La nouvelle conception de l USS de la formation continue

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La nouvelle conception de l USS de la formation continue"

Transcription

1 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 8 SEPTEMBRE 2008 Peter Sigerist, secrétaire central, responsable de la formation Une formation, ça se continue Encourager la formation professionnelle La nouvelle conception de l USS de la formation continue L Union syndicale suisse (USS 1 ) s engage pour que tous les jeunes et adultes vivant dans notre pays soient aidés de manière à répondre aux exigences sans cesse renouvelées de l économie et de la société en matière de formation. La Suisse connaît actuellement une fracture sociale trop importante, qui se traduit aussi au plan de la formation. C est la raison pour laquelle l USS parie avant tout sur le développement d une formation professionnelle exigeante, y compris en ce qui concerne la formation professionnelle supérieure et des hautes écoles (spécialisées) ainsi que de la formation continue professionnelle. À cet effet, il faut améliorer la situation générale des travailleurs et travailleuses, à savoir : le temps rémunéré ou non mis à disposition, l ampleur de la participation financière aux frais de formation, la qualité de l offre de formation continue, les chances d obtenir un travail plus exigeant et mieux rémunéré après une formation continue. Pour l USS, encourager la formation professionnelle et continue signifie aujourd hui 2 : 1. l introduction d un droit à la formation pour tout le monde au moins jusqu à l obtention d un diplôme du degré secondaire II ; 2. l encouragement de la formation professionnelle supérieure (certificat fédéral, maîtrise, école supérieure, etc.) ; Voir Dossier 58 de l USS : «Une formation, ça se continue Encourager la formation professionnelle. Droit au bilan professionnel et à l apprentissage tout au long de la vie».

2 2 3. la nouvelle loi fédérale sur l aide aux hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles doit impérativement attribuer les hautes écoles spécialisées (HES) à la formation professionnelle ; 4. l encouragement du système de «validation des acquis» ; 5. le droit de chacun(e) à un bilan professionnel tous les 5 ans auprès des services d orientation professionnelle et de conseil en carrière ; 6. le droit de tout un chacun à 5 jours payés de congé de formation continue par an, tant via les CCT qu au moyen d une nouvelle loi sur la formation continue ; 7. des mesures de formation destinées à promouvoir l intégration des migrant(e)s ; 8. des mesures contre l illettrisme (analphabétisme fonctionnel). Les objectifs a) Pour la formation professionnelle initiale Droit à la formation pour tout le monde, contre le chômage des jeunes. Au moins 95 % des élèves sortis de l école obligatoire doivent entamer aussi vite que possible une formation sanctionnée par un diplôme de fin d apprentissage, de maturité professionnelle, scolaire ou gymnasial. Des fonds cantonaux de formation professionnelle seront créés pour compléter les fonds de branche nationaux. Les entreprises qui versent des contributions à des fonds paritaires ne verront pas leur charge doubler. Si les offres des entreprises sont insuffisantes, il faut prévoir de développer les écoles des métiers et des programmes similaires 3. Tous les jeunes doivent aussi pouvoir continuer d apprendre une seconde langue durant leur formation professionnelle, comme ils ont commencé de le faire à l école obligatoire 4. b) Pour la formation professionnelle supérieure Encouragement de la formation professionnelle supérieure (certificat fédéral, diplôme/maîtrise, école supérieure, professions qui ne sont pas réglées au niveau fédéral, etc.) : Primo, il faut rendre l engagement financier contraignant des cantons par le biais d une convention intercantonale ainsi que prévoir un financement additionnel de la Confédération. Secundo, l engagement financier accru de la Confédération doit aussi passer par l instrument du chèque de formation continue pour tous ceux et celles qui sont titulaires d un premier diplôme professionnel. Toutes les personnes ayant suivi avec succès un apprentissage professionnel sanctionné par un certificat fédéral de capacité (CFC) ou un diplôme comparable (école de culture générale et autres) recevront, en même temps que leur certificat, un chèque de formation professionnelle et continue de 5000 francs, convertible pendant six ans auprès d une institution, recon- 3 Voir rubriques : positions politiques/formation. 4 Voir

3 3 nue par la Confédération, du domaine de la formation professionnelle supérieure. Cette offre doit être inscrite dans la loi sur la formation professionnelle (LFPr). Hypothèse : pour environ 60'000 certificats fédéraux de capacité et diplômes comparables par an et un taux d utilisation de 40 %, cela coûterait 120 millions de francs aux pouvoirs publics. Tertio, une participation financière plus élevée des employeur(e)s aux coûts croissants de la formation professionnelle supérieure doit être ancrée dans les CCT. Aujourd hui, les salarié(e)s doivent prendre à leur charge une trop grande part des frais de formation à ce niveau. Les employeur(e)s doivent également mettre plus de temps payé à la disposition du personnel pour sa formation. c) Formation professionnelle au niveau des hautes écoles La nouvelle loi fédérale sur l aide aux hautes écoles et la coordination dans le domaine suisse des hautes écoles doit impérativement faire des HES un volet de la formation professionnelle. L admission par la voie royale de la maturité professionnelle et la recherche appliquée avec ce qu elle suppose de proximité avec le terrain doivent demeurer des éléments essentiels. d) Validation des acquis et formation de rattrapage La prise en compte des compétences acquises de manière non formelle doit donner aux adultes accès aux diplômes fédéraux sans qu ils aient eu à suivre une filière de formation habituelle. Les projets en cours doivent déboucher aussi rapidement que possible sur un système national reconnu au plan international. Relativement à la reconnaissance transfrontalière, l USS et ses fédérations travaillent en collaboration avec les syndicats de branche et leurs centrales dans les pays concernés. La validation des acquis est surtout importante pour les personnes qui, venant des anciennes professions «de monopole», pour celles qui n ont pas de titre officiel et les migrant(e)s. L introduction de ce système doit être coordonné avec le développement des possibilités de formation de rattrapage. Celle-ci est organisée suivant le système des modules et s adapte aux besoins des adultes (méthodes d apprentissage, horaire, etc.). Le rattrapage de compétences de base seconde langue, lecture et écriture (litératie), mathématiques au quotidien (numéracie), compétences méthodologiques et sociales doit être intégré dans le système. Les modules propres à la profession sont généralement proposés dans les écoles professionnelles ; un programme spécifique destiné aux personnes difficiles d accès et aux migrant(e)s doit être développé et délégué aux institutions de formation des adultes certifiées, qui possèdent l expérience requise en matière de formation de groupes hétérogènes et pratiquant des langues étrangères. La participation des cantons aux frais doit être garantie.

4 4 e) La prévention plutôt que la réparation : nouvelle loi sur la formation continue Une nouvelle loi sur la formation continue doit être rapidement élaborée. L USS préconise en l occurrence l accès de tout le monde à ce bien public qu est la formation et avance les propositions suivants : L introduction d un droit individuel à un bilan professionnel tous les cinq ans pour l ensemble des travailleurs et travailleuses. Ce droit pourra être exercé pendant toute la durée de l activité professionnelle, en particulier par les personnes de plus de 50 ans. Le bilan professionnel sera établi gratuitement auprès d un service professionnel et servira à montrer dans quelle mesure les qualifications actuelles sont tournées vers l avenir et quelle formation continue ou reconversion est indiquée. Le bilan professionnel se fera à l extérieur de l entreprise, par exemple dans les services d orientation professionnelle et de conseil de carrière, qui auront aussi à se spécialiser en matière de formation continue. La Confédération édictera les normes et fera office d autorité de surveillance. L article 51 de la LFPr sera modifié en conséquence ou la question sera réglée dans la nouvelle loi sur la formation continue. Hypothèse : une première consultation gratuite se compose de deux entretiens personnels pour un total de 400 francs. Le nombre de consultations des adultes auprès des services publics d orientation professionnelle est d environ 40'000 par an, avec de légères fluctuations. La mesure pourrait provoquer pour commencer une augmentation des consultations de 20'000 par an et donc coûter 8 millions de francs. L introduction d un droit à 5 jours de congé payé de formation continue par an, cumulable pendant trois ans. La mise en place de nouveaux programmes destinés aux analphabètes fonctionnels et le lancement d une campagne de sensibilisation contre l illettrisme. En ce qui concerne l illettrisme (800'000 personnes vivant en Suisse sont des «analphabètes fonctionnels», même si elles sont souvent titulaires d un diplôme professionnel et ne proviennent pas de la migration), un programme spécial sera développé en partenariat avec les associations actives dans ce domaine et les HES. La nouvelle loi sur la formation continue devra contenir de nouvelles offres dans ce domaine et prévoir une campagne de sensibilisation axée sur les personnes concernées et celles qui leur servent de médiateurs ou médiatrices. Le lancement d une offensive linguistique pour les migrant(e)s. Dans le domaine de l intégration des migrant(e)s, le projet du syndicat Unia, mis au point avec l ECAP, «pour une offensive linguistique» doit être réalisé 5 : chaque migrant(e) reçoit un chèque de formation continue ; un crédit de temps de 500 heures de cours pendant les heures de travail ; au moins 10'000 places de cours supplémentaires seront offertes ; des cours de langue axés spécifiquement sur la vie quotidienne au travail seront organisés en collaboration avec les fonds de branche. 5 Voir et

5 5 Financement de la formation continue Nous demandons qu au plus tard à partir de 2012, la Confédération participe aussi à hauteur de 25 % aux coûts des formations continues dispensées dans le cadre des écoles professionnelles et des écoles supérieures (on pense ici aux programmes dispensés en dehors de la formation professionnelle supérieure), ou des écoles qui proposent des programmes financés et/ou validés par l État, en particulier dans le domaine de l intégration. Il faut veiller à ce que la Confédération et les cantons ne prennent en considération que les institutions de formation continue privées non axées sur le profit commercial mais poursuivant uniquement des buts sociaux et de politique de formation. De leur côté, les cantons étofferont l offre en formation continue des écoles professionnelles et prendront également à leur charge 25 % du coût des cours ainsi que le coût des bilans professionnels établis dans les services d orientation professionnelle. Pour les offres proposées par des institutions privées, et si les critères de qualité sont remplis, des subventions appropriées seront allouées par la Confédération. Le Conseil fédéral estime à 140 millions de francs les dépenses consenties actuellement par les pouvoirs publics en faveur de la formation professionnelle continue, ce montant incluant les dépenses pour la formation professionnelle supérieure. Pour la réalisation des propositions ci-dessus, ces dépenses des cantons et de la Confédération doivent être multipliées par deux. f) Congé de formation dans les conventions collectives de travail Nos recherches sur les conventions collectives de travail (CCT) 6 montrent que dans ce domaine, aussi existe un besoin de rattrapage. Dans les branches qui règle la formation continue dans leur CCT, il est trop peu fait usage de cette possibilité parce que les employeurs y rendent trop peu attentif ou participent dans une mesure trop restreinte aux frais que cela entraîne et mettent de ce fait trop peu de temps à disposition à cet effet. 6 Voir Dossier N 58, p / PS/én

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience 1 Guide pour la formation professionnelle initiale 2 Impressum Editeur: Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), Berne Version: 1 Langues: d / f / i Date de publication:

Plus en détail

Projet «Offres de formation»

Projet «Offres de formation» Projet «Offres de formation» Lignes diréctrices pour l'organisation, le pilotage et le subventionnement des offres de formation destinées aux collaborateurs ecclésiaux à l échelon de la Suisse et des régions

Plus en détail

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Qualifications + 14 I. Obtenir une attestation de qualifications 14 Qui est concerné? 14 Comment s y prendre? 14 Quel est le coût d une procédure?

Plus en détail

Mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle : indications et principes relatifs aux législations cantonales d'application

Mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle : indications et principes relatifs aux législations cantonales d'application Mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle : indications et principes relatifs aux législations cantonales d'application Adopté par l assemblée plenière de 17 juin 2004 1. Point

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d informaticienne/informaticien 1 du 13 décembre 2004 47110 Informaticienne/Informaticien Informatikerin/Informatiker Informatica/Informatico

Plus en détail

Projet Progredir. Formation professionnelle pour femmes migrantes. 13 e Assises de l immigration. Fondation ECAP Avenches, 29 août 2015

Projet Progredir. Formation professionnelle pour femmes migrantes. 13 e Assises de l immigration. Fondation ECAP Avenches, 29 août 2015 Projet Progredir Formation professionnelle pour femmes migrantes 13 e Assises de l immigration Fondation ECAP Avenches, 29 août 2015 Déroulement de la présentation 1) Brève présentation de la fondation

Plus en détail

3. Transparence par rapport à l utilisation des moyens financiers

3. Transparence par rapport à l utilisation des moyens financiers Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation Professionelle Groupe d experts «Fonds en faveur de la formation professionnelle»

Plus en détail

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC)

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) CONFÉRENCE ROMANDE DE LA FORMATION CONTINUE Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) Nyon, le 1 er octobre 2015 Monsieur le Conseiller

Plus en détail

La formation professionnelle dans le domaine de la santé - introduction

La formation professionnelle dans le domaine de la santé - introduction Secrétariat central 51/CO/AM/BZ/juin 2005 La formation professionnelle dans le domaine de la santé - introduction Avant le 1 er janvier 2004, date de l entrée en vigueur de la loi fédérale sur la formation

Plus en détail

LFPr Loi fédérale sur la formation professionnelle du 19 avril 1978. Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie

LFPr Loi fédérale sur la formation professionnelle du 19 avril 1978. Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie Réforme de la formation commerciale de base Guide méthodique type standard: Glossaire Chapitre : Glossaire Liste des abréviations utilisées dans le glossaire STA Situations de travail et d apprentissage

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du [Version 0.7 du 6 avril 2010] Employée de commerce CFC/employé

Plus en détail

Profil de la profession et profils de formation scolaire

Profil de la profession et profils de formation scolaire Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Employée de commerce/employé de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 26 septembre 2011 (Etat le 1 er janvier 2015) Employée

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Informaticienne/Informaticien avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.220.10 du 1 er novembre 2013 (Etat le 1 er janvier 2014) 88600

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Employée

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE FORMATION

FICHE TECHNIQUE FORMATION CONSEIL CONSULTATIF NATIONAL DE LA MEDIATION FAMILIALE FICHE TECHNIQUE FORMATION DES MEDIATEURS FAMILIAUX PROPOSITION POUR UN DIPLOME NATIONAL L objectif est de construire un diplôme national, le C.A.M.F.

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur d'adultes de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CAS EN ANALYSE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Analyse énergétique des bâtiments»

FORMATION CONTINUE CAS EN ANALYSE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Analyse énergétique des bâtiments» FORMATION CONTINUE CAS EN ANALYSE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Certificate of Advanced Studies HES-SO «Analyse énergétique des bâtiments» 2 Situation et contexte La rénovation énergétique du parc de bâtiments

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire du commerce de détail du 8 décembre 2004 Gestionnaire du commerce de détail Detailhandelsfachfrau/Detailhandelsfachmann Impiegata del

Plus en détail

Concept d information et de formation pour les responsables de la formation professionnelle

Concept d information et de formation pour les responsables de la formation professionnelle Concept d information et de formation pour les responsables de la formation professionnelle formatrices en entreprise formatrices dans les cours interentreprises enseignants en école professionnelle autres

Plus en détail

du 14 septembre 2010 (Etat le 1 er septembre 2014)

du 14 septembre 2010 (Etat le 1 er septembre 2014) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Aide-maçonne/Aide-maçon avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 14 septembre 2010 (Etat le 1 er septembre 2014) 51007

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

Analyse de l impact des fonds en faveur de la formation professionnelle déclarés de force obligatoire

Analyse de l impact des fonds en faveur de la formation professionnelle déclarés de force obligatoire Analyse de l impact des fonds en faveur de la formation professionnelle déclarés de force obligatoire Mandat Depuis 2004, les fonds en faveur de la formation professionnelle propres à chaque branche peuvent,

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d installatrice-électricienne/installateur-électricien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 27 avril 2015 47418 Installatrice-électricienne

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Une association ou un ordre professionnel des orthopédagogues, qu en est-il?

Une association ou un ordre professionnel des orthopédagogues, qu en est-il? Une association ou un ordre professionnel des orthopédagogues, qu en est-il? Édith-Kathie Ayotte, présidente de L Association des Orthopédagogues du Québec Dans le contexte des travaux menés activement

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de maçonne/maçon 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 septembre 2010 51006 Maçonne CFC/Maçon CFC Maurerin EFZ/Maurer EFZ Muratrice AFC/Muratore

Plus en détail

Informations relatives à la mise en œuvre du plan de formation Employée/ Employé de commerce CFC pour la formation initiale en école (FIEc)

Informations relatives à la mise en œuvre du plan de formation Employée/ Employé de commerce CFC pour la formation initiale en école (FIEc) Informations relatives à la mise en œuvre du plan de formation Employée/ Employé de commerce CFC pour la formation initiale en école (FIEc) Contexte et modifications dans l ordonnance sur la formation

Plus en détail

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC 11 décembre 2015 Bulletin de la campagne Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC Dans les prochaines semaines, les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS)

Plus en détail

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement Peter Eberhard, 21 avril 2009 Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE Entre : - l Union des Industries Métallurgiques et Minières, d une part, et - les Organisations syndicales

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CAS EN ANALYSE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Analyse énergétique des bâtiments»

FORMATION CONTINUE CAS EN ANALYSE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Analyse énergétique des bâtiments» FORMATION CONTINUE CAS EN ANALYSE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Certificate of Advanced Studies HES-SO «Analyse énergétique des bâtiments» 2 Situation et contexte La rénovation énergétique du parc de bâtiments

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Gestionnaire du commerce de détail avec certificat fédéral de capacité (CFC) 2

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Gestionnaire du commerce de détail avec certificat fédéral de capacité (CFC) 2 Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Gestionnaire du commerce de détail avec certificat fédéral de capacité (CFC) 2 412.101.220.03 du 8 décembre 2004 (Etat le 1 er janvier 2013)

Plus en détail

Convention (n o 139) concernant la prévention et le contrôle des risques professionnels causés par les substances et agents cancérogènes

Convention (n o 139) concernant la prévention et le contrôle des risques professionnels causés par les substances et agents cancérogènes Texte original Convention (n o 139) concernant la prévention et le contrôle des risques professionnels causés par les substances et agents cancérogènes 0.832.329 Adoptée à Genève le 24 juin 1974 Approuvée

Plus en détail

13.3652 é Mo. Schwaller. Pénurie de main-d œuvre qualifiée. La libre circulation des personnes n est pas la panacée

13.3652 é Mo. Schwaller. Pénurie de main-d œuvre qualifiée. La libre circulation des personnes n est pas la panacée Ständerat Conseil des Etats Consiglio degli Stati Cussegl dals stadis 13.3652 é Mo. Schwaller. Pénurie de main-d œuvre qualifiée. La libre circulation des personnes n est pas la panacée 14.3009 é Mo. CSEC-CE

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue en impression avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue en impression avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Technologue en impression avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.221.03 du 28 novembre 2008 (Etat le 1 er janvier 2013) Technologue

Plus en détail

Donner une valeur à l expérience professionnelle

Donner une valeur à l expérience professionnelle Validation des acquis VAE Donner une valeur à l expérience professionnelle Franco RIVA Introduction Selon la LFPr, toute personne doit pouvoir obtenir un titre fédéral si elle fourni la preuve qu'elle

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES LANGUES À L ÉCOLE OBLIGATOIRE: STRATÉGIE DE LA CDIP ET PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LA COORDINATION À L ÉCHELLE NATIONALE

ENSEIGNEMENT DES LANGUES À L ÉCOLE OBLIGATOIRE: STRATÉGIE DE LA CDIP ET PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LA COORDINATION À L ÉCHELLE NATIONALE EDK CDIP CDPE CDEP Schweizerische Konferenz der kantonalen Erziehungsdirektoren ConfŽrence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique Conferenza svizzera dei direttori cantonali della pubblica

Plus en détail

Exercices programmés:

Exercices programmés: Franz Blum Collaborateur scientifique à l Institut für Test- und Begabungsforschung Anne Hensgen für Bildungsforschung Carmen Kloft für Bildungsforschung Ulla Maichle für Test- und Begabungsforschung et

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

L organisation institutionnelle dans son nouveau rôle auprès de la société : Conclusions et résultats de l atelier «Société civile»

L organisation institutionnelle dans son nouveau rôle auprès de la société : Conclusions et résultats de l atelier «Société civile» Dokumentation Gremientagung 2009 Documentation Séminaire des organes 2009 Documentazione Colloquio degli organi 2009 Documentaziun Seminari dals gremis 2009 L organisation institutionnelle dans son nouveau

Plus en détail

Recommandations du comité CIIS relatives à la soumission d'institutions à la CIIS du 1 er décembre 2005

Recommandations du comité CIIS relatives à la soumission d'institutions à la CIIS du 1 er décembre 2005 Recommandations du comité CIIS relatives à la soumission d'institutions à la CIIS du 1 er décembre 2005 1. Bases Les recommandations ci-après sont basées sur les dispositions de la CIIS concernant - les

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Formations Longues. Intervention forfaitaire pour vos formations de + de 60h

Formations Longues. Intervention forfaitaire pour vos formations de + de 60h + Square Sainctelette 13/15 Formations Longues Intervention forfaitaire pour vos formations de + de 60h Vous exercez des activités dans les domaines relevant de la Commission paritaire 329 pour la Fédération

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Assistant-e socio-éducatif-ve Informations générales 1 Formation Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d assistant-e socio-éducatif-ve du 16 juin 2005 édictée par l Office fédéral de la

Plus en détail

Rapport explicatif 28.07.2014

Rapport explicatif 28.07.2014 Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Modification des annexes de l ordonnance du DEFR concernant

Plus en détail

21/11/2014. Informations de prévoyance.ne aux représentants des employeurs et des associations professionnelles. Déroulement de la séance

21/11/2014. Informations de prévoyance.ne aux représentants des employeurs et des associations professionnelles. Déroulement de la séance Informations de prévoyance.ne aux représentants des employeurs et des associations professionnelles Lundi 24.11.2014, Club 44, La Chaux-de-Fonds Mercredi 26.11.2014, gérance.ne, La Chaux-de-Fonds Mercredi

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

Documentation de base relative à l ordonnance sur la formation 2012

Documentation de base relative à l ordonnance sur la formation 2012 Employée/Employé de commerce CFC Documentation de base relative à l ordonnance sur la formation 2012 L Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) a édicté une nouvelle ordonnance

Plus en détail

en emploi, ça vaut le coup et le coût! (CSD, CSN, CSQ, FTQ) sur la formation de base et la formation continue des adultes

en emploi, ça vaut le coup et le coût! (CSD, CSN, CSQ, FTQ) sur la formation de base et la formation continue des adultes La formation continue en emploi, ça vaut le coup et le coût! Déclaration des centrales syndicales (CSD, CSN, CSQ, FTQ) sur la formation de base et la formation continue des adultes La formation continue

Plus en détail

Le Comité des Ministres, conformément à l article 15.b du Statut du Conseil de l Europe,

Le Comité des Ministres, conformément à l article 15.b du Statut du Conseil de l Europe, Recommandation CM/Rec(2009)4 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l éducation des Roms et des Gens du voyage en Europe (adoptée par le Comité des Ministres le 17 juin 2009, à la 1061e réunion

Plus en détail

1/6. Sommaire : 1. Le concept

1/6. Sommaire : 1. Le concept Sommaire : 1. Le concept 2. Séjours «cours» ou «stage»? 3. Périodes de mobilité 4. Destinations 5. Bourses 6. Cours de langues 7. Comment postuler? 1. Le concept Le programme Erasmus+ offre aux étudiants

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 20 décembre 2006 47415 Télématicienne CFC/Télématicien CFC Telematikerin EFZ/Telematiker EFZ Telematica

Plus en détail

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés,

Rapport de la consultation publique sur les conditions de vie des aînés ;Préparons l avenir avec nos aînés, «Les constats du Protecteur du citoyen font écho à ceux du Vérificateur général, aux résultats de l étude de l Institut canadien d information sur la santé et aux opinions généralement admises par les

Plus en détail

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP).

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires (Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1 du 27 juin

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Photographe avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Photographe avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Photographe avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.221.82 du 31 juillet 2012 (Etat le 1 er janvier 2013) 90602 Photographe CFC

Plus en détail

POSITION DE LA CES. Livre Blanc sur les pensions : «Pour garantir les retraites : Ne se tromper ni sur les objectifs, ni sur les moyens» 1

POSITION DE LA CES. Livre Blanc sur les pensions : «Pour garantir les retraites : Ne se tromper ni sur les objectifs, ni sur les moyens» 1 POSITION DE LA CES Livre Blanc sur les pensions : «Pour garantir les retraites : Ne se tromper ni sur les objectifs, ni sur les moyens» 1 1. Le 16 février 2012 la Commission a publié son Livre Blanc sur

Plus en détail

Loi fédérale sur la formation continue*

Loi fédérale sur la formation continue* Délai référendaire: 9 octobre 2014 Loi fédérale sur la formation continue* (LFCo) du 20 juin 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 61a, al. 2, 63a, al. 5, 64a et 66, al. 2,

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Le nouveau financement de la formation professionnelle supérieure en Suisse : effets attendus en termes d efficacité, d efficience et d équité

Le nouveau financement de la formation professionnelle supérieure en Suisse : effets attendus en termes d efficacité, d efficience et d équité Le nouveau financement de la formation professionnelle supérieure en Suisse : effets attendus en termes d efficacité, d efficience et d équité Cette séance a pour objectif de présenter un nouveau mode

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d opératrice de médias imprimés/opérateur de médias imprimés avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 30 décembre 2005 35311 Opératrice/Opérateur

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce

Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce $11(;( Accord-cadre européen sur le télétravail dans le commerce 1. Les partenaires sociaux européens du commerce, EuroCommerce et Uni- Europa Commerce, s engagent à développer un cadre européen pour la

Plus en détail

Proposition de Résolution relative à une clarification des filières menant au diplôme en soins infirmiers

Proposition de Résolution relative à une clarification des filières menant au diplôme en soins infirmiers Proposition de Résolution relative à une clarification des filières menant au diplôme en soins infirmiers déposée par M. Jacques BROTCHI, Mme Françoise BERTIEAUX, M. Olivier MAROY, M. Jean-Luc CRUCKE et

Plus en détail

Fonds Lefèvre. Les Bourses : Conseils pour compléter votre formulaire

Fonds Lefèvre. Les Bourses : Conseils pour compléter votre formulaire Fonds Lefèvre Les Bourses : Conseils pour compléter votre formulaire British Council A guide to applying for grants 2 Sommaire A. Les bourses A.1 Soumettre une candidature A.2 Critères d éligibilité A.3

Plus en détail

Examens RH. Association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en ressources humaines

Examens RH. Association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en ressources humaines Examens RH Assistant/e en gestion du personnel avec certificat association faîtière Spécialiste en ressources humaines avec brevet fédéral Responsable en ressources humaines avec diplôme fédéral Association

Plus en détail

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 2CO/F/6.8 (définitif) CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE 2 e CONGRÈS MONDIAL Vancouver, du 21 au 25 juin 2010 RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 1. Le Congrès s engage à appuyer le

Plus en détail

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE

GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE GOUVERNANCE DE LA HAUTE ECOLE DE SANTÉ GENÈVE SOMMAIRE I. PREAMBULE... 1 II. OBJECTIFS... 2 III. ORGANES DE LA HEDS... 2 DIRECTION... 2 CONSEIL DE DIRECTION... 3 CONSEIL ACADÉMIQUE... 4 COMMISSION MIXTE...

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES

LA CONVENTION MULTILATERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA CIPRES Projet «Appui et conseil aux Administrations Publiques Africaines responsables des initiatives sur la Migration et le Développement dans la route migratoire de l Afrique de l Ouest» ATELIER DE PLAIDOYER

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Graphiste avec certificat fédéral de capacité (CFC)

Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Graphiste avec certificat fédéral de capacité (CFC) Ordonnance du SEFRI 1 sur la formation professionnelle initiale Graphiste avec certificat fédéral de capacité (CFC) 412.101.221.10 du 10 août 2009 (Etat le 1 er janvier 2013) 90305 Graphiste CFC Grafikerin

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008

RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION. Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 ED/BIE/CONFINTED/48/RN Genève, 7 décembre 2007 Original : anglais RAPPORT NATIONAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉDUCATION Propositions relatives à la préparation des rapports pour 2008 A. INTRODUCTION 1.

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Agrément des experts en prévoyance professionnelle

Agrément des experts en prévoyance professionnelle français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS PP) D 01/2012 Agrément des experts

Plus en détail

Règlement d'admission à l'université de Neuchâtel (RAUN)

Règlement d'admission à l'université de Neuchâtel (RAUN) 26 mai 2008 Règlement d'admission à l'université de Neuchâtel (RAUN) Etat au 1 er août 2015 Le rectorat, vu en particulier les articles 17, alinéa 1, 64ss, de la loi sur l Université, du 5 novembre 2002

Plus en détail

Loi sur le dossier électronique du patient

Loi sur le dossier électronique du patient Berne, le 4. septembre 2014 Loi sur le dossier électronique du patient Prise de position de CURAVIVA Suisse En tant qu association de branche et d institutions orientée vers la politique des employeurs,

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE Introduction 1. L économie et la société bénéficient des performances de haute qualité des experts-comptables qui contribuent à l imputation et à

Plus en détail

Fiche d information Nouvelles ordonnances sur la formation et nouveaux plans de formation

Fiche d information Nouvelles ordonnances sur la formation et nouveaux plans de formation Fiche d information Nouvelles ordonnances sur la formation et nouveaux plans de formation C est le 1er janvier 2011 qu entreront en vigueur les ordonnances sur la formation et les plans de formation pour

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail