Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»"

Transcription

1 Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération avec Mai 24/ MiS Page 1 Formation Décharges contrôlées Module 1 2 ème JOUR Module 1 : Bases de planification Code de Bonnes Pratiques (CBP) 1 Présentation 7 : Importance de la barrière géologique 09:00 09:30 Présentation 8 : Investigations géotechniques du site retenu 09:30 10:15 : Essais de laboratoire 10:45 11:45 Présentation 10 : Surveillance de la nappe (piézomètres) 11:45 12:00 Présentation 11 : Essais de perméabilité in-situ 13:30 14:00 Présentation 12 : Exercice Isopièzes - Méthode des triangles 14:00 14:30 Présentation 13 : Renforcement de la barrière géologique 14:30 15:00 Présentation 14 : Exercices Investigations géotechniques 15:00 16:00 Discussion : Questions / Réponses 16:00 16:30 Page 2

2 : Essais de laboratoire 2. Applications Page 3 Les essais courants pour évaluer la qualité d une barrière géologique : Analyse granulométrique Teneur en eau Perte au feu Détermination des limites d Atterberg Détermination du coefficient de perméabilité Essai Proctor Essai de cisaillement Page 4

3 Analyse granulométrique (NF ISO /TS ) Tamisage par voie humide Répartition dimensionnelle des grains au moyen d une colonne de tamis normalisés Pour des échantillons dont la taille des grains > 63 µm Page 5 Analyse granulométrique (NF ISO /TS ) Sédimentation des particules fines (< 63 µm) Calcul de la taille des grains qui sédimentent par la loi de Stockes Calcul du pourcentage massique de particules déjà sédimentées à partir de la variation de densité de la solution Page 6

4 Analyse granulométrique (NF ISO /TS ) Argile Limons Sables Graviers Cailloux Passant en [%] Sédimentométrie Tamisage 3% d argile Page 7 Analyse granulométrique (NF ISO /TS ) Argile Limons Sables Graviers Cailloux Passant en [%] Sédimentométrie Tamisage 24% d argile Page 8

5 Teneur en eau (NF ISO /TS ) Elle varie en fonction de : la nature du sol la profondeur de prélèvement du temps ω = Masse d eau de l échantillon Masse de l échantillon sec Page 9 Perte au feu (teneur en matière organique) Perte de poids d un échantillon après calcination Page 10

6 Détermination des limites d Atterberg Le comportement d un sol varie en fonction de sa teneur en eau. Il existe 2 bornes séparant 3 domaines de consistance : Etat solide ω p Limite de plasticité Etat plastique ω l Etat liquide Limite de liquidité Teneur en eau Page 11 Détermination des limites d Atterberg La limite de liquidité - Appareil de Casagrande Répartition de la pâte de façon symétrique Partage de la pâte en deux avec un couteau Soumission de la coupelle à des chocs Noter le nombre de chocs pour lequel les lèvres se referment (l = 1 cm) Laω l correspond à la teneur en eau pour laquelle on atteint 25 coups. Page 12

7 Détermination des limites d Atterberg La limite de plasticité Former une boulette (~ 12 mm de diamètre) Rouler l échantillon pour former un rouleau Amincir progressivement le rouleau jusqu à atteindre un diamètre de 3 mm La ω p correspond à la teneur en eau pour laquelle le rouleau se fissure en son milieu quand on le soulève. Page 13 Détermination des limites d Atterberg Indice de plasticité : I p =ω l -ω p Ce qui correspond à l étendue de la plage de teneur en eau dans laquelle le sol se trouve à l'état plastique. Il donne une indication sur l argilosité du matériau (GTR) : Sol faiblement argileux I p non mesurable < 12 non plastique Sol moyennement argileux 12 < I p < 25 moyennement plastique Sol argileux 25 < I p < 40 plastique Sol très argileux 40 < I p très plastique Etat solide ω p Etat plastique Ip Etat liquide ω l Teneur en eau Page 14

8 Coefficient de perméabilité k en m/s Essai au perméamètre : Préparation de l échantillon de sol dans la cellule d essai Page 15 Coefficient de perméabilité Essai au perméamètre : Réalisation de l essai Loi de Darcy Q = k. A. h l i : gradient hydraulique Avec : Q : Débit volumique (m³/s) k : coefficient de perméabilité (m/s) A : Surface de la section traversée h : Différence de hauteur d eau en Amont et en aval de l échantillon l : Longueur de l échantillon Page 16

9 Coefficient de perméabilité k en m/s Essai au perméamètre (charge constante / variable) : Trop-plein Tube Filtre Filtre Couche de protection Couche de protection Couvercle Echantillon de sol Trop-plein Page 17 Coefficient de perméabilité k en m/s Relation R elationship entre betw la teneur een en clay argile content et la and perméabilité permeability k 1,00E-08 Perméabilité Permeability k (m/s) [m/s] 1,00E-09 1,00E-10 1,00E Teneur Clay en conte argile nt [%(% en by poids] weight) Relation entre teneur en argile et perméabilité pour 48 sols fins différents, ICP 2005 Page 18

10 Coefficient de perméabilité Ordres de grandeur (DIN ) : k (m/s) Sol < 10-8 Très faiblement perméable 10-8 bis 10-6 Faiblement perméable 10-6 bis 10-4 Perméable 10-4 bis 10-2 Fortement perméable > 10-2 Très fortement perméable Page 19 Essai Proctor Essai de compactage pour étudier l influence de la teneur en eau (%) du matériau sur sa compactibilité (masse volumique sèche en g/cm³) Principe : On porte un matériau à plusieurs teneurs en eau (par ex: 5 échantillons) On soumet chaque échantillon à l essai de compactage On mesure la masse volumique sèche pour chaque échantillon Résultat : Densité sèche [g/cm³] Courbe Proctor ρ OPN W OPN Teneur en eau [%] Détermination de : ρ OPN et W OPN Page 20

11 Essai Proctor Moule cylindrique Remplissage couche par couche Marteau de dimension et de masse normalisées On le laisse tomber d une hauteur normalisée : Page 21 Densité sèche [g/cm³] Essai Proctor (k ~ m/s) Teneur en eau [%] Courbe Proctor : Argile adaptée pour une étanchéité en argile : 18% < W OPN < 25% Page 22

12 Essai Proctor Relationship entre between la teneur clay en content argile et and la densité Proctor OPN density 2,0000 Densité Proctor density OPN [g/cm³] 3 1,9000 1,8000 1,7000 1,6000 1,5000 1, Teneur Clay content argile [%(% en by poids] weight) Relation entre teneur en argile et densité proctor pour 54 sols fins différents, ICP 2005 Page 23 Essai Proctor Relationship entre between la teneur clay en argile content et la and teneur optimal en eau water W OPN content Optimal W OPN [% water en poids] content (% by weight) 30,00 25,00 20,00 15,00 10, Teneur Clay content argile [%(% en by poids] weight) Relation entre teneur en argile et la teneur en eau de l optimum proctor pour 54 sols fins différents, ICP 2005 Page 24

13 Essai de cisaillement Détermination des caractéristiques mécaniques d un sol : Cohésion c en kpa Angle de frottement interneϕen Boîte de Casagrande Préparation de l échantillon Mise en place de l échantillon Page 25 Essai de cisaillement Détermination des caractéristiques mécaniques d un sol : Cohésion c en kpa Angle de frottement interneϕen Machine de cisaillement Application de la σ horizontale Mesure du déplacement Page 26

14 Essai de cisaillement Principe : Essai réalisé 3 fois (pour 3 charges normalesσ) A chaque fois, on mesure deτ = f (ε) Déduction de la contrainte de cisaillement max Contrainte de cisaillement [kpa] Tmax On obtient : Contrainte de cisaillement [kpa] C Droite de Mohr-Coulomb T = C + σ.tanφ Tmax 3 Tmax 2 Tmax 1 φ ε [%] σ [kpa] Page 27 Essai de cisaillement Quelques ordres de grandeur : Sols pulvérulents Type de sol Angle de frottement Cohésion C (kn/m²) φ ( ) Graviers Sable Sols cohérents Limons Argile peu plastique Argile moyennement plastique Argile très plastique Source : Schneider, Bautabelle für Ingenieure, 22 Page 28

15 Essai de cisaillement Les caractéristiques de cisaillement C et φ varient en fonction : Du type de sol De la compacité et de la plasticité du sol De la teneur en eau Du degré de saturation De la vitesse de mise en charge Des conditions de drainage de l échantillon Page 29

16 : Essais de laboratoire 2. Applications Page 1 2. Applications Teneur en eau Echantillon de sol 1 : Masse totale = 110 g Masse d eau = 60 g Quelle est la teneur en eau de cet échantillon? On calcule : Masse de l échantillon sec = = 50 g On en déduit : Teneur en eau = 60 g / 50 g = 120 % Page 2

17 2. Applications Indice de plasticité Echantillon de sol 2 : ω l = 48% ω p = 20% Quel est l indice de plasticité de cet échantillon? On calcule : Ip =ω l -ω p = 28% Il s agit donc d un sol argileux et plastique. Page 3 2. Applications Coefficient de perméabilité Loi de Darcy Q = k A h l Avec : Q : Débit volumique (m³/s) k : coefficient de perméabilité (m/s) A : Surface de la section traversée (m²) h : Différence de hauteur d eau entre t 0 et t (m) l : Longueur de l échantillon (m) k = Q x l A h Calculer le coefficient de perméabilité de cet échantillon de sol avec les données suivantes : H1(t 0 ) = 2,7 m t = s H2(t) = 1,487 m Section tuyau = m² l = 0,05 m h = 2,7 1,487 = 0,53 m A = 7, m² Q = h x section tuyau / t = 0,53 x / = m³/s k = ( ) / (7, ) x 0,05 / 0,53 = 1, m/s Page 4

18 2. Applications Paramètres de cisaillement Contrainte de cisaillement [kn/m²] Y = 7,7 + 0,62.x φ C Contrainte normale [kn/m²] Déterminer la cohésion et l angle de frottement de cet échantillon de sol C = 7,7 kn/m² φ = arctan(0,62) = 31,8 Page 5 Merci pour votre attention Gerd BURKHARDT Directeur général Pélagie BALL Gestion de projets Auf der Breit Karlsruhe Allemagne Page 6

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Entrainement essais Géotechniques

Entrainement essais Géotechniques Entrainement essais Géotechniques Une étude de sol dans l aire d étude vise à caractériser un matériau naturel afin de le classer dans la classification GTR (Guide des Terrassements Routiers) et d'étudier

Plus en détail

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 5 essais d identification des sols

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 5 essais d identification des sols «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée 5 essais d identification des sols Construire en Terre... est POSSIBLE Les conditions du succès : Comprendre

Plus en détail

APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE

APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE Appareils Désignation Fonctions Particularités TAMIS TUBE DE PRELEVEMENT Le tamis est constitué d une toile métallique ou d une tôle perforée définissant

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 2009-2010 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique 1-8 avril 2010 Compactage des remblais ÉTUDE DES REMBLAIS ET DÉBLAIS DU TRACÉ D UN PROJET DE DÉVIATION Un

Plus en détail

ESSAIS DE LABORATOIRE Tableau récapitulatif

ESSAIS DE LABORATOIRE Tableau récapitulatif ESSAIS DE LABORATOIRE Tableau récapitulatif AFFAIRE N : 3/39/DIJ-N Nom : GRAY SONDAGE N F F F F5 Profondeur (m) à,50 m à,50 m à,50 m à 3,00 m F6 à,50 m F7 à,50 m Description du sol Limon légèrement argileux

Plus en détail

Plan détaillé. + projet de barrage en terre + conférence sécurité des barrages

Plan détaillé. + projet de barrage en terre + conférence sécurité des barrages Plan détaillé 1. La mécanique des sols et l ingénieur 2. L objet de la mécanique des sols et les disciplines proches 3. Propriétés physiques des sols 4. Plasticité et résistance au cisaillement ; stabilité

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 1 Limites d Atterberg Classification d un sol

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 1 Limites d Atterberg Classification d un sol Limites d Atterberg Classification d un sol Problématique : Identifier un sol afin de le classer selon le laboratoire des Ponts et Chaussées (L.C.P.C). Principe Le classement d un sol vis à vis de la classification

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

RAPPORT D IDENTIFICATION DES SOLS

RAPPORT D IDENTIFICATION DES SOLS RAPPORT D IDENTIFICATION DES SOLS Florian Weill Moncef Radi Ha Phong Nguyen Hamza Sehaqui Nafaï Ilias Identification d un sol 18 Octobre 2010 Page 1 SOMMAIRE Introduction 3 Tests d Atterberg 3 Granulométrie

Plus en détail

ENTPE année scolaire 2005-2006 Cours de Mécanique des Sols II. Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles

ENTPE année scolaire 2005-2006 Cours de Mécanique des Sols II. Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles Essais in situ et capacité portance des fondations superficielles p. 1 / 13 ENTPE année scolaire 005-006 Cours de Mécanique des Sols II Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS. Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé.

Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS. Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé. Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé. 3.1 - DÉFINITIONS 3.1.1 - Vitesse de l eau dans le sol Par définition, la vitesse apparente

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Géotechnique P00I-0IV indd 1 22/04/ :17:35

Géotechnique P00I-0IV indd 1 22/04/ :17:35 Géotechnique Le béton armé selon l Eurocode 2 Cours et exercices corrigés 2 e édition Yannick Sieffert 320 pages Dunod, 2014 Matériaux T.1- Propriétés, applications et conception 4 e édition Michael F.

Plus en détail

EXERCICES DE PHYSIQUE DES SOLS SERIE 1 PROPRIETES PHYSIQUES DES SOLS

EXERCICES DE PHYSIQUE DES SOLS SERIE 1 PROPRIETES PHYSIQUES DES SOLS EXERCICES DE PHYSIQUE DES SOLS SERIE 1 PROPRIETES PHYSIQUES DES SOLS 1) On a réalisé un sondage de reconnaissance 1 dont la coupe est donnée dans la coupe cidessous. A l arrivée des caisses de carottes

Plus en détail

RESULTATS DES TESTS A SANTA COLOMA QUERALT RESULTATS DE TESTS

RESULTATS DES TESTS A SANTA COLOMA QUERALT RESULTATS DE TESTS RESULTATS DES TESTS A SANTA COLOMA QUERALT ICEC Contrôle Qualité Ouvrages S.L DEMANDEUR HUMICORP NANOPOLIMEROS S.L RESULTATS DE TESTS OUVRAGE: Santa Coloma de Queralt Echantillon remis au Laboratoire/Alb-7857-R/Date:05/10/2012

Plus en détail

La classification des sols

La classification des sols La classification des sols I- GENERALITES 1 ) Introduction Le sol peut être utilisé comme matériau de construction du génie civil. Le domaine des terrassements et des routes est économiquement très important

Plus en détail

«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies )

«Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) Charte qualité des réseaux «Les tranchées» Coupe type rappel des termes Densification (exigences, cas type ) Les moyens de compactage Les contrôles (essais, anomalies ) 1 Coupe type d une tranchée 2 Rôle

Plus en détail

ESSAI DE CISAILLEMENT SUR UN SOL PULVERULENT Norme NF P

ESSAI DE CISAILLEMENT SUR UN SOL PULVERULENT Norme NF P UE3 MODULE G2 Travaux pratiques de géotechnique - Page 1 / 8 SUR UN SOL PULVERULENT Norme NF P 94-071-1 A. BUT DE L ESSAI : Il s agit de déterminer expérimentalement la courbe intrinsèque d un sol pulvérulent

Plus en détail

Mécanique des sols I. Chapitre I Propriétés physiques des sols. Chapitre II Hydraulique des sols. Chapitre III Déformations des sols

Mécanique des sols I. Chapitre I Propriétés physiques des sols. Chapitre II Hydraulique des sols. Chapitre III Déformations des sols Mécanique des sols I Chapitre I Propriétés physiques des sols Chapitre II Hydraulique des sols Chapitre III Déformations des sols Chapitre I Résistance au cisaillement des sols Chapitre I Propriétés physiques

Plus en détail

Caractérisation des matériaux de matelas naturels

Caractérisation des matériaux de matelas naturels Caractérisation des matériaux de matelas naturels J-C. Dupla, J. Canou, A.Q. Dinh, I. Andria- Ntoanina, G. Baudoin, L. Thorel Réunion technique du CFMS, 4 octobre 211, CNAM Paris 1 Plan Objectifs Matériaux

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 Cisaillement d un sol sableux. Introduction :

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 Cisaillement d un sol sableux. Introduction : Cisaillement d un sol sableux Introduction : 1 Cisaillement d un sol sableux Principe F N σ = N / S τ = F / S L échantillon étudié est placé entre 2 demi-boîtes qui se déplacent horizontalement l une par

Plus en détail

L auto contrôle de compactage accessible à tous avec le pénétromètre dynamique ultra léger PANDITO.

L auto contrôle de compactage accessible à tous avec le pénétromètre dynamique ultra léger PANDITO. Auto contrôle de compactage Auto contrôle de compactage : L auto contrôle de compactage accessible à tous avec le pénétromètre dynamique ultra léger.. Descriptif du matériel : Le matériel est composé :

Plus en détail

CONCLUSION GENERALE - 245. Transfert par infiltration de l'eau et du soluté dans les sols non saturés - Utilisation de la méthode TDR-

CONCLUSION GENERALE - 245. Transfert par infiltration de l'eau et du soluté dans les sols non saturés - Utilisation de la méthode TDR- CONCLUSION GENERALE - 245 - 246 CONCLUSION GENERALE L'étude présentée dans ce mémoire concerne principalement l'analyse et l'interprétation d'essais d'infiltration d'eau et de soluté réalisés, au laboratoire,

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 3 Etude sur les granulats. I- Analyse granulométrique d un sable et d un gravier( NF EN 933-1)

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 3 Etude sur les granulats. I- Analyse granulométrique d un sable et d un gravier( NF EN 933-1) Etude sur les granulats I- Analyse granulométrique d un sable et d un gravier( NF EN 933-1) Principe L analyse granulométrique a trois buts : - Déterminer les dimensions des grains. - Déterminer les proportions

Plus en détail

CHAPITRE 3 / ORIGINE ET CAPTAGE DES EAUX

CHAPITRE 3 / ORIGINE ET CAPTAGE DES EAUX Origine des eaux Figure 3.1 : Cycle de l eau Eaux souterraines a- Nappes libres : Lorsque la nappe peut se développer librement vers le haut, on dit que cette nappe est une nappe libre. Puits Terrain naturel

Plus en détail

École Nationale des Travaux Publics de État

École Nationale des Travaux Publics de État École Nationale des Travaux Publics de État Direction de la Recherche Département Génie Civil et Bâtiment FRE CNRS 3237 Direction de la Recherche courriel : lgmdgcb@entpe.fr rue Maurice Audin 69518 Vaulx-en-Velin

Plus en détail

Chapitre 3. Compactage des sols

Chapitre 3. Compactage des sols Chapitre 3 Chapitre 3. 3.1 Théorie de compactage 3.2 Essais de compactage en laboratoire (essais Proctor et CBR) 3.3 Matériel et procédés spéciaux de compactage in-situ 3.4 Prescriptions et contrôle du

Plus en détail

Module 1. Connaissances de base

Module 1. Connaissances de base MASTERE SPECIALISE TUNNELS et OUVRAGES SOUTERRAINS De la conception à l exploitation Module. Connaissances de base.2. Comportement mécanique des sols Denis BRANQUE ENTPE CONNAISSANCES DE BASES: Comportement

Plus en détail

J. LESAVRE J. LESAVRE

J. LESAVRE J. LESAVRE 1 Courbe granulométrique: caractérisation 2 Fuseau granulométrique DTU 64-1(1998) En dessous de 0,08 mm: fines d60 0,95 CU = = = 5 d60 3,5 d CU = = = 1, 75 10 0,19 d10 2 0,19 mm 0,95 mm 3 Fuseau granulométrique

Plus en détail

Digue expérimentale en limon traité à la chaux

Digue expérimentale en limon traité à la chaux I. Charles CETE NC / CER C. Chevalier IFSTTAR G. Herrier LHOIST GROUP E. Durand CETE NC / LRB Isabelle CHARLES CETE-NC / CER Page 1 Objectifs Prouver la faisabilité du traitement spécifique à la chaux

Plus en détail

Chapitre 2. Identification et classification des sols

Chapitre 2. Identification et classification des sols Chapitre 2 Chapitre 2. 2.1 Caractéristiques physiques 2.2 Caractéristiques granulométriques 2.3 Consistance des sols fins (limites d Atterberg) 2.4 Classification géotechnique des sols 2.1 Caractéristiques

Plus en détail

Compactage et portance d un sol. Travail pratique n 2 de mécanique des sols : Section GC. Groupe A

Compactage et portance d un sol. Travail pratique n 2 de mécanique des sols : Section GC. Groupe A Section GC Groupe A Ben Mosbah Yasmine, Benjelloun Abdelkarim, Bellamine Mohamed, Adyel Selim, Lahbabi El Houcine. Travail pratique n 2 de mécanique des sols : Compactage et portance d un sol 1 Introduction

Plus en détail

Terrains de grands jeux en gazon synthétique & Terrains de grands jeux stabilisés mécaniquement RAPPORT D ESSAIS LABORATOIRE N R A1

Terrains de grands jeux en gazon synthétique & Terrains de grands jeux stabilisés mécaniquement RAPPORT D ESSAIS LABORATOIRE N R A1 RAPPORT D ESSAIS Normes NF P90112 (2008) & XP P90111 (1998) Terrains de grands jeux en gazon synthétique & Terrains de grands jeux stabilisés mécaniquement GRAVE 0/20 MM AUBAGNE (13) SAS DES CARRIERES

Plus en détail

CALCUL DU VOLUME EQUIVALENT DES EAUX PLUVIALES A STOCKER

CALCUL DU VOLUME EQUIVALENT DES EAUX PLUVIALES A STOCKER CALCUL DU VOLUME EQUIVALENT DES EAUX PLUVIALES A STOCKER Etape 1 : calcul de la pluie de projet La pluie de projet utilisée pour les calculs est donnée par la formule de Montana : t : durée de l évènement

Plus en détail

C ouche de roulem ent

C ouche de roulem ent CHAPITRE 12 LE COMPACTAGE DES SOLS 12. 1 Introuction 12. 2 Le compactage es sols 12. Exécution et contrôle u compactage 12. 4 Portance un sol 12. 5 Application 12. 1 Introuction Les sols constituent souvent

Plus en détail

HYDROGEOLOGIE. notions fondamentales et applications. Licence pro. UPMC 2014/2015 COURS 2

HYDROGEOLOGIE. notions fondamentales et applications. Licence pro. UPMC 2014/2015 COURS 2 HYDROGEOLOGIE notions fondamentales et applications Licence pro. UPMC 2014/2015 COURS 2 Danièle Valdés-Lao Daniele.valdes_lao@upmc.fr UMR METIS, 56/55, 4 ème étage Plan du cours Introduction - Cycle de

Plus en détail

Valorisation des matériaux locaux par traitement à la chaux dans les ouvrages hydrauliques: le point de vue d un expert

Valorisation des matériaux locaux par traitement à la chaux dans les ouvrages hydrauliques: le point de vue d un expert Valorisation des matériaux locaux par traitement à la chaux dans les ouvrages hydrauliques: le point de vue d un expert Jean-Jacques FRY EDF-CIH LA CONCEPTION DES OUVRAGES HYDRAULIQUES La destination:

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 5 Foisonnement d un sable

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 5 Foisonnement d un sable Foisonnement d un sable Problématiques : - Etude du foisonnement d un sable pour béton selon la teneur en eau. - Recherche de la compacité optimale d un mélange de sable et gravier pour béton. I - Foisonnement

Plus en détail

CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR

CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR 12 septembre 2013 WELTER Ph., JASPAR G. SPW-Division de la Géotechnique Introduction

Plus en détail

Principe de mesure 2) (caractéristiques, étendue de mesure, genres d essais) Détermination de la résistance adhésive à la traction

Principe de mesure 2) (caractéristiques, étendue de mesure, genres d essais) Détermination de la résistance adhésive à la traction page 1 de 6 Laboratoire d essais pour les sols, les granulats minéraux, les enrobés et liants bitumineux, les bétons hydrauliques ainsi que pour les essais in situ et auscultations routières SACR S.A.

Plus en détail

Le choix entre les différentes possibilités se faisant en fonction du prix, les éléments à prendre en compte sont : - prix du forage - installation

Le choix entre les différentes possibilités se faisant en fonction du prix, les éléments à prendre en compte sont : - prix du forage - installation Le choix entre les différentes possibilités se faisant en fonction du prix, les éléments à prendre en compte sont : - prix du forage - installation du massif de gravier - tubage (plein + crépine) - pompe

Plus en détail

ANALYSE GRANOLUMETRIQUE

ANALYSE GRANOLUMETRIQUE ANALYSE GRANOLUMETRIQUE 1. DEFINITIONS Granulat : Granularité : Granulométrie : Matériau constitué de grain minéral de provenance naturelle ou artificielle. On parle également de matériau grenu. Ensemble

Plus en détail

Mécanique des sols Caractéristiques physiques et classification Eau dans le sol Déformations des sols Résistance au cisaillement des sols

Mécanique des sols Caractéristiques physiques et classification Eau dans le sol Déformations des sols Résistance au cisaillement des sols Mécanique des sols Chapitre I Caractéristiques physiques et classification Chapitre II Eau dans le sol Chapitre III Déformations des sols Chapitre V Résistance au cisaillement des sols 1 Problème de mécanique

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Introduction Générale CHAPITRE 01

Introduction Générale CHAPITRE 01 CHAPITRE 01 1/QU'EST-CE QUE LA GÉOTECHNIQUE? La Géotechnique est l'ensemble des activités liées aux applications de la Mécanique des Sols, de la Mécanique des Roches et de la Géologie de l'ingénieur. La

Plus en détail

ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com. La presse à rouleaux POLYCOM.

ThyssenKrupp Industrial Solutions. Notre nouveau nom est. www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com. La presse à rouleaux POLYCOM. Notre nouveau nom est ThyssenKrupp Industrial Solutions www.thyssenkrupp-industrial-solutions.com La presse à rouleaux POLYCOM Polysius 2 La presse à rouleaux POLYCOM La solution éprouvée pour les économies

Plus en détail

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants

Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Les essais qualitatifs réalisés sur les enrobés et leurs constituants Formation sur la gestion de la qualité en chaussées souples Par: Alexis Mailloux Jacques Chénard 30 novembre et 1 er décembre 2011

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Approche d auscultation non-destructive et détermination des modules résilients pour la conception des chaussées municipales

Approche d auscultation non-destructive et détermination des modules résilients pour la conception des chaussées municipales Approche d auscultation non-destructive et détermination des modules résilients pour la conception des chaussées municipales Michel Vaillancourt, ing., Ph.D. Pascale Pierre, ing., Ph.D. Plan Introduction

Plus en détail

ETUDE D UN SOL DE FONDATION

ETUDE D UN SOL DE FONDATION 1 - INTRODUCTION Dans le cadre d une opération de construction de plusieurs bâtiments, il a été estimé que la charge la plus importante à transmettre au sol est d environ 3000 kn sous un poteau. Une reconnaissance

Plus en détail

De : Didier KURTZ à : Dominique REB S/C de : Jacky LOREAU Validé par : Matthieu WALLEZ Copie à : Irène LAISSY. Compte rendu.

De : Didier KURTZ à : Dominique REB S/C de : Jacky LOREAU Validé par : Matthieu WALLEZ Copie à : Irène LAISSY. Compte rendu. Réf : 1DTE58-I-1 Technicien : Jérôme BOTTAZZO Date : 3/11/1 De : Didier KURTZ à : Dominique REB S/C de : Jacky LOREAU Validé par : Matthieu WALLEZ Copie à : Irène LAISSY Compte rendu Objet : Aménagement

Plus en détail

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse Chimie Analytique II Chromatographie gazeuse Détermination des conditions optimales de séparation et dosage et l éthanol et du méthanol Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université

Plus en détail

Quatrième série d essais : Etude des composants du béton.

Quatrième série d essais : Etude des composants du béton. B.T.S. Bâtiment Laboratoire Préparation 4 série 1/8 Quatrième série d essais : Etude des composants du béton. Cette quatrième série est consacrée essentiellement à l étude des composants entrants dans

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

Le traitement des sols à la chaux, éléments fondamentaux

Le traitement des sols à la chaux, éléments fondamentaux Le traitement des sols à la chaux, éléments fondamentaux Journée Technique CFMS Valorisation des Sols Fins 3 Décembre 2008 Paris Par V.Lelong Lhoist France Sommaire La chaux aérienne Le sol fin, les argiles

Plus en détail

REMBLAIS SUR SOLS LIQUEFIABLES: EVALUATION DU RISQUE ET INCIDENCE SUR LA STABILITE FZ. ZERFA FONDASOL

REMBLAIS SUR SOLS LIQUEFIABLES: EVALUATION DU RISQUE ET INCIDENCE SUR LA STABILITE FZ. ZERFA FONDASOL REMBLAIS SUR SOLS LIQUEFIABLES: EVALUATION DU RISQUE ET INCIDENCE SUR LA STABILITE FZ. ZERFA FONDASOL SOMMAIRE Eléments influençant le potentiel de liquéfaction Principales méthodes m d investigation,

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 2009-2010 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique Essais en place ÉLÉMENTS THÉORIQUES 1. Essai pressiométrique 1.1. Principe de l essai et interprétation

Plus en détail

Besoins en données «sols» dans les études de génie civil. Contributions potentielles des bases de données IGCS

Besoins en données «sols» dans les études de génie civil. Contributions potentielles des bases de données IGCS Besoins en données «sols» dans les études de génie civil Contributions potentielles des bases de données IGCS O. SCHEURER B. BARAKAT Institut polytechnique Lasalle Beauvais avec la participation de C.

Plus en détail

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 2 le compactage de la terre

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 2 le compactage de la terre «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée 2 le compactage de la terre «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs

Plus en détail

C O N C E R N E Q UALIFICATION DE GRAVE C O NFO RMEMENT A L A NO RME PROVENANCE: Corpataux M A N D A T A I R E :

C O N C E R N E Q UALIFICATION DE GRAVE C O NFO RMEMENT A L A NO RME PROVENANCE: Corpataux M A N D A T A I R E : C O N C E R N E Q UALIFICATION DE GRAVE -4 5 C O NFO RMEMENT A L A NO RME S N E N 67 1 19 - NA; 1 3242: 22 / A1 : 27 ; SN E N 13285: 21 N LABORATOIRE : G-15/136 PROVENANCE: Corpataux M A N D A T A I R

Plus en détail

Compactage Densification

Compactage Densification Compactage Densification 1. Introduction 2. Le compactage des sols 3. Le compactage dynamique 3.1 Exécution 3.2 Spécifications pour le contrôle des travaux 3.3 Illustrations de l amélioration du sol 4.

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Q

Zehnder ComfoFond-L Q Puits canadien géothermique à eau glycolée Spécification technique 808 350/450 /600 Utilisation de 350 /450 /600 Utilisation Le puits canadien géothermique à eau glycolée ComfoFond-L Q a été conçu pour

Plus en détail

"!#$ Essais PROCTOR + =

!#$ Essais PROCTOR + = !!" "!#$ Essais PROCTOR TEXTE(S) DE REFERENCE : Norme NF P 94-093 - A consulter nécessairement pour une information complète sur le sujet Granulats, sols, ciments et bétons, Edition Educalivre BUT DE L'ESSAI

Plus en détail

Dispositif de traitement. pour installations. de plus de 20 Équivalents Habitants. Avis technique nº17/ /1-AA-154

Dispositif de traitement. pour installations. de plus de 20 Équivalents Habitants. Avis technique nº17/ /1-AA-154 SEPTODIFFUSEUR Dispositif de traitement pour installations de plus de 20 Équivalents Habitants 2/1-AA-154 Avis technique nº17/04-154 Les caractéristiques du SEPTODIFFUSEUR ( 2/1-AA-154 Avis technique nº17/04-154

Plus en détail

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière

Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide opérationnel Valorisation des sédiments de dragage en technique routière Guide méthodologique élaboré par l école des Mines de Douai dans le cadre de la démarche SEDIMATERIAUX Yannick MAMINDY-PAJANY

Plus en détail

des sols et de fondations 1

des sols et de fondations 1 Problè111es pratiques de 111écanique des sols et de fondations 1 Généralités Plasticité Calcul des tassements Interprétation des essais in situ Guy Sanglerat/ Gilbert Olivari Bernard Cambou préface de

Plus en détail

Maintenance prédictive Institut de soudure, Paris. Monitoring de fissuration Développement labo et déploiement

Maintenance prédictive Institut de soudure, Paris. Monitoring de fissuration Développement labo et déploiement Maintenance prédictive 24.03.2017 Institut de soudure, Paris Monitoring de fissuration Développement labo et déploiement Contenu 1. Contexte, objectifs 2. Développement capteur + électronique i. Suivi

Plus en détail

EPFL TP n 4 Compression triaxiale asymétrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL TP n 4 Compression triaxiale asymétrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian EPFL 2010 TP n 4 Compression triaxiale asymétrique Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian Génie Civil 2010-2011 1 Table des matières Introduction 3 Description de l essai

Plus en détail

3- La classification des sols

3- La classification des sols Géotechnique routière 3- La classification des sols V4 FRED PORTET OLIVIER NOËL, ENSEIGNANTS À L'ENTE D'AIX-EN-PROVENCE SYLVIE NICAISE, LABORATOIRE DU CETE MÉDITERRANÉE CAROLE PORTILLO ET MATHIEU VERMEULEN,

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

UN MANUEL D ESSAIS DE GEOTECHNIQUE

UN MANUEL D ESSAIS DE GEOTECHNIQUE UN MANUEL D ESSAIS DE GEOTECHNIQUE Mehrez KHEMAKHEM Zouheir Bouarada ISET de Sfax - BP 9 B - 3099 El Bustan Sfax - Tunisie Mail : mehrez.khemakhem@isetsf.rnu.tn Thématique : l enseignement de la géotechnique

Plus en détail

ESSAIS ET MESURES IN-SITU

ESSAIS ET MESURES IN-SITU ESSAIS ET MESURES IN-SITU 1 INTRODUCTION La détermination des caractéristiques d'un sol nécessite la réalisation d'essais. Certains essais (relatifs au comportement à court terme), peuvent être effectués

Plus en détail

ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P

ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P UE2 MODULE G1 Travaux pratiques de géotechnique - Page 1 / 7 ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P 94-078 A. BUT DE L ESSAI : L essai CBR est un essai de portance (aptitude des matériaux

Plus en détail

1ère partie : Problématique Durée : 0h15 mn. 2ème partie : Expérimentation Durée : 2h25 mn. 3ème partie : Entretien avec le jury Durée : 0h20 mn

1ère partie : Problématique Durée : 0h15 mn. 2ème partie : Expérimentation Durée : 2h25 mn. 3ème partie : Entretien avec le jury Durée : 0h20 mn Ce sujet se décompose en 3 parties : 1ère partie : Problématique Durée : 0h15 mn Cette problématique donne lieu au choix d une méthode que ous derez justifier sur le document réponse fourni. Vous derez

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Partiel BTS04-2A Janvier 2017

Partiel BTS04-2A Janvier 2017 Partiel BTS04-2A Janvier 2017 Correction de l examen Lié aux interventions de la société GHI et de Sigma Béton Ressources en eau souterraine en milieu sédimentaire Essais de sols Question 1 méthodes de

Plus en détail

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau»

Chauconin Neufmontiers «le Pré Bourdeau» NOTE RELATIVE A LA GESTION DES EAUX PLUVIALES SUR LES PARCELLES PRIVATIVES «le Pré Bourdeau» 55 b rue Gaston Boulet 76380 Bapeaume les Rouen TEL : 02.32.82.36.81 FAX : 02.35.76.96.50 contact@infraservices.fr

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable)

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) Géomatériaux TD 1 Granulats 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) But de l'essai L'analyse granulométrique permet de déterminer la grosseur et les pourcentages pondéraux respectifs des

Plus en détail

Spécialisé dans les applications en extérieur et à haute température.

Spécialisé dans les applications en extérieur et à haute température. Kaiflex EPDMplus est un isolant flexible, à cellules fermées, avec une excellente résistance aux UV et simultanément à haute température jusqu à +0 C. Kaiflex EPDMplus empêche la condensation et réduit

Plus en détail

AMELIORATION DE SOLS PAR ADJONCTION DE LIANT HYDRAULIQUE ROUTIER

AMELIORATION DE SOLS PAR ADJONCTION DE LIANT HYDRAULIQUE ROUTIER AMELIORATION DE SOLS PAR ADJONCTION DE LIANT HYDRAULIQUE ROUTIER IMPROVEMENT OF SOILS BY ADDING BINDER HYDRAULIC ROAD Yvette TANKPINOU (1) (2), Nadia SAIYOURI (1), Richard FABRE (1), Victor GBAGUIDI (3)

Plus en détail

TITRE DU PROJET VISA ING. OPERATEUR

TITRE DU PROJET VISA ING. OPERATEUR Poucentage tamisats cumulés CLIENT TITRE DU PROJET VISA ING. OPERATEUR DATE E.G.C.T.P Réhabilitation LEMC KOKOLE Koffi Iyanda WADUDU 15/04/2013 ECHANTILLON (Prov enance, n échantillon, profondeur) Gravier

Plus en détail

Projet de lotissement «Le Pré Vert» 81600 GAILLAC

Projet de lotissement «Le Pré Vert» 81600 GAILLAC Projet de lotissement «Le Pré Vert» 81600 GAILLAC ETUDE GEOTECHNIQUE D'AVANT PROJET (mission G12) -ooo- RAPPORT CLIENT SARAMITE APL N DOSSIER A-08-FM-100692 C B A 25 Février 2008 1 ère émission Monsieur

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol ETAT DE L EAU DU SOL Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

- TASSEMENT m CALCULÉ PAR LA MÉTHODE DU CHEMIN 6.2 E - NOTION DE POUSSÉE ET DE BUTÉE. - THÉORIE DE RANKINE (1860) 73 G kpa

- TASSEMENT m CALCULÉ PAR LA MÉTHODE DU CHEMIN 6.2 E - NOTION DE POUSSÉE ET DE BUTÉE. - THÉORIE DE RANKINE (1860) 73 G kpa 5.3.3 - Cas des LISTE sols DES fins saturés NOTATIONS63 UNITÉ SYMBOLE 5.3.4 - Paramètres DÉFINITION obtenus à partir de l essai CHAPITRE USUELLE œdométrique 64 Majuscules 5.4 A - TASSEMENT m CALCULÉ PAR

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 L'essai Proctor

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 L'essai Proctor L'essai Proctor Introduction : Afin de pouvoir choisir un matériau apte à la réalisation d un remblai, une entreprise organise une campagne d essais pour déterminer les caractéristiques physiques de plusieurs

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques Préparé Par : M. GHOMARI F. & Mme BENDI-OUIS A. ANNEE

Plus en détail

Etude mécanique des mortiers à base de résine époxyde et sable recyclé pour la réparation des bétons

Etude mécanique des mortiers à base de résine époxyde et sable recyclé pour la réparation des bétons Etude mécanique des mortiers à base de résine époxyde et sable recyclé pour la réparation des bétons Amal Bourguiba, Elhem Ghorbel, Wadia Dhaoui To cite this version: Amal Bourguiba, Elhem Ghorbel, Wadia

Plus en détail

' (( ))%! * +,% --$%./ 00& ,995 : ;,, 2 #&<#&=!=1 2 1&2::>>>=#&=!=1

' (( ))%! * +,% --$%./ 00& ,995 : ;,, 2 #&<#&=!=1 2 1&2::>>>=#&=!=1 !" #$% &% % '( $! "#$ & ' (( % Dans le souci de contrôler la qualité des granulats issus de sa centrale de production, la Firme %, représentée par son Accounting Manager Monsieur Elimélech JEAN-JOSEPH,

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Dallage (Suite) ESSAIS DE SOL

Dallage (Suite) ESSAIS DE SOL Dallage (Suite) ESSAIS DE SOL 45 ESSAIS DE SOL, généralités 1/2 Les essais de reconnaissance sont répertoriés en plusieurs familles : - les sondages ( à la pelle mécanique, à la tarière ou carottés ),

Plus en détail

Mécanique des sols. Chapitre I Caractéristiques physiques et classification Chapitre II Eau dans le sol. Chapitre III Déformations des sols

Mécanique des sols. Chapitre I Caractéristiques physiques et classification Chapitre II Eau dans le sol. Chapitre III Déformations des sols Mécanique des sols Chapitre I Caractéristiques physiques et classification Chapitre II Eau dans le sol Chapitre III Déformations des sols Chapitre IV Résistance au cisaillement des sols Introduction à

Plus en détail

CHAPITRE II ÉVALUATION DE LA RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS GCI 737 -RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT

CHAPITRE II ÉVALUATION DE LA RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS GCI 737 -RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT CHAPITRE II ÉVALUATION DE LA RÉSISTANCE AU Introduction Sols déposés en nature On ne connaît pas la résistance. Le problème dans les sols consiste à établir cette résistance. L échantillon, les conditions

Plus en détail

Titre et sous-titre du rapport JMESURE DE LA PERMEABILITE EN LABORATOIRE D'UN SOL FIN' REMANIE ET COMPACTE A UN DEGRE MESURABLE.

Titre et sous-titre du rapport JMESURE DE LA PERMEABILITE EN LABORATOIRE D'UN SOL FIN' REMANIE ET COMPACTE A UN DEGRE MESURABLE. 73-3 Gouvernement du Québec Ministère des Transports FICHE ANALYTIQUE DE RAPPORT Titre et sous-titre du rapport JMESURE DE LA PERMEABILITE EN LABORATOIRE D'UN SOL FIN' REMANIE ET COMPACTE A UN DEGRE MESURABLE.

Plus en détail

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Caractérisation des matériaux traités du matelas Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Umur Salih OKYAY Paris, le 04/10/2011 1 Ordre de la présentation Caractérisation des matériaux traités

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES CHAPITRE F SOUS-FONDATIONS ET FONDATIONS

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES CHAPITRE F SOUS-FONDATIONS ET FONDATIONS Site "Qualité & Construction": http://qc.spw.wallonie.be CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES approuvé par le Gouvernement wallon en date du 20 juillet 2011 CHAPITRE F SOUS-FONDATIONS ET FONDATIONS Édition

Plus en détail