Partie 1. Introduction aux lasers et applications... 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 1. Introduction aux lasers et applications... 1"

Transcription

1 Bibliographie générale...xv Tableaux utiles : lettres grecques, préfixes d'unités, spectre électromagnétique, notations utilisées (xx), abréviations utilisées (xxi), classes de sécurité des lasers (xxii)...xix Introduction... xxiii Partie 1. Introduction aux lasers et applications INTRODUCTION Historique Économie mondiale du laser Qu'est-ce qu'un laser? Organisation du manuel PROCESSUS DE CONVERSION D'ÉNERGIE ET EFFET LASER Grandeurs énergétiques utilisées Processus de conversion d'énergie Obtention heuristique des équations du laser Régime stationnaire : saturation et seuil LA LUMIÈRE DANS LES CAVITÉS ("RÉSONATEURS") Modes d'une cavité fermée Résonateur ouvert L'ORIGINALITÉ DE LA LUMIÈRE LASER Cohérence du premier ordre Fonctions de cohérence Cohérence temporelle et monochromaticité Cohérence spatiale. Effet de granulation ("speckle") Propriétés de directivité, "waist" d'un faisceau gaussien Propriétés de focalisation Source émissive classique Laser émettant un faisceau gaussien (cf. partie 2) Luminance spectrale des sources thermiques et des lasers Luminance d'une source thermique (corps noir) Luminance de lasers Autres caractéristiques des lasers Longueur d'onde d'émission des lasers, accordabilité Propriétés statistiques des sources continues laser et thermique Largeur spectrale des lasers Durée des impulsions et taux de répétition ; caractéristiques extrêmes des lasers PRINCIPAUX LASERS ET LEURS APPLICATIONS Principaux lasers à gaz atomiques ou moléculaires, neutres ou ionisés Lasers moléculaires, laser à dioxyde de carbone (CO 2 ) Lasers à excimères Laser à argon ionisé Laser hélium-néon Laser hélium-cadmium Laser à vapeur de cuivre Laser X à plasmas...34

2 iv Table des matières Principaux lasers solides Lasers à ions néodyme dopant un cristal YAG ou un verre amorphe Laser à fibre dopée aux terres rares Laser titane-saphir Laser à rubis Laser à centres colorés Lasers semi-conducteurs Matériaux semi-conducteurs utilisés Structures des lasers semi-conducteurs Applications des lasers semi-conducteurs Lasers à colorants organiques Lasers à électrons libres...44 Partie 2. Cavités optiques et faisceaux laser INTRODUCTION AUX RÉSONATEURS OUVERTS Différents types de résonateurs : description et définitions Grandeurs caractérisant les pertes dans une cavité Durée de vie des photons dans la cavité τ c Facteur de qualité d'une cavité Q c Coefficient de pertes total d'une cavité α P Relation entre α P et τ c Pertes par diffraction, nombre de Fresnel d'une cavité Pertes par réflexion : incidence de Brewster Modes transverses d'une cavité : modèle de Schawlow et Townes ANALYSE DES RAYONS PARAXIAUX ; STABILITÉ DES CAVITÉS Cadre de cette étude Cavité laser et structure périodique de lentilles Matrices de transfert ou matrices ABCD : définition Matrices de transfert particulières, exemples Propagation libre sur une distance d Élément d'indice n et de longueur d Dioptre plan séparant deux milieux Lentille mince de distance focale f Miroir sphérique concave ou convexe de rayon de courbure R Matrices de transfert pour des systèmes centrés composites Propagation libre suivie d une lentille mince Matrice de transfert pour le retour inverse de la lumière Combinaison de systèmes optiques centrés Système centré de deux lentilles minces Fibre optique à gradient d'indice Systèmes optiques à astigmatisme simple Ondes sphériques et la loi ABCD Stabilité d'une séquence périodique Valeurs propres de la matrice de transfert Matrices vecteurs propres de la matrice de transfert Condition de stabilité d'une cavité en optique géométrique Stabilité des cavités linéaires simples à deux miroirs Condition et diagramme de stabilité Cavités particulières Détermination géométrique de la stabilité à partir des cercles de Deschamps Étude de la stabilité par solution graphique...63

3 Table des matières v Stabilité des cavités linéaires complexes : méthode générale Cavités instables Bases de l'étude des cavités instables Intérêt et applications des cavités instables FAISCEAUX GAUSSIENS. PROPAGATION. TRANSFORMATION Diffraction dans l'approximation de Fresnel Onde sphérique gaussienne Propagation d'une onde sphérique gaussienne (Huygens-Fresnel) Rayon de courbure complexe et loi ABCD Propagation sur une distance d Lentille mince de focale f Utilisation des matrices de transfert Propriétés des faisceaux gaussiens Adaptation et focalisation des faisceaux gaussiens MODE FONDAMENTAL GAUSSIEN DES CAVITÉS STABLES Utilisation de la loi ABCD Cavité simple à deux miroirs : structure du faisceau Cavité simple à deux miroirs : fréquence des modes TEM Cavité quelconque : structure des faisceaux, fréquences des modes TEM ÉQUATIONS DE HELMHOLTZ ET MODES D'UNE CAVITÉ Équation d'onde paraxiale Mode fondamental gaussien TEM Modes gaussiens rectangulaires d'ordres supérieurs Modes Hermite-gaussiens dans une cavité à deux miroirs Position et dimension du waist Fréquence du mode Spectre de fréquences Modes gaussiens cylindriques d'ordres supérieurs ("Laguerre-gaussiens") Propagation des faisceaux multimode Facteur M Généralisation à un faisceau astigmatique simple...86 Partie 3. Interaction matière-rayonnement COEFFICIENTS D'EINSTEIN. SECTIONS EFFICACES Populations ; émission spontanée, durées de vie Largeur naturelle et élargissement homogène d'une transition Absorption et émission stimulée, sections efficaces Absorption, définitions Émission stimulée, définitions Sections efficaces d absorption et d émission stimulée Excitation non monochromatique, excitation en bande large Calcul des coefficients d'einstein, quantification du champ Émission dipolaire électrique Absorption Relations générales entre coefficients d'einstein Relations entre coefficients d'einstein dans le cas d'un rayonnement isotrope COEFFICIENT D'AMPLIFICATION ET SUSCEPTIBILITÉ Coefficient d'amplification et différence de population Différence de population...98

4 vi Table des matières Coefficient d'amplification, coefficient d'absorption, gain Susceptibilité complexe et dispersion Relation entre dispersion et amplification Cas du milieu à élargissement homogène lorentzien PHÉNOMÈNE DE SATURATION EN RÉGIME STATIONNAIRE Calcul de la différence de population Saturation de la différence de population ; intensité de saturation Variation de l'intensité de l'onde se propageant dans le milieu Paramètre de saturation ; variation spectrale de la différence de population Variation spectrale des coefficients d'amplification saturée et non saturée MILIEUX À ÉLARGISSEMENT INHOMOGÈNE Définition d'un milieu à élargissement homogène Profil gaussien, effet Doppler ; ions dopant une matrice cristalline Élargissement par effet Doppler dans les gaz Ions actifs dopant une matrice cristalline ou amorphe Coefficient d'amplification non saturée Creusement spectral ("hole burning spectral") Coefficient d'amplification saturée Partie 4. Oscillation laser ÉQUATION D'ÉVOLUTION DE LA DIFFÉRENCE DE POPULATION DANS UN MILIEU AMPLIFICATEUR Approximation des équations de débit ; cas général Système à trois niveaux Système à quatre niveaux Équation standard : première équation de Statz et DeMars Mécanismes de pompage du milieu amplificateur ÉQUATION D ÉVOLUTION DE L'INTENSITÉ DANS UNE CAVITÉ LASER Hypothèses de départ et approximations Équation d'évolution de l'intensité dans une cavité amplificatrice Régime stationnaire : seuil d'oscillation laser Milieu à élargissement homogène : différence de population au seuil Équation d'évolution de l'intensité pour un milieu à élargissement homogène RÉSOLUTION DES ÉQUATIONS DE STATZ ET DEMARS Cas général ; cas particuliers Validité pour les différents régimes impulsionnels du laser ÉQUATIONS DU LASER EN RÉGIME STATIONNAIRE Conditions de gain pour l'oscillation laser en élargissement homogène Laser en anneau à gain fort Laser linéaire à gain fort ; analyse de Rigrod Pompage et puissance pour les systèmes à trois et quatre niveaux Lasers à système fermé à trois niveaux Lasers à système fermé à quatre niveaux ; comparaison des deux systèmes Saturation du gain et intensité dans la cavité en régime stationnaire MODÈLE DE LA CAVITÉ ACTIVE (THÉORIE SEMI-CLASSIQUE) Champ électrique dans le milieu amplificateur Conditions du régime stationnaire pour un laser à cavité linéaire...132

5 Table des matières vii Conditions du régime stationnaire pour un laser à cavité en anneau Modes des cavités passive et active. "Frequency pulling" Partie 5. Régimes de fonctionnement des lasers FONCTIONNEMENT CONTINU D'UN LASER EN MILIEU À ÉLARGISSEMENT HOMOGÈNE Fonctionnement monomode Puissance et couplage optimal de sortie Intensité de sortie d un laser à faibles pertes Couplage optimal de sortie d un laser à faibles pertes et à fortes pertes Évolution de la puissance au voisinage du seuil Creusement spatial en cavité linéaire ("hole burning spatial") Interférences et saturation Bilan en énergie. Puissance de sortie Fonctionnement multimode en cavité linéaire Largeur spectrale d'un laser monomode continu Rétrécissement spectral des modes en régime stationnaire Sources de bruit dans un laser Bruit de phase dans une cavité laser Spectre du champ laser. Formule de Schawlow-Townes. Cas des lasers à gaz Cas des diodes lasers. Formule de Schawlow-Townes modifiée FONCTIONNEMENT CONTINU D'UN LASER EN MILIEU À ÉLARGISSEMENT INHOMOGÈNE Application des conditions d oscillation ; fonctionnement multimode Puissance de sortie pour un mode donné Compétition de modes : insuffisance du modèle des équations de débit Cas spécifique des lasers à gaz Creusement spectral dans une cavité linéaire (hole burning spectral) Lamb dip dans les lasers à gaz Lamb dip inverse Creusement spatial dans les milieux à élargissement inhomogène SÉLECTION D UN MODE (CAS HOMOGÈNE ET INHOMOGÈNE) Différentes techniques pour rendre un laser monomode Stabilisation en fréquence d un laser FONCTIONNEMENT RELAXÉ Régimes transitoires. Perturbations du régime stationnaire Description en régime monomode. Oscillations de relaxation Modèle perturbatif, oscillations sinusoïdales amorties Fonctionnement relaxé en régime multimode Suppression du régime relaxé FONCTIONNEMENT DÉCLENCHÉ ("Q-SWITCHING") Principe de la technique de déclenchement Méthodes de déclenchement Déclenchement actif par un miroir ou un prisme tournant Déclenchement actif par un modulateur électro-optique ("MEO") Déclenchement actif par un modulateur acousto-optique ("MAO") Déclenchement passif par un absorbant saturable Déclenchement passif par un film absorbant mince Théorie du déclenchement actif...167

6 viii Table des matières Phase de pompage Démarrage de l impulsion Crête de l impulsion Extinction et profil temporel des impulsions Synchronisation par injection FONCTIONNEMENT EN MODES BLOQUÉS ("MODE LOCKING") Principe de la technique de verrouillage de modes en phase Bases de l'étude du fonctionnement en modes bloqués Propriétés temporelle et spectrale des impulsions Propriétés des impulsions et transformation de Fourier Méthodes de blocage de modes Blocage de modes actif par modulation d'amplitude (AM) Blocage de modes actif par modulation de fréquence (FM) Blocage de modes passif Exemples de lasers à modes bloqués Traitement et application des impulsions ultra brèves femtoseconde Amplification à dérive de fréquences ("chirped pulse amplification, CPA") Façonnage d'impulsions laser femtosecondes et contrôle cohérent Peigne de fréquences Partie 6. Équations de Bloch et Bloch-Maxwell, application aux lasers ÉQUATIONS DE BLOCH POUR UN ATOME À DEUX NIVEAUX Interaction avec un champ cohérent quasi-résonnant : fréquence de Rabi Modèle utilisant la matrice densité Matrice densité, équations d'évolution Cohérences lentement variables, équations d'évolution Formalisme de Bloch, équations et vecteur de Bloch Équations de Bloch optiques pour un atome à deux niveaux ÉQUATIONS DE BLOCH OPTIQUES D'UN SYSTÈME À 4 NIVEAUX Équations d'évolution de la matrice densité Réponse stationnaire du système à l'onde laser Réponse en l'absence d'onde laser Réponse en présence de l'onde laser Phénomène de saturation Susceptibilité complexe et vecteur de Bloch Lien avec les coefficients d'einstein ÉQUATIONS DE BLOCH MAXWELL DU LASER Équation d'évolution de la polarisation Équation d'évolution de la différence de population Équation d'évolution du champ électrique Interprétation des équations de Bloch-Maxwell Régime stationnaire Régime transitoire, classification des lasers Partie 7. Introduction à l'optique non linéaire INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE L'OPTIQUE NON LINÉAIRE Généralités...197

7 Table des matières ix Description des principaux processus non linéaires du second ordre Génération du deuxième harmonique (doublage de fréquence, "SHG") Génération des fréquences somme ("SFG") et différence ("DFG") Génération et oscillation paramétrique optique (OPO) Notation conventionnelle pour la susceptibilité χ (2) Génération d harmoniques élevées avec des cristaux non linéaires du 2 nd ordre Description des principaux processus non linéaires du troisième ordre Polarisation non linéaire du troisième ordre Notation conventionnelle pour la susceptibilité χ (3) Génération du troisième harmonique Diffusions Raman et Brillouin stimulées, absorption à deux photons Absorption saturable et bistabilité optique POLARISATION ET SUSCEPTIBILITÉS NON LINÉAIRES Nature tensorielle de la susceptibilité linéaire Susceptibilité non linéaire du second ordre Génération du second harmonique et classes cristallines Génération du second harmonique et matrice contractée de la susceptibilité Mélange de fréquences (frequency mixing, SFG, DFG, OPO) Coefficient effectif d pour une configuration géométrique donnée Susceptibilités non linéaires d'ordre supérieur Cas général Génération du troisième harmonique (THG) PROPAGATION DANS UN MILIEU NON LINÉAIRE ; RELATIONS DE MANLEY-ROWE Équation de propagation pour des ondes planes colinéaires Équations de propagation pour le mélange à trois ondes Flux d'énergie et amplitudes réduites Relations de Manley-Rowe pour les flux d'énergie ACCORD DE PHASE EN OPTIQUE NON LINÉAIRE Accord de phase et longueur de cohérence Mélange à trois ondes colinéaires et non colinéaires Généralisation au mélange à quatre ondes NON LINÉARITÉ DU SECOND ORDRE : OBTENTION DE L'ACCORD DE PHASE DANS LES MILIEUX BIRÉFRINGENTS Effet du désaccord de phase pour le doublage de fréquence Ondes planes et rendement de conversion faible Rendement à l'accord de phase et pour une conversion importante Doublage de fréquence par un faisceau gaussien focalisé Rappels utiles sur les milieux optiques biréfringents ; cristaux uniaxes Accord de phase dans un cristal uniaxe pour le doublage de fréquence Accord de phase de type I dans un cristal uniaxe négatif Généralisation de l accord de phase dans un cristal uniaxe Cristaux à quasi-accord de phase Doublage de fréquence dans une cavité résonnante passive ou active Généralisation au mélange de fréquences AMPLIFICATION ET OSCILLATION PARAMÉTRIQUES Description des méthodes et hypothèses d'études Gain de l'amplification paramétrique Oscillateur paramétrique doublement résonnant ("DROPO") Équations des amplitudes des ondes signal et complémentaire...238

8 x Table des matières Gain et intensité du faisceau pompe au seuil de l'oscillation paramétrique Puissance de sortie et saturation de la pompe Oscillateur paramétrique simplement résonnant ("SROPO") Accord de phase et réglage spectral dans les oscillateurs paramétriques Condition d'accord de phase colinéaire dans un cristal uniaxe Quasi-accord de phase Variation des fréquences signal et complémentaire de l'oscillation paramétrique Influence des modes de la cavité et largeurs spectrales dans les OPO CONJUGAISON DE PHASE OPTIQUE NON LINÉAIRE Définition de la conjugaison de phase ("Optical Phase Conjugation") Principe de la conjugaison de phase par mélange dégénéré à quatre ondes Résultats théoriques dans les conditions expérimentales usuelles Résonateurs optiques avec des miroirs à conjugaison de phase Loi ABCD et résonateurs à conjugaison de phase optique Quelques applications pratiques de la conjugaison de phase optique SOLITONS OPTIQUES Les solitons en physique Les solitons en optique Solitons temporels Solitons spatiaux Les solitons optiques temporels Dispersion d un paquet d ondes au cours de la propagation Compensation de la dispersion linéaire par l effet Kerr non linéaire : solitons Les solitons temporels dans les fibres optiques Propagation du soliton fondamental dans une fibre non absorbante Propagation du soliton fondamental dans une fibre légèrement absorbante Compensation des pertes par des amplificateurs à fibres Création des impulsions solitons et méthodes expérimentales COMPLÉMENTS SUR LES SUSCEPTIBILITÉS NON LINÉAIRES DANS LE MODÈLE CLASSIQUE DE L'OSCILLATEUR ANHARMONIQUE Milieux non centrosymétriques ; susceptibilité non linéaire du 2 ème ordre Équation de l'oscillateur anharmonique Solution perturbative Règle de Miller pour les susceptibilités du second ordre Milieux centrosymétriques ; susceptibilité non linéaire du 3 ème ordre Calcul quantique des susceptibilités Partie 8. Textes et corrigés d'exercices TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Modes du champ électromagnétique dans les résonateurs fermés et ouverts Lampe spectrale, lasers à colorant continu et impulsionnel Impulsion laser : distribution spectrale et degré de cohérence complexe Mesure de la distance Terre-Lune avec un laser à impulsions brèves TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Pertes dans une cavité optique Cavité laser symétrique à 4 miroirs Cavité à deux miroirs, concave et convexe Cavité instable à deux miroirs convexes de même rayon Énergie dans un faisceau gaussien...281

9 Table des matières xi Mesure de la divergence d'un faisceau gaussien Formules de conjugaison et de grandissement pour un faisceau gaussien Cavité d'un laser hélium-néon Modes TEM 00 et TEM 70 d'une cavité symétrique à deux miroirs Modes TEM 00 d'une cavité en anneau symétrique à trois miroirs TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Atome sous rayonnement thermique Émission induite dans une vapeur atomique Atome en interaction avec un rayonnement Émission et absorption dans un cristal de rubis. Phénomène de saturation Inversion de population dans un système à trois niveaux Mesure du gain pour un laser hélium-xénon Système à 4 niveaux Élargissements homogène et inhomogène Creusement spectral (hole burning spectral) dans une vapeur de sodium Amplificateur de gaz CO Saturation dans un cristal Nd:YLF (Nd:LiYF 4 ) TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Équations du laser et fonctionnement continu Établissement du régime stationnaire d un laser monomode Laser en onde progressive et en onde quasi stationnaire ; creusement spatial Lasers continus à gain élevé Laser continu hélium-néon TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Fonctionnement multimode d'un laser hélium-cadmium Laser en fonctionnement déclenché actif ("Q-switch actif") Laser en fonctionnement relaxé Laser en fonctionnement déclenché passif ("Q-switch passif") TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Équations de Bloch optiques pour un atome à deux niveaux de Rydberg TEXTES D'EXERCICES SUR LA PARTIE Coefficient non linéaire effectif du second ordre Doublage de fréquence dans un cristal de tellure Triplage de fréquence dans un gaz Sommation de fréquences (SFG) Génération d'une radiation IR par différence de fréquences (DFG) Oscillateur paramétrique doublement résonnant CORRIGÉS SUCCINCTS DES EXERCICES Corrigés des exercices sur la partie Modes dans les résonateurs fermés et ouverts Lampe spectrale, lasers à colorant continu et impulsionnel Impulsion laser : distribution spectrale, degré de cohérence complexe Mesure de la distance Terre-Lune avec un laser à impulsions brèves Corrigés des exercices sur la partie Pertes dans une cavité optique Cavité laser symétrique à 4 miroirs Cavité à deux miroirs, concave et convexe Cavité instable à deux miroirs convexes de même rayon...309

10 xii Table des matières Énergie dans un faisceau gaussien Mesure de la divergence d'un faisceau gaussien Formules de conjugaison et de grandissement d'un faisceau gaussien Cavité d'un laser hélium-néon Modes TEM 00 et TEM 70 d'une cavité symétrique à deux miroirs Modes TEM 00 d'une cavité en anneau symétrique à trois miroirs Corrigés des exercices sur la partie Atome sous rayonnement thermique Émission induite dans une vapeur atomique Atome en interaction avec un rayonnement Émission et absorption dans un cristal de rubis. Phénomène de saturation Inversion de population dans un système à trois niveaux Mesure du gain pour un laser hélium-xénon Système à 4 niveaux Élargissements homogène et inhomogène Creusement spectral dans une vapeur de sodium Amplificateur de gaz CO Saturation dans un cristal Nd:YLF (Nd:LiYF 4 ) Corrigés des exercices sur la partie Équations du laser et fonctionnement continu Établissement du régime stationnaire d un laser monomode Laser en onde progressive et en onde quasi stationnaire : creusement spatial Lasers continus à gain élevé Laser continu hélium-néon Corrigés des exercices sur la partie Fonctionnement multimode d'un laser hélium-cadmium Laser en fonctionnement déclenché actif Laser en fonctionnement relaxé Laser en fonctionnement déclenché passif Corrigés des exercices sur la partie Équations de Bloch optiques pour un atome à deux niveaux de Rydberg Corrigés des exercices sur la partie Coefficient non linéaire effectif du second ordre Doublage de fréquence dans un cristal de tellure Triplage de fréquence dans un gaz Sommation de fréquences Génération d'une radiation IR par différence de fréquences Oscillateur paramétrique doublement résonnant Partie 9. Textes et corrigés de problèmes TEXTES DE PROBLÈMES EN OPTIQUE DES LASERS Laser chimique oxygène-iode à télescope intra-cavité Laser à fibre optique monomode amplificatrice Laser Nd:YAG monomode pompé par un laser diode Laser Nd:YVO 4 continu en anneau Diode laser à cavité externe (réseau en configuration Littrow) TEXTES DE PROBLÈMES EN PHYSIQUE DES LASERS Fonctionnement d'un laser diode GaAs/AlGaAs Laser Yb:YAG "tout solide" (λ = 1030 nm) Laser à argon ionisé à étalon Fabry-Perot interne Laser à dioxyde de carbone Laser linéaire impulsionnel à vapeur de cuivre...354

11 Table des matières xiii Fonctionnement continu d'un laser à cristal de Cr 2+ :ZnSe Variation temporelle d'une impulsion dans un laser déclenché Fonctionnements d'un laser saphir-titane (Ti 3+ :Al 2 O 3 ) Laser à injection Déclenchement répétitif d un laser Gyromètre laser hélium-néon à 633 nm Amplification d une impulsion lumineuse très brève Suppression des oscillations de relaxation dans un laser Cr;Tm:YAG TEXTES DE PROBLÈMES EN OPTIQUE NON LINÉAIRE Production du 5 ème harmonique d'un laser Nd:YAG dans un cristal de KDP Doublage de fréquence (SHG) dans un cristal de ZnGeP Oscillateur paramétrique LiNbO 3 simplement résonnant (SROPO) "Up-conversion" dans un cristal organique CORRIGÉS DES PROBLÈMES EN OPTIQUE DES LASERS Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème CORRIGÉS DES PROBLÈMES EN PHYSIQUE DES LASERS Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème CORRIGÉS DES PROBLÈMES EN OPTIQUE NON LINÉAIRE Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Corrigé du problème Index des parties Liste des figures Liste des tableaux

Mesures à la limite quantique

Mesures à la limite quantique Mesures à la limite quantique ~ 3 ème ème cours ~ A. Heidmann Laboratoire Kastler Brossel Plan du troisième cours Mesures en continu, mesure de position Mesures en continu théorie de la photodétection

Plus en détail

ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE

ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE 41 VI-1- INTRODUCTION Les sources lasers ont bouleversé les méthodes et les possibilités de la spectroscopie: leurs très grande monochromaticité a permis de résoudre des

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2015/2016 OPTIQUE GEOMETRIQUE Stigmatisme Miroirs Dioptres

Plus en détail

STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS

STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS STAGE LASERS INTENSES Du 15 au 19 mai 2006 COURS Production d impulsions d laser nanosecondes en régime déclenché Directeur de Recherche au CNRS Responsable de l Équipe Lasers Solides et Applications (ELSA)

Plus en détail

Dynamique des lasers. Lasers en impulsion

Dynamique des lasers. Lasers en impulsion Dynamique des lasers. Lasers en impulsion A. Evolutions couplées atomesphotons Rappel: gain laser en régime stationnaire Equations couplées atomes-rayonnement Facteur * Elimination adiabatique de l inversion

Plus en détail

Optique non linéaire et applications

Optique non linéaire et applications Optique non linéaire et applications Plan Origine des non linéarités Conjugaison de phase Bistabilité optique Optique "linéaire" I in, ω I out = I in e -αl, ω Même fréquence de sortie αne dépend pas de

Plus en détail

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 1. Utilisation des intégrales premières du mouvement en mécanique. Exemples et applications. 2. Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 3.

Plus en détail

Lasers de puissance. 1 Principe. 2 Types de sources. 3 Applications et machines

Lasers de puissance. 1 Principe. 2 Types de sources. 3 Applications et machines Lasers de puissance 1 Principe 2 Types de sources 3 Applications et machines LASERS DE PUISSANCE : POUR QUOI FAIRE? Les différents procédés laser -1 Densité de Puissance (W/cm²) 10 10 10 9 Choc-laser 100

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1 Références TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES SERWAY, Raymond A. (1992). Physique III : optique et physique moderne, 3 e édition, Laval, Éditions Études Vivantes, 760 p. Table des matières Partie I Vibrations

Plus en détail

Cours n 4 : Du LASER continu au LASER femtoseconde

Cours n 4 : Du LASER continu au LASER femtoseconde Cours n 4 : Du LASER continu au LASER femtoseconde Manuel Joffre www.enseignement.polytechnique.fr/profs/physique/manuel.joffre/dea/ Le LASER : un oscillateur optique Bouclage Amplification Amplification

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - V

Les LASERS et leurs applications - V Les LASERS et leurs applications - V Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Lasers Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

Technologies des réseaux tout optique

Technologies des réseaux tout optique École Nationale des Sciences Appliquées Tétouan- Génie des Systèmes de Télécommunications et Réseaux GSTR3 Module: Complément Télécoms Technologies des réseaux tout optique Pr. Mounir Arioua m.arioua@ieee.org

Plus en détail

Communications Numériques par Fibre Optique

Communications Numériques par Fibre Optique Université Mohammed Premier École Nationale des Sciences Appliquées d Oujda Cours de la 5 ème Année : Cycle d Ingénieurs Module 5M4 Version 1.0 (Septembre 2009) Communications Numériques par Fibre Optique

Plus en détail

Détail des enseignements scientifiques du 1 er semestre du M2 SMART-Nano (Blocs 1 à 4)

Détail des enseignements scientifiques du 1 er semestre du M2 SMART-Nano (Blocs 1 à 4) Détail des enseignements scientifiques du 1 er semestre du M2 SMART-Nano (Blocs 1 à 4) Bloc 1 Physique des milieux désordonnés Les Verres Les Polymères Comportements collectifs des colloïdes Structure

Plus en détail

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1 Avant-propos v Les auteurs vii Partie I Signaux physiques 1 1 Oscillateur harmonique 3 I Introduction, définitions.......................... 3 I.1 Exemple............................... 3 I.2 Caractérisation

Plus en détail

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon Programme de L1 Maths Prépa Mathématiques Analyse Fonctions usuelles. Équations différentielles linéaires. Courbes paramétrées. Les

Plus en détail

Introduction aux lasers et applications

Introduction aux lasers et applications Partie 1 Introduction aux lasers et applications Dans cette partie, on évoque la science des lasers de façon heuristique et de manière qualitative. Dans le chapitre 1.1, la jeune histoire des lasers et

Plus en détail

LASER A SEMI-CONDUCTEUR (DIODE LASER).

LASER A SEMI-CONDUCTEUR (DIODE LASER). LASER A SEMI-CONDUCTEUR (DIODE LASER). I-THEORIE I - 1 Spécificité du laser à semi-conducteur. La faisabilité d'une émission laser au sein d'un semi-conducteur fut démontrée expérimentalement dans l'arséniure

Plus en détail

Étude théorique et expérimentale des lasers solides bi-fréquences dans les domaines GHz à THz,

Étude théorique et expérimentale des lasers solides bi-fréquences dans les domaines GHz à THz, Étude théorique et expérimentale des lasers solides bi-fréquences dans les domaines GHz à THz, en régime continu ou impulsionnel. Applications opto-microondes. NGOC DIEPLAI Laboratoire d Electronique Quantique

Plus en détail

École Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Technologie

École Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Technologie École Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Technologie Réalisation de lasers à fibre à contre-réaction répartie pour l étude de l injection optique : comparaison à l injection avec des lasers

Plus en détail

Spectroscopie d émission: Luminescence. 1. Principe 2. Exemples et applications 3. Lasers (Rubis et YAG)

Spectroscopie d émission: Luminescence. 1. Principe 2. Exemples et applications 3. Lasers (Rubis et YAG) Spectroscopie d émission: Luminescence 1. Principe 2. Exemples et applications 3. Lasers (Rubis et YAG) I. Principe Etat excité instable Photon Retour à l état fondamental??? Conversion interne (non radiatif)

Plus en détail

C - La lumière : sources et propagation rectiligne

C - La lumière : sources et propagation rectiligne C - La lumière : sources et propagation rectiligne La propagation rectiligne, élément nouveau par rapport l école primaire, est un excellent moyen pour introduire la notion de modèle avec le rayon lumineux.

Plus en détail

Caractérisation de Fibres dopées Terres Rares

Caractérisation de Fibres dopées Terres Rares Laboratoire Physique de la Matière Condensée CNRS-UMR7336_Université Nice Sophia-Antipolis Rapport de stage tuteuré en laboratoire Licence 3 Physique Encadrant: Bernard Dussardier Projet réalisé par :

Plus en détail

1.1 Description d'une onde électromagnétique plane harmonique

1.1 Description d'une onde électromagnétique plane harmonique 1 Rappels théoriques Les états de polarisation de la lumière 1.1 Description d'une onde électromagnétique plane harmonique Le champ électrique d'une onde plane harmonique en un point M au cours du temps

Plus en détail

Modélisation de matériaux photoréfractifs

Modélisation de matériaux photoréfractifs Modélisation de matériaux photoréfractifs B. Bidégaray-Fesquet Laboratoire de Modélisation et de Calcul CNRS, Grenoble Journées EDP Rhône-Alpes, 2006 B. Bidégaray-Fesquet (LMC) Modélisation de matériaux

Plus en détail

Laser Femtoseconde. 1 Etude préliminaire : fonctionnement d'un laser femtoseconde

Laser Femtoseconde. 1 Etude préliminaire : fonctionnement d'un laser femtoseconde Laser Femtoseconde 1 Etude préliminaire : fonctionnement d'un laser femtoseconde Un laser femtoseconde est un laser dont les modes sont verrouillés en phase pour produire des impulsions très courtes, d'une

Plus en détail

Les lasers : quoi, comment, pourquoi?

Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Thierry Lahaye LCAR, UMR 5589 du CNRS, Toulouse Délégation régionale du CNRS 8 novembre 2010 Il y a 50 ans naissait le laser 16 mai 1960, Theodor Maiman (Hughes Research

Plus en détail

Introduction à la physique du laser. 1ère partie : les caractéristiques des faisceaux gaussiens.

Introduction à la physique du laser. 1ère partie : les caractéristiques des faisceaux gaussiens. Introduction à la physique du laser. 1ère partie : les caractéristiques des faisceaux gaussiens. Objectifs Connaître les caractéristiques de la structure gaussienne d un faisceau laser (waist, longueur

Plus en détail

Chapitre II PHÉNOMÈNES RADIATIFS: PROPRIÉTÉS D EMISSION

Chapitre II PHÉNOMÈNES RADIATIFS: PROPRIÉTÉS D EMISSION 8 Chapitre II PHÉNOMÈNES RADIATIFS: PROPRIÉTÉS D EMISSION Compte tenu des règles de sélection une émission peut être observée si un gap d énergie important existe entre l état fondamental et un des états

Plus en détail

i) Source ponctuelle Quel que soit le type d'interféromètre (division du front d'onde ou d'amplitude), les interférences sont non-localisées.

i) Source ponctuelle Quel que soit le type d'interféromètre (division du front d'onde ou d'amplitude), les interférences sont non-localisées. Optique Ondulatoire Plan du cours [1] Aspect ondulatoire de la lumière [2] Interférences à deux ondes [3] Division du front d onde [4] Division d amplitude [5] Polarisation [6] Diffraction [7] Interférences

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction C. Fabre fabre@spectro.jussieu.fr rdres de grandeur - échelle terrestre : d 7 10 m 25 10 Kg - échelle terrestre : d 7 10

Plus en détail

émission spontanée puis émissions stimulées avec amplification du rayonnement

émission spontanée puis émissions stimulées avec amplification du rayonnement E 3 E 3 E 3 émission spontanée puis émissions stimulées avec amplification du rayonnement doc.1 : amplification du rayonnement par émission stimulée dans un milieu actif Milieu doc.2 : schéma de principe

Plus en détail

LES DIFFERENTS LASERS MEDICAUX ET LA TRANSMISSION DU FAISCEAU. Guy Delacrétaz

LES DIFFERENTS LASERS MEDICAUX ET LA TRANSMISSION DU FAISCEAU. Guy Delacrétaz - 1 - LES DIFFERENTS LASERS MEDICAUX ET LA TRANSMISSION DU FAISCEAU Guy Delacrétaz Laboratoire de Photonique Avancée, Faculté des Sciences et Techniques de l ingénieur, Ecole Polytechnique Fédérale de

Plus en détail

2ème année. Optique. Rémi CARMINATI. Claude BOCCARA

2ème année. Optique. Rémi CARMINATI. Claude BOCCARA 2ème année Optique Rémi CARMINATI Claude BOCCARA 2014-2015 2 Table des matières I Lumière et Images 13 1 Interférences et cohérence 15 1.1 Description de la lumière naturelle..........................

Plus en détail

Laser à Cascade Quantique. génération du rayonnement THz par excitation optique des transitions inter-bandes

Laser à Cascade Quantique. génération du rayonnement THz par excitation optique des transitions inter-bandes Laser à Cascade Quantique étudié par spectroscopie THz ultrarapide, et génération du rayonnement THz par excitation optique des transitions inter-bandes Présentation : Simon SAWALLICH Date : Mercredi 14/04/2008

Plus en détail

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 -

6. MOYENS DE TRANSMISSION. 6.1 Transport par bras articulé. 6.2. Focalisation - 27 - - 27-6. MOYENS DE TRANSMISSION 6.1 Transport par bras articulé Certaines radiations fortement absorbées par l'eau en particulier (dans le domaine infrarouge) ne sont pas transmissibles par fibre optique

Plus en détail

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques.

Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Thème : Énergie, matière et rayonnement Type de ressources : séquence sur le Laser utilisant des ressources numériques. Notions et contenus : Transferts quantiques d énergie Émission et absorption quantiques.

Plus en détail

Année de préparation : 2014-2015

Année de préparation : 2014-2015 Centre Régional des Métiers de l Education et de Formation du Grand Casablanca Centre de Préparation à l Agrégation de Physique Organisation des cours, TP, leçons, montages et Devoirs surveillés dans le

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - III

Les LASERS et leurs applications - III Les LASERS et leurs applications - III Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

Les ondes lumineuses. http://plateforme.sillages.info

Les ondes lumineuses. http://plateforme.sillages.info Les ondes lumineuses 1 Les ondes lumineuses I) Préliminaires : 1 Quelques notions qualitatives sur l optique ondulatoire * Rappels d optique géométrique : * Traversée de rayons à travers une lentille CV

Plus en détail

Propriétés optiques des matériaux : absorption, réflexion, réfraction, dispersion

Propriétés optiques des matériaux : absorption, réflexion, réfraction, dispersion Propriétés optiques des matériaux : absorption, réflexion, réfraction, dispersion Les matériaux utilisés pour réaliser des composants optiques sont ± absorbants (pertes énergétiques selon le trajet Flux

Plus en détail

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Les questions sont présentées par chapitre et en deux colonnes. La première colonne est relative

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1

Préface de l'édition française Introduction générale. Objectifs 1 Sommaire Préface de l'édition française Introduction générale XVII XIX Objectifs 1 1 Optique géométrique 3 Rayons, réfraction et réflexion 3 Introduction 3 Sources lumineuses ponctuelles, pinceaux et rayons

Plus en détail

Chapitre II PHÉNOMÈNES RADIATIFS: PROPRIÉTÉS D EMISSION. f AB = mc 2 e 2. β 1 k(υ)dυ N

Chapitre II PHÉNOMÈNES RADIATIFS: PROPRIÉTÉS D EMISSION. f AB = mc 2 e 2. β 1 k(υ)dυ N 8 Chapitre II PHÉNOMÈNES RADIATIFS: PROPRIÉTÉS D EMISSION Compte tenu des règles de sélection une émission peut être observée si un gap d énergie important existe entre l état fondamental et un des états

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Bachelier en chimie Physique 2 et électronique C1100 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 6 Nombre d heures 72

Plus en détail

TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013

TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013 Optique 1 Pr Mariano-Goulart Séance préparée par Inès BOULGHALEGH, Hélène GUEBOURG DEMANEUF, Karim HACHEM, Jeff VAUTRIN

Plus en détail

De la bougie au LASER

De la bougie au LASER De la bougie au LASER Les objets émettent des «simulacres», espèces de fines écorces qui se détachent de la surface même des corps.s élancent dans l air en conservant leur forme entrent en nous en reproduisant

Plus en détail

Optique : expériences de base

Optique : expériences de base Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Optique : expériences de base Sextant, Optique expérimentale 1 I) Sources lumineuses 1) Sources thermiques Elles ont un spectre continu dont

Plus en détail

Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/spip.php?article593 accessible via

Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/spip.php?article593 accessible via Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/spip.php?article593 accessible via www.oca.eu/fmillour

Plus en détail

LASER LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION OF RADIATION. : Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Radiation

LASER LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION OF RADIATION. : Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Radiation LASER LIGHT AMPLIFICATION BY STIMULATED EMISSION OF RADIATION : Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Radiation Découverte: T. Maiman, Juin 1960 Cristal de Rubis excité par lampes flash

Plus en détail

SOURCES ET INTENSITÉ LUMINEUSES

SOURCES ET INTENSITÉ LUMINEUSES Ch. O1 : Sources et intensité lumineuses 1 C H A P I T R E 1 SOURCES ET INTENSITÉ LUMINEUSES 1. MODELE SCALAIRE DE LA LUMIERE 1.1. Amplitude et intensité lumineuses La lumière possède un double aspect

Plus en détail

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE... 9 Objet de la spectroscopie moléculaire... 9

INTRODUCTION GÉNÉRALE... 9 Objet de la spectroscopie moléculaire... 9 Table des matières INTRODUCTION GÉNÉRALE.................... 9 Objet de la spectroscopie moléculaire................. 9 Généralités sur les molécules...................... 10 1 CONSIDÉRATIONS HISTORIQUES

Plus en détail

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 )

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 ) Faisceau gaussien 1 Introduction La forme du faisceau lumineux émis par un laser est particulière, et correspond à un faisceau gaussien, ainsi nommé car l intensité décroît suivant une loi gaussienne lorsqu

Plus en détail

Optique Ondulatoire. UE 32 - Module 3202. Yannick Dumeige

Optique Ondulatoire. UE 32 - Module 3202. Yannick Dumeige Département Mesures Physiques 2 nde année S3 2015-2016 Optique Ondulatoire UE 32 - Module 3202 Yannick Dumeige Volume horaire : 10 h de CM / 15 h de TD yannick.dumeige@univ-rennes1.fr 1/27 Optique Ondulatoire

Plus en détail

PHYSIQUE I. Partie I - Phénomène de polarisation de la lumière

PHYSIQUE I. Partie I - Phénomène de polarisation de la lumière PHYSIQUE I Le problème s intéresse à différents aspects de la polarisation de la lumière Les applications de ces phénomènes sont multiples et les dispositifs associés sont des composants de base dans les

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa - I. Limites de la mécanique de Newton : Au niveau macroscopique : un satellite peut graviter à une distance quelconque d un

Plus en détail

Exposé Technique : La Fibre Optique. LEFIEVRE Rodolphe Membre du Crew To The Point

Exposé Technique : La Fibre Optique. LEFIEVRE Rodolphe Membre du Crew To The Point Exposé Technique : La Fibre Optique LEFIEVRE Rodolphe Membre du Crew To The Point SOMMAIRE La fibre optique Le WDM Les connecteurs Glossaire I Introduction à la fibre optique II La Technologie du WDM III

Plus en détail

Energie. L intérêt de ce milieu amplificateur est que la fréquence de la transition laser, ν 0 = E 2 E 1

Energie. L intérêt de ce milieu amplificateur est que la fréquence de la transition laser, ν 0 = E 2 E 1 1 Université Paris XI Centre d Orsay Master 1 de Physique Fondamentale Magistère de Physique Fondamentale 2 ième année Examen de Physique des Lasers Examen de 2 ieme cycle Première session 2011-2012 Épreuve

Plus en détail

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09 TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09 Optique 1 Pr. Mariano-Goulart Séance préparée par Lélio VANLAER et Alicia BAUDOUY (ATM 2 ) Données : Champ de pesanteur terrestre

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - II

Les LASERS et leurs applications - II Les LASERS et leurs applications - II Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Lasers Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

Propagation linéaire et non-linéaire d impulsions femtosecondes

Propagation linéaire et non-linéaire d impulsions femtosecondes Propagation linéaire et non-linéaire d impulsions femtosecondes Christophe FINOT Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, Université de Bourgogne, Dijon, FRANCE Ecole FEMTO 01 CAP HORNU 5-9

Plus en détail

Université Paris 7. Maîtrise de physique 2000 2004 INTRODUCTION À L OPTIQUE GUIDÉE. F. Bernardot

Université Paris 7. Maîtrise de physique 2000 2004 INTRODUCTION À L OPTIQUE GUIDÉE. F. Bernardot Université Paris 7 Maîtrise de physique 2000 2004 INTRODUCTION À L OPTIQUE GUIDÉE F. Bernardot INTRODUCTION À L OPTIQUE GUIDÉE Les instruments d Optique conventionnels, ainsi que les expériences d Optique

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS :

PROGRAMME DES COURS : PROGRAMME DES COURS : M1 : Physique des Matériaux Propriétés thermiques des isolants Défauts et imperfections dans les matériaux cristallins Théorie des électrons libres Capacité calorifique, Conductivités

Plus en détail

Phénomènes vibratoires et optique

Phénomènes vibratoires et optique Travaux dirigés Phénomènes vibratoires et optique K. F. Ren L3 IUP ME 2015 1 Oscillations 1.1 Etude d un oscillateur harmonique Un oscillateur harmonique est décrit par l équation : u(t) = 0, 4 cos(5πt

Plus en détail

Un modèle de type Schrödinger pour la propagation dans les milieux photoréfractifs

Un modèle de type Schrödinger pour la propagation dans les milieux photoréfractifs Un modèle de type Schrödinger pour la propagation dans les milieux photoréfractifs Brigitte Bidégaray-Fesquet (collaboration avec Jean-Claude Saut) Laboratoire Jean Kuntzmann, Grenoble Séminaire de Mathématiques

Plus en détail

FMSIE235 - Master EEA Amplification Optique - Notes de Cours. Mikhaël MYARA myara@opto.univ-montp2.fr

FMSIE235 - Master EEA Amplification Optique - Notes de Cours. Mikhaël MYARA myara@opto.univ-montp2.fr FMSIE235 - Master EEA Amplification Optique - Notes de Cours Mikhaël MYARA myara@opto.univ-montp2.fr 1 er février 28 Table des matières 1 Contexte 5 1.1 Telecommunications optiques numériques à longue

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous

Plus en détail

TP Cours : Polarisation rectiligne de la lumière

TP Cours : Polarisation rectiligne de la lumière TP Cours : Polarisation rectiligne de la lumière Les ondes lumineuses sont des ondes électromagnétiques vectorielles. Certains systèmes physiques, comme par exemple les lunettes de soleil polarisantes,

Plus en détail

Combinaison cohérente de fibres amplificatrices

Combinaison cohérente de fibres amplificatrices Combinaison cohérente de fibres amplificatrices C. Bellanger, A. Brignon, J. Colineau, JP. Huignard Thales Research & Technology Laboratoire Photonique Avancée Research & Technology Motivations Sources

Plus en détail

Approche documentaire : «Oscillateur optique, Laser»

Approche documentaire : «Oscillateur optique, Laser» Approche documentaire : «Oscillateur optique, Laser» Objectifs : en relation avec le cours sur les ondes, les documents suivants permettent de décrire le fonctionnement d un laser en termes de système

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

NICOLAS RIVIERE. Séminaire SupAéro Technologie des circuits optiques et optoélectroniques. présenté par

NICOLAS RIVIERE. Séminaire SupAéro Technologie des circuits optiques et optoélectroniques. présenté par Séminaire SupAéro Technologie des circuits optiques et optoélectroniques VCSELS CARACTERISTIQUES EN CONTINU ET EN PULSE présenté par NICOLAS RIVIERE DEA MICRO ONDES & TRANSMISSIONS OPTIQUES 2001-02 SOMMAIRE

Plus en détail

LASEO. Utilisation de sources lasers fibrées pour le micro usinage laser

LASEO. Utilisation de sources lasers fibrées pour le micro usinage laser LASEO Utilisation de sources lasers fibrées pour le micro usinage laser Patrick Even 5 rue de Louis De Broglie, 22300 Lannion Tel : 02 96 48 92 14 / www.laseo-tech.com Journées de la Photonique et de l'optique

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE PHYSIQUE Mémoire de magister SPECIALITE : PHYSIQUE OPTION

Plus en détail

; discussion sur l'orientation des vecteurs impliqués (cylindre montant sur un plan incliné.

; discussion sur l'orientation des vecteurs impliqués (cylindre montant sur un plan incliné. Organisation des séances collectives de remédiation en physique. Swillens / MEDI1 2013/2014 Séance 1 lundi 17 février de 14h à 16h auditoire Claude. "C'est quoi la remédiation en physique?" (stratégie

Plus en détail

Sécurité LASER Novembre 2015 Valérie REITA Pôle Optique et Microscopies

Sécurité LASER Novembre 2015 Valérie REITA Pôle Optique et Microscopies Sécurité LASER Novembre 2015 Valérie REITA Pôle Optique et Microscopies plan Le spectre électromagnétique Les 4 classes de laser et exemples au laboratoire Les 3 Types d exposition Les 3 Effets du rayonnement

Plus en détail

Sources et détecteurs pour les liaisons par fibre optique

Sources et détecteurs pour les liaisons par fibre optique 1 Introduction Sources et détecteurs pour les liaisons par fibre optique Nous avons vu dans le chapitre précédent que les fibres optiques permettent de transmettre de l information sous forme de signaux

Plus en détail

La fibre optique. L'essentiel. L'Internet de demain

La fibre optique. L'essentiel. L'Internet de demain La fibre optique L'essentiel L'Internet de demain Alben21 - Tous droits réservés - Edition 2012 Constituée d'un cœur entouré d'une gaine réfléchissante, la fibre optique est un "tuyau" très fin dans lequel

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN ANS Électrotechnique énergie équipements communicants Exemple de progression pédagogique Programmes : BOEN n 11 du 1/06/199 / A 8/07/99 modifié A 19/07/0 Mathématiques :

Plus en détail

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien I. Etude de quelques sources de lumière Objectif : - Obtenir expérimentalement les spectres de quelques sources de lumière, et

Plus en détail

TRAVAILLER SUR ALISE :

TRAVAILLER SUR ALISE : ALISE : UN LASER DE PUISSANCE Alisé (Activité Laser ImpulSionnel pour les Etudes) est un laser de puissance d énergie 100 à 200 Joules. Véritable outil de laboratoire évolutif, Alisé conserve ses caractéristiques

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - IV

Les LASERS et leurs applications - IV Les LASERS et leurs applications - IV Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Lasers Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Généralités sur la lumière. Chapitre 2 Lois et principes de l optique géométrique. Chapitre 3 Formation des images

Sommaire. Chapitre 1 Généralités sur la lumière. Chapitre 2 Lois et principes de l optique géométrique. Chapitre 3 Formation des images Sommaire Chapitre 1 Généralités sur la lumière A. Qu est ce que l optique aujourd hui?..................................... 8 B. Généralités sur la lumière.............................................

Plus en détail

Vers l optique à ultra-haute intensité :

Vers l optique à ultra-haute intensité : Vers l optique à ultra-haute intensité : l exemple des miroirs plasmas Fabien Quéré (fabien.quéré@cea.fr) et Philippe Martin DSM/IRAMIS, Service des Photons, Atomes et Molécules, CEA/Saclay, 91191 Gif-sur-Yvette

Plus en détail

PROPAGATION NON-LINEAIRE D IMPULSIONS LASER ULTRA- COURTES DANS LES MILIEUX TRANSPARENTS

PROPAGATION NON-LINEAIRE D IMPULSIONS LASER ULTRA- COURTES DANS LES MILIEUX TRANSPARENTS PROPAGATION NON-LINEAIRE D IMPULSIONS LASER ULTRA- COURTES DANS LES MILIEUX TRANSPARENTS Antoine Vinçotte DPTA/SPPE/LIRM Ecole doctorale de Mathématiques et d Informatique LASER FEMTOSECONDE 1 ères expériences

Plus en détail

de matériaux hétérogènes

de matériaux hétérogènes Caractérisation et modélisation thermique multi-échelle de matériaux hétérogènes Denis ROCHAIS CEA / Le Ripault Caractérisation et modélisation thermique multi-échelle Point commun à de nombreuses études:

Plus en détail

TECHNOLOGIE LASER. En quelques mots. À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe. A member of the UNITED GRINDING Group

TECHNOLOGIE LASER. En quelques mots. À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe. A member of the UNITED GRINDING Group Creating Tool Performance A member of the UNITED GRINDING Group À la pointe de la technologie dans l usinage laser d outils de coupe En quelques mots L usinage moderne de matériaux à l aide de la technologie

Plus en détail

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain

fig 1 - télescope Schmitt-Cassegrain OPTIQUE GEOMETRIQUE 1 Pour former l'image de la réalité, on utilise un système optique, généralement constitué d'un objectif (système réfractant). Le système optique complet est plus complexe pour certaines

Plus en détail

Chapitre 15 MILIEUX AMPLIFICATEURS

Chapitre 15 MILIEUX AMPLIFICATEURS Chapitre 15 MILIEUX AMPLIFICATEURS Nous rappelons que la lumière visible est caractérisée par des longueur d onde dans le vide, ; comprises entre 750 nm et 400 nm environ : > 750 nm est le domaine de l

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

Comprendre la spectroscopie infrarouge : principes et mise en œuvre

Comprendre la spectroscopie infrarouge : principes et mise en œuvre 68 DÉCOUVRIR Comprendre la spectroscopie infrarouge : principes et mise en œuvre Les vibrations moléculaires sont à l'origine de l'absorption du rayonnement infrarouge (IR) par la matière, car les niveaux

Plus en détail

Cours de révision MASC

Cours de révision MASC Cours de révision MASC 1) Décrire les rayonnements émis par un matériau irradié par un faisceau de rayons X. Diffusion élastique Nom et nature du rayonnement diffusés élastiquement Caractéristiques (énergie,

Plus en détail

Etude en bruit de systèmes optiques hyperfréquences Modélisation, caractérisation et application à la

Etude en bruit de systèmes optiques hyperfréquences Modélisation, caractérisation et application à la Etude en bruit de systèmes optiques hyperfréquences Modélisation, caractérisation et application à la métrologie en bruit de phase et à la génération de fréquence Houda Brahimi To cite this version: Houda

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail