PRIORISATION DE L ACTION DANS L ENTREPRISE : UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE. Journées Santé Travail CISME 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRIORISATION DE L ACTION DANS L ENTREPRISE : UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE. Journées Santé Travail CISME 2014"

Transcription

1 PRIORISATION DE L ACTION DANS L ENTREPRISE : UN PROJET PLURIDISCIPLINAIRE Journées Santé Travail CISME 2014

2 Carpentras L Isle sur la Sorgue Monteux Vaison la Romaine 3800 entreprises, salariés 7 Médecins du Travail 3 Infirmières en Santé Travail 5 Conseillers en Prévention (IPRP) 10 Assistantes de Service en Santé au Travail 2013 : Agrément et dérogation à la périodicité des examens en surveillance médicale simple 1

3 L équipe pluridisciplinaire En référence à l article L et sur proposition de la commission médicotechnique : formation des équipes pluridisciplinaires Composition de chaque équipe : Médecin du Travail Infirmière de Santé au Travail Conseiller en Prévention Assistante de Service en Santé au Travail Réunions de synthèse tous les 2 mois Projet de service : Maintenir la connaissance des conditions de travail dans les entreprises 2

4 Pourquoi un tel projet? Evolution des entreprises (plan technique, organisationnel, économique et humain.) Complémentarité des informations recueillies par l équipe pluridisciplinaire permettant le maintien de la connaissance : Nature de l activité et des risques professionnels Appréciation de la prise en compte de la prévention par l entreprise Pour prioriser la nature et la périodicité des actions à mener Elaboration d un outil d évaluation 3

5 Eléments d'analyse Date : Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour de la fiche d'entreprise A (<5ans) B (>5ans) C (0) Document unique A (complet) B (trame) C (0) ND Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Oui Non SO Fiches de données de sécurité Oui Non SO Réalité d'une prise en Désignation d'un correspondant sécurité compte de la prévention des Existence et efficacité du CHSCT au travers de risques professionnels dans son bilan annuel Oui Non SO l'entreprise Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non Evaluation de la réalité d'une prise en Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur analyse Oui Non SO ND Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Oui Non SO ND Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite médicale ou de l'entretien infirmier A B C Perception de l'entreprise au travers de la visite en entreprise A B C Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire Observations Date de la prochaine intervention SO : Sans Objet ND : Non Documenté 4

6 Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour fiche d entreprise Document unique Fiche d entreprise Evaluation intermédiaire de la connaissance 5

7 Eléments d'analyse Date : Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour de la fiche d'entreprise A (<5ans) B (>5ans) C (0) Document unique A (complet) B (trame) C (0) Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Oui Non SO Fiches de données de sécurité Oui Non SO Réalité d'une prise en Désignation d'un correspondant sécurité compte de la prévention des Existence et efficacité du CHSCT au travers de risques professionnels dans son bilan annuel Oui Non SO l'entreprise Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non Evaluation de la réalité d'une prise en Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur analyse Oui Non SO ND Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Oui Non SO ND Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite médicale ou de l'entretien infirmier A B C Perception de l'entreprise au travers de la visite en entreprise A B C Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire A B C Observations Date de la prochaine intervention 6

8 Réalité d une prise en compte de la prévention des risques professionnels dans l entreprise FDS Fiches exposition pénibilité Existence - efficacité CHSCT Correspondant sécurité Cohérence déclarations SMR SMS Evaluation de la réalité d une prise en compte 7

9 Eléments d'analyse Date : Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Connaissance de la nature des risques professionnels Mise à jour de la fiche d'entreprise A (<5ans) B (>5ans) C (0) Document unique A (complet) B (trame) C (0) Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Oui Non SO Fiches de données de sécurité Oui Non SO Réalité d'une prise en Désignation d'un correspondant sécurité compte de la prévention des Existence et efficacité du CHSCT au travers de risques professionnels dans son bilan annuel Oui Non SO l'entreprise Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non Evaluation de la réalité d'une prise en Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur analyse Oui Non SO ND Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Oui Non SO ND Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite médicale ou de l'entretien infirmier A B C Perception de l'entreprise au travers de la visite en entreprise A B C Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire A B C Observations Date de la prochaine intervention 8

10 Indicateurs de résultats ou alertes permettant à l équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace Respect visites médicales Respect aménagement postes / restrictions Perception entreprise / visite médicale - entretien infirmier Connaissance AT - MP Connaissance projets - modifications Perception entreprise / visite entreprise Réalité des indicateurs et alertes 9

11 Classement des entreprises en 3 catégories Classification A Entreprise investie dans une démarche active de prévention. Bonne visibilité de la connaissance des conditions de travail Classification B Entreprise présentant certaines lacunes non prépondérantes dans la check-list mais ne réduisant pas la connaissance générale des conditions de travail Classification C Entreprise présentant des lacunes importantes ne pouvant permettre de connaitre réellement les conditions de travail 10

12 Exemple : Boulangerie Artisanale 11 Connaissance de la nature des risques professionnels Réalité d'une prise en compte de la prévention des risques professionnels dans l'entreprise Des indicateurs de résultats ou les alertes permettant à l'équipe pluridisciplinaire une intervention de prévention pertinente et efficace Eléments d'analyse Date : 17/02/2014 Commentaires Fiche d'entreprise Oui Non Mise à jour de la fiche d'entreprise Classification retenue par l'équipe pluridisciplinaire A (<5ans) B (>5ans) C (0) A (complet) B (trame) C (0) Document unique Evaluation de la connaissance A B C Fiche de prévention des expositions à certains risques professionnels (pénibilité) Fiches de données de sécurité Désignation d'un correspondant sécurité Existence et efficacité du CHSCT au travers de son bilan annuel Cohérence des déclarations par l'employeur SMR ou SMS Oui Non SO Oui Non SO Oui Non SO Evaluation de la réalité d'une prise en compte A B C Connaissance des AT et MP permettant leur Oui Non SO ND analyse Application des restrictions ou aménagement des postes de travail d'origine professionnelles ou non professionnelles dans l'entreprise Transmission des projets et réalisations concernant l'infrastructure ou les modifications de l'activité ou l'organisation dans l'entreprise et leur nature Oui Non ND Oui Non SO ND Oui Non SO ND Perception de l'entreprise au travers de la visite A B C médicale ou de l'entretien infirmier Perception de l'entreprise au travers de la visite en A B C entreprise Respect aux visites médicales Oui Non Réalité des indicateurs et alertes A B C A B C Produits non étiquetés dangereux Travail de nuit Date de la prochaine intervention Observations : Prévoir intervention de l IPRP : mise à jour FE et aide à la mise en place DU 2016

13 Extrait du tableau de synthèse Date de réalisation Adhérent Entreprise Classement A B C à revoir 13/03/ Entreprise Pierre A /12/ Entreprise Paul B /11/ Entreprise Jacques A /01/ Entreprise Anne A /02/ Boulangerie Artisanale B /12/ Entreprise Corinne C /12/ Entreprise Alain B

14 Ce que permet cette classification Réalisation du projet de maintien de la connaissance des entreprises Connaissance des entreprises développant une politique de prévention Priorisation des actions dans les entreprises Déclenchement d actions spécifiques dans les entreprises à risques caractérisés 13

15 Concrètement au niveau de l équipe? Une réunion de synthèse tous les deux mois (6 par an) Engagement sur 5 ans (codification des entreprises) Codification de 100 entreprises par an Priorisation des actions en entreprise (nature et fréquence) 14

16 Conclusion Le support : indicateurs classiques de référence Les acteurs : l équipe pluridisciplinaire L action : subjective mais collective Réalisation d une grille priorisant une périodicité d intervention et la nature des conseils à l employeur avec pour objectif : Préservation de la santé des salariés 15

17 «Voir et juger ne sont que le point de départ : après, il faut l action» Romain Rolland Merci de votre attention 16

Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés

Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés Sensibilisation à la prévention de la pénibilité dans les entreprises de moins de 20 salariés Taymi CASTELLANOS, Médecin du Travail Valérie MESCATULLO, Secrétaire médicale AST Louise SOULIE, Psychosociologue

Plus en détail

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE LOI DU 20 JUILLET 2011 ET SES DÉCRETS D APPLICATION Loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail, décrets 2012-134

Plus en détail

TEXTES DE LOI. REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II. Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak

TEXTES DE LOI. REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II. Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak TEXTES DE LOI REFORME DE LA MEDECINE DU TRAVAIL Partie II Dr Jacques Darmon Dr Jean-Michel Sterdyniak 1 LES THEMES ABORDES Préambule : deux textes issus de la loi de réforme des retraites et deux textes

Plus en détail

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi*

Préambule. Obligations des employeurs. La Fiche d Entreprise (revisitée) Missions des SSTi* Dr CROUZET 12/10/2012 SMTMP / RESACT Préambule Le chainon manquant Missions des SSTi* La Fiche d Entreprise (revisitée) Obligations des employeurs? Page 6 de la circulaire du Document Unique, du 18 avril

Plus en détail

Synthèse réalisée par le Service de Santé au Travail de SaintSaint-Dié 88100

Synthèse réalisée par le Service de Santé au Travail de SaintSaint-Dié 88100 Décret du 30/01/2012 applicable à partir du1er Juillet 2012. Partie sur le suivi individuel de l état de santé du salarié et les visites médicales (Les changements apparaissent en rouge) Synthèse réalisée

Plus en détail

Formation COMITE D ENTREPRISE. les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à Mulhouse. programme et tarif ci-joint

Formation COMITE D ENTREPRISE. les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à Mulhouse. programme et tarif ci-joint Mai 2015 Formation COMITE D ENTREPRISE les 10, 11, 12 et 18,19 juin 2015 à programme et tarif ci-joint Nouveauté 2015 FORMATIONS CLASSIQUES Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT

Plus en détail

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise 1 I N S T A N C E S R A P P O R T D A C T I V I T É D R J E A N - M I C H E L S T E R D Y N I A K D I U - I S T 2 0 1 5-2 0 1 6 Missions 2 C

Plus en détail

Contexte La prévention des risques professionnels au CHM. Les acteurs de prévention Exemples d actions menées

Contexte La prévention des risques professionnels au CHM. Les acteurs de prévention Exemples d actions menées Prévention des risques professionnels au CH MARCHANT Préventica 2015, Toulouse DRH-Santé au travail Sommaire Contexte La prévention des risques professionnels au CHM Historique Evolution Les acteurs de

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Au niveau national comme au niveau régional, les partenaires sociaux ont la capacité de fixer les orientations qui seront mises en

Plus en détail

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E)

Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Fiche de Prévention des Expositions à certaines facteurs de risques professionnels (F.P.E) Dr Didier PROD HOMME, Médecin en Santé au Travail Hélène GUILLUY, Infirmière en Santé au Travail Rouen-Dieppe

Plus en détail

PREVENTION DU RISQUE CMR : MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL EN FAVEUR DES PLOMBIERS/CHAUFFAGISTES

PREVENTION DU RISQUE CMR : MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL EN FAVEUR DES PLOMBIERS/CHAUFFAGISTES CISME 21 octobre 2014 PREVENTION DU RISQUE CMR : MISE EN ŒUVRE DU PROJET DE SERVICE PAR L EQUIPE SANTE TRAVAIL EN FAVEUR DES PLOMBIERS/CHAUFFAGISTES Pierre LOTTHE Médecin du travail Mathieu MARTIN Toxicologue

Plus en détail

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité

PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité PENIBILITE Mettre en place une démarche d identification et d évaluation des facteurs de pénibilité Réseau DRH > Pôle: Prévention des Risques Professionnels > Date : le 20 mai 2015 SOMMAIRE 1. Usure professionnelle

Plus en détail

Regards sur la période 2004-2009

Regards sur la période 2004-2009 MUTATION D UN SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL Regards sur la période 2004-2009 1/22 Titre I La réflexion du service 2/22 GMSI Carpentras 2.700 entreprises adhérentes 24.000 salariés surveillés 22 collaborateurs

Plus en détail

LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS

LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS LES ECRITS DU MEDECIN DU TRAVAIL FACE AUX RPS D. Bellezza, médecin du travail GIMS Ce diaporama est associé à des outils en pièces jointes numérotées de [1] à [22] GROUPEMENT INTERPROFESSIONNEL MEDICO-SOCIAL

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES FORMATION Chargé de sécurité et de prévention Référence : 124-344-13 Durée : 5 jours Public Tous salariés chargés de la sécurité ou la prévention Pré-requis Aucun Points Forts de la formation Une approche

Plus en détail

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER?

www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? www.bossons-fute.fr PREVENTION MEDICALE DE LA SANTE AU TRAVAIL JUSQ OU ALLER? ROLES DU MEDECIN DU TRAVAIL Assurer les visites médicales: Visites d embauche, Visites périodiques, Visites de reprise, Visites

Plus en détail

Que change la réforme de la médecine du travail? Services inter-entreprises de santé au travail SIST

Que change la réforme de la médecine du travail? Services inter-entreprises de santé au travail SIST Que change la réforme de la médecine du travail? Services inter-entreprises de santé au travail SIST Décembre 2012 Jean-Louis CAPRON Médecin du travail Plan Genèse de la réforme Missions de la santé au

Plus en détail

Elaboration d un projet de Service : un enjeu pour les équipes et un atout pour la santé au travail

Elaboration d un projet de Service : un enjeu pour les équipes et un atout pour la santé au travail Elaboration d un projet de Service : un enjeu pour les équipes et un atout pour la santé au travail Auteurs : Nadine Barron, Blandine Boisnard, Gérard Desnoyers, Alain Jabès, Colette Jacques, Benoît Mauguy

Plus en détail

51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014

51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014 51 èmes Journées Santé-Travail du CISME 21-22 Octobre 2014 Collaborateurs : 17 médecins du travail 13 ETC 14 secrétaires médicales (dont 4 sont ASST) 4 IPRP (1 ergonome,1 ingénieure HSE, 1 THSE, 1 psychologue

Plus en détail

Rapport organisation et activité 2012

Rapport organisation et activité 2012 Rapport organisation et activité 2012 Organisation au 31/12/2012 5 Centres médicaux fixes 7 Centres médicaux mobiles 25 Centres annexes d'entreprises 10 Médecins à temps complet 7 Médecins à temps partiel

Plus en détail

L INFIRMIERE de SANTE au TRAVAIL

L INFIRMIERE de SANTE au TRAVAIL MISSION PRINCIPALE Assister le Médecin du Travail ail dans l ensemble de ses activités Collaboration totale avec le Médecin du Travail Confiance mutuelle des deux parties Spécificité Infirmière complémentaire

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Les acteurs de la prévention Les acteurs au sein de la collectivité Les acteurs de la prévention dans la collectivité : rôles, liens et coordination...5509 9 Responsabilité

Plus en détail

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude Nous, chefs d entreprise, sommes responsables de la santé et de la sécurité de nos salariés dans nos entreprises. Depuis plusieurs années, une

Plus en détail

Les écrits du médecin du travail et les plaintes ordinales

Les écrits du médecin du travail et les plaintes ordinales Les écrits du médecin du travail et les plaintes ordinales Dr FX LEY Médecin du travail Président du conseil régional d Alsace de l ordre des médecins Consultant «Santé au travail»du Conseil National Journées

Plus en détail

Loi du 20 juillet 2011

Loi du 20 juillet 2011 Association de Prévention et Santé au Travail Poitou-s Loi du 20 juillet 2011 Portant réforme à l organisation de la Médecine du Travail Dominique Derenancourt 8 août 2011 La réforme des Services de Santé

Plus en détail

Prévention de la. Pénibilité &Prévention de la Pénibilité de Pénibilité. Carsat Centre Ouest 1

Prévention de la. Pénibilité &Prévention de la Pénibilité de Pénibilité. Carsat Centre Ouest 1 Prévention de la Retraite Pénibilité pour cause de Pénibilité &Prévention & Retraite de la Pénibilité pour cause de Pénibilité 1 Organisation de l intervention : Contexte Retraite Prévention Entreprise

Plus en détail

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés Dr Olivier PALMIERI Introduction La prévention des troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs est l un des deux axes retenus

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION 1 PLAN DE LA PRESENTATION 1 L objectif du décret 2 Rappel des obligations SST en vigueur avant le Décret 3 Ce qui va changer 4 Zoom CHSCT 5 Zoom Services Santé au travail 6 Inspection du travail 7 Conclusion

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3

BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3 BILAN 2012 DU PÔLE PRÉVENTION C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A V R I L 2 0 1 3 RAPPORT D ACTIVITE 2012 Conduites addictives Marie Edith VASLIN C O M M I S S I O N D E C O N T R Ô L E 2 6 A

Plus en détail

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1

Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Bulletin d adhésion à compléter et à nous adresser par courrier uniquement AISMT 13 bis Bd Talabot 30 039 NIMES Cedex 1 Cadre réservé à l AISMT Date d effet du contrat : N adhérent : Je soussigné(e) (Nom

Plus en détail

Quelques mots sur le CISME

Quelques mots sur le CISME Aptitude/Inaptitude Santé au travail Représentation, ressource et référence des Services de santé au travail interentreprises Le médecin du travail Rôle et Missions Quelques mots sur le CISME Le Cisme

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS

L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS L assistance de l INRS sur les horaires atypiques Quelles interrogations des entreprises? Dr Marie-Anne GAUTIER, INRS 36 Plan Introduction L Assistance sur les horaires atypiques Conclusion Les Produits

Plus en détail

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h «Formation des Membres du C.H.S.C.T.» Avec Suivi et Accompagnement d un an Contact

Plus en détail

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles C FORMATIONS DP-CE-CHSCT Délégués du personnel 2 jrs les 2, 3/11 à Comité d'entreprise 5 jrs les 5, 6, 16, 17, 18/11 à Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT : entrep. ou étabt

Plus en détail

Le dossier médical en santé au travail (DMST)

Le dossier médical en santé au travail (DMST) Recommandations de bonne pratique Le dossier médical en santé au travail (DMST) Consensus formalisé Présidente du groupe de pilotage : Dr Catherine Cothereau Chef de projet HAS : Dr Valérie Lindecker-Cournil

Plus en détail

La réforme du fonctionnement des Services de santé au Travail

La réforme du fonctionnement des Services de santé au Travail La réforme du fonctionnement des Services de santé au Travail Représentation, ressource et référence des Services de santé au travail interentreprises Les instances et la gouvernance Les acteurs Le suivi

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés)

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) Préambule Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s'impose de plus en plus comme un acteur

Plus en détail

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS)

Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) Guide de prévention des risques professionnels dans les métiers de la Propreté D. BEAUMONT (CRAMIF), C.CAIL (CMIE), M TRIMBACH (ACMS) CISME 23 et 24 octobre 2012 Pourquoi ce guide? Des métiers en plein

Plus en détail

TITRE DE LA SEANCE : LE CHSCT SOMMAIRE

TITRE DE LA SEANCE : LE CHSCT SOMMAIRE 2.1 Droits et obligations au travail 2.1.5 Structures de défense, de protection et de contrôle - Prud hommes - Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail - Inspection du travail, - Service

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015.

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Les décrets sur la pénibilité, ont été publiés au Journal officiel vendredi 10 octobre 2014. Ils y a 10 facteurs de pénibilité,

Plus en détail

Comme chaque année, vous devez établir votre déclaration. Pour cela vous devez nous retourner les 2 documents joints dûment complétés :

Comme chaque année, vous devez établir votre déclaration. Pour cela vous devez nous retourner les 2 documents joints dûment complétés : Devient Notice 2015 2015 Notice Les missions des Services de Santé au Travail Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait

Plus en détail

Journées Santé Travail 2015

Journées Santé Travail 2015 Journées Santé Travail 2015 Le tableau de suivi : coordination de l'epst et suivi des TPE/PME 1 L'APST-BTP-RP Association paritaire fondée en 1946 Double compétence : Géographique : 75-78-91-92-93-94-95

Plus en détail

La notion de pénibilité

La notion de pénibilité ASMIS F. DESERABLE La notion de pénibilité Quasi inexistante dans la réglementation française avant 2000 (cf loi du 31/12/1975) Introduite en 2003 par la loi «Fillon» pour adoucir les conditions d accès

Plus en détail

AGIR AVEC (PRÉVENTION

AGIR AVEC (PRÉVENTION AGIR AVEC (PRÉVENTION (LA PRÉVENTION En quoi c est important? Préserver la santé et la sécurité de ses employés Garantir leur intégrité physique et mentale Veiller à leur bien-être au travail Penser prévention,

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Organisation administrative des services de santé au travail

Organisation administrative des services de santé au travail Plan Organisation administrative des services de santé au JDV Nancy juillet 2006 Complément de cours Contexte réglementaire évolutif Les différents types de services de santé au conditionnés par leurs

Plus en détail

Entretiens Santé Travail Infirmiers

Entretiens Santé Travail Infirmiers Entretiens Santé Travail Infirmiers GIT Saint Malo 26 mars 2014 Code du Travail Code de la Santé Publique? Les ESTI, et? Véronique COMBE Cadre de Santé AP-HP Service Central de Santé au Travail DIU Infirmier(e)s

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L AIN

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L AIN REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL DE L AIN Préambule : Article 1 : Le présent règlement intérieur est établi en application de l article 18 des statuts. Il complète ces derniers en traitant

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

Eléments de règlementation concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009

Eléments de règlementation concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009 Eléments de règlementation r concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009 Obligation réglementairer L obligation de réaliser r une FE est ancienne Décret du 13 juin 1969 Obligation

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION CENTRALE HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL (CCHSCT) DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT

RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION CENTRALE HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL (CCHSCT) DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION CENTRALE HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL (CCHSCT) DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L ETAT RELATIVES A LA REALISATION, DANS TOUS LES SERVICES,

Plus en détail

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org

ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org ZI des Dagueys - 5, rue Firmin Didot 33503 Libourne CEDEX Tél: 05.57.55.28.00 Fax: 05.57.55.28.01 E-mail : contact@cms33.org 1 2 NOTRE OBJECTIF A l issue de la formation, le SST sera capable : FORMATION

Plus en détail

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Partie 2 SOMMAIRE v Les objectifs du Document Unique v Quelques Recommandations v L évaluation Professionnels Une démarche Méthodologique 25-06- 2015 Isabelle Weissberger Président de BW Consultants Précédemment

Plus en détail

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX C E N T R E d e G E S T I O N D e s P y r é n é e s O r i e n t a l e s FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX 04 68 34 87 21-04 68 34 37 24 - beringuier.medprev@cdg66.fr

Plus en détail

Prévention de la pénibilité

Prévention de la pénibilité Prévention de la pénibilité La loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites pose une double exigence : Tracer l exposition des travailleurs aux facteurs de risques caractérisant la pénibilité afin

Plus en détail

Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012

Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012 Circulaire DGT/n 13 du 9 novembre 2012 Relative à la mise en œuvre de la réforme de la médecine du travail et des services de santé au travail Médecins inspecteurs du travail Île de France Textes de référence

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL»

FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» FICHE DE POSTE «INFIRMIERE INFIRMIER DE SANTE AU TRAVAIL» Service de santé au travail INTER-ENTREPRISES - Rouen Rédactrices : Stéphanie BREAVOINE et Sandra CASTILLO Infirmières de santé au travail Fiche

Plus en détail

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain

La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain La pénibilité, organiser aujourd hui le travail de demain 8 octobre 2013 Julia STOLL Ergonome - Contrôleur de sécurité Carsat Alsace Moselle Julia STOLL -Quels sont les enjeux? -De quoi parle t-on? -Que

Plus en détail

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr

LES OBLIGATIONS SST DECLINÉES SELON LE CONTEXTE. 1 Conférence EXPOPROTECTION - 05 novembre 2014 www.prevention-risquespro.fr Intitulé Conférence Philippe de FAUCAMBERGE au salon EXPOPROTECTION PARIS 05 11 2014 Manager la Sécurité et la Santé au Travail et améliorer les performances de l Entreprise en utilisant le Document Unique

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

SYNDICAT CFTC AIRBUS TOULOUSE - 316 Route de Bayonne - 31060 Toulouse Cedex 9- Tél. 05 61 93 62 98 - Fax 05 61 93 08 36 E-mail :

SYNDICAT CFTC AIRBUS TOULOUSE - 316 Route de Bayonne - 31060 Toulouse Cedex 9- Tél. 05 61 93 62 98 - Fax 05 61 93 08 36 E-mail : SYNDICAT CFTC AIRBUS TOULOUSE - 316 Route de Bayonne - 31060 Toulouse Cedex 9- Tél. 05 61 93 62 98 - Fax 05 61 93 08 36 E-mail : syndicat.cftc-toulouse@airbus.com Obligation de sécurité de résultat, Missions

Plus en détail

Dispositif Pénibilité au Travail : explications du dispositif et rôle de l équipe pluridisciplinaire en santé travail

Dispositif Pénibilité au Travail : explications du dispositif et rôle de l équipe pluridisciplinaire en santé travail Dispositif Pénibilité au Travail : explications du dispositif et rôle de l équipe pluridisciplinaire en santé travail 1 e dispositif pénibilité expliqué aux entreprises 2 1. Introduction 2.Définition 3.

Plus en détail

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats 1 Contexte, objectifs, principes Contenu et mise en œuvre Exemples de présentation de résultats 2 Création d un tableau de bord des conditions de travail pour : Evaluer l action de l ARACT Outiller les

Plus en détail

Pénibilité au travail

Pénibilité au travail Datum (Tag.Monat.Jahr) Pénibilité au travail Service Ressources Humaines / Mercedes Benz Molsheim Sommaire 1 2 3 4 Rappel du contexte Intervention de l ACTAL Mesures retenues Notre bilan 1. Rappel du contexte

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Prévention des Risques Organisationnels Magali ROGER, Psychologue du travail chargée de mission en prévention des risques

Plus en détail

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989

FICHE D ENTREPRISE. Etablie en application de l article R. 4624-37 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 I RENSEIGNEMENTS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Date d établissement de la fiche FICHE D ENTREPRISE Etablie en application de l article R. 462437 du code du travail Conforme à l arrêté du 29 mai 1989 Médecin du travail

Plus en détail

MAINTENANCE INDUSTRIELLE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE Fiche Pratique MAINTENANCE INDUSTRIELLE Comment évaluer la performance d une prestation sur site? UNE METHODE D ANALYSE Juin 2006 MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET DEMARCHES DE PROGRES CONTEXTE L optimisation

Plus en détail

Forum inter-départemental santé - sécurité collectivités territoriales Ile de France

Forum inter-départemental santé - sécurité collectivités territoriales Ile de France Forum inter-départemental santé - sécurité collectivités territoriales Ile de France L identification et l évaluation des risques psycho- sociaux et leur intégration dans le Document Unique Isabelle BURENS

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier

Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier Retour d expérience du Service de Santé au Travail du BTP de Haute- Savoie ayant mis en place l entretien infirmier SMTDS 22/06/12 Dr B. CHANUT ASMTBTP74 1 CONTEXTE Expérience collective en cours à l ASMTBTP74

Plus en détail

Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique

Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique De très ancienne tradition, le secret médical reste un des piliers de l'exercice de la médecine contemporaine. En effet, «il n y a pas de soins

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012. aismt 13 SANTE AU TRAVAIL

PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012. aismt 13 SANTE AU TRAVAIL PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012 aismt 13 PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche en entreprise CD-25 Octobre 2012 aismt 13 PENIBILITE AU TRAVAIL- Quelle démarche

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI Dans quels domaines le CHSCT peut-il avoir recours à l expert? Les représentants du personnel peuvent se faire assister par

Plus en détail

C.H.S.C.T. Comité d'hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail. Par Ferreira Antoine

C.H.S.C.T. Comité d'hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail. Par Ferreira Antoine C.H.S.C.T. Comité d'hygiène, de Sécurité, et des Conditions de Travail Par Ferreira Antoine 1 Le Droit du C.H.S.C.T. La loi du 23 décembre 1982 a profondément modifié l organisation du C.H.S.C.T, afin

Plus en détail

DICAP CONFERENCE HANDI. 2 ème ET LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL. ème partie : «Comme avant mais autrement»

DICAP CONFERENCE HANDI. 2 ème ET LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL. ème partie : «Comme avant mais autrement» CONFERENCE HANDI DICAP ème partie : 2 ème LE MAINTIEN DANS L EMPLOI ET LE RECLASSEMENT PROFESSIONNEL «Comme avant mais autrement» Incapacité, invalidité, handicap L incapacité physique appelée aussi indisponibilité

Plus en détail

Le rôle de. l infirmière en santé au travail

Le rôle de. l infirmière en santé au travail Le rôle de l infirmière en santé au travail Contexte Implications Evolution soin prévention Acquisition de nouvelles compétences Expérimentations en cours Réforme de la santé au travail Intégration de

Plus en détail

Le dossier médical informatisé

Le dossier médical informatisé Le dossier médical informatisé Un outil de communication pour le médecin du travail et l'équipe pluridisciplinaire au service du salarié, de l'entreprise et de la branche professionnelle. Médecin SST Salarié

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (Décret du 5 Novembre 2001) LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS PROLEGIS est une société de Conseil en entreprises. Notre

Plus en détail

CHSCT. Date de création du document : 23/08/2011

CHSCT. Date de création du document : 23/08/2011 CHSCT Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné 27.00.00

Plus en détail

Travail réalisé à la Résidence St Jean à Laventie (Temps de vie)

Travail réalisé à la Résidence St Jean à Laventie (Temps de vie) Travail réalisé à la Résidence St Jean à Laventie (Temps de vie) Cette évaluation s est réalisée sur le mois d aout 2013. Un groupe de travail a été formé avec le médecin coordonateur, l infirmière coordinatrice,

Plus en détail

SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL MISSIONS DU MEDECIN DU TRAVAIL. Christine Gauron INRS Paris

SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL MISSIONS DU MEDECIN DU TRAVAIL. Christine Gauron INRS Paris SERVICE DE SANTÉ AU TRAVAIL MISSIONS DU MEDECIN DU TRAVAIL Christine Gauron INRS Paris organisation Décret du 28/07/04 «organisation de la médecine du travail» Renforcement de l action sur le terrain et

Plus en détail

MEDECINE DU TRAVAIL ET SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Après la loi du 20 juillet 2011 : Se réapproprier les enjeux du travail et de la santé...

MEDECINE DU TRAVAIL ET SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Après la loi du 20 juillet 2011 : Se réapproprier les enjeux du travail et de la santé... MEDECINE DU TRAVAIL ET SERVICES DE SANTÉ AU TRAVAIL Après la loi du 20 juillet 2011 : Se réapproprier les enjeux du travail et de la santé... Les décrets relatifs à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

Le Rôle du Médecin du Travail

Le Rôle du Médecin du Travail Journées d Éd Études Santé & Travail 23 et 24 mai 2006 Le Rôle du Médecin du Travail Système de Prévention des Risques Professionnels Médecine du travail Pluridisciplinarité Deux Droits Fondamentaux Santé

Plus en détail

Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007. Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé

Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007. Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007 Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé Sous direction des sapeurs-pompiers et des acteurs du

Plus en détail