Note sur le projet Narbonne - Malvési

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note sur le projet Narbonne - Malvési"

Transcription

1 Destinataires : tout le réseau Enercoop Documents annexes : note de Guillaume Marcenac sur le contenu de notre prestation 1. TABLE DES MATIÈRES 2.Objet de la note Rappel du contexte...1 Pourquoi ce site?...1 Les acteurs Le projet de parc des énergies...3 La situation actuelle...3 Le projet dans sa forme définitive...3 Les garanties...4 La valeur ajoutée de notre présence...4 La suite du projet Conclusion OBJET DE LA NOTE La présente note vise à expliciter les circonstances nous ayant amené à accepter d'accompagner les acteurs de ce projet : notamment les garanties qui nous ont permis de nous engager, et la valeur ajoutée de notre participation. 3.RAPPEL DU CONTEXTE Pourquoi ce site? La présence de l'usine rend ce site favorable, sans elle pas de pertinence à travailler sur ce secteur. Le photovoltaïque (PV) au sol est une composante requise de la transition énergétique, au même titre que l'éolien ou que le biogaz. Il n'est pas à opposer au PV en toiture car il est plus performant en termes économiques et permet de produire en masse un kwh d'ores et déjà plus compétitif que les nouvelles installations nucléaires. A l'échelle du Grand Narbonne (Communauté d'agglomération), le périmètre SEVESO de l'usine de Malvési est le seul à être compatible avec du PV au sol. C'est d'ailleurs la présence de l'usine qui rend ces terres compatibles. Agricoles à

2 mars 2015 Page 2 / 5 l'origine, elles sont aujourd'hui par principe de précaution exclues de toute production alimentaire (risque chimique et radioactif); on ne peut donc rien en faire d'autre. Sans l'usine nous n'aurions même pas envisagé un projet car il est clair que la production PV ne doit pas se faire au détriment des terres agricoles. En conclusion, si un projet PV au sol doit se faire à Narbonne, et les besoins énergétiques poussent à dire que oui, c'est à cet endroit qu'il doit se faire. Les acteurs Le projet n'a PAS été initié par Areva mais par l'ancien propriétaire des terres, agriculteur qui les a cédées lors de la mise en place d'un périmètre de protection SEVESO autour de l'usine. Son souhait a, dès le début, été d'en faire un projet collectif. Nous étions à l'époque en discussion avec cet agriculteur sur un programme de développement de petit éolien sur son exploitation qui n'a pas pu aboutir (problématiques paysagères). L'autre partenaire local principal est Pôle énergies 11, agence locale de l'énergie de l'aude. Partenaire institutionnel de longue date avec lequel nous entretenons des liens privilégiés pour le développement participatif des énergies renouvelables sur le territoire audois. Areva a été sollicité car propriétaire des terrains, mais ne s'est jamais montré très moteur dans la mise en place de ce projet. D'autres acteurs comme le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise (PNR) ainsi que la communauté d'agglomération du Grand Narbonne, le syndicat d'électrification de l'aude (SYADEN) ont plus récemment rejoint le projet en tant que co-porteurs. Ces différents acteurs sont aujourd'hui réunis dans une association qui a sollicité

3 mars 2015 Page 3 / 5 pour une prestation d'accompagnement. A noter qu'à part une cotisation modique, Areva n'a PAS subventionné l'association pour son fonctionnement et que même indirectement, ne reçoit pas de rémunération de la part d'areva pour ce travail d'accompagnement. 4.LE PROJET DE PARC DES ÉNERGIES Voir la note rédigée par Guillaume MARCENAC. La situation actuelle a été missionné pour assister la création d'une association de préfiguration, puis pour aider cette même association à choisir un opérateur de développement photovoltaïque qui respecterait la volonté d'en faire un projet citoyen, c'est à dire un projet dont la gouvernance est majoritairement détenue par les citoyens et les collectivités locales. Malgré un cahier des charges ambitieux et exigeant proposé par, 5 candidatures de qualité ont été proposées, puis départagées par une grille de notation validée avec les membres de l'association. La posture d' est donc celle d'assistance à Maîtrise d'ouvrage, nous conseillons l'association pour que les choix orientent le projet vers un optimum en termes de partage de la richesse produite et en termes d'implication des différents acteurs. Le projet dans sa forme définitive L'association que nous accompagnons aujourd'hui est amenée à se transformer ou à donner naissance à une société participative. Cette dernière investira dans le projet photovoltaïque aux côtés de l'opérateur de développement qui a été retenu, à savoir la société basée à Carcassonne Valorem. À noter que cette société est membre du conseil d'administration d'enercoop National. Plus d'infos sur Valorem sur leur site : Energies Participatives du Narbonnais = SAS SCIC ou SEM VALOREM (Grand Narbonne, Pôle Energies 11, SYADEN, PNR Narbonnaise, Chambre d'agriculture 11, agriculteurs, citoyens, entreprises locales...) Investit 50 % Investit 50 % Soleil Participatif du Narbonnais = SAS ou SARL Comité de direction composé de : 3 membres EPN, 2 membres Valorem

4 mars 2015 Page 4 / 5 Au final la centrale PV sera hébergée juridiquement dans une société, Soleil Participatif du Narbonnais, détenue a priori à parts égales par la société participative EPN et la société Valorem. La position actuelle d'areva est de ne pas investir dans ce projet, seulement louer les terres en bail à construction avec un loyer «normal». En conclusion, le projet ne sera aucunement détenu par Areva et ne générera pas de richesse pour eux. Les garanties L'équipe salariée ainsi que le CA d' a souhaité réaffirmer un positionnement fort sur ce projet, notamment suite aux critiques tout à fait légitimes qui ont été faites à son sujet. De la même façon que nous sommes sollicités par des collectivités dont la majorité politique est d'extrême droite, devons-nous refuser de travailler avec ces personnes, ou encore de vendre de l'électricité à certaines entreprises? Ces questions politiques feront l'objet d'un atelier en AG Enercoop National à la fin du mois de juin pour faire remonter des orientations politiques construites directement avec nos sociétaires. Si la coopérative régionale a accepté d'accompagner ce projet, c'est notamment parce que le financement de l'association n'était pas assuré par Areva, mais également parce que cette dernière n'a pas l'intention d'investir dans le projet. Il s'agit donc d'un projet citoyen, nous ne sommes pas dans un cas d écoblanchiment d'un projet qui n'aurait pas les fondamentaux des projets que nous accompagnons plus naturellement. Par ailleurs notre position de conseil auprès du porteur de projet (association) nous confère une place de choix pour éviter les débordements d'une communication d'areva qui ne serait pas appropriée. ne se prive pas, par ailleurs, de continuer sa communication antinucléaire sur ses différents canaux de communication. Notre liberté d'expression au sujet d'areva n'est pas bridée ; elle est même alimentée par certains échanges que nous pouvons avoir avec des représentants d'areva, sur la situation actuelle à l'intérieur de l'entreprise. La valeur ajoutée de notre présence Les retombées économiques locales : plus d'un million d'euros seront dégagés sur vingt ans en ressources financières pour la société participative EPN qui pourra l'utiliser à financer d'autres actions sur place, notamment économies d'énergie, formations ou réinvestissement dans de nouveaux moyens de production d'énergie. Par ailleurs, la réalisation, par, d'un appel d'offres pour choisir le développeur PV, a permis de cadrer les conditions de valorisation du développement («prime de succès»), et de faire économiser plusieurs centaines de milliers d'euros à EPN. Cela reste toutefois peu en comparaison avec ce que l'usine apporte (en termes d'emplois), et rapporte, à la ville. Un conseil pertinent sur les phases d'étude et de chantier, notamment en termes de radioprotection. La proximité que nous avons avec le développeur nous permet d'être sûrs qu'il feront intervenir la CRIIRAD pour les études de contamination des sols. Ceci permettra d'augmenter le niveau de connaissance du site et également que les travailleurs puissent réaliser le chantier en toute sécurité. Chose qui n'aurait pas été

5 mars 2015 Page 5 / 5 évidente avec n'importe quel développeur. La création d'un nouveau lieu de dialogue : il s'agit d'une instance nouvelle, qui aura un écho citoyen, et permettra de diffuser de l'information auprès d'un public qui ne sera pas nécessairement anti-nucléaire mais intéressé par une dynamique positive, créatrice. C'est donc un bon moyen pour toucher ceux qui aujourd'hui ne perçoivent pas la réalité du site, ni la nécessité d'une lutte pour une bonne reconversion du site. La suite du projet Nécessité de l'implication de citoyens localement pour participer à la gouvernance de la société participative et porter les valeurs que nous défendons. Aujourd'hui tout reste à faire dans ce projet, et nous nous efforçons de garantir sa dimension citoyenne. Pour autant il faudra que des citoyens se mobilisent pour faire partie de la gouvernance de cet outil et exercer un réel contrôle sur les opérations s'y déroulant. Pour cela nous comptons sur les personnes déjà sensibilisées sur la nature de cette usine afin de mieux en cerner les enjeux et pouvoir faire ressortir les points de vigilance plus facilement. 5.CONCLUSION Nous comprenons bien la valeur symbolique de cette action et acceptons le fait qu'elle ait pu choquer ou du moins interpeller un certain nombre de nos partenaires dans les réseaux militants, de nos sociétaires et consommateurs. Il ne s'agit pas ici d'une compromission de notre coopérative dans ses valeurs, nous ne cédons pas aux sirènes d'un argent facile que nous procurerait une firme cherchant à verdir son image. Il s'agit d'apporter notre aide à des partenaires locaux fiables et partageant nos valeurs, en la forme de nos compétences professionnelles, pour bonifier un projet qui fait sens sur le territoire de l agglomération de Narbonne. En ce sens, ce projet est parfaitement compatible avec la charte Réseau Enercoop en cours de finalisation. Nous regrettons bien entendu les incompréhensions qui ont pu naître et remercions l'ensemble des personnes qui ont réagi (avec bienveillance ou avec colère), c'est pour nous le meilleur des garde fous. Refuser de travailler sur ce projet (qui de toute façon sera réalisé d'une manière ou d'une autre) aurait été plus facile que d'accepter. S'atteler à ce que sa réalisation soit la plus exemplaire possible (en termes de gouvernance et retombées locales) participe, selon nous, à rendre notre transition énergétique plus citoyenne.

Montages pour les projets photovoltaïques C.Miquel, 2 juillet 2013

Montages pour les projets photovoltaïques C.Miquel, 2 juillet 2013 Montages pour les projets photovoltaïques C.Miquel, 2 juillet 2013 1 Approches collectives et territoriales Comment le photovoltaïque peut-il participer au développement local? Financement Conception Installation

Plus en détail

Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires :

Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires : Production d l action de la Région Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires : l action de la Région Production d l action de la Région Rythme de développement de l éolien en Rythme

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

Enercoop. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

Enercoop. Fournisseur d'électricité éthique et écologique Enercoop Fournisseur d'électricité éthique et 1/ Le projet Enercoop Contexte environnemental Réchauffement climatique Raréfaction des énergies fossiles Pollution et risques liés aux énergies fossiles et

Plus en détail

Création d'enercoop en Rhône-Alpes

Création d'enercoop en Rhône-Alpes Création d'enercoop en Rhône-Alpes Présentation et plan d avancement Mai 2009 Le Projet Créer une coopérative régionale ayant, entre autres activités, la commercialisation, en exclusivité, de l'offre Enercoop

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif.

Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif. Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif. Un projet citoyen Le citoyen devient actionnaire il permet la création de synergies entre les citoyens

Plus en détail

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Comment mobiliser? Quelles formes de gouvernance? Comment regrouper les habitants, les compétences

Plus en détail

Investissement citoyen dans les énergies renouvelables Certifié ISO 14001

Investissement citoyen dans les énergies renouvelables Certifié ISO 14001 Investissement citoyen dans les énergies renouvelables Présentation d expériences existantes Mai 2011 L investissement citoyen par les SCIC (Sociétés Coopératives d Intérêt collectif) Combrailles Durables

Plus en détail

ENERCOOP AQUITAINE. L énergie citoyenne 9 juillet 2015

ENERCOOP AQUITAINE. L énergie citoyenne 9 juillet 2015 ENERCOOP AQUITAINE L énergie citoyenne 9 juillet 2015 Le projet Enercoop Naissance d'enercoop (2005) Les principaux fondateurs Vision : réappropriation citoyenne et locale de la question énergétique pour

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011 TéléSanté Aquitaine Formalisation d'une PSSI et d'une Charte de sécurité informatique Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Marché passé selon une

Plus en détail

Les Amis de la Fabrique du Sud (ex-pilpa, Carcassonne, France) Intervention de Michel Mas

Les Amis de la Fabrique du Sud (ex-pilpa, Carcassonne, France) Intervention de Michel Mas Les Amis de la Fabrique du Sud (ex-pilpa, Carcassonne, France) Intervention de Michel Mas A mon tour de vous livrer quelques éléments tirés de l'expérience collective que nous menons sur le Carcassonnais

Plus en détail

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens 1 Une évolution du modèle classique «Les projets d énergie renouvelables dits citoyens ou participatifs relèvent d une recherche

Plus en détail

Opération "Thermo-copro"

Opération Thermo-copro Opération "Thermo-copro" Bilan de la campagne 2010/2011 Opération réalisée en partenariat avec Et avec le concours financier de : Version 1 - Mai 2011 Rédacteur : Nicolas PICHOT Version 1 Juin 2011 Latere

Plus en détail

Statuts des sociétés. Comité de pilotage régional. Centrales Villageoises Photovoltaïques. 3 avril 2012 Pont-en-Royans. Certifié ISO 14001

Statuts des sociétés. Comité de pilotage régional. Centrales Villageoises Photovoltaïques. 3 avril 2012 Pont-en-Royans. Certifié ISO 14001 Statuts des sociétés Comité de pilotage régional Centrales Villageoises Photovoltaïques 3 avril 2012 Pont-en-Royans Sommaire Rappel des formes juridiques et choix des territoires Les avis exprimés suite

Plus en détail

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille?

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Synthèse de l'étude réalisée par la SEMAEB d'avril à décembre 2014 pour le compte

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

NOVEMBRE 2014 14_INT_260 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL : A

NOVEMBRE 2014 14_INT_260 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL : A NOVEMBRE 2014 14_INT_260 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL à l'nterpellation Jean-Marc Chollet : A qui profitera la vente du courant électrique produit par des panneaux photovoltaïques posés ou

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique ENERCOOP Fournisseur d'électricité éthique et écologique Le projet Enercoop Contexte : une double menace ENVIRONNEMENTALE SOCIALE Réchauffement climatique Ouverture du marché Raréfaction des énergies fossiles

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

Enercoop. éthique et écologique

Enercoop. éthique et écologique Enercoop Fournisseur d'électricité éthique et écologique L'ouverture du marché Création d'un marché européen de l'énergie Ouverture aux professionnels puis aux particuliers (2007) PRODUCTION TRANSPORT

Plus en détail

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique ENERCOOP Fournisseur d'électricité éthique et écologique Le projet Enercoop Contexte : une double menace ENVIRONNEMENTALE SOCIALE Réchauffement climatique Ouverture du marché Raréfaction des énergies fossiles

Plus en détail

Investissement participatif

Investissement participatif Investissement participatif Partager les retombées économiques des énergies renouvelables Valorisons ensemble les ressources de vos territoires VALOREM est née en 1994 de la volonté affirmée de développer

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Produire des EnR : finalité

Produire des EnR : finalité www.7vents.fr 1 Produire des EnR : finalité Produire mieux et moins Une innovation de produits et de services ajustée à une consommation optimisée = transition Produire mieux et plus Une augmentation de

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007. Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé

Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007. Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé Concours externe de lieutenant de sapeurs-pompiers professionnels Annales 2007 Note de synthèse. (Durée 4 heures - coefficient 4) Sujet et corrigé Sous direction des sapeurs-pompiers et des acteurs du

Plus en détail

RESEAU RURAL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE

RESEAU RURAL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE RESEAU RURAL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Valorisation des bois des massifs comtois en circuit court dans le secteur de la construction Action portée par les Communes forestières de Franche-Comté en 2012-2013

Plus en détail

PARTICIPATION DES HABITANTS

PARTICIPATION DES HABITANTS Synthèse des rencontres de réseau «Conseil Citoyen» Les 25.02.2016 (Pas-de-Calais) et 24.03.2016 (Nord) Ces deux rencontres de réseau, organisées au siège de la Communauté d Agglomération d Hénin- Carvin

Plus en détail

Processus de consultation sur le modèle réseau Information - Proposition. Table des matières. 1 Le cadre général : Rédacteur : Julia Mignacca

Processus de consultation sur le modèle réseau Information - Proposition. Table des matières. 1 Le cadre général : Rédacteur : Julia Mignacca Comité Stratégique Modèle Réseau Processus de consultation sur le modèle réseau Information - Proposition Rédacteur : Julia Mignacca Premier trimestre 2015 Table des matières 1 Le cadre général :...1 2

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

Centrales Villageoises Photovoltaïques

Centrales Villageoises Photovoltaïques Centrales Villageoises Photovoltaïques Note explicative sur les montages juridiques possibles Anne-Sophie Cichowlas Noémie Poize Contexte global L approche défendue est une approche globale et intégrée

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

z ei hw c ld S tbi Luf

z ei hw c ld S tbi Luf Luftbild Schweiz Présentation générale 2012 2 Entre Suisse et France (Rhône-Alpes) La Région Rhône-Alpes et la Suisse : deux territoires de poids comparables Suisse : Superficie : 41'284 km² Population

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : Transformation numérique de l action publique Junior ESSEC 19/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : Transformation numérique de l action publique Junior ESSEC 19/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 3ème journée Synthèse de l atelier 5 : La souveraineté numérique Thème de la journée contributive : Transformation numérique

Plus en détail

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION

APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES DANS LE BÂTIMENT ET L'INDUSTRIE APPEL À PROJETS PROJETS FORMATION LE PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ DERBI Un Pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

Energie solaire photovoltaïque: vers l investissement citoyen Présentation de l'association Solis

Energie solaire photovoltaïque: vers l investissement citoyen Présentation de l'association Solis Energie solaire photovoltaïque: vers l investissement citoyen Présentation de l'association Solis Dunkerque, le 21 novembre 2013 Déroulement de la présentation 1. Historique 2. L Association SOLIS 3. Présentation

Plus en détail

2014CP0211 POITOU-CHARENTES I.24 COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL RÉGIONAL. Réunion du 19 septembre 2014

2014CP0211 POITOU-CHARENTES I.24 COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL RÉGIONAL. Réunion du 19 septembre 2014 CONSEIL RÉGIONAL 214CP211 POITOU-CHARENTES I.24 Réception à la Préfecture de la Vienne : 22 septembre 214 Affichage à la Maison de la Région : 22/9/14 ID Télétransmission : 86-238619-214919-11358-DE-1-1

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Cahier des charges pour des rencontres de sensibilisation du personnel de l'opac 38 au développement durable L'office public d'aménagement et de construction

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

AG du 18 juin 2014. http://www.bretagne-energies-citoyennes.org

AG du 18 juin 2014. http://www.bretagne-energies-citoyennes.org AG du 18 juin 2014 http://www.bretagne-energies-citoyennes.org Bilan année 2013-2014 2 Rapport moral : Une année de transition Rapport financier Vote des résolutions et élection au Conseil d'administration

Plus en détail

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière Covéa Immobilier L expertise au service de la valorisation immobilière L immobilier au sein de Covéa Covéa Immobilier Créé en janvier 2008, Covéa Immobilier mutualise les moyens et les savoir-faire des

Plus en détail

BILAN MORAL DE L'ACTION REFERENCEE SOUS LE NUMERO 13 012059 01 - KAZ008

BILAN MORAL DE L'ACTION REFERENCEE SOUS LE NUMERO 13 012059 01 - KAZ008 BILAN MORAL DE L'ACTION REFERENCEE SOUS LE NUMERO 13 012059 01 - KAZ008 PRESENTATION Créé en mars 2013, le «Kaz Kabar» est une SCIC (Société Coopérative d Intérêt Collectif) qui a pour mission de contribuer

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones. Rabat le 8 mars 2005. Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI,

Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones. Rabat le 8 mars 2005. Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones Rabat le 8 mars 2005 Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Gouverneur de Bank Al Maghrib Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames

Plus en détail

FORUM DE L ÉNERGIE. Energie Partagée ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA. Arno Foulon Animateur Région PACA

FORUM DE L ÉNERGIE. Energie Partagée ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA. Arno Foulon Animateur Région PACA FORUM DE L ÉNERGIE ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA Energie Partagée Arno Foulon Animateur Région PACA VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 AU CHÂTEAU DE LA CHAPELLE 1 Dans tout projet de territoire,

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Compte-rendu Atelier de la Plateforme des entrepreneurs sociaux

Compte-rendu Atelier de la Plateforme des entrepreneurs sociaux Compte-rendu Atelier de la Plateforme des entrepreneurs sociaux Lundi 26 octobre 2015, Campus Rexel, 09h30-14h30, 33 participants (annexe 1) La Fondation Rexel a rassemblé le 26 octobre dernier les partenaires

Plus en détail

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif Charte 22 avril 2009 l investissement responsable de la maif objectifs considération sur l investissement responsable les axes d engagement l investissement responsable de la maif /// Préambule La MAIF

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Enercoop. L'énergie militante. Enercoop est un fournisseur d'électricité d'origine renouvelable.

Enercoop. L'énergie militante. Enercoop est un fournisseur d'électricité d'origine renouvelable. DOSSIER DE PRESSE Enercoop L'énergie militante Enercoop est un fournisseur d'électricité d'origine renouvelable. Au-delà de la fourniture d'électricité, la mission d'enercoop est triple : développer les

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

Livre vert du Patrimoine

Livre vert du Patrimoine Comment assurer la saine gestion de nos richesses patrimoniales dans un esprit de développement durable et d'enrichissement collectif à long terme. Mémoire déposé par Coalition Héritage Québec au Ministère

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable

La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable La Coopérative Enercoop Bretagne SCIC SA à capital variable Présentation aux collectivités locales Enercoop Bretagne Fournisseur, promoteur de sobriété et d'efficacité et producteur d'électricité propre

Plus en détail

IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H

IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H IMPACT DES MODIFICATIONS STATUTAIRES SUR LA FONCTION DE P.H Dr Brodeur, Dr Cazaban, SMARNU Mapar 2007 1 - Conséquences des modifications d octobre 2006 sur la carrière des PH - Mise en place du Centre

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique»

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Présentation SEM Nièvre Energies «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Clamecy, le 10 janvier 2014 Un engagement politique du territoire Une approche territorialisées De la co-construction

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

Mesdames Messieurs, ***********

Mesdames Messieurs, *********** Mesdames Messieurs, J'ai le plaisir, une nouvelle fois de faire le bilan de l'activité de l'observatoire Jurassien des Enfants Victimes de maltraitance, dans le cadre de notre Assemblée Générale annuelle.

Plus en détail

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain

Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain Accompagner les leaders d aujourd hui et de demain «Filiale d Avril, groupe industriel et financier de plus de 8 000 collaborateurs, Sofiprotéol est devenue en 30 ans la société de financement et de développement

Plus en détail

L approche territoriale de l énergie

L approche territoriale de l énergie L approche territoriale de l énergie Rhônalpénergie-Environnement accompagne depuis plus de quinze ans les Parcs naturels régionaux de la région Rhône-Alpes pour mettre en place des politiques énergétiques

Plus en détail

ENERGAÏA 2015. La Région conforte le développement des énergies renouvelables. Mercredi 25 novembre 2015

ENERGAÏA 2015. La Région conforte le développement des énergies renouvelables. Mercredi 25 novembre 2015 Mercredi 25 novembre 2015 ENERGAÏA 2015 La Région conforte le développement des énergies renouvelables Contact presse Muriel PIN 04 67 22 93 87 // 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr La

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Travaillez avec HESPUL pour répondre aux enjeux climat et énergie de votre territoire

Travaillez avec HESPUL pour répondre aux enjeux climat et énergie de votre territoire Travaillez avec HESPUL pour répondre aux enjeux climat et énergie de votre territoire Plan d'actions 2015 p. 2 Objectifs de l'association - Organisation et moyens p. 3 Missions et actions sur le département

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation"

Synthèse de l'atelier 2 : Economie des territoires ruraux et Ressources Humaines et formation Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation" Abdel Hakim T. in Chassany J.P. (ed.), Pellissier J.-P. (ed.). Politiques de développement rural durable

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Ener Guil, centrales villageoises citoyennes de production d électricité photovoltaïque

Ener Guil, centrales villageoises citoyennes de production d électricité photovoltaïque Ener Guil, centrales villageoises citoyennes de production d électricité photovoltaïque Objectif : Dossier de presse - informer des futurs sociétaires qui vont placer leurs économies : on cherche 40 000

Plus en détail

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique»

SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» SEMINAIRE «Réussir la modernisation de la fonction publique» CLÔTURE DES TRAVAUX PAR MADAME CYNTHIA LIGEARD PRESIDENTE DU GOUVERNEMENT DE LA NOUVELLE-CALEDONIE 6 novembre 2014 1 Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

Cadre de la résidence-mission

Cadre de la résidence-mission Appel à candidatures lancé en direction des artistes recourant aux nouvelles technologies en vue d une résidencemission à des fins éducatives prenant place dans le cadre du contrat local d'éducation artistique

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Territoires à énergie positive et entreprises. des bénéfices réciproques

Territoires à énergie positive et entreprises. des bénéfices réciproques Territoires à énergie positive et entreprises des bénéfices réciproques Economie et territoire : 3 piliers Emploi, Démographie Industrie agro alimentaire Mono activité Faible mixité sociale Pression environnementale

Plus en détail

Développement industriel durable de l Est de Montréal

Développement industriel durable de l Est de Montréal Développement industriel durable de l Est de Montréal Synergies et symbioses industrielles Dimitri Tsingakis Directeur général Le 24 octobre 2014 Plan de la présentation 1. Qui nous sommes 2. Ce que nous

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR Orienter son épargne vers les renouvelables : un acte citoyen qui rapporte. Février 2013 Claudio RUMOLINO INTRODUCTION Pourquoi favoriser les mécanismes participatifs

Plus en détail

Atelier 3 : «Améliorer la compétitivité des régions aider les PME à entrer dans l ère numérique»

Atelier 3 : «Améliorer la compétitivité des régions aider les PME à entrer dans l ère numérique» Présentation Lyon Infocité dans le cadre de la conférence sur la «société de l information et la cohésion économique, sociale et territoriale. 2000-2006 : une nouvelle opportunité» Lyon, 18 et 19 décembre

Plus en détail

ISF: Exonération des titres détenus par les dirigeants Précisions du BOFiP quant aux fonctions de direction

ISF: Exonération des titres détenus par les dirigeants Précisions du BOFiP quant aux fonctions de direction ISF: Exonération des titres détenus par les dirigeants Précisions du BOFiP quant aux fonctions de direction Les parts ou actions de sociétés soumises à l'impôt sur les sociétés sont considérés comme des

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

Produire de l électricité solaire sur les terrains non utilisés

Produire de l électricité solaire sur les terrains non utilisés Produire de l électricité solaire sur les terrains non utilisés Faire face au changement avec Phoenix Solar une exploitation rentable des terrains vierges Générez des revenus à long terme La réhabilitation

Plus en détail

Synthèse de la TABLE RONDE «BOIS CONSTRUCTION»

Synthèse de la TABLE RONDE «BOIS CONSTRUCTION» Synthèse de la TABLE RONDE «BOIS CONSTRUCTION» 11 mai 2010 23 participants / 18h00-20h15 Véronique Delannoy (pôle Synéo) et Damien Magnier (PNRSE) accueillent les participants et rappellent les grandes

Plus en détail