ans Catalogue officiel du Salon des Mandataires et 13 février 2015 au WEX à Marche-en-Famenne Un numéro spécial du

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ans Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2015 12 et 13 février 2015 au WEX à Marche-en-Famenne www.mandataires.be Un numéro spécial du"

Transcription

1 Éditeur Responsable : Michèle Boverie, Secrétaire générale adjointe UVCW 14, rue de l Etoile 5000 Namur Réalisation : 0 Un numéro spécial du Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2015 Dans ce catalogue : Edito p.3 Programme p.4 Ateliers p.6-14 Conférences du 12/02 p Plan du Salon et infos pratiques p Conférences du 13/02 p Liste des exposants p et 13 février 2015 au WEX à Marche-en-Famenne ans PB- PP B-46 BELGIE(N) - BELGIQUE P Une initiative de la Wallonie En collaboration avec Wallonie Expo S.A.

2 Sécurité et bien-être La prévention, un jeu d enfant? ETIAS : UNE ÉQUIPE D EXPERTS EN PRÉVENTION À VOTRE SERVICE Détecter les risques sur le lieu de travail, mettre en place des outils de sécurité performants, prévoir les formations nécessaires pour votre personnel, s assurer de leur bien-être au travail, disposer à tout moment des informations légales et techniques pertinentes Construire une politique efficace de prévention, c est tout sauf un jeu d enfant. Nos conseillers en prévention sont là pour vous y aider! Envie d en savoir plus? Les efficassureurs Ethias S.A., rue des Croisiers 24, 4000 Liège, RPM Liège TVA : BE IBAN : BE BIC : GKCCCBEBB

3 Edito Salon des Mandataires la 10 e édition! Philippe Courard, l initiateur de l événement, avait certainement formulé ce vœu lors du l inauguration du premier salon en Que de chemin parcouru! En 10 ans, l événement a grandi et gagné en maturité avec un succès jamais démenti. Il est devenu un lieu incontournable de découvertes et de rencontres pour les mandataires et tous ceux qui participent, de près ou de loin, à la gestion quotidienne des communes, des CPAS, des provinces et des intercommunales en Wallonie... Un événement que nous envient nos voisins bruxellois et flamands! Lors de cette 10 e édition, vous serez encore nombreux à parcourir les allées du Salon à la recherche du meilleur projet ou de l idée innovante pour votre institution. Des conférences et des ateliers vous permettront de découvrir les dernières actualités et les défis qui attendent les Pouvoirs locaux lors des prochaines années. Les sociétés représentant un large panel d activités continueront à offrir une vitrine comme nulle part ailleurs aux gestionnaires et développeurs de projets. Ces derniers seront ainsi aidés dans leur volonté de réaliser les investissements les plus judicieux pour leurs entités respectives. Le monde associatif sera aussi largement représenté! Actrices essentielles pour la bonne santé de la vie locale, les associations présentes auront à cœur de montrer leur savoir-faire au cœur de nos villes et communes. Ces richesses administratives, techniques, commerciales et associatives seront donc à votre entière disposition ces jeudi 12 et vendredi 13 février 2015 afin de répondre au mieux à vos besoins et à vos préoccupations de mandataires et de gestionnaires au service des citoyens wallons. En espérant vous y croiser, je vous souhaite un excellent Salon 2015! Paul Furlan Ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville 3

4 Programme L inauguration du Salon est programmée le jeudi 12 février à Jeudi 12 : 1000 > Atelier 1 : Communes durables : outils et appel à projets POLLEC 2. Atelier 2 : L apport des programmes européens au développement local : opportunités et perspectives? Conférence 1 : Prévention des accidents du travail - normes relatives à la sécurité et au bien-être des agents du secteur public : le rôle des Directeurs généraux. Jeudi 12 : 1430 > Atelier 3 : Réguler les implantations commerciales en Wallonie. Sixième réforme de l Etat : un nouveau rôle pour les Communes et la Région. Conférence 2 : Normes budgétaires européennes (SEC 2010) : impact pour les Pouvoirs locaux et pistes de solution. Conférence 3 : Quand les camps rencontrent les Communes. Vendredi 13 : 1000 > Atelier 4 : Patrimoine routier : innovations à l attention des gestionnaires. Conférence 4 : Business 2 Government : une opportunité pour les entreprises. Les clés de succès pour remporter un marché public. Conférence 5 : Du sport tout au long de la vie. Vendredi 13 : 1400 > Conférence 6 : Caractéristiques, opportunités et impact des politiques temporelles au niveau local. Conférence 7 : Réussir son marché public de service d architecture : point de départ pour un projet réussi. 4

5 Service public de Wallonie PALAIS 2 stand 2ce 1 ENSEMBLE AU SERVICE DE TOUS! Le Service public de Wallonie (SPW) aux côtés des pouvoirs locaux... Au travers des multiples actions menées et des nombreuses mesures gérées dans le cadre des compétences régionales, le Service public de Wallonie se révèle un partenaire incontournable des communes, des CPAS, des provinces et des intercommunales dans l exercice quotidien de leurs missions. Ce 1 er janvier 2015, un nouveau défi a été relevé : l exercice de nouvelles compétences par le SPW. Après la démarche stratégique initiée en 2009 pour une administration plus performante et plus à l écoute de ses publics, la Wallonie voit désormais son offre de services s enrichir. À son champ d action déjà vaste, qui s étendait à des domaines aussi variés que les infrastructures, le cadre de vie, l environnement, l énergie, le logement le SPW ajoute des compétences comme le fonds des calamités, la politique des grandes villes, les articles 60 et 61, les autorisations en matière d implantations commerciales «La Wallonie, plus de compétences» mais aussi plus au service des pouvoirs locaux. Le Service public de Wallonie a le grand plaisir de vous inviter à venir découvrir son offre de services au salon des Mandataires, sur son stand, situé au centre du palais 2. Ses experts se feront un plaisir de vous fournir les explications attendues au travers d un contact personnalisé ou de brèves présentations dont voici les thèmes : - WALLEX ; - le PICC couvre toute la Wallonie ; - le ramassage des déchets, l épandage et l entretien des routes ; - la sécurité routière dans les écoles ; - le plan de mobilité : amélioration de la mobilité dans les communes ; - le zéro phyto ; - les plantes invasives ; - le programme POLLEC ; - le patrimoine en zone archéologique ; - l insertion socioprofessionnelle pour les bénéficiaires du CPAS ; - le maintien à domicile des aînés ; - la nouvelle direction des Implantations commerciales ; - la taxe sur les mâts et pylônes GSM. Plus d infos :

6 Atelier thématique n 1 Communes durables : outils et appel à projets POLLEC 2. Jeudi 12 février 2015 de 1000 à 1130 Espace «Province» Organisateur : Cabinet du Ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville Orateurs : Delphine FONTENOY, Espace- Environnement : «Mise en réseau des pouvoirs publics pour promouvoir leur éco-exemplarité» Marianne DUQUESNE, Union de Villes et Communes de Wallonie : «Plans d actions locaux pour l énergie : focus sur quelques actions-phares» Frédéric PRAILLET, APERe : «POLLEC 2 : pour une approche territoriale de la transition énergétique et la mise en œuvre de mécanismes alternatifs de financement des investissements» Pascal SIMUS, ICEDD : «Bilan énergétique communal» Cécile BATUNGWANAYO, AWAC : «Calculateur du bilan communal» Sans conteste, la Commune est le niveau d intervention public le plus pertinent pour mener à bien des actions concrètes en matière de développement durable. La Commune construit, exploite, planifie, supervise et consomme... Compte tenu de l étendue de son champ d action et de la transversalité de ses compétences, la Commune peut et, surtout, doit jouer un rôle d exemple et d inspiration auprès de ses citoyens et des forces vives locales. En 2011, Monsieur le Ministre Paul Furlan, en charge des Pouvoirs locaux, avait lancé une expérience pilote de mise en place d Ecoteams au sein de 8 Communes wallonnes. Cette dynamique fédère les agents communaux autour de projets permettant de réduire l empreinte écologique de l administration communale. Aujourd'hui, des dizaines de structures sont impliquées dans des processus internes encourageant des pratiques exemplaires en matière de gestion des déchets, de l'énergie, de l'eau, de la mobilité... Plus spécifiquement, 6 communes-pilotes ont mis en place une procédure interne afin de stimuler l'analyse et l'écriture de clauses environnementales, sociales ou éthiques dans les marchés publics. Depuis 2 ans, ces structures échangent leurs expériences au sein d'un réseau wallon et les initiatives sont capitalisées à travers divers outils (site Internet fiche de bonnes pratiques, etc.). Espace Environnement vous convaincra certainement de rejoindre ce réseau efficace et dynamique. En 2012, un autre projet, appelé POLLEC avait été lancé par le Ministre Paul Furlan afin d apporter un soutien technique et financier aux communes qui s inscrivaient dans la «Convention des Maires» portée par la Commission Européenne (http://www.conventiondesmaires.eu). L UVCW présentera les premiers résultats de cette campagne, à savoir la mise en œuvre de plans d actions locaux pour l énergie au sein des communes afin d identifier les projets et les pratiques les plus pertinents en la matière. Armée de l expérience acquise via POLLEC, l APERe encadrera, en 2015, POLLEC 2. POLLEC 2 est un nouvel appel à projets à destination des communes et des structures supra-locales (provinces, intercommunales, GAL) visant à leur fournir : Un soutien financier, technique, méthodologique et d animation pour la mise en œuvre d une coordination de la transition énergétique sur leur territoire à travers une adhésion à la «Convention des Maires» ; Un soutien financier pour la réalisation d «études de faisabilité» relatives à la mise en place de mécanismes «tiers investisseurs» en matière d efficacité énergétique ou de production d énergie renouvelable. De son côté, l AWAC a produit un calculateur des émissions de gaz à effet de serre dans une logique «bottom-up». Le fichier, mis à disposition gratuitement, permettra de cibler les actions les plus efficientes de la politique «air-climat» développée à l échelle communale. 6

7

8 logo_couleur_plus grand et de Fitness verctorisé [Converti impression].pdf :31:18 Sport Village Sportdu Salon des Mandataires Le Village Sport, situé dans le Palais 4, sera l endroit idéal où rencontrer les différents acteurs du Sport en Fédération Wallonie-Bruxelles : l ADEPS, Infrasports, l AISF et l AES. Ils vous y présenteront leurs différentes actions de promotion du sport et de soutien à la politique sportive des communes et des groupements sportifs (activités sportives, infrastructures sportives, conseils aux clubs, etc). Vous aurez aussi l'occasion de tester en ligne le tout nouveau cadastre des sports... La zone sport, située aux abords du Village Sport, mettra à l honneur la Gymnastique avec la présence de la Fédération Francophone de Gymnastique, vous pourrez y retrouver diverses démonstrations durant les deux jours. Rejoignez-nous aussi à la conférence sur le thème "Du sport tout au long de la vie" qui se déroulera le vendredi 13 février de 10h à 11h30 dans l'espace "Commune". Association Interfédérale du Sport Francophone GIAL, centrale d achat informatique GIAL facilite vos achats informatiques Comme centrale d achat, GIAL permet aux communes, intercommunales, provinces, régions, hôpitaux... d accéder à son catalogue de services, fournitures et travaux en informatique. Dans le respect de la loi sur les marchés publics Les entités adjudicatrices peuvent ainsi commander ces services, fournitures ou travaux informatiques, sans avoir besoin d elles-mêmes rédiger des cahiers des charges, sans devoir lancer des appels d offres et procéder à leur analyse et à l attribution. 90 entités adjudicatrices font confiance à GIAL et ont recours à sa centrale d achat. Sans contrainte La convention «centrale d achat» est non contraignante. Elle permet aux institutions publiques d effectuer rapidement et de manière souple leurs acquisitions informatiques tout en réduisant les charges et contraintes administratives liées à la gestion des marchés publics informatiques. Contact: I Renseignements: > Accès client I

9 Atelier thématique n 2 L apport des programmes européens au développement local : opportunités et perspectives? Jeudi 12 février 2015 de 1000 à 1130 Espace «Commune» Organisateur : La Direction générale opérationnelle des Pouvoirs locaux, de l'action sociale et de la Santé Orateurs : Sabrina CURZI, Wallonie-Bruxelles International, coordinatrice du service Coopération territoriale européenne et Europe des voisins Anne DETY, SPW Direction générale de l Agriculture, des Ressources naturelles et de l Environnement, directrice des programmes européens Jak PETJRI, Agence FSE, directeuradjoint Juliette BAC, Agence FSE, attachée Pour la période , la politique de cohésion de l Union européenne se poursuit en vue d une croissance intelligente, durable et inclusive dans nos régions. Le Service public de Wallonie soutient des projets européens ancrés dans le développement des territoires urbains et ruraux. L aide des fonds européens contribue le plus souvent à répondre aux besoins concrets des citoyens par le dialogue, la coopération et le partenariat. A l aube de nouvelles programmations des fonds structurels européens, cette conférence a pour but de susciter l intérêt des élus et décideurs locaux quant aux sources de financement de projets, principalement dans les domaines des pouvoirs locaux, de l action sociale et de la santé. Elle représente une opportunité de livrer une information aux opérateurs locaux déjà engagés dans des projets autant que d attirer de nouveaux candidats. Le programme de cette session comprendra les exposés suivants : 1) Les opportunités de l objectif «coopération territoriale européenne» de la politique de cohésion pour les acteurs wallons : Les programmes transfrontaliers de coopération INTERREG (Euregio- Meuse-Rhin, Grande-Région, France-Wallonie-Vlaanderen) ; Le programme de coopération transnationale INTERREG Europe du Nord-Ouest ; Urbact : «des outils pour le développement intégré des villes» ; Le programme «Interreg Europe» en matière de coopération internationale. 2) Des opportunités pour les communes rurales : les mesures d accompagnement du PwDR financées par le FEADER. 3) L accompagnement des acteurs locaux d insertion socio-professionnelle avec l appui du Fonds Social Européen. 4) La gestion des flux migratoires au niveau local : perspectives offertes par le Fonds européen d Asile, des Migrations et d Intégration. 9

10 Atelier thématique n 3 Réguler les implantations commerciales en Wallonie. Sixième réforme de l Etat : un nouveau rôle pour les Communes et la Région. Jeudi 12 février 2015 de 1430 à 1600 Espace «Région» Organisateur : Direction générale opérationnelle de l'économie, de l'emploi et de la Recherche Orateurs : Jean-Claude MARCOURT, Vice- Président du Gouvernement wallon, Ministre de l'economie, de l'industrie, de l'innovation et du Numérique (ou son représentant) Sylvain ANTOINE, Fonctionnaire des Implantations Commerciales, Direction des Implantations Commerciales - DGO6 SPW Mathieu JASPARD, Coordinateur de recherche - Service d Etude en Géographie Economique Fondamentale et Appliquée (SEGEFA) Ulg Thomas AUZEUR, Avocat, CMS De Backer L offre commerciale est actuellement équilibrée en Wallonie, avec une surface commerciale de plus de 6 millions de m², ce qui représente commerces et un chiffre d affaires cumulé de 20 milliards d euros, soit près de 10 % du PIB wallon. Les enjeux concernent la protection du consommateur, celle de l environnement urbain, de la politique de l emploi et de la contribution à une mobilité durable. Suite à la 6 e Réforme de l Etat, la matière liée aux implantations commerciales est régionalisée depuis le 1 er juillet Cette nouvelle compétence a été confiée à la DGO6. La Direction des Implantations Commerciales (DIC) a été créée afin d assumer ces nouvelles compétences. Un nouveau décret wallon en la matière va suppléer la Loi fédérale de 2004 relative aux implantations commerciales. Quels sont les enjeux de cette réforme? Quelles sont les nouveautés amenées par le nouveau décret? Quel sera le rôle du niveau communal dans le cadre de la délivrance des permis d implantation commerciale? Comment motiver les décisions? Quels sont les délais de procédure? Où se procurer les documents de référence? 10

11 CRÉATEUR DE LUMIÈRE ORES assure la gestion et l entretien de l éclairage public de 75 % des communes de Wallonie. Cela représente aujourd hui plus de points lumineux. Outre ces missions de maintenance, notre entreprise accompagne aussi les villes et communes dans de nombreux projets de mise en valeur de leur patrimoine architectural. Depuis l étude technique jusqu à la réalisation proprement dite, nous veillons à concilier créativité, innovation et efficacité énergétique des équipements. Pour vous, nos spécialistes se muent en créateurs de lumière. Ils sont à votre service. N hésitez pas à les consulter. En tant que partenaire des autorités, ORES exerce aussi de nombreuses autres missions de service d utilité publique. Avec un objectif constant : vous faciliter la vie. Pour plus de détails, surfez sur : Rejoignez-nous sur notre page Création d un aménagement lumineux pour la tour Burban à Ath _ORES_mandataires_185x130-4.indd 1 6/01/ :40:00 SALON DES MANDATAIRES Bienvenue à tous Stand 4de9 Venez rencontrer nos spécialistes, posez les questions que vous souhaitez, à l occasion de notre PETIT-DÉJEUNER - RENCONTRE LE VENDREDI 13 FÉVRIER À 930 Nous sommes au Salon les jeudi 12 et vendredi 13 de 9h30 à 18h La protection de notre environnement est l affaire de tous - La SPGE y contribue activement courriel : Site internet :

12 Vous nous trouvez à Aiseau, Arlon (2), Bastogne, Charleroi, La Louvière, Libramont, Marche, Namur, Mons, Soignies, Verviers, Virton, Wavre UVCW Annonce Covalux-af r1.indd 1 24/12/14 13:41 Centre ospitalier de Dinant : musoirs CEZ INTERBLOCS, BÉTON RIME TOUJOURS AVEC INNOVATION > Venez découvrir nos éléments à façon. BIENVENUE SUR NOTRE STAND 2BC1 Marche-en-Famenne : gradins Pavés et briques béton, soutènement, béton architectonique, soutien de berges Athus, accès à l église : marches VOTRE FABRICANT EN BÉTON! LIBRAMONT l l

13 En tant que responsable financier de votre ville ou commune, vous voulez que tout le monde s y sente bien Réalisez votre mission avec l aide de votre Relationship Manager ING. Pour assurer le bien-être des habitants dans votre ville ou dans votre commune, l efficacité est pour vous une priorité absolue. Chez ING, nous le comprenons bien. Voilà pourquoi vous pouvez compter sur un Relationship Manager ING qui comprend vos exigences. Nous proposons également une série de solutions financières qui vous soutiendront parfaitement dans ing.be/business vos tâches. Par exemple, des services qui optimalisent vos flux financiers et permettent une gestion plus fluide de vos liquidités et paiements. Sans oublier nos outils électroniques, conçus spécialement pour vos situation et organisation. Bref, notre motivation est toujours la même : vous rendre la vie plus facile. Prenez rendez-vous avec votre Relationship Manager ING. Offre de services bancaires sous réserve d acceptation d ING Belgique et d accord mutuel. Conditions et modalités (règlements, tarifs et autres informations complémentaires) disponibles auprès de votre Relationship Manager ING ou sur ING Belgique SA Banque/Prêteur avenue Marnix 24, B-1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA : BE BIC : BBRUBEBB IBAN : BE Éditeur responsable : Inge Ampe Cours Saint-Michel 60, B-1040 Bruxelles.

14 Atelier thématique n 4 Patrimoine routier : innovations à l attention des gestionnaires. Vendredi 13 février 2015 de 1000 à 1130 Espace «Province» Organisateurs : La Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments la Confédération de la Construction Orateurs : Etienne Willame, directeur général de la Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Patrice Toussaint, directeur de la Direction de l Expertise des Ouvrages (DGO1) Pierre Joly, Fédération wallonne des Entrepreneurs de Voirie La gestion du patrimoine routier représente un enjeu fondamental pour les années à venir : anticiper le vieillissement, développer des stratégies d entretien et de réparation, gérer les budgets de manière efficiente... La Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments du Service public de Wallonie (DGO1) analyse les besoins et se dote d outils pour relever ce défi. Au travers de trois exposés, venez découvrir ces stratégies et l expertise que la DGO1 met à la disposition des communes. La première partie sera consacrée à l approche méthodologique de gestion de projet routier développée au sein de la DGO1. Les différentes composantes de ce processus seront développées, y compris l identification des besoins et le développement de stratégies d intervention. Ces dernières se réfèrent, entre autres, au PMS (Pavement Management System), un concept qui permettra, à court terme, une gestion prédictive plus efficace du patrimoine routier. Les avantages de la méthodologie présentée sont multiples : approche multi-critères, hiérarchisation et priorisation des projets, cohérence des décisions prises par les gestionnaires et meilleure traçabilité de ces décisions. Cet outil intègrera la Banque de Données des Ouvrages d Art dont il sera question dans la deuxième partie. La BDOA, développée par la DGO1, est une véritable carte d identité des ouvrages d art de la Wallonie (situation, état de santé, inspections effectuées et à prévoir...). Cet outil est à la disposition des communes. Enfin, le troisième exposé, en collaboration avec la Fédération wallonne des Entrepreneurs de Voiries, traitera plus précisément des techniques d entretien superficiel et préventif des revêtements bitumineux. Ces techniques traditionnelles, utilisées en temps opportuns, permettent de prolonger la durée de vie des chaussées en bon état et ainsi d obtenir des économies substantielles sur le coût du réseau communal. 14

15 Devenez une Smart City et soyez prêts pour le futur Venez vous inspirer au stand 4D13 dans le Palais 4 L avenir de votre commune? Vous le créez, avec tous ceux qui y vivent, y habitent et y travaillent. C est pourquoi nous développons des solutions télécoms et informatiques pour vous aider à préparer dès aujourd hui votre commune pour 2020 et longtemps après. Et vous aider à répondre intelligemment à vos problèmes de : Mobilité : un trafic plus fluide, vers, dans et autour de votre commune Sécurité : une commune qui veille au bien-être et à la quiétude de ses habitants Durabilité : un lieu agréable où il fait bon vivre, aussi demain Pour en savoir plus sur les Smart Cities, contactez votre account manager ou rendez-vous sur

16 Conférence n 1 Prévention des accidents du travail - normes relatives à la sécurité et au bien-être des agents du secteur public : le rôle des Directeurs généraux. Jeudi 12 février 2015 de 1000 à 1130 Espace «Région» Organisateurs : Ethias Union des Villes et Communes de Wallonie Orateur : Nathalie Nouvelle, Ethias Prévention Bien qu ils retiennent toute l attention de nos décideurs, gestionnaires et parties prenantes (dont les assureurs), les accidents du travail demeurent une préoccupation importante pour tout acteur responsable de la sécurité et du bien-être du personnel d une collectivité, qu il s agisse d ouvriers, d employés ou de cadres. Quelles sont les normes incontournables? Quel est l impact des récentes mesures en matière de prévention des accidents concernant les responsabilités pour les Directeurs généraux? Au-delà des prescrits significatifs déjà en vigueur, quels sont les enjeux auxquels il faudra répondre dans un futur proche et leur impact sur la gestion de la prévention au quotidien dans une ville ou commune? Quelles sont les meilleures pratiques de prévention et sont-elles tenables tant en matière d organisation que de suivi? Toutes ces questions seront seront abordées en présence d experts de cette matière complexe. Un litige avec une administration? Une décision que vous ne comprenez pas? Le Médiateur peut vous aider! Contactez-le au 0800/ ou rendez vous sur Le Médiateur est là pour vous aider. - gratuit, impartial, confidentiel - Il peut intervenir dans les matières communautaires (enseignement, jeunesse, sport, culture, audiovisuel,...) et régionales wallonnes (fiscalité wallonne, logement, énergie, emploi, formation,...) Pour tout autre domaine d intervention, consultez le site Rue L. Namèche, Namur Tél : +32 (0) Fax : +32 (0)

17 Le groupe présente: STAND 2BC2 La Briqueterie de Wanlin se tourne résolument vers la construction durable. Invitez la nature dans votre maison! Sous forme de briques d argile crue, d enduit de plafonnage ou d enduits décoratifs, les matériaux Argibat apportent naturellement confort et bien-être au sein de votre bâtiment Un nouveau pôle d excellence dans le recyclage des déchets de construction E411 - Sortie 22 Rochefort Centre de recyclage Versage de terres saines Vente d empierrements et de matériaux stabilisés En étroite collaboration avec le centre de recyclage >>Retrouvez-nous au stand 2BC2

18 Affichage digital urbain Stand: 6d11 Solutions fixes ou temporaires Communiquez vos événements et actualités Gestion du contenu à distance Design de qualité Financement en régie publicitaire Stand 6D16 Réduisez votre budget en gardant la qualité et le service! Stand 6D16 www. w. medi dial aled ed.be

19 Conférence n 2 Normes budgétaires européennes (SEC 2010) : impact pour les Pouvoirs locaux et pistes de solution. Jeudi 12 février 2015 de 1430 à 1600 Espace «Commune» Organisateurs : Belfius Union des Villes et Communes de Wallonie Orateurs : Madame Louis-Marie Bataille, Secrétaire générale de l UVCW Monsieur Arnaud Dessoy, responsable des Etudes finances publiques de Belfius Banque La problématique des normes budgétaires européennes basées sur les normes SEC 2010 est plus que jamais d actualité pour les Pouvoirs locaux. L adoption d un nouveau règlement européen (SEC 2010) conjuguée à l implémentation progressive des règles de gouvernance européenne (sixpack, two-pack, nouveau traité de stabilité...) s est accompagnée pour les Pouvoirs locaux de nouvelles contraintes financières et de charges de reporting croissantes. Ces changements entrainent un réel besoin d informations auquel le programme de cette conférence entend répondre. Quelles sont les principales modifications résultant du nouveau règlement SEC 2010? Quels sont les critères d appartenance au périmètre du secteur public? Quelles sont les conséquences concrètes de l application des normes SEC pour les Pouvoirs locaux? En quoi constituent-elles un frein à l investissement? Quelles seraient les pistes envisageables pour adapter les critères d équilibre selon les normes SEC? Quelles sont les actions entreprises par les associations des Villes et Communes au niveau européen? Telles sont les principales questions auxquelles l Union des Villes et des communes de Wallonie et Belfius Banque souhaitent conjointement apporter une réponse. 19

20 Conférence n 3 Quand les camps rencontrent les Communes. Jeudi 12 février 2015 de 1430 à 1600 Espace «Province» Organisateurs : les 5 mouvements de jeunesse agréés en Fédération Wallonie- Bruxelles Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention Orateurs : Charles-François Pezzin, coordinateur du Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention de la Zone de Police Nord-Luxembourg et médiateur de quartier et agent de Prévention de la Commune de Marche-en-Famenne Claude Vigneron, commissaire de la Zone de Police Nord- Luxembourg Nadia Cornejo, secrétaire politique des Guides Catholiques de Belgique Géraldine Bauduin, secrétaire politique de la Fédération Nationale des Patros Philippe euschen, administrateur délégué des Faucons Rouges Alain Bairamjan, conseiller fédéral aux relations extérieures des Scouts et Guides Pluralistes Geoffroy Crepin, animateur fédéral des relations extérieures pour Les Scouts Les responsables du Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention de la Zone de Police Nord-Luxembourg et les mouvements de jeunesse francophones souhaitent partager la collaboration positive qui existe depuis plusieurs années et la manière dont celle-ci a été mise en place. Cette collaboration permet aujourd hui à chacun de pouvoir proposer un cadre agréable pour les camps qui s installent dans les communes de cette zone. Elle favorise la collaboration afin que cet accueil puisse avoir lieu dans le respect des communes et de leurs habitants. Des outils mais surtout un dialogue permanent permettent que la toute grande majorité des difficultés qui peuvent être rencontrées avec un groupe ou par un groupe puissent être réglées en collaboration avec les différents services communaux, de police, de pompiers, etc. et les mouvements de jeunesse. 1. Qu est-ce qu un camp? Développement des apports pédagogiques des camps organisés par les mouvements de jeunesse 2. Charte pour les camps : présentation Présentation des engagements des mouvements de jeunesse dans l accompagnement des camps auprès de leurs membres. 3. Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention Nord-Luxembourg : historique de la collaboration Sur base de constats négatifs initiaux, des outils ont été créés puis soumis aux mouvements de jeunesse. Ces outils ont été remis en question et il a finalement été possible de créer ensemble un mode de fonctionnement et quelques outils qui permettent aujourd hui une excellente collaboration entre toutes les parties. 4. Focus sur la protection de la vie privée et les données utiles Eclairage sur les données demandées et utilisées par le PSSP Nord- Luxembourg ainsi que la gestion de celles-ci dans les accès et la conservation après les camps. 5. Investissement dans la relation : les clés du succès C est l instauration d une collaboration entre tous les interlocuteurs communes, pompiers, police et mouvements de jeunesse qui permet d avoir la bonne information à tout moment. 6. Questions-réponses 20

Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2015

Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2015 Éditeur Responsable : : 0 Un numéro spécial du Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2015 DANS CE CATALOGUE : Edito p.3 Programme p.4 Ateliers p.6-14 Conférences du 12/02 p.16-20 Plan du Salon et

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

Scouts, Guides, Patronnés. 100 000 jeunes. en mouvement. Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante

Scouts, Guides, Patronnés. 100 000 jeunes. en mouvement. Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante Scouts, Guides, Patronnés 100 000 jeunes en mouvement Les communes et les mouvements de jeunesse : une relation gagnante Les mouvements de jeunesse : du plaisir pour grandir! En Fédération Wallonie - Bruxelles,

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever!

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever! L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Le diagnostic de la Commune de Frameries

Le diagnostic de la Commune de Frameries ATELIER ADL : «Clés pour réussir le diagnostic de votre territoire», Namur, le 24/4/2007. Le diagnostic de la Commune de Frameries L. MOYART, Responsable ADL et Chercheur associé aux FUCaM. Contexte d

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2014

Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2014 Catalogue officiel du Salon des Mandataires 2014 PB- PP B-46 BELGIE(N) - BELGIQUE P 301193 13 et 14 février 2014 au WEX à Marche-en-Famenne Un numéro spécial du www.mandataires.be Éditeur Responsable :

Plus en détail

LES FORMATIONS DU RAPeL

LES FORMATIONS DU RAPeL LES FORMATIONS DU RAPeL Cycle 2015 Cycle de formations autour de l accompagnement social en matière d habitat à destination des acteurs du secteur du logement social et logement social assimilé et tout

Plus en détail

Le rendez-vous incontournable. des Pouvoirs locaux. 12 & 13 fév. www.mandataires.be. wex.be

Le rendez-vous incontournable. des Pouvoirs locaux. 12 & 13 fév. www.mandataires.be. wex.be Le rendez-vous incontournable des Pouvoirs locaux 12 & 13 fév. www.mandataires.be 2015 wex.be 12 & 13 février 2015 Le rendez-vous incontournable des Pouvoirs locaux Mandataires et collectivités locales

Plus en détail

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013

Mobilité des zones rurales en Grande Région. Bar-le-Duc 19/04/2013 Mobilité des zones rurales en Grande Région Bar-le-Duc 19/04/2013 1 Plan de l exposé Missions de la Direction de la planification de la mobilité au sein du Service public de Wallonie la Wallonie rurale

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines L Institut des Affaires Publiques La gestion des ressources humaines Stage international de perfectionnement pour fonctionnaires des administrations et cadres des entreprises des pays du Sud 4 SESSIONS

Plus en détail

L AFSCA un service au public

L AFSCA un service au public L AFSCA un service au public CU-COC-809718-CX Editeur responsable: Gil Houins, C.E.O. CA-Botanique, Food Safety Center, Bd du Jardin botanique 55 1000 Bruxelles L AFSCA : un service au public! Organisme

Plus en détail

Conception et aménagement du «Réseau Beaufays bis» à Chaudfontaine

Conception et aménagement du «Réseau Beaufays bis» à Chaudfontaine Commune de Chaudfontaine Conception et aménagement du «Réseau Beaufays bis» à Chaudfontaine Réseau des Conseillers en Mobilité (CeM) Formation continuée «Des réseaux de mobilité douce pour les déplacements

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale

Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale Formation mobilité à destination des chefs de projets des Plans de cohésion sociale 20/01/2015 Christiane CHERMANNE 1 ère attachée économiste 1 Plan de Cohésion sociale et Mobilité pas d accès aux droits

Plus en détail

Leader français de l édition de contenus et de services professionnels pour la Construction et les Collectivités Locales

Leader français de l édition de contenus et de services professionnels pour la Construction et les Collectivités Locales Le Groupe Moniteur et l Association des Maires de France, sont partenaires historiques et créateurs du Salon des Maires. La 19 e édition du Salon des Maires et des Collectivités Locales confirme sa position

Plus en détail

Le vélo, une alternative

Le vélo, une alternative Tous vélo-actifs . Le vélo, une alternative pour les déplacements du domicile au lieu de travail sur de courtes distances en complément des transports publics pour les déplacements de service Mode de transport

Plus en détail

FICHE II. 5 Construction de logements publics intergénérationnels

FICHE II. 5 Construction de logements publics intergénérationnels DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le développement de logements publics destinés prioritairement aux personnes originaires de la commune. Dans le souci de renforcer les solidarités locales, la commune

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

le salon du bois dans la construction, de la machine à bois et des composants

le salon du bois dans la construction, de la machine à bois et des composants le salon du bois dans la construction, de la machine à bois et des composants un salon bâtiment bois énergies le salon du bois dans la construction, de la machine à bois et des composants Toute la filière

Plus en détail

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008 La conservation, la restauration et l étude du patrimoine en milieu isolé sous les aspects opérationnels dans le cadre d un projet de réalisation (constructions, rénovations, aménagements, équipements

Plus en détail

Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015

Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015 Dossier de Presse Une campagne de l Association Socialiste de la Personne Handicapée du 28 novembre au 5 décembre 2015 L ASPH L Association Socialiste de la Personne Handicapée défend les personnes en

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Vieillesse et aménagement du territoire

Vieillesse et aménagement du territoire Éditeur responsable : CIEP Lux asbl, 39 rue des Déportés-6700 Arlon Vieillesse et aménagement du territoire Des pistes pour de bonnes pratiques I. Le vieillissement : des chiffres et des projections Actuellement,

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES. Fiche 2.10 ET ASSURER LEUR QUALITÉ 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) 1.2 LOCALISATION

VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES. Fiche 2.10 ET ASSURER LEUR QUALITÉ 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) 1.2 LOCALISATION Fiche 2.10 VALORISER L EAU ET LES ZONES HUMIDES ET ASSURER LEUR QUALITÉ Priorité 2 Version 1-Version provisoire 20/10/14 1 LE CONTEXTE 1.1 ENTITÉ(S) CONCERNÉE(S) L ensemble du territoire communal Liens

Plus en détail

Journée Secteur Public CXP

Journée Secteur Public CXP Journée Secteur Public CXP Jeudi 6 novembre 2014 - Paris UNE JOURNÉE CONSACRÉE À LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU SECTEUR PUBLIC Journée Secteur Public CXP Jeudi 6 novembre 2014 à Paris Vous faites partie

Plus en détail

Circulaire n 4985 du 09/09/2014 Circulaire relative à "Ouvrir mon quotidien" et "Journalistes en classe" dans les écoles fondamentales et secondaires

Circulaire n 4985 du 09/09/2014 Circulaire relative à Ouvrir mon quotidien et Journalistes en classe dans les écoles fondamentales et secondaires Circulaire n 4985 du 09/09/2014 Circulaire relative à "Ouvrir mon quotidien" et "Journalistes en classe" dans les écoles fondamentales et secondaires Cette circulaire remplace la circulaire n 4510 du 27/08/2013.

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne. Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg

Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne. Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg 1 Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg 2 Stratégie 2020 Politique UE de Cohésion territoriale Intégration

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Bien choisir votre stand

Bien choisir votre stand Bien choisir votre stand Bien préparer son stand, c est se donner toutes les chances de réussir son salon. Une étape déterminante où organisation et anticipation sont les maîtres mots. C est pour vous

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013. Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif

Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013. Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif Cap2020 Déjeuner des décideurs 11 octobre 2013 Enseignements suite à la construction d un bâtiment passif Le rôle de l architecte Par Alain Stevens, Chef de Service en maîtrise d ouvrage et construction

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Envie d entreprendre?

Envie d entreprendre? Envie d entreprendre? Devenez Correspondant agréé Crédit Foncier Saisissez l opportunité de créer votre propre entreprise Conseillez les clients à la recherche de financements immobiliers et de services

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Au niveau des recettes :

Au niveau des recettes : Extrait du bulletin communal de décembre 2013 Au cours de sa séance du 23 octobre 2013, le conseil communal a examiné et approuvé à l unanimité la seconde modification budgétaire de l année. 1. Budget

Plus en détail

Les nouveaux métiers de la mobilité

Les nouveaux métiers de la mobilité Centrale de mobilité de la Hesbaye brabançonne asbl CRABE - www.crabe.be Plan de la présentation La Centrale de mobilité de la Hesbaye brabançonne Nouvelles solutions de mobilité = nouveaux métiers et

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Cette circulaire remplace la circulaire n 4985 du 09/09/2014.

Cette circulaire remplace la circulaire n 4985 du 09/09/2014. Circulaire n 5406 du 14/09/2015 Circulaire relative à "Ouvrir mon quotidien" et "Journalistes en classe" dans les écoles fondamentales et secondaires Cette circulaire remplace la circulaire n 4985 du 09/09/2014.

Plus en détail

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles

Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Mesure négawatt Collectivités et acteurs de l énergie : pour une redistribution des rôles Propositions 3 et 8 du Manifeste

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Espace Environnement

Espace Environnement Réduire l impact environnemental des administrations communales en Wallonie Comment le dispositif «EcoTeam» permet de renforcer l éco-exemplarité dans les structures publiques wallonnes Forum annuel CFDD

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

durable CM - CIC Sarest Pour un aménagement La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Société d aménagement Foncier

durable CM - CIC Sarest Pour un aménagement La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Société d aménagement Foncier La proximité du terrain, l efficacité au quotidien Grâce à plus de 25 années d expérience et à la parfaite maîtrise de son métier, la société CM - CIC Sarest accompagne les collectivités publiques françaises

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

LA GARANTIE D UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR TOUTES VOS MISSIONS

LA GARANTIE D UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR TOUTES VOS MISSIONS ETHIAS SERVICES LA GARANTIE D UN PARTENAIRE DE CONFIANCE POUR TOUTES VOS MISSIONS Etudes actuarielles pour budgéter vos charges Etudes fiscales pour optimiser les dépenses Etudes juridiques pour sécuriser

Plus en détail

LES PARTENARIATS PUBLICS PRIVÉS (PPP)

LES PARTENARIATS PUBLICS PRIVÉS (PPP) LES PARTENARIATS PUBLICS PRIVÉS (PPP) Côté face côté pile Des grands principes aux réalisations concrètes Le vendredi 21 octobre 2011, une quarantaine d élus de communes en développement rural se sont

Plus en détail

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS PARIS 2015 1 2 3 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS Sous le haut patronnage de : Monsieur le ministre des affaires étrangères Laurent FABIUS Madame la secrétaire d'état au numérique Axelle LEMAIRE the

Plus en détail

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL

www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil & Environnement Travaux Hydrauliques Voiries & Réseaux Divers Promotion Immobilière SIEGE SOCIAL SIEGE SOCIAL Hamdallaye, Commune de Ratoma BP : 6070 Conakry (Guinée) Tél : +224 62 99 99 19 E-mail: info@centralfirm-btp.com Site web: www.centralfirm-btp.com www.centralfirm-btp.com Bâtiments Génie Civil

Plus en détail

Dossier de presse. Deux nouvelles solutions pour promouvoir le covoiturage en Wallonie

Dossier de presse. Deux nouvelles solutions pour promouvoir le covoiturage en Wallonie Dossier de presse Deux nouvelles solutions pour promouvoir le covoiturage en Wallonie Le covoiturage : une solution à la saturation des réseaux routiers Objectif mobilité Dans sa déclaration de politique

Plus en détail

Nourrir l humanité, c est un métier photographies le regard de Daniel Fouss.

Nourrir l humanité, c est un métier photographies le regard de Daniel Fouss. COMMUNIQUE DE PRESSE Nourrir l humanité, c est un métier photographies le regard de Daniel Fouss. Un projet du GAL RoMaNa soutenu le fonds européen pour le développement rural Leader, la Fédération Wallonie

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Communauté d Agglomération de la Vallée de Montmorency

Communauté d Agglomération de la Vallée de Montmorency Communauté d Agglomération de la Vallée de Montmorency 1 rue de l Egalité CS 10042 95233 SOISY-SOUS-MONTMORENCY www.agglo-cavam.fr Direction du Développement Economique OFFRE DE STAGE «Hôtel d entreprises

Plus en détail

1 sur 3 14/10/2014 18:09

1 sur 3 14/10/2014 18:09 amur Magazine - Site Officiel de la Ville de Namur http://www.ville.namur.be/news.asp?idlayout=58&cid=3996 1 sur 3 14/10/2014 18:09 Site officiel de la Ville de Namur, Capitale de la Wallonie FR EN NL

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

«ECLAT, une pépite pour votre entreprise»

«ECLAT, une pépite pour votre entreprise» «ECLAT, une pépite pour votre entreprise» Contact : Nathalie Arnoult Directrice ECLAT a.s.b.l. Education, Culture, Lecture, Art, Technologie Centre de Ressources Pédagogiques 8, Avenue Einstein - 1300

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Intervention du 8 mars 2013 - UVCW. Le secteur de l aide aux familles en Wallonie

Intervention du 8 mars 2013 - UVCW. Le secteur de l aide aux familles en Wallonie Le secteur de l aide aux familles en Wallonie Plan de la présentation Présentation Contexte Paysage belge de l aide et des soins à domicile Evolution socio-démographique Evolution du système de santé Autres

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation 1 Dossier de présentation +32 (0)71 613 608 +32 (0)478 766 831 www.kidsmile.be TVA BE0537 458 390 1 SOMMAIRE 1. Pouvoir organisateur 3 2. Équipe 4 3. Présentation 5 4. Informations pratiques 6 5. Objectifs

Plus en détail

Le livret d accueil du syndic bénévole

Le livret d accueil du syndic bénévole Le livret d accueil du syndic bénévole Association des Responsables de Copropriété www.unarc.asso.fr L ARC et l UNARC ASSOCIATION DES RESPONSABLES DE COPROPRIÉTÉ L ARC, Association des Responsables de

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS DURABLES

LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS DURABLES LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS DURABLES Colloque sur les achats publics durables 18 novembre 2014 LES OUTILS DÉVELOPPÉS EN WALLONIE POUR PROMOUVOIR DES MARCHÉS PUBLICS

Plus en détail

La Maison Biloba. Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant

La Maison Biloba. Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant La Maison Biloba Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant LE PROJET Le projet consiste à réhabiliter une grande maison avec dépendances destinée aux seniors du quartier Brabant. Dans

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Quel avenir pour les centres commerciaux «historiques»?

Quel avenir pour les centres commerciaux «historiques»? Quel avenir pour les centres commerciaux «historiques»? 29/06/2012 Thierry Orban DEVIMO CONSULT Quel avenir pour les centres commerciaux «historiques»? 1. Pourquoi un gestionnaire de centre est-il à même

Plus en détail

Ne jetez plus votre argent par les fenêtres

Ne jetez plus votre argent par les fenêtres Ne jetez plus votre argent par les fenêtres Le public cible 2 1 Le salon de toutes les solutions Grand public Candidats bâtisseurs et rénovateurs Entreprises de construction et de parachèvement Prescripteurs

Plus en détail

coût et Financement d une année académique Bien poser le problème

coût et Financement d une année académique Bien poser le problème coût et Financement d une année académique Bien poser le problème Année académique 2014-2015 Pour les étudiants belges ou assimilés Vous avez pris la décision d entamer des études universitaires qui vous

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

S orienter une question de bon sens!

S orienter une question de bon sens! 2013 année des compétences S orienter une question de bon sens! Depuis le début de l année 2013, les opérateurs de la formation et de l enseignement en Wallonie et à Bruxelles ont décidé de s unir dans

Plus en détail

Veolia Environnement présente des expériences innovantes

Veolia Environnement présente des expériences innovantes Veolia Environnement présente des expériences innovantes Citelum en Espagne : La première centrale photovoltaïque dédiée à l éclairage public (Sant Fost de Campsentelles) Un partenariat public-privé exemplaire

Plus en détail

Production audiovisuelle. Conception et réalisation d expositions temporaires. Scénographie & muséographie. Location d événements et d expositions

Production audiovisuelle. Conception et réalisation d expositions temporaires. Scénographie & muséographie. Location d événements et d expositions pixel prod Production audiovisuelle Conception et réalisation d expositions temporaires Scénographie & muséographie Location d événements et d expositions Communication culturelle Evénementiel VOIR & INTERPELLER

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1 CHAPITRE VII L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I plan du chapitre Diapo 1 L approche intégrée et multisectorielle Niveau I Diapo 2 Deux traditions méthodologiques Niveau II Diapo 3 Le tout

Plus en détail

BILAN DOSSIER PARTENARIAT 2014

BILAN DOSSIER PARTENARIAT 2014 BILAN DOSSIER PARTENARIAT 2014 1 SOMMAIRE A_ 20 ANS:UN ANNIVERSAIRE SOUS LE SIGNE DE LA REUSSITE B_ UN VISITORAT ET DES EXPOSANTS SATISFAITS C_LES TEMPS FORTS DU SALON D_UNE PROGRAMMATION RICHE E_UNE BELLE

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

en Médiation civile commerciale Formation complète en 19, 20, 23 septembre 3, 10, 17, 22 octobre 7, 12, 21, 28 novembre 5, 12, 19 décembre

en Médiation civile commerciale Formation complète en 19, 20, 23 septembre 3, 10, 17, 22 octobre 7, 12, 21, 28 novembre 5, 12, 19 décembre 2013 Rue Dodonée 113 1180 bruxelles, Belgique +32 2 344 53 70 WWW.PMR-Europe.COM FORMATION complète en Médiation civile et commerciale agréée par la commission fédérale de médiation durée : 14 jours horaire

Plus en détail

Gouvernement Wallon Séance du 15 novembre 2012 Ordre du jour

Gouvernement Wallon Séance du 15 novembre 2012 Ordre du jour Gouvernement Wallon Séance du 15 novembre 2012 Ordre du jour 1. Comité de concertation Gouvernement fédéral - Gouvernements des Communautés et des Régions. 2. Relations avec le Parlement wallon. 3. Informatique

Plus en détail