Du Predit 2 au Predit 3, la programmation continue. Exemples d actions en cours

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Du Predit 2 au Predit 3, la programmation continue. Exemples d actions en cours"

Transcription

1 Du Predit 2 au Predit 3, la programmation continue Exemples d actions en cours Le carrefour de clôture du Predit 2 organisé à La Villette, en juin 2001, a permis de dresser un bilan des recherches entre 1996 et 2000 et de dynamiser la préparation du Predit 3. Pendant cette année 2001, l activité du Predit 2 s est poursuivie. L année 2002 sera donc en partie consacrée à valoriser ces recherches mais aussi à engager concrètement de nouvelles actions parmi lesquelles : Domaine «Mobilités et territoires» PREDIM : plate-forme de recherche et d expérimentation pour le développement de l information multimodale. Cette plate-forme doit constituer un dispositif national mutualisé permettant aux acteurs concernés d expérimenter des services et de tester de nouveaux produits. Les collectivités mettront à disposition des sites, les transporteurs et les industriels essaieront des services et des produits. Une équipe, dirigée par Jean-Francois Janin, responsable de la nouvelle mission Transports intelligents au ministère des Transports, coordonnera ces projets. Une charte entre les partenaires potentiels de la Predim est en cours de signature. L action sera également adossée à un réseau de compétences animé par le Certu et l Inrets. Contact : «Bahn-ville» : Sur la base d'une étude comparative de cas français et allemands, cette recherche, menée dans le cadre de la coopération franco-allemande DEUFRAKO, vise d'abord à établir scientifiquement l'effet des réseaux ferroviaires urbains et suburbains sur la morphologie de la ville, en mettant en évidence les éléments-clés et les interactions. Les enseignements de ce travail permettront ensuite d'émettre des recommandations, sous forme de guide méthodologique, sur ce que pourrait être une politique publique résolument favorable aux transports collectifs, tant en ce qui concerne le matériel employé qu'en ce qui concerne l'organisation des services. (cf. fiche jointe) Contact : Domaine «Sécurité et sûreté des systèmes» Séminaire pour élargir le milieu des chercheurs en sciences sociales impliqués sur les questions de sécurité et sûreté des transports : il s agit de réunir au premier semestre 2002 une vingtaine de chercheurs représentatifs de divers milieux de recherche : sciences politiques, anthropologie, sociologie, psychologie sociale, économie et gestion, géographie et historie contemporaine, etc. Ces chercheurs ne travaillent pas actuellement sur la sécurité mais seraient susceptibles de s y intéresser et d apporter des éléments innovants sur

2 le plan de la problématique ou de la méthodologie. A partir d une note de présentation des objectifs de la recherche sur la «sécurité et sûreté des systèmes», ils seront invités à préparer une réaction représentant la manière dont leur domaine de recherche respectif pourrait prendre en compte ces objectifs. La synthèse de ce séminaire servira de base à un appel à propositions à lancer ultérieurement. Contact : ARCOS 2003 (action fédérative Predit) ou «action de recherche pour une conduite sécurisée», a pour objet de valider des concepts et des faisabilités pour mettre en œuvre quatre fonctions : réguler les distances entre véhicules, prévenir les collisions et les sorties de route, alerter les véhicules en amont des incidents. Le pilotage général est assuré par Jean- Marc Blosseville chercheur au LIVIC (laboratoire commun à l'inrets et au LCPC), assisté par deux cabinets de consultants : Erdyn et Setec-ITS. Dix thèmes de travail structurent cette action qui mobilise, depuis le début de l'année 2002, une cinquantaine d'équipes de recherche. Contact : LAVIA : Limiteur s adaptant à la vitesse autorisée. Ce système d aide à la conduite limite automatiquement la vitesse pratiquée à la valeur réglementairement autorisée sur la voie empruntée. Une expérimentation va être lancée dans les Yvelines. (cf. fiche jointe) Contact : Hypovigilance : Ce projet a deux objectifs : l approfondissement des connaissances épidémiologiques et physiologiques sur les causes et les effets de la baisse de vigilance des conducteurs, et le développement d un système autonome de diagnostic embarquable dans les véhicules et capable de mesurer et d interpréter les symptômes de la baisse de vigilance, ceci indépendamment des caractéristiques physiques du conducteur, du mode de conduite et de l environnement. (Cf. fiche jointe) Contact : RESPECT : simulateur éducatif destiné à sensibiliser les enfants de 6 à 11 ans à la sécurité routière. (Cf. fiche jointe) Contact : Domaine «Transport de marchandises» Transports de marchandises en ville (TMV) : il s agit d un programme engagé sous la conduite de la DRAST et du Certu, afin de mieux connaître les acteurs et leurs contraintes, soutenir des expérimentations pour une organisation limitant les nuisances. Dans le cadre de ces expérimentations, un effort particulier portera sur l organisation spatiale des distributions à travers l action fédérative ELU (Espaces logistiques urbains) dont l avantprojet détaillé a été validé en juillet La direction de projet sera partagée par le Groupement des Autorités Responsables de Transport (GART) et le Centre de Recherche et d Etude en Logistique (CRET LOG), sous la présidence d Elisabeth Dupont Kerlan, directrice générale de l Inrets. Une étude de besoins est en cours, sous forme d entretiens auprès

3 d offreurs de transport et de questionnaires adressés à 300 sociétés émettrices et réceptrices de marchandises, à Lille et Tours. Parallèlement, un recensement et une analyse de projets, d études, d expérimentations, d évaluation de dispositifs innovants (magasins de quartiers, hôtels logistiques, consignes mobiles, etc.) sont engagés. Contact : et Retombée opérationnelle du TMV, un guide méthodologique «Plans de déplacements urbains et marchandises en ville» (cf. liste des publications) va paraître prochainement. Ce guide, à destination des élus, a pour vocation d apporter des éléments de compréhension des mécanismes du transport de marchandises en ville et tout particulièrement de ceux régissant l activité des professionnels de la livraison. Il présente de façon claire et concise les éléments à prendre en compte dans leur globalité afin d éviter le piège des solutions parcellaires, sources de nouvelles difficultés inextricables. Enfin, il montre la nécessité de la mise en cohérence des réglementations au niveau des agglomérations dans le cadre d une concertation avec tous les acteurs de cette activité. Contact : Scénarios de route automatisée pour poids lourds : L objectif est de répondre à l accroissement des circulations de poids lourds sur certains itinéraires en voie de saturation en tenant compte des préoccupations des pouvoirs publics en matière de sécurité, de protection de l environnement et d économies d énergie. Ce projet se fonde sur les acquis du projet européen «CHAUFFEUR» qui concerne la conduite en convoi de poids lourds Contact : ECHO : enquête nationale auprès des chargeurs et des opérateurs de la chaîne de transport, sur les déterminants logistiques et les caractéristiques physiques et organisationnelles des envois de marchandises. Suivi du fret ferroviaire : le wagon intelligent Un bon suivi de la marchandise transportée est une demande générale des chargeurs. Ce projet doit y répondre t inciter un plus grand nombre de professionnels à utiliser le train plutôt que la route comme mode de transport des marchandises pour les longs trajets. Le projet portera sur la localisation et l état de la marchandise transportée» (suite d'un projet associant la SNCF, la DB, Alstom et des partenaires allemands, où seront notamment utilisés des dispositifs déjà mis au point pour transmettre l'information d'un wagon à la locomotive). contact : Domaine «Energie et environnement» Primequal 2 : programme de recherche sur les pollutions de l air locales et régionales, leurs déterminants et leurs effets sur la santé. Mise en place d une vingtaine de projets issus de l appel à propositions jugé fin 2001.(cf. fiche jointe) Primequal 1 : Suite des éditions d ouvrages de valorisation du programme (cf. liste des publications). Contact :

4 Effet de serre : le programme «Gestion et impacts du changement climatique (GICC) a lancé un troisième appel à propositions de recherche. L objectif général reste de développer les connaissances qui permettront aux décideurs d optimiser les stratégies de prévention de l augmentation de l effet de serre et d adaptation au changement climatique, dans la double perspective de la poursuite des négociations internationales suite au protocole de Kyoto et de la mise en place des mesures d application du programme national de lutte contre le changement climatique (PNLCC). Au sein du thème relatif aux stratégies de réduction des émissions figure un volet sur les transports, qui traite de l effet de la technologie et de l innovation, de l évaluation des politiques, de la décentralisation des objectifs nationaux de réduction des émissions, de l articulation entre les décisions de court terme et les inerties de long terme. Contact : Enquête nationale auprès de la population sur les nuisances des transports : L'Inrets vient d'engager, en partenariat avec l'ademe, la phase de préparation de l'enquête nationale sur les nuisances des transports (les deux précédentes enquêtes avaient été réalisées en 1976 et en 1986). Cette phase de préparation comporte six tâches principales (coût global de euros) : analyse des enquêtes menées en Europe; identification des thèmes de l'enquête; conception et test du questionnaire; organisation de l'enquête par questionnaire pour préciser les conditions de réalisation de l'enquête définition de la campagne de mesure des niveaux d'exposition aux nuisances ; bilan de la phase préparatoire et conditions de réalisation de l'enquête nationale. Les nuisances considérées dans l'enquête seront les suivantes : pollution de l'air locale et régionale, l effet de serre, le bruit, les vibrations, les atteintes aux paysages et l intrusion visuelle des infrastructures, les effets de coupure et la consommation d'espace, etc. Contact : Bruit : un état des connaissances sur le bruit des transports fera l objet d une monographie rassemblant l ensemble des résultats des contrats financés par le Predit 2. Ce bilan sera pris en compte par le groupe opérationnel du Predit 3 «impacts énergétiques et environnementaux» pour élaborer, d ici la fin de l année 2002, un nouveau programme d actions sur le bruit des transports terrestres dans le cadre du Predit 3. Contact : Domaine «Véhicules propres et économes» Motorisations avancées «essence» et «diesel» : Lancé par l'ademe à l'été 2001, l'appel "Amélioration de l'efficacité énergétique des véhicules" couvrait les thèmes majeurs suivant : caractéristiques des véhicules, Groupe Moto Propulseur, Architecture du véhicule et Usage et consommation. Son fort succès a conduit le jury à retenir 12 propositions de qualité, représentant un budget de près de 13 millions d'euros (soit 84 MF) et une aide ADEME de l'ordre de 3,8 M (soit 25 MF). Ainsi, dès le premier trimestre 2002, les actions soutenues ont pu être mises en place, tout particulièrement deux projets d'envergure du Groupement Scientifique Moteur, pour les années 2002 à 2004, sur les motorisations avancées «essence» et «diesel». Contact : Deux projets pile à combustible complémentaires

5 CITYCELL : expérimentation à Paris et autres villes d un bus à pile à combustible dont le premier prototype devrait rouler en 2003 (partenaires RATP et Irisbus); FULLTRAM (Fuel cell for TRAMs) : tramway à pile à combustible et à volant d inertie dont le premier prototype devrait circuler en 2007 à Grenoble. Il permet de s affranchir des caténaires et des coûts de l énergie électrique (facturée très cher en cas de pointe de demande, ce qui est souvent le cas dans les transports en commun). La pile à combustible sera couplée avec une autre source d énergie, le volant d inertie. Celui-ci permet de restituer de l énergie stockée en cas de besoin d augmentation de la puissance (au démarrage, en côte, etc.) alors que la pile fonctionne principalement en régime stabilisé. Le volant est alimenté en électricité par la pile lorsque celle-ci est sous-utilisée lors de l exploitation du tramway. Partenaires : Alstom Transport, Axane (filiale d Air Liquide et de Nora), Traxis (filiale belge d Alstom), le TÛV, la Ville de Grenoble, Semitag et le grec Cres. Contact : ou Domaine «Véhicules intelligents et communicants» ACTIF 2 : deuxième phase de l architecture cadre pour les transports intelligents. Objectif : Ces transports «intelligents» sont des systèmes de transports dont les différentes composantes (véhicule, route, infrastructure, centre de gestion de la circulation, ) et sont capables de se transmettre de l information et de la traiter utilement. Cela suppose de résoudre les problèmes d interopérabilité des sous-systèmes, des logiciels et des matériels. Bien que son nom indique un programme national destiné à soutenir les acteurs français, il doit veiller aussi à la compatibilité nécessaire avec les programmes européens sur le même thème. Méthode : l architecture cadre vise à organiser les systèmes de transports intelligents (STI) en systèmes interdépendants, à identifier les besoins d informations à échanger pour la fonctionnalité du système, à fournir un cadre de dialogue entre les différents acteurs, et à proposer des modèles de représentation des données et des protocoles d échanges aux interfaces. Les applications envisagées (à ce jour) sont : 1. l utilisation des données d exploitation pour les transports 2. la gestion de fret sur les plate-formes intermodales 3. la gestion coordonnée des déplacements urbains 4. l optimisation des itinéraires 5. les appels d urgence 6. les bouquets de service par communication courte portée 7. l information géoréférencée 8. la localisation dynamique 9. le respect de la vie privée Pour en savoir plus :

6 Coopération bilatérale franco-allemande (DEUFRAKO) Un partenariat étroit est né, en 1978, entre l Allemagne et la France, dans le domaine ferroviaire (dont on a pu apprécier quelques résultats pendant le Predit 2). Il a été élargi en1998 aux transports urbains, aux transports de marchandises et à la télématique appliquée aux transports (Deufrako). Aujourd hui, une collaboration est en phase finale de construction entre le Predit et le programme national Allemand Mobilität. A l occasion du dernier forum de coopération franco-allemande en recherche (février 2002), quatre thèmes de recherche communs ont été retenus : - «Green Freight Transport Corridors» pour un transport de marchandises mieux organisé et plus respectueux de l'environnement avec l'objectif : plus de transports de marchandises sur le rail et les voies navigables et fluviales ; - «Smart Traveling- -Ticket System» pour voyager librement à travers l Europe avec le même billet et développer des systèmes multimodaux d'informations pour les voyageurs ; - «Security and Integrated Safety», pour augmenter la sécurité des personnes sur la route et le rail (développer un système d'alerte entre véhicules Inter-Vehicle Hazard Warning) ; - «Silent Traffic» pour la réduction du bruit des trafics routiers et ferroviaires avec des méthodes novatrices et une plus grande concertation réciproque. Des actions concrètes ont été proposées, parmi lesquelles : - le lancement d appels à propositions communs (pour les sujets 1 et 2 dans la période de fin 2002 à mi-2003) ; - la définition d une stratégie et de méthodes scientifiques et techniques communes lors de conférences spécifiques, sur les sujets 3 et 4 ; - l organisation régulière de séminaires communs de valorisation sur les projets de recherche en transports des programmes nationaux Predit et Mobilität und Verkehr (début 2003). Des rapprochements vers d autres pays seront déployées au cours de Predit 3. Les synergies existantes entre les objectifs et les thématiques des 6 ème PCRD et Predit 3 et l organisation mise en place par le programme-cadre européen, dont l incitation aux recherches bilatérales, devraient permettre au programme français de pleinement s y inscrire et de jouer un rôle majeur dans sa mise en œuvre. Ainsi, la France devrait participer activement à la construction de l espace européen de la recherche. Contacts : ou

7 BAHNVILLE Date de début des travaux : Décembre 2001 Durée de la recherche : 30 mois Coût de la recherche : ,14 F. T.T.C. (soit ,39 ) Financeur : DRAST Equipe : SNCF Responsable scientifique : Eric TISON Partenaires : ADEUS, CERTU, INRETS, SNCF Terrains : Transports périurbains et aménagement des quartiers de gares Mots clés : Transport ferroviaire, intermodalité, aménagement territorial, urbanisme Problématique La prise en compte de la planification intégrée de l urbanisme et des déplacements est au cœur des réflexions sur l aménagement du territoire en Allemagne et en France. Différentes manières de fabriquer la ville et d élaborer des stratégies autour des transports ferroviaires existent et chacune présente des avantages et des inconvénients qu une analyse comparative de cas peut éclairer : comment les réseaux ferrés de transports génèrent-ils l urbain (formes, densités, diversité...)? dans quelles conditions d évolution du tissu urbain, une politique volontariste de transport public (type, organisation, matériel...) peut-elle réussir? Méthodologie L analyse portera sur deux sites dans chaque pays, après une comparaison des contextes franco-allemands des politiques de planification territoriale. Dans un premier temps, on étudiera les démarches et les conséquences des politiques d urbanisme et de déplacements à partir d échanges, d expériences, d enquêtes, de sondages et d études de cas. Dans un second temps une schématisation des interactions de cause à effet permettra d apprécier les évolutions qualitatives et quantitatives générées par les différentes mesures. Par ailleurs, les analyses en matière de déplacements approfondiront en particulier l offre ferroviaire, la création ou la mise en valeur des gares, l interface entre le train et la marche, la bicyclette, les transports publics locaux et la voiture, avec un accent particulier sur l intermodalité entre vélo et transports collectifs, ainsi que sur la gestion de la mobilité. Enfin, l étude rétrospective de cas de lignes déjà remises en valeur permettra de mettre en évidence les éléments clés du contexte, les interactions et les impacts. Parallèlement à l analyse des relations entre la mobilité quotidienne et la mobilité résidentielle, on s attachera à analyser les processus décisionnels, la mise en œuvre et les instruments de planification. On étudiera les marges de manœuvre de la planification à l échelle des régions urbaines, les formes de coopérations intercommunales, mais aussi la question des compétences pour l urbanisme et les transports à l échelle régionale, ainsi que les modèles de financement des subventions. Résultats attendus Les résultats de cette recherche sont de deux ordres. Il s agit d une part, d acquérir des connaissances scientifiques sur les impacts entre l aménagement urbain et les déplacements, autour du ferroviaire et, d autre part, de dégager des recommandations à l attention des collectivités territoriales et des différents partenaires (tels que les autorités organisatrices de transport), sous la forme d un guide méthodologique qui présentera les processus de coordination nécessaires pour améliorer l interface entre développement urbain et transport ferroviaire dans la ville et dans la région. Réalisation : Eric Tison - SNCF - Direction de la Recherche Contact PREDIT : DRAST N 01MT104, Gérard Brun et de la technologie Tour Pascal B, Paris La Défense cedex rue de Londres Paris cedex 08 Tel : Fax : Tel :

8 Projet LAVIA - Limiteur s Adaptant à la VItesse Autorisée Objectif Ce projet a pour objectif l évaluation de l acceptabilité par les conducteurs d un système d aide à la conduite qui peut identifier la voie empruntée et plafonner automatiquement la vitesse pratiquée à la valeur réglementairement autorisée sur cette voie, en empêchant toute accélération lorsque cette vitesse limite est atteinte. Partenariat Dans le cadre de leur contribution au programme national de recherche et d innovation dans les transports terrestres PREDIT, la DSCR et la DRAST ont lancé cet important projet d expérimentation et d évaluation (budget global du projet estimé à 5,6 Meuros) qui est réalisé en partenariat public-privé. Ce partenariat réunit l INRETS, le LCPC, les CETE Méditerranée et Sud-Ouest, le Laboratoire de l Ouest Parisien et les constructeurs automobiles (Renault, groupe PSA, Laboratoire d Accidentologie et de Biomécanique du GIE PSA-Renault). Etat d avancement du projet Le projet LAVIA a démarré en Septembre La réalisation de deux véhicules prototypes est prévue en Septembre 2002, puis celle d une flotte de 20 véhicules équipés en Avril Ces véhicules seront utilisés pendant un an par une centaine de conducteurs volontaires (répartis en cinq vagues successives de 20 conducteurs) sur une zone expérimentale située dans le secteur de Versailles et de Saint Quentin en Yvelines. Chaque conducteur disposera du véhicule pendant deux mois et pourra utiliser le dispositif selon ses différents modes d action : informatif, actif volontaire, actif permanent. Le bilan de cette expérimentation en vraie grandeur est attendu fin Les travaux de l équipe projet ont produit mi Février 2002 des cahiers des charges ou des documents de spécifications ainsi qu un document de synthèse en cours de rédaction intitulé «rapport d approfondissement technique du scénario LAVIA». Les fournisseurs pressentis pour la réalisation du systèmes de navigation (VDO, Clarion) n ont pas répondu à la demande de l équipe projet dans des conditions satisfaisantes et l on s oriente vers un développement spécifique assuré par la société TRIALOG et vers une livraison des véhicules prototypes en Septembre. La pré-évaluation sur prototype de l usage et de l acceptation du système LAVIA en situation réelle de conduite, qui sera réalisée par l INRETS, commencera en octobre Contact :

9 PRIMEQUAL Programme de recherche inter organismes pour une meilleure qualité de l air à l échelle locale Après cinq années de soutien aux recherches sur la pollution atmosphérique -de la connaissance des émissions à celles des impacts sur la santé- les instances du programme Primequal-Predit ont souhaité que les années 2000 et 2001 soient consacrées au bilan des connaissances acquises et à leur valorisation auprès de l ensemble des acteurs concernés (ministères, collectivités, citoyens, etc.). A l issue de cette période, il est apparu nécessaire de poursuivre cette action de soutien à la recherche et de lancer une deuxième phase du programme, dénommée Primequal 2, dont l objectif est de fournir les bases scientifiques nécessaires à l évaluation des risques sanitaires et environnementaux de la pollution atmosphérique, afin d'aider à la mise en place des dispositifs de gestion adaptés. Ce programme a vocation à être partie prenante du Predit 3. Primequal 2 est articulé autour de trois axes. Le premier concerne l exposition aux polluants atmosphériques et ses déterminants ; le deuxième vise à mieux connaître les effets de la pollution sur la santé, les écosystèmes, le bâti, et plus largement sur les individus, la société humaine et son environnement ; le troisième et dernier a pour objectif d'élaborer les outils et méthodes nécessaires à la mise en place et à l évaluation des politiques publiques. L appel à des projets de recherche complets ou à des projets de définition a été ouvert entre juin et septembre Cette seconde catégorie avait pour but soit de mobiliser des équipes nouvelles, soit d'encourager les chercheurs à aborder de nouveaux thèmes encore peu explorés en soutenant un travail préparatoire (études de faisabilité, de validation de modèles expérimentaux, d'établissement de collaboration, etc.). 95 projets ont été reçus en réponse à l'appel à propositions, dont 76 projets de recherche complets et 19 de définition. Les propositions ont été expertisées par le conseil scientifique les 7, 8 et 9 novembre (23 de recherche et 8 de définition) ont été jugées d excellente qualité scientifique (A) et 32 (30 de recherche et 2 de définition) de qualité acceptable (B) ; ces dernières étaient donc, susceptibles d être sélectionnées sous réserve de certaines modifications. Le 6 décembre, le comité d'orientation a retenu 30 projets classés A et 5 classés B, avec des réserves émises par le comité scientifique. Contact :

10 Predit 3 ( ) Les prochaines étapes Mise en place des instances : avril-juin 2002 Programme détaillé : septembre 2002 Séminaire de lancement : septembre 2002

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Nouveaux services et Connectivités : de l innovation au déploiement L'année 2016 sera celle de la mise en œuvre des décisions adoptées au niveau mondial à l occasion de la conférence

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES COMMUNICATION DE LA COMMISSION FR FR FR COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 16.12.2008 COM(2008) 886 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION Plan d action pour le déploiement de systèmes de transport intelligents en Europe

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

La cartographie des 4 programmes de recherche

La cartographie des 4 programmes de recherche 1 La cartographie des 4 programmes de recherche Première étape des séances de think tank créativité du pôle «identification des thèmes de recherche» visant à structurer les 4 programmes de recherche, ce

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Les transports intelligents enjeux et action publique. formation ENTE Aix 16 juin 2014 Patrick Gendre, CEREMA DTerMed

Les transports intelligents enjeux et action publique. formation ENTE Aix 16 juin 2014 Patrick Gendre, CEREMA DTerMed Les transports intelligents enjeux et action publique formation ENTE Aix 16 juin 2014 Patrick Gendre, CEREMA DTerMed 05/06/2014 Sommaire on ne traitera que de route et transports de personnes 1. présentation

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

PROGRAMME SYSTÈME DE TRANSPORT

PROGRAMME SYSTÈME DE TRANSPORT PROGRAMME SYSTÈME DE TRANSPORT RÉFLEXIONS & EXPERTISES PARTAGÉES POUR DES SOLUTIONS INNOVANTES DE TRANSPORT URBAIN Depuis l origine du Pôle en 2006, le programme SYSTÈME DE TRANSPORT de LUTB a tenu vingt-six

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Mobilité intelligente et optimisation de l'usage des réseaux routiers

Mobilité intelligente et optimisation de l'usage des réseaux routiers Dossier Mobilité intelligente et optimisation de l'usage des réseaux routiers Réalisé par Carine DUWAT Le 07/07/2014 SOMMAIRE Introduction 3 I. La mobilité multimodale intelligente (2MI) 3 1. Circulation,

Plus en détail

Synthèse du questionnaire en ligne

Synthèse du questionnaire en ligne èmes Rencontres Régionales pour la Biodiversité VENDREDI SEPTEMBRE 0 Université de Caen Basse-Normandie Amphithéâtre Oresme Vers un observatoire régional de la biodiversité en Basse-Normandie Synthèse

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE Journée d études association des agents comptables 15 NOVEMBRE 2012 Amue-2012

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Appel à communication

Appel à communication Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie (MEDDE, Paris, France) Commissariat général au développement durable (CGDD) Direction de la recherche et de l innovation (DRI) Service

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat Souheil SOUBRA CSTB Responsable de la division MOD-EVE (Modélisation des phénomènes physiques & Environnements Virtuels Enrichis)

Plus en détail

La sécurité des usagers 2RM

La sécurité des usagers 2RM CETE Normandie Centre Département Infrastructures de Transport Multimodales ERA34 Accidentologie, Trajectographie et Risques Routiers La sécurité des usagers 2RM Panorama de la recherche Éric Violette,

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

La mobilité de demain

La mobilité de demain 8 E CONGRES EUROPEEN ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR La mobilité de demain 12 juin 2014 Lille Grand Palais Synthèse Sommaire La mobilité de demain... 3 Etat des lieux et vision d un grand groupe de la construction

Plus en détail

Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007

Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007 Schéma Régional des Infrastructures et des Transports en Aquitaine Conférence territoriale de DORDOGNE 14 novembre 2007 Conférence territoriale du SRIT 14 novembre 2007 1 Conférence territoriale de Dordogne!

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

u est-ce qu on peut faire?

u est-ce qu on peut faire? u est-ce qu on peut faire? Y a quelque chose qui tourne pas rond! Le sujet sur lequel nous les enfants du CME voulons travailler tourne autour de l environnement. Pour commencer, Loïc (de l Agence Citexplic)

Plus en détail

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne

Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne Casablanca - Maroc Pour un système de Transport moderne 1 GRANDE METROPOLE AFRICAINE Grands projets de développements Cité Financière Internationale. Hub Pour l Afrique 1 200 Km² avec 70 Km de littoral

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

1 er Comité de Pilotage. Etude départementale sur le déploiement de bornes de charge pour véhicules électriques. 16 septembre 2014

1 er Comité de Pilotage. Etude départementale sur le déploiement de bornes de charge pour véhicules électriques. 16 septembre 2014 1 er Comité de Pilotage Etude départementale sur le déploiement de bornes de charge pour véhicules électriques 16 septembre 2014 Introduction Présentation du Comité de Pilotage Présidé par le SYANE (JP

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs «SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs Gadget technologique ou un outil de la mobilité durable? www.gart.org Plaq_GART.indd 1 18/11/09 11:20:42 Logica, partenaire du GART dans la conduite

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Evaluation des projets de logistique urbaine

Evaluation des projets de logistique urbaine Evaluation des projets de logistique urbaine FRELON, Semaine ATHENS Ecole des Mines, Paris le 15 Mars 2011 Danièle Patier, Chercheur associé au Laboratoire d Economie des Transports, Lyon Contexte Aucune

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain

www.wattmobile.fr L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain L opérateur intermodal qui développe les infrastructures et les services de déplacement en véhicules électriques en milieu urbain www.wattmobile.fr Dossier de presse Wattmobile 1 1. Vision et Missions

Plus en détail

Conseil Economique et Social

Conseil Economique et Social NATIONS UNIES E Conseil Economique et Social Distr. GENERALE TRANS/AC.7/2002/1 14 décembre 2001 Originale : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIC POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe pluridisciplinaire

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Agence Française de l'information Multimodale et de la Billettique GT SIM AOT 11-03-2010

Agence Française de l'information Multimodale et de la Billettique GT SIM AOT 11-03-2010 Agence Française de l'information Multimodale et de la Billettique GT SIM AOT 11-03-2010 WWW.developpement-durable.gouv.fr Réunion du GT SIM AOT 11/3/2010 Rappel PREDIM Situation actuelle AFIMB et Grenelle

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

Déclaration d'intention pour un projet intégré de voiture électrique à batterie

Déclaration d'intention pour un projet intégré de voiture électrique à batterie INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE SUR LES TRANSPORTS ET LEUR SECURITE LABORATOIRE TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT Bron, le 6 avril 2005 J-P. Roumégoux Déclaration d'intention pour un projet intégré de voiture

Plus en détail

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS?

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? Organisateur CENTRE D ÉTUDES SUR LES RÉSEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES (CERTU) Coordinateur Thierry GOUIN, Chargé

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche 1 1 1 Contexte et enjeux Un engagement territorial pour le climat Objectifs du plan climat d ici 2020 : les 3x20-20% des émissions de gaz à effet

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Élaboration du volet «éolien» du schéma régional du climat, de l air et de l énergie DREAL Nord Pas de Calais Service ECLAT CCTP volet éolien du SRCAE page 1

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Contexte de la mobilité urbaine Besoins Population

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

Ligue contre la Violence Routière

Ligue contre la Violence Routière Ligue contre la Violence Routière La Ligue contre la violence routière, notre confrère français, vient de lancer la voiture citoyenne. Elle tient compte aussi bien de la protection de l environnement que

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

Systèmes de Transports Intelligents (STI) et Mobilité. Pour des compétences toujours à la pointe

Systèmes de Transports Intelligents (STI) et Mobilité. Pour des compétences toujours à la pointe Pour des compétences toujours à la pointe Systèmes de Transports Intelligents (STI) et Mobilité Une offre complète de formation pour développer, certifier vos compétences et accéder aux nouveaux métiers

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail