Les élections présidentielles ont été l objet de

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les élections présidentielles ont été l objet de"

Transcription

1

2

3 p.3 Editorial p.4-5 p.6-7 p.8-9 Mai 2012 n 180 RETOUR EN IMAGES François Hollande à Nevers ZOOM... sur Yves Gomy (et les Coléograffes) p ECONOMIE SELNI, moteur de relance p CADRE DE VIE Le Développement Durable p.18 ENVIRONNEMENT La Loire autrement p.19 HOMMAGE à Béatrice Canler p VIE SCOLAIRE Réhabilitation de la Rotonde, La Grande Lessive... p JEUNESSE L Acroballe Circus, Les Gens d ici... p SPORT Gymnastique du Cheval, Ecole du sport, Aïkido, Tennis, Moto... p.38 Nouveaux commerces p FiCHE PATRIMOINE L imprimerie Chassaing p Proximité - Etat Civil Circulation - Travaux p Expression politique p CARTE POSTALE Saint-Parize-le-Châtel LE GUIDE, supplément culturel 12 pages Nevers Ça Me Botte Magazine d information municipale SERVICE COMMUNICATION 1, place de l Hôtel de Ville Nevers Cedex Tel: / / / Fax : N Mai 2012 Directeur de la publication : Florent Sainte Fare Garnot Rédacteur en chef : Philippe Chauvet e.mail : RÉDACTION ET MISE EN PAGE : Thierry Desseux (45 14), Alain Haye (45 58), Stéphane Ebel (47 17), Jean-Michel Marchand (47 24), Thibault Lavêvre, Brigitte Dray-Dremeau, Photographies: Patrick Leriget (47 07), Christophe Masson, Jean-Michel Marchand, Stéphane Ebel. IMPRESSION : Chevillon Imprimeur 26, Bd Kennedy - BP Sens Cedex Tel : DIFFUSION : Régie Inter-Quartiers - Réservoir 13, place des Courlis Nevers Tel : TIRAGE : exemplaires - Imprimé sur papier PEFC - Certification internationale de gestion durable des forêts. Réalisé par une imprimerie certifiée Imprim Vert. ÉDITORIAL RECONSTRUIRE, PAR LA FORCE DÉMOCRATIQUE Les élections présidentielles ont été l objet de l attention et des passions de tous les Français pendant de longs mois. Elles viennent de connaître leur épilogue. Les urnes ont parlé et une majorité nette de Français a souhaité le changement et le redressement de la France dans la justice et l espoir de la jeunesse. Ayant soutenu activement, à Nevers, la candidature du nouveau président de la République, ce résultat me réjouit. C est d autant plus vrai que j ai pu mesurer, au soir du deuxième tour, le retentissement de l élection de François Hollande auprès de très nombreux jeunes de notre ville, mais aussi d habitants très divers, des chefs d entreprise, des commerçants, des artisans, des salariés, des artistes, des retraités, des travailleurs sociaux, des enseignants et bien d autres encore. Ils représentent une chance et une force pour notre ville. La visite de François Hollande dans la cité ducale, le 1 er mai, a été un moment très fort de notre vie collective. D abord et avant tout parce qu un vibrant hommage a été rendu à la mémoire de Pierre Bérégovoy, maire irremplaçable et cher à la mémoire de tous les habitants, au-delà de leurs différences. Ensuite, aussi, parce que cette visite a valeur de reconnaissance pour notre ville, ville moyenne, ville ouvrière, ville cheminote, dans un département rural, ville bien souvent oubliée, quand ce ne fut pas punie pendant les dernières années, mais ville pleine d envies, de projets et de la volonté de participer au redressement de notre pays. Enfin, cette visite a permis d établir un contact avec le président de la République, qui permettra à vos élus municipaux de promouvoir les projets neversois avec l efficacité la plus grande possible, demain, auprès des services de l Etat ; qu il s agisse des ministères, comme pour la maison d arrêt hier, et demain pour le TGV, ou des services départementaux de l Etat, si importants dans notre travail de développement quotidien. L élection de François Hollande intervient dans un moment très particulier de notre histoire, marqué par la crise économique, la souffrance sociale et les pouvoirs sans règles des marchés financiers. Le chemin pour nous tous, pour notre pays, sera celui d une reconstruction par étapes, supposant du courage, et que l équité devra guider à chaque instant. Je soutiendrai cette démarche car elle me paraît être la bonne, en conscience. Je le ferai librement et sans œillères, n hésitant pas à faire part de telle ou telle attente ou besoin, ressenti ou mesuré à l occasion de nos rencontres et discussions quotidiennes, si besoin avec force. Telle me parait être la mission d un maire auprès de sa population, avec ses convictions bien sûr, et avant tout avec sa ville. Enfin, je tiens à saluer tous les neversois, qui, très nombreux, se sont déplacés aux urnes pour exprimer leur choix civique. La participation dans notre cité a témoigné d une grande vitalité démocratique. J appelle chacun des votants qui trouvaient pour la première fois le chemin de l isoloir ou qui le retrouvaient pour la première fois depuis longtemps, à en faire une habitude. C est une force démocratique essentielle qu ils ont donné à la politique qui sera menée par le gouvernement, et une confortation de nos institutions bien utile, pour aller vers un avenir meilleur pour notre jeunesse. maire de Nevers N e v e r s ç a m e b o t t e! N

4 L ACTU EN IMAGES Organisée pour la troisième année par la Régie inter-quartiers de Nevers, le Festival des Talents a battu son plein dans le quartier Est, le 14 avril dernier. Une belle démonstration de créativité et d esprit artistique que les habitants ont applaudi nombreux. Danse - comme ici sur notre cliché - mais aussi photo, peinture, couture, sculpture... De concerts en expositions, le quartier a révélé qu il est bien celui du talent multiple! LE TALENT A SON FESTIVAL AUX COURLIS! DES CRÉATIONS MAISON Grand moment de chaleur sur fond de musique festive, lors du passage de Yannick Noah sur la scène de la Maison de la Culture, les 5 et 6 avril derniers. Véritable concert-événement, en version acoustique, au fil duquel le public conquis a autant participé des mains que des pieds. ON A DANSÉ AVEC YANNICK! Zoom sur le défilé de mode qui se déroulait au lycée de la communication Alain-Colas, le lundi 16 avril. Intitulé «Absurde», il présentait les créations des étudiants de Terminale en section Arts Appliqués. 4 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 8 0

5 L ACTU EN IMAGES SOUS LE CHARME DE CES DAMES Le dernier Salon des Dames qui s est tenu au Palais ducal a été un franc succès, alors qu il renouvelait sa formule après 20 ans d existence : conférences, tables-rondes et vente-dédicaces ont attiré un public venu nombreux, devant un parterre d auteures célèbres, de Régine Deforges à Tristane Banon. A gauche, le maire Florent Sainte Fare Garnot et la députée Martine Carrillon-Couvreur, à l heure de l inauguration, aux côtés de la nouvelle présidente Lydie Dupont. Le 28 avril dernier, au Palais ducal, ils échangeaient à nouveau leurs consentements, le coeur battant, devant monsieur le Maire... Liliane et Jean Kordé, en effet, confirmaient leur amour après 70 ans de mariage! C était à Paris, le 23 avril Liliane - fille d une famille de Fourchambault et Garchizy - était alors jeune couturière, et Jean, pas encore l artiste peintre accompli, aujourd hui bien connu de tous les Nivernais. Installés depuis 42 ans dans la Nièvre, ils ont fêté ces belles noces de platine en présence de leurs témoins et de leur famille. Et Jean Kordé d évoquer Liliane, la femme de sa vie : «A ses côtés, je n ai vu le temps passer... C était elle, tout simplement. Ma chance fut de la rencontrer.» L AMOUR DE TOUTE UNE VIE SAMEDIS ANIMÉS POUR PIÉTONS En centre-ville, samedis-piéton et samedis-animation se succèdent au gré des événements et des fêtes qui animent la cité... Prochains samedis-piéton : les 2 et 9 juin. Prochains samedis-animation : 16 juin (avec la fête du quartier Saint-Pierre) et 7 juillet (pendant le festival des Zaccros). A noter aussi, au parc municipal, les Marchés de l été : les 11 et 25 juillet puis les 8 et 22 août. L ARTISAN-COIFFEUR Le coiffeur Jean-Louis Morand - dont le salon rue des Récollets est bien connu des neversois - recevait, le 16 mars dernier au Palais ducal, un prix Stars et Métiers. Décernés depuis plus de trente ans, les prix Stars et Métiers récompensent le savoir-faire et l initiative d artisans régionaux qui mettent l accent sur la recherche et la performance. Quatre lauréats Nivernais figuraient cette année parmi les 150 artisans présents. Egalement : Christophe Bonnet (menuisier à Nevers) ; Olivier Fabre (charpentier et couvreur à Cosne) ; et Patrice Lagoutte (menuisier et serrurier à Guérigny). Bravo à eux! N e v e r s ç a m e b o t t e! N

6 L ACTU EN IMAGES LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE À NEVERS LE 1 ER MAI 12H15 : Arrivée au Palais ducal, premier bain de foule 11H30 : recueillement sur la tombe de Pierre Bérégovoy. 13H15 : Le maire de Nevers, Florent Sainte Fare Garnot prononce un discours d accueil évoquant Pierre Bérégovoy, Nevers, et la lignée qui va de François Mitterrand à François Hollande. 13H30 : Sous un soleil radieux, le président François Hollande rend un vibrant hommage à Pierre Bérégovoy, ancien maire de Nevers, ancien premier ministre, disparu le 1 er mai Il s adresse aux quelque 3000 personnes présentes sur l esplanade, parmi lesquelles de nombreux jeunes, dans un discours rassembleur personnes sur l esplanade du Palais. 6 N e v e r s ç a m e b o t t e! N H : Fidèle à sa réputation d homme proche des gens, François Hollande s est prêté à une longue séance d autographes.

7 L ACTU EN IMAGES Le 1 er mai dernier, le désormais président de la République François Hollande était à Nevers. Une journée placée sous le signe de l hommage, celui rendu à Pierre Bérégovoy, saluant le parcours extraordinaire d un homme ordinaire, sincère et honnête ; celui d un ouvrier devenu ministre. Tout un symbole en ce jour de fête des travailleurs. N e v e r s ç a m e b o t t e! N

8 zoom sur... Yves Gomy et les Coléograffes 1 Joyeux histérides Entomologiste spécialisé dans l étude de la famille des histérides, Yves Gomy est tombé sous le charme des graffitis dédiés aux insectes et qui fleurissent depuis quelques mois autour de Nevers. Entre deux missions coléoptéristes, le prof d histoire-géo à la retraite a publié* une fine analyse sur les Coléographes de nos contrées. Un bel hommage à leurs auteurs. LE COUP DE FOUDRE AVEC LES INSECTES PREND SON EN- VOL EN Yves Gomy est en classe de 5 ème et tombe amoureux de petites bestioles observées sur la platine du microscope. Cinquante et quelques années plus tard, la passion est intacte. Voyages et missions internationales ont conduit l histéridologue vers une somme d informations et d études scrupuleuses. Ses publications et la reconnaissance du milieu témoignent de la qualité de ses travaux. Dans son antre neversoise, une imposante collection de vitrines, soigneusement répertoriées et encadrées par des masses d ouvrages, abrite des milliers d histérides. C est donc le regard d un incontestable spécialiste qui s est posé sur la formidable production des graffeurs nivernais. Extraits de son récit analytique... «Lors d un trajet entre Nevers et Bourges, mon attention omniprésente de coléoptériste fut brusquement activée et remplaça instantanément l indispensable observation visuelle synthétique propre à tout automobiliste responsable Ce que je venais d apercevoir, accroché sur un long mur de béton bordant la route départementale 976, non loin du Guétin, valait le demi-tour! Au milieu de nombreux tags et autres graffitis nauséeux, un joyau coloré, une Bête à bon Dieu illuminait, par sa présence, l univers glauque d une surface périurbaine de Grande Solitude! Le graphisme était pur, les couleurs lumineuses Une prise de conscience écologique et notre Coccinella septempunctata L., parfaitement reconnaissable! Chose curieuse, le même mur portait aussi la silhouette sombre d un autre Coléoptère que je pris d abord pour un Carabique mais qui, à la réflexion, pourrait plutôt être un Ténébrionide Quelques jours plus tard, sur un abri-bus d une route secondaire... une autre Coccinelle déclencha chez moi l envie irrépressible d en savoir plus, de rencontrer «l artiste» et de connaître ses motivations. En deux mois (juillet et août 2011), la «chasse» fut intense et le tableau dépassa toutes mes espérances (une trentaine de graffes). Les coléograffes et autres graffitis entomologiques de la région de Nevers occupent des surfaces diverses et variées. Toutes ces surfaces «décorées» appartiennent cependant exclusivement au domaine public ou ont fait l objet d une autorisation préalable voire d une commande communale... Aller à la billebaude reste, pour moi, la manière la plus agréable de croiser ces graffes afin de les capturer. Le bouche-à-oreille local peut aussi s avérer utile pour multiplier les prises... Mis à part «la Fourmi» et «le Carabe» de Jace, il ne m avait pas été donné de voir des graffitis d Insectes aussi réalistes. Pour beaucoup d entre eux, la finesse d exécution permet de remonter jusqu au genre et même jusqu à l espèce. Les «hybrides» fantaisistes ne sont pas pour autant exclus... Il m a fallu du temps, de la patience et aussi un peu d acharnement 8 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 8 0

9 pour arracher enfin une entrevue anonyme et légitimement prudente à l un des auteurs de ces petits chefs-d oeuvre - «Il y a quelque temps, un pote, que je considère comme mon maître en la matière, m a embarqué pour une session et il m a branché sur les insectes, il avait déjà réalisé une guêpe (magnifique, respect ) antérieurement. Certains graffeurs en avaient réalisé de façon occasionnelle aussi. Mais je décidai d en faire ma griffe, mon «blaze» en grande quantité sur le département et le plus souvent avec une coccinelle. Ce coléoptère est devenu mon tag!» - Pourquoi une telle motivation? - «Techniquement, les coléoptères sont très J ai le sentiment de peindre pour le public en général (Raider) intéressants à travailler, du point de vue lumière, couleurs et effets d ombres des pattes sur le béton. On arrive parfois à un effet réaliste sur certains même si l échelle est démesurée. D ailleurs sur ce point, tant mieux Ils sont petits en taille, mais leur importance est grande sur l équilibre planétaire. Belle reconnaissance quoi En plus, dans notre département majoritairement rural, «les coléograffes» se sentent particulièrement à l aise sur les murs! La nature reprend toujours ses droits Je dirais aussi que nous cassons la routine des gens trop habitués à se taper des panneaux publicitaires pourris et j en passe Genre : tiens, il se passe des choses «sympas» sur les routes! Des gens dessinent, gratuitement, sans pensées mercantiles, juste pour le fun? Ben oui, c est aussi ça l esprit du hip hop... Un peu comme un publicitaire sauf que nous ne payons pas nos emplacements! Je dirais aussi que le feeling compte énormément, il faut que le mur te parle. Personnellement je ne sélectionne que les supports étatiques, jamais de murs de particuliers En général, je m inspire des coléoptères directement sur internet, puis il m arrive de faire des chimères, des caricatures. Le temps? Pour l Hister illigeri haut de deux mètres en pleine ville, j ai mis une heure et demie! On est content, on se dit : même pris en flag, qu est ce que je risque ça déplaît à qui? Avant tout, j ai le sentiment de peindre pour le public en général Offrir quelque chose de sympa et surprenant. Il faut laisser le graffiti dans son contexte et son origine première : la spontanéité, l interdit, l adrénaline et l anonymat quasi général.» J ai beaucoup voyagé Je n avais jamais vu de tels graffitis d insectes ni rencontré de graffeurs «entomologistes». Le département de la Nièvre en compte au moins trois dont les talents pourraient faire école. Ils se singularisent par une réelle prise de conscience écologique. Leurs oeuvres, originales et réalistes, contrastent avec la banalité habituelle. Elles méritent l attention et pourraient s ajouter aux centres d intérêt touristiques liés à la Loire et au riche patrimoine naturel nivernais. À suivre Yves Gomy devant l Hister illigeri illigeri Duftschmid, Nevers, mur sud d un ancien bâtiment désaffecté de la caserne Pittié. «À ma connaissance, la plus grande représentation mondiale d une espèce d Histeridae.» 2 - Scutellaire rayée ou Punaise arlequin, Heteroptera, Pentatomidae, entre La Charitésur-Loire et La Marche, pont enjambant l autoroute. 3 - L une des coccinelles (tag de Raider), entre Chevenon et Imphy. 4 - Yves Gomy en admiration devant une autre coccinelle, à Nevers, rue Pablo-Neruda. 5 - Hymenoptera Vespidae, La Charité-sur-Loire, contrefort d un pont enjambant l A77. «L un des chefs-d oeuvre des graffitis d Insectes dans la Nièvre, avec la Punaise et l Hister évidemment!» 6 - Criocère du Lis Chrysomelidae, Pougues-les- Eaux (Nièvre), route de Guérigny, pont A77. * Contribution à la connaissance des coléograffes du Nivernais (Coleoptera et Art périurbain), par Yves Gomy, in L Entomologiste, tome 67, n 6. N e v e r s ç a m e b o t t e! N

10 économie Moteur de relance Spécialiste des moteurs pour lave-linge, Selni a conclu récemment un contrat extraordinaire. Au bord du gouffre il y a trois ans, l entreprise neversoise de 150 salariés va en effet fournir chaque année, et pendant dix ans, deux millions de moteurs à Vestel, le géant turc de l'électroménager. 10 LA PUGNACITÉ DES DIRIGEANTS, LA QUALITÉ DES PRODUITS ET L ENGAGEMENT DES ÉLUS LOCAUX ONT FINI PAR PAYER. Après avoir pris de plein fouet la crise de 2008, Selni se trouvait au bord du dépôt de bilan avant d être rachetée en 2009 par Bruno Flocco et quelques cadres de l entreprise sous la forme d'un LBO (Leveraged Buy Out, autrement dit «financement d acquisition par emprunt»). L ancienne usine Thomson (voir historique page suivante) vient en effet de décrocher «le contrat du siècle» selon son PDG. Selni doit fournir chaque année, et pendant dix ans, deux millions de moteurs au géant turc de l'électroménager, Vetsel. Conséquence : l'entreprise de la rue Louise Michel devrait doubler son chiffre d'affaires dès 2013 et préserver les emplois locaux (150) pour une décennie, au minimum. «C'est vraiment un contrat exceptionnel», explique Philippe Vidal, directeur général de Selni. D autant qu il s agit d un contrat de fournisseur exclusif pour ce nouveau client. Sur cette production annuelle estimée à deux millions de moteurs, un million deux cent mille seront produits à Nevers, les huit cent mille autres seront fabriqués par Selni, mais en Turquie. «Une ligne de Nevers sera installée làbas, à Manisa, précise Philippe Vidal. Nos techniciens se rendront en mission pour la mise en route de la chaîne de production. Ensuite, le recrutement se fera sur place, mais au préalable, la formation des techniciens turcs s effectuera ici, à Nevers.» Il n y aura pas de transfert de N e v e r s ç a m e b o t t e! N Ce n est qu une étape! technologie vers la Turquie et les quelque 28 millions d'euros de chiffre d'affaires attendu pour 2011 chez Selni devraient ainsi être doublés. Chaque année, un million deux cent mille moteurs (Universel 3) seront donc produits à Nevers. De plus, le tout nouveau moteur BLDC à aimants permanents sera prochainement lancé. Une production supplémentaire source d emplois à Nevers. Et la conquête de nouveaux marchés. Une excellente nouvelle pour l économie de notre ville. Le maire, Florent Sainte Fare Garnot, s est battu pour aider au plan de financement de ce nouveau moteur, via une participation de l ADN et une recherche de financements bancaires. «Et ce n est qu une étape, se félicite le directeur général. Nous avons la perspective d un important marché indien - près de quatre cent mille moteurs par an - dont les premières préséries débutent en ce mois de mai.» Toujours Philippe Vidal, directeur général de Selni, moteur BLDC en mains.

11 NOUVEAU Moteur BLDC - SELNI "BrushLess Direct Current" Ce nouveau moteur électrique génère jusqu à 40% d économie d énergie. La technologie de cette petite merveille est dite «brushless» (sans balais), et offre un rendement de 90%. Un programme de fonctionnement de l application permet, en outre, de contrôler directement bon nombre de paramètres, comme l essorage, pour lequel il réduit bruit et vibrations. SELNI STORY 1939 : la compagnie française THOMSON- HOUSTON s'installe à Nevers. De 1945 à 1950 : diverses fabrications : trains d atterrissage, matériel de radiologie, lecteurs de microfilms, caméras DUCRETET-THOMSON Mais aussi réglettes pour l éclairage fluorescent et premières fabrications pour l électroménager : moteurs pour groupes frigorifiques et compresseurs. De 1950 à 1960 : développement de la grande série : unités frigorifiques, évaporateurs, thermostats pour réfrigérateurs, armoires frigorifiques. L usine de Nevers produit le premier compresseur hermétique construit en Europe. Elle fabriqua aussi des moteurs de tourne-disques! L une des chaînes de montage du rotor équipant les moteurs universels chez Selni. sous l effet d'un plan de continuation, Selni se relance donc de la plus belle des manières. «Et nous avons également d autres ouvertures hors électroménager, ajoute Philippe Vidal. Dans le domaine des tondeuses, des perceuses à colonnes, des ventilateurs, des aspirateurs et des nouvelles énergies, comme les éoliennes» Florent Sainte Fare Garnot, maire de Nevers : «Selni est l exemple de ce que peut être le rebond de l emploi à Nevers. Une initiative forte et innovante des responsables de l entreprise mais aussi une volonté marquée et renouvelée des élus locaux à leur côté. J ai voulu que nous mettions toutes les chances pour l'aboutissement de ce beau projet." Selni emploie actuellement 150 personnes à Nevers. Deux tiers en production, un tiers dans les différents services (technique, administration...). De 1960 à 1970 : étude et lancement d un nouveau compresseur. Création d une nouvelle société : ETA (compagnie des lampes, qui est aujourd hui PHILIPS). C est vers 1965 que commença la fabrication de moteurs pour lave-linge (lancement du 2V en 1966, année de la fusion entre THOMSON-HOUSTON et la société HOTCHKISS-BRANDT). De 1970 à 1980 : compresseurs (jusqu en 1973), moteurs de différentes conceptions et principes, convecteurs, relais et électrovannes. Depuis 1980 : spécialisation dans les moteurs et les motopompes : THOMSON-HOUSTON-HOTCHKISS- BRANDT devient SELNI (Société ELectromécanique du NIvernais) mais fait toujours partie de THOMSON (nationalisé en 1982) : SELNI rejoint ATB (groupe ATEC) 2010 : SELNI est reprise par Bruno Flocco (PDG, principal actionnaire), associé avec les cadres et une partie (près de 40%) du personnel : SELNI signe un contrat avec la société turque Vestel (deux millions de moteurs de machines à laver chaque année pendant dix ans). N e v e r s ç a m e b o t t e! N

12 Semaine du Développement durable Une 10 ème édition fêtée dans les règles de l art Axée sur le thème de l information aux citoyens, la semaine du développement durable a fêté cette année ses dix ans. Engagés aux côtés de la municipalité et du CLDD - Conseil local du développement durable -,156 partenaires se sont mobilisés pour que cette semaine soit une réussite. LA semaine du développement durable s est déroulée du 1er au 7 avril. Pour cette dixième édition, rencontres, débats, animations étaient au programme, avec comme point d orgue le Village du Développement Durable. UNE SEMAINE BIEN REMPLIE Les festivités ont commencé dimanche 1 er Avril avec un rendez-vous sur les bords de jusqu au bec d Allier. Une descente de Loire organisée avec les associations Eaux Mêlées Randonnée et Terroir et Patrimoine. Le lundi était réservé au jardinage, avec une formation sur le compostage, à la Baratte, avec les jardins en partage. Une trentaine de personnes a assisté à cette animation. Mardi 3 avril la journée a débuté par une «pause-café» au centre social du Banlay. «Comment réduire sa facture d énergie?» était le thème d un débat où une douzaine de femmes du quartier ont découvert, à travers des ateliers, de nombreuses astuces pour réaliser des économies. Mardi midi, un déjeuner «moins bête» était organisé au CAUE (Conseil d Architecture d Urbanisme et d Environnement) sur l éco-habitat. Après la pro- un échange a eu lieu avec une cinquantaine de personnes. A 20h 30, une action commune du CLDD, de la Médiathèque, de l ACNE, du CNAD et de l association «Veille au grain», «Notre poison quotidien» de Marie-Monique Robin, à l Auditorium du Centre Jean-Jaurès. Cette projection a été suivie d un débat animé par Geneviève Omessa et Pierre Kaluzny. Le mercredi 4 avril était réservé aux collégiens de Victor-Hugo avec une manifestation autour du Magnolia, un arbre offert par le CLDD et planté par la Direction de l Environnement Urbain. (photo n 2) Ce a été mis en place par le groupe transports du 1 au collègue à vélo. Cette opération sera renouvelée chaque premier mercredi du mois. Le jeudi 5 avril, la «pause café» a été renouvelée à l Appart de la Grande Pâture. (photo n 1) Un temps fort, également, le vendredi 6 avril, avec le colloque sur l agriculture urbaine et périurbaine, qui s est déroulé au Palais Ducal (voir page 17). Cette semaine s est terminée, samedi 7 avril, au Parc Roger Salengro, où était implanté le Village du Développement Durable, composé de stands, tenus par un grand nombre 12 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 8 0

13 3 4 d acteurs du «Grand Nevers» (photo n 3), où chacun a pu présenter une réalisation, une démarche ou un produit «Développement Durable». De nombreuses animations étaient proposées aux nivernais, invités à échanger, tout au long de la journée. Une concertation sur le Poumon Vert sur le stand «Ville de Nevers» était assurée par la Direction de l Environnement Urbain (photo n 4). Ce stand était destiné à informer le public et recueillir ses impressions sur le projet d aménagement durable du secteur de la Baratte à l entrée Est de Nevers. 2 A DEMANDER Retirez ce catalogue à la mairie centrale ou par Internet : A l occasion de la 10 ième édition de la semaine du développement durable, le CLDD a réalisé un catalogue où sont répertoriées toutes les potentialités Développement Durable de Nevers et de la Nièvre. Véritable guide du parfait citoyen consommateur et citoyen acteur, ce catalogue recense les bonnes infos et les associations qui œuvrent en faveur du développement durable. N e v e r s ç a m e b o t t e! N

14 OPÉRATION PROPRETÉ CONCERTÉE ODUJH GH UpQRYDWLRQ GHV YRLHV GH SDVVDJH $LQVL XQ WUDYDLO VXU OH ÀHXULVVHPHQW GH OD UXH FRPPHUoDQWH HW le remplacement du mobilier urbain sont également SUpYXV D Q GH SURSRVHU XQH PHLOOHXUH FRKpUHQFH GHV couleurs et des formes. Des «cibles» à chewing-gums, seront également LQVWDOOpHV D Q G LQFLWHU OHV SDVVDQWV j QH SOXV rien jeter par terre. Ź : Claudine Reveni eau -Service Nevers a été marqué par un décapage du sol GHV UXHV SLpWRQQHV 8Q GHV SOXV JURV ÀpDX des rues commerçantes sont les chewing-gums» souligne Aude Wisniewski, directrice de l environnement urbain. C est pourquoi, la municipalité a décidé, en concertation avec l association des commerçants, un vaste décapage du sol des rues piétonnes. Pour cette opération, la ville a travaillé avec la société Viate ch, entreprise spécialisée dotée d un équipement spéci TXH &H QHWWR\DJH V LQVFULW GDQV XQH RSpUDWLRQ SOXV Création & concep tion L E lancement du plan propreté de la ville de Communicati on AVEC LES COMMERÇANTS Associations Nouveaux venus Parmi les nouvelles associations qui ont rejoint cette année ée les acteurs de la Semaine du Développement Durable, l association ciation «Bleu Charron», nouvellement installée à Nevers. Elle a pour but, la promotion d une décoration d intérieur saine et écologique. Elle agit par le biais de stages, d ateliers ou de e démonstrations lors de diverses manifestations où chacun peut tester diverses recettes «maison» : enduits à la terre, au plâtre, à la chaux, peinture à l argile, à la pomme de terre, badigeons de chaux, colle à la farine etc. Pour en savoir plus : Céline Renou L association est a la recherche d un local avec point d eau. 14 Nevers ça me botte! N 180 Les cibles à chewing-gum créées par la ville de Nevers Réalisation : Claudine Revenieau Sacha Vallet

15 Agglomération L Agglo vous aide À TRIER Les ambassadeurs du tri au service de la population Parmi les agents de l ADN, les ambassadeurs du tri ont pour missions principales d informer et de sensibiliser les habitants des communes de l agglomération de Nevers au tri des emballages recyclés et de mener diverses missions auprès de publics différents (animations tout public, scolaires et centres de loisirs). En 2011, ils ont effectué 70 animations scolaires en direction des élèves de classes maternelles et primaires, mais également des collèges et de lycées. Ils interviennent aussi dans les accueils périscolaires et lors de manifestations telles que la fête de la science, la semaine du développement durable, la fête des voisins Ils organisent des visites du centre d incinération et de valorisation des ordures ménagères. Colonnes enterrées pour un tri des déchets plus performant L agglomération a fait le choix d un ont été ou seront installées dans les quartiers d habitat collectif de l agglomération. Les premiers équipements ont été implantés dans les différents quartiers de Nevers. L objectif est d améliorer les performances de tri dans les quartiers. Les bacs jaunes auparavant installés en pied d immeubles, étaient très fréquemment pollués par des ordures ménagères, avec des taux de refus de tri très élevés. Désormais la séparation entre déchets collectés et ordures ménagères est assurée par ces bornes sur lesquelles les consignes de tri sont apposées. Après un an d utilisation, les habitants estiment que leur cadre de vie est amélioré par ce plus de dépôt sauvage et la propreté du quartier est préservée. Les agents de collecte constatent également l amélioration de leurs conditions de travail, puisqu ils ne soulèvent plus de bacs à roulettes dans les zones d implantation des colonnes enterrées. De d ordures ménagères de déchets recyclables Campagne de communication en porte à porte Les ambassadeurs du tri poursuivent leur mission d information et de contrôle. Avant la mise en service des colonnes de tri, ils passent chez les habitants concernés, pour rappeler les consignes de tri. Changement des modalités d accès aux déchèteries A partir du 1 er mai prochain, les déchèteries pour particuliers deviennent gratuites pour tous les habitants de l Agglomération de Nevers possédant un badge. Chaque particulier est cependant limité à 20 apports par an sans limite de volume. A compter du 21 ième passage, celui-ci sera facturé 10. Pour l année 2012, les 20 passages seront comptabilisés à partir du 1 ier mai. Lors de votre première venue, n oubliez pas pour obtenir votre badge. Pour les habitants hors ADN, les modalités d accès restent inchangées. Pour obtenir des sacs jaunes ou tout savoir sur la collecte des déchets un numéro vert est à votre disposition : Avec l adn, la déchèterie est gratuite pour les particuliers N e v e r s ç a m e b o t t e! N

16 Le Poumon Vert un projet sur le long terme A l occasion de la semaine du développement durable, la ville a informé le grand public sur le projet du «Poumon Vert». Un projet qui, grâce à un travail de concertation avec les habitants et avec de multiples partenaires, permettra de valoriser le patrimoine naturel neversois. LE projet du «Poumon vert», lan- municipal de mai 2011, a pour objectif de concilier le développement d un quartier proche de la Loire avec ses contraintes et richesses naturelles ; d offrir à la ville un équipement emblématique en terme environnemental et paysager ; de maintenir et de développer l activité maraîchage existante ; de valoriser et faire connaître la nature aux portes Est de la ville et de valoriser les initiatives locales sur les pépinière agricole et la création de boucles de promenade, ont germé et le projet, partagé par plusieurs partenaires, est en voie de se réaliser. La pépinière agricole C est décidé! les élus de la ville de Nevers et du Conseil Calendrier du projet et échéances Juin à Septembre 2012 Choix de deux candidats maraîchers. Général souhaitent, en partenariat avec le Pays, implanter une pépinière agricole sur le secteur maraîcher de la Baratte au Sud est de Nevers. Une pépinière agricole, ou espace-test agricole, permet à un candidat, de tester son activité agricole, en lui mettant à disposition des installations, pour qu il puisse se rendre compte de la faisabilité de son activité. Des parcelles de terre seront mises à disposition gratuitement par la ville de Nevers et les investissements nécessaires au maraîchage seront en grande partie supportés par le Conseil Général. Les surfaces concernées seront, à terme, de 4 hectares. Pour 2013, 2 ou 3 hectares sont à partager entre deux candidats. Un des enjeux de la démarche est de valoriser localement des productions de qualité dans un contexte où les considérations environnementales font parties des attentes A partir de Septembre 2012 Implantation des premiers équipements par le Conseil Général (tunnel, achat de matériel) en fonction du projet des maraîchers choisis. Mars 2013 Préparation du terrain et mise en culture par les maraîchers avec quelques hectares chacun. De Septembre 2012 à Septembre 2015 Accompagnement technique, économique, juridique des maraîchers. Mise à disposition gratuite des parcelles, matériel, équipements par le Conseil Général des consommateurs et des acteurs du projet. De nombreux partenaires techniques tels la Chambre d Agriculture, le CERD, (centre le GABNI (Groupement des Agrobiologistes de la Nièvre), le CLDD, l ADN etc. seront directement associés pour faciliter la mise en œuvre du projet. Les boucles de promenade Un choix encore à faire Une analyse environnementale, réalisée milieux et d en dégager les principales ambiances paysagères. De ce constat, apparaît la possibilité de créer, à plus long terme, des boucles de promenade, qui permettront de découvrir en famille, en tenue de sport ou avec un appareil photo une 16 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 8 0

17 photo : Valéry Chambenois Sa situation à l est de Nevers, à proximité du quartier de la Baratte entre Loire et canal de dérivation, fait du Poumon Vert un lieu stratégique L agriculture urbaine et périurbaine en colloque nature aux portes de la ville. Les échanges sur le poumon vert amorcés au stand de la ville de Nevers La Direction de l Environnement Urbain de la ville de Nevers était présente sur le Village du Développement Durable pour informer le public et recueillir ses impressions sur le projet d aménagement durable du secteur de la Baratte à l entrée Est de Nevers ; expliquer les enjeux du poumon vert avec deux zooms maraîchère et la valorisation de la nature en ville ; expliquer les enjeux de la pépinière agricole ; présenter le principe des boucles de promenade retenu (tracé basé sur la valorisation des richesses naturelles paysagères du site). LE 3eme colloque «Paysages et Jardins» s est tenu vendredi 6 avril, au Palais Ducal. L objectif était de partir à la reconquête de l espace périurbain à travers un débat sur deux grands thèmes démarche des trames verte et bleue. Organisé pendant la semaine du développement durable, ce colloque a permis d aborder les différents aspects de l agriculture urbaine et périurbaine et a enrichi sur le «Poumon vert». Après l accueil des différents participants, et avant de laisser la parole aux intervenants qui ont animé cette journée, le maire Florent Sainte-Fare-Gar- Le thème de cette journée va traiter des enjeux de l espace urbain et périurbain. Thématique actuellement largement abordée au sein de l agglomération de Nevers. A l heure où l étalement urbain est devenu un sujet de société, agriculture urbaine et périurbaine, trames verte et bleue sont une aubaine pour le projet urbain : elles permettent une interpénétration naturelle et harmonieuse des espaces urbains et périurbains, de la ville et de la nature. Les trames verte et bleue constituent une étape importante pour la préservation et la restauration des continuités écologiques». Un colloque qui a précédé la présentation et la première information faite par la ville sur le «Poumon Vert» et a permis une rencontre entre les différents partenaires. Le retour de la nature en ville Les trames verte et bleue, outils d aménagement du territoire, consistent à connecter des corridors écologiques, reliés entre eux, à l extérieur de la ville. Comprendre comment les espèces colonisent la ville et s adaptent à l écosystème urbain est l un des objectifs de l écologie urbaine. Les trames verte et bleue vont permettre une interpénétration naturelle et harmonieuse entre les espaces urbains et périurbains, la ville et la nature. Sur la photo : Didier Bourotte, adjoint au Maire, Florent Saint Fare Garnot, Maire de nevers et vice-président de l adn et Dominig Bourbao, directrice du conseil local de développement durable N e v e r s ç a m e b o t t e! N

18 Cadre de vie La Loire autrement crédit photo : Pascal François Installé à Nevers au pied du viaduc, le Bureau des Guides de Loire propose aux amoureux de la nature, de l eau, du grand air, de la Loire de découvrir, ou de redécouvrir, le dernier fleuve sauvage d Europe au fil de l eau. Embarquez! EMBARQUEZ POUR UNE BALADE SUR LE LI- MONADE, le dernier bateau sorti des chantiers d Yvan Doirieux et de Jean- Marc Benoit, deux passionnés de Loire qui ont fait leur le quotidien du fleuve royal. Limonade, c est un bateau traditionnel de Loire, une Toue, spécialement aménagée pour accueillir une douzaine de personnes dans une ambiance feutrée, cosy, voire glamour. Confortablement installés, vous pourrez, selon vos envies, opter pour une balade d une heure et demie, au rythme du fleuve. Ou bien, vous pouvez choisir de vous la couler douce en famille ou entre amis, au cours d une promenade dans les méandres de la Loire, agrémentée de grands crus de vins de Loire et de mets régionaux servis à bord par le capitaine. Dépaysement garanti, trois heures durant, hors du temps, au rythme du fleuve. Pédaler le long du fleuve Autre actu et autres nouveautés pour le Bureau des Guides de Loire, c est la possibilité offerte aux amoureux de la petite reine de découvrir la Loire autrement, mais toujours au rythme du fleuve. «Nous avons été désignés par le Conseil général du Cher comme le prestataire de Loire GRAND CRU SUR LIMONADE : UNE BALADE ENCHANTÉE SUR UN BATEAU TRADITIONNEL DE LOIRE ENTRE AMIS EN DÉGUSTANT DES VINS ET DES METS DU CRU SPÉCIALEMENT SÉLECTIONNÉS à Vélo, dont le kilomètre 0 se situe au Bec d Allier, sur le secteur Nevers-La Charité et nous disposons d un point de location au Guétin, à la pizzeria Chez Arlette, ainsi qu à l office de tourisme de La Charité-sur-Loire et bien sûr, sur notre base à Nevers», précise Yvan Doirieux. Un kilomètre 0 qu il est possible de rejoindre depuis Nevers en empruntant la Vélo- Route qui longe le canal du Nivernais. Après quinze années de présence sur les rives du fleuve majestueux, Yvan n a pas oublié ce pour quoi il est là. La volonté de partager sa passion, de faire découvrir aux gens du cru et à ceux de passage les trésors que recèle la Loire. Sans détours, il confesse avoir toujours rêvé de vivre sur le fleuve, en autochtone. Bâton de pèlerin en main, il propose d aller à la découverte du fleuve en canoë façon baroudeur, en louant des embarcations. Fraîchement auréolé du diplôme de guide-conférencier du patrimoine, Yvan propose également des visites guidées qui sont un hymne à l amour au fleuve qui a bercé son enfance et qui continue de l enchanter. Et comme l homme est bon vivant, il a installé, sur sa base, une guinguette qui accueillera des concerts dans le cadre de l opération «Garçon la Note». Vivement! BUREAU DES GUIDES DE LOIRE, au pied du viaduc à Nevers. Ouverture sur rendez-vous jusqu au 1 er juin et les week-ends de mai. Tous les jours du 1 er juin au 20 août. Renseignements, tarifs et réservations : toutes les infos : 18 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 8 0

19 Hommage L empreinte Béatrice! Depuis cinq ans, elle luttait avec dignité. Mais ce sale crabe a eu raison de son courage. Béatrice Canler est partie le 26 avril dernier, trois jours après son 52 ème anniversaire. Auprès de Didier Boulaud puis de Florent Sainte Fare Garnot, elle fut une adjointe appliquée et impliquée. Humble et altruiste, elle mit ses compétences d architecte au service de la cohésion sociale dans des projets urbains majeurs pour notre cité. Son influence demeure. Comme l image de son sourire et le souvenir de sa gentillesse. Altruiste. Voilà l adjectif qui pourrait à lui seul résumer la trajectoire - bien trop courte, hélas - de Béatrice Canler. D un tempérament généreux, elle aura constamment agi de façon philanthropique. En famille tout d abord. Auprès de Jean-Michel Roudier qu elle avait rencontré au début des années 80, puis autour de leurs trois enfants : Félix (21 ans), Joséphine (18 ans) et Charles (15 ans). Lorsqu elle s accordait un peu de répit entre son travail à Nièvre Habitat, où elle était responsable du service développement, et son investissement au sein du conseil municipal, elle aimait par dessus tout rassembler son petit clan intime dans la maison familiale du sud-cotentin. Profondément humaine également dans ses fonctions professionnelles et dans ses missions politiques, Béatrice affichait avec modestie mais détermination une liberté d esprit totale. Avec Nevers, elle nourrissait une relation quasi passionnelle, ébauchée en 1975 lorsque sa famille quittait l Artois pour la cité ducale. Deux années plus tard, quand Paul Canler effectuait une nouvelle migration professionnelle, Des espaces de vie harmonieux avec un habitat diversifié et moderne ses deux filles décidaient de rester ici. L humilité, l indépendance et évidemment les compétences techniques de Béatrice allaient séduire Didier Boulaud qui l invitait à rejoindre son équipe en Elle devenait adjointe à l Urbanisme trois ans plus tard au moment où Jean-Claude Boulez passait la main. Réélue en 2008, Béatrice Canler était nommée sixième adjointe (déléguée à l Urbanisme, à la Citoyenneté et à la cohésion sociale) puis cinquième adjointe en mai 2010 après l élection de Florent Sainte Fare Garnot. Si sa santé de plus en plus précaire ne lui permettait malheureusement pas d oeuvrer au sein de la nouvelle équipe municipale comme elle l aurait souhaité, elle assistait à l aboutissement de l un des projets sur lesquels elle avait longuement planché avec Florence Ombret : celui de la toute nouvelle place de la Résistance. Auparavant, elle avait marqué de son empreinte d autres réussites : la place du Pont-Cizeau, et son idée novatrice de gestion du flux automobile par les piétons, ou encore le "pôle d'échanges" des deux gares. Comme un clin d oeil au «Nevers, deux minutes d arrêt» avec lequel elle avait décroché son diplôme d architecte en 1988, au côté de Dominique Maringe. Entre deux dossiers minutieusement étudiés ou deux missions à l étranger - son déplacement en Chine l avait fortement impressionnée -, Béatrice aimait à dévorer des polars. Nordiques, de préférence. Ceux du Suédois Henning Mankell ou de l Islandais Arnaldur Indridason par exemple. Jusqu au bout, Béatrice a gardé son esprit visionnaire. «Pour l avenir, on doit anticiper sur les vingt, trente prochaines années. Les Cohérente et authentique Pour Florent Sainte Fare Garnot, qui l avait nommée 5 ème adjointe (déléguée à l Urbanisme et à la Citoyenneté) en mai 2010, «Béatrice Canler témoignait à la fois d une grande maîtrise technique en matière d urbanisme, de logements sociaux et de notion éco-citoyenne. Elle a suivi une ligne d une rare cohérence. Je salue son authenticité, son investissement et, évidemment, son immense courage.» contraintes environnementales vont reconcentrer la population sur la ville et l agglomération. L idée est de réfléchir à des secteurs réservés à l emploi et d autres à des espaces de vie harmonieux avec un habitat diversifié et moderne.» nous expliquait-elle il y a un peu plus de deux ans. Son sourire restera pour nous éternel. Trois traces fortes dans Nevers portent la «griffe» Béatrice Canler : la place de la Résistance (à gauche), la place du Pont-Cizeau (au centre) et le parvis des gares (à droite). N e v e r s ç a m e b o t t e! N

20 groupe scolaire Raymond-Frébaut (Rotonde) Réhabilitation de l école maternelle : ça se précise! La réhabilitation du groupe scolaire Raymond-Frébaut (école de la Rotonde) a franchi une nouvelle étape. L architecte retenu, l heure est maintenant à la programmation des travaux qui démarreront cet automne pour une livraison des bâtiments prévue en octobre C est le projet présenté par le cabinet d architecte Arkedif qui a été retenu pour la réhabilitation du groupe scolaire Raymond- Frébaut. L extension de la future école maternelle de la Rotonde aura la forme d une baleine, tout en rondeur et en courbes. Le bâtiment déjà existant, à l architecture typique des années 1930, sera conservé et réaménagé pour accueillir deux salles de classe attenantes à des salles de repos, la troisième prenant place, quant à elle, dans l extension. «Le bâtiment a été pensé spécifiquement pour l accueil d enfants âgés de 2 à 6 ans, précise l architecte Eriq Valvin. Nous avons réfléchi à partir des préconisations formulées par la Ville de Nevers qui avait déjà travaillé le sujet en amont, et en fonction des contraintes liées au site. L approche architecturale réside essentiellement sur la reconfiguration de l école maternelle avec la réaffectation des locaux existants, l adjonction de nouveaux volumes et la redéfinition d une entrée principale à cette école en limitant l emprise au sol et en préservant les espaces récréatifs». Martine Carrillon-Couvreur, maire-adjointe déléguée à l éducation. Une école fonctionnelle Du côté de la municipalité, le projet a été retenu pour son aspect fonctionnel: «Le choix des élus s est orienté vers une réhabilitation-extension, explique Martine Carrillon- Couvreur, maire-adjointe déléguée à l éducation. Sur une école de trois classes maternelles, la quatrième classe, celle des grandes sections, étant accueillie dans les locaux de l école primaire. Notre choix, celui des élus,privilégie la qua-

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

SEMAINE DE L ARCHITECTURE

SEMAINE DE L ARCHITECTURE ma rue mon quartier ATELIERS JEUX VISITE GUIDEE Patrimoine et environnement BALADES A 3 VOIX SEMAINE DE 11 au 18 octobre 2015 LORIENT ATELIER URBANISME PROJECTION DEBAT La ville autrement SALON IMMOBILIER

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

«Prendre le temps de se réunir, d aller à la rencontre de l autre, simplement, pour échanger et partager ensemble un bon repas.»

«Prendre le temps de se réunir, d aller à la rencontre de l autre, simplement, pour échanger et partager ensemble un bon repas.» «Prendre le temps de se réunir, d aller à la rencontre de l autre, simplement, pour échanger et partager ensemble un bon repas.» Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Culture et nature : du détail à l immensité des paysages

Culture et nature : du détail à l immensité des paysages L objectif de ce projet est d initier un groupe de jeunes (environ 10 de 14 à 17 ans) à la photographie à l occasion d un «stage photo» de quatre jours. L intérêt premier de ce stage est d utiliser les

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 22 février au 02 mars 2014 Le CRT Lorraine était invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 23 février au 03 mars 2013 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME PROGRAMME Edito Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine (JEP) nous invitent à redécouvrir les trésors du passé, à nous replonger dans les œuvres

Plus en détail

Le Droit à la Non Discrimination

Le Droit à la Non Discrimination CM1 B -2014- Le Droit à la Non Discrimination Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela est décédé à l âge de 94 ans dans son village natal en Afrique du Sud. Une pensée particulière à ce grand pionnier des droits

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE CAVILAM Alliance française Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU

FESTIVAL LÉZARD JAUNE. Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU FESTIVAL LÉZARD JAUNE les arts jeunes Valorisons les jeunes talents régionaux! Vend. 20 & Sam. 21 Juillet 2012 Parc des sports LONGUEAU ( rencontres et répétitions sur site le Jeu. 19 Juillet ) Sur scène

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Philippe Briand, Jean-Yves Couteau et le Conseil municipal vous présentent... un quartier nouveau se dessine à Saint-Cyr

Philippe Briand, Jean-Yves Couteau et le Conseil municipal vous présentent... un quartier nouveau se dessine à Saint-Cyr Philippe Briand, Jean-Yves Couteau et le Conseil municipal vous présentent... un quartier nouveau se dessine à Saint-Cyr Bienvenue à Central parc, votre nouveau quartier nature et "éco-logique"! Situé

Plus en détail

EXEMPLE DE CV CHRONOLOGIQUE

EXEMPLE DE CV CHRONOLOGIQUE CONSTRUIRE UN BON CV Le CV n est pas seulement un outil de recrutement. Il a une autre utilité, qui n est pas le moindre : celle de vous permettre de tracer petit à petit, votre carrière. Un CV bien construit

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

CONCEPT D ACCOMPAGNEMENT

CONCEPT D ACCOMPAGNEMENT Home «Vallée de la Jogne» Altersheim des Jauntales Riau de la Maula 9 Case postale 91 1637 Charmey Directeur, Luc Wicht Tél. 026/927.54.54 fax 026/927.54.55 Courriel : direction@home-jogne.ch Site : www.home-jogne.ch

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2013 Catégorie ACTIVITE SODEXO BOOST & MOI! PROGRAMME NUTRITION ET BIEN-ÊTRE DE SODEXO. Lancé le 27 janvier dernier, autours d un rendez-vous matinal et convivial au siège

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89. E-mail : tamtamobile @yahoo.fr

ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89. E-mail : tamtamobile @yahoo.fr ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89 E-mail : tamtamobile@yahoo.fr Site web :www.tamtamobile.org N 0039/RD/JO6/BAPP du 23 Août 2000 Située à la montée Sciences,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL RELAIS DEPARTEMENTAUX JUNIOR ASSOCIATION

DOCUMENT DE TRAVAIL RELAIS DEPARTEMENTAUX JUNIOR ASSOCIATION DOCUMENT DE TRAVAIL RELAIS DEPARTEMENTAUX JUNIOR ASSOCIATION Ce document de travail (provisoire) doit vous permettre de prendre connaissance de la définition et des modalités de fonctionnement d une Junior

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse 02 41 05 40 33 corine.busson-benhammou@ville.angers.

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse 02 41 05 40 33 corine.busson-benhammou@ville.angers. DOSSIER DE PRESSE Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse 02 41 05 40 33 corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 La Ville d Angers et les associations donnent rendez-vous

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015

DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015 DOSSIER DE PRESSE DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015 Communiqué de presse Un dispositif renforcé Pourquoi l idée d un OFFICE HORS LES MURS Les itinéraires Les points forts de l été DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique

Scouts et Guides de France Enseignement Catholique Partenariat Scouts et Guides de France Enseignement Catholique «L Enseignement Catholique et les Scouts et Guides de France sont deux acteurs majeurs de l Eglise qui éduque.[ ] L éducation est exercée

Plus en détail