Mener des projets en concertation avec les services de pédiatrie pour améliorer l accueil des enfants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mener des projets en concertation avec les services de pédiatrie pour améliorer l accueil des enfants"

Transcription

1 Soutenir concrètement les enfants malades à l hôpital et Mener des projets en concertation avec les services de pédiatrie pour améliorer l accueil des enfants Récépissé de la préfecture de la Région Paca n du 12 avril Publication au Journal Officiel : 07 mai 2005 N de SIRET : Code APE : 853K Association Pour le Fil d Ariane 83 avenue des Roches Marseille Tél :

2 Historique - «Missions» L association a été créée en Avril 2005 à Marseille en partant d un questionnement simple ; comment améliorer les conditions d accueil à l hôpital d enfants en longue maladie. Certains enfants hospitalisés sont confrontés à des situations particulièrement difficiles pendant le temps de leur traitement : Longévité des séjours hospitaliers (pathologies graves nécessitant des traitements lourds. Eloignement (hospitalisation dans un hôpital distant de leur domicile). Isolement (absence de cellule familiale). Précarité sociale entraînant l impossibilité pour les parents de fournir le minimum pour l enfant. Pour construire le projet de l association, le cheminement s est fait en deux temps : quelles sont les vraies situations d urgence? Sur le terrain, les soignants (médecins, cadres de santé, psychologues cliniciennes, puericultrices etc..) et les services sociaux signalent les situations critiques. Pour une action efficace, il était nécessaire de pouvoir être réactif (porter assistance sous 48h) de travailler en concertation avec les soignants (pour une bonne évaluation des besoins) de proposer une aide matérielle concrète. A l écoute permanente des professionnels de santé, l association s inscrit dans un véritable partenariat de terrain. L association qui agit dans un cadre médical reste à tout moment proches de leurs contraintes. En agissant sur leur sollicitation, l association effectue ses interventions dans un cadre fixé par les professionnels de santé. C est la garantie d une action juste et équitable pour les enfants et leurs familles. Chiffres clefs enfants aidés 221 interventions d urgence au sein des services de pédiatrie du CHU Timone, Conception, Ste Marguerite, Nord Chiffres clefs enfants aidés 115 interventions d urgence au sein des services de pédiatrie du CHU Timone, Conception, Ste Marguerite, Nord 12 projets adaptés aux conditions en milieu hospitalier Chiffres clefs enfants aidés 191 interventions d urgence au sein des services de pédiatrie du CHU Timone, Conception, Ste Marguerite, Nord Chiffres clefs enfants aidés 151 interventions d urgence au sein des services de pédiatrie du CHU Timone, Conception, Ste Marguerite, Nord Actions «Urgences individuelles» Le contenu de l aide? L association aide les enfants hospitalisés au travers d un fonds d urgence. Elle fournit une aide ponctuelle, individuelle, disponible rapidement (sous 48 h), ciblée et de qualité. L association fournit des vêtements, linge, produits d hygiène, matériel scolaire, jouets, moyens de communication (carte de téléphone, carte de bus ), bons alimentaires pour les enfants et leur famille. L association a une réponse individualisée pour chaque situation. La démarche est constamment adaptée et réévaluée pour répondre concrètement aux besoins détectés. La durée de l aide? Après discussion avec le service social et au vu de l évolution de chaque situation, l association décide d apporter : soit une aide ponctuelle rapide (en 48h maximum) souvent au moment de l arrivée de l enfant et de sa famille, soit un soutien à moyen/long terme pour accompagner l enfant et sa famille (l objectif est d éviter la précarisation ou l aggravation d une situation déjà difficile pour l enfant)

3 Au sein de quels hôpitaux? Au sein des services de pédiatrie de l Assistance Publiques Hôpitaux de Marseille : CHU TIMONE, CHU CONCEP TION, CHU NORD, CHU SAINTE MARGUERITE. L association répond aux besoins pour l ensemble des disciplines : oncologie, hématologie, neurologie, cardiologie, réanimation, urgences...l association est conventionnée auprès de l Assistance Publique Hôpitaux de MARSEILLE. Actions «Projets» pour l hôpital Parallèlement à ses actions régulières, l association mène des actions ponctuelles pour mettre à la disposition de l hôpital des équipements pouvant être mutualiser pour les enfants : Projets réalisés : Projet autour des loisirs pour les ADOLESCENTS : achat de DVD et BD neufs autour des centres d intérêts préférés par les adolescents. Projet d équipement pour SALLE DE JEUX : renouvellement de tous les jeux éducatifs. Ce projet a été financé sur fonds propres Projet de KITS DE PREMIERE NECESSITE comprenant serviettes, savon, brosses, shampoing, plan de Marseille,..). Projet de MATERNITE : achat de trousseaux naissance pour mamans en grande précarité Projet Vêtements pour unité stérile de CANCEROLOGIE : achat de vêtements enfants pour untié stérile Témoignages Professeur Gérard MICHEL, Chef du service de Pédiatrie, d Oncologie et d Hématologie Pédiatrie CHU Timone Enfants En ma qualité de chef du service de Pédiatrie et Hématologie Pédiatrique du CHU de Marseille, je souhaite attirer l attention sur l exceptionnelle qualité des actions menées par l association «Pour le fil d Ariane» dans le service d hématologie pédiatrique que je dirige. Cette association est réellement partenaire de notre institution par le biais du service d Hématologie Pédiatrique. Grâce aux dons récoltés par les membres du «Fil d Ariane», des aides financières ont pu être déployées vers les familles les plus démunies. Il a pu s agir de vêtements, de produits d hygiène, de nourriture, de jouets pour les enfants malades traités dans le service. Dans tous les cas, les membres de l association «Le fil d Ariane» ont agi avec tact et discrétion, sur sollicitation de l équipe soignante ou de l équipe d assistantes sociales. Je pense me faire le témoin de l ensemble du service d hématologie pédiatrique en soulignant la qualité du partenariat établi avec cette association. Professeur Renaud Vialet, chef de service; Marielle Parra, cadre du service (Réanimation Pédiatrique Néonatale et Grands Brûlés - Hôpital Nord - CHU Marseille) Pour le Fil d Ariane est arrivé à tisser un lien jusqu en réanimation pédiatrique et néonatale! Pourtant, les services de réanimation sont difficiles d accès : haute technicité des soins, écran de beaucoup d appareils pour accéder aux patients, patients dans un état critique Cela conjugué à notre spécificité pédiatrique : être à côté d enfants, de nouveau-nés malades, à côté de leurs parents L action bénévole est-elle possible dans un tel service? Est-elle souhaitable? Est-elle efficace? Et bien, à toutes ces questions, la réponse de Pour le Fil d Ariane était : a priori, oui! Et nous pouvons témoigner que c est vrai, et il n y a eu qu à suivre le fil de ce que veut faire et ce que sait faire votre association. Il nous a été demandé si nous avions des projets concrets pour améliorer l accueil des enfants et accompagner les parents; ce ne sont évidemment pas les projets qui manquent, et sur plusieurs thématiques déterminées par l équipe médicale et para-médicale, Pour le Fil d Ariane nous a fourni une aide décisive. En plus d une aide quantitativement importante, cette aide s inscrit dans des axes prioritaires du service ; les objectifs espérés ne concernent pas du soin direct, mais auront des conséquences médicales bénéfiques indiscutables. Le soutien de Pour le Fil d Ariane à nos propres efforts déjà engagés ne s est pas traduit par une simple addition, mais par une multiplication de l efficacité, et l expérience des premiers projets nous assure que ceux en train de se monter vont rester pérennes. Au nom de toute l équipe, nos remerciements à l ensemble des membres de Pour le Fil d Ariane.

4 Ethique Par ailleurs, l association a adopté une exigence éthique dans ses actions et sa communication : Ne pas mettre en avant l image de l enfant pour collecter des fonds Ne pas mettre les familles en situation, souvent humiliante, de demande (l aide transite par les services sociaux), Eviter de favoriser l assistanat qui ne permet pas un retour à une vie normale, mais accompagner plutôt la famille dans un objectif d autonomie. De toujours intevenir avec discrétion Travailler de manière étroite avec les professionnels de santé. Etre donateur, c est agir pour répondre à un vrai besoin dans un souci d être au plus près des besoins humains L association porte plusieurs type d action. Les actions «Urgences individuelles» Soutenez les actions «Urgences individuelles». Grâce à la fidélité de nos donateurs, l association Pour le Fil d Ariane peut agir chaque jour, auprès des enfants hospitalisés en situation difficile. Votre soutien permet d intervenir dans les contextes d urgence, et de fournir aux enfants hospitalisés en situation difficile (précarité, éloignement du domicile, longue hospitalisation ) une aide de qualité. Les actions «Projets pour l hôpital» Soutenez les actions «Projet pour l hôpital» pour une opération ciblée : aménagement de salle de jeux, kits de première nécessité, renouvellement de jouets, trousseau de vêtements pour services de pédiatrie, activités pour adolescents hospitalisés Le don c est quoi? Vous faites un don L association étant reconnue d intérêt général, vous pouvez déduire une partie de votre don. Les dons versés à l association, par les entreprises assujetties à l impôt sur le revenu ou à l impôt sur les sociétés, ouvrent droit à une réduction d impôt de 60%, dans la limite de 0,5% de leur chiffre d affaires. Lorsque cette limite est dépassée au cours d un exercice, la réduction d impôt peut être étalée sur les 5 exercices suivant l année du don, après prise en compte des versements effectués lors de chacun de ces exercices, et sans que le plafond (0,5% du C.A. de l exercice) ne puisse être dépassé. Les dons versés à l association, par les particuliers assujetties à l impôt sur le revenu ou à l impôt sur les sociétés, ouvrent droit à une réduction d impôt de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable.

5 Mener des projets qui s inscrivent dans la durée - Janvier 2012 : matériel adapté pour bébés pour le service de néonatalogie du CHU Conception (modules d éveil sensori moteur, hochets adaptés, musique...) - Février 2012 : mise à disposition d un vestiaire bébé neuf chirurgie pédiatrique - CHU Timone et achat d ordinateurs et stylos numériques pour l école de la Timone (pour faciliter la prise de notes pour enfants en dyalise) - Mars 2012 : constitution de kits de première nécessité et mise à disposition de ces kits au personnel soignant pour les CHU Conception, Nord, Timone et projet urgences «adoucir la prise en charge des patients enfants... en musique «mise à disposition d écouteurs pour certains soins avec une visée de détente. - Avril 2012 : projets renforcés autour de quatre enfants hospitalisés (famille vivant en foyer) - aide pour matériel scolaire, vêtements et jouets favorisant l éveil (pour enfant en réanimation) et projet CHU Nord (achat de jeux tous âges...), achat d albums photos et appareil photo pour constitution de souvenirs (enfants en attente de placement) - Juin 2012 : projet d équipement pour le services pluridisciplinaires du service de pédiatrie dirigé par le Professeur Sarles; ce projet a été menée grâce au soutien de l Association des Dyalisés ( : réaménagement de la cuisine des parents - Septembre 2012 : rentrée scolaire des enfants hospitalisés, projet d achat des fournitures scolaires pour faciliter la scolarisation des enfants à l école de l hôpital - Décembre 2012 : réanimation du CHU Nord achat de tire lait maternel professionnel (selon la procédure de don de l hôpital) pour favoriser l allaitement de l enfant en réanimation; achat de jouets compatibles avec l environnement de la réanimation - Janvier 2011 : renouvellement de jeux pour le secteur de greffe de sang médullaire (Hématologie Pédiatrique - CHU Timone Enfants - Février 2011 : projet de kits de première nécessité - services de pédiatrie du CHU Nord - Mars 2011 : vestiaire tous âges et vestiaire bébé - services de pédiatrie du CHU Nord etservices des urgences du CHU Timone enfants - Avril 2011 : projet de kits de première nécessité, achats de petites chaises enfants - service urgence du CHU Timone enfants - Mai 2011 : renouvellement du vestiaire enfant et achat de CD de musiques douces - services des urgences du CHU Timone enfants - Juin fête de la Musique : participation de deux musiciennes Musique et Santé - 3 services de pédiatrie - Août 2011 : renouvellement de tous les jeux pour enfants - service UPIX (secteur d isolement du service du Professeur MICHEL oncologie et hématologie pédiatrique) - Septembre 2011 : renouvellement de tous les jeux pour enfants - service de radiothérapie pédiatrique - CHU Timone et renouvellement de tous les jeux pour enfants - service de réanimation - CHU Timone - Octobre 2011 : fourniture d un vestiaire nourrissons pour la maternité et la néonatologie - CHU Conception et renouvellement des jeux en service d hématologie (secteur conventionnel et secteur protégé) - CHU Timone, renouvellement des jeux en service d oncologie - CHU Timone, renouvellement des jeux en service de pédiatrie multidisciplinaire - CHU Timone - Novembre 2011 : livraison de kits de première nécessité pour le service maternité - CHU Conception - Décembre 2011 : renouvellement des jeux en service de chirurgie pédiatrique - CHU Timone, participation au Noël du CHU Nord (cadeaux le 25 décembre) - CHU Timone et suivi du renouvellement du vestiaire des urgences CHU Timone

Le 30 Mars 2011 à 11 H 00 LE CENTRE HOSPITALIER EDOUARD TOULOUSE INAUGURE UN NOUVEAU PAVILLON DE 50 LITS EN PSYCHIATRIE GENERALE DOSSIER DE PRESSE

Le 30 Mars 2011 à 11 H 00 LE CENTRE HOSPITALIER EDOUARD TOULOUSE INAUGURE UN NOUVEAU PAVILLON DE 50 LITS EN PSYCHIATRIE GENERALE DOSSIER DE PRESSE Le 30 Mars 2011 à 11 H 00 LE CENTRE HOSPITALIER EDOUARD TOULOUSE INAUGURE UN NOUVEAU PAVILLON DE 50 LITS EN PSYCHIATRIE GENERALE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE PRESENTATION Présentation Générale : M. Gilles

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale Tél 04 66 68 30 01 Fax 04 66 68 34 00 www.chu-nimes.fr

Plus en détail

5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS

5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS 5 AUTRES IDÉES POUR RÉDUIRE SES IMPÔTS Il existe de multiples aides fiscales liées à la famille, d autres aux personnes dépendantes ou encore aux dons et cotisations. Revue de détail. 1- SE FAIRE AIDER

Plus en détail

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre De l excellence des soins à notre ambition de demain : un grand pas pour l AP-HM et nos patients Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre Dossier

Plus en détail

l E S G U i d E S P R É V E n t i O n QUi accompagne Un PROCHE atteint de la maladie d alzheimer PERFORMANTE CÔTÉ SantÉ SOLIDAIRE CÔTÉ SOCial. durée de prise en charge, absence de temps de repos, intensité

Plus en détail

Soins Continus Pédiatriques à domicile

Soins Continus Pédiatriques à domicile Soins Continus Pédiatriques à domicile Permettre aux familles de choisir le lieu de vie de leur enfant gravement malade. Christelle Witryk, Responsable services centralisés Catherine Léonard, Infirmière

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy Hospitalisation A Domicile H A D à Bourbon-Lancy HAD à Bourbon-Lancy Réunion publique 24 avril 2014 L HAD à Bourbon-Lancy Convention entre la Maison médicale, Dr Vennetier, et l HAD du Centre hospitalier

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN. Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés

LIVRET D ACCUEIL CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN. Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés CENTRE HOSPITALIER DE PERPIGNAN Personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ou troubles apparentés LIVRET D ACCUEIL 57, Avenue Victor Dalbiez 66000 PERPIGNAN Bureau Infirmier : 04 68 87 59 55 Secrétariat

Plus en détail

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble

Délibération n 120 du 26 septembre 2005 relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble relative aux modalités de scolarisation des enfants en situation de handicap ou présentant un trouble invalidant de la santé à l'école primaire Article 4 Le directeur de l école coordonne, dans l école,

Plus en détail

Les assistantes maternelles ne peuvent garder que les enfants confiés par la directrice de la crèche familiale.

Les assistantes maternelles ne peuvent garder que les enfants confiés par la directrice de la crèche familiale. La crèche familiale, gérée par le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.), permet l accueil des enfants de moins de quatre ans au domicile des assistantes maternelles. La priorité d une place sera

Plus en détail

Bonne nouvelle pour les agences : les Français conçoivent l achat d un voyage comme un investissement

Bonne nouvelle pour les agences : les Français conçoivent l achat d un voyage comme un investissement Communiqué de presse 25 novembre 2005 Convention Tourcom 2005 Bonne nouvelle pour les agences : les Français conçoivent l achat d un voyage comme un investissement Réalisée par le cabinet d expertise en

Plus en détail

N oubliez pas de corriger le salaire imposable inscrit sur votre déclaration pré-remplie puisqu il ne tient pas compte de la déduction forfaitaire.

N oubliez pas de corriger le salaire imposable inscrit sur votre déclaration pré-remplie puisqu il ne tient pas compte de la déduction forfaitaire. NOTE D INFORMATION IMPOTS 2016 REVENUS 2015. APPLICATION DU REGIME FISCAL SPECIFIQUE AUX ASSISTANTES MATERNELLES Voici comment procéder pour votre déclaration de revenus de l année 2015, si vous désirez

Plus en détail

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre Centre Hospitalier Régional Universitaire de Caen L ocalisation Plan de Caen Hôpital Côte de Nacre Centre Esquirol LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau Résidence pour Personnes Agées 2 chiffres

Plus en détail

Unité de développement. Soins spécialisés pour nouveau-nés et nourrissons

Unité de développement. Soins spécialisés pour nouveau-nés et nourrissons Unité de développement Soins spécialisés pour nouveau-nés et nourrissons Bienvenue Info + L unité comporte huit lits répartis dans quatre chambres équipées d appareils reliés à un monitoring central permettant

Plus en détail

INFOCAAT PERSONNES RETRAITÉES

INFOCAAT PERSONNES RETRAITÉES Nous avons le plaisir de vous présenter la première édition du bulletin «INFOCAAT». Ce bulletin est parrainé au nom du Comité consultatif sur l'assurance collective des employés retraités des CAAT. Il

Plus en détail

Réaliser une enquête par questionnaire

Réaliser une enquête par questionnaire Réaliser une enquête par questionnaire 1/ La préparation du questionnaire (extrait de Antoine J., Le sondage, outil du marketing) «Un bon questionnaire est en général le résultat de plusieurs «moutures»

Plus en détail

Règlement de fonctionnement de la Micro-crèche Naturabulle

Règlement de fonctionnement de la Micro-crèche Naturabulle Règlement de fonctionnement de la Micro-crèche Naturabulle PREAMBULE La Micro-crèche fonctionne aux dispositions du décret du 1 er août 2000, réformé par le décret 2007 relatif aux établissements et services

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Annecy Genevois est la plus

Le Centre Hospitalier Annecy Genevois est la plus Chiffres clés 2015 Le Centre Hospitalier Annecy Genevois est la plus importante structure hospitalière de Haute-Savoie. Il est composé de deux sites hospitaliers principaux : Annecy Saint-Julien-en-Genevois

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

Formation. Communication avec la personne âgée présentant des troubles du psychisme ou du comportement. Conçue et animée par: Psychologue-Clinicienne

Formation. Communication avec la personne âgée présentant des troubles du psychisme ou du comportement. Conçue et animée par: Psychologue-Clinicienne Formation Communication avec la personne âgée présentant des troubles du psychisme ou du comportement Programme DPC Conçue et animée par: Psychologue-Clinicienne C.L.E.F : Centre de Liaison, d Étude et

Plus en détail

Le Réseau de Psychiatrie Périnatale

Le Réseau de Psychiatrie Périnatale Juillet 2014 Le Réseau de Psychiatrie Périnatale Equipe du Réseau de Psychiatrie Périnatale Pôle Universitaire de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Charles Perrens 121 Rue de la Béchade 33 076 Bordeaux

Plus en détail

S E P T E M B R E O C T O B R E 2015 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI

S E P T E M B R E O C T O B R E 2015 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI Sept-Oct 2015 Les cases en noir et blanc indiquent les temps forts proposés par votre Relais Assistantes Maternelles. Les évènements sont détaillés dans les pages suivantes. 2015 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI

Plus en détail

Service. de Néonatologie. Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse - 900 Route de Paris - CS 90401-01012 Bourg-en-Bresse cedex

Service. de Néonatologie. Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse - 900 Route de Paris - CS 90401-01012 Bourg-en-Bresse cedex Service de Néonatologie Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse - 900 Route de Paris - CS 90401-01012 Bourg-en-Bresse cedex Votre enfant vient de naître ou est âgé de moins de 28 jours et doit être hospitalisé

Plus en détail

Pourquoi choisir une formation par alternance dans une Maison Familiale Rurale?

Pourquoi choisir une formation par alternance dans une Maison Familiale Rurale? CAPa Services aux Personnes et Vente en Espace Rural Pourquoi choisir une formation par alternance dans une Maison Familiale Rurale? Pour permettre à l'apprenant de renouer avec le système éducatif. Pour

Plus en détail

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr ement tionn t de fonc n e m e l g è R Des éta cueil c a d s t n blisseme d Evry e l l i V a ts de l n a f n

Plus en détail

2, rue de la Milétrie B.P POITIERS Cedex Tél :

2, rue de la Milétrie B.P POITIERS Cedex Tél : Chiffres Clés 2009 Réalisation : Direction des finances, de l'activité et de la contractualisation 2, rue de la Milétrie B.P. 577 86021 POITIERS Cedex Tél : 05 49 44 44 44 Capaciité d accueiill Lits et

Plus en détail

INFORMATIONS PATIENTS. Le Centre d Hémodialyse du CHU de Nice

INFORMATIONS PATIENTS. Le Centre d Hémodialyse du CHU de Nice INFORMATIONS PATIENTS Le Centre d Hémodialyse du CHU de Nice Le Centre d Hémodialyse du CHU de Nice se situe au Pavillon S de l Hôpital Pasteur. Il prend en charge des patients en insuffisance rénale chronique

Plus en détail

- 33 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants maternels.

- 33 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants maternels. - 33 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants maternels Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSISTANCE

NOTICE D INFORMATION ASSISTANCE NOTICE D INFORMATION ASSISTANCE ADHÉRENTS INDIVIDUELS APPLICABLE AU 01/01/2016 30H00 No 3785 1 Afin de faire face à un événement pouvant perturber la vie familiale (accident corporel, maladie soudaine,

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

Permanence d Accès aux Soins de Santé CHU de Nice

Permanence d Accès aux Soins de Santé CHU de Nice 04 92 03 32 13 Permanence d Accès aux Soins de Santé CHU de Nice Comment répondre à la précarité aux urgences? Dr Pierre-Marie TARDIEUX Responsable PASS du CHU de NICE Vous rêvez d action, de mouvement

Plus en détail

RÉNOVATION DE L UNITÉ LA PLAINE

RÉNOVATION DE L UNITÉ LA PLAINE RÉNOVATION DE L UNITÉ LA PLAINE UNE SITUATION DÉLICATE À Gustave Roussy, les patients âgés de 0 à 12 ans sont pris en charge au sein de La Plaine,l unité d hospitalisation réservée aux plus jeunes patients.

Plus en détail

Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé (PIII)

Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé (PIII) Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé (PIII) P.MASSON - Centre Hospitalier de la Tour Blanche, BP 190, 36105 ISSOUDUN - 2007 Maison de la Mutualité Le Plan d Intervention Interdisciplinaire

Plus en détail

Fiche et Profil de poste de la sage-femme coordinatrice de proximité

Fiche et Profil de poste de la sage-femme coordinatrice de proximité Fiche et Profil de poste de la sage-femme coordinatrice de proximité Identification du poste Contexte et spécificité Mission principale Missions spécifiques Emploi : Sage-femme Poste de travail : coordinatrice

Plus en détail

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrains : Février 2014

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrains : Février 2014 BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR Les années Pré-school et Maternelle Terrains : Février 2014 Objectifs de Pré-Kids Mirror : Mettre à jour les tendances et les chiffres clés de l'univers des 1-6 ans, dans le

Plus en détail

Soins palliatifs: approche multidisciplinaire et organisation en réseau

Soins palliatifs: approche multidisciplinaire et organisation en réseau Soins palliatifs: approche multidisciplinaire et organisation en réseau Module M6 (69-5) Docteur G. TERRIER Service d accompagnement et de soins palliatifs CHU Limoges La situation en Limousin Une Unité

Plus en détail

Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité

Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité 1 Contexte : Certification V2014 Objectifs de la 4 ème itération de la certification V2014

Plus en détail

NEONATOLOGIE VOTRE ENFANT EST HOSPITALISE EN. Responsable du service : Pr Anne Lienhardt-Roussie Médecin responsable de l unité : Dr Antoine Bedu

NEONATOLOGIE VOTRE ENFANT EST HOSPITALISE EN. Responsable du service : Pr Anne Lienhardt-Roussie Médecin responsable de l unité : Dr Antoine Bedu NEONATOLOGIE VOTRE ENFANT EST HOSPITALISE EN Responsable du service : Pr Anne Lienhardt-Roussie Médecin responsable de l unité : Dr Antoine Bedu 2 SOMMAIRE Présentation du service p.4 Comment rendre visite

Plus en détail

RECRUTE 1 ASSISTANTE SOCIALE POSTE EN CDD (REMPLACEMENT) SERVICE SOCIAL POLE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES. Pièce jointe : Fiches de Poste

RECRUTE 1 ASSISTANTE SOCIALE POSTE EN CDD (REMPLACEMENT) SERVICE SOCIAL POLE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES. Pièce jointe : Fiches de Poste Le Centre Hospitalier Jacques LACARIN RECRUTE 1 ASSISTANTE SOCIALE POSTE EN CDD (REMPLACEMENT) SERVICE SOCIAL POLE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES 1 POSTE A 100% Pièce jointe : Fiches de Poste Renseignements

Plus en détail

Catalogue des formations 2015-2016

Catalogue des formations 2015-2016 Catalogue des formations 2015-2016 valable jusque décembre 2016 Institut de Formation Aides-Soignants (IFAS) et Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) du Centre Hospitalier Compiègne-Noyon Organisme

Plus en détail

Les fondamentaux du staff médico-psycho-social

Les fondamentaux du staff médico-psycho-social Les fondamentaux du staff médico-psycho-social Journée Dépression Périnatale 22 septembre 2016 Bourse du travail Bobigny Patricia Vasseur, Sage-Femme référente/coordinatrice au bureau technique Protection

Plus en détail

«Soins palliatifs en néonatalogie»

«Soins palliatifs en néonatalogie» «Soins palliatifs en néonatalogie» 8ème journée PALIPED Mardi 24 Septembre 2013 Espace Reuilly - Paris DÉFINITION Equipe Ressource Régionale Soins Palliatifs Pédiatriques circulaire ministérielle issue

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION HDJ

DOSSIER D INSCRIPTION HDJ DOSSIER D INSCRIPTION HDJ Fiche de renseignements administratifs page 1 Fiche d Activités physiques et loisirs page 2 Contrat Education nutritionnelle pages 1 à 2 Dossier médical (à remplir par les parents)

Plus en détail

La chirurgie pédiatrique, le nouveau service de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine

La chirurgie pédiatrique, le nouveau service de la Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine La Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine inaugure son service de chirurgie pédiatrique le jeudi 12 avril 2012, ouvert depuis le 22 novembre 2011, complétant ainsi l offre de soins proposée. RÉSUMÉ La Polyclinique

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature FOYER D ACCUEIL ABBE BASSIER POUR ADULTES AUTISTES ET PSYCHOTIQUES DEFICITAIRES FOYER D ACCUEIL MEDICALISE Dossier de candidature NOM DU CANDIDAT(E) : Prénom : NOM et Prénom de la personne chargée du dossier

Plus en détail

ISoSL. Une infrastructure moderne au cœur de la ville, des soins personnalisés. Votre livret d accueil. Centre HOspitalier Psychiatrique de Liège

ISoSL. Une infrastructure moderne au cœur de la ville, des soins personnalisés. Votre livret d accueil. Centre HOspitalier Psychiatrique de Liège ISoSL Centre HOspitalier Psychiatrique de Liège Une infrastructure moderne au cœur de la ville, des soins personnalisés Votre livret d accueil Livret d accueil A l attention des patients hospitalisés à

Plus en détail

USLD Unité de Soins de Longue Durée

USLD Unité de Soins de Longue Durée USLD Unité de Soins de Longue Durée L ADMISSION Elle est prononcée après accord médical par le Directeur et après constitution du dossier administratif. Les frais de séjours sont décrits dans le contrat

Plus en détail

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL 2015-2021 LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL Point presse du 5 novembre 2015 Contacts presse Laure BELLEGOU 04 CONTACT 72 40 74 PRESSE 48 laure.bellegou@chu-lyon.fr Laure BELLEGOU

Plus en détail

SERVICE DE NEONATOLOGIE «DU SENS POUR SA CROISSANCE»

SERVICE DE NEONATOLOGIE «DU SENS POUR SA CROISSANCE» SERVICE DE NEONATOLOGIE «DU SENS POUR SA CROISSANCE» Votre bébé est né un peu trop tôt? À terme, mais ayant rencontré quelques difficultés d adaptation? C est dans le service de néonatologie que votre

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT CENTRE HOSPITALIER DE VICHY PROJET D ÉTABLISSEMENT ADAPTER L OFFRE DE SOINS AUX BESOINS DE LA POPULATION OPTIMISER L ORGANISATION, LES OUTILS ET LES STRUCTURES AMÉLIORER LA QUALITÉ ET DÉVELOPPER LA COMMUNICATION

Plus en détail

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE

DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE DECLARATION POUR LE RESPECT, LA RECONNAISSANCE ET LA LIBERTE DE LA MEDECINE LIBERALE Conférence de presse du Dr. Jean-Paul ORTIZ, Président de la CSMF Le 2 octobre 2015 La loi de santé est actuellement

Plus en détail

De l enseignement spécial

De l enseignement spécial De l enseignement spécial (loi du 6 juillet 1970) à l enseignement spécialisé ( décret du 3 mars 2004) Spécificité 11 ou 17 élèves par classe selon les types. Elaboration d un PIA (plan individuel d apprentissage)

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL

LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL 2015-2021 LES HOSPICES CIVILS DE LYON MODERNISENT L HÔPITAL LOUIS PRADEL Point presse du 5 novembre 2015 Contacts presse Laure BELLEGOU 04 CONTACT 72 40 74 PRESSE 48 laure.bellegou@chu-lyon.fr Laure BELLEGOU

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) HOPITAL PRIVE DE LA SEINE-SAINT-DENIS. 7, Avenue Henri-Barbusse LE BLANC-MESNIL

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) HOPITAL PRIVE DE LA SEINE-SAINT-DENIS. 7, Avenue Henri-Barbusse LE BLANC-MESNIL ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE HOPITAL PRIVE DE LA SEINE-SAINT-DENIS 7, Avenue Henri-Barbusse 93156 LE BLANC-MESNIL Octobre 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE

Plus en détail

Clinique de soins de suite et de réadaptation polyvalents

Clinique de soins de suite et de réadaptation polyvalents Korian Saint Bruno Clinique de soins de suite et de réadaptation polyvalents Spécialité : affections de l appareil locomoteur Située dans un vaste parc arboré au pied des collines de la Treille dans le

Plus en détail

Languedoc-Roussillon Villeveyrac (34) Pays de Montpellier LES ROMARINS

Languedoc-Roussillon Villeveyrac (34) Pays de Montpellier LES ROMARINS Languedoc-Roussillon Villeveyrac (34) Pays de Montpellier LES ROMARINS E H P A D Un marché offrant une excellente rentabilité Le contexte actuel et à venir annonce une amélioration des conditions de vie

Plus en détail

Juillet Réseau ontarien des soins palliatifs

Juillet Réseau ontarien des soins palliatifs Juillet 2016 Réseau ontarien des soins palliatifs EN QUOI CONSISTENT LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENT? Les soins palliatifs en établissement visent à soulager la souffrance et à améliorer la qualité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PARA-MÉDICALISATION DE L HÉLICOPTÈRE DRAGON

DOSSIER DE PRESSE PARA-MÉDICALISATION DE L HÉLICOPTÈRE DRAGON DOSSIER DE PRESSE PARA-MÉDICALISATION DE L HÉLICOPTÈRE DRAGON 67 DE LA SÉCURITÉ CIVILE DE STRASBOURG PAR LE SAMU 67 DES HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG Historique Dès 1976, après trois années d existence,

Plus en détail

Le nouveau Pôle Mère-Enfant accueille une unité de néonatologie - niveau 2A

Le nouveau Pôle Mère-Enfant accueille une unité de néonatologie - niveau 2A Le nouveau Pôle Mère-Enfant accueille une unité de néonatologie - niveau 2A Mars 2016 Saint-Jean, le 10 mars 2016 LE NOUVEAU PÔLE MERE-ENFANT DE LA CLINIQUE DE L UNION ACCUEILLE UNE UNITE DE NEONATOLOGIE

Plus en détail

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP)

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) Emmanuel GODDAT directeur d hôpital, directeur adjoint aux relations

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI Urban Patrimoine a reçu le visa de l AMF n 10-35 en date du 17 septembre 2010 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la société de gestion par demande adressée

Plus en détail

ANNEXE 5 SOINS PALLIATIFS CRITERES DE DECISION

ANNEXE 5 SOINS PALLIATIFS CRITERES DE DECISION ANNEXE 5 SOINS PALLIATIFS CRITERES DE DECISION 1 Critères de décision pour le contrôle du GHM 23Z02Z (soins ) correspondant aux GHS 7956 7957 7958 Exposé de la situation Les soins sont inscrits dans les

Plus en détail

Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales.

Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales. Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales. Le Conseil Général du Cher a souhaité associer l ensemble des acteurs aux différentes étapes,

Plus en détail

Rapport d activités 2016

Rapport d activités 2016 Rapport d activités 2016 Organisme : Association «la Voix de l Enfant» à Nabeul Le but de l Association est d aider les enfants en difficulté. Elle a pour objectif général de lutter contre toute forme

Plus en détail

Services d aide à l intégration de l AWIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoins spéécifiques?

Services d aide à l intégration de l AWIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoins spéécifiques? Services d aide à l intégration de l AW WIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoin ns spécifiques? Alice Pierard Analyse UFAPEC Novembre 2015 N 24.15 Résumé : Aux côtés et avec l aide de l

Plus en détail

~ 98 ~ ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ET DIAGNOSTIC PRENATAL

~ 98 ~ ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ET DIAGNOSTIC PRENATAL ~ 98 ~ ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ET DIAGNOSTIC PRENATAL ~ 99 ~ 4.5 Assistance médicale à la procréation (AMP) et diagnostic prénatal (DPN) 4.5.1 Assistance Médicale à la Procréation (AMP) L

Plus en détail

Charte Réseau de santé Epsilon

Charte Réseau de santé Epsilon EPSILON Réseau de coordination à domicile Gérontologie - Soins de support - Soins palliatifs Charte Réseau de santé Epsilon Quatrième version créée du fait du déménagement en mars 2012, faisant suite :

Plus en détail

ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE MARSEILLE L A P - H M P R E N D S O I N D E V O U S

ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE MARSEILLE L A P - H M P R E N D S O I N D E V O U S ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE MARSEILLE L A P - H M P R E N D S O I N D E V O U S >>>>>>>>>>>>>>>> L AP-HM REPOND A 3 GRANDES MISSIONS Les soins L enseignement La recherche >>> EXPERT EN SOINS AU SERVICE

Plus en détail

Les besoins. non satisfaits : Un sondage destiné aux gens qui soutiennent une personne touchée par le cancer

Les besoins. non satisfaits : Un sondage destiné aux gens qui soutiennent une personne touchée par le cancer Les STUDY ID non : Un sondage destiné aux gens qui soutiennent une personne touchée par le cancer Ce sondage présente un vaste éventail de non auxquels peuvent faire face les amis ou membres de la famille

Plus en détail

RESEAUX DE PEDIATRIE

RESEAUX DE PEDIATRIE RESEAUX DE PEDIATRIE Organisation nationale (recherche et avancées) Inter régionale et régionale Dr Anne Isabelle Bertozzi-Salamon DESC ONCO Responsable du comité réseau SFCE Epidémiologie Incidence: 1-2%

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. Pourquoi souscrire un contrat de dépendance? Souscrire un contrat de dépendance est

Plus en détail

Adaptalia Métiers Restauration rapide IDCC : 1501 Découvrez la complémentaire santé spécialement adaptée à votre activité.

Adaptalia Métiers Restauration rapide IDCC : 1501 Découvrez la complémentaire santé spécialement adaptée à votre activité. Solutions AXA pour les entreprises - Santé Adaptalia Métiers Restauration rapide IDCC : 1501 Découvrez la complémentaire santé spécialement adaptée à votre activité. La réponse à vos nouvelles obligations

Plus en détail

Master "Pathologie humaine" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Pathologie humaine Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Conseillére oncogénétique Emploi de niveau intermédiaire : technicien, agent de maîtrise, maîtrise administrative et commerciale, VRP Conseillère

Plus en détail

CLINIQUE AMBROISE PARE

CLINIQUE AMBROISE PARE 1 COORDONNEES DE L ETABLISSEMENT Raison sociale SA CLINIQUE AMBOISE PARE Adresse 387, route de Saint-Simon Code postal 31082 Commune Toulouse cedex 1 N FINESS 310 780 382 N SIRET 300 379 765 00021 Représentant

Plus en détail

Formation «Dispenser l Education thérapeutique»

Formation «Dispenser l Education thérapeutique» INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & CORSE CENTRE REGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE Nos Sites : AIX I AVIGNON I MARSEILLE I NICE I OLLIOULES I SAINT RAPHAEL S ITE DE N ICE : 17

Plus en détail

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016 CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2016 Les partenaires sociaux de votre branche ont créé un fonds d action sociale en juillet 2014. Ce fonds

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

Le bénévolat aujourd hui

Le bénévolat aujourd hui Le bénévolat aujourd hui Enjeux individuels et collectifs Juin 2015 Cécile BAZIN Marie DUROS - Jacques MALET Recherches & Solidarités Un réseau associatif d experts et d universitaires : Sans but lucratif,

Plus en détail

Services du CSSS de Jonquière - CLSC

Services du CSSS de Jonquière - CLSC Services du CSSS de Jonquière - CLSC PROGRAMMES Enfance Familles Jeunes 0-5 ans (incluant les services de santé mentale pour les jeunes) Futurs parents en attente d une naissance. - Grossesse dans un contexte

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

C est quoi un Restos Bébés du Coeur?

C est quoi un Restos Bébés du Coeur? AVIGNON témoignage de Cisse Cisse, 30 ans, est une habituée des Restos du coeur de la Porte de la Villette. C est une bénévole qui lui a parlé de la formule réservée aux mamans solos. Depuis, elle est

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE POLE GERONTOLOGIQUE EHPAD SAINT ANDRE REGLEMENT INTERIEUR

CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE POLE GERONTOLOGIQUE EHPAD SAINT ANDRE REGLEMENT INTERIEUR CENTRE HOSPITALIER DE MANOSQUE POLE GERONTOLOGIQUE EHPAD SAINT ANDRE REGLEMENT INTERIEUR La maison de retraite Saint André est un lieu de vie qui accueille des personnes âgées et leur apporte un service

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES FEMMES EN SITUATION DE PRÉCARITÉ AU CHU D AMIENS

PRISE EN CHARGE DES FEMMES EN SITUATION DE PRÉCARITÉ AU CHU D AMIENS PRISE EN CHARGE DES FEMMES EN SITUATION DE PRÉCARITÉ AU CHU D AMIENS MC BLANCHARD M BOISTEL DEFINITION DE LA PRECARITE Absence d une ou plusieurs sécurités permettant aux personnes et aux familles d assurer

Plus en détail

frais de garde d enfants

frais de garde d enfants Le crédit d impôt remboursable pour frais de garde d enfants Mon dossier en ligne revenu.gouv.qc.ca Cette publication est accessible par Internet. En assurant le financement des services publics, Revenu

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU WOUSPEL

CHARTE DU RESEAU WOUSPEL CHARTE DU RESEAU WOUSPEL PREAMBULE : Le Réseau Wouspel est un réseau de santé regroupant toute personne, professionnel de santé ou non qui désire participer à la promotion des soins palliatifs à la Martinique.

Plus en détail

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord Unité 15 décembre 2011 Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord 1 Unité 2009 En 2009, le Pôle Tête et Cou NORD disposait de 3 services d hospitalisation complète de 56 lits sur

Plus en détail

PROJET «NOUYGAL» : SUIVI DES FEMMES ENCEINTES INFECTÉES PAR LE VIH ET DE LEURS ENFANTS A L HÔPITAL GABRIEL TOURÉ DE BAMAKO. Hôpital Gabriel Touré

PROJET «NOUYGAL» : SUIVI DES FEMMES ENCEINTES INFECTÉES PAR LE VIH ET DE LEURS ENFANTS A L HÔPITAL GABRIEL TOURÉ DE BAMAKO. Hôpital Gabriel Touré PROJET «NOUYGAL» : SUIVI DES FEMMES ENCEINTES INFECTÉES PAR LE VIH ET DE LEURS ENFANTS A L HÔPITAL GABRIEL TOURÉ DE BAMAKO. Hôpital de la Pitié Salpêtrière Hôpital Gabriel Touré Les personnes ayant participé

Plus en détail

AIDE POUR L ENSEIGNANT NOUVELLEMENT AFFECTÉ en SEGPA

AIDE POUR L ENSEIGNANT NOUVELLEMENT AFFECTÉ en SEGPA AIDE POUR L ENSEIGNANT NOUVELLEMENT AFFECTÉ en SEGPA S E G P A Section d' Général et Professionnel Adapté I. LA DIMENSION INSTITUTIONNELLE 1.1 La SEGPA fait partie du collège La SEGPA fait partie intégrante

Plus en détail

Charte de cohabitation

Charte de cohabitation Charte de cohabitation Annexée à la convention d hébergement temporaire à titre gracieux chez l habitant d une personne bénéficiant d une protection internationale La liste des points abordés n est qu

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION Intitulé du Parcours métiers SE FORMER AUX METIERS DE L'AIDE A DOMICILE n de l offre de formation 2015 4969 0948 Nom de

Plus en détail

Accompagnement, Soins et Services à la Personne. Épreuve E2 Analyse de situations professionnelles

Accompagnement, Soins et Services à la Personne. Épreuve E2 Analyse de situations professionnelles BAC PRO 7sujets zéro INÉDIT Nouveau référentiel SUJETS D ENTRAÎNEMENT Bac Pro ASSP Accompagnement, Soins et Services à la Personne Épreuve E2 Analyse de situations professionnelles Eyrolles Éducation /

Plus en détail

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir

Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Préserver son autonomie : comprendre, anticiper et choisir Comment être aidé lorsque l on aide? Besoin de répit? Certaines structures accueillent de façon temporaire les personnes dépendantes. Elles permettent

Plus en détail

MATERNITÉ INFOS PRATIQUES

MATERNITÉ INFOS PRATIQUES MATERNITÉ INFOS PRATIQUES Sages-femmes et puéricultrices de la Maternité vous souhaitent la bienvenue et vous remercient de votre confiance. «Vous accompagner dans votre projet de naissance» Une priorité

Plus en détail

Master 2 Domaine : Sciences Humaines et Sociales Mention : Psychologie. Situation 30 mois après l'obtention du diplôme - 1 er décembre 2012

Master 2 Domaine : Sciences Humaines et Sociales Mention : Psychologie. Situation 30 mois après l'obtention du diplôme - 1 er décembre 2012 Taux de réussite * / taux de réponse : Situation des diplômés Satisfaction dans l'emploi Taux d'insertion * : 92,9% Missions à accomplir * diplômés occupant un emploi / diplômés présents sur le marché

Plus en détail

Centre Hospitalier de SOMAIN 61 bis rue Joseph BOULIEZ SOMAIN Tél :

Centre Hospitalier de SOMAIN 61 bis rue Joseph BOULIEZ SOMAIN Tél : Centre Hospitalier de SOMAIN 61 bis rue Joseph BOULIEZ 59490 SOMAIN Tél : 03.27.93.09.09 www.ch-somain.fr Centre Hospitalier de SOMAIN MS18 Livret d accueil Version janvier 2013 2 Madame, Mademoiselle,

Plus en détail

LES FONDATIONS FRANÇAISES ET LA PUISSANCE PUBLIQUE. 1987-2003 : vers l allègement du contrôle par la puissance publique

LES FONDATIONS FRANÇAISES ET LA PUISSANCE PUBLIQUE. 1987-2003 : vers l allègement du contrôle par la puissance publique XXème COLLOQUE DE L ADDES 10 mars 2009 LES FONDATIONS FRANÇAISES ET LA PUISSANCE PUBLIQUE Odile de Laurens, responsable de l Observatoire de la Fondation de France. Janvier 2009 La lecture des différents

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail