Femmes et parents : Les emplois à domicile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Femmes et parents : Les emplois à domicile"

Transcription

1 Femmes et parents : Les emplois à domicile Juin 2011 Ce sondage est réalisé par pour la Publié sur le site «Le double des clefs»

2 Objectifs et méthodologie de l étude? Objectif Recueil Dans le cadre du lancement du site internet «le double des clefs» dédié aux particuliers employeurs, la Fepem en partenariat avec Press et Vous a souhaité réaliser une étude sur les thématiques des femmes et de l enfance. Enquête réalisée par l Institut de sondage BVA les 20 et 21 et les 27 et 28 mai via 2 vagues d omnibus téléphonique afin d obtenir des bases fiables robustes statistiquement. Deux échantillons ont été interrogés : Un échantillon de 991 femmes, représentatif de la population féminine française âgée de 18 ans et plus. Echantillon Un échantillon de 765 parents d enfants à charge, représentatif des parents d enfants à charge français âgés de 18 ans et plus. 2

3 Synthèse 1 Les salariés à domicile hors garde d enfant et assistantes maternelles sont les plus plébiscités par les femmes et les parents d enfants à charge Si l on s intéresse aux réponses des femmes, ce sont d abord les salariés à domicile hors garde d enfant auxquels elles font le plus appel (55%) juste devant les gardes d enfants (Assistante maternelle + Garde d enfants à domicile : 53%). L assistant de vie est cité de manière beaucoup plus marginale (5%) avec évidemment un pic chez les 65 ans et + (14%). Notons que les femmes particuliers employeurs citent de manière encore plus prépondérante que la moyenne lesalarié à domicile hors garde d enfants (70%). Du côté des parents avec enfants à charge, c est pour faire garder leurs enfants qu ils font le plus appel aux salariés à domicile : 61% de citations. Ce sont en particuliers les jeunes parents (83%) ou ceux qui ont de jeunes enfants (73%) qui évoquent ce type d emploi. Le poste «salarié à domicile hors garde d enfant» est beaucoup moins cité (43%), bien loin, très logiquement, de l assistant de vie (1%). 2 Plus de la moitié des femmes et des parents d enfants à charge ont trouvé leur garde à domicile ou assistante maternelle grâce à leur entourage et au bouche-à-oreille Les moyens de trouver la personne qui gardera son enfant ont beau se développer considérablement, c est le traditionnel «bouche-à-oreille» qui fonctionne toujours le mieux. Plus de la moitié des femmes (57%) et des parents d enfants à charge (62%) ont trouvé leur garde à domicile ou assistante maternelle par ce biais. Suit d assez loin l organisme spécialisé (26% et 24%), puis la petite annonce dans un journal ou chez un commerçant (8% et 6%). Les sites internet dédiés aux services à la personnes n ont qu un succès très marginal (6%), un peu plus tout de même que Pôle Emploi (2%). 3

4 Synthèse 3 Même si globalement les femmes et parents d enfants à charge ont trouvé facilement leur garde à domicile ou assistante maternelle, ils sont seulement 1/3 à l avoir trouvée très facilement Et cette quête fut-elle aisée? Les deux tiers des femmes et des parents d enfants à charge (75% et 73%) affirment avoir trouvé facilement la personne qui s occupe de leurs enfants. Cela ne fut pas pour autant d une grande facilité, seul un tiers des parents d enfants à charge (33%) précisent que cela fut «très facile». 27% d entre eux estiment que cela fut difficile (dont 5% : très difficile). Une plus grande visibilité ou efficacité des moyens «modernes» de trouver ce type de salarié pourrait donc apporter encore plus de facilité aux parents en recherche de gardes à domicile ouassistante maternelle. 4 Près de 60% des femmes et des parents d enfants à charge qui ont eu du mal à trouver une garde d enfant à domicile ou assistante maternelle l expliquent par la pénurie de l offre 57% des femmes et 58% des parents d enfants à charge affirment que s ils ont éprouvé des difficultés à trouver la personne qui s occupe de leurs enfants, c est parce que les offres ne sont pas suffisamment nombreuses. Cela peut donc s expliquer de deux manières : manque de visibilité des annonces et/ou pénurie réelle de ce type d emplois. La difficulté à trouver LA personne qui convient est évoquée en deuxième position avec 39% de citations chez les femmes et 35% chez les parents d enfants à charge. Notre sondage «Cohésion sociale» pour la FEPEM effectué les 25 et 26 mai derniers montraient à ce propos que 70% des Français estiment qu une meilleure formation serait nécessaire pour les gardes d enfants. Ce point permettrait sans doute de mieux répondre au niveau d exigence des parents. 4

5 Synthèse 5 Pour les femmes, la perte d autonomie est ou serait la 1 ère raison de faire appel à un salarié à domicile Pour les Françaises l appel à un salarié à domicile reste encore majoritairement motivé par une très forte nécessité : celle de la perte d autonomie. 43% d entre elles citent cette raison comme celle qui exige ou exigerait une aide pour effectuer certaines tâches impossibles à assumer seule. Les personnes les plus âgées (64% chez les 65 ans et +) et celles disposant des revenus les plus modestes (52% chez celles qui gagnent moins de ) sont plus nombreuses que la moyenne à citer la perte d autonomie. Le besoin occasionnel est cité deux fois moins (21%) puis arrivent à égalité (18%) deux raisons de faire appel à un salarié à domicile : le travail, qui oblige à trouver une garde d enfants (évoqué surtout par les femmes jeunes, celles ayants des enfants à charge et actuellement particulier employeur) et le manque de temps pour effectuer certaines tâches ménagères (beaucoup plus évoqué par les femmes ayant les revenus les plus élevés et les actuels particuliers employeurs). 6 Les aides proposées aux particuliers employeurs sont connues par une grande majorité de femmes (au moins 7 sur 10) Les particuliers employeurs bénéficient de plusieurs types d aides et une très forte majorité de femmes le savent. Au moins 7 sur 10 sont au courant des 3 aides évoquées. C est le CESU qui bénéficie de la notoriété la plus forte (84%), suivi de la réduction ou crédit d impôts correspondant à 50% des sommes versées (79%) puis les exonérations de cotisations patronales (69%). Ce sont les particuliers employeurs ou ex-particuliers employeurs, les ans et les revenus les plus élevés qui connaissent le mieux ces différentes mesures. 5

6 Synthèse 7 Les aides proposées aux particuliers employeurs incitent ou inciteraient la moitié des femmes à faire appel à unsalarié à domicile Ces différentes aides constituent ouconstitueraient potentiellement une forte incitation à faire appel à unsalarié à domicile : 51% des femmes le disent, 63% de celles qui sont particuliers-employeurs ou qui l ont été. Alors que 36% des femmes gagnant plus de considèrent que cela les a beaucoup incité ou les inciteraient «beaucoup» (contre 18% en moyenne), a contrario, à l autre bout de l échelle, celles qui gagnent moins de sont 35% (contre 26% en moyenne) à estimer que ces aides ne les inciteraient «pas du tout». Ces Françaises considérant très probablement que l emploi d un salarié à domicile ne serait financièrement pas à leur portée, même avec ces aides. 6

7 7 I- Résultats

8 Les salariés à domicile hors garde d enfant et assistantes maternelles sont les plus plébiscités par les femmes et les parents d enfants à charge o Q4. A quel(s) type(s) de salarié(s) faites-vous ou avez-vous fait appel? Base : Femmes (223) et parents d enfant(s) à charge (245) qui font appel ou ont fait appel à un salarié à domicile - % des exprimés (hors autre) Femmes Parents d enfant(s) à charge Salarié à domicile hors garde d enfants (1) 55% 65 ans et plus : 84% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 69% Particuliers employeurs actuels : 70% Assistante maternelle (2) 56% ans : 83% Foyers avec enfants âgés de 6 ans ou - : 73% Assistante Maternelle (2) 43% ans : 60% Foyers avec enfants âgés de 6 ans ou - : 79% 53% Salarié à domicile hors garde d enfant (1) 43% ans : 65% Particuliers employeurs actuels : 53% 61% Garde d enfants à votre domicile (3) 12% Garde d enfants à votre domicile (3) 5% Assistant de vie (4) 5% 65 ans et plus : 14% Assistant de vie (4) 1% 8 (1) Salarié à domicile hors garde d enfants par exemple pour l entretien de la maison, le soutien scolaire, le bricolage, le jardinage, etc.. (2) Assistante maternelle, c est-à-dire agréée par le Conseil Général qui garde les enfants à son domicile (3) Garde d enfants à votre domicile et éventuellement aussi au domicile de parents lesquels vous faites une «garde partagée» (4) Assistant de vie pour les personnes dépendantes

9 Plus de la moitié des femmes et des parents d enfants à charge ont trouvé leur garde à domicile ou assistante maternelle grâce à leur entourage et au bouche-à-oreille o Q6. Comment avez-vous trouvé votre garde à domicile ou assistante maternelle? Base : Femmes (94) et parents d enfant(s) à charge (133) qui font appel ou ont fait appel à une garde d enfant ou assistante maternelle - % des exprimés (hors autre) Femmes Parents d enfant(s) à charge Par votre entourage, le bouche-à-oreille 57% Par votre entourage, le bouche-à-oreille 62% Particuliers employeurs actuels : 68% Grâce à un organisme spécialisé dans les emplois à domicile 26% Grâce à un organisme spécialisé dans les emplois à domicile 24% Femmes: 30% Grâce à une petite annonce dans un journal ou chez un commerçant 8% Grâce à une petite annonce dans un journal ou chez un commerçant 6% Sur un site Internet dédié aux services à la personne 6% Sur un site Internet dédié aux services à la personne 6% Grâce à Pôle Emploi 2% Grâce à Pôle Emploi 2% 9

10 Même si globalement les femmes et parents d enfants à charge ont trouvé facilement leur garde à domicile ou assistante maternelle, ils sont seulement 1/3 à l avoir trouvée très facilement o Q7. Avez-vous trouvé votre garde à domicile ou assistante maternelle Base : Femmes et parents d enfant(s) à charge qui font appel ou ont fait appel à une garde d enfant ou assistante maternelle Femmes Parents d enfant(s) à charge ST Difficile: 25% 20% 5% 37% ans : 24% ST Facile : 75% ST Difficile : 27% 22% 5% 33% ST Facile : 73% 38% 40% Très facilement Plutôt difficilement Plutôt facilement Très difficilement Très facilement Plutôt difficilement Plutôt facilement Très difficilement 10

11 Près de 60% des femmes et des parents d enfants à charge qui ont eu du mal à trouver une garde d enfant à domicile ou assistante maternelle l expliquent par la pénurie de l offre o Q8. Parmi les raisons suivantes qui peuvent expliquer la difficulté que vous avez eue à trouver votre garde d enfant à domicile ou assistante maternelle, laquelle se rapproche le plus de votre cas personnel? Base : Femmes (29)* et parents d enfant(s) à charge (46)* qui ont eu des difficultés pour trouver une garde à domicile ou une assistante maternelle * Attention bases faibles Femmes Parents d enfant(s) à charge L'offre de garde d'enfants à domicile ou assistante maternelle était vraiment réduite 57% L'offre de garde d'enfants à domicile ou assistante maternelle était vraiment réduite 58% Vous avez eu des difficultés à trouver la personne qui vous convenait 39% Vous avez eu des difficultés à trouver la personne qui vous convenait 35% Vous ne saviez pas comment trouver ce salarié 3% (NSP) 3% (NSP) 4% 11

12 Pour les femmes, la perte d autonomie est ou serait la 1 ère raison de faire appel à un salarié à domicile o Q10. Quelle est ou quelle serait la principale raison qui vous a incité ou qui vous inciterait à faire appel à un salarié à domicile? Base : Femmes - % des exprimés (hors autre) Femmes Parce que vous n'êtes plus capable d'effectuer certaines tâches suite à une perte d'autonomie 43% 65 ans et plus : 64% ans : 57% Rev. mensuel net du foyer < 1500 : 52% Pour répondre à un besoin occasionnel 21% Parce que vous travaillez et que vous devez donc faire garder votre enfant pendant votre temps de travail (garde de l'enfant à plein temps, après l'école ect ) Parce que vous n'avez pas le temps de faire certaines tâches, notamment ménagères, à votre domicile 18% 18% ans : 36% Foyers avec enfants âgés de 3 ans ou - : 51% Foyers avec enfants âgés de 4 à 6 ans : 43% Particuliers employeurs actuels : 25% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 41% Particuliers employeurs actuels : 30% 12

13 Les aides proposées aux particuliers employeurs sont connus par une grande majorité de femmes (au moins 7 sur 10) o Q11. Saviez-vous qu en employant un salarié à domicile Base : Femmes Femmes Vous pouvez utiliser un Chèque Emploi Service Universel, le CESU, pour déclarer et payer le salarié Vous pouvez bénéficier d une réduction d impôt ou crédit d impôt correspondant à 50 % des sommes versées 84% ans : 91% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 97% Particuliers employeurs actuels ou dans le passé : 94% 79% ans : 87% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 96% Particuliers employeurs actuels ou dans le passé : 90% 16% 21% Vous pouvez bénéficier d exonérations de cotisations patronales 69% 31% ans : 78% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 89% Particuliers employeurs actuels ou dans le passé : 84% Oui Non/NSP 13

14 Les aides proposées aux particuliers employeurs incitent ou inciteraient la moitié des femmes à faire appel à un salarié à domicile o Q12. Au final, ces aides proposées aux particuliers employeurs vous ont-elles incité ou pourraient-elles vous inciter à faire appel à un salarié à domicile? Base : Femmes Femmes 1% Rev. mensuel net du foyer < 1500 : 35% ST Non : 48% 26% 18% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 36% Particuliers employeurs actuels ou dans le passé : 33% ST Oui : 51% Rev. mensuel net du foyer > 3500 : 69% Foyers avec enfants âgés de 6 ans ou - : 56% Particuliers employeurs actuels ou dans le passé : 63% 22% 33% Oui, beaucoup Oui, un peu Non, pas vraiment Non, pas du tout (NSP) 14

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 6 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Les Français et le commerce équitable

Les Français et le commerce équitable Les Français et le commerce équitable BVA pour Max Havelaar France Présentation des résultats Avril 2015 Contacts BVA Département Opinion : Erwan LESTROHAN Directeur d études - erwan.lestrohan@bva.fr Lolita

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Baromètre du moral des seniors

Baromètre du moral des seniors BVA - DomusVi Baromètre du moral des seniors Vague 1 Juin 2015 Sondage réalisé par et pour Publié vendredi 19 juin 2015 dans la presse régionale LEVEE D EMBARGO : VENDREDI 19 JUIN A 11H La méthodologie

Plus en détail

Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie - Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 34

Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie - Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 34 Politique Août 2006 Les Français et la musique Août 2006 Ce sondage est réalisé pour et Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie - Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 34 MOZART, COMPOSITEUR PRÉFÉRÉ DES AMATEURS

Plus en détail

Observatoire du travail : 9 ème édition Les salariés et leur ré-orientation professionnelle

Observatoire du travail : 9 ème édition Les salariés et leur ré-orientation professionnelle Climat Social Juin 2006 Observatoire du travail : 9 ème édition Les salariés et leur ré-orientation professionnelle Ce sondage est réalisé pour en partenariat avec I. Méthodologie 2 Méthodologie Échantillon

Plus en détail

Perceptions des pères québécois à l égard de l engagement paternel et de la conciliation famille et travail. Projet Juin 2017

Perceptions des pères québécois à l égard de l engagement paternel et de la conciliation famille et travail. Projet Juin 2017 Perceptions des pères québécois à l égard de l engagement paternel et de la conciliation famille et travail Projet 11809-028 Juin 2017 Contexte et objectifs 3 Approche méthodologique 5 Faits saillants

Plus en détail

Les Français et la dépendance

Les Français et la dépendance Les Français et la dépendance Sondage réalisé par pour la Février 0 Contact BVA, Céline Bracq - Tel : 0 7 6 88 7 Méthodologie L Institut BVA a réalisé ce sondage par téléphone, du au février 0, auprès

Plus en détail

Les nouveaux enjeux de la famille - Vague 2

Les nouveaux enjeux de la famille - Vague 2 Les nouveaux enjeux de la famille - Vague 2 Rapport de résultats 20 septembre 2017 70XH38 Introduction Rappel de la méthodologie 3 1. Le soutien au sein des familles françaises 4 2. La famille et son évolution

Plus en détail

I. Présentation générale 2. II. Le sondage LCL-CSA : synthèse 4. III. Le sondage : tableaux de résultats 11

I. Présentation générale 2. II. Le sondage LCL-CSA : synthèse 4. III. Le sondage : tableaux de résultats 11 sommaire I. Présentation générale 2 II. Le sondage LCL-CSA : synthèse 4 III. Le sondage : tableaux de résultats 11 Contacts presse : Image Sept Marie ARTZNER 01 53 70 74 31 martzner@image7.fr Bruno LASSALLE

Plus en détail

CESU PRÉFINANCÉ : Comment établir ma déclaration de revenus?

CESU PRÉFINANCÉ : Comment établir ma déclaration de revenus? CESU PRÉFINANCÉ : Comment établir ma déclaration de revenus? Juillet 2015 1 SOMMAIRE I. CAS GENERAL : TOUTES PRESTATIONS A DOMICILE II. Conditions Justificatifs à fournir En pratique CAS PARTICULIER :

Plus en détail

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir

VOUS ÊTES EMPLOYEUR. À savoir VOUS ÊTES EMPLOYEUR 1 Embaucher une personne pour se faire aider à la maison, entretenir le jardin ou garder les enfants, c est devenir employeur; un employeur à la fois comme tous les autres, qui applique

Plus en détail

Les Français et l installation des citadins à la campagne

Les Français et l installation des citadins à la campagne Résultats d étude Avril 2007 Contact Cnasea Reine Bourguignon Attachée de presse 05 55 12 05 55 Dispositif méthodologique Passation : Les questions spécifiques à l étude ont été intégrées à un Omnitel,

Plus en détail

Les nouveaux enjeux de la famille

Les nouveaux enjeux de la famille Rapport de résultats Juillet 2016 Sommaire 1 Méthodologie 3 2 Les résultats détaillés 4 Contacts Kantar Public Emmanuel RIVIÈRE emmanuel.riviere@tns-sofres.com 01 40 92 46 30 Cécile LACROIX-LANOË cecile.lacroix-lanoe@tns-sofres.com

Plus en détail

5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS

5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS 5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS Il existe de multiples aides fiscales liées à la famille, d autres aux personnes dépendantes ou encore aux dons et cotisations. Revue de détail. 1- SE FAIRE AIDER

Plus en détail

Les Français et les particuliers

Les Français et les particuliers Les Français et les particuliers employeurs Septembre 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 81 81 83 00 À : De : fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008]

Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008] Notation Sociale : «La communication de la stratégie dans votre entreprise» [Avril 2008] 1 MédiaCadres résultats du sondage sur la communication dans l entreprise 1. Avez-vous connaissance d un plan stratégique

Plus en détail

Les Français et leurs logements

Les Français et leurs logements Observatoire de la vie quotidienne des Français Les Français et leurs logements Décembre 2015 Sondage réalisé par pour et Publié samedi 5 décembre2015 dans la presse régionale LEVEE D EMBARGO : SAMEDI

Plus en détail

ACTUALITÉ MAI 2004 L'OPINION EN QUESTION : LES FRANÇAIS ET LEURS DÉPUTÉS

ACTUALITÉ MAI 2004 L'OPINION EN QUESTION : LES FRANÇAIS ET LEURS DÉPUTÉS ACTUALITÉ MAI 2004 L'OPINION EN QUESTION : LES FRANÇAIS ET LEURS DÉPUTÉS - Après les élections régionales, l'assemblée Nationale peut-elle et doit-elle jouer un rôle politique plus important? - Ce sondage

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Institut CSA pour Atlantico Juillet 13 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 13. Echantillon national représentatif de 1010 personnes résidant en France

Plus en détail

Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. 2 ème vague barométrique MERCREDI 18 MAI 2011

Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. 2 ème vague barométrique MERCREDI 18 MAI 2011 Hadopi, biens culturels et usages d internet : pratiques et perceptions des internautes français. 2 ème vague barométrique 1 METHODOLOGIE ! Objectifs Afin de faire un état des lieux du niveau de familiarité

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

CESU AP-HP : Comment établir ma déclaration de revenus? Septembre 2015

CESU AP-HP : Comment établir ma déclaration de revenus? Septembre 2015 CESU AP-HP : Comment établir ma déclaration de revenus? Septembre 2015 1 SOMMAIRE I. CAS GENERAL : GARDE D ENFANTS A DOMICILE II. Conditions Justificatifs à fournir CAS PARTICULIER : GARDE D ENFANTS DE

Plus en détail

Les Français et les gaz de schiste

Les Français et les gaz de schiste Les Français et les gaz de schiste Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Octobre 2014 Etude N 140066B Fiche technique Sondage exclusif CSA / Les Echos / Radio Classique /

Plus en détail

Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie

Contact BVA : Jérôme Sainte-Marie Politique Décembre 2005 LES FRANÇAIS, LA MONDIALISATION ET L OMC Ce sondage est réalisé pour le en collaboration avec et Publié dans le lundi 12 décembre 2005 Diffusé sur le lundi 12 décembre 2005 LEVEE

Plus en détail

Les Français et l égalité hommes-femmes

Les Français et l égalité hommes-femmes Les Français et l égalité hommes-femmes L égalité entre les hommes et les femmes dans les domaines professionnel et politique Disposition à élire une femme Présidente de la République Mars 2015 Sondage

Plus en détail

BAROMÈTRE AIDANTS Vague 1

BAROMÈTRE AIDANTS Vague 1 BAROMÈTRE AIDANTS Vague 1 LEVEE D EMBARGO : MARDI 06 OCTOBRE A 10H CONTACTS BVA Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles - BVA Opinion +33 1 71 16 90 88 anne-laure.gallay@bva.fr Domitille

Plus en détail

LES FEMMES, L INDUSTRIE, LA TECHNOLOGIE ET L INNOVATION

LES FEMMES, L INDUSTRIE, LA TECHNOLOGIE ET L INNOVATION LES FEMMES, L INDUSTRIE, LA TECHNOLOGIE ET L INNOVATION MÉTHODOLOGIE MODE DE RECUEIL DATES DE TERRAIN CIBLES INTERROGÉES Questionnaire auto-administré en ligne Cette enquête n est pas un sondage représentatif

Plus en détail

LES EUROPÉENS ET LES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS

LES EUROPÉENS ET LES ASSOCIATIONS DE CONSOMMATEURS Cette étude a été produite par INRA (Europe) European Coordination Office. Pour la DG Santé et Protection des consommateurs et représente les vues d'inra (Europe) European Coordiantion Office. Sur "Les

Plus en détail

INTERNET ET SES USAGES VUS PAR LES MAIRES ET LES CITOYENS

INTERNET ET SES USAGES VUS PAR LES MAIRES ET LES CITOYENS Sondage exclusif «BVA-Orange-Le journal des Maires» pour «Paroles d'élus» INTERNET ET SES USAGES VUS PAR LES MAIRES ET LES CITOYENS 1ere étude réalisée auprès des Maires et des citoyens français et européens

Plus en détail

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Téléc. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

La perception des entreprises françaises du dispositif d accompagnement à l export

La perception des entreprises françaises du dispositif d accompagnement à l export Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Dabi Adeline Merceron prénom.nom@ifop.com La perception des entreprises françaises du dispositif d accompagnement à l export pour Note méthodologique Etude réalisée pour

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Les services à la personne

Les services à la personne Les services à la personne Les services à la famille Garde d enfant Accompagnement d enfants dans leurs déplacements Soutien scolaire Cours à domicile Assistance informatique et internet Assistance administrative

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreneuriat

Regards croisés sur l auto-entrepreneuriat Regards croisés sur l auto-entrepreneuriat Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Observatoire de l auto-entrepreneur: Sondage OpinionWay pour

Plus en détail

Sondage sur les Français et la précarité

Sondage sur les Français et la précarité Sondage sur les Français et la précarité Octobre 2015 Sondage réalisé par, pour Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée auprès de 4 échantillons de Français interrogés par Internet du 18 au

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague 3 Septembre 2009 Baromètre annuel vague 3-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

Les Français et les sites et applications de rencontres

Les Français et les sites et applications de rencontres Les Français et les sites et applications de rencontres Février 2016 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO : JEUDI 4 FEVRIER A 19H La méthodologie Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée

Plus en détail

L itinérance à Québec : les citoyens de Québec et le phénomène de l itinérance Rapport d un sondage OmniWeb

L itinérance à Québec : les citoyens de Québec et le phénomène de l itinérance Rapport d un sondage OmniWeb L itinérance à Québec : les citoyens de Québec et le phénomène de l itinérance Rapport d un sondage OmniWeb Dossier 70620-003 6 novembre 2012 Méthodologie 3 Résultats détaillés 7 1. Le phénomène de l

Plus en détail

Baromètre du moral des seniors

Baromètre du moral des seniors Baromètre du moral des seniors Deuxième vague Décembre 2015 Sondage réalisé par et pour la La méthodologie du baromètre Baromètre du moral des seniors - Vague 2 - Décembre 2015 2 Fiche technique Recueil

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)?

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Rapport d étude 2013 Baromètre DEO 2013 TNS Sofres 1 Sommaire 1 Contexte 2 Synthèse 3 Rappel des questions clés 4 Résultats 4.1 Mesurer la

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEURS VÉHICULES

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEURS VÉHICULES LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEURS VÉHICULES Mars 2013 SOMMAIRE I FICHE TECHNIQUE II LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS III LES RESULTATS 2 FICHE TECHNIQUE DU SONDAGE Sondage exclusif CSA / FNE réalisé par

Plus en détail

Les préoccupations de la vie quotidienne des actifs. Impact de la vie privée sur la vie professionnelle. 3 ème édition

Les préoccupations de la vie quotidienne des actifs. Impact de la vie privée sur la vie professionnelle. 3 ème édition Les préoccupations de la vie quotidienne des actifs Impact de la vie privée sur la vie professionnelle CONTACTS LH2 Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion Institutionnel Tél : 01 55 33 21

Plus en détail

Les Français et les notaires LEVÉE D EMBARGO IMMEDIATE

Les Français et les notaires LEVÉE D EMBARGO IMMEDIATE Les Français et les notaires Combien de Français se sont déjà rendus chez un notaire et en ont été satisfait? Combien de Français savent que le prix des actes notariés est toujours le même? Combien de

Plus en détail

Congé de paternité Rapport

Congé de paternité Rapport Congé de paternité Rapport Babybus Décembre 2007 Septembre 2008 Contact TNS Sofres : Pascale Grelot-Girard, Nelly Papapanayotou 01 40 92 46 43/ 33 42 60KY06 Objectif & méthodologie Objectif Mettre à jour

Plus en détail

Les jeunes et l'argent - vague 3

Les jeunes et l'argent - vague 3 Etude publiée pour Axa Banque 14 Juin 20 Sommaire 1 Méthodologie 3 2 Résultats détaillés 7 Auteurs TNS Sofres Benjamine Canlorbe Chloé Leita 14 juin 20 48WE73 TNS Ce document a été rédigé en accord avec

Plus en détail

AUPRES DES SALARIES DE GRANDES ENTREPRISES

AUPRES DES SALARIES DE GRANDES ENTREPRISES AUPRES DES SALARIES DE GRANDES ENTREPRISES BVA Opinion Olivier PAUGET Directeur de clientèle Geoffrey DELLA VALENTINA - Chargé d études 01 71 16 88 00 Vague 5 Octobre 2016 Fiche technique Enquête réalisée

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements... 4

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements... 4 FD/ASV n 111482 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 Prenom.nom@ifop.com pour Le label «Fait maison» Regards croisés grand

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance / La Tribune

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance / La Tribune Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance / La Tribune Vague 4 : Dépendance 8 février 2011 Sommaire 1. Contexte / préoccupations des français p. 4 2. Des français concernés par la dépendance

Plus en détail

GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont rendus dans une MJD de leur propre initiative estiment

GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont rendus dans une MJD de leur propre initiative estiment INFOSTAT JUSTICE Mars 11 Numéro 113 Bulletin d information statistique Les Maisons de Justice et du Droit et leurs usagers V. Carrasco, O.Timbart * GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont

Plus en détail

Questions d actualité Vague 3

Questions d actualité Vague 3 Élections 2007 L Observatoire électoral BVA - Orange Sondage n 3 Questions d actualité Vague 3 Capacité de S. Royal et de N. Sarkozy à l emporter sur l autre au second tour Jugement détaillé sur différents

Plus en détail

Les produits alimentaires fabriqués localement

Les produits alimentaires fabriqués localement Les produits alimentaires fabriqués localement Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Contact BVA : Céline Bracq - Directrice Adjointe de BVA Opinion 01.71.16.88.34 Méthodologie Recueil Enquête

Plus en détail

Intentions de vote législatives

Intentions de vote législatives Élections 2007 L Observatoire électoral BVA Orange Presse régionale Sondage n 32 Intentions de vote législatives Qui se sent concerné par l action de N. Sarkozy Qui pense bénéficier de l action de N. Sarkozy

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Elles sont versées directement par la Caf, le 5 du mois. Les montants ont été réévaluées au 1 er avril 2013 et sont valables jusqu au 31 mars 2014. Il s agit de montants nets,

Plus en détail

Le baromètre des droits des malades

Le baromètre des droits des malades LEVEE D EMBARGO VENDREDI 3 MARS Le baromètre des droits des malades C o l l e c t i f I n t e r a s s o c i a t i f S u r l a S a n t é, M a r s 2 0 1 7 CONTACT CISS : Marc PARIS, Responsable communication

Plus en détail

Les Français et le secteur automobile

Les Français et le secteur automobile Les Français et le secteur automobile Image de Citroën Le secteur automobile face à la crise Mars 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : DIMANCHE 8 MARS A 18H Diffusion et levée d embargo Ce

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST Juillet 2011 BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE BVA - BFM - CHALLENGES - AVANQUEST Confiance en l avenir de la situation économique en France Perception du niveau de revenu à partir duquel une personne est riche

Plus en détail

La consommation de vidéos pornographiques sur Internet

La consommation de vidéos pornographiques sur Internet La consommation de vidéos pornographiques sur Internet Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au Département Politique

Plus en détail

L OPINION EN QUESTION : LES FRANÇAIS ET LA PARITE HOMMES-FEMMES

L OPINION EN QUESTION : LES FRANÇAIS ET LA PARITE HOMMES-FEMMES Actualité Février 2005 L OPINION EN QUESTION : LES FRANÇAIS ET LA PARITE HOMMES-FEMMES Ce sondage est réalisé pour Publié dans le n 12 d en mars 2005 Publié dans le vendredi 04 mars 2005 Diffusé sur question»

Plus en détail

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats BVA Actualité Novembre 2002 Les Français et le patrimoine Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002 Présentation des résultats LA SYNTHÈSE

Plus en détail

REGROUPEMENT PROVINCIAL DES COMITÉS D'USAGERS

REGROUPEMENT PROVINCIAL DES COMITÉS D'USAGERS REGROUPEMENT PROVINCIAL DES COMITÉS D'USAGERS Le 27 août 2013 2 La présente étude a été réalisée par Internet auprès de 810 Québécois âgés de 18 ans et plus, répartis dans toutes les régions du Québec,

Plus en détail

Le végétal dans les lieux publics

Le végétal dans les lieux publics Le végétal dans les lieux publics Sondage réalisé par pour Contact BVA : Céline Bracq Directrice adjointe de BVA Opinion Emile Leclerc Chargé d études sénior 01.71.16.88.34 Méthodologie Recueil Enquête

Plus en détail

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Note détaillée Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Etude Harris Interactive pour la Fédération Nationale des Marchés de Gros / Cap Les résultats sont issus

Plus en détail

LA FERTILITE. Un sondage réalisé par BVA Opinion pour le Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avec le soutien de Merck Serono

LA FERTILITE. Un sondage réalisé par BVA Opinion pour le Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avec le soutien de Merck Serono LA FERTILITE Un sondage réalisé par BVA Opinion pour le Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avec le soutien de Merck Serono - - Contact BVA Réf. : TI871 Caroline SURET Directrice

Plus en détail

Femme enceinte et environnement professionnel

Femme enceinte et environnement professionnel Femme enceinte et environnement professionnel Sondage réalisé par pour Levée d embargo le 25 JUIN 2015 10 h 00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 16 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 15 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

LE POINT SUR L AMBITION DES FEMMES DANS LE SUD-OUEST. Dominique LÉVY-SARAGOSSI Directrice Générale d Ipsos en France

LE POINT SUR L AMBITION DES FEMMES DANS LE SUD-OUEST. Dominique LÉVY-SARAGOSSI Directrice Générale d Ipsos en France LE POINT SUR L AMBITION DES FEMMES DANS LE SUD-OUEST Dominique LÉVY-SARAGOSSI Directrice Générale d Ipsos en France ÊTRE AMBITIEUX, QU EST-CE QUE ÇA VEUT DIRE? L AMBITION, C EST D ABORD UN ÉQUILIBRE 3

Plus en détail

Les Français et l arrêt cardiaque

Les Français et l arrêt cardiaque pour Les Français et l arrêt cardiaque Novembre 2010 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Fédération Française de Cardiologie Echantillon : Echantillon de 1007 personnes, représentatif

Plus en détail

Atelier établir un budget prévisionnel

Atelier établir un budget prévisionnel Atelier établir un budget prévisionnel SOMMAIRE Les documents utiles à la construction du budget Le compte de résultat Le suivi budgétaire La comptabilité analytique La méthodologie du budget prévisionnel

Plus en détail

Grand âge et enjeux du vieillissement :

Grand âge et enjeux du vieillissement : Avril 2017 Grand âge et enjeux du vieillissement : Quel est l état de l Opinion sur le parcours de vie des personnes âgées? Enquête Ifop pour Synerpa N 113694 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Adeline Merceron

Plus en détail

Enquête pénibilité Opération 100 minutes pour la vie

Enquête pénibilité Opération 100 minutes pour la vie Climat Social Octobre 2007 Enquête pénibilité Opération 100 minutes pour la vie Ce sondage est réalisé pour Contact BVA : Laurent Bernelas, Chef de projet, 01 71 16 88 34 Méthodologie d enquête Échantillon

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* Note détaillée Les Français et le soutien scolaire en ligne Sondage Harris Interactive pour Channel Progress Enquête réalisée en ligne du 03 au 21 février 2012. Echantillon de 966 parents ayant au moins

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Octobre 2014 1 Présentation de l étude A propos du Baromètre de la Confiance Depuis 2007, le Comité de la Charte, organisme de contrôle de l appel à la générosité publique, réalise un baromètre, en collaboration

Plus en détail

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv Contacts Pôle Opinion Corporate Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Pôle Opinion-Corporate (jerome.sainte-marie@csa.eu) Nicolas Fert, Chargé d études sénior au Pôle Opinion-Corporate (nicolas.fert@csa.eu)

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Résultats de l enquête nationale à destination des aidants 10 décembre 2013

Résultats de l enquête nationale à destination des aidants 10 décembre 2013 Résultats de l enquête nationale à destination des aidants www.aidants.fr Contact Association Française des Aidants 250 bis, boulevard Saint Germain 75007 Paris aide@aidants.fr La reconnaissance L action

Plus en détail

Les Français et le système de santé et d'assurance maladie

Les Français et le système de santé et d'assurance maladie Avril 2010 Les Français et le système de santé et d'assurance maladie Sondage BVA pour la chaire Santé de Sciences Po Ce sondage est réalisé par à l occasion du Colloque «2000-2010, une décennie de santé»

Plus en détail

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Sondage Ifop pour la Fondation Pileje Contacts Ifop : Damien Philippot / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01

Plus en détail

Grand âge et enjeux du vieillissement :

Grand âge et enjeux du vieillissement : Avril 2017 Grand âge et enjeux du vieillissement : Quel est l état de l Opinion sur le parcours de vie des personnes âgées? Enquête Ifop pour SYNERPA N 113694 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Adeline Merceron

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2013

Observatoire des Services Clients 2013 Observatoire des Services Clients 2013 Septembre 2013 Contact BVA Marie Laure SOUBILS - marie-laure.soubils@bva.fr 06 20 26 22 50 Contact Viséo Conseil Ludovic NODIER lnodier@viseoconseil.com 00 33 1 71

Plus en détail

Les aidants familiaux en France Source : Panel national des aidants familiaux BVA - Fondation Novartis. Principaux enseignements.

Les aidants familiaux en France Source : Panel national des aidants familiaux BVA - Fondation Novartis. Principaux enseignements. Les aidants familiaux en France Source : Panel national des aidants familiaux BVA - Fondation Novartis Principaux enseignements. Sommaire Rappel : le Panel national des Aidants Familiaux 1. Impact de l

Plus en détail

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT ( PAJE )

PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT ( PAJE ) PRESTATION D'ACCUEIL DU JEUNE ENFANT ( PAJE ) Mis à jour au 01/01/2008 La PAJE comprend : Une prime à la naissance ou à l adoption ; Une allocation de base ; Un complément de libre choix du mode de garde

Plus en détail

Les Français et le projet de loi Travail

Les Français et le projet de loi Travail Les Français et le projet de loi Travail Juin 2016 Sondage réalisé par pour et LEVÉE D EMBARGO : DIMANCHE 5 JUIN À 18H Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE?

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? CERTIFICATION SEPTEMBRE 2014 ETUDE EN LIGNE N 1917 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 6 Question 4/16... 7 Avez-vous une connexion Internet à votre

Plus en détail

Dialogue social dans les TPE. Novembre 2009

Dialogue social dans les TPE. Novembre 2009 Dialogue social dans les TPE Novembre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs. Créée en 1970

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

AXA. Les Français face à la Dépendance : l aide aux aidants familiaux. 15 avril 2008

AXA. Les Français face à la Dépendance : l aide aux aidants familiaux. 15 avril 2008 AXA Les Français face à la Dépendance : l aide aux aidants familiaux 15 avril 2008 Contact TNS Sofres : Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT 01.40.92.45.37 / 46.72 FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

FONCIASCOPE DE L HABITAT l e c l i m a t d e l i m m o b i l i e r - 2 è m e s e m e s t r e 2016

FONCIASCOPE DE L HABITAT l e c l i m a t d e l i m m o b i l i e r - 2 è m e s e m e s t r e 2016 FONCIASCOPE DE L HABITAT l e c l i m a t d e l i m m o b i l i e r - 2 è m e s e m e s t r e s o n d a g e r é a l i s é par p o u r LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE METHODOLOGIE & NOTES DE LECTURE Recueil Enquêtes

Plus en détail

Sondage Omnibus 2013 Habitudes d achats de fleurs annuelles, d arbustes, d arbres et d autres plantes extérieures

Sondage Omnibus 2013 Habitudes d achats de fleurs annuelles, d arbustes, d arbres et d autres plantes extérieures Sondage Omnibus 2013 Habitudes d achats de fleurs annuelles, d arbustes, d arbres et d autres plantes extérieures Juillet 2013 1 Table des matières Page 1. Le contexte et les objectifs 2 2. La méthodologie

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

Les Français face à l enjeu de la faim dans le monde. Octobre 2007 LA FAIM DANS LE MONDE : LES FRANÇAIS PESSIMISTES MAIS PAS FATALISTES

Les Français face à l enjeu de la faim dans le monde. Octobre 2007 LA FAIM DANS LE MONDE : LES FRANÇAIS PESSIMISTES MAIS PAS FATALISTES LA FAIM DANS LE MONDE : LES FRANÇAIS PESSIMISTES MAIS PAS FATALISTES Le pessimisme prévaut lorsqu on évoque avec les Français la situation de la faim dans le monde : 48% estiment qu elle se dégrade, 46%

Plus en détail

L'aide. à domicile. Personnes âgées Personnes handicapées

L'aide. à domicile. Personnes âgées Personnes handicapées L'aide à domicile Personnes âgées Personnes handicapées R ésider le plus longtemps possible dans son cadre de vie, garder ses repères, maintenir le lien avec ses proches et avec la société... Le Conseil

Plus en détail

L'aide. à domicile. Personnes âgées Personnes handicapées

L'aide. à domicile. Personnes âgées Personnes handicapées L'aide à domicile Personnes âgées Personnes handicapées R ésider le plus possible dans son cadre de vie, garder ses repères, maintenir le lien avec ses proches et avec la société, tels sont nos objectifs.

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN CONDITIONS HIVERNALES 2012-2013

ÉVALUATION DE LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN CONDITIONS HIVERNALES 2012-2013 www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 ÉVALUATION DE LA CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

Plus en détail

Observatoire des nouvelles technologies et des multimédias

Observatoire des nouvelles technologies et des multimédias Observatoire des nouvelles technologies et des multimédias Contact BVA : Gaël SLIMAN, Directeur de BVA Opinion 01 71 16 88 74 1 Fiche technique Sondage réalisé par téléphone auprès d un échantillon national

Plus en détail

Un, Deux, Trois pour rester chez soi

Un, Deux, Trois pour rester chez soi Un, Deux, Trois pour rester chez soi L association 1,2,3 pour rester chez soi propose aux familles isséennes des auxiliaires parentales qui assurent la garde des enfants de moins de 3 ans et éventuellement

Plus en détail

Baromètre de l équité en santé Vague 5, septembre 2015

Baromètre de l équité en santé Vague 5, septembre 2015 Contact Fondation APRIL : Julien URGENTI Consultant Tél : 04 72 00 46 55 Mail : julien.urgenti@insign.fr www.fondation-april.org Contact BVA Opinion : Anne-Laure Gallay Directrice des études Institutionnelles

Plus en détail

La communauté AGEFA. Quatrième étude : les jeunes et leur vision de leur parcours scolaire et leurs études. pour. OpinionWay

La communauté AGEFA. Quatrième étude : les jeunes et leur vision de leur parcours scolaire et leurs études. pour. OpinionWay La communauté AGEFA Quatrième étude : les jeunes et leur vision de leur parcours scolaire et leurs études OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. pour Laurent Bernelas Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail