Chapitre n 3 : REACTION ACIDE-BASE, DOSAGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre n 3 : REACTION ACIDE-BASE, DOSAGE"

Transcription

1 I) Généralités : Chimie - 7 ème année - cole uropéenne Chapitre n 3 : RCTION CID-BS, DOSG Le but d'un dosage est de déterminer la concentration d'une solution. La spectrophotométrie et la conductimétrie reposent sur la mesure d'une grandeur physique liée à la concentration (absorbance, conductivité). Nous allons considérer la ph-métrie qui consiste à suivre l'évolution du ph d'un mélange réactionnel. On fait réagir une espèce contenue dans un volume V d une solution de concentration C inconnue avec une espèce B contenue dans un volume V B d'une solution de concentration C B connue : + B produits de la réaction. - la réaction entre et B doit être unique, - la réaction entre et B doit être totale ou quasi-totale, - la réaction entre et B doit être rapide. La quantité de matière de au départ est donc n = C.V. Compte tenu de l'équation de la réaction entre et B (coefficients stœchiométriques) nous dirons que nous avons atteint l'équivalence, lorsque le volume V B = V B de solution contenant B sera tel que n = C.V = C B.V B = n B, où n B est la quantité de matière de B introduite. II) Dosage d un acide fort par une base forte : 1) xpérience : On considère une solution d'acide chlorhydrique de concentration molaire (molarité) C 0,1 mol.l 1 (inconnue). On en met un volume V = 20,0 ml dans un bécher. On remplit une burette graduée d'une solution d'hydroxyde de sodium de concentration molaire connue C B = 0,10 mol.l 1. La sonde ph-métrique ou électrode double d'un ph-mètre plonge dans le bécher (voir figure). Le but de la manipulation est de tracer la courbe représentative de la relation ph = f(v B ) où V B est le volume de soude versée. u fur et à mesure qu'on verse la soude, on peut enregistrer les différentes valeurs du ph dans un programme d'ordinateur pour obtenir un tracé automatique, ainsi que la possibilité d'exploiter d'autres paramètres. Lors d'un dosage en laboratoire, on ne cherche pas à tracer la courbe ph = f(v B ), on peut se contenter de déterminer le volume V B de base versée au moment du virage de la couleur du mélange en présence d'un indicateur coloré approprié. Traçons la courbe représentative ph = f(v B ) sur papier millimétré : cole uropéenne de Francfort Page 47

2 2) Résultats : Réaction acide-base, dosage Pour chaque volume V B (en ml) de solution de soude versée, on relève la valeur du ph du mélange : V B (ml) 0,0 2,0 4,0 6,0 8,0 10,0 12,0 14,0 16,0 18,0 18,5 19,0 ph 1,00 1,09 1,18 1,27 1,37 1,48 1,60 1,75 1,95 2,28 2,40 2,59 V B (ml) 19,2 19,4 19,6 19,8 20,0 20,2 20,4 20,6 20,8 21,0 21,5 22,0 ph 2,69 2,82 3,00 3,30 7,00 10,70 11,00 11,17 11,29 11,39 11,55 11,68 V B (ml) 24,0 26,0 28,0 30,0 32,0 34,0 36,0 38,0 40,0 42,0 44,0 48,0 ph 11,96 12,12 12,21 12,30 12,36 12,41 12,46 12,49 12,52 12,55 12,57 12,59 On peut tracer la courbe sur papier millimétré : La courbe obtenue comprend trois parties : - pour 0 < V B < 18 ml : le ph augmente lentement de 1,0 à 2,3. - pour 18 ml < V B < 22 ml : le ph augmente rapidement; pour 2 gouttes versées (0,05 ml pour 1 goutte soit 20 gouttes pour 1 ml) le ph varie de 4 à 10 soit 6 unités de ph!! - pour 22 ml < V B : le ph augmente lentement et tend vers 13. Nous allons interpréter l'allure de cette courbe. Page 48 Christian BOUVIR

3 3) Interprétation : a) Réaction prépondérante : Chimie - 7 ème année - cole uropéenne La solution d'acide chlorhydrique (HCl) est une solution d'ions H 3 O + et d'ions indifférents Cl. Les ions hydronium constituent l'acide du couple H 3 O + /H 2 O de pk = 0. La solution de soude (NaOH) est une solution d'ions hydronium OH et d'ions indifférents Na +. Les ions hydroxyde constituent la base du couple H 2 O/OH de pk = 14. pk OH - - H 2 O 14 H 2 O - - H 3 O + 0 b) Interprétation à l'échelle moléculaire : Lorsqu'on mélange les deux solutions, avant toute réaction la population est : H 3 O +, OH, Na +, Cl et H 2 O. Na + et Cl sont indifférents au point de vue acide-base. On indique les espèces présentes en abondance avant toute réaction. La réaction prépondérante entre la base la plus forte OH et l'acide le plus fort H 3 O + s'écrit : OH + H 3 O + 2 H 2 O vec un pk r = 14 ou un K r = : la réaction est totale ou quantitative. La solution d'acide chlorhydrique (HCl) est une solution d'ions H 3 O + et d'ions indifférents Cl (cette solution contient, en quantité négligeable, des ions hydroxyde OH ). La solution de soude (NaOH) est une solution d'ions OH et d'ions indifférents Na + (cette solution contient, en quantité négligeable, des ions hydronium H 3 O + ). Lors du dosage, la réaction des ions hydroxyde et des ions hydronium est totale : OH + H 3 O + 2 H 2 O Chaque ion hydroxyde OH introduit dans le mélange, "neutralise" un ion hydronium H 3 O +. - pour 0 < V B < 18 ml : les ions hydronium H 3 O + restent en excès, - pour 18 ml < V B < 22 ml : on a un "basculement" d'un milieu acide, à un milieu basique. - pour 22 ml < V B : ce sont les ions hydroxyde OH qui deviennent excédentaires. On retrouve ces résultats par un calcul systématique (voir V) 1)). 4) L équivalence : a) Définition et propriété : Par définition : l'équivalence est atteinte lorsque la quantité de matière d'ions hydroxyde OH introduite par la soude est égale à la quantité de matière d'ions hydronium H 3 O + présente au départ dans la solution d'acide chlorhydrique : n H3O +(présents au départ) = C.V = C B.V (introduits à l'équivalence) B = n OH Dans le mélange, à l'équivalence, la population de la solution est : Na +, Cl, H 3 O +, OH. Nous pouvons calculer les concentrations des différentes espèces, à l'équivalence : l'équivalence (), nous pouvons écrire deux lois de conservation : C.V = [Cl ] et C B.VB = [Na + ] d'où [Cl ] = [Na + ] [1] V + VB V + V B L'électroneutralité s'écrit : [Na + ] + [H 3 O + ] = [OH ] + [Cl ] [2] De [1] et [2], et d'après le produit ionique de l'eau, nous déduisons que : l'équivalence () [H 3 O + ] = [OH ] ε Bien sûr, à 25 C, [H 3 O + ] = [OH ] = 10 7 mol.l 1. D'une façon générale, nous pouvons dire que : Pour un mélange équimolaire d'acide fort et de base forte (ou à l équivalence de dosage), on a : ph = 7 On retrouve ces résultats par un calcul systématique (voir V) 2)). cole uropéenne de Francfort Page 49

4 Réaction acide-base, dosage b) Détermination du point d'équivalence : La détermination du point d'équivalence peut se faire de plusieurs manières : partir du tracé de la courbe ph = f(v B ) : * méthode (géométrique) des tangentes (construction graphique). Les mathématiques indiquent que, autour du point d'équivalence (point d'inflexion), la courbe est symétrique : - on trace une tangente (T 1 ) à la courbe juste avant le point d'équivalence, - on trace la tangente (T 2 ) en un point situé juste après le point d'équivalence, et qui est parallèle à la tangente (T 1 ), - on trace un segment orthogonal aux deux tangentes (T 1 ) et (T 2 ), - on marque le milieu M de ce segment, - on trace la droite (D), parallèle aux deux tangentes (T 1 ) et (T 2 ) et passant par M. La droite (D) coupe la courbe de neutralisation en un point qui a pour abscisse V B et pour ordonnée ph. * méthode (numérique) de la dérivée (ordinateur). Lorsque les valeurs du ph et du volume V B ont été enregistrées par un ordinateur, on peut faire calculer la valeur de la dérivée de la fonction ph = f(v B ) par l'ordinateur. Il calcule les différents rapports d'accroissements : ph dph. VB dvb Le graphe de cette dérivée nous donne, avec une grande précision, l'ordonnée V B du point : en effet, le point est un point d inflexion de la courbe représentant la relation ph = f(v B ). "vant" la pente de la tangente est croissante, brusquement après la pente de la tangente est décroissante. Page 50 Christian BOUVIR

5 Chimie - 7 ème année - cole uropéenne Indicateur coloré : On peut utiliser un indicateur coloré dont la zone de virage est voisine de ph = 7 (bleu de bromothymol). n effet, on a vu que le "saut de ph" autour du point d'équivalence est très important : une goutte "avant" la neutralisation, le mélange est acide (couleur jaune du bleu de bromothymol), une goutte "après" la neutralisation, le mélange est basique (couleur rouge du bleu de bromothymol, voir figure). une goutte près, on peut donc déterminer le volume équivalent V B. C'est de cette façon qu'on procède en laboratoire : - on effectue un premier dosage rapide pour "cerner" le volume équivalent - puis on réalise un dosage plus précis. Dans toutes les techniques, nous avons trouvé pour le point d'équivalence : V B = 20,0 ml et ph = 7,0 Nous pouvons en déduire la concentration de la solution d'acide chlorhydrique : l'équivalence : C.V = C B.V B. Soit C = C B. V B = 0,10 mol.l 1 V c) Intérêt du dosage : Sans entrer dans les détails, nous allons effectuer un calcul de précision des mesures : V est mesuré à l'aide d'une pipette jaugée de 20 ml et V B est mesuré à l'aide d'une burette graduée de 0,1 ml en 0,1 ml. On peut admettre que la mesure des volumes est déterminée à 0,2 ml près : V = V B = 0,2 ml. La préparation de la solution de soude est effectuée au laboratoire : la concentration de cette solution est connue à 1 % près, comme C B = 0,10 mol.l 1 : C B /C B = 0,01 Un calcul d'incertitude (hors programme) montrerait que : C = 0,03 = 3 % C Par dosage, on peut déterminer la concentration de la solution à moins de 3 % près. Une mesure directe du ph donnerait : ph = 1,0 à 0,1 près, soit 0,9 < ph < 1,1 et 0,0794 mol.l 1 < [H 3 O + ] = C < 0, mol.l 1. Soit C = 0,103 ± 0,0233 mol.l 1 C /C = 0,23 = 23 %!! Par mesure directe du ph, on détermine la concentration de la solution à 23 % près. La précision des résultats nous montre l'intérêt d'un dosage plutôt qu'une mesure de ph. III) Dosage d un acide faible par une base forte : 1) xpérience : On considère une solution d'acide acétique de molarité C 0,1 mol.l 1 (inconnue). On en met un volume V = 20,0 ml dans un bécher. On remplit une burette graduée d'une solution de soude de molarité C B = 0,10 mol.l 1. L'électrode double d'un ph-mètre plonge dans le bécher (comme au II) 1)). Le but de la manipulation est de tracer la courbe ph = f(v B ) où V B est le volume de soude versée (comme au II) 1)). cole uropéenne de Francfort Page 51

6 2) Résultats : Réaction acide-base, dosage Pour chaque volume V B (en ml) de solution de soude versée, on note le ph du mélange : V B (ml) 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 8,0 10,0 12,0 14,0 16,0 ph 2,90 3,54 3,85 4,05 4,20 4,32 4,43 4,62 4,80 4,97 5,16 5,40 V B (ml) 18,0 18,5 19,0 19,2 19,4 19,6 19,8 20,0 20,2 20,4 20,6 20,8 ph 5,75 5,89 6,07 6,18 6,31 6,49 6,79 8,75 10,70 11,00 11,17 11,29 V B (ml) 21,0 21,5 22,0 24,0 26,0 28,0 30,0 32,0 34,0 36,0 38,0 40,0 ph 11,39 11,56 11,68 11,96 12,12 12,22 12,30 12,36 12,41 12,46 12,50 12,52 La courbe obtenue comprend quatre parties : - pour 0 < V B < 6 ml : le ph augmente assez vite puis plus lentement de 2,9 à 4,4. - pour 6 ml < V B < 14 ml : le ph varie peu de 4,4 à 5,2. - pour 14 ml < V B < 22 ml : le ph augmente assez rapidement; on a un "saut" pour 20 ml, ce saut est moins prononcé que lors du dosage acide fort base forte : ph varie de 5,2 à pour 22 ml < V B : le ph augmente lentement et tend vers 13. 3) Interprétation : a) Solution d acide éthanoïque : On considère une solution d'acide faible, l'acide éthanoïque (CH 3 COOH) qui est l'acide du couple CH 3 COOH/CH 3 COO : pk = 4,8. Page 52 Christian BOUVIR

7 Chimie - 7 ème année - cole uropéenne pk On construit le diagramme des pk : OH - - H 2 O 14 CH 3 COO - - CH 3 COOH 4,8 H 2 O - - H 3 O + 0 La dissolution de l'acide éthanoïque donne, avant toute réaction, des molécules CH 3 COOH et de l'eau H 2 O. D'après ce diagramme, la réaction prépondérante entre la base la plus forte H 2 O et l'acide le plus fort CH 3 COOH s'écrit : CH 3 COOH + H 2 O CH 3 COO + H 3 O + vec ici, un pk r = pk = + 4,8 ou un K r = 1, : la réaction n'a pratiquement pas lieu. Dans la solution d'acide éthanoïque de concentration C CH3COOH, on sait que : - la réaction prépondérante est peu avancée (n'a pratiquement pas lieu) : C CH3COOH = C [CH 3 COOH] d'où [CH 3 COO ] ε (très petit) - la solution est acide : [OH ] << [H 3 O + ] - électroneutralité : [CH 3 COO ] = [H 3 O + ] ε [CH COO].[H O ] [ H3O+ ] On en déduit K r = K = [CH3COOH] C D'où [H 3 O + ] f K. C et ph = 1 2.[pK log(c )] Dans le cas d'une solution décimolaire nous retrouvons : ph = 1 2.[4,8 log(0,1)] = 2,9 Remarque : ttention ceci n'est valable que si C n'est pas trop faible. D une façon générale, nous retiendrons que dans une solution d acide faible H : [H] f C : la solution d'acide faible contient en abondance l espèce acide H (aq). b) Mélange d acide éthanoïque et de soude : On considère un volume V = V + V B de mélange d'une solution d'acide faible, l'acide éthanoïque (CH 3 COOH) qui contient essentiellement des CH 3 COOH (aq) et d'une solution d'hydroxyde de sodium (NaOH) qui contient essentiellement des ions hydroxyde HO (aq). pk OH - - H 2 O 14 CH 3 COO - - CH 3 COOH 4,8 H 2 O - - H 3 O + 0 On construit le diagramme des pk : Le mélange d'acide éthanoïque et de la soude donne, avant toute réaction, des molécules CH 3 COOH et des ions OH et l'eau. D'après le diagramme, la réaction prépondérante entre la base la plus forte OH et l'acide le plus fort CH 3 COOH s'écrit : CH 3 COOH + OH CH 3 COO + H 2 O vec, un pk r = pk 1 pk 2 = 4,8 14 = 9,2 ou un K r = 1, : la réaction est très avancée, on peut la considérer comme totale ou quantitative. Les ions hydroxyde OH "obligent" l'acide faible CH 3 COOH à libérer un proton. n montrant l'évolution des quantités de matière des différentes espèces au cours du dosage, on peut retrouver ce résultat par un calcul systématique (voir V) 3)). 4) L équivalence : a) Définition et propriété : Par définition : l'équivalence est atteinte lorsque la quantité de matière d'ions hydroxyde OH introduite par la soude est égale à la quantité de matière d'ions hydronium H 3 O + susceptibles d'apparaître dans la solution d'acide acétique : n H3O +(susceptibles d'apparaître) = C.V = C B.V (introduit à l'équivalence) B = n OH Dans le mélange, à l'équivalence, la population de la solution est : Na +, CH 3 COOH, CH 3 COO, H 3 O +, OH cole uropéenne de Francfort Page 53

8 Réaction acide-base, dosage l'équivalence (), nous pouvons écrire deux lois de conservation : C.V = [CH 3 COOH] + [CH 3 COO ] et C B.VB = [Na + ] V + VB V + V B D'où [CH 3 COOH] + [CH 3 COO ] = [Na + ] [1] L'électroneutralité s'écrit :[Na + ] + [H 3 O + ] = [OH ] + [CH 3 COO ] [2] De [1] et [2], nous déduisons : [CH 3 COOH] + [H 3 O + ] = [OH ] ou [H 3 O + ] = [OH ] [CH 3 COOH] On en déduit que, à l'équivalence [H 3 O + ] < [OH ] D'une façon générale, nous pouvons dire que : Pour un mélange équimolaire d'acide faible et de base forte (ou à l équivalence de dosage), on a : ph > 7 On retrouve ces résultats par un calcul systématique (voir V) 4)). La réaction prépondérante CH 3 COOH + OH CH 3 COO + H 2 O étant totale, à l'équivalence () : [CH 3 COOH] << [CH 3 COO ] On en déduit : [CH 3 COO ] C.V et [CH 3 COOH] = [OH ] ε V + V B b) Détermination du point d'équivalence : Là encore, la détermination du point d'équivalence peut se faire de plusieurs manières : partir du tracé de la courbe ph = f(v B ) : * méthode (géométrique) des tangentes (construction graphique). On procède de la même façon que pour le dosage d'un acide fort par une base forte : on trace successivement (T 1 ) avant le "saut" de ph, (T 2 ) après ce "saut", puis M et enfin (D), dont l'intersection avec la courbe, donne le point. * méthode (numérique) de la dérivée (ordinateur). Lorsque les valeurs du ph et du volume V B ont été enregistrées par un ordinateur, on peut faire calculer la valeur de la dérivée de la fonction ph = f(v B ) par l'ordinateur. L'ordinateur calcule les rapports : ph dph. VB dvb Le graphe de cette "dérivée" nous donne, avec une grande précision, l'ordonnée V B du point On a représenté sur le même graphe, les deux méthodes de détermination du point d'équivalence. Page 54 Christian BOUVIR

9 Chimie - 7 ème année - cole uropéenne Indicateur coloré : On peut utiliser un indicateur coloré dont la zone de virage est voisine de ph = 9 (phénol phtaléine). n effet, on a vu que le "saut de ph" autour du point d'équivalence est assez important : une goutte "avant" la neutralisation, le mélange est neutre (incolore de la phénolphtaléine), une goutte "après" la neutralisation, le mélange est basique (couleur fuchsia de la phénolphtaléine, voir figure). une goutte près, on peut donc déterminer le volume équivalent V B. C'est de cette façon qu'on procède en laboratoire, en effectuant un premier dosage rapide pour "cerner" le volume équivalent, suivi d'un dosage plus précis. Dans toutes les techniques, nous avons trouvé pour le point d'équivalence : V B = 20,0 ml et ph = 8,7 Nous pouvons en déduire la concentration de la solution d'acide éthanoïque : l'équivalence : C.V = C B.V B. Soit C = C B. V B = 0,10 mol.l 1 V 5) La demi-équivalence : a) Définition et propriété : Plaçons-nous dans la situation où le volume versé est : V' B = V B 2 = C V., on a : 2 Dans la solution d'acide éthanoïque, au départ, on a vu qu'il y avait essentiellement des molécules CH 3 COOH, on a donc : n 0 CH3COOH C.V. Considérons l'avancement de la réaction, quasi totale, de dosage, à la demi-équivalence : vanc CH 3 COOH + OH CH 3 COO + H 2 O avant réac. 0 C.V = C.V /2 0 solvant 1 à la 2 équiv. x f C.V C.V /2 0 C.V /2 solvant On voit qu'à la demi-équivalence : n CH3COOH = C.V /2 = n CH3COO On en déduit que [CH 3 COOH] ½ = [CH 3 COO ] ½ D'où ph ½ = pk. Ceci est général : la solution obtenue à la demi-équivalence est appelée solution tampon. b) volution du coefficient de dissociation : La réaction de dosage CH 3 COOH + OH CH 3 COO + H 2 O est quasi totale. Nous souhaitons étudier l'évolution des taux d'abondance γ CH3COOH = γ des espèces molécules d'éthanoïque CH 3 COOH et γ CH3COO = γ B des ions éthanoate CH 3 COO. Par définition : γ CH3COOH = γ = 100.nCH3COOH [ CH3COOH].(V + V B) = 100. n0 0 CH3COOH+ nch 3COO C.V t γ CH3COO = γ B = 100.nCH3COO [ CH3COO = 100. ].(V + V B) = 100 γ n0 0 CH3COOH+ nch 3COO C.V [CH3COO ] γb 100γ On voit que = = [CH3COOH] γ γ cole uropéenne de Francfort Page 55

10 Réaction acide-base, dosage [CH3COO ] 100γ Or, on sait que : ph = pk + log( ), d'où : log( ) = ph pk [CH3COOH] γ n prenant l exponentielle décimale des deux membres, on obtient : 100γ = 10 (ph γ pk ) et 100 γ = 10 (ph pk ).γ donc γ.( (ph pk ) ) = 100 D où γ = ph pk ) ( + et γ B = 100 γ NH4 + Nous retrouvons, bien sûr, que pour ph ½ = pk, on a : γ γ B = 50 % Nous obtenons le tableau de résultats suivant : V B (ml) 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0 γ (%) 98,8 94,7 89,9 85,0 80,1 75,1 70,2 65,2 60,2 55,2 50,2 γ B (%) 1,2 5,3 10,1 15,0 19,9 24,9 29,8 34,8 39,8 44,8 49,8 V B (ml) 11,0 12,0 13,0 14,0 15,0 16,0 17,0 18,0 19,0 20,0 21,0 γ 45,2 40,2 35,2 30,2 25,2 20,1 15,1 10,1 5,0 0,0 0,0 γ B 54,8 59,8 64,8 69,8 74,8 79,9 84,9 89,9 95,0 100,0 100,0 Sur la courbe de dosage, superposons les graphes γ = f(v B ) et γ B = g(v B ) = 100 f(v B ) : On retrouve que, au cours du dosage, la réaction prépondérante fait systématiquement (totalement) disparaître les molécules d'éthanoïque en les transformant en ions éthanoate suivant la réaction totale : CH 3 COOH + OH CH 3 COO + H 2 O Page 56 Christian BOUVIR

11 IV) Solution tampon : 1) Définition : Chimie - 7 ème année - cole uropéenne Un mélange qui contient en égales quantités les deux partenaires d'un couple acide-base est appelé solution tampon. On peut l'obtenir de deux façons : - mélange d'un volume V de la solution de l'acide faible de concentration C et d'un volume V' B de solution d'une base forte de concentration C B, tel que : V' B = V B 2 = C V mélange d'un volume V de la solution de l'acide faible de concentration C et d'un volume V B de solution de la base faible B conjuguée de, de concentration C B et tel que : C.V = C B.V B. 2) Propriétés : Les propriétés d'une solution tampon constituent l' effet tampon : le ph de la solution : - ne varie pratiquement pas par addition d'un acide en quantité modérée, - ne varie pratiquement pas par addition d'une base en quantité modérée, - ne varie pratiquement pas par addition d'eau même en quantité importante. L'effet tampon est d'autant plus marqué que : - les concentrations [] et [B] sont plus voisines, - les concentrations [] et [B] sont plus grandes. 3) Données et exemples d'applications : a) Cas général : On utilise l'effet tampon d'une solution pour étalonner la sonde d'un ph-mètre. n choisissant un couple approprié et en préparant une solution tampon du couple, on obtient un étalon de ph. 25 C on a par exemple : ion hydronium/eau H 3 O + /H 2 O pk = 0,00 ion hydrogénosulfate/ion sulfate HSO 2 4 /SO 4 pk = 2,00 acide fluorhydrique/ion fluorure HF/F pk = 3,17 acide ascorbique/ion ascorbate C 6 H 8 O 6 /C 6 H 7 O 6 pk = 4,05 dioxyde de carbone/hydrogénocarbonate CO 2, H 2 O/HCO 3 pk = 6,35 ion dihydrogénophosphate/ion hydrogénophosphate H 2 PO 2 4 /HPO 4 pk = 7,20 ion ammonium/ammoniaque NH + 4 /NH 3 pk = 9,20 phénol/ion phénolate C 6 H 5 OH/C 6 H 5 O pk = 10,0 eau/ion hydroxyde H 2 O/OH pk = 14,0 b) Cas du sang : Le CO 2 dissout dans le sang, et résultant de l'activité métabolique des cellules, se combine avec l'eau pour donner l'ion hydrogénocarbonate (bicarbonate) HCO 3 suivant la demi-équation : CO 2 + H 2 O HCO 3 + H +. La présence des deux espèces, en quantités plus ou moins égales dans le sang, assure l'effet tampon du couple. Si le sang n'avait pas un ph très précis, la survie des cellules serait rapidement impossible. Le ph du sang est de 7,40 ± 0,02, et sa stabilité dans cette zone proche de la neutralité permet aux réactions chimiques de se dérouler au mieux. L'effet tampon du sang est assuré par les couples CO 2, H 2 O/HCO 3, H 2 PO 4 /HPO 2 4, NH + 4 /NH 3, ainsi que par l'hémoglobine, les protéines plasmiques et les phosphates inorganiques dissous dans le sang. cole uropéenne de Francfort Page 57

12 V) Calcul systématique des concentrations : Réaction acide-base, dosage 1) volution du dosage acide fort-base forte : L'acide chlorhydrique étant un acide fort on peut dire que, au départ, dans les V = 20 ml de solution d'acide fort, la quantité de matière d'ions H 3 O + est égale à la quantité de matière d'ions Cl : n 0 H3O + = n0 Cl = C.V = mol La soude apporte des ions OH et Na + en quantités égales : n OH = n Na + = C B.V B. V B varie au cours du dosage. près avoir versé un volume V B = 10 ml de soude, on a un mélange de V + V B = 30 ml pour lequel : C.V = mol et C B.V B = mol et dans lequel la population est : H 3 O +, OH, Na + et Cl. - Na + et Cl sont des espèces indifférentes qui se conservent : [Na + ] = n + = 3,3.10 V Na 3 mol.l 1 et [Cl n0 ] = ClV + V B V + = 6, mol.l 1 B l'électroneutralité s'écrit : [H 3 O + ] + [Na + ] = [OH ] + [Cl ] on voit sur la courbe ( II) 2)) que le mélange est encore très acide (ph 1,3) donc [H 3 O + ] >> [OH - ] d'où : [H 3 O + ] + [Na + ] = [Cl ] d'où [H 3 O + ] = [Cl ] [Na + ] = 3, mol.l 1 La quantité de matière d'ions H 3 O + restante est n H3O = [H 3O + ].(V + + V B ) = 10 3 mol. La quantité de matière d'ions H 3 O + qui a disparu depuis le début du dosage est donc : n' H3O = + n0 H3O n + H3O = = 10 3 mol. - La quantité de matière d'ions OH apportée par la soude est n OH = C B.V B = 10 3 mol. n' H3O + = n OH La quantité de matière d'ions hydroxyde, apportée par la soude, est égale à la quantité de matière d'ions hydronium qui a disparu lors du début du dosage, on peut donc écrire l'équation de la réaction totale : OH + H 3 O + H 2 O 2) quivalence du dosage acide fort-base forte : Progressivement les ions H 3 O + initialement présents dans la solution d'acide fort sont consommés par la réaction totale : OH + H 3 O + H 2 O. l'équivalence, par définition, le volume de soude versée V B est tel que : la quantité de matière d'ions OH apportée par la soude est égale à la quantité de matière d'ions H 3 O + initialement présente : n - Na + et Cl OH = C B.V B = n 0 H3O = C.V + = mol étant des espèces indifférentes on a également : n 0 Cl = n Na = mol et [Na + n Na+ ] = = [Cl ] V + V B - l'électroneutralité s'écrit : [H 3 O + ] + [Na + ] = [OH ] + [Cl ] on voit donc que : [H 3 O + ] = [OH ] = 10 7 mol.l 1 On retrouve que : lors du dosage d'un acide fort par une base forte, à l'équivalence ph = 7. Dans le cas du dosage d'une base forte par un acide fort on obtiendrait le même résultat. 3) volution du dosage acide faible-base forte : u départ, la solution d'acide acétique de concentration C = 0,1 mol.l 1 a un ph = 2,9. La réaction d'interaction des molécules d'éthanoïque CH 3 COOH avec l'eau a un pk r = pk = + 4,8 ou un K r = 1, : cette réaction n'a donc pratiquement pas lieu. La solution d'acide éthanoïque contient essentiellement des molécules CH 3 COOH et on a : [CH 3 COOH] 0 C CH3COOH = C = 0,1 mol.l 1 et [CH 3 COO ] 0 = [H 3 O + ] 0 = 10 ph = 1, mol.l 1 0 [CH3COO ] 1 On a donc = 0,013 0 [CH COOH] Page 58 Christian BOUVIR

13 Chimie - 7 ème année - cole uropéenne la demi-équivalence, lorsque le volume de soude versée est tel que ph = pk du couple, [ CH3COO] ½ [ CH3COO] ½ on a : log( ) = 0 soit = 1 [CH COOH] [CH COOH] 3 ½ Lorsque le ph du mélange dépasse 6,8 c'est-à-dire ph pk + 2 on peut écrire : [CH3COO] 100 [CH3COOH] On voit donc qu'au cours du dosage les ions hydroxyde OH obligent les molécules CH 3 COOH à se transformer, peu à peu, en ions CH 3 COO on peut donc écrire la réaction de dosage sous la forme : CH 3 COOH + OH CH 3 COO + H 2 O 4) quivalence du dosage acide faible-base forte : n même temps que les molécules CH 3 COOH se transforment en ions CH 3 COO suivant la réaction vue précédemment, elles libèrent des ions H 3 O + qui sont immédiatement neutralisés par les ions OH qu'apporte la soude selon la réaction totale OH + H 3 O + H 2 O. u départ, dans les V = 20 ml de solution d'acide faible, la quantité de CH 3 COOH est : n 0 CH3COOH = C.V = mol C'est aussi la quantité de matière n 0 H3O + d'ions hydronium H 3O + susceptible d'être libérée par l'acide : n 0 H3O + = n0 CH3COOH = C.V = mol l'équivalence, par définition, le volume de soude versée V B est tel que : la quantité de matière d'ions OH apportée par la soude est égale à la quantité de matière d'ions H 3 O + susceptible d'être libérée par l'acide. D'où : n 0 H3O = C.V + = n l'équivalence, dans le mélange, la population est : H 3 O + OH = C B.V B, OH, CH 3 COO, CH 3 COOH. - Na + est une espèce indifférente qui se conserve : [Na + nna+ ] = = C B.VB V + V B V + V B - Conservation de CH 3 * : [CH 3 COOH] + [CH 3 COO ] = C.V V + V B soit [CH 3 COO ] = C.V [CH 3 COOH] V + V B Comme C.V = C B.V B, on voit donc que :[Na + ] > [CH 3 COO ] - l'électroneutralité s'écrit : [H 3 O + ] + [Na + ] = [OH ] + [CH 3 COO ] On voit que, nécessairement, à l'équivalence : [H 3 O + ] < [OH ] On retrouve que : lors du dosage d'un acide faible par une base forte, à l'équivalence ph > 7. Dans le cas du dosage d'une base faible par un acide fort on obtiendrait un résultat symétrique. 3 ½ cole uropéenne de Francfort Page 59

14 I) L équivalence de dosage : 1) Dosage acide fort-base forte : Réaction acide-base, dosage RTNIR L'équivalence d'un dosage acide fort-base forte est atteinte lorsque la quantité de matière d'ions hydroxyde OH introduite par la base est égale à la quantité de matière d'ions hydronium H 3 O + présente au départ dans la solution d'acide : n H3O +(présents au départ) = C.V = C B.V (introduits à l'équivalence) B = n OH l'équivalence () [H 3 O + ] = [OH ] ε Pour un mélange équimolaire d'acide fort et de base forte (ou à l équivalence de dosage) : 25 C ph = 7 2) Dosage acide faible-base forte : L'équivalence est atteinte lorsque la quantité de matière d'ions hydroxyde OH introduite par la base forte est égale à la quantité de matière d'ions hydronium H 3 O + susceptibles d'apparaître dans la solution d'acide faible : n H3O +(susceptibles d'apparaître) = C.V = C B.V (introduit à l'équivalence) B = n OH l'équivalence [H 3 O + ] < [OH ] Pour un mélange équimolaire d'acide faible et de base forte (ou à l équivalence de dosage) : 25 C ph > 7 3) Dosage acide fort-base faible : L'équivalence est atteinte lorsque la quantité de matière d'ions hydronium H 3 O + introduite par l'acide fort est égale à la quantité de matière d'ions hydroxyde OH susceptibles d'apparaître dans la solution de base faible : n H3O +(introduit à l'équivalence) = C.V = C B.V (susceptibles d'apparaître) B = n OH l'équivalence [H 3 O + ] > [OH ] Pour un mélange équimolaire d'acide fort et de base faible (ou à l équivalence de dosage) : 25 C ph < 7 I) La demi-équivalence : 1) Définition : la demi-équivalence [cide faible] ½ = [base faible] ½ D'où ph ½ = pk. Un mélange qui contient en égales quantités les deux partenaires d'un couple acide-base est appelé solution tampon. 2) Solution tampon : Les propriétés d'une solution tampon constituent l' effet tampon : le ph de la solution : - ne varie pratiquement pas par addition d'un acide en quantité modérée, - ne varie pratiquement pas par addition d'une base en quantité modérée, - ne varie pratiquement pas par addition d'eau même en quantité importante. L'effet tampon est d'autant plus marqué que : - les concentrations [] et [B] sont plus voisines, - les concentrations [] et [B] sont plus grandes. Page 60 Christian BOUVIR

15 I) Indicateurs colorés Chimie - 7 ème année - cole uropéenne POUR S'NTRÎNR On considère une solution de concentration C = 10 2 mol.l 1 d'acide benzoïque C 6 H 5 COOH dont la base conjuguée est l'ion benzoate C 6 H 5 COO. a) On prélève deux échantillons de cette solution acide à 25 C et on y ajoute respectivement du bleu de bromophénol et du vert de bromocrésol. indicateur coloré teinte de l'indicateur en fonction du ph bleu de bromophénol jaune 3,0 vert 4,8 bleu vert de bromocrésol jaune 3,8 vert 5,4 bleu Le bleu de bromophénol prend une teinte verte et le vert de bromocrésol une teinte jaune. ntre quelles limites se situe le ph de la solution acide? L'acide benzoïque est-il fort? b) V = 20 ml de cette solution acide, on ajoute V B = 10 ml de solution d'hydroxyde de sodium (soude) de concentration C B = 10 2 mol.l 1. Le ph du mélange est 4,2. Montrer que le mélange constitue une solution tampon. Déterminer la constante d'acidité K et le pk du couple acide benzoïque/ion benzoate. II) cide fort base forte V = 500 ml d'une solution d'hydroxyde de sodium, on ajoute un excès de chlorure de zinc (ZnCl 2 ). Il se forme m Zn(OH)2 = 0,745 g d un précipité d'hydroxyde de zinc(ii) (Zn(OH) 2 ). a) Calculer la concentration en ions hydroxyde et en ions sodium de la solution. b) Calculer le ph ainsi que la concentration en ions H 3 O + de la solution. c) Quelle masse d'hydroxyde de sodium a-t-il fallu introduire pour préparer 1 L de la solution. d) V' = 250 ml de la solution on ajoute V'' = 200 ml d'une solution de chlorure de sodium à C'' = 10 2 mol.l 1. i. Quelle est la population de la solution ainsi constituée? ii. Calculer la concentration de toutes les espèces présentes ainsi que le ph. III) Dosage acide base, identification d'un couple. On dose une solution aqueuse d'un acide carboxylique de concentration inconnue par une solution de soude (hydroxyde de sodium). On trace la courbe ph = f(v) où V représente le volume de soude versé : le point d'équivalence est obtenu pour V = 10 ml. a) L'allure de la courbe indique-t-elle la présence d'un acide faible ou d'un acide fort? xpliquer. b) Trouver graphiquement la valeur du pk pour l'acide dosé et l'identifier parmi les suivants : - acide méthanoïque HCOOH, K = 1, acide éthanoïque CH 3 COOH, K = 1, acide propanoïque C 2 H 5 COOH, K = 1, acide benzoïque C 6 H 5 COOH, K = 6, c) i. Quelle est la réaction prépondérante, et quel est son avancement dans la solution initiale. ii. Quelle est la population de cette solution. Connaissant le K et le ph = 2,6 de cette solution, donner la concentration de chacune des espèces présentes. iii. n déduire la concentration initiale C de la solution d'acide. d) V = 150 ml de cette solution acide, on ajoute V B = 75 ml d'une solution d'hydroxyde de sodium de concentration C B = 10 1 mol.l 1. Quel sera approximativement le ph de la solution obtenue? Quelles propriétés possède cette solution? cole uropéenne de Francfort Page 61

16 Réaction acide-base, dosage IV) Hydrogénocarbonate de sodium Le bicarbonate de soude est un solide cristallin ionique qu on doit appeler hydrogénocarbonate de sodium. Il contient des ions hydrogénocarbonate HCO 3 et des ions sodium Na +. Les ions hydrogénocarbonate sont amphotères; en effet, ils appartiennent aux couples CO 2, H 2 O/HCO 3 (pk 2 = 6,4) et HCO 3 /CO 3 2 (pk 1 = 10,3). a) crire l équation de la réaction de dissolution de l hydrogénocarbonate de sodium solide NaHCO 3(S) dans l eau. b) i. crire l équation de la réaction [1] de l ion hydrogénocarbonate comme acide, avec l eau. ii. crire l équation de la réaction [2] de l ion hydrogénocarbonate comme base, avec l eau. iii. n faisant la somme de ces deux réactions écrire l équation de la réaction [3] de l ion amphotère hydrogénocarbonate. Déterminer le K r de cette réaction : conclure. c) Dans V = 1 L de solution, on dissout n = 0,1 mol d hydrogénocarbonate de sodium. i. Construire le tableau d avancement volumique de la réaction [3]. ii. n utilisant la constante de la réaction [3] en déduire la valeur de l avancement volumique final y f (effectuer éventuellement les approximations nécessaires). iii. n déduire les concentrations des espèces HCO 3, CO 2 et CO 3 2 dans la solution. iv. Calculer le taux d'avancement final de la réaction [3]. Le résultat est-il cohérent avec la conclusion du b) iii.? V) Mélange de deux solutions On dispose de deux solutions aqueuses : la première () d acide chlorhydrique, de concentration C = 5, mol.l 1, la deuxième (B) d hydroxyde de sodium, de concentration C B = 1, mol.l 1. un volume V = 200 ml de la solution (), on ajoute un volume V 2 = 300 ml de la solution (B). On agite ensuite le mélange. On observe alors une augmentation de température. près retour à la température initiale, on mesure à l état final ph = 1,9. a) Faire la liste du matériel nécessaire à la mesure du ph. b) i. crire l équation-bilan de dissolution de la soude dans l eau. ii. crire l équation-bilan de dissolution du gaz chlorhydrique dans l eau. c) i. Qu est-ce qui permet d affirmer qu une transformation se produit lors du mélange des deux solutions? ii. crire l équation-bilan de la réaction acido-basique qui a lieu entre les ions oxonium et hydroxyde. d) Calculer les concentrations initiales [H 3 O + ] i et [HO ] i dans le mélange avant toute réaction, et construire le tableau d avancement volumique. e) i. Déterminer l avancement volumique y f dans l'état final. ii. Déterminer l avancement volumique y max dans un état fictif maximal. iii. Conclure. Page 62 Christian BOUVIR

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 Equilibre acide-base, préparation de tampons asamuel@unice.fr Objectif : Assimiler les relations acide-base en sachant écrire les équations de dissociation

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

Calcul du ph d'une solution aqueuse

Calcul du ph d'une solution aqueuse Calcul du ph d'une solution aqueuse 1. Inventaire non exhaustif des acides et bases Acides Halogénures d'hydrogène HX : acides fluorhydrique HF faible, chlohydrique HCl, bromhydrique HBr, et iodhydrique

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat I. Solutions acides faibles 1.1. Observation Le ph d une solution d acide éthanoïque CH 3 COOH de concentration molaire c A = 10 2 mol/l est égale à 3,4. 1.2. Interprétation

Plus en détail

T18 2014. Les acides et les bases NS

T18 2014. Les acides et les bases NS Les acides et les bases NS Les acides et les bases NS Constante de dissociation ionique de l eau (K e ) Rappel : l eau peut donner un proton (et devenir OH ) ou accepter un proton (et devenir H 3 O + ):

Plus en détail

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Acides & Bases Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Romain Laverrière & Stéphane Dierickx romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch Groupe 15

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES DU CHAPITRE n 3

CORRECTION DES EXERCICES DU CHAPITRE n 3 CORRECTION DES EXERCICES DU CHAPITRE n 3 I) Indicateurs colorés a) Le bleu de bromophénol prenant une teinte verte on a : 3, < ph < 4,8 Le vert de bromocrésol prenant une teinte jaune :, < ph < 3,8 On

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne Mots clés : Constante d acidité, pka, domaine de prédominance, addition d une solution dans une autre, variation du ph. Objectif : découvrir le pouvoir tampon par des additions, avancer vers le dosage

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala Fiche de présentation de la ressource Classe : Terminale ST2S Enseignement : Physique-Chimie Pôle du programme : «Chimie et santé» Sous-thème : Acides et bases dans les milieux biologiques Équilibre chimique

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Dosage acido basique

Dosage acido basique Dosage acido basique I) Dosage d une solution d acide chlorhydrique par une solution d hydroxyde de sodium V B 1) Tableau d'avancement de la réaction Identifier les espèces chimiques présentes dans les

Plus en détail

Equilibres acido-basiques

Equilibres acido-basiques Equilibres acido-basiques I. Définitions A. Couple acide base D après la définition de Brönsted et Lowry (192), Un acide est toute espèce susceptible de libérer un proton. Une base est toute espèce susceptible

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

Variation du ph au cours des dosages acide-base.

Variation du ph au cours des dosages acide-base. PROF: Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx Variation du ph au cours des dosages acide-base. I/Réaction entre un acide fort

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

Chimie Analytique I: Chapitre 8 Les titrages acido-basiques

Chimie Analytique I: Chapitre 8 Les titrages acido-basiques Chimie Analytique I: Chapitre 8 Les titrages acido-basiques 8.1 Définitions Préambule. A l'aide de l'équation de la loi d'action de masse, nous allons déterminer le profil des courbes de titrage d'un acide

Plus en détail

Etude rigoureuse des solutions acides et basiques

Etude rigoureuse des solutions acides et basiques Etude rigoureuse des solutions acides et basiques. V Etude rigoureuse des solutions acides et basiques Sir Isaac Newton ( 1642-1727 ) a. Condition d électroneutralité... 68 b. Condition de conservation

Plus en détail

État initial n 0 n 1 Excès 0 0 Excès État intermédiaire. n 0 3x n 1 2x Excès 3x 4x Excès. État final n 0 3x éq n 1 2x éq Excès 3x éq 4x éq Excès 2.3.

État initial n 0 n 1 Excès 0 0 Excès État intermédiaire. n 0 3x n 1 2x Excès 3x 4x Excès. État final n 0 3x éq n 1 2x éq Excès 3x éq 4x éq Excès 2.3. Taux d alcoolémie (Réunion 2008 ) 1.Choix de la méthode de suivi 1.1. L ion dichromate est orangé, l ion chrome (III) est de couleur verte. Au fur et à mesure de l évolution de la réaction la couleur de

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse.

Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse. Chimie. Partie 2 : La transformation d'un système chimique est-elle toujours totale? I ) Autoprotolyse de l'eau : Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse.

Plus en détail

Chapitre II: La solubilité.

Chapitre II: La solubilité. Chapitre II: La solubilité. 1. Aspect qualitatif de la solubilité: 1.1 Notion de solubilité-saturation: Pour tout soluté mis en solution dans un volume défini de solvant, il existe à une température donnée

Plus en détail

Solutions tampons de ph (2 ème partie)

Solutions tampons de ph (2 ème partie) Résumé (1 ère partie) Solution tampon de ph = Solution aqueuse constituée d un mélange d un acide faible + sa base conjuguée (ou l inverse) ܝܙ ܛ ܕܚܗ ܕܚܗ ܗܔ ۹ ܘ ۶ ܘ l ajout de petites quantités d acide

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

VI..Etude sommaire des mélanges

VI..Etude sommaire des mélanges VI..Etude sommaire des mélanges Johannes Broenstedt (1879 1947) a. Lois de dilution... 78 b. Mélanges d acides... 79 c. Mélange de bases... 81 d. Mélanges d acides et de bases 83 e. Titrages acidobasiques...

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse

Acides et Bases en solution aqueuse Acides et Bases en solution aqueuse I- Rappel : Concentration d'une solution La concentration molaire d'une solution est le quotient de la quantité de matière dissoute par le volume de solution obtenue

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Produits domestiques Attention danger

Produits domestiques Attention danger TSTi2D TSTL Thème Habitat entretien et rénovation Activité documentaire Produits domestiques Attention danger Fiche ressource THÈME du programme : HABITAT Sous thème : entretien et rénovation. Type d activité

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER?

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER? Nom :.. Coéquipier :.. QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? CMMENT PEUT-N LA MESURER? bjectif : n se propose d étudier la dureté d une eau. n étudiera une eau minérale (Evian ou Vittel ou Contrexéville)

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

A. ZRINEH & A. EL YAHYAOUI

A. ZRINEH & A. EL YAHYAOUI Filière SMPC, S, Chimie Générale II, Réaction Chimique, Réactions Acide-Base, 011-01 1 UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL FACULTE DES SCIENCES RABAT FILIÈRE SMPC, S, CHIMIE GÉNÉRALE II, RÉACTION CHIMIQUE A. ZRINEH

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

ACIDES BASES. I. Généralités

ACIDES BASES. I. Généralités 1 ACIDES BASES I. Généralités Les réactions acides- bases se font en solution aqueuse. L eau est le solvant et le composé dissout est le soluté. La dissociation de l acide ou de la base dans l eau peut

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Fiche professeur Chimie C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Mots-clés : dosage, ph-métrie, acide fort, base forte, neutralisation, concentration. 1. Type d activité Cette expérience permet aux élèves de

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

C71 - TP 2 CHIMIE MINERALE REACTIONS DE COMPLEXATION

C71 - TP 2 CHIMIE MINERALE REACTIONS DE COMPLEXATION 71 - TP HIMIE MINERALE REATIONS DE OMPLEXATION Le but de ce TP est de doser les cations (ions magnésium et calcium contenus dans l'eau du robinet et dans une eau minérale. Dans un premier temps, nous allons

Plus en détail

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE

Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE Chimie - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 6 : CINETIQUE CHIMIQUE I) Rappels d oxydoréduction : 1) Réaction d oxydoréduction : Nous allons voir que certaines réactions d'oxydoréduction sont complètes

Plus en détail

I. 1 ) Les réactions acido-basiques

I. 1 ) Les réactions acido-basiques I. 1 ) Les réactions acido-basiques Définition : Chapitre Chimie N 4 : Les dosages ph-métriques Méthode pour écrire une réaction acido-basique Considérons 2 couples Acide/ Base noté Acide1 / Base 1 et

Plus en détail

Transformations chimiques en solution aqueuse

Transformations chimiques en solution aqueuse Transformations chimiques en solution aqueuse Chapitre SA1_PC : Réactions acide-base Cours de chimie de seconde période de PCSI PC 1 PCSI-option PC Réactions en solution aqueuse Chapitre SA_1 Acido-basicité

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

TP C4 Titrages ph-métriques

TP C4 Titrages ph-métriques TP C4 Titrages -métriques I. Qu'est-ce qu'un titrage? rappels de 1èreS: à lire avant le TP Titrer une solution, c'est déterminer la concentration c A d'une espèce chimique A qu'elle contient. Pour cela,

Plus en détail

Équilibre ionique dans les solutions aqueuses

Équilibre ionique dans les solutions aqueuses Équilibre ionique dans les solutions aqueuses CHAPITRE 5 Après avoir étudié les réactions chimiques qui se déroulent dans le sang et qui mènent à la respiration, le biochimiste Lawrence Joseph Henderson

Plus en détail

Variation du ph au cours d une réaction acide-base Dosage ph-métrique

Variation du ph au cours d une réaction acide-base Dosage ph-métrique Variation du au cours d une réaction acide-base Dosage -métrique I. Notion de dosage : Doser une solution aqueuse d acide ou de base, c est déterminer sa concentration C inconnue par réaction acide-base.

Plus en détail

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT TPC1 SUIVI PH-METRIQUE ET CONDUCTIMETRIQUE D UNE REACTION ACIDO-BASIQUE INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT CONTEXTE Le Destop est un déboucheur de canalisation à base d hydroxyde de sodium (Na +

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION 2011

CONCOURS D ADMISSION 2011 A 2011 Chimie MP ECOLE DES PONTS PARISTECH, SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH, MINES DE SAINTETIENNE, MINES DE NANCY, TELECOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (FILIERE MP) ECOLE

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

Conditions d'utilisation des versions électroniques des modules de chimie

Conditions d'utilisation des versions électroniques des modules de chimie 2000 Université de Liège Section de Chimie Groupe Transition http://www.ulg.ac.be/grptrans Conditions d'utilisation des versions électroniques des modules de chimie Vous pouvez: consulter les versions

Plus en détail

Acides forts et bases fortes

Acides forts et bases fortes Chapitre 5 Sciences Physiques - BTS Acides forts et bases fortes 1. Définitions. 1.1. Théorie de Bronsted et Lowry ( 1923). Un acide libère des protons H + pour former des ions oxonium ( ou hydronium)

Plus en détail

C8-REACTION ACIDE FAIBLE-BASE FORTE ET BASE FAIBLE - ACIDE FORT DOSAGE- EFFET TAMPON

C8-REACTION ACIDE FAIBLE-BASE FORTE ET BASE FAIBLE - ACIDE FORT DOSAGE- EFFET TAMPON C8-REACTION ACIDE FAIBLE- TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S Masses molaires en g.mol -1 : M(H) = 1 ; M(C) = 12 ; M (N) = 14 ; M (O) = 16 Les mesures de ph se font toutes à 25 C. 1 On introduit 4,83 g d'un monoacide

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 CONDUCTIVITÉ D UNE SOLUTION 2 DISSOCIATION IONIQUE DE L EAU 3 NOTION DE ph ACIDE OU BASE? 4 ACIDE OU BASE SELON BRÖNSTED

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

INTRODUCTION EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE. Biophysique P1. Pr. Eric Vicaut

INTRODUCTION EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE. Biophysique P1. Pr. Eric Vicaut INTRODUCTION EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE Biophysique P1 Pr. Eric Vicaut L'état acido basique de l'organisme est défini par la concentration en ions hydrogène (H+) des cellules. La concentration en ions H+

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

LOGICIEL MONOACIDES ET MONOBASES

LOGICIEL MONOACIDES ET MONOBASES 91 Prévu essentiellement comme aide à la conception et à la résolution de problèmes relatifs au ph des solutions aqueuses, ce logiciel devrait aussi être utilisable avec des élèves pour des travaux dirigés.

Plus en détail

Genève, le 25.02.2009 Conductimétrie Groupe 9 Laboratoire du 18-20.02.2009 CONDUCTIMETRIE 1. RESUME

Genève, le 25.02.2009 Conductimétrie Groupe 9 Laboratoire du 18-20.02.2009 CONDUCTIMETRIE 1. RESUME Emilie Chappuis Bsc1 chappue1@etu.unige.ch CONDUCTIMETRIE 1. RESUME Coralie Fournier Bsc1 fournic@etu.unige.ch 1.1 Étalonnage de la cellule de conductivité Conductance G :.765 ms = 7.65 1-4 S Conductivité

Plus en détail

Exercices Réactions acido-basiques

Exercices Réactions acido-basiques Exercices Réactions acido-basiques Ex-SA2.1 Diagramme de prédominance et acide malonique [C26/259] [C6/129] L acide malonique de formule HO 2 C CH2 CO 2 H (noté H 2 A) est un diacide caractérisé par les

Plus en détail

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer une constante d'acidité. I. But Déterminer la constante

Plus en détail

TP-cours : dosages acido-basiques

TP-cours : dosages acido-basiques I) Qu est-ce qu un dosage? 1. Définition : TP-cours : dosages acido-basiques Critères pour qu une réaction serve de support à un titrage : Rappel : 2. Equivalence : Ex : pour la réaction suivante : A l

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

1- ph et le couple acido-basique

1- ph et le couple acido-basique T ale S COURS Chimie 1 LA RÉACTION ACIDO-BASIQUE Compétences savoir définir : le ph, le couple acido-basique, le produit ionique de l'eau, reconnaître un acide, une base dans la théorie de Bronsted Savoir

Plus en détail

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 Exercice I. (Physique) Réduire la consommation d'énergie est, de nos jours, au cœur des préoccupations afin de préserver l'environnement, épargner les ressources naturelles

Plus en détail

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

= 7,0 à 25 C. 2. Quelle est la concentration molaire en ions oxonium? Quelle est celle en ions hydroxyde?

= 7,0 à 25 C. 2. Quelle est la concentration molaire en ions oxonium? Quelle est celle en ions hydroxyde? 1. Exercice n 1 : Solution de soude 2. Une solution aqueuse d'hydroxyde de sodium (ou soude) a un ph égal à 12,0 à 25 C. 1. La solution est basique car ph > p 2 7,0 à 25 C. 2. Quelle est la concentration

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

TP-cours : dosages acido-basiques

TP-cours : dosages acido-basiques I) Qu est-ce qu un dosage? 1. Définition : TP-cours : dosages acido-basiques Critères pour qu une réaction serve de support à un titrage : Rappel : 2. Equivalence : Ex : pour la réaction suivante (qui

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDO BASIQUE

EQUILIBRE ACIDO BASIQUE EQUILIBRE ACIDO BASIQUE Nous avons vu dans le chapitre précédent que lorsqu une transformation chimique entre deux réactifs n est pas totale, elle conduit à un état final appelé état d équilibre. On associe

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC PRO

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC PRO NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC PRO ACTIVITÉS 1 CONDUCTIVITÉ D UNE SOLUTION 2 DISSOCIATION IONIQUE DE L EAU 3 NOTION DE Ph ACIDE ET BASE 4 ACIDE ET BASE SELON BRONSTED

Plus en détail

EXERCICES Acides / Bases. A - Généralités sur les équilibres acido-basiques

EXERCICES Acides / Bases. A - Généralités sur les équilibres acido-basiques EXERCICES Acides / Bases A - Généralités sur les équilibres acido-basiques 1. Ecrire les équations des réactions de chacun des édifices suivants sur l eau ; en déduire s il s agit d acides, de bases ou

Plus en détail