Le Var. La demande touristique par mode d hébergement & par marché Année 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Var. La demande touristique par mode d hébergement & par marché Année 2012"

Transcription

1 Le Var La demande touristique par mode d hébergement & par marché Année 2012

2 Double dimension Un marché «hors place» Une intention de séjour, de découverte Une attente d information, un «panier» à concevoir, suggérer, développer Un client à séduire pour déclenchement de séjour >>> les prospects touchés par téléphone, fax, courrier ou internet Un marché «sur place» Une clientèle déjà présente sur le territoire Une attente d information, de suggestions Un client à séduire pour enrichir son séjour, un client à satisfaire, à fidéliser >>> les clients sur site, au comptoir.

3 Données de cadrage 7% des demandes touristiques auprès d un Office de Tourisme et Syndicat d Initiative concernent des demandes sur l hébergement. 43% des demandes sur l hébergement sont «hors place» et 57% se font «sur place». Au niveau de l origine des clientèles, 70% des demandes en hébergement proviennent de la clientèle française et 30% de la clientèle étrangère.

4 La prescription par mode d hébergement Poids des demandes d'information sur l'hébergement (en % d'acte qualifiés) Village Vacances 2% Résidence 3% Gîte 4% Chambre d'hôtes 12% Hôtel 26% Meublé 29% Camping / camping car / HLL 39% Les principaux modes d hébergement prescrits par les OTSI au cours de l année 2012 sont le camping, le meublé et l hôtel.

5 Les marchés touristiques français dans le Var Les marchés touristiques français dans le Var et leur demande en hébergement

6 Les marchés touristiques français dans le Var Poids des demandes en hébergement selon l origine de la clientèle française (en % d actes qualifiés) Poitou-Charentes Limousin Picardie Languedoc-Roussillon Haute-Normandie Franche-Comté Champagne-Ardenne Bourgogne Basse-Normandie Auvergne Aquitaine Alsace Midi-Pyrénées Lorraine Centre Bretagne Pays de la Loire Nord-Pas-de-Calais Rhône-Alpes Ile-de-France Provence-Alpes-Côte d'azur 1% 1% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 3% 3% 3% 3% 4% 5% Les principaux marchés français à la recherche d un hébergement touristique auprès d un OTSI sont la région PACA (31%), Ile-de-France (14%) et Rhône-Alpes (13%).. 13% 14% 31%

7 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français

8 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français La clientèle PACA privilégie le logement en chambre d hôte et gîte. Les Franciliens choisissent davantage les hôtels. L hôtellerie de plein air est demandée par la clientèle des Pays-de-la-Loire, de Poitou- Charentes ou encore de Bretagne. Les hébergements collectifs sont appréciés de la clientèle rhônalpine, du Nord-Pas-de- Calais ou encore d Alsace / Lorraine..

9 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Analyse des demandes «hors place»

10 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Analyse des demandes «hors place» Les intentions de séjour des clientèles de Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais et Ile-de- France concernent essentiellement les meublés et les hébergement collectif dans une moindre mesure. Les clientèles d Ile-de-France recherchent également des hôtels et dans une moindre. La clientèle des Pays-de-la-Loire, de Bretagne et du Limousin s oriente plutôt vers l hôtellerie de plein air. Les chambres d hôtes et les hôtels concernent davantage la clientèle intra-régionale.

11 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Analyse des demandes «sur place»

12 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Analyse des demandes «sur place» En situation de séjour, la clientèle Rhônalpine privilégie la recherche d hébergements collectifs. La clientèle intra régionale en séjour dans le Var est particulièrement intéressée par les gîtes, chambres d hôtes et les locations de meublés. Les hébergements de plein air sont davantage recherchés par les clientèles de Midi- Pyrénées, des Pays-de-la Loire, de Languedoc-Roussillon

13 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Analyse des demandes de l espace littoral Les hébergements collectifs sont au centre du mapping et donc demandées par toutes les clientèles. Les clientèles intra-régionales s informent sur les gîtes et meublés, ainsi que les chambres d hôtes. Les hôtels sont plébiscités par la clientèle d Ile-de-France et d Aquitaine.

14 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Analyse des demandes de l arrière-pays Les demandes touristiques en hébergements dans les points d accueil de l arrièrepays sont moins importantes, pourtant, quelques tendances peuvent être relevées. Les clientèles d Ile-de- France demandent davantage des informations sur les chambres d hôte, ainsi que les hôtels. Les Camping sont demandés par les clientèles du Nord, du Sud-ouest et du centre de la France.

15 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Segment Couple Jeune Actif

16 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Segment Couple Jeune Actif Le camping attire les couples jeunes actifs originaires de la région Midi-Pyrénées, des pays-de-la-loire et de l Auvergne. Les couples jeunes actifs de la région PACA plébiscitent essentiellement les gîtes / meublés et chambres d hôtes. La clientèle des couples jeunes actifs du Centre, de Normandie et du Nord-Pas-de- Calais est attirée par les hébergements collectifs. Les couples jeunes actifs d Ile-de-France recherchent plutôt l hôtellerie comme mode d hébergement.

17 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Segment Famille Les familles d Ile-de-France et de Bourgogne semblent rechercher principalement des hébergements collectifs. Les hôtels, les résidences de tourisme et les meublés sont plébiscités par es familles de Poitou-Charentes. L hôtellerie de plein air attirent, entre autre, les familles de Midi-Pyrénées, des Pays-de-la-Loire et d Aquitaine. Les chambres d hôtes sont privilégiés par les familles de PACA, tandis que les gîtes / meublés intéressent davantage la clientèle Ile-de- France.

18 Les marchés touristiques français dans le Var Demande touristique en hébergement des marchés français Segment Séniors Les campings sont particulièrement demandés par la clientèle séniors de Bretagne et de Normandie. La clientèle sénior d Ile-de- France demandent des renseignements aux OTSI sur les hôtels.

19 Les marchés touristiques français dans le Var CONCLUSION Marchés français du Var Les demandes en hébergement des clientèles françaises portent essentiellement sur les campings, les meublés et les hôtels. Lors de la préparation de leur séjour, les clientèles intra régionales vont s informer sur un hébergement en chambres d hôtes ou en hôtel. Les gîtes / meublés et les hôtels intéressent plutôt les Franciliens tandis que les Rhônalpins recherchent davantage un hébergement en hébergement collectif. Les comportements en matière de demande en hébergement touristique diffèrent selon que les clientèles soient dans la préparation de leur séjour ou déjà sur place. Par exemple, les Franciliens privilégient les demandes en gîte / meublé lorsqu ils préparent leur séjour mais lorsqu ils sont déjà dans le Var, il recherchent un hôtel. Selon le segment de clientèle, les comportements peuvent également varier. C est le cas des clientèles de Rhône-Alpes. En effet, les couples jeunes actifs privilégient un séjour en hébergement collectif ou en camping. Les séniors vont plutôt s orienter vers hébergement collectif.

20 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Les principaux marchés touristiques étrangers du Var : Royaume-Uni Allemagne Belgique Pays-Bas Italie Suisse

21 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Poids des demandes en hébergement par marché étrangers Les demandes en hébergement dans les points d accueil varois proviennent essentiellement d Allemagne (30% des demandes d informations),d Italie (20%) ou encore de Belgique (17%).

22 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Village Vacances Gîte La clientèle originaire de Belgique privilégie les meublés et résidences de tourisme. BELGIQUE Meublé Résidence de tourisme ALLEMAGNE SUISSE Chambre d'hôtes ROYAUME-UNI Lors de leurs demandes en hébergement, qu elles soient «sur place» ou «hors place», les clientèles des Pays-Bas s orientent vers l hôtellerie de plein air. Camping PAYS-BAS ITALIE Hôtel Les chambres d hôtes et les hôtels sont davantage appréciés par les clientèles suisses et italiennes.

23 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Analyse des demandes «hors place» SUISSE Les meublés intéressent plus particulièrement la clientèle allemande lors de la préparation de leur séjour. Meublé Lors de la préparation de leur séjour dans le Var, les Anglais et les Italiens demandent essentiellement des hôtels. Les Belges et les Néerlandais vont privilégier les résidences de tourisme, les chambres d hôtes ainsi que Gîte les campings. Village Vacances Résidence de tourisme BELGIQUE PAYS-BAS ALLEMAGNE Chambre d'hôtes Camping Hôtel ROYAUME-UNI ITALIE

24 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Analyse des demandes «sur place» Village Vacances Allemands et Belges s informent sur les meublés, les résidences de tourisme et les gîtes lorsqu ils sont dans un OTSI Gîte varois. Résidence de tourisme Meublé SUISSE Lorsqu ils se renseignent au comptoir, les Italiens et les Anglais recherchent un hôtel ou une chambre d hôte. Les Néerlandais déjà en séjour dans le Var s orientent vers le camping. BELGIQUE ALLEMAGNE Camping PAYS-BAS ROYAUME-UNI Hôtel ITALIE Chambre d'hôtes

25 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Analyse des demandes dans l espace littoral Village vacances Meublé Résidence de tourisme BELGIQUE SUISSE Gîte Hôtel ROYAUME-UNI ITALIE Les Suisses, les Belges et les Allemands s informent sur les hébergements collectifs et les locations saisonnières. ALLEMAGNE Chambre d'hôtes La clientèle des Pays-Bas recherchent des camping lorsqu elle est ou va sur le littoral varois. PAYS-BAS Camping Les Italiens et les Anglais privilégient l hôtel et la chambre d hôte pour leur séjour sur le littoral varois.

26 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Analyse des demandes dans l arrière-pays Les Allemands s orientent vers l ensembles des modes d hébergements. Village vacances Meublé Résidence de tourisme BELGIQUE SUISSE ALLEMAGNE Gîte Hôtel ROYAUME-UNI ITALIE Chambre d'hôtes Dans l arrière-pays varois, les Suisses et les Belges s informent sur les hébergements collectifs et les locations saisonnières. Les pont d accueil de l arrière-pays varois font face à une demande en hôtel de la part de la clientèle italienne. Les Néerlandais privilégient les campings lorsqu ils séjournent dans l arrière-pays varois. PAYS-BAS Camping Les Anglais privilégient la chambre d hôte pour leur séjour dans l arrière-pays.

27 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Segment couple jeune actif Les couples jeunes actifs originaires de Belgique s adressent aux points d accueil varois pour obtenir des informations sur les meublés et les gîtes. Gîte Résidence de tourisme Village Vacances Meublé BELGIQUE PAYS-BAS Chambre d'hôtes ALLEMAGNE Camping SUISSE ROYAUME-UNI Les couples jeunes actifs anglais privilégient la chambre d hôte pour leur séjour dans le Var. Hôtel ITALIE La documentation sur les campings ou les hébergements collectifs est demandé par les couples jeunes actifs des Pays-Bas.

28 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Segment famille Gîte SUISSE Les familles allemandes s orientent vers l ensembles des modes d hébergements. Résidence de tourisme ROYAUME-UNI BELGIQUE Meublé Village Vacances Chambre d'hôtes ALLEMAGNE Camping Hôtel ITALIE Les familles italiennes vont demander majoritairement des informations sur les hôtels. Les familles belges désireuses ou déjà en séjour dans le Var privilégient le résidences de tourisme et les meublés. PAYS-BAS

29 Les marchés touristiques étrangers dans le Var Demande touristique en hébergement des marchais étrangers varois Segment séniors Par leur position centrale sur la carte, les demandes des séniors allemands s informent sur tous les modes d hébergements, avec tout de même une prédilection pour les chambres d hôtes. Gîte SUISSE Résidence de tourisme BELGIQUE Meublé ROYAUME-UNI Chambre d'hôtes ALLEMAGNE Les séniors anglais privilégient l hébergement en chambre d hôte. Hôtel ITALIE Village Vacances Camping PAYS-BAS

30 Les marchés touristiques étrangers dans le Var CONCLUSION Marchés étrangers du Var Les principaux modes d hébergement recherchés par les clientèles étrangères sont : les hôtels, l hôtellerie de plein air et les résidences de tourisme La clientèle des Pays-Bas, en séjour ou en préparation de séjour, s adresse aux OTSI du Var pour demander essentiellement des informations sur les campings. Les Allemands quant à eux, se renseignent sur l ensemble des modes d hébergement. La clientèle du Royaume-Uni et d Italie s informe sur l hôtellerie varoise pour préparer son séjour. Sur le littoral varois, la clientèle belge s intéresse davantage aux hébergements collectifs et aux locations saisonnières. Notons que les comportements en matière de demande touristique sur l hébergement diffèrent peu et cela quelque soit le vecteur de la demande («sur place» et «hors place»), quelque soit l espace touristique (littoral et arrière-pays) et quelque soit le segment de clientèle («couple jeune actif», «famille», et «sénior»).

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

HOTELLERIE AVRIL A SEPTEMBRE 2010 SUD VENDEE TOURISME. Un taux d'occupation de 69% en saison. Les taux d'occupation par catégorie

HOTELLERIE AVRIL A SEPTEMBRE 2010 SUD VENDEE TOURISME. Un taux d'occupation de 69% en saison. Les taux d'occupation par catégorie HOTELLERIE AVRIL A SEPTEMBRE SUD VENDEE TOURISME Un taux d'occupation de 69% en saison Clientèle internationale : % des nuitées % Belgique % 8% 6% % % % % % 5% 5% 55% 5% % 5% 7% 9% 8% 5% Avril Mai Juin

Plus en détail

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France

ANNEXE. Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises. Ile de France ANNEXE Liste des métiers ouverts dans l'ensemble des régions françaises Code Rome Domaine professionnel 32321 Informaticien d'étude (dont chef de projet) Ile de France 29 métiers 32321 Informaticien d'étude

Plus en détail

Les résidences secondaires en France métropolitaine Essor des propriétaires résidant à l étranger

Les résidences secondaires en France métropolitaine Essor des propriétaires résidant à l étranger Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-3 Les résidences secondaires en France métropolitaine Essor des propriétaires résidant à

Plus en détail

Tableau de bord. Année 2012. Office de Tourisme Pléneuf Val André

Tableau de bord. Année 2012. Office de Tourisme Pléneuf Val André Tableau de bord Année 2012 Office de Tourisme Pléneuf Val André SOMMAIRE I. Offre touristique de Pléneuf Val André a) Nombre d établissements actifs par activité et capacité d hébergement P. 3 b) Estimation

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

Accueil Satisfaction Impact

Accueil Satisfaction Impact Soucieux de vous offrir un service de qualité et afin de mieux répondre à vos attentes, nous vous invitons à remplir ce questionnaire de satisfaction. A cette occasion, tentez de gagner de nombreux lots.

Plus en détail

L Abbaye du Mont Saint-Michel. Fréquentation 2014 EDITION 2015. Mont Saint-Michel Pixel & Création

L Abbaye du Mont Saint-Michel. Fréquentation 2014 EDITION 2015. Mont Saint-Michel Pixel & Création Mont-Saint-Miche L Abbaye du Mont Saint-Michel Fréquentation 214 EDITION 215 Mont Saint-Michel Pixel & Création Traitement et réalisation CRT Normandie D après les données de l Abbaye du Mont Saint-Michel

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information)

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information) Ministère des sports Direction des sports Sous-direction de l emploi et des formations Bureau de la coordination des certifications et du service public de formation (D.S.C2) Personne chargée du dossier

Plus en détail

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers

Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Étude des processus de décision auprès des touristes français et étrangers Enquête quantitative (1ère partie) - Juin 2005 - SOMMAIRE!"#$%&'(! )! *+, -!! $./ 0 1#2'3# 4! & 5 1.1 Destinations de vacances

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

JORF n 0017 du 20 janvier 2008 texte n 9 ARRÊTÉ

JORF n 0017 du 20 janvier 2008 texte n 9 ARRÊTÉ JORF n 0017 du 20 janvier 2008 texte n 9 ARRÊTÉ Arrêté du 18 janvier 2008 relatif à la délivrance, sans opposition de la situation de l emploi, des autorisations de travail aux étrangers non ressortissants

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Édition 2012. Notoriété. et image touristique de la région Aquitaine en France et en Europe

Édition 2012. Notoriété. et image touristique de la région Aquitaine en France et en Europe Édition 0 et image touristique de la région en France et en Europe Conna tre la notoriété de l aquitaine pour affiner nos stratégies Confronté à une concurrence toujours plus vive, le Comité régional de

Plus en détail

Présentation du marché belge et luxembourgeois

Présentation du marché belge et luxembourgeois Présentation du marché belge et luxembourgeois 1. Aperçu général du marché touristique et économique luxembourgeois et belge 2. Destination France 3. Tendances été 2009 4. Objectifs et orientations stratégiques

Plus en détail

ACVS Accueil & Conseil. en Visites & Séjours

ACVS Accueil & Conseil. en Visites & Séjours ACVS DOUBLE DIMENSION Un marché «hors place» Une intention de séjour, de découverte, Une attente d information, un «panier» à concevoir, suggérer, développer Un client à séduire pour déclenchement de séjour

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT LE QUATRE PAGES INSEE AQUITAINE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT EN AQUITAINE INSEE AQUITAINE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Souvent située à la 6 e place des régions métropolitaines,

Plus en détail

Les Français et les vacances

Les Français et les vacances Observatoire de la vie quotidienne des Français Les Français et les vacances Juin 2015 Sondage réalisé par pour et publié samedi 27 juin 2015 dans la presse régionale LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 27 JUIN A

Plus en détail

Il peut comporter un service de restauration. Il est exploité toute l année en permanence ou seulement pendant une ou plusieurs saisons.

Il peut comporter un service de restauration. Il est exploité toute l année en permanence ou seulement pendant une ou plusieurs saisons. HÔTELLERIE Au 1er janvier 2005, 18 114 hôtels sont classés, représentant plus de 604 000 chambres et 185 millions de nuitées par an. Ils emploient 172 000 salariés et réalisent un chiffre d'affaires annuel

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP)

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) TOUT SAVOIR SUR LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CFP? Les agents de la Fonction

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

LES ALLEMANDS EN FRANCE. 1 er marché pour la destination France en termes d arrivées et de nuitées en 2012. BASSE -NORMANDIE

LES ALLEMANDS EN FRANCE. 1 er marché pour la destination France en termes d arrivées et de nuitées en 2012. BASSE -NORMANDIE LA CLIENTÈLE ISSUE DU TOURISME ÉTRANGER POUR LE COMMERCE DE DÉTAIL EN FRANCE DE LA CHAUSSURE DE L HABILLEMENT COMMERCE DES ARTICLES DE SPORTS ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS LES ALLEMANDS EN FRANCE OÙ VONT-ILS?

Plus en détail

en Midi-Pyrénées entre 1995 et 2006 Décembre 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées

en Midi-Pyrénées entre 1995 et 2006 Décembre 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Décembre 2009 Transport de matières dangereuses en Midi-Pyrénées entre 1995 et 2006 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

BILAN 2013. Pour ce premier bilan annuel Qualité il est nécessaire de rappeler brièvement les engagements de la marque Qualité Tourisme.

BILAN 2013. Pour ce premier bilan annuel Qualité il est nécessaire de rappeler brièvement les engagements de la marque Qualité Tourisme. Maison du tourisme 29, avenue de la mer Tél.: Tél.: +33 +33 (0)2 (0)2 98 98 57 57 00 14 www.benodet.fr 00 14 tourisme@benodet.fr Tél.: +33 (0)2 98 57 www.facebook.com/tourisme.benodet 00 14 BILAN 2013

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p. 2 Sommaire Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales REALISATIONS 2013... p.6 PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.10 TAUX DE REALISATION AVANCE & ESTIMATION DES TRAVAUX...

Plus en détail

L'évolution des consommations finales d'énergie

L'évolution des consommations finales d'énergie Thème : Changement climatique et maîtrise de l'énergie Orientation : Maîtriser la consommation d'énergie et développer les énergies renouvelables L'évolution des consommations finales d'énergie par région

Plus en détail

Montagne et Zones de revitalisation rurale

Montagne et Zones de revitalisation rurale Montagne et Zones de revitalisation rurale Politique, méthodologie, bilan Marie-Aimée BUFFET Master 2 Montagne Photo 1 : Résidence de tourisme Odalys «Les Balcons de la Vanoise» à La Norma (Savoie) Source

Plus en détail

Étude Image et notoriété de la Picardie. l Observatoire régional du Tourisme de Picardie Étude réalisée par Novamétrie fin 2007

Étude Image et notoriété de la Picardie. l Observatoire régional du Tourisme de Picardie Étude réalisée par Novamétrie fin 2007 Étude Image et notoriété de la Picardie l Observatoire régional du Tourisme de Picardie Étude réalisée par Novamétrie fin 2007 Étude réalisée par téléphone du 6 au 23 Novembre 2007, méthode des quotas

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse ATLAS DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS Mai 2011 L atlas des équipements sportifs, un outil au service de tous les acteurs du sport La base de données des équipements sportifs, espaces et sites de pratique

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

sectorielle bilan des investissements etrangers createurs d emploi (2011-2013) www.investinfrance.org

sectorielle bilan des investissements etrangers createurs d emploi (2011-2013) www.investinfrance.org Analyse 2013 sectorielle bilan des investissements etrangers createurs d emploi (2011-2013) www.investinfrance.org Sommaire INTRODUCTION 3 AGROALIMENTAIRE, AGRICULTURE ET PÊCHE 7 CHIMIE ET PLASTURGIE

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Baromètre intersectoriel sur les dispositifs emploi-formation des jeunes

Baromètre intersectoriel sur les dispositifs emploi-formation des jeunes Département Ressources Baromètre intersectoriel sur les dispositifs emploi-formation des jeunes Analyse et études 2014 Uniformation Analyses et études 2014 octobre 2014-1/8 - Le baromètre intersectoriel

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014

L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS. 7.1 Les données générales. Année 2014 L Observatoire LE TOURISME DES ETRANGERS Agence de Développement Touristique de la Drôme Année 2014 ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : Les données relatives au tourisme des étrangers dans la Drôme sont les nuitées

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ANNEXES. Règlement intérieur

MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ANNEXES. Règlement intérieur MUTUELLE GÉNÉRALE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ANNEXES Règlement intérieur MGEFI MUTUELLE ET PROFESSIONNELLE ANNEXE I Liste des sections locales de vote pour l élection des délégués titulaires

Plus en détail

Éditorial. Dr Patrick ROMESTAING Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale

Éditorial. Dr Patrick ROMESTAING Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale Éditorial En complément de notre publication de 2010 sur les médecins de nationalités européennes et extra européennes exerçant en France, il nous a semblé intéressant de réaliser, pour la première fois,

Plus en détail

Le guide des prises en charge spécifiques

Le guide des prises en charge spécifiques * Le Fonds d Assurance Formation de la Branche sanitaire, blsociale et médico-sociale, privée à but non lucratif Le guide des prises en charge spécifiques P R I S E S E N C H A R G E S P É C I F I Q U

Plus en détail

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France ATOUT FRANCE Agence de développement touristique de la France Tourisme à vélo des opportunités pour PACA Rencontres professionnelles «Ecotourisme et vélo» Jeudi 10 avril - Forcalquier Intervention 1/ Contexte

Plus en détail

ENQUETE MARKETING DES CLIENTELES ÉTÉ 2011

ENQUETE MARKETING DES CLIENTELES ÉTÉ 2011 ENQUETE MARKETING DES CLIENTELES ÉTÉ 2011 Résultats RIBEAUVILLE - RIQUEWIHR et ALSACE Une analyse de l Observatoire Régional du Tourisme d Alsace (ORTA) Mai 2012 1 Méthodologie. 3 Synthèse des principaux

Plus en détail

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016

Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur. CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Le Tourisme en Provence-Alpes-Côte d Azur CCI commission Tourisme le 4 février 2016 Une destination de proximité de plus en plus accessible! La Méditerranée, 1 ière destination touristique au Monde Réseau

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE 2014

BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE 2014 BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE 2014 La fréquentation de l Office de Tourisme La saison 2014 avait plutôt bien démarré : une légère hausse sur quasi tous les mois du premier semestre, notamment des demandes

Plus en détail

Visites médicales. missions locales. destinées aux jeunes suivis par les. ORS de Bretagne, Midi-Pyrénées et Nord-Pas-de-Calais

Visites médicales. missions locales. destinées aux jeunes suivis par les. ORS de Bretagne, Midi-Pyrénées et Nord-Pas-de-Calais F N O R S 62 boulevard Garibaldi 75015 PARIS Tél 01 56 58 52 40 ORS de Bretagne, Midi-Pyrénées et Nord-Pas-de-Calais Visites médicales destinées aux jeunes suivis par les missions locales Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité

Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité Première L 2010-2011 DS4 quartiles et diagrammes en boîtes plages de normalité NOM : Prénom : Exercice 1 : Elections régionales 1999 Le tableau ci-dessous donne les pourcentages des voix obtenues par le

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR. N o 2013-3

MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR. N o 2013-3 15 avril 2013 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Bulletin Officiel du Ministère de l Intérieur N o 2013-3 Direction de l information légale et administrative 26, rue Desaix 75727 Paris Cedex 15 ISSN : 1282-7924

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

L écolabel européen. Février 2011. Elisabeth Ferro-Vallé

L écolabel européen. Février 2011. Elisabeth Ferro-Vallé L écolabel européen Février 2011 Elisabeth Ferro-Vallé 4 métiers pour développer et valoriser vos performances Élaboration de normes Vente de normes & d ouvrages Européennes (CEN) Internationales (ISO)

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Les Français et la réforme territoriale

Les Français et la réforme territoriale Les Français et la réforme territoriale CONTACTS LH2 DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr Sondage national auprès

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Les acteurs du bâtiment Les enjeux

Les acteurs du bâtiment Les enjeux Les acteurs du bâtiment Les enjeux Eric Hennion CETE de l'ouest 16/11/12 Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr Sommaire Les principaux acteurs

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant

LE DON DU VIVANT. aujourd hui? Quelle situation. Quelles économies de santé possibles? Greffe rénale à partir d un donneur vivant LE DON DU VIVANT Greffe rénale à partir d un donneur vivant Quelle situation aujourd hui? Quelles économies de santé possibles? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN le don du vivant /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES POUR PERSONNES AGEES Pôles social et médico-social SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

III - Contenu du voyage

III - Contenu du voyage Enquête GROUPES de la Direction du tourisme en liaison avec le SNET et la F.L.A.F. 23 III - Contenu du voyage Le questionnaire proposait d indiquer les trois principales destinations pour l année 2002.

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 4

B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 4 Communiqué de presse Nanterre, le 10 décembre 2013 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 4 LEGERE REPRISE DE L EMPLOI ATTENDUE

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Pharmacies et Pharmaciens d Officine

Pharmacies et Pharmaciens d Officine s et s d Officine Ces professions sont également disponibles dans les D.O.M. - T.O.M. Source, Mise à jour Une équipe de plus de 60 personnes exclusivement dédiée aux mises à jour en temps réel de nos bases

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

Le système de santé en France

Le système de santé en France Le système de santé en France acteurs, indicateurs économiques, comparaison avec d autres pays. Les acteurs du système de santé en Alsace Conseil régional de santé CESA ORSAL Préfets : services déconcentrés

Plus en détail

ENQUETE MARKETING DES CLIENTELES ÉTÉ 2011

ENQUETE MARKETING DES CLIENTELES ÉTÉ 2011 ENQUETE MARKETING DES CLIENTELES ÉTÉ 2011 Résultats MULHOUSE ET SA REGION et ALSACE Une analyse de l Observatoire Régional du Tourisme d Alsace (ORTA) Mai 2012 1 Méthodologie. 3 Synthèse des principaux

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des aides-soignants diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des aides-soignants diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des aides-soignants diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018

PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018 PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018 Office de Tourisme des Combrailles OT des Combrailles Plan de communication 2014-2018 Page 1 sur 8 L Office de Tourisme des Combrailles (OTC) a été créé au 1 er janvier

Plus en détail

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre

POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre POST-TEST CAMPAGNE TV «Evaluation de la campagne de promotion 2009» - Présentation du 07 décembre 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Erasmus + Etude d impact sur la mobilité des demandeurs d emploi

Erasmus + Etude d impact sur la mobilité des demandeurs d emploi Erasmus + Etude d impact sur la mobilité des demandeurs d emploi Etude d impact sur la mobilité des demandeurs d emploi 2011-2013 1 L'éducation et la formation ont un rôle de premier plan dans la mise

Plus en détail

Enquête Intérieur été 2005 : Pôle touristique des Landes de Gascogne (PNR33+PNR40)

Enquête Intérieur été 2005 : Pôle touristique des Landes de Gascogne (PNR33+PNR40) Enquête Intérieur été 2005 : Pôle touristique des Landes de Gascogne (PNR33+PNR40) Quotas réalisés : Chambre d'hôtes Location meublé Heb de groupe Non marchand TOTAL Camping pole40 75 149 159 10 26 419

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre, hors puits par région

Les émissions de gaz à effet de serre, hors puits par région Thème : Orientation : Changement climatique et maîtrise de l énergie Réduire les émissions de gaz à effet de serre et anticiper les effets du changement climatique Les émissions de gaz à effet de serre,

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Présentation de la réforme Action Logement

Présentation de la réforme Action Logement Notre vocation : faciliter le logement pour favoriser l emploi Depuis plus de 60 ans, gère paritairement la Participation des Employeurs à l Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés.

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE BELGE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques : La population belge: 10.780 millions : 57,8% en Flandre, 32,5% en Wallonie, 9,7% à Bruxelles 5e plus petit

Plus en détail

Branche du Négoce et Prestations de Services dans les domaines Médico-Techniques

Branche du Négoce et Prestations de Services dans les domaines Médico-Techniques pour la mise en œuvre de formations préparant à la fonction de prestataire de services et distributeur de matériels (Conformément à l arrêté du 23 décembre 2011) Branche du Négoce et Prestations de Services

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Disparités régionales de consommation pharmaceutique. Stéphane Sclison Directeur de la Stratégie, IMS Health

Disparités régionales de consommation pharmaceutique. Stéphane Sclison Directeur de la Stratégie, IMS Health Disparités régionales de consommation pharmaceutique Stéphane Sclison Directeur de la Stratégie, IMS Health Agenda Contexte et objectifs Méthodologie Résultats Focus pathologies : diabète et cancer Pistes

Plus en détail