FORMULAIRE DE GESTION DE LA PORTEE FLEXIBLE (Protocole Valtec)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMULAIRE DE GESTION DE LA PORTEE FLEXIBLE (Protocole Valtec)"

Transcription

1 Joindre les documents de preuve A) EXPRESSION DU BESOIN / ANALYSE DES OFFRES / VÉRIFICATION DOCUMENTAIRE Définition du besoin Rédaction du cahier des charges Définition des critères de performances et des limites d acceptabilité (spécifications, seuils) Demande d information auprès de confrères Recherches bibliographiques Consultation des fournisseurs (Matériel) Caractérisation des /de la méthode(s) par les fournisseurs (Méthode) Pré choix : short liste de fournisseurs retenus Etude de faisabilité (Milieu Environnement) Définition des contraintes péri analytiques : locaux et environnement (dimensions, alimentation en électricité, eau, température, élimination des déchets.) - connexions informatiques Etude de faisabilité (suite) (Milieu Environnement) Définition des contraintes Hygiène, Sécurité, Environnement - élimination des déchets Etude de faisabilité (suite) (Milieu Environnement + Matière Mesurande) Analyses des conditions pré analytiques Disponibilité de CQE, de CQI (Méthode) Fonction opérateur Biologiste Co () des des Visa + date Page :1/5

2 Fournisseur Automate Méthode retenues Nom du fournisseur : Fonction opérateur Direction Visa + date Nom équipement d'analyses : Nom des / de la méthode(s) : Page :2/5

3 B) VALIDATION /VERIFICATION EXPERIMENTALE Certificats de conformité de l automate usine (Matériel) Certificats de conformité de l automate après installation (Matériel) Enregistrements des réactifs, contrôles, consommables (marquage CE, nom, référence fournisseur, conditions de stockage) (Méthode) Gestion des commandes Planification de la formation externe (Personnel) Planification de la formation interne(personnel) Habilitation du personnel Paramétrage du système informatique laboratoire (SIL) (valeurs physiologiques, code, nomenclature, bornes de validation technique, biologique, édition des comptes rendu d analyses, décimales, facteurs de conversion, feuille de paillasse) (Matériel) Paramétrage de la connexion SIL / LPMV5 (Matériel) Paramétrage de la connexion automate /LPMV5 (Matériel) Paramétrage Unity real Time (Matériel) Rédaction / Mise à jour de la documentation qualité Avis et interprétation (Mesurande) Transmission des résultats : valeurs de contrôle et valeurs d alerte (Mesurande) Inscription au CQI (Méthode) Inscription au CQE (Méthode) Fonction opérateur Direction des des des Ressources Humaines des Ressources Humaines Opérateur / date +visa Page :3/5

4 Fonction opérateur Opérateur / date +visa Etude de répétabilité (Méthode) Etude de reproductibilité (Méthode) Approche de la justesse (Méthode) Etude de corrélation (Méthode) Définitions des valeurs cibles du CQI (Méthode) Service Qualité Nécessité d une sérothèque Conclusion (date + visa) Page :4/5

5 C) MISE EN SERVICE Mise en production, après autorisation de la Direction Audit interne Etude de traçabilité Mise à jour du Manuel des prélèvements Mise à jour de la liste des analyses de la portée flexible Envoi au Cofrac - dossier de validation des méthodes - liste des analyses de la portée flexible Dans le cas d une modification de portée : - Envoi au Cofrac de la demande de modification de la portée flexible Information auprès du personnel Information auprès des prescripteurs Information des préleveurs externes Mise à jour des contrats (dans le cadre de la Revue de Contrat) Intégration des méthodes dans le planning de révision/suivi/maintien des performances des méthodes Revue de Direction Fonction opérateur Technicien Auditeur Président de la Sel Service qualité Technicien référent Président de la Sel Service qualité Opérateur / date + visa Page :5/5

Démarche d Accréditation des laboratoires

Démarche d Accréditation des laboratoires Démarche d Accréditation des laboratoires Expérience du laboratoire de cytogénétique EFS-Normandie Bois-Guillaume Norme ISO/CEI 17025 Annick Rossi, Nathalie Le Meur ACLF, 20 Mai 2009 Le parcours du laboratoire

Plus en détail

Le Middleware, élément clé d une Robotique efficiente et évolutive

Le Middleware, élément clé d une Robotique efficiente et évolutive Le Middleware, élément clé d une Robotique efficiente et évolutive Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Anne GRUSON CH ARRAS ANGERS Mercredi 28 Septembre 2011 I. Environnement et définition II.

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine - 2015 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs techniques, notamment dans le cadre

Plus en détail

Manuel Assurance Qualité

Manuel Assurance Qualité Cayrou.Gorse.Bourjeili Manuel Assurance Qualité Siège social et plateau Technique de RODEZ 5 Boulevard Gambetta - 12 000 RODEZ 05 65 68 61 90 05 65 68 98 27 CPA BARAQUEVILLE 29 Avenue Marengo 12160 BARAQUEVILLE

Plus en détail

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Dr Pierre LAUROUA Laboratoire Immuno-hématologie clinique Etablissement Français du Sang Bordeaux L accréditation: qu est-ce que c est? Reconnaissance

Plus en détail

MANUEL QUALITE POLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

MANUEL QUALITE POLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL QUALITE POLE DE ET PATHOLOGIE 20/8/2015 - - Page 1 sur 37 Table des matières INTRODUCTION M1. PILOTAGE STRATEGIQUE page 8 1. Description du pôle 1.1 Place du pôle dans le groupe hospitalier 1.2

Plus en détail

Manuel qualité du département de biopathologie

Manuel qualité du département de biopathologie QUA-DM-0009.14 Page 1 / 27 Manuel qualité du département de biopathologie Version : 14-14/03/2016 QUA-DM-0009.14 Page 2 / 27 SOMMAIRE : 1. Présentation du département de Biopathologie... 4 1.1 Structure

Plus en détail

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public Dr S. Marion - Biologiste V. Mansuy - Cadre F. Loiseau - Technicienne D. Prudent - Technicien Laboratoire d Hématologie

Plus en détail

REPONSES AU JEU EQAS : Les Evaluations Externes de la Qualité Bio-Rad

REPONSES AU JEU EQAS : Les Evaluations Externes de la Qualité Bio-Rad REPONSES AU JEU EQAS : Les Evaluations Externes de la Qualité Bio-Rad 1. A quoi sert un programme EQAS? A évaluer les performances du laboratoire à un instant T A évaluer les performances du laboratoire

Plus en détail

Cahier des charges Gestion des Contrôles Qualité internes dans KaliLab

Cahier des charges Gestion des Contrôles Qualité internes dans KaliLab Cahier des charges Gestion des Contrôles Qualité internes dans KaliLab Sommaire 1- Remarques sur les fonctionnalités du module déjà existant...2 2- Demandes d évolutions...3 Rédacteur Didier BENCHETRIT

Plus en détail

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité 38e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Montpellier - 29 septembre 2009 L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité A. Daunizeau Lens Lens et son hôpital

Plus en détail

Page 1 sur 5 FICHE DE POSTE : TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE MEDICAL. Quotité du poste : 100% Famille : SOINS Métier : SOINS MEDICO-TECHNIQUES

Page 1 sur 5 FICHE DE POSTE : TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE MEDICAL. Quotité du poste : 100% Famille : SOINS Métier : SOINS MEDICO-TECHNIQUES Famille : SOINS Métier : SOINS MEDICO-TECHNIQUES Quotité du poste : 100% Rédacteur(s) : N.ZENNAF (CS) C.MOUSSIER (CSS) L.ESTEPA (chef de service) Visa DRH Validé Visa Direction des soins Date de validation

Plus en détail

Intervenants. Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014. Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014

Intervenants. Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014. Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014 Organisation de la cellule qualité Page : 1/5 Intervenants Rédigé par : DUC Lorelei Le : 17/12/2014 Validé par RAQ : YALI Momar Le : 17/12/2014 Approuvé et diffusé par GAQ : DUC Lorelei Le : 18/12/2014

Plus en détail

CONFÉRENCE DE L EAU 2012 TABLE RONDE : POURQUOI SURVEILLER LES MILIEUX NATURELS? TABLE RONDE. Pourquoi surveiller les milieux naturels?

CONFÉRENCE DE L EAU 2012 TABLE RONDE : POURQUOI SURVEILLER LES MILIEUX NATURELS? TABLE RONDE. Pourquoi surveiller les milieux naturels? Tournan-en-Brie 20 juin 2012 TABLE RONDE Pourquoi surveiller les milieux naturels? Agnès SAÏZONOU Gilles LE SAUX Jacques PLACE Olivier CAUDY Directrice de l Association AQUI Brie Directeur du LDA du CG77

Plus en détail

Le processus PRE - ANALYTIQUE Maîtrise des risques. : un laboratoire de ville

Le processus PRE - ANALYTIQUE Maîtrise des risques. : un laboratoire de ville Le processus PRE - ANALYTIQUE Maîtrise des risques : un laboratoire de ville Le processus PRE - ANALYTIQUE: Maîtrise des risques dans un laboratoire privé 1. Présentation du laboratoire 2. Introduction

Plus en détail

GP9000 Gestion de production

GP9000 Gestion de production 1 Table des matières 1- Fiche matière première... 3 a) Création d un produit type... 3 b) Caractéristiques générales de la matière première... 4 c) Affectation de conditions par fournisseur... 4 d) Documentation

Plus en détail

DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM)

DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM) DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM) Année 2016/2017 Responsable universitaire : Pr. J. IZOPET Responsables organisationnels

Plus en détail

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie)

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie) LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO 22870 (HbA1c en consultation de diabétologie) 100 Véronique CHAPOY & Henri PORTUGAL 50 0 1er trim. LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie

Plus en détail

Colloque SIDIV -SFIL Connexions informatiques des systèmes de DIV. Eurosites Paris République 15 mars 2016

Colloque SIDIV -SFIL Connexions informatiques des systèmes de DIV. Eurosites Paris République 15 mars 2016 Colloque SIDIV -SFIL Connexions informatiques des systèmes de DIV Eurosites Paris République 15 mars 2016 Ivan Monneret 1. Contexte d une évaluation 2. Questions soulevées en évaluation o Pourquoi? o Qui?

Plus en détail

LABORATOIRES. Découvrez toute l offre de formation de l INSET de NANCY sur le site Internet www.cnfpt.fr

LABORATOIRES. Découvrez toute l offre de formation de l INSET de NANCY sur le site Internet www.cnfpt.fr 2013 LABORATOIRES Découvrez toute l offre de formation de l INSET de NANCY sur le site Internet www.cnfpt.fr Pour toute information et inscription : Catherine TANGUY, conseiller formation Laboratoires

Plus en détail

La qualité. Cours élaboré à partir de la conférence de M. Alain SUIRO Responsable National Bio Qualité

La qualité. Cours élaboré à partir de la conférence de M. Alain SUIRO Responsable National Bio Qualité La qualité Cours élaboré à partir de la conférence de M. Alain SUIRO Responsable National Bio Qualité Partie 1 : concepts fondamentaux 1.1 Définition 1.1.1 La Qualité La Qualité Notion de client recherche

Plus en détail

Expression et évaluation des portées d'accréditation en Biologie Médicale

Expression et évaluation des portées d'accréditation en Biologie Médicale Expression et évaluation des portées d'accréditation en Biologie Médicale Portées flexibles Documents Cofrac LAB/SH REF 08 et LAB (SH) INF 50 (portées-types en Biologie médicale) 1 Pourquoi la portée flexible

Plus en détail

RECRUTE UN(E) TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 100% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à :

RECRUTE UN(E) TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 100% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à : RECRUTE UN(E) TECHNICIEN(NE) DE LABORATOIRE Pôle Médico-Technique Poste CDD 100% Ci-joint la fiche de poste Renseignements à : Madame Mireille PICHARD Cadre de Santé Laboratoire Pôle Médico-Technique Centre

Plus en détail

ORGANISATION DE L ENTREPRISE

ORGANISATION DE L ENTREPRISE DIRECTION DES ETUDES 2017/2018 MV/JUILLET 2017 CARNET DE BORD DE LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE HABILITATION A LA MAITRISE D ŒUVRE EN NOM PROPRE Nom, prénom de l étudiant ADE :. Structure d accueil

Plus en détail

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne Atout majeur : Votre expertise L évaluateur n évalue pas votre expertise Dossier de validation de méthode

Plus en détail

molis goes ISO molis, la réponse à la norme ISO 15189

molis goes ISO molis, la réponse à la norme ISO 15189 goes ISO, la réponse à la norme 1 vision4health goes ISO 2 Système d information de laboratoire Sans horodatage pas de certification ISO Pour tous les laboratoires cliniques, la certification et accréditation

Plus en détail

Assurance qualité dans la législation marocaine. Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité

Assurance qualité dans la législation marocaine. Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité Assurance qualité dans la législation marocaine Président du Collège marocain de Biologie et de Bio Qualité D.U qualité Faculté de Médecine de Casablanca, 9 décembre 2011 1 TEXTES JURIDIQUES AYANT APPARU

Plus en détail

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE Mireille Boisson Praticien Hospitalier Service de Biologie Clinque Hôpital FOCH, Suresnes, France Biologie d urgence et Gaz

Plus en détail

S.C.P. ARIEGE BIOLOGIE MEDICALE. Référentiel en NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL QUALITE. Version ABM L

S.C.P. ARIEGE BIOLOGIE MEDICALE. Référentiel en NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL QUALITE. Version ABM L S.C.P. ARIEGE BIOLOGIE MEDICALE Référentiel en NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL QUALITE Version ABM L Ce document ne peut être reproduit sans l autorisation du laboratoire 1 LABORATOIRE

Plus en détail

FICHE DE SUIVI DES COMPETENCES TECHNICIEN PHASE PRE-ANALYTIQUE

FICHE DE SUIVI DES COMPETENCES TECHNICIEN PHASE PRE-ANALYTIQUE FICHE DE SUIVI DES COMPETENCES TECHNICIEN NOM Prénom : CONNAISSANCES A AVOIR / Réception, contrôle, étiquetage et enregistrements des demandes d analyses Gestion des non-conformités des demandes d analyses

Plus en détail

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires. Alain Cœur Conseil

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires. Alain Cœur Conseil Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires PLAN Evolution de la structure des laboratoires Accréditation des laboratoires Signature électronique 2 EVOLUTION DES LABORATOIRES Privé

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 16/07/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel

Plus en détail

CONFERENCE ARRETS D EAU DANS LES OUVRAGES SOUTERRAINS, RECOMMANDATIONS DE L AFTES ET PRESENTATIONS DE LA PROFESSION

CONFERENCE ARRETS D EAU DANS LES OUVRAGES SOUTERRAINS, RECOMMANDATIONS DE L AFTES ET PRESENTATIONS DE LA PROFESSION CONFERENCE ARRETS D EAU DANS LES OUVRAGES SOUTERRAINS, RECOMMANDATIONS DE L AFTES ET PRESENTATIONS DE LA PROFESSION Les Certifications Françaises en Etanchéité Laurent SAUGER (CEREMA) et Pierre LEBON (ASQUAL)

Plus en détail

Système GeneXpert - Cepheid. Test Xpert HPV et Oncologie à venir

Système GeneXpert - Cepheid. Test Xpert HPV et Oncologie à venir Système GeneXpert - Cepheid Test Xpert HPV et Oncologie à venir Sommaire A- Présentation de la société B- Principe de la méthode C- Réalisation de l analyse D- Principaux points critiques et maitrise E-

Plus en détail

ORGANISATION D'UN DEPOT DE DELIVRANCE DANS UN CENTRE HOSPITALIER

ORGANISATION D'UN DEPOT DE DELIVRANCE DANS UN CENTRE HOSPITALIER ORGANISATION D'UN DEPOT DE DELIVRANCE DANS UN CENTRE HOSPITALIER Expérience du CH de Vienne (Isère) B.RIVOIRE 12 Juin 2012 PRESENTATION Centre Hospitalier Lucien Hussel : Médecine, Chirurgie, Obstétrique,

Plus en détail

5 èmes Rencontres de la Vilaine

5 èmes Rencontres de la Vilaine 5 èmes Rencontres de la Vilaine Validation de méthode de mesure du CVM et incertitude de mesure Delphine PELLE Usine de Férel 18 septembre 2014 Le LERES Laboratoire d analyse Accréditation Cofrac (eau,

Plus en détail

LE CONTRÔLE DE QUALITE EN BACTERIOLOGIE

LE CONTRÔLE DE QUALITE EN BACTERIOLOGIE LE CONTRÔLE DE QUALITE EN BACTERIOLOGIE Les événements de l année en Médecine Microbiologie clinique 2012 Paris 27 janvier 2012 C.Cattoen - Valenciennes Préambule Vérification en continu du processus analytique

Plus en détail

RETOURS. Réunions d Harmonisation Section Santé Humaine 2016

RETOURS. Réunions d Harmonisation Section Santé Humaine 2016 RETOURS Réunions d Harmonisation Section Santé Humaine 2016 Objectifs - Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation - Renforcer la maîtrise des techniques d évaluation. => participer efficacement

Plus en détail

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU IX E JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE L AFTLM PARIS Informations pré requises Type de flexibilité Méthodes «fournisseurs» (portée flexible standard A), dites

Plus en détail

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter 39 e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Lille, 4-8 octobre 2010 Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter Alain DAUNIZEAU, Service de Biochimie, C.H. «Dr Schaffner»,

Plus en détail

Analyse interprétative de la norme NF EN ISO : système de management de la qualité (chapitre 4)

Analyse interprétative de la norme NF EN ISO : système de management de la qualité (chapitre 4) Qualité et accréditation en biologie médicale Ann Biol Clin 2013 ; 71 (Hors série n o 1) : 19-28 SG5-02 Analyse interprétative de la norme NF EN ISO 15189 : système de management de la qualité (chapitre

Plus en détail

Axeda WizReport XL Liste complète des fonctions

Axeda WizReport XL Liste complète des fonctions Axeda WizReport XL Liste complète des fonctions Caractéristiques WizReport XL est LA solution professionnelle complète pour la production de rapports à partir d Excel avec Axeda Supervisor et Wizcon. Avec

Plus en détail

OBJECTIFS : ACHATS FOURNISSEURS Etape 1 Commande de fournitures de bureau. Responsable 1- DEMANDE DE FOURNITURES. Le salarié.

OBJECTIFS : ACHATS FOURNISSEURS Etape 1 Commande de fournitures de bureau. Responsable 1- DEMANDE DE FOURNITURES. Le salarié. ACHATS FOURNISSEURS Etape 1 Commande de fournitures de bureau OBJECTIFS : Les approvisionnements sont adaptés aux besoins de la Fondation et toujours formalisés. La Fondation s assure de la conformité

Plus en détail

Biologie d urgence : le point de vue du clinicien

Biologie d urgence : le point de vue du clinicien Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG Biologie d urgence : le point de vue du clinicien Xavier DELABRANCHE, MD, PhD (DES Biologie Médicale DESC Réanimation Médicale) Service de Réanimation Médicale

Plus en détail

Apport du Système. d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189

Apport du Système. d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189 Apport du Système Add your company slogan d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189 en microbiologie Christian ZUMBO C.H.de la Dracénie SNBH/C.Zumbo/Toulouse/28/09/2012

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PLAN DE CONTROLE

PRÉSENTATION DU PLAN DE CONTROLE PRÉSENTATION DU PLAN DE CONTROLE HUILE D OLIVE TYOUT - CHIADMA Présenté à : Essaouira le 25 Décembre 2009 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. OBJET DU PLAN DE CONTRÔLE 2. CHAMP D APPLICATION DU PLAN DE CONTRÔLE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM CONCEPTEUR MODELISATEUR NUMERIQUE DE PRODUITS OU DE SYSTEMES MECANIQUES

REFERENTIEL DU CQPM CONCEPTEUR MODELISATEUR NUMERIQUE DE PRODUITS OU DE SYSTEMES MECANIQUES COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : MQ 89 12 92 0056 (Ce référentiel annule et remplace, à compter du 05/12/2013, la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DU

Plus en détail

REACTO-VIGILANCE. gestion des lots, fiches réactifs et enregistrements. Zaïna AIT ARKOUB et Nadia CATAHIER

REACTO-VIGILANCE. gestion des lots, fiches réactifs et enregistrements. Zaïna AIT ARKOUB et Nadia CATAHIER REACTO-VIGILANCE gestion des lots, fiches réactifs et enregistrements Zaïna AIT ARKOUB et Nadia CATAHIER PLAN 1-Qu est-ce que la réacto-vigilance? Enquête Définitions Missions 2-Normes ISO NF 15189 : Historique

Plus en détail

La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870

La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870 La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870 Alain Suiro Page 1 Définitions ISO 22870 : (ADBD) analyse réalisée à proximité du patient ou à l endroit où il se trouve, dont le résultat peut

Plus en détail

ECARTS EN HEMOSTASE Problèmes et solutions

ECARTS EN HEMOSTASE Problèmes et solutions ECARTS EN HEMOSTASE Problèmes et solutions Anissa CHACHIA CH Angoulême 1 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES

Plus en détail

PROCÉS VERBAL DE LA RÉUNION DE LA DÉLÉGATION UNIQUE DU PERSONNEL EN DATE DU 2 NOVEMBRE 2015

PROCÉS VERBAL DE LA RÉUNION DE LA DÉLÉGATION UNIQUE DU PERSONNEL EN DATE DU 2 NOVEMBRE 2015 PROCÉS VERBAL DE LA RÉUNION DE LA DÉLÉGATION UNIQUE DU PERSONNEL EN DATE DU 2 NOVEMBRE 2015 Ordre du jour : 1 - Réunion C.E. : 1-1: Approbation du projet de procès-verbal de la dernière réunion du lundi

Plus en détail

INRA-DRH Concours externes 2007

INRA-DRH Concours externes 2007 INRA-DRH Concours externes 2007 Page 1 of 2 TR Technicien biologiste profil n : TR07-PHASE-8 emploi-type n : A4B03 Rennes concours : TRA10 Lieu du concours : Rennes :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Plus en détail

LES RENCONTRES DU CT2M. Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189?

LES RENCONTRES DU CT2M. Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189? LES RENCONTRES DU CT2M Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189? CT M CT M LesRecontresDuCT2M_v1 1 Tour de table Qu est-ce que le SH REF 02? Chapitre

Plus en détail

Contenu Sage 50 Comptabilité 2015 - Ontario

Contenu Sage 50 Comptabilité 2015 - Ontario Contenu Sage 50 Comptabilité 2015 - Ontario MODULE 1 ACCÈS AU PROGRAMME LOGICIEL DE COMPTABILITÉ ÉDITIONS DE SAGE 50 COMPTABILITÉ 2015 AMÉLIORATIONS DE LA VERSION 2015 SAGE 50 COMPTABILITÉ 2015 ÉTUDIANT

Plus en détail

Accréditation Contrôles de qualité : de la norme à la pratique

Accréditation Contrôles de qualité : de la norme à la pratique JOURNEE FORMATION TECHNICIEN DE LABORATOIRE Accréditation Contrôles de qualité : de la norme à la pratique Paris, 15 mai 2014 Alain DAUNIZEAU A. Daunizeau - 140515 1 L environnement réglementaire et normatif

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine NF EN ISO 15189

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine NF EN ISO 15189 RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine 2014 - NF EN ISO 15189 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs, notamment dans le cadre

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE DE PRODUITS (CCP) Document CERT CPS REF 17 Révision 01 Section «Certifications» SOMMAIRE 1 OBJET DU DOCUMENT... 3 2 DOCUMENTS DE REFERENCE ET DEFINITIONS...

Plus en détail

emobois : un service d échanges de données informatisées dédié à l approvisionnement des bois

emobois : un service d échanges de données informatisées dédié à l approvisionnement des bois emobois : un service d échanges de données informatisées dédié à l approvisionnement des bois Enjeux d emobois Faciliter, sécuriser les échanges d information dans la diversité des entreprises de la filière

Plus en détail

Le DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES : un laboratoire de ville

Le DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES : un laboratoire de ville Le DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES : un laboratoire de ville 1. Présentation du laboratoire 2. Introduction 3. Définitions Le développement des compétences dans un laboratoire privé 4. Le développement des

Plus en détail

BTS Electrotechnique FICHE PROJET Titre du projet :...

BTS Electrotechnique FICHE PROJET Titre du projet :... Document réponse DR1 (1/2) BTS Electrotechnique FICHE PROJET Titre du projet :... Partenaire professionnel : Nombre et noms des étudiants chargés du projet : Professeurs responsables : Adresse de courriel

Plus en détail

GISELE GAY LBM MIRAMAS SEL ANALYS

GISELE GAY LBM MIRAMAS SEL ANALYS ACCREDITATION EN BACTERIOLOGIE Expérience d'un Laboratoire de Biologie Médicale privé GISELE GAY LBM MIRAMAS SEL ANALYS Gisèle GAY giselegay@orange.fr Historique de la Structure ANALYS / ANALYS-I 1995:

Plus en détail

Convention avec les preleveurs externes

Convention avec les preleveurs externes Type de document : ENREGISTREMENT Référence : C1-ENR05 Titre : Convention avec les preleveurs externes Version : 3 Date d application : : 2013-09-16 Entre des soussignés : SELARL SYNERGIE ESCOFFIER 1387

Plus en détail

Une expérience d accréditation des gaz du sang

Une expérience d accréditation des gaz du sang Une expérience d accréditation 22870 des gaz du sang Michel Vaubourdolle, B. Bénéteau Burnat, N. Mario, F. Gerrier, P. Pernet Pôle de Biologie Médicale et Pathologie Site Saint Antoine Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

Audit interne et opérationnel. Formation. Audit interne et opérationnel

Audit interne et opérationnel. Formation. Audit interne et opérationnel Formation Page 1/5 Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 14 au 25 Mars 2016 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC) Prix et modalités de paiement Le bulletin

Plus en détail

Grille d'évaluation du système de management de la qualité en application de la norme NF EN ISO version 2012

Grille d'évaluation du système de management de la qualité en application de la norme NF EN ISO version 2012 Qualité et accréditation en biologie médicale Ann Biol Clin 2013 ; 71 (Hors série n o 1) : 177-188 SG5-11 Grille d'évaluation du système de management de la qualité en application de la norme NF EN ISO

Plus en détail

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES SOLUTIONS INFORMATIQUES DE GESTION WEB & MOBILE ENTREPRISES DE LA PROPRETÉ DU MULTI-SERVICES,

Plus en détail

Domaines et critères d'évaluation

Domaines et critères d'évaluation Académie de ----------------------- Métiers de la Mode Vêtement E1 ÉPREUVE TECHNIQUE DE CONCEPTION SOUS ÉPREUVE E11 : Développement de produit esthétique, fonctionnel et technique FICHE D'ÉVALUATION Candidat

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE DR-12-SCA-07 Édition : 22

Plus en détail

Vérification de méthodes

Vérification de méthodes Vérification de méthodes à l aide du logiciel i levm BYG Expérience de LBM hospitaliers CH LORIENT HIA BORDEAUX Véronique GARDET François SCHMITT AtelierB3 26septembre 2012 Toulouse CNBH ACNBH Agrément

Plus en détail

Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire

Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire Organisation mondiale de la Santé OMS, Série de Rapports techniques, N 961, 2011 Annexe 13 Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire Informations générales Le

Plus en détail

CT M. Les petits déjeuner du. Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités. Dématérialisation des données

CT M. Les petits déjeuner du. Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités. Dématérialisation des données Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

Norme NF EN ISO : analyse comparative avec le GBEA et mise en place du nouveau référentiel

Norme NF EN ISO : analyse comparative avec le GBEA et mise en place du nouveau référentiel Ann Biol Clin 2010 ; 68 (3) : 367-77 Norme NF EN ISO 15189 : analyse comparative avec le GBEA et mise en place du nouveau référentiel Standard NF EN ISO 15189: comparative analysis with GBEA and implementation

Plus en détail

VALIDATION DE METHODES ET INCERTITUDES EN BIOLOGIE MEDICALE : COMMENT RESPECTER LES ECHEANCES DE LA REFORME?

VALIDATION DE METHODES ET INCERTITUDES EN BIOLOGIE MEDICALE : COMMENT RESPECTER LES ECHEANCES DE LA REFORME? VALIDATION DE METHODES ET INCERTITUDES EN BIOLOGIE MEDICALE : COMMENT RESPECTER LES ECHEANCES DE LA REFORME? D. BENHAMOU CT2M Route de Lançon, 13250 Saint-Chamas dbenhamou@ct2m.fr Résumé En France, les

Plus en détail

Résultats Enquête Satisfaction Clients 2011

Résultats Enquête Satisfaction Clients 2011 Résultats Enquête Satisfaction Clients 2011 Début de l enquête : 31/01/2011 Enquête clôturée : 15/02/2011 Modalités d envois : email : 229 fax : 5 Total envois : 234 Total réponses : 21 TAUX DE REPONSE

Plus en détail

Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5

Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5 PLNS QULITE STNDRDS Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5 FICHE DE GESTION STTUT En cours de rédaction / modification En test jusqu au : En activité depuis le : 06/12/2013 Validation

Plus en détail

Prévenir les accidents liés aux entreprises extérieures: une nécessité

Prévenir les accidents liés aux entreprises extérieures: une nécessité Prévenir les accidents liés aux entreprises extérieures: une nécessité Sur 100 victimes d accidents mortels, 15 appartiennent à des entreprises effectuant des travaux dans des entreprises utilisatrices

Plus en détail

Les risques professionnels en stérilisation

Les risques professionnels en stérilisation Les risques professionnels en stérilisation H. Mockly-Postal Pharmacien RAQ - Stérilisation CHRU Besançon Contexte Réglementaire Certification En stérilisation Conclusion Principales situations rencontrées

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM Date de Validation : Guillaume HU : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM SOMMAIRE : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM 1 1 - Indicateurs Processus de Management 2 1-1 Management opérationnel du CAVUM 2 1-2 Evaluation

Plus en détail

Fiche de Poste Technicien sur la Plateforme Radioactivité

Fiche de Poste Technicien sur la Plateforme Radioactivité Fiche de Poste Technicien sur la Plateforme Radioactivité FICHE POSTE technicien plateforme de radioactivité de l IBP Pôle de Biologie et de Pathologie UM: Plateforme Transversale de Radioactivité Poste

Plus en détail

Les systèmes d information

Les systèmes d information Les systèmes d information Retour d expérience d un évaluateur technique Vittel le 20 mai 2015 François CORNU - LORIENT Revue des exigences Documentation de référence ISO 15189 V2012 ISO 22870 SH REF 02

Plus en détail

Coopération : la bonne solution pour la qualité du préanalytique

Coopération : la bonne solution pour la qualité du préanalytique 1 Coopération : la bonne solution pour la qualité du préanalytique 2 Sommaire Audit du COFRAC du laboratoire But de l audit Réalisation Ecarts 2012 Etude sur le délai préanalytique Exemple du K Nécessité

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 2017

CALENDRIER DES FORMATIONS 2017 CALENDRIER DES FORMATIONS Vous trouverez ci-après le calendrier des formations proposées par l AFCBM Bragne Pays de Loire pour l année. Non exhaustif, il sera complété tout au long de l année. La mise

Plus en détail

GRILLE D AUDIT Postanalytique

GRILLE D AUDIT Postanalytique GRILLE D AUDIT Postanalytique 1. Conservation des échantillons après analyse 1 Que faites-vous des échantillons une fois l'examen effectué? 5.7.2 2 Combien de temps sont-ils gardés et où? 5.7.2 3 Quelle

Plus en détail

IMPULSION CONSEIL INNOVATION

IMPULSION CONSEIL INNOVATION f FORMULAIRE DE DEMANDE SUBVENTION IMPULSION CONSEIL INNOVATION FORMULAIRE, ACCOMPAGNÉ DE LA PROPOSITION DÉTAILLÉE DU PRESTATAIRE CONSEIL, À RETOURNER PAR LE PORTEUR DE PROJET LE PORTEUR DE PROJET Nom

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 08/2017 : 06/2016 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les principes de transmission et de communication des résultats

Plus en détail

PLAN DE DEVELOPPEMENT DU (nom du produit)

PLAN DE DEVELOPPEMENT DU (nom du produit) Laboratoire émetteur PLAN PLAN DE DEVELOPPEMENT DU Référence Spiral2 Date création/mise à jour (nom du produit) Page 1 sur 6 PLAN DE DEVELOPPEMENT DU (nom du produit) Rédacteur Vérificateur Approbateur

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE DR-12-SCA-07 Édition : 22

Plus en détail

Déployer les équipements de biologie délocalisée : Synergie de compétence pluri-disciplinaire

Déployer les équipements de biologie délocalisée : Synergie de compétence pluri-disciplinaire Déployer les équipements de biologie délocalisée : Synergie de compétence pluri-disciplinaire IHF Auxerre, le 7 juin 2012 Sylvie HEINZL Chef de produits biologie délocalisée www.siemens.fr/diagnostics

Plus en détail

L Accréditation COFRAC ISO /CEI 15189

L Accréditation COFRAC ISO /CEI 15189 L Accréditation COFRAC ISO /CEI 15189 2014 Finalisez au mieux votre accréditation et optimisez vos process en 2014! Des formations " terrain " au sein d'un laboratoire accrédité : L Accréditation COFRAC

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Manuel Qualité. Approbation : BRUNEAU Christelle 2014-05-15

MANUEL QUALITE. Manuel Qualité. Approbation : BRUNEAU Christelle 2014-05-15 Manuel Qualité Page 1 / 32 SOMMAIRE 1 OBJET, DOMAINE D APPLICATION... 3 1.1. DOMAINE D APPLICATION... 3 1.2. PERIMETRE D'APPLICATION... 3 1.3. PRESENTATION DU LBM... 4 1.3.1. Nos activités... 4 1.3.2.

Plus en détail

Les méthodes de DPC pour la biologie médicale. Sylvia Benzaken, CHU Nice Laurence Chazalette, HAS

Les méthodes de DPC pour la biologie médicale. Sylvia Benzaken, CHU Nice Laurence Chazalette, HAS Les méthodes de DPC pour la biologie médicale Sylvia Benzaken, CHU Nice Laurence Chazalette, HAS 1 Historique 1. Avant 1996 : FMC et EPP = un devoir déontologique (art.11) 2. Ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189. Alain Cœur Conseil - alain.coeur@wanadoo.fr - 06.85.75.12.64

Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189. Alain Cœur Conseil - alain.coeur@wanadoo.fr - 06.85.75.12.64 Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189 SOMMAIRE Biologie et qualité : rapide historique Accréditation COFRAC Norme ISO 15189 Ecarts entre l ISO 15 189 et le GBEA Présentation d une méthodologie

Plus en détail

les fournisseurs de dmdiv et la norme nf en iso 15189

les fournisseurs de dmdiv et la norme nf en iso 15189 les fournisseurs de dmdiv et la norme nf en iso 15189 V E R S I O N 2 0 1 2 POSITION PAPER édition septembre 2013 PRÉAMBULE Le contexte de la «norme NF EN ISO 15189 version 2012» De par l ordonnance du

Plus en détail

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119

Laboratoires. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 119 Laboratoires Centre de Formation des Professions de Santé 2013 119 Hématologie cellulaire Formation continue en hématologie cellulaire Laboratoire d hématologie Pr Corberand Hôpital Rangueil Toulouse 587

Plus en détail

Assurance Qualité. C. PALETTE (ASQUALAB, CH Versailles)

Assurance Qualité. C. PALETTE (ASQUALAB, CH Versailles) Assurance Qualité C. PALETTE (ASQUALAB, CH Versailles) Contexte réglementaire Le contexte règlementaire impose aux LAM d être accrédités Assurance qualité des examens de laboratoire Processus Pré Analytique

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SITE POUR GESTION DE VOS EEQ

GUIDE D UTILISATION DU SITE  POUR GESTION DE VOS EEQ GUIDE D UTILISATION DU SITE WWW.ABIOPRAT.FR POUR GESTION DE VOS EEQ Table des matières Accès au site de l ABP... 2 Page d accueil... 3 Confrontations... 3 Participer aux confrontations en cours... 3 Accéder

Plus en détail

METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE. J. Marc REIFENBERG

METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE. J. Marc REIFENBERG METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE J. Marc REIFENBERG Le processus 1 2 3 1 La demande / revue de contrat Equipement critique Grandeur mesurable Spécifications Périodicité de raccordement

Plus en détail

FORMATIONS Bio Qualité Formation 43 rue de Fleurus Paris

FORMATIONS Bio Qualité Formation 43 rue de Fleurus Paris Les FORMATIONS 2016 Organisme de formation n 11 75 40618 75 1 La Cellule Qualité Organisme de formation n 11 75 40618 75 3 LA CELLULE QUALITÉ PRÉVENTION DES RISQUES EN HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Assurer la

Plus en détail

SAP Business One ERP de Gestion Spécialiste en SAV

SAP Business One ERP de Gestion Spécialiste en SAV SAP Business One ERP de Gestion Spécialiste en SAV SAP Business One et votre Parc Mise en parc automatique depuis la livraison fournisseur Reprise de parc et échange sous contrat avec facturation automatique

Plus en détail

Contenu Sage 50 Comptabilité 2014 pour le Nouveau-Brunswick

Contenu Sage 50 Comptabilité 2014 pour le Nouveau-Brunswick Contenu Sage 50 Comptabilité 2014 pour le Nouveau-Brunswick MODULE 1 ACCÈS AU PROGRAMME MODULE 2 MODULE GÉNÉRAL LOGICIEL DE COMPTABILITÉ ÉDITIONS DE SAGE 50 COMPTABILITÉ 2014 AMÉLIORATIONS DE LA VERSION

Plus en détail