«Les nouveaux nazis, les nazislamistes»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Les nouveaux nazis, les nazislamistes»"

Transcription

1 «Les nouveaux nazis, les nazislamistes» Chapitre 1/3 Tout commence dans les premières décennies du Vingtième Siècle, dans les années 20, avec Mohammed Amin al-husseini un arabe musulman sunnite, qui milite pour «un Nouvel Islam» plus extrémiste, dans une doctrine islamofasciste plus militante, islamiste, indépendantiste, révisionniste et négationniste et actif pour un Moyen-Orient totalement islamisé et une «Palestine musulmane» indépendante. A la fin de l'empire Ottoman, le nom «Palestine» est réapparu surtout quand la Société des Nations à partagé le Moyen-Orient lors de la Conférence de San-Remo en Italie le 24 Avril 1920, entre la France et le Royaume-uni. Le 24 Avril 1920, la Société des Nations (future ONU) invente «Le Mandat britannique sur la Palestine». Confiant aux britanniques la Judée, «rebaptisée Palestine» par les romains, puis renommée par la SDN «le Mandat britannique sur la Palestine». Dans les années 30, Mohammed Amin al-husseini est nommé «le Grand Mufti musulman de Jérusalem» ( sans qualification de mufti ) et devient rapidement un leader arabo-islamo-fasciste dans la «Palestine Mandataire Britannique». Le nouveau Mufti de Jérusalem recherche l'alliance des puissances régionales pour renforcer son pouvoir et ses projets et il se tourne logiquement vers celle qui occupe la Palestine sous le Mandat de la Palestine des Nations-Unies, les britanniques.

2 «Mohammed Amin al-husseini le Grand Mufti de Jérusalem l'arabo-islamo-fasciste» En tant que Mufti de Jérusalem leader arabo-islamo-fasciste dans la Palestine Mandataire Britannique il mobilise les masses Arabes contre les Juifs, créant des émeutes, des pogroms version Arabe dans l'objectif de «débarrasser la Palestine» des Juifs. Dès le début de la montée du nazisme, Mohammed Amin al-husseini et son entourage, sont des admirateurs des nazis et de leur politique anti-juive. Déçu de la politique des britanniques vis à vis des Juifs, Mohammed Amin al-husseini se retourne vers cette Allemagne nazie qui le fascine. Le Mufti Mohammed Amin al-husseini et son entourage sont totalement immergés dans la littérature nazie et leur propagande et Mohammed Amin al-husseini essayera même de faire traduire «mein kampf» en arabe pour le diffuser dans le Moyen- Orient. Dès 1936, le Mufti Mohammed Amin al-husseini reçoit des soutiens financiers des nazis. Octobre 1937, recherché par les Britanniques en raison de l assassinat d un haut responsable britannique, le Mufti Mohammed Amin al-husseini fuit au Liban. A distance il continue à organiser les émeutes dans la Palestine mandataire, certains émeutiers arabes portent la croix gammée». Fin1940, le Mufti Mohammed Amin al-husseini, conseille aux Allemands de bombarder Jérusalem. Le 28 novembre 1941, Mohammed Amin al-husseini, «le mufti de Jérusalem», leader Arabo-palestinien islamo-fasciste, dans l'objectif d'une nouvelle alliance, insatisfait de ses relations avec les britanniques, rencontre le dictateur de l'allemagne nazie Adolphe Hitler. Totalement conquis, le mufti de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini devient un pro-nazi sans réserve vis à vis du régime allemand nazi, et il collabore rapidement avec l'allemagne nazie et l'italie fasciste et devient un allié zélé de l'allemagne nazie. Dans sa lancée il crée une nouvelle doctrine islamo-fasciste, que je nomme le nazislamisme, le mélange des doctrines nazie et islamiste, qu'il diffuse auprès de ses fidèles.

3 «L'association des doctrines, islamiste et nazie, une idéologie nazislamiste.» «Mohammed Amin al-husseini «le mufti de Jérusalem», l'islamofasciste, islamiste et nazi, initiateur d'une nouvelle doctrine, le nazislamisme, l'association des doctrines nazie et islamiste, les nazislamistes.» «Mohammed Amin al-husseini le mufti de Jérusalem, le nazislamiste et la Shoah.» Début 1942, Adolf Eichmann révèle la Solution finale a Mohammed Amin al-husseini. Impressionné, le mufti envoie à l été 1942 une délégation visiter le camp d'oranienburg-sachsenhausen (Camp de concentration nazi implanté en 1936, située à 30 km au nord de Berlin.) En 1941, le 28 novembre, le mufti de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini lors de sa visite à Berlin en Allemagne passant en revue les troupes waffen ss musulmane et les troupes allemandes nazies. «Les projets du mufti de Jérusalem, Mohammed Amin al-husseini» Il participe avec les hauts responsables nazis de l'allemagne au projet d'un plan de planification par étapes de la Solution finale sur le Moyen-Orient. D'abord la déportation des Juifs de Jérusalem, puis de toute la Palestine du Mandat britannique, ensuite sur l'ensemble du Moyen-Orient, puis d'afrique du Nord. Dans ses projets, il envisage de faire construire «un camp de concentration» dans un premier temps à Tel-Aviv, sans perdre l objectif plus tard de passer à l'étape suivante, les camps d extermination dans le cadre de la «Solution finale». Projet en parti contrecarré à cause des victoires militaires des Alliés, mais en Afrique du Nord, au Maroc et en Tunisie les nazis en construiront avec l'aide du gouvernement français de Vichy.

4 A Tunis, Hitler a envoyé le SS Walter Rauff. Celui-ci a été chargé en 1941 du programme technique d extermination des Juifs par des camions à gaz. L'Opération Torch Le 08 Novembre 1942 C'est l'opération Torch, le nom de code donné au débarquement des Alliés en Afrique du Nord. Cibles principales du débarquement, Casablanca au Maroc et Alger et Oran en Algérie. Ce débarquement marque le tournant de la Seconde Guerre Mondiale sur le front Occidental, conjointement après les victoires britanniques d'el-alamein en Égypte et soviétique à Stalingrad en URSS. 1) Plan du Débarquement. 2) Sur la plage d'alger. 3) Tract envoyé par les Alliés. La prise d'alger se fait en un jour grâce à la Résistance Juive française d'algérie. A Oran en Algérie et au Maroc, les généraux français du régime de Vichy accueillent les Alliés à coups de canon. En Tunisie alors sous Protectorat du Gouvernement français de Vichy est livrée aux allemands sans aucune résistance, déclenchant ainsi la Campagne de Tunisie par les Alliés. Au Maroc la reddition des troupes françaises vichystes eut lieu le 11 Novembre En Tunisie entre le 09 décembre 1942 et début janvier 1943, jeunes Juifs partiront vers des camps de travail. Le pire était celui de Bizerte gardé par des SS, le camp où il y a eu les plus grandes violences commises contre les Juifs, dont plusieurs ont été fusillés par les allemands. La nature du projet génocidaire des nazis contre les Juifs est partout où ils ont pris pied, ne serait-ce que 24 heures comme à Rhodes en Grèce, ou en six mois comme en Tunisie, ils ont persécuté la population Juive, dans l'objectif de la détruire.

5 L'Opération Torch est une victoire militaire pour les Alliés et la résistance Juive en Afrique du Nord, qui avec certitude à permis de sauver les Juifs d'afrique du Nord voués à une mort certaine à brève échéance. Le mufti de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini réclame auprès du régime nazi des bombardements sur Tel-Aviv et sur les villes côtières. Dernière déclaration qui n'auront pas de suite, uniquement faute de disponibilité de l'aviation nazie, à cause des victoires des Alliés et de leur avance sur le terrain. «Le nazislamisme, une idéologie associant les doctrines, nazie et islamo-fasciste, révisionniste et négationniste, celle des nazislamistes». Les divisions waffen ss musulmanes Insignes des Divisions waffen ss musulmanes, celui de la 23ème, de la 21ème et de la 13ème En 1943, le mufti de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini et les nazis allemands, créent les waffen ss musulmans, dont la 13ème, la Division handschar (le sabre), avec ses hommes, puis la 21ème et la 23ème Division waffen ss musulmanes. Des brigades waffen ss sont formées militairement à la base par des nazis allemands, mais sous la propagande de la doctrine nazislamiste, l'alliance des idéologies de l'islamisme et du nazisme. 1) 2) La division waffen-ss musulmane, en prière collective. «le mufti» de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini en Allemagne avec les nazis.

6 «Le nazislamisme, l'association des doctrines, nazie et islamiste, une idéologie islamo-fasciste celle des nazislamistes». «Les méthodes du mufti de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini et des divisions waffen ss musulmanes, des méthodes nazies.» La 13ème division waffen ss musulmane handschar est principalement constituée par des volontaires musulmans de Croatie et de Bosnie, comme pour les deux autres Divisions waffen ss musulmanes, la 21ème et la 23ème, qui ont en plus des musulmans albanais du Kosovo. Mais plus tard dans les divisions waffen ss musulmanes, viendront s'ajouter des musulmans d'afrique du nord et du Moyen-Orient, originaire des brigades d'activistes islamo-fascistes opérant dans la Palestine mandataire ou en Afrique du nord. «Le nazislamisme, une idéologie associant les doctrines, nazie et islamo-fasciste, révisionniste et négationniste, celle des nazislamistes». Les divisions waffen ss musulmanes Insignes des Divisions waffen ss musulmanes, celui de la 23ème, de la 21ème et de la 13ème «Les Divisions waffen ss musulmanes avec leur chapeau typique.» Les Divisions waffen ss allemandes combattent en Europe et dans les pays de l'est avec les Divisions waffen ss musulmanes, des musulmans de Croatie, de Bosnie, les albanais du Kosovo, les Oustachis croate ou l'armée régulière croate.

7 Les Divisions waffen ss musulmanes étaient des spécialistes «du nettoyage» ethnique, contre les civils, les résistants et les Juifs. Ses Divisions waffen ss musulmanes participent activement à la Shoah, à la déportation des populations Juives et des résistants dans les camps d'exterminations de Pologne. «Les massacres perpétrés en Europe par les divisions waffen ss musulmanes.»

8 «L'association des doctrines, celle des nazis et des islamo-fascistes, formant la nouvelle doctrine, le nazislamisme des nazislamistes.» De Berlin, ou il est réfugié à cause des Alliés, il diffuse sa propagande nazislamiste à la radio, vers les pays arabes : «Arabes levez-vous comme un seul homme et tuez les Juifs, D... le veut afin de laver votre honneur» Discours provoquant de nombreuses émeutes et assassinats de Juifs... Ci-dessus : Dans «la palestine mandataire britannique» 1) Un Bureau tenu par les nazis ou on remarque le drapeau du troisième reich à côté de celui de la palestine mandataire. 2) Le drapeau des milices pro-nazi «arabo-palestiniennes» ( palestina ) nazi. 3) Chapeau et insignes de la division waffen ss musulmane. «Mohammed Amin al-husseini «le mufti de Jérusalem», l'islamo -fasciste et nazi, initiateur d'une nouvelle doctrine, le nazislamisme, l'association des doctrines nazie et islamiste, les nazislamistes.» Avril 1943, les déportations des Juifs de Tunisie ont lieu, trois semaines avant la libération du territoire tunisien. Quarante déportés ne sont pas revenus, assassinés à Auschwitz. Déportation effectuée en avion, fait unique de la Shoah. En 1943, son ami Heinrich Himmler, chef des SS, l informe : «A ce jour, nous avons exterminé environ trois millions» de Juifs. Mars 1944, Mohammed Amin al-husseini se rendit à Auschwitz, le plus grand camp de concentration et d extermination d Europe, où il encouragea les gardes près des chambres à gaz en leur enjoignant de travailler plus diligemment. Mort du mufti Mohammed Amin al-husseini «Dernière déclaration et les projets du mufti de Jérusalem, Mohammed Amin al-husseini»

9 «Il faut régler la question des éléments Juifs en Palestine et dans d'autres pays arabes en conformité avec les intérêts nationaux et raciaux des arabes selon des lignes similaires à celles utilisées pour résoudre la question Juive en Allemagne et en Italie». A bord d un avion allemand, le mufti al-husseini gagne la Suisse qui le remet à la France. Craignant que la France lui permette de fuir le tribunal de Nuremberg, un groupe de soldats Juifs songe à le tuer. Mais la crainte de violences contre les Juifs vivant dans des pays majoritairement musulmans les dissuadent d agir. En mai 1946, le mufti fuit la France, où il y séjournait dans des conditions agréables régies par le Quai d'orsay, et se rend au Caire (Égypte) sous une fausse identité. Il est refoulé par les Britanniques de la Palestine mandataire. En 1947, le mufti Mohammed Amin al-husseini refuse la partition de l'onu de cette Palestine sous mandat britannique, un État Juif, un État Arabe et une zone internationale incluant Jérusalem et il rallie les armées arabes pour lutter contre l État d Israël renaissant. Avant l ouverture du procès Eichmann, installé à Beyrouth, al-husseini nie toute responsabilité dans la Shoah. Il prétend même n avoir jamais rencontré l organisateur principal de la Solution finale. Il décède le 05 juillet 1974 à Beyrouth (Liban), son dernier exil, sans être retourner à Jérusalem. Sans avoir été jugé à Nuremberg «faute de preuve». Vidéo sur les nazislamistes pendant la 2ème Guerre Mondiale : Articles de Véronique CHEMLA : «Depuis les années 20 jusqu'à sa mort en 1974, le mufti de Jérusalem Mohammed Amin al-husseini n'a pas cessé d'organiser la lutte contre les Juifs, dans l'objectif d éliminer le Peuple Juif du Moyen-Orient, par tous les moyens à sa disposition.» André BARMO'HA «Mohammed Amin al-husseini «le mufti de Jérusalem», l'islamofasciste et nazi, inventeur et initiateur d'une nouvelle doctrine, le nazislamisme, l'association des doctrines nazie et islamiste, les nazislamistes.» André BARMO'HA

10 «Le savant n est pas l homme qui fournit de vraies réponses, c est celui qui pose les vraies questions». Claude Lévi-Straus FIN Chapitre 1/3 André BARMO'HA Chroniqueur en géopolitique Création Modification

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement

La IIe Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides Introduction : «radicalisation de la violence» une guerre d anéantissement H2.1 : Guerres mondiales et espoirs de paix. La II e Guerre mondiale, une guerre d anéantissement et génocides. Introduction : Si la 1 ère guerre mondiale fut la première guerre totale, la 2 ème GM, par

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises

Dossier VI. Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises 1 Dossier VI Le XX ème siècle et le monde actuel (1 ère partie) Questions appelant des réponses concises A/ Les guerres au XX ème siècle 1 La Première Guerre mondiale (la «Grande Guerre») a) Quelles sont

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste?

II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste. 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? II. La mise en place d un régime totalitaire, fasciste et raciste 1. Comment Hitler met en place un État totalitaire et raciste? Extrait du film de propagande réalisé par Leni Riefenstahl, Le Triomphe

Plus en détail

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes.

CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. CHAPITRE 2 La Seconde Guerre mondiale : Guerre d anéantissement et génocide des juifs et des Tziganes. INTRODUCTION ET RAPPELS Comme la Première Guerre mondiale, la seconde est une Guerre Totale qui implique

Plus en détail

MAUS par Art SPIEGELMAN

MAUS par Art SPIEGELMAN HISTOIRE DES ARTS MAUS par Art SPIEGELMAN I. IDENTIFIER ET PRESENTER L ŒUVRE L œuvre présentée ici est une bande-dessinée intitulée Maus, l intégrale, un survivant raconte réalisée par Art Spiegelman en

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

CLASSE DE PREMIERE GÉNÉRALE Commentaires des programmes Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat

CLASSE DE PREMIERE GÉNÉRALE Commentaires des programmes Option Internationale franco-marocaine du Baccalauréat INSPECTION GENERALE DE L'EDUCATION NATIONALE Groupe Histoire Géographie SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE Service de l Enseignement Français PROGRAMMES D HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE CLASSE DE

Plus en détail

Leçon n 11 : «Géopolitique du monde actuel»

Leçon n 11 : «Géopolitique du monde actuel» Leçon n 11 : «Géopolitique du monde actuel» Introduction : Au début des années 90, la Guerre Froide se termine avec l éclatement de l URSS. Un monde unipolaire, dominé par les États-Unis, accouche d un

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et des Tziganes. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 2 La guerre au XXe siècle Question 1 Guerres mondiales et espoirs de paix Cours 2 La Seconde Guerre mondiale : guerre d anéantissement et génocide des Juifs et

Plus en détail

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah

Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah D ix questions à Dr Marcel Tenenbaum rescapé de la Shoah La Caserne Dossin en bref... La Caserne Dossin est située à Malines en Belgique. C est à cet endroit que l on regroupa les Juifs de ce pays avant

Plus en détail

La politique d'extermination nazie. Les ghettos

La politique d'extermination nazie. Les ghettos La politique d'extermination nazie Les ghettos Le regroupement des Juifs dans les ghettos (ici : le ghetto de Varsovie) Vivre dans le ghetto de Varsovie Les plus pauvres ne pouvaient se protéger du froid

Plus en détail

REGLEMENTS ET CONDITIONS GENERALES (RCG) POUR LES MAKTOOB, MEDICAL, HAJJ & UMRAH ET SILVER CARD

REGLEMENTS ET CONDITIONS GENERALES (RCG) POUR LES MAKTOOB, MEDICAL, HAJJ & UMRAH ET SILVER CARD REGLEMENTS ET CONDITIONS GENERALES (RCG) POUR LES MAKTOOB, MEDICAL, HAJJ & UMRAH ET SILVER CARD Introduction Après l'achat et le paiement d'une des cartes "MUSLIM FLIGHT ASSIST", le titulaire de la carte

Plus en détail

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH DISCOURS DE MADAME SIMONE VEIL Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH Athènes, le 30 janvier 2006 Journée nationale à la mémoire des héros et des martyrs de l Holocauste en Grèce Monsieur

Plus en détail

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009.

Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. Révision de l ombudsman du texte sur le camp d extermination nazi de Sobibor en Pologne, diffusé au Téléjournal le 30 novembre 2009. SOMMAIRE Un plaignant estime que le Téléjournal du 30 novembre a commis

Plus en détail

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015

Guide des expositions temporaires. Service Educatif Édition 2015 Guide des expositions temporaires Service Educatif Édition 2015 Résistance et Monde rural en Zone interdite 1940-1944 Le Musée de la Résistance de Bondues Le musée a pour vocation de transmettre ce que

Plus en détail

Le monde a besoin de paix en Palestine

Le monde a besoin de paix en Palestine ANALYSE 2007 Le monde a besoin de paix en Palestine Publié avec le soutien du service de l éducation permanente de la Communauté française Pax Christi Wallonie-Bruxelles Le monde a besoin de paix en Palestine

Plus en détail

Glossaire 3 : 3 Ressources :

Glossaire 3 : 3 Ressources : Le vocabulaire concernant l extermination des Juifs d Europe par les nazis Le régime nazi a, de 1941 à 1945, mis en œuvre sa décision planifiée de destruction des populations juives d Europe. L objectif

Plus en détail

De la discrimination à l extermination

De la discrimination à l extermination De la discrimination à l extermination La crise des années trente a réveillé en France l antisémitisme qui sommeillait depuis l affaire Dreyfus. Les groupes d extrême-droite mènent des campagnes dont la

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs

L antisémitisme et les premières actions contre les juifs L idéologie nazie Basée sur l idée d une race aryenne supérieure, l idéologie nazie s imposera à tous les niveaux dans l état allemand. Le parti nazi se base sur toute une série de principes. L ensemble

Plus en détail

Leçon n 5 : «La Seconde Guerre Mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)»

Leçon n 5 : «La Seconde Guerre Mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)» Leçon n 5 : «La Seconde Guerre Mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)» Introduction : Le 1 er septembre 1939, l Allemagne nazie attaque puis envahit la Pologne, c est le début de la Seconde

Plus en détail

Chronologie comparée de la Shoah

Chronologie comparée de la Shoah Chronologie comparée de la Shoah Cadre général Le sort des Juifs en Europe En France 1933 1933 1933 30 janvier : Adolf Hitler chancelier 1 avril : journée de boycott des magasins juifs 7 avril : révocation

Plus en détail

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste

27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste 27 Janvier : Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'holocauste "Le bourreau tue toujours deux fois, la seconde fois par l'oubli" (Elie Wiesel) Quand ils ont arrêté les communistes,

Plus en détail

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu L'Holocauste Table des matières The Holocaust: Theme Overview 1 Objets personnels Helena Zaleska 2 Auschwitz-Birkenau, 1944 3 Étoile de David 4 Gobelet de métal 5 Chaussure d enfant 6 L Holocauste : aperçu

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

III) La Seconde Guerre mondiale (5)

III) La Seconde Guerre mondiale (5) III) La Seconde Guerre mondiale (5) 1) La Seconde Guerre Mondiale : une radicalisation de la guerre totale? (3) 1.1) les grandes phases de la guerre a) les victoires de l'axe (1939-1942) b) le reflux de

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

22 & 29/10 2013 JUIFS & MUSULMANS. série documentaire

22 & 29/10 2013 JUIFS & MUSULMANS. série documentaire 22 & 29/10 2013 Les mardis 22 ET 29 octobre à partir de 22.30 JUIFS & MUSULMANS Si loin, si proches série documentaire 4 films pour raconter 1400 ans d une relation unique JUIFS & MUSULMANS Si loin, si

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012

Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 Brevet Blanc d'histoire Géographie Education Civique Mardi 17 Avril 2012 (Rappel : la maîtrise de la langue (orthographe et expression écrite) est notée sur 4 points) Pour la première partie, le candidat

Plus en détail

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé)

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Activité n 1 : compléter la chronologie en s appuyant sur les extraits de K7 vidéo Le MONDE L URSS L Italie L Allemagne 1914 Début

Plus en détail

Intelligence and Terrorism Information Center at the Israel Intelligence Heritage & Commemoration Center (IICC)

Intelligence and Terrorism Information Center at the Israel Intelligence Heritage & Commemoration Center (IICC) 18 novembre 2008 Intelligence and Terrorism Information Center at the Israel Intelligence Heritage & Commemoration Center (IICC) Al-Quds, la seconde chaîne de télévision par satellite du Hamas, a commencé

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas

Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas Brève histoire de l Holocauste aux Pays-Bas La présence juive aux Pays-Bas En 1579, l abolition de l Inquisition par la République hollandaise fait de ce pays une terre d accueil par excellence pour les

Plus en détail

HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté

HISTOIRE : 18 points dont 10 pour le paragraphe argumenté Collège René Long 74 540 Alby-sur-Chéran Page 1 Brevet blanc d Histoire et d Education Civique * Durée : 2 heures * Présentation et Orthographe : 4 points * Le candidat/ la candidate traitera l un de deux

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Ce témoignage de Francine Christophe, expérience douloureuse d une partie de sa vie, «croise»

Plus en détail

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale.

Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Documents et pistes d utilisation sur le thème «les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale. Approfondissement en accompagnement personnalisé T L / ES. Il s agit de deux journaux de la Résistance et d un

Plus en détail

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945

Sommaire. Séquence 7 Histoire. Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Sommaire Histoire Thème 1 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement, 1939-1945 Séance 1 La Seconde Guerre mondiale, un affrontement aux dimensions planétaires Séance 2 Séance 3 La bataille

Plus en détail

Après la victoire éclair de la Guerre des Six Jours, il devient le borgne le plus célèbre au monde et entre de plain pied dans la légende d Israël.

Après la victoire éclair de la Guerre des Six Jours, il devient le borgne le plus célèbre au monde et entre de plain pied dans la légende d Israël. Moshé Dayan par Daniel Haïk Verbatim du cours visible sur www.akadem.org/pour-commencer Juillet 2013 Moshé Dayan, héros de la Guerre des Six Jours Il fut le prototype du sabra israélien, né les armes à

Plus en détail

HISTOIRE. Chapitre 1. Lecture historique de mémoires : l historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

HISTOIRE. Chapitre 1. Lecture historique de mémoires : l historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France HISTOIRE Chapitre 1 Lecture historique de mémoires : l historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France Je révise et je me perfectionne Structure de la leçon I. Une mémoire sélective (1945

Plus en détail

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité

27 janvier 2015 Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l Humanité Monsieur le Maire, Eric LEJOINDRE Mesdames et Messieurs Les enseignants et représentants de l Education Nationale Mesdames et Messieurs les Présidents et représentants d associations patriotiques Mesdames

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

Notions et principes à maîtriser

Notions et principes à maîtriser Capacités Connaître et utiliser les repères suivants : - La Seconde Guerre mondiale : 1939-1945 - La libération des camps d extermination : 1945 - Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe : 8 mai 1945

Plus en détail

Les régimes totalitaires dans l entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités.

Les régimes totalitaires dans l entre-deux-guerres : genèse, points communs et spécificités. Première S, histoire LMA, 2011-2012 Thème 3 Le siècle des totalitarismes Question 1 Genèse et affirmation des régimes totalitaires (soviétique, fasciste et nazi) Cours 1 et 2 Les régimes totalitaires dans

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture POURQUOI enseigner l Holocauste? Publié en 2013 par l Organisation des Nations unies pour l éducation, la science et la culture

Plus en détail

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko.

Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Symphonie n 13. ou «Babi Yar» Dimitri Chostakovitch sur un poème de Evgueni Evtouchenko. Né en 1906 et mort à Moscou en 1975, Dimitri Chostakovitch est un compositeur russe et un pianiste majeur du 20

Plus en détail

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014

CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 CORRECTION BREVET PONDICHERY 2014 PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) 1. Questions (6 points) 1. A quels siècles correspond l «âge des églises gothiques»? (1 point) L «âge des églises gothiques» va

Plus en détail

CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989

CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989 CORRIGE DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU 3 ème LE MONDE DE 1918 A 1989 LA FAILLITE DE LA PAIX 1918-1939 PAGES 4-5 Quel nom porte ce traité? Le Traité de Versailles Comment l Allemagne le considère-t-elle? Comme

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Ces survivants de la Shoah dont personne ne veut, 1945-1948

Ces survivants de la Shoah dont personne ne veut, 1945-1948 Email décembre 2009 Ces survivants de la Shoah dont personne ne veut, 1945-1948 Les pays victorieux restent antisémites et refusent d ouvrir leurs portes aux survivants juifs Pendant les trois années qui

Plus en détail

Interview de Bat Ye or

Interview de Bat Ye or Serons-nous soumis à un califat islamique mondial? Interview de Bat Ye or Note de L Espoir : Cette interview présente les grandes lignes du contenu du livre «Vers le califat universel», un livre évidemment

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

Préparation à la visite du Mémorial de la Résistance. A l attention des enseignants

Préparation à la visite du Mémorial de la Résistance. A l attention des enseignants Préparation à la visite du Mémorial de la Résistance A l attention des enseignants En Préambule Afin que les élèves puissent pleinement profiter de leur visite Nous attirons votre attention sur le fait

Plus en détail

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE ministère de l éducation nationale HISTOIRE - GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE 3e Livret de corrigés Coordination pédagogique Rémi Boyer (RF CIF) Validation pédagogique Stéphane Vautier (IA-IPR Histoire Géographie)

Plus en détail

Fiche pédagogique Mon amie Anne Frank

Fiche pédagogique Mon amie Anne Frank Ce livre vaut, certes, comme complément au Journal d Anne Frank, et on pourra le lire comme tel. Mais il est surtout un témoignage poignant sur la vie quotidienne d une enfant juive plongée dans l horreur

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) REPÈRES HISTOIRE programme des années précédentes 2014 Amérique Cet homme politique de l Antiquité a dirigé la cité d Athènes et associé son nom à la démocratie : Nom Dates Ce ministre de la IIIè République

Plus en détail

.LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT, FOYER DE CONFLITS DEPUIS.

.LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT, FOYER DE CONFLITS DEPUIS. .LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT, FOYER DE CONFLITS DEPUIS. Introduction Š Proche-Orient et Moyen-Orient, de quoi parle-t-on? Le Proche-Orient et le Moyen-Orient sont complexes et difficiles à définir. Ils

Plus en détail

Exposition A CONTRE COURANT, organisée par l association. mai-juin 2015 à la Bibliothèque de l Université de Rennes 2

Exposition A CONTRE COURANT, organisée par l association. mai-juin 2015 à la Bibliothèque de l Université de Rennes 2 Exposition A CONTRE COURANT, organisée par l association mai-juin 2015 à la Bibliothèque de l Université de Rennes 2 http://lesamisdemagda.fr/ Contact : bertrandbernicot@hotmail.fr Des élèves de 8 lycées

Plus en détail

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I)

COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) COMPTE RENDU DU STAGE ACADEMIQUE AU MEMORIAL DE LA SHOAH A PARIS ET A CRACOVIE (I) du 11 au 14 février 2010 G. Sabatier, Lycée Claude Fauriel et IUFM de Saint-Etienne (42) L objectif de ce compte-rendu

Plus en détail

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN

COMPRENDRE CE QU EST L OTAN COMPRENDRE CE QU EST L OTAN LES ORIGINES DE L ALLIANCE Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l Europe de l Est et l Europe de l Ouest se sont trouvées séparées par les divisions idéologiques et politiques

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 41 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1992-1993 Annexe au prunes verbal Je la séance du 10 novembre 1992. PROPOSITION DE LOI relative à la reconnaissance des crimes contre I'humanité commis par le régime

Plus en détail

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007

LA SHOAH. Document du Mémorial de la Shoah. 2007 LA SHOAH Document du Mémorial de la Shoah. 2007 Au cours de la Seconde Guerre mondiale, 5 à 6 millions de Juifs européens ont été assassinés par l Allemagne nazie et ses complices. Le nombre des victimes,

Plus en détail

Dr. Josef Bühler (1904-1948)

Dr. Josef Bühler (1904-1948) Les participants à la Conférence de Wannsee Dr. Josef Bühler (1904-1948) Secrétaire d État Administration du Gouverneur Général à Cracovie En tant qu adjoint permanent du Gouverneur Général Hans Frank

Plus en détail

L approche du TPIY des massacres à «grande échelle» : Réflexion sur l affaire Lukić & Lukić

L approche du TPIY des massacres à «grande échelle» : Réflexion sur l affaire Lukić & Lukić PORTAIL JUDICIAIRE DE LA HAYE L approche du TPIY des massacres à «grande échelle» : Réflexion sur l affaire Lukić & Lukić Andrea Ewing Introduction Même dans le contexte de la brutale guerre de Bosnie-Herzégovine

Plus en détail

Pour en savoir plus sur l histoire des Juifs de Vire, sur Lublin, Majdanek, Belzec, l Aktion Reinhard rdv sur www.memoire-viretuelle.fr.

Pour en savoir plus sur l histoire des Juifs de Vire, sur Lublin, Majdanek, Belzec, l Aktion Reinhard rdv sur www.memoire-viretuelle.fr. La «Shoah» qu est-ce que c est? Un génocide. Presque six millions de morts. Difficile de réaliser. Personne peut-être ne parvient à le faire Contre toute attente, la Shoah s est aussi passée à Vire. Vingt

Plus en détail

Histoire - Géographie

Histoire - Géographie BRUZ Histoire - Géographie Collège Pierre Brossolette Caen UNE JOURNÉE DANS L'HISTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE Rennes CimetiEre allemand de LA CAMBE CimetiEre americain de Colleville O m a h a B

Plus en détail

REVISIONS BREVET HISTOIRE-GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE. Histoire Géographie Education civique

REVISIONS BREVET HISTOIRE-GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE. Histoire Géographie Education civique REVISIONS BREVET HISTOIRE-GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE Histoire Géographie Education civique sommaire HISTOIRE Pour chaque sujet, vous pouvez choisir: QC: questions de connaissances DC: développement construit

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Carte d'identité provisoire Kids ID eid

Carte d'identité provisoire Kids ID eid Préambule: Voyager avec des documents d identité belges Utilisation possible de documents d identité belges pour voyager dans une cinquantaine de pays. Acceptation des documents d identité belges pour

Plus en détail

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy?

Q : Quels sont les changements politiques engagés par le régime de Vichy? III. La France dans la guerre : de Pétain à De Gaulle. Q : Comment la France et les Français ont-ils vécu cette période? A. La France de Vichy. Q : Quels sont les changements politiques engagés par le

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH

ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH ETUDE COMPAREE DE VALSE AVEC BACHIR ET DE SHOAH Le point de départ de cette étude se situe autour de la question du documentaire. En effet, Ari Folman classe son film dans la catégorie du documentaire

Plus en détail

«Croatie, Bosnie et Serbie face à la justice internationale»

«Croatie, Bosnie et Serbie face à la justice internationale» Observatoire de la Modernité Séminaire 2014-2015 «Mémoire et persistance du communisme en Europe centrale et orientale» Séance du 1 juillet 2015 Intervenant : Joseph Krulic Compte-Rendu : Catherine Dupeyron

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

A u t e u r : P e r s o n n a g e s :

A u t e u r : P e r s o n n a g e s : Damien L. 3éme1 Auteur : Anne Frank Livre de poche. Edition Définitive. Personnages : - Anne Frank - Mr Otto Frank ou Pim : son père - Mme Frank ou Edith Hollander : sa mère - Margot : sa soeur - Mr Van

Plus en détail

Kétèls Sophie 6LS Le 10 février 2010 Van Melkebeke Mary 6LG3. Le génocide des Hereros

Kétèls Sophie 6LS Le 10 février 2010 Van Melkebeke Mary 6LG3. Le génocide des Hereros Le génocide des Hereros 1 Introduction Avant de commencer à parler du génocide des Hereros, peut-être vaudrait-il la peine de définir ce qu est un génocide. Un génocide vise à l'extermination d une minorité

Plus en détail

Question 2 Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale

Question 2 Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale Terminales ES-L /Histoire Regards historiques sur le monde actuel Thème 3 - Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours Question 2 Le Proche et le Moyen-Orient,

Plus en détail

# 6 : Lundi 6 janvier 2014 «FABRIQUER DES «HOMMES SUPERFLUS»»

# 6 : Lundi 6 janvier 2014 «FABRIQUER DES «HOMMES SUPERFLUS»» Université populaire de Caen Basse-Normandie Année 2013-2014 Contre-histoire de la philosophie par Michel Onfray Conférence N 239 # 6 : Lundi 6 janvier 2014 «FABRIQUER DES «HOMMES SUPERFLUS»» Les origines

Plus en détail

Le Journal d Anne Frank. De Julian Y. Wolf et Nagaoka Akiyoshi 1999. France/Grande-Bretagne/Irlande/Japon. 89 min. Animation. Couleurs.

Le Journal d Anne Frank. De Julian Y. Wolf et Nagaoka Akiyoshi 1999. France/Grande-Bretagne/Irlande/Japon. 89 min. Animation. Couleurs. Le Journal d Anne Frank De Julian Y. Wolf et Nagaoka Akiyoshi 1999. France/Grande-Bretagne/Irlande/Japon. 89 min. Animation. Couleurs. En juin 1942, Anne Frank fête ses 13 ans à Amsterdam. Son père lui

Plus en détail

l HOLOCAUSTE Un guide de référence

l HOLOCAUSTE Un guide de référence Brève histoire de l HOLOCAUSTE Un guide de référence 1 Centre commémoratif de l Holocauste à Montreal 5151, chemin de la Côte-Sainte-Catherine (Maison Cummings) Montréal (Québec) H3W 1M6 Canada Téléphone

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005

CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005 CONCOURS DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION 2 005 Le Comité creusois du concours de la Résistance et de la Déportation se propose, cette année encore, de vous aider à préparer le concours dont le thème

Plus en détail

CAS PRATIQUES A LA LUMIÈRE DU NON-REFOULEMENT

CAS PRATIQUES A LA LUMIÈRE DU NON-REFOULEMENT CAS PRATIQUES A LA LUMIÈRE DU NON-REFOULEMENT AMNESTY INTERNATIONAL ET LE PRINCIPE DE NON-REFOULEMENT Pour prévenir la torture, les mauvais traitements et les traitements dégradants, Amnesty International

Plus en détail