AREVA H 2 Gen La production d hydrogène par électrolyse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AREVA H 2 Gen La production d hydrogène par électrolyse"

Transcription

1 La production d hydrogène par électrolyse Idées La voiture à Hydrogène 01 Décembre 2014 Fabien AUPRÊTRE Directeur R&D

2 AREVA H2Gen est née de la fusion entre: Une PME spécialiste de l électrolyse PEM L intégration de la division électrolyseur d AREVA Et de l apport en capitaux de l Etat Français 25 ans d expertise cumulée, une experience unique au plan européen sur l électrolyse PEM

3 Les marchés de l hydrogène Marchés captifs pour l industrie Production mondiale Milliards de m 3 (2008) - 58 Millions de tonnes/an - 2% de la consommation énergie mondiale

4 Comment produire l hydrogène? Electrolyse Chloresoude Electrolyse de l eau >90% <10%

5 Electrolyse chlore-soude 3 technologies Réactions aux interfaces Anode : 2 Cl - Cl e - Cathode : 2 H 2 O + 2 e - H OH - Marchés - Acide Chlorydrique - Désinfectants - Produit pharmaceutiques - Herbicides - Détergents - Pesticides - Déodorants - Plastics - Chlor-alkali cell room Uhde GmbH L Hydrogène est un produit secondaire = «H2 fatal» Technologie industrielle mature Fonctionnement continu basse pression

6 Electrolyse de l eau Les marchés

7 Marchés confidentiels Spatial Militaire Electrolyse de l eau Les marchés Marchés de faible débit Equipement de laboratoire Météorologie Bijouterie Marchés industriels Centrale électrique Métallurgie Industrie du verre Industrie alimentaire

8 Histoire : invention de l électrolyse par Dutch men P. van Troostwijk : Principe de l électrolyse clarifié par Faraday :Première utilisation du mot électrolyse par Faraday L electrolyse de l eau Le principe Energie électrique (DG) Chaleur (Qs) H 2 O Dissociation de l eau DH R = 286 kj/mole H 2 ½ O 2 Electrolyse Basse Température Electrolyse Haute Température - Electrolyse alcaline à électrolyte liquide - Electrolyse acide à électrolyte solide (PEM) - Electrolyse de la vapeur d eau (EVHT)

9 Histoire : premier électrolyseur industriel bipolaire : Premier électrolyseur de Nm3/h : Lurgi présente le premier électrolyseur haute pression (30 bar) Electrolyse alcaline (BT à électrolyte liquide) Cathode : 2 H 2 O + 2 e - H OH - Anode : 2 OH - H 2 O + ½ O e - Electrolyte : 30% KOH liquide Température de fonctionnement : C Pression de fonctionnement : < 30 bar Densité de courant: 0,2 0,8 A/cm² Conso élec: 4,3 6,5 kwh/nm 3

10 Histoire : Programme Gemini-Apollo et premiere cellule polymère : Premier électrolyseur SPE par GE : Premier électrolyseur 100 kw par BBC (ABB) Electrolyse PEM (BT à électrolyte solide) Anode : H 2 O ½ O 2 + 2H + + 2e - Cathode : 2 H e - H 2 Electrolyte : polymere Température de fonctionnement : C Pression de fonctionnement : bar Densité de courant: 0,8 2 (10) A/cm² Conso élec: 4,3 6,5 kwh/nm 3

11 Electrolyse PEM Cellule & Stack

12 Electrolyseur O 2 H 2 Purification H2 Liquide de refroidissement Condenseur Liquide de refroidissement Condenseur Réservoir séparateur Réservoir séparateur Analyseurs Entrée d eau Entrée de puissance (AC) Eau de refroidissement Purification et stockage d eau pure Redresseur Eau de refroidissement Echangeur de chaleur H 2 O+O 2 H 2 O+H 2 Stack d électrolyse + - Fourniture H 2 Courant DC

13 A quoi ça ressemble? CE Certified Electrical cabinet - HMI : 15 colour touch screen Rectifiers 210 kva Gas Skid Purification Unit - H 2 quality : 99,999%

14 All in One platform concept Electrical cabinet - SIL 1 PLC : Allen Bradley - UPS : for proper shutdown Rectifier - 2 cabinets - 95 kw each - 300A / 350 V Gas Skid - 4 stacks of 8 Nm 3 /h each - Stacks are CE certified - 2 separator tanks SS316L CE certified

15 Cout de l hydrogène?

16 Pourquoi l électrolyse? Production irrégulière Saturation des réseaux Non prédictibles La progression des ENR dans le mix énergétique nécessite de valoriser ces surplus et dépend donc du lissage et du stockage de la production

17 Electrolyse est une solution! Mettre en place une «charge dynamique» en adéquation avec la production pour réguler le réseau

18 De sérieux atouts! Augmente la capacité du réseau à recevoir un part importante d énergies renouvelables dans le mix énergétique Apporte une capacité de stabilisation du réseau Apporte une capacité de stockage de l électricité

19 De multiples voies de valorisation ELECTROLYSE

20 Pour la mobilité Permet le développement de moyens de transport électrifié «Zéro émissions» Chariots élévateurs Flottes de bus Flottes captives Grand public

21 avec des perspectives importantes Travaux de l étude H 2 Mobility France

22 et un prix compétitif LA PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DEVIENT COMPÉTITIVE DÈS QUE LA STATION EST A PLUS DE 150KM ENVIRON D UN SITE DE PRODUCTION INDUSTRIELLE

23 Des business model à explorer

24 Capacité d électrolyse De l intérêt du stockage Service au réseau % Production de base = demande Capacité de surproduction Capacité d effacement

25 Forte capacité Nos challenges d aujourd hui et de demain Large plage de fonctionnement : % Fort rendement Faible temps de réponse Fiabilité vis-à-vis de la fluctuation d alimentation Production sous pression pour certaines applications nécessitant du stockage ou du transport

26 Merci de votre attention! Fabien AUPRÊTRE CTO ZI de la Prairie, 10 rue de la Prairie F Villebon sur Yvette France Mob: Tel:

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales

Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Stockage d Energies intermittentes pour applications stationnaires: retour d expérience et dynamiques territoriales Jérôme GOSSET, Directeur Général de la BU Stockage d Energie d AREVA Renouvelables AREVA

Plus en détail

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015 Hydrogène Club Mines Energie, 11 mars 2015 1 Objectifs Décarbonation Compétitivité Enjeux technologiques pour les usages possibles Power-to-gas v 2 /kg > 5000 Nm 3 /h Aujourd hui, 96% de l hydrogène est

Plus en détail

PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DE L EAU

PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DE L EAU Mémento de l Hydrogène FICHE 3.2.1 PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DE L EAU Sommaire 1 Introduction 2 - Quelques rappels sur l électrolyse 3 - Les technologies en concurrence 4 - L hydrogène par

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Voiture électrique Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Président d ALPHEA Hydrogène Président d Ineva CNRT La bibliographie The Department of Energy: Hydrogen

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

IMPACT D ADDITIFS ACIDIQUES SUR LE STOCKAGE DE L HYDROGÈNE DANS LES CLATHRATE HYDRATES

IMPACT D ADDITIFS ACIDIQUES SUR LE STOCKAGE DE L HYDROGÈNE DANS LES CLATHRATE HYDRATES IMPACT D ADDITIFS ACIDIQUES SUR LE STOCKAGE DE L HYDROGÈNE DANS LES CLATHRATE HYDRATES T.T. Nguyen, L. Barandiaran, C. Petuya, J.L. Bruneel, D. Talaga, A. Desmedt* Groupe de Spectroscopie Moléculaire,

Plus en détail

Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherches - CNRS

Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherches - CNRS Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux ICMCB - CNRS Université de BORDEAUX Jean-Claude GRENIER Directeur de Recherches - CNRS www.icmcb-bordeaux.cnrs.fr 1 Institut de Chimie de la Matière

Plus en détail

Les technologies de l hydrogène au CEA mai 2012

Les technologies de l hydrogène au CEA mai 2012 Les technologies de l hydrogène au CEA mai 2012 CONTACT PRESSE : CEA / Service Information-Media Stéphane LAVEISSIERE Tél. : 01 64 50 27 53 - stephane.laveissiere@cea.fr CEA Saclay / Siège Direction de

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Production d hydrogène par électrolyse Stockage des renouvelables par l hydrogène Groupes de secours

Production d hydrogène par électrolyse Stockage des renouvelables par l hydrogène Groupes de secours Production d hydrogène par électrolyse Stockage des renouvelables par l hydrogène Groupes de secours Christophe BIDAULT Responsable Programme Production d hydrogène Jean-Christophe HOGUET Responsable Programme

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES, HYBRIDES ET A PILE A COMBUSTIBLE Partie 2: Véhicules hybrides et à pile à combusible

VEHICULES ELECTRIQUES, HYBRIDES ET A PILE A COMBUSTIBLE Partie 2: Véhicules hybrides et à pile à combusible VEHICULES ELECTRIQUES, HYBRIDES ET A PILE A COMBUSTIBLE Partie 2: Véhicules hybrides et à pile à combusible Pierre Duysinx Université de Liège Année Académique 2014-2015 1 Références bibliographiques R.

Plus en détail

Data Center Forum château de Coppet, 17 septembre 2014 Les batteries au plomb pour applications ASC ont-elles fait leur temps?

Data Center Forum château de Coppet, 17 septembre 2014 Les batteries au plomb pour applications ASC ont-elles fait leur temps? Data Center Forum château de Coppet, 17 septembre 2014 Les batteries au plomb pour applications ASC ont-elles fait leur temps? Les modules ASC sont prêts! Super Caps Volant d inertie Batterie au plomb

Plus en détail

par Siemens Une infrastructure Intégrée Eric Maroiller 22 Octobre 2010 Siemens AG, 2010

par Siemens Une infrastructure Intégrée Eric Maroiller 22 Octobre 2010 Siemens AG, 2010 L Electromobilité par Siemens Une infrastructure Intégrée pour l électromobilité de demain Eric Maroiller 22 Octobre 2010 Siemens AG, 2010 Le réseau électrique change Page 2 October 2010 E D SGA-EM, Electromobility

Plus en détail

2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 [Nm] 400 380 360 340 320 300 280 260 240 220 200 180 160 140 120 156 PS 143 PS [kw] [PS] 120 163 110 150 100 136 90 122 80 109 70 95 60 82 50 68 40 54

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 7 9 11 11 B A B A 12 13 [Nm] 370 350 330 310 290 270 250 230 210 190 170 150 130 110 90 140 PS 115 PS 85 PS 70 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 RPM [kw] [PS] 110 150 100 136 90 122 80 109

Plus en détail

1 2 3 4 5 7 9 A B 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 [Nm] 370 350 330 310 290 270 250 230 210 190 170 150 130 110 90 140 PS 100 PS 125 PS 70 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 RPM [kw] [PS] 110 150 100 136

Plus en détail

2 3 4 5 A 6 7 8 9 [Nm] 370 350 330 [kw] [PS] 110 150 100 136 310 290 270 250 230 210 90 80 70 60 122 109 95 82 190 50 68 170 150 40 54 130 110 90 140 PS 100 PS 125 PS 30 20 41 27 70 1000 1500 2000 2500

Plus en détail

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS?

RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? RÉCUPÉRATION ÉNERGIE DES FUMÉES SORTIE CHAUDIÈRE BIOMASSE, SOUS QUELLES CONDITIONS? SCHEUCH et la condensation + de 15 ans d expérience: 1 ière installationen 1999 (scierie) > 90 installationsen exploitationaujourd

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Rencontre autour du manifeste Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Serge LE MEN Vice Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement. Dossier de presse - Juin 2013 L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Dossier de presse - Juin 2013 Sommaire L hydrogène, Énergie propre de demain...3 Blue Hydrogen : l engagement d Air Liquide 4 Hydrogène

Plus en détail

Annexe 5 TRICASTIN 1

Annexe 5 TRICASTIN 1 Annexe 5 TRICASTIN 1 COMURHEX II et la conversion de l uranium CIGEET- 4 juillet 2008 Pierre BOUZON, Maîtrise d ouvrage TRICASTIN 2 La conversion : un maillon indispensable au cycle du combustible Le minerai

Plus en détail

AEH. Centrales Hybrides

AEH. Centrales Hybrides AEH Centrales Hybrides Historique : de l'industrie à l'énergie Création de Sirea Conception des automates µpilot Lancement des projets énergie Industrialisation des gammes AEA/ALR Installations de centrales

Plus en détail

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006

Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Ingénierie Véhicule Direction de la Recherche Contraintes thermiques autour d un système pile à combustible embarqué sur un véhicule 5 Avril 2006 Robert YU, Gérard OLIVIER, Pascal ARCHER Sommaire! 1 Introduction!

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

La valorisation du biogaz par stations de cogénération

La valorisation du biogaz par stations de cogénération La valorisation du biogaz par stations de cogénération Frank Steenhaut Séminaire sur la BIOMETHANISATION 26 janvier 2006 - TOURNAI Les secteurs d activités Secteurs d'activités Fabrication Ingénierie Stations

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Plusieurs technologies différentes de piles à combustible

Plusieurs technologies différentes de piles à combustible Qu est-ce qu une pile à combustible? Un générateur (pas un stockage) électrochimique, alimenté en gaz, et transformant directement son énergie chimique en électricité et chaleur, sans pièces mobiles, sans

Plus en détail

Le Stockage d énergie. Technologies. Conversion d énergie en gaz combustible. Le Stockage d énergie - C. Bouallou (Dir.) (Dir.

Le Stockage d énergie. Technologies. Conversion d énergie en gaz combustible. Le Stockage d énergie - C. Bouallou (Dir.) (Dir. Technologies Le Stockage d énergie - C. Bouallou (Dir.) Chakib Bouallou (Dir.) Le Stockage d énergie Conversion d énergie en gaz combustible Presses des Mines Chakib Bouallou (dir.), Le Stockage d énergie.

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Année scolaire 2011-2012 Table des matières EN QUOI UNE VOITURE A ESSENCE POLLUE?... 3 COMPOSANT RELACHE PAR UN MOTEUR A ESSENCE....

Plus en détail

UTILISATION D UNE PILE À COMBUSTIBLES PREMIERE PARTIE : L ELECTROLYSE.

UTILISATION D UNE PILE À COMBUSTIBLES PREMIERE PARTIE : L ELECTROLYSE. UTILISATION D UNE PILE À COMBUSTIBLES I. NIVEAU ET REFERENCE AU PROGRAMME. Ce document peut être utilisé en classe de terminale scientifique en complément de la partie du programme (partie C de chimie)

Plus en détail

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite

Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Réduire les consommations d énergie dans le bloc traite Olivier Palardy - Chambre d Agriculture de Vendée Sources: Ferme Expérimentale de Derval Institut de l élevage Deux gros consommateurs!!! Répartition

Plus en détail

PRESTOTIG 240 & 310 AC/DC

PRESTOTIG 240 & 310 AC/DC PRESTOTIG 240 & 310 AC/DC Installations TIG AC/DC, pour applications de soudage exigeantes www.saf-fro.com PRESTOTIG AC/DC Les sources de courant PRESTOTIG AC/DC sont conçues pour pouvoir répondre aux

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement

L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement L hydrogène, nouvelle énergie propre au service de l environnement Air Liquide, partenaire technologique du Challenge Bibendum 2011 mai 2011 www.airliquide.com Sommaire Air Liquide, partenaire technologique

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

Jérémie Haller Adrien Aymon. Production et stockage de l hydrogène et les différentes pile à combustibles

Jérémie Haller Adrien Aymon. Production et stockage de l hydrogène et les différentes pile à combustibles Jérémie Haller Adrien Aymon Production et stockage de l hydrogène et les différentes pile à combustibles Gymnase Auguste Piccard Travail de maturité Novembre 2008 Sommaire INTRODUCTION... 3 PRODUCTION

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

LE PROGRAMME HONDA. 2. Historique des programmes de développement des véhicules légers

LE PROGRAMME HONDA. 2. Historique des programmes de développement des véhicules légers Mémento de l Hydrogène FICHE 9.1.7 LE PROGRAMME HONDA Sommaire 1. Généralités 2. Historique des programmes de développement des véhicules légers 3. Le programme FCX Clarity 4. Autres prototypes 1. Généralités

Plus en détail

INGENNEO Négoce équipements d occasion

INGENNEO Négoce équipements d occasion Constructeur : CULLIGAN Année : 1992 Débit : 1.5 m3/h Cuve de 1500 litres Qualité eau : 1 microsiemens/cm Armoire de commande station Adoucisseur Année : 2010 Pression de service : de 0 à 10 bar Pression

Plus en détail

Unité de fractionnement d air à Basel. Votre source d oxygène, d azote et d argon.

Unité de fractionnement d air à Basel. Votre source d oxygène, d azote et d argon. Unité de fractionnement d air à Basel. Votre source d oxygène, d azote et d argon. Qu est-ce que l air? L air que nous respirons est un mélange gazeux constitué de 78 % d azote, 21 % d oxygène et 0,9 %

Plus en détail

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques

DS SPÉCIALITÉ. Doc. 1 : Voiture à hydrogène. Doc. 2 : Panneaux photovoltaïques DS SPÉCIALITÉ Monsieur Greenroad, dirigeant d une société de taxis, est soucieux de l'environnement. Afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et ainsi améliorer le bilan carbone de son entreprise,

Plus en détail

Stations de traitement des effluents

Stations de traitement des effluents Stations de traitement des effluents Laboratoires - Morgues - Médecine nucléaire Blanchisserie et stérilisation - Industriel Stations de traitement des effluents 2 Le traitement d'effluents liquides en

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

La problématique Hydrogène dans le domaine aérospatial

La problématique Hydrogène dans le domaine aérospatial La problématique Hydrogène dans le domaine aérospatial Après-midi Hydrogène Yann Barbaux, Directeur Executif EADS Innovation Works Palais du Luxembourg, le 19 décembre 2011 Sommaire Situation actuelle

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR

s w i s s m a d e p o w e r e al ation rur ectrific solutions pour él FR s o l u t i o n s p o u r é le c t r i f i ca t i o n r u r a le swiss made power FR Système solaire autonome Efficace et simple Un système solaire autonome est une solution d électrification indépendante

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

CERTIFICAT PEB. Données de l installateur Nom...

CERTIFICAT PEB. Données de l installateur Nom... Données de l installateur Adresse : MUFZ-KJ25VE + MFZ-KJ25VE : 3.4 kw Pompe à chaleur équipé d une résistance éléctrique Coefficient de puissance (COPtest)** : 4.6 : Seulement air extéreiur : 2.5 kw Coefficient

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES ~--------------~~-----~- ----~-- Session 2009 BREVET DE TECNICIEN SUPÉRIEUR QUALITÉ DANS LES INDUSTRIES ALIMENTAIRES ET LES BIO-INDUSTRIES U22 - SCIENCES PYSIQUES Durée: 2 heures Coefficient : 3 Les calculatrices

Plus en détail

ABattReLife. Automotive Battery Recycling and 2nd Life

ABattReLife. Automotive Battery Recycling and 2nd Life ABattReLife Automotive Battery Recycling and 2nd Life Sophie RICHET, PSA Peugeot Citroën 15 Avril 2015 1 Consortium Paris, 15 janvier 2014 2 Objectifdu projet L objectif du projet ABattReLife est d étudier

Plus en détail

EXERCICE I. Altitude en mètre

EXERCICE I. Altitude en mètre EXERCICE I L exercice I est composé de 4 problèmes indépendants. La disparition des ampoules à incandescence s explique par le très mauvais rendement de cette technologie (de l ordre de 5 %). Ces ampoules

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision.

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. SCHOTT Instruments Solutions Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. L exactitude de la mesure de ph dépend de l exactitude de l étalonnage.

Plus en détail

Les solutions H 2 d AREVA pour les besoins longues durées

Les solutions H 2 d AREVA pour les besoins longues durées Les solutions H 2 d AREVA pour les besoins longues durées Guillaume CHAZALET AREVA Stockage d Energie Les drivers du stockage Journée H2 Fos-sur-Mer : Les solutions H 2 d AREVA pour les besoins longues

Plus en détail

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations L Ion Rallye 2012 : Camions et Bus électriques - Le transport branché Lyon 30/11/2012 Serge PELISSIER

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

www.frigro.be/export FRIGRO EXPORT

www.frigro.be/export FRIGRO EXPORT FRIGRO EXPORT Frigro sa Établie en 1980 par Mr. André Decuypere, actuellement gérer par Koen et Bert Decuypere t tb td Grossiste et fabricant des solutions frigorifique Distributeur officiel de marques

Plus en détail

TABLE-RONDE 3 : QUEL AVENIR?/ QUELLES EVOLUTIONS? Exemples de projets innovants Aurélie BRUNET

TABLE-RONDE 3 : QUEL AVENIR?/ QUELLES EVOLUTIONS? Exemples de projets innovants Aurélie BRUNET TABLE-RONDE 3 : QUEL AVENIR?/ QUELLES EVOLUTIONS? Exemples de projets innovants Aurélie BRUNET Alain PICASSO Eric GAUTIER Pauline JOUBERT Exemple d acteurs régionaux de la mobilité électrique Guillaume

Plus en détail

CAPLP CONCOURS INTERNE ET CAER

CAPLP CONCOURS INTERNE ET CAER EFI MSP 2 R Repère à reporter sur la copie SESSION 2010 CAPLP CONCOURS INTERNE ET CAER Section : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE SCIENCES PHYSIQUES Durée : 4 heures Calculatrice électronique

Plus en détail

SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015

SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015 Présentation de Blue Solutions Défis de la technologie LMP Architecture du PI System Exemples d utilisation du PI System chez Blue Solutions Visualisation en temps réel des procédés avec PI ProcessBook

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Syndicat

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

Mise en place du modèle de distribution des repas:

Mise en place du modèle de distribution des repas: Mise en place du modèle de distribution des repas: INFLUENCE DU CHOIX ENTRE LAVERIE CENTRALISEE OU EN OFFICE DE SOINS Christian MARIN CHRU LILLE Un constat : Des modèles multiples de production et d allotissement

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF

nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF nouveau Chaudière gaz à condensation et pompe à chaleur Talia Green Hybrid 3-30 FF information produit édition 04/2011 Une source de chaleur nouvelle Les nouvelles normes énergétiques BBC (Bâtiment Basse

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

L Hydrogène, carburant du futur

L Hydrogène, carburant du futur L Hydrogène, carburant du futur Serge Degueil Après l énergie éolienne et les cellules photovoltaïques nous vous proposons maintenant d aborder un sujet plus futuriste : l hydrogène. Inépuisable, non polluant

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Smart Grids, réseaux électriques intelligents

Smart Grids, réseaux électriques intelligents Smart Grids, réseaux électriques intelligents Jeudi 13 mars 2014 Jean-Luc THOMAS Professeur du Conservatoire national des arts et métiers Directeur du département Ingénierie des Systèmes Mécaniques et

Plus en détail

Sommaire. Introduction...2. Situation des énergies et présentation de l hydrogène..3. Production du dihydrogène...5

Sommaire. Introduction...2. Situation des énergies et présentation de l hydrogène..3. Production du dihydrogène...5 Sommaire Introduction...2 Situation des énergies et présentation de l hydrogène..3 Production du dihydrogène...5 Application directe du dihydrogène comme combustible..12 Combustion dans une fusée 13 Essai

Plus en détail

Le Futur Entre Vos Mains! Pompage de Fluide Sans Roulement ni Joint!

Le Futur Entre Vos Mains! Pompage de Fluide Sans Roulement ni Joint! Le Futur Entre Vos Mains! Pompage de Fluide Sans Roulement ni Joint! Système de Pompage Sans Roulement BPS-1 1.6 bar (23 psi) 21 litres/min (5.5 gallons/min) Système de Pompage Sans Roulement BPS-3 3.5

Plus en détail

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre Actif pour un environnement propre de demain Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer Échangeurs de chaleur à tubes en verre Société Votre centrale énergétique: Réalisation d un seul prestataire!

Plus en détail

Pour ceux qui calculent froidement!

Pour ceux qui calculent froidement! Pour ceux qui calculent froidement! Refroidir tout en économisant! Plus de détails à l intérieur... Les refroidisseurs à circulation Refroidisseurs à circulation FL Fort Efficace Economique Sauvegarder

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Œrtli PU-CU 150 (F) Condens de 16 à 34 kw. Chaudières fi oul au sol à condensation

Œrtli PU-CU 150 (F) Condens de 16 à 34 kw. Chaudières fi oul au sol à condensation Œrtli PU-CU 150 (F) Condens de 16 à 34 kw Chaudières fi oul au sol à condensation Chaudières fi oul au sol à condensation Œrtli chaudières fiou L utilisation de la condensation en rénovation et dans le

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE 03/11/2011 Présentation CertiNergy 1 Sommaire Le partenariat entre la Fédération de la Plasturgie et CertiNergy Le dispositif

Plus en détail

RECUPERATEUR METAUX PRECIEUX

RECUPERATEUR METAUX PRECIEUX RECUPERATEUR METAUX PRECIEUX ELECTRUM RECUPERATEUR ELECTROLYTIQUE OR ARGENT PALLADIUM www.siebec.com ELECTRUM Recuperateur metaux precieux L appareil Electrum est destiné à la récupération électrolytique

Plus en détail

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff

IV Etudes de cas C Véhicules du futur. Jacques Gangloff IV Etudes de cas C Véhicules du futur Jacques Gangloff C.1 Introduction (1) Modèle énergétique tout électrique : - Production : photovoltaïque, éolien - Consommation : Sédentaire : besoins domestiques,

Plus en détail

w w w. u w e Intégrer le NWOW au sein du Mobility Management 1er février 2013 Flémalle

w w w. u w e Intégrer le NWOW au sein du Mobility Management 1er février 2013 Flémalle Intégrer le NWOW au sein du Mobility Management 1er février 2013 Flémalle Par Benoît Minet Responsable de la Cellule Mobilité de l Union Wallonne des Entreprises 1 L Union Wallonne des Entreprises Qu est-ce

Plus en détail

Laboratoire d électricité

Laboratoire d électricité Laboratoire d électricité 6 Redresseur Labo 6 - Redresseur - v2.docx 1 / 7 BSR, MEE / 11.11.2014 1. Introduction Dans ce laboratoire vous allez vous familiariser avec la mesure de grandeurs électriques

Plus en détail

Composants, systèmes et service pour les éoliennes.

Composants, systèmes et service pour les éoliennes. Composants, systèmes et service pour les éoliennes. HYDAC Brésil HYDAC Japon HYDAC Espagne HYDAC Inde HYDAC Danemark HYDAC Chine HYDAC USA Siège HYDAC Allemagne Le partenaire compétent pour les éoliennes.

Plus en détail