immobilier Les nouveautés fiscales 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "immobilier Les nouveautés fiscales 2012"

Transcription

1 immobilier Les nouveautés fiscales 2012 cic.fr

2 2 Dans un contexte de réduction du déficit budgétaire, le gouvernement révise à la baisse un certain nombre d'avantages fiscaux pour 2012, notamment en matière d'immobilier d habitation. Les principales modifications concernent les travaux en faveur du développement durable et l investissement locatif (notamment le dispositif Scellier). Dans le même temps, le régime d imposition des plus-values immobilières est modifié et les exigences en matière d amélioration de la performance énergétique des logements sont renforcées. Que vous soyez déjà propriétaire ou envisagiez un investissement immobilier ou des travaux, connaître la fiscalité appliquée à votre projet vous permettra de réaliser des choix pertinents. Ce guide a pour objectif de vous présenter les principales modifications fiscales pour 2012 concernant l immobilier d habitation.

3 Améliorer son logement CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE Pour inciter les particuliers à réaliser des travaux en faveur du développement durable, l État a mis en place en 2010 un crédit d impôt dont le taux dépend de la nature des travaux, de leur date de réalisation et du type de logement. Contrairement à une réduction d impôt, un crédit d impôt est remboursable s il est supérieur à l impôt dû par le contribuable. Qu est-ce qui change? Les taux de crédit d impôt sont revus à la baisse en Ce dispositif est par ailleurs prorogé jusqu au 31 décembre 2015 pour les logements achevés depuis plus de deux ans. À compter du 1 er janvier 2013, date d entrée en vigueur de la nouvelle réglementation thermique, les immeubles achevés depuis moins de deux ans ne pourront plus bénéficier de ce dispositif. Pour les dépenses payées à compter du 1 er janvier 2012, la liste des travaux éligibles au crédit d impôt est élargie et la réalisation d au moins deux types de travaux dans les logements achevés depuis plus de deux ans permet de bénéficier d une majoration des taux du crédit d impôt. Vous en trouverez le détail dans le tableau page 5. Le cumul de l Éco-Prêt à Taux Zéro et du crédit d impôt développement durable est à nouveau possible pour les offres de prêt émises à compter du 1 er janvier 2012, sous réserve que le revenu fiscal de référence 2010 des emprunteurs ne dépasse pas e. 3

4 QUI EST CONCERNÉ? Vous êtes locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit. Vous êtes fiscalement domicilié en France. Il s agit d un logement constituant votre habitation principale ou d un logement achevé depuis plus de deux ans, dont vous êtes propriétaire et que vous vous engagez à louer nu à usage d habitation principale pendant une durée minimale de cinq ans, à des personnes autres que votre conjoint ou qu un membre de votre foyer fiscal. Quels montants? Le montant du crédit d impôt est calculé en fonction : du type de travaux entrepris : isolation thermique, régulation de chauffage, production d énergie utilisant une source d énergie renouvelable, etc. (voir tableau ci-contre) ; du montant total des dépenses TTC payées (subventions déduites, hors main-d œuvre*). Ces montants sont à apprécier sur une période glissante de cinq années consécutives entre le 1 er janvier 2005 et le 31 décembre 2015 et leur total est plafonné en fonction de votre situation familiale : à pour une personne seule par personne à charge ; à pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune par personne à charge ; à entre le 1 er janvier 2009 et le 31 décembre 2015 pour les logements donnés à la location (trois logements maximum par foyer fiscal). * Sauf pour les travaux d isolation thermique des parois opaques depuis 2009 et les travaux de pose d échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques à compter de

5 Type d équipement ouvrant droit à crédit d impôt Taux du crédit d impôt 2011 Taux du crédit d impôt 2012 Taux du crédit d'impôt 2012 si cumul de travaux (1) Dans des immeubles de plus de deux ans Chaudières à condensation 13 % 10 % 18 % Matériaux d isolation thermique des parois vitrées (hors main-d œuvre) (2) 13 % 10 % 18 % Volets isolants et portes d entrées donnant sur l extérieur (2) 13 % 10 % -- Chaudières à micro-cogénération gaz ( 3 KV/A par logement) Nouveauté % 26 % Matériaux d isolation thermique des parois opaques (main-d œuvre incluse) (3) 22 % 15 % 23 % Matériaux de calorifugeage 22 % 15 % -- Appareils de régulation du chauffage 22 % 15 % -- Diagnostic de performance énergétique, en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire (un seul par période de cinq ans) (4) 45 % 32 % -- Dans des immeubles neufs ou anciens Équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales (5) 22 % 15 % -- Équipements de raccordement aux réseaux de chaleur alimentés majoritairement par des énergies renouvelables ou des installations de cogénération (6) 22 % 15 % -- Équipements de production d énergie utilisant une source d énergie renouvelable (éolienne, hydraulique, etc.) 45 % 32 % 40 % Panneaux photovoltaïques 22 % 11 % -- Chaudières et équipements de chauffage ou de production d eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses (5) Cas général En cas de remplacement des mêmes matériels Pompes à chaleur (autres qu air/air) dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d eau chaude sanitaire (hors pompes à chaleur géothermiques) Pompes à chaleur géothermiques dont la finalité essentielle est la production de chaleur 22 % 36 % 15 % 26 % 23 % 34 % 22 % 15 % 23 % 36 % 26 % 34 % Pompes à chaleur (autres qu air/air) thermodynamiques produisant exclusivement de l eau chaude sanitaire 36 % 26 % 34 % Pose de l échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques 36 % 26 % -- (1) La réalisation d au moins deux types de travaux (signalés par ce symbole ) dans les logements achevés depuis plus de deux ans permet de bénéficier d une majoration des taux du crédit d impôt. (2) À compter du 01/01/2012, en cas d acquisition de matériaux d isolation des parois vitrées, de volets isolants ou de porte d entrée d une maison individuelle, il ne sera possible de bénéficier de l avantage fiscal qu à la condition de réaliser un bouquet de travaux. (3) Pour ces dépenses, un plafond spécifique est instauré depuis le 01/01/ Ce plafond, à inclure dans le plafond général pluriannuel des dépenses, est fixé à 150 TTC/m 2 de parois isolées par l'extérieur et à 100 TTC/m 2 de parois isolées par l'intérieur. (4) Dépenses payées entre le 01/01/2009 et le 31/12/2015 (31/12/2012 pour les logements de moins de deux ans). (5) Dépenses payées entre le 01/01/2007 et le 31/12/2015 (31/12/2012 pour les logements de moins de deux ans). (6) Dépenses payées entre le 01/01/2006 et le 31/12/2015 (31/12/2012 pour les logements de moins de deux ans). 5

6 TAUX DE TVA RÉDUIT SUR LES TRAVAUX DANS LES LOCAUX D HABITATION La loi de finances rectificative porte le taux réduit de TVA de 5,5 % à 7%. Ce nouveau taux s applique à certains travaux d entretien, d aménagement, de transformation ou d amélioration effectués dans des logements dont la construction est achevée depuis plus de deux ans et qui sont réalisés par des professionnels. Les propriétaires comme les locataires peuvent en bénéficier. En cas d urgence (plomberie si fuite d eau, serrurerie après effraction, etc.), le taux réduit est applicable, quelle que soit l ancienneté de l immeuble. 7 % C'est le nouveau taux de TVA s'appliquant aux travaux payés à compter du 1 er janvier Le nouveau taux de 7 % s applique aux travaux payés à compter du 1 er janvier Toutefois, l ancien taux de 5,5 % pourra être appliqué pour des travaux réalisés à partir du 1 er janvier 2012 à la double condition que : le devis ait été daté et accepté par les deux parties avant le 20 décembre 2011 ; et qu un acompte ait été versé avant cette même date. À noter : la loi n impose pas de délai quant au paiement du solde pour bénéficier du taux réduit à 5,5 %. Concernant les opérations facturées depuis le 1 er janvier 2010, le taux de TVA sur les systèmes de climatisation et les pompes à chaleur air/air est fixé à 19,6 % (les travaux d installation ou de remplacement relevant toujours du taux réduit de 7 %) C'est le plafond pluriannuel des dépenses d'équipement ouvrant droit à une aide pour une personne seule âgée ou handicapée. CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE L AIDE AUX PERSONNES Il concerne les dépenses d équipements pour les personnes âgées ou handicapées et les travaux de protection contre les risques technologiques, payées sur une période de cinq années civiles consécutives comprises entre le 1 er janvier 2005 et le 31 décembre Le plafond pluriannuel des dépenses, à apprécier sur cinq années glissantes, est fixé à pour une personne seule et à pour un couple marié ou pacsé (majorations pour personnes à charge identiques à celles applicables aux travaux en faveur du développement durable). À compter du 1 er janvier 2012, les plafonds sont doublés en cas de réalisation de travaux prescrits par un plan de prévention des risques technologiques (à l exclusion des travaux réalisés par les propriétaires bailleurs). Le taux du crédit d impôt varie en fonction de la nature de la dépense. À savoir : depuis le 1 er janvier 2012, l installation d ascenseurs électriques n ouvre plus droit à l avantage fiscal. 6

7 Réaliser un investissement locatif DISPOSITIF SCELLIER Le dispositif Scellier s applique aux investissements réalisés entre le 1 er janvier 2009 et le 31 décembre 2012 par des personnes physiques ou des sociétés de personnes relevant des revenus fonciers. Il concerne principalement les constructions et les acquisitions de logements neufs ou en état futur d achèvement. Qu est-ce qui change? Pour les investissements (acquisition ou dépôt de demande de permis de construire) réalisés à compter du 1 er janvier 2012, seuls les logements respectant la norme BBC 2005 ouvrent droit à la réduction d impôt. La réduction est désormais également ouverte : aux logements acquis entre le 01/01/2009 et le 31/12/2012 ayant fait l objet de travaux concourant à la production d un immeuble neuf au sens de la TVA immobilière ; aux logements acquis en 2012 et qui ont fait l objet entre ces mêmes dates de travaux de réhabilitation ; aux locaux affectés à un autre usage que l habitation acquis en 2012 et qui ont fait l objet entre ces mêmes dates de travaux de transformation en logements. 7

8 Dans ces deux derniers cas : l acquéreur qui entend bénéficier de la réduction d impôt n est plus tenu d'acheter un bien puis de le réhabiliter ou de le transformer en logement mais peut l'acquérir avec ces travaux déjà effectués. L achèvement des travaux doit intervenir au plus tard le 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l achat du logement. S agissant des logements acquis en l état futur d achèvement ou que le contribuable fait construire, le délai d achèvement des travaux est porté à trente mois suivant la date d obtention du permis de construire ou de la déclaration d ouverture de chantier. Quel montant? Le contribuable ne peut bénéficier, au titre d une même année d imposition, de la réduction d impôt que pour l acquisition, la construction ou la transformation d un seul logement. La réduction d impôt est calculée sur le prix de revient du logement éligible, retenu dans la limite de Pour les dépenses payées à compter du 1 er janvier 2012, la loi met en place un plafonnement du prix du logement par mètre carré de surface habitable, en complément de la limite globale de

9 Depuis 2011, le taux de réduction d impôt est différent selon que le logement répond à la norme BBC (bâtiment basse consommation) ou non BBC (avec demande de permis de construire déposé avant le 1 er janvier 2012), afin de favoriser la construction d habitations à forte performance énergétique. De plus, conséquence de la diminution des taux de ce dispositif et de la nouvelle réduction des niches fiscales, les taux de réduction d impôt pour 2012 sont ramenés à : 13 % pour les logements BBC ; 6 % pour les logements non BBC qui ont fait l objet d une demande de permis de construire déposée avant le 1 er janvier 2012 (aucune réduction pour les logements non BBC dont le permis a été déposé après cette date). À savoir Les logements acquis entre le 1 er janvier et le 31 mars 2012 peuvent bénéficier, dans certains cas, du taux de réduction d'impôt prévu pour Toutefois, si le contribuable justifie avoir pris, avant le 31 décembre 2011, l engagement de réaliser un investissement immobilier, il pourra bénéficier de la réduction d impôt au taux en vigueur en Cet engagement peut prendre la forme d une réservation, à condition qu elle ait été enregistrée chez un notaire ou auprès d un service des impôts avant le 31 décembre 2011, et que la date de l acte authentique soit au plus tard le 31 mars Un dispositif transitoire est instauré pour les logements acquis entre le 1 er janvier et le 31 mars 2012 et qui ont fait l objet d un contrat de réservation signé devant notaire ou enregistré au service des impôts, au plus tard le 31 décembre 2011 : le taux de réduction d impôt est celui de 2011, soit 22 % pour les logements BBC et 13 % pour les logements non BBC. 9

10 TAXE SUR LES LOYERS ÉLEVÉS DES MICRO-LOGEMENTS exemple Pour un logement de 10 m² loué mensuellement au prix de 700 situé en zone A où le loyer de référence est de 400 (10 x 40 ). L écart entre le loyer perçu et le loyer de référence est de 300, soit 75 % du loyer de référence. Le taux de la taxe pour cet écart est fixé à 33 %. Le propriétaire bailleur sera donc soumis à une taxe s élevant à (700 x 12 x 33 %). Afin d inciter les propriétaires bailleurs à réduire le montant des loyers des logements de moins de 14 m², les loyers perçus à compter du 1 er janvier 2012 sont assujettis à une nouvelle taxe annuelle. Cette mesure concerne les locations nues ou meublées pour une durée minimale de neuf mois, situées dans les communes des zones géographiques qui présentent un déséquilibre important entre l offre et la demande de logements (zone A*). Le montant de la taxe est déterminé en fonction de l écart entre le montant du loyer mensuel perçu (hors charges) et la valeur d un loyer mensuel de référence, qui est fixé à 40 /m² de surface habitable. Le taux de la taxe est établi en fonction de l écart constaté entre le loyer perçu et le loyer de référence, et s applique sur le montant des loyers perçus au cours de l année civile. La déclaration et la perception de cette taxe suivent les mêmes règles que celles de l impôt sur le revenu. (Voir tableau ci-dessous.) * Principalement Paris et sa deuxième couronne, certaines communes de la Côte d Azur et du Genevois français. Écart entre le montant du loyer mensuel (charges non comprises) et le loyer mensuel de référence Taux de la taxe < 15 % 10 % 15 % et < 30 % 18 % 30 % et < 55 % 25 % 55 % et < 90 % 33 % 90 % 40 % 10

11 Céder son bien RÉGIME D IMPOSITION DES PLUS-VALUES IMMOBILIÈRES Plusieurs nouveautés affectent les plus-values réalisées à l occasion de la cession à titre onéreux d immeubles par les particuliers dans le cadre de la gestion de leur patrimoine privé. Pour les cessions réalisées à compter du 1 er février 2012, l abattement de 10 % par année de détention au-delà de la cinquième est remplacé par un abattement dont le taux est progressif et qui permet d effacer la plus-value après trente ans de détention (contre quinze ans avant la réforme). Cet abattement progressif est de : 2 % pour chaque année de détention entre la 6 e et la 17 e année de détention ; 4 % pour chaque année de détention entre la 18 e et la 24 e année de détention ; 8 % pour chaque année de détention entre la 25 e et la 30 e année de détention. Par ailleurs, deux nouveaux cas d exonération sont créés : la première cession d un logement qui n est pas la résidence principale du cédant, lorsque ce dernier n a pas été propriétaire de sa résidence principale au cours des quatre années précédant la cession. Le prix de cession doit être remployé dans l acquisition ou la construction de sa nouvelle résidence principale, dans un délai de vingt-quatre mois à compter de la cession ; la cession d un bien qui constituait la résidence principale d une personne âgée résidant en maison de retraite ou en foyer d accueil. La cession doit intervenir dans un délai inférieur à deux ans suivant l entrée du cédant dans l établissement ; ce dernier doit respecter des conditions de ressources et ne pas être assujetti à l impôt de solidarité sur la fortune (ISF). À noter, la plus-value résultant de la cession d une résidence principale reste exonérée (pour les autres cas d exonération voir le Guide immobilier page 28). 11

12 Pour plus d informations INTERNET n n n n n n n téléphone n (0,12 TTC/min depuis un poste fixe.) Il est rappelé, conformément à l article L312-5 du Code de la consommation, qu en matière de prêts immobiliers l emprunteur dispose d un délai de réflexion de dix jours. La vente est subordonnée à l obtention du prêt : si celui-ci n est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Crédit Industriel et Commercial - Société anonyme au capital de e - 6, avenue de Provence Paris - RCS Paris N ORIAS : Banque CIC Nord Ouest - Société anonyme au capital de e - 33, avenue Le Corbusier Lille RCS Lille N ORIAS : Banque CIC Ouest - Société anonyme au capital de e - 2, avenue Jean-Claude Bonduelle BP Nantes Cedex 1 - RCS Nantes N ORIAS : Banque CIC Est - Société anonyme au capital de e - 31, rue Jean Wenger-Valentin Strasbourg RCS Strasbourg - N ORIAS Banque Transatlantique - Société anonyme au capital de , avenue Franklin D. Roosevelt Paris - RCS N ORIAS CIC Iberbanco - Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de e - 8, rue d Anjou Paris - RCS Paris N ORIAS : Lyonnaise de Banque - Société anonyme au capital de e - 8, rue de la République Lyon - RCS Lyon N ORIAS : Banque CIC Sud Ouest - Société anonyme au capital de e - 42, cours du Chapeau Rouge Bordeaux - RCS Bordeaux N ORIAS : Banques régies par les articles L et suivants du Code monétaire et financier - pour les opérations effectuée en leur qualité d intermédiaires en opérations d assurance (www.orias.fr). Contrats d assurance souscrits auprès de ACM VIE SA et ACM IARD SA distribués sous la marque CIC. Achevé de rédiger le 02/03/2012. Directeur de la publication : Claire Brun Rédacteurs : Claire Brun, Agnès Étienne, Jean-Marc Gobert Conseil éditorial : Virginie Chazal, Audrey Firmin Crédits photo : Christian Michel/ View/Photononstop, Thinkstock 2012 Conception et réalisation : Impression : Interprint Dépôt légal : mars Supplément du Guide immobilier Ne peut être diffusé séparément. Photos et document non contractuels. Les informations de ce document n'ont aucun caractère contractuel et n engagent pas la responsabilité du groupe CIC.

13 Pour plus d informations INTERNET n n n n n n n téléphone n (0,12 TTC/min depuis un poste fixe.) Il est rappelé, conformément à l article L312-5 du Code de la consommation, qu en matière de prêts immobiliers l emprunteur dispose d un délai de réflexion de dix jours. La vente est subordonnée à l obtention du prêt : si celui-ci n est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Crédit Industriel et Commercial - Société anonyme au capital de e - 6, avenue de Provence Paris - RCS Paris N ORIAS : Banque CIC Nord Ouest - Société anonyme au capital de e - 33, avenue Le Corbusier Lille RCS Lille N ORIAS : Banque CIC Ouest - Société anonyme au capital de e - 2, avenue Jean-Claude Bonduelle BP Nantes Cedex 1 - RCS Nantes N ORIAS : Banque CIC Est - Société anonyme au capital de e - 31, rue Jean Wenger-Valentin Strasbourg RCS Strasbourg - N ORIAS Banque Transatlantique - Société anonyme au capital de , avenue Franklin D. Roosevelt Paris - RCS N ORIAS CIC Iberbanco - Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de e - 8, rue d Anjou Paris - RCS Paris N ORIAS : Lyonnaise de Banque - Société anonyme au capital de e - 8, rue de la République Lyon - RCS Lyon N ORIAS : Banque CIC Sud Ouest - Société anonyme au capital de e - 42, cours du Chapeau Rouge Bordeaux - RCS Bordeaux N ORIAS : Banques régies par les articles L et suivants du Code monétaire et financier - pour les opérations effectuée en leur qualité d intermédiaires en opérations d assurance (www.orias.fr). Contrats d assurance souscrits auprès de ACM VIE SA et ACM IARD SA distribués sous la marque CIC. Achevé de rédiger le 02/03/2012. Directeur de la publication : Claire Brun Rédacteurs : Claire Brun, Agnès Jean-Marc Gobert Conseil éditorial : Virginie Chazal, Audrey Firmin Crédits photo : Christian Michel/View/ Photononstop, Thinkstock 2012 Conception et réalisation : Impression : Interprint Dépôt légal : mars Réf. : Mars Direction Commerciale, Marketing et Communication - Photos et document non contractuels. Les informations de ce document n'ont aucun caractère contractuel et n engagent pas la responsabilité du groupe CIC.

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2012

LOI DE FINANCES POUR 2012 LOI DE FINANCES POUR 2012 Face aux difficultés conjoncturelles, un plan de retour à l équilibre des finances publiques a été mis en œuvre à travers la loi de finances pour 2012 et une 4 ème loi de finances

Plus en détail

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions J économise, je préserve l environnement Crédits d impôts Fiscalité Prime Energie Aides GrEEn Solutions 2015 Les Crédits d impôts ce qui change en 2015 Le Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) change

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Performance énergétique de la résidence principale

Performance énergétique de la résidence principale Plus d informations? Sur la législation et les règlementations en matière d immobilier et de performance énergétique : www.ademe.fr www.anah.fr www.legifrance.gouv.fr www.logement.gouv.fr www.impots.gouv.fr

Plus en détail

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 Février 2014 TVA 2014 Mode d emploi 2 Au 1er Janvier 2014 3 nouveaux Taux : Taux normal : 20 % Taux intermédiaire : 10 % Taux réduit : 5.5 %

Plus en détail

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable»

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable» DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES CHARENTE Mai 2012 Question n 1 Le logement est-il occupé à titre de résidence principale? Question n 2 Êtes-vous propriétaire occupant ou locataire? Question

Plus en détail

d investir ancien www.ffbatiment.fr

d investir ancien www.ffbatiment.fr Mémo 2005 19 raisons d investir dans l immobilier ancien www.ffbatiment.fr Crédit d impôt Développement durable Jusqu au 31 décembre 2009 Vous achetez des votre habitation équipements pour principale Crédit

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 L administration fiscale a précisé les modalités d application du crédit d impôt développement durable (CIDD) résultant de la loi de finances

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières àdisposition des ménages 20 millions de logements devront être rénovés d ici à2050 sur les 31 millions existants. Magazine des

Plus en détail

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable»

Conditions pour l'obtention d'un crédit d'impôt «développement durable» DIRECTION DEPARTEMENTALE DES FINANCES PUBLIQUES CHARENTE juin 2011 Question n 1 Le logement vous appartient-il (que vous soyez occupant ou bailleur) ou en en êtes vous locataire? Question n 2 Le logement

Plus en détail

Barème de l impôt sur le revenu

Barème de l impôt sur le revenu Refonte du barème Barème de l impôt sur le revenu Suppression de la première tranche d imposition au taux de 5,5 % Revalorisation des limites et seuils associés au barème de 0,5 % Barème applicable à l

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli La maîtrise des dépenses d énergie repose sur trois principes : Faire des économies diminuer les consommations de votre logement

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier!

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier! TABLEAU COMPARATIF DES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS DE LA LOI SCELLIER Le tableau ci-dessous présente toutes les différences et les avantages des régimes de défiscalisation immobilière : loi Scellier BBC ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX

TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT > LES QUESTIONS À SE POSER AVANT D ENTREPRENDRE DES TRAVAUX TRAVAUX D AMÉLIORATION DE L HABITAT SOMMAIRE 04 ENTREPRENDRE DES TRAVAUX, QUELS AVANTAGES? 06 QUELLES AIDES

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues

TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures prévues Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment de l Isère 3 cours Jean Jaurès 38130 ECHIROLLES - Tél. 04 76 09 39 36 - Fax 04 76 22 23 65 TVA-CIDD en 2014 : le point sur les mesures

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 MARS 2012 4 A-5-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 MARS 2012 4 A-5-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 MARS 2012 4 A-5-12 CREDIT D IMPOT ECO-PRET A TAUX ZERO. CREDIT D IMPOT SUR LE REVENU EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE. AMENAGEMENTS APPORTES

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

POUR UN HABITAT DURABLE > LABELS, AIDES, FINANCEMENTS L ESSENTIEL POUR BIEN CHOISIR.

POUR UN HABITAT DURABLE > LABELS, AIDES, FINANCEMENTS L ESSENTIEL POUR BIEN CHOISIR. POUR UN HABITAT DURABLE > LABELS, AIDES, FINANCEMENTS L ESSENTIEL POUR BIEN CHOISIR. L HABITAT DURABLE, C EST QUOI? L HABITAT DURABLE RÉPOND AUJOURD HUI À QUATRE ATTENTES BIEN PRÉCISES : Améliorer le confort

Plus en détail

Incitations fiscales

Incitations fiscales Amélioration énergétique des logements Incitations fiscales Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Recentrage sur la rénovation lourde 10 taux remplacés

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 41 DU 4 AVRIL 2012 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-18-12 INSTRUCTION DU 2 AVRIL 2012 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES D EQUIPEMENT DE L HABITATION

Plus en détail

changez vos menuiseries et faites des économies!

changez vos menuiseries et faites des économies! changez vos menuiseries et faites des économies! AIDES FINANCIÈRES POUR LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2014 The world looks better Remplacez vos menuiseries par des fenêtres aluminium et

Plus en détail

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale Source : REVUE FIDUCIAIRE / N 3281 / Loi de finance pour 2009. Loi 2008-1425 du 27 décembre 2008 Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale * Aménagements

Plus en détail

SCP Jacqueline Calvet-Lèques Dominique Baudet Olivier Desoutter Notaires associés à Nouméa

SCP Jacqueline Calvet-Lèques Dominique Baudet Olivier Desoutter Notaires associés à Nouméa SCP Jacqueline Calvet-Lèques Dominique Baudet Olivier Desoutter Notaires associés à Nouméa NOTE DE PRESENTATION DU DISPOSITIF FISCAL EN FAVEUR DES INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR DU LOGEMENT INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2012 Date :

LOI DE FINANCES 2012 Date : Titre : Référence : LOI DE FINANCES 2012 Date : IG12 001 01.2012 Face aux difficultés conjoncturelles, un plan de retour à l équilibre des finances publiques a été mis en œuvre à travers la loi de finances

Plus en détail

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison au gaz naturel! Découvrez la solution de financement avantageuse proposée par notre partenaire, le Crédit Foncier Un prêt à taux privilégié proposé

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 RUBRIQUE Fiscalité Décret 2012-1532 du 29 déc. 2012 NOR : ETLL1240760D Journal officiel du 30 déc. 2012 Loi de finances pour 2013 du 29 déc. 2012 NOR : EFIX1234869L

Plus en détail

Guide économie d énergie et développement durable. Les Solutions Crédit Mutuel

Guide économie d énergie et développement durable. Les Solutions Crédit Mutuel Guide économie d énergie et développement durable Les Solutions Crédit Mutuel Parmi l ensemble des secteurs économiques, le bâtiment constitue le plus gros consommateur d énergie en France. Il consomme

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

Immobilier. Des solutions économiques pour des projets écologiques. Economies d'énergie. Développement durable. cic.fr

Immobilier. Des solutions économiques pour des projets écologiques. Economies d'énergie. Développement durable. cic.fr Immobilier Des solutions économiques pour des projets écologiques Economies d'énergie Développement durable cic.fr SOMMAIRE 01 02 LES FINANCEMENTS pages A CHACUN SON PROJET pages Eco-Prêt à taux zéro Prêt

Plus en détail

Formation crédit d impôt 2012

Formation crédit d impôt 2012 Formation crédit d impôt 2012 CI 2012 : rappel des fondamentaux Pourqui? Locataires, propriétaires ou bailleurs Domiciliation fiscale en France Contribuablespayantdesimpôtssurlerevenuounon Pourquoi? Travaux

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2011

LOI DE FINANCES 2011 LOI DE FINANCES 2011 LOI SCELLIER : RÉDUCTION D IMPÔT POUR INVESTISSEMENT LOCATIF NEUF Dossier de référence 2011 Téléchargement http://www.dkformation.fr/telechargement www.dkformation.fr Formation Compétence

Plus en détail

Bâtiment Le Loubérance - 121 rue Jean Dausset BP 11530 84916 Avignon cedex 9 Tél : 04 90 31 02 59 / Fax : 04 90 88 26 31 contact@synthese-finance.

Bâtiment Le Loubérance - 121 rue Jean Dausset BP 11530 84916 Avignon cedex 9 Tél : 04 90 31 02 59 / Fax : 04 90 88 26 31 contact@synthese-finance. Bâtiment Le Loubérance - 121 rue Jean Dausset BP 11530 84916 Avignon cedex 9 Tél : 04 90 31 02 59 / Fax : 04 90 88 26 31 contact@synthese-finance.com I. Impôts, crédits d impôt et taxes II. Immobilier

Plus en détail

INFOSTech. crédit- d impôt. Crédit d impôt 2014 : Taux et exigences thermiques. Les menuiseries (Bois, PVC et Alu) Les volets isolants

INFOSTech. crédit- d impôt. Crédit d impôt 2014 : Taux et exigences thermiques. Les menuiseries (Bois, PVC et Alu) Les volets isolants INFOSTech Crédit d impôt 2014 : Les gammes concernées Les portes d entrée (Bois, PVC, Acier et Alu) Les menuiseries (Bois, PVC et Alu) Les volets isolants Qu est ce que le crédit d impôt : Rappel Le crédit

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble. 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble. 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 Table des matières Avant-propos.... 1 Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 1.1. Vente d un immeuble.... 5 1.1.1. Taux de droit

Plus en détail

Dispositif "Scellier" : logements anciens réhabilités et logements neufs

Dispositif Scellier : logements anciens réhabilités et logements neufs Source : Ministère du logement Dispositif "Scellier" : logements anciens réhabilités et logements neufs A compter du 1er janvier 2009 et jusqu au 31 décembre 2012, les investissements réalisés pour l acquisition

Plus en détail

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts INVESTIR EN LOI DUFLOT Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts Optimisons ensemble votre patrimoine LA LOI DUFLOT La loi de finances de 2013 définit un nouveau

Plus en détail

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie.

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie. Le Crédit s engage pour un monde plus vert Une relation durable, ça change la vie. ÉÉdito L Engagement en faveur des Economies d Energie Eco-Prêt à taux zéro, Prêt Économies d Énergies, Éco-enerJ+ ou

Plus en détail

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO HABITATION 1 Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL BBC EN CONTREPARTIE D UNE DURÉE DE CONSERVATION DES PARTS ÉGALE À LA DURÉE DE VIE

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CRÉDITS D'IMPÔTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (ACHAT CHAUDIÈRE, ISOLATION, POMPE CHALEUR, ETC)

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CRÉDITS D'IMPÔTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (ACHAT CHAUDIÈRE, ISOLATION, POMPE CHALEUR, ETC) Fiche Pratique Édition MyAvocat 2016 LES CRÉDITS D'IMPÔTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE (ACHAT CHAUDIÈRE, ISOLATION, POMPE CHALEUR, ETC) Fiche Pratique Édition MyAvocat 2016 Crédits d'impôts pour

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

L Espace Info Energie 72

L Espace Info Energie 72 L Espace Info Energie 72 Un dispositif national... LE SERVICE ESPACE INFO ENERGIE La mission première des conseillers INFO ENERGIE est de proposer aux particuliers, petites entreprises et petites collectivités

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble Table des matières Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 2 1.1. Vente d un immeuble... 2 1.2. Apport d un immeuble soumis aux droits

Plus en détail

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 La loi Duflot La LOI DUFLOT est accessible aux investisseurs depuis le 1er janvier 2013. Ce dispositif de défiscalisation consiste

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

E C L C E V A T I O N

E C L C E V A T I O N www.concept-elevation.com O N E P T E L E V A T I O N PLATEFORME ELEVATRIE MONTE ESALIER MONTE HARGE MONTE PLAT O N E P T E L E V A T I O N REDIT D IMPOT Le crédit d impôt en faveur de l aide aux personnes

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

LOI PINEL / RÉHABILITATION

LOI PINEL / RÉHABILITATION Voir aussi : Fiscalités, Scellier, Borloo neuf, De Robien recentré, De Robien neuf, Borloo Ancien, Besson ancien, Prêt Locatif Social, Plafonds et indices, Zonage, Duflot imprimer LOI PINEL / RÉHABILITATION

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Le Dispositif Duflot 2013

Le Dispositif Duflot 2013 TRANSACTION & CONSEIL Le Dispositif Duflot 2013 Investir pour construire son patrimoine IMMOBILIER RÉSIDENTIEL NEUF LE DISPOSITIF DUFLOT LA REDUCTION D IMPOT EST LIMITEE ChAQUE ANNEE A L AChAT DE DEUx

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier*

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* www.defiscalisation-diagnostic.com Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* * Sous réserve des décrets d application et d instruction fiscales à paraître pour la loi de finance rectificative

Plus en détail

Faire réaliser des travaux chez soi

Faire réaliser des travaux chez soi Faire réaliser des travaux chez soi Agence Locale de l Energie et du Climat SQY rue Haroun Tazieff, 78 11 Magny-les-Hameaux 01 0 7 98 90 - alec@energie-sqy.com du lundi au vendredi de 9h à 1h et de 1h0

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012

Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 Crédits d impôt énergie TVA réduite à 7% Prêt à taux zéro 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de la loi de finances 2012, des articles 200 quater, 200 quinquies,

Plus en détail

Duflot.org Tout sur la loi Duflot

Duflot.org Tout sur la loi Duflot Duflot.org Tout sur la loi Duflot Article 57 I. Après l article 199 octovicies du code général des impôts, il est inséré un article 199 novovicies ainsi rédigé : «Art. 199 novovicies. I. A. Les contribuables

Plus en détail

LE DISPOSITIF DUFLOT

LE DISPOSITIF DUFLOT LE DISPOSITIF DUFLOT La loi de finances pour 2013 créé un nouveau dispositif d investissement locatif dit «Duflot». Applicable à des opérations réalisées entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016,

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE EQUIPEMENTS ELIGIBLES AU 1 er JANVIER 2014

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE EQUIPEMENTS ELIGIBLES AU 1 er JANVIER 2014 CAPEB Côte d'or Février 2014 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE EQUIPEMENTS ELIGIBLES AU 1 er JANVIER 2014 1/ Les chaudières à condensation 2/ Les chaudières à micro-cogénération gaz 3/ Les matériaux

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 1 ER DECEMBRE 2011 5 B-14-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 1 ER DECEMBRE 2011 5 B-14-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 1 ER DECEMBRE 2011 5 B-14-11 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT SUR LES INTERETS D EMPRUNT VERSES AU TITRE DE L ACQUISITION OU DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Horizon Europe 2019. FCP non conforme, soumis au droit français. Éligible au PEA et au compte titres

Horizon Europe 2019. FCP non conforme, soumis au droit français. Éligible au PEA et au compte titres Horizon Europe 2019 FCP non conforme, soumis au droit français Éligible au PEA et au compte titres Fonds commun de placement présentant un risque de perte en capital Économie du produit Horizon Europe

Plus en détail

INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel

INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier», vous devez tenir

Plus en détail

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Paris, le 5 janvier 2005 Annoncées dans le Plan Climat en juillet 2004, les mesures fiscales en faveur des énergies

Plus en détail

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER --- Le montage P.L.S. SCELLIER en immobilier résidentiel a cette particularité de cumuler plusieurs avantages financiers et fiscaux du P.L.S. et du dispositif

Plus en détail

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS

Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS Bâtiment actualité LE JOURNAL DES ARTISANS ET DES ENTREPRENEURS DOSSIER 21 JANVIER N 1 FÉDÉRATION FRANÇAISE DU BÂTIMENT Loi de finances pour ATTENTION! Version actualisée le 23 janvier à la suite des dernières

Plus en détail

Intérieur Immobilier et financement Energies Fermetures et isolation Extérieur. en page 21

Intérieur Immobilier et financement Energies Fermetures et isolation Extérieur. en page 21 17 17 Immobilier et financement en page 21 18 Immobilier et financement Loi de finances : les principales nouveautés pour 2010 Voici un état des principales modifications législatives issues de la loi de

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 B-7-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 B-7-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 B-7-12 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES D EQUIPEMENTS DE L HABITATION PRINCIPALE EN FAVEUR DE L AIDE AUX PERSONNES.

Plus en détail

Quelles sont les conditions pour en bénéficier?

Quelles sont les conditions pour en bénéficier? Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

PUBLICATION DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 (28/09/2011)

PUBLICATION DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 (28/09/2011) PUBLICATION DU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 (28/09/2011) Le projet de loi de finances pour 2012 a été enregistré à la présidence de l'assemblée Nationale le 28 septembre 2011. Ce texte contient

Plus en détail

Crédit d'impôt développement durable. Qu'est-ce que ce crédit d'impôt? Quelles sont les conditions pour en bénéficier?

Crédit d'impôt développement durable. Qu'est-ce que ce crédit d'impôt? Quelles sont les conditions pour en bénéficier? Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 6 DU 13 JANVIER 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-1-10 INSTRUCTION DU 29 DECEMBRE 2009 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTION D IMPOT AU TITRE DES INVESTISSEMENTS

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

L'investissement locatif loi Duflot

L'investissement locatif loi Duflot L'investissement locatif loi Duflot La loi Duflot prend la succession du disposif fiscal dit "Loi Scellier" qui vient de prendre fin au 31 Décembre 2012. A compter du 1er Janvier 2013, l'investisseur immobilier

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique

Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique 1 Une réforme fiscale favorable à l immobilier 2 Plus values immobilières : régime antérieur

Plus en détail

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES SUPPLEMENT JANVIER 2012 DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES ENTREPRISES (B.I.C., I.S. ET AGRICOLE) DATE DE DEPOT DES DECLARATIONS FISCALES

Plus en détail

L'avantage fiscal, qui devait s'appliquer jusqu'au 31 décembre 2012, est prorogé jusqu'au 31 décembre 2015.

L'avantage fiscal, qui devait s'appliquer jusqu'au 31 décembre 2012, est prorogé jusqu'au 31 décembre 2015. Titre : CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE Date : Référence : IG 12 02 01.2012 Un crédit d impôt est accordé aux contribuables à raison des dépenses d équipement de leur habitation principale en faveur

Plus en détail

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison au gaz naturel! Découvrez la solution de financement avantageuse proposée par notre partenaire, le Crédit Foncier Un prêt à taux privilégié proposé

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Source : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens Mis à jour le 16/01/2015 Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne!

La rénovation énergétique plus intéressante que l épargne! Investissement : 12 300 Capital 12 300 Placement WTC 15-A : Chaudière gaz à condensation et accessoires CESI avec 2 capteurs WTS-F1 et 1 préparateur ECS solaire WASol 310 3 850 4 900 8 560 Gaz : 600 /

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

PROPRIÉTAIRES BAILLEURS. Le guide des aides aux travaux et des avantages fiscaux du conventionnement. Établi au 1 er mars 2013

PROPRIÉTAIRES BAILLEURS. Le guide des aides aux travaux et des avantages fiscaux du conventionnement. Établi au 1 er mars 2013 PROPRIÉTAIRES BAILLEURS Le guide des aides aux travaux et des avantages fiscaux du conventionnement Établi au 1 er mars 2013 Document d information non contractuel Vous êtes propriétaire d un logement

Plus en détail

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels Prêt Social de Location Accession PSLA Marché Immobilier Social Dernière mise à jour Mars 2013 Document réservé exclusivement aux Professionnels Tout savoir sur le Prêt Social Location Accession Les principes

Plus en détail