION AURICULAIRE * FIBRILLATION AURICULAIRE * ET AVC La fibrillation auriculaire provoque UN AVC TOUTES LES 0 MINUTES 1 *ou atriale stopavc I PRENEZ VOTRE FA À CŒUR I Qu est-ce que la fibrillation auriculaire ou FA? Pourquoi

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur!

PRENEZ LE CONTRÔLE. Réduisez vos risques de maladies du cœur et d AVC. Guide à l intention des Autochtones. Mettons-y du cœur! Renseignez-vous sur le site Web de la Ce site propose une riche gamme de renseignements et d outils afin de vous aider, vous et votre famille, à prévenir et à contrôler les maladies du cœur et les AVC.

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

SIGNES AVANT-COUREURS ET MESURES D URGENCE À PRENDRE - POUR LA VIE

SIGNES AVANT-COUREURS ET MESURES D URGENCE À PRENDRE - POUR LA VIE SIGNES AVANT-COUREURS ET MESURES D URGENCE À PRENDRE - POUR LA VIE Sauriez-vous quoi faire en cas d urgence cardiaque? En apprenant les signes avant-coureurs d une crise cardiaque, d un arrêt cardiaque

Plus en détail

L accident Vasculaire Cérébral «AVC»

L accident Vasculaire Cérébral «AVC» L accident Vasculaire Cérébral «AVC» Conception-Rédaction : Dr Ludovic MORIN, service de neurologie, C. H. Sainte Anne - 75 674 Paris Relecture : Pr Jean-Louis MAS, Dr Catherine LAMY, Dr Valérie DOMIGO,

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.»

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.» ECC CARDIOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE : Savoir faire l anamnèse d un patient avec une affection cardio-vasculaire : o Caractériser une douleur rétrosternale o Rechercher les symptômes d une insuffisance

Plus en détail

LES AVC AU CAMEROUN : «PREVENIR VAUT MIEUX QUE GUERIR» Écrit par www.camer.be Lundi, 21 Avril 2014 21:34

LES AVC AU CAMEROUN : «PREVENIR VAUT MIEUX QUE GUERIR» Écrit par www.camer.be Lundi, 21 Avril 2014 21:34 Il y a moins de 20 ans, les AVC étaient quasiment inconnus du grand public au Cameroun. Aujourd'hui, les AVC sont devenus un véritable problème de Santé Publique car tuent plus que les Accidents de la

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LA PATIENTE FEUILLET D EMBALLAGE Pr DIANE -35. Traitement de l acné

RENSEIGNEMENTS POUR LA PATIENTE FEUILLET D EMBALLAGE Pr DIANE -35. Traitement de l acné 24 RENSEIGNEMENTS POUR LA PATIENTE FEUILLET D EMBALLAGE Pr DIANE -35 Traitement de l acné Composition DIANE-35 est une préparation qui contient deux hormones sexuelles, soit l acétate de cyprotérone et

Plus en détail

Livret d information aux patients ayant une ostéoporose et traités par ACIDE ZOLÉDRONIQUE. Acide zolédronique 5 mg solution pour perfusion

Livret d information aux patients ayant une ostéoporose et traités par ACIDE ZOLÉDRONIQUE. Acide zolédronique 5 mg solution pour perfusion Livret d information aux patients ayant une ostéoporose et traités par ACIDE ZOLÉDRONIQUE Acide zolédronique 5 mg solution pour perfusion Source : www.ansm.sante.fr V1 10/2013 1/6 Sommaire - Qu est-ce

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

10/10 Sorti de Zoom. 7/17 Faire un zoom, diagon ale

10/10 Sorti de Zoom. 7/17 Faire un zoom, diagon ale Récit Temps (sec)/ s Écoulé Image Départ Image Fin Motion Le cœur est compliqué et il est aussi organe que travaille très fort et c est la seule sorte muscle qui peut se contracter régulièrement sans fatigue;

Plus en détail

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique La douleur thoracique Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique Vendredi 28 Octobre 2011 Cause fréquente de consultation et de recours aux services de soins

Plus en détail

Comprendre la maladie coronarienne

Comprendre la maladie coronarienne Comprendre la maladie coronarienne Aperçu de la trousse Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès chez les Américains. Chaque année, le nombre de décès dus à ces maladies est plus

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression

Dissolution des Gaz & Accidents de décompression Dissolution des Gaz & Accidents de décompression 1 Plan du cours Introduction Rappels Pression Composition de l air Pression partielle Courbe de sécurité Anatomie Dissolution des Gaz (Loi de Henry) Mise

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dipyridamole EG 75 mg comprimés enrobés Dipyridamole EG 150 mg comprimés pelliculés.

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dipyridamole EG 75 mg comprimés enrobés Dipyridamole EG 150 mg comprimés pelliculés. NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dipyridamole EG 75 mg comprimés enrobés Dipyridamole EG 150 mg comprimés pelliculés Dipyridamole Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NALADOR 500 microgrammes, lyophilisat pour usage parentéral Sulprostone Veuillez lire attentivement l'intégralité de

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION DES PATIENTS AYANT UNE OSTÉOPOROSE ET TRAITÉS PAR ACIDE ZOLÉDRONIQUE 5 mg

LIVRET D INFORMATION DES PATIENTS AYANT UNE OSTÉOPOROSE ET TRAITÉS PAR ACIDE ZOLÉDRONIQUE 5 mg LIVRET D INFORMATION DES PATIENTS AYANT UNE OSTÉOPOROSE ET TRAITÉS PAR ACIDE ZOLÉDRONIQUE 5 mg Ce document s inscrit dans le cadre du Plan de Gestion des Risques des spécialités Acide Zolédronique 5 mg,

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION

BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION Patient/Aidant familial ou accompagnant Ce document est diffusé par les Laboratoires commercialisant des médicaments génériques à base d Aripiprazole indiqués dans le traitement

Plus en détail

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON Séquence 2 : la polyconsommation. Objectif général de la séquence : être capable d adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives. NOM : Classe : Prénom : Date : DEVOIR MAISON NOTE :

Plus en détail

LISEZ CE DOCUMENT POUR ASSURER UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DE VOTRE MÉDICAMENT RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AU PATIENT

LISEZ CE DOCUMENT POUR ASSURER UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DE VOTRE MÉDICAMENT RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AU PATIENT LISEZ CE DOCUMENT POUR ASSURER UNE UTILISATION SÉCURITAIRE ET EFFICACE DE VOTRE MÉDICAMENT RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AU PATIENT N JURNISTA Comprimés de chlorhydrate d HYDROmorphone à libération prolongée

Plus en détail

Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie:

Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie: Chez le patient coronarien, 4 examens possibles avant la coronarographie: - L Épreuve d effort d - L Échographie d effortd - L Échographie sous dobutamine - La Scintigraphie myocardique d effortd Sandrine

Plus en détail

ABILIFY MAINTENA MC aripiprazole à libération prolongée pour suspension injectable

ABILIFY MAINTENA MC aripiprazole à libération prolongée pour suspension injectable PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr ABILIFY MAINTENA MC aripiprazole à libération prolongée pour suspension injectable Lisez attentivement le présent dépliant avant de commencer à utiliser

Plus en détail

Un augmentation de la courbure du bas du dos (vertèbres lombaires) entrainant une adaptation de posture du basin du thorax, des épaules et de la tête.

Un augmentation de la courbure du bas du dos (vertèbres lombaires) entrainant une adaptation de posture du basin du thorax, des épaules et de la tête. La grossesse et l ostéopathie Tout au long de la grossesse de nombreux changements de la posture et de l équilibre de l ensemble du corps de la femme vont survenir selon une dynamique individuelle et en

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE L'Hypertension artérielle et les risques associés L'Hypotension artérielle et les risques associés Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Le froid. JLH Cmas *** 1

Le froid. JLH Cmas *** 1 Le froid JLH Cmas *** 1 Plan Objectif Mécanisme La régulation thermique La neutralité thermique Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée thermolyse)

Plus en détail

(ah SPARE ah gin aze)

(ah SPARE ah gin aze) Fiche d'information sur les médicaments asparaginase (ah SPARE ah gin aze) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe

Plus en détail

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation démasquez le tueur silencieux mesurez VOTRE TENSION parlez-en à votre médecin Ligue Cardiologique Belge Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation Pourqu Qui est-ce tueur si oi tueur?

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque?

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? Jean-Philippe BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Mourad DERGUINI Hôpital de Kouba - Alger SAERM, Alger 2015 Le risque

Plus en détail

LES PREMIERS SECOURS.

LES PREMIERS SECOURS. LES PREMIERS SECOURS. SUPPORT DE COURS, BREVET DE SAUVETAGE 1 / CPR. FORMATION CONTINUE TABLE DES MATIERES: - la chaîne de sauvetage page 2 - procédure en cas d accident page 3 - différentes possibilités

Plus en détail

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR VASOTEC comprimés d énalapril Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la monographie publiée à la suite de l approbation de la

Plus en détail

Coronaropathie Angine, angine instable, infarctus du myocarde

Coronaropathie Angine, angine instable, infarctus du myocarde Coronaropathie Angine, angine instable, infarctus du myocarde Document de travail à l intention du Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Octobre

Plus en détail

Fibrillation auriculaire. Juin 2012

Fibrillation auriculaire. Juin 2012 Fibrillation auriculaire Juin 2012 Aperçu de la présentation À propos de la fibrillation auriculaire Qu'est-ce que c'est? Qui en souffre? Comment vous touche-t-elle? AVC Facteurs de risque d'avc Comment

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

APNÉE DU SOMMEIL. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont

APNÉE DU SOMMEIL. Informations générales. Pour vous, pour la vie. Hôpital Maisonneuve-Rosemont 23 APNÉE DU SOMMEIL Informations générales Hôpital Maisonneuve-Rosemont Adresse postale 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone: (514) 252-3400 Tous droits réservés HMR, 2004 Pour vous,

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, mars 2015 Situation infirmière clinique

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ADALATE 10 mg, capsule Nifédipine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression - 1 - BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression I Rappels 1. Mariotte PV=constante 2. mécanisme des barotraumatismes changement rapide de profondeur 3. localisations

Plus en détail

Cholestérol. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir

Cholestérol. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir Cholestérol Tout ce que vous avez toujours voulu savoir D où vient le cholestérol? La majeure partie du cholestérol présent dans notre corps est produit par l organisme lui-même. Un tiers de celui-ci provient

Plus en détail

Questions / Réponses. Vous et votre Traitement Hormonal de la Ménopause. Juillet 2006 LA MENOPAUSE

Questions / Réponses. Vous et votre Traitement Hormonal de la Ménopause. Juillet 2006 LA MENOPAUSE REPUBLIQUE FRANÇAISE Juillet 2006 Questions / Réponses Vous et votre Traitement Hormonal de la Ménopause LA MENOPAUSE 1. Qu'est-ce que la ménopause? 2. Comment la ménopause m'affecte-t-elle? 3. Quels sont

Plus en détail

Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent. Acide acétylsalicylique

Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent. Acide acétylsalicylique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent Acide acétylsalicylique Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail

Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail À réviser Lisez le chapitres 9, 10 et 12 de Soins d urgence et faites les exercices suivants. Termes clés En vous référant à Soins d urgence,

Plus en détail

Pour le traitement de plusieurs types de cancer incluant le cancer du sein et du poumon, les lymphomes et les leucémies.

Pour le traitement de plusieurs types de cancer incluant le cancer du sein et du poumon, les lymphomes et les leucémies. Fiche d'information sur les médicaments cyclophosphamide (si clo FOS fa mide) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe

Plus en détail

NOTICE POUR LE PUBLIC

NOTICE POUR LE PUBLIC NOTICE POUR LE PUBLIC Dénomination Nicorette 2 mg, gomme à mâcher Nicorette 4 mg, gomme à mâcher Nicorette - nicotini resin. complex. Composition Nicorette 2 mg, gomme à mâcher Nicotine resin complex respond.

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE.

BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE. BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE. Dans ce deuxième balado, nous abordons les questions suivantes : Est-ce que les symptômes du stress sont toujours visibles pour un observateur

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr APO-PIOGLITAZONE chlorhydrate de pioglitazone La présente notice est la partie III d'une «monographie de produit» en trois parties publiée lorsqu APO-

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

EVALUATION NORMATIVE S3

EVALUATION NORMATIVE S3 Date: dimanche 10 novembre 2013 Benjamin Beaugé PROCESSUS OBSTRUCTIF 2.8 EVALUATION NORMATIVE S3 Question 1: Expliquer le mécanisme physiopathologique de l embolie pulmonaire. /1 Question 2: Expliquer

Plus en détail

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : http://www.youtube.com/watch?v=ehynwvndugc Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes,

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Formation - Secourisme - Solidarité DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Objectif Depuis, le Décret n 2007 705 du 4 mai 2007 autorisant l'utilisation des défibrillateurs automatisés

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. FERCAYL 100mg/2ml Solution injectable / pour perfusion. Fer (élément) sous forme de complexe fer dextran

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. FERCAYL 100mg/2ml Solution injectable / pour perfusion. Fer (élément) sous forme de complexe fer dextran NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR FERCAYL 100mg/2ml Solution injectable / pour perfusion Fer (élément) sous forme de complexe fer dextran Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire

Plus en détail

INFORMATION POUR LE PATIENT

INFORMATION POUR LE PATIENT Les autorités de santé européennes ont assorti la mise sur le marché du médicament Increlex de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Sibelium 10 mg comprimés flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Sibelium 10 mg comprimés flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Sibelium 10 mg comprimés flunarizine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Plus en détail

SUMATRIPTAN TEVA. Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Antimigraineux

SUMATRIPTAN TEVA. Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Antimigraineux Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Antimigraineux SUMATRIPTAN TEVA Substances actives : sumatriptan Laboratoire : TÉVA SANTÉ Générique Référent: IMIGRANE comprimé et solution nasale

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr (comprimés de valsartan) Veuillez lire le présent dépliant attentivement avant d entre traitement par et chaque fois que vous

Plus en détail

Revlimid 15 mg gélules. Revlimid 10 mg gélules. Revlimid 25 mg gélules lénalidomide

Revlimid 15 mg gélules. Revlimid 10 mg gélules. Revlimid 25 mg gélules lénalidomide 110121_V19.0_Revlimid_EU_PI_FR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Revlimid 5 mg gélules Revlimid 10 mg gélules Revlimid 15 mg gélules Revlimid 25 mg gélules lénalidomide Veuillez lire attentivement

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR URAPIDIL NORDIC PHARMA 25 mg/5 ml, solution injectable Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament. Gardez cette notice,

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

solution injectable en ampoule

solution injectable en ampoule NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR TERCIAN 50 mg/5 ml cyamémazine solution injectable en ampoule Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette

Plus en détail

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 Les atteintes liées aux circonstances 1. En cas de morsure de serpent, quelle est la conduite à tenir avant de demander un avis médical? a) Aspirer le venin

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Persantine retard 200 mg gélules à libération modifiée dipyridamole

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Persantine retard 200 mg gélules à libération modifiée dipyridamole NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Persantine retard 200 mg gélules à libération modifiée dipyridamole Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NiQuitin Clear, BE239696/239705/239714 NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NiQuitin Clear 7mg, dispositif transdermique NiQuitin Clear 14mg, dispositif transdermique NiQuitin Clear 21mg, dispositif transdermique

Plus en détail

Vivre avec mon traitement contre la tension

Vivre avec mon traitement contre la tension LES FONDAMENTAUX POUR SOIGNER MA TENSION Vivre avec mon traitement contre la tension L'apprentissage PHARAON UN PROGRAMME POUR l HYPERTENDU Programme éducatif Hygiéno-diététique et d Auto prise en charge

Plus en détail

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012 1 Sommaire Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie Journée Européenne de l insuffisance cardiaque «Agir pour vivre mieux!» Communiqué de presse Société Française de Cardiologie

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES

CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES Description clinique de la pathologie La dysplasie arythmogène du ventricule droit (DAVD) est une cardiomyopathie évolutive (maladie du muscle

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Comprimé à libération prolongée Voie orale Adulte

Comprimé à libération prolongée Voie orale Adulte NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Alfuzosine Zentiva LP 10 mg Comprimé à libération prolongée Voie orale Adulte Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique. Ce médicament correspond au

Plus en détail

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée

Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Minoxidil BAILLEUL 5 % solution pour application cutanée La substance active est le minoxidil, qui est présent à une concentration de 5 %. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Patient Copyright France 2009 Qu est-ce que la SEP? La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer.

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. en 18 diapos! 1 D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. C'est assez désagréable de commencer à bouger après 1 heure d'immobilité en salle de classe. C est une activité où on se sent

Plus en détail

3 Travail Accident de voiture

3 Travail Accident de voiture Travail Accident de voiture Durée : 0 minutes Travail n Vous vous promenez, traversez une route et tombez sur la situation d accident suivante. Aidez comme vous l avez appris. Pensez à haute voix et expliquez

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr LETROZOLE (Comprimés de létrozole) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «monographie de produit» publiée à la suite de

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr INVEGA SUSTENNA palmitate de palipéridone en suspension injectable à libération prolongée IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT démangeaisons, une

Plus en détail

Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes vous concernant.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes vous concernant. NICORETTE MICROTAB CITRON 2 mg, comprimé sublingual Nicotine Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes vous concernant. Ce médicament

Plus en détail

Cellule alpha Cellule contenue dans les îlots de Langerhans du pancréas qui est responsable de la production du glucagon, hormone hyperglycémiante.

Cellule alpha Cellule contenue dans les îlots de Langerhans du pancréas qui est responsable de la production du glucagon, hormone hyperglycémiante. A Acétone Témoin de l'utilisation des graisses. Lorsque l'organisme ne parvient pas à utiliser du sucre pour obtenir l'énergie qui lui est nécessaire, il utilise les graisses ; cette utilisation des graisses

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail