LA DÉMOCRATIE LOCALE. Vers une citoyenneté participative. Avec le soutien de la Wallonie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DÉMOCRATIE LOCALE. Vers une citoyenneté participative. Avec le soutien de la Wallonie"

Transcription

1 LA DÉMOCRATIE LOCALE Vers une citoyenneté participative Avec le soutien de la Wallonie

2 Citoyenneté responsable Le citoyen responsable est «à la mode» politique médias monde éducatif monde associatif

3 Citoyenneté responsable Concept très large représentation individuelle vécu éducation origines VALEURS Manque de compréhension Absence d une vision commune

4 Citoyenneté responsable «On ne naît pas citoyen, on le devient!» Implique une «éducation» Théorique: expliciter les valeurs démocratiques, le fonctionnement des institutions, les modalités de la participation Pratique et concrète: mettre en application et intégrer

5 Citoyenneté responsable Participation citoyenne décision politique Participer c est: s informer, réfléchir, évaluer, suggérer, proposer, voter, insuffler, être consulté, s investir aider le politique dans les missions qui lui sont confiées aller vers plus de transparence et de démocratie

6 Citoyenneté responsable Les obstacles à la participation citoyenne : Education «rigide» et frontale Méconnaissance du fonctionnement démocratique et des institutions Revendiquer au lieu de proposer Individualisme Manque de confiance dans le «politique»

7 Citoyenneté responsable Etre attentif à : Réexpliquer et revaloriser l intérêt collectif Développer une culture de la participation Former le citoyen Expliquer clairement le rôle de chacun, les avantages mais aussi les limites de la participation Rendre visibles les structures participatives

8 Citoyenneté responsable Informer et former préalablement à la mise en place de structures participatives et tout au long du processus Importance du niveau local Respecter les procédures et leurs résultats Rendre confiance au citoyen: accessibilité, respect, écoute, éthique

9 Citoyenneté responsable Rôle capital des institutions locales (communes et provinces) Plus on commence tôt, plus c est efficace! Il n y a pas de recette miracle mais de bons ingrédients!

10 Que signifie «participation citoyenne»? * Participer à la vie démocratique d une communauté : c est voter ou se présenter à des élections, mais également avoir le droit, les moyens, la place, la possibilité et le soutien voulu pour prendre part aux décisions, influer sur elles et s engager dans des actions et activités concrètes. Préambule de la Charte européenne révisée sur la participation des jeunes à la vie locale et régionale (21 mai 2003)

11 Pourquoi vouloir la participation citoyenne? encourager et permettre de jouer un rôle actif dans les décisions et actions qui concernent les citoyens. encourager à assumer les responsabilité de leur propre vie et environnement. contribuer au développement des collectivités locales, des régions et des pays. promouvoir une cohésion sociale fondée sur la participation des citoyens et répondant à leurs besoins.

12 Comment faire participer les citoyens? En veillant à ce qu ils soient informés sur la démocratie et la citoyenneté ; En leur offrant la possibilité de faire concrètement l expérience de la participation ;

13 Comment faire participer les citoyens? En leur permettant d influer sur les décisions et actions dès maintenant, et non pas seulement à un stade ultérieur ; En prenant en compte la diversité de leurs besoins, situations, rêves et aspirations dans toute action visant à promouvoir leur participation sans oublier leur plaisir!

14 3 principes fondamentaux * La participation doit s inscrire dans une politique globale de la participation des citoyens à la vie publique. * Les principes et les formes de participation s appliquent à tous, sans discrimination. * Les collectivités locales et régionales prennent en compte les besoins et points de vue des citoyens; elles instaurent un processus de coopération et de consultation.

15 STRUCTURES PARTICIPATIVES «JEUNES» : ÉTAT DES LIEUX EN WALLONIE

16 Structures participatives «jeunes» : état des lieux en Wallonie Structures variables au point de vue terminologie et fonctionnement Buts identiques active Conseil communal des enfants, des jeunes Conseil consultatif des jeunes Conseil local des jeunes Conseil communal des ados structure d éducation à une citoyenneté et responsable

17 Structures participatives jeunes : état des lieux en Wallonie Historique: années 60: premières tentatives sans lendemain années 80: Conseil Consultatif de la Jeunesse de Frasnes-lez-Anvaing Conseil Communal des Enfants et desjeunes de Waremme 1997: «Le Vade-Mecum des Conseils communaux d enfants et de jeunes», Fondation Roi Baudouin 2004: «Participation citoyenne: enfants et jeunes montrent l exemple», CRECCIDE asbl

18 Structures participatives jeunes : état des lieux en Wallonie Objectifs : Permettre aux enfants et aux jeunes de prendre une part active dans la vie de leur commune Réaliser des projets d intérêt collectif Réfléchir sur des problèmes communaux et proposer des solutions Construire un partenariat efficace entre les jeunes et les adultes (consultation). Expérience grandeur nature de citoyenneté active Sensibilisation à la démarche participative Faire de ces jeunes des citoyens responsables

19 Structures participatives jeunes : état des lieux en Wallonie Quelques chiffres

20 CCE CCJ CPJ wallons: évolution CCE CCJ CPJ

21 56 % des communes wallonnes possèdent un CCE et seulement 14 % un CCJ CCE CCJ wallons aujourd hui Nbre 50 0 Communes wallonnes (262) Structures CCE + CCJ (19) CCE (146) CCJ (36) participatives jeunes (183)

22 CCE-CCJ: dans quelles communes?

23 CCE-CCJ: dans quelles communes? 3 communes de moins de habitants ont un CCJ: Trooz Villers-le-Bouillet Fosses-la-Ville

24 Constat Evolution constante du nombre de CCE depuis 1987 Légère augmentation du nombre de CCJ Pourquoi? Enquête sur le participation des jeunes à la vie locale (CRECCIDE asbl) + Déclaration de Limbourg

25 Conclusions: Informer et former Être cohérent entre le «dire» et le «faire» Développer une «culture» de la participation Mettre en place une réelle stratégie sur le long terme Donner du temps au temps!!!

26 The end

Répertoire d outils existants

Répertoire d outils existants Répertoire d outils existants En collaboration avec : CRECCIDE CReP Espace citoyen Fédération Infor Jeunes Wallonie-Bruxelles Dossier pédagogique sur les élections TABLE DES MATIERES CITOYENNETE... 3 Le

Plus en détail

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école La FSMA (l Autorité des services et marchés financiers) est un organisme public autonome. Parmi les missions qui lui ont été confiées

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Sommaire. I. Présentation de la Charte. II. Objectifs de la Charte. III. Contenu des engagements. IV. Pilotage de la Charte - 2 -

Sommaire. I. Présentation de la Charte. II. Objectifs de la Charte. III. Contenu des engagements. IV. Pilotage de la Charte - 2 - Présentation de la Charte visant à favoriser la formation et l insertion professionnelles des personnes handicapées dans le secteur de la communication audiovisuelle - 11 février 2014 - Sommaire I. Présentation

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

Restitution de la Journée concertation citoyenne

Restitution de la Journée concertation citoyenne Restitution de la Journée concertation citoyenne 2 juillet 2013, Pont du Gard Journée de concertation citoyenne Depuis 3 ans et l adoption par le Département du Gard de la charte de la concertation citoyenne,

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

La participation est gratuite. Cependant, les frais d envoi des œuvres restent à la charge des participants et ne seront pas remboursés.

La participation est gratuite. Cependant, les frais d envoi des œuvres restent à la charge des participants et ne seront pas remboursés. Règlement du concours «Diversité et Ressources humaines de demain» Article 1 : Organisateurs Ethias, association d assurances mutuelles, dont le siège est établi rue des Croisiers, 24 à 4000 Liège organise,

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Conseil. provincial. des jeunes

Conseil. provincial. des jeunes Conseil provincial des jeunes 2013 2016 Présentation du Conseil provincial des jeunes Qui? Adolescents âgés de 12 à 15 ans élus démocratiquement pour une durée de 3 ans Pour quoi? Pour réaliser des projets

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

SIMULATION ELECTORALE

SIMULATION ELECTORALE SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du

Plus en détail

Annie Martin Présidente AGIEM 33 Conseillère pédagogique circonscription de St André de Cubzac - Gironde

Annie Martin Présidente AGIEM 33 Conseillère pédagogique circonscription de St André de Cubzac - Gironde Annie Martin Présidente AGIEM 33 Conseillère pédagogique circonscription de St André de Cubzac - Gironde Préambule : La citoyenneté et l AGIEM : L AGIEM, association générale des enseignants d école maternelle

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

Groupe d experts sur les sciences humaines

Groupe d experts sur les sciences humaines Groupe d experts sur les sciences humaines Rapport Le rôle accru des sciences humaines dans le 7 e programme-cadre Le 7 e programme-cadre (7 e PC) marque une nouvelle étape de l inclusion des sciences

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Relation entre la mission et les valeurs:

Relation entre la mission et les valeurs: Le respect de la dignité des personnes et la recherche de relations justes et humaines L'esprit d'intégration et la synergie Le souci de l'intégrité de la Maison Vivre Relation entre la mission et les

Plus en détail

Note de synthèse de l OCDE sur la gestion publique Impliquer les citoyens : L information, la consultation et la participation du public dans le processus de prise de décision Retirer les bénéfices Investir

Plus en détail

Livret de l Unité en formation

Livret de l Unité en formation Livret de l Unité en formation Les FORMATIONS RéSeAu UniFor Formateur Animateur Animateur d Unité Des étapes pour grandir De l autonomie à l engagement, les capacités de l enfant et du jeune grandissent

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale La déléguée à l intégration 02/10/2013 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CLASSÉ TOP SECRET MERCI POUR VOTRE DISCRETION SURTOUT NE DIFFUSEZ PAS CE COMMUNIQUÉ!

DOSSIER DE PRESSE CLASSÉ TOP SECRET MERCI POUR VOTRE DISCRETION SURTOUT NE DIFFUSEZ PAS CE COMMUNIQUÉ! DOSSIER DE PRESSE CLASSÉ TOP SECRET MERCI POUR VOTRE DISCRETION SURTOUT NE DIFFUSEZ PAS CE COMMUNIQUÉ! Un vol va être commis Les enfants vont mener les investigations ça vous dit de suivre leur enquête

Plus en détail

Présentation à la consultation publique de la Commission de l équité salariale. concernant la Loi sur l équité salariale

Présentation à la consultation publique de la Commission de l équité salariale. concernant la Loi sur l équité salariale Présentation à la consultation publique de la Commission de l équité salariale concernant la Loi sur l équité salariale par la Confédération des syndicats nationaux Montréal, le 16 septembre 2002 Présentation

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité T. 021 706 11 20 F. 021 706 11 39 greffe@bussigny.ch N/réf : CW/fc AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 18 août 2010 Préavis municipal N 10 /2010 relatif

Plus en détail

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19 TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Avant-propos... 7 Introduction... 9 1. Communication et information... 10 2. Les organisations publiques... 12 3. La communication des organisations publiques... 15 4. Structure

Plus en détail

La relève. Notre région

La relève. Notre région 1 Montréal est le milieu de vie de 575 000 jeunes 1, qu ils soient étudiants ou travailleurs, qu ils viennent des régions ou des quatre coins du globe, ils contribuent à leur manière au développement de

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DES GOUVERNANTS A LA REUNION

CHARTE ETHIQUE DES GOUVERNANTS A LA REUNION CHARTE ETHIQUE DES GOUVERNANTS A LA REUNION PREAMBULE Engagements du signataire : La signature de la Charte de bonne conduite ou Ethique des Gouvernants à La Réunion signifie pour la personne physique

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC

PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC PLAN D ACTION 2014-2018 FÉDÉRATION DE CROSSE DU QUÉBEC INTRODUCTION: documents consultés pour établir le plan : - plan d action FCQ 2004-2008 - plan d action FCQ 2009-2013 - plan stratégique CLA 2012-2016

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

Voyage au cœur du rêve

Voyage au cœur du rêve Page 2 Table des matières Préambule....3 Description du projet......4 Objectifs.......5 Apprentissages des participants...........6 Profil des participants recherchés... 7 Conclusion.......8 Page 3 Voyage

Plus en détail

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des

Pour la formation des formateurs visant l émancipation des Charte Pour la formation des formateurs visant l émancipation des apprenants Eur-Alpha 2009-2012 L alphabétisation est définie par les partenaires Eur-Alpha comme : L acquisition des savoirs de base (compétences

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale Pôle intégration 11/06/2014 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des migrants

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Programme d Initiatives Spécifiques

Programme d Initiatives Spécifiques . Programme d Initiatives Spécifiques Appel à projets 2015 Thématique : Activités citoyennes Territoire de la commission subrégionale du Sud Luxembourg PROGRAMME FSE 2014-2020 PROGRAMME D INITIATIVES SPECIFIQUES

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

Politique sur la protection des renseignements personnels

Politique sur la protection des renseignements personnels Page : 1 de 9 Émis : 2014-09-22 Note : Les textes modifiés d une politique existante sont identifiés par un trait vertical dans la marge de gauche. A. PRÉAMBULE La Charte des droits et libertés de la personne

Plus en détail

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE DE TEMPS

[SECONDAIRE] ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE DE TEMPS >> OBJECTIFS D APPRENTISSAGE DROIT DE VOTE : HISTORIQUE ET LIGNE Description : Au fil du présent module, l élève sera amené à découvrir l évolution du droit de vote au Canada. À l aide de scénarios, l

Plus en détail

13 NOVEMBRE 2007. Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la

13 NOVEMBRE 2007. Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la 13 NOVEMBRE 2007 Synthèse des contributions des militants MOUVEMENT DEMOCRATE sur proposition de la C H A R T E E T H I Q U E présentée par François Bayrou au Forum des Démocrates Seignosse 13-16 septembre

Plus en détail

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale 20/01/2015 Christiane CHERMANNE 1 ère attachée économiste 1 Plan de Cohésion sociale et Mobilité pas d accès aux droits

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Circulaire du 12 février 2007 relative à la communication sur les projets financés par l Union européenne dans le cadre de la politique de

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

quelles sont mes compétences professionnelles? que représente le travail professionnel dans ma vie et qu est-ce que j en attends?

quelles sont mes compétences professionnelles? que représente le travail professionnel dans ma vie et qu est-ce que j en attends? 1. Introduction Quel que soit l âge ou le niveau de responsabilités, le licenciement est toujours une expérience traumatisante mettant à nu les fragilités de l individu. La recherche d emploi devient le

Plus en détail

Statuts du M.J.S. Saint- Ghislain Adoptés le

Statuts du M.J.S. Saint- Ghislain Adoptés le Statuts du M.J.S. Saint- Ghislain Adoptés le Section locale de Saint-Ghislain faisant partie de la Fédération du M.J.S. Mons-Borinage et sous le patronage du Mouvement des Jeunes Socialistes A.S.B.L. 1

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

Retour sur la rencontre francilienne de la jeunesse du Samedi 5 avril 2014

Retour sur la rencontre francilienne de la jeunesse du Samedi 5 avril 2014 NEWSLETTER SPÉCIALE pour un ÉVÉNEMENT SPÉCIAL d Retour sur la rencontre francilienne de la jeunesse du Samedi 5 avril 2014 Préambule Le projet Afin de ne pas rester cloisonné, le CRJ a souhaité réunir

Plus en détail

Cidoc. Note d information aux médias. Centre d information et de documentation citoyennes. Citizen information and documentation center

Cidoc. Note d information aux médias. Centre d information et de documentation citoyennes. Citizen information and documentation center Centre d information et de documentation citoyennes Connaissances, aptitudes et outils pour agir! Cidoc Citizen information and documentation center Knowledge. Skills. Tools. For action! Discussion sur

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DES COTES D ARMOR PLERIN. . LAMBALLE .ROSTRENEN PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT ET D ACTIONS

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DES COTES D ARMOR PLERIN. . LAMBALLE .ROSTRENEN PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT ET D ACTIONS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DES COTES D ARMOR PLERIN.. LAMBALLE.ROSTRENEN PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT ET D ACTIONS - 2013-2016 1 SOMMAIRE : - Edito du Président du Conseil Général

Plus en détail

ADOPTER SON DISPOSITIF ÉLECTORAL POUR LES ELECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014

ADOPTER SON DISPOSITIF ÉLECTORAL POUR LES ELECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES ÉDITEURS POUR LA COUVERTURE DES ÉLECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014 EN FÉDÉRATION WALLONIE- BRUXELLES Les élections constituent un moment particulier

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Militants Droits Devant!

Militants Droits Devant! DOSSIER DE PRESSE Militants Droits Devant! Du 18 janvier au 19 janvier 2014 Au lycée La Joliverie à Saint Sébastien/Loire SOMMAIRE «DroitS Devant!» avec la JOC... p 3 Une nouvelle campagne d année... p

Plus en détail

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation.

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation. Ministère chargé des affaires sociales Etablissement de formation Nom du candidat Prénoms du candidat Livret de formation Diplôme d Etat d éducateur spécialisé LE PRESENT LIVRET COMPREND 1 Présentation

Plus en détail

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes.

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes. PROJET DE CHARTE NATIONALE ENTRE LE MOUVEMENT EUROPEEN FRANCE ET LES JEUNES EUROPEENS FRANCE Préambule L association de type Loi 1901 «Les Jeunes Européens France» (JE-F) a été créée en 1992 à l initiative

Plus en détail

Règles de gestion du Fonds lausannois d intégration - FLI

Règles de gestion du Fonds lausannois d intégration - FLI et de la protection Règles de gestion du Fonds lausannois d intégration - FLI Préambule Lausanne est une ville internationale : 42% de sa population n a pas de passeport suisse, plus de 160 nationalités

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Une charte pour favoriser la formation et l insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel

Une charte pour favoriser la formation et l insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel Une charte pour favoriser la formation et l insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur audiovisuel Signature le mardi 11 février 2014 de la charte pour favoriser la formation et

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées

PROJET ASSOCIATIF Association études ET chantiers Midi-Pyrénées PROJET ASSOCIATIF Association Contexte et Historique Le chantier, un outil de transformation de l'individu qui participe à un projet collectif et de transformation du territoire Les chantiers de jeunes

Plus en détail

PARCOURS 1 PROMOUVOIR ET VALORISER LA SOLIDARITE INTERNATIONALE

PARCOURS 1 PROMOUVOIR ET VALORISER LA SOLIDARITE INTERNATIONALE PARCOURS 1 PROMOUVOIR ET VALORISER LA SOLIDARITE INTERNATIONALE INTRODUCTION Le parcours 1 des assises, intitulé «Promouvoir et valoriser la solidarité internationale», était animé par Odile Ambry, directrice

Plus en détail

Empowerment : L expérience Agir Café - ses enseignements

Empowerment : L expérience Agir Café - ses enseignements Empowerment : L expérience Agir Café - ses enseignements Corinne Iehl Dominique Gaudron Présentation au séminaire CRDSU 25 juin 2013 27/06/13 1 Déroulement Du groupe EMPOWERMENT à Agir Café : historique

Plus en détail

Colloque du Conseil Consultatif des aînés de la commune de WANZE. «Des maisons de repos en phase avec l émergence de nouvelles générations de seniors»

Colloque du Conseil Consultatif des aînés de la commune de WANZE. «Des maisons de repos en phase avec l émergence de nouvelles générations de seniors» Colloque du Conseil Consultatif des aînés de la commune de WANZE «Des maisons de repos en phase avec l émergence de nouvelles générations de seniors» Le mardi 24 avril 2012 Intervention de Madame ELIANE

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014

PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014 PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014 1/7 Dans le cadre de sa politique de soutien et d accompagnement à la vie lycéenne, la Région Ile-de- France souhaite encourager

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014

Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014 Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014 1. Communiquer le plan stratégique : utopie ou défi? par J. MOISSE, Inspecteur général au Service public de Wallonie Cf. présentation.ppt en annexe

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES Une charte, un partenariat entre la commune et les associations de Saint-Gilles Mise à jour le 04/12/2014 Respect des engagements - Information - Responsabilité

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique

Guide No.2 de la Recommandation Rec (2009).. du Comité des Ministres aux États membres sur la démocratie électronique DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES POLITIQUES DIRECTION DES INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES Projet «BONNE GOUVERNANCE DANS LA SOCIETE DE L INFORMATION» CAHDE (2009) 2F Strasbourg, 20 janvier 2009 Guide No.2 de

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Guide pour un processus de qualité en éducation au développement

Guide pour un processus de qualité en éducation au développement Guide pour un processus de qualité en éducation au développement www.acodev.be Introduction Ce guide est un outil au service des organisations impliquées dans le champ de l éducation au développement (ED)

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

3 juillet 2014. Numéro d identification au Registre de transparence : 4633926420-79

3 juillet 2014. Numéro d identification au Registre de transparence : 4633926420-79 Ré ponsé dé Béttér Financé a la consultation dé la DG COMMERCE dé la CE sur lés modalité s pour la protéction dés invéstisséménts ét lé ré glémént dés diffé rénds éntré invéstisséurs ét E tats (RDIE) dans

Plus en détail

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat

Actualisation du mandat du Comité Directeur du patrimoine culturel (CDPAT) Observations du Secrétariat Délégués des Ministres / Groupes de rapporteurs GR-C Groupe de rapporteurs sur l'education, la Culture, le Sport, la Jeunesse et l Environnement GR-C(2007) 2007 1 Actualisation du mandat du Comité Directeur

Plus en détail

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations.

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Quelques éléments de réponse à l examen de la crise de la gouvernance en Afrique

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail