PRIORISATION DE L ACTION DANS L ENTREPRISE : UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE. Journées Santé Travail CISME 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRIORISATION DE L ACTION DANS L ENTREPRISE : UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE. Journées Santé Travail CISME 2014"

Transcription

1 PRIORISATION DE L ACTION DANS L ENTREPRISE : UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE Journées Santé Travail CISME 2014

2 Carpentras L Isle sur la Sorgue Monteux Vaison la Romaine 3800 entreprises, salariés 7 Médecins du Travail 3 Infirmières en Santé Travail 5 Conseillers en Prévention (IPRP) 10 Assistantes de Service en Santé au Travail 2013 : Agrément et dérogation à la périodicité des examens en surveillance médicale simple 1

3 L équipe pluridisciplinaire En référence à l article L et sur proposition de la commission médicotechnique : formation des équipes pluridisciplinaires Composition de chaque équipe : Médecin du Travail Infirmière de Santé au Travail Conseiller en Prévention Assistante de Service en Santé au Travail Réunions de synthèse tous les 2 mois Projet de service : Maintenir la connaissance des conditions de travail dans les entreprises 2

4 Pourquoi un tel projet? Evolution des entreprises (plan technique, organisationnel, économique et humain.) Complémentarité des informations recueillies par l équipe pluridisciplinaire permettant le maintien de la connaissance : Nature de l activité et des risques professionnels Appréciation de la prise en compte de la prévention par l entreprise Pour prioriser la nature et la périodicité des actions à mener Elaboration d un outil d évaluation 3

5 Eléments d'analyse Date : Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour de la fiche d'entreprise A (<5ans) B (>5ans) C (0) Document unique A (complet) B (trame) C (0) ND Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Oui Non SO Fiches de données de sécurité Oui Non SO Réalité d'une prise en Désignation d'un correspondant sécurité compte de la prévention des Existence et efficacité du CHSCT au travers de risques professionnels dans son bilan annuel Oui Non SO l'entreprise Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non Evaluation de la réalité d'une prise en Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur analyse Oui Non SO ND Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Oui Non SO ND Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite médicale ou de l'entretien infirmier A B C Perception de l'entreprise au travers de la visite en entreprise A B C Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire Observations Date de la prochaine intervention SO : Sans Objet ND : Non Documenté 4

6 Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour fiche d entreprise Document unique Fiche d entreprise Evaluation intermédiaire de la connaissance 5

7 Eléments d'analyse Date : Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour de la fiche d'entreprise A (<5ans) B (>5ans) C (0) Document unique A (complet) B (trame) C (0) Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Oui Non SO Fiches de données de sécurité Oui Non SO Réalité d'une prise en Désignation d'un correspondant sécurité compte de la prévention des Existence et efficacité du CHSCT au travers de risques professionnels dans son bilan annuel Oui Non SO l'entreprise Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non Evaluation de la réalité d'une prise en Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur analyse Oui Non SO ND Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Oui Non SO ND Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite médicale ou de l'entretien infirmier A B C Perception de l'entreprise au travers de la visite en entreprise A B C Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire A B C Observations Date de la prochaine intervention 6

8 Réalité d une prise en compte de la prévention des risques professionnels dans l entreprise FDS Fiches exposition pénibilité Existence - efficacité CHSCT Correspondant sécurité Cohérence déclarations SMR SMS Evaluation de la réalité d une prise en compte 7

9 Eléments d'analyse Date : Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour de la fiche d'entreprise A (<5ans) B (>5ans) C (0) Document unique A (complet) B (trame) C (0) Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Oui Non SO Fiches de données de sécurité Oui Non SO Réalité d'une prise en Désignation d'un correspondant sécurité compte de la prévention des Existence et efficacité du CHSCT au travers de risques professionnels dans son bilan annuel Oui Non SO l'entreprise Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non Evaluation de la réalité d'une prise en Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur analyse Oui Non SO ND Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Oui Non SO ND Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite médicale ou de l'entretien infirmier A B C Perception de l'entreprise au travers de la visite en entreprise A B C Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire A B C Observations Date de la prochaine intervention 8

10 Indicateurs de résultats ou alertes permettant à l équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace Respect visites médicales Respect aménagement postes / restrictions Perception entreprise / visite médicale - entretien infirmier Connaissance AT - MP Connaissance projets - modifications Perception entreprise / visite entreprise Réalité des indicateurs et alertes 9

11 Classement des entreprises en 3 catégories Classification A Entreprise investie dans une démarche active de prévention. Bonne visibilité de la connaissance des conditions de travail Classification B Entreprise présentant certaines lacunes non prépondérantes dans la check-list mais ne réduisant pas la connaissance générale des conditions de travail Classification C Entreprise présentant des lacunes importantes ne pouvant permettre de connaitre réellement les conditions de travail 10

12 Exemple : Boulangerie Artisanale 11 Connaissance de la nature des risques professionnels Réalité d'une prise en compte de la prévention des risques professionnels dans l'entreprise Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace Eléments d'analyse Date : 17/02/2014 Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Mise à jour de la fiche d'entreprise Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire A (<5ans) B (>5ans) C (0) A (complet) B (trame) C (0) Document unique Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Fiches de données de sécurité Désignation d'un correspondant sécurité Existence et efficacité du CHSCT au travers de son bilan annuel Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non SO Oui Non SO Oui Non SO Evaluation de la réalité d'une prise en compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur Oui Non SO ND analyse Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non ND Oui Non SO ND Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite A B C médicale ou de l'entretien infirmier Perception de l'entreprise au travers de la visite en A B C entreprise Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C A B C Produits non étiquetés dangereux Travail de nuit Date de la prochaine intervention Observations : Prévoir intervention de l IPRP : mise à jour FE et aide à la mise en place DU 2016

13 Extrait du tableau de synthèse Date de réalisation Adhérent Entreprise Classement A B C à revoir 13/03/ Entreprise Pierre A /12/ Entreprise Paul B /11/ Entreprise Jacques A /01/ Entreprise Anne A /02/ Boulangerie Artisanale B /12/ Entreprise Corinne C /12/ Entreprise Alain B

14 Ce que permet cette classification Réalisation du projet de maintien de la connaissance des entreprises Connaissance des entreprises développant une politique de prévention Priorisation des actions dans les entreprises Déclenchement d actions spécifiques dans les entreprises à risques caractérisés 13

15 Concrètement au niveau de l équipe? Une réunion de synthèse tous les deux mois (6 par an) Engagement sur 5 ans (codification des entreprises) Codification de 100 entreprises par an Priorisation des actions en entreprise (nature et fréquence) 14

16 Conclusion Le support : indicateurs classiques de référence Les acteurs : l équipe pluridisciplinaire L action : subjective mais collective Réalisation d une grille priorisant une périodicité d intervention et la nature des conseils à l employeur avec pour objectif : Préservation de la santé des salariés 15

17 «Voir et juger ne sont que le point de départ : après, il faut l action» Romain Rolland Merci de votre attention 16

Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés

Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés Taymi CASTELLANOS, Médecin du Travail Valérie MESCATULLO, Secrétaire médicale AST Louise SOULIE, Psychosociologue

Plus en détail

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi*

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi* Dr CROUZET 12/10/2012 SMTMP / RESACT Préambule Le chainon manquant Missions des SSTi* La Fiche d Entreprise (revisitée) Obligations des employeurs? Page 6 de la circulaire du Document Unique, du 18 avril

Plus en détail

TEXTES DE LOI. REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II. Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak

TEXTES DE LOI. REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II. Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak TEXTES DE LOI REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak 1 LES THEMES ABORDES Préambule : deux textes issus de la loi de réforme des retraites et deux textes

Plus en détail

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise 1 I N S T A N C E S R A P P O R T D A C T I V I T É D R J E A N - M I C H E L S T E R D Y N I A K D I U - I S T 2 0 1 5-2 0 1 6 Missions 2 C

Plus en détail

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE LOI DU 20 JUILLET 2011 ET SES DÉCRETS D APPLICATION Loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail, décrets 2012-134

Plus en détail

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E)

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Dr Didier PROD HOMME, Médecin en Santé au Travail Hélène GUILLUY, Infirmière en Santé au Travail Rouen-Dieppe

Plus en détail

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER?

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? ROLES DU MEDECIN DU TRAVAIL Assurer les visites médicales: Visites d embauche, Visites périodiques, Visites de reprise, Visites

Plus en détail

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain 8 octobre 2013 Julia STOLL Ergonome - Contrôleur de sécurité Carsat Alsace Moselle Julia STOLL -Quels sont les enjeux? -De quoi parle t-on? -Que

Plus en détail

Prévention de la. Pénibilité &Prévention de la Pénibilité de Pénibilité. Carsat Centre Ouest 1

Prévention de la. Pénibilité &Prévention de la Pénibilité de Pénibilité. Carsat Centre Ouest 1 Prévention de la Retraite Pénibilité pour cause de Pénibilité &Prévention & Retraite de la Pénibilité pour cause de Pénibilité 1 Organisation de l intervention : Contexte Retraite Prévention Entreprise

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

Synthèse réalisée par le Service de Santé au Travail de SaintSaint-Dié 88100

Synthèse réalisée par le Service de Santé au Travail de SaintSaint-Dié 88100 Décret du 30/01/2012 applicable à partir du1er Juillet 2012. Partie sur le suivi individuel de l état de santé du salarié et les visites médicales (Les changements apparaissent en rouge) Synthèse réalisée

Plus en détail

Que change la réforme de la médecine du travail? Services inter-entreprises de santé au travail SIST

Que change la réforme de la médecine du travail? Services inter-entreprises de santé au travail SIST Que change la réforme de la médecine du travail? Services inter-entreprises de santé au travail SIST Décembre 2012 Jean-Louis CAPRON Médecin du travail Plan Genèse de la réforme Missions de la santé au

Plus en détail

Journées Santé Travail 2015

Journées Santé Travail 2015 Journées Santé Travail 2015 Le tableau de suivi : coordination de l'epst et suivi des TPE/PME 1 L'APST-BTP-RP Association paritaire fondée en 1946 Double compétence : Géographique : 75-78-91-92-93-94-95

Plus en détail

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Cadre réservé à l AISMT Date d effet du contrat : N adhérent : Je soussigné(e) (Nom

Plus en détail

La réforme du fonctionnement des Services de santé au Travail

La réforme du fonctionnement des Services de santé au Travail La réforme du fonctionnement des Services de santé au Travail Représentation, ressource et référence des Services de santé au travail interentreprises Les instances et la gouvernance Les acteurs Le suivi

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CMR : MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL EN FAVEUR DES PLOMBIERS/CHAUFFAGISTES

PREVENTION DU RISQUE CMR : MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL EN FAVEUR DES PLOMBIERS/CHAUFFAGISTES CISME 21 octobre 2014 PREVENTION DU RISQUE CMR : MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL EN FAVEUR DES PLOMBIERS/CHAUFFAGISTES Pierre LOTTHE Médecin du travail Mathieu MARTIN Toxicologue

Plus en détail

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h «Formation des Membres du C.H.S.C.T.» Avec Suivi et Accompagnement d un an Contact

Plus en détail

Dispositif Pénibilité au Travail : explications du dispositif et rôle de l équipe pluridisciplinaire en santé travail

Dispositif Pénibilité au Travail : explications du dispositif et rôle de l équipe pluridisciplinaire en santé travail Dispositif Pénibilité au Travail : explications du dispositif et rôle de l équipe pluridisciplinaire en santé travail 1 e dispositif pénibilité expliqué aux entreprises 2 1. Introduction 2.Définition 3.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L AIN

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L AIN REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L AIN Préambule : Article 1 : Le présent règlement intérieur est établi en application de l article 18 des statuts. Il complète ces derniers en traitant

Plus en détail

Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012

Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012 Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012 Relative à la mise en œuvre de la réforme de la médecine du travail et des services de santé au travail Médecins inspecteurs du travail Île de France Textes de référence

Plus en détail

LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS

LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS D. Bellezza, médecin du travail GIMS Ce diaporama est associé à des outils en pièces jointes numérotées de [1] à [22] GROUPEMENT INTERPROFESSIONNEL MEDICO-SOCIAL

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 I RENSEIGNEMENTS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Date d établissement de la fiche FICHE D ENTREPRISE Etablie en application de l article R. 462437 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 Médecin du travail

Plus en détail

Eléments de règlementation concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009

Eléments de règlementation concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009 Eléments de règlementation r concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009 Obligation réglementairer L obligation de réaliser r une FE est ancienne Décret du 13 juin 1969 Obligation

Plus en détail

Rapport organisation et activité 2012

Rapport organisation et activité 2012 Rapport organisation et activité 2012 Organisation au 31/12/2012 5 Centres médicaux fixes 7 Centres médicaux mobiles 25 Centres annexes d'entreprises 10 Médecins à temps complet 7 Médecins à temps partiel

Plus en détail

Contexte La prévention des risques professionnels au CHM. Les acteurs de prévention Exemples d actions menées

Contexte La prévention des risques professionnels au CHM. Les acteurs de prévention Exemples d actions menées Prévention des risques professionnels au CH MARCHANT Préventica 2015, Toulouse DRH-Santé au travail Sommaire Contexte La prévention des risques professionnels au CHM Historique Evolution Les acteurs de

Plus en détail

Les écrits du médecin du travail et les plaintes ordinales

Les écrits du médecin du travail et les plaintes ordinales Les écrits du médecin du travail et les plaintes ordinales Dr FX LEY Médecin du travail Président du conseil régional d Alsace de l ordre des médecins Consultant «Santé au travail»du Conseil National Journées

Plus en détail

Prévention de la pénibilité

Prévention de la pénibilité Prévention de la pénibilité La loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites pose une double exigence : Tracer l exposition des travailleurs aux facteurs de risques caractérisant la pénibilité afin

Plus en détail

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015.

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Les décrets sur la pénibilité, ont été publiés au Journal officiel vendredi 10 octobre 2014. Ils y a 10 facteurs de pénibilité,

Plus en détail

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude Nous, chefs d entreprise, sommes responsables de la santé et de la sécurité de nos salariés dans nos entreprises. Depuis plusieurs années, une

Plus en détail

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES FORMATION Chargé de sécurité et de prévention Référence : 124-344-13 Durée : 5 jours Public Tous salariés chargés de la sécurité ou la prévention Pré-requis Aucun Points Forts de la formation Une approche

Plus en détail

Formation COMITE D ENTREPRISE. les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à Mulhouse. programme et tarif ci-joint

Formation COMITE D ENTREPRISE. les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à Mulhouse. programme et tarif ci-joint Mai 2015 Formation COMITE D ENTREPRISE les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à programme et tarif ci-joint Nouveauté 2015 FORMATIONS CLASSIQUES Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT

Plus en détail

Elaboration d un projet de Service : un enjeu pour les équipes et un atout pour la santé au travail

Elaboration d un projet de Service : un enjeu pour les équipes et un atout pour la santé au travail Elaboration d un projet de Service : un enjeu pour les équipes et un atout pour la santé au travail Auteurs : Nadine Barron, Blandine Boisnard, Gérard Desnoyers, Alain Jabès, Colette Jacques, Benoît Mauguy

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS)

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) CISME 23 et 24 octobre 2012 Pourquoi ce guide? Des métiers en plein

Plus en détail

Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier

Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier SMTDS 22/06/12 Dr B. CHANUT ASMTBTP74 1 CONTEXTE Expérience collective en cours à l ASMTBTP74

Plus en détail

51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014

51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014 51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014 Collaborateurs : 17 médecins du travail 13 ETC 14 secrétaires médicales (dont 4 sont ASST) 4 IPRP (1 ergonome,1 ingénieure HSE, 1 THSE, 1 psychologue

Plus en détail

Pénibilité : Simplifions par une approche globale

Pénibilité : Simplifions par une approche globale Pénibilité : Simplifions par une approche globale 1 Sommaire 1. Les obligations 1. La pénibilité 2. Le document unique (DU) 3. Le référent Santé et Sécurité 2. L articulation entre obligations 3. Pénibilité

Plus en détail

Loi du 20 juillet 2011

Loi du 20 juillet 2011 Association de Prévention et Santé au Travail Poitou-s Loi du 20 juillet 2011 Portant réforme à l organisation de la Médecine du Travail Dominique Derenancourt 8 août 2011 La réforme des Services de Santé

Plus en détail

Les textes réglementaires de ce guide sont fournis à titre indicatif et non exhaustif. Se référer au Code du Travail en vigueur..

Les textes réglementaires de ce guide sont fournis à titre indicatif et non exhaustif. Se référer au Code du Travail en vigueur.. Pour toute réclamation, merci d adresser votre courrier ou votre mail à : Mme Sandrine PERRIER Directrice du service 9 rue du Cros - B.P. 261 23006 - GUERET Cedex sandrine.perrier@acist23.fr ACIST 23 Membre

Plus en détail

Diagnostic de pénibilité au travail

Diagnostic de pénibilité au travail Diagnostic de pénibilité au travail Application des Décrets n 2011-823 et 2011-824 du 7 juillet 2011 Ce document a été réalisé à titre indicatif dans le but d aider le chef d entreprise à rédiger le diagnostic

Plus en détail

Quelques mots sur le CISME

Quelques mots sur le CISME Aptitude/Inaptitude Santé au travail Représentation, ressource et référence des Services de santé au travail interentreprises Le médecin du travail Rôle et Missions Quelques mots sur le CISME Le Cisme

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

Comme chaque année, vous devez établir votre déclaration. Pour cela vous devez nous retourner les 2 documents joints dûment complétés :

Comme chaque année, vous devez établir votre déclaration. Pour cela vous devez nous retourner les 2 documents joints dûment complétés : Devient Notice 2015 2015 Notice Les missions des Services de Santé au Travail Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Innovation-Prévention 19 rue Paul Séramy 77300 Fontainebleau N SIRET : 48155965600030 Tel : 09.88.99.99.59 www.innoprev.com Contact Direct avec

Plus en détail

Le rôle de. l infirmière en santé au travail

Le rôle de. l infirmière en santé au travail Le rôle de l infirmière en santé au travail Contexte Implications Evolution soin prévention Acquisition de nouvelles compétences Expérimentations en cours Réforme de la santé au travail Intégration de

Plus en détail

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles C FORMATIONS DP-CE-CHSCT Délégués du personnel 2 jrs les 2, 3/11 à Comité d'entreprise 5 jrs les 5, 6, 16, 17, 18/11 à Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT : entrep. ou étabt

Plus en détail

Dispositif juridique applicable à la Pénibilité au travail. Sandy BASILE Responsable du Pôle Information juridique

Dispositif juridique applicable à la Pénibilité au travail. Sandy BASILE Responsable du Pôle Information juridique Dispositif juridique applicable à la Pénibilité au travail Sandy BASILE Responsable du Pôle Information juridique Pénibilité au travail Dans le cadre de la Loi > Dispositif actuel : Loi n 2010-1330 du

Plus en détail

La notion de pénibilité

La notion de pénibilité ASMIS F. DESERABLE La notion de pénibilité Quasi inexistante dans la réglementation française avant 2000 (cf loi du 31/12/1975) Introduite en 2003 par la loi «Fillon» pour adoucir les conditions d accès

Plus en détail

L encadrement et la prévention dans l entreprise

L encadrement et la prévention dans l entreprise L encadrement et la prévention dans l entreprise Cette formation s adresse aux chefs d entreprise, cadres dirigeants, salariés en charge ou impliqués dans les questions de prévention des risques professionnels

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS

L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS 36 Plan Introduction L Assistance sur les horaires atypiques Conclusion Les Produits

Plus en détail

PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012. aismt 13 SANTE AU TRAVAIL

PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012. aismt 13 SANTE AU TRAVAIL PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012 aismt 13 PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012 aismt 13 PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche

Plus en détail

NOTE sur la PENIBILITE AU TRAVAIL

NOTE sur la PENIBILITE AU TRAVAIL NOTE sur la PENIBILITE AU TRAVAIL La pénibilité au travail se caractérise par une exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles de laisser des traces durables, identifiables

Plus en détail

Bulletin d adhésion 2015

Bulletin d adhésion 2015 Devient Bulletin d adhésion 2015 Avant de remplir votre bulletin d adhésion, nous vous invitons à vous munir de la notice explicative 2015. Identité N... Raison sociale :... Nature juridique de l entreprise

Plus en détail

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité Réseau DRH > Pôle: Prévention des Risques Professionnels > Date : le 20 mai 2015 SOMMAIRE 1. Usure professionnelle

Plus en détail

Réforme de l organisation l du Travail et des SST

Réforme de l organisation l du Travail et des SST Réforme de l organisation l de la Médecine M du Travail et des SST MARDI 5 MARS 2013 1 Membre de l association régionale des services de santé au travail PACA & Corse Plan de la présentation 1) Contexte

Plus en détail

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org 1 2 NOTRE OBJECTIF A l issue de la formation, le SST sera capable : FORMATION

Plus en détail

Regards sur la période 2004-2009

Regards sur la période 2004-2009 MUTATION D UN SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL Regards sur la période 2004-2009 1/22 Titre I La réflexion du service 2/22 GMSI Carpentras 2.700 entreprises adhérentes 24.000 salariés surveillés 22 collaborateurs

Plus en détail

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL»

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» Service de santé au travail INTER-ENTREPRISES - Rouen Rédactrices : Stéphanie BREAVOINE et Sandra CASTILLO Infirmières de santé au travail Fiche

Plus en détail

Nouvelle règlementation sur la pénibilité au travail Application aux cabinets/services d imagerie médicale. Martine MADOUX, Dr Hervé LECLET

Nouvelle règlementation sur la pénibilité au travail Application aux cabinets/services d imagerie médicale. Martine MADOUX, Dr Hervé LECLET Nouvelle règlementation sur la pénibilité au travail Application aux cabinets/services d imagerie médicale Martine MADOUX, Dr Hervé LECLET Les dispositions règlementaires sur la pénibilité issus de la

Plus en détail

RhMee. Pénibilité au travail : Mode d emploi

RhMee. Pénibilité au travail : Mode d emploi RhMee Pénibilité au travail : Mode d emploi Année 2015 RhMee Sommaire PARTIE 1 Mettre en place le dispositif de la fiche de pénibilité en entreprise PARTIE 2 L articulation concrète de la fiche et du

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE ET LE CHSCT

LE DOCUMENT UNIQUE ET LE CHSCT Chaque année, les accidents de travail, de trajet et les maladies professionnelles se traduisent par la perte de 42 millions de journées de travail. Environ, 115 000 salariés sont journellement absents

Plus en détail

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés Dr Olivier PALMIERI Introduction La prévention des troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs est l un des deux axes retenus

Plus en détail

Les intervenants en prévention des risques professionnels (IPRP) en service de santé au travail

Les intervenants en prévention des risques professionnels (IPRP) en service de santé au travail Colloque international DIM Gestes Quelles actions pour un autre travail: Soulager la souffrance, éradiquer les facteurs de risques, «soigner le travail»? Paris, 10 et 11 juin 2013 Les intervenants en prévention

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE CAHIER DES CHARGES

DOCUMENT UNIQUE CAHIER DES CHARGES A C T I O N S D A P P U I A L A P R E V E N T I O N D E S R I S Q U E S PROFESSIONNELS POUR LES ENTREPRISES ARTISANALES DE PICARDIE AVEC A CCO MPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE DU DOCUMENT UNIQUE CAHIER DES

Plus en détail

Le dossier médical informatisé

Le dossier médical informatisé Le dossier médical informatisé Un outil de communication pour le médecin du travail et l'équipe pluridisciplinaire au service du salarié, de l'entreprise et de la branche professionnelle. Médecin SST Salarié

Plus en détail

Limousin MARDI 17 MARS 2015. JOURNEE D INFORMATION La pénibilité au travail

Limousin MARDI 17 MARS 2015. JOURNEE D INFORMATION La pénibilité au travail MARDI 17 MARS 2015 JOURNEE D INFORMATION La pénibilité au travail Elodie RE Juriste en Droit Social Olivier LAVERDANT Intervenant en Prévention des Risques Professionnels 2 LA PENIBILITE : LE CONTEXTE

Plus en détail

Florent Vaubourdolle Vendredi 27 mai 2011

Florent Vaubourdolle Vendredi 27 mai 2011 STOCKAGE TRAÇABILITÉ PARTAGE ASPECTS JURIDIQUES Florent Vaubourdolle Vendredi 27 mai 2011 STOCKAGE TRAÇABILITÉ PARTAGE ASPECTS JURIDIQUES 1/ Quelles données? 2/ Problématiques juridiques vues par / pour

Plus en détail

Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service

Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service Actes Journées Santé Travail du CISME Tome I 2011 Session 4 : évaluation et perspectives du Projet de Service Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service Gaëtan DUSSAUX Directeur

Plus en détail

L évaluation des risques, éléments de

L évaluation des risques, éléments de L évaluation des risques, éléments de méthodologie pour préventeurs État des lieux concernant les missions du préventeur Cadre de travail des techniciens HSE Structure Missions Équipe PME Groupe, grande

Plus en détail

FORMATION ANIMATEUR PREVENTION SANTE SECURITE

FORMATION ANIMATEUR PREVENTION SANTE SECURITE O b j e c t i f s Comprendre les enjeux de la sécurité et la santé au travail Maîtriser l essentiel de la réglementation santé sécurité Être capable de conseiller sa direction sur la définition des objectifs

Plus en détail

Modèle de présentation des indicateurs du rapport de situation comparée des hommes et des femmes dans l entreprise

Modèle de présentation des indicateurs du rapport de situation comparée des hommes et des femmes dans l entreprise Modèle de présentation des indicateurs du rapport de situation comparée des hommes et des femmes dans l entreprise Réf : Articles L 432-3-1 et D 432-1 du Code du travail et Articles L 432-4-2 et R 432-19

Plus en détail

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES U5

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES U5 BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL TECHNIQUES PROFESSIONNELLES U5 SESSION 2015 Durée : 5 heures Coefficient : 8 Matériel autorisé : Chaque candidat utilise : - un poste informatique

Plus en détail

Prévention de la pénibilité au travail. (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites)

Prévention de la pénibilité au travail. (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) Prévention de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) 1 Enjeux et esprit de la loi La loi porte sur la réforme des retraites et dans ce cadre inclue

Plus en détail

Evaluation des risques rachidiens lombaires des situations de travail

Evaluation des risques rachidiens lombaires des situations de travail SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE DU TRAVAIL Recommandations de bonne pratique Surveillance médico-professionnelle du risque rachidien chez les travailleurs exposés àdes manipulations de charges Evaluation

Plus en détail

SALM : D une démarche d évaluation vers une prévention du risque chimique et notamment cancérogène. L Belloni SALM 29 mars 2007

SALM : D une démarche d évaluation vers une prévention du risque chimique et notamment cancérogène. L Belloni SALM 29 mars 2007 SALM : D une démarche d évaluation vers une prévention du risque chimique et notamment cancérogène L Belloni SALM 29 mars 2007 2003 : Etat des lieux Procédure en place pour évaluation du risque chimique

Plus en détail

ENTRETIEN PROFESSIONNEL

ENTRETIEN PROFESSIONNEL ENTRETIEN PROFESSIONNEL Date de l'entretien : COLLABORATEUR RESPONSABLE Nom : Reponsable hiérarchique - Nom : Prénom : Reponsable hiérarchique - Prénom : N de matricule : Reponsable hiérarchique - Fonction

Plus en détail

Traçabilité des expositions au risque chimique, les nouvelles obligations issues des textes sur la pénibilité

Traçabilité des expositions au risque chimique, les nouvelles obligations issues des textes sur la pénibilité JOURNEE DU 15 MARS 2013 PREVENIR LE RISQUE CHIMIQUE Traçabilité des expositions au risque chimique, les nouvelles obligations issues des textes sur la pénibilité Patrick LEVY, Union des Industries Chimiques

Plus en détail

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES :

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES : LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES : Quels impacts pour l entreprise? Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit Social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr

Plus en détail

Compenser la pénibilité. Fabienne Muller -2011 Institut du travail Université de Strasbourg

Compenser la pénibilité. Fabienne Muller -2011 Institut du travail Université de Strasbourg Compenser la pénibilité Réparer les conséquences d une exposition àdes facteurs de pénibilités qui n a pu être évitée Par quels mécanismes? Le recours au dispositif légal Le recours aux tribunaux La négociation

Plus en détail

Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? Réforme Santé Travail / Intérim 18/12/12

Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? Réforme Santé Travail / Intérim 18/12/12 LYON VILLEURBANNE 18 Décembre 2012 Réforme de la Santé au Travail : Quelle Prévention pour les Intérimaires? 1 Programme Sinistralité AT/MP dans l intérim Claude ROBIN - Ingénieur prévention CARSAT Actions

Plus en détail

Suivi individuel de l état de santé Activité de «visites» du SST

Suivi individuel de l état de santé Activité de «visites» du SST Suivi individuel de l état de santé Activité de «visites» du SST Nouveautés apportées par la réforme de 2011-2012 Jean-Louis CAPRON Médecin du travail Janvier 2012 Surveillance médicale m renforcée SMR

Plus en détail

TITRE DE LA SEANCE : LE CHSCT SOMMAIRE

TITRE DE LA SEANCE : LE CHSCT SOMMAIRE 2.1 Droits et obligations au travail 2.1.5 Structures de défense, de protection et de contrôle - Prud hommes - Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail - Inspection du travail, - Service

Plus en détail

BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3

BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3 BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3 RAPPORT D ACTIVITE 2012 Conduites addictives Marie Edith VASLIN C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A

Plus en détail

Compte pénibilité et Prévention des risques, quelle articulation?

Compte pénibilité et Prévention des risques, quelle articulation? Compte pénibilité et Prévention des risques, quelle articulation? 21 octobre 2014 Colmar Ingénieur-conseil Carsat Alsace Moselle Sommaire 1. Actualisation réglementaire 2. Les entreprises et la pénibilité?

Plus en détail

Organisation administrative des services de santé au travail

Organisation administrative des services de santé au travail Plan Organisation administrative des services de santé au JDV Nancy juillet 2006 Complément de cours Contexte réglementaire évolutif Les différents types de services de santé au conditionnés par leurs

Plus en détail

GUIDE SANTÉ TRAVAIL AGEMETRA

GUIDE SANTÉ TRAVAIL AGEMETRA GUIDE SANTÉ TRAVAIL AGEMETRA à horizon 2018 Les Adhérents et nos Équipes contribuent Ensemble à la Santé au Travail édition mars 2015 édito Notre objectif : mieux vous connaître pour mieux vous conseiller

Plus en détail

EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS : EvRP PREMIERE PARTIE. Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007

EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS : EvRP PREMIERE PARTIE. Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007 EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS : EvRP PREMIERE PARTIE Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007 EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS 1. CADRE REGLEMENTAIRE 2. PREPARATION 3. MANAGEMENT ET GESTION DU DOSSIER

Plus en détail

Prise en compte du risque chimique par l'équipe pluridisciplinaire. Béatrice Técher et Chloé LEROY Journée de l'uic/17 novembre 2015

Prise en compte du risque chimique par l'équipe pluridisciplinaire. Béatrice Técher et Chloé LEROY Journée de l'uic/17 novembre 2015 Prise en compte du risque chimique par l'équipe pluridisciplinaire Béatrice Técher et Chloé LEROY Journée de l'uic/17 novembre 2015 Contexte législatif Obligations des employeurs Évaluer l exposition (R4412-5

Plus en détail

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr Intitulé Conférence Philippe de FAUCAMBERGE au salon EXPOPROTECTION PARIS 05 11 2014 Manager la Sécurité et la Santé au Travail et améliorer les performances de l Entreprise en utilisant le Document Unique

Plus en détail

Intervention des Services de Santé au Travail par des médecins du travail

Intervention des Services de Santé au Travail par des médecins du travail Intervention des Services de Santé au Travail par des médecins du travail Docteur François ANTONIOU Docteur Yvette Fabre Docteur Laurianne Navarre Docteur Loic SOLVIGNON 1 1 .. Cliquez pour modifier le

Plus en détail

RISQUES PROFESSIONNELS ET PÉNIBILITÉ

RISQUES PROFESSIONNELS ET PÉNIBILITÉ RISQUES PROFESSIONNELS ET PÉNIBILITÉ L article 60 de la Loi de Réforme des Retraites intègre l obligation pour l employeur de consigner dans une fiche d'exposition individuelle. Le décret n 2011-354 du

Plus en détail

Pénibilité au travail

Pénibilité au travail Datum (Tag.Monat.Jahr) Pénibilité au travail Service Ressources Humaines / Mercedes Benz Molsheim Sommaire 1 2 3 4 Rappel du contexte Intervention de l ACTAL Mesures retenues Notre bilan 1. Rappel du contexte

Plus en détail

PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ. Contexte et application pratique

PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ. Contexte et application pratique PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ Contexte et application pratique Définition La pénibilité au travail se caractérise par : une exposition à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels susceptibles de

Plus en détail

Entretiens Santé Travail Infirmiers

Entretiens Santé Travail Infirmiers Entretiens Santé Travail Infirmiers GIT Saint Malo 26 mars 2014 Code du Travail Code de la Santé Publique? Les ESTI, et? Véronique COMBE Cadre de Santé AP-HP Service Central de Santé au Travail DIU Infirmier(e)s

Plus en détail

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Partie 2 SOMMAIRE v Les objectifs du Document Unique v Quelques Recommandations v L évaluation Professionnels Une démarche Méthodologique 25-06- 2015 Isabelle Weissberger Président de BW Consultants Précédemment

Plus en détail

Historique et contexte

Historique et contexte Réforme de la médecine du travail et des services de santé au travail et son application dans la FPH (loi du 20 juillet 2011 et décrets et circulaire d application) 1 Historique et contexte Directive européenne

Plus en détail

AGIR AVEC (PRÉVENTION

AGIR AVEC (PRÉVENTION AGIR AVEC (PRÉVENTION (LA PRÉVENTION En quoi c est important? Préserver la santé et la sécurité de ses employés Garantir leur intégrité physique et mentale Veiller à leur bien-être au travail Penser prévention,

Plus en détail