SECTION 5 LA CORRECTION DE LA PRESBYTIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTION 5 LA CORRECTION DE LA PRESBYTIE"

Transcription

1 CONTACTOLOGIE AVANCEE SECTION 5 LA CORRECTION DE LA PRESBYTIE Tous droits réservés. Copyright 1996, 1997, 1998, 1999, 2000 Manuel de Travaux Dirigés strictement réservé à un usage privé. Toute copie, toute reproduction, toute utilisation, même partielle, de ce document dans sa forme ou son contenu et de quelque manière que ce soit sans l autorisation préalable de Bernard BARTHELEMY et Michel GUILLON est illicite et constitue une contrefaçon. (Loi du 11 mars 1957 Article 40 et 41 et Code Pénal Article 425) Seules sont autorisées les analyses et les courtes citations avec indication de l origine. Tout abus sera dénoncé et poursuivi. Bernard BARTHELEMY - MANUEL DE TRAVAUX DIRIGES - Tous droits réservés 2000

2 2 LES LENTILLES MULTIFOCALES SIMULTANEES POUR CORRIGER LA PRESBYTIE Pages Tableau : - Presbytie Les problèmes et les choix à faire : - géométriques (Zone utile optique) - dynamiques (centrage mouvement) Comprendre les plaintes visuelles (les perturbations de la vision binoculaire) Tableau : - Lentilles multifocales simultanées (dioptriques : réfractives) B. BARTHELEMY 1998

3 3 PRESBYTIE 1 Non EMMETROPIE ou AMETROPIE prédisposée à la monovison dominance visuelle d un oeil en VL et de l autre en VP Oui Non Astigmatisme Oui entraînant une gêne visuelle ou baisse d acuité Monovision (Vision différenciée) LSH Multifocale LRPO Multifocale Non Tonus palpébral Oui Non Petite pupille Tonus palpébral Petite pupille Oui LSH LSH LRPO LRPO Vision Vision Vision Vision simultanée alternée simultanée alternée 1 BARTHELEMY et T. THIEBAUT «Précis d Optique de Contact» Médiacom Vision 1996 D après et avec l autorisation de James E. Key (editor) ; «The CLAO Pocket Guide to Contact Lens Fitting», New Orleans, Contact Lens Association of Ophtalmologists, 1994, page 62

4 4 Choix fonction du pupillaire & Profondeur de la chambre antérieure A. pupillaire Rappel de cours luminance et pupillaire fonction de l âge : AGE \ Luminance 250 cd/m² 50 cd/m² 2,5 cd/m² ,5 mm 4,48 mm 6,45 mm ,04 mm 3,65 mm 5,45 mm > 60 2,83 mm 3,45 mm 4,77 mm (M. GUILLON) En Vision de près le pupillaire diminue 1. Connaître le de zone optique utile a) VP stabilisée b) VP progressive 2. Déterminer le rapport du zone optique utile pupillaire a) pupillaire VP VL en VP centrale VL VP en VP périphérique Un petit diamètre pupillaire entraîne une réduction de champ utile dans la zone périphérique 1. Petite pupille 2. Grande pupille B. Profondeur de la chambre antérieure (distance de la lentille à la pupille) Une profondeur de chambre antérieure étroite entraîne un plus grand champ de vision dans une zone optique utile 1. Chambre étroite 2. Chambre profonde

5 Même si le tri cortical fonctionne : Une variation du pupillaire peut entraîner une légère gène visuelle dès que l on fait varier la luminance et procurer une dominance visuelle dans l une ou l autre des zones Exemple 1 : Lentille xxx VL de zone optique utile : 3 mm centrale ; VP périphérique Client 45 ans pupillaire 3 mm à 250 cd/m² Luminance 2,5 cd/m² pupillaire 5,5 mm le client ressent une gène importante. b) Si le zone optique utile est inadéquate Impossible d aider le tri-cortical : Exemple 2 : En VP avec une lentille a VP centrale ; Eclairer les pupilles à l aide d un stylo lampe entraîne une amélioration en VP Trop petite Zone de VP Exemple 3 : En VL avec une lentille à VP centrale ; Ajouter une lunette de soleil entraîne une amélioration en VL Trop grande Zone de VP Conclusion : 1. Les fabricants doivent communiquer le de zone optique utile de leur lentille Sinon nous vous conseillons d essayer méthodiquement sur plusieurs clients les différents types de lentilles afin de déterminer les dominances obtenues avec les différentes marques pour vous faire votre propre échelle et se servir de leur complémentarité. CHOIX DE L EQUIPEMENT : Si pupillaire trop grand et peu de variation de pupillaire en VP Grand de zone optique de VP centrale pour améliorer la VP Grand de zone optique de VL centrale pour améliorer la VL Diffractive Si pupillaire trop petit grande gène en VL avec des VP centrales Petit de zone optique de VP centrale pour améliorer la VL Petit de zone optique de VL centrale pour permettre une VP Diffractive Alternée 5

6 6 Choix fonction du centrage et du mouvement Centrage 1. Biométrie a) Pupille décentrée nasalement de 0,28 ± 0,13 mm par rapport au cornéen. (CHISSADON & GUILLON, 1992) b) Fente et tonus palpébrale ; ptôsis peuvent entraîner un décentrement 2. Essai la lentille paraît centrée par rapport au cornéen 3. Idem mais la lentille est décentrée par rapport au cornéen et la pupille avec accentuation au passage en VP. Le décentrement est de l ordre de 0,4 mm dans 70% des cas et en temporal. (B. BARTHELEMY, 1991 ; Claire CHOFFEL & B. BARTHELEMY, er prix du poster congrès du SNADOC ANGER 1994)

7 7 Mouvement Remarque : Nous ne contrôlons que le centrage en VL il faut essayer de le mettre en convergence en situation de lecture et mesurer. Autre problème le mouvement d une lentille il perturbe de la même façon que le centrage, la lentille doit posséder un mouvement faible. D où les problèmes en LRPG : Les difficultés sont plus grandes qu en LSH d obtenir un bon centrage & leurs mouvements sont trop importants. Préférer un principe : - Diffractif (abandonner à tord en LRPG!) - Alternée. 4. Les moyens pour contrôler un centrage : I. Lentille graver le de la zone utile comme les anciennes Weicon bifocales de Titmus ou les Bourgeois (problème des différentes géométrie) propre à chaque fabricant II. Oculaire réticulée à cercle concentrique tangenter le bord de la lentille à l un des cercles périphériques de l oculaire puis contrôler le centrage de la pupille. III. Mesure avec la méthode de la fente au biomicroscope. IV. Essayer une lentille Diffractive (observer les anneaux concentriques des prismes par rapport à la pupille) CHOIX DE L EQUIPEMENT : Si le centrage est défectueux ou le mouvement trop important Diffractive Alternée

8 8 Comprendre les plaintes visuelles En posant l histoire de cas après le test ; nous pouvons analyser les plaintes et les gènes que peut communiquer le client pour nous aider à comprendre de la zone utile Centrage peut : - Entraîner une inefficacité visuelle - Aussi être satisfaisant optiquement, mais perturber la Vision Binoculaire 2. PERTURBATION DE LA VISION BINOCULAIRE a) Avec une lentille progressive VL centrale Un sujet orthophorique ou étant dans les normes c est à dire ayant une exophorie de l ordre de 0,50 subit une pénalisation sectorielle nasale quand la lentille est excentrée temporale. - Dans les cas de décentrement temporal, lorsque l on est en présence d une EXOPHORIE, le couple oculaire est gêné dans son effort de fusion. Cela peut provoquer des maux de tête, une plainte de «gêne visuelle», ou de «mauvaise vision» alors que les acuités sont monoculairement bonnes. Exemple pour un cas exophorique : (Avec une lentille progressive VL centrale) Les pénalisations peuvent être par un secteur cache ou par un secteur dioptrique : - Pénalisation sectorielle contraire par la coloration en lentille «Opaque». - Pénalisation sectorielle contraire par la correction dioptrique dans le cas par exemple d une lentille «multifocales» Zone de Vision de Près périphérique. Lorsque la lentille est centrée le couple oculaire peut compenser son Exophorie. Lorsque la lentille est excentrée temporale le couple oculaire est maintenu dans son EXO ce qui le gêne considérablement dans sa fusion. CHOIX DE L EQUIPEMENT : Forte EXO phorie et si le centrage est défectueux et temporal. VP centrale peut aider et même être une solution d entraînement visuelle 2 si le décentrement permet une vision de loin et de près satisfaisante. Diffractive Alternée 2 Peut-être fait sur un non presbyte

9 b) Inversement avec une lentille progressive VP centrale Un sujet orthophorique ou étant dans les normes c est à dire ayant une exophorie de l ordre de 0,50 subit une pénalisation sectorielle temporale quand la lentille est excentrée temporale. - Dans les cas de décentrement temporal, lorsque l on est en présence d une ESOPHORIE, le couple oculaire est pénalisé dans son effort de fusion. L effort est trop grand. Cela peut provoquer des maux de tête, une plainte de «gêne visuelle», ou de «mauvaise vision» alors que les acuités sont bonnes monoculairement. Exemple pour un cas esophorique : (Avec une lentille progressive VP centrale) Les pénalisations peuvent être par un secteur cache ou par un secteur dioptrique : - Pénalisation sectorielle par la correction dioptrique dans le cas par exemple d une lentille «Multifocale» Zone de Vision de Près centrale. 9 CHOIX DE L EQUIPEMENT : Forte ESO phorie et si le centrage est défectueux (temporal) VP périphérique peut aider et même être une solution d entraînement visuelle 3, si le dé 3 Peut être utilisé pour un non presbyte elle permet une saturation en convexe. Autre solution pour un non presbyte on peut essayer d utiliser une lentille de couleurs si le diamètre pupillaire et le décentrement temporal sont suffisant (pénalisation sectorielle par les points de colorations)

PROTOCOLES D ADAPTATION

PROTOCOLES D ADAPTATION PROTOCOLES D ADAPTATION Gamme Binova T STATO-DYNAMIQUE PROG N Multifocale VP CENTRALE TD DYNAMIQUE PROG D Multifocale VL CENTRALE TP PRISMATIQUE PROG ZD Multifocale ZONE DÉCENTRÉE INSTRUMENTS AUDITION

Plus en détail

Examen préalable et tests préliminaires

Examen préalable et tests préliminaires Examen préalable et tests préliminaires 4 Dossier (modèle) Tests préliminaires Dominances visuelles Mise en évidence des hétérophories avec le test de Maddox Évaluation de la vision stéréoscopique Tests

Plus en détail

CONTACTOLOGIE. Formations courtes

CONTACTOLOGIE. Formations courtes Formations courtes CONTACTOLOGIE Sensibilisation à la contactologie Adaptation des lentilles souples Adaptation des lentilles souples toriques Les lentilles souples pour la presbytie Adaptation des Lentilles

Plus en détail

CONTACTOLOGIE. Formations courtes

CONTACTOLOGIE. Formations courtes Formations courtes CONTACTOLOGIE Sensibilisation à la contactologie Adaptation des Lentilles Souples Adaptation des Lentilles Souples toriques Adaptation des LS à renouvellement fréquent - Presbytie Adaptation

Plus en détail

Corrigé du BTSOL 2002 ANALYSE DE LA VISION

Corrigé du BTSOL 2002 ANALYSE DE LA VISION Corrigé du BTSOL 2002 ANALYSE DE LA VISION Attention : Ces corrigés n'ont pas valeur de correction officielle. En aucun cas ils ne constituent le cadre de référence des correcteurs. PARTIE A : A1 : OD

Plus en détail

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION SPECIALE D ENTRAINEMENT N 1 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l'épreuve : 1h30 - Usage de la calculatrice autorisé CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE PARTIE 1 : REPRÉSENTATION

Plus en détail

Corrigé du BTSOL 2000 ANALYSE DE LA VISION. Delphine REMOUE ISO LYON

Corrigé du BTSOL 2000 ANALYSE DE LA VISION. Delphine REMOUE ISO LYON Corrigé du BTSOL 2000 ANALYSE DE LA VISION Delphine REMOUE ISO LYON Attention : Ces corrigés n'ont pas valeur de correction officielle. En aucun cas ils ne constituent le cadre de référence des correcteurs.

Plus en détail

Comment bien préparer un sujet d analyse de la vision sans calculatrice

Comment bien préparer un sujet d analyse de la vision sans calculatrice Comment bien préparer un sujet d analyse de la vision sans calculatrice Liste non exhaustive ATTENTION: on peut jamais être sûr à 100% que le sujet sera sans calculatrice. ATTENTION: pas de calculette

Plus en détail

Correction de l hypermétrope-presbyte par verres progressifs : spécificités et dernières avancées

Correction de l hypermétrope-presbyte par verres progressifs : spécificités et dernières avancées Correction de l hypermétrope-presbyte par verres progressifs : spécificités et dernières avancées Dominique Meslin Forum «Hypermétropie et Presbytie» Toulouse - 26 Novembre 2010 1 Copyright 2010 Plan >

Plus en détail

B.Barthélémy (Ilustrations "Contactologie" ed. Lavoisier) 1

B.Barthélémy (Ilustrations Contactologie ed. Lavoisier) 1 Société Française d Optique Physiologique Comprendre les limites des techniques pour réussir la correction de la presbytie en Lentilles de Contact ou en Chirurgie Réfractive! Bibliographique et les illustrations

Plus en détail

Sujet du BTSOL 2002 ANALYSE DE LA VISION

Sujet du BTSOL 2002 ANALYSE DE LA VISION Sujet du BTSOL 2002 ANALYSE DE LA VISION PROBLEME 1 PARTIE A : Un client âgé de 38 ans, mécanicien auto, vient dans votre magasin pour la première fois. Il n'a jamais porté de lunettes. Il se sent maintenant

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2012 Durée : 3 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables, alphanumériques

Plus en détail

1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client.

1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client. PROBLEME I 1 - Interprétez les résultats de ces différents tests et faites une hypothèse pour expliquer l'insatisfaction du client. Gêné en vision de loin et de près donc astigmatisme résiduel. Le pouvoir

Plus en détail

Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 20013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Diagnostic... 3 1.1. Circonstances de découvertes et signes fonctionnels...3

Plus en détail

O PTOMÉTRIE. Lunette et boîtes d essai 4-2. Proximètre 4-3. Accessoires optométriques 4-4. Feuilles d occlusion 4-8

O PTOMÉTRIE. Lunette et boîtes d essai 4-2. Proximètre 4-3. Accessoires optométriques 4-4. Feuilles d occlusion 4-8 4 Lunette et boîtes d essai 4-2 Proximètre 4-3 Accessoires optométriques 4-4 Feuilles d occlusion 4-8 Prismes et lentilles asphériques 4-10 Lunette et boîtes d essai 4-2 Boîte d essai Grande composition

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

L'EXAMEN VISUEL EN CHIRURGIE REFRACTIVE

L'EXAMEN VISUEL EN CHIRURGIE REFRACTIVE L'EXAMEN VISUEL EN CHIRURGIE REFRACTIVE L'art de laisser la lumière vivre au plus près des yeux L'examen visuel pré opération de chirurgie réfractive est le point clef de la satisfaction du patient. ce

Plus en détail

"La correction de la presbytie"

La correction de la presbytie "La correction de la presbytie" TP : Vous devez essayer les différents types & tirer des conclusions malgré l âge de votre cobaye Compensation Lunettes Kératométrie --------- X -------- Astig.= (- ) ---------

Plus en détail

Des trucs pour dépister les problèmes visuels liés à l apprentissage scolaire

Des trucs pour dépister les problèmes visuels liés à l apprentissage scolaire Des trucs pour dépister les problèmes visuels liés à l apprentissage scolaire D R L A N G I S M I C H A U D, O P T O M É T R I S T E. M. S C. F A A O ( D I P L ) F S L S F B C L A P R O F E S S E U R T

Plus en détail

L opération de la myopie à l âge de la presbytie : monovision? Presbylasik?

L opération de la myopie à l âge de la presbytie : monovision? Presbylasik? 217 M. TIMSIT VISYA, Clinique de la Vision, PARIS. mt@ophtalmologie.fr L opération de la myopie à l âge de la presbytie : monovision? Presbylasik? zz OBSERVATION Ce patient de 55 ans est depuis toujours

Plus en détail

Formation Professionnelle Continue

Formation Professionnelle Continue À SAVOIR Développement Professionnel Continu (DPC) Formation obligatoire pour les opticiens Formation Professionnelle Continue Catalogue Formation Continue Se former tout au long de la vie, une obligation,

Plus en détail

La presbyie pourrait devenir la principale source des équipements en lentilles de. Les lentilles et la presbytie Bordeaux 1995

La presbyie pourrait devenir la principale source des équipements en lentilles de. Les lentilles et la presbytie Bordeaux 1995 t 40?6 enrr.ætrmpr""o" f,f -. En l'an 2000 40s de la population française aura plus de 50 ans et sera donc concernée par la presbytie. La France compte 15 Millions de presbytes et 600.000 nouveaux équipements

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2017

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2017 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2017 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé

Plus en détail

La Haute Résolution en un clin d œil

La Haute Résolution en un clin d œil La Haute Résolution en un clin d œil L acuité visuelle Haute Résolution Géométrie de la zone optique entièrement asphérique et progressive Progression douce et ininterrompue des focales Face arrière asphérique

Plus en détail

VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX.

VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. ADULTES 18-60 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. LES PRINCIPAUX TROUBLES DE LA VUE Lorsque l œil n est pas emmétrope, il est amétrope et présente alors l une de ces anomalies : > l hypermétropie, une mise

Plus en détail

Protocole d adaptation des lentilles multifocales pour presbytes Eliane Bernard Françoise Brigitte Serge ALBAREA-LEVY LEVY BARTHELEMY KREIS LUTCHER WAJEMAN Classification des lentilles multivisions 1.

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2011

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2011 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 20 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé proposé

Plus en détail

Corrigé du BTSOL 2003 ANALYSE DE LA VISION

Corrigé du BTSOL 2003 ANALYSE DE LA VISION Corrigé du BTSOL 2003 ANALYSE DE LA VISION Attention : Ces corrigés n'ont pas valeur de correction officielle. En aucun cas ils ne constituent le cadre de référence des correcteurs. PROBLEME I : 1 Absence

Plus en détail

SESSION Corrigé proposé par Stéphane Taboulot. Problème 1 : 1/ Analyse de l histoire de cas :

SESSION Corrigé proposé par Stéphane Taboulot. Problème 1 : 1/ Analyse de l histoire de cas : Corrigé proposé par Stéphane Taboulot SESSION 2007 Problème : / Analyse de l histoire de cas : 63 ans : presbytie avancée, A MAX estimée = 0 On peut envisager qu elle soit mal compensée avec ses verres

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Item 58 : Cataracte. Date de création du document 2010-2011. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - Item 58 : Cataracte. Date de création du document 2010-2011. - Université Médicale Virtuelle Francophone - Item 58 : Cataracte Date de création du document 2010-2011 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostic...1 1. 1 Circonstances de découvertes et signes fonctionnels...1 1. 2 Examen clinique... 1

Plus en détail

Comfilcon A (technologie AQUAFORM TM ) 0,09 mm ( - 3,00 d ) 0,09 mm ( - 3,00 d ) 0.10 mm «D» Dk/ec 160 116 142 lentille (N)

Comfilcon A (technologie AQUAFORM TM ) 0,09 mm ( - 3,00 d ) 0,09 mm ( - 3,00 d ) 0.10 mm «D» Dk/ec 160 116 142 lentille (N) Biofinity Biofinity toric Biofinity multifocal Proclear 1 day lentille souple journalière à usage unique Proclear 1 day multifocal lentille souple journalière à usage unique Matériau Comfilcon A (technologie

Plus en détail

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION 1 ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION PASSAGE LUNETTES (LH = 15 mm) LENTILLES (SH = 2 mm) Accommodation nécessaire pour l amétrope parfaitement compensé L'accommodation

Plus en détail

VISION. 1/5. Connaissances Objectifs de Formation 1. Anatomie de l oeil et ses annexes. 2. OEil théorique (selon le modèle Y. Le Grand).

VISION. 1/5. Connaissances Objectifs de Formation 1. Anatomie de l oeil et ses annexes. 2. OEil théorique (selon le modèle Y. Le Grand). 1. Anatomie de l oeil et ses annexes. 1.1. L œil. Nommer, décrire et indiquer la fonction des différents éléments en les positionnant sur un schéma (coupe horizontale schématique de l'œil selon le modèle

Plus en détail

Cette formation courte s adresse aux opticiens diplômés ayant suivis une formation de niveau II de type Licence en réfraction et vision binoculaire.

Cette formation courte s adresse aux opticiens diplômés ayant suivis une formation de niveau II de type Licence en réfraction et vision binoculaire. La vision de près du presbyte Analyser les plaintes relatives à la presbytie. Connaître les mécanismes d accommodation et de convergence du sujet presbyte. Revoir et pratiquer les différentes techniques

Plus en détail

Cotes monture et Cotes montage Frame size - Fitting position le 29/07/2007

Cotes monture et Cotes montage Frame size - Fitting position le 29/07/2007 Cotes monture et Cotes montage Frame size - Fitting position le 29/07/2007 Les cotes monture et cotes montage sont nécessaires : Pour déterminer le diamètre du verre à commander à l'atelier de surfaçage.

Plus en détail

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION 1 ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION Ce document a été diffusé dans tous les établissements de formation par l'inspection Générale. Il a été rédigé par Pascal GRASLAND

Plus en détail

A qui proposer les lentilles CRT?

A qui proposer les lentilles CRT? Pour qui? INDICATIONS A qui proposer les lentilles CRT? Les myopes < -7,50 d Les hypermétropes < +3,00 d Les astigmatismes cornéens Les symptômes de sécheresse en lentille souple Une alternative à la chirurgie

Plus en détail

Adaptation des kératocônes

Adaptation des kératocônes Vision 5 mars 2003 Adaptation des kératocônes Bernard BARTHELEMY www.bbarthelemy.com Kératocône, Keratoconus [1] : «Développement anormal de la cornée qui prend une forme conique. La réfraction de l œil

Plus en détail

OPTIQUE DE CONTACT, EFFETS INDUITS. Bernard Barthélemy Thérèse Thiébaut

OPTIQUE DE CONTACT, EFFETS INDUITS. Bernard Barthélemy Thérèse Thiébaut OPTIQUE DE CONTACT, EFFETS INDUITS Bernard Barthélemy Thérèse Thiébaut XI CONTACTOLOGIE 109 Optique de contact, effets induits Introduction Les effets spécifiques induits par la correction en optique de

Plus en détail

Menicon Z-a. lentille rigide

Menicon Z-a. lentille rigide EX EX - Z Z-a Z Z Comfort et Z Comfort Progressive SiloxanylMA-fluoroMA-MMA 64 (ISO) - 70 (Fatt) - 189 (Fatt) - 189 (Fatt) - 189 (Fatt) Asphérique interne et externe Z Comfort : face post. «réservoir de

Plus en détail

Astigmates Presbytes : quelles alternatives aux lentilles rigides? V O S L E N T I L L E S D E C O N T A C T M A D E I N F R A N C E

Astigmates Presbytes : quelles alternatives aux lentilles rigides? V O S L E N T I L L E S D E C O N T A C T M A D E I N F R A N C E Astigmates Presbytes : quelles alternatives aux lentilles rigides? V O S L E N T I L L E S D E C O N T A C T M A D E I N F R A N C E Astigmates presbytes : LRPG ou EyeBrid? AVANT : Quelles choix pour les

Plus en détail

Focus DAILIES PROGRESSIVES DURÉE D UTILISATION 1 JOUR (USAGE UNIQUE)

Focus DAILIES PROGRESSIVES DURÉE D UTILISATION 1 JOUR (USAGE UNIQUE) DURÉE D UTILISATION 1 JOUR (USAGE UNIQUE) sphérique Zone proche asphérique progressive Focus DAILIES Indications: Pour la presbytie avec, idéalement, des additions de 0,75 à 2,50 (max. 3,00 en monovision)

Plus en détail

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON

Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON Correction des différents défauts de vision Comment corriger les principaux défauts de vision? Clémence MAZEAU Solen RABANY Liliane ROUILLON Introduction 1. L œil normal (dissection) Plan 1. 1 Définition

Plus en détail

Strabisme et chirurgie réfractive

Strabisme et chirurgie réfractive Strabisme 18/04/08 11:03 Page 167 167 O. LAPLACE 1, R. AMAR 2 1 Ophtalmologiste. 2 Orthoptiste Clinique de la Vision, PARIS. L indication d une chirurgie réfractive d un sujet présentant un trouble oculomoteur

Plus en détail

Voici un exemple de cas des ECOS des CEO-ECO qui est publié sur le site Web des CEO-ECO. ECOS EN OPTOMÉTRIE CAS INTERACTIF

Voici un exemple de cas des ECOS des CEO-ECO qui est publié sur le site Web des CEO-ECO. ECOS EN OPTOMÉTRIE CAS INTERACTIF Voici un exemple de cas des ECOS des CEO-ECO qui est publié sur le site Web des CEO-ECO. ECOS EN OPTOMÉTRIE CAS INTERACTIF INFORMATION DE BASE À PROPOS DU CAS INFORMATION Nom du Cas Type de Cas Problème

Plus en détail

EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES. Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1

EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES. Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1 EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1 EYEBRID MULTIFOCAL POUR QUI Déjà porteurs de lentilles Presbytes avérés ou en début de presbytie Adaptation correcte

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

HÉTÉROPHORIES Q' D. Conséquence 2 : Pour mettre en évidence une hétérophorie, il faut disposer d un dispositif qui supprime le réflexe de fusion.

HÉTÉROPHORIES Q' D. Conséquence 2 : Pour mettre en évidence une hétérophorie, il faut disposer d un dispositif qui supprime le réflexe de fusion. 1 HÉTÉROPHORIES 1 Généralités 1.1 Définition Nous reprendrons la définition donnée par le Dr Hugonnier : «Une hétérophorie est une déviation des axes visuels maintenue latente par le réflexe de fusion»

Plus en détail

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran).

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran). Niveau 4 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/ 6 La modélisation de l œil et la correction des ses défauts. Programme C. La lumière : couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la

Plus en détail

Analyse de la vision Correction BTS OL 2006

Analyse de la vision Correction BTS OL 2006 ANALYSE DE LA VISION BTS 2006 - orrigé (proposé par François Billo) Important : e corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Analyse

Plus en détail

DEVOIR SCIENCE-PHYSQIQUE / / LA REPRESENTATION VISYUELLE DU MONDE NOM : /0.75 /0.75

DEVOIR SCIENCE-PHYSQIQUE / / LA REPRESENTATION VISYUELLE DU MONDE NOM : /0.75 /0.75 DEVOIR SCIENCE-PHYSQIQUE / / LA REPRESENTATION VISYUELLE DU MONDE NOM : EXERCICE 1 (3,5 Points) Voir à travers des trous 1) La bougie est allumée. On considère qu elle comporte une partie basse, la paraffine

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2016

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2016 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2016 responsabilité de son auteur par Acuité. C ig e fe e d e de vision : Cécile FRANCES, Sandrine LACHARME et Roger QUACH de I tit t et Ce t e d

Plus en détail

CH 24 LES APPAREILS IMAGEURS

CH 24 LES APPAREILS IMAGEURS Objectifs: CH 24 LES APPAREILS IMAGEURS Ex : 4,5,9,10,11,12 et 13 p214-215 ED et FM:p212 Les exercices du livre «sais-tu l essentiel?»de chaque cours sont à faire automatiquement au brouillon pendant toute

Plus en détail

HÉTÉROPHORIES. o BILAN ORTHOPTIQUE o FORMES CLINIQUES o PRISE EN CHARGE

HÉTÉROPHORIES. o BILAN ORTHOPTIQUE o FORMES CLINIQUES o PRISE EN CHARGE HÉTÉROPHORIES o BILAN ORTHOPTIQUE o FORMES CLINIQUES o PRISE EN CHARGE F.PRACCA Samedi 21 janvier 2017 SOMMAIRE I RAPPELS HETEROPHORIES II BILAN ORTHOPTIQUE III - FORMES CLINIQUES IV - PEC I RAPPELS HETEROPHORIES

Plus en détail

Presbylasik avec le laser WaveLight Allegretto

Presbylasik avec le laser WaveLight Allegretto Presbylasik avec le laser WaveLight Allegretto Cati Albou-Ganem Clinique de la Vision CHNO des Quinze-Vingts Service Pr Sahel Le laser WaveLight a pour particularité de réaliser en traitement standard

Plus en détail

OPTIQUE ET VISION. résumé de cours partie 2

OPTIQUE ET VISION. résumé de cours partie 2 OPTIQUE ET VISION résumé de cours partie 2 Image d un objet AB dans les conditions de Gauss objet petit, perpendiculaire à l axe, rayons peu inclinés exemple B A n 1 F S O n 2 lumière F A B rayon passant

Plus en détail

GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX

GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX GUIDE D ADAPTATION VARILUX QUELQUES RÈGLES POUR RÉUSSIR UN ÉQUIPEMENT VARILUX BIENVENUE Nous sommes heureux de vous présenter ce guide qui rassemble les règles essentielles pour réussir l adaptation des

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2010

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2010 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 00 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. PROPOSITION

Plus en détail

CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER: PKR ET LASIK

CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER: PKR ET LASIK CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER: PKR ET LASIK PKR: photokératectomie réfractive - réalisée pour la première fois sur un œil myope en 1989 - photoablation de la cornée au laser Excimer après débridement de

Plus en détail

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple Problème I : ANALYSE DE LA VISION BTS 2004 - Corrigé (proposé par A.F.LEPLAT S. VANENGELANDT F. MILLEVILLE I. TREDEZ) Important : Ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif

Plus en détail

Problème A Les deux parties peuvent se traiter de façon indépendante.

Problème A Les deux parties peuvent se traiter de façon indépendante. CALCULATRICE ET TOUT AUTRE MATERIEL INFORMATIQUE INTERDITS. Les réponses doivent impérativement être justifiées (sauf indication contraire). Le sujet est composé d un problème A et d un problème B indépendants.

Plus en détail

Prisme Prism le 29/07/2007

Prisme Prism le 29/07/2007 Prisme Prism le 29/07/2007 Définition : Un prisme est un verre dont les deux surfaces sont inclinées, l une par rapport à l autre. La partie la plus mince au bord du prisme (S), s appelle le «sommet» et

Plus en détail

La vision naturelle accessible à tous

La vision naturelle accessible à tous broch. id LifeStyle 19/03/07 15:08 Page 1 La vision naturelle accessible à tous La diversité des styles de vie engendre de nouvelles exigences chez les porteurs dans le choix de leurs verres. De plus en

Plus en détail

Contrôle de la myopie : Guide pratique

Contrôle de la myopie : Guide pratique PAR LE DOCTEUR LANGIS MICHAUD OPTOMÉTRISTE, M.Sc., FAAO (DIPI) FBCLA PROFESSEUR TITULAIRE ÉCOLE D'OPTOMÉTRIE ARTICLE 3 Contrôle de la myopie : Guide pratique Les données s accumulent chaque mois et confirment

Plus en détail

La compensation multifocale de la

La compensation multifocale de la D. GATINEL Fondation Rothschild, CEROC, PARIS. La multifocalité pour les nuls La compensation multifocale de la presbytie fait schématiquement appel à deux principes : la monovision et la multifocalité.

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2013 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Corrigé

Plus en détail

Menicon Z lentille rigide. Tisilfocon A Copolymère de syloxanyl styrène et de fluoromethacrylate + filtre UV

Menicon Z lentille rigide. Tisilfocon A Copolymère de syloxanyl styrène et de fluoromethacrylate + filtre UV EX - Z Menicon Z-a Menicon Z Menicon EX Menicon EX 11.00 /e + filtre UV Sphéro-asphérique - 189 (Fatt) 109 (ISO) - 16 (Fatt) - 189 (Fatt) 15 (ISO) - 145 (Fatt) Asphérique interne et externe SiloxanylMA-fluoroMA-MMA

Plus en détail

Les instruments d'optique

Les instruments d'optique Les instruments doptique On distingue deux familles dinstruments doptique : les instruments oculaires qui donnent dun objet une image virtuelle observée par lœil. les instruments objectifs ( ou de projection

Plus en détail

Check-list pour votre microscope - Vos besoins

Check-list pour votre microscope - Vos besoins Check-list pour votre microscope - Vos besoins 1) Quel microscope vous faut-il? Microscope à lumière transmise : (utilisé essentiellement pour les échantillons transparents/translucides) (p. :1-3) Microscope

Plus en détail

Biofinity XR. lentille souple à renouvellement fréquent. Comfilcon A. 1 (non ionique) Sofblue 48% 0,75 MPa ,08 mm ( - 3,00 d ) 8,00 mm

Biofinity XR. lentille souple à renouvellement fréquent. Comfilcon A. 1 (non ionique) Sofblue 48% 0,75 MPa ,08 mm ( - 3,00 d ) 8,00 mm MyDay Biofinity Biofinity XR Biofinity toric Biofinity multifocal Silicone Hydrogel Stenfilcon A avec chimie Smart Silicone TM Teneur en Si : 4.4% ± 0,1 Filtre UV : 85% UVA, 96% UVB 2 (haute hydrophilie,

Plus en détail

Les essais cliniques ont permis de déterminer qu un changement de courbure de base de 0.10 mm fait varier le dégagement de 30 à 35 m.

Les essais cliniques ont permis de déterminer qu un changement de courbure de base de 0.10 mm fait varier le dégagement de 30 à 35 m. 1 Introduction Cette lentille mini-sclérale est conçue pour voûter les cornées normales de type prolate, les cornées astigmates, les cornées greffées (prolate) et les cornées légèrement irrégulières, telles

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Proposition

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Livret de présentation des acquis de l expérience (Livret 2) Intitulé de la certification visée : Responsable en Réfraction et Équipement Optique (RREO)

Plus en détail

PRECILENS 55 UV. lentille souple à renouvellement fréquent. METHAFILCON A avec filtre UV

PRECILENS 55 UV. lentille souple à renouvellement fréquent. METHAFILCON A avec filtre UV C2 Multifocal ABSOLUE 55 UV Precilens HydraCapt Toric Eva Toric Groupe FDA Sihy Filcon II 3 SILIKOFILCON A METHAFILCON A 4 Filcon IV avec HydraCapt 2 Sihy Filcon V3 (Définitive) ou Hioxifilcon B Hydrophilie

Plus en détail

Cataracte (58) Professeur Jean-Paul ROMANET Août 2002 (Mise à jour mai 2005)

Cataracte (58) Professeur Jean-Paul ROMANET Août 2002 (Mise à jour mai 2005) Cataracte (58) Professeur Jean-Paul ROMANET Août 2002 (Mise à jour mai 2005) Pré-Requis : Connaissances de base : Anatomie du cristallin et de la zonule Physiologie du cristallin - Rôle du cristallin dans

Plus en détail

L USAGE DES PRISMES. CHAABOUNI Zeineb - CHU LIEGE

L USAGE DES PRISMES. CHAABOUNI Zeineb - CHU LIEGE L USAGE DES PRISMES CHAABOUNI Zeineb - CHU LIEGE INTRODUCTION Les prismes sont utilisés dans les troubles oculo-moteurs depuis plus d un siècle 1970 : introduction des membranes de Fresnel ( Press-On)

Plus en détail

5Verres. 1 Gamme de verres Multilens 2 Segments individuels ML Optio 3 Additions élevées

5Verres. 1 Gamme de verres Multilens 2 Segments individuels ML Optio 3 Additions élevées 5Verres 1 Gamme de verres Multilens 2 Segments individuels ML Optio 3 Additions élevées GAMME DE VERRES MULTILENS Des verres uniques Spécialité Multilens s est spécialisée dans le développement et la fabrication

Plus en détail

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES 1 Les tests automatiques Acuité en vision de loin Recherche d une hypermétropie test de la bonnette Test Rouge / Vert Dépistage de l astigmatisme Etude des phories (tendance

Plus en détail

La contactologie. La distance LH passe de 15mm à 2mm (voir nulle) et se nomme la distance SH

La contactologie. La distance LH passe de 15mm à 2mm (voir nulle) et se nomme la distance SH Cours I. Introduction La contactologie Corriger une personne en lunette n est pas la seule solution. Nous pouvons aussi compenser les personnes en lentilles. Il y a donc deux différences principales: La

Plus en détail

Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 2 L œil et la vision (suite) : les défauts de l œil

Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 2 L œil et la vision (suite) : les défauts de l œil Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 2 L œil et la vision (suite) : les défauts de l œil Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance

Plus en détail

p o u r une vision pa r fa i t e

p o u r une vision pa r fa i t e O P H TA L M I C VERRE PROGRESSIF D INTÉRIEUR la solution O P H TA L M I C sur mesure p o u r une vision pa r fa i t e en intérieur Alors que nous passons la majorité de notre temps en intérieur, que ce

Plus en détail

Rien n a été laissé au hasard...

Rien n a été laissé au hasard... Rien n a été laissé au hasard... Novacel est heureux de vous proposer, dans ce catalogue, 2 gammes complètes de lentilles individualisées, souples et flexibles, pour tous les cas où rien n est laissé au

Plus en détail

LA PREMIÈRE LENTILLE SOUPLE MENSUELLE À HAUT DK SANS SILICONE, POUR UN MEILLEUR CONFORT

LA PREMIÈRE LENTILLE SOUPLE MENSUELLE À HAUT DK SANS SILICONE, POUR UN MEILLEUR CONFORT LA PREMIÈRE LENTILLE SOUPLE MENSUELLE À HAUT DK SANS SILICONE, POUR UN MEILLEUR CONFORT MODULE D ÉLASTICITÉ LE PLUS FAIBLE DU MARCHÉ FAIBLE COEFFICIENT DE FRICTION MATÉRIAU BIOMIMÉTIQUE, TOUTES LES GÉOMÉTRIES

Plus en détail

Biofinity multifocal

Biofinity multifocal Biofinity Biofinity toric Biofinity multifocal Proclear 1 day Proclear 1 day multifocal lentille souple journalière à usage unique lentille souple journalière à usage unique Comfilcon A Silicone Hydrogel

Plus en détail

Chapitre Physique N 2 : L oeil, défauts et correction

Chapitre Physique N 2 : L oeil, défauts et correction . Chapitre Physique N 2 : L oeil, défauts et correction I- L'œil humain et l'œil réduit. L'œil humain est constitué de plusieurs milieux transparents : La cornée., : située en avant, dans laquelle baigne

Plus en détail

Symptomatologie. Vision Floue de loin. Caractéristiques diagnostiques d un symptôme VIGILANCE. Optométrie. Vision Floue. Hétérophorie décompensée

Symptomatologie. Vision Floue de loin. Caractéristiques diagnostiques d un symptôme VIGILANCE. Optométrie. Vision Floue. Hétérophorie décompensée Optométrie Symptomatologie Licence Professionnelle d'optique U.L.P. Strasbourg Année 2012-2013 R. DERHY Opticien - Optométriste Hétérophorie décompensée VIGILANCE Vision Floue Myopie cause fonctionnelle

Plus en détail

L œil, la vision. 1. Organisation. Numéro Nom Fonction. L image sur la rétine est une image réelle et renversée, de petite dimension.

L œil, la vision. 1. Organisation. Numéro Nom Fonction. L image sur la rétine est une image réelle et renversée, de petite dimension. L œil, la vision 1. Organisation. Numéro Nom Fonction 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 L image sur la rétine est une image réelle et renversée, de petite dimension. 1 2. Le cristallin, ses défauts. 17 mm Modèle de

Plus en détail

Vision de l œil normal ou emmétrope

Vision de l œil normal ou emmétrope Vision de l œil normal ou emmétrope Vision d un objet éloigné Un objet est situé à l infini, c est-à-dire très loin de l œil, les rayons arrivant de l objet éloigné sont pratiquement parallèles à l axe

Plus en détail

Precilens HydraCapt Toric lentille souple à renouvellement fréquent. Advanced Edge Technology

Precilens HydraCapt Toric lentille souple à renouvellement fréquent. Advanced Edge Technology Absolue Precilens 55 UV Precilens HydraCapt Toric Matériau SILIKOFILCON A METHAFILCON A Filcon IV 1 avec HydraCapt Hioxifilcon B 49 % Hioxifilcon B 49 % Groupe FDA 1 4 2 1 1 Teinte de manipulation Bleutée

Plus en détail

Script Travaux Personnels Encadrés

Script Travaux Personnels Encadrés Script Travaux Personnels Encadrés Les technologies actuelles permettent elles de soigner l oeil? générique montage photos + titres BECKER Antoni / COLLIN Thomas / SPRICH Alexandre 1 S3 1 sur 18 Problématique

Plus en détail

LES VICES DE REFRACTION

LES VICES DE REFRACTION LES VICES DE REFRACTION UNIVERSITE MENTOURI CONSTANTINE FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE MODULE D OPHTALMOLOGIE 6 EME ANNEE LES VICES DE REFRACTION M.BENLARIBI 2016-2017 I. Généralités et Définitions

Plus en détail

LES ANOMALIES DE REFRACTION

LES ANOMALIES DE REFRACTION Université DJILLALI LIABES de sidi bel abbés Faculté de médecine TALEB MOURAD Département de médecine, Module d ophtalmologie LES ANOMALIES DE REFRACTION PLAN : I- Généralités définitions II- Accommodation:

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail