Les marchés émergents et le secteur minier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les marchés émergents et le secteur minier"

Transcription

1 Les marchés émergents et le secteur minier Principales tendances pour l avenir Nochane Rousseau Leader, secteur minier, Québec Affaires sans frontières Le 15 novembre 2012 Ville de Québec

2

3 De nombreux facteurs influent sur le prix des actions dans le secteur minier Principaux facteurs : les principes fondamentaux de la forte demande à long terme l offre limitée la volatilité accrue 3

4 Les principes fondamentaux de la demande à long terme restent solides Marchés émergents La Chine et l Inde domineront l économie mondiale, sans compter la montée des autres marchés émergents en Asie du Sud- Est, en Afrique et en Amérique Latine Ces marchés connaissent une croissance rapide et dépasseront ceux des pays développés La Chine représente 40 % de la consommation de métaux de base du monde Marchés développés Des perspectives de croissance plus sombres Abritent les principaux marchés boursiers où les sociétés minières transigent La Chine est le principal acteur économique d aujourd hui mais, à long terme, les autres pays émergents aideront à maintenir un boom induit par la demande. 4

5 Une urbanisation de plus en plus croissante L Inde, la Chine, les six pays membres de l ANASE et le Nigeria verront le nombre de leurs résidents en milieu urbain augmenter de 1,3 milliard avant 2050 La demande de métaux pour la construction des villes restera élevée Les minéraux pour l agriculture (potasse) et les minéraux énergétiques (charbon thermique) sont cruciaux pour une urbanisation élevée L évolution des économies des marchés émergents sera l élément déterminant de l avenir du secteur 5

6 mais la chaîne d approvisionnement sera le défi majeur pour l avenir du secteur minier Les principaux enjeux de l approvisionnement sont : les changements structuraux aux coûts de base liés à la baisse de teneur et la hausse des coûts des entrants les régimes fiscaux changeants et la nationalisation des ressources la perturbation continue de la production l éloignement de certains projets et l augmentation des exigences des dépenses en immobilisations pour approvisionner le marché 6

7 Changements structuraux du coût de base Des gisements de teneur inférieure entraînent une hausse des coûts de production Les coûts de sous-traitance sont en hausse en raison de la pénurie de main-d œuvre et de la hausse du prix du carburant et fournitures Le prix des produits de base continuera d augmenter 7

8 Régimes fiscaux changeants et nationalisation des ressources Une priorité pour beaucoup de gouvernements partout dans le monde Les pays songent à obtenir une plus grande part des bénéfices et des ressources par une série de mesures Plus de droits d exportation et de limitations à l exportation élaborés pour encourager des industries en aval à valeur ajoutée et assurer la sécurité de l approvisionnement domestique La propriété locale imposée par la loi et la nationalisation des actifs influent sur les producteurs établis dans les marchés émergents Les collectivités locales et les principales parties prenantes dans les marchés développés ainsi que les marchés émergents mettent la pression sur les gouvernements 8

9 Les exigences des dépenses en immobilisations sont illimitées! Difficultés à développer de nouvelles mines dans les délais et les limites du budget Éloignement de nouveaux projets miniers : manque d infrastructures nécessaires pour le soutien des activités d exploitation minière Mission de construire non seulement une mine, mais aussi de développer les infrastructures de la région Énormité de l investissement en immobilisations et du temps nécessaire pour mettre ces projets de grande envergure en route Demande des actionnaires : discipline de capital et distribution des bénéfices! 9

10 Impossible d y arriver dans les délais 10

11 La volatilité accrue va durer 11

12 Comment le Québec rivalise-t-il avec les marchés développés et émergents? en tire-t-il parti? PwC 12

13 Quel est l avenir du développement nordique/ secteur minier au Québec? Avantages Main-d œuvre qualifiée Expertise mondiale Base de données géologiques Stabilité économique et politique Dimension du territoire Potentiel minéral important et diversifié Énergie propre et abordable Inconvénients Qualité des gisements (teneur et concentration) Éloignement géographique Coûts de production Frais de transport Productivité de la main-d œuvre Accessibilité difficile des ressources Processus d obtention des permis requis Contrainte climatique Avec un nouveau gouvernement en place, le Québec est en compétition avec les grandes régions du monde 13

14 Plan Nord (ou le Nord pour tous!) Raisons économiques Projet de développement économique : - Développer le potentiel des ressources du Québec afin de bénéficier des besoins des pays émergents comme la Chine et l Inde - Diminuer la dépendance économique à notre principal partenaire d affaires (États-Unis) Réduire la vulnérabilité en période de ralentissement économique Raison stratégiques Occupation stratégique du territoire : - Arctique - Passage du Nord-Ouest 14

15 Des projets d aménagement en grand nombre

16 Aérien 46 infrastructures aéroportuaires, dont 26 aéroports et 6 héliports relevant du gouvernement du Québec Infrastructures de transport Routier km de chemins forestiers Ouest : concentré sur le territoire de la Baie-James/ Eeyou Istchee Est: routes 138, 389 et 385 Hydroélectricité 21 stations hydroélectriques Ferroviaire km de rail composant le réseau de chemin de fer 5 réseaux ferroviaires privés Maritime 4 des 10 plus importants ports du Québec pour le tonnage manutentionné Le port de Sept-Îles classé 3e port en importance de tonnage manutentionné au Canada

17 Retombées potentielles Ces retombées sont de natures diverses, par exemple : - Secteur minier est très structurant (région, effet multiplicateur) - Impôts, taxes et redevances minières - Création d emplois - Accessibilité du territoire - Réduction des coûts de l énergie en substituant l électricité générée au diesel par de l électricité provenant du réseau hydro-électrique - Amélioration des liens de communication des communautés isolées Nouveau marché qui permettra des retombées autant pour le Sud que pour le Nord du Québec 17

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire www.pwc.com/ca/plannord Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire Nochane Rousseau, Associé Leader, Services aux sociétés minières et initiative Plan Nord Le 1 er mai 2012 Pourquoi le Plan Nord?

Plus en détail

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire

Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire Plan Nord Tirer profit de ce nouveau territoire Série Café Manufacturiers Exportateurs du Québec Nochane Rousseau, Associé Leader, Services aux sociétés minières et initiative Plan Nord Le 27 mars 2012

Plus en détail

UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02

UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 La région de Québec possède historiquement des liens très étroits avec les activités portuaires et maritimes. Le port de Québec a toujours constitué un centre d activités

Plus en détail

Yaoundé, le 17 mai 2016

Yaoundé, le 17 mai 2016 CONFERENCE ECONOMIQUE INTERNATIONALE «INVESTIR AU CAMEROUN, TERRE D ATTRACTIVITES» (Yaoundé, 17-18 mai 2016) ********** DISCOURS D OUVERTURE DE S.E.M. PAUL BIYA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN.

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif Kabinet CISSE, Economiste Directeur Exécutif du CECIDE (Guinée-Conakry) E-Mail: cecideomc@yahoo.fr En filigrane Rappel contextuel

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Dynamiques de déforestation dans le bassin du Congo 15-16 mai 2013, Kinshasa

Dynamiques de déforestation dans le bassin du Congo 15-16 mai 2013, Kinshasa Dynamiques de déforestation dans le bassin du Congo 15-16 mai 2013, Kinshasa Perspective de la Banque mondiale Benoît Bosquet, Banque mondiale Aperçu 1. Le rôle des forêts dans le développement 2. Le besoin

Plus en détail

ENGIE - EDP Renewables - Caisse des Dépôts - Eiffage s unissent pour répondre à l appel à projet «fermes pilotes éoliennes flottantes» de l ADEME

ENGIE - EDP Renewables - Caisse des Dépôts - Eiffage s unissent pour répondre à l appel à projet «fermes pilotes éoliennes flottantes» de l ADEME ENGIE - EDP Renewables - Caisse des Dépôts - Eiffage s unissent pour répondre à l appel à projet «fermes pilotes éoliennes flottantes» de l ADEME Communiqué de presse Paris, le 4 avril 2016 Un groupement

Plus en détail

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise Point 3 (a) (i) de l ordre du jour provisoire E/CN.6/2010/1 pour la cinquantequatrième session de la Commission de la condition de la femme, du 1 er au 12 mars 2010 : Révision de la mise en œuvre de la

Plus en détail

1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète?

1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète? LA GUERRE DE L ÉNERGIE N EST PAS UNE FATALITÉ en 10 questions / réponses 1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète? Un Chinois consomme une tonne équivalent pétrole

Plus en détail

Assemblée Générale mixte. 12 mai 2005

Assemblée Générale mixte. 12 mai 2005 Assemblée Générale mixte 12 mai 2005 Bernard Arnault Assemblée Générale Mixte 12 mai 2005 3 LVMH : leader mondial du luxe LVMH a renforcé son statut de leader mondial du luxe Le meilleur parcours du secteur

Plus en détail

LE PLAN NORD. à l horizon 2035 PLAN D ACTION Colloque Parcs Industriels Drummondville 7 juin

LE PLAN NORD. à l horizon 2035 PLAN D ACTION Colloque Parcs Industriels Drummondville 7 juin PLAN D ACTION 2015-2020 LE PLAN NORD à l horizon 2035 Colloque Parcs Industriels Drummondville 7 juin 2017 2017-06-06 1 Le Territoire 72 % de la superficie du Québec. 1,2 million de km 2, soit deux fois

Plus en détail

LE GROUPE HOLCIM PARMI LES PLUS IMPORTANTS PRODUCTEURS DE CIMENT ET GRANULATS AU MONDE

LE GROUPE HOLCIM PARMI LES PLUS IMPORTANTS PRODUCTEURS DE CIMENT ET GRANULATS AU MONDE Holcim le groupe LE GROUPE HOLCIM PARMI LES PLUS IMPORTANTS PRODUCTEURS DE CIMENT ET GRANULATS AU MONDE Holcim Ltd produit des ciments, granulats et bétons. D origine suisse, le Groupe est fondé en 1912

Plus en détail

La nouvelle équation alimentaire et nutritionnelle dans l espace euro-méditerranéen

La nouvelle équation alimentaire et nutritionnelle dans l espace euro-méditerranéen «Sécurité alimentaire et solidarités dans l espace euro-méditerranéen» La nouvelle équation alimentaire et nutritionnelle dans l espace euro-méditerranéen Mohamed AIT KADI Président du Conseil général

Plus en détail

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Plan de la rencontre 1. Portrait sectoriel de la dépendance au pétrole 2. Atelier 1: Diagnostic sectoriel

Plus en détail

Transport. Graphique 29.1 Produit intérieur brut aux prix de base, certaines industries des transports. Transport par camion.

Transport. Graphique 29.1 Produit intérieur brut aux prix de base, certaines industries des transports. Transport par camion. Transport 29 Le réseau de transport canadien, desservant l un des plus grands pays du monde, compte plus de 1,4 million de kilomètres de routes, 10 grands aéroports internationaux, 300 petits aéroports,

Plus en détail

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement

Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement TABLE RONDE DE HAUT NIVEAU Financement des infrastructures d eau potable a d assainissement Gouvernements organisateurs (1) Ministere de l'energie et de l'eau, Mali (2) Gouvernement de la Tunisie 1. Introduction

Plus en détail

Assemblée Générale du 3 mai 2016. Questions écrites posées au Conseil d administration

Assemblée Générale du 3 mai 2016. Questions écrites posées au Conseil d administration Assemblée Générale du 3 mai 2016 Questions écrites posées au Conseil d administration Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur Général et

Plus en détail

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde L Administration de l aéroport international d Ottawa Établir des liens avec le monde Novembre 2008 Y YOW L aéroport de la capitale du Canada L Aéroport international (Macdonald-Cartier) d Ottawa (AIO),

Plus en détail

LE RÉSEAU DES SAF D EUMETSAT

LE RÉSEAU DES SAF D EUMETSAT EUMETSAT CoopÉration LE RÉSEAU DES SAF D EUMETSAT UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES EUROPÉENNES SURVEILLER LE TEMPS ET LE CLIMAT DEPUIS L ESPACE UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES EUROPÉENNES LES CENTRES D APPLICATIONS SATELLITAIRES

Plus en détail

Note de propositions Consultations prébudgétaires 2014-2015

Note de propositions Consultations prébudgétaires 2014-2015 Rencontre avec Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie du Québec, 24 janvier 2014 Note de propositions Consultations prébudgétaires 2014-2015 REPRÉSENTATION POLITIQUE / INFORMATION STRATÉGIQUE

Plus en détail

E I S M V. Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud

E I S M V. Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud Académie Française, Communication du 20 juin 2013 Impacts de l évolution de la consommation des protéines animales sur le secteur de l élevage et les éleveurs dans les pays du Sud 3w.eismv.org L.J. PANGUI

Plus en détail

Votre tranquillité d esprit passe par nos experts

Votre tranquillité d esprit passe par nos experts Votre tranquillité d esprit passe par nos experts Sommaire Le groupe SECO... L expertise «bâtiments»... L expertise «mobilité et infrastructures»....l expertise «eau et énergie»... Les experts SECOLUX...

Plus en détail

le portefeuille d approvisionnement

le portefeuille d approvisionnement Juin 2012 Norvège Grande-Bretagne Pays-Bas Russie USA Qatar Croatie Italie Oman Nigeria Algérie Libye le portefeuille d approvisionnement gaz contracté gaz eni Egypte Avec plus de 50 ans d expérience dans

Plus en détail

Développement de logiciels et les services informatiques

Développement de logiciels et les services informatiques N o 63-255-X au catalogue. Bulletin de service Développement de logiciels et les services informatiques 2012. Faits saillants Les revenus générés par les entreprises de l industrie du développement de

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

Présentation Australie

Présentation Australie Présentation Australie FACCI BUSINESS SERVICES 2016 Big Day 2016 AGENDA I / INTRODUCTION Australie : un marché dynamique au cœur de la zone Asie Pacifique Les relations bilatérales franco-australiennes

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

Gaz Métro, une entreprise énergétique d avant-garde

Gaz Métro, une entreprise énergétique d avant-garde Qui est Gaz Métro? Gaz Métro, une entreprise énergétique d avant-garde Jean Cartier Directeur principal, Ventes Détenteur des droits de distribution pour l ensemble du territoire du Québec (à l exception

Plus en détail

Bioéthanol : Atouts et enjeux

Bioéthanol : Atouts et enjeux Bioéthanol : Atouts et enjeux L environnement, véritable défi du Bioéthanol Indépendance énergétique Perspectives économiques L environnement, véritable défi du Bioéthanol Depuis 2 siècles, nos sociétés

Plus en détail

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES

MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES TOULOUSE 12 NOVEMBRE 2014 1 TOULOUSE 12 Novembre 2014 MICHELIN RENCONTRE SES ACTIONNAIRES 1 2 3 4 L ESSENTIEL SUR MICHELIN VENTES NETTES T3 2014 ET PERSPECTIVES 2014

Plus en détail

Canada-Inde. Alexandre Gauthier Katie Meredith. Publication n o F Le 23 novembre 2011

Canada-Inde. Alexandre Gauthier Katie Meredith. Publication n o F Le 23 novembre 2011 Canada-Inde Publication n o 211-21-F Le 23 novembre 211 Alexandre Gauthier Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Chiffre d affaires de 2 648 millions d euros +4% par rapport à 2008

Chiffre d affaires de 2 648 millions d euros +4% par rapport à 2008 Bureau Veritas annonce pour l exercice 2009, un chiffre d affaires de 2,6 milliards d euros et une estimation de résultat opérationnel ajusté en forte croissance de 2 648 millions d euros +4% par rapport

Plus en détail

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014 Ploudaniel, le 17 juin 2014 COMMUNIQUÉ de PRESSE Chiffres 2013 et actualités 1er semestre 2014 Des signaux positifs pour les agriculteurs adhérents et les salariés : - un chiffre d affaires à 2,1 milliards

Plus en détail

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech

Colloque DDT novembre Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech Colloque DDT 77 22 novembre 2012 Bruno Duplessis Centre Énergétique et Procédés - Mines ParisTech France = 0,9 % de la population mondiale Réserves fossiles : 23 Mtep soit 0,01 % des réserves mondiales

Plus en détail

Les investissements Canadiens dans le monde. Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris

Les investissements Canadiens dans le monde. Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris + Les investissements Canadiens dans le monde Présenté par : Marie-Pascale Hamelin Elke Hoogmartens Maria Makarova Léa Seris + Plan Portrait de la situation actuelle des investissements du Canada dans

Plus en détail

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Créé en 2009, le Fonds d investissement et de soutien aux entreprises

Plus en détail

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat)

Usages actuels et économies d'énergie. I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011) (en guise d introduction au débat) CONTRIBUTION AU DEBAT SUR LA SECURITE ENERGETIQUE NATIONALE A MOYEN ET LONG TERME ALGER 22 FEVRIER 2014 Abdelatif Rebah Usages actuels et économies d'énergie I. Quelques chiffres-clé sur l énergie en Algérie(2011)

Plus en détail

GENÈVE MARS 2017

GENÈVE MARS 2017 GENÈVE 20-21 MARS 2017 Investir au Cameroun, Terre d attractivité - 2017 SOMMAIRE Pourquoi investir au Cameroun? Les atouts du Cameroun Un climat des affaires favorables Quelques dispositions juridiques,

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie

Les enjeux de la transition énergétique en Algérie Université Sétif 1 Faculté des Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Le Premier Colloque sur 7 8 avril 2015 Les enjeux de la transition énergétique en Algérie SENOUCI Benabbou

Plus en détail

Présentation de l institut de recherche et de formation PS2E Programme de recherche Ecoparcs industriels intelligents

Présentation de l institut de recherche et de formation PS2E Programme de recherche Ecoparcs industriels intelligents Présentation de l institut de recherche et de formation PS2E Programme de recherche Ecoparcs industriels intelligents Rencontres industrielles du Havre 12 e et 13 septembre 2013 / 33 Paris Saclay est un

Plus en détail

Canada-Inde. Alexandre Gauthier. Publication n o F Le 20 avril 2012

Canada-Inde. Alexandre Gauthier. Publication n o F Le 20 avril 2012 Canada-Inde Publication n o 212-73-F Le 2 avril 212 Alexandre Gauthier Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires Canada-Inde

Plus en détail

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec À propos du Plan Nord Le Plan Nord va se déployer sur 25 ans. Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec Territoire concerné: 1,2 millions de km 2 soit 72% du Québec. Le territoire visé se situe au

Plus en détail

L enjeu énergétique.

L enjeu énergétique. L enjeu énergétique. Introduction. Document à commenter/analyser Documents illustratifs Une demande énergétique croissante. Un facteur de tension. Une volonté de remplacement des énergies fossiles par

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

Optimisation de l exécution des commandes

Optimisation de l exécution des commandes Optimisation de l exécution des commandes Quand abandonner votre système de prélèvement des commandes sur support papier L automatisation 1 Optimisation à de son l exécution meilleur des commandes Optimisation

Plus en détail

René Bautz Vevey, le

René Bautz Vevey, le Place des énergies conventionnelles dans la transition énergétique. Tendances et enjeux. Synthèse du Congrès mondial de l énergie Octobre 2016, Istanbul, Turquie René Bautz Vevey, le 07.11.2016 World Energy

Plus en détail

Colloque sur la Stratégie maritime du Québec

Colloque sur la Stratégie maritime du Québec Colloque sur la Stratégie maritime du Québec Journal les Affaires, 10 février 2015 Présentation de Sylvain Berthiaume Directeur général, MRC de Marguerite-D Youville Carte de la MRC Territoire de la MRC

Plus en détail

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique

Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique Rencontre sur les Stratégies de promotion locale du territoire et la promotion touristique RENCONTRE SUR LES STRATEGIES DE PROMOTION LOCALE ET LA PROMOTION TOURISTIQUE 30 et 31 Mars 2016 COMMUNE URBANE

Plus en détail

Colas : Résultats annuels 2015

Colas : Résultats annuels 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Boulogne, le 24 février 2016 Colas : Résultats annuels 2015 Chiffre d affaires : 12,0 Mds (-3,5 %) Résultat opérationnel courant : 344 M (+3,6%) Résultat net part du Groupe : 234 M

Plus en détail

Partie 2 : Où sont les hommes sur la Terre? Les documents utilisés sont ceux des manuels Nathan qui équipent les élèves du collège.

Partie 2 : Où sont les hommes sur la Terre? Les documents utilisés sont ceux des manuels Nathan qui équipent les élèves du collège. Partie 2 : Où sont les hommes sur la Terre? Les documents utilisés sont ceux des manuels Nathan qui équipent les élèves du collège. Leçon 1 : Une Terre inégalement peuplée. Pb : Comment se répartit la

Plus en détail

Consultation prébudgétaire de 2016

Consultation prébudgétaire de 2016 Consultation prébudgétaire de 2016 Priorités de l Association canadienne de l immeuble pour le budget fédéral de 2016 Monsieur le Ministre, L Association canadienne de l immeuble (ACI), qui représente

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX

LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX LES PRIORITÉS DU SECTEUR AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE CANADIEN EN MATIÈRE D ACCÈS AUX MARCHÉS INTERNATIONAUX PRÉSENTATION AU COMITÉ SÉNATORIAL PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DES FORÊTS M. Yves Leduc M. Bruno

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Projet de fusion entre Gaz de France et SUEZ GDF SUEZ : NAISSANCE D UN LEADER MONDIAL DE L ENERGIE Approbation par les conseils d administration des deux groupes des nouvelles orientations

Plus en détail

Transition vers une économie à faibles émissions de carbone

Transition vers une économie à faibles émissions de carbone Transition vers une économie à faibles émissions de carbone Présentation devant le Comité sénatorial permanent de l énergie, de l environnement et des ressources naturelles Chris Sandve Directeur, Politiques

Plus en détail

Les enjeux et opportunités de l architecture durable

Les enjeux et opportunités de l architecture durable Les enjeux et opportunités de l architecture durable Programme des Nations Unies pour l environnement Rôle du secteur de la construction pour le développement durable Nul autre secteur n est mieux placé

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

LafargeHolcim annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l année 2015

LafargeHolcim annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l année 2015 Zurich, le 7 mars 206 LafargeHolcim annonce ses résultats pour le quatrième trimestre et l année Un cash-flow libre de 83 millions de francs suisses qui conduit à une réduction de la dette de milliard

Plus en détail

Construire un avenir durable dans l industrie du minerai de fer. Le parcours d IOC.

Construire un avenir durable dans l industrie du minerai de fer. Le parcours d IOC. Construire un avenir durable dans l industrie du minerai de fer. Le parcours d IOC. Vue d ensemble d IOC IOC dans la communauté Prospérité économique Nos forces Nos défis 2 Vue d ensembe d IOC La Compagnie

Plus en détail

Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun

Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun L Assemblée Nationale a délibéré et adopté, le Président de la République promulgue la loi dont

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

L EMPLOI. Le système d emploi traditionnel. Surmonter les obstacles de l avenir

L EMPLOI. Le système d emploi traditionnel. Surmonter les obstacles de l avenir Web Japan http://web-japan.org/ L EMPLOI Surmonter les obstacles de l avenir Quartier des affaires du centre ville (Crédit photo : AFLO) Le système d emploi japonais a joué un rôle essentiel dans la forte

Plus en détail

Artisanat/Industrie & Technologies

Artisanat/Industrie & Technologies Artisanat/Industrie & Technologies Etat des lieux 1. Artisanat manque de compétitivité des biens et services faible niveau d équipement et de qualification des artisans difficultés d approvisionnement

Plus en détail

Forte tendance à la hausse du trafic passagers

Forte tendance à la hausse du trafic passagers COMMUNIQUÉ N o : 42 Forte tendance à la hausse du trafic passagers 3 juillet 2013 (Sydney) L Association du transport aérien international (IATA) a dévoilé ses statistiques sur le transport aérien mondial

Plus en détail

L ÉCONOMIE. La période de forte croissance. Le Japon est entré dans l ère de la globalisation

L ÉCONOMIE. La période de forte croissance. Le Japon est entré dans l ère de la globalisation Web Japan http://web-japan.org/ L ÉCONOMIE Le Japon est entré dans l ère de la globalisation La Bourse de Tokyo La plus ancienne Bourse du Japon, qui a été établie en 1878. (Crédit photo : Getty Images)

Plus en détail

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES CATALYSEUR DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE DANS TOUTES LES RÉGIONS DU QUÉBEC 2 e ÉDITION JANVIER 2015 LE RÉSEAU DES ATR 9651 ENTREPRISES ET ORGANISMES Le Québec

Plus en détail

L accès à l énergie en Afrique Le rôle des énergies renouvelables IDEES 4 Mai 2015

L accès à l énergie en Afrique Le rôle des énergies renouvelables IDEES 4 Mai 2015 L accès à l énergie en Afrique Le rôle des énergies renouvelables IDEES 4 Mai 2015 Jean-Pierre Favennec jpfavennec@yahoo.fr 0 L AFRIQUE SUB-SAHARIENNE: 49 PAYS Le Poids Economique des Principaux Acteurs

Plus en détail

Configuration Réseau Logistique

Configuration Réseau Logistique Configuration Réseau Logistique Face à l augmentation du prix des carburants, les directeurs Logistiques et responsables de Supply Chain doivent réagir et regarder comment et sur quelles bases sont organisés

Plus en détail

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

2- Objectifs de l étude

2- Objectifs de l étude Termes de référence pour le recrutement d'une firme pour réaliser une étude d'analyse, de spatialisation et de pondération des causes de la déforestation et la dégradation forestière, réaliser une approche

Plus en détail

Le Port de Montréal : La plaque tournante au coeur des chaînes d approvisionnement mondiales au bénéfice de toute une économie!

Le Port de Montréal : La plaque tournante au coeur des chaînes d approvisionnement mondiales au bénéfice de toute une économie! Le Port de Montréal : La plaque tournante au coeur des chaînes d approvisionnement mondiales au bénéfice de toute une économie! 31 mars 2014 Un port de calibre mondial 35 milliards de valeur en marchandises

Plus en détail

Des exemples d utilisation de la biomasse forestière ailleurs dans le monde

Des exemples d utilisation de la biomasse forestière ailleurs dans le monde Des exemples d utilisation de la biomasse forestière ailleurs dans le monde Colloque sur la Biomasse forestière dans Portneuf Rivière-à-Pierre, 21 octobre 2009 Carl-Éric Guertin, dir., Groupe régions et

Plus en détail

TENEUR SUPÉRIEURE UNE TENEUR SUPÉRIEURE

TENEUR SUPÉRIEURE UNE TENEUR SUPÉRIEURE Dr. Elie Justin Ouédraogo Président du Conseil d administration et Directeur national, SEMAFO Burkina Faso S.A. Président de la Chambre des mines du Burkina (CMB) Franco-Mine, ICM Toronto, le 2 mars 2015

Plus en détail

aérospatiale canadienne

aérospatiale canadienne Le rapport 2015 L état de l industrie aérospatiale canadienne 2015 Report Présenté par Le rapport 2015 sur l état de l industrie aérospatiale canadienne présente L écosystème de l industrie aérospatiale

Plus en détail

investir et s implanter en russie

investir et s implanter en russie investir et s implanter en russie tous les risques sont évidents quand vous savez ce que vous cherchez Maîtriser les risques en comprenant les us et coutumes des marchés locaux Les investissements sont

Plus en détail

Yves Lachapelle Directeur Foresterie - Approvisionnement

Yves Lachapelle Directeur Foresterie - Approvisionnement Le programme fédéral de rétablissement du caribou forestier: IMPORTANT ENJEU POUR L INDUSTRIE FORESTIÈRE Table des partenaires sur le caribou forestier Québec, le 22 mars 2017 Yves Lachapelle Directeur

Plus en détail

De nouveaux débouchés dans un vaste marché

De nouveaux débouchés dans un vaste marché u Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international Department of Foreign Affairs and International Trade De nouveaux débouchés dans un vaste marché L E LA C ANADA, C HINE ET L OMC UN ACCÈS

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2012-2017 PLAN MÉTROPOLITAIN D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT. Décembre 2011

PLAN D'ACTION 2012-2017 PLAN MÉTROPOLITAIN D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT. Décembre 2011 PLAN D'ACTION 2012-2017 DU PLAN MÉTROPOLITAIN D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT Décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...2 LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LES CRITÈRES

Plus en détail

En 2011, le secteur des transports et de

En 2011, le secteur des transports et de 1.1 Chiffres clés des transports et entreposage En 11, le secteur des transports et de l entreposage compte environ 93 entreprises et réalise un chiffre d affaires (CA) de milliards d euros, soit 5 % de

Plus en détail

Foire aux questions T1 2007

Foire aux questions T1 2007 Foire aux questions T1 2007 1. Pourquoi n avez-vous pas fractionné vos actions? Nous nous penchons régulièrement sur toutes les questions liées au capital, y compris les fractionnements d actions. Tel

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Chiffre d affaires de 5,4 Mds au T1 2012, en hausse de 9,4% organique de +0,4% Trimestre solide pour l Amérique du Nord et le Reste du Monde Tendances contrastées en Asie-Pacifique

Plus en détail

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable CRÉDIT PHOTO : GETTYIMAGES - FÉVRIER 2008-07102 - Ce document est imprimé sur papier certifié PEFC. 10-31-1143 Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable Édition de février 2008

Plus en détail

Les grandes menaces pesant sur le bassin méditerranéen Enjeux de développement durable en Méditerranée

Les grandes menaces pesant sur le bassin méditerranéen Enjeux de développement durable en Méditerranée Colloque Euro-Méditerranéen organisé par l Ifremer Toulon, Le 20 octobre 2007 Les grandes menaces pesant sur le bassin méditerranéen Enjeux de développement durable en Méditerranée Les perspectives du

Plus en détail

1. Les fournisseurs de gaz naturel 1

1. Les fournisseurs de gaz naturel 1 CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ DU GAZ NATUREL ANNÉE 215 LUXEMBOURG, LE 7 NOVEMBRE 216 SECTEUR GAZ NATUREL 1. Les fournisseurs de gaz naturel 1 Sur le marché du gaz naturel, 1 fournisseurs sont titulaires d'une

Plus en détail

Consommation d énergie Informations aux enseignants

Consommation d énergie Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/12 Tâche Objectif Matériel Les élèves s informent sur la consommation d énergie dans le monde et en Suisse, et réfléchissent à leur contribution personnelle pour diminuer

Plus en détail

La course aux ressources. 1. Éléments clés 2. Enjeux globaux 3. Impact pour le Québec

La course aux ressources. 1. Éléments clés 2. Enjeux globaux 3. Impact pour le Québec La course aux ressources 1. Éléments clés 2. Enjeux globaux 3. Impact pour le Québec Situation en 2012 Soustraction au jalonnement: 19,9% du territoire Claims actifs: 7,0% Projet majeur (minier ou exploration)

Plus en détail

La Caraïbe face au changement climatique

La Caraïbe face au changement climatique La Caraïbe face au changement climatique LE CONTEXTE CARIBEEN Mer des Caraïbes: 2 ème plus grande mer au monde: 2.515.900 km2; Décrétée mer régionale Région: plus grand nombre de petits États insulaires

Plus en détail

Croissance organique solide dans les trois autres divisions Electronique Civile, Espace & Défense et Transports, Télécom & Réseaux Electriques.

Croissance organique solide dans les trois autres divisions Electronique Civile, Espace & Défense et Transports, Télécom & Réseaux Electriques. Croissance au premier trimestre dans trois des quatre divisions Chiffre d affaires du Groupe impacté par le ralentissement des investissements dans le secteur pétrolier Paris, le 21 avril 2016 - Saft,

Plus en détail

Un lieu de rencontre pour les marchés mondiaux

Un lieu de rencontre pour les marchés mondiaux Un lieu de rencontre pour les marchés mondiaux Ingo Bette VDMA Machines à bois Page 1 Agenda Blue Competence Chiffres, données, faits : État des lieux en 2012 Marchés d exportation Importations Marchés

Plus en détail

Fusion UPS TNT Express

Fusion UPS TNT Express Fusion UPS TNT Express Hasnaâ SEFRIOUI MORCHID M272 Ingénierie Financière 12/31/2012 Etat de la situation à étudier : United Parcel Service, Inc. ( UPS ) est le leader mondial du transport de colis. Le

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014 Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement Contexte Pour 2014, l INSEE table sur une croissance de 0,7% en France. Trop faible pour

Plus en détail

PRODUCTIVITÉ ET DURABILITÉ EN AGRICULTURE: SONT-ELLES COMPATIBLES?

PRODUCTIVITÉ ET DURABILITÉ EN AGRICULTURE: SONT-ELLES COMPATIBLES? PRODUCTIVITÉ ET DURABILITÉ EN AGRICULTURE: SONT-ELLES COMPATIBLES? Mr. Yves Leterme, Secrétaire général adjoint de l OCDE 30 mai 2013 Tendances: Offre et demande à longterme La population mondiale devrait

Plus en détail

*Nourrir l humanité. Feeding. mankind *

*Nourrir l humanité. Feeding. mankind * *Nourrir l humanité Feeding mankind * Une mission : nourrir l humanité Nourrir est la fonction première et ancestrale de l agriculture. C est la mission d InVivo Nutrition et Santé Animales. 6 830 collaborateurs

Plus en détail

L importance de l apprentissage

L importance de l apprentissage le 23 mars 2004 «Le savoir est la voie vers le progrès économique et les possibilités individuelles, et l éducation est le pont pour y accéder.» Le ministre des Finances, Ralph Goodale Le discours du budget

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail