Bulletin d information à destination des copropriétaires du Domaine Saint-Pierre de Tourtour. Noel 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin d information à destination des copropriétaires du Domaine Saint-Pierre de Tourtour. Noel 2013"

Transcription

1 Bulletin d information à destination des copropriétaires du Domaine Saint-Pierre de Tourtour La Gazette du domaine Saint-Pierre de Tourtour Noel 2013 CALENDRIER DES REUNIONS DU CONSEIL SYNDICAL Les réunions du conseil ont été programmées les : 28 septembre 2013, 19 octobre 2013, 9 novembre 2013, 14 décembre 2013, 18 janvier 2014, 15 février 2014, 8 mars 2014, 19 avril 2014, 10 mai 2014 et 14 juin Il est précisé que la réunion du 14 juin 2014 revêt une importance particulière car c est celle au cours de celle-ci que l ordre du jour de l assemblée est définitivement arrêté. ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL Suite aux remarques de certains copropriétaires au cours ou à l occasion de la dernière assemblée, le conseil syndical, à l unanimité, décide qu une méthode de vote individuel sera mise en place lors de la prochaine assemblée générale pour la désignation des membres du conseil syndical. Pour éviter que le temps de l assemblée ne soit monopolisé par cette élection, il décide qu un système de vote électronique sera mis en place dont le coût sera supporté par la copropriété. Le syndic communiquera au conseil des devis chiffrés en temps utile. Le conseil syndical souhaite vivement, afin de faciliter l'organisation de l'élection et par respect vis à vis des membres de l'assemblée en particulier pour ceux qui donnent des consignes de vote à leur mandant, que les candidats aux fonctions de conseiller syndical se déclarent avant l'envoi de la convocation pour l'assemblée générale. DEPART DE M. GUIOL Pour des raisons personnelles, M. Daniel GUIOL a souhaité, fin août 2013, mettre un terme au contrat de travail qui le liait à la copropriété. Nous regrettons son départ, la qualité de son travail et son dévouement pour le domaine ont été appréciés. Au nom de l ensemble des copropriétaires, le conseil lui exprime sa gratitude. Nous formons tous nos vœux afin qu il puisse mener à bien les projets qui lui tiennent à cœur. Il a été décidé à l unanimité par le conseil syndical de ne pas pourvoir immédiatement au remplacement de M. GUIOL et de procéder au préalable à une réflexion plus générale sur l organisation du travail des salariés de la copropriété. Il apparaît que M. Pierre GIRARD, en charge des espaces verts, pourrait être déchargé du ramassage des végétaux et se consacrer ainsi pleinement à l entretien du domaine et des zones coupe-feu. Dans l attente de propositions il a été prévu de pourvoir aux absences de M.BONNEFOY pour congés par le recrutement, dans le cadre d un contrat temporaire, d une personne pour assurer la permanence à la régie. COMMISSION SUR L ASSAINISSEMENT Comme décidé lors de la dernière assemblée générale une commission spéciale sur la question de l assainissement du domaine a été constituée. Les réunions de la commission «assainissement» ont lieu tous les samedis après-midi quand se tiennent les réunions du conseil syndical. Le conseil remercie M. CLAVEL d avoir accepté de la présider cette commission dont vous trouverez ci-après le compte rendu d'activité : Noeël 2013 Gazette du Domaine Saint Pierre de Tourtour Page 1

2 COMPTE RENDU D'ACTIVITE DE LA COMMISSION SUR L'ASSAINISSEMENT Le Conseil syndical a pris l'initiative de constituer une Commission dite d assainissement en charge de mener une réflexion sur les problèmes d'assainissement du Domaine. Cette préoccupation du traitement des eaux usées n'est pas nouvelle. Mais le Conseil syndical doit désormais, en application de la résolution n 23 de l'assemblée générale du 03 août 2013, préparer pour la prochaine assemblée générale une résolution relative aux solutions techniques que la copropriété est appelée à mettre en?uvre tant pour assurer ou prévenir la mise aux normes des installations existantes que pour définir les solutions techniques qui seront adoptées pour assurer la viabilité de ses parcelles constructibles. Cette préoccupation rejoint celle de la municipalité de TOURTOUR qui travaille actuellement à la révision du PLU et qui rend envisageable, au gré de la Copropriété, un éventuel raccordement collectif des eaux usées du Domaine de St Pierre au réseau municipal. Nous nous réjouissons que Monsieur le maire accorde une importance toute particulière à l'adoption d'une solution donnant satisfaction à notre Copropriété qui représente l un des atouts de sa commune et une part importante de ses revenus fiscaux Pour l'heure notre travail consiste donc à préparer la décision de principe qui devra être prise lors de la prochaine assemblée. La difficulté résulte du fait que cette solution de raccordement au réseau municipal doit s adapter à la diversité des systèmes d assainissement individuels actuels existant au sein de la Copropriété et dont l adéquation aux normes antipollution et l intérêt pour chacun sont variables. D autres solutions alternatives seront envisagées. Soulignons que la décision de l AG devra être prise à une majorité qualifiée. La Commission a reçu mandat de réfléchir à cette question globalement en y intégrant l étude de sujets annexes tels que la mise aux normes des réseaux électriques, de la téléphonie, de l ADSL et bien sûr de la réfection des voiries difficilement dissociable des travaux d assainissement dans l hypothèse d un raccordement collectif. Ces perspectives devront être sérieusement réfléchies sous tous leurs aspects de calendrier, de coordination et de financement. Quelle que soit la solution retenue, le Conseil syndical a naturellement le souci de ne pas entraîner pour chacun d'entre nous une charge incompatible avec sa qualité de résident principal ou secondaire. Le Conseil syndical et son Président ont tenu à élargir la composition de la Commission à des membres extérieurs au Conseil pour obtenir une appréhension plus globale des problèmes d assainissement et de leurs incidences pour la mise aux normes et la modernisation du Domaine. Certes, celui-ci garde la marque de son génial créateur, Adrien BEAUMONT mais accuse un peu d'usure, de fatigue voire d'engourdissement malgré les efforts de tous et notamment du Conseil syndical en concertation avec les autorités municipales. L'installation récente à la Baume du Groupe SIBUET est un signe de l attractivité de notre région et confirme la valeur de notre propre Domaine qui mérite convictions, efforts solidaires et attachement partagé. CONSTITUTION DE PROVISIONS Signé : Jean Philippe CLAVEL Les pouvoirs publics souhaitent que dans l ensemble des copropriétés soient constituées des provisions destinées à faire face aux gros travaux afin d éviter des impayées mettant en difficulté les copropriétaires au moment où des travaux d importance ou urgents doivent être entrepris. Nous sommes directement concernées à ce titre sur la réfection de nos chaussées. Le conseil syndical étudiera la question à moins que le législateur ne passe par là d ici là! RAPPEL sur la nécessité d obtenir les autorisations nécessaires pour l exécution de travaux sur les parties privatives. UTILISATION DU VEHICULE DE LA COPROPRIETE Certains copropriétaires ont émis le souhait d utiliser le camion de la régie pour des enlèvements personnels. Ceci n'est malheureusement pas possible pour des raisons liées tant à l assurance du véhicule et la responsabilité de l usage de ce dernier. Noeël 2013 Gazette du Domaine Saint Pierre de Tourtour Page 2

3 DU SOLEIL ET DE LA JEUNESSE Depuis plusieurs années à l initiative de M. Thierry LEDANT, appuyé par des bénévoles, les «OLYMPIADES de SAINT PIERRE» réunissent, en été, les jeunes enfants (et les plus grands) à l occasion d épreuves sportives simples et adaptées à chaque participant. Cette année encore cette manifestation a rencontré un vif succès comme en témoigne la photo ci-jointe. Ces jeux ont été le prétexte à de sympathiques rencontres mettant en rapport les enfants du domaine qui ont fait connaissance à cette occasion. La photo de cette jeunesse nous réjouit et y figurent surement de futurs copropriétaires en herbe qui se souviendront dans une vingtaine d années des bons moments passés à SAINT PIERRE. NOUVEL APPEL A LA SOLIDARITE Une marche solidaire va être organisée par le SECOURS POPULIARE FRANÇAIS de DRAGUIGNAN SPF le 31 mai 2014 à TOURTOUR. La municipalité, l'office du Tourisme et le groupe des marcheurs ont accepté de soutenir cette manifestation, qui a vocation à devenir un classique annuel. Le principe : Un parcours de 5 et 10 Km dans les alentours de TOURTOUR tracé par les chasseurs et Jean-Marc, président de l'asvt. Inscription gratuite. Tous ceux qui veulent marcher peuvent se faire sponsoriser les kilomètres parcourus en trouvant des personnes qui accepteront de verser au SECOURS POPULIARE FRANÇAIS de DRAGUIGNAN «X» euros par kilomètre parcouru par le ou les marcheurs. Le parcours étant réalisé sous le contrôle d'arbitres. Le sponsor se voit délivrer un reçu de la somme versée auquel est joint une attestation fiscale de déductibilité fiscale de 75 à 60% selon le montant. Les recettes générées par les marcheurs identifiés de leur projet, généreront 50% des sommes récoltées par eux pour leur projet et 50% pour le SPF de DRAGUIGNAN.. COUVERTURE ORANGE L implantation de la nouvelle antenne ORANGE sur le toit de la Mairie de TOURTOUR ne donne pas les résultats escomptés en matière de couverture des mobiles sur le domaine. Les zones encaissées ne reçoivent toujours pas le signal. Nous sommes de nouveau intervenus auprès de la société ORANGE par le canal de M. le Maire et nous essayons d entrer en contact avec les services techniques de l opérateur afin de savoir s il ne serait pas possible d installer à nos frais un répéteur sur le réservoir de Bargème ce qui devrait améliorer la réception. DERNIERE MINUTE : M. JUGY a indiqué, qu il avait obtenu l engagement d ORANGE d installer une antenne relais pour le Domaine et qu il avait eu contact avec M. LEDANT à ce sujet afin de déterminer un emplacement sur le domaine d où le Château du village puisse être visible (alignement) et qui dispose d une alimentation électrique. Noeël 2013 Gazette du Domaine Saint Pierre de Tourtour Page 3

4 Pour ceux qui disposent d INTERNET nous vous rappelons que certains opérateurs vendent des accessoires qui installés sur la box permettent à partir de cette dernière d améliorer la zone de couverture au niveau de votre habitation Il s agit d un boitier commercialisé actuellement par SFR (réseau SFR ) qui permet de recevoir autour de ce dernier a une distance de + ou - 15 m le réseau en 3G. Cet appareil (SFR FEMTO) se branche sur votre BOX (toutes marques). Comment ça marche? Votre boitier SFR FEMTO se branche sur votre box internet. Grâce à lui toutes vos communications mobiles sont acheminées vers le réseau SFR en passant par votre ligne internet haut débit. Ce boitier SFR est associé à votre ligne mobile SFR. Vous en êtes désormais le gestionnaire. A ce titre vous pouvez faire bénéficier du service à 9 autres personnes, clients de SFR, de votre foyer ou de vos collaborateurs. Le boitier SFR FEMTO repose sur la technologie FEMTOCELL. Elle permet de créer une micro cellule de réseau mobile, typiquement pour un usage limité à un domicile, bureau ou site d une petite entreprise. PARAFOUDRE Nous avons reçu des devis en vue de l installation de parafoudre sur certains de circuits électriques (pompes, piscines, etc ). Le conseil doit examiner le retour sur investissement de tels appareillages par rapport au coût du remplacement ou de la réparation (merci encore à M. Gérald MARCELLIN) des cartes qui «grillent» régulièrement. PEINTURE DES LISSES Le conseil examine actuellement des devis en vue de peindre les lisses bordant les espaces communs. Il est rappelé aux copropriétaires qu'il leur appartient de peindre celles qui se trouvent en bordure de leur lot. Si chacun fait un effort l'aspect du domaine devrait s améliorer. PORTAIL DU ZOO La porte pour accéder au parking près de la piscine est particulièrement étroite et il est difficile de renter le véhicule de la copropriété. Des devis ont été sollicités soit pour déplacer le portail plus large qui se trouve en contrebas, soit pour la création d un nouveau portail. POINT SUR LES TRAVAUX VOTES LORS DE L AG d aout 2013 PISCINE Les travaux de mise en conformité électriques ont été réalisés et réceptionnés. Il reste à rechercher la fuite qui avait été constatée à la fin de l été dernier (5 à 10 m 3 /jour) DISTRIBUTION EAU Pour répondre aux préconisations de l Agence Régionale de Santé, l entreprise GAY a installé un dosage automatique de chlore pour l eau distribuée dans la copropriété et a formé M. BONNEFOY au contrôle de la production. GOUDRONNAGE A l annonce du budget de voté lors de l assemblée pour la réfection des voiries, de nombreux copropriétaires se sont manifestés auprès du conseil syndical pour signaler le mauvais état de la chaussée face à leur résidence. Malheureusement le faible montant du budget ne permettra de les satisfaire tous! Seuls les endroits les plus dégradés seront traités. En décembre, MM. BONNEFOY et GIRARD, avec l aide l entreprise REVELLI, ont bouché les ornières les plus importantes (5 tonnes de goudron à froid). Une nouvelle campagne de remplissage des ornières sera faite en mars prochain. RESEAU ECLAIRAGE PUBLIC La société AEGP a terminé la mise en sécurité des trois réseaux d éclairage et a remplacé les lampes des candélabres par des lampes économes en énergie. Les mises à la terre ont été vérifiées. RENOVATION REGIE La porte fenêtre du logement de fonction de M. BONNEFOY a été changée. IMPLANTATION D UN ABRI BUS Le Conseil Général a arrêté en concertation avec M. JUGY et le syndic de copropriété l emplacement où sera implanté l abri bus. Les enfants seront ainsi à l abri du soleil ou du froid en attendant le bus. A cette occasion les représentants du Conseil Régional, interrogés par le syndic, nous ont indiqué ne pas avoir d idée sur la Noeël 2013 Gazette du Domaine Saint Pierre de Tourtour Page 4

5 période où seront réalisés les travaux pour la mise en place du giratoire à l entrée du domaine (Ils se sont exprimés en nombre d années!) ENTRETIEN DES PARTIES PRIVATIVES et TRAVAUX DANS LES PARTIES PRIVATIVES Une nouvelle fois le conseil a du adresser un courrier à certains copropriétaires qui ne respectent pas le règlement de copropriété en particulier en laissant leur terrain encombré de détritus ou d objets dont le stationnement n est pas autorisé comme les remorques, camping-cars, etc Il est rappelé que les clôtures destinées à éloigner les sangliers ne sont tolérées que pour autant qu elles soient discrètes et intégrées le plus possible dans la végétation afin de ne pas créer de gêne visuelle. Nous vous rappelons que chaque déclaration de travaux ou demande de permis de construire doit impérativement être soumis au syndic afin de vérifier s il est en conformité avec les prescriptions du règlement de copropriété. REDEVANCE POUR LE PRELEVEMENT DE L EAU Sur appel téléphonique de l Agence de l Eau en date du , nous avons été informés que le Domaine devra régler une redevance pour prélèvement de l eau dans la nappe phréatique à compter de l année 2013, le règlement de la redevance devant intervenir en février Cette redevance est calculée en fonction du volume comptabilisé par les compteurs installés sur les forages. Si on prend le volume produit en 2012/2013 et que l'on considère qu'il est utilisé en totalité comme alimentation en eau potable, le montant annuel de la redevance serait basé sur m 3. La facturation s établit à 46,60 pour m 3 soit dont seraient réglés par les copropriétaires au prorata de leurs consommations, le solde réparti dans les charges générales. Le prix du m 3 distribué sur le domaine augmentera d'environ 0,05 du fait de cette nouvelle redevance. Cette redevance n a pas de lien direct avec l effort que la copropriété consent actuellement pour la mise à niveau de son réseau de distribution d eau pour répondre aux préconisations de l Agence Régionale de Santé. Site du Domaine Adresse : stpierre.tourtour.free.fr ; Code d accès à la partie privée : k_26zt Noeël 2013 Gazette du Domaine Saint Pierre de Tourtour Page 5

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH.

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. LOI «ALUR» COPROPRIETE Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. L immatriculation des copropriétés Chaque copropriété devra être immatriculée

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de

Réunion publique du 12 Juillet 2013. Dossier Assainissement collectif de Réunion publique du 12 Juillet 2013 Dossier Assainissement collectif de La fin de la réunion du 30-11-12 La décision finale? Après les résultats des études économiques, l analyse des avantages et inconvénients

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit : CONTRAT DE SYNDIC «Le Syndicat des Copropriétaires» de La Résidence «PATRICIA» sise Bld Paul Cezanne, rue Georges Braque et rue Paul Gauguin 78280 GUYANCOURT, représenté par la personne spécialement mandatée

Plus en détail

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE REGLEMENT PREAMBULE La rénovation de l habitat et l attractivité d une commune sont interdépendants. La commune de Mathay exprime donc par cette démarche de soutien aux rénovations de façades, sa volonté

Plus en détail

La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété. vous informe

La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété. vous informe La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété vous informe COPROPRIETE : Décret n 2004-479 du 27 mai 2004 modifiant le décret n 67-223 du 17 mars 1967 Principaux

Plus en détail

Comment bien préparer son assemblée générale?

Comment bien préparer son assemblée générale? ARC / WWW.ARC-COPRO.FR / 13 02 15 Comment bien préparer son assemblée générale? Dans tout syndicat de copropriété, il est tenu, au moins une fois chaque année, une assemblée générale des copropriétaires.

Plus en détail

LOI BOUTIN ET COPROPRIÉTÉ

LOI BOUTIN ET COPROPRIÉTÉ LOI BOUTIN ET COPROPRIÉTÉ HONORAIRES SPECIAUX DU SYNDIC ET TRAVAUX L article 17 de la loi crée un nouvel article 18-1 A à la loi du 10 juillet 1965 qui prévoit que seuls certains travaux votés en assemblée

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s)

A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s) Contrôles de comptes : les prestations proposées I. Analyse de comptes et de gestion A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s) a. Définition de la prestation Pour un exercice donné,

Plus en détail

Assemblée générale du 22 mai 2013 Bienvenue, merci de votre présence et de votre participation

Assemblée générale du 22 mai 2013 Bienvenue, merci de votre présence et de votre participation Assemblée générale du 22 mai 2013 Bienvenue, merci de votre présence et de votre participation 23:53:26 Ordre du jour Élections : président, scrutateurs, secrétaires Rapport du conseil syndical / contrôle

Plus en détail

COLLECTION PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ÉLÉMENTS D ÉQUIPEMENT COMMUN

COLLECTION PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ÉLÉMENTS D ÉQUIPEMENT COMMUN COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ÉLÉMENTS D ÉQUIPEMENT COMMUN Notre métier, c est votre garantie

Plus en détail

Avant-propos. Sommaire

Avant-propos. Sommaire Avant-propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «Syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer aux décisions communes

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

REGLEMENT D UTILISATION DES VEHICULES DE SERVICE AFFECTÉS

REGLEMENT D UTILISATION DES VEHICULES DE SERVICE AFFECTÉS REGLEMENT D UTILISATION DES VEHICULES DE SERVICE AFFECTÉS Janvier 2010 1/5 Règlement d utilisation des véhicules de service affectés 1) Conditions générales d utilisation La mise à disposition et l utilisation

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014 Procès-verbal du Conseil d administration Domaine Bel-Air Le jeudi 17 juillet 2014 Rédigé par Mélanie Turgeon le 17 juillet 2014 Étaient présents : Mesdames Holly Fortier Mélanie Turgeon Messieurs Daniel

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 L'an deux mil quatorze, le vingt-neuf juillet à 20 heures 30 minutes, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni

Plus en détail

Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France)

Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France) Règlement du conseil syndical de la résidence des «CEVENNES» Montpellier (France) Proposition à faire adopter par l assemblée générale à la majorité relative de L.art.24 (art.22 décret du 17.03.67.) La

Plus en détail

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2 MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME GENTILLY [DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE] REGLEMENT Dossier de modification Pièce n 2 Pour approbation par délibération du Conseil Municipal TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

NOTE. Taux de remboursement des frais de déplacement et de séjour pour la période du 1 er juillet au 31 décembre 2014

NOTE. Taux de remboursement des frais de déplacement et de séjour pour la période du 1 er juillet au 31 décembre 2014 NOTE Destinataires : Responsables des unités administratives Expéditeur : Date : 26 août 2014 Objet : Patrick Beaudoin, directeur Service des finances Taux de remboursement des frais de déplacement et

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

CONSEIL SYNDICAL DU 13 Décembre 2012 COPROPRIETE L ECUME. Pour le Conseil Syndic : Mme ALAUZUN, Mme TAVERNIER, Messieurs DROUET, PARISE et VANDEPUTTE

CONSEIL SYNDICAL DU 13 Décembre 2012 COPROPRIETE L ECUME. Pour le Conseil Syndic : Mme ALAUZUN, Mme TAVERNIER, Messieurs DROUET, PARISE et VANDEPUTTE CONSEIL SYNDICAL DU 13 Décembre 2012 COPROPRIETE L ECUME Etaient Présents : Pour le Conseil Syndic : Mme ALAUZUN, Mme TAVERNIER, Messieurs DROUET, PARISE et VANDEPUTTE Pour le Syndic : Mlle NOWACKI Valérie

Plus en détail

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL - 1/8 RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL 14 / 06 / 2010 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL SOMMAIRE : Article 1 :

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DE LA COPROPRIÉTÉ TOUR 10 LA BISCAYE - 92 ALLÉE GRANADOS - 13009 MARSEILLE (EXERCICE 2014)

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DE LA COPROPRIÉTÉ TOUR 10 LA BISCAYE - 92 ALLÉE GRANADOS - 13009 MARSEILLE (EXERCICE 2014) Tel : 04.96.10.04.40 Fax 04.91.53.11.37 Siège social 68, rue de rome 13006 Marseille e-mail : syndic01@gestionimmobilieredumidi.com site internet : gestionimmobilieredumidi.com S.A.R.L au capital de 37

Plus en détail

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE

4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE 1- BULLETIN D ADHESION 2- APPEL A COTISATION 3- DECLARATION DE CONSTITUTION D UNE ASSOCIATION 4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Directive de la Présidence

Directive de la Présidence Directive de la Présidence Date : 5 mars 2004 DIRECTIVE RELATIVE À LA CONSTITUTION DE FONDS D AFFECTATION SPÉCIALE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Section première Dispositions générales 1.1. La présente

Plus en détail

La gestion. sur mesure. Présent dans toute la France

La gestion. sur mesure. Présent dans toute la France La gestion sur mesure Présent dans toute la France Le groupe Créée en 2003 par Mr RASSE Daniel, aprés une expérience de 20 ans dans l administration de biens, SNG propose une prestation innovante offrant

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

MADININA SYNDIC COPROPRIÉTÉ : 0169 «LA LEZARDE» 97232 - LAMENTIN. ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE du jeudi 12 mars 2015

MADININA SYNDIC COPROPRIÉTÉ : 0169 «LA LEZARDE» 97232 - LAMENTIN. ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE du jeudi 12 mars 2015 MADININA SYNDIC COPROPRIÉTÉ : 0169 «LA LEZARDE» 97232 - LAMENTIN ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE du jeudi 12 mars 2015 Madame, Monsieur, Nous avons l honneur de vous convoquer à la prochaine ASSEMBLEE

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

CONVENTION D IMPLANTATION DE CONTENEURS ENTERRES DESTINES A LA COLLECTE DES DECHETS SUR L OPERATION D AMENAGEMENT SITUE AU.. SUR LA COMMUNE DE..

CONVENTION D IMPLANTATION DE CONTENEURS ENTERRES DESTINES A LA COLLECTE DES DECHETS SUR L OPERATION D AMENAGEMENT SITUE AU.. SUR LA COMMUNE DE.. CONVENTION D IMPLANTATION DE CONTENEURS ENTERRES DESTINES A LA COLLECTE DES DECHETS SUR L OPERATION D AMENAGEMENT SITUE AU.. SUR LA COMMUNE DE.. Entre : Le SIOM, dont le siège est situé au Chemin départemental

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse :

CONTRAT DE MANDAT. Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : CONTRAT DE MANDAT ENTRE LES PARTIES, Monsieur / Madame, ou son représentant légal, Nom et prénom : Adresse : Téléphone : Date de naissance : D une part, ci-après dénommé «le mandant» ET ASSOCIATION DU

Plus en détail

LES MAJORITES EN COPROPRIETE

LES MAJORITES EN COPROPRIETE LES MAJORITES EN COPROPRIETE Mise à jour : 08/09/2008 MAJORITE - Majorité dite de droit commun qui s applique s il n en est autrement ordonné par la loi Art. 24 alinéa 1 loi 10.07.1965 - Extension de l

Plus en détail

Accord tripartite. entre la Banque européenne d investissement, la Commission européenne et la Cour des comptes

Accord tripartite. entre la Banque européenne d investissement, la Commission européenne et la Cour des comptes Accord tripartite entre la Banque européenne d investissement, la Commission européenne et la Cour des comptes 1. Le présent accord a pour objet le renouvellement de l accord conclu le 19 mars 1999. relatjf

Plus en détail

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67

guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 guide de la copropriété Syndic de Copropriété de Nièvre Habitat 1 rue Emile Zola - BP 56 58020 Nevers Cedex Tél. 03 86 21 67 19 - Fax 03 86 21 67 67 novembre 2012 Qu est-ce que la copropriété? avant-propos

Plus en détail

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières COMMUNE DE VIRIAT Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES Cahier des Clauses Particulières Maître d Ouvrage : Commune de VIRIAT (Ain) Maître d œuvre : Services

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

Le guide de la copropriété

Le guide de la copropriété guide Le de la copropriété Avant-Propos En devenant propriétaire de votre logement, vous êtes entré dans le «syndicat des copropriétaires». Vous avez ainsi acquis le droit d exprimer votre avis et de contribuer

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général

Rapport du Conseil communal au Conseil général République et Canton de Neuchâtel COMMUNE DE L A T E NE Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant l achat de parcelles de terrain et une demande de crédit de 138'000 francs pour l aménagement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/52 Point 23.2 de l ordre du jour provisoire 6 mai 2014 Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

Informations relatives au demandeur : Nom (ou raison sociale) :... Prénom :... Adresse :... N de téléphone :... N de télécopie :... E-mail :...

Informations relatives au demandeur : Nom (ou raison sociale) :... Prénom :... Adresse :... N de téléphone :... N de télécopie :... E-mail :... FICHE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE DEMANDE DE BRANCHEMENT AUX RESEAUX : - d eau potable - d eaux usées - d eaux pluviales - d électricité - de gaz Cocher la(les) case(s) correspondante(s) : Demande de réalisation

Plus en détail

Proposition De Raccordement Electrique Consommateur d une Puissance supérieure à 250 kva

Proposition De Raccordement Electrique Consommateur d une Puissance supérieure à 250 kva Proposition De Raccordement Electrique Consommateur d une Puissance supérieure à 250 kva Indice Date application Objet de la modification A 01/04/2013 Création B C Résumé Ce document intègre les informations

Plus en détail

Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012

Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012 Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012 Sommaire 1. COMPTES DE LA COPROPRIETE :... 3 2. CONTRAT DE MAINTENANCE DE LA RESIDENCE :... 3 3. REFECTION CANIVEAU D ACCES AU SOUS-SOL:...

Plus en détail

PROCES-VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 26 OCTOBRE 2010

PROCES-VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 26 OCTOBRE 2010 PROCES-VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS DU COMITE DE GESTION DE L ASSOCIATION DU LYCEE FRANÇAIS DE DOHA DU 26 OCTOBRE 2010 L'an deux mil dix, Le vingt-six octobre à 18h30, Les membres du comité de gestion de l

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES CARACTERE DE LA ZONE Zone urbaine peu dense où les équipements publics existants ou en cours de réalisation ont une capacité suffisante pour desservir les constructions à implanter. Ub ARTICLE Ub 1 OCCUPATIONS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SIVURS

REGLEMENT INTERIEUR SIVURS REGLEMENT INTERIEUR SIVURS ARTICLE 1 : BENEFICIAIRES 1 - Les repas fabriqués par les Cuisines Centrales du syndicat sont en priorité réservés à la restauration scolaire ; mais peuvent bénéficier aux centres

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE

GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE : Les organes de l ASA (assemblée des propriétaires, syndicat, président et vice-président) doivent impérativement exercer les attributions

Plus en détail

Oikocredit-be scfs REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR

Oikocredit-be scfs REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR Oikocredit-be scfs Société coopérative à responsabilité limitée à finalité sociale Rue des Tanneurs 165 1000 Bruxelles Numéro d entreprise BE 0427.441.386 REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR Le présent règlement

Plus en détail

PRÉFET DE L EURE. PREFECTURE DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX Cedex

PRÉFET DE L EURE. PREFECTURE DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX Cedex PRÉFET DE L EURE SOUS-PRÉFECTURE DES ANDELYS 10, rue de la sous-préfecture CS 20503 27705 LES ANDELYS Cedex PREFECTURE DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin

Plus en détail

*************** Recettes d investissement

*************** Recettes d investissement Mairie de Cauffry 123 Route de Mouy 60290 CAUFFRY DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL du 26 Novembre 2012 N 2012 4 L an deux mil douze, le vingt-six novembre, à dix-huit heures trente, les membres du Conseil

Plus en détail

Programme d Application de la Réforme du système de gestion des infrastructures d alimentation en eau potable en milieux rural et semi urbain

Programme d Application de la Réforme du système de gestion des infrastructures d alimentation en eau potable en milieux rural et semi urbain CONVENTION DE DELEGATION DE GESTION DES POMPES A MOTRICITE HUMAINE (PMH) ENTRE UNE COMMUNE ET UNE ASSOCIATION DES USAGERS DE L EAU ENTRE D UNE PART, La Commune de... (province de..) Représentée par le

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

SEANCE DU 22 JANVIER 2014

SEANCE DU 22 JANVIER 2014 SEANCE DU 22 JANVIER 2014 L an deux mille quatorze, le vingt-deux janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NOHANENT dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

5 - INFORMATION DU SYNDIC SUR LES DISPOSITIONS DE LA LOI ALUR

5 - INFORMATION DU SYNDIC SUR LES DISPOSITIONS DE LA LOI ALUR ORDRE DU JOUR 1 NOMINATION DU PRESIDENT DE SEANCE 2 NOMINATION DU 1ER SCRUTATEUR DE SEANCE 3 NOMINATION DU 2EME SCRUTATEUR DE SEANCE 4 NOMINATION DU SECRETAIRE DE SEANCE 5 INFORMATION DU SYNDIC SUR LES

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015

COMMUNE DE LADINHAC COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUILLET 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le lundi 13 juillet 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION DE MINIBUS

REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION DE MINIBUS REGIE MUNICIPALE DES TRANSPORTS avenue de l Allier 63800 COURNON D AUVERGNE : 04.73.77.65.00 - : transports@cournon-auvergne.fr ooooooo REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION DE MINIBUS 1 CHAPITRE I OBJET : MISE

Plus en détail

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau.

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau. Syndic d immeuble Présentation : En tant que professionnel du chiffre et agrée comptable fiscaliste, notre société prend en charge la gestion administrative, financière et technique, de votre bien en privilégiant

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D ENTREPRISE POUR L ANNEE 2012

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D ENTREPRISE POUR L ANNEE 2012 REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D ENTREPRISE POUR L ANNEE 2012 1/ Présentation des avantages attribués pour l année 2012. L ensemble des avantages liés à condition d ancienneté pour le personnel permanent

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015

COMMUNE DE LADINHAC I. APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 27 FEVRIER 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er AVRIL 2015 Le conseil municipal de LADINHAC s est réuni le mercredi 1 er Avril 2015 à 20H30 à la mairie de LADINHAC sur la convocation de Monsieur Clément ROUET,

Plus en détail

La fibre à Palaiseau Questions réponses

La fibre à Palaiseau Questions réponses La fibre à Palaiseau Questions réponses Les thèmatiques développées : A - Eligibilité B - Modalités de raccordement C - Suis-je obligé de passer à la fibre? D - Quels sont les frais liés à la fibre, quel

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS

Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS EXIT A.D.M.D. Suisse romande Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité constituée le 23 janvier 1982, à Genève STATUTS adoptés le 05.04.2008, le 17.04.2010 et le 31.03.2012 EXIT A.D.M.D. Suisse

Plus en détail

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT

CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Ordre du jour n 9 CHARTE DES VOYAGES SCOLAIRES ET SORTIES PEDAGOGIQUES DU COLLEGE LOUIS PASTEUR FAULQUEMONT Cette charte est applicable à toutes les sorties et à tous les voyages scolaires facultatifs

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JANVIER 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JANVIER 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JANVIER 2015 Présents: Serge BAGUR, Philippe LASUYE, Clarisse COURTY, Alain LADERRIERE, Laurent LESUEUR, Bertrand UFFERTE, Didier TARDY, François NAPOLI, Xavier CAZALENS, Christophe

Plus en détail

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN ENJEU POUR L URBANISATION MAITRISEE DE BUSSY SAINT- GEORGES Un enjeu politique Le contrôle et la gestion des espaces urbanisés sont des enjeux de

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

La Résidence de la Prairie

La Résidence de la Prairie AFUL «La résidence de la Prairie» 14 rue de la croix de Sens Tél : 01.64.98.05.11 Blog de l AFUL: Adresse http://aful.unblog.fr A Chevannes, le 06 septembre 2013 Le Vendredi 6 Septembre à 20H00, les membres

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009 L an deux mille neuf, le vingt deux décembre, le Conseil Communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Monsieur Patrick PETITJEAN,

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE N 4 DU SYNDICAT BENEVOLE PRE BEAU SOLEIL

ASSEMBLEE GENERALE N 4 DU SYNDICAT BENEVOLE PRE BEAU SOLEIL ASSEMBLEE GENERALE N 4 DU SYNDICAT BENEVOLE PRE BEAU SOLEIL RECOMMANDEE A.R. MAISONS LOT A à R LE PRE BEAU SOLEIL 23 AVENUE DE L EUROPE 40 390 SAINT MARTIN DE HINX CONVOCATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Plus en détail

REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION D AUTOCAR

REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION D AUTOCAR REGIE MUNICIPALE DES TRANSPORTS avenue de l Allier 63800 COURNON D AUVERGNE : 04.73.77.65.00 - transports@cournon-auvergne.fr ooooooo REGLEMENT DE MISE A DISPOSITION D AUTOCAR 1 CHAPITRE I OBJET : MISE

Plus en détail

Leçon 2. La formation du contrat

Leçon 2. La formation du contrat Objectifs : Connaître les différentes étapes de la formation du contrat de crédit à la consommation. Leçon 2 La formation du contrat Afin de responsabiliser l emprunteur la loi a voulu apporter à ce dernier

Plus en détail

«Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» Statuts de l association

«Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» Statuts de l association Préambule : «Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» Statuts de l association L «Association des Amis du Camp Junior de Vaumarcus» est une association de personnes, pour qui le Camp Junior a

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL

CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL COLLECTION Ce que tout propriétaire ou copropriétaire doit connaître Union des Syndicats de l Immobilier LE CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL Notre métier, c est votre garantie Le conseil syndical

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GARDANNE DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES SERVICE Marché REMPLACEMENT DES REVETEMENTS DE SOL Date et heure limites de réception des offres 18 avril 2005 à 16 Heures

Plus en détail