Vendredi 8 avril 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vendredi 8 avril 2011"

Transcription

1 Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN ///

2 La Région booste l utilisation de l énergie photovoltaïque Développer la production décentralisée d électricité d origine photovoltaïque est une priorité de la Région Languedoc-Roussillon. Celle-ci s est engagée en faveur d une filière photovoltaïque régionale créatrice de richesses économiques nouvelles et d emplois. Le Languedoc-Roussillon est dans le peloton de tête des Régions françaises pour la puissance photovoltaïque installée, avec plus de 96 MWc raccordés au réseau, représentant 115 GWh d électricité d origine photovoltaïque produite chaque année, soit la consommation annuelle d électricité de habitants. Grâce à un excellent gisement solaire, la région connaît une forte croissance des investissements photovoltaïques portés par des acteurs privés et publics. Mais l importance des investissements nécessaires et la récente baisse des tarifs d achat imposée par l Etat constituent un frein au développement de ces projets. D où la nécessité de mobiliser des dispositifs et outils financiers pour faciliter le financement des projets locaux de production d'électricité photovoltaïque. C est pourquoi la Région signe aujourd hui une convention avec la Banque Européenne d'investissement (BEI), la Banque Populaire du Sud, la Caisse d Epargne Languedoc-Roussillon et le Crédit Agricole, pour concrétiser le Fonds photovoltaïque régional. Ces trois établissements apportent une contribution de 200 M supplémentaires au Fonds photovoltaïque régional qui est ainsi doté de 400 M pour la période 2011/2014. Objectifs > Le Fonds photovoltaïque régional permettra de financer l installation de panneaux solaires pour près de 200 MWc en Languedoc-Roussillon, soit l équivalent de la production électrique nécessaire pour habitants. > Il représente un potentiel de créations d emplois. Prêt photovoltaïque régional Dans le cadre du Fonds photovoltaïque régional, des prêts aux organismes de droit public ou privé (collectivités, entreprises, associations) investissant dans des équipements photovoltaïques en Languedoc-Roussillon sont accordés par la Banque Populaire du Sud, la Caisse d Epargne et le Crédit Agricole. La Région se porte garante à hauteur de 25 % des prêts consentis. Une Convention exemplaire pour mettre en place un Fonds photovoltaïque régional Suite au lancement en juin 2010 de sa stratégie pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la Région a initié un partenariat avec la BEI, afin de créer un Fonds photovoltaïque régional. Il s agit d encourager la production à grande échelle d énergie photovoltaïque sur l ensemble du territoire régional, en optimisant les retombées économiques locales. La BEI soutient la création d un Fonds photovoltaïque qui doit contribuer à la lutte contre le changement climatique et qui s inscrit dans une dynamique de développement durable. Dans ce cadre, la Région a sollicité auprès de la BEI l ouverture d une ligne de crédit de 200 M, correspondant à 50 % du montant des prêts envisagés dans le cadre du Fonds photovoltaïque régional, sur la période Pour gérer ce fonds, la Région a lancé un appel à projets afin de sélectionner des établissements bancaires co-financeurs. Trois banques ont été ainsi retenues : la Banque Populaire du Sud, la Caisse d Epargne Languedoc-Roussillon, le Crédit Agricole. La Région fédère les énergies de demain La Région relève le défi majeur de l amélioration de l efficacité énergétique et de l adaptation des modes de production et de consommation. Elle a été la première collectivité du Languedoc- Roussillon à adopter un Plan climat, dont la création d un Fonds photovoltaïque régional constitue le fer de lance. Cette politique novatrice s exprime dans des secteurs variés : les bâtiments Dans les lycées, les systèmes de chaufferie au fioul cèdent leur place à des chaufferies au bois, afin de réduire la consommation d'énergie. La rénovation de la chaufferie du lycée François Arago de Perpignan a ainsi permis une économie de par an et 115 tonnes de Co 2 évitées par an, soit l équivalent des émissions de Co 2 annuelles de 63 logements en Languedoc-Roussillon. le logement social Depuis 2006, plus de logements sociaux ont été équipés en énergies renouvelables (solaire thermique, bois énergie) ou construits/rénovés à un niveau basse consommation d'énergie. 2 3

3 la formation et l emploi En misant sur l utilisation des énergies renouvelables et la performance énergétique des bâtiments, la Région soutient le développement économique et la création d emplois : emplois pourraient ainsi voir le jour d'ici La Région finance également des formations spécialisées dans le domaine des énergies renouvelables et de l'éco-construction. En 2010, plus de personnes, dont un millier de demandeurs d'emploi, ont suivi ces formations qui débouchent sur un métier dans les domaines des énergies renouvelables et de la maîtrise de l'énergie. les transports Parce que les déplacements sont responsables de la plus grande part des émissions de gaz à effet de serre en Languedoc-Roussillon, la Région privilégie les transports en commun et les modes doux via le TER. Pour offrir une alternative à la route, la Région a mis en place des tarifs TER attractifs (Kartatoo, train à 1 ) et a favorisé le report sur la mer, le rail et le fluvial du transport de marchandises. Fonds photovoltaïque régional : présentation des signataires > le transport de passagers en TER entre Nîmes et Montpellier permet d éviter l équivalent de aller-retours en voiture par jour, soit tonnes de CO 2 évitées par an. > Kartatoo, premier abonnement intermodal, combine les transports en commun urbains et l offre TER avec, en 2010, plus de abonnés. Chiffres clés le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région pour la puissance photovoltaïque installée avec plus de 96 Mwc raccordés au réseau fin 2010, logements sociaux équipés de chaufferies bois ou d installations d eau chaude solaire ou construits/rénovés selon le niveau BBC-Effinergie depuis

4 La Banque Européenne d Investissement (BEI) «Je suis très heureux d être aujourd hui aux côtés de la Région Languedoc-Roussillon à Montpellier pour concrétiser les ambitions régionales et européennes en matière de lutte contre les effets du changement climatique. Ce plan d Excellence environnementale et énergétique aura un impact direct sur la vie quotidienne des habitants de ce territoire. Il contribue d ores et déjà à la vision 2020 d une économie durable et compétitive en Europe.» Philippe de Fontaine Vive Curtaz Vice-Président de la BEI La Région Languedoc-Roussillon et la Banque européenne d investissement (BEI) lancent, ce 8 avril 2011 à Montpellier, un programme photovoltaïque d envergure. La BEI qui est l institution financière de l Union européenne a décidé d accompagner la Région dans ce programme de déploiement d installations photovoltaïques sur l ensemble du territoire, avec l octroi d une ligne de crédit de 200 millions d euros mise à la disposition du Groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d Epargne) et du Groupe Crédit Agricole via leurs caisses régionales. Il s agit du deuxième grand projet financé par la BEI en Languedoc Roussillon après les lignes du tramway de Montpellier. Depuis 1997, la BEI a accompagné la ville de Montpellier dans sa volonté de doter la collectivité d un transport collectif durable avec un financement global de 280 millions d euros. La Banque a ainsi la financé la ligne 1 en 1997, puis la ligne 2 en La BEI étudie actuellement la possibilité d un nouveau financement. Ces financements s inscrivent dans l action prioritaire de la BEI pour le climat dont l objectif principal est de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de soutenir les projets visant à atténuer ou accompagner les changements climatiques. Des financements qui sont également en adéquation avec l objectif de «croissance verte» de la stratégie dite du « » des mesures de l après-copenhague : réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre et porter à 20 % la part des énergies renouvelables dans la consommation globale d énergie de l UE d ici à La BEI a consacré un pourcentage record de 30 % de ses financements 2010 dans l Union européenne à cette priorité européenne, soit 19,5 milliards d euros. Première destination des financements en France en 2010 (1,7 milliard d euros), l action pour le climat représente un peu plus d un tiers des projets financés en France dans les domaines des transports collectifs, de l énergie et de l efficacité énergétique. La promotion d une énergie sûre, compétitive et durable a été le fer de lance de cette politique volontariste avec un investissement global de 714 millions d euros en 2010 pour soutenir le développement de sources d énergie moins polluantes comme les énergies renouvelables. La Caisse d Epargne du Languedoc-Roussillon La Caisse d Epargne Languedoc Roussillon, partenaire de la Région pour développer le photovoltaïque La Caisse d Epargne Languedoc Roussillon est le prêteur référent de tous les acteurs locaux du Languedoc-Roussillon. Elle a toujours été aux côtés des collectivités, des entreprises pour accompagner leurs plans de relance, de développement. En outre, le réseau des Caisses d'épargne s'est toujours engagé en matière de développement durable et associe ses clients à sa démarche autour de quatre axes principaux : les engagements sur le marketing responsable, la lutte contre le changement climatique, le développement de l investissement socialement responsable et l'approfondissement du rôle de banquier solidaire. Les résultats obtenus par les équipes de la Caisse d Epargne Languedoc Roussillon témoignent au quotidien de la justesse des valeurs et les principes historiques qui guident sa démarche de banquier mutualiste. Elle réponde ainsi parfaitement à la demande du monde auquel elle appartient. Des solutions sur mesures pour : les particuliers Crédit Développement Durable apporte des réponses innovantes pour le financement de véhicules propres ou peu polluants, des travaux d aménagements respectueux du développement durable et le financement spécifique de la production d énergie solaire. les professionnels La Caisse d Épargne Languedoc Roussillon, un acteur engagé dans le développement régional et l intégration d une énergie «propre». La Caisse d'épargne et le Groupe BPCE, des acteurs bancaires de référence sur le développement durable et la maîtrise de l'énergie. Profutur offre des solutions pour les projets photovoltaïques et finance les matériels (panneaux photovoltaïques, onduleurs ) comme les travaux, avec une périodicité de remboursement adaptée à la puissance de l installation. Les professionnels disposent d une possibilité d un prédiagnostic gratuit avec notre partenaire Spratley Conseil, ainsi que d un guide conseil complet disponible sur : (contexte réglementaire, choix du matériel, impacts fiscaux.) La CELR dans sa région : une organisation ambitieuse et de proximité Des réseaux très mobilisés aussi bien au plan national que régional pour : développer l'expertise technique connaître les éco-filières soutenir les produits de la gamme collaborateurs 183 agences 2 centres d Affaires 295 automates clients sociétaires 20 Sociétés Locales d Epargne 268,3 M de PNB Contact Anne-Cécile AUGUIN Téléphone : Mail : Site Internet : 6 Contact Michel AUZANNEAU, Responsable Communication Mail : Téléphone : Portable :

5 La Banque Populaire du Sud engagée dans le développement durable Le Crédit Agricole du Languedoc Une banque de proximité La Banque Populaire du Sud est née le 30 novembre 2005 de la fusion de la Banque Populaire des Pyrénées-Orientales, de l Aude et de l Ariège et de la Banque Populaire du Midi. Elle s étend aujourd hui sur 7 départements : Pyrénées-Orientales, Aude, Ariège, Gard, Hérault, Lozère et le Sud de l Ardèche. Véritable banque de proximité, elle est au service de ses clients avec ses 1740 collaborateurs réparties dans ses 167 agences et sur ses 4 sites centraux de Perpignan, Saint Estève, Nîmes et Caissargues. Une banque coopérative régionale Avec un capital détenu par nos sociétaires, la Banque Populaire du Sud n a pas d autre objectif que de mettre l ensemble de ses ressources au service du développement local et régional. Un développement qui s inscrit dans la durée, la solidarité, dans le respect des individus et la préservation de notre environnement. Une banque qui soutient les initiatives «écologiques» C est cet engagement coopératif et régional qui la conduit tout naturellement à promouvoir dès 2004 des solutions financières nouvelles pour faciliter les économies d énergie, favoriser les énergies renouvelables et sensibiliser l ensemble de sa clientèle à la démarche de Développement Durable. La Banque Populaire du Sud en quelques chiffres Produit Net Bancaire : 293,6 M Résultat Brut d Exploitation : 106,9 M Résultat Net : 36,6 M Collecte de l épargne : 7,87 milliards d [Encours de crédit : 6,9 milliards d Pour les particuliers Soucieuse de favoriser un développement économique responsable, respectueux de notre environnement, la banque a continué de développer des solutions innovantes et avantageuses pour : > financer les projets écologiques : rénovation de l habitat, éco construction, production d électricité photovoltaïque, > constituer une épargne responsable. Pour les professionnels et les entreprises Compte tenu du contexte particulier du photovoltaïque, de l engouement rencontré et de la nature des projets proposés, la Banque Populaire du Sud a développé une réponse spécifique et une offre adaptée. Des experts sont présents sur l ensemble de nos départements. Ils apportent un soutien technique dans nos agences et interviennent sur le terrain au plus près du client en répondant du plus petit projet au plus important. En interne La Banque Populaire du Sud est aussi à la recherche de solutions innovantes et respectueuses de l environnement pour ses propres locaux (création d agences «basse consommation», rénovation dans le même souci de respect de l environnement et d économie d énergie) et auprès de ses collaborateurs (covoiturage, gestes verts en matières de consommation d énergie, de traitement des déchets ). Les Caisses régionales de Crédit Agricole du Languedoc (chef de file) et Sud Méditérranée ont répondu à l appel d offres lancé par la Région Languedoc-Roussillon, en partenariat avec la BEI, pour assurer le déploiement du fonds photovoltaïque régional. En participant à ce fonds mis en oeuvre, le Crédit Agricole, entreprise citoyenne, répond à sa vocation de premier financeur de l économie et des territoires. Il poursuit ainsi son engagement en faveur du développement durable. Crédit Agricole, premier financeur de l économie sur son territoire Fort de 259 agences dédiées à la clientèle des particuliers, professionnels et agriculteurs, de 11 agences dédiées aux entreprises et aux collectivités publiques, le Crédit Agricole comprend collaborateurs répartis sur les 5 départements du Languedoc-Roussillon. Ce sont au total 1,275 million de clients qui sont fidèles au Crédit Agricole, soit : sur le marché des particuliers, pour 1 crédit habitat sur 3, sur le marché des professionnels, 8 agriculteurs sur 10, 3,3 entreprises sur 10 et 3,3 professionnels sur 10. Avec une part de marché dominante en collecte comme en crédit, le Crédit Agricole constitue le premier réseau bancaire dans la région. Il est un intervenant régional de premier plan dans le domaine des énergies renouvelables. Conscient des enjeux de la filière Energie Renouvelable, le Crédit Agricole du Languedoc a créé en 2010 un pôle d expertise qui réunit : une équipe d experts dédiée à l accompagnement des entreprises de ce secteur d activité et aux financements des projets portés par l ensemble de ses clients, une filiale créée pour accompagner en fonds propres les acteurs régionaux porteurs de projets au travers de prises de participation minoritaires mais significatives. Il s agit de la SAS CALEN (Crédit Agricole Languedoc Energies Nouvelles), filiale à 100 % du Crédit Agricole du Languedoc. Cette société est dotée d une importante enveloppe d investissement lui permettant d accompagner les projets diversifiés de la filière des énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, hydroélectrique, etc.). Sur le terrain, la complémentarité entre les Caisses régionales et les filiales expertes permet d apporter aux particuliers, comme aux PME, les moyens de développer leurs projets en EnR : en 2009, 300 financements ont été réalisés pour un montant de 100 M, en 2010, ce sont déjà près de dossiers «particuliers» pour 22 M et 400 dossiers «professionnels» pour un montant supérieur à 200 M, qui ont été acceptés. Le dispositif mis en oeuvre avec la Région pour un total de 400 M avec la contribution financière de la BEI est unique, de même la garantie apportée par la Région de 25 % des crédits. Le Crédit Agricole se félicite de cette initiative de la Région Languedoc-Roussillon, qui en plus de préserver les ressources, dynamise les entreprises locales. Conscient de ce formidable relais de croissance, le Crédit Agricole a déjà engagé des moyens importants pour encourager le développement de la filière EnR. Contact François CARTIER Téléphone : Contacts EnR : Jérôme LAVINAUD / Tél : Franck CERDANE / Tél : Presse : Guy MODICA / Tél :

6 Notes 10 11

7 Muriel PIN ///

LOGEMENT SOCIAL. Politique régionale en matière de logement social

LOGEMENT SOCIAL. Politique régionale en matière de logement social LOGEMENT SOCIAL Politique régionale en matière de logement social 1 700 000 à 800 000 nouveaux arrivants à l horizon 2030 sur l ensemble de la région, Face à des enjeux prégnants soit un besoin prévisionnel

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS Le comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle a réuni les organisations représentant les entreprises du bâtiment, les architectes, les bureaux d études et les grandes écoles du bâtiment, afin de renforcer

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Etat des lieux de la filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. Conférence ENERPLAN 9 décembre 2010

Etat des lieux de la filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. Conférence ENERPLAN 9 décembre 2010 Etat des lieux de la filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Panorama de la filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Un ensoleillement exceptionnel Gisement solaire compris entre 1350 et 1760

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011

EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE. Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 EXPANSION 2020 SYNTHÈSE PRESSE Les assises du décolletage première édition 4 février 2011 Une ambition à 10 ans Le décolletage est l industrie d usinage de pièces de haute précision. Celles-ci sont des

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques dossier de Presse / FÉVRIER 2014 Améliorer le recyclage de l aluminium, une nécessité environnementale et économique L aluminium fait partie

Plus en détail

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Paris, le 23 mai 2016 Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Mirova, société de gestion dédiée à l investissement responsable,

Plus en détail

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Déroulement : 1. Constat : L emploi en Alsace Lucas Fattori, responsable

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Montpellier Agglomération inaugure 89 ombrières photovoltaïques sur 2 parkings d échanges tramway

Montpellier Agglomération inaugure 89 ombrières photovoltaïques sur 2 parkings d échanges tramway inaugure 89 ombrières photovoltaïques met en service aujourd hui simultanément, en partenariat avec TaM, les deux parkings d échanges tramway «Georges Pompidou» à Castelnau-le-Lez et «Saint Jean le Sec»

Plus en détail

Monsieur le Président, Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Président, Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs, Discours de Monsieur Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI Ouverture des Assises européennes du financement des entreprises Lyon, le 22 avril 2014 **** Monsieur le Président, Messieurs les

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE

LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE LE PDE DU COMMISSARIAT À L ENERGIE ATOMIQUE (CEA) DE GRENOBLE A. LANCEMENT DE LA DEMARCHE A.1. Contexte Le CEA est situé en plein cœur du Polygone scientifique de Grenoble, à 15 minutes à pied du centre

Plus en détail

Le Fonds d investissement de SNCF au service de la mobilité durable

Le Fonds d investissement de SNCF au service de la mobilité durable Le Fonds d investissement de SNCF au service de la mobilité durable Le succès de l écomobilité nécessite une accélération de l innovation et le choix de partenaires créatifs. En 2008, le poids du transport

Plus en détail

Journées Alésiennes de l air

Journées Alésiennes de l air Dossier de presse Mars 2015 De la métrologie au traitement Contact presse Lucile Lallié 06 01 20 83 93 lucile.lallie@pole-risques.com twitter.com/polerisques Sommaire Communiqué de presse p. 3 A propos

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Créé en 2009, le Fonds d investissement et de soutien aux entreprises

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon

Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation en Languedoc-Roussillon www.laregion.fr rendez-vous sur notre espace pro: identifiant: ecoconstruction mot de passe: innovation Charte Bât Innov Sud De France Un engagement pour l avenir de l écoconstruction et de l éco-rénovation

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 AVRIL 2013 DELIBERATION N CR-13/06.158 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de développement qualitatif de

Plus en détail

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 MISE À JOUR DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE En février 2012, le gouvernement du Québec a autorisé le

Plus en détail

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001)

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 13.IX.2005 C (2005) 3543 Objet: Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) Monsieur

Plus en détail

Merci aux exposants qui ont fait cette démonstration à nos côtés et, au vu des premières retombées, en sont très largement satisfaits.

Merci aux exposants qui ont fait cette démonstration à nos côtés et, au vu des premières retombées, en sont très largement satisfaits. Le mot du Commissaire Un pari réussi! Des échanges à prolonger... Cette deuxième édition du Salon Planet Energy a réussi son pari : démontrer que, dans un climat de crise, un salon centré sur les économies

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner

QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. Les Solutions Vie Citoyenne du Groupe Chèque Déjeuner QUAND LA COLLECTIVITÉ MULTIPLIE LES ACTIONS, ELLE CRÉE PLUS D INTERACTIONS. LE GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER N 3 MONDIAL SUR LE MARCHÉ DES SOLUTIONS SOCIALES, CULTURELLES, CADEAUX, ET DES DISPOSITIFS DE STIMULATION

Plus en détail

Vendredi 13 mai 2016. Remise des prix aux éleveurs. Mairie de Bras-Panon

Vendredi 13 mai 2016. Remise des prix aux éleveurs. Mairie de Bras-Panon DOSSIER DE PRESSE Foire agricole DE BRAS-PANON DU 6 AU 16 MAI Vendredi 13 mai 2016 Remise des prix aux éleveurs Mairie de Bras-Panon Le mot de la Présidente NOTES La période 2015-2020 est une période charnière

Plus en détail

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat

Résultats 2009. Depuis la mise en place par la Métro, en 2005, du Plan Climat ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Communauté d agglomération GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE OBSERVATOIRE janvier 2012 Suivi des Consommations d Energie, des émissions de GAZ À EFFET DE SERRE et de la production

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE

Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE Le Schéma Régional du Climat, de l'air et de l'énergie SRCAE le 22 mars 2013 Brigitte LOUBET DRIEE/SECV Véronique CHARBEAUX - CRIF 1 SRCAE : le document stratégique régional Il fixe les grandes orientations

Plus en détail

Les achats SNCF Présentation externe. Direction des Achats Mai 2010 Pôle Communication

Les achats SNCF Présentation externe. Direction des Achats Mai 2010 Pôle Communication Les achats SNCF Présentation externe Direction des Achats Mai 2010 Pôle Communication SOMMAIRE 1 Le Groupe SNCF 2 Les Achats SNCF 2 Les Achats SNCF CHIFFRES-CLES 2009 Chiffre d affaires 24,9 milliards

Plus en détail

Paris, le 20 décembre 2009

Paris, le 20 décembre 2009 Paris, le 20 décembre 2009 REPONSE A LA CONSULTATION SUR LE LIVRE BLANC DU COMITE DES REGIONS SUR LA GOUVERNANCE A MULTINIVEAUX Think tank européen dédié à la promotion des idées communautaires et de la

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE (n.f) : BANQUIER ET ASSUREUR DE PROXIMITÉ

CAISSE D EPARGNE (n.f) : BANQUIER ET ASSUREUR DE PROXIMITÉ CAISSE D EPARGNE (n.f) : BANQUIER ET ASSUREUR DE PROXIMITÉ mai 2015/Communication CEBPL LES CHIFFRES CLÉS Une banque régionale de proximité 3 000 collaborateurs 2,1 millions de clients 580 000 sociétaires

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays

1- Assurer un accès réciproque aux exportateurs et aux investisseurs des deux pays Déclaration économique franco-japonaise entre le Premier Ministre de la République française, M. François FILLON, et le Premier Ministre du Japon, M. Yasuo FUKUDA A l occasion du 150 ème anniversaire des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Blue Solutions invente le bus de demain. Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne

DOSSIER DE PRESSE. Blue Solutions invente le bus de demain. Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne DOSSIER DE PRESSE Blue Solutions invente le bus de demain Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne Vendredi 15 janvier 2016 SOMMAIRE L USINE BLUEBUS À ERGUÉ-GABÉRIC LE BLUEBUS,

Plus en détail

Résultats au 30 juin 2011 : Résultats solides dans un environnement plus difficile : 957 millions d euros RNPG au T2-11 (+2,4 % par rapport au T2-10)

Résultats au 30 juin 2011 : Résultats solides dans un environnement plus difficile : 957 millions d euros RNPG au T2-11 (+2,4 % par rapport au T2-10) Paris, le 4 août 2011 Résultats au 30 juin 2011 : Résultats solides dans un environnement plus difficile : 957 millions d euros RNPG au T2-11 (+2,4 % par rapport au T2-10) Progression des revenus (6 116

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

Association France Alzheimer

Association France Alzheimer Association France Alzheimer Maladie d Alzheimer et Maladies Apparentées Appel à projets «Sciences Médicales» (AAP SM 2016) Subventions allant jusqu à 100.000 Euros Il est recommandé aux candidats de lire

Plus en détail

Assemblée Générale du 3 mai 2016. Questions écrites posées au Conseil d administration

Assemblée Générale du 3 mai 2016. Questions écrites posées au Conseil d administration Assemblée Générale du 3 mai 2016 Questions écrites posées au Conseil d administration Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur Général et

Plus en détail

MONTS D ARDÈCHE. Le Photovoltaïque. guide de développement

MONTS D ARDÈCHE. Le Photovoltaïque. guide de développement MONTS D ARDÈCHE Le Photovoltaïque guide de développement AUXENJEUXLOCAUX Des ressources énergétiques locales à valoriser Le territoire du Parc des Monts d Ardèche exploite différentes ressources (bois,

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

BILAN. Faits marquants 2014 du réseau des Espaces INFO> ÉNERGIE en Lorraine

BILAN. Faits marquants 2014 du réseau des Espaces INFO> ÉNERGIE en Lorraine BILAN Faits marquants 2014 du réseau des Espaces INFO> ÉNERGIE en Lorraine LORRAINE Ce document vous propose de revenir sur les faits marquants de l année 2014, une année marquée par une montée en puissance

Plus en détail

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT

LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 30 mai 2008 - Lille Réseau RAFHAEL LES PROJETS DE LOI DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT GRENELLE de l ENVIRONNEMENT groupes de travail tables rondes finales discours de clôture 33 comités opérationnels 2

Plus en détail

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable Région Grand Est, site de Strasbourg 1. Identification... 1 Structure : Région Grand Est... 1 en partenariat avec l ADEME Délégation Alsace Champagne-Ardenne

Plus en détail

LA REGLEMENTATION DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE : L EXPERIENCE DE L UMOA

LA REGLEMENTATION DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE : L EXPERIENCE DE L UMOA LA REGLEMENTATION DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE : L EXPERIENCE DE L UMOA Eric EKUE Directeur, chargé de la Mission pour la Réglementation et le Développement de la Microfinance (BCEAO) La microfinance

Plus en détail

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance recyclage et valorisation France des solutions innovantes pour le recyclage et la valorisation de vos DÉCHETS le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance Nous sommes engagés dans

Plus en détail

ASSURANCE VIE VERSION ABSOLUE SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA

ASSURANCE VIE VERSION ABSOLUE SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA ASSURANCE VIE VERSION ABSOLUE Parce que la situation de chacun d entre vous est spécifique, votre contrat d assurance vie doit pouvoir s adapter et vous offrir le meilleur

Plus en détail

Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable»

Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable» Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable» Après le Titre I «Diagnostic territorial» - qui s est attaché à présenter de façon synthétique l ensemble des données disponibles sur l état de la commune

Plus en détail

Dossier de presse. Mars 2016

Dossier de presse. Mars 2016 Dossier de presse La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) dépasse 50% d énergies renouvelables et de récupération dans le mix énergétique du plus grand réseau de chaleur de France - Mars 2016

Plus en détail

Comment puis-je devenir acteur du monde de demain?

Comment puis-je devenir acteur du monde de demain? www.siemens.fr/career Comment puis-je devenir acteur du monde de demain? Pour en savoir +, flashez ce code. www.siemens.fr Osez le demander. La vocation de Siemens, c est de proposer des réponses aux défis

Plus en détail

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Contribution CAPEB Pôle Économique De/ À > Objet > Plan bâtiment durable GT Nouvelles dynamiques de rénovation des logements Cette contribution se constitue de deux parties.

Plus en détail

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Service de l énergie et des mines Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Introduction : L énergie en Polynésie française I Etat des lieux -l approvisionnement & dépendance énergétique -Le secteur

Plus en détail

Stratégie économique pour la Francophonie

Stratégie économique pour la Francophonie XV e Conférence des chefs d État et de gouvernement des pays ayant le français en partage Dakar (Sénégal), les 29 et 30 novembre 2014 Stratégie économique pour la Francophonie Préambule : La Francophonie

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015

JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 JOURNÉE TECHNIQUE La Maîtrise de l Energie dans votre entreprise Rodez, 26 février 2015 Le réseau des conseillers CCI Un réseau d experts pour vous aider dans vos démarches QSEDD Accompagnement personnalisé

Plus en détail

Situation énergétique de l Eurométropole de Strasbourg

Situation énergétique de l Eurométropole de Strasbourg PLAN-ER Landau 5 juin 2015 Situation énergétique de l Eurométropole de Strasbourg 1. Etat des lieux énergétique et objectifs Les facteurs pour atteindre les objectifs Situation énergétique actuelle 2.

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

Ensemble, mobilisons les citoyens pour la transition énergétique!

Ensemble, mobilisons les citoyens pour la transition énergétique! 1 Ensemble, mobilisons les citoyens pour la transition énergétique! Face à l urgence climatique, les territoires se mobilisent pour répondre aux enjeux des crises climatique et énergétique. Les citoyens

Plus en détail

La lettre de l habitat et du logement

La lettre de l habitat et du logement LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente La lettre de l habitat et du logement interactive N 3 Avril 2013 Sommaire Questions pratiques DAAP 42 : le Dispositif d Accompagnement pour les Accédants à la Propriété

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

Lettre d information de l Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie destinée aux décideurs des collectivités territoriales

Lettre d information de l Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie destinée aux décideurs des collectivités territoriales Lettre d information de l Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie destinée aux décideurs des collectivités territoriales Édito n 12 Octobre 2015 L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes PREFET DE LA MARTINIQUE Un prèt pour les femmes, une garantie pour la banque PREFET DE LA MARTINIQUE

Plus en détail

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014 Ploudaniel, le 17 juin 2014 COMMUNIQUÉ de PRESSE Chiffres 2013 et actualités 1er semestre 2014 Des signaux positifs pour les agriculteurs adhérents et les salariés : - un chiffre d affaires à 2,1 milliards

Plus en détail

Habitat & Développement

Habitat & Développement Le réseau Habitat & Développement Habitat et développement territorial Architecture et maîtrise d œuvre Gestion locative Ingénierie thématique Retrouvez sur www.habitatdeveloppement.fr Toutes les aides

Plus en détail

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE POLITIQUE ARCHITECTS COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DES ARCHITECTES D EUROPE Points clés L architecture d un bâtiment a un impact majeur sur sa performance énergétique. La configuration spatiale et matérielle

Plus en détail

Plan stratégique 2013 2016

Plan stratégique 2013 2016 Plan stratégique 2013 2016 Siège social : 50, rue Sainte-Catherine Ouest, bureau 340, Montréal (Québec) H2X 3V4 www.equiterre.org Tél. 514 522-2000 sans frais 1 888 272-6656 téléc. 514 522-1227 info@equiterre.org

Plus en détail

LES AIDES PUBLIQUES NATIONALES POUR LES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE

LES AIDES PUBLIQUES NATIONALES POUR LES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE CONFÉRENCE RÉGIONALE BÂTIMENT DURABLE POITOU-CHARENTES POITIERS, MARDI 6 OCTOBRE 2015 LES AIDES PUBLIQUES NATIONALES POUR LES TRAVAUX D ÉCONOMIE D ÉNERGIE Service énergie, climat, logement, aménagement

Plus en détail

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 1 Numéro 177, juillet 2012 L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 I) Immobilier : un premier trimestre en chute libre Chute de 39,4% des crédits

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE CERNAY. Un élément clé de la transition énergétique du territoire DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE CERNAY. Un élément clé de la transition énergétique du territoire DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 11 AVRIL 2015 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE CERNAY Un élément clé de la transition énergétique du territoire Maxime BELTZUNG Ville de Cernay 06 75 10 80 75 maxime.beltzung@ville-cernay.fr

Plus en détail

BILAN COOPÉRATIF & RSE 2015 DE LA BANQUE POPULAIRE DU NORD

BILAN COOPÉRATIF & RSE 2015 DE LA BANQUE POPULAIRE DU NORD BILAN COOPÉRATIF & RSE 2015 DE LA BANQUE POPULAIRE DU NORD ADDITIONNER LES FORCES MULTIPLIER LES CHANCES 138 agences 222 automates bancaires UNE BANQUE ENGAGÉE POUR SA RÉGION offre innovante d accès et

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux

Dossier de presse. Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Dossier de presse Inauguration Pompe à chaleur sur eaux usées des Nouveaux Chartreux Vendredi 18 janvier 2013 Le mot du président 13 Habitat est à la pointe dans la lutte contre le changement climatique

Plus en détail

Des stratégies partagées pour le développement régional

Des stratégies partagées pour le développement régional Des stratégies partagées pour le développement régional Contrat de Projets Etat / Région et programmes européens FEDER / FSE / FEADER / FEP 2007 2013 en Nord-Pas de Calais Nouveau contexte/nouveaux enjeux

Plus en détail

le Finistère au cœur l humain au centre

le Finistère au cœur l humain au centre le Finistère au cœur l humain au centre Chiffres Clés & Responsabilité Sociétale d Entreprise 2015 de la coopérative Crédit Agricole du Finistère notre Gouvernance Coopérative et Mutualiste pas besoin

Plus en détail

World café / Les co-bénéfices des PCET

World café / Les co-bénéfices des PCET World café / Les co-bénéfices des PCET Comment une collectivité peut-elle faire de son Plan climat-énergie territorial (PCET) un projet fédérateur sur le climat et l énergie mais également un outil permettant

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

HORIZON 2020 PLAN ARDÈCHE ÉNERGIE

HORIZON 2020 PLAN ARDÈCHE ÉNERGIE HORIZON 2020 PLAN ARDÈCHE ÉNERGIE MARS 2015 PLAN ARDÈCHE ENERGIE HORIZON 2020 1 SOMMAIRE ÉDITORIAL Hervé Saulignac Président du Département de l Ardèche Simon Plénet Vice-président délégué au développement

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon

Charte Bat Innov L.R. 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Charte Bat Innov L.R 15 engagements pour une filière d excellence dans le domaine de l éco construction en Languedoc-Roussillon Afin de relever le défi du développement durable et contribuer à l effort

Plus en détail

«Comment mettre en place un système de financement innovant au service de la transition énergétique?»

«Comment mettre en place un système de financement innovant au service de la transition énergétique?» «Comment mettre en place un système de financement innovant au service de la transition énergétique?» Jean Michel Youinou 1 Le Crédit Coopératif finance la transition énergétique dans les territoires Les

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle

«Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle «Pour un accès de tous les jeunes à l art et à la culture» Consultation nationale sur l éducation artistique et culturelle Intervention de M. Gérard DESQUAND, Vice-Président de l Institut National des

Plus en détail

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014

Plan de Rénovation Énergétique. Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Plan de Rénovation Énergétique Présentation aux professionnels du bâtiment lundi 29 septembre 2014 Qu est-ce que le Plan de Rénovation Énergétique? IIIII 29 sept. 14 Plan national de rénovation de 500

Plus en détail