Immobilier de bureaux : Londres ou Paris?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Immobilier de bureaux : Londres ou Paris?"

Transcription

1 Analyses Introduction Immobilier de bureaux : Londres ou Paris? 12 mars 2013 Cinq villes ont concentré le quart des investissements immobiliers tertiaires en 2012 selon Real Capital Analytics. Londres, New-York et Tokyo occupent les trois premières places, tandis que Paris reprend sa quatrième position après avoir été un temps dépassée par Hong Kong en 2011 suite au mega-deal de Festival Walk réalisé par Mapletree pour 2,4 milliards de dollars. Ainsi, Paris se situe en 2012 juste derrière Tokyo avec un volume de transactions représentant trois fois celui de Hong Kong. Fig. 1 Volume de transactions, , US$ milliards Source: Real Capital Analytics, Février2013 L analyse de la provenance des fonds investis en immobilier tertiaire fait ressortir Londres et Paris comme étant les deux destinations favorites des investisseurs européens et internationaux (Fig.1). Ainsi, les investissements transfrontaliers ont représenté 63% du volume de transactions à Londres et 42% à Paris de 2007 à 2012 (Fig.2). Fig. 2 Volume des investissements tertiaires selon la provenance des capitaux, Volumes $ milliards % des volumes Londres Paris Londres Paris International Européen National Source: RCA 2012 L attractivité de Londres pour les investisseurs internationaux, en dehors de l Union Européenne, est toutefois assez récente, l écart s étant notamment creusé avec Paris depuis la précédente bulle immobilière (Fig. 3). 1

2 Fig. 3 Volume des investissements transfrontaliers, en dehors de l UE, milliards (Ile-de- France / Londres) Source: CBRE, Février 2013 Les acheteurs étrangers ont permis de soutenir la liquidité des marchés immobiliers tertiaires de Londres et Paris durant la crise liée aux subprimes, en atténuant dans un premier temps la baisse des prix puis en soutenant la reprise. Cependant, Londres a su attirer une diversité bien plus grande d investisseurs durant cette période (Fig. 4). De plus, même Londres et Paris ont connu une vive reprise des prix à partir de 2009/2010, c est à Londres que la compression des taux de rendement a été la plus forte et la mieux répartie sur l ensemble des biens immobiliers tertiaires. Fig. 4 Volume des investissements en 2009 par origine des capitaux (Central London / Paris) Source: CBRE Au total, Londres a attiré des capitaux en provenance de près de 30 pays en dehors de l Union Européenne depuis Quatre d entre eux, les Etat-Unis, la Malaisie, le Qatar et le Canada, concentrent les deux tiers de ces capitaux, avec le tiers restant provenant de régions diverses: Thaïlande, Corée, Afrique du Sud, Inde, Hong Kong, Chine, Brésil et Chili. La part des investisseurs en provenance de ces 30 pays a ainsi représenté plus de la moitié des capitaux investis en immobiliers tertiaires en 2012 à Londres, et plus de 75% pour la City. La forte expansion de la diversité des sources de capitaux investis à Londres a ainsi récemment fait l objet d une étude de l université de Cambridge : «Qui possède Londres?», commandité par Development Securities plc. Cette étude montre que la part des surfaces londoniennes détenues par des investisseurs anglais est passée de 65% en 2000 à 2

3 48% en Il n est pas incongru de penser qu un mouvement similaire, mais sans doute moins prononcé, est en œuvre à Paris depuis les cinq dernières années aux cours desquelles plus de la moitié des volumes de transactions ont été réalisés par des investisseurs étrangers. Comment expliquer la plus forte attractivité de Londres par rapport à Paris? De nombreuses raisons ont été avancées pour expliquer l attractivité de Londres auprès des investisseurs internationaux. Bien que les facteurs cycliques, tels que les fluctuations des taux de change et la solidité économique, jouent un rôle dans cette tendance, il est difficile de déterminer si ces éléments ont contribué à la supériorité de Londres depuis Ainsi, plutôt que de se concentrer sur les facteurs cycliques, nous allons étudier ci-après les caractéristiques structurelles de ces deux marchés immobiliers tertiaires. Ceci permettra de déterminer si l on peut justifier de façon structurelle la supériorité du marché immobilier tertiaire de Londres sur celui de Paris, ou à l inverse de mettre en lumière une absence d éléments rationnels pour expliquer le moindre attrait de Paris auprès des investisseurs internationaux, et dès lors d anticiper une correction des marchés. 1. Transparence des marchés Paris et Londres sont réputées pour être des places de marché extrêmement transparentes, comme le prouvent les notations élevées obtenues par les deux villes dans l Indice de Transparence Mondiale conçu par Jones Lang LaSalle. Cependant, au niveau national, le Royaume-Uni est mieux placé en termes de publication des données sur les prix et sur les rendements des acquisitions réalisées. Doit-on en déduire que le Royaume-Uni devrait être considéré comme une meilleure destination de placement pour les capitaux internationaux? Cet élément ne devrait pas avoir d influence, en effet les investisseurs internationaux ayant tendance à se concentrer sur les actifs prime dans des emplacements centraux, les données relatives à ce type de transactions sont dans les deux pays aisées à obtenir et les deux places de marché disposent de bases de données très exhaustives sur ces sujets. Ainsi, en France Immostat gère une base de données commune aux différents acteurs de la transaction immobilière pour le marché de bureaux de la région parisienne et publie régulièrement des statistiques détaillées et normalisées pour des sous-marchés définis en accord avec les acteurs de la place. A l inverse, une telle méthodologie n existe pas véritablement pour le centre de Londres où les acteurs (courtiers, ) sont souvent en désaccord en termes de définition du périmètre des sous-marchés. La transparence n est donc pas l argument pour privilégier la place de Londres. 2. Les performances passées Afin d évaluer lequel des deux marchés a généré les meilleures performances historiques, nous pouvons analyser les valorisations réalisées par Investment Property Databank (IPD) entre 1986 et Il est également nécessaire d intégrer l inflation des prix et la volatilité relative des rendements afin de prendre en compte le risque relatif associé à chaque marché. Pour se faire, nous avons calculé les ratios de Sharpe présentés dans le tableau ci-dessous (Fig. 5). Les résultats indiquent que le Quartier Central des Affaires de Paris a surperformé la City de Londres et sous-perfomé le quartier du West End de Londres au cours de la période. En fait, le quartier du West End de Londres a largement surperformé le QCA de Paris, malgré le fait qu il soit extrêmement volatile. La City de Londres a souffert de faibles rendements associés à une volatilité élevée. Il est donc essentiel pour les investisseurs à la City de savoir trouver le moment opportun! Bien que ces données témoignent de la performance relative d un portefeuille typique de bureaux et non de valeurs prime, elles permettent toutefois de mettre en évidence plusieurs points intéressants. Par exemple, les zones situées en dehors du QCA de Paris ont généré une performance bien meilleure que le centre (notamment les 12 ème, 13 ème et 15 ème arrondissements) et, si l on exclut le quartier des affaires de l Ouest parisien, la Petite Couronne a généré les rendements ajustés au risque les plus attractifs. 3

4 Fig. 5 Sharpe ratios - Rendement total des bureaux de 1986 à 2011 Paris CBD Autres secteurs clé de bureaux à Paris Reste de Paris La Défense et le Quartier des Affaires de l Ouest Petite Couronne, excl. Quartier Ouest Londres City Londres Midtown Londres West End *Part du rendement réel supérieur à celui des obligations d état, ajusté en fonction de l écart-type, sur la base de l échantillon IPD de bureaux Il semble que les investisseurs auraient mieux fait dans un cas comme dans l autre d éviter le QCA de Paris et la City de Londres. Par conséquent, il convient toujours de s interroger sur les raisons pour lesquelles les investisseurs internationaux sont toujours autant attirés par ces marchés et plus particulièrement par celui de la City de Londres. Il se peut que la forte transparence de ces marchés combinée à une volatilité élevée suscite l intérêt des investisseurs qui cherchent à profiter de la reprise des valeurs locatives et vénales. Dans la City et le quartier du West End de Londres, les loyers prime ont respectivement chuté de 35% et 45% depuis leurs plus hauts niveaux du précédent cycle, tandis qu à Paris la baisse a été limitée à 18% du précédent point haut. Dans la mesure où la capacité à bénéficier des fluctuations du marché locatif est fortement liée à la structure juridique des baux, il convient d analyser si celle-ci peut justifier la préférence des investisseurs internationaux pour Londres. 3. Structure des baux Les investisseurs transfrontaliers cherchent typiquement à investir dans des immeubles bien situés avec des locataires sûrs et des baux de longue durée. D une manière générale, ils recherchent un revenu garanti pour au moins dix ans. En Angleterre, la stabilité apportée par la clause de tout bail classique prévoyant une révision des loyers uniquement à la hausse (upward only rent review), est très souvent présentée comme étant l un des principaux facteurs de l attrait de Londres pour les investisseurs. Cette clause permet en effet d augmenter le loyer perçu en suivant la fluctuation du loyer du marché depuis le début de chaque période quinquennale considérée. L élément le plus important est le niveau en dessous duquel le loyer perçu ne peut pas chuter pour le reste de la durée du contrat de bail. Ce niveau est déterminé par le loyer au début de chaque période quinquennale considérée. Ce mécanisme a de surcroit facilité l octroi de financements immobiliers. En France, les loyers de bureaux ont tendance à être indexés en fonction de l évolution annuelle des coûts de construction (ICC), ou de l indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) plus récemment créée dépassant la seule évolution des coûts de construction, fortement corrélée à celle des matières premières,. Les locataires peuvent théoriquement sortir du contrat tous les trois ans mais bien souvent ils renoncent à ce droit en échange d aménagements supplémentaires (franchise de loyer, ). Dans l éventualité où un locataire déciderait de résilier le contrat, le propriétaire doit donc trouver un nouveau locataire et signer un nouveau bail, avec un loyer probablement conforme à celui du marché de gré à gré. Nous pouvons comparer l impact des différentes structures de baux sur les niveaux de loyer en examinant les loyers des marchés prime de Londres (City) et de Paris (quartier central des affaires) sur une période donnée. Nous avons réalisé une simulation sur la façon dont les loyers perçus ont évolué au cours de la durée de chaque bail, en fonction des fluctuations des loyers des marchés de gré à gré ou, dans le cas de Paris, de l évolution annuelle des coûts de construction. Pour se faire il a fallu simplifier les différentes suppositions : 4

5 Pour Londres (City), nous sommes partis sur la base d un bail de dix ans, bien que dans la pratique les baux soient généralement plus longs, ce qui permet de mieux profiter de la hausse des loyers ; Pour Paris (QCA), nous sommes partis sur la base d un bail de neuf ans avec une résiliation possible à l issue de six années ; Nous n avons pas pris en compte les différents aménagements consentis aux locataires et la façon dont ils différent entre Londres et Paris ; Nous n avons pas tenu compte des éventuelles renégociations de baux en cours de contrat par les locataires ; Nous n avons pas étudié la façon dont les positions surlouées ou présentant à l inverse un potentiel de réversion affectent le moment de la résiliation du bail et le prix de sortie, ainsi que les conséquences sur la performance de l investissement. Il ressort de l analyse de dix-huit périodes de dix ans dans la City entre 1994 et 2011 qu une hausse des loyers a été atteinte au cours de neuf périodes. Les propriétaires ont obtenu de bons résultats lorsque les baux étaient signés avec des loyers proches des plus bas niveaux du cycle, permettant ainsi de bénéficier de la hausse des loyers enregistrée par le marché lors de la révision du bail au cours de la cinquième année. L analyse de seize périodes de six ans pour le quartier central des affaires de Paris entre 1997 et 2011 a montré que l indexation a été plus importante que la croissance endogène des loyers enregistrée par le marché au cours de neuf périodes. Dans près de 60% des cas, le propriétaire a donc probablement dû baisser le loyer au cours de la sixième année du bail pour l adapter au niveau du marché afin d inciter le locataire à rester. Sur les cinq autres périodes, le locataire aura donc payé un loyer indexé inférieur aux niveaux du marché ce qui l aura incité à continuer d occuper les locaux jusqu à l expiration de son bail. La croissance moyenne sur six ans des loyers perçus n a suivi la progression du marché qu au cours d une seule année, en 2011, ce qui a généré une situation neutre entre propriétaires et locataires. Une simulation de onze périodes de neufs ans, en partant sur la base, lorsque nécessaire, d une réversion des loyers du marché au cours de la sixième année, suivie par une indexation continue jusqu à l expiration du bail au cours de la neuvième année, a montré que le revenu aurait augmenté au cours de sept périodes et chuté au cours des quatre autres périodes. Les baux anglais semblent donc être plus avantageux que les baux français si les investisseurs souhaitent avoir un revenu minimum garanti. Le flux de revenus de la City pouvant en effet soit rester stable, soit avoir 50% de chance d augmenter au cours de la cinquième année, alors que le flux de revenus de Paris QCA enregistre une hausse dans les deux-tiers des cas et une baisse dans un-tiers des cas. Pour les deux places de marché, il est crucial de savoir trouver le bon moment pour investir : les investisseurs ayant choisi Paris ont obtenu de bons résultats lorsque le niveau d indexation était élevé au cours des dernières années du bail ; ceux ayant opté pour Londres ont pour leur part obtenu de bons résultats lorsque le bail était signé vers le plus bas niveau du cycle des loyers. Il faut cependant également tenir compte à Paris du risque que pourrait entraîner une possible résiliation du bail par le locataire au cours de la sixième année, ce qui laisserait le propriétaire avec un vide à combler. Nous avons réalisé une simulation sur les conséquences qu aurait eu l adoption au Royaume-Uni des termes des baux français. Nous sommes partis de l hypothèse que les loyers de la City étaient indexés selon l évolution de l inflation et avec, si nécessaire, renégociation des loyers pour les adapter à l évolution du marché au cours de la sixième année, avant de revenir à l indexation au cours de la dixième année. Les résultats ont indiqué une progression des revenus pour près des deux tiers des périodes de 10 ans analysées (61%), et une baisse des loyers au cours de plus du tiers des périodes (39%). 5

6 Ces résultats doivent être comparés à ceux qui sont obtenus avec la structure de baux anglaise, à savoir une progression positive des loyers dans 50% des mêmes périodes de 10 ans analysées et une stabilité des loyers dans les autres 50% des périodes. Or, les investisseurs considèrent-ils que les 11% de chance additionnelle d obtenir une hausse des loyers à Paris QCA par rapport à la City sont suffisamment importants pour compenser les 39% de risque additionnel de voir les loyers baisser à Paris QCA par rapport à la City? La réponse à cette question dépend largement du profil de risque recherché par les investisseurs et l on pourrait penser que ceux recherchant des flux réguliers de revenus pourraient avoir tendance à favoriser la sécurité que leur apporte la structure de baux anglaise. En résumé, nous en avons conclu que la structure de baux anglaise, et la stabilité des loyers qui en découle, est probablement l un des éléments justifiant l attrait des investisseurs internationaux pour Londres plutôt que pour Paris. 4. La perception de Paris et de Londres en tant que places financières L indice de compétitivité des centres financiers à travers le monde (Global Financial Centres Index), sponsorisé par la Qatar Financial Centre Authority et compilé par le Groupe Z/Yen, est une enquête réputée et détaillée permettant de mesurer la compétitivité relative des centres financiers à travers le monde. Cet indice étudie à travers le monde la réputation des centres financiers les uns par rapport aux autres sur la base de facteurs permettant d évaluer à la fois la richesse de l environnement économique, et le niveau de pénétration dans cet environnement de l industrie des services financiers, à savoir : la gestion d actifs, la banque d investissement, l assurance, la gestion de patrimoine,... L indice classe Londres et Paris comme des leaders au niveau mondial. Londres a systématiquement occupé la première place de ce classement depuis la première publication en mars Dans le premier rapport, Paris occupait la 11 ème place, sur 46 centres financiers. Dans le classement publié en mars 2012, Londres conserve la première place devant New York (2 ème ), Hong Kong (3 ème ) et Singapour (4 ème ). Les centres financiers les mieux placés en Europe continentale sont Francfort (13 ème ), Genève (14 ème ) et Munich (19 ème ), mais Paris a chuté à la 22 ème place sur 77 centres financiers. Ce résultat est surprenant car l Ile-de-France est l une des agglomérations les plus importantes au monde en termes de poids économique, devançant même le Grand Londres. Les résultats détaillés de cet indice ci-dessous (Fig. 6) montrent en effet que la perception de Paris en tant que place financière est moins bonne que les mesures quantitatives actuelles suggèrent qu elle devrait l être. A l inverse, la perception de Londres en tant que place financière est bien supérieure à ce qu elle serait si l on ne tenait compte que des mesures quantitatives. Fig. 6 Classement du Global Financial Centres Index (sur 77 places financières) Pénétration des services financiers Londres Paris Asset Management 1 21 Banque 2 26 Gouvernement et organismes de régulation 1 5 Assurance 1 21 Services aux entreprises 1 31 Gestion de patrimoine 1 33 Facteurs de Compétivité Ressources humaines 1 29 Environnement de travail 1 23 Accès au marché 1 28 Infrastructure 1 31 Compétitivité 1 19 Source: GFCI, Septembre

7 A la lecture de ce classement, il serait difficile de soutenir que Paris concurrence Londres en tant que place financière. Et ce d autant plus que l industrie des services financiers à Londres a enregistré une progression rapide depuis la crise financière et Londres a hébergé une part de plus en plus élevée de l activité financière mondiale, renforçant ainsi sa position par rapport aux autres centres financiers dans le monde. Dès lors, le fait que Londres occupe la tête du classement des centres financiers à travers le monde, et ce loin devant Paris, permet-il d expliquer son attractivité pour les investisseurs immobiliers transfrontaliers? Dans un rapport réalisé pour la ville de Londres en mars 2012, Jones Lang LaSalle suggère que la position de leader occupée par Londres en tant que place financière renforce auprès des investisseurs la perception que Londres jouit de la présence de nombreuses entreprises internationales disposant de solides contrats de location et occupant des immeubles de qualité supérieure. Cela est vrai mais Paris attire autant d investissements internationaux dans le secteur immobilier que New-York, une ville qui est toujours au coude à coude avec Londres pour le rang de première place financière mondiale. Il est cependant possible que Londres soit perçue comme plus ouverte à l international et aux capitaux étrangers que Paris du fait de la stature internationale de son centre financier. 5. L accès à des transactions immobilières de taille significative L une des raisons parfois avancées pour expliquer l attrait de la ville de Londres par rapport à Paris est qu elle permet d accéder à des transactions immobilières de taille plus importante. Toutefois, tel que le démontrent les données ci-dessous (Fig. 7), bien que la taille moyenne des transactions à Londres soit plus importante qu à Paris, le nombre de transactions supérieures à 100 millions d Euros est proche pour les deux villes, et la différence n est pas suffisante pour permettre d affirmer que Londres dispose d un avantage certain en la matière. Fig. 7 Taille des transactions selon le volume investi (2010 à 2012) Taille moyenne Nombre de transactions Moins de 100 millions London All Paris à 299 millions London All Paris Plus de 300 millions London City Paris Source: Real Capital Analytics, 2013 En fait, un peu plus de transactions comprises entre 100 et 299 millions d Euros ont été réalisées à Paris. Les résultats montrent, qu en termes d offre, la City ne devance Paris qu en ce qui concerne les transactions extrêmement élevées au-delà de 300 millions d Euros. Selon RCA, 17 transactions supérieures à 300 millions d Euros ont été réalisées à la City, avec une moyenne de 388 millions d Euros. En comparaison, Paris n a réalisé que six transactions avec une moyenne de 364 millions d Euros. Sept des dix-sept transactions majeures réalisées à la City ont été effectuées par ou pour le compte d investisseurs internationaux (Malaisie, Brésil, Qatar, Suisse, Swaziland, Singapour et Hong Kong), contre seulement deux des six transactions majeures réalisées à Paris (Hong Kong et Qatar). 7

8 Paris: prochaine étape des investisseurs transfrontaliers? En conclusion, plusieurs facteurs jouant un rôle important aux yeux des investisseurs transfrontaliers justifient de l avantage de Londres sur Paris. Parmi ces éléments on retrouve (i) la structure de baux anglaise plus propice à la stabilité des loyers et (ii) le fait que Londres soit considérée comme une place financière plus ouverte aux investissements internationaux. Toutefois, les deux marchés sont perçus comme extrêmement liquides et transparents avec certains aspects plus favorables pour la ville de Londres tels que l extrême transparence des réglementations fiscales au Royaume-Uni qui permettent aux investisseurs étrangers de transférer et de sortir plus facilement des fonds dans et hors du pays. La langue est également considérée, par certains, comme un facteur important, tout simplement car l anglais est plus utilisé dans les affaires. Ceci étant dit, de nombreuses personnes parlent anglais sur le marché de l immobilier commercial parisien! Paris sera-t-elle la prochaine destination pour les investisseurs transfrontaliers qui ont déjà réalisé des investissements à Londres et souhaitent désormais diversifier leur portefeuille de bureaux? Une analyse à long terme du rendement des investissements selon l indice IPD montre que la corrélation entre le marché des bureaux du QCA de Paris et celui de la City est extrêmement faible (Fig. 8). Fig. 8 Rendements totaux des investissements à Paris QCA et à la City entre 1986 et 2011 Les rendements du QCA de Paris sont restés positifs en 1990 et 1991, période à laquelle les rendements de la City étaient très négatifs, et ont également été bien meilleurs que ceux réalisés par la City au cours de la période de turbulence qui a suivi le krach boursier de Les investisseurs transfrontaliers qui ont choisi Londres pour leur tout premier investissement immobilier à l étranger pourraient se tourner vers Paris pour leur prochain investissement, Paris pouvant en effet leur offrir la diversification qu ils recherchent. Londres devrait conserver son avantage pendant encore de nombreuses années mais il est fort possible que les facteurs cycliques et les prix y affectent le volume des transactions transfrontalières à la baisse. Contacts Presse: Gemma BRADLEY +44 (0) Henderson Global Investors Property Vanessa TALBI +33 (0) Shan 8

9 A propos de Henderson Property Henderson Property est une société de gestion d actifs immobiliers de premier rang, avec 15,6 milliards d euros de fonds immobiliers sous gestion (au 30 septembre 2012) en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Le pôle immobilier est composé de plus de 200 collaborateurs. Henderson est implantée à Beijing, Chicago, Francfort, Hartford, Hong Kong, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan, Singapour, Vienne et Paris. La société dispose également de capacités de gestion de portefeuille supplémentaires au travers d une joint-venture formée à Hambourg: Warburg - Henderson KAG. L immobilier commercial est l une des principales expertises d Henderson et représente plus de la moitié des actifs immobiliers cotés sous gestion. Pour plus d informations : A propos de Henderson Global Investors Fondé en 1934, Henderson Global Investors est un des acteurs majeurs de la gestion d'actifs en Europe et offre une large gamme de produits d investissement et de services à ses clients institutionnels en Asie, Europe et aux Etats- Unis. Gestionnaire d'actifs indépendant et coté sur les bourses de Sydney et de Londres, Henderson gère 81,4 milliards d'euros d encours au 30 septembre 2012 et emploie plus de 950 collaborateurs à travers le monde. Nos équipes de gestion investissent dans les principaux marchés mondiaux et sur toutes les classes d'actifs : action, obligation, immobilier direct et indirect, capital investissement, gestion éthique, CDO et Hedge Funds. Henderson se distingue plus particulièrement par sa gestion active, une expertise éprouvée en gestion alternative ainsi qu un savoir-faire reconnu en investissement socialement responsable. Pour plus d informations : 9

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France

French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France Immobilier Janvier 2011 Préambule Les échéances triennales et l expiration du bail commercial constituent des fenêtres

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

Immobilier et Assurance Vie

Immobilier et Assurance Vie Immobilier et Assurance Vie Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le fonctionnement des SCPI au sein de l'assurance Vie...p3 Pourquoi la SCPI Primopierre?...p4 L'enveloppe Assurance

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

Les estimateurs de marché optimaux de la performance de l immobilier de bureaux en France

Les estimateurs de marché optimaux de la performance de l immobilier de bureaux en France ÉTUDE RÉALISÉE PAR PIERRE SCHOEFFLER, SENIOR ADVISOR, IEIF Les estimateurs de marché optimaux de la performance de l immobilier de bureaux en France Février 2012 La recherche Les estimateurs de marché

Plus en détail

immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ?

immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ? immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ? Les recherches présentées dans cet article, qui couvrent dix pays, suggèrent que la maturité du marché de l'immobilier titrisé

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux 10 Cycle de vie des immeubles de bureaux Surfaces de bureaux et mutations structurelles Les immeubles de bureaux sont exposés à trois cycles distincts: premièrement, au cycle de vie de tout objet immobilier,

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE Dr. Jean Benetti, Dr. Andreas Reichlin 13 FEVRIER 2002 La gestion du risque au niveau stratégique dans les caisses de pension Introduction Plusieurs

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS

ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS Tokyo Séoul Hong Kong Varsovie Amsterdam Bruxelles Londres New York Atlanta Mexico nos clients dans le monde entier ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS 4 votre avenir, notre

Plus en détail

OPCIMMO-P. L épargne immobilière indirecte réinventée. Diversification compte-titres et assurance vie

OPCIMMO-P. L épargne immobilière indirecte réinventée. Diversification compte-titres et assurance vie Diversification compte-titres et assurance vie OPCIMMO-P Munich - Atelier an der Medienbrüke Paris - Cap 14 (VEFA) L épargne immobilière indirecte réinventée Document dédié à la présentation de l action

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344

SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344 Un produit de placement différenciant et solide SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344 RÉSERVÉ EXCLUSIVEMENT AUX INVESTISSEURS QUALIFIÉS* - NON DESTINÉ À LA COMMERCIALISATION *au sens de la directive

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. M&G : expert en gestion d actifs depuis 1931 360 Mds M&G gère aujourd hui plus de 360 milliards d euros (au 30.06.15) au sein de diverses classes d actifs : actions, obligations, immobilier et liquidités,

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de qualité en investissant dans la SCPI Edissimmo - Durée recommandée : 8 ans Augmentation de capital ouverte

Plus en détail

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Une étude menée par Vanguard 2012 Sommaire. Au cours d une étude précédente examinant diverses catégories

Plus en détail

Place financière genevoise : défis et opportunités

Place financière genevoise : défis et opportunités Place financière genevoise : défis et opportunités Edouard Cuendet, Directeur de la Fondation Genève Place Financière Top 20 des places financières globales 1. New-York 2. Londres 3. Hong Kong 4. Singapour

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS SECURITIES SERVICES LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS Compte tenu des contraintes réglementaires grandissantes, de la complexité accrue

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 7 mars 2011. La première étude sur le Buzz en ligne dans l immobilier d entreprise français : Un regard nouveau

Communiqué de presse. Paris, le 7 mars 2011. La première étude sur le Buzz en ligne dans l immobilier d entreprise français : Un regard nouveau Paris, le 7 mars 2011 Communiqué de presse La première étude sur le Buzz en ligne dans l immobilier d entreprise français : Un regard nouveau Un pessimisme persistant Des utilisateurs absents A l occasion

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations

Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations Moneytalk, 28 octobre 2010 1 Qu est-ce qu une SICAFI? Société d Investissement à CApital Fixe qui investit exclusivement dans l immobilier Sous surveillance

Plus en détail

Placements sur longue période à fin 2011

Placements sur longue période à fin 2011 Les analyses MARS 2012 Placements sur longue période à fin 2011 Une année 2011 particulièrement favorable aux «valeurs refuges», mais la suprématie des actifs risqués reste entière sur longue période.

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e Nos Services Trident Fund Services la division du groupe Trident Trust dédiée à l administration des fonds propose aux gestionnaires

Plus en détail

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8 COUTS DES ENTREPRISES 8.1 Coût du capital 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8.4 Tarifs hôteliers COMPARAISONS INTERNATIONALES 13 ème EDITION 8.1 COUT

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net ÉTUDE EN BREF Juin 2011 Les ETF immobiliers dans le monde et en France Les ETF ou Exchange-Traded Funds immobiliers sont des produits financiers cotés en Bourse répliquant la performance d un indice immobilier

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2]

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2] GREAT-WEST LIFECO Great-West Lifeco Inc. est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l assurance-vie, l assurance-maladie, les

Plus en détail

L yxor ETF R eal Estate

L yxor ETF R eal Estate L yxor ETF R eal Estate Les clés du marché mondial de l immobilier coté Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États-Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Les fonds actions immobilières

Les fonds actions immobilières ARGUMENTAIRE OPC Les fonds actions immobilières Investir autrement dans l immobilier Legal Generali Name France Paris City Octobre 2014 Sommaire 1. Qu est-ce qu un fonds actions immobilières? 2. Avantages

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière?

Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière? Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière? Par Andréanne Lavallée Directrice principale Avril 2013 Résumé L auteure se penche sur la notion des rendements immobiliers recherchés

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E DEXIA ANNONCE LES RÉSULTATS DE LA REVUE STRATÉGIQUE DE FSA FSA QUITTE LE SECTEUR DES ABS ET SE CONCENTRE SUR LE MARCHÉ DES SERVICES FINANCIERS AU SECTEUR PUBLIC RENFORCEMENT

Plus en détail

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965)

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) Objectif du fonds Réalisation de l objectif Continuité de l exploitation Rôles et responsabilités L objectif

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM

AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM AXA - Séminaire International de Presse Présentation d AXA REIM Suduiraut 23 juin 2006 Pierre Vaquier, AXA REIM France Président Directeur Général Sommaire AXA REIM : une des 8 expertises du modèle multiexpert

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

AVIS AUX ACTIONNAIRES SUISSES DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS «DNCA INVEST»

AVIS AUX ACTIONNAIRES SUISSES DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS «DNCA INVEST» AVIS AUX ACTIONNAIRES SUISSES DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS «DNCA INVEST» Les actionnaires suisses de la société d investissement à capital variable (ci-après

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale JOURNEES DE L ECONOMIE DE LYON UNE CRISE À FACETTES MULTIPLES Session Histoire des crises financières 21 novembre 28 Comment caractériser la crise financière internationale de 27-28?! Crise immobilière

Plus en détail

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Edissimmo SCPI Immobilier d Entreprise classique diversifiée à capital variable Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Comporte

Plus en détail

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés BlueBay : À la pointe des titres à revenu fixe spécialisés BlueBay a été fondée

Plus en détail

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE En tant que gestionnaires d une importante partie de l actif de retraite au Canada, et avec plus de 400 milliards

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants : SCPI Rivoli Avenir Patrimoine investir INDIRECTEMENT dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers Durée d investissement recommandée de 8 ans AVERTISSEMENT Lorsque vous

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

Seuls 37 % des. investisseurs sont. confiants sur. leur capacité. à financer une. retraite confortable.

Seuls 37 % des. investisseurs sont. confiants sur. leur capacité. à financer une. retraite confortable. «Seuls 37 % des investisseurs sont confiants sur leur capacité à financer une retraite confortable.» WHY BLACKROCK BlackRock helps millions of people, as well as the world s largest institutions and governments,

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Mars 2001 Série socio-économique 79 Une analyse des placements des caisses de retraite et des REER dans le logement locatif canadien introduction Les économies accumulées par les

Plus en détail

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI GEMMEO COMMERCE L immobilier de commerce français en portefeuille AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après «SCPI»), vous devez tenir

Plus en détail

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement Revoir votre stratégie d investissement Investir dans les fonds communs de placement AGF INVESTMENTS Quels sont vos rêves sur le plan fi nancier? Nous avons tous des rêves différents qu il s agisse de

Plus en détail

Bail commercial La loi Pinel en 12 points Impacts pour les bailleurs, les preneurs et les investisseurs

Bail commercial La loi Pinel en 12 points Impacts pour les bailleurs, les preneurs et les investisseurs Bail commercial La loi Pinel en 12 points Impacts pour les bailleurs, les preneurs et les investisseurs Département Immobilier Eversheds Paris LLP Janvier 2015 1 - Allongement de la durée des baux dérogatoires

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

Credit Suisse (CH) GLG Selection 2023 Series 1 Guide d information

Credit Suisse (CH) GLG Selection 2023 Series 1 Guide d information Credit Suisse (CH) GLG Selection 2023 Series 1 Guide d information ¾ Instrument de dette structurée avec une durée de 9 ans, émis par Credit Suisse AG, London Branch ¾ Coupon brut 1 unique en date d échéance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE

LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE S E R F I P at rimoine POUR UN PLACEMENT IMMOBILIER PLUS SIMPLE ET PLUS SÛR La Société Civile de Placements Immobilier Dans la perspective de votre future retraite,

Plus en détail

> Groupama Gan Pierre 1 Une opportunité d investir indirectement dans l immobilier d entreprise

> Groupama Gan Pierre 1 Une opportunité d investir indirectement dans l immobilier d entreprise Immobilier d'investissement > Groupama Gan Pierre 1 Une opportunité d investir indirectement dans l immobilier d entreprise Éligible comme support en unités de compte proposé dans le cadre d un contrat

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Table des matières 1 Cœur-satellite : une méthode de placement efficace 3 Avantages d une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille 6 La

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail