Rapport de synthèse Projet Drones

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de synthèse Projet Drones"

Transcription

1 Rapport de synthèse Projet Drones Nicolas Anglade, Maxence Ho, Camille Schneider Tuteur projet : M. Laurent Ciarletta 1

2 Table des matières Introduction I. Notre rôle au sein du projet I.1. Appréciation des enjeux du projet I.2. Travail accompli II. Un projet innovant Conclusion 2

3 Introduction Si les drones, véhicules robots autonomes aériens/terrestres, sont actuellement encore malheureusement connus du grand public essentiellement pour leurs applications militaires (frappes aériennes en Afghanistan et dans tous les récents conflits impliquant les États Unis), ces derniers émergent dans notre quotidien et proposent un large panel d applications civiles : drones aspirateurs, de photographie, de surveillance de sites En témoigne la dernière opération de publicité d Amazon, pour laquelle la firme américaine prétendait lancer à court terme un système de livraison de proximité par drone, jouant du caractère innovant que présentent les drones dans l imaginaire collectif contemporain. L usage de drones à applications civiles s est à ce point développé que la législation a du être adaptée (mai 2012 en France) pour prendre en compte leur usage. Notre projet s articule plus spécifiquement autour des drones aériens. L idée d utiliser des avions miniatures sans pilote date de la première guerre mondiale. L usage se voulait alors militaire et le but était d envoyer des torpilles aériennes qui auraient été guidées par télégraphie sans fil. Depuis, la recherche a continué sous diverses formes, et la plupart des drones sont maintenant munis d une kyrielle de capteurs permettant d augmenter leurs fonctionnalités et leur efficacité. Notre projet s inscrit donc dans la continuité du développement des drones à usage civil. Un certain nombre de recherches sont ainsi encouragées au travers de concours centrés sur les drones et visant à résoudre des problèmes d intérêt commun ; l émulation que ces derniers engendrent constituant une formidable source d innovation. Nous participons donc, dans cette optique, au Search & Rescue Challenge, concours international se déroulant en Australie, et dont le but est précisément de trouver un mannequin portant une veste de secours jaune fluo et un jean dans un périmètre délimité, puis de déposer le plus près possible du mannequin sans le toucher une bouteille d eau, le tout en temps limité. De manière plus générale, l objectif est de localiser un ou plusieurs personnes munies de gilets de secours dans un environnement hostile (avalanche, désert, zone inondée, ), puis de délivrer un paquet à ces personnes (eau, rations de survie, médicaments, couverture de survie, ). Le but final est d automatiser toutes les étapes, de la recherche à la livraison, sans qu aucun humain n intervienne dans le processus (contrairement à ce qui se fait actuellement, avec des pilotes d hélicoptère par exemple). 3

4 I. Notre rôle au sein du projet Un certain nombre d intervenants participent à ce projet : Notre groupe (3 élèves du département I&S de l école des Mines de Nancy) 2 élèves en deuxième année à Télécom Nancy Des chercheurs du Loria (laboratoire lorrain de recherche en informatique et applications) La répartition des tâches sur le projet tient donc compte de cette réalité. Nous nous occupons ainsi de la partie informatique du projet avec les élèves de Télécom Nancy, c est à dire la création de l algorithme qui permettra au drone de géolocaliser le gilet jaune, et de déposer le pack de médicament devant lui. Par conséquent, nous ne gérons pas la construction du drone, ni la partie administrative associée concours. I.1. Appréciation des enjeux du projet Le premier enjeu notable consiste en la modélisation des phénomènes. En effet, avant d expérimenter nos algorithmes sur le drone réel, actuellement en cours de construction par les chercheurs du Loria, il sera d abord nécessaire de les tester sur un logiciel de simulation. Cela implique que nous soyons capables de modéliser le drone dans un environnement similaire au bush (paysage typique d Australie) sur lequel se passera le concours (en incluant des arbustes), simuler les interactions physiques, notamment en terme de vision (ainsi un arbuste peut entraver le champ de vision de la caméra du drone). Pour cela, nous utilisons trois logiciels : ROS (Robot Operating System), Gazebo 3D et RviZ. Les deux derniers sont des moteurs qui opèrent un rendu graphique prenant en compte des lois de la physique. Le premier est un logiciel de contrôle de robots professionnel, mais néanmoins open source. ROS permet non seulement de lancer des simulations, mais aussi de contrôler les robots dans le monde réel. ROS sera in fine intégré sur le drone utilisé pour le concours, de même que les algorithmes que nous auront développés sous celui ci. 4

5 Au niveau de l'algorithme, deux défis apparaissent. Tout d abord la création d un algorithme de détection de couleurs efficace, qui puisse reconnaître un gilet de couleur jaune à partir d un photo haute résolution. Cette problématique comporte plusieurs aspects de complexité variable. En effet, en fonction de l altitude du drone lors de la prise de photo, ainsi que des conditions météorologiques, les couleurs reflétées sur un vêtement changent de luminosité, de telle sorte qu un gillet jaune sera vu presque blanc à altitude élevée. De plus la puissance de calcul disponible, compte tenu du fait que tous les calculs seront réalisés sur le drone de manière embarquée, est très réduite. Afin de faire une analyse fluide des images en un temps raisonnable, il nous est alors indispensable d optimiser l algorithme d analyse d image. Le deuxième défi consiste à prévoir une trajectoire et une stratégie pour permettre au drone de parcourir le moins de distance possible tout en ayant la plus grande surface visible possible, et également de le faire approcher de la cible, une fois que celle ci a été détectée. Ainsi nous pourrons compenser le manque de rapidité et d autonomie (en terme de batterie) de notre drone par rapport aux drones des autres concurrents, qui sont souvent dotés d ailes plutôt que de rotors. De manière générale, puisque nous travaillons sur un système embarqué, beaucoup de contraintes intrinsèques à ce type de produits apparaissent. Il faut par ainsi tenter d équilibrer l autonomie de la batterie, à la contrainte de poids, chose délicate s il en est. Les même limitations s appliquent sur l appareil photo embarqué, dont la qualité des images passe par un poids élevé. Ces considérations, qui ne concernent pas directement puisque nous ne nous chargeons pas de construire le drone final, ont nonobstant un impact sur notre travail que nous ne pouvons ignorer. La qualité de la photo influe par exemple sur le logiciel de reconnaissance de couleurs et la précision qu il doit avoir. 5

6 I.2. Travail accompli La première étape a été la prise de connaissance des règles du concours, du terrain, et la mise en place d une première stratégie en concertation avec les membres du Loria. Piste de décollage du concours en Australie La deuxième étape a été de nous familiariser avec ROS, logiciel pour le moins complexe, ainsi que de télécharger le modèle du drone quadrotor déjà implémenté par un chercheur allemand. Ensuite nous avons implémenté trois algorithmes pour l instant indépendants, mais qui feront chacun partie de l algorithme final. Le premier consiste en l algorithme d analyse d image, qui reste encore à améliorer. Le deuxième est une fonctionnalité implémentée sur ROS et qui permet de mettre en mouvement les moteurs du drone (fonction qui n existait pas dans la modélisation initiale du drone). Enfin, le troisième algorithme permet de définir une partie navigation sur le robot, c est à dire de lui donner seulement un waypoint. Afin de pouvoir tester notre travail, nous avons également modélisé le terrain où se déroulera le concours, que nous aussi avons doté de l image des sols, afin de l intégrer dans le logiciel de simulation. 6

7 II. Un projet innovant L aspect innovant du projet tient dans un premier temps à la nature même de ce dernier, puisque la programmation de drone reste encore un domaine d initiés, même au sein de la communauté informaticienne. En effet; nous avons pu remarquer qu il n existait que rarement des solutions pré faites et standards pour des problèmes récurrents sur des fonctionnalités essentielles. Par exemple, dans la simulation de drone sous ROS, il n y avait pas à la base d outil de navigation permettant en donnant un point d arrivée de déplacer le drone jusqu à ce point, nous avons donc du développer cette fonctionnalité en partant de rien. Travailler sur un drone, c est aussi travailler sur une myriade de systèmes embarqués, tous transmettant des données. Cette modularité est particulièrement intéressante puisqu elle permet de pouvoir développer à peu près n importe quelle fonctionnalité, sans se retrouver limité par l architecture du drone. Quant au concours, notre stratégie vise à se démarquer des autres concurrents en développant une solution quasiment autonome. En effet, notre stratégie est de faire tous les calculs directement sur le drone est de laisser la navigation à un algorithme là où les autres concurrents utilisent en général des ailes volantes (modèles d avion) beaucoup plus rapides; mais nécessitant une validation humaine. Enfin, et cela dépasse probablement légèrement le cadre de ce projet, nous avons eut l occasion d être intervenants pour le TedX Mines Nancy, en proposant un stand de vol télécommandé, afin d essayer de faire partager notre connaissance et notre enthousiasme concernant les drones. 7

8 Conclusion Ce projet est pour nous l occasion d acquérir de l expérience sur plusieurs plans. Tout d abord, nous nous sommes plongés, en total néophytes, dans l utilisation d un système complexe qu est ROS. Les problèmes rencontrés n ont pas forcément de solution évidente ou unique; travailler dessus est donc d autant plus exigent et intéressant qu un cas d école. Notre bagage informatique s en trouve au final d autant plus renforcé. Nous expérimentons également le travail en équipe, et ce de manière différente que via le monde associatif étudiant. Effectivement les différentes parties avec lesquelles nous avons travaillé n étaient pas sur place mais à distance. Nous avons donc pu assister à des changements de stratégie en cours de route et autres aléas, qui ont apporté du savoir faire aux futurs managers que nous sommes. Enfin, prendre part à ce projet nous aura également donné l opportunité de travailler sur un sujet de recherche; quelque chose dont on voit l utilité à terme, sauver des vies, mais qui reste encore clairement à développer.. Pour toutes ces raisons, nous tenons à remercier M. Laurent Ciarletta, notre tuteur de projet, qui nous a soutenus et encouragés tout au long du projet. Nous remercions également les chercheurs du Loria impliqués dans le projet, de même que les élèves de Télécom Nancy avec lesquels nous avons eu le plaisir de travailler, Mickaël Walter et Alexandre Weiler. 8

CONCOURS DE ROBOTIQUE EDITION 2014. Dossier de qualification. UBUNTU IUT Cherbourg Manche

CONCOURS DE ROBOTIQUE EDITION 2014. Dossier de qualification. UBUNTU IUT Cherbourg Manche CONCOURS DE ROBOTIQUE EDITION 2014 Dossier de qualification UBUNTU IUT Cherbourg Manche Etudiants en 2 e année de DUT GEII à l IUT de Cherbourg-Manche 22/05/2014 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES p2

Plus en détail

«Mission On Mars» Robot Challenge

«Mission On Mars» Robot Challenge «Mission On Mars» Robot Challenge MathWorks organise la seconde édition de la compétition de programmation robotique «Mission On Mars Robot Challenge» le 3 juillet 2015 lors du salon Innorobo à Lyon. La

Plus en détail

Environnement Architecture de controle. Décisions

Environnement Architecture de controle. Décisions Chapitre 1 Introduction 1.1 Robot Mobile Il existe diverses définitions du terme robot, mais elles tournent en général autour de celle-ci : Un robot est une machine équipée de capacités de perception,

Plus en détail

Dossier Partenaires Prenez de la hauteur

Dossier Partenaires Prenez de la hauteur 28 ème édition 2014 Dossier Partenaires Prenez de la hauteur SOMMAIRE Le mot du président... 2 Lettre de M. Houalla, directeur de l ENAC... 4 Lettre de M. Fourure, directeur de l ISAE... 6 Partenaires

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

Information technique RLGB: REGULATION RIDEAU D AIR AVEC BATTERIE EAU CHAUDE

Information technique RLGB: REGULATION RIDEAU D AIR AVEC BATTERIE EAU CHAUDE RLGB: REGULATION RIDEAU D AIR AVEC BATTERIE EAU CHAUDE Cette régulation est livrée séparément et est destinée à être montée à l intérieur du rideau d air (à l extérieur pour les AIRAp l installation doit

Plus en détail

PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille

PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Résumé de PFE PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Introduction Dans le domaine de la robotique, la robotique

Plus en détail

"Les médecins seront les infirmières de 2030"

Les médecins seront les infirmières de 2030 RECHERCHE par Laure Martin le 25-09-2014 38 RÉACTION(S) "Les médecins seront les infirmières de 2030" Afficher sur plusieurs pages Chirurgien-urologue et neurobiologiste de formation, le Dr Laurent Alexandre

Plus en détail

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS G en om3: Building middleware-independent robotic components Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS Pablo Rauzy 15 février 2011 Table des matières 1 G en om3 :

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Contrôle d une caméra Kinect par le middleware ROS

Contrôle d une caméra Kinect par le middleware ROS Projet de première année Contrôle d une caméra Kinect par le middleware ROS Auteurs : Elian Cocchi Maxime Sibellas Tuteurs : ISIBOT Romuald Aufrere Table des matières 1 Le middleware ROS 3 1.1 Présentation...............................

Plus en détail

LICENCE. Informatique

LICENCE. Informatique LICENCE Qu est-ce que l informatique? L informatique est la science du traitement automatique de l information. Des données numériques issues de supports variés (texte, image, son, vidéo) sont représentées,

Plus en détail

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006

Rapport de Stage. Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees. (15 janvier - 15juillet 2006 Rapport de Stage Habillage procédural et rendu en temps réel de vastes terrains texturés par GPU-quadtrees (15 janvier - 15juillet 2006 15 avril - 15 juillet 2007) Effectué au sein du laboratoire MAP-ARIA

Plus en détail

GLIDER : l'interview. A l'origine...

GLIDER : l'interview. A l'origine... Quelques réponses aux questions que se sont posées les élèves du club de St Martin de Crau. Nous remercions Alexis Chaigneau de l'ird ainsi que Pierre Testor (CNRS-LOCEAN) et Laurent Bèguery (Division

Plus en détail

IMAGE ET SON NUMERIQUES

IMAGE ET SON NUMERIQUES Lorraine IMAGE ET SON NUMERIQUES Licence Professionnelle TAIS ISN Image et Son Numériques Infographie 3D L I CENCE P R O FES S I ONNELLE T echniques et A c tivités de l'i mage et du S on IUT DE SAI N T-DIE-DES

Plus en détail

Aide à la navigation d un véhicule autonome

Aide à la navigation d un véhicule autonome Élève : Appercé Pierre Tuteur : Merzouki Rochdi Aide à la navigation d un véhicule autonome Rapport intermédiaire du projet de fin d études Date : 17 Décembre 2014 Table des matières 1 Projet de fin d

Plus en détail

ACRONYME et titre du projet

ACRONYME et titre du projet Présentation des projets financés au titre de l édition 2009 du programme «Contenus et Interactions» Défi Robotique : Cartographie par Robot d un Territoire ACRONYME et titre du projet CARTOMATIC : CARTographie

Plus en détail

Dossier -projet d'informations et Sciences du numérique.

Dossier -projet d'informations et Sciences du numérique. Dossier -projet d'informations et Sciences du numérique. Groupe : Andrzejewski Axel Raymond Olivier Belmadani Rayan Formation du groupe : Notre groupe d ISN est née instinctivement, Olivier et moi sommes

Plus en détail

Robot de Téléprésence

Robot de Téléprésence Robot de Téléprésence Projet innovant BISCH Simon / FOURURE Florian / VICENTE VALVERDE César 12 Sommaire Introduction... 3 Description du projet... 4 Logiciel de vidéoconférence : Linphone... 5 La connexion...

Plus en détail

THEME RESPONSIVE DESIGN

THEME RESPONSIVE DESIGN THEME RESPONSIVE DESIGN Tablettes, smartphones, netbooks, ordinateurs les résolutions d écrans sont nombreuses. Adaptez vous aux nouvelles habitudes des utilisateurs en étant visible de façon optimale.

Plus en détail

Administration du site (Back Office)

Administration du site (Back Office) Administration du site (Back Office) A quoi sert une interface d'administration? Une interface d'administration est une composante essentielle de l'infrastructure d'un site internet. Il s'agit d'une interface

Plus en détail

PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE

PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE PROFIL D AILE, PORTANCE ET TRAINEE 9 Une aile se désigne par son profil. De ce profil découle la portance (Rz) et la traînée (Rx), mais aussi la finesse de l aile et quelques autres paramètres dont nous

Plus en détail

I Open Produit Billetterie. Sommaire :

I Open Produit Billetterie. Sommaire : I Open Produit Billetterie Sommaire : I Open Produit Billetterie... 1 Avertissement... 2 Identification... 2 Le menu... 3 Paramétrage... 3 Création d'une nouvelle fiche organisateur :... 3 Ajout du logo

Plus en détail

Réalisation d'un robot sous-marin autonome

Réalisation d'un robot sous-marin autonome Réalisation d'un robot sous-marin autonome Fourniture 2 associée au contrat MRIS 2008-2009 Jan Sliwka, Fabrice Le Bars, Luc Jaulin. ENSIETA Avril 2009 Descriptif de l étude Comme tous les ans depuis 2007,

Plus en détail

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc.

Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services Canada, Inc. Merci de vous procurer et de lire l énoncé sur la protection des renseignements personnels de TeleCheck Services

Plus en détail

TARIFS. Un abonnement annuel et des options pour chaque besoin

TARIFS. Un abonnement annuel et des options pour chaque besoin TARIFS Un abonnement annuel et des options pour chaque besoin Avant propos Comme vous l avez compris, l offre Villacité est destinée à tous les gestionnaires du commerce local (villes, intercommunalités,

Plus en détail

Groupe de travail Infrastructures de recherche

Groupe de travail Infrastructures de recherche Groupe de travail Infrastructures de recherche Note sur les particularités des infrastructures pour une recherche dans le numérique Version internet - 30/04/2015 Les plates- formes numériques, outils et

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Pierre DUSART (Université de Limoges) LA CRYPTOGRAPHIE

Pierre DUSART (Université de Limoges) LA CRYPTOGRAPHIE Pierre DUSART (Université de Limoges) LA CRYPTOGRAPHIE Aborder la cryptologie de façon historique Communications en Alice et Bob Dans le langage courant, on parle de codes secrets mais il vaut mieux parler

Plus en détail

Le processus de déménagement et relocalisation des ménages

Le processus de déménagement et relocalisation des ménages Intervention n 7.1 Le processus de déménagement et relocalisation des ménages Jean-Pierre Nicolas - directeur adjoint du Laboratoire d Economie des Transports La présentation que je vais faire [diapositive

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR SOMMAIRE Présentation générale... 3

Plus en détail

OFFRES LIVRES PHOTO. Livre Photo FOLIOS A4 Paysage - 24 pages

OFFRES LIVRES PHOTO. Livre Photo FOLIOS A4 Paysage - 24 pages OFFRES LIVRES PHOTO Livre Photo FOLIOS A4 Paysage - 24 pages Votre Livre Photo FOLIOS A4 Paysage - 24 pages à 9,90 au lieu de 33 Coût supplémentaire par pack de 8 pages : 7,20 Rendez-vous sur http://www.photostation.fr/ope/showroomprive/2014-07/folios-a4-24-pages.cfm

Plus en détail

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire

Le Collège de France crée une chaire pérenne d Informatique, Algorithmes, machines et langages, et nomme le Pr Gérard BERRY titulaire Communiquédepresse Mars2013 LeCollègedeFrancecréeunechairepérenned Informatique, Algorithmes,machinesetlangages, etnommeleprgérardberrytitulaire Leçoninauguralele28mars2013 2009avait marquéunpas importantdans

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Système radiocommandé de prise de vue aérienne OctoCopter Descriptif technique Drone 8 rotors a motorisation électrique pour la prise de vue aérienne à basse altitude. Opérationnel en moins de 10 minutes,

Plus en détail

ITER Robots 2016. Appel à candidatures

ITER Robots 2016. Appel à candidatures ITER Robots 2016 Appel à candidatures 1 La genèse du concours En 2012, l Agence Iter France a créé un concours de robotique dans le cadre du programme de vulgarisation scientifique avec l académie d Aix-Marseille

Plus en détail

FMS A320. FMS A 320 -> Air Canada. Description des interactions de FMS. Description des interactions de FMS

FMS A320. FMS A 320 -> Air Canada. Description des interactions de FMS. Description des interactions de FMS A320 A320 Flight Management System Système de gestion de vol utilisé dans: - La planification des vols - Gérer les performances - Piloter l avion - Mesurer des paramètres de vol Étape 1 Étape 2 Étape 3

Plus en détail

Répartition de charge dynamique dans un système distribuée

Répartition de charge dynamique dans un système distribuée Rapport de TER Répartition de charge dynamique dans un système distribuée Tuteur : Stephane Mancini Benjamin Petit Grenoble INP - Ensimag Mai 2010 Table des matières 1 Introduction 4 1.1 Contexte pratique...................................

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS

Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS Alexandre GRIVEAU Mathieu GROLEAU IUP 2 Analyse comparative d un corpus de sites web : Les musées historiques 2) LE CORPUS 2.1) brève présentation- description des trois sites 2.1.1) musée de la révolution

Plus en détail

esle.qc.ca http://esle.qc.ca ou bien le premier lien qui apparaît est ma page à l école secondaire les Etchemins.

esle.qc.ca http://esle.qc.ca ou bien le premier lien qui apparaît est ma page à l école secondaire les Etchemins. 2013-2014 Bonjour parents Il me fait plaisir de me présenter et de vous envoyer ce courriel À droite, une photo de moi ; Yvan multiples 2009 dans ma classe qui a été faite avec Photoshop. Les étudiants

Plus en détail

Les images. ! Ce qu il faut savoir. Les natures d images

Les images. ! Ce qu il faut savoir. Les natures d images Chapitre 2 Les images! Ce qu il faut savoir GIMP permet de retoucher et de composer des images. Celles-ci peuvent se caractériser principalement par leur nature (photo, dessin ou peinture), les couleurs

Plus en détail

Pr Dennoun SAIFAOUI Coordonnateur du Master Energies renouvelables Faculté des Sciences Ain Chock Université Hassan II-Casablanca

Pr Dennoun SAIFAOUI Coordonnateur du Master Energies renouvelables Faculté des Sciences Ain Chock Université Hassan II-Casablanca Pr Dennoun SAIFAOUI Coordonnateur du Master Energies renouvelables Faculté des Sciences Ain Chock Université Hassan II-Casablanca 1 2 Ttttt Transition TTransi Les offres de Formation dans les universités

Plus en détail

Manuel d aide www.aixpoz.com

Manuel d aide www.aixpoz.com Manuel d aide www.aixpoz.com Introduction AIXPOZ est un système de création de sites Internet «galerie photo» à destination de toute personne souhaitant exposer des images sur Internet. Que vous soyez

Plus en détail

Guide d animation Caravane citoyenne

Guide d animation Caravane citoyenne Guide d animation Caravane citoyenne Nicolas Zorn Chargé de projet Mai 2013 Introduction Les inégalités tuent. Elles rendent malade, méfiant et malheureux. Elles frappent toute la population d une société

Plus en détail

TUE402. TP Introduction à ER Mapper, aux images satellites et aux Modèles Numériques de Terrain

TUE402. TP Introduction à ER Mapper, aux images satellites et aux Modèles Numériques de Terrain TUE402. TP Introduction à ER Mapper, aux images satellites et aux Modèles Numériques de Terrain Ce premier TP sert à se familiariser avec le Système d Information Géographique ER Mapper, ainsi que d effectuer

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

IMAGE ET SON NUMERIQUES INFO3D

IMAGE ET SON NUMERIQUES INFO3D IMAGE ET SON NUMERIQUES INFO3D Licence Professionnelle TAIS ISN Image et Son Numériques Infographie 3D Saint-Dié-des-Vosges LICENCE PROFESSIONNELLE T echniques et A ctivités de l'i mage et du S on IUT

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Dossier de présentation Hydr Open

Dossier de présentation Hydr Open Dossier de présentation Hydr Open Prix de l Ingénierie du futur 2015 Introduction Le projet consiste à développer une technologie libre de micro-turbine hydraulique pour l électrification rurale et de

Plus en détail

Luc Jaulin, Emanuel Burnouf, Adrian Gabillard

Luc Jaulin, Emanuel Burnouf, Adrian Gabillard Point de la situation des travaux engagés pour la construction d un robot sous-marin pour le concours SAUC E (fourniture 3 associée au contrat MRIS 2006-2009) Luc Jaulin, Emanuel Burnouf, Adrian Gabillard

Plus en détail

RevGED 3 Manuel d utilisation

RevGED 3 Manuel d utilisation RevGED 3 Manuel d utilisation RevGED est un logiciel de gestion électronique de document. Ce présent document explique comment utiliser RevGED 3. Il ne traite absolument pas de son installation ni de son

Plus en détail

Le commerce électronique (ou e-commerce)

Le commerce électronique (ou e-commerce) Internet est un formidable outil de connaissance, nous avons eu l occasion de le voir et d en parler. Il est également un merveilleux outil de communication. Nous avons déjà vu comment utiliser le Net

Plus en détail

Les offres de partenariat

Les offres de partenariat Festival Aérospatial des Etoiles et des Ailes du 13 au 16 novembre 2014 Meeting Aérien le 21 septembre 2014 Les offres de partenariat Embarquez pour la 5 ème édition! Au rendez vous des grands exploits

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants»

Compte-Rendu SDL. «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Compte-Rendu SDL Auteurs : BOUTROUILLE Alexis BAILLEUL Pierre Tuteur : Ioan Marius Bilasco «Reprise de l application de gestion de listes de présences des alternants» Master MIAGE 1 Année 2012/2013 1 Remerciements

Plus en détail

trigonométrie équations mécanique homographie vision pas ordinateur

trigonométrie équations mécanique homographie vision pas ordinateur robotique algorithmes simulation modélisation vecteurs géométrie analytique informatique cinématique inverse produit scalaire Rapport de stage trigonométrie équations mécanique Laboratoire Informatique

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

PARTENARIAT 2014. ENSMM Besançon Association Gala ENSMM. «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante»

PARTENARIAT 2014. ENSMM Besançon Association Gala ENSMM. «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante» PARTENARIAT 2014 ENSMM Besançon Association Gala ENSMM «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante» Contact : Geneviève GARNIER - genevieve.garnier@ens2m.org - 07 87 29 51 64 - gala@ens2m.fr

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

Challenge Course en Cours

Challenge Course en Cours Nicolas Blanchard Coordonnateur du Centre de Transfert de Technologie Institut Français de Mécanique Avancée Clermont-Ferrand Objectif: concevoir, modéliser, simuler et fabriquer une voiture de course

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. «REALISATION D'UN CONTRÔLEUR A RETOUR DE FORCE POUR LE ROBOT RobAIR»

RAPPORT DE STAGE. «REALISATION D'UN CONTRÔLEUR A RETOUR DE FORCE POUR LE ROBOT RobAIR» Université Joseph Fourier Département Licence Sciences & Technologie RAPPORT DE STAGE «REALISATION D'UN CONTRÔLEUR A RETOUR DE FORCE POUR LE ROBOT RobAIR» Bizard Astor Laboratoire d accueil : Inria Grenoble

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE?

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE? Cet équipement combine les technologies de l audiovisuel, de l informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes situées dans des lieux différents de dialoguer, de se voir et éventuellement

Plus en détail

Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT

Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT Université de la Rochelle Pole Sciences et Technologies

Plus en détail

ETAT DE L ART ET PERSPECTIVES POUR LES SERVICES NUMÉRIQUES APPLIQUÉS À LA VITICULTURE.

ETAT DE L ART ET PERSPECTIVES POUR LES SERVICES NUMÉRIQUES APPLIQUÉS À LA VITICULTURE. ETAT DE L ART ET PERSPECTIVES POUR LES SERVICES NUMÉRIQUES APPLIQUÉS À LA VITICULTURE. UMR ITAP Montpellier Christophe.guizard@irstea.fr www.irstea.fr PLAN Introduction Toujours + Les TICs L écosystème

Plus en détail

GAUSSIN dévoile 5 nouveaux produits innovants lors du salon TOC Europe 2015 à Rotterdam

GAUSSIN dévoile 5 nouveaux produits innovants lors du salon TOC Europe 2015 à Rotterdam 16. INFORMATION PRESSE Héricourt, le 11 juin 2015 GAUSSIN dévoile 5 nouveaux produits innovants lors du salon TOC Europe 2015 à Rotterdam GAUSSIN Manugistique (ALGAU - FR0010342329) présente à un public

Plus en détail

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page.

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page. Facebook est un réseau social créé en 2004 qui compte désormais plus d 1,35 Milliard d utilisateurs actifs à travers le monde. En France, il y a plus de 21 Millions d utilisateurs réguliers, ce qui montre

Plus en détail

" Suivez deux femmes dans une aventure hors norme "

 Suivez deux femmes dans une aventure hors norme " Suivez deux femmes dans une aventure hors norme " " Le Rallye Aïcha des Gazelles est une expérience unique : un challenge féminin de 8 jours dans le désert marocain en hors piste ayant comme credo le

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE. Projet HK_Lime

UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE. Projet HK_Lime UNIVERSITE BORDEAUX - MONTAIGNE INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE Département MMI (Métier du Multimédia et de l Internet) Projet Tuteuré Deuxième Année Projet HK_Lime Etudiants: Alexandre Lacombe Jimmy

Plus en détail

Observation des modalités et performances d'accès à Internet

Observation des modalités et performances d'accès à Internet Observation des modalités et performances d'accès à Internet Avant-propos La base de cette étude est constituée par les informations collectées par l'outil Cloud Observer d'iplabel (chargement des différents

Plus en détail

nos clients dans l exploitation de nos solutions technologiques sont nos deux engagements les plus forts. Raphaël Gorgé Président du Groupe ECA

nos clients dans l exploitation de nos solutions technologiques sont nos deux engagements les plus forts. Raphaël Gorgé Président du Groupe ECA Depuis 1936, le Groupe ECA produit des solutions technologiques pour la sécurité des hommes et des biens. Diffusées dans le monde entier, ces solutions sont destinées aux secteurs de la défense, de l industrie,

Plus en détail

Présentation : Démarche :

Présentation : Démarche : DEFI TECHNO 2009 Présentation : Dans le cadre du défi techno proposé par le groupe départemental Sciences, nous avons réalisé quelques véhicules qui pouvaient se déplacer en autonomie sur au moins 3 mètres.

Plus en détail

Acquisition ou Prestation? Une approche économique. Michel Assenbaum L'Avion Jaune SARL info@lavionjaune.fr

Acquisition ou Prestation? Une approche économique. Michel Assenbaum L'Avion Jaune SARL info@lavionjaune.fr Acquisition ou Prestation? Une approche économique Michel Assenbaum L'Avion Jaune SARL info@lavionjaune.fr Les drones : des réalités très contrastés Pour quel usage? éléments d'un cahier des charges La

Plus en détail

ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS

ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS ENQUETE AFDCC 2014 SUR LES COMPORTEMENTS DE PAIEMENT DES ENTREPRISES RESULTATS DE LA 12 EME EDITION L Association Française des Credit Managers et Conseils présente la 12 ème édition de son enquête annuelle.

Plus en détail

CPG marchés boursiers non enregistrés Conditions générales

CPG marchés boursiers non enregistrés Conditions générales CPG marchés boursiers non enregistrés Conditions générales Les conditions qui suivent sont les conditions générales (les «conditions générales») s appliquant à tous les certificats de placement garanti

Plus en détail

Le référencement de votre site

Le référencement de votre site Le référencement de votre site avec e-monsite.com In t r o d u c t io n Vous avez créé votre site avec E-monsite, vous disposez donc d un excellent support de communication pour votre entreprise, association

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Makhlouf OUBACHA Salima OUZZMAN Stevens RABEHAJA Armelle HOUNDJO Mercredi 04 février 2015 1 Table des matières 1 But du projet

Plus en détail

SOMMAIRE. 4 Foire aux questions... 31

SOMMAIRE. 4 Foire aux questions... 31 MaCommune.com Objet : Ce document est une présentation du projet MaCommune.com : site internet dédié et entièrement adapté aux mairies (www.macommune.com) 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 1.1 Un site adapté...

Plus en détail

CPG marchés boursiers enregistrés Conditions générales REER

CPG marchés boursiers enregistrés Conditions générales REER CPG marchés boursiers enregistrés Conditions générales REER Les conditions qui suivent sont les conditions générales (les «conditions générales») s appliquant à tous les certificats de placement garanti

Plus en détail

1. 0BNature des boîtes étudiées

1. 0BNature des boîtes étudiées Comportement de boîtes de conservation aux variations de température et hygrométrie ambiantes / Camille Bossuat, élève de 2 e année, IUT de Créteil Vitry (spécialité Chimie) ; Thi- Phuong Nguyen, BnF,

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR. Application 4trip

MANUEL UTILISATEUR. Application 4trip * MANUEL UTILISATEUR Application 4trip Table des matières 1. Introduction... 1 1.1. Description globale du produit... 1 1.2. Description de la finalité du manuel... 1 2. Manuel d utilisation... 2 2.1.

Plus en détail

médiation et formation saison 2014 2015

médiation et formation saison 2014 2015 médiation et formation saison 2014 2015 dossier de presse La Chambre, espace d exposition et de formation à l image situé au centre de Strasbourg, propose expositions de photographie contemporaine au sein

Plus en détail

Open Bee TM e-fact PRO

Open Bee TM e-fact PRO Open Bee TM e-fact PRO SOLUTION GLOBALE D AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES FACTURES FOURNISSEURS 80 % des factures fournisseurs sont encore actuellement reçues au format papier. 13,8 est le coût moyen

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

l utilisation opérationnelle des drones en Europe

l utilisation opérationnelle des drones en Europe Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle des drones en Europe easa.europa.eu/drones septembre 2015 Proposition de création de règles communes pour l utilisation opérationnelle

Plus en détail

Concevoir des applications Web avec UML

Concevoir des applications Web avec UML Concevoir des applications Web avec UML Jim Conallen Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09172-9 2000 1 Introduction Objectifs du livre Le sujet de ce livre est le développement des applications web. Ce n est

Plus en détail

SOUDAN croisières itinéraire classique 10 jours (Paris/Paris) / 7 nuits (sur place)

SOUDAN croisières itinéraire classique 10 jours (Paris/Paris) / 7 nuits (sur place) Les fluctuations importantes du taux du USD et du prix du baril de pétrole font varier de façon régulière et importante nos tarifs, en conséquence nous avons décidé de faire un tableau avec des montants

Plus en détail

Valorisez. pleinement vos recherches. Avec Aroccam * Recherche Recherche opérationnelle. Enseignement. Produit

Valorisez. pleinement vos recherches. Avec Aroccam * Recherche Recherche opérationnelle. Enseignement. Produit Avec Aroccam * Valorisez pleinement vos recherches Recherche Recherche opérationnelle Enseignement Produit Roland CHAPUIS, Christophe DEBAIN, Cédric TESSIER * Créé par LASMEA, Cemagref, Effidence Problématiques

Plus en détail

Flux de production de photo numérique de Photoshop CS

Flux de production de photo numérique de Photoshop CS LIVRE BLANC Flux de production de photo numérique de Photoshop CS TABLE DES MATIERES 4 Automatisation dans Photoshop CS 5 Photoshop CS, au centre du flux de production de photos numériques Adobe Photoshop

Plus en détail

COURRIERS -TYPE DE REPONSE A UNE CANDIDATURE

COURRIERS -TYPE DE REPONSE A UNE CANDIDATURE COURRIERS -TYPE DE REPONSE A UNE CANDIDATURE 1) 4 raisons de répondre aux candidats Le candidat a pris le temps de vous écrire. Il a tenté de vous contacter et de vous convaincre, manifestant de l intérêt

Plus en détail

Le manuel de Plasma. Sebastian Kügler Traduction française : Stanislas Zeller

Le manuel de Plasma. Sebastian Kügler Traduction française : Stanislas Zeller Sebastian Kügler Traduction française : Stanislas Zeller 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Utilisation de Plasma 6 2.1 Plasmoids et conteneurs.................................. 6 2.2 Le panel...........................................

Plus en détail

Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue!

Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue! Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue! Vasiliki Sfyrla Une approche des systèmes embarqués Les systèmes embarqués existent depuis longtemps.

Plus en détail

LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 2003

LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 2003 LE POINT SUR LES MATHÉMATIQUES DANS LES BTS RENTRÉE 00 ) LES PROGRAMMES a) Le cadre général L arrêté du 8 juin 00 comporte trois annexes, notamment l annexe donnant l intégralité des modules permettant

Plus en détail

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Variante pour Anima Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Août 2009 1 Introduction Ceci est une variante pour le jeu de cartes Anima (http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_tienda_ lista.asp?etid=6430)

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur de l Observatoire de Paris (désigné dans la suite comme l Établissement) et ceux de ses

Plus en détail

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin ANNEXE - INNOVATIONS» processus, nom masculin sens 1 - Suite d'opérations ou d'événements. Synonyme : évolution sens 2 - Ensemble d'actions ayant un but précis. NOS ACCESSOIRES INTELLIGENTS DONNER VIE

Plus en détail

L état de l industrie aérospatiale canadienne

L état de l industrie aérospatiale canadienne Le 2013 rapport Report 2014 L état de l industrie aérospatiale canadienne Survol de la présentation Contexte L écosystème aérospatial canadien L impact économique L innovation (R et D) La production d

Plus en détail

Fréq. SECURITE (MHz) Fréq. Organisation. Fréq. RECUP (tel), Tél. POINTAGE : ORG. Autres : Fréquence unique de vol obligatoire pour tous les pilotes

Fréq. SECURITE (MHz) Fréq. Organisation. Fréq. RECUP (tel), Tél. POINTAGE : ORG. Autres : Fréquence unique de vol obligatoire pour tous les pilotes FFVL 2009 / BRIEFING PARAPENTE page1/3 : POINTAGE SECURITE TOUS LES INSCRITS (volants ou non) DOIVENT POINTER (manche annulée, stoppée ou non) 20 mn MAX après s être posé Tél. POINTAGE : ORG. Autres :

Plus en détail

CONSULTATION LOCATION VEHICULES MRL 2013_141 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CONSULTATION LOCATION VEHICULES MRL 2013_141 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CONSULTATION LOCATION VEHICULES MRL 2013_141 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) 1. OBJET DU MARCHE La présente consultation porte sur la location de véhicules pour les services de la Maison

Plus en détail