LE GUIDE DU TUTEUR PÉDAGOGIQUE. Le contrat d apprentissage une valeur sûre! POITIERS - LA ROCHELLE - NIORT - CHÂTELLERAULT - ANGOULÊME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE GUIDE DU TUTEUR PÉDAGOGIQUE. Le contrat d apprentissage une valeur sûre! POITIERS - LA ROCHELLE - NIORT - CHÂTELLERAULT - ANGOULÊME"

Transcription

1 LE GUIDE DU TUTEUR PÉDAGOGIQUE Le contrat d apprentissage une valeur sûre! POITIERS - LA ROCHELLE - NIORT - CHÂTELLERAULT - ANGOULÊME

2 V ous avez accepté de suivre un ou plusieurs apprentis et je vous en remercie. Les formations en apprentissage s appuient sur un double tutorat : le maître d apprentissage en entreprise et un tuteur pédagogique pour l établissement de formation et le CFA ESR PC. En acceptant d être tuteur pédagogique, vous devenez le conseiller de votre apprenti durant sa formation. Cette mission est primordiale dans le cadre de l alternance et participe à la qualité de la relation tripartite. En rencontrant le maître d apprentissage, dès le début du contrat, vous l aiderez à définir la ou les missions de votre apprenti en fixant des objectifs en adéquation avec sa formation académique. Des points de rencontre, réguliers, planifiés, vous amèneront à constater les progrès de l apprenti. Vous êtes le garant d un suivi de qualité. Vous serez également le représentant de votre établissement et du CFA ESR PC auprès des professionnels. Votre rôle est central dans le processus de formation et créateur des relations nécessaires à la reconnaissance de nos établissements auprès des acteurs du monde socioprofessionnel. Ce guide «pratique» est conçu pour vous aider à répondre à la plupart de vos interrogations : - Quel est le rôle du tuteur pédagogique? - Comment organiser et réaliser le suivi de mon apprenti? - La taxe d apprentissage, comment ça marche? Pour toutes autres questions, les interlocuteurs du CFA ESR PC se tiennent à votre disposition. Je vous renouvelle tous mes remerciements pour avoir accepté cette mission. Gilles Mirambeau, Directeur du CFA Enseignement Supérieur Recherche Poitou-Charentes L APPRENTISSAGE Quel bénéfice pour l établissement de formation? Développer un réseau d entreprises partenaires. Développer une offre de formation adaptée aux besoins des territoires. Renouveler les pratiques pédagogiques. Collecter de la taxe d apprentissage, autre modalité de fi nancement des formations. LE TUTEUR PÉDAGOGIQUE Reconnu comme un professionnel de la formation, le tuteur pédagogique accompagne l apprenti tout au long de sa formation, en partenariat avec le maître d apprentissage dans l entreprise. De cette coopération nait un enjeu fort pour une formation qualitative des apprentis. La démarche relationnelle engagée avec la visite des apprentis en entreprise, au travers de la responsabilisation des acteurs, participe au développement de la co-formation. Qui? Un enseignant de l établissement. Un responsable de formation. Un intervenant extérieur si : - Il intervient dans la formation, - Il justifi e d une proximité géographique avec l entreprise d accueil. Combien? Le CFA ESR PC fi nance le tutorat et les frais de mission engendrés par les visites des apprentis en entreprise. Il dote chaque établissement d un budget spécifi que pour la rémunération des tuteurs pédagogiques. L article R précise : afi n de procéder à une première évaluation du déroulement de la formation et, le cas échéant, d adapter cette dernière, l apprenti est convié, par le CFA, à un entretien d évaluation dans les deux mois suivant la conclusion du contrat d apprentissage. 2 3

3 LES DIFFÉRENTS RÔLES DES INTERVENANTS Le rôle des partenaires Le rôle du tuteur pédagogique Accompagnateur Faire le point régulièrement sur les conditions d apprentissage de son apprenti. Rappeler à l entreprise ses droits, ses engagements. Informer des situations à risque le CFA ESR PC via le responsable de la formation. Envisager en cas de rupture, un changement de structures et en étudier les possibilités de réalisation. Coordonnateur Participer à la définition des objectifs de formation fixés par le MA. Les planifi er sur la durée de la formation. S assurer que les missions confiées par le MA sont bien en adéquation avec les objectifs du diplôme. Participer à l évaluation et envisager des adaptations. Le CFA Enseignement Supérieur Recherche veille au bon déroulement du contrat d apprentissage, répond aux questions réglementaires, administratives et fi nancières. L établissement de formation (ou responsable de la formation) adresse les documents pédagogiques : calendrier d alternance, programme de la formation, désigne le tuteur pédagogique. Maître d apprentissage Besoins de la structure d accueil Le Maître d apprentissage aide l apprenti(e) à s insérer dans l entreprise, à mieux comprendre les règles et les formes d organisation, transmet ses savoirs et savoir-faire techniques à l apprenti(e), évalue les acquis de l apprenti en entreprise, grâce à une coordination avec un tuteur pédagogique, il s assure de la correspondance des apprentissages dans l entreprise avec ceux du centre de formation. La répartition des rôles Apprenti Missions à réaliser Tuteur pédagogique Compétences à acquérir Objectifs de la formation NOTES 4 5

4 UNE MÉTHODOLOGIE EFFICACE : COMMUNIQUER / COORDONNER / ÉVALUER OBLIGATOIRE OBLIGATOIRE Evaluer l apprenti et rencontrer le MA Participer à «l entretien des 2 mois» du contrat d apprentissage avec le maître d apprentissage et l apprenti. Cet entretien est«une première évaluation» du déroulement de la formation. Rencontrer 2 fois dans l année, le maître d apprentissage et votre apprenti. Faire le point sur le travail réalisé, les axes d amélioration, la satisfaction de l apprenti(e). Mesurer la capacité de l apprenti à expliquer son activité et ses résultats. Apprécier les compétences développées par l apprenti, le comportement. Associer l apprenti à l évaluation de son travail à partir des résultats attendus dans le respect des contraintes. Réaliser un bilan des acquis de l apprenti en entreprise avec le maître d apprentissage et renseigner la«fi che visite en entreprise»dans le livret de l apprenti. Encourager l apprenti dans ses acquis et ses projets. Participer au bilan pédagogique organisé par le responsable de la formation. Coordonner et contribuer à la formation Évaluer l apprenti Rencontrer le maître d apprentissage Coordonner Vérifier la cohérence entre les tâches confi ées et le parcours de formation. Guider l apprenti lors de la réalisation de ses missions en lui fi xant des objectifs clairs et réalisables. Contribuer à l acquisition de l autonomie de l apprenti : Communiquer avec son apprenti Contribuer à la formation OBLIGATOIRE avec les différents partenaires - l aider à défi nir,respecter des objectifs professionnels, - l aider à s auto-évaluer. Coordonner la formation dispensée et celle assurée en entreprise. Suivre et compléter le livret de l apprenti. Communiquer avec son apprenti, avec les différents partenaires Avec son apprenti - À son retour de période en entreprise, avant son départ. - En cas de diffi cultés. Avec le maître d apprentissage - Pour s assurer de l intégration de son apprenti. - Pour défi nir les missions de l apprenti. - Pour faire le point sur les progrès accomplis et les axes d amélioration. Sur les bons résultats des apprentis au CFA ESR PC (6 mois après l obtention du diplôme) Quelques indicateurs à mettre en avant : - Insertion = 67,4% en emploi (CDI, CDD ) tous diplômes confondus 83% en emploi en Master 70% en emploi en LP. - Réussite = 95 % diplômés. - Satisfaction = 88 % satisfait ou très satisfait de la formation. En s appuyant sur une organisation - Le responsable de formation, pour faire le point régulièrement des conditions d apprentissage de son apprenti. - Le CFA ESR PC, via le responsable de formation, pour l informer des situations à risque. 6 7

5 LE SUIVI DE L APPRENTI, OBJECTIF «QUALITÉ»! Des fi ches de suivi d activités de l apprenti, en formation A, en entreprise B, seront complétées. Elles sont indispensables au suivi de l apprenti, consignées dans le livret de l apprenti. Elles attestent de son évolution dans le milieu professionnel et de ses connaissances acquises en centre de formation. A ce suivi, viennent s ajouter des rencontres physiques entre les 3 acteurs donnant lieu à des comptes-rendus C D. La première visite «entretien des 2 mois» C D La 3 ème visite D Réaliser le bilan terminal et envisager l avenir Prendre contact (fi xer dans le 1 er mois du contrat la date d entretien des deux mois) et favoriser la communication et les relations entre les partenaires de la formation. Apprécier l intégration de l apprenti dans l entreprise et identifi er l adéquation activité / métier / formation (rythmes, outils dont le LEA, objectifs formation, évaluations). Sensibiliser le maître d apprentissage à son rôle de formateur et être à l écoute de ses attentes. S assurer de la diversifi cation des domaines d intervention de l apprenti rechercher la complémentarité entre l entreprise et le CFA. Impliquer l entreprise dans la défi nition du parcours de formation. Etablir un premier bilan de la formation de l apprenti. Réaliser avec l apprenti et le maître d apprentissage un bilan du parcours de formation. Envisager avec l apprenti son projet professionnel. Informer les partenaires du bilan de la formation de l apprenti. Les compte-rendus de ces entretiens seront formalisés par des «fiches visite» dans le livret de l apprenti! Tous les contacts supplémentaires entre le tuteur et le MA peuvent donner lieu à la rédaction d une «fiche visite», à insérer dans le livret. La 2 ème rencontre D Contacts tél. visio-conférence avec le M.A. et l apprenti A B C voir p.10/ D voir p.11 Echanger sur l évolution du comportement de l apprenti en entreprise et en CFA. Vérifier l adéquation de la formation suivie en entreprise et au CFA avec le projet pédagogique (objectifs visés). Apprécier l implication, les diffi cultés et les réussites de l apprenti dans les tâches confi ées. Convenir de la suite de la formation Défi nir les compétences et les situations professionnelles à mesurer pour l évaluation fi nale. Développer la complémentarité entre l entreprise et le CFA. NOTES 8 9

6 LE LEA, UN OUTIL DE MESURE DE PROGRESSION PÉDAGOGIQUE Le LEA (livret électronique de l apprenti), version dématérialisée du livret https://arexis.appli.univ-poitiers.fr/arexis_itp/ Ce que vous devez faire sur le LEA A Suivi en centre de formation D Compte-rendu des visites en entreprise B L équipe pédagogique (ou votre apprenti) complète la fi che «suivi en centre» et la signe. Vous recevez alors un mail vous invitant à contresigner le suivi en centre. Vous avez la possibilité d ajouter un commentaire. Suivi en entreprise Le maître d apprentissage (ou votre apprenti) complète la fi che «suivi en structure» et la signe. Vous recevez alors un mail vous invitant à contresigner le suivi en entreprise. Vous avez la possibilité d ajouter un commentaire. Vous déclenchez la création de cette fi che de visite en cliquant sur «ajouter une visite». Après l entretien (ou durant), vous restituez le contenu de l entretien sur la fi che. Vous avez la possibilité d enregistrer (comme brouillon) ou bien d enregistrer et signer défi nitivement votre compte-rendu. Alors, le maître d apprentissage et votre apprenti seront invités, par mail à le signer. Cette fiche peut être imprimée avant votre déplacement en entreprise pour vous servir de vade-mecum. C Entretien des 2 mois Vous déclenchez la création de cette fi che en cliquant sur «ajouter un entretien». La restitution de cet entretien se résume à la saisie de cases à cocher (avis favorable ou défavorable) et à la possibilité d ajouter un commentaire. Vous pouvez enregistrer (comme brouillon) ou bien enregistrer et signer défi nitivement votre compte-rendu. Alors, le maître d apprentissage et votre apprenti seront invités, par mail à le signer. Pour une aide technique : Date de l entretien + Ajouter un entretien NOTES Apprenti M.A. Tuteur pédagogique 10 11

7 Communiquer sur la taxe d apprentissage L entreprise de votre apprenti n a pas de coût direct de formation à payer. Par contre, si elle est assujettie à la taxe d apprentissage, elle se doit de verser la part dite «Quota» au CFA ESR PC et peut apporter son soutien, à travers la part «Hors-Quota» à votre établissement. En deux mots, la taxe d apprentissage? - C est 0,5% de la masse salariale de l entreprise. - La part «Quota» est de 35% pour le CFA ESR PC. C est le «concours obligatoire». 22 autres pour cent sont destinés au trésor public. - La part «Hors-Quota» représente le reste, soit 43%, destinée à financer les premières formations technologiques des établissements. Toutes les formations ouvertes en apprentissage sont habilitées à la percevoir. A quoi elle sert? - A financer les formations en apprentissage dispensées par les établissements, partenaires du CFA ESR PC. - A améliorer les conditions de formation des apprentis et des étudiants - A doter vos établissements de formation, de moyens matériels récents et répondant aux évolutions du monde professionnel. Important! Si l entreprise n affecte pas la taxe vers le CFA ou votre établissement, l organisme collecteur s en charge alors soyons vigilants Lors de l élaboration du bordereau de taxe (en février n+1), l entreprise devra clairement indiquer : - le nom du CFA ESR PC et la formation pour flécher le Quota vers le CFA ESR PC, - l établissement de formation et le diplôme concerné pour le Hors quota. L entreprise est libre d attribuer sa taxe d apprentissage à l établissement de formation de son choix alors soyons convaincants CFA Enseignement Supérieur et Recherche Poitou-Charentes Bâtiment B25-2 rue Pierre BROUSSE - BP POITIERS cfa-esrpc.fr diagraphe.fr - Rédaction : O.Jacquet - Photos : Fotolia.com -12/ PEFC/10-31 Le CFA ESR Poitou-Charentes est géré par le GIP (OGAES) avec le concours financier de la Région Poitou-Charentes.

Chèr(e) collègue, Je reste, ainsi que l ensemble de l équipe du CFA EnSup-LR, à votre disposition.

Chèr(e) collègue, Je reste, ainsi que l ensemble de l équipe du CFA EnSup-LR, à votre disposition. Chèr(e) collègue, Vous avez accepté de suivre un ou plusieurs apprenti(e)s, et je vous en remercie. Les formations en apprentissage s appuient sur un double tutorat : le maître d apprentissage en entreprise

Plus en détail

MAÎTRE D APPRENTISSAGE

MAÎTRE D APPRENTISSAGE LE GUIDE DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage une valeur sûre! POITIERS - LA ROCHELLE - NIORT - CHÂTELLERAULT - ANGOULÊME Le rôle de l entreprise d accueil, dans le cadre de ssage, est

Plus en détail

Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes

Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes 1 Les publics et leur statut Dans les entreprises de l automobile, le tutorat peut

Plus en détail

Guide du tuteur pédagogique L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide du tuteur pédagogique L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide du tuteur pédagogique 2017 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise QUI EST LE TUTEUR PÉDAGOGIQUE? Le tuteur pédagogique est reconnu comme

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE GUIDE Toutes les informations essentielles pour préparer son alternance à l IAE Toulouse Aspects juridiques Aspects pédagogiques Aspects financiers Aspects administratifs

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ENSEIGNANT. Année 2011-2012

GUIDE DU TUTEUR ENSEIGNANT. Année 2011-2012 GUIDE DU TUTEUR ENSEIGNANT Année 2011-2012 UFR TABLE DES MATIERES Le mot de la Direction de l...3 Les enjeux du tutorat...4 Les missions du tuteur enseignant...4 Les actions tutorales...4 La rémunération

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage

del Employeur e La formation supérieure optimisée par l'apprentissage % $ e $ % del Employeur e $ % e % 1 La formation supérieure optimisée par l'apprentissage Pourquoi embaucher un apprenti? Quels engagements pour l employeur? L apprentissage, un atout incontournable de

Plus en détail

AreXis Livret Electronique de l Apprenti (LEA)

AreXis Livret Electronique de l Apprenti (LEA) AreXis Livret Electronique de l Apprenti (LEA) Suivi de l apprentissage via le LEA A destination des apprentis 1 2013/2014 Intranet / Internet Internet Compte etu.univ-poitiers Qui y accède? Tous les acteurs

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel L ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Guide à destination des entreprises pour bien conduire un entretien professionnel Document établi par la Commission Paritaire Nationale

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ENSEIGNANT

GUIDE DU TUTEUR ENSEIGNANT GUIDE DU TUTEUR ENSEIGNANT Année 2008-2009 UFR Ingénieurs 2000 UMLV - DE V12oct08_CL TABLE DES MATIERES Mot de la Direction de l UFR I2000... 3 Les enjeux du tutorat... 4 Les missions du tuteur enseignant...

Plus en détail

Sommaire. Deux acteurs majeurs : UP&Pro et la composante pédagogique. Un outil d aide à la rédaction de votre projet 8

Sommaire. Deux acteurs majeurs : UP&Pro et la composante pédagogique. Un outil d aide à la rédaction de votre projet 8 GUIDE REPRISE D ETUDES UP&Pro 2 rue Pierre Brousse Bâtiment B25 TSA 91110 86073 Poitiers Cedex 9 05 49 45 44 60 1 Sommaire Présentation Deux acteurs majeurs : UP&Pro et la composante pédagogique page 3

Plus en détail

Propreté & pratiques tutorales

Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Quatre ans après le lancement

Plus en détail

GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION. Livret [ ] d accueil du tuteur

GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION. Livret [ ] d accueil du tuteur 41 GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION [ ] Livret [ ] d accueil du tuteur 41 Bienvenue GROUPEMENT D'EMPLOYEURS POUR L'INSERTION ET LA QUALIFICATION au GEIQ 41 Vous êtes tuteur

Plus en détail

LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger)

LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger) LETTRE D ACCEPTATION RELATIVE A UNE AIDE INDIVIDUELLE VERSEE PAR LA FONDATION ARC (Post-doctorants en France et séjours à l étranger) LE FINANCEMENT DE LA FONDATION ARC EST SUBORDONNE A LA SIGNATURE DE

Plus en détail

Un parcours de formation en 2 étapes

Un parcours de formation en 2 étapes Un parcours de formation en 2 étapes Aujourd hui Formation de base «Les fondamentaux du Service Civique et du rôle du tuteur.» Approfondissement 1 ou 2 modules thématiques parmi : Dans quelques temps 1.Réussir

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Vers. pédagogie. une. dusuccès. Le tuteur en entreprise : un acteur déterminant du succès de la formation en alternance

Vers. pédagogie. une. dusuccès. Le tuteur en entreprise : un acteur déterminant du succès de la formation en alternance Vers une pédagogie dusuccès Le tuteur en entreprise : un acteur déterminant du succès de la formation en alternance 1. L ALTERNANCE, UNE AUTRE FAÇON DE FORMER LES JEUNES ET LES ADULTES Bien plus qu une

Plus en détail

utiller le revet nformatique et nternet

utiller le revet nformatique et nternet utiller le revet nformatique et nternet Diffusion Orléans - Projets nationaux Novembre 2013 SOMMAIRE PAGES 1. Présentation 3 2. Connexion 4 3. Écran d accueil 5 4. Changer le niveau de B2i courant 6 5.

Plus en détail

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM

CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM CHARTE POUR LE RECRUTEMENT ET LE SUIVI DES PERSONNELS CONTRACTUELS (CDD) A L INSERM Objectifs et champ d application de la charte L Inserm a souhaité se doter d une charte recensant les bonnes pratiques

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité.

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité. Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 apprentissage@cdg-64.fr CONTRATS D'APPRENTISSAGE - Evaluer le travail de l'apprenti

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

Intertaxe : Outil de Calculs en ligne

Intertaxe : Outil de Calculs en ligne Intertaxe : Outil de Calculs en ligne Grâce à notre outil en ligne, vous pourrez calculer le montant de votre Taxe d Apprentissage, rechercher une école et son habilitation, compléter la liste de vos souhaits

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP Charte de l alternance Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP ENTREPRISE Je soussigné(e) représentant(e) de l entreprise en qualité de Accueil Je fais connaître l organisation de mon

Plus en détail

Mes Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Mes Périodes de Formation en Milieu Professionnel BP 90112 83183 Six-Fours les Plages cedex : 04.94.34.80.08 : 04.94.25.47.92 ce0831354w@ac-nice.fr www.ac-nice.fr/coudouliere/ 1 ère Baccalauréat Professionnel Accueil et Relation aux Clients et aux Usagers

Plus en détail

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE Emplois et qualifications, formation professionnelle Juillet 2016 L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE La loi du 5

Plus en détail

Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente

Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente Convention de création d une «PACES» sur le site du Centre Universitaire de la Charente Vu le code de l éducation ; Vu le code général des collectivités territoriales ; Vu la loi du 7 août 2015 portant

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

Titre professionnel - Technicien en logistique d'entreposage

Titre professionnel - Technicien en logistique d'entreposage Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 28/06/2016. Fiche formation Titre professionnel - Technicien en logistique d'entreposage - N : 16026 - Mise à jour : 20/06/2016 Titre

Plus en détail

Licence professionnelle Distribution et gestion des rayons

Licence professionnelle Distribution et gestion des rayons Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Distribution et gestion des rayons Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Cahier des charges pour l accompagnement du maître d apprentissage dans sa fonction tutorale

Cahier des charges pour l accompagnement du maître d apprentissage dans sa fonction tutorale Cahier des charges pour l accompagnement du maître d apprentissage dans sa fonction tutorale Prime de 500 au titre de la formation des maîtres d apprentissage En application du cadre d intervention des

Plus en détail

Guide du maître d apprentissage

Guide du maître d apprentissage Guide du maître d apprentissage 2015 La formation supérieure optimisée par ssage QUI EST LE MAITRE D APPRENTISSAGE? L APPRENTISSAGE UN TRIO GAGNANT Pour l UFA : ssage permet le développement d un réseau

Plus en détail

Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille. Livret d accueil

Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille. Livret d accueil Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille Livret d accueil Livret d accueil Equipe Mobile 1 Livret d accueil Sommaire Introduction ----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 25/06/2016. Fiche formation Master ISS : Ingénierie des services et systèmes. Spécialité : technologie et territoire de santé - N : 4379

Plus en détail

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud PROJET Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud Le mot des élus Créé en 2007, le collectif Atout-Jeunes est un regroupement de structures œuvrant pour l enfance et

Plus en détail

professionnels dans leur recherche de poursuites d études»

professionnels dans leur recherche de poursuites d études» A propos de la Journée de l Après Bac «Accompagner les bacheliers professionnels dans leur recherche de poursuites d études» Décembre 2013 Le Baccalauréat professionnel : un diplôme en constante évolution

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

Volet préparation à la certification - Module 2 : qualification OPQF. Programme. Christophe Quesne C o n s e i l

Volet préparation à la certification - Module 2 : qualification OPQF. Programme. Christophe Quesne C o n s e i l Christophe Quesne C o n s e i l Proposition d intervention en réponse à votre appel à propositions Accompagnement des mutations économiques et technologiques des organismes de formation Volet préparation

Plus en détail

LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE. Cahier des Charges

LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE. Cahier des Charges Conseil Régional de Basse-Normandie Direction de la Prospective, des Métiers et de l Apprentissage LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE Cahier des Charges Préambule : La Région Basse-Normandie en concertation

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016. (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I

RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016. (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016 (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article I-1 : Obtention du grade de

Plus en détail

Mission. Insertion Alternance. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale L APPRENTISSAGE. de la Haute-Garonne

Mission. Insertion Alternance. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale L APPRENTISSAGE. de la Haute-Garonne Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale H A U T E - G A R O N N E de la Haute-Garonne L APPRENTISSAGE Mise à jour Septembre 2016 Apprentissage : Favorisons l accès à l emploi qualifié! En

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2016 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

Guide de l'apprenti-e Côté entreprise L Apprentissage : des avantages économiques et des atouts professionnels

Guide de l'apprenti-e Côté entreprise L Apprentissage : des avantages économiques et des atouts professionnels Guide de l'apprenti-e Côté entreprise L Apprentissage : des avantages économiques et des atouts professionnels apprentissage.aquitaine.fr UNION EUROPÉENNE Le Maître d'apprentissage Les compétences de l'entreprise

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

Tutoriel dutilisation du livret : à destination des CFA

Tutoriel dutilisation du livret : à destination des CFA Plateforme de gestion des livrets dapprentissage numériques Tutoriel dutilisation du livret : à destination des CFA DFOIP Sous-Direction FTLVA Version du 5/10/16 Sommaire A savoir... p. 1 Besoin d aide?...

Plus en détail

Le tutorat. 1. Définition du tutorat

Le tutorat. 1. Définition du tutorat Mars 2013 Le tutorat Dans un contexte d intégration à l emploi des jeunes de plus en plus difficile, la mise en place de dispositifs d accompagnement, notamment d accompagnement individuel revêt une importance

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 50 À MOINS DE 300 SALARIÉS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

DIRECTION DE L ÉDUCATION PERMANENTE

DIRECTION DE L ÉDUCATION PERMANENTE DIRECTION DE L ÉDUCATION PERMANENTE 10 rue Frédéric Petit CS 44808 80048 Amiens Cedex 1 Tél. : 03 22 80 81 39 Fax. : 03 22 80 84 11 www.dep.u picardie.fr LIVRET DE SUIVI DE L ALTERNANT Année Universitaire

Plus en détail

EXEMPLAIRE D INFORMATION

EXEMPLAIRE D INFORMATION Nom et prénom de l étudiant : PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINESITHERAPIE EXEMPLAIRE D INFORMATION Référent Stage de l IFMK : Nom ENSEIGNANT Tél 03 83 51 83 33 email enseignant@kine-nancy.eu PROMOTION

Plus en détail

version courte Septembre 2009

version courte Septembre 2009 version courte Septembre 2009 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Infos utilisateurs Problématique Les flux selon les grandes voies de formations Les voies de formation : généralités

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Parce qu investir dans la formation, c est assurer la pérennité de notre savoir-faire.

Parce qu investir dans la formation, c est assurer la pérennité de notre savoir-faire. Parce qu investir dans la formation, c est assurer la pérennité de notre savoir-faire. L Adefpa L Adefpa, votre Collecteur Taxe d apprentissage de l Inter-secteurs Papiers Cartons LES PRINCIPALES MISSIONS

Plus en détail

Licence professionnelle Missions qualité dans les industries de santé

Licence professionnelle Missions qualité dans les industries de santé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Missions qualité dans les industries de santé Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Soutien aux initiatives locales de sensibilisation au handicap. Objectif de l appel à projets 2011. Projets éligibles DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

Soutien aux initiatives locales de sensibilisation au handicap. Objectif de l appel à projets 2011. Projets éligibles DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Soutien aux initiatives locales de sensibilisation au handicap DIRECTION DE LA VIE ASSOCIATIVE ET DES CENTRES SOCIAUX 234 cours émile zola 69100 villeurbanne téléphone

Plus en détail

Taxe d Apprentissage Déclaration en ligne : Intertaxe Groupes ou Multi déclarations

Taxe d Apprentissage Déclaration en ligne : Intertaxe Groupes ou Multi déclarations Grâce à la plateforme Intertaxe, vous pourrez : Calculer le montant de votre Taxe d Apprentissage Rechercher les écoles et leurs habilitations Compléter la liste de vos souhaits de reversements Imprimer

Plus en détail

CONTRAT D APPRENTISSAGE : ENTRE RÉGLEMENTATION ET PRATIQUE. RDV RH Compétences - 5 avril 2016

CONTRAT D APPRENTISSAGE : ENTRE RÉGLEMENTATION ET PRATIQUE. RDV RH Compétences - 5 avril 2016 CONTRAT D APPRENTISSAGE : ENTRE RÉGLEMENTATION ET PRATIQUE RDV RH Compétences - 5 avril 2016 1 SERVICE JURIDIQUE HÉLÈNE CLEDAT DÉPARTEMENT ENREGISTREMENT DES CONTRATS RALUCA COJOC ESTHER CONTRÔLE 2 LA

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue 2016 Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue Vous formez des apprenti-e-s en entreprise? Vous exercez la fonction de commissaire? Vous êtes expert-e aux examens? Cette

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : La société face à la métamorphose numérique Junior ESSEC 04/02/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : La société face à la métamorphose numérique Junior ESSEC 04/02/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 4 : Le modèle social français face au numérique Thème de la journée contributive

Plus en détail

RECRUTEMENT ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS

RECRUTEMENT ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS RECRUTEMENT ET LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS RENCONTRE DU 20 FÉVRIER 2012 L action Développeur de l Alternance est cofinancée par l Union Européenne. L Europe s engage en Haute-Normandie avec le FSE.

Plus en détail

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Cette fiche s attachera surtout à décrire une modalité particulière de transmission des compétences : le tutorat. Ou comment un salarié expérimenté

Plus en détail

Nom - Prénom : Fonction : Tuteur - tutrice de :. Employeur : Coordonnées : Référent Mission Locale ou Cap Emploi :

Nom - Prénom : Fonction : Tuteur - tutrice de :. Employeur : Coordonnées : Référent Mission Locale ou Cap Emploi : Nom - Prénom :. Fonction : Tuteur - tutrice de :. Employeur : Coordonnées : Référent Mission Locale ou Cap Emploi : Coordonnées :.. Charente et Charente Maritime SL Consultance : 06 62 44 37 89 valery.seroux@free.fr

Plus en détail

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet d'associer : - l'acquisition d'un savoir théorique en cours (enseignement général

Plus en détail

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

d assistant de service social

d assistant de service social Institut Régional du du Travail Travail Social Social Champagne-Ardenne Champagne-Ardenne acteur de la solidarité et de la citoyenneté Champagne-Ardenne Diplôme d Etat d assistant de service social g g

Plus en détail

SERVICE CIVIQUE À LA RÉGION LORRAINE. journal De BorD Du. volontaire. Nom : Prénom : Adresse : Age : CRL journal de bord.indd 1 19/01/12 16:57

SERVICE CIVIQUE À LA RÉGION LORRAINE. journal De BorD Du. volontaire. Nom : Prénom : Adresse : Age : CRL journal de bord.indd 1 19/01/12 16:57 SERVICE CIVIQUE À LA RÉGION LORRAINE journal De BorD Du volontaire Nom : Prénom : Adresse : Age : CRL 110795 journal de bord.indd 1 19/01/12 16:57 Nom de ma mission : Résumé de ma mission : Lieux de ma

Plus en détail

Licence professionnelle Qualité dans les laboratoires d analyse médicale

Licence professionnelle Qualité dans les laboratoires d analyse médicale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Qualité dans les laboratoires d analyse médicale Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation et de la formation

Licence Sciences de l éducation et de la formation Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence Sciences de l éducation et de la formation Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Évaluation réalisée en 2014-2015 Présentation

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

INFORMATION ALTERNANCE 2013

INFORMATION ALTERNANCE 2013 Selon leur taille et leur secteur d activité, les entreprises susceptibles de vous embaucher en contrat d alternance n ont ni les mêmes objectifs, ni les mêmes contraintes. Elles mobilisent de préférence

Plus en détail

Appel à projets FSE 2016 Soutien aux dispositifs d accompagnement à la création/reprise d entreprises en Alsace

Appel à projets FSE 2016 Soutien aux dispositifs d accompagnement à la création/reprise d entreprises en Alsace Appel à projets FSE 2016 Soutien aux dispositifs d accompagnement à la création/reprise d entreprises en Alsace Axe 1 : Activité indépendante, entreprenariat et création d entreprise Objectif spécifique

Plus en détail

La collecte de la taxe d apprentissage pas à pas

La collecte de la taxe d apprentissage pas à pas janvier 2016 spécial Taxe d apprentissage La collecte de la taxe d apprentissage pas à pas tout savoir sur la e-collecte insertion professionnelle formation initiale branche professionnelle CFA OCTA 1

Plus en détail

ACCORD DU 12 JANVIER 2015

ACCORD DU 12 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE Thonon les Bains Saint Julien en Genevois Bonneville ANNECY Chamonix Mont Blanc 91 Adresse : 31 avenue de Loverchy- 74000 ANNECY Mail contact dispositif Senior

Plus en détail

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE DEFINITION ET DESCRIPTION DE LA CERTIFICATION Le (la) formateur (trice) interne analyse la demande, conçoit, organise et assure des actions de formation interne pour adultes

Plus en détail

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT TRACEUR Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie Pauline Bailleul, Responsable Département Management de la Qualité et de la Gestion des Risques 12 juin

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne Guide de l employeur TRANSMETTRE SAVOIR FORMATION APPRENTISSAGE Guide de l employeur Sommaire Devenir maitre d apprentissage... p 4 L apprentissage...

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

ÊTRE STAGIAIRE EN SEPTEMBRE 2015

ÊTRE STAGIAIRE EN SEPTEMBRE 2015 ÊTRE STAGIAIRE EN SEPTEMBRE 2015 Les lauréats des concours du 1 er degré de l Éducation nationale Concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) SITUATION Lauréat examen professionnel. Temps

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de rayon

Licence professionnelle Management et gestion de rayon Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de rayon Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION 2012-2017

CONTRAT DE GESTION 2012-2017 CONTRAT DE GESTION 2012-2017 Contrat de gestion de l IFAPME 2012-2017 1 Contrat de gestion de l Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME)

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU DIAGNOSTIC A REALISER SOMMAIRE

CAHIER DES CHARGES DU DIAGNOSTIC A REALISER SOMMAIRE Evaluation de la relation avec les entreprises, de l organisation et des actions mises en œuvre par les PAIO et les ML pour favoriser l emploi durable des jeunes CAHIER DES CHARGES DU DIAGNOSTIC A REALISER

Plus en détail

Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver?

Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver? Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver? Sommaire 1. Introduction 2. La réforme de la formation professionnelle en vidéo 1. Eclairage sur les instances paritaires qui définissent

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

FORMATIONS COURTES, PAR ALTERNANCE, QUALIFIANTES OU DIPLÔMANTES Se former tout au long de la vie

FORMATIONS COURTES, PAR ALTERNANCE, QUALIFIANTES OU DIPLÔMANTES Se former tout au long de la vie LE RÉSEAU DES GRETA DE L ACADÉMIE DE LYON )))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))) AIN BOURG EN BRESSE GRETA Bourg-Ambérieu

Plus en détail

Savoir utiliser les services de l ENT Outils collaboratifs SOMMAIRE

Savoir utiliser les services de l ENT Outils collaboratifs SOMMAIRE Savoir utiliser les services de l ENT Outils collaboratifs 1 Outils collaboratifs 1. Gérer les groupes 2. Gérer les espaces collaboratifs de travail (rubriques) 3. Connaître les droits assignés aux différents

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de l Enseignement Supérieur 1 ter, avenue de Lowendal

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordination et développement de projets pour les territoires de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne -

Plus en détail

Administration de rattachement : UNIVERSITE PARIS-SORBONNE Etablissement : CELSA-UNIVERSITE DE PARIS SORBONNE

Administration de rattachement : UNIVERSITE PARIS-SORBONNE Etablissement : CELSA-UNIVERSITE DE PARIS SORBONNE Intitulé de la fiche de poste : Responsable des stages Administration de rattachement : UNIVERSITE PARIS-SORBONNE Etablissement : CELSA-UNIVERSITE DE PARIS SORBONNE Structure de référence : CELSA, école

Plus en détail

Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation

Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP Assistant(e) Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat : Organisme en charge de

Plus en détail

LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME

LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME LOCATION AUTOMOBILE À COURT TERME 32 D IETEREN - RAPPORT ANNUEL 2006 AVIS EUROPE plc PLUS DE 3.600 STATIONS EN EUROPE, EN AFRIQUE, AU MOYEN-ORIENT ET EN ASIE, AU SERVICE DE PLUS DE 5 MILLIONS DE CLIENTS

Plus en détail