Monsieur Jonathan LEROY 3 bis chemin du Paradis BORNEL. Mademoiselle Marine MAOLE. Madame Sylviane LEROY

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monsieur Jonathan LEROY 3 bis chemin du Paradis 60540 BORNEL. Mademoiselle Marine MAOLE. Madame Sylviane LEROY"

Transcription

1 T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1 N RG : 10/00825 N MINUTE : JUGEMENT rendu le 10 Décembre 2013 Assignation du : 29 Novembre 2009 DEMANDEURS Monsieur Jonathan LEROY 3 bis chemin du Paradis BORNEL Madame Valérie LEROY agissant tant en son nom personnel qu es qualité d administratrice légale de sa fille Océane MAOLE, née le 19 juillet 2001 Mademoiselle Marine MAOLE Madame Sylviane LEROY Monsieur Michel LEROY représentés par Maître Michel EL KAIM de l AARPI AXESS AVOCATS, avocats au barreau de PARIS, vestiaire #P0013 DÉFENDEURS Compagnie d assurances MUTUELLES DU MANS IARD BP LE MANS CEDEX 1 représentée par Me Dominique DUFAU, avocat au barreau de PARIS, vestiaire #C1249 CPAM DU VAL D OISE Les Marjoberts 2 rue des Chauffours CERGY PONTOISE CEDEX défaillante Expéditions exécutoires délivrées le : Page 1

2 Monsieur Antonio MANGO 9 rue de Verdun BEAUMONT SUR OISE défaillant COMPOSITION DU TRIBUNAL Monsieur RICHARD, Vice-Président Madame LANÇON, Juge Mme LEFEBVRE-LIGNEUL, Juge assisté de Laurence MATHIEU-VANDEWOORDE, Greffier DEBATS A l audience du 29 octobre 2013 présidée par Maurice RICHARD, tenue en audience publique. Après clôture des débats, avis a été donné aux avocats que le jugement serait rendu par mise à disposition au greffe le 10 décembre JUGEMENT Prononcé par mise à disposition au greffe Réputé contradictoire en premier ressort Le 26 mars 2007 à Nerville la Forêt, M. Jonathan LEROY a été victime d un accident de la circulation dans lequel est impliqué le véhicule conduit par M. MANGO, assuré auprès des MMA. Par jugement en date du 4 janvier 2011, ce tribunal a réduit le droit à indemnisation de la victime d un quart, a désigné en qualité d expert le docteur LANCE, et a alloué à la victime une indemnité de euros à valoir sur la réparation de son préjudice corporel outre celle de euros au titre de l'article 700 du code de procédure civile. Suivant arrêt de la Cour d appel de Paris du 8 octobre 2012, le droit à indemnisation de la victime a été réduit d un tiers. L expert a procédé à sa mission et, aux termes d un rapport dressé le 27 octobre 2011, a conclu ainsi que suit : - blessures subies : deux fractures du bassin, une luxation des deux jambes, un pneumothorax, une paralysie du nerf sciatique gauche, une fracture du fémur avec enfoncement de la tête fémorale jusqu à la vessie, - déficit fonctionnel temporaire total : du 26 mars au 11 novembre 2007, les 19 et 20 janvier 2008, Page 2

3 - déficit fonctionnel temporaire partiel : 75% du 12 novembre 2007 au 13 juin 2008, 75% du 14 juin au 3 décembre 2008 et 50% du 4 décembre 2008 au 31 janvier 2010, - tierce personne avant consolidation : deux heures par jour dans son rapport et deux heures par semaine dans ses conclusions, - au titre du retentissement professionnel : important pour un électricien. Obligation de changer de profession pour avoir une profession sédentaire, - souffrances : 5,5/7, - préjudice esthétique temporaire : 4/7, - consolidation des blessures : 1 er février 2010, - séquelles : très discrète limitation de la flexion de hanche droite, petite limitation de l'amplitude de la hanche gauche, atteinte neurologique sévère des racines L4-L5-S1 et retentissement psychologique, - déficit fonctionnel permanent : 45%, - tierce personne après consolidation : 3 heures par semaine, - préjudice esthétique : 3,5/7, - préjudice d agrément : important, - préjudice sexuel : gêne positionnelle, - au titre des frais futurs : 30 séances de rééducation par an pendant cinq ans, un appareillage, des semelles orthopédiques, une canne et des bas de contention, - nécessité d un véhicule automatique. Au vu de ce rapport, par actes en date des 29 décembre 2009, 7 janvier et 15 avril 2010, suivis de conclusions récapitulatives signifiées le 7 octobre 2013, M. Jonathan LEROY, Mme Valérie LEROY, agissant tant en son nom propre qu en qualité d administratrice légale de sa fille mineure, Océane MAOLE, Melle Marine MAOLE et M. et Mme Michel et Sylviane LEROY demandent la condamnation in solidum de M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD, sous le bénéfice de l exécution provisoire, à payer à titre de réparation les sommes suivantes : Pour M. Jonathan LEROY : - au titre des frais futurs : ,62 euros, - au titre de la tierce personne avant consolidation : euros, - au titre du déficit fonctionnel temporaire : total : euros et partiel : euros, - au titre de la souffrance : euros, - au titre du préjudice esthétique temporaire : euros, - au titre des frais divers : euros, - au titre du préjudice professionnel : euros, - au titre de l incidence professionnelle : euros, - au titre de la tierce personne future : ,72 euros, - au titre du déficit fonctionnel permanent : euros, - au titre du préjudice esthétique : euros, - au titre du préjudice d agrément : euros, - au titre du préjudice sexuel : euros, - les dépens et la somme de euros au titre de l article 700 du code de procédure civile. Pour Mme Valérie LEROY en son nom propre : euros,. Pour Mme Valérie LEROY prise en qualité de représentante légale de sa fille mineure, Océane MAOLE et pour Marine MAOLE : euros à chacune, Page 3

4 M. et Mme Michel et Sylviane LEROY : euros à chacun. Aux termes de leurs dernières écritures signifiées le 7 octobre 2013, la compagnie d assurances MMA IARD formule les offres suivantes : Pour M. Jonathan LEROY : - au titre des frais futurs : sous réserve de la production de la créance de la CPAM, - au titre de la tierce personne avant consolidation : euros, - au titre du déficit fonctionnel temporaire : total : euros et partiel : euros, - au titre de la souffrance : euros, - au titre du préjudice esthétique temporaire : euros, - au titre des frais divers : frais d expertise accordés, - au titre du préjudice professionnel : rejet, - au titre de l incidence professionnelle : euros, - au titre de la tierce personne future : ,98 euros, - au titre du déficit fonctionnel permanent : euros, - au titre du préjudice esthétique : euros, - au titre du préjudice d agrément : débouté, - au titre du préjudice sexuel : débouté, Pour Mme Valérie LEROY en son nom propre : débouté. Pour Mme Valérie LEROY prise en qualité de représentante légale de sa fille mineure, Océane MAOLE : débouté. Pour Mme Marine MAOLE : débouté. M. et Mme Michel et Sylviane LEROY : débouté. L ordonnance de clôture a été rendue le 8 octobre La CPAM du Val d'oise, régulièrement assignée, n ayant pas constitué avocat, le présent jugement susceptible d appel, sera réputé contradictoire à l égard de toutes les parties. MOTIFS DE LA DECISION Sur le préjudice Au vu de l'ensemble des éléments produits aux débats, le préjudice subi par M. Jonathan LEROY, âgé de 18 ans et étant sans profession lors des faits, sera réparé ainsi que suit étant observé qu'en application de l'article 25 de la loi n du 21 décembre 2006, d'application immédiate le recours subrogatoire des tiers payeurs s exerce poste par poste sur les seules indemnités qui réparent des préjudices qu ils ont pris en charge. Il sera utilisé le barème de capitalisation publié dans la Gazette du Palais des 27 et 28 mars 2013, le mieux adapté aux données économiques actuelles, à savoir celui fondé sur les tables d'espérance de vie définitive de publiées par l'insee et sur un taux d'intérêt de 2,35 %, tenant compte également de la modification de l'âge de la retraite et permettant une différenciation des sexes. Page 4

5 Préjudices patrimoniaux Dépenses de santé actuelles et futures Il n est pas versé aux débats de créance définitive de la CPAM, de sorte que le tribunal ne peut statuer sur la demande au titre des frais futurs. Il sera sursis à statuer sur ce poste, dans l attente de la production de la créance définitive de la CPAM. Perte de gains professionnels avant consolidation Il s'agit de compenser les répercussions de l'invalidité sur la sphère professionnelle de la victime jusqu'à la consolidation de son état de santé. L'évaluation de ces pertes de gains doit être effectuée in concreto au regard de la preuve d'une perte de revenus établie par la victime jusqu'au jour de sa consolidation, à savoir le 1 er janvier M. Jonathan LEROY était sans emploi au moment des faits. L absence de production de créance définitive de la CPAM ne permet pas au tribunal de statuer sur ce poste de préjudice. Il sera sursis à statuer sur ce poste. Frais divers Il est demandé la somme de 1000 euros correspondant aux frais de médecin conseil. Les honoraires de médecin conseil sont compris dans les frais irrépétibles. Tierce personne avant et après consolidation La tierce personne est la personne qui apporte de l aide à la victime qui est incapable d accomplir seule certains actes essentiels de la vie courante. L indemnisation s entend en fonction des besoins et non en fonction de la dépense justifiée. Le montant de l indemnité allouée au titre de l assistance d une tierce personne ne saurait être subordonné à la production de justificatifs des dépenses effectives. Concernant la tierce-personne avant consolidation, l expert retient deux heures par semaine du 12 novembre 2007 au 31 janvier 2010, tel que retenu par les parties. En retenant la somme de 12 euros de l heure, il lui sera alloué la somme de euros (12 euros x 2 heures x 116 semaines). Concernant la tierce personne après consolidation, l expert retient trois heures par semaine. En retenant un coût horaire de 15 euros de l heure, du 1 er février 2010 au 4 novembre 2013 : 15 euros x 3 heures x 196 semaines = euros, Page 5

6 à compter du 5 novembre 2013 : 15 euros x 3 heures x x 52 semaines x 29,568 (euro de rente en viager pour un homme âgé de 22 ans au 5 novembre 2013) = ,12 euros. Il lui sera donc alloué la somme totale de ,12 euros. Perte de gains professionnels future La perte de gains professionnels future indemnise la victime de la perte ou de la diminution de ses revenus consécutive à l'incapacité permanente à laquelle elle est confrontée du fait du dommage dans la sphère professionnelle après la consolidation de son état. M. Jonathan LEROY était sans emploi au moment de l accident et ne verse aux débats qu un diplôme d'admission en tant qu «installateur en équipements électriques, session 2006», «médaille de bronze» délivré par le groupement interdépartemental du bâtiment et des travaux publics d'ile de France. Cet élément est insuffisant pour calculer les pertes de gains professionnels futurs de la victime. Il convient de surseoir à statuer sur ce poste de préjudice, dans l attente de pièces justificatives de ses revenus actuels (depuis l accident) au moyen de ses avis d imposition de 2007 à 2012 et de ses démarches pour retrouver un emploi. Incidence professionnelle L incidence professionnelle peut se définir comme les incidences périphériques du dommage touchant à la sphère professionnelle comme le préjudice subi par la victime en raison de sa dévalorisation sur le marché du travail, de sa perte d une chance professionnelle ou de l augmentation de la pénibilité de l emploi qu elle occupe imputable au dommage ou encore au préjudice subi qui a trait à sa nécessité de devoir abandonner la profession qu elle exerçait avant le dommage au profit d une autre qu elle a du choisir en raison de la survenance de son handicap. L expert note dans son rapport l impossibilité pour M. Jonathan LEROY de travailler en tant qu électricien, profession à laquelle il se destinait, compte tenu de ses séquelles et l obligation de se reconvertir dans une profession sédentaire. Il existe dès lors une incidence professionnelle, qui peut être évaluée à la somme de euros mais il sera sursis à statuer sur ce poste, compte tenu de l absence de créance définitive de la CPAM et donc de l absence de connaissance pour le tribunal d une éventuelle rente qui pourrait lui être versée et qui pourrait être déduite de cette somme. Préjudices extra-patrimoniaux Déficit fonctionnel temporaire Il s'agit du préjudice résultant de l'invalidité subie par la victime dans sa sphère personnelle jusqu'à sa consolidation et correspondant notamment à la perte de qualité de vie et à celle des joies usuelles de la vie courante durant cette période. Page 6

7 L expert fixe plusieurs périodes : - déficit fonctionnel temporaire total : du 26 mars au 11 novembre 2007, les 19 et 20 janvier 2008, - déficit fonctionnel temporaire partiel : 75% du 12 novembre 2007 au 13 juin 2008, 75% du 14 juin au 3 décembre 2008 et 50% du 4 décembre 2008 au 31 janvier 2010, En retenant une somme de 20 euros par jour, les troubles dans les conditions d existence subis jusqu à la consolidation, justifient l octroi d une somme de euros décomposé comme suit : - déficit fonctionnel temporaire total : 233 jours x 20 euros = euros (tel qu offert par l assurance), - déficit fonctionnel partiel : 387 jours x 20 euros x 75% = euros et 423 jours x 20 euros x 50% = euros. Souffrance Il s'agit de toutes les souffrances physiques et psychiques, ainsi que des troubles associés, que doit endurer la victime du jour de l'accident à la date de consolidation. Cotée à 5,5/7, elle sera réparée par l allocation de la somme de euros. Préjudice esthétique temporaire L expert retient un préjudice esthétique temporaire et il sera alloué la somme de euros, tel qu offert en défense. Déficit fonctionnel permanent Il s'agit du préjudice résultant de la réduction définitive du potentiel physique, psycho-sensoriel, ou intellectuel résultant de l'atteinte à l'intégrité anatomo-physiologique médicalement constatable à laquelle s'ajoutent les phénomènes douloureux et les répercussions psychologiques, normalement liées à l'atteinte séquellaire décrite ainsi que les conséquences habituellement et objectivement liées à cette atteinte dans la vie de tous les jours. La victime étant âgée de 21 ans lors de la consolidation de son état, il lui sera alloué une indemnité de euros. Préjudice esthétique Fixé à 3,5/7, il justifie l octroi de la somme de euros. Préjudice d agrément Il s'agit d'indemniser la victime au regard des activités sportives, ludiques ou cultuelles précédemment pratiquées par la victime et auxquelles elle ne peut plus se livrer en raison des séquelles. La pratique d'une activité antérieure doit être prouvée par la victime. Page 7

8 L expert note l existence d un préjudice d agrément important. Il lui sera alloué la somme de euros, compte tenu de la pièce produite. Préjudice sexuel Constitué uniquement d une gêne positionnelle mais sur un jeune homme, ce préjudice sera réparé par la somme de euros. M. Jonathan LEROY recevra en conséquence au titre de la réparation de son préjudice corporel, à l exception des dépenses de santé actuelles et futures et du préjudice professionnel (pertes de gains professionnels actuels et futurs, incidence professionnelle) la somme totale de : ,07 euros, en deniers ou quittances, provisions non déduites, déduction faite de la réduction d un tiers. Sur les demandes des proches de la victime Compte tenu des blessures subies par la victime, de sa lente rééducation, de son jeune âge et du fait qu il vivait encore au domicile de ses parents avec ses deux sœurs, il sera alloué la somme de euros à Mme Valérie LEROY et le euros pour chacune des sœurs, Océane MAOLE, mineure, et Marine MAOLE. Il n est par contre pas justifié que la victime ait vécu chez ses grandsparents pendant une longue période comme indiqué. La demande de M. et Mme Michel et Sylviane LEROY sera rejetée. Sur le doublement des intérêts au taux légal Aux termes de l'article L du code des assurances, une offre d'indemnité, comprenant tous les éléments indemnisables du préjudice, doit être faite à la victime qui a subi une atteinte à sa personne dans le délai maximal de 8 mois à compter de l'accident. Cette offre peut avoir un caractère provisionnel lorsque l'assureur n'a pas, dans les trois mois de l'accident, été informé de la consolidation de l'état de la victime. L'offre définitive doit alors être faite dans un délai de 5 mois suivant la date à laquelle l'assureur a été informé de cette consolidation. En tout état de cause, le délai le plus favorable à la victime s'applique. Lorsque l'assureur n'est pas informé de la consolidation de l'état de la victime dans les trois mois suivant l'accident, il doit faire une offre d'indemnisation provisionnelle dans un délai de huit mois à compter de l'accident. L'offre définitive doit être faite dans un délai de 5 mois suivant la date à laquelle l'assureur a été informé de la consolidation. A défaut d'offre dans les délais impartis par l'article L du code des assurances, le montant de l'indemnité offerte par l'assureur ou allouée par le juge, produit, en vertu de l'article L du même code, des intérêts de plein droit au double du taux de l'intérêt légal à compter de l'expiration du délai et jusqu'au jour de l'offre ou du jugement devenu définitif. Page 8

9 Suivant jugement du 2 novembre 2010, confirmé par l'arrêt de la cour d'appel du 8 octobre 2012, le tribunal a indiqué : En l espèce, l accident s est produit le 26 mars Les Mutuelles du Mans Assurances qui ne démontrent ni même n allèguent l avoir fait, auraient en conséquence dû présenter à Monsieur Leroy une offre provisionnelle avant le 27 novembre En revanche, il ne peut être présumé qu elles ne formuleront pas une offre définitive dans le délai de 5 mois suivant la date à laquelle elles auront été informées de la consolidation de l état de santé de la victime. Une offre ayant été effectuée par voie de conclusions le 16 mai 2013, il y a lieu de dire que le montant de cette offre, avant imputation de la créance des tiers payeurs et déduction des provisions versées, produira intérêts au double du taux de l'intérêt légal du 27 mars 2012 (5 mois après le dépôt du rapport) au 16 mai Sur les autres demandes M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD, parties perdantes, seront condamnés aux dépens. En outre, ils devront supporter les frais irrépétibles engagés par dans la présente instance à raison de la somme de euros, cette somme comprenant la somme de euros correspondant aux frais de médecin conseil. L ancienneté de l accident justifie que soit ordonnée l exécution provisoire sollicitée à concurrence des deux tiers de l indemnité allouée, et en totalité en ce qui concerne celle relative à l'article 700 du code de procédure civile et les dépens. PAR CES MOTIFS LE TRIBUNAL Statuant publiquement, par jugement mis à disposition au greffe, réputé contradictoire et en premier ressort, Sursoit à statuer sur les demandes relatives aux dépenses de santé actuelles et futures, aux pertes de gains professionnels actuels et futurs et à l incidence professionnelle ; Condamne M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD in solidum à payer à M. Jonathan LEROY la somme de : ,07 euros à titre de réparation de son préjudice corporel, à l exception des postes relatifs aux dépenses de santé actuelles et futures, aux pertes de gains professionnels actuels et futurs et à l incidence professionnelle, en deniers ou quittances, provisions non déduites, cette somme avec intérêts au taux légal à compter de ce jour, réduction faite d un tiers ; Condamne M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD in solidum à payer à Mme Valérie LEROY la somme de euros à titre de réparation de son préjudice moral ; Page 9

10 Condamne M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD in solidum à payer à Mme Valérie LEROY, en tant que représentante légale de sa fille mineure, Océane MAOLE et à Melle Marine MAOLE à chacune la somme de euros à titre de réparation de leur préjudice moral ; Rejette le surplus des demandes ; Condamne M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD in solidum à payer à les intérêts au double du taux de l'intérêt légal sur le montant de l'offre effectuée le 16 mai 2013, avant imputation de la créance des tiers payeurs et déduction des provisions versées, à compter du 27 mars 2012 et jusqu'au 16 mai 2013 ; Déclare le présent jugement commun à la CPAM du Val d'oise ; Condamne in solidum M. Antonio MANGO et la compagnie d assurances MMA IARD aux dépens qui comprendront les frais d expertise et à payer à M. Jonathan LEROY la somme de euros au titre de l'article 700 du code de procédure civile, cette somme avec intérêts au taux légal à compter de ce jour ; Dit que les avocats en la cause en ayant fait la demande, pourront, chacun en ce qui le concerne, recouvrer sur la partie condamnée ceux des dépens dont ils auraient fait l avance sans avoir reçu provision en application de l article 699 du CPC ; Ordonne l exécution provisoire du présent jugement à concurrence des deux tiers de l indemnité allouée et en totalité en ce qui concerne les frais irrépétibles et les dépens. Fait et jugé à Paris le 10 Décembre 2013 LE GREFFIER LE PRÉSIDENT Page 10

11 Page 11

Représentée par Me Guillaume F., avocat au barreau de PARIS, toque : E2096

Représentée par Me Guillaume F., avocat au barreau de PARIS, toque : E2096 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 23 JUIN 2014 (n 14/, 7 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/12354 Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Février 2012 -Tribunal

Plus en détail

COUR D'APPEL DE LYON. 6ème Chambre. ARRET DU 10 Novembre 2011 APPELANTE : MUTUELLES DU MANS ASSURANCES

COUR D'APPEL DE LYON. 6ème Chambre. ARRET DU 10 Novembre 2011 APPELANTE : MUTUELLES DU MANS ASSURANCES COUR D'APPEL DE LYON 6ème Chambre ARRET DU 10 Novembre 2011 APPELANTE : MUTUELLES DU MANS ASSURANCES représentée par la SCP BAUFUME - SOURBE, avoués à la Cour assistée de Me Nicolas BOIS, avocat INTIMEES

Plus en détail

COUR D'APPEL DE LYON. 6Äme Chambre. ARRET DU 19 Janvier 2012 APPELANTS : M. SÅbastien M. nå le 06 AoÇt 1981 É [...] repråsentå par Me M.

COUR D'APPEL DE LYON. 6Äme Chambre. ARRET DU 19 Janvier 2012 APPELANTS : M. SÅbastien M. nå le 06 AoÇt 1981 É [...] repråsentå par Me M. COUR D'APPEL DE LYON 6Äme Chambre ARRET DU 19 Janvier 2012 APPELANTS : M. SÅbastien M. nå le 06 AoÇt 1981 É [...] repråsentå par Me M. assistå de Me HervÅ Le M. de K., avocat M. Michel M. nå le 28 DÅcembre

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 20 Décembre 2013 -Tribunal de Grande Instance de PA- RIS - RG n 12/15642

Décision déférée à la Cour : Jugement du 20 Décembre 2013 -Tribunal de Grande Instance de PA- RIS - RG n 12/15642 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 02 NOVEMBRE 2015 (n 15/, 9 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 14/03531 Décision déférée à la Cour : Jugement du 20 Décembre 2013 -Tribunal

Plus en détail

(bénéficie d'une aide juridictionnelle Totale numéro 2014/4078 du 10/04/2014 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle

(bénéficie d'une aide juridictionnelle Totale numéro 2014/4078 du 10/04/2014 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 10e Chambre ARRÊT AU FOND DU 13 MAI 2015 N 2015/221 Rôle N 13/23532 Sandro F. Cyril C. Compagnie d'assurances BPCE ASSURANCES C/ CAISSE PRIMAIRE D'ASSURANCE MALADIE DES ALPES-MARI

Plus en détail

Représenté par la SCP B. - S., avocat au barreau de LYON, assisté de la SELARL CABINET JE- ROME LAVOCAT, avocat au barreau de LYON

Représenté par la SCP B. - S., avocat au barreau de LYON, assisté de la SELARL CABINET JE- ROME LAVOCAT, avocat au barreau de LYON COUR D'APPEL DE LYON 1ère chambre civile B ARRET DU 28 Octobre 2014 APPELANTS : M. Pascal B. né le 10 Juillet 1957 à [...] Représenté par la SCP B. - S., avocat au barreau de LYON, assisté de la SELARL

Plus en détail

EVALUATION DES DOMMAGES DANS LE RAPPORT DE L EXPERT L REALISATION PRATIQUE ET CONSEQUENCES JUDICIAIRES

EVALUATION DES DOMMAGES DANS LE RAPPORT DE L EXPERT L REALISATION PRATIQUE ET CONSEQUENCES JUDICIAIRES EVALUATION DES DOMMAGES DANS LE RAPPORT DE L EXPERT L : REALISATION PRATIQUE ET CONSEQUENCES JUDICIAIRES Benoît GUIMBAUD Directeur gestion des sinistres et des risques - SHAM Évaluation des dommages :

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 10 Mars 2014 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 11/17652

Décision déférée à la Cour : Jugement du 10 Mars 2014 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 11/17652 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 16 NOVEMBRE 2015 (n 15/, 9 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 14/07564 Décision déférée à la Cour : Jugement du 10 Mars 2014 -Tribunal

Plus en détail

A - Nomenclature des préjudices de la victime directe

A - Nomenclature des préjudices de la victime directe ANNEXE NOMENCLATURE DES PREJUDICES RESULTANT D UNE ATTEINTE A LA PERSONNE A - Nomenclature des préjudices de la victime directe 1 ) Préjudices patrimoniaux a) Préjudices patrimoniaux temporaires (avant

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 13 janvier 2012 N de pourvoi: 11-10224 Publié au bulletin Cassation partielle M. Loriferne (président), président Me Le Prado, Me de Nervo, SCP Coutard

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 07 Septembre 2012 -Tribunal de Grande Instance de PA- RIS - RG n 11/08509

Décision déférée à la Cour : Jugement du 07 Septembre 2012 -Tribunal de Grande Instance de PA- RIS - RG n 11/08509 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 20 OCTOBRE 2014 (n 14/, 8 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/23366 Décision déférée à la Cour : Jugement du 07 Septembre 2012 -Tribunal

Plus en détail

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 10e Chambre. ARRÊT AU FOND DU 18 DECEMBRE 2013 N 2013/526 Rôle N 12/08633

COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 10e Chambre. ARRÊT AU FOND DU 18 DECEMBRE 2013 N 2013/526 Rôle N 12/08633 Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 10 18 Décembre 2013 N 2013/526 Numéro de rôle : 12/08633 SA GENERALI ASSURANCES IARD, Association PONEY CLUB DE MARSEILLE Madame Jacqueline R épouse L B, RAM PROVENCE

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 13 Juillet 2012 -Tribunal de Grande Instance de CRETEIL - RG n 09/07295

Décision déférée à la Cour : Jugement du 13 Juillet 2012 -Tribunal de Grande Instance de CRETEIL - RG n 09/07295 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 17 NOVEMBRE 2014 (n 14/, 12 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/15373 Décision déférée à la Cour : Jugement du 13 Juillet 2012 -Tribunal

Plus en détail

Représentée par la SCP T. ET ASSOCIES, avocat au barreau de LYON, assisté de Me Dominique N.-L., avocat au barreau de PARIS

Représentée par la SCP T. ET ASSOCIES, avocat au barreau de LYON, assisté de Me Dominique N.-L., avocat au barreau de PARIS COUR D'APPEL DE LYON 1ère chambre civile B ARRET DU 18 Novembre 2014 APPELANTE : SA GENERALI IARD Représentée par la SCP T. ET ASSOCIES, avocat au barreau de LYON, assisté de Me Dominique N.-L., avocat

Plus en détail

Obs. : Pénalité du doublement de l intérêt légal : nouvelles précisions autour des dies a quo et dies ad quem

Obs. : Pénalité du doublement de l intérêt légal : nouvelles précisions autour des dies a quo et dies ad quem Cass. crim., 24 févr. 2015, n 14-80.458 Pénalité du doublement de l intérêt légal Offre provisionnelle insuffisante Non-respect des délais légaux Fixation du point de départ et de l expiration de la sanction

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Octobre 2009 -Tribunal de Grande Instance de BOBIGNY - RG n 08/05027

Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Octobre 2009 -Tribunal de Grande Instance de BOBIGNY - RG n 08/05027 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 05 MAI 2014 (n 14/, 10 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 09/21683 Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Octobre 2009 -Tribunal

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 05 Avril 2012 par le tribunal des affaires de sécurité sociale de CRETEIL - RG n 11/00603

Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 05 Avril 2012 par le tribunal des affaires de sécurité sociale de CRETEIL - RG n 11/00603 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 6 - Chambre 12 ARRÊT DU 30 Octobre 2014 (n, 6 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : S 12/07371 Décision déférée à la Cour : jugement rendu le 05 Avril 2012 par

Plus en détail

Représenté par la SELARL EURO BM JURIDIQUE - M. ET ASSOCIES, avocats au barreau de LYON FONDS DE GARANTIE DES VICTIMES D ACTES DE TERRORISME

Représenté par la SELARL EURO BM JURIDIQUE - M. ET ASSOCIES, avocats au barreau de LYON FONDS DE GARANTIE DES VICTIMES D ACTES DE TERRORISME COUR D'APPEL DE LYON 6ème Chambre ARRET DU 18 Septembre 2014 APPELANT : M. Louis-Patrick F. né le 23 Novembre 1953 à [...] Représenté par la SELARL EURO BM JURIDIQUE - M. ET ASSOCIES, avocats au barreau

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Décembre 2012 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 08/07234

Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Décembre 2012 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 08/07234 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 29 JUIN 2015 (n 15/,11 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 13/02765 Décision déférée à la Cour : Jugement du 14 Décembre 2012 -Tribunal

Plus en détail

DÉCISION COUR D'ASSISES DE L'OISE ET TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BEAUVAIS

DÉCISION COUR D'ASSISES DE L'OISE ET TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BEAUVAIS COUR D'ASSISES DE L'OISE ET TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BEAUVAIS Commission d'indemnisation des Victimes d'infractions ÇTRAîT des minutes du Secrétariat-Greffe nbunal de Grande Instance - BEAUVAIS -

Plus en détail

Madame Pauline REMAZEILLES 21 avenue de Sopitenia 64500 CIBOURE

Madame Pauline REMAZEILLES 21 avenue de Sopitenia 64500 CIBOURE T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1 5ème chambre 2ème section N RG : 13/03956 N MINUTE : Assignation du : 08 Mars 2013 JUGEMENT rendu le 09 Octobre 2014 DEMANDEURS Madame Pauline

Plus en détail

Association SCOUTS ET GUIDES DE FRANCE, MUTUELLE SAINT CHRISTOPHE ASSURANCES C/ Lysiane B., Robert G., SA FILIA MAIF, CAISSE

Association SCOUTS ET GUIDES DE FRANCE, MUTUELLE SAINT CHRISTOPHE ASSURANCES C/ Lysiane B., Robert G., SA FILIA MAIF, CAISSE COUR D'APPEL - Besançon - 2014/08/27-13/01624 - ARRÊT N VG/DB COUR D'APPEL DE BESANÇON - 172 501 116 00013 - ARRÊT DU 27 AOUT 2014 PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE SECTION A Contradictoire Audience publique du

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 1 C. 15 Mai 2014 N 2014/392. Numéro de rôle : 13/08165. Monsieur L, S.A.

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 1 C. 15 Mai 2014 N 2014/392. Numéro de rôle : 13/08165. Monsieur L, S.A. Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 1 C 15 Mai 2014 N 2014/392 Numéro de rôle : 13/08165 Monsieur L, S.A. AXA FRANCE IARD Monsieur C, MUTUELLE GÉNÉRALE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

Plus en détail

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010 LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL En 1896, un arrêt de la Chambre Civile de la Cour de Cassation, l arrêt TEFFAINE, a retenu le principe d une responsabilité directe

Plus en détail

Obs. : Automaticité de la pénalité de l article L. 211-13 C. ass. : la victime n a aucune demande à formuler

Obs. : Automaticité de la pénalité de l article L. 211-13 C. ass. : la victime n a aucune demande à formuler Cass. crim., 18 mars 2014, n 12-83.274 Assurance automobile Offre d indemnité Pénalité en cas d offre tardive et insuffisante Doublement du taux de l intérêt légal Absence de demande d indemnisation de

Plus en détail

Monsieur Maher KASSAB 15 rue du Louvre 75001 PARIS. S.A.S. HEDIOS PATRIMOINE 7 rue de la Bourse 75002 PARIS

Monsieur Maher KASSAB 15 rue du Louvre 75001 PARIS. S.A.S. HEDIOS PATRIMOINE 7 rue de la Bourse 75002 PARIS T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1 5ème chambre 2ème section N RG : 13/01961 N MINUTE : JUGEMENT rendu le 06 Février 2014 Assignation du : 28 Janvier 2013 DEMANDEUR Monsieur Maher

Plus en détail

évaluation des troubles neuropsychologiques de dommage corporel

évaluation des troubles neuropsychologiques de dommage corporel Application de l él évaluation des troubles neuropsychologiques à la réparation r de dommage corporel Anne Laurent-Vannier Vannier* Elisabeth Vieux Mathilde Chevignard* * Hôpital National de saint Maurice,

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 26 Juin 2012 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 08/11497

Décision déférée à la Cour : Jugement du 26 Juin 2012 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 08/11497 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 13 OCTOBRE 2014 (n 14/, 11 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/16490 Décision déférée à la Cour : Jugement du 26 Juin 2012 -Tribunal

Plus en détail

-déclarer irrecevable l'intervention volontaire de Mr M et subsidiairement de rejeter sa demande comme mal fondée,

-déclarer irrecevable l'intervention volontaire de Mr M et subsidiairement de rejeter sa demande comme mal fondée, Cour d'appel Grenoble 20 Janvier 2015 N 12/01498 Exposé du litige : Le 13 septembre 2008, au cours de sa 2ème leçon d'initiation à l'équitation pratiquée dans le centre équestre Le Troubadour, Mme Muriel

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTERRE

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTERRE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE NANTERRE PÔLE CIVIL 6ème Chambre JUGEMENT RENDU LE 14 Novembre 2014 N R.G. : 12/07560 N Minute : 14/ DEMANDEURS Monsieur Jacques ROY 48 avenue de l Europe 33230 LES PEINTURES

Plus en détail

Représenté par la SELARL B. R. M. S. F., avocat au barreau d'ain, assisté de Me Hervé LE M. DE K., avocat au barreau

Représenté par la SELARL B. R. M. S. F., avocat au barreau d'ain, assisté de Me Hervé LE M. DE K., avocat au barreau COUR D'APPEL DE LYON 1ère chambre civile B ARRET DU 27 Janvier 2015 APPELANTS : M. Simon R. né le 12 Août 1988 à [...] Représenté par la SELARL B. R. M. S. F., avocat au barreau d'ain, assisté de Me Hervé

Plus en détail

Chambre mixte du 19 décembre 2014 à 14 heures 2 e chambre civile, chambre sociale et chambre criminelle. (Chambre criminelle)

Chambre mixte du 19 décembre 2014 à 14 heures 2 e chambre civile, chambre sociale et chambre criminelle. (Chambre criminelle) 1 Chambre mixte du 19 décembre 2014 à 14 heures 2 e chambre civile, chambre sociale et chambre criminelle CONSEILLER-RAPPORTEUR : Mme Domitille DUVAL-ARNOULD (Chambre criminelle) PREMIER AVOCAT GÉNÉRAL

Plus en détail

SA ASSURANCES DU CREDIT MUTUEL IARD, SA ASSURANCES DU CREDIT MUTUEL VIE, SA BANQUE CIC SUD OUEST

SA ASSURANCES DU CREDIT MUTUEL IARD, SA ASSURANCES DU CREDIT MUTUEL VIE, SA BANQUE CIC SUD OUEST Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Bordeaux Chambre civile 1, section A 23 Mars 2015 Infirmation Numéro de rôle : 13/07023 Maithé GASSIAT SA ASSURANCES DU CREDIT MUTUEL IARD, SA ASSURANCES DU CREDIT MUTUEL

Plus en détail

D où il suit qu il n y a pas lieu de la renvoyer au Conseil constitutionnel ;

D où il suit qu il n y a pas lieu de la renvoyer au Conseil constitutionnel ; Conducteur Faute ayant pour effet de limiter ou d exclure l indemnisation de ses dommages - Art. 4 de la loi du 5 juillet 1985 - Constitutionnalité - QPC Cass. 2è civ., 10 novembre 2010, N de pourvoi:

Plus en détail

pôle 4 Assisté INTIMÉE Monsieur Alain M 178 rue Lecourbee Représenté par la de Maître C081).

pôle 4 Assisté INTIMÉE Monsieur Alain M 178 rue Lecourbee Représenté par la de Maître C081). DOSSIER DROIT IMMOBILIER : LA RESPONSABILITE COPROPRIETE DU SYNDIC DE COUR D'APPEL DE PARIS 2ème chambre, pôle 4 ARRET DU 9 MARS 20111 n 09/18813 APPELANTE SAS X représentée par son directeur général 5

Plus en détail

L'indemnisation du préjudice corporel

L'indemnisation du préjudice corporel Vincent DANG-VU L'indemnisation du préjudice corporel L'indemnisation des accidents de la voie publique Troisième édition L, Iran armattan TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE 7 PRÉAMBULE 9 X. INDEMNISATION DES

Plus en détail

Monsieur Mamadou Y..., demeurant..., assigné par dépôt de l acte à l étude d huissier, n ayant pas constitué avocat,

Monsieur Mamadou Y..., demeurant..., assigné par dépôt de l acte à l étude d huissier, n ayant pas constitué avocat, CA Bordeaux, cinquième chambre civile 13 mai 2015, RG: 13/03311 SA ALLIANZ IARD c/ Monsieur Benjamin Emeric Guillaume X..., Monsieur Mamadou Y..., CPAM de la Gironde, SA football club des girondins de

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN N 1001422 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Mlle Virginie C et autres AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Hommeril Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN N 1001422 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Mlle Virginie C et autres AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Hommeril Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN EB N 1001422 Mlle Virginie C et autres M. Hommeril Rapporteur M. Mondésert Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Caen

Plus en détail

20 mars 2014. Mademoiselle Anne Carole E. c/ SAS Robert Half International France

20 mars 2014. Mademoiselle Anne Carole E. c/ SAS Robert Half International France Cour d'appel Paris - Pôle 06 chambre 7 20 mars 2014 Mademoiselle Anne Carole E. c/ SAS Robert Half International France Décision attaquée : Conseil de Prud hommes Paris 15 02 2012 Sources : Références

Plus en détail

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010 Page 1 Document 1 de 202 Cour d'appel Amiens Chambre sociale 5, cabinet B 28 Septembre 2011 N 10/04970 Monsieur Philippe BOOSCHAERT Représenté par M. VIOT Gilbert, délégué syndical ouvrier LYCEE DE LA

Plus en détail

01/09/2011 RÉFÉRENTIEL INDICATIF D INDEMNISATION PAR L ONIAM. Référentiel indicatif d indemnisation par l ONIAM 1

01/09/2011 RÉFÉRENTIEL INDICATIF D INDEMNISATION PAR L ONIAM. Référentiel indicatif d indemnisation par l ONIAM 1 RÉFÉRENTIEL INDICATIF D INDEMNISATION PAR L ONIAM Référentiel indicatif d indemnisation par l ONIAM 1 PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL QUI PEUT ÊTRE INDEMNISÉ PAR L ONIAM? L ONIAM a pour principale mission

Plus en détail

ALLEMAGNE. Thomas HOFFMAN et Benoît GUILLON PREJUDICES RETENUS PAR LE JUGE APRES EXPERTISE SITUATION CONCRETE FRANCE ALLEMAGNE OBSERVATIONS

ALLEMAGNE. Thomas HOFFMAN et Benoît GUILLON PREJUDICES RETENUS PAR LE JUGE APRES EXPERTISE SITUATION CONCRETE FRANCE ALLEMAGNE OBSERVATIONS ALLEMAGNE Thomas HOFFMAN et Benoît GUILLON SITUATION CONCRETE PREJUDICES RETENUS PAR LE JUGE APRES EXPERTISE FRANCE ALLEMAGNE OBSERVATIONS Hospitalisé ou immobilisé chez lui, il n a pu exercer aucune activité

Plus en détail

*2009008327* CL* - Page 1

*2009008327* CL* - Page 1 *2009008327* CL* - Page 1 Demandeurs : 2 Défendeurs : 2 TRIBUNAL DE COMMERCE DE PARIS RG 2009008327 04.03.2009 G FAITS 8EME CHAMBRE JUGEMENT PRONONCE LE 26 JUILLET 2011 par sa mise à disposition au Greffe.

Plus en détail

)Ii APPELANT. COUR D'l\PPEL M. VERSAI]~ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. 3ème chambre R.G. N 98/07806 AFFAIRE:

)Ii APPELANT. COUR D'l\PPEL M. VERSAI]~ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. 3ème chambre R.G. N 98/07806 AFFAIRE: COUR D'l\PPEL M. VERSAI]~ 3ème chambre RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE DOUZE JANVIER DEUX MILLE UN. ARRÊT N )Ii DU 12 JANVIER 2001 R.G. N 98/07806 AFFAIRE: :/ M La cour d'appel de VERSAILLES,

Plus en détail

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour d appel de Bastia ch. civile b Audience publique du 6 juillet 2011 N de RG: 10/00639 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE

Plus en détail

Cour d'appel, Lyon, 6e chambre, 3 Septembre 2015 n 13/09407. Cour d'appel. Lyon 6e chambre. 3 Septembre 2015 Répertoire Général : 13/09407

Cour d'appel, Lyon, 6e chambre, 3 Septembre 2015 n 13/09407. Cour d'appel. Lyon 6e chambre. 3 Septembre 2015 Répertoire Général : 13/09407 Cour d'appel, Lyon, 6e chambre, 3 Septembre 2015 n 13/09407 Cour d'appel Lyon 6e chambre 3 Septembre 2015 Répertoire Général : 13/09407 La CAISSE DE CRÉDIT MUTUEL ENSEIGNANT DU SUD EST Monsieur X Contentieux

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 OCTOBRE 2011 C.11.0035.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.11.0035.F T. R. N, demanderesse en cassation, représentée par Maître John Kirkpatrick, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Décision déférée du 20 Janvier 2014 - Tribunal de Commerce de TOULOUSE - 2013J00041

Décision déférée du 20 Janvier 2014 - Tribunal de Commerce de TOULOUSE - 2013J00041 Cour d'appel Toulouse Chambre 2, section 1 12 Novembre 2014 N 335, 14/00709 X / Y Classement :Inédit Contentieux Judiciaire 12/11/2014 ARRÊT N 335 N RG: 14/00709 GC/MB Décision déférée du 20 Janvier 2014

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 30 Octobre 2007 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 05/10237

Décision déférée à la Cour : Jugement du 30 Octobre 2007 -Tribunal de Grande Instance de PARIS - RG n 05/10237 Cour d'appel Paris Pôle 2, chambre 3 9 Mai 2011 N 07/21373 SA COMPAGNIE D'ASSURANCES L'ÉQUITÉ, ASSOCIATION MOTOCLUB LIVRADOIS Monsieur Alain BRUAND, MUTUELLE GÉNÉRALE 94 (ANCIENNE MUTUELLE DES PTT), CAISSE

Plus en détail

Cour d appel Aix-en-Provence Chambre 4A. 27 février 2014. Confirmation

Cour d appel Aix-en-Provence Chambre 4A. 27 février 2014. Confirmation Cour d appel Aix-en-Provence Chambre 4A 27 février 2014 François Philippe L., Pascale P. épouse L., François R., Céline V. épouse R., Christophe S., Emmanuelle B. épouse S. c/ Amanda R. épouse S., Société

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 23 Janvier 2012 -Tribunal de Grande Instance de Paris - RG n 10/15666

Décision déférée à la Cour : Jugement du 23 Janvier 2012 -Tribunal de Grande Instance de Paris - RG n 10/15666 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 3 ARRÊT DU 19 JANVIER 2015 (n 15/, 12 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/16088 Décision déférée à la Cour : Jugement du 23 Janvier 2012 -Tribunal

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 25 JANVIER 2010 C.09.0203.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0203.F 1. C. V., comte d. R., 2. GENERALI BELGIUM, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, avenue Louise, 149,

Plus en détail

COUR D'APPEL DE REIMS

COUR D'APPEL DE REIMS DOSSIER N 99/00244 ARRÊT DU 3 FEVRIER 2000 N : 93 COUR D'APPEL DE REIMS CHAMBRE DES APPELS CORRECTIONNELS Prononcé publiquement le JEUDI 3 FÉVRIER 2000 par la Chambre des Appels Correctionnels. Sur appel

Plus en détail

Cour d'appel de Bordeaux. Chambre sociale Section A

Cour d'appel de Bordeaux. Chambre sociale Section A Cour d'appel de Bordeaux. Chambre sociale Section A ARRÊT No Répertoire général : 13/01407 11 mars 2014. COUR D'APPEL DE BORDEAUX CHAMBRE SOCIALE - SECTION A -------------------------- ARRÊT DU : 11 MARS

Plus en détail

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE Tribunal de grande instance de Paris 5 ème Chambre 2 ème Section Jugement du 7 avril 2011 Melle X c/ M. Y RG n 09/15353 Références de publication : - http://www.lexbase.fr/ EXPOSÉ DU LITIGE Monsieur Y,

Plus en détail

Représentée par la SCP B. & P.-D. ASSOCIES, avocats au barreau de LYON

Représentée par la SCP B. & P.-D. ASSOCIES, avocats au barreau de LYON COUR D'APPEL DE LYON 6ème Chambre ARRET DU 22 Octobre 2015 APPELANTE : Mme Frédérique B. née le 08 Octobre 1979 à [...] Représentée par la SCP B. & P.-D. ASSOCIES, avocats au barreau de LYON INTIMEES :

Plus en détail

La réparation des victimes de faute inexcusable devant les juges du fond depuis la décision du Conseil constitutionnel QPC 2010/8

La réparation des victimes de faute inexcusable devant les juges du fond depuis la décision du Conseil constitutionnel QPC 2010/8 La réparation des victimes de faute inexcusable devant les juges du fond depuis la décision du Conseil constitutionnel QPC 2010/8 Les articles L 452-2 & L 452-3 du Code de la sécurité sociale définissent

Plus en détail

Le rôle du médecin de recours dans les contentieux professionnels. ANAMEVA Association Nationale des Médecins Experts de Victimes d Accidents

Le rôle du médecin de recours dans les contentieux professionnels. ANAMEVA Association Nationale des Médecins Experts de Victimes d Accidents 28 novembre 2014 Le rôle du médecin de recours dans les contentieux professionnels Dr Philippe DONNOU BREST Médecin de recours ANAMEVA Association Nationale des Médecins Experts de Victimes d Accidents

Plus en détail

Monsieur Jean Pierre TILLIARD 16 rue du Puits Minard 91630 LEUDEVILLE

Monsieur Jean Pierre TILLIARD 16 rue du Puits Minard 91630 LEUDEVILLE T R I B U N A L D E GRANDE I N S T A N C E D E P A R I S 1 8ème chambre 1ère section N RG : 12/08127 N MINUTE : JUGEMENT rendu le 27 Janvier 2015 Assignation du : 24 Mai 2012 DEMANDEUR Monsieur Jean Pierre

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d'appel de Bordeaux N 08BX01993 Inédit au recueil Lebon 1ère chambre - formation à 3 M. LEDUCQ, président M. Frédéric DAVOUS, rapporteur M. ZUPAN, commissaire du gouvernement FLORAND,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 11 JUIN 2007 C.06.0255.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.06.0255.N D. J., Me Paul Wouters, avocat à la Cour de cassation, contre KBC ASSURANCES, société anonyme. I. La procédure devant la Cour

Plus en détail

> Un cadre législatif spécifique

> Un cadre législatif spécifique R 111 Centre de documentation et d information de l assurance Mars 2007 Accidents de la circulation : l indemnisation des dommages corporels Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule ou conducteur

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 19 Octobre 2009 - Tribunal de Grande Instance de PARIS, 4ème Chambre, 1ère section - RG n 08/08451

Décision déférée à la Cour : Jugement du 19 Octobre 2009 - Tribunal de Grande Instance de PARIS, 4ème Chambre, 1ère section - RG n 08/08451 Cour d'appel Paris Pôle 2, chambre 3 27 Juin 2011 N 09/24831 Monsieur Michel THEVENIN, SA MUTUELLE ASSURANCE DES INSTITUTEURS DE FRANCE (MAIF) SOCIÉTÉ D'ECONOMIE MIXTE INTERCOMMUNALE DES PAYS DE FRANCE

Plus en détail

Service Risques et Assurances de La Poste

Service Risques et Assurances de La Poste Service Risques et Assurances de La Poste La réforme du recours des tiers payeurs : rapport d étape Généalogie de la réforme De l amendement Vasselle à l article 25 de la loi de financement de la sécurité

Plus en détail

L an deux mil quinze. Et le vingt trois juin. Assisté de Maître ANGUI ATSE, Greffier

L an deux mil quinze. Et le vingt trois juin. Assisté de Maître ANGUI ATSE, Greffier KF/KA REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE COUR D APPEL D ABIDJAN TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ORDONNANCE DU JUGE DE L EXECUTION du 23/06/ 2015 RG N 1752/2015 --------------- LA SOCIETE SUNU ASSURANCE IARD-COTE

Plus en détail

*W>-:.; D îk tflwîatgreff TRIBUNAL DE GRANDE INbfAWCE D'ORLÉANS

*W>-:.; D îk tflwîatgreff TRIBUNAL DE GRANDE INbfAWCE D'ORLÉANS *W>-:.; D îk tflwîatgreff TRIBUNAL DE GRANDE INbfAWCE D'ORLÉANS COMMISSION P'INDEMNISATION DES VICTIMES D'INFRACTIONS INSTITUEE PAR APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L'ARTICLE 706-4 DU CODE DE PROCEDURE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. Décision déférée du 02 Janvier 2006 - Tribunal de Grande Instance de TOULOUSE - 02/3269 Mme PARANT

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. Décision déférée du 02 Janvier 2006 - Tribunal de Grande Instance de TOULOUSE - 02/3269 Mme PARANT Cour d appel de Toulouse ct0042 Audience publique du 12 juillet 2007 N de RG: 06/01685 Publié par le service de documentation de la Cour de cassation 12/07/2007 ARRÊT No404 NoRG: 06/01685 CD/CC REPUBLIQUE

Plus en détail

M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 23/11/2011 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 6 avril 2011 N de pourvoi: 09-72164 Non publié au bulletin Cassation sans renvoi M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction

Plus en détail

Vu la Constitution et notamment ses articles 148, 151 et 154;

Vu la Constitution et notamment ses articles 148, 151 et 154; Loi n 88-31 du 19 juillet 1988 modifiant et complétant l'ordonnance n 74-15 du 30 janvier 1974 relative à l'obligation d'assurance des véhicules automobiles et au régime d'indemnisation des dommages, p.

Plus en détail

18 avenue du Maréchal Juin BP 49 92362 MEUDON LA FORET CEDEX APPELANTS ****************

18 avenue du Maréchal Juin BP 49 92362 MEUDON LA FORET CEDEX APPELANTS **************** COUR D'APPEL DE VERSAILLES Code nac : 82E 6ème chambre ARRET N CONTRADICTOIRE DU 14 JANVIER 2014 R.G. N 13/01435 AFFAIRE : Société D EXPERTISE COMPTABLE SYNDEX COMITE CENTRAL D ENTREPRISE THALES AVIONICS

Plus en détail

L expertise médicale pour évaluer les préjudices

L expertise médicale pour évaluer les préjudices PARTIE 1 L expertise médicale pour évaluer les préjudices Rôle cadré de l expert médical Il faut distinguer : L évaluation médicale du dommage corporel : Atteinte à l intégrité physique et psychique Données

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 18 décembre 2013 N de pourvoi: 12-18537 ECLI:FR:CCASS:2013:C101492 Publié au bulletin Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président),

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL INDICATIF RÉGIONAL DE L INDEMNISATION DU DOMMAGE CORPOREL

RÉFÉRENTIEL INDICATIF RÉGIONAL DE L INDEMNISATION DU DOMMAGE CORPOREL RÉFÉRENTIEL INDICATIF RÉGIONAL DE L INDEMNISATION DU DOMMAGE CORPOREL COURS D APPEL DE AGEN, ANGERS, BORDEAUX, LIMOGES, PAU, POITIERS, TOULOUSE Deuxième édition : Janvier 2010 AVERTISSEMENT Ce référentiel

Plus en détail

COUR D'APPEL DE PARIS

COUR D'APPEL DE PARIS COUR D'APPEL DE PARIS 1ère Chambre Section A ARRÊT DU 20 OCTOBRE 2004 Numéro d'inscription au répertoire général : 03/04049 Décision déférée à la Cour : Jugement du 09 Décembre 2002 - Tribunal de Grande

Plus en détail

comparante par Maître MILLIARD, avocat au barreau de NOUMÉA,

comparante par Maître MILLIARD, avocat au barreau de NOUMÉA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 06/00232 Président : M. THIBAULT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Brigitte LAPORTE Jugement du 20 Avril 2007 PARTIES EN CAUSE : DEMANDERESSE : -

Plus en détail

INDEMNISATION EN BELGIQUE. Tempérament :

INDEMNISATION EN BELGIQUE. Tempérament : INDEMNISATION EN BELGIQUE Frais médicaux restés à charge Remboursement intégral après déduction des interventions de la sécurité sociale et d un éventuel assureur privé, subrogés. a) Obligation de ne pas

Plus en détail

N 10/00199 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 10/00199 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 10/00199 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme ANDRE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Brigitte LAPORTE Jugement du 27 mars 2012 PARTIES EN CAUSE : DEMANDERESSE : Mme

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

N 12 / 08. du 6.3.2008. Numéro 2485 du registre.

N 12 / 08. du 6.3.2008. Numéro 2485 du registre. N 12 / 08. du 6.3.2008. Numéro 2485 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six mars deux mille huit. Composition: Marc SCHLUNGS, président de la Cour,

Plus en détail

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS 3ème Chambre Commerciale ARRÊT N 131 R.G : 13/03708 COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 COMPOSITION DE LA COUR LORS DU DÉLIBÉRÉ : Monsieur Alain

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt novembre deux mille huit.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt novembre deux mille huit. N 52/ 08. du 20.11.2008. Numéro 2554 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt novembre deux mille huit. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

assistée de Maître VITAL DURAND, avocat au Barreau de Lyon (T 1574)

assistée de Maître VITAL DURAND, avocat au Barreau de Lyon (T 1574) COUR D'APPEL DE LYON SIXIÈME CHAMBRE CIVILE ARRÊT DU 12 NOVEMBRE 2009 Décision déférée : du Tribunal de Grande Instance de LYON du du 27 mai 2008 - Au fond (R.G. : 2006/4515) N R.G. : 08/04099 Nature du

Plus en détail

COUR DU TRAVAIL DE LIEGE

COUR DU TRAVAIL DE LIEGE N D ordre Rép. N 2012/154 Accident du travail secteur privé évaluation d une incapacité permanente notion de marché général du travail notion de facteurs propres à la victime exclusion du travail en atelier

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement au fond du 28 avril 2010 rendu par le Tribunal de Commerce de NIORT.

Décision déférée à la Cour : Jugement au fond du 28 avril 2010 rendu par le Tribunal de Commerce de NIORT. Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Poitiers Chambre civile 2 28 Février 2012 N 157, 10/02083 Monsieur Luc MERIAU S.A.R.L. BIORET IMMOBILIER Classement :Inédit Contentieux Judiciaire ARRET N 157 R.G :

Plus en détail

La transaction amiable, Procédures et indemnisation. Brahim KOBBI FTUSA

La transaction amiable, Procédures et indemnisation. Brahim KOBBI FTUSA , Procédures et indemnisation Brahim KOBBI FTUSA Introduction Les préjudices indemnisables Les modes d indemnisation L indemnisation amiable Conclusion 2 Introduction L assurance automobile est désormais

Plus en détail

(bénéficie d'une aide juridictionnelle Totale numéro 2014/669 du 07/02/2014 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle de AIX-EN-PROVENCE)

(bénéficie d'une aide juridictionnelle Totale numéro 2014/669 du 07/02/2014 accordée par le bureau d'aide juridictionnelle de AIX-EN-PROVENCE) COUR D'APPEL D'AIX EN PROVENCE 10e Chambre ARRÊT AU FOND DU 23 AVRIL 2015 N 2015/196 Rôle N 13/23311 Jean-Moïse FERNANDEZ C/ SA MAAF ASSURANCES LA CAISSE PRIMAIRE D'ASSURANCE MALADIE DES BOUCHES DU RHONE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL INDICATIF RÉGIONAL DE L INDEMNISATION DU PRÉJUDICE CORPOREL

RÉFÉRENTIEL INDICATIF RÉGIONAL DE L INDEMNISATION DU PRÉJUDICE CORPOREL RÉFÉRENTIEL INDICATIF RÉGIONAL DE L INDEMNISATION DU PRÉJUDICE CORPOREL COURS D APPEL DE AGEN, ANGERS, BORDEAUX, GRENOBLE, LIMOGES, NÎMES, ORLEANS, PAU, POITIERS, TOULOUSE, VERSAILLES, BASSE-TERRE Quatrième

Plus en détail

Décision déférée à la Cour : Jugement du 12 Décembre 2011 -Tribunal de Grande Instance de Paris - RG n 10/14172

Décision déférée à la Cour : Jugement du 12 Décembre 2011 -Tribunal de Grande Instance de Paris - RG n 10/14172 COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 2 - Chambre 2 ARRET DU 14 NOVEMBRE 2014 (n 2014-, 7 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : 12/03038 Décision déférée à la Cour : Jugement du 12 Décembre 2011 -Tribunal

Plus en détail

Assisté par la SELARL L. & ASSOCIES-LEXAVOUE LYON, avocat au barreau de LYON

Assisté par la SELARL L. & ASSOCIES-LEXAVOUE LYON, avocat au barreau de LYON COUR D'APPEL DE LYON 1ère chambre civile B ARRÊT DU 17 Février 2015 APPELANTS : M. Daniel C.-D. Représenté par la SELARL B. - C. ET ASSOCIES, avocat au barreau de LYON Assisté par la SELARL L. & ASSOCIES-LEXAVOUE

Plus en détail

ArrELMIE-!. COM/TE D'ENTREPRISE DE LA SOC/ETE C. "p,é',n'é po, Mon,wu'L 1 ou 'ou "mplo,on, on tont qu, l "P"'on'on' du Comi,é d'en",p"" BELLEVILLE

ArrELMIE-!. COM/TE D'ENTREPRISE DE LA SOC/ETE C. p,é',n'é po, Mon,wu'L 1 ou 'ou mplo,on, on tont qu, l P'on'on' du Comi,é d'en,p BELLEVILLE EXTRAIT DES MINUTES DU GREFFE DE LA COUR D'APPEL DE LYON décision du Tribunal de Grande Instance de VILLEFRANCHE SUR SAONE au fond du 02 avril 2004 RG N 2004/51 ArrELMIE-!. COM/TE D'ENTREPRISE DE LA SOC/ETE

Plus en détail

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice,

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, PROTOCOLE Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, Le Tribunal de commerce de Paris, représenté par son Président en

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 13 MARS 2015

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 13 MARS 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 357/2015 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 13 MARS 2015

Plus en détail

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président. SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s)

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président. SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) Cour de cassation Chambre sociale Audience publique du 8 juillet 2010 N de pourvoi: 08-45287 Non publié au bulletin Rejet M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président

Plus en détail

L'indemnisation des victimes d'accidents de la circulation

L'indemnisation des victimes d'accidents de la circulation L'indemnisation des victimes d'accidents de la circulation Article juridique publié le 03/07/2015, vu 1029 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code Civil Code des assurances Loi n 85-677 du 5 juillet 1985

Plus en détail

SCP Baraduc et Duhamel, SCP Barthélemy, Matuchansky et Vexliard, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE

SCP Baraduc et Duhamel, SCP Barthélemy, Matuchansky et Vexliard, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 3 novembre 2011 N de pourvoi: 10-19572 Publié au bulletin Cassation partielle sans renvoi M. Loriferne (président), président SCP Baraduc et Duhamel,

Plus en détail

www.financeimmo.com 1 - Généralités. 2 - Le conducteur. Assurance auto et accident corporel sur 6 25/09/2008 16:16 Vos crédits au meilleur taux

www.financeimmo.com 1 - Généralités. 2 - Le conducteur. Assurance auto et accident corporel sur 6 25/09/2008 16:16 Vos crédits au meilleur taux AdsSpy: 4 sites by this GAnalytics ID Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous

Plus en détail

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 03/10/2012 Cour d appel de Lyon 2ème chambre Audience publique du 17 octobre 2011 N de RG: 10/04754 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours

Plus en détail

ARRÊT DU 30 Novembre 2006. Décision déférée à la Cour : Jugement du Tribunal de Commerce de SAINT ETIENNE du 16 novembre 2005 - N rôle: 2004/369

ARRÊT DU 30 Novembre 2006. Décision déférée à la Cour : Jugement du Tribunal de Commerce de SAINT ETIENNE du 16 novembre 2005 - N rôle: 2004/369 COUR D'APPEL DE LYON TROISIÈME CHAMBRE CIVILE SECTIONA ARRÊT DU 30 Novembre 2006 Décision déférée à la Cour : Jugement du Tribunal de Commerce de SAINT ETIENNE du 16 novembre 2005 - N rôle: 2004/369 N

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Chambre 1/Section 5 N/ du dossier : 13/00028. Le quatre février deux mil treize,

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Chambre 1/Section 5 N/ du dossier : 13/00028. Le quatre février deux mil treize, TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Chambre 1/Section 5 N/ du dossier : 13/00028 ORDONNANCE DE RÉFÉRÉ DU 04 FEVRIER 2013 ---------------- Le quatre février deux mil treize, Nous,

Plus en détail