BILAN DE FIN D ANNÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DE FIN D ANNÉE"

Transcription

1 DOCUMENTDETRAVAIL À L INTENTION DES ENSEIGNANTES DU PRÉSCOLAIRE POUR L ÉLABORATION DU BILANDE FIND ANNÉE

2 Basé sur les réflexions des enseignantes du préscolaire de Rouyn-Noranda Mise en texte : Anne Charron et Caroline Guy Révision des textes : Claudette Cliche, Marlyne Dubé, Huguette Francoeur, Constance Haché et Ginette Lavallée, enseignantes du préscolaire Version 1 : Mars 2007 Source des images : Service national du RÉCIT à l éducation préscolaire

3 Bilandefind année Présentationdudocument Leprogrammedeformationdel éducationpréscolaireprésenteunedescriptionde l enfantquirépondauxattentesdefind annéeenlienavecchacunedessix compétencesdupréscolaire(réf.pdfp.55,57,59,61,63,65). Lorsdesdifférentsatelierssurl évaluationaupréscolaire,vécusaveclesenseignantes delacommissionscolairederouyn Noranda,ils estavérénécessairedesedonner unedescriptioncommunedel enfantquirépondpartiellementauxattentesdefin d année.danslespagessuivantes,onretrouvedoncleportraitdecetenfantenfin d annéepourchacunedessixcompétences. Labasedestextesreposesuruntravailderéflexionfaitparl ensembledes enseignantesdupréscolairedelacommissionscolairederouyn Noranda. Cedocumentdetravailpeutpisterlesenseignanteslorsdujugementglobalqu elles doiventporteraubilandefind année.ilvas endirequecestextessontappelésàêtre bonifiésetaméliorésd annéeenannée. Contextederéalisation Àchacunedessixcompétences,onretrouvelecontextederéalisationtelquedéfini dansleprogrammedupréscolaire.c estcecontextequipermetàl enfantde développersescompétencesetderépondreauxattentesdefindecycle. Enfavorisantuntelcontexte,l enfantestamenéàvivredessituationssignifiantes comportantdesdéfisréelsetilpermetàl enseignantederecueillirdesobservationsen vuedeporterunjugementglobal. 1

4 Compétence1 Agiravecefficacitédans différentscontextessurle plansensorieletmoteur.. CONTEXTEDERÉALISATION L enfantestplacédansdessituationsdeclassevariées comportantdesdéfisréels.cessituationspeuventêtredes jeuxmoteursetsensoriels,desactivitésartistiquesetdes activitésàl extérieurdelaclasseoudel école. (Réf.PDFp.54) 2

5 Compétence1 Critèresd évaluation Exécutiondediversesactionsdemotricitéglobale Exécutiondediversesactionsdemotricitéfine Ajustementdesesactionsenfonctiondel environnement Reconnaissanced élémentsfavorisantlebien être(santéetsécurité) Légendeaubilan 1ouA Dépasselesattentesde lafindel éducation préscolaire Descriptiondecequel enfantfaitàlafindel année 2ouB Répondauxattentes delafindel éducation préscolaire L enfant,placédansdessituationsdeclassevariéesetcomportantdesdéfis réels,aunrépertoired actionsplusvaste.iladaptesesactionsàson environnementphysiqueethumainetseconformeauxrèglesdesécurité, selonundegréd efficacitécorrespondantàlatâcheetàsonpropre développement.l aisanceacquisedanssesgestesetsesmouvementsle prépareauxapprentissagesquiexigentplusdecoordinationetde dextérité. (Réf.PDFp.55) Lorsquel enfantexécutedesactivitésdemotricitéglobale,onobserve encoreunmanqued aisancedanssesmouvements;desgestes maladroits(lancer,grimper,glisser,attraper )etunmanquede coordination(sautersurunpied,descendredesmarches,courir,ramper, équilibre,suivreunrythme ). 3ouC Répondpartiellement auxattentesdelafin del éducation préscolaire Lorsquel enfantexécutedesactivitésdemotricitéfine(découper,coller, colorier,tracer,plier,déchirer,bouchonner,modeler,enfiler ),ses gestessontmoinsprécis.ilabesoinderappelssupplémentairesde l enseignantepourutiliseradéquatementlesobjets,lesoutilsetles matériaux. L enfantabesoindesupportdel enseignantepouradaptersesactionsà sonenvironnementphysique(vestiaire,àtable,aucercle ),pourse situerdansl espace(derrière,enfacede,enavant,sous,entre,àgauche, àdroite ),etpourbougersoncorpsselonlesexigencesdelasituation (danser,gesticuler,mimer,artdramatique ). L enfantn adoptepasparlui mêmedebonnespostures(positionde travailetd écoute),etdifférentesfaçonsdesedétendre(fermerlesyeux, écouterdelamusique,s arrêterquelquesminutes ).Ilmanque d autonomiedanslerespectdesrèglesdesécurité. (Réf.Comitédetravail) 4ouD Nerépondpasaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 3

6 Compétence2 Affirmersapersonnalité CONTEXTEDERÉALISATION Àtraverslesexpériencesdelaviequotidiennedel enfant, c est à diredanssesjeux,sesprojets,sesactivitéscréatrices etdanssesrelationsaveclesautres. (Réf.PDFp.56) 4

7 Compétence2 Critèresd évaluation Utilisationdemoyensappropriéspourrépondreàsesbesoins Expressiondesesgoûts,desesintérêts,desesidées,desessentimentsetdesesémotions d unefaçonpertinente Manifestationdesonautonomieàtraverslesjeux,lesactivités,lesprojetsetlavie quotidiennedelaclasse Manifestationsdiversesdesécuritéaffective(sedonnerdesdéfis,prendrelaparole) Légendeaubilan 1ouA Dépasselesattentesde lafindel éducation préscolaire Descriptiondecequel enfantfaitàlafindel année 2ouB Répondauxattentes delafindel éducation préscolaire L enfantappréciemieuxsesforcesetcommenceàcomposeravecses limites.ilaunemeilleureconnaissancedelui mêmeetilestcapabledese fairereconnaîtrecommepersonneetdereconnaîtrecequiledistinguedes autres.ilfaitvaloirsesidées,lesexpliciteetposedesactionsautonomeset responsables. (Réf.PDFp.57) L enfantutilisetrèspeulesmoyensmisàsadispositionpourrépondreà sesbesoinstelsque:sedépanner,allerchercherdel aide,s habiller seul Ilestsouventenmodeattente.Desinterventionsfréquentessont nécessaires. 3ouC Répondpartiellement auxattentesdelafin del éducation préscolaire Ilexprime,àl occasionouàl aideduquestionnement,sesgoûts,ses intérêts,sesidées,sessentimentsetsesémotions.ilprendsouventles idéesdesautres. Ilmanifestepeusonautonomieàtraverslesjeux,lesactivités,lesprojets etlaviequotidiennedelaclasse.ilabesoinderappelspourchoisirle matérielnécessaire,pourseramasser,pourréaliserunetâche,pour choisiruneactivité,pourparticiperauxresponsabilitésdelaclasse,pour suivrel horairedelajournée Ilapeud assurancepourprendrelaparoleetpourfairevaloirsesidées. Ilestmoinsconscientdesesforcesetdeseslimites.Ilaencorebesoinde l adultepourvalidersesidéesetsesactions. (Réf.Comitédetravail) 4ouD Nerépondpasaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 5

8 Compétence3 Interagirdefaçonharmonieuse aveclesautres CONTEXTEDERÉALISATION Danslequotidiendelaclasseetdel école,àtraverslesjeux, lesactivitésetlesprojetsdel enfant. (Réf.PDFp.58) 6

9 Compétence3 Critèresd évaluation Manifestationdegestesd ouvertureauxautres Participationàlaviedegroupe Respectdesrèglesdeviedugroupe Applicationdeladémarchederésolutiondeconflitsavecdel aide Implicationpersonnelleaveclesautres Légendeaubilan 1ouA Dépasselesattentesde lafindel éducation préscolaire Descriptiondecequel enfantfaitàlafindel année 2ouB Répondauxattentes delafindel éducation préscolaire L enfantestcapabledevivreaveclesautresd unefaçonharmonieuse.il communiqueavecdifférentespersonnesetpeutpartager,proposerson aideetencouragerlesautres.ilapprécielesdifférencesindividuelleset s engageactivementdanslaviedegroupe. (Réf.PDFp.59) L enfantn estpastoujourscapabledevivreaveclesautresdefaçon harmonieuse(partager,travailleravecdifférentespersonnes,porter attentionàl autre ).Ilapeudetoléranceenverslesautres.Ila régulièrementdepetitsconflitsavecsespairs. 3ouC Répondpartiellement auxattentesdelafin del éducation préscolaire Ilparticipepeuàlaviedegroupe(exprimersesidées,écouter,assumer desresponsabilités,accepterlesdécisionsdugroupe ).Ilranges ilest sollicitédirectement. Ilabesoinderappelsfréquentspourrespecterlesrèglesdeviedu groupe. Malgrél aideapportéeparl enseignante,l enfantaquandmêmedela difficultéàappliquerladémarchederésolutiondeconflits. Sonimplicationpersonnelleaveclesautresestpeudéveloppée(offrir sonaide,partagersesjeux,sonmatériel,sesidéesetsesstratégies, encourager,coopérer ).Ilpréfèrejouerseul. (Réf.Comitédetravail) 4ouD Nerépondpasaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 7

10 Compétence4 Communiqueren utilisantlesressourcesde lalangue CONTEXTEDERÉALISATION Lacommunicationsedéveloppeàpartirdesituations réelles,signifiantesetcomplexesdelaviecourante,par l usagerégulierdedifférentesproductionssonores, visuellesounumériques(documentaires,films,saynètes, poèmes,chansons,etc.)etparlerecoursàlalittérature pourlajeunesse.lesjeuxsymboliquesstimulent l expressionverbaledesenfants. (Réf.PDFp.60) 8

11 Compétence4 Critèresd évaluation Intérêtpourlacommunication Manifestationdecompréhensiondumessage Productiondemessage Légendeaubilan 1ouA Dépasselesattentesde lafindel éducation préscolaire Descriptiondecequel enfantfaitàlafindel année 2ouB Répondauxattentes delafindel éducation préscolaire 3ouC Répondpartiellement auxattentesdelafin del éducation préscolaire 4ouD Nerépondpasaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire L enfantestcapabledes exprimeretdes expliquerpourêtrebiencompris parlesautresenfantsetlesadultes.ilsaitécouterunequestionouune consigneetpeutyrépondreadéquatement.ilréagitdemanièrepositive auxactivitésquimettentencauseseshabiletéslangagières,notamment danslesdomainesdelalectureetdel écriture.ilestinitiéauxdifférentes formesetfonctionsdulangageetlesadapteàdiversessituationsde communication. (Réf.PDFp.61) L enfantcommenceàpeineàs impliquerdansdifférentessituationsde communication.durantlescauseries,lesdiscussionsengrandgroupe, enpetitegroupeouindividuellement,ilmanifestepeusaparticipation;il luiarriverégulièrementd êtrehors sujet,ilregarderarementla personnequiparle,ildonnepeusonopinion.s ilestsollicité,ilnesait pastropquoidire,ilélaboretrèspeusesidées.durantlesactivités langagières(rimes,chansons,sons,histoirescollectives,jouerau téléphone,fairesemblantdelire,d écrire),sonimplicationn estpas constante,ilfautsouventl interpeler). L enfantabesoindesoutien(répéter,reformuler,questionner)pour porterattentionaumessageetpourlecomprendre.iléprouvedes difficultésàredireetàexécuteruneconsigne.ilsembleplutôtimiterles autres.ilcommenceseulementàfairedesliensentrel oraletl écrit(«s, commedansmonprénom!»,reconnaîtresonprénom,utiliserles dessins,leslettresoulesmotspourcomprendreunmessage,débutmilieu find unehistoire,utilitédel écrit ). L enfantutiliseunminimumdemotspourproduiresonmessage.son messagen estpastoujoursclairetcomplet.ilparvientàorganiserses idéesavecunquestionnementsoutenu.iléprouvedesdifficultésdans l explorationdelalangue(joueraveclesmots,jeuxderimes,desons, jeuxouactivitésd écriture). (Réf.Comitédetravail) 9

12 Compétence5 Construiresa compréhensiondu monde CONTEXTEDERÉALISATION L enfantdéveloppecettecompétenceauquotidien,tant danslessituationsordinairesquedanscellesqui présententdesproblèmesdevantêtrerésolus.ilconstruit sacompréhensiondumondeàmesurequ ildécouvredans sonmilieulesarts,l universsocial,lamathématique,la scienceetlatechnologie. (Réf.PDFp.62) 10

13 Compétence5 Critèresd évaluation Manifestationd intérêt,decuriosité,dedésird apprendre Expérimentationdedifférentsmoyensd exercersapensée Utilisationdel informationpertinenteàlaréalisationd unapprentissage Descriptiondeladémarcheetdesstratégiesutiliséesdanslaréalisationd un apprentissage Légendeaubilan 1ouA Dépasselesattentesde lafindel éducation préscolaire Descriptiondecequel enfantfaitàlafindel année 2ouB Répondauxattentes delafindel éducation préscolaire L enfantconnaîtleplaisird apprendre.ilestcurieuxetsaitfaireappelàses connaissancesetàsapenséecréatricedanssesjeuxetdanslaréalisation deprojets.ilutilisequelquesélémentsdebasedesdifférentsdomaines d apprentissagequesontlesarts,l universsocial,lamathématique,la scienceetlatechnologie.ilpartagesesdécouvertes. (Réf.PDFp.63) L enfantsembledémontrerpeud intérêtàapprendrefaceauxactivités etauxprojetsvécusenclasse(poserdesquestions,apporterdesobjets, donnerdesidées ).Iladeladifficultéàfairedesliensentreles connaissancesapprisesenclasseetsonquotidien. 3ouC Répondpartiellement auxattentesdelafin del éducation préscolaire 4ouD Nerépondpasaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire Pourexercersapensée(observercequil entoure,manipuler,explorer, associer,fairedeshypothèsesetlesvérifier,classifier,comparer),ila besoindesoutien. Iléprouvedeladifficultéàfairedesliensavecsesconnaissances antérieures,àchercher,àsélectionneretàéchangerdel information. Pourdécrireladémarcheetlesstratégiesutilisées,ilabesoind être soutenuetquestionné.avecdel aide,ilarriveparfoisàpartagerses découvertes.ilréutiliserarementsesapprentissages. (Réf.Comitédetravail) 11

14 Meneràtermeune activitéouunprojet Compétence6 CONTEXTEDERÉALISATION L enfantdéveloppecettecompétenceenexplorantson environnementphysique,humainetculturel,etenexploitant lesdifférentsdomainesd apprentissage. (Réf.PDFp.64) 12

15 Compétence6 Critèresd évaluation Engagementdansuneactivitéouunprojet Utilisationdesesressourcesdanslaréalisationd uneactivitéoud unprojet Persévérancedansl exécutiondel activitéouduprojet Descriptiondesstratégiesutiliséesdansl exécutiondel activitéouduprojet Appréciationdesapprentissagesfaitsetdesdifficultéséprouvées Expressiondesasatisfactiond avoirréalisél activitéouleprojet Légendeaubilan 1ouA Dépasselesattentesde lafindel éducation préscolaire Descriptiondecequel enfantfaitàlafindel année 2ouB Répondauxattentes delafindel éducation préscolaire L enfantréalisedesprojetspersonnels,d équipeoudegroupeàsamesure. Lorsqu ils engagedansuneactivitéouunprojet,ilréutiliseses connaissancesantérieurespourleplanifier.ilentrevoitlesprincipales étapesduprojetetpeutdécrireladémarcheàutiliser.àlafindel activité ouduprojet,ilpeutfaireétatdesconnaissancesqu ilaacquises.il développeainsidescapacitésetdeshabiletésquiservirontd appuisà d autresapprentissages. (Réf.PDFp.65) L enfants engagedansuneactivitéouunprojet,s ilestvraimentsoutenu etencouragéparl enseignante. 3ouC Répondpartiellement auxattentesdelafin del éducation préscolaire 4ouD Nerépondpasaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire Malgrél aideetlequestionnementdel enseignante,ilutilisepeuses connaissancesantérieurespourplanifieruneactivitéouunprojet. Ilabandonnefacilementoubâclesontravail.Ilabesoindestimulations extérieures(pairs,enseignante,parents)pourexécuterlatâche. Pourdécrireladémarcheetlesstratégiesutilisées,ilabesoind aide. Lorsquevientletempsdefaireétatdesesconnaissancesacquisesau coursdel activitéouduprojet,etdesdifficultésrencontrées,ildemeure plusvague.sesproposnesontpasclairs,ilneseréfèrepasàlacarte réseau,s ilyalieu.sesexplicationssontplutôtbrèves. (Réf.Comitédetravail) 13

16 Notespersonnelles 14

17 Réflexionssurlejugementglobal Pourassurerlacrédibilitédu jugement,l élèvedoitavoireudes occasionssuffisantesde démontrersesapprentissages 3 Pourlebilandesapprentissages,cesont généralementlesobservations recueilliesverslafindel annéequi s avèrentlesplusappropriées 3 Pourporterunjugementaubilan,on placel enfantdevantdifférentes situationsd apprentissagesignifiantes quicomportentundéfi 2 L observationestlemoyenprivilégié d évaluation 4 Lejugementmêmeprofessionnel comportetoujoursunepartde subjectivité 1 Contrairementauxanciennespratiquesen évaluation,lesnouvellesorientations accordentuneplaceimportanteau jugemententantqu acteprofessionnel 1 ÀÉVITER Comptabiliserlestravauxd élèves pourfaireunbilan 2 Lejugementreposesurdesfaits etleurinterprétation 1 L enseignantdoitavoirleconstantsoucide nepasporterpréjudiceàl élève 1 L enseignantdoitreconnaîtreleslimitesde sonjugementprofessionnel,l importance delefonderetlapossibilitédeleremettre enquestion 1 L enseignantporteunjugementaucours del année,pouraiderl élève,puisàlafin del année,poursituersonniveaude développement 1 Lejugementestunacteprofessionnel quinepeutrevêtiruncaractèrede totalobjectivité 5 1 ÉditionsHurtubiseHMHltée,L évaluationdesapprentissages.2006.p.291,292,296,297 2 Chenelière/McGraw Hill,Accompagnerlaconstructiondessavoirs.2002.p.133,134,149 3 MELS 4 Programmedeformationp.52 5 MELS,Cadrederéférenceenévaluation,p.19 15

18 Bilandesapprentissagesauregard desattentesdefindel éducationpréscolaire Compétence1:Agiravecefficacitédansdifférentscontextessurleplansensorieletmoteur Critèresd évaluation: Exécutiondediversesactionsdemotricitéglobale Exécutiondediversesactionsdemotricitéfine Ajustementdesesactionsenfonctiondesonenvironnement Reconnaissanced élémentsfavorisantlebien être(santéetsécurité) Échelled évaluation Proposéedanslecadrederéférence del évaluation éducation préscolaireetenseignementprimaire 4 Dépasselesattentesdelafin del éducationpréscolaire Descriptiondecequel enfantfait Échelon3=attentesdefindel éducationpréscolaire Commentaires 3 Répondauxattentesdelafin del éducationpréscolaire 2 Répondpartiellementaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 1 Nerépondpasauxattentesde lafindel éducation préscolaire

19 Bilandesapprentissagesauregard desattentesdefindel éducationpréscolaire Compétence2:Affirmersapersonnalité Critèresd évaluation: Utilisationdemoyensappropriéspourrépondreàsesbesoins Expressiondesesgoûts,desesintérêts,desesidées,desessentimentsetdesesémotionsd unefaçonpertinente Manifestationdesonautonomieàtraverslesjeux,lesactivités,lesprojetsetlaviequotidiennedelaclasse Manifestationsdiversesdesécuritéaffective(sedonnerdesdéfis,prendrelaparole) Échelled évaluation Proposéedanslecadrederéférence del évaluation éducation préscolaireetenseignementprimaire 4 Dépasselesattentesdelafin del éducationpréscolaire Descriptiondecequel enfantfait Échelon3=attentesdefindel éducationpréscolaire Commentaires 3 Répondauxattentesdelafin del éducationpréscolaire 2 Répondpartiellementaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 1 Nerépondpasauxattentesde lafindel éducation préscolaire

20 Critèresd évaluation: Bilandesapprentissagesauregard desattentesdefindel éducationpréscolaire Compétence3:Interagirdefaçonharmonieuseaveclesautres Manifestationsdegestesd ouvertureauxautres Participationàlaviedegroupe Respectdesrèglesdeviedugroupe Applicationdeladémarchederésolutiondeconflitsavecdel aide Implicationpersonnelleaveclesautres Échelled évaluation Proposéedanslecadrederéférence del évaluation éducation préscolaireetenseignementprimaire 4 Dépasselesattentesdelafin del éducationpréscolaire Descriptiondecequel enfantfait Échelon3=attentesdefindel éducationpréscolaire Commentaires 3 Répondauxattentesdelafin del éducationpréscolaire 2 Répondpartiellementaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 1 Nerépondpasauxattentesde lafindel éducation préscolaire

21 Bilandesapprentissagesauregard desattentesdefindel éducationpréscolaire Compétence4:Communiquerenutilisantlesressourcesdelalangue Critèresd évaluation: Échelled évaluation Proposéedanslecadrederéférence del évaluation éducation préscolaireetenseignementprimaire 4 Dépasselesattentesdelafin del éducationpréscolaire Intérêtspourlacommunication Manifestationdecompréhensiondumessage Productiondemessage Descriptiondecequel enfantfait Échelon3=attentesdefindel éducationpréscolaire Commentaires 3 Répondauxattentesdelafin del éducationpréscolaire 2 Répondpartiellementaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 1 Nerépondpasauxattentesde lafindel éducation préscolaire

22 Bilandesapprentissagesauregard desattentesdefindel éducationpréscolaire Compétence5:Construiresacompréhensiondumonde Critèresd évaluation: Échelled évaluation Proposéedanslecadrederéférence del évaluation éducation préscolaireetenseignementprimaire 4 Dépasselesattentesdelafin del éducationpréscolaire Manifestationd intérêt,decuriosité,dedésird apprendre Expérimentationdedifférentsmoyensd exercersapensée Utilisationdel informationpertinenteàlaréalisationd unapprentissage Descriptiondeladémarcheetdesstratégiesdanslaréalisationd unapprentissage Descriptiondecequel enfantfait Échelon3=attentesdefindel éducationpréscolaire Commentaires 3 Répondauxattentesdelafin del éducationpréscolaire 2 Répondpartiellementaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 1 Nerépondpasauxattentesde lafindel éducation préscolaire

23 Bilandesapprentissagesauregard desattentesdefindel éducationpréscolaire Compétence6:Meneràtermeuneactivitéouunprojet Critèresd évaluation: Engagementdansuneactivitéouunprojet Utilisationdesesressourcesdanslaréalisationd uneactivitéoud unprojet Persévérancedansl exécutiondel activitéouduprojet Descriptiondesstratégiesutiliséesdansl exécutiondel activitéouduprojet Appréciationdesapprentissagesfaitsetdesdifficultéséprouvées Expressiondesasatisfactiond avoirréalisél activitéouleprojet Échelled évaluation Proposéedanslecadrederéférence del évaluation éducation préscolaireetenseignementprimaire 4 Dépasselesattentesdelafin del éducationpréscolaire Descriptiondecequel enfantfait Échelon3=attentesdefindel éducationpréscolaire Commentaires 3 Répondauxattentesdelafin del éducationpréscolaire 2 Répondpartiellementaux attentesdelafinde l éducationpréscolaire 1 Nerépondpasauxattentesde lafindel éducation préscolaire

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

.. Guy de Girard de Charbonnieres.

.. Guy de Girard de Charbonnieres. - 4386 /1964 (1 ( 192/3-9-1964 77/3-5-1965 (1 ( 8/1511995 : 31 1964 21 1963 4386 192/31164 31 1964 21 1963 : Guy de Girard de Charbonnieres : 1 1 2 1 3 : : : 4 5 3 2 : 1 ( 2 : 3 1 : ( 1 4 : : - ( - ( 5

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

Veuillez noter que les questions des sondages en ligne s inspirent des questions posées aux groupes de discussion.

Veuillez noter que les questions des sondages en ligne s inspirent des questions posées aux groupes de discussion. Groupe de discussion, questions du sondage en ligne et entrevues avec les informateurs clés Adapté du Centre for Organizational Effectiveness Inc. Groupes de discussion Veuillez noter que les questions

Plus en détail

Revenu net 2,509,803 101,280 113,506 115,765 119,401

Revenu net 2,509,803 101,280 113,506 115,765 119,401 Propr. VPN 2011 2012 2013 2014 C 49 50 51 52 S 47 48 49 50 C 0 100,000 116,555 134,383 153,941 S 0 0 6,536 13,778 21,811 C 0 35,000 39,869 39,859 33,783 C 5,000 10,931 S 0 35,000 37,869 35,694 27,739 S

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Création d un petit livre Avec le logiciel «Didapages» Version Didapages 1.1 PC

Création d un petit livre Avec le logiciel «Didapages» Version Didapages 1.1 PC Création d un petit livre Avec le logiciel «Didapages» Version Didapages 1.1 PC Pascale-Dominique Chaillez Lynda O Connell Conseillères pédagogiques au Service national du RÉCIT à l éducation préscolaire

Plus en détail

Guide de l'enseignant

Guide de l'enseignant Chamilo Guidedel'enseignant Guidedel'enseignant Chamilo1.8.8.4 1/149 Chamilo Guidedel'enseignant Tabledesmatières Chapitre1Introduction... 8 1.1Qu'est cequechamilo?... 8 1.2Àproposdeceguide... 8 1.3Àquiceguideest

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution #

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # PROCÉDURE GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE # 40-02 Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # Autorisation Susan Tremblay Directrice générale Page 1 de 10 1. Préambule Le

Plus en détail

CYBER-BASE 2015-2016 M. E. F. I 2 RIVES. Programme des Ateliers

CYBER-BASE 2015-2016 M. E. F. I 2 RIVES. Programme des Ateliers CYBER-BASE Programme des Ateliers 2015-2016 M. E. F. I 2 RIVES Maison de l Emploi de la Formation et de l Internet 29 av J Baylet - 82400 Valence d Agen 05.63.95.58.20 - www.mefi-2rives.fr Pour les débutants

Plus en détail

ANNEXE 10 ADAPTATION LORS DES EXAMENS. ANNEXE 10 a) : CHAPITRE 5 DU GUIDE DE LA SANCTION DES ÉTUDES

ANNEXE 10 ADAPTATION LORS DES EXAMENS. ANNEXE 10 a) : CHAPITRE 5 DU GUIDE DE LA SANCTION DES ÉTUDES ANNEXE 10 ADAPTATION LORS DES EXAMENS ANNEXE 10 a) : CHAPITRE 5 DU GUIDE DE LA SANCTION DES ÉTUDES Troubles d apprentissage du langage écrit, CSDM Annexe 10, page 1 Annexe 10, page 2 Troubles d apprentissage

Plus en détail

COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011

COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011 COURS DE RÉCUPÉRATION Session été 2011 La Commission scolaire des Samares offre des cours de récupération aux élèves qui étaient inscrits dans l une de ses écoles secondaires durant l année 2010-2011 dans

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

FORMATION AU LOGICIEL PACKORGANIZER : GESTION DE CONTACTS ET D AGENDAS

FORMATION AU LOGICIEL PACKORGANIZER : GESTION DE CONTACTS ET D AGENDAS RubenSOFT SARL BeLogic 10 bis, ch. des écureuils 65690 Barbazan Debat FRANCE Tel : 05 62 33 96 22 Fax : 05 67 34 05 27 web : www.rubensoft.com FORMATION AU LOGICIEL PACKORGANIZER : GESTION DE CONTACTS

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

Objectifs et actions 2013-2014 du Re seau REPTIC Re sultats d un sondage administre aux membres du Re seau en aou t 2013

Objectifs et actions 2013-2014 du Re seau REPTIC Re sultats d un sondage administre aux membres du Re seau en aou t 2013 Objectifs et actions 2013-2014 du Re seau REPTIC Re sultats d un sondage administre aux membres du Re seau en aou t 2013 Table des matières Introduction...2 1. Participation des cégeps et collèges au sondage...2

Plus en détail

Autisme, création artistique et tablette tactile

Autisme, création artistique et tablette tactile Autisme, création artistique et tablette tactile Document de travail Version mars 2015 Déroulement 1. Intention de l atelier 2. Définitions et autres 3. Recherches 4. Projets expérimentés 5. Applications

Plus en détail

Mon assistant à la réalisation de tâches! Par$e&3&

Mon assistant à la réalisation de tâches! Par$e&3& Mon assistant à la réalisation de tâches! Par$e&3& MARTi & Me déplacer avec mon téléphone intelligent: L histoire de Joël! Yves Lachapelle, Dany Lussier-Desrochers, Joël Martin & Jean Martin Université

Plus en détail

Le travail en équipe : une formule pédagogique mais pas une formule magique!

Le travail en équipe : une formule pédagogique mais pas une formule magique! Le travail en équipe : une formule pédagogique mais pas une formule magique! Par Stéphanie Fissette Atelier du 16 avril 2015 Comité de la pédagogie universitaire 1. Le travail collaboratif est-il une stratégie

Plus en détail

CONTENU DU CAHIER DE GESTION

CONTENU DU CAHIER DE GESTION COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP CONTENU DU CAHIER DE GESTION SECTION I CONSEIL DES COMMISSAIRES Règlement fixant le jour, l heure et le lieu des séances ordinaires du conseil des commissaires

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (MENFP)

RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (MENFP) RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (MENFP) Vers la Refondation du Système Éducatif Haïtien Plan Opérationnel 2010-2015 Des Recommandations De la Commission

Plus en détail

FICHE D ENGAGEMENT A LA CHARTE GIBIER DE CHASSE CHASSEURS DE FRANCE

FICHE D ENGAGEMENT A LA CHARTE GIBIER DE CHASSE CHASSEURS DE FRANCE FICHE D ENGAGEMENT A LA CHARTE GIBIER DE CHASSE CHASSEURS DE FRANCE Cette Charte décrit les engagements des partenaires de la filière, à savoir le respect de la traçabilité, de la transformation en France

Plus en détail

Réseau rural Bourgogne «les outils d animation aux différents stades d un projet» Autun, 29 mai 2012 et Dijon, 2 juillet 2012

Réseau rural Bourgogne «les outils d animation aux différents stades d un projet» Autun, 29 mai 2012 et Dijon, 2 juillet 2012 Réseau rural Bourgogne «les outils d animation aux différents stades d un projet» Autun, 29 mai 2012 et Dijon, 2 juillet 2012 Passeport et inclusions Renseignement d une fiche passeport (contenu adaptable)

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires

Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires Service de l adaptation scolaire et des services complémentaires 2955, boulevard de l Université, Sherbrooke (Québec) J1K 2Y3 Téléphone : 819 822-5540 Télécopieur : 819 822-5286 Le concept de besoin Dans

Plus en détail

Hyper Pen8000UPRO. Guided'Installation

Hyper Pen8000UPRO. Guided'Installation @n IP Company Bienvenue Chersutilisateurs, merci d'avoiracheté ceproduit. Beaucoup detempset d'effortsontété investisdanssondéveloppement,nous espéronsqu'il vous apportera lesnombreusesannéesde servicesans

Plus en détail

MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES

MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES MINI GUIDE ORGANISATIONS SYNDICALES Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France www.oec-paris.fr Novembre 2010 Table des Matières 1 Préface... 4 2 Introduction... 5 2.1. Le.contexte.historique..125.ans.de.liberté.comptable.!...

Plus en détail

Conception de la page couverture : Stéphane Lizotte, conseiller en communication (designer Web)

Conception de la page couverture : Stéphane Lizotte, conseiller en communication (designer Web) Conception de la page couverture : Stéphane Lizotte, conseiller en communication (designer Web) Table des matières BACCALAURÉAT EN ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET EN ENSEIGNEMENT PRIMAIRE... 5 LE PROFIL DU DIPLÔMÉ...

Plus en détail

PORTFOLIO TIC COMMISSION SCOLAIRE COEUR-DES-VALLÉES ÉDITION 2010-2011

PORTFOLIO TIC COMMISSION SCOLAIRE COEUR-DES-VALLÉES ÉDITION 2010-2011 ÉDITION 1.0 PORTFOLIO TIC Niveau 2 COMMISSION SCOLAIRE COEUR-DES-VALLÉES ÉDITION 2010-2011 Livret accompagnement Prénom et Nom Date de naissance Portfolio débuté le École Ton portfolio TIC est un outil

Plus en détail

Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets

Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets Le département TICE de l université Paris Descartes Missions / Activités / Projets Présentation COTICE UPMC du 09 janvier 2013 Thierry Koscielniak Directeur TICE Le département TICE Nos missions Ingénierie

Plus en détail

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne

La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE. Organisation de la pause méridienne La réforme des Rythmes Scolaires : FONTAINE LE COMTE Organisation de la pause méridienne Une réunion a eu lieu en Mairie le 17 octobre 2013 afin de réfléchir à la mise en place de la réforme des rythmes

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE

LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE EN MATIERE DE COUVERTURE MALADIE: ETAT DE MISE EN ŒUVRE Introduction L extension progressive de la protection sociale àtoute la population est un des axes majeurs de

Plus en détail

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire La construction du temps et de l espace au cycle 2 Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui permet

Plus en détail

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE DE FRANÇAIS

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE DE FRANÇAIS Session : principale 2014 Sections : Sciences techniques I- ÉTUDE DE TEXTE : A- Compréhension/ CORRIGÉ DE L ÉPREUVE DE FRANÇAIS QUESTIONS ET COMMENTAIRES 1- Quel avantage de la calculette l auteur présente-t-il

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

La banque de commentaires

La banque de commentaires La banque de commentaires 1. Les commentaires 2. La saisie des commentaires dans GPI- Internet et leur impression sur le bulletin 3. Les suggestions de commentaires à saisir dans la banque personnelle

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale Examen et mise à jour

Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale Examen et mise à jour Politique de divulgation de l information de la Société financière internationale Examen et mise à jour Aperçu du processus de consultation et d engagement Société financière internationale 26 août 2009

Plus en détail

Quel sera le parcours des étudiants de 2010?

Quel sera le parcours des étudiants de 2010? Quel sera le parcrs des étudiants de 2010? Les principaux changements Le Programme de formation de l école québécoise (PFÉQ) place l élève au cœur de ses apprentissages. Il vise l élaboration d une vision

Plus en détail

Livret de stage Canadien: Formulaire d enregistrement de l expérience en architecture

Livret de stage Canadien: Formulaire d enregistrement de l expérience en architecture Livret de stage Canadien: Formulaire d enregistrement de l expérience en architecture Étapes à suivre Lisez attentivement les instructions accompagnant ce formulaire. Ce formulaire doit être soumis à chaque

Plus en détail

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école Autonomie d utilisation des outils face à leurs apprentissages. Projets à long terme: couture, papier mâché, cinéma, robotique. à FAVORISER LA RÉUSSITE chez l ensemble des élèves en respectant leurs différences.

Plus en détail

L organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage (EHDAA)

L organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage (EHDAA) L organisation des services éducatifs aux élèves à risque et aux élèves handicapés ou en difficulté d adaptation ou d apprentissage (EHDAA) TABLE DES MATIÈRES Présentation 2 1. L organisation des services

Plus en détail

LIBRE SAVOIR ROUYN-NORANDA

LIBRE SAVOIR ROUYN-NORANDA LIBRE SAVOIR ROUYN-NORANDA PROGRAMMATION - HIVER 2011 Le lancement aura lieu le mercredi 12 janvier 2011, à 14 h à la salle Pauly de la Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda, 201 avenue Dallaire, Rouyn-

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

COURS D ÉTÉ ET ÉPREUVES DU MELS 2014

COURS D ÉTÉ ET ÉPREUVES DU MELS 2014 COURS D ÉTÉ ET ÉPREUVES DU MELS 2014 INFORMATIONS GÉNÉRALES Clientèle : Les cours d été sont d abord offerts : aux élèves de la Commission scolaire des Chênes; à ceux et celles qui fréquentent une autre

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation

Enfants Agiles. La méthode Agile appliquée à l éducation Enfants Agiles La méthode Agile appliquée à l éducation Isableue Blog Les Petits Loups - 2012 Qu est-ce que la méthode Agile? Il s agit d un ensemble de pratiques développées et perfectionnées depuis une

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Contenu disciplinaire (CK)

Contenu disciplinaire (CK) Compilation des suggestions apportées par les participants aux ateliers du Rendez-vous des conseillers pédagogiques Colloque de l AQPC 2013 Application technologique Trouver les causes, la biologie derrière

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

Le processus proposé, menant à l élaboration du plan stratégique, consisterait en huit grandes phases :

Le processus proposé, menant à l élaboration du plan stratégique, consisterait en huit grandes phases : PROCESSUS PROPOSÉ Le processus proposé, menant à l élaboration du plan stratégique, consisterait en huit grandes phases : 1- Phase préparatoire 2- Phase d identification des priorités institutionnelles

Plus en détail

Cours d été 2015. Aux parents et élèves de 5 e secondaire

Cours d été 2015. Aux parents et élèves de 5 e secondaire Cours d été 2015 Aux parents et élèves de 5 e secondaire Durant l été, la Commission scolaire offre à ses élèves de 5 e secondaire trois services : 1. Des cours en présentiel, dans les matières suivantes

Plus en détail

Application dans la formation des professionnels de l expertise comptable au Québec. Janie Bérubé, Annie Brisson et Patricia Michaud

Application dans la formation des professionnels de l expertise comptable au Québec. Janie Bérubé, Annie Brisson et Patricia Michaud Une démarche d'accompagnement pour une autoévaluation réflexive Application dans la formation des professionnels de l expertise comptable au Québec Janie Bérubé, Annie Brisson et Patricia Michaud Université

Plus en détail

Outils et techniques de participation publique. Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com

Outils et techniques de participation publique. Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com Outils et techniques de participation publique Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com Identifier des objectifs clairs de participation publique D abord concevoir le processus de décision Puis identifier

Plus en détail

3 e année (approximativement)

3 e année (approximativement) 3 e année (approximativement) 1. L élève s approprie les technologies de l information et de la communication en utilisant efficacement les outils informatiques 1.1 Avec aide, l élève manipule adéquatement

Plus en détail

Comment repenser l articulation entre présence et distance dans les dispositifs hybrides?

Comment repenser l articulation entre présence et distance dans les dispositifs hybrides? Comment repenser l articulation entre présence et distance dans les dispositifs hybrides? Séminaire IDEFI 6 JUIN 2014 Patricia JULLIA & Catherine DE LAVERGNE Département Infocom ITIC, LERASS-CERIC, Questionnements

Plus en détail

Description contrats invalidités Flex Bleue (Croix Bleue du Québec) Série Professions 964 ESG (RBC Assurances)

Description contrats invalidités Flex Bleue (Croix Bleue du Québec) Série Professions 964 ESG (RBC Assurances) Descriptioncontratsinvalidités FlexBleue(CroixBleueduQuébec) SérieProfessions964ESG(RBCAssurances) Assureurs FlexBleueCroixBleueQuébec(Avril2007) RBCAssurances ESG AQIII Limitesd établissementdel âgede16ans

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons Vol. 1 Novembre 2014 Chers élèves et parents des écoles Georges-Gauvin, des Parchemins et des Moussaillons Voici la première édition du bulletin d information des écoles : Georges-Gauvin, des Parchemins

Plus en détail

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION Aix-en-Provence Mars 2010 Laurence Giovannoni, IA-IPR d anglais Académie d Aix-Marseille Baladodiffusion: définition Traduction du mot podcasting: ipod

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

Plan du cours «Perfectionnement» 2015-2016

Plan du cours «Perfectionnement» 2015-2016 Plan du cours «Perfectionnement» 2015-2016 Le plan du cours de perfectionnement, reprendra l ensemble du cours débutants, en commençant par : Une révision générale pendant quelques séances. Une étude des

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

LE GUIDE DES AGENCES DE FACTURATION

LE GUIDE DES AGENCES DE FACTURATION LE GUIDE DES AGENCES DE FACTURATION Pour une septième année consécutive, le magazine Santé inc. publie le guide des agences de facturation du Québec. Le site Web de la RAMQ liste près de 200 agences de

Plus en détail

Année universitaire 2015-2016 - 1er semestre

Année universitaire 2015-2016 - 1er semestre Année universitaire 2015-2016 - 1er semestre Université Inter-Âges de Melun Hôtel du Château 23, rue du Château 77000 MELUN Tel : 01.64.52.01.21 E-mail : uia@ville-melun.fr - Condition : être inscrit(e)

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES PATRIMOINES DEPARTEMENT DE LA FORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D ARCHIVES.

DIRECTION GENERALE DES PATRIMOINES DEPARTEMENT DE LA FORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D ARCHIVES. DIRECTION GENERALE DES PATRIMOINES DEPARTEMENT DE LA FORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE STAGE TECHNIQUE INTERNATIONAL D ARCHIVES Année 2015 Bulletin de candidature ~~~~~~~ JE SOUSSIGNÉ (E) Monsieur, Madame,

Plus en détail

Quelques pistes pour exploiter les outils disponibles du logiciel «Notebook» en classe d éducation préscolaire

Quelques pistes pour exploiter les outils disponibles du logiciel «Notebook» en classe d éducation préscolaire Quelques pistes pour exploiter les outils disponibles du logiciel «Notebook» en classe d éducation préscolaire Source de l image : Service national du RÉCIT à l éducation préscolaire Auteures : Manon Desrosiers

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Formations organisées par l ALPC * pour les intervenants auprès de jeunes sourds

Formations organisées par l ALPC * pour les intervenants auprès de jeunes sourds Formations organisées par l ALPC * pour les intervenants auprès de jeunes sourds La Langue française Parlée Complétée (LfPC) Approche technique et théorique Accompagnement à la mise en place d'ateliers

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Agenda : réunion 14 janvier 2014 1. Présentation des participants et validation de l agenda 2. Suivi des points d action de la réunion

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES DÉPANNAGE DE CIRCUITS ÉLECTRONIQUES DE PUISSANCE MODULE N 15 SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES DÉPANNAGE DE CIRCUITS ÉLECTRONIQUES DE PUISSANCE MODULE N 15 SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N 15 DÉPANNAGE

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

LE DEVIS UNIQUE. Le choix du laboratoire se fera ici par double-clic pour chaque ligne de prothèse. 1.) Création des laboratoires.

LE DEVIS UNIQUE. Le choix du laboratoire se fera ici par double-clic pour chaque ligne de prothèse. 1.) Création des laboratoires. LE DEVIS UNIQUE Lors de la création d un devis unique, il faudra indiquer pour chaque ligne de prothèse son origine (le prothésiste/laboratoire qui l a faite). Le choix du laboratoire se fera ici par double-clic

Plus en détail

ANNEXE. Le Projet. Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti

ANNEXE. Le Projet. Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti LEG/SGO-HA-37219927 ANNEXE Le Projet Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti I. Objectif 1.01 Les objectifs généraux du Projet sont d appuyer les objectifs suivants du Plan Opérationnel de

Plus en détail

DESCRIPTIF. OLCA 11A rue Edouard Teusch 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 14 31 20

DESCRIPTIF. OLCA 11A rue Edouard Teusch 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 14 31 20 DESCRIPTIF Le sac Vit Anim propose une sélection d ouvrages pour la jeunesse sur une thématique définie dans un esprit ludique! Albums, contes, bandes dessinées, documentaires, livres cd et cd composent

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE UTILISANT L ENT (Moodle)

SCENARIO PEDAGOGIQUE UTILISANT L ENT (Moodle) SCENARIO PEDAGOGIQUE UTILISANT L ENT (Moodle) Niveau de classe : Classe de seconde professionnelle Module de sciences physiques et chimiques : CME2 : COMMENT SONT ALIMENTÉS NOS APPAREILS ÉLECTRIQUES? 2.

Plus en détail

Animer des séances pratiques et/ou des laboratoires

Animer des séances pratiques et/ou des laboratoires Évaluation par un professeur superviseur Nom de l évaluateur évaluatrice Date de l évaluation 1. Choisir le niveau approprié. L assistante assistant d enseignement est : débutant (1 re expérience à titre

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire

Gestion de la facturation des repas dans un restaurant scolaire Vêtement N vêtement Date minimum de reprise Remis (O N) Est classé Type vêtement N type de vêtement Libellé type de vêtement Tarif Est nettoyé Prix vêtement Client N client Nom client Tél. client Adresse

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Mac OS X Server Administration des services de fichiers Pour Leopard version 10.5

Mac OS X Server Administration des services de fichiers Pour Leopard version 10.5 Mac OS X Server Administration des services de fichiers Pour Leopard version 10.5 K AppleInc. 2007AppleInc.Tousdroitsréservés. Lepropriétaireoul utilisateurautoriséd unexemplaire enregistrédulogicielmacosxserverpeutreproduire

Plus en détail

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Société pour l apprentissage à vie (SAVIE) Guide d autoformation Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Par Dominique Leclair Québec

Plus en détail