Échographie & Ménométrorragies de cause non cervicale ou vaginale (grossesse exclue)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Échographie & Ménométrorragies de cause non cervicale ou vaginale (grossesse exclue)"

Transcription

1 Échographie & Ménométrorragies de cause non cervicale ou vaginale (grossesse exclue) J. Créquat Centre Péreire Paris 23 mai 2014

2 Échographie : techniques associées Échographie 3D :! Réalise une vue coronale (frontale) globale de l utérus et de la cavité (id HSG)! Systématique en présence d une pathologie Analyse vasculaire en Doppler :! Qualitative : cartographie des vaisseaux! Quantitative : calcul des indices de résistivité Échographie endorectale :! Si abord vaginal impossible! Résultats identiques à l échographie endovaginale Hystérosonographie :! Instillation endocavitaire trans-cervicale d un fluide de contraste

3 Voie sus-pubienne : réplétion vésicale?

4 Voie vaginale

5

6 16 ans Vierge Métrorragies Échographie endorectale : pelvis normal

7 Métrorragies Échographie et techniques associées : 1er examen à mettre en œuvre Pourquoi? autorise une évaluation pelvienne globale ( HSG ou HSC) utérus : myomètre, endomètre et cavité annexes : ovaires

8 Ménométrorragies Rôle de l échographique 1. Myomètre 2. Cavité 3. Endomètre 4. Annexes

9 juin 2005

10 FIGO classification system (PALM-COEIN) for causes of abnormal uterine bleeding in nongravid women of reproductive age The basic system comprises 4 categories that are defined by visually objective structural criteria Int J Gynecol Obstet 2011

11 FIGO classification system (PALM-COEIN) for causes of abnormal uterine bleeding in nongravid women of reproductive age MAV Int J Gynecol Obstet 2011

12 1 - Échographie de l utérus Taille : mesures normales (distinguer corps et col) Structure : homogène, hétérogène : adénomyose Tumeurs bénignes : adénomyome, léiomyome taille localisation : classification FIGO 2011 structure (homogène, nécrobiose) vascularisation en Doppler : périphérique = myométriale intrinsèque = évolutivité? Tumeurs malignes exceptionnelles : sarcomes

13 Mesures de l utérus : corps et col

14 Adénomyose!

15 Adénomyose diffuse

16 Adénomyose focale : adénomyome

17 Adénomyose diffuse

18 Adénomyose diffuse

19

20 Adénomyose RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Gradation des recommandations en EBM :" A Données disponibles justifiant une recommandation de niveau élevé B Données disponibles justifiant une recommandation de niveau intermédiaire" C Données disponibles insuffisantes pour justifier une recommandation" Le diagnostic est réalisé par le pathologiste (A) L HSG ne présente pas d intérêt démontré dans la stratégie diagnostique (B) L échographie possède une bonne sensibilité et peut suffire pour la stratégie thérapeutique (B) L IRM possède une bonne pertinence mais n a d utilité démontrée qu en cas de lésions associées (B) H. Fernandez : J Gynecol Obstet Biol Reprod 2007 Apr

21 Léiomyomes!

22 2 3 4 Léiomyomes : localisation mlin Bicètre Hospital, France Kremlin Bicètre Hospital, France Kremlin Bicètre Hospital, France FIGO

23 Utérus polymyomateux

24 Myome intra-mural

25 Myomes intra-cavitaires (type 0)

26 Myome intra-cavitaire (type 0)

27 Myome intra-cavitaire (type 0) Liseré de sécurité

28 Myome intra-mural et sous muqueux (type 1)

29 Myome intra-mural et sous muqueux (type 2)

30 Nécrobiose

31 Nécrobiose kystique

32 Malformation artério-veineuse!

33 Malformation artério-veineuse Anévrysme cirsoïde Définition : Anomalie vasculaire du myomètre : - shunts artério-veineux d importance variable - absence d interposition capillaire Origine : Congénitale : rare (dysplasie vasculaire) Acquise : après gestes endo-cavitaires (curetages, etc)

34 Malformation artério-veineuse

35 Malformation artério-veineuse : Contexte diagnostique 1. Métrorragies d importance variable (cataclysmique) 2. Infertilité : FCS 3. Masse pulsatile perçue cliniquement 4. Asymptomatique : découverte échographique fortuite"

36 " " Technique associée" Hystérosonographie!

37 Hytérosonographie ou SIS, GIS, Technique très ancienne : 1980 (pas d échographie vaginale!) Complément à l échographie Injection intra-utérine trans-cervicale d un médium de contraste! sérum physiologique ou gel de glycérine (plus récent) Remplissage de la cavité avec accentuation des interfaces Amélioration des conditions de vision >> meilleure efficacité diagnostique mais aujourd hui à discuter (?) face à l hystéroscopie ambulatoire

38 Hystérosonographie : cavité normale

39 Polype

40 Myome sous-muqueux

Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins. Dr M M NIANG Pr C T CISSE

Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins. Dr M M NIANG Pr C T CISSE Actualités sur le traitement chirurgical des fibromyomes utérins Dr M M NIANG Pr C T CISSE Enseignement Post-Universitaire ASGO - Salle Paul Corréa (EPS1 IHS) - Mercredi 23 Mars 2016 Introduction Définition

Plus en détail

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE IMAGERIE GYNECOLOGIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) Corinne Balleyguier, Marc Bazot, Isabelle Thomassin-Naggara Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie

Plus en détail

Echographie et infertilité. G Grangé V Blanchet maternité Port Royal Paris France

Echographie et infertilité. G Grangé V Blanchet maternité Port Royal Paris France Echographie et infertilité G Grangé V Blanchet maternité Port Royal Paris France Modalités et aspects techniques Sonde endovaginale à haute fréquence (7-10 MHz) nécessité d une sonde abdominale (3.5-6

Plus en détail

Service de Gynécologie-Obstétrique - Hôpital Jean Verdier (Bondy) et Hôpital Tenon (Paris).

Service de Gynécologie-Obstétrique - Hôpital Jean Verdier (Bondy) et Hôpital Tenon (Paris). Institut Européen d' Enseignement et de Formation en Gynécologie Unité spéciale : l endomètre. Nouvelles explorations, évolution des pratiques 20 Mai 2000, Bordeaux LA SONO-HYSTEROGRAPHIE OU ECHOGRAPHIE

Plus en détail

PATHOLOGIE DE L ENDOMETRE

PATHOLOGIE DE L ENDOMETRE PATHOLOGIE DE L ENDOMETRE M-C L Hortolary-Labrousse DIU d échographie gynécologique et obstétricale de l inter-région Sud-Ouest 2011-2012 Pathologie de l endomètre Pathologie fonctionnelle Pathologie organique

Plus en détail

Imagerie / gynécologie médicale

Imagerie / gynécologie médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. HÉDON Deuxième partie Imagerie / gynécologie médicale 38 ES JOURNÉES NATIONALES Paris, 2014 97 Échographie de la cavité

Plus en détail

Douleurs pelviennes aiguës chez la femme A vous de jouer! A Jalaguier-Coudray, N Perrot, F Medina, A Sarran, I Thomassin-Naggara, Pr M Bazot

Douleurs pelviennes aiguës chez la femme A vous de jouer! A Jalaguier-Coudray, N Perrot, F Medina, A Sarran, I Thomassin-Naggara, Pr M Bazot Douleurs pelviennes aiguës chez la femme A vous de jouer! A Jalaguier-Coudray, N Perrot, F Medina, A Sarran, I Thomassin-Naggara, Pr M Bazot Introduction Ce poster illustre les principales étiologies des

Plus en détail

Stratégie des examens d imagerie en gynécologie. Dr Thibault CARTERET Pr Hervé TRILLAUD Hôpital Saint André

Stratégie des examens d imagerie en gynécologie. Dr Thibault CARTERET Pr Hervé TRILLAUD Hôpital Saint André Stratégie des examens d imagerie en gynécologie Dr Thibault CARTERET Pr Hervé TRILLAUD Hôpital Saint André Echographie Examen de référence : 1 ère intention, innocuité, facile, faible coût Voie sus pubienne

Plus en détail

"Suivi en IRM des embolisations de fibromes utérins" F Soares, M Brisa, LS Fournier, M Sapoval, F Larousserie, O Clément, G Frija

Suivi en IRM des embolisations de fibromes utérins F Soares, M Brisa, LS Fournier, M Sapoval, F Larousserie, O Clément, G Frija "Suivi en IRM des embolisations de fibromes utérins" F Soares, M Brisa, LS Fournier, M Sapoval, F Larousserie, O Clément, G Frija INTRODUCTION Étude retrospective de 30 patientes suivies pour embolisation

Plus en détail

Mme M Meno métrorragies depuis 3 mois. 2 accht normaux Pas de cs depuis 3 ans. 7èmes Journées Médico - Chirurgicale du Pôle Santé de Carpentras

Mme M Meno métrorragies depuis 3 mois. 2 accht normaux Pas de cs depuis 3 ans. 7èmes Journées Médico - Chirurgicale du Pôle Santé de Carpentras FIBROME UTERIN Dr COLLETTE.E Dr GANDOLFI. C Dr CASTA. M CAS CLINIQUE Mme M Meno métrorragies depuis 3 mois 44 ans 2 accht normaux Pas de cs depuis 3 ans CAS CLINIQUE CO par oestroprogestatifs Tabac 20

Plus en détail

Les fibromes (également appelés

Les fibromes (également appelés Les bonnes indications RÉSUMÉ : Les myomectomies sont des interventions qui sont associées à des taux de succès très variables selon le symptôme intéressé, le nombre de fibromes, leur taille, l existence

Plus en détail

TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME. Fibrome utérin. Types FDR. Compression : DCPC, PKU, dysurie, constipation, pesanteur, OMI localisés

TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME. Fibrome utérin. Types FDR. Compression : DCPC, PKU, dysurie, constipation, pesanteur, OMI localisés TUMÉFACTION PELVIENNE DE LA FEMME Fibrome utérin Épidémio Fréquent Rarement unique Asymptomatique (50%) Types Interstitiel Sous-muqueux Intra-cavitaire Sous-séreux => PAS de ménorragie Circonstances de

Plus en détail

LES PATHOLOGIES UTERINES BENIGNES : Quel rôle dans l infertilité? Pr Claude Hocké CHU Bordeaux

LES PATHOLOGIES UTERINES BENIGNES : Quel rôle dans l infertilité? Pr Claude Hocké CHU Bordeaux LES PATHOLOGIES UTERINES BENIGNES : Quel rôle dans l infertilité? Pr Claude Hocké CHU Bordeaux INTRODUCTION «THE WOMB IS THE FIELD OF GENERATION; AND IF THIS FIELD BE CORRUPTED IT IS VAIN TO EXPECT ANY

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

INTERET ECHOGRAPHIE 3D EN GYNECOLOGIE. AHFMC: «Qoui de Neuf Gyneco» Le 01/ DR TRIMECH ADNENE

INTERET ECHOGRAPHIE 3D EN GYNECOLOGIE. AHFMC: «Qoui de Neuf Gyneco» Le 01/ DR TRIMECH ADNENE INTERET ECHOGRAPHIE 3D EN GYNECOLOGIE AHFMC: «Qoui de Neuf Gyneco» Le 01/1202016 DR TRIMECH ADNENE Pourquoi 3D L'échographie 3D est complémentaire mode 2D rapide et performant, Examen classique ou hystérosonographique

Plus en détail

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005)

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Pré-Requis : L examen clinique gynécologique L imagerie pelvienne Les marqueurs tumoraux L endoscopie

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Echographie de la cavité utérine et des trompes en 2D et 3D dans le bilan d infertilité.

Echographie de la cavité utérine et des trompes en 2D et 3D dans le bilan d infertilité. GE Healthcare Echographie de la cavité utérine et des trompes en 2D et 3D dans le bilan d infertilité. Deux techniques en une : L Hystéro-Sonographie et l Hystéro-Sono-Salpingographie. Jean-Marc LEVAILLANT,

Plus en détail

Carcinome du col versus tumeurs mésenchymateuses du col de l utérus: Quel est l apport de l IRM?

Carcinome du col versus tumeurs mésenchymateuses du col de l utérus: Quel est l apport de l IRM? Carcinome du col versus tumeurs mésenchymateuses du col de l utérus: Quel est l apport de l IRM? M FELFEL, M JABER, M JABOU, R CHAMAKHI, H RAJHI, R HAMZA, N MNIF Service d Imagerie médicale. EPS Charles

Plus en détail

Echographie et Stérilité. Dr B.Maugey-Laulom Imagerie Anténatale et de la Femme Service du Pr JF Chateil CHU Pellegrin-Tripode, Bordeaux

Echographie et Stérilité. Dr B.Maugey-Laulom Imagerie Anténatale et de la Femme Service du Pr JF Chateil CHU Pellegrin-Tripode, Bordeaux Echographie et Stérilité Dr B.Maugey-Laulom Imagerie Anténatale et de la Femme Service du Pr JF Chateil CHU Pellegrin-Tripode, Bordeaux Introduction Réceptivité utérine multifactorielle Echographie endovaginale

Plus en détail

TRAITEMENTS CHIRURGICAUX DES MENOMETRORRAGIES ORGANIQUES. Dr M Carbonnel Hôpital Foch, Suresnes Service de Gynécologie Obstétrique du Pr Ayoubi

TRAITEMENTS CHIRURGICAUX DES MENOMETRORRAGIES ORGANIQUES. Dr M Carbonnel Hôpital Foch, Suresnes Service de Gynécologie Obstétrique du Pr Ayoubi TRAITEMENTS CHIRURGICAUX DES MENOMETRORRAGIES ORGANIQUES Dr M Carbonnel Hôpital Foch, Suresnes Service de Gynécologie Obstétrique du Pr Ayoubi Hyperplasie atypique Traitement de référence : hystérectomie

Plus en détail

Myomes Adénomyose Malformations utérines

Myomes Adénomyose Malformations utérines PATHOLOGIE DU MYOMETRE DIU d échographie gynécologique et obstétricale Janvier 2011 Myomes Adénomyose Malformations utérines MYOMES Myomes Tumeur bénigne du myomètre la plus fréquente chez la femme en

Plus en détail

Faq 1 - Quelles sont les circonstances dans lesquelles le diagnostic de fibrome est évoqué?

Faq 1 - Quelles sont les circonstances dans lesquelles le diagnostic de fibrome est évoqué? Fibrome Objectifs : Devant une tuméfaction pelvienne chez une femme, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires pertinents. Argumenter l'attitude thérapeutique.

Plus en détail

US et endométriose Stratégie diagnostique

US et endométriose Stratégie diagnostique US et endométriose Stratégie diagnostique CAFCIM Mai 2009 B.Maugey Laulom MC Labrousse Imagerie de la femme CHU Pellegrin Service Pr Chateil US pour qui? population cible? SF douleurs pelviennes et/ou

Plus en détail

COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur F. Puech

COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur F. Puech COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur F. Puech EXTRAIT des Mises à jour en gynécologie médicale Volume 2010 Publié le 10 décembre 2010 TRENTE-QUATRIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Myomes et périménopause. Claudine Mathieu Université de Bordeaux CHU-Centre Aliénor d Aquitaine FMC Bordeaux juin 2014

Myomes et périménopause. Claudine Mathieu Université de Bordeaux CHU-Centre Aliénor d Aquitaine FMC Bordeaux juin 2014 Myomes et périménopause Claudine Mathieu Université de Bordeaux CHU-Centre Aliénor d Aquitaine FMC Bordeaux juin 2014 Définition de la périménopause À partir de 47 ans + année qui suit l arrêt des règles

Plus en détail

Les pathologies utérines et ovariennes

Les pathologies utérines et ovariennes Les pathologies utérines et ovariennes Objectifs : Etre capable de décrire les principales pathologies utérines et ovariennes : Epidémiologie et facteurs de risques Signes cliniques Examens Traitement

Plus en détail

Diagnostic en 1 jour. Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre

Diagnostic en 1 jour. Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre Métrorragies post-ménopausiques: Diagnostic en 1 jour Dr Perrine CAPMAS Service de Gynécologie Obstétrique Hôpital Bicêtre Métrorragies post-ménopausiques 10 à 15% de cancer de l endomètre Echographie

Plus en détail

IRM en gynécologie. Technique. IRM pelvienne. Accueil de la patiente. Mnémotechnie. Installation de la patiente. «MC PVC n entre pas dans l IRM l

IRM en gynécologie. Technique. IRM pelvienne. Accueil de la patiente. Mnémotechnie. Installation de la patiente. «MC PVC n entre pas dans l IRM l IRM en gynécologie IRM pelvienne Propriétés s magnétique des tissus Technique non irradiante Alexandre BEN CHEIKH «funkyfarouk@free.fr free.fr» Permet une très s bonne différenciation par leur signal des

Plus en détail

Hémorragies génitales. G. Body

Hémorragies génitales. G. Body Hémorragies génitales en dehors de la grossesse G. Body Hémorragies génitales à la puberté Puberté Diagnostic Clinique Interrogatoire Installation des règles : date, régularité, abondance Rapports sexuels,

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse

Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Nouveautés dans la prise en charge des pertes de grossesse Dr Sophie Desurmont Praticien hospitalier Gynécologie-obstétrique Hôpital St Vincent de Paul Lille Entretiens de médecine générale Samedi 7 novembre

Plus en détail

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Evaluation IRM préthérapeutique de l infiltration ti myométriale des cancers de l endomètre et nouvelle classification

Plus en détail

A.Bleuzen PH Groupement d Imagerie Médicale Tours 21/06/2012

A.Bleuzen PH Groupement d Imagerie Médicale Tours 21/06/2012 A.Bleuzen PH Groupement d Imagerie Médicale Tours 21/06/2012 Introduction : ECHOGRAPHIE = examen de première intention dans la grande majorité des pathologies pelviennes utérines et/ou annexielles : «PIVOT»

Plus en détail

Diagnostic des ménométrorragies. Dr Jean-Luc Brun CHU Pellegrin Bordeaux

Diagnostic des ménométrorragies. Dr Jean-Luc Brun CHU Pellegrin Bordeaux Diagnostic des ménométrorragies Dr JeanLuc Brun CHU Pellegrin Bordeaux Terminologie Historique «flux excessif des règles chez la femme» Dictionnaire de l Académie 1827 «profuse, prolonged, and too frequent

Plus en détail

Pathologie de la grossesse au 1 er trimestre :

Pathologie de la grossesse au 1 er trimestre : Pathologie de la grossesse au 1 er trimestre : Grossesses arrêtées Grossesses menacées Grossesses extra-utérines DIU d échographie Marina Merveille Pathologie 1 er trimestre de la Généralités grossesse

Plus en détail

Dr Vandenbossche François. Polyclinique Bordeaux Rive Droite

Dr Vandenbossche François. Polyclinique Bordeaux Rive Droite Dr Vandenbossche François Polyclinique Bordeaux Rive Droite 1 Les signes fonctionnels Anamnèse: âge, race noire ++, obésité, nulliparité Les méno métrorragies : signes d anémie? Les troubles du cycle :

Plus en détail

Complications aigues des fibromes et des kystes de l ovaire

Complications aigues des fibromes et des kystes de l ovaire Complications aigues des fibromes et des kystes de l ovaire Professeur Henri Jean Philippe CHRU de Nantes 1. LES FIBROMES : La pathologie utérine fibroléiomyomateuse est fréquente puisque 25 % des femmes

Plus en détail

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE?

L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Actualités sur les explorations diagnostiques de l utérus Hôpital André Mignot, 5 mars 2009 L HYSTEROSCOPIE DIAGNOSTIQUE EST-ELLE INCONTOURNABLE? Arnaud LE TOHIC Praticien Hospitalier Service de Gynécologie

Plus en détail

serving women since 1901

serving women since 1901 serving women since 1901 2 Que sont les fibromes? Les fibromes sont des tumeurs bénignes qui se développent dans la couche musculaire de l utérus aussi appelée myomètre. Le terme tumeur est souvent utilisé,

Plus en détail

L ENDOMÉTRIOSE DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE

L ENDOMÉTRIOSE DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE L ENDOMÉTRIOSE DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DU de Gynécologie 11 Juin 2013 Thomas Hebert Centre Olympe de Gouges CHRU Tours PLAN L Endométriose: Qu est ce que c est? Quand la suspecter? Comment la trouver?

Plus en détail

Chapitre 4. Pathologie myométriale. Myomes. Échostructure

Chapitre 4. Pathologie myométriale. Myomes. Échostructure Chapitre 4 Pathologie myométriale Myomes Pathologie très fréquente développée pendant la période d'activité génitale, elle intéresse 20 à 40 % des femmes de plus de 30 ans. Tumeurs bénignes, bien circonscrites

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF

Conduite à tenir en cas d avortements spontanés. Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Conduite à tenir en cas d avortements spontanés Pr Henri-Jean Philippe Hôpital Cochin Faculté de médecine Paris Descartes CNGOF Avortement spontané O Synonymes : O fausse couche spontanée = FCS O Définition

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

PLACE DE L ÉCHOGRAPHIE ET DU DOPPLER OVARIEN. Dr Roussel Dr Moreau

PLACE DE L ÉCHOGRAPHIE ET DU DOPPLER OVARIEN. Dr Roussel Dr Moreau PLACE DE L ÉCHOGRAPHIE ET DU DOPPLER OVARIEN Dr Roussel Dr Moreau CONTEXTE CLINIQUE Aigu douloureux +/- fébrile Peu symptomatique : douleurs mal systématisées Découverte fortuite ECHOGRAPHIE PELVIENNE

Plus en détail

Masses annexielles: Quelle est la place de l IRM? Latifa Fellah Département d imagerie médicale Cliniques Universitaires St Luc

Masses annexielles: Quelle est la place de l IRM? Latifa Fellah Département d imagerie médicale Cliniques Universitaires St Luc Masses annexielles: Quelle est la place de l IRM? Latifa Fellah Département d imagerie médicale Cliniques Universitaires St Luc Masses annexielles Déterminer la nature des lésions => Prise en charge optimale

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

MALFORMATIONS UTERINES ET INFERTILITE : LESQUELLES PRENDRE EN CHARGE? Dr FOURNET S.

MALFORMATIONS UTERINES ET INFERTILITE : LESQUELLES PRENDRE EN CHARGE? Dr FOURNET S. MALFORMATIONS UTERINES ET INFERTILITE : LESQUELLES PRENDRE EN CHARGE? Dr FOURNET S. Classification des malformations utérines selon l'american Fertility Society. A. Classe I : aplasie bilatérale. B. Classe

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur B. Blanc Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale volume 2004 publié le 1.12.2004 VINGT-HUITIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

I. Obstétrique et Gynécologie. Sommaire 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I

I. Obstétrique et Gynécologie. Sommaire 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I I. Obstétrique et Gynécologie Sommaire 1 I 2 I 3 I 4 I 5 I 6 I 7 I 8 I 9 I 1 I 11 I 12 I Dépistage au cours de la grossesse... 1 grossesse... 1 grossesse extra-utérine... 1 Possibilité de grossesse non-viable...

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques

Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques 1 Fertilité après embolisation des artères utérines pour hémorragie du post partum à propos de 2 cas cliniques Dr. JOURNET Dorothée (Lyon) L embolisation utérine a été utilisée pour la première fois, à

Plus en détail

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES

GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES GROSSESSES ECTOPIQUES NON TUBAIRES Dr Perrine CAPMAS! Hôpital Bicêtre - HEGP! CEGORIF 30 Janvier 2015! 1 EPIDÉMIOLOGIE Grossesse ectopique: 1,5% des naissances! Grossesse tubaire: 90%! Grossesse interstitielle:

Plus en détail

Douleurs pelviennes. Séminaire ECAU Dr Etienne Hinglais et l autorisation du Dr Marie Mordefroid

Douleurs pelviennes. Séminaire ECAU Dr Etienne Hinglais et l autorisation du Dr Marie Mordefroid Douleurs pelviennes Séminaire ECAU 2016 Dr Etienne Hinglais et l autorisation du Dr Marie Mordefroid Objectifs et plan Dans le contexte, sérier ce qui doit aller au bloc opératoire, en consultation gynéco

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan Référentiel -version mars 2016 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Page 1 sur 6 Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie

Plus en détail

DPC CNGOF: Les kystes de l ovaire. La technique de l échographie endovaginale. Utilisation du doppler. U. METZGER, HEGP et CEDEF, Le Chesnay

DPC CNGOF: Les kystes de l ovaire. La technique de l échographie endovaginale. Utilisation du doppler. U. METZGER, HEGP et CEDEF, Le Chesnay DPC CNGOF: Les kystes de l ovaire La technique de l échographie endovaginale. Utilisation du doppler U. METZGER, HEGP et CEDEF, Le Chesnay PLAN u 1 - Equipement et Désinfection u 2 - Repérage de l ovaire,

Plus en détail

Quels sont les principaux items significatifs à retenir sur l'irm du pelvis. Sybille Duroch IHN Xavier Orry ACC

Quels sont les principaux items significatifs à retenir sur l'irm du pelvis. Sybille Duroch IHN Xavier Orry ACC Patiente de 54 ans Tumeur ovarienne droite de découverte récente Hospitalisation en USIC pour thrombus intra-cardiaque découvert fortuitement à l ETT préchimiothérapie. Quels sont les principaux items

Plus en détail

FIBROME ET PMA FIBROME ET PMA SAMERE, CONSTANTINE 2015

FIBROME ET PMA FIBROME ET PMA SAMERE, CONSTANTINE 2015 FIBROME ET PMA FIBROME ET PMA DJENDER F., ARBOUZ F. Clinique Ahlem, Ain taya SAMERE, CONSTANTINE 2015 Introduction Le fibrome utérin est une tumeur bénigne du muscle utérin Pathologie fréquemment retrouvée

Plus en détail

L endomètre, le FIViste et le chirurgien: les enjeux des explorations et des traitements de la cavité utérine

L endomètre, le FIViste et le chirurgien: les enjeux des explorations et des traitements de la cavité utérine L endomètre, le FIViste et le chirurgien: les enjeux des explorations et des traitements de la cavité utérine Olivier JOURDAIN, Isabelle PARNEIX, Marianne FONTANGES Polyclinique Jean Villar BORDEAUX BRUGES

Plus en détail

Berrada S, Essodegui F, Benmoussa Y, Laoudiyi D, Lezar S, Siwane A Service Central de Radiologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca

Berrada S, Essodegui F, Benmoussa Y, Laoudiyi D, Lezar S, Siwane A Service Central de Radiologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca Berrada S, Essodegui F, Benmoussa Y, Laoudiyi D, Lezar S, Siwane A Service Central de Radiologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca - Maladies trophoblastiques gestationnelles (MTG) : groupe hétérogène de maladies

Plus en détail

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. L hystérosalpingosonographie. Informations générales

HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT. L hystérosalpingosonographie. Informations générales HÔPITAL MAISONNEUVE-ROSEMONT L hystérosalpingosonographie Informations générales De quoi s agit-il? L hystérosalpingosonographie est une technique d examen récente qui consiste à combiner échographie vaginale

Plus en détail

LES IMAGES PATHOLOGIQUES en HYSTEROSCOPIE

LES IMAGES PATHOLOGIQUES en HYSTEROSCOPIE LES IMAGES PATHOLOGIQUES en HYSTEROSCOPIE 9ème congrès national de la Société Algérienne d'etude et de Recherche sur la Ménopause & 4ème congrès de la FAFEM - 7 et 8 mai 2011 -Alger -Algérie KHODJA.R DAMENE.A

Plus en détail

Un diagnostic de grossesse ectopique

Un diagnostic de grossesse ectopique Les grossesses ectopiques de localisation inhabituelle RÉSUMÉ : Un diagnostic de grossesse ectopique est posé environ 1,5 fois pour 100. Dans moins de 10 % des cas, il s agit d une grossesse ectopique

Plus en détail

Foie : méthodes d imagerie : échographie-doppler

Foie : méthodes d imagerie : échographie-doppler Foie : méthodes d imagerie : échographie-doppler Examen de 1ère ligne, non-vulnérant et facilement disponible Détection des tumeurs Morphologie du foie : cirrhose Signes d hypertension portale Perméabilité

Plus en détail

Imagerie de l ovaire normal

Imagerie de l ovaire normal Imagerie de l ovaire normal Quelles modalités Dr Céline ROZEL Dr Lisa MAZZOLINI L ovaire normal Organe pair Situation intrapéritonéale Dans la fossette ovarienne: En avant des Vx iliaques internes et de

Plus en détail

Les myomes utérins. Classification FIGO C est quoi? Introduction. Description. Sous muqueux. Autres

Les myomes utérins. Classification FIGO C est quoi? Introduction. Description. Sous muqueux. Autres Vessie Utérus Lig. Rond Les myomes utérins ESF - T. Linet Introduction Trompe Myome Ovaire Douglas Rectum C est quoi? Classification FIGO 2011 Tumeur BENIGNE issue des fibres musculaires lisses du myomètre

Plus en détail

Endométriose pelvienne : diagnostic échographique

Endométriose pelvienne : diagnostic échographique Endométriose pelvienne : diagnostic échographique Pelvic endometriosis: ultrasonographic diagnosis F. Boussion, C. Lefebvre-Lacoeuille, L. Sentilhes, T. Jalle, L. Catala, Ph. Descamps* résulte du développement

Plus en détail

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE PRISE EN CHARGE DES FIBROMES (1999)

RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE PRISE EN CHARGE DES FIBROMES (1999) RECOMMANDATIONS pour la PRATIQUE CLINIQUE PRISE EN CHARGE DES FIBROMES (1999) Note sur les Niveaux de preuve scientifique (NP) Le groupe de travail... Avant-propos Le TRAITEMENT : place Les ASSOCIATIONS

Plus en détail

Cours n 3 Sémiologie radiologique du pelvis

Cours n 3 Sémiologie radiologique du pelvis UE7 : Gynécologie-endocrinologie Pr Halewa Lundi 10/10/2016 de 15h30 à 17h30 Ronéotypeur : Clara POON Ronéoficheur : Pauline BROCARD Cours n 3 Sémiologie radiologique du pelvis Le professeur a précisé

Plus en détail

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CLINIQUE 1. QUELQUES DEFINITIONS 1.1 Lésions précancéreuses ou «dysplasies» 1.2 Cancers invasifs 2. EPIDEMIOLOGIE 2.1 Prévalence 2.2 Facteurs de risque 3. RAPPEL ANATOMIQUE Il

Plus en détail

Tumeurs ovariennes présumées bénignes lors de la grossesse

Tumeurs ovariennes présumées bénignes lors de la grossesse Tumeurs ovariennes présumées bénignes lors de la grossesse G. Dubernard, O. Tariel Service de gynécolgie- obstétrique, Hôpital de la Croix- Rousse Hospices civils de Lyon Introduc6on Prévalence: 1,1 et

Plus en détail

L endométriose : comment s en sortir? S. Raji, N.Allali R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfants - Maternité CHU Rabat

L endométriose : comment s en sortir? S. Raji, N.Allali R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfants - Maternité CHU Rabat L endométriose : comment s en sortir? S. Raji, N.Allali R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfants - Maternité CHU Rabat Endométriose - Implantation du tissu de l endomètre ( glandes et stroma)

Plus en détail

C est une tumeur bénigne définie comme une collection liquidienne à paroi propre qui se développe au dépens de l ovaire. Intérêt de la question : est

C est une tumeur bénigne définie comme une collection liquidienne à paroi propre qui se développe au dépens de l ovaire. Intérêt de la question : est C est une tumeur bénigne définie comme une collection liquidienne à paroi propre qui se développe au dépens de l ovaire. Intérêt de la question : est du à la fréquence de la pathologie annexielle, c est

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail

Myomes utérins. Brochure d information. serving women since GED_ESMYA_NED_Patient_Brochure_A5_Herdruk_FR.indd 1 26/03/15 10:42

Myomes utérins. Brochure d information. serving women since GED_ESMYA_NED_Patient_Brochure_A5_Herdruk_FR.indd 1 26/03/15 10:42 Myomes utérins Brochure d information serving women since 1901 GED_ESMYA_NED_Patient_Brochure_A5_Herdruk_FR.indd 1 26/03/15 10:42 Que sont les MYOMES? Les myomes utérins sont les tumeurs les plus fréquentes

Plus en détail

Une grossesse au large Juin 2014 J.Laroche, N Bourgon, Y. Maisonnette Escot, A. Eckman Lacroix, R. Ramanah, D. Riethmuller

Une grossesse au large Juin 2014 J.Laroche, N Bourgon, Y. Maisonnette Escot, A. Eckman Lacroix, R. Ramanah, D. Riethmuller Une grossesse au large... 05 Juin 2014 J.Laroche, N Bourgon, Y. Maisonnette Escot, A. Eckman Lacroix, R. Ramanah, D. Riethmuller Cas de Me X. Patiente de 31 ans, G1P0 Grossesse spontanée suivie au CHBM

Plus en détail

TEP FDG et cancers colo-rectaux Quelques pièges à éviter

TEP FDG et cancers colo-rectaux Quelques pièges à éviter TEP FDG et cancers colo-rectaux Quelques pièges à éviter H. Foehrenbach, G. Bonardel, M. Mantzarides Service de médecine nucléaire, Hôpital d Instruction des Armées du Val de Grâce, Paris Introduction

Plus en détail

ATELIERS PRATIQUES D IRM EN PATHOLOGIE PELVIENNE. Questionnaire sur les pratiques professionnelles Pré-test

ATELIERS PRATIQUES D IRM EN PATHOLOGIE PELVIENNE. Questionnaire sur les pratiques professionnelles Pré-test IMIM ATELIERS PRATIQUES D IRM EN PATHOLOGIE PELVIENNE Questionnaire sur les pratiques professionnelles Pré-test (*) Ce questionnaire sera rempli par le participant AVANT la formation présentielle et sera

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

B Dallaudière ¹, M Pouquet ¹, P Piver ², A Faury ¹, PM Preux ³, JP Rouanet 4, A Maubon ¹.

B Dallaudière ¹, M Pouquet ¹, P Piver ², A Faury ¹, PM Preux ³, JP Rouanet 4, A Maubon ¹. Existe t-il une association entre les contractions utérines et l infertilité féminine? Etude préliminaire en IRM. B Dallaudière ¹, M Pouquet ¹, P Piver ², A Faury ¹, PM Preux ³, JP Rouanet 4, A Maubon

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

D.U. de Colposcopie et Pathologies Cervico-Vaginales et Vulvaires

D.U. de Colposcopie et Pathologies Cervico-Vaginales et Vulvaires D.E.S.I.U. de Colposcopie et Pathologies Cervico- Vaginales et Vulvaires Année 2016-2017 Du lundi 02 au vendredi 06 janvier 2017 & du lundi 24 avril au jeudi 27 avril 2017 PROGRAMME Sous la direction :

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique

Recommandations pour la pratique clinique J Gynecol Obstet Biol Reprod 1999 ; 28 : 719-723. Recommandations pour la pratique clinique Prise en charge des fibromes utérins Myomes utérins. Modalités diagnostiques : indications et places respectives

Plus en détail

IRM du PELVIS FEMININ et

IRM du PELVIS FEMININ et IRM du PELVIS FEMININ et E-LEARNING CAS CLINIQUES INTERACTIFS J. Lacroix, S. Mérigeaud, D. Hoa, F. Curros Doyon, P. Taourel CHU Montpellier - France OBJECTIFS Revisiter certains aspects de l IRM du pelvis

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur

Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur Garçon de 5 ans, douleurs abdominales et suspicion de tumeur FLORES A, PROST S, LENOIR M, CHRU Besançon Société de Médecine de Franche-Comté Enfant de 5 ans adressé par son médecin traitant pour douleurs

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique TOME XXXII publié le 3.12.2008 TRENTE-DEUXIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Imagerie des cancers:

Imagerie des cancers: Imagerie des cancers: Dépistage et bilan d extension HTrillaud Trillaud, Herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de radiologie Hôpital Saint-André Bordeaux Objectif Définir la notion de dépistage en imagerie

Plus en détail

Gynécologie - Obstétrique CANCER DU SEIN M.A

Gynécologie - Obstétrique CANCER DU SEIN M.A M.A CANCER DU SEIN 1. INTRODUCTION Pathologie fréquente qui concerne 20% des femmes de plus de 35ans. Termes synonymes : fibromyomes utérins, myomes utérins. Tumeurs bénignes bien limitées, encapsulées,

Plus en détail

Imagerie et grossesse Critères ECN

Imagerie et grossesse Critères ECN Imagerie et grossesse Critères ECN Maladie chromosomique : déterminer un groupe à risque au T1 par la mesure de la clarté nucale Anomalie de croissance : datation, biométrie, Doppler et RCIU Algies pelviennes

Plus en détail

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant N.ALLALI, R.DAFIRI Service de Radio-pédiatrie Hôpital d Enfant-Maternité, CHU-Rabat INTRODUCTION L hypertension artérielle

Plus en détail

FIBROME ALGER ET PMA. Géstion des myomes chez les patientes désirant préserver leur fertilité. Dr DJENDER F. Dr ARBOUZ F Clinique AHLEM AIN TAYA

FIBROME ALGER ET PMA. Géstion des myomes chez les patientes désirant préserver leur fertilité. Dr DJENDER F. Dr ARBOUZ F Clinique AHLEM AIN TAYA Géstion des myomes chez les patientes désirant préserver leur fertilité SAMERE 2016 FIBROME ALGER ET PMA DJENDER F., ARBOUZ F. Clinique Ahlem, Ain taya SAMERE, CONSTANTINE 2015 Dr DJENDER F. Dr ARBOUZ

Plus en détail

URORADIOLOGIE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) : Olivier Helenon

URORADIOLOGIE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) : Olivier Helenon URORADIOLOGIE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) : Olivier Helenon Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) : Nicolas Grenier, Alain Luciani

Plus en détail

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Classification Les sarcomes utérins sont rares : 1% des tumeurs malignes gynécologiques : 3,3/100.000

Plus en détail

Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG. Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger

Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG. Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger Les ménometrorragies en péri ménopause Place du SIU au LNG Dr F.MADACI Pr M.DERGUINI Hôpital Kouba SAERM 2010 Alger Péri ménopause Péri ménopause : 2 à 8 ans avant la ménopause et 1 an après les dernières

Plus en détail

Formulaire d'enregistrement au Centre des Maladies Trophoblastiques A remplir par le médecin demandeur

Formulaire d'enregistrement au Centre des Maladies Trophoblastiques A remplir par le médecin demandeur CENTRE DE REFERENCE DES MALADIES TROPHOBLASTIQUES Hôpital de la Citadelle Boulevard du XIIème de Ligne, 1 4000 Liège Data Manager : Marie Timmermans : Tél. 04.230.78.57 Fax. : 04.241.84.28 E-Mail : fgoffin@chu.ulg.ac.be

Plus en détail

Pathologie ovarienne et annexielle. Dr A. ALFIDJA Dr Y. PTAK Pr L. BOYER Centre Jean Perrin et CHU Clermont-Ferrand

Pathologie ovarienne et annexielle. Dr A. ALFIDJA Dr Y. PTAK Pr L. BOYER Centre Jean Perrin et CHU Clermont-Ferrand Pathologie ovarienne et annexielle Dr A. ALFIDJA Dr Y. PTAK Pr L. BOYER Centre Jean Perrin et CHU Clermont-Ferrand INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Lésions bénignes ovariennes plus fréquentes ++++ (75%) Cancer

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

Fibrome et stérilité. Atelier de Stérilité Collège de Gynécologie Médicale 10 mars 2011

Fibrome et stérilité. Atelier de Stérilité Collège de Gynécologie Médicale 10 mars 2011 Fibrome et stérilité Atelier de Stérilité Collège de Gynécologie Médicale 10 mars 2011 Fibrome et stérilité CERTITUDE!: Tumeur de la femme la + N en age de procréer Augmentation des fibromes avec l age!

Plus en détail

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Cancer de l'endomètre Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Épidémiologie 5 ème rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas / an en 2010. Age moyen du diagnostic : 68 ans = cancer

Plus en détail