Naevus et mélanomes. Dr François LE GALL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Naevus et mélanomes. Dr François LE GALL"

Transcription

1 Naevus et mélanomes Dr François LE GALL

2 Généralités Les mélanocytes Unité de mélanisation

3

4 Naevus Prolifération bénigne aux dépens des mélanocytes Plusieurs sièges possibles

5 Naevus dermique Aspect clinique: lésion nodulaire, surélevé, brun ou couleur chair Sujet : adulte Histo: prolifération dans derme, gradient de maturation

6 Naevus jonctionnel Aspect clinique: lésion plane Histo: prolifération au sein de la couche basale épidermique

7 Naevus composé Clinique: lésion nodulaire, à surface irrégulière Sujet : adolescent Histo: amas de cellules dans l épiderme et le derme

8 Mélanome Généralités Commence par une tache pigmentée superficielle, de taille plus grande qu un naevus Survient surtout en peau saine, en dehors d un naevus pré-existant

9 1-Quatre types histologiques Mélanome superficiel extensif (SSM) Mélanome sur Dubreuilh Mélanome acral lentigineux Mélanome nodulaire

10 Mélanome superficiel extensif (SSM) Le plus fréquent des mélanomes (60%) Age : variable, adulte jeune et d âge moyen (40 à 50 ans ++) Siège : ubiquitaire (dos, membres inférieurs, sein chez la femme) Rôle de l exposition solaire intense et brève

11 Clinique : ABCD +/- E Asymétrie Bords irréguliers Couleur hétérogène grand Diamètre Epaississement

12

13

14

15 pigment fin, verdâtre

16 Phase d invasion dermique

17

18 dans le derme : polymorphisme aspect ébranlé

19 Mélanome sur mélanose de Dubreuilh Siège : zones photo-exposées (tempes) Age : sujet âgé Rôle de l exposition solaire prolongée, répétée (agriculteurs, marins)

20 Mélanose de Dubreuilh phase horizontale: tache pigmentée irrégulière, non palpable phase verticale: apparition d un nodule

21 Mélanose de Dubreuilh atrophie épidermique, élastose

22 mélanocytes > kératinocytes

23

24

25 thèques horizontales, c. fusiformes réaction inflammatoire

26 Mélanome sur Dubreuilh

27 Mélanome acral lentigineux (ALM) Ethnie : race jaune et ++ race noire Age : sujet âgés (moyenne : ans) Siège : palmo-plantaire, péri-unguéal Peau : glabre, muqueuses

28 Mélanome acral lentigineux Topographie pied > main gros orteil péri-unguéal muqueuses

29

30 Stratum lucidum, pas de follicules pileux

31

32 Mélanocytes orientés verticalement

33 Envahissement par c. fusiformes

34 Immunohistochimie PS100 HMB45 MelanA

35 Mélanome nodulaire Age : ans (id SSM) Localisation ubiquitaire, zones couvertes ou non Clinique : nodule hémisphérique, pas de tache pigmentée à sa base

36 Mélanome nodulaire Histologie pas de composante intra-épidermique encorbellement ulcération fréquente

37

38 2-Histopronostic Indice de Breslow < 0,76mm : risque faible > 1,5mm : risque élevé Autres éléments : Ulcération, activité mitotique, niveau de Clark

39 Niveau de Clark I : intra-épidermique II :invasion partielle du derme superficiel III : comblement du derme superficiel IV : atteint le derme réticulaire V :atteint l hypoderme

40 Clark II

41 Clark III

42 Clark IV

43 3-Diagnostic différentiel Halo-naevus de Sutton Naevus de Spitz Naevus de Reed Pseudo-mélanome d Ackerman...

44 Halo-naevus de Sutton Enfant, adulte jeune tronc (dos ++) unique petite taille (2, 3 mm) halo dépigmenté (inconstant)

45 Halo-naevus

46

47 Naevus de Reed Siège : membres (cuisse), tronc Age moyen : 25 ans Mode d apparition rapide (6 à 10 mois) Macro : petite taille (3 mm), < 1 cm, lésion en dôme, noire, uniforme

48 Histo Reed Naevus composé, bien limité, derme papillaire («aspect de niveau III»), compressant le derme réticulaire

49

50 Naevus de Spitz Age : enfant et 2 premières décennies (prudence ++ après 40 ans) Siège : tronc, membres (inférieur ++) Apparition rapide (qqs mois)

51 Spitz Macro lésion en dôme, < 1 cm, claire, rosée, parfois multiple

52 Histologie Spitz Naevus composé (++) ou dermique pur Femme enceinte, 25 ans, cuisse

53 Histologie Spitz mélanocytes de grande taille, polygonaux ou fusiformes peu cohérents télangiectasies globules éosinophiles

54

55 4-Evolution des mélanomes Régression Emboles lymphatiques Métastases

56 Régression

57 Régression (1) Femme 57 ans tumeur de jambe SSM Clark IV

58

59 Régression (2) Homme de 41 ans Métastase cérébrale révélatrice Lésion cutanée pigmentée de la cuisse

60

61 Embole lymphatique

62 L une des plus fréquentes causes de métastases cutanées Métastases

63

64

65 Conclusion Nombreuses formes cliniques de diagnostic difficile Tenir compte du contexte clinique et de l âge Double lecture

Naevus et mélanomes. Généralités. I-Naevus. A-Naevus dermique

Naevus et mélanomes. Généralités. I-Naevus. A-Naevus dermique Yvann Orcha Hugo Leschallier de Lisle 23/11/12 UE Biopatho Pr Le Gall. Poly dispo sur le réseau, c'est celui de l'année dernier : «mélanome» Naevus et mélanomes Généralités Dans l épiderme, deux types

Plus en détail

Naevus et Mélanomes. I. Généralités. II. Les naevi. A. Naevus dermique. B. Naevus jonctionnel. C. Naevus composé. III. Le mélanome A.

Naevus et Mélanomes. I. Généralités. II. Les naevi. A. Naevus dermique. B. Naevus jonctionnel. C. Naevus composé. III. Le mélanome A. Samuel FAYARD Arnaud DE CHATEAUBRIANT 02/04/12 Anapath, Naevus et Mélanomes, F. LeGall Le poly disponible sur le réseau pédagogique. Naevus et Mélanomes I. Généralités L assise basale de l épiderme est

Plus en détail

LES TUM EURS M ELA NIQUES

LES TUM EURS M ELA NIQUES LES TUM EURS M ELA NIQUES LES TUM EURS M ELANIQUES développées à partir des mélanocytes responsables de la synthèse de la mélanine qu ils distribuent aux kératinocytes de la couche germinative. sont dispersés

Plus en détail

Analyse histologique d une prolifération mélanocytaire

Analyse histologique d une prolifération mélanocytaire Analyse histologique d une prolifération mélanocytaire Stéréotypée Critères cliniques : localisation Type l âge +++ A faible grossissement la taille la symétrie le siège (jonctionnel / dermique) La profondeur

Plus en détail

LESIONS MELANOCYTAIRES AMBIGUES : PROBLEMATIQUE(S)

LESIONS MELANOCYTAIRES AMBIGUES : PROBLEMATIQUE(S) LESIONS MELANOCYTAIRES AMBIGUES : PROBLEMATIQUE(S) «Atypies» de signification incertaine : dystrophiques Cancéreuses AUCUNS CRITERES HISTOLOGIQUES FORMELS ISOLEMENT : ASSOCIATION +++ CONFRONTATION ANATOMO-CLINIQUE

Plus en détail

MELANOMES DESMOPLASTIQUES

MELANOMES DESMOPLASTIQUES MELANOMES DESMOPLASTIQUES Composés de cellules tumorales fusiformes associées à composante fibreuse d intensité et de composition variables Il existe des mélanomes à composante desmoplastique partielle

Plus en détail

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011 Deux grands types de cancers cutanés Les plus fréquents (origine kératinocytaire) : Les cancers épithéliaux = CARCINOMES Des recommandations Mélanome SOR 2005 Carcinome basocellulaire ANAES 2004 Mélanome

Plus en détail

Tumeurs cutanées. Dr Le Duff

Tumeurs cutanées. Dr Le Duff Tumeurs cutanées Dr Le Duff Classification Tumeurs bénignes Tumeurs malignes MELANOME CARCINOMES: basocellulaire et épidermoïde Carcinôme neuro-endocrine (Merckel) Tumeurs annexielles Tumeurs tissus mous

Plus en détail

FORPATH 2009 Bruxelles, 9 mai Cas n 3. Christiane Bailly. Arnaud de la Fouchardière Cas Dr Lydie Giglio (Villeneuve sur Lot)

FORPATH 2009 Bruxelles, 9 mai Cas n 3. Christiane Bailly. Arnaud de la Fouchardière Cas Dr Lydie Giglio (Villeneuve sur Lot) FORPATH 2009 Bruxelles, 9 mai 2009 Cas n 3 Christiane Bailly Arnaud de la Fouchardière Cas Dr Lydie Giglio (Villeneuve sur Lot) Cas n 3 - Renseignements cliniques Femme de 66 ans Jambe Lésion acquise,

Plus en détail

Les tumeurs cutanées. H.Maillard Service de Dermatologie CH Le Mans

Les tumeurs cutanées. H.Maillard Service de Dermatologie CH Le Mans Les tumeurs cutanées H.Maillard Service de Dermatologie CH Le Mans I- Tumeurs bénignes 1) Tumeurs mélanocytaires= naevus 1) Rares à la naissance: naevus congénital (possibilité de transformation en mélanome)

Plus en détail

Item 149 : Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : nævus

Item 149 : Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : nævus Item 149 : Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques : nævus Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Formes cliniques...5 I.1 Formes

Plus en détail

Les naevi et tumeurs cutanées lesquels retirer?

Les naevi et tumeurs cutanées lesquels retirer? DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2009 - PARIS Les naevi et tumeurs cutanées lesquels retirer? Véronique Martinot Les naevus Les lésions naeviques Hyperplasie mélanocytaire circonscrite

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

BASES CLINIQUES, HISTOLOGIQUES, ET MOLECULAIRES DES MELANOMES

BASES CLINIQUES, HISTOLOGIQUES, ET MOLECULAIRES DES MELANOMES BASES CLINIQUES, HISTOLOGIQUES, ET MOLECULAIRES DES MELANOMES Epidémiologie Problème de santé pub : top 15 des cancers / Tous les âges, adulte jeune +++, rare chez l enfant 7000 nouveaux cas / an L incidence

Plus en détail

LE MELANOME : OBJECTIFS

LE MELANOME : OBJECTIFS LE MELANOME : OBJECTIFS 1- Repérer les sujets à risque 2- Reconnaître une lésion suspecte nécessitant un avis dermatologique rapide LE MELANOME Tumeur MALIGNEavec une incidence en augmentation (x3 depuis

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

Mélanome. Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS

Mélanome. Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS Mélanome Nicolas Poulalhon Dermatologie CHLS 1. Quelques chiffres 10/100 000 habitants / an + 10% par an 1er cancer entre 15 et 35 chez l homme et entre 15 et 25 ans chez la femme Age moyen 47 ans (en

Plus en détail

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénérologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" : restrictif

Plus en détail

ITEM 149 : TUMEURS NOIRES BENIGNES : NAEVI.

ITEM 149 : TUMEURS NOIRES BENIGNES : NAEVI. ITEM 149 : TUMEURS NOIRES BENIGNES : NAEVI. FdR - Phototypes clairs - Ephélides (tâches de rousseur) - Génétique : Xeroderma pigmentosum - Exposition solaire Intense - Intermittente avec coups de soleil

Plus en détail

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau Cancer de la peau....................... 167 Mélanome malin de la peau.............. 171 s de la peau Note préliminaire Cette classification ne s applique qu aux épithéliomas cutanés et ne comprend pas

Plus en détail

Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques

Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques Examen National Classant Module transdisciplinaire 10 : Cancérologie, onco-hématologie Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques Mélanomes NOUVEAU P. SAIAG (Ambroise Paré, Boulogne Billancourt), J.-J.

Plus en détail

Aspects cliniques du mélanome cutané

Aspects cliniques du mélanome cutané MONOGRAPHIE ATLAS Aspects cliniques du mélanome cutané Marie-Françoise Avril* Les aspects du mélanome cutané sont nombreux et souvent trompeurs. Une exérèse cutanée doit donc être facilement pratiquée

Plus en détail

MELANOMES TYPES ANATOMO-CLINIQUES

MELANOMES TYPES ANATOMO-CLINIQUES LES MELANOMES MELANOMES TYPES ANATOMO-CLINIQUES MM sans phase de croissance latérale Mélanome Nodulaire d emblée (MN) MM avec phase de croissance latérale Mélanome Superficiel Extensif (MSE ou SSM) Mélanome

Plus en détail

Lymphomes et Pseudolymphomes

Lymphomes et Pseudolymphomes Lymphomes et Pseudolymphomes Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Ref. Images McKee Pathology of the Skin Définition Lymphome à cellules T le plus courant, d aspects caractéristiques cliniques et

Plus en détail

CANCERS CUTANÉS CHEZ LE SUJET ÂGÉ

CANCERS CUTANÉS CHEZ LE SUJET ÂGÉ DU Oncogériatrie Session 2008/2009 UPCOG - Université de Nantes CANCERS CUTANÉS CHEZ LE SUJET ÂGÉ Dr Anabelle Brocard Epidémiologie (1) Tumeur maligne développée au dépens des cellules pigmentaires (mélanocytes)

Plus en détail

ForPath (1 ère partie) Bruxelles, 9 mai 2009. Lésions mélaniques. Clés diagnostiques / Nouveautés. Christiane Bailly (Centre Léon Bérard - Lyon)

ForPath (1 ère partie) Bruxelles, 9 mai 2009. Lésions mélaniques. Clés diagnostiques / Nouveautés. Christiane Bailly (Centre Léon Bérard - Lyon) ForPath (1 ère partie) Bruxelles, 9 mai 2009 Lésions mélaniques Clés diagnostiques / Nouveautés Christiane Bailly (Centre Léon Bérard - Lyon) Classification des mélanomes cutanés primitifs Mode de développement

Plus en détail

Tumeurs cutanées bénignes et malignes 21/11/07

Tumeurs cutanées bénignes et malignes 21/11/07 Tumeurs cutanées bénignes et malignes 1 Motif fréquent de consultation : constatation d une tumeur cutanée Apparition récente? Connue depuis longtemps mais qui se modifie? Connue depuis longtemps mais

Plus en détail

Reconnaître le Mélanome

Reconnaître le Mélanome Epidémiologie Reconnaître le Yannick Le Corre Service de dermatologie CHU Angers Tumeur fréquente, incidence toujours en augmentation Touche tous les âges (à( partir de la puberté) Parmi les cancers les

Plus en détail

Mélanome : épidémiologie

Mélanome : épidémiologie Mélanome: épidémiologie, diagnostic, prise en charge Pr. François Aubin Service de Dermatologie Université de Franche Comté et CHRU, Besançon Mélanome : épidémiologie Son incidence double tous les 10 ans

Plus en détail

ED 2 Histologie / Anatomopathologie

ED 2 Histologie / Anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2015) ED 2 Histologie / Anatomopathologie Audrey Gros et Béatrice Vergier (CHU Bordeaux) Différenciation d un kératinocyte couche cornée couche claire Peau épaisse couche granuleuse

Plus en détail

Les modèles physiopathologiques : les grands types de cancers

Les modèles physiopathologiques : les grands types de cancers 09/12/2013 Pauline PERREARD L2 BTIME Pr S. Garcia BTIME Les modèles physiopathologiques : Les grands types de cancers Les modèles physiopathologiques : les grands types de cancers I. Généralité a. Oncogénèse

Plus en détail

PATHOLOGIE TUMORALE DU SYSTEME PIGMENTAIRE OU MELANOGENE

PATHOLOGIE TUMORALE DU SYSTEME PIGMENTAIRE OU MELANOGENE ANATOMIE PATHOLOGIQUE - DCEM1 1 FACULTE DE MEDECINE DE REIMS Enseignement Dirigé - Travaux Pratiques 15ème séance PATHOLOGIE TUMORALE DU SYSTEME PIGMENTAIRE OU MELANOGENE 1) DEFINITION : Tumeurs dérivées

Plus en détail

mélanome Données générales Dermatologie Epidémiologie

mélanome Données générales Dermatologie Epidémiologie Dermatologie mélanome FZ. Belgnaoui 1, K. Setti 2, A. Al Bouzidi 2, N. Benchakroun 3, H. Malajati 4, Y. El Fakir 4, K. El Khatib 5 1 Dermatologue, 2 Anatomo-pathologiste, 3 Oncologue, 4 Radiologue, 5 Chirurgien

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique UE Revêtement Cutané (2015) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de

Plus en détail

TUMEUR cutanée TUMEURS CUTANÉES. Tumeur CUTANÉE. Histologie normale. Histologie normale. Classification des tumeurs

TUMEUR cutanée TUMEURS CUTANÉES. Tumeur CUTANÉE. Histologie normale. Histologie normale. Classification des tumeurs TUMEUR cutanée TUMEURS CUTANÉES Définir Terme descriptif Processus pathologique Marie Toscano m.d., f.r.c.p.c. Dermatologue Tumeur CUTANÉE Histologie normale Implique donc la peau Épiderme Derme Les différentes

Plus en détail

LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE. Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES

LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE. Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES Lésions non tumorales de la vessie Lésions inflammatoires Cystites infectieuses/non infectieuses/traitement Anomalies épithéliales

Plus en détail

endocardite infectieuse

endocardite infectieuse Patient de 65 ans suivi pour ADK bronchique LSD opéré (2003) Récidive LID en 2006 (cyber-knife) Juin 2008 ; depuis quelques jours, détresse respiratoire septique réfractaire à une ATB-thérapie probabiliste:

Plus en détail

Web Sémantique. Mélanome cutané

Web Sémantique. Mélanome cutané Construction d un portail du Web Sémantique dédié au traitement du Mélanome cutané ANDRE Julien CARRASCOSA Guillaume MAGGI David MELE Zelda RICHARD Sandy M2-SCA 2007/2008 1 INTRODUCTION 2 TERMINOLOGIE

Plus en détail

Tumeurs non épithéliales

Tumeurs non épithéliales Tumeurs non épithéliales Ronéo 3 Tumeurs non épithéliales Tumeurs: conjonctives mélaniques hématopoïétiques: lymphomes malins +++ germinales nerveuses de blastème I] Tumeurs conjonctives Classification

Plus en détail

Fortis Clinique Darné

Fortis Clinique Darné Fortis Clinique Darné Cas Cliniques en Dermatologie 23.04.14 Dr. Christine Schoutens Davidsen Granulomes Annulaires Lésions bénignes indolores Unique ou multiple Mains, pieds, genoux, coudes Recherche:

Plus en détail

le syndrome de Naegeli Tableau clinique Dermopathie Réticulée et Pigmentaire l image histologique Dyskératose congénitale

le syndrome de Naegeli Tableau clinique Dermopathie Réticulée et Pigmentaire l image histologique Dyskératose congénitale Observation Kh. Besma Sexe féminin Age : 5 ans et demi Mariage consanguin de troisième degrés la dernière d une fratrie de 5 enfants Sans antécédents personnels ou familiaux Clinique : un état poikilodermie-

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - La cicatrisation. Date de création du document. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - La cicatrisation. Date de création du document. - Université Médicale Virtuelle Francophone - La cicatrisation Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Peau et cicatrisation... 1 2 Cicatrisation de 2 intention ou cicatrisation dirigée...2 3 La cicatrisation... 3 I PEAU ET CICATRISATION

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE D UNE TUMEUR CUTANÉE DE LA FACE

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE D UNE TUMEUR CUTANÉE DE LA FACE PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE D UNE TUMEUR CUTANÉE DE LA FACE Aladdine ZAHID Chirurgie Plastique, Réparatrice et Esthétique Tanger-Tétouan INTRODUCTION Tumeurs (ou lésions) cutanées sont:

Plus en détail

Tumeurs cutanées malignes

Tumeurs cutanées malignes Chapitre 15: Tumeurs cutanées malignes page: 446 Tumeurs cutanées malignes Carcinomes basocellulaires page: 447 15.1 Carcinomes basocellulaires Nodules Carcinome basocellulaire nodulaire Tumeur globuleuse,

Plus en détail

Bulletin infirmier du Cancer. Volume 11, Numéro 1, 13-20, Janvier - Février - Mars 2011, Dossier

Bulletin infirmier du Cancer. Volume 11, Numéro 1, 13-20, Janvier - Février - Mars 2011, Dossier Le mélanome Bulletin infirmier du Cancer. Volume 11, Numéro 1, 13-20, Janvier - Février - Mars 2011, Dossier Auteur(s) : Christine Mateus, Institut Gustave Roussy, service de Dermatologie 114, rue Édouard

Plus en détail

Mélanome malin Stade précoce. Guide à l intention des patients

Mélanome malin Stade précoce. Guide à l intention des patients Cette brochure à l intention des patients atteints de mélanome est conçue pour renseigner les patients et leurs soignants. Elle a été élaborée sous la direction du Dr Michael Smylie, professeur, Département

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

Définitions Mélanocytes : cellules siégeant dans la peau (épiderme), la muqueuse de la sphère ORL, la rétine, les méninges et dont la fonction est de

Définitions Mélanocytes : cellules siégeant dans la peau (épiderme), la muqueuse de la sphère ORL, la rétine, les méninges et dont la fonction est de Le Mélanome Définitions Mélanocytes : cellules siégeant dans la peau (épiderme), la muqueuse de la sphère ORL, la rétine, les méninges et dont la fonction est de produire un pigment : la mélanine. Naevus

Plus en détail

NAEVUS ET ATYPIES. Naevus atypiques de Clark ou «Naevus dysplasiques»

NAEVUS ET ATYPIES. Naevus atypiques de Clark ou «Naevus dysplasiques» NAEVUS ET ATYPIES Atypies se définissent par rapport à une norme pas de tissu normal de référence le plus fréquent : Naevus acquis commun Plusieurs contextes: N de Spitz, N de Reed Liées au siège Liées

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales et mélaniques Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence-épidémiologie... 3 3. Lésions précancéreuses...

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

Les lésions élémentaires

Les lésions élémentaires Chapitre 2: Les lésions élémentaires page: 8 Les Les macules page: 9 2.1 Les macules Macule érythémateuse Les macules sont des taches non infiltrées, qui se différencient de la peau avoisinante par leur

Plus en détail

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE

STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE STRATÉGIE DE DIAGNOSTIC PRÉCOCE DU MÉLANOME RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Service évaluation médico-économique et santé publique Octobre 2006 SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES État de la question Le mélanome

Plus en détail

1 - GENERALITES. 2 - ÉPIDERME

1 - GENERALITES. 2 - ÉPIDERME LA PEAU. 1 - GENERALITES. Plus qu une simple enveloppe, la peau est un organe à part entière qui recouvre complètement le corps et qui possède une superficie variant entre 1,5 et 2 m 2. Selon la région

Plus en détail

REVETEMENT CUTANE SEMIOLOGIE CLINIQUE ET PARACLINIQUE - Dermoscopie. Dermoscopie

REVETEMENT CUTANE SEMIOLOGIE CLINIQUE ET PARACLINIQUE - Dermoscopie. Dermoscopie REVETEMENT CUTANE SEMIOLOGIE CLINIQUE ET PARACLINIQUE - Dermoscopie 24/02/2015 BARTHELEMY Laura L2 CR : Victor Chabbert Revêtement Cutané Pr. Richard 10 Pages Dermoscopie Plan A. Définition B. Intérêts

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2015) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions élémentaires

Plus en détail

ABREVIATIONS. Mélanome acral : étude rétrospective à propos de 6 cas. Juin Adénosine Diphosphate. Mélange Alcool-Formol-Acide Acétique

ABREVIATIONS. Mélanome acral : étude rétrospective à propos de 6 cas. Juin Adénosine Diphosphate. Mélange Alcool-Formol-Acide Acétique ABREVIATIONS ADP: AFA : AJCC : ALM : AMM : AMPc Adénosine Diphosphate Mélange Alcool-Formol-Acide Acétique American Joint Committee on Cancer Mélanome Acro-Lentigineux Autorisation de Mise sur le Marché

Plus en détail

Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux

Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux DU de chirurgie réparatrice des cancers cutanés de la face (Angers) Le drainage lymphatique de la face Calqué sur le

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 2 L3 2016-2017 Cas clinique Un homme de 60 ans, sans antécédent personnel ni familial, vient vous consulter car il a découvert depuis 4 mois un "ganglion" dans

Plus en détail

! Clinique Vétérinaire des Cerisioz! Unité de Médecine Interne

! Clinique Vétérinaire des Cerisioz!  Unité de Médecine Interne ! Clinique Vétérinaire des Cerisioz! clin.vet.lescerisioz@gmail.com http://www.veterinaire-cerisioz.com!! Unité de Médecine Interne Dr P.Lecoindre DVM Diplomé ECVIM(CA) Dr C. Nallet DVM CEAV Médecine Interne

Plus en détail

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES Donnou Céline Faoucher Marie 18/03/11 Anapath, Sarcomes, N. Rioux-Leclerc Diaporama bientôt disponible sur le réseau pédagogique! Bon courage à tous. TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES I - Tumeurs des tissus

Plus en détail

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER

Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Traitement chirurgical des tumeurs cutanées Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Tumeurs cutanées Mélanome Carcinome basocellulaire

Plus en détail

Les tumeurs cutanées malignes figurent parmi les tumeurs

Les tumeurs cutanées malignes figurent parmi les tumeurs I - 10 Q 149 TUMEURS MALIGNES CUTANÉES ÉPITHÉLIALES ET MÉLANIQUES Pr Bernard Guillot, Dr Aurélie Du-Thanh Département de dermatologie, CHU de Montpellier, hôpital Saint-Eloi, 34295 Montpellier Cedex 5,

Plus en détail

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2015) Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de prélèvements cutanés état frais

Plus en détail

Cancer de la peau Risques et dépistage. Une information de la Ligue contre le cancer

Cancer de la peau Risques et dépistage. Une information de la Ligue contre le cancer Cancer de la peau Risques et dépistage Une information de la Ligue contre le cancer Table des matières La peau 3 Les six types de peau 4 Le cancer de la peau 6 Causes et facteurs de risque 11 Dépistage

Plus en détail

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9 ZONE: A de 5 à 9 5 - CAT DEVANT UNE LESION SUSPECTE:Suspicion de mélanome Exérè se complète de la lésion suspecte Mélanome in situ? : Marge d exérèse: 0,5cm (+si mélanome sur Dubreuilh*) Breslow 1mm? Ulcération

Plus en détail

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante

Vasculopathies. Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Vasculopathies Gérard ABADJIAN Dermatopathologie Courante Pathologies vasculaires Vasculite leucocytoclasique Granulome faciale et Erythema elevatum diutinum Polyartérite noueuse Cryoglobulinémie Vasculite

Plus en détail

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation

Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Le mélanome : un cancer de la peau en constante augmentation Introduction On diagnostique chaque année en France plus de 9 000 nouveaux cas de mélanome. Traité à temps, ce cancer de la peau peut généralement

Plus en détail

Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages

Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages Paris, 8 décembre 2016 Ingrid Bemelmans, DMV, Dipl.ECVP 1 INTÉRÊT DE L ANALYSE HISTOLOGIQUE EN CANCÉROLOGIE Tumeur? Si oui,

Plus en détail

Lésions élémentaires en Dermatologie. Dr Le Duff

Lésions élémentaires en Dermatologie. Dr Le Duff Lésions élémentaires en Dermatologie Dr Le Duff 2009 - Introduction Peau, organe à part entière Visible, accessible à l examen et aux explorations Examen dermatologique: peau, muqueuses externes, phanères

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François

ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François paciencia-m@chu-caen.fr Cas clinique 1 : Col utérin, de la cytologie à la pièce opératoire Une femme de 28 ans consulte son

Plus en détail

Modifiez le style des sous-titres du masque. M de Pontville CHU CAEN Service de Dermatologie

Modifiez le style des sous-titres du masque. M de Pontville CHU CAEN Service de Dermatologie TOXICITE CUTANEE DES TRAITEMENTS UTILISES EN ONCO- DERMATOLOGIE Modifiez le style des sous-titres du masque M de Pontville CHU CAEN Service de Dermatologie CELLULES DE L EPIDERME (1) CELLULES DE L EPIDERME

Plus en détail

Appendicite Aigüe B A. Appendice Normal. A : Mésothélium B : Sous séreuse. 1 : Muqueuse 2 : Sous muqueuse 3 : Musculeuse 4 : Nodule lymphocytaire

Appendicite Aigüe B A. Appendice Normal. A : Mésothélium B : Sous séreuse. 1 : Muqueuse 2 : Sous muqueuse 3 : Musculeuse 4 : Nodule lymphocytaire Appendicite Aigüe A : Mésothélium B : Sous séreuse Appendice Normal B A Glande de Liberkuhn Sous un épithélium cylindrique Invagination sous la surface tapissée de cellules entérocytaires et caliciformes

Plus en détail

TUMEURS EPITHELIALES BENIGNES DE LA PEAU (3)

TUMEURS EPITHELIALES BENIGNES DE LA PEAU (3) TUMEURS EPITHELIALES BENIGNES DE LA PEAU (3) TUMEURS BENIGNES EPIDERMIQUES Kératose ou Verrue séborrhéïque Kératose lichéno noïde bénigne Acanthome à cellules claires Acanthome épidermolytique Dyskératome

Plus en détail

Séméiologie de l insuffisance veineuse chronique et des varices. Joël Constans, Carine Boulon Médecine vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Séméiologie de l insuffisance veineuse chronique et des varices. Joël Constans, Carine Boulon Médecine vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Séméiologie de l insuffisance veineuse chronique et des varices Joël Constans, Carine Boulon Médecine vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Glossaire Insuffisance veineuse Varices Veines réticulaires

Plus en détail

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau 1 Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables s ils sont détectés et traités assez tôt. Il en existe deux formes principales

Plus en détail

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie

Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie UE Revêtement Cutané (2010 2011) Prise en charge des prélèvements cutanés en anatomopathologie Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Différents types de prélèvements cutanés état frais

Plus en détail

Sémiologie dermatologique. Conte Hélène - Imbert Emilie Seneschal Julien Stokkermans-Dubois Josette

Sémiologie dermatologique. Conte Hélène - Imbert Emilie Seneschal Julien Stokkermans-Dubois Josette Sémiologie dermatologique Conte Hélène - Imbert Emilie Seneschal Julien Stokkermans-Dubois Josette La peau et les muqueuses Accessibles facilement à l examen Spécificités topographiques : Palmo-plantaire

Plus en détail

Traitements Mésothérapiques Dr Bernadette Pasquini

Traitements Mésothérapiques Dr Bernadette Pasquini Traitements Mésothérapiques Dr Bernadette Pasquini Maladie d évolution chronique. Stade initial : altération de la paroi veineuse avec trouble de la perméabilité capillaire (incontinence valvulaire). Stade

Plus en détail

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay

Soleil et peau. UV, vieillissement & cancers cutanés. Syndicat National des Dermato-Vénéréologues avec le soutien des Laboratoires La Roche-Posay Soleil et peau UV, vieillissement & cancers cutanés L exposition solaire : définition Toutes les façons de recevoir les rayons du soleil sur sa peau. Pour les patients "s'exposer au soleil" = bronzage

Plus en détail

GUIDE MEDECIN TRAITANT

GUIDE MEDECIN TRAITANT GUIDE MEDECIN TRAITANT Stratégie de diagnostic précoce du mélanome OBJECTIFS Améliorer et promouvoir le diagnostic précoce du mélanome : définition des populations à risque, prise en compte du parcours

Plus en détail

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle C Dromain, T de Baere, JC Sabourin, I Lopez, R Sigal, E Baudin Institut Gustave Roussy - Villejuif Introduction Tumeurs

Plus en détail

Structure de la Peau (2)

Structure de la Peau (2) 11/02/2014 SEGOND Nicolas L2 Revêtement Cutané Dr O. LACROIX 8 Pages Relecteur n 3 Structure de la Peau (2) Plan : A. Vascularisation Cutanée B. Innervation Cutanée C. Système pigmentaire de la peau Ce

Plus en détail

1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D

1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D 1. Anatomie et techniques d exploration de l estomac 2. Pathologie tumorale de l estomac A tumeurs épithéliales B lymphomes C tumeurs conjonctives D tumeurs endocrines E métastases 3. Pathologie inflammatoire

Plus en détail

CARCINOME BASO CELLULAIRE

CARCINOME BASO CELLULAIRE CARCINOMES CARCINOME BASO CELLULAIRE Développé au dépend des kératinocytes En France :70 cas/100 000 hab/an.facteur causal= exposition solaire+++, 85% surviennent sur des zones photoexposées Ne métastase

Plus en détail

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Maladie de Horton... 3 2.1. Manifestations cliniques de

Plus en détail

J'ai une tache brune/pigmentee sur la peau. LE GAL, Frédérique-Anne

J'ai une tache brune/pigmentee sur la peau. LE GAL, Frédérique-Anne Article J'ai une tache brune/pigmentee sur la peau LE GAL, Frédérique-Anne Reference LE GAL, Frédérique-Anne. J'ai une tache brune/pigmentee sur la peau. Revue médicale suisse, 2012, vol. 8, no. 329, p.

Plus en détail

EPREUVE DU MERCREDI 22 JUIN 2016

EPREUVE DU MERCREDI 22 JUIN 2016 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2016 EPREUVE DU MERCREDI 22 JUIN 2016 Durée : 3 heures Coefficient : 7 Avant de

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

ANATOMIE PATHOLOGIQUE EXAMEN 3e ANNEE MEDECINE 2ème SESSION

ANATOMIE PATHOLOGIQUE EXAMEN 3e ANNEE MEDECINE 2ème SESSION ANATOMIE PATHOLOGIQUE EXAMEN 3e ANNEE MEDECINE 2ème SESSION 1. La conservation à visée sanitaire de ressources au sein d'une biobanque A : est nécessaire pour toutes les pathologies B : est nécessaire

Plus en détail

Mise en garde OR/6.5.04

Mise en garde OR/6.5.04 Mise en garde Ces diapositives ont été réalisées dans le cadre d un cours de formation continue post graduée pour ambulanciers entrant dans le cadre d une formation interne à l entreprise et dispensée

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

Lèpre cutanée. Histopathology of leprosy. L. Pinquier, sous l égide du groupe d histopathologie cutanée de la Société française de dermatologie

Lèpre cutanée. Histopathology of leprosy. L. Pinquier, sous l égide du groupe d histopathologie cutanée de la Société française de dermatologie Annales de dermatologie et de vénéréologie (2011) 138, 777 781 FICHE THÉMATIQUE / HISTOPATHOLOGIE CUTANÉE Lèpre cutanée Histopathology of leprosy L. Pinquier, sous l égide du groupe d histopathologie cutanée

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. Chloé

Plus en détail

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée Définition: Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire (Th-1) Antigènes responsables: -Bactéries intracellulaires: Brucella, Mycobactéries,

Plus en détail

FLORE CUTANEE ET FILM HYDROLIPIDIQUE

FLORE CUTANEE ET FILM HYDROLIPIDIQUE FLORE CUTANEE ET FILM HYDROLIPIDIQUE couche cornée eau Sébum (filme/h) Cornéocytes eau EPIDERME poil JDE Mélanocytes Glande sudorale apocrine Sébum Glande Sébacée DERME Racine du follicule Pilo-sébacée

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

DERMATOSCOPIE [DERMOSCOPIE] POUR SURVEILLANCE

DERMATOSCOPIE [DERMOSCOPIE] POUR SURVEILLANCE DERMATOSCOPIE [DERMOSCOPIE] POUR SURVEILLANCE CUTANÉE Classement CCAM : 16.01.06 Code : QZQP001 NOVEMBRE 2007 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La

Plus en détail