DOSSIER DE PRESSE MEMORIAL DE L ALSACE MOSELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE MEMORIAL DE L ALSACE MOSELLE"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE MEMORIAL DE L ALSACE MOSELLE

2 Le signal fort d un siècle fou! La construction d un centre d interprétation historique racontant la réalité si particulière des Alsaciens et des Mosellans est une initiative de Jean Pierre MASSERET, Secrétaire d Etat aux Anciens Combattants et Victimes de Guere, soutenu par des élus régionaux tels que Philippe RICHERT, Alain FERRY ou Frédéric BIERRY. C est en 1999 que Philippe Richert et Jean-Pierre Masseret, alors Secrétaire d Etat à la Défense chargé des Anciens Combattants, ont pris une position décisive : le Mémorial de l Alsace-Moselle verra bel et bien le jour, et il sera implanté à Schirmeck. Pour plusieurs raisons : A mi-chemin entre Strasbourg et St-Dié-des-Vosges, Schirmeck est au carrefour des départements du Bas Rhin, du Haut Rhin, de la Moselle et des Vosges. Schirmeck fut le lieu d un camp d internement ouvert par les nazis en Août 1940 au tout début de l annexion. Ensuite, le site du Mémorial se trouve en vis-à-vis direct avec le site du camp de concentration du Struthof, et du centre Européen du Résistant Déporté, de l autre côté de la montagne. La proximité des deux sites, la complémentarité des deux parcours de visite, font du mémorial un lieu de visite incontournable de l Alsace. Le Mémorial est géré depuis janvier 2000, par un Syndicat mixte. Il est désormais financé par la Région Alsace, les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, la Communauté de Communes de la Haute Bruche et la Ville de Schirmeck. Alain FERRY, Député honoraire, en assure sa présidence depuis sa création. Pour l investissement, l Union européenne, l Etat, la Région Lorraine et le Département de la Moselle ont aussi participé. En septembre 2000 a été créée l Association des Amis du Mémorial d Alsace Moselle, l AMAM, présidée par Marcel SPISSER, ancien Inspecteur régional de l Education Nationale. Sa mission est de proposer des animations autour de la notion de Mémoire, d Histoire Régionale, tout en faisant la promotion du mémorial. Elle édite plusieurs fois par an, le Courrier du mémorial.

3 e, Lieu de mémoire, lieu d histoir lieu de sens et de pédagogie Le Mémorial d Alsace Moselle! e ir to is H l e d r u œ c u a e g vous plon Schirmeck. Surplombant la vallée, dans son écrin de verdure, un vaste bâtiment à la façade de verre semble s élancer fièrement vers le ciel. En son cœur, les méandres de l Histoire, les souffrances et les abnégations de milliers d hommes, de femmes, d enfants, y sont racontés, expliqués, illustrés, mis en lumière. Par une architecture et une scénographie exceptionnelles, le Mémorial d Alsace Moselle transmet l histoire souvent mal connue, mal comprise, d une région ballottée d un pays à l autre, au gré d une frontière fluctuante. Sur 3000 m², cet équipement culturel ouvre les esprits sur une période floue qui, de 1870 aux lendemains de la Seconde Guerre Mondiale, pèse encore sur l identité de toute une région. Puis, parce que de la réconciliation franco-allemande a pu naître une Europe pacifiée, le Mémorial présente les bases de la construction européenne. Aussi sombre qu ait pu être ce passé, il sert, et servira encore, de socle à l avenir. Car au-delà du simple récit d une histoire régionale particulière, il interroge chacun sur l engagement citoyen. Le Mémorial d Alsace Moselle est un lieu d espoir, conçu afin que les regards se tournent vers la lumière. Découverte

4 Une visite au Mémorial d Alsace Moselle s apparente à un plongeon dans l Histoire. Une immersion. La force des images, de la sonorisation, des décors reconstitués impressionne. On se laisse submerger par l émotion. Ce lieu se vit plus qu il ne se visite. Etape 1 : Quittant le vaste hall en verre blanc, on semble descendre dans les profondeurs de l Histoire. Au pied des marches, sombres, on pénètre dans la première salle, aux dimensions de cathédrale! De part et d autres, sur des murs de 12 mètres de haut, 148 portraits, photographies d Alsaciens et de Mosellans de tous âges, de toutes conditions, se découvrent avec étonnement. Les portraits sont nominatifs, et l on se surprend à observer l acuité d un regard, le charme d une coiffure, l originalité d un vêtement. Surtout, les récits des livres d histoire prennent corps. Derrière les textes lus à l école, ces anecdotes sur des populations anonymes, plutôt désincarnées, il y avait des enfants, des vieillards, des jeunes femmes... et ils sont là, si présents! Français, allemand et alsacien se mêlent pour raconter ces quelque 70 années également cacophoniques, à leurs façons PETIT RAPPEL HISTO : Le 19 juillet 1870, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. Les armées françaises sont battues en Alsace du Nord. L Empire est renversé après la défaite de Sedan. La France rend les armes le 28 janvier Le 10 mai 1871, l Allemagne et la France signent à Francfort le Traité de Paix : l Alsace et la Moselle sont cédées à l Allemagne. C est la première annexion, légale puisque votée par l Assemblée Nationale française à Bordeaux, malgré les vives protestations des députés alsaciens et mosellans. En juin 1871, les deux départements d Alsace et de Moselle deviennent Pays d Empire (Reichsland), et le resteront jusqu en personnes quittent la région en deux ans. Pour les hommes qui restent sur leur terre natale, le service militaire dans l armée allemande devient obligatoire dès L Alsace et la Moselle vont se développer dans leur nouveau cadre, l Empire des deux Guillaume et le régime bismarcksien. Les années passent. Lorsque le 1er août 1914 le Reichsland mobilise ses forces armées en vue de déclarer la guerre à la France, hommes, Alsaciens et Mosellans, sont incorporés sous le drapeau allemand. Cette guerre mondiale devient familiale. Certains se battent contre leurs frères, leurs cousins engagés dans l armée française Combats, massacres sur le Front ouest, sur la crête vosgienne, comme sur le Front russe, Alsaciens et Mosellans doivent se battre contre des «ennemis» qui n en sont pas. Les civils sont également suspects pour tous, «Têtes de Français» pour les uns, «Prussiens» pour les autres. Enfin, du 16 au 27 novembre 1918, les troupes françaises entrent en Alsace dans l allégresse générale. Le Traité de Versailles du 28 juin 1919 réintègre l Alsace et la Moselle dans la souveraineté française.

5 Etape 2 : Septembre 1939 juin 1940 Voix saccadée de Hitler. On pénètre dans une gare de village reconstituée. Au mur, des affiches touristiques, mais aussi des ordres d évacuation. Le visiteur prend place dans un train emplis de valises en cartons et d effets personnels. Sur le mur du compartiment, une projection présente en images l évacuation de Alsaciens et Mosellans vers le Sud-ouest de la France. De l autre côté du train, un couloir mène au cœur d un fort de la Ligne Maginot. Murs blancs sur lesquels courent les fils électriques, rails au sol, dortoirs, portes blindés l effet est saisissant! La diffusion des consignes aux mobilisés, d extraits de discours et d images de combats fait percevoir l atmosphère de cette «drôle de guerre». PETIT RAPPEL HISTO : Lors de la déclaration de guerre de 1939, l Alsace est exposée. Un plan d évacuation, tenu secret, est immédiatement mis à exécution : personnes des régions frontalières dont l agglomération strasbourgeoise sont évacuées. De septembre 1939 à l été 1940, la moitié de la population est concernée. 3ème étape : La main-mise nazie (Juin-décembre 1940) Après les documents présentant l occupation et l annexion de fait par le IIIème Reich, on pénètre dans un couloir arrondi. Au mur : des plaques de rues. En français d abord, en allemand ensuite. Au plafond : des drapeaux, qui, l un derrière l autre, vont passer subrepticement des bandes tricolores à la croix gammée PETIT RAPPEL HISTO : Dès 1940, les Allemands, qui occupent Strasbourg, annexent l Alsace et la Moselle. Un cordon douanier est mis en place sur l ancienne frontière de 1871/1919. Au mépris de la convention d Armistice, l Alsace est rattachée au Pays de Bade, tandis que la Moselle est liée à la Sarre-Palatinat. Les deux régions entrent dans l Allemagne nazie et échappent totalement à Vichy. C est la germanisation, l intégration administrative et économique, la nazification avec la prépondérance de l organisation du Parti.

6 4ème et 5ème étapes : La mise au pas et l incorporation de force (août 1942) On arrive face à un bâtiment d architecture germanique. Imposant, légèrement incliné vers l avant, ce bâtiment que l on ne peut éviter nous introduit dans un univers oppressant, mi-administratif, mi-carcéral. De part et d autre, des bureaux illustrent les phases de la mise au pas des populations et l incorporation de force avec, en perspective, le camp du Struthof, ultime terreur. PETIT RAPPEL HISTO : raciale. ître et l on introduit la législation Toute trace française doit dispara igrés, les citoyens de tous imm de l intérieur», les is nça Fra «les 0, 194 re emb déc et les administraentre juillet et nes de couleur, les intellectuels son per les s, ane tzig les s, ant me indésirables. les états belligér velles frontières, considérés com nou des delà aus ulsé exp t son teurs français détruites, utilisées de synagogues sont saccagées, up uco bea et s ulsé exp t son s Tous les Juif. l et politique. comme maisons closes, porcheries quadrillent l espace social, culture s tion nisa orga les et te plan s im Le parti nazi un an plus tard, t 1940 à Schirmeck La Broque et, Aou dès ert ouv est nt eme tern Un camp d in irmeck, un camp de les montagnes surplombant Sch s dan f, tho Stru au alle inst i le régime naz résistants de toute l Europe. les Mosellans qui concentration où sont internés des obligatoire pour les Alsaciens et ient dev n ptio scri con la 2, 194 sont les Malgré A partir d Août la Kriegsmarine et la Luftwafe. Ce, cht rma Weh la s dan e forc de sont incorporés toute leur fanous., l exécution ou la déportation de eck irm Sch de p cam le t uen risq Les réfractaires ntés. mille dans des camps de transpla

7 Etape 6 : Ralliements, résistance et répression Le parcours mène le visiteur vers l univers concentrationnaire. Barbelés, baraquements, lumières blafardes, miradors L univers gris décrit également par le biais de photos, de documents et d audiovisuel, la résistance et les passages vers la France. Etapes 7 et 8 : La résistance hors d Alsace et la Guerre Totale On traverse cette salle immense du haut d une passerelle, à 3m50 du sol. Les pins de la forêt vosgienne nous rappellent que la frontière se passe clandestinement sur les hauteurs avoisinantes Sous nos pieds et autour de nous, nul doute : c est la guerre. Le sol, rendu chaotique par les bombardements, est jonché de débris de toutes sortes, vélos, carcasses de voitures, bidons d essence Les bombardiers envahissent le ciel. Une maison s écroule. Pourtant, des images projetées au mur évoquent la retraite allemande et le débarquement. La Libération, heureusement, est proche. PETIT RAPPEL HISTO : s de combats entre la libérat 1944, il faut attendre quatre moi Alors que Paris est libéré en aoû de Colmar en mars à ne tion de Strasbourg et la libération ellans incorporés de force, Mos et s cien Alsa nes jeu étiques, dont Sur les à nt de l Est ou dans les camps sovi Fro le sur i pér ont art plup La. sont jamais rentrés celui de Tambov.

8 Etape 9 : Lendemains de combats Les pas du visiteur le mènent vers une salle à l ambiance apaisée. Le sol est plan. De grandes colonnes semblent marquer le retour de la justice et de la vérité. De fait, on débouche sur l évocation du procès du massacre d Oradour, à Bordeaux. Les murs rouges semblent tapissés de tiroirs suggérant les centaines de dossiers examinés. Un puit d images présente le procès de Bordeaux et l épuration. PETIT RAPPEL HISTO : La restauration des libertés démocratiques s accompagne de procès et d une épuration modérée personnes feront l objet de condamnations. Le 10 juin 1944, une compagnie de la division SS Das Reich massacre 642 habitants de la commune d Oradour-sur-Glane. Des Alsaciens font partie de la division. Neuf ans plus tard, 13 incorporés de force et 1 engagé volontaire sont au banc des accusés. Ils sont condamnés. Face aux très vives protestations de toute l Alsace, une loi d amnistie est votée, mais ce procès laissera une profonde blessure, un fossé entre l Alsace et le Limousin.

9 Etape 10 : Poids du passé et perspectives d avenir Blanche et lumineuse, l avant-dernière salle est vécue comme une bouffée d air pur. De multiples blocs lumineux présentent la réconciliation franco-allemande et la construction européenne, comme autant de petits pas et de grands pas vers la réconciliation. L espace, apaisant et optimiste, mène vers la salle de projection présentant une production d Alain Jérôme. Le visiteur rejoint alors le vaste hall tout en transparence et son esplanade, formidable belvédère sur le massif vosgien mais aussi juste en face, par-delà la vallée, sur l ancien camp du Struthof et le Centre Européen du Résistant Déporté.

10 UNE SCENOGRAPHIE ETONNANTE, UN BATIMENT REMARQUABLE Conçue par l Atelier Seigneur et de La Dure (Arles), la scénographie interpelle par ses évocations et son pouvoir émotionnel. Le sol en pente très légère fait ressentir un certain malaise dans toutes les étapes évoquant la Seconde Guerre Mondiale. Le sentiment d oppression est évident dans le couloir de la nazification, face à une façade rendue plus écrasante encore par son avancée. Puis, lorsqu on l étudie d un peu plus près, l intérieur de cet immeuble présentant la rigoureuse administration du IIIème Reich apparaît finalement tout de guingois! Murs légèrement penchés, cadres de portes vaguement de travers Sous la patine, les incohérences d un régime totalitaire sont finement insinuées. Côté décors et reconstitutions, la justesse et la précision sont remarquables. C est à Berlin et dans un petit village du Tarn qu ils ont été réalisés. Ironie de l Histoire et des Marchés Publics, c est une entreprise allemande, BEL TEC, qui reconstitue la période L entreprise française, ADESS, quant à elle, se concentre sur la guerre de 1942 à Le bâtiment abritant le Mémorial d Alsace Moselle appelle également l admiration. Semblant jaillir de la montagne, il domine la vallée de la Bruche, face au monument du Struthof. Sa façade en verre illustre la volonté de transparence du Mémorial. Ici, la mémoire et la vérité sont transmises aux jeunes générations, librement et sans fauxsemblants.

11 INFORMATIONS PRATIQUES Dates et horaires d ouverture : Le Mémorial d Alsace Moselle est ouvert de 10h à 18h30 (fermeture des caisses à 17h). Tarifs : Adulte : 10 Tarif réduit : 8 Pass Famille (2 adultes et enfants) : 25 Visite avec audioguide (Français, anglais ou allemand) Label tourisme et handicap Librairie Boutique Service pédagogique Ateliers pédagogiques Plus de 40% des visiteurs sont des groupes scolaires. Ils sont pris en charge par les guides animateurs. Le service pédagogique est animé par le responsable pédagogique en collaboration avec un professeur détaché de l Education Nationale. Les ateliers sont animés par le responsable pédagogique. Le Mémorial participe tous les ans au Concours National de la Résistance et de la déportation, à ce titre, il propose un atelier permettant aux élèves et classes d être préparés à ce concours. Le Mémorial d Alsace Moselle et le Centre Européen du résistant Déporté du Struthof, récompensent les lauréats par un voyage sur un lieu de mémoire. Contacts : Contact Presse : Sabine BIERRY Contact Direction : Barbara HESSE : Contact Pédagogique : Guillaume PELLENARD : Site Internet : Ils ont fait le Mémorial! Merci à eux... Maîtrise d œuvre : Atelier Seigneur & de La Dure Muséographie : Marcel MEYER Trame historique : Alfred WAHL et Eugène RIEDWEG Production Audiovisuelle : Moving Stars Ingénierie : OTH Méditerranée Economiste : Bureau Michel FORGUES Entreprises de décors : BEL TEC (Berlin) et ADESS ( La Selve Rodez) Le coût d objectif Il s élève à de 10 M HT.

12 ILS ONT VU, ILS ONT AIME...

13

14 ILS ONT VU, ILS ONT AIME...

15

LA MUSEOGRAPHIE. Spécial enseignant LA GALERIE DE PORTRAITS: LE DÉCLENCHEMENT DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE : SAS L ÉVACUATION :

LA MUSEOGRAPHIE. Spécial enseignant LA GALERIE DE PORTRAITS: LE DÉCLENCHEMENT DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE : SAS L ÉVACUATION : Spécial enseignant LA MUSEOGRAPHIE LA GALERIE DE PORTRAITS: Cette première salle présente la période de 1870 à 1939. Les 3 murs sont couverts par 148 portraits, prolongés par un effet de miroirs vers le

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Politique mémorielle : un DVD-Rom rend hommage à «La Résistance des Alsaciens»

Politique mémorielle : un DVD-Rom rend hommage à «La Résistance des Alsaciens» Politique mémorielle : un DVD-Rom rend hommage à «La Résistance des Alsaciens» Eric Straumann, Président du Conseil Départemental du Haut-Rhin, Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin,

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème DU REGIME DE VICHY AU RETOUR DE LA REPUBLIQUE DE LA DECLARATION DE GUERRE A LA DEFAITE DE LA FRANCE PAGES 4-5 Les documents ci-dessous évoquent les premiers mois

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Dossier enseignant Exposition du 25 avril au 30 juillet Musée des Armes de Tulle Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Récit du dimanche 12 mai 1940 : «Le soir venu, plus un anglais ne reste sur le terrain

Plus en détail

L Université résistante au défilé du 14 juillet

L Université résistante au défilé du 14 juillet L Université résistante au défilé du 14 juillet Le 14 juillet prochain, Alain Beretz, président de l Université de Strasbourg assistera au défilé du 14 juillet dans la tribune Brest proche de la tribune

Plus en détail

Première Guerre mondiale 2014. Évaluation préalable d un panel de visiteurs

Première Guerre mondiale 2014. Évaluation préalable d un panel de visiteurs Première Guerre mondiale 2014 Évaluation préalable d un panel de visiteurs 1. Principe et déroulement de l enquête Une évaluation préalable Font-End evaluation Un instrument au service de la conception

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous

La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous 1 2 La Maison du Fromage - Vallée de Munster, Un espace vivant, authentique, ludique, ouvert à tous Connue au-delà des frontières pour son illustre fromage, la vallée de Munster entend bien le mettre à

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général

Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 30 juin 2014 Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général Le Territoire de Belfort, comme partout

Plus en détail

CONTEXTE. «L incorporation de force en Alsace et Moselle après l annexion par le Reich»

CONTEXTE. «L incorporation de force en Alsace et Moselle après l annexion par le Reich» DOSSIER DE PRESSE MALGRE ELLES Voici le sort difficile et parfois violent des jeunes filles d Alsace et de Moselle embarquées malgré elles dans la folie nazie. L Allemagne préparait toute femme à la soumission

Plus en détail

Des élèves de Terminale découvrent Strasbourg

Des élèves de Terminale découvrent Strasbourg Des élèves de Terminale découvrent Strasbourg Les élèves de Terminale STG «Communication et Gestion des Ressources Humaines» ont eu la possibilité de participer à un déplacement dans la région de Strasbourg

Plus en détail

NOUVEAUTES : MEMORIAL ALSACE-MOSELLE : billetterie disponible au tarif de 7 au lieu de 10 (affiche ci-jointe)

NOUVEAUTES : MEMORIAL ALSACE-MOSELLE : billetterie disponible au tarif de 7 au lieu de 10 (affiche ci-jointe) Infos-Liaisons Semaine 25/2013 n 20 BILLETTERIE NOUVEAUTES : MEMORIAL ALSACE-MOSELLE : billetterie disponible au tarif de 7 au lieu de 10 (affiche ci-jointe) PASSEPORT GOURMAND LORRAINE : Passeport disponible

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Espace Education Art et Culture, 19, rue du Cambout, 57000 METZ, P.W. 2011 03 87 36 01 88 www.espace-eac.fr contact@espace-eac.fr LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Inaugurée en 1908, œuvre de l architecte

Plus en détail

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) I. QUESTIONS (8 POINTS) 1) En quelle année la bataille de Verdun s'est-elle déroulée? Décrire et expliquer cet événement et sa portée. (2 points) Elle s est déroulée

Plus en détail

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire journée médiévale expositions animations découverte visites concerts performances histoire Château de Vincennes >>> Avenue de Paris Circuits par le Service historique de la Défense Inscription préalable

Plus en détail

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La Discours de Frédérik BERNARD, Maire de Poissy Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation - dimanche 24 avril 2011 - Monsieur le Député (présence non confirmée), Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

Oscar Gérard. L'homme et son livre De Viombois à Berchtesgaden

Oscar Gérard. L'homme et son livre De Viombois à Berchtesgaden Oscar Gérard. L'homme et son livre De Viombois à Berchtesgaden Le Mosellan réfractaire à la germanisation, l évadé de son village familial, le maquisard combattant de Viombois, l engagé volontaire de la

Plus en détail

SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.

SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV. SUR LES CHEMINS DE LA MÉMOIRE LIEU DE MÉMOIRE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE LA PRISON DE MONTLUC RÉSISTANCE ET RÉPRESSION WWW.CHEMINSDEMEMOIRE.GOUV.FR LA PRISON DE MONTLUC MÉMORIAL NATIONAL DE LA PRISON DE

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant Cour d honneur des Invalides, le 1 er octobre 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5 Exposition temporaire : présentation page 2 Exposition temporaire : programme d animations page 3 Évènements :. page 4 Exposition permanente : présentation page 5 Exposition permanente : programme d animations

Plus en détail

Préparation de l épreuve orale du CAPES interne d histoire- géographie AEFE Madagascar - Arnaud Léonard 1/14

Préparation de l épreuve orale du CAPES interne d histoire- géographie AEFE Madagascar - Arnaud Léonard 1/14 Enseigner «La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)» en classe de troisième, dans le cadre de la partie «Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)» Préparation de l

Plus en détail

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors

Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Jour 3 : Annecy/Lyon/Vassieux-en-Vercors Nous quitterons Annecy vers 7h45 pour nous rendre à Lyon. La visite du Mémorial de Montluc est prévue à 10h30. Si nous ne sommes pas retardés lors du trajet, nous

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

LE CIMETIÈRE MILITAIRE DE BLERCOURT (Meuse)

LE CIMETIÈRE MILITAIRE DE BLERCOURT (Meuse) LE CIMETIÈRE MILITAIRE DE BLERCOURT (Meuse) Hier et aujourd hui 1914-2011 Par Alain GIROD 1) La tombe de regroupement après l inauguration Guidé par le panneau «Cimetière militaire» apposé en bord de route

Plus en détail

7 place de la Cathédrale Colmar 68000

7 place de la Cathédrale Colmar 68000 7 place de la Cathédrale Colmar 68000 Investir dans le centre historique de COLMAR L investissement immobilier ici proposé associe la qualité de l emplacement et la performance fiscale à un bien d exception.

Plus en détail

Ce signe précise la durée de visite conseillée : elle est indicative et peut être adaptée selon vos souhaits.

Ce signe précise la durée de visite conseillée : elle est indicative et peut être adaptée selon vos souhaits. Les visites guidées Strasbourg a beaucoup à raconter : son passé, son architecture, son art, ses traditions, ses grands hommes... Pour les passionnés d histoire, ou simplement les curieux de nature, 70

Plus en détail

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL +7 Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu LE CENTENAIRE DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Képi Le soldat français Il y a

Plus en détail

Prix à partir de 132.80 par personne en hôtel 2** deux journées et une nuitée

Prix à partir de 132.80 par personne en hôtel 2** deux journées et une nuitée Circuit percée allemande et occupation Aussitôt après la bataille des Frontières, l incursion allemande se poursuit en France par les Ardennes et la Meuse. La visite que nous vous proposons sur deux jours

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

Décodage d une affiche de propagande

Décodage d une affiche de propagande 1.2. L influence des écrits nationalistes et de la religion sur l opinion publique Activité Histoire de guerre - 3 ème de Collège - Décodage d une affiche de propagande Présentation Le site Internet http://www.histoire-geo.org/

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 19 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE «Les petits artistes de la mémoire» La grande guerre vue par les enfants Concours du centenaire

Plus en détail

SOIRÉE ÉVÉNEMENT RENCONTRES, PROJECTION, SIGNATURE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

SOIRÉE ÉVÉNEMENT RENCONTRES, PROJECTION, SIGNATURE COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE SOIRÉE ÉVÉNEMENT STALINE, UNE BARBARIE MODERNE LA GRANDE TERREUR EN URSS 1937-1938 MERCREDI 13 MARS 2013 À 20H RENCONTRES, PROJECTION, SIGNATURE SOIRÉE ORGANISÉE EN PARTENARIAT AVEC

Plus en détail

LE CARRÉ CHEVERUS. entre ciel et pierre. bordeaux centre

LE CARRÉ CHEVERUS. entre ciel et pierre. bordeaux centre LE CARRÉ CHEVERUS entre ciel et pierre bordeaux centre LE MOT DES ARCHITECTES Véritable greffe urbaine en plein cœur de la ville historique, le projet se découvre progressivement au fil de nouvelles rues

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

À CLICHY résidence en vue. Au-dessus des toits vivez la ville en panoramique

À CLICHY résidence en vue. Au-dessus des toits vivez la ville en panoramique À CLICHY résidence en vue Au-dessus des toits vivez la ville en panoramique ZAc du BAc d Asnières À clichy Une Ville CréatiVe qui construit son Avenir et le vôtre au carrefour de Paris, de levallois et

Plus en détail

REGLEMENT CAMPAGNE DEPARTEMENTALE DE FLEURISSEMENT 2016

REGLEMENT CAMPAGNE DEPARTEMENTALE DE FLEURISSEMENT 2016 1 REGLEMENT CAMPAGNE DEPARTEMENTALE DE FLEURISSEMENT 2016 Le fleurissement constitue un enjeu d embellissement du cadre de vie pour tous les alsaciens, de développement économique pour les entreprises

Plus en détail

OPPORTUNITÉ UNIQUE À HANGENBIETEN

OPPORTUNITÉ UNIQUE À HANGENBIETEN OPPORTUNITÉ UNIQUE À HANGENBIETEN Les Villas Sud > Un emplacement idéal Situé à 15 minutes à l Ouest de Strasbourg et à 1,5 km de l aéroport d Entzheim, le hameau Les Villas Sud vous propose un ensemble

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle Actions culturelles Le coeur de métier de la Cie est la création et la diffusion de spectacles de marionnettes dont le contenu sociètal touche tous les publics. Par des actions culturelles ponctuelles,

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange Dossier de presse Création d une École internationale à Differdange 7 avril 2015 CRÉATION D UNE ÉCOLE INTERNATIONALE À DIFFERDANGE Dans le but de diversifier l offre scolaire, une école internationale

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE ET LE RETOUR À LA RÉPUBLIQUE

LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE ET LE RETOUR À LA RÉPUBLIQUE Le Service départemental de l Office national des anciens combattants et victimes de guerre 67 Le Centre Européen du résistant déporté Le Mémorial de l Alsace-Moselle les Amis de la Fondation pour la Mémoire

Plus en détail

Le Courrier. Bulletin de Liaison du Mémorial de l Alsace-Moselle N 5 / Novembre 2003. L assiette

Le Courrier. Bulletin de Liaison du Mémorial de l Alsace-Moselle N 5 / Novembre 2003. L assiette Le Courrier du Mémorial Photo : F. SEIGNEUR Bulletin de Liaison du Mémorial de l Alsace-Moselle N 5 / Novembre 2003 1 I Édito sommaire 2 I Le Mémorial est sorti de terre I Méthodologie d une recherche

Plus en détail

Résister, collaborer sous l occupation (niveau 3 ème -1 ère ) Déroulement de l atelier

Résister, collaborer sous l occupation (niveau 3 ème -1 ère ) Déroulement de l atelier Résister, collaborer sous l occupation (niveau 3 ème -1 ère ) Déroulement de l atelier Manipuler des objets, analyser des documents d archives, mettre l élève en contact direct avec des traces de l histoire,

Plus en détail

VASSIEUX-EN-VERCORS. Guide de visite LADROME.FR

VASSIEUX-EN-VERCORS. Guide de visite LADROME.FR VASSIEUX-EN-VERCORS Guide de visite LADROME.FR 1 Édito 2014 est une année marquée par le centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70 e anniversaire des combats du Vercors et de la Libération. Les

Plus en détail

je veux Le Clos Pasteur à Colmar.

je veux Le Clos Pasteur à Colmar. un écrin de sérénité, idéalement situé. DES APPARTEMENTS DU 2 AU 4 PIÈCES DANS UN CADRE DE VIE EXCEPTIONNEL je veux Le Clos Pasteur à Colmar. Le Clos Pasteur à Colmar Pour vivre dans un écrin de sérénité,

Plus en détail

DÉCORATIONS OFFICIELLESFRANÇAISES ORDRE D HONNEUR D HONNEUR LES GRAND CROIX CROIX ET PLAQUE ENSEMBLE GRAND OFFICIER SE PORTE AVEC LA CROIX D OFFICIER

DÉCORATIONS OFFICIELLESFRANÇAISES ORDRE D HONNEUR D HONNEUR LES GRAND CROIX CROIX ET PLAQUE ENSEMBLE GRAND OFFICIER SE PORTE AVEC LA CROIX D OFFICIER DÉCORATIONS OFFICIELFRANÇAISES TOUS INSIGNES FABRIQUÉS PAR LA MONNAIE DE PARIS SONT CONFORMES AUX NORMES OFFICIEL ATTENTION AUX FAUX INSIGNES. ORDRE DE LA ORDRE DE DE LA ORDRE DE LA LA GRAND ET PLAQUE

Plus en détail

XIV / XVIII LA PHOTOGRAPHIE ET LA GRANDE GUERRE 13.06-27.07.14 / 20.08-07.09.14 DOSSIER DE PRESSE

XIV / XVIII LA PHOTOGRAPHIE ET LA GRANDE GUERRE 13.06-27.07.14 / 20.08-07.09.14 DOSSIER DE PRESSE XIV / XVIII LA PHOTOGRAPHIE ET LA GRANDE GUERRE 13.06-27.07.14 / 20.08-07.09.14 DOSSIER DE PRESSE 2 FI 1069 0144, ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU HAUT-RHIN - IMAGE RECADRÉE DANS LE CADRE DES COMMEMORATIONS

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Avec l assistance électrique, le vélo devient facile! Le réseau movelo Alsace

Avec l assistance électrique, le vélo devient facile! Le réseau movelo Alsace Avec l assistance électrique, le vélo devient facile! Le réseau movelo Alsace Contexte o Une politique régionale de développement du cyclotourisme : l Alsace à vélo Un réseau de 2 000 km de pistes et d

Plus en détail

Les jeunes contre l oubli

Les jeunes contre l oubli Ici, il y a des gens qui : Fabriquent de faux-papiers, Tout en restant discrets ; Aident des enfants, Même pas pour un franc. Ils sont cachés dans les maisons, Au lieu d être dans les camps de concentration.

Plus en détail

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure

Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Tâche «complexe» sur la résistance intérieure Consigne générale : Après avoir fuit votre Auvergne natale en juin 1940, Vous vous êtes enrôlés auprès du bureau central de renseignement et d action, le service

Plus en détail

Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e

Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e Mardi 28 février 2012 en compagnie de CALQ Architecture, maître d oeuvre d exécution Restructuration lourde d un ensemble immobilier «32 BLANCHE» Paris 9e Description

Plus en détail

Séjour Châteaux Forêt Noire - Alsace 4jours / 3 nuits

Séjour Châteaux Forêt Noire - Alsace 4jours / 3 nuits Séjour Châteaux Forêt Noire - Alsace 4jours / 3 nuits JOUR 1 : ARRIVÉE LE CHÂTEAU DE HOHENZOLLERN Arrivée en ALSACE et départ en Car de Grand Tourisme par l Allemagne la région de Schwetzingen. Arrivée

Plus en détail

Fiche pédagogique : Tomi Ungerer «A la guerre comme à la guerre»

Fiche pédagogique : Tomi Ungerer «A la guerre comme à la guerre» Document réalisé par Fabienne SCHLUND, IEN, mission culture et Jean-Marie SCHELCHER, CPCAIEN Période historique : XXème siècle Domaine artistique : Arts du langage Fiche pédagogique : Tomi Ungerer «A la

Plus en détail

VISAGES DE LA LIBÉRATION

VISAGES DE LA LIBÉRATION Flyer-debarquement_Mise en page 1 15/10/14 18:26 Page1 «Ce jour-là, la liberté venait du sud» EXPOSITION 20 OCT AU 13 NOV 2014 HÔTEL DE RÉGION VISAGES DE LA LIBÉRATION PROVENCE ÉTÉ 1944 Entrée libre et

Plus en détail

Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing»

Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing» Bruno Gavard et Bernard Hébert «Are you experiencing» Exposition présentée tous les jours de 10h à 12h et de 13h45 à 18h30 Du 4 au 30 avril 2015 Maison du patrimoine Atelier Perret au Havre Bruno Gavard

Plus en détail

Musée de la Résistance en Morvan

Musée de la Résistance en Morvan Association pour la Recherche sur l Occupation et la Résistance en Morvan (A.R.O.R.M.) Musée de la Résistance en Morvan Programme des animations Eté 2013 Maison du Parc 58 230 SAINT-BRISSON Tél : 03 86

Plus en détail

La gazette Haguenier

La gazette Haguenier infos GROUPE #12 La gazette Haguenier octobre 2011 LE MUSÉE DE LA GRANDE GUERRE Préparatifs VIP ROOM Banquettes TOUAREGS Agence de marketing VINOMANIA Bar à vin MADE BY VALLON Artiste contemporain SARCELLES

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

TÉLÉCHARGEMENT PLAN DU SITE CRÉDITS

TÉLÉCHARGEMENT PLAN DU SITE CRÉDITS GUERRE ET DESTRUCTIONS La prise de la ville Les destruc ons L explosion des 18 ponts L incendie de l hôtel de ville ÊTRE OCCUPANT ÊTRE OCCUPÉ RÉSISTANCE ET DÉPORTATION MÉMOIRE ET RECONSTITUTION A l approche

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq

Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq Dossier de presse Septembre 2008 Dossier de presse Septembre 2008 1 / Saint-Martin-de-Ré à l UNESCO

Plus en détail

1 L historien et les mémoires

1 L historien et les mémoires JE RÉVISE 1 L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale A. L historien a mis en évidence une première période où la mémoire de la guerre est volontairement incomplète Après la Seconde Guerre

Plus en détail

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

1er sept. 1939 Les troupes allemandes... C'est le début de la Seconde Guerre mondiale. Le contexte historique : la France pendant la Seconde Guerre mondiale Complétez la chronologie suivante. Vous pouvez vous référer au site http://www.e-chronologie.org/monde/ww2.php 1er sept. 1939 Les troupes

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : Les relations psychologiques homme-femme Après une mise en route à partir du synopsis et des affiches, les

Plus en détail

Merci de respecter les lieux visités et la tranquillité des riverains.

Merci de respecter les lieux visités et la tranquillité des riverains. "AUTOUR DE LA GARE" Le jeu de piste commence et se termine au même endroit et dure environ 1 heure. Simple et ludique, il constitue une première approche du patrimoine messin. Merci de respecter les lieux

Plus en détail

«La Politique» Charles Maurras. L Action française du 27 mars 1908. Article quotidien

«La Politique» Charles Maurras. L Action française du 27 mars 1908. Article quotidien «La Politique» Article quotidien Charles Maurras L Action française du 27 mars 1908 Édition électronique réalisée par Maurras.net et l Association des Amis de la Maison du Chemin de Paradis. 2011 Certains

Plus en détail

A l école de la guerre 1914/1918, atelier aux Archives municipales. Atelier pédagogique proposé pendant l exposition au château des ducs de Bretagne.

A l école de la guerre 1914/1918, atelier aux Archives municipales. Atelier pédagogique proposé pendant l exposition au château des ducs de Bretagne. A l école de la guerre 1914/1918, atelier aux Archives municipales. Atelier pédagogique proposé pendant l exposition au château des ducs de Bretagne. Service éducatif des Archives municipales de Nantes,

Plus en détail

Vivre à Saint-Sauveur en Puisaye

Vivre à Saint-Sauveur en Puisaye R é s i d e n c e V i l l a g e S e n i o r s Vivre à Saint-Sauveur en Puisaye Un cadre de vie de qualité > Une salle de gym et d informatique conçue spécialement pour les résidents. > Une salle pour se

Plus en détail

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique Le Centre Pompidou Sommaire I/ Le projet, analyse historique. Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes II/ Analyse architecturale III/ Interprétation

Plus en détail

Deuxième Guerre mondiale

Deuxième Guerre mondiale Musée de la Défense aérienne de Bagotville Premier cycle du primaire Nom : Deuxième Guerre mondiale FICHES D HISTOIRE Cher élève, Je m appelle Charles. Je vis au Canada avec ma soeur Charlotte et nos parents.

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Joseph Inguimberty, Marseille, 1924, huile sur toile, Coll. Musée d'histoire de Marseille cliché D. Giancatarina.Tableau présenté en séquence 11.

Joseph Inguimberty, Marseille, 1924, huile sur toile, Coll. Musée d'histoire de Marseille cliché D. Giancatarina.Tableau présenté en séquence 11. «Les migrations à Marseille de 1830 à la Seconde Guerre mondiale» Fiche pédagogique basée sur l'utilisation des supports audiovisuels présents en séquences 10 et 11 Joseph Inguimberty, Marseille, 1924,

Plus en détail

Recevoir au Musée de la Grande Guerre

Recevoir au Musée de la Grande Guerre Recevoir au Musée de la Grande Guerre Location d espaces en Pays de Meaux Bienvenue À l occasion du centenaire de la Grande Guerre, offrez-vous un lieu qui a du sens Un nouveau regard sur 14-18 Inauguré

Plus en détail

LE LION DE BARTHOLDI. Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort

LE LION DE BARTHOLDI. Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort LE LION DE BARTHOLDI Guide complet pour mieux connaître le monument emblématique du Territoire de Belfort INCONTOURNABLE : LE LION DE BARTHOLDI Son histoire : Au terme de 103 jours de sièges (3 novembre

Plus en détail

l Histoire Transmettre Musée de Lorris édition de la Résistance et de la Déportation www.museelorris.fr www.loiret.fr

l Histoire Transmettre Musée de Lorris édition de la Résistance et de la Déportation www.museelorris.fr www.loiret.fr Musée de Lorris Musée départemental de la Résistance et de la Déportation édition 2015 Transmettre l Histoire de la Résistance et de la Déportation www.museelorris.fr www.loiret.fr Pourquoi un Musée de

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

Lucien Bunel : enfant de Barentin, Juste parmi les Nations

Lucien Bunel : enfant de Barentin, Juste parmi les Nations Lucien Bunel : enfant de Barentin, Juste parmi les Nations Une exposition proposée par le groupe scout 1 ère Lucien Bunel, dans le cadre du 70 e anniversaire de la mort de Lucien Bunel en déportation LE

Plus en détail

Circuit de découverte numérique de la bataille du 6 août 1870 : le tourisme de mémoire sur votre iphone

Circuit de découverte numérique de la bataille du 6 août 1870 : le tourisme de mémoire sur votre iphone Circuit de découverte numérique de la bataille du 6 août 1870 : le tourisme de mémoire sur votre iphone Dossier de presse avril 2011 Depuis mai 2011, la communauté de communes Sauer-Pechelbronn met à disposition

Plus en détail

REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL

REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL - MA CLASSE AU CŒUR DE L HISTOIRE MULTIPLES OBJECTIFS : Comprendre l importance de la Bataille de l Atlantique dans la Seconde Guerre Mondiale

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France

L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France L historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France Table des matières Introduction... 1 I/ La mémoire résistante (1944-1972)... 2 1/ Le mythe résistancialiste... 2 2/ L éclatement des

Plus en détail

La poste en Alsace Moselle de 1918 à 1940

La poste en Alsace Moselle de 1918 à 1940 La poste en Alsace Moselle de 1918 à 1940 Suite à l armistice du 11 novembre 1918, les autorités françaises reprennent petit à petit le contrôle des bureaux de poste alsaciens et mosellans au cours de

Plus en détail

CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE De la fin de la Première Guerre mondiale au début de la Seconde Guerre mondiale Qui est le personnage sur cette photo? Mussolini

Plus en détail

Qui sont Rachel et Hannah?

Qui sont Rachel et Hannah? Qui sont Rachel et Hannah? Des personnages virtuels : Rachel est une petite fille juive de 8 ans qui vit dans le 20 ème arrondissement de Paris. Hannah, la sœur de Rachel, a 13 ans en 1939. Les restrictions,

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

/ BKN // DeepDesign // Visuel : Inventive-studio Fondation de l œuvre Notre-Dame Strasbourg /

/ BKN // DeepDesign // Visuel : Inventive-studio Fondation de l œuvre Notre-Dame Strasbourg / 1 / BKN // DeepDesign // Visuel : Inventive-studio Fondation de l œuvre Notre-Dame Strasbourg / Visite des musées et expositions Programmation de visites accueillies en lien avec la cathédrale De septembre

Plus en détail

Chemins de fer et exploitation minière dans la vallée de la Gueule

Chemins de fer et exploitation minière dans la vallée de la Gueule Route 3 ❿ 34 Bleyberg ❿ 35 Chemins de fer et exploitation minière dans la vallée de la Gueule Le viaduc de la vallée de la Gueule, la ligne ferroviaire de marchandises entre Montzen et Aix-la-Chapelle

Plus en détail